Archives de catégorie : Cocktails et boissons

Spritzer mélisse

Il y a quelques temps, l’été dernier pour être précise, j’avais réalisé du sirop de mélisse.  C’est une plante qui pousse en abondance chez moi et je ne sais pas trop quoi en faire à part ce sirop, qui s’avère délicieux! 
Alors je me suis lancée à la recherche de recettes à utiliser pour me servir de ce sirop de mélisse, et quand je suis tombée sur un cocktail qui faisait appel à ce sirop, j’étais ravie! 
 
 
 
Il y a assez peu de recettes qui utilisent ce sirop, simplement parce qu’il est lui-même difficile à trouver. C’est dommage, car il est délicieux et franchement facile à faire. De plus, la mélisse pousse comme du chiendent dans un jardin. Je n’ai vraiment pas la main verte, et j’en ai un buisson entier chaque année!
 
 
Si comme moi vous avez de la mélisse à utiliser, ne perdez pas de temps, faites vous une bouteille de sirop et ensuite testez cette délicieuse recette. Elle est hyper fraîche, très parfumée, nous nous sommes régalés et je pense que maintenant avec le retour des beaux jours, je vais m’en donner à cœur joie! Je n’ai plus qu’à refaire un nouveau stock de sirop de mélisse dès qu’elle aura repoussé !
 
 
 
Source d’inspiration : 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Sirop de réglisse

Aujourd’hui, c’est la journée officielle de la réglisse. Avez-vous entendu parler de cette journée ? Je suppose que non et pour cause, il y a vraiment des journées pour tout et n’importe quoi, et on ne va pas non plus sortir le drapeau ou tirer un feu d’artifice pour si peu ! 
 
Mais bon, c’est le prétexte pour moi pour vous proposer une recette que j’ai réalisée avec ces petits bonbons noirs. On aime ou on n’aime pas, et beaucoup d’enfants n’aiment pas trop sa saveur particulière, mais avec l’âge on peut développer un véritable amour pour ces saveurs.
 
 
 
Personnellement, la réglisse me rappelle la série Fringe, où le père du héros est un fan de réglisse et en mange à tout bout de champs. De mon enfance, je garde le souvenir des bâtons de “bois” que l’on grignotait et mâchouillait pendant des heures, et que j’achetais chez l’épicier du coin. Je ne sais pas si ça se trouve encore, mon épicière est à la retraite depuis bien longtemps en tout cas!
 
 
Ici, c’est une recette toute simple qui permet de donner une saveur de réglisse à vos boissons et cocktails que je vous propose. Il suffit de faire fondre des bonbons à la réglisse (type rouleaux) dans de l’eau, et vous obtenez ce sirop très parfumé en quelques minutes chrono. 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Cocktail aux fraises et au muscat

À l’approche de Pâques, je vous propose un petit cocktail très simple, pas trop fort et très parfumé qui vous permettra d’accueillir vos invités avec gourmandise. C’est un cocktail que j’ai réalisé à base de vin muscat, un vin assez sucré qui convient donc bien à la réalisation de cocktails. J’y ai ajouté du jus de fraises, car pour moi Pâques est toujours synonyme du retour des fraises dans nos jardins.

 

Au moment où j’ai réalisé ce cocktail, je n’avais que du jus de fraises sous la main. Cependant si vous avez des fraises fraîches, n’hésitez pas à en ajouter une ou deux sur des pics à brochettes pour décorer votre cocktail, il sera bien plus appétissant et festif !

 

L’eau gazeuse rend ce cocktail léger et pas trop sucré, et le citron lui donne une petite pointe d’acidité que j’aime beaucoup.

Vous pouvez réaliser ce cocktail à l’avance en assemblant tous les ingrédients, à l’exception de l’eau gazeuse qu’il vaut mieux ajouter à la dernière minute pour éviter qu’elle ne perde ses bulles.

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Jus de pommes, pissenlit et citron

Voilà longtemps que je me demandais si je ne pourrais pas manger tous ces vilains pissenlits qui envahissent mon jardin… Et puis en regardant mon extracteur de jus, j’ai eu une idée!
 
