Archives par mot-clé : été

Spécialité d’Iran : Naan Berenji

Les naan berenji sont de petits biscuits sablés parfumés à la rose qui nous viennent tout droit d’Iran. Là-bas, ils sont consommés pour Noruz, la fête de Nouvel an qui se produit avec l’arrivée du printemps…
Peut-être que nous pourrons les manger pour fêter la victoire de l’Iran contre la Bosnie tout à l’heure, qui sait?
J’ai été assez perplexe devant la texture de la pâte en préparant ces gâteaux. Celle-ci est vraiment sableuse, au point que ‘javais peut de ne pas réussir à modeler des gâteaux mais finalement cela a très bien fonctionné. N’essayez pas de remplacer la farine de riz par une autre farine : de là vient la texture très particulière et poudreuse de ses gâteaux qui ne peut pas s’imiter avec une autre farine! La farine de riz se trouve assez facilement dans une épicerie asiatique ou sur internet te ne coûte rien du tout!
naan-berenji

Naan Berenji (biscuits à la rose)

  • 250 g de farine de riz
  • 100 g de sucre glace
  • 100 g d’huile végétale
  • 1 œuf
  • 60 ml d’eau de rose
  • 2 c. à s. de graines de pavot
Dans un bol, mettez le jaune d’oeuf et le sucre glace tamisé, mélangez puis ajoutez l’huile et mélangez jusqu’à obtenir un appareil homogène.
Dans un autre bol, montez le blanc en neige bien ferme.
Ajoutez délicatement le blanc en neige à l’appareil précédent. Ajoutez l’eau de rose et tamisez la farine, mélangez bien.
Couvrez et laissez reposer pendant 24 heures au frais.
Le lendemain, sortez la pâte et formez des petites noisettes de pâte. J’ai choisi de faire de petits biscuits mais on peut très bien en former des plus grands.
Former des petites boulettes, déposez-les sur une plaque avec du papier sulfurisé et aplatissez-les.
Décorez chaque biscuit avec des graines de pavot et formez des petites stries sur le dessus avec le dos d’une fourchette.
Mettez à cuire dans un four préchauffé à 180° pendant une vingtaine de minutes.
Surveillez bien la cuisson, il faut que les biscuits aient durcis mais qu’ils restent blancs. S’ils cuisent trop ils seront très secs!
Dégustez  avec un bon thé.
naan-berenji-2
Source :
http://voyages.ideoz.fr/naan-berenji-recette-iranienne-biscuits-rose/

Spécialité d’Équateur : bolon de verde

Avant cette coupe du monde, je n’avais jamais tente de cuisiner de la banane plantain. Une fois dans le magasin quand il a fallu en acheter, j’ai même réalisé que je confondais totalement la banane plantain avec la frécinette, cette toute petite banane dont je ne connais toujours pas la particularité d’ailleurs.

Grâce à l’Equateur qui joue aujourd’hui contre la France, je suis donc partie à la découverte de ce fruit qui se mange comme un légume…

J’ai d’abord été surprise par la solidité de la peau de la banane. Il faut presque une machette pour l’éplucher!

Ensuite, la plantain ressemble à sa cousine mais elle sent beaucoup moins fort et elle est beaucoup moins sucrée. Mais en commençant à la cuire a l’eau, elle dégage vite une odeur beaucoup plus forte et reconnaissable, comme notre banane classique.

La plantain m’a semblé aussi beaucoup plus dure que la banane, j’ai donc fait tout le mélange au mixeur pour obtenir une préparation homogène.

Au final, cette recette très simple à faire m’a beaucoup plu : le résultat est très proche d’une sorte de pomme dauphine, avec juste un arrière goût subtil de banane qui donne de l’originalité mais reste supportable même quand on n’est pas fan de sucre salé.

bolon-de-verde

Bolon de verde

Pour une vingtaine de bolones :

 

  • 3 bananes plantains
  • 1/2 boule de mozzarella
  • 1 c. à s. de beurre fondu
  • 4 c. à s. de lait
  • sel
  • huile

Enlevez la peau des bananes et cuisez-en 2 dans l’eau salée bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres soit 20 à 30 minutes. 
Râpez finement la 3ème banane.
Lorsque les bananes sont cuites, égouttez-les et mixez-les jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Ajoutez un peu de lait pour que l’ensemble se mélange bien. Ajoutez la banane crue et le beurre, et mixez à nouveau la pâte, puis formez des boules de bananes à la main. 
Insérez dans chacune un morceau de mozzarella et faites frire les bolones dans l’huile, à la poêle jusqu’à ce qu’elles soient dorées sur toutes les faces.

