Archives par mot-clé : tartine

Gâteau aux fraises et crème de coco

 Pâques approche! Si vous êtes en recherche d’un menu pour ce repas de famille, regardez du coté de mes œufs de Pâques aux anchois, puis de mes œufs cocotte à la vache qui rit et ou encore de mes mini boulettes de fromage. J’ai également publié un petit menu par ici!  Il était temps que je vous propose un petit  dessert pour compléter tout ça. Je vous en parlais il y a quelques temps, chez moi le carrot cake est de rigueur à Pâques, vous en trouverez donc un ici sans œufs, et un salé ici.
 
 
 
 
Une autre tradition à Pâques est de consommer des fraises car cette fête coïncide avec leur saison, c’est donc ce que je vous propose aujourd’hui. Ce joli gâteau un peu à l’américaine, c’est à dire qu’il contient plusieurs épaisseurs et un glaçage, est divin. Rassurez-vous, il est bien plus facile à faire que la majorité des gâteaux à étages. En fait, ce n’est qu’une sorte de gâteau yaourt que l’on tartine de confiture! Autant dire que n’importe qui peut le faire, y compris moi!
 
 
J’ai voulu tester un glaçage à la noix de coco qui me trottait dans la tête, et je n’ai pas été déçue. Ce glaçage est délicieux, et il tient très bien une fois passé au frais. Ajoutez à cela une petite déco de fraises fraîches, et vous obtenez le dessert de Pâques parfait, non?
 
 
 
Gâteau aux fraises et crème de coco

Quantité ou nb de personnes: Pour 8 personnes

Gâteau aux fraises et crème de coco

Ingrédients

  • 150 g de farine complète
  • 70 g de farine de base
  • 170 g de sucre roux
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 24 cl de lait végétal
  • 2 c. à c. d'extrait de vanille
  • 8 cl d'huile d'olive extra vierge
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre!
    Pour le glaçage
  • 20 cl de crème de coco bien fraîche
  • 1 c. à s. de sirop d'agave
  • 100 g beurre de coco!
    Pour le montage
  • 250 g de fraises fraîches
  • 100 g de confiture de fraises

Préparation

  1. Préparez le glaçage.Dans une casserole moyenne ou au micro-ondes, faites chauffer l'huile de coco jusqu’à ce qu'elle soit liquide.
  2. Dans un batteur, mélanger avec la crème de coco et le sirop d'agave et battre à fond.Préchauffez le four à 180 ° C.
  3. Mettez la farine dans un saladier.
  4. Ajoutez le sucre, le bicarbonate de soude et le sel et mélangez.
  5. Ajoutez le lait, la vanille, l'huile et le vinaigre et mélangez bien. Graisser un moule à gâteau rond et versez-y la pâte.Mettez à cuire au four pendant 30 minutes.Vérifiez la cuisson l'aide d'un cure-dent inséré au centre du gâteau. Prolongez si besoin de quelques minutes, puis mettez à refroidir le gâteau intégralement. 
  6. Mettre au réfrigérateur le temps de refroidissement du gâteau pour qu'il épaississe légèrement. Une fois le gâteau refroidi, tranchez-le dans l’épaisseur et tartinez la partie du dessous avec la confiture de fraises.
  7. Remettez l'autre partie par dessus.
  8. Lorsque votre gâteau est complètement froid, recouvrez-le de glaçage.
  9. Mettez au frais.Au moment du service, décorez-le avec les fraises fraîches coupées ne deux et servez tout de suite.
 

Toasts au brocciu et tomate confite

Le printemps est désormais bien installé… Le retour des beaux jours me fait penser au sud et à la Corse, des endroits que j’adore tant pour leur climat que pour leur gastronomie… C’est d’ailleurs bientôt la fin de la saison du brocciu, ce fameux fromage frais corse! J’ai donc voulu m’en régaler une dernière fois cette année!
 
 
Lorsqu’il fait beau, j’aime manger frais, alors j’ai eu envie de réaliser de petites tartines estivales, à déguster telles quelles à l’apéritif, ou avec une petite salade pour obtenir un délicieux repas. C’est tout simple, mais tellement bon! Libre à vous de réaliser cette tartine avec un autre pain, mais assurez-vous de prendre du bon pain, car cela fera toute la différence. Vous pouvez aussi ajouter un peu de charcuterie corse comme du lonzu par exemple.
 
