Salade de pommes de terre à la crème et aux noisettes

Aujourd’hui, je vous propose un plat de salade de pommes de terre à la crème. Si je n’ai jamais trop aimé la salade de pommes de terre dans mon enfance, j’ai totalement appris à la redécouvrir maintenant que je suis adulte, et je ne me lasse pas de la décliner de multiples façons.
 
 
En général, il est assez rare que je cuisine la pomme de terre. C’est étrange, je sais qu’en tant que telle, elle est plutôt saine, mais elle est souvent accompagnée d’ingrédients très riches, comme le fromage à tartiflette par exemple, du moins chez moi! S’il s’agit juste de manger une pomme de terre à l’eau sans rien, très peu pour moi ! Du coup, comme j’essaie de manger à peu près sainement au quotidien, je renonce à beaucoup de plats à base de pommes de terre…
 
 
Mais quand elle est consommée en salade, c’est vraiment un compromis parfait. On a de bonnes saveurs, de la vinaigrette qui vient parfumer le tout, mais les matières grasses ne sont pas en trop grande quantité. On obtient donc quelque chose d’assez sain, et qui permet de bien profiter de  la pomme de terre, de son goût et de sa texture délicate.
 
 
Cette salade contient des cornichons, des échalotes, mais surtout un peu de noisettes pour le croquant, c’est très sympa ! Ajoutez-les quelques instants avant le service de préférence pour éviter qu’elles ne ramollissent au contact de la crème.
 
Utilisez si possible de petites pommes de terre à la chair délicate et à la peau fine, elles sont idéales en salade.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Salade de haricots blancs aux trois olives

Aujourd’hui, je vous propose une recette de salade de haricots blancs aux trois olives. C’est une recette qui m’a interpellée sur le joli blog Marmotte cuisine, que je consulte plus que régulièrement.
 
 
D’abord, ce qui m’a surprise, c’est que la base soit les haricots blancs, c’est assez rare de voir ça je trouve ! Et ça tombe bien car je suis en plein rééquilibrage alimentaire et j’essaie de faire la part belle aux légumineuses dans mon alimentation. Ensuite il y avait les trois sortes d’olive… Je suis une amatrice d’olives, donc je suis toujours contente d’en voir dans les salades, mais mélanger les trois variétés d’un coup pour en faire vraiment la star de la recette, je n’avais jamais vu ça!
 
 
 
J’ai eu peur que cela soit un peu fort mais au final, c’est vraiment délicieux! J’ai pris  des haricots blancs en conserve et cela fonctionne parfaitement, ils étaient bien fondants et sont restés intacts après avoir mélangé la salade. Le résultat est vraiment très réussi. J’ai réalisé cette salade pour un pique-nique dans un parc lors d’un des premiers beaux jours de la saison cette année. Le confinement était encore de mise avec la restriction des 10 km, donc j’ai pris un parc près de chez moi à Lille et j’ai rejoint une amie pour y manger en faisant attention de respecter les distances, de choisir un endroit où il n’y avait pas trop de monde… D’autres zones était bondées (à se demander si certains sont au courant de la crise sanitaire!)  mais on a quand même préféré se mettre à l’écart plutôt que de se mêler à la foule. 
 
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Rolls de brioche perdue banane et pâte à tartiner

Aujourd’hui, je vous propose une recette régressive et pas du tout légère. Si vous êtes comme moi, alors le pain perdu est un souvenir de votre enfance ultra gourmand. J’en viendrais presque à avoir envie d’avoir du pain sec exprès pour pouvoir en faire!
 
   
 
Il y a la recette basique tel que le faisait ma maman, avec des oeufs, du lait et saupoudré simplement de sucre une fois sorti de la poêle. Mais j’ai aussi testé des versions au four, des versions avec des fruits, des version salées…On peut vraiment varier suivant ses envies ou ses besoins !
 
La version d’aujourd’hui est plutôt enfantine et ultra gourmande puisqu’elle contient de la pâte à tartiner et de la banane. La banane est hyper nourrissante, mais je l’aime pour son goût très doux, qui se marie toujours très bien avec le chocolat et la pâte à tartiner.
 
 
Quant à la pâte à tartiner c’est affaire de goût, il en existe plein et cela fonctionne avec tout, ma préférence va évidemment à celles qui sont sans huile de palme, et si possible très riches en noisettes, mais vous pouvez préférer celles qui tirent plutôt sur le chocolat noir, les céréales, ou pourquoi pas essayer avec un caramel au beurre salé ou une pâte de spéculoos, cela devrait bien fonctionner également !
 