Déposez sur un papier absorbant pour éponger l’excès d egras et mangez vite!
bolon-de-verde-2

Source :

http://dans-mon-assiette.blogspot.com/2009/03/escale-en-equateur-el-bolon-de-verde.html?m=1

Spécialité de Bosnie : Pita Sirnika

La cuisine bosniaque fait partie de ces curiosités que je n’aurais jamais pensé a tester s’il n’y avait eu la coupe du monde.
C’est bien la première année que j’aurai suivi le planning des matchs avec attention et pris plaisir à découvrir les équipes en compétition…
Pour soutenir la Bosnie, j’ai jeté mon dévolu sur un plat typique nommé la pita sirnika.
La pita sirnika est un plat qui m’a laissé perplexe, à la fois à la lecture de la recette mais aussi en la cuisinant. Les quantités me semblaient vraiment bizarres et j’ai eu peur de me retrouver avec un gloubi boulga liquide et sans goût…

J’avoue avoir été agréablement surprise par le résultat obtenu!

Je dois reconnaître avoir un peu interprété la recette d’origine. J’ai notamment remplacé la pâte maison par des feuilles de brick car j’ai horreur de passer du temps à étaler la pâte quand elle doit être super fine.

J’ai également remplacé le fromage frais par un mélange de plusieurs fromages, idée que j’avais pu voir sur un autre site bosniaque et qui m’avait semblé intéressante pour donner du goût à l’ensemble.

J’ai aussi fait un assemblage basique alors que là-bas, les pita sirnika prennent la forme d’un serpent ou d’un escargot assez élaboré !

M’enfin, il n’empêche que ce fut drôlement bon et que ça ne ressemblait absolument à rien que je connaisse ce qui fait que l’objectif fut rempli : j’ai été dépaysée !

Il ne me restera plus qu’a prévoir un voyage en Bosnie pour vérifier que mon plat ressemblait bien à l’original!

pita-sirnika

Pita Sirnika

Pour la garniture

  • 10 feuilles de brick
  • 250 de fromage blanc
  • 250 g de feta
  • 250 g de gouda râpé
  • 10 cl de crème fraîche
  • 5 œufs
  • 5 cl d’huile
  • sel, poivre

Pour la fin de la recette :

  • 20 cl de lait
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • 3 c. à s. de beurre
  • sel, poivre

Mélangez ensemble la feta écrasée, le fromage blanc, le gouda, la crème fraîche, les œufs, salez et poivrez généreusement.
Dans un plat allant au four, déposez une feuille de brick, formez un boudin avec la préparation de fromage blanc au centre de la feuille, puis roulez la comme une crêpe en repliant les bords pour que la préparation ne coule pas. Recommencez avec 8 feuilles de brick en les collant les une après les autres jusqu’à remplir tout le plat. Aspergez l’ensemble avec un filet d’huile.
Couvrez avec les 2 veuilles de brick restantes et ré aspergez d’huile.
Mettez au four à cuire au four à 160°C jusqu’à obtenir une coloration dorée, soit une demi-heure.
Faites bouillir le lait, la crème avec le beurre et un peu de sel. Au bout d’une demi-heure versez cette sauce et remettez-le dans le four pour 10 à 15 minutes. Retirez le plat du four et couvrez de papier d’aluminium et laissez reposer 5 minutes avant de servir.
 

pita-sirnika-2

 Source :
http://www.coolinarika.com/recept/743796/

Spécialité du Chili : Chorípan

Quand j’ai entendu parler du choripan, j’ai été incapable comprendre une chose : comment ai-je pu ne pas y penser moi-même ? Du chorizo cuit dans du pain, non mais vraiment, comment?
Cette recette est très simple et faite avec des ingrédients trouvables partout. Si jamais vous en trouvez, remplacez la sauce salsa par de la chimichurri, préférée par les chiliens.
Sinon, je vous en livrerai peut-être la recette une prochaine fois!
N’hésitez pas non plus à ajouter une feuille salade et une rondelle de tomate pour avoir une petite touche de fraîcheur.