 
Dans cette recette, j’ai utilisé des herbes du maquis. C’est un mélange d’herbes séchées typiques de la flore corse et récoltées là-bas. Il contient du thym, du romarin, de la myrte, du serpolet, de la marjolaine et du laurier. Il est divin dans les ratatouilles, sur les grillades… Si vous n’en trouvez pas, vous pourrez le substituer par des herbes de Provence,  bien que ce ne soit pas strictement identique.
 
Accompagnez ces toasts d’un bon vin, corse de préférence, et c’est parti pour un apéritif délicieux! En dessert, essayez ce pastizzu corse absolument divin!
 
Le brocciu ne se consomme que de novembre à juin maximum, alors courez donc en acheter ou notez cette recette pour l’hiver prochain… Mais je vous assure qu’elle mérite d’être dégustée au soleil!
 
 
 
Toasts au brocciu et tomate confite

Quantité ou nb de personnes: Pour 16 toasts

Toasts au brocciu et tomate confite

Ingrédients

  • 16 rondelles de baguette
    Pour le mélange au brocciu
  • 1 c. à c. d'herbes du maquis ou d'herbes de Provence
  • 2 c. à s. de ciboulette ciselée
  • 4 morceaux de tomates confites
  • 175 g de brocciu
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Coupez votre pain en 16 rondelles.
  2. Salez, poivrez le brocciu, mélangez-le avec la ciboulette (réservez-en un peu pour la déco) et les herbes du maquis.
  3. Coupez les morceaux de tomates confites en 4.
  4. Tartinez sur chaque rondelle du brocciu, puis déposez le  morceau de tomate et quelques brins de ciboulette ciselée.
 

Tartinade Sardine qui rit

Aujourd’hui, pour le 1er avril, je vous propose une recette au poisson! Elle se réalise  avec des produits que j’ai rarement dans mes placards, bien qu’ils soient appréciés de tous à la maison. Plus jeune, j’avais toujours des vache qui rit en stock, c’était l’un des fromages que j’adorais, même si j’étais incapable de dire ce qu’il y avait dedans… Un peu comme les fricadelles, tiens!
 
 
Mais j’ai grandi et j’ai choisi de me concentrer sur des produits plus « respectables », comme le bon vrai camembert de Normandie, le comté, le roquefort, et autres fleurons de nos régions dont nous les français, nous pouvons être fiers!
 
Quoi qu’il en soit, même si cela est rare, trois Vache qui rit ont échoué dans mon frigo il y a quelques temps, et tant qu’à les voir là, je me suis dit que je pourrais leur donner un sort plus sympathique que de simplement les tartiner sur du pain! Ce n’est pas parce qu’elles n’ont rien de gastronomique qu’elles ne peuvent pas être customisées, hein? Peut-être même qu’on pourrait en tirer quelque chose de sympa?
 
 
Et oui, je confirme, cette tartinade à la Vache qui rit et aux sardines est hyper bonne, vraiment crémeuse et parfumée! Si vous avez une boîte de sardines à l’huile qui attendent sagement leur heure, hé bien… Cette heure est peut-être venue!
 
 
 
 
Tartinade Sardine qui rit

Tartinade Sardine qui rit

Ingrédients

  • 1 boites de sardines à  l'huile
  • 3 portions de Vache qui rit
  • 2 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 1 c. à s. de ciboulette hachée
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Retirez la peau et les arrêtes des sardines.Dans un saladier, mettez les sardines, les vache qui rit et la moutarde.Écrasez le tout à l'aide d'une fourchette puis mélangez.Ajoutez le sel, le poivre, la ciboulette, puis mélangez à nouveau. Assaisonnez de jus de citron.Servez avec des tranches de baguettes.

Tourte aux petits pois et chèvre

Aujourd’hui c’est la journée sans viande! Entre les problèmes liés à l’écologie et les différents scandales alimentaires qui s’enchaînent, il est de plus en plus fréquent de voir des gens qui réduisent leur consommation de viande. Dans mon entourage, même de gros « accros » de la viande avouent avoir adopté des jours sans viande ou des repas sans viande plus fréquents. C’est le cas chez vous?
 