Le pain perdu de mon enfance était plutôt réalisé avec du pain, comme son nom l’indique! Ici je le fais avec de la brioche, c’est donc un dessert un peu plus sucré, mais la brioche apporte aussi plus de moelleux, c’est très agréable !
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 6

Voyage gourmand à Saint Malo et ses environs : Que manger ?

Photo Zoltán Vörös @Flickr

Vous le savez sans doute si vous venez sur ce blog depuis un petit moment, j’adore voyager. Voyager, ça ne veut pas forcément dire partir très loin. J’aime découvrir aussi bien ce qui se trouve à 5 km de chez moi que ce qui se trouve à l’autre bout du monde… Ça tombe bien car ces derniers mois, j’ai plus souvent eu l’occasion d’aller à 5 km (allez, on va dire… 10 km max! ) qu’à l’autre bout du monde si vous voyez ce que je veux dire…

 
J’ai toujours aimé vous partager mes petites idées de voyages, et surtout mes façons de transformer des voyages en découvertes gourmandes en explorant la partie souvenirs culinaires. Ces derniers temps, je n’ai pas pu voyager beaucoup, mais j’avais pris ces notes lors d’un voyage à Saint-Malo que j’ai fait avant l’arrivée de la crise sanitaire, et que je ne vous avais pas encore partagée.
 
Je suppose que comme l’an dernier, cette année, beaucoup de gens choisiront la France comme destination vacances, l’étranger étant assez incertain à aujourd’hui. Alors, pour tous ceux que la Bretagne séduit et je sais qu’ils sont nombreux, voici des idées de petits souvenirs à ramener de Saint-Malo ou de la région environnante pour pouvoir prolonger vos vacances une fois rentrés chez vous et vivre à fond la gastronomie de la Bretagne !
 

Des huitres de Cancale sorties de l’eau

La proximité de la mer permet d’aller déguster des huitres tout juste pêchées. Les huitres de cancale sont très réputées et seront parfaites avec un petit verre de vin blanc! Y’a pas plus frais!


Photo Shadowgate @Flickr

Une omelette chez la mère Poulard?

Franchement j’ai tenté l’expérience et je ne vous la recommande absolument pas! Après avoir attendu de loooooongues minutes, nous avons été installés dans une salle bondée, littéralement entassés les uns sur les autres. Nous avons attendu une éternité pour recevoir des omelettes froides… Après voir réclamé auprès de la serveuse, celle ci a eu le culot de nous répondre que ça se mangeait comme ça.. Alors même que la page d’accueil du site vantait les délicieuses omelettes fumantes de la Mère Poulard! Elle doit se  retourner dans sa tombe la mère!


Photo Mark Morgan @Flickr

Des galettes

Les galettes bretonnes sont connues dans la France entière, mais c’est autre chose que de les manger sur place. Déjà vous pouvez trouver des restaurants  avec un très bon niveau dans le domaine, à prix très accessibles, mais vous trouverez aussi des garnitures que l’on ne voit pas souvent dans le reste de la France, comme la galette à l’andouille, vraiment typique.


Photo Jérôme Decq @Flickr

Une galette saucisse

Qui n’a jamais testé de galette saucisse doit absolument partir illico presto en Bretagne! La galette saucisse est un peu le hot-dog breton, le plat que l’on grignote sur le pouce pendant les matchs de foot ou à la sortie des bars. Ce n’est ni plus ni moins qu’une galette de blé noir enroulée autour d’une saucisse, parfois complétée d’oignon rôtis ou de moutarde, mais avec des ingrédients de qualité, quel régal c’est!


Photo billknock @Flickr

 

Du kouign aman, du gâteau breton, du far…

Les gourmandises ne manquent pas, et vous auriez tort de faire l’impasse sur le dessert au restaurant ou de bouder des boulangeries pâtisseries en Bretagne! Attention, la plupart des spécialités sont roboratives, à l’instar du kouign aman, alors gardez de la place!


Photo jmettraux @Flickr

Voilà les expériences culinaires qui m’ont le plus marquée à Saint Malo et sa région environnante. Je n’ai pas la prétention d’avoir fait un guide exhaustif, aussi n’hésitez pas à me dire si vous avez fait d’autres découvertes sympa!