Déjà avec cette variante très basique nous nous sommes régalés, et j’entrevois maintenant tellement de possibilités culinaires à base de chorizo… Affaire à suivre!

 

choripan

Chorípan

Pour 2 choripan

  • 2 petits pains carrés ou morceaux de baguette
  • 160 g de chorizo
  • 2 c. à s. de sauce salsa épicée
  • 2 c. à s. de mayonnaise

Coupez le chorizo en deux dans la longueur puis en deux dans l’épaisseur.
Préchauffez le four à 180°C.
Faites cuire les morceaux de chorizo à la poêle 5 minutes par face sans matière grasse.
Pendant ce temps, mettez le pain à toaster au four.
Quand les steaks de chorizo sont cuits, tartinez une face de sauce salsa, une de mayonnaise, déposez deux morceaux de chorizo par sandwich et mangez vite.

choripan-2

Source:

http://southamericanfood.about.com/od/snacksstreetfood/r/Chor-Ipan-Chorizo-Sandwich-On-French-Bread.htm

Spécialité de Corée du sud : boulettes goji wanja jorim

J’aime beaucoup manger asiatique, mais je rechigne souvent à l’idée de cuisiner ces plats par flemme de chercher les ingrédients. J’ai toujours peur de devoir faire 5 magasins différents avant de trouver tout ce qu’il faut, et je n’aime pas trop franciser les recettes d’autres pays par peur que tous mes plats finissent par se ressembler.
Aujourd’hui pour le match Corée-Russie, je me suis donc fait violence et ai sillonné la ville à la recherche de shiitake… Que j’ai trouvés dans la première boutique de ma liste, il faut vraiment que j’arrête d’être défaitiste!

Si comme moi vous utilisez des shiitake secs, j’ai prévu une quantité plus faible que pour les frais car ils sont plus forts en goût que ces derniers.

goji-wanja-jorang

Dans ce cas, remplacez les 3 cuillers d’eau de la sauce par 3 cuillers du bouillon obtenu en les réhydratant, ça apportera un goût supplémentaire à la sauce.

Le mirin est plus sucré que le vin de riz ou saké de cuisine, aussi si vous l’utilisez, une cuiller à café de sucre suffira à la place d’une cuiller à soupe.

Ne soyez pas effrayés par le goût sucré de la sauce lorsque vous la préparez, en cuisant ce goût caramélise et se fond très bien avec la viande. J’ai été surprise par le goût de ces boulettes : leur cuisson est parfaite, la texture glacée autour est très agréable et le goût est dépaysant mais surtout excellent! J’en referai dès que possible, accompagnées de riz ou de nouilles sautées.

goji-wanja-jorang-2

Goji wanja jorim

Pour les boulettes:

  • 250 g de boeuf haché
  • 250 g de porc haché
  • 6 shiitake frais ou 4 réhydratés, finement hachés
  • 1/2 oignon moyen, haché finement
  • 2 oignons verts, hachés finement
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 c. à s. de sauce de soja
  • 2 gousses d’ail haché
  • 1 c. à c. de gingembre frais râpé
  • 2 c.à s. de fécule de maïs
  • Sel, poivre

Pour la sauce (jorim jang):

  • 3 c. à s. de sauce de soja
  • 1 c. à s. de sucre
  • 2 c. à s. de sirop d’agave
  • 3 c. à s. de vin de riz (ou mirin)
  • 3 c. à s. d’eau
  • 2 gousses d’ail émincées
  • 1 morceau de 2 cm environ de gingembre, râpé

Mixez tous les ingrédients des boulettes à l’exception de la fécule.

Formez des boulettes de 3 cm de diamètre, puis roulez-les dans la fécule.

Faites chauffer une poêle avec 1 cm d’huile puis faites dorer les boulettes.

Pendant ce temps, mélangez tous les ingrédients de la sauce.

Quand les boulettes dont cuites, réservez-les et faites bouillir la sauce 1 à 2 minutes pour qu’elle épaississe un peu.