 
Aux États-Unis, il y a le « meatless monday », sorte de challenge qui invite à ne pas manger de viande le lundi. De la même façon, on a vu apparaître en France, surtout depuis ce début d’année, le lundi vert, qui repend le même principe. 
 
Mais revenons à la journée sans viande! Ce n’est pas très dur de remplir ce challenge, puisqu’il n’est qu’une fois par an. Tout le monde peut y arriver avec un peu de volonté. 
 
 
A cette occasion, je vous propose une recette sans viande, que j’avais réalisée un jour où je recevais à la maison des « viandosaures » (je fais partie de la génération Jurassic Park!). Je l’avais faite en espérant que l’absence de viande ne se ferait pas trop sentir et qu’ils ne trouveraient pas le repas triste, et finalement tout le monde a adoré ce plat! Il faut dire que le fromage de chèvre donne du pep’s et du goût à l’ensemble, cette tarte est loin d’être fade!
 
J’aime beaucoup préparer des tourtes quand je reçois car je trouve ça joli et gourmand, et à chaque fois mes invités en redemandent! Celle-ci n’a pas dérogé à la règle, c’était une vraie réussite!
 
 
P.S. : Pour un apéro sans viande, essayez ce dip patates douces noix de cajou
Tourte aux petits pois et chèvre

Tourte aux petits pois et chèvre

Ingrédients

  • 2 pâtes brisées
  • 200 g de bûche de chèvre
  • 350 g de pommes de terre
  • 200 g de petits pois
  • 2 gros oignons hachés
  • 150 g de crème liquide végétale
  • 2 gousses d'ail hachées
  • 2 c. à s. de moutarde douce
  • 2 c. à s. d'huile
  • 1  c. à c. de thym
  • 2 c. à s. de persil frais
  • Sel, poivre
    Pour la dorure
  • 2 c. à s. d'huile
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de curcuma

Préparation

  1. Épluchez et coupez en dés les pommes de terre et les carottes. faites de tout petits dés pour les carottes.
  2. Mettez à cuire les pommes de terre , départ eau froide.
  3. Quand l'eau bout, ajoutez les carottes, faites cuire 20 minutes jusqu’à ce que les pommes de terre et les carottes soient cuits, égouttez et réservez.
  4. Émincez l'oignon et l'ail.
  5. Faites revenir l'oignon à la poêle 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu'il soit doré, puis ajoutez l'ail, prolongez d'1 minute et coupez le feu.
  6. Dans un bol, mélangez la crème liquide, une cuiller à soupe de moutarde, l'oignon et l'ail, les pommes de terre et carottes, les petits pois, le thym, du sel et  du poivre.
  7. Tartinez le fond de pâte avec une cuiller à soupe de moutarde.
  8. Posez le mélange aux pommes de terre dans sur la pâte, puis recouvrez-le les tranches de chèvre.
  9. Couvrez avec la seconde pâte, scellez bien les bords.
  10. Mélangez dans une tasse l'huile, le paprika et le curcuma, puis badigeonnez la pâte avec ce mélange à l'aide d'un pinceau.
  11. Préchauffez le four à 200°C.
  12. Faites cuire 45 à 50 minutes.

Pain à la bière et mimolette

Aujourdhui, c’est la Saint Patrick! C’est une de mes fêtes favorites chaque année, d’abord parce que j’aime la bière, on ne va pas se le cacher, mais aussi parce que j’aime la culture irlandaise! Je me demande parfois si je n’ai pas des origines cachées tant ce pays me plaît, qui sait après tout?
 
 
Le beer bread, ou pain à la bière est un pain qui surprend toujours, d’abord parce qu’on ne sent pas spécialement le goût de la bière, et aussi pour son moelleux et son goût tout à fait délicieux! La recette que je vous propose aujourd’hui est très gourmande car j’y ai mis un peu de mimolette râpée. Bien sûr pour un thème tout à fait anglo-saxon, vous pouvez-y subsister du cheddar sans aucun problème.
 
C’est un pain très facile à faire et qui ne nécessite pas de machine à pain, il vous suffit d’avoir un moule à cake et un four pour le réussir. 
 