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Houmous aux tomates séchées

Le houmous est une tradition chez moi. Je ne suis pas très branchée biscuits apéro, mon chéri en achète pour lui et ses filles, mais si ça ne tenait qu’à moi je n’en n’aurais jamais dans les placards… Je préfère largement manger des crudités ou des bouts de pain avec une petite sauce aux herbes à la moutarde ou encore un houmous. 
 
 
 
Du coup, il y a toujours du houmous dans mon frigo. J’en achète parfois du tout fait, mais bien sûr, je le préfère cent fois maison! J’en ai déjà testé des dizaines de variantes il me semble… Certaines que je vous ai déjà partagées, d’autres pas. Vous pouvez par exemple découvrir sur ce blog le houmous au curry vert ou encore celui à la betterave
 
Avec le temps, j’ai développé ma propre façon de le faire, il y a quelques petites astuces et secrets de préparation dont je suis assez fière et pour lesquelles je ne veux jamais déloger à la règle. Il y a quelques jours, mon chéri m’a dit qu’il voulait me préparer un houmous aux tomates séchées. J’étais super contente car j’adore ça, mais aussi un peu partagée car il voulait suivre une recette repérée sur un blog… Pour découvrir la version de “Docteur” BonneBouffe, c’est par ici!
 
 
Ah mais, qu’est-ce qu’on fait de mes astuces et de mes conseils ? Je n’ai pas pu m’empêcher de mettre mon grain de sel dans sa recette et de venir l’embêter pendant qu’il cuisinait… Je sais, ce n’est pas bien, c’est vraiment une déformation de blogueuse culinaire à ce niveau-là ! Mais heureusement, je crois qu’il ne m’en a pas trop voulu, et le résultat était délicieux ! 
 
On a obtenu une recette qui est un peu un mélange de mes recettes habituelles et de celle qu’il avait repéré… Le goût de la tomate séchée ressort bien, mais on reste quand même dans le registre du houmous avec la texture si particulière des pois chiches… C’est un régal qu’on a savouré avec des bâtonnets de carottes, des champignons tranchés, mais aussi avec un peu de baguette fraîche !
 
En ce qui concerne les tomates séchées, nous avons utilisé des tomates moelleuses “sèches” (pas conservées dans de l’huile). Si les vôtres sont conservées dans l’huile, votre houmous risque d’être beaucoup plus gras, donc égouttez-les bien et diminuez un peu la quantité d’huile d’olive si besoin.
 
Je vous parlais plus haut de mes secrets de préparation du houmous, le premier est assez pénible mais j’épluche toujours mes pois chiches lorsque je fais un houmous. Cela le rend plus digeste, et je trouve que la texture est plus fine. Vous pouvez le faire en retirant la peau avec vos doigts ou mieux, en les frottant les uns contre les autres  dans un saladier rempli d’eau que vous viderez dans une passoire pour évacuer les peaux. Il vous faudra répéter l’opération 2 ou 3 fois. Cette étape est facultative, mais si vous voulez faire le meilleur houmous du monde, c’est inévitable!
 
Mon second “secret” est que j’utilise l’eau de cuisson des pois chiches, ou aquafaba, pour émulsionner le mélange, à la place d’une partie de l’huile d’olive. Cela donne un houmous plus light et à la texture plus aérienne et on est vraiment zéro déchet puisque même le jus de la boite est utilisé!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

5 idées de vinaigrettes gourmandes

L’été, j’adore manger des salades à toutes les occasions, et le moindre petit reste dans mes placards peut devenir prétexte à en inventer une. Selon moi, il n’existe pas de légume ou de céréale qui ne puisse pas se transformer en salade! Ce que j’aime aussi avec les salades, c’est qu’elles vont très vite à cuisiner, puisque généralement il n’y a pas de cuisson. On peut d’ailleurs utiliser un reste de céréales déjà cuites.
 
 
 
La seule ombre au tableau pour moi, c’est les vinaigrettes. Je n’aime pas les acheter toutes faites au supermarché, car au final cela n’apporte pas grand-chose, et c’est très simple à réaliser… Oui mais au moment venu, j’ai toujours la flemme de les faire! La solution ? Avoir un ensemble de vinaigrettes d’avance dans le frigo… Toutes faites oui, mais faites maison quand même ! Découvrez ci-dessous mes idées de vinaigrettes classiques et gourmandes à toujours avoir sous la main pour pouvoir se régaler et improviser une salade en deux minutes !
 