 
 
Il me semblait avoir déjà vu des jus de pissenlit, et je me suis dit, pourquoi pas? Pour cette recette, il vous faut un extracteur, car si vous la faites avec un mixeur ou un blender, vous risquez d’avoir des fibres désagréables en bouche. Seul l’extracteur vous permettra d’extraire réellement le jus du du pissenlit.
 
 
Essayez de ramasser les pissenlits dans une zone qui n’est pas trop polluée, et sur laquelle personne ne marche… Dans tous les cas, il vous faudra bien les nettoyer! Prenez des pissenlits jeunes, de début de saison, leur goût est plus subtil et moins amer… C’est une plante assez amère, c’est pourquoi je la couple avec un autre fruit beaucoup plus sucré et doux, la pomme.
 
 
Le résultat est frais et sympa, plein de vitamines, c’est vraiment le top pour retrouver son énergie au retour du printemps!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Sirop de thé chai

Connaissez-vous le thé chai? C’est un thé noir épicé, qui contient généralement du gingembre, de la cannelle, de la cardamome, plusieurs autres épices et du sucre. Personnellement, j’en suis fan et chaque année dès qu’arrive l’automne, je m’en régale avec du lait végétal et du sucre. Je ne bois pas mon thé très sucré habituellement, mais le chai latte, je l’aime comme ça!
 
 
 
Il y a quelques mois, entre deux confinements, je suis allée boire un verre dans un bar à jeux très sympa de la métropole lilloise, qui propose entre autres de très bons cocktails. J’ai pris un cocktail délicieux et en étudiant la carte, j’ai découvert que celui-ci contenait du sirop de chai… Cela a fait “tilt” tout de suite, le bon goût d’épices du cocktail venait de là! Je me suis alors promis d’essayer de refaire ce sirop à la maison dès que possible. Après tout, si j’avais du sucre, de l’eau et du thé chai, ça ne devait pas être bien compliqué de refaire ça maison, si?
 
 
A l’arrivée de l’hiver, j’ai refait mon stock de thé chai et cette idée m’est revenue en tête. Aussitôt, je me suis mise au fourneaux et en moins de 5 minutes, ce sirop de chai était né. C’est vraiment une recette ultra facile, et qui ne coûte rien si comme moi vous avez déjà le thé chai dans vos placards.
 
Le sirop obtenu est délicieux. Sa saveur dépendra un peu de votre marque de thé. Chaque marque a son propre mélange, certains étant plus portés sur la cannelle, la muscade, ou la cardamome. Le mien a une petite saveur médicinale que j’aime beaucoup. A vous de choisir celui que vous aimez! On en trouve du très bon notamment dans la marque Yogi Tea ou Pukka. On en trouve même chez Ikéa pour la période des fêtes!
 
 
Une fois ce sirop obtenu, vous pouvez vous en servir par exemple pour parfumer un thé, un café ou un chocolat chaud. Vous pouvez bien sûr l’utiliser dans un cocktail, c’est comme ça que je l’ai découvert et c’est ce que je compte en faire très vite! Il pourrait aussi parfumer une préparation comme un tiramisu, ou servir à napper un gâteau… Bref, il peut s’adapter à de multiples utilisations!
 
La recette ci-dessous vous donnera une petite quantité de sirop, environ 20 cl. Multipliez-la si vous en voulez plus. De mon côté, je fais tellement d’expériences culinaires que je préfère avoir de petites quantités pour éviter qu’il m’en reste pendant des mois dans le frigo!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Irish mimosa

A la Saint Patrick, c’est bien connu, on boit de la bière, c’est même la raison principale pour laquelle j’apprécie cette fête, n’étant pas irlandaise d’origine. En réalité, cela n’a rien d’exceptionnel pour moi, car vivant dans le nord de la France, la bière est pratiquement ma boisson de base… Après l’eau, je vous rassure quand même!
 
 
Pour la Saint Patrick, j’ai donc voulu changer un peu et vous proposer de réaliser un cocktail en hommage à cette fête. Il s’agit d’un cocktail tout vert et parfumé au whisky irlandais, adapté à partir d’une base de mimosa.
 
Le résultat est très sympa et hyper joli, je trouve qu’on est parfaitement dans la thématique! Si vous voulez comme moi vous la jouer Bree Van de Kamp et proposer un menu complet à thème, vous pouvez enchaîner sur un pain à la bière, un potpie au poulet et à la bière et un brownie double chocolat bière.
 