 
Ce pain est délicieux tel quel, avec du fromage, une terrine, du beurre, du creamcheese, enfin bref, il vous plaira en toutes circonstances!
 
P.S. : Si vous voulez organiser un menu à thèmes pour la Saint Patrick, regardez aussi mes boulettes irlandaises et ma tarte à la bière et aux spéculoos!
 
 
 
Pain à la bière et mimolette

Pain à la bière et mimolette

Ingrédients

  • 380 g de farine blanche
  • 30 g de vergeoise brune
  • 1, 5 c. à s. de levure chimique
  • 1 c. à c. de sel
  • 1 c. à s. de poudre d'oignon
  • 50 g  de mimolette râpée
  • 35 cl de bière

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C et graissez un moule à cake. Dans un grand bol, mélangez tous les ingrédients sauf la bière. Lorsque le four atteint la température désirée, versez par dessus la bière et remuez jusqu'à ce qu'elle soit incorporée. Assurez-vous de ne pas mélanger trop longtemps ou trop vigoureusement.
  2. Versez cette pâte dans le moule à cake.
  3. Placez votre moule sur la grille du milieu de votre four et faites cuire 35 à 45 minutes, ou jusqu'à ce que le pain soit levé. Le dessus doit être ferme, et un cure-dents planté au centre doit ressortir propre.
 
Source d’inspiration :
http://chocolatecoveredkatie.com/2014/09/01/beer-bread-recipe

Comment organiser un apéro écolo?

Vous le savez, l’apéro est selon moi le repas le plus important de la journée, loin devant le petit-déjeuner. Cet avis n’engage que moi et ne serait bien sûr pas validé par un nutritionniste ! J’aime me renouveler au maximum lors de ce repas et surtout éviter les chips ou autres cacahuètes au profit de bonnes spécialités préparées maison. Ces derniers temps, je suis venue enrichir ma réflexion de considérations écologiques. J’essaie de limiter au maximum ma production de déchets, et je me suis donc demandé comment organiser un apéro vraiment écolo, tout en restant sympa! Si vous aussi vous essayez de consommer plus vert, ces idées vous inspireront peut-être!      

Les biscuits apéritifs 

Si vous disposez comme moi d’une épicerie vrac à proximité, ou d’un rayon vrac dans votre supermarché, vous pouvez tout simplement arrêter d’acheter des biscuits apéritifs dans des emballages plastiques ou cartonnés et les acheter en vrac. Mon épicerie permet de ramener ses propres bocaux, dans d’autres il faut utiliser des sacs en papier, ce qui est toujours mieux que les emballage industriels, surtout que vous pouvez utiliser plusieurs fois chaque sac en papier si vous ne l’abîmez pas. En vrac, on trouve notamment des cacahuètes, des mélanges de graines et fruits secs, des biscuits sablés, des cacahuètes enrobées, du maïs grillé… Il y a un énorme choix qui se conserve très bien et n’a rien à envier aux biscuits que l’on achète habituellement. La seule chose qui manque réellement (si vous êtes accro), ce sont les chips! Avec cette méthode, vous éliminerez déjà 50% des déchets liés à votre apéritif.


Source Kaj Schmidt  @Flickr

Les tartinades

Les tartinades maison sont une super alternative pour une cuisine zéro déchet, car on peut en réaliser à partir de tout ce qu’on a dans nos placards ou presque : à la feta, au maïs, à la tomate, à l’aubergine, aux pois chiches… Je fais en sorte d’en réaliser une qui me permet de finir un reste de légumes ou un bocal qui traîne dans mon placard depuis un bail. Les tartinades achetées toutes faites sont assez écologiques aussi, à condition d’en choisir en bocal en verre et non en plastique ou en boite de conserve . Le verre est recyclable et dans mon cas, je le dépose en boutique vrac pour qu’il serve à d’autres clients lorsqu’ils font leurs courses, ainsi le bocal ne finit pas à la poubelle. Servez vos tartinades avec une baguette coupée en tranches, achetée à la boulangerie sans emballage.