Remettez alors les boulettes et laissez les chauffer 5 minutes de plus, en les nappant régulièrement avec la sauce.

goji-wanja-jorang-3

Source :

http://www.koreanbapsang.com/2012/03/gogi-wanja-jorim-glazed-korean.html#.U4ue4MuvQm8

Spécialité du Mexique : Panochas de maiz

Aujourd’hui pour accompagner le match Brésil – Mexique, je vous propose une recette extrêmement simple qui constitue presque un emblème de la cuisine mexicaine de rue : les panochas de maïz ou en français, épis de maïs. J’ai trouvé cette recette dans un livre nommé « la cuisine mexicaine », aux éditions Artémis.
C’est aussi basique que ça en a l’air : des épis de mais légèrement pimentés et revenus dans du beurre…
Tellement basique que je n’avais jamais pris la peine de cuire mes épis de maïs moi-même : je n’ai pas été déçue! Le goût est savoureux et quel plaisir de mordre l’épi à pleines dents!

Ne soyez pas inquiets de la durée de la première étape : le maïs ne brûlera pas malgré le feu vif et l’absence de matière grasse!

panochas-de-maiz

Panochas de maïz

  • 2 épis de maïs frais
  • 35 g de beurre mou
  • 1 c à s de crème fraiche
  • 1 c à s de Feta
  • 1 pincée de piment de Cayenne

panochas-de-maiz-2

Plongez une heure (ou plus, pour moi, une nuit!) les épis de mais dans l’eau froide.
N’enlevez pas les feuilles.
Séchez les épis de maïs, puis déposez-les dans une poêle bien chaude pour 20 à 25 minutes en les retournant régulièrement. Les feuilles seront bien brûlées.
Laissez les épis refroidir totalement puis enlevez les feuilles et filaments.
Mélangez le beurre mou avec le piment.
Enduisez les maïs de ce mélange puis grillez-les 5 à 10 minutes en les tournant régulièrement jusqu’à ce que les grains aient une belle couleur dorée.
Servez chaud accompagné avec la crème et la feta émiettée.
panochas-de-maiz-3

Spécialité d’Algérie : Maâkouda

Voilà un moment que j’avais entendu parler des maâkouda en me promenant sur des blogs et il me tardait d’en faire. Aussi quand j’ai vu que l’Algérie allait jouer pour la Coupe du Monde, j’ai tout de suite pensé à ce plat!

Je n’ai pas été déçue… Les maâkouda font partie à mes yeux de ces plats qui arrivent sans artifice à être exceptionnels avec des ingrédients de tous les jours!

 

maakouda

Bon, OK, vous me direz que ce ne sont que des galettes de pommes de terre. Mais pas n’importe quelles galettes! L’extérieur est croquant, l’intérieur fondant à souhait, et le goût est magique!

Nul doute que les Maâkouda deviendront un basique de la cuisine pour tous ceux qui se décideront à les tenter, sans compter qu’il est facile de les décliner à l’infini : avec d’autres légumes, comme de la patate douce, de la citrouille ou encore de la carotte. Vous pouvez également les farcir avec de la mortadelle, du salami, du poisson ou des fromages râpés.

Si vous cherchez du safran, vous en trouverez par ici :

maakouda-2

Maâkouda

  Type : végétarien
  • 4 pommes de terre épluchées et coupées en petits cubes
  • 1 poignée d’épinards frais émincés
  • 1 oeuf
  • Une poignée de persil haché
  • Quelques feuilles de coriandre
  • 3 gousses d’ail
  • 1 dose de filament de safran
  • sel, poivre

Panure : 

  • 2 c à s de farine
  • 2 œufs
  • 4 c à s de chapelure (aromatisée à votre goût d’herbes de Provence, de poivre, de sel, de paprika ou d’ail en poudre)

Farce (en option, ci-dessous celle que j’avais choisie)
50 g de gouda coupé en petits cubes


Faites cuire les pommes de terre dans l’eau salée. Lorsque les pommes de terre sont presque tendres, ajoutez dans l’eau les épinards et poursuivez la cuisson environ 5 minutes puis retirez du feu.
Égouttez bien les pommes de terre et épinards.
Écrasez l’ensemble à la fourchette ou au presse purée.
Ajoutez les épices et le fromage puis formez des petites boules.
Battez les deux oeufs dans un bol. Dans un autre bol mettez la farine et dans un dernier la chapelure.
Trempez les boules dans la farine, l’œuf, puis la chapelure mélangée aux herbes.
Aplatissez-les légèrement pour obtenir des galettes d’environ 1 cm d’épaisseur.

Mettez à frire dans une poêle avec 1 cm d’huile bien chaude.
Épongez pour enlever l’excédent d’huile puis salez et poivrez avant de servir.