Joyeuse Saint Patrick à vous, que la fêtiez chez vous, dans un bar ou que vous n’y accordiez aucune importance!
 
 
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Coktail coffee and chocolate lovers

La Saint Valentin approche, et cette année cette fête sera forcément un peu particulière. Et dire qu’il y a un an nous étions encore loin d’imaginer ce qui nous attendait… 
 
 
 
Je suppose que vous serez nombreux à faire un petit dîner romantique à la maison, c’est le compromis le plus évident en cette période compliquée ! 
 
Je n’ai pas encore choisi mon menu, mais si vous êtes en recherche d’idées, je vous recommande des feuilletés aux champignons et magret, suivi d’un livarot rôti aux pommes et noisettes et enfin, de finir le repas par des fondants chocolat framboise
 
 
Pour commencer un repas un peu exceptionnel, j’adore servir un cocktail, c’est un incontournable pour moi. Celui-ci est très gourmand, avec des notes de café et de chocolat. J’associe toujours la Saint Valentin au chocolat, je ne sais pas pourquoi… Peut-être à cause de cette tradition que l’on voyait dans les dessins animés de mon enfance de s’offrir du chocolat à la Saint Valentin ? Je ne connais personne qui fasse ça, mais l’association d’idées m’est restée ! 
 
 
En tout cas, ce cocktail est délicieux et devrait vous plaire, que vous soyez seul ou à deux ce soir-là ! 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Cocktail Quarantini

J’adore réaliser des cocktails, mais cela peut vite devenir synonyme de grosses dépenses ou de gaspillage. En effet, chaque cocktail ne nécessite qu’une petite quantité de chaque boisson, et il peut être difficile de trouver d’autres cocktails qui permettent d’utiliser les ingrédients que l’on a à finir. L’alcool se conserve certes, mais lorsqu’on a entamé un jus de fruits ou une bouteille de crémant, leur durée de vie est assez limitée.
C’est pourquoi je me donne comme priorité de finir rapidement ces ingrédients périssables, quitte à boire plusieurs cocktails consécutifs qui utilisent le même ingrédient de base.
Récemment, j’avais par exemple entamé une bouteille de jus de pommes, et j’ai dû tester 4 ou 5 cocktails au jus de pomme pour venir à bout de la bouteille!
 
 
  
Le cocktail trouvé aujourd’hui est le dernier de la série. Il m’a permis de finir mon jus de pommes mais aussi une bouteille de bulles entamées. Par contre, cela m’a obligée à ouvrir une bouteille de jus de cranberry… Devinez à quoi seront mes prochains cocktails?
 
Petit fait amusant, j’ai trouvé ce cocktail sur le site Make me a cocktail. Son auteure a développé cette recette comme étant le cocktail du coronavirus, d’où son nom de quarantini, en d’autres termes, le martini de la quarantaine! La décoration d’origine incluait même un mini rouleau de papier toilettes sur un pic planté dans le verre ! Le must du chic ! 
 
Ce cocktail est de circonstance pour moi, car même si je ne suis pas contaminée, ma fille est cas contact et donc privée d’école pour la semaine… Nous voilà en quarantaine toutes les deux! 
 
 
Je ne disposais pas de cet accessoire, mais le résultat est très joli et girly, avec un beau rose intense et hyper attirant! C’est également très bon!
 
Une chose est sûre, je n’attendrai pas d’être en quarantaine pour le refaire ! 
 
 
 
Source d’inspiration :
https://makemeacocktail.com/cocktail/9575/quarantini/
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Moscow mule

Voilà longtemps que je ne vous avais pas proposé un petit cocktail… Je plaisante! J’adore préparer des cocktails et cette année, avec les confinements, j’ai passé du temps chez moi au lieu de sortir dans les bars et restaurants. J’en ai donc profité pour tester plein de boissons délicieuses à la maison. Parmi elles, il y a le fameux Moscow mule que l’on voit dans tous les bars à cocktail. J’étais fan des jolis verres en cuivre qui servent à la présentation, et pas question pour moi de réaliser ce cocktail sans les verres correspondants. Récemment, j’ai enfin pu me les acheter! Pour ceux qui auraient envie de craquer, j’ai trouvé les miens chez Nature et découvertes, mais je pense qu’on peut les trouver dans des enseignes de décoration ou de cuisine également.
 