 


Source  Ella Olsson @Flickr

Les crudités

Les crudités sont hyper écolo, à condition de les acheter sans emballage plastique autour, et de saison. L’été on se régale de tomates cerises, l’hiver, préférez des bâtonnets de carotte et des morceaux de chou-fleur. Accompagnez-les d’une petite sauce  vite faite avec un peu de crème, yaourt ou fromage blanc suivant ce que vous avez sous la main, une cuiller de moutarde et des herbes fraîches ou du placard. 


Source Dwight Sipler  @Flickr

Les chutneys et sauces du placard

Profitez de l’apéritif pour finir les chutneys et sauces en tous genre qui dorment dans vos placards. Tartinez-en sur des rondelles de pain ou des chutes de pâte feuilletée, déposez par dessus des rondelles de chèvre ou d’un autre fromage, passez au four, et régalez-vous!


Source  Allagash Brewing @Flickr

Les chips 

Pour ceux qui sont vraiment accro aux chips mais ne veulent plus d’emballages industriels, il est très facile de faire des chips maison. On peut même les faire d’avance et les conserver dans un bocal. Le gros inconvénient, c’est que cela demande de sortir la friteuse, mais on m’a aussi offert un kit pour faire les chips au micro ondes… Moins gras et plus rapide, sans enfumer la maison! Enfin, pour un côté 100% récup, il est possible de faire des chips d’épluchures de pommes de terre, trop bonnes!


Source stephen boisvert  @Flickr

Les olives 

Les olives se trouvent facilement en vrac, dans les épiceries italiennes, au marché, en boutique vrac, et même dans certains supermarchés. Si vraiment vous n’en trouvez pas, préférez les olives en bocaux à celles en poches plastiques, au moins le verre sera recyclable!


Source Luigi Guarino  @Flickr

Et vous, avez-vous d’autres façons écolo de préparer l’apéro? N’hésitez pas à les partager ici!

Pâte à tartiner chocolat et noisettes crunchy

Aimez-vous la pâte à tartiner? Personnellement je ne petit-déjeune pas et ne goûte pas donc ma consommation est limitée, mais dès que des crêpes ou des gaufres se préparent à la maison, cela devient un incontournable pour moi! J’ai réalisé celle-ci pour une soirée crêpes, dans une petite contenance car je ne voulais pas qu’il me reste des kilos de pâte à tartiner sur les bras une fois la soirée passée… Sinon, on est tenté de faire une brioche pour finir la pâte à tartiner, puis on refait de la pâte à tartiner pour finir la brioche, et puis… On n’en finit plus de manger des cochonneries sucrées!

Gardez donc en tète que la recette est pour un tout petit pot comme sur la photo, si vous mangez de la pâte à tartiner tous les matins, il vous faudra donc multiplier les quantités par 3 pour obtenir de quoi tenir un peu plus longtemps!

La recette est très facile à faire et ne contient aucun élément « frais » ou périssable, ce qui fait qu’elle se conserve plutôt bien. Je la mets au frigo par sécurité comme elle ne contient pas de conservateur, mais je ne sais même pas si c’est indispensable. Son seul défaut est de durcir en refroidissant, normal car elle contient une quantité tout à fait raisonnable de matières grasses! Le revers de la médaille en quelques sortes! Rien de bien grave, il suffit de mettre le pot 30 secondes au micro-ondes avant de l’utiliser, et la pâte redevient bien tartinable comme il faut!

Je laisse volontairement de gros bouts de noisettes dans la pâte pour obtenir un effet « crunchy », mais si vous préférez, vous pouvez mixer la noisette plus finement ou utiliser de la noisette en poudre.

 

  

P.S. : Si vous aimez les pâtes à tartiner ultra gourmandes, essayez aussi celle-ci, au caramel au beurre salé, un délice!

Pâte à tartiner chocolat et noisettes crunchy

Pâte à tartiner chocolat et noisettes crunchy

Ingrédients

  • 50 g de chocolat noir
  • 30 g de noisettes
  • 2 c. à s. d'huile de pépins de raisins
  • 2 c à s. de sirop d'agave

Préparation

  1. Mixez les noisettes, pas trop finement, il doit rester de petites pépites.
  2. Ajoutez ensuite le sirop d'agave et l'huile et mélangez.
  3. Faites fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie sans le faire bouillir, ajoutez le au mélange aux noisettes et mélangez bien puis mettez en bocal.