Classique vin rouge et échalote, moutarde

Cette vinaigrette ressemble à celle que faisait ma maman quand j’étais enfant.  Je l’utilise très fréquemment et notamment dans les salades vertes et les salades de pommes de terre.

3 c. à s. d’huile d’olive
3 c. à s. d’huile de colza
4 c. à s. vinaigre vin rouge
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de sirop d’érable
1 c. à c.  d’herbes de Provence
1/2 échalote
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Emincez finement l’échalote.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 

Vinaigre balsamique, olives noires et pesto

 
Cette vinaigrette aux accents du sud est parfaite avec les salades de tomates, la mozzarella ou encore la roquette.
 
3 cl d’huile olive
4 cl de vinaigre balsamique
1 c. à s. de pesto
3 olives noires hachées 
1 pincée de piment en poudre
1 pincée d’ail semoule
Sel, poivre
 
Emincez finement les olives.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Noix, miel et vinaigre de Chardonnay

 

Cette vinaigrette au goût fin et gourmand accompagne très bien les salades d’endives, de pissenlit ou de fromages bleus come le roquefort ou le gorgonzola. Le vinaigre de chardonnay peut être remplacé par un autre vinaigre de vin blanc.

 
4 cl d’huile de noix
2 cl d’huile de colza
4 c. à s. de vinaigre de chardonnay
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de miel
1 c. à c. d’herbes de Provence
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Vinaigre aux épices et orange

 

Le melfor est une spécialité à base de vinaigre et d’épices que l’on trouve notamment dans le Grand Est. Cette vinaigrette un peu épicée est parfaite avec les salades de pomme de terre, de cervelas ou les salades hivernales en général.

 
6 cl d’huile de tournesol
4 cl de vinaigre aux épices type Melfor
2 c. à c. de moutarde douce
1 c. à c. de marmelade d’orange
1 c. à c. d’herbes de Provence
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Colza  et vinaigre de bière

 

Cette vinaigrette aux ingrédients ch’ti est assez polyvalente et son goût est moins étrange qu’il n’y paraît! Elle se marie avec tous types de salade et notamment celle d’endives ou de mâche et noix.

 
4 cl d’huile d’olive
2 cl d’huile de colza
2 cl de jus de citron
2 cl de vinaigre de vin rouge
2 c. à c. de graines de tournesol
1 c. à c. de levure de bière
1 c. à c. de cassonade
1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Truffe blanche et vinaigre de Xeres

 

Cette vinaigrette de luxe fera un malheur sur la burrata, la mozzarella ou une salade de mâche et figues.

 
3 cl d’huile d’olive
3 cl d’huile de truffe
4 cl de vinaigre de Xérès
1 c. à c. de basilic séché
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Mélange d’épices à pizzas

S’il y a une chose que j’adore en cuisine, ce sont les épices. Pour moi, un repas peut se passer de beaucoup de choses. Par exemple, je ne tiens pas absolument à avoir une viande un poisson ou même une protéine végétale type tofu, de simples légumes ou un plat de céréales peuvent tout à fait me contenter pour un repas léger. Je suis une grande fan de fromage, mais c’est pareil, pour un repas léger, je peux tout à fait m’en passer. La seule chose qui me paraît absolument incontournable pour ne pas s’ennuyer en cuisine, c’est les épices.
 
 
 
De leur côté, elles apportent du goût et des saveurs incomparables, tout en étant proche du zéro calorie, ce qui fait que même quand on essaie de manger léger, il n’y a aucune raison de s’en passer, au contraire, c’est la garantie de ne jamais s’ennuyer gustativement ! Comme j’aime beaucoup la cuisine du monde, cela m’amène à utiliser de nombreux mélanges.
 
J’aime aussi beaucoup les réaliser moi-même avec les saveurs que j’aime le plus et que j’aime associer régulièrement. Cela me permet  de pouvoir préparer à la dernière minute une sauce ou un plat bien parfumé sans perdre trop de temps. J’ai donc dans mes placards un mélange à salade, un mélange à pizza, un mélange à marinade…, ce type de choses qui me servent souvent.
 
 
J’adore notamment réaliser plein de mélanges typiques de différents pays. Le mélange que je vous propose aujourd’hui me rappelle l’Italie, et je l’avais composé pour égayer des pizzas. J’y ai mis plein de bonnes herbes qui sentent le soleil, et vous pouvez le saupoudrer sans hésitation sur toutes vos pizzas, mais aussi vos plats italiens de type pâtes, lasagnes, risottos… Cela fonctionne à tous les coups, et il n’y a aucun risque d’être déçu!
 