Servez bien chaud avec de la salade.

maakouda-3

Source :

http://thetealtadjine.blogspot.com/2011/12/maakouda-algerian-potato-croquettes.html?m=1

Spécialité d’Argentine : Empanadas de humita

Les empanadas ont toujours représenté à mes yeux une recette fourre-tout à l’instar de l’omelette ou de la quiche, dans laquelle on peut mélanger un nombre illimité de restes du frigo pour un résultat jamais identique mais toujours bon.

C’est pourquoi quand j’ai vu que l’Argentine disputait un match, j’ai été tout de suite tentée de réaliser une recette d’empanadas, mais en résistant à la tentation d’y fourrer n’importe quoi et en respectant une vraie recette de là-bas.

empanadas-de-humita-3

J’ai jeté mon dévolu sur les empanadas de humita : l’ingrédient principal est le maïs. Cette recette ne contient pas de viande, mais vous serez agréablement surpris car elle est très goûteuse!

Il existe plusieurs méthodes pour sceller les empanadas. La façon la plus simple consiste à appuyer sur les dents d’une fourchette sur le bord de l’empanada, mais si vous êtes motivés, essayez de réaliser un « bord tordu » (comme sur mes photos), c’est plus joli et pas compliqué du tout.

empanadas-de-humita

Empanadas de Humita

Pour 10 empanadas

  • 1 pâte brisée
  • 60 g de beurre (+ 15 g pour faire revenir l’oignon)
  • 4 c. à s. de farine
  • 2 c. à s. de lait
  • Sel, poivre
  • 1/4 c. à c. de noix de muscade râpée
  • 1/4 c. à c. de piment d’Espelette
  • 2/3 d’oignon haché
  • 2 c. à s. de maïs
  • 70 g de cheddar râpé

Pour le montage:

  • 1 jaune d’œuf battu
  • un verre d’eau
empanadas-de-humita-2

Dans une petite casserole, faites fondre 60 g de beurre à feu doux. Incorporez la farine et laissez cuire en remuant constamment, jusqu’à ce que des bulles se forment soit environ 2 minutes. Ajoutez le lait tout en continuant à remuer à l’aide d’un fouet. 
Assaisonnez avec le sel, le poivre, la muscade et le piment, puis mettez de côté.

Dans une poêle moyenne, faites fondre la cuiller à soupe de beurre réservée précédemment à feu moyen. Ajoutez l’oignon et faites revenir jusqu’à ce qu’il soit tendre et translucide. Ajoutez le maïs, la sauce blanche, le fromage et mélangez jusqu’à ce que tous les ingrédients sont bien mêlés et stoppez le feu. Rectifiez l’assaisonnement au besoin. 
Laissez le mélange tiédir avant d’assembler les empanadas; si le temps vous le permet, laissez le mélange refroidir complètement.

Préchauffer le four à 400 º F.
Assemblez les empanadas: coupez 10 cercles dans la pâte a l’aide d’un emporte-pièces. Placez une cuillère à soupe de farce au centre de la pâte à empanadas. Résistez à l’envie de trop remplir les empanadas, car ils seront difficiles à travailler et risquent d’exploser dans le four. 
Trempez votre doigt dans un verre d’eau et      mouillez  le bord de la pâte. Ramenez les bords de la pâte ensemble et appuyez fermement puis scellez les empanadas a l’aide d’une des méthodes listées ci-dessus.

Placez les empanadas sur une plaque allant au four légèrement graissée, et badigeonnez-les de jaune d’œuf.

Mettez à cuire au four jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur dorée, soit environ 15 minutes.

empanadas-de-humita-4

Source :

http://www.seashellsandsunflowers.com/2009/06/recipe-file-empanadas-de-humita.html?m=1

Mug cake facile au chocolat

Quand j’ai entendu parler des mugs cakes, j’ai tout de suite été séduite par le concept. Quand on n’a pas d’enfant, qu’on aime les gâteaux mais qu’on n’a pas envie d’en manger pendant 4 jours pour autant, la préparation pour une personne est une solution idéale. Ajoutez à cela la possibilité de cuisiner totalement à l’arrache sans salir de plat et la cuisson ultra-rapide au micro-ondes, et vous comprenez tout de suite ce que j’adore là dedans.
Mais bon, depuis le temps que les recettes de mug caked foisonnent sur internet, je n’avais jamais eu l’occasion d’en tester jusqu’à la semaine dernière. J’ai été prise d’une violente et irrépressible envie de chocolat, couplée au problème des placards à moitié vides. Et puis d’un coup, mon esprit s’est éclairé : et si j’avais ce qu’il faut pour un mug cake? Mais bien sûr, car cette petite douceur n’est pas très exigeante en ingrédients.
Me voici donc avec ma recette  testée et approuvée du très classique mug cake au chocolat. Je l’ai trouvée sur  sur le blog La cuisine d’Annie. Il en existe des dizaines dans ce genre là… Mais celle ci, je peux garantir qu’elle est excellente, super rapide, et que je la referai dès que possible en cas d’urgence chocolatée!
mug-ake-chocolat