Légume de saison : l’épinard

Photo Stewart Butterfield@Flickr

L’épinard est un des légumes verts les plus délicieux, polyvalents et sains qui soit. A la crème, sautés avec de l’ail, en farce dans des raviolis… Il est impossible de ne pas l’aimer! Comme les épinards frais redeviennent de saison à l’approche du printemps, je vous partage aujourd’hui quelques conseils sur leur choix, leur conservation et leur préparation. 


Photo RebeccaDawson@Flickr

Comment choisir des épinards?

À moins d’être hors saison, choisissez-les frais plutôt que congelé. Si vous n’êtes pas nombreux, achetez une petite quantité car ils ne se conservent pas bien longtemps.  Mais gardez en tête qu’ils diminuent énormément à la cuisson : ils perdront plus de la moitié de leur volume! Cherchez des feuilles et des tiges fraîches et croquantes, et d’un beau vert vif, sans aucun signe de jaunissement.
Évitez les feuilles qui semblent endommagés, flétris, grignotés par les insectes.


Photo Rob Bertholf@Flickr

Quand les épinards sont-ils de saison?

Les épinards poussent bien en climat tempéré et sont donc faciles à trouver chez nous. Ils ont disponibles toute l’année en sachets, mais leur meilleure saison d consommation est de mars à septembre.

Comment conserver des épinards ?

Ne lavez pas les épinards avant de les stocker, l’exposition à l’eau accélérerait leur détérioration. Enveloppez les épinards dans un torchon propre et humide, puis dans un sac en plastique, enroulez-le bien autour des épinard en évacuant le plus d’air possible et réfrigérez-les  jusqu’à 5 jours.

Évitez de conserver les épinards cuits car ils ne se conserveront pas très bien.


Photo Rebecca Siegel@Flickr

Comment préparer des épinards?

Les épinards vendus en sacs ont été prélavés et ne doivent être rincés.
Les épinards achetés en bottes ou en vrac doivent lavés juste avant de les cuisiner.  Il faut être méticuleux car les feuilles et les tiges ont tendance à collecter le sable et la terre.
Avant de les laver, coupez les racines et séparez les feuilles. Placez les épinards dans un grand bol d’eau tiède et agitez les feuilles avec les mains, ce qui permettra à la saleté de se déloger. Égouttez les épinards, remplissez à nouveau le bol avec de l’eau propre et répétez ce processus jusqu’à ce qu’il ne reste plus de saleté dans l’eau, soit deux à trois fois sauf si vos épinards sont particulièrement sales. 

Utilisez l’essoreuse à salade pour éliminer l’excès d’humidité avant de les servir ou de les cuire.

Mes recettes favorites aux épinards

 


Samossas au saumon, épinards et petits pois


Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar


Stoemp aux épinards frais


Épinards bengali


Oeufs cocotte aux épinards et stilton

quinoasotto-champignons-3
Quinoasotto aux champignons, épinards et parmesan

curry-pois-chiches-epinards-23
Curry aux pois chiches et épinards

mug-cake-epinard-chevre
Mug cake saumon, chèvre, épinards

Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Vous avez sans doute remarqué que le fromage, j’aime ça. Parmi mes chouchous, il y a le cheddar, le parmesan, le morbier, le gorgonzola, le maroilles… Mais aussi le saint nectaire, que nous allons cuisiner aujourd’hui! Cette liste pourrait être beaucoup plus longue tant il y a de fromages que j’adore, j’avoue!
 
 
Récemment je vous ai partagé une version « classique » de la quiche lorraine, pour ne pas dire une version « officielle » car il existe autant de recettes de quiche lorraine que de lorrains, et je ne sais pas si l’une est plus officielle que l’autre!
 
 
Mais la réalité est que comme beaucoup d’entre vous je pense, mes quiches sont rarement classiques. J’y mets différents fromages, légumes, épices… Selon mes humeurs! Certaines ressemblent à des gloubi-boulga bizarres (mais quand même bons), notamment quand j’ai des petits restes à finir. D’autres sont un peu plus réfléchies, comme celle dont je vous parle aujourd’hui!
 