 
Rien de plus simple que de réaliser ses mélanges d’épices soi-même. C’est aussi plus économique que d’acheter tous les mélanges qui passe, puisque vous pouvez en faire une quantité un peu plus raisonnable pour éviter que le pot ne vous reste sur les bras pendant 15 ans. Si une herbe que j’indique n’est pas disponible dans votre placard, supprimez-la ou remplacez-la par une autre que vous aimez afin de ne pas faire de frais inutiles.
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Mousses au chocolat et amaretto

Aujourd’hui, on va parler mousse au chocolat! La mousse au chocolat est un de mes desserts favoris, et peut-être une des premières recettes que j’ai appris à réaliser toute seule quand j’étais enfant. Elle figurait dans mon livre de recettes pour enfants, et il faut avouer qu’en plus, elle présente l’avantage de se faire sans cuisson, c’est top pour les plus jeunes! Sans compter que monter les blancs en neige, c’est assez rigolo !
 
 
 
De nos jours, je mange quand même moins souvent de la mousse au chocolat, simplement parce que j’essaie de maîtriser à peu près ma ligne… Si je m’écoutais, je pourrais en faire chaque semaine tellement c’est bon! Quand j’essaie d’en faire, je tente des variantes différentes à chaque fois pour voir ce que cela donne. Globalement, certaines recettes utilisent des blancs et des jaunes d’oeufs mais je ne trouve pas que le jaune apporte apporte grand-chose. Le sucre c’est pareil, je ne trouve pas que cela soit nécessaire, le sucre du chocolat me suffit en général.
 
 
Dans la recette que je vous propose aujourd’hui, on ajoute un peu de crème liquide, c’est ultra gourmand, pas indispensable non plus, mais cela donne du crémeux supplémentaire. La petite touche de nouveauté que j’ai voulu apporter se situe dans la pointe d’Amaretto. J’adore cet alcool à base d’amandes, il parfume agréablement les desserts, les tiramisu et les cafés gourmands également… Ici, cela reste subtil, mais cela vient donner une petite saveur supplémentaire au chocolat, une intensité très agréable !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Que faire avec de la marmelade d’agrumes?

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai tendance à accumuler les confitures. Je suis toujours attirée quand je vois les belles couleurs des fruits dans les bocaux, mais en réalité, je ne petit-déjeune pas souvent, donc j’ai beaucoup de mal à les utiliser.
 
Le “pire” concerne les marmelades aux agrumes, car j’adore tout ce qui vient d’Angleterre, donc j’ai tendance à en acheter plus que de raison, alors que leur goût particulier ne plaît pas à tout le monde et ne permet pas de les utiliser si facilement que ça !
 
Aujourd’hui, je vous propose des idées pour écouler un pot de marmelade d’agrumes si vous en avez un qui dort dans vos placards. Je vous rassure, il y a mille occasions de se régaler ! Découvrez-les ci-dessous!
 

En vinaigrette

 
Vous pouvez intégrer la marmelade à vos recettes de vinaigrettes habituelles, en y ajoutant une cuiller à café de marmelade et en la mélangeant simplement avec les autres ingrédients, comme vous le feriez d’habitude. La marmelade va apporter une touche d’acidité mais aussi de sucre à vos vinaigrettes. Elle se mariera par exemple très bien avec du vinaigre balsamique dans une salade au chèvre, aux betteraves ou au poulet.
 
 

Avec des légumes rôtis

 
J’adore préparer un gros plat de légumes variés coupés en morceaux et les rôtir au four. Dans ce cas-là, on peut simplement ajouter un filet d’huile et des épices sur les légumes, mais si vous avez un peu de confiture, vous pouvez réaliser une marinade originale. Pour cela, délayez la confiture avec un peu d’eau et versez-la sur le dessus. Pour éviter que cela ne brûle, ajoutez-la en milieu de cuisson ou couvrez le plat et surveillez régulièrement.
 
 

Pour glacer les viandes, le saumon, ou le tofu

 
La marmelade d’agrumes vous permettra de faire une marinade vraiment très gourmande. Vous pouvez la mélanger avec un peu de vinaigre, de bouillon de légumes ou de sauce soja, et utiliser un pinceau pour étaler ce mélange sur vos morceaux de viande, de poisson ou de tofu. Dans le même esprit, pour vos barbecues, vous pouvez glacer la viande avec un mélange de marmelade, de gingembre, de miel, de poivre et de piment. Ou  encore, vous pouvez servir cette sauce en accompagnement pour y tremper vos brochettes.
 