Mug cake facile au chocolat

Pour 1 mug

  • 40 g de chocolat dessert (prenez du bon, à 66% par exemple, ça sera encore meilleur!)
  • 25 g de beurre
  • 1 cuillerée à café de crème liquide
  • 1,5 cuillerée à soupe rase de sucre
  • 2,5 cuillerées à soupe rases de farine
  • 1 œuf
  • 1 pincée de levure chimique
  • 1 pincée de sel

mug-cake-chocolat


Préparation


Faites fondre le chocolat en morceaux avec le beurre au micro-ondes dans un mug pendant 30 s (contrôlez si besoin car ça peut varier d’un micro ondes à l’autre!)
Ajoutez le sucre, la crème fraîche, la farine, la levure, le sel et l’œuf.

Le mélange ne fera pas plus d’une grosse moitié du mug mais c’est normal, la préparation va gonfler. Mélangez bien à la fourchette.

Mettez à cuire 45 sec à 1 minute, en surveillant régulièrement. Dès que le mélange a gonflé et dépasse du dessus du mug, c’est prêt!

Laissez un peu tiédir et dégustez vite!

Source : http://lacuisinedannie.20minutes.fr/recette-mug-cake-au-chocolat-1156.html

Spécialité de Colombie : Palitos de Queso

Comme beaucoup d’autres pays qui jouent pour la coupe du monde, la Colombie est un pays dont j’ignorais tout question gastronomie. Je fus donc ravie quoi qu’un peu perplexe en voyant que celle-ci disputait un match, m’obligeant à vite étudier les recettes et spécialités de la-bas pour vous en faire découvrir une!

Toujours en gardant en tête l’esprit snacking de soirs de match, j’ai été séduite par cette petite gourmandise simple, mais surtout blindée de fromage!

Le résultat est juste super bon. Vous devriez adorer si vous êtes un fan de croquettes de fromage et autres Poulycroc.

C’est assez copieux, prévoyez juste quelques bâtonnets par personne surtout si vous préparez ce plat en entrée. Pour l’apéritif, vous pouvez soit les recouper en plus petits bouts et piquer des cure-dents, soit planter des pics à brochette dans la longueur de chaque stick pour obtenir des sortes de sucettes géantes au fromage. (Rien qu’en le tapant j’en ai l’eau à la bouche)

Cette recette est adaptée aux régimes végétariens.

palitos

Palitos de Queso

  • 250 g d’emmental coupé en bâtonnets d’1 cm d’épaisseur
  • 2 tasses de farine
  • 1 c. à c. de sel
  • 4 c. à c. de sucre
  • 1 c. à c. de baking powder
  • 75 g de beurre
  • 6 c. à s. d’eau glacée

Réalisez la pâte en versant la farine, le sucre et le sel dans un robot. Ajoutez le beurre et l’eau et mélangez jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Formez une boule, couvrez avec un film plastique et placez au réfrigérateur pendant environ 40 minutes.
Sur une surface légèrement farinée, étalez la pâte en un rectangle mince.
Coupez la pâte en bandes d’environ trois fois la taille des bâtonnets de fromage pour obtenir autant de bandes de pâte que de bâtonnets.
Enroulez chaque bâtonnet avec de la pâte, scellez bien les bords.
Réservez au congélateur pendant 2 heures.
Faites chauffer 2 cm d’huile dans une grande poêle à feu moyen. Faites frire les bâtonnets de fromage jusqu’à ce qu’ils aient une belle couleur dorée, environ 1 minute de chaque côté. Épongez à l’aide d’un papier absorbant puis mangez chaud.

palitos-2

Source : 
http://www.mycolombianrecipes.com/palitos-o-deditos-de-queso-cheese-sticks