 
 
Le Moscow mule se prépare avec de la ginger beer, qui n’est pas une bière mais un soda aromatisé au gingembre. J’achète le mien au comptoir irlandais. Il y a une boutique à Lille, mais on peut aussi commander en ligne. Sinon, une vodka infusée au gingembre et de la limonade donneront un rendu similaire. C’est d’ailleurs le principe proposé dans le coffret de Nature et découvertes, qui inclut des verres et un mélange déshydraté à faire infuser dans de la vodka. On obtient un mélange hyper parfumé, c’est très bon! Cela permet de compenser la saveur du soda au gingembre quand on n’en a pas.
 
 
Quand j’étais dans le magasin, j’ai eu du mal à comprendre la différence entre le ginger beer et le ginger ale, du coup j’ai acheté les deux et testé. Après dégustation et enquête sur internet, voici l’explication. La ginger beer est une boisson fermentée au gingembre, qui ne contient pas d’alcool (même si elle en contenait dans le temps). Le ginger ale est un soda aromatisé au gingembre, sans fermentation cette fois. Au goût, il est plus doux que la ginger beer.  C’est cette dernière qu’on utilise normalement dans le Moscow mule, mais si vous trouvez le gingembre trop fort, la ginger ale peut être un option pour vous.
 
Pour ce cocktail, et en général dans tous les cocktails, je vous recommande d’utiliser citron vert frais, sa saveur est incomparable. Cependant, j’avoue que je prends parfois du Pulco ou du citron vert en petite bouteille pour dépanner.
 
 
J’ai savouré ce délicieux breuvage durant le second confinement pendant un apéro en visio. Il est très bon et frais, mais il faut aimer le gingembre qui se sent pas mal! Vous pouvez remplacer la ginger beer par une simple limonade si vous n’aimez pas sa saveur, mais cela ne sera plus un vrai Moscow mule!
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Chestnut martini

Aujourd’hui, je vous propose une recette à la châtaigne. Ca tombe bien car c’est de saison ! Ces derniers temps, j’ai réalisé énormément de cocktails à la châtaigne, car mon filleul a eu la gentillesse de m’en ramener une bouteille de vacances. Voilà de quoi m’amuser et créer à volonté!
 
 
 
J’ai trouvé ce cocktail sur internet après quelques recherches.
 
Pour cette recette, il est nécessaire d’avoir de l’angostura dans votre bar. Cela faisait longtemps que je voulais enfin investir (le mot est juste) et j’en ai trouvé au comptoir irlandais, à 15€ la bouteille. Je trouve cela très cher (mais c’est plus ou moins le même prix partout où j’ai regardé) surtout que la bouteille ne contient que 20 cl, et à ce prix, l’étiquette n’est même pas collée droite sur la bouteille ! Heureusement, on ne met que quelques gouttes en général dans les cocktails.
 
 
J’ai trouvé ce cocktail très bon, mais les saveurs les plus mises en avant sont celles du gin, donc il est à réserver aux amateurs de cet alcool.
 
Le sirop de châtaigne est hyper doux et donne une saveur sucrée au cocktail mais on ne sent pas vraiment son goût, pourtant j’ai augmenté par rapport aux quantités de base (j’ai mis une cuiller à soupe au lieu d’une cuiller à café).
Les amateurs de châtaigne seront peut être frustrés de cela, aussi je vous recommande si c’est votre cas de choisir une autre recette ou il se sent plus, comme le kir d’automne à la châtaigne ou mon cocktail d’Halloween  qui reste très bon, même après que la fête soit passée!
 
 
Dans tous les cas, choisissez un gin doux, aux notes de plantes pas trop prononcées. Moi j’ai utilisé un gin québécois très fort, et on avait l’impression de boire un Jager Meister tellement les plantes étaient développées, ce n’était pas l’idéal pour laisser les saveurs s’exprimer.
 
J’ai mis de la cerise amarena en décoration, car j’adore ça et j’en ai régulièrement dans mes placards, mais des cerises confites seront top aussi.
 
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 2