Cette version est très parfumée, grâce aux poireaux et au fromage. C’est une recette qui réchauffe et tient au corps, parfaite en ces mois frisquets en d’autres mots!
 
 
Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 150 g de rondelles de poireau
  • 225 g de Saint Nectaire coupé en tranches
  • 1 échalote
  • 1 c. à s. d’huile
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c. à s. de moutarde
  • 25 cl de lait
  • 20 cl de crème fraîche
  • 4 œufs
  • 1 pincée de muscade
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 220°C.
  2. Garnissez le moule à tarte de pâte brisée et réservez au frais.
  3. Mélangez les œufs, la crème, le lait, l'échalote hachée et l'ail.
  4. Assaisonnez avec du sel, du poivre et de la muscade.
  5. Faites cuire à l'eau bouillante le poireau émincé pendant 10 minutes.
  6. Pressez le pour bien l'égoutter. Mélangez le au mélange d’œuf.
  7. Tartinez sur le fond de tarte la moutarde puis déposez le Saint Nectaire.
  8. Recouvrez avec l’appareil à quiche.
  9. Enfournez pour 40 minutes et servez chaud.

Beurre végétal

Avez-vous déjà goûté du beurre végétal? Il existe en supermarché des sortes de barquettes de margarine ou de « faux-beurre » comme on dit chez moi, facile à tartiner, un peu mousseux, aérien, mais surtout, beaucoup moins bon que du vrai beurre, selon moi en tout cas!
 
 
Parfois, certaines marques sortent du lot et leur goût se rapproche un peu plus du vrai beurre, mais ce sont rarement les plus saines ou les plus light!
 
Il y a un an environ, j’ai pris la résolution de végétaliser plus mon alimentation. Cela ne signifie pas que je ne veux plus consommer de beurre, mais j’ai voulu donner leur chance aux beurres végétaux, tester, expérimenter pour voir si certains pouvaient prétendre remplacer ce fameux beurre demi-sel que j’aime tant dans mes croissants! Oui, je sais qu’un croissant contient déjà beaucoup de beurre, mais j’aime en mettre encore plus!
 
La première recette sur laquelle je me suis penchée est celle-ci. Elle contient des noix de cajou, qui sont très utilisées en cuisine végétale, et de l’huile de coco. Choisissez-en une désodorisée pour que votre beurre n’ait pas le goût de noix de coco, ce ne serait pas mauvais mais ne ressemblerait pas du tout à du beurre!
 
 
J’ai trouvé ce premier essai très sympa. Je ne dirais pas que l’on peut confondre cette préparation avec du beurre mais elle est très bonne et ma fille a accepté sans souci de la consommer sur ses tartines du matin, ce qui est révélateur! La seule difficulté est qu’il faut vraiment vraiment bien mixer les noix de cajou, sinon elles restent un peu granuleuses et le beurre s’effrite un peu au tartinage. Quoi qu’il en soit, cela ne gâchera pas le goût qui est sympa et assez neutre, on ne reconnaît pas du tout la noix de cajou!
 

  

P.S. : Si vous êtes curieux, vous pouvez aussi réaliser du vrai beurre maison c’est très facile, rendez-vous ici pour découvrir la technique!

 
Beurre végétal

Quantité ou nb de personnes: Pour environ 280 g

Beurre végétal

Ingrédients

  • 100 g de noix de cajou
  • 100 g d'huile de coco désodorisée
  • 7 cl d’eau
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 pincée de curcuma (facultatif)
    Pour du beurre doux:
  • environ ½ c. à c rase de sel
    Pour du beurre demi-sel :
  • 7 g de sel (1 c. à café très légèrement bombée)

Préparation

  1. Faites tremper les noix de cajou pendant une nuit.
  2. Jetez l’eau de trempage et placez les noix dans le blender.
  3. Ajoutez l’eau et mixez jusqu’à l’obtention d’une crème quasiment homogène. Faites fondre l’huile de coco et rajoutez-la dans le blender ainsi que l’huile d’olive, le curcuma et le sel. Mixez à nouveau, le résultat final doit être totalement homogène.
  4. Versez la préparation dans un récipient avec un couvercle et placez-la au réfrigérateur pour 4 heures minimum.