 

Avec le fromage

 
Cela peut sembler un peu spécial, mais certains vous diront qu’on peut accompagner le fromage d’un petit peu de marmelade d’agrumes. Cela fonctionne avec la confiture de figues ou de cerises, alors pourquoi pas… Je n’ai pas encore testé, c’est à vous de voir si vous aimez ou pas !
 

Dans un tiramisu ou un dessert crémeux

 
Au niveau des desserts, la marmelade d’orange fera des merveilles dans un tiramisu aux agrumes. Utilisez la marmelade pour sucrer le mascarpone à la place du sucre, cela donnera un petit goût vraiment divin! Complétez avec une liqueur d’orange ou du limoncello pour imbiber les biscuits et vous allez vous régaler ! Dans la même lignée, tous les desserts crémeux peuvent se marier avec de l’orange ou des agrumes en général. On peut donc en mettre un fond dans les riz au lait, les panna cotta, les crèmes dessert. Enfin, vous pouvez réaliser une sorte de coulis ou une couche fruitée pour vos cheesecakes en y ajoutant un peu d’agar agar. Pur finir, les parfaits, c’est-à-dire des espèces de petite verrines de fromage blanc dans lesquelles on peut ajouter du muesli, des morceaux de biscuits, ou des dés de fruits, sont parfaits aussi avec quelques cuillères de confiture d’agrumes.
 

Avec du chocolat

 
Les marmelades aux agrumes se marient très bien avec le chocolat. Essayez par exemple d’en utiliser en fond de tarte pour une tarte au chocolat, mais aussi pour réaliser un coeur d’agrumes dans des muffins au chocolat, ou  encore de mélanger la marmelade dans une ganache au chocolat noir. Vous pouvez également couvrir vos génoises d’une couche de ganache chocolat et une couche de marmelade d’orange pour former un délicieux gâteau à étages.
 

Dans une tarte aux fruits

 
Vous pouvez tartiner votre confiture en base d’une tarte fine feuilletée sur laquelle vous ajouterez d’autres fruits. Cela parfume et évite aux fruits de détremper la pâte, c’est donc parfait!
 

Dans un dessert aux amandes

 
Les agrumes se marient également très bien avec les amandes. Vous pouvez donc tartiner un fond de galette des rois à la frangipane avec un peu de confit d’agrumes, ou une tarte aux amandes, ou glacer le dessus de tous vos gâteaux aux amandes pour leur donner un côté brillant très joli et ajouter cette petite note d’agrumes.
 
Et vous, vous aimez la confiture d’agrumes? Vous en faites quoi à part la manger sur du pain?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Burrata aux poivrons et tomates confits

J’adore la gastronomie italienne, et parmi toutes les spécialités dont je suis fan, il y en a une qui sort vraiment du lot, c’est la burrata. Je l’ai découverte il y a plusieurs années, et l’été je ne me lasse pas de la déguster en guise de repas, accompagnée de tomates. Elle est un peu devenue ma salade tomates-mozzarella améliorée avec une méga dose de fromage pour moi toute seule ! 
 
 
 
Simplement servie avec quelques tomates cerises, un peu de sel, de poivre et de vinaigre balsamique, je me régale. C’est la façon dont je la prépare le plus souvent, et je ne m’en lasse pas. Mais je ne peux pas m’empêcher non plus de tester d’autres préparations dès qu’une idée me passe par la tête. J’avais par exemple mangé dans un restaurant qui accompagnait la burrata de caponata (une sorte de ratatouille italienne), et cela fonctionnait très bien. J’ai donc très vite reproduit l’idée à la maison. 
 
 
J’ai voulu cette fois-ci essayer d’accompagner ma burrata de poivrons et de tomates rôtis au four. J’ai choisi de servir tous ces légumes cuits au four froids, un peu comme une salade de légumes, mais cuits et fondants. Le résultat fut à la hauteur de mes espérances : un plat bien parfumé et relevé avec le poivron, et toujours aussi savoureux grâce à la burrata !
 
Pour le poivron, si vous avez la possibilité de mettre des morceaux de couleurs différentes (les poivron surgelés multicolores émincés conviennent très bien! ), cela fera plus joli, très coloré dans l’assiette. Sinon, privilégiez le vert ou le jaune pour contraster avec le rouge des tomates. 
 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1