Archives par mot-clé : été

Légume de saison : le potimarron

Photo Maja Dumat @Flickr

Le potimarron est une courge d’hiver de couleur orange à peau mince, et à la chair ferme. Sa saveur délicate rappelle la châtaigne.  Très nutritif, c’est une bonne source de fibres, de vitamines A, C et B, de calcium, de potassium et de fer. Ma façon préférée de le manger est en soupe. C’est particulièrement satisfaisant par une froide journée d’automne ou d’hiver.  Cependant, il y a plein d’autres façons de la préparer. 

Comment choisir le potimarron?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez un potimarron ferme et bien dense. Trop léger, il risque de ne pas être parfaitement mûr. Choisissez-en un avec le pédoncule complet, il se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être lisse avec une belle couleur orange vibrante.


Photo Maja Dumat @Flickr

Quand les potimarron sont-ils de saison?

Les potimarrons sont des légumes d’automne et d’hiver. Leur saison démarre en septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à début mars.

Comment conserver votre potimarron?

Il est préférable de le conserver vos potimarrons dans un endroit frais et sec. Votre potimarron se conservera au moins un mois, voire plusieurs mois dans une cave saine.


Photo Christoph Zurnieden @FLickr

Comment préparer le potimarron?

Lorsque j’ai découvert le potimarron, j’ai été complètement époustouflé par sa texture lisse et crémeuse et sa saveur moelleuse de châtaigne. Il permet de réaliser la soupe la plus délicieuse qui soit! Le potimarron peut être cuit, bouilli, cuit à la vapeur, frit et sautée et même cuit au micro-ondes. Avec sa forme, cette courge est idéale également pour être farcie.  Côté sucré, comme la majorité des courges, le potimarron peut être transformé en gâteaux, en pains, en muffins, en biscuits, en confitures et en tartes avec sa chair au goût de noisette. La cerise sur le gâteau avec cette courge est sa peau. Une fois cuite, la peau devient fondante et on peut donc la consommer. Elle ne nécessite donc aucun pelage contrairement à la majorité des courges!

Mes recettes favorites au potimarron


Mini tourtes au potimarron et champignons


Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande


Tian de potimarron et patates douces au parmesan


Crème de potimarron au bleu de Bresse


Potimarron farci aux céréales et shiitake


Petits cannelés au potimarron et comté


One pot pasta au potimarron, parmesan et sauge

soupe-potimarron-marrons-cranberries-2
Soupe de potimarron, marrons et cranberries

Cookies à la bière

La Saint Patrick approche, c’est l’une de mes fêtes favorites… Allez, vous vous en doutez, c’est surtout que j’apprécie la bière en fait! Du coup, j’ai une petite tradition depuis quelques années, je cuisine toujours un repas à thème pour cette occasion, dans lequel j’essaie de réaliser des plats à base de bière. 
 
 
Cette année, j’ai tenté le coup de réaliser des cookies à la bière. J’avais eu l’occasion d’en goûter de très bons et j’ai donc essayé de les refaire à ma façon.
 
 
Il s’agit de cookies sans œufs. On réalise un mélange sec (farine, sucre, cacao, pépites..) et on y ajoute à la fin les liquides (de l’huile, et bien sûr, de la bière!). Le résultat est très bon, très légèrement parfumé, et peut convenir même à des personnes qui n’aiment pas la bière je pense, car cette dernière reste discrète. Cela dépend bien sûr de la variété de bière que vous choisissez de mettre, je vous en recommande plutôt une légère pour la première fois. De mon côté ‘est ce que j’ai fait, et je tenterai une autre fois avec une bière ambrée ou brune pour voir…
 
 
 
 
Cookies à la bière

Portions : Pour une douzaine de cookies

Cookies à la bière

Ingrédients

  • 80 g de farine blanche
  • 80 g de farine complète
  • 1 c. à s. de levure
  • 140 g de pépites de chocolat
  • 110 g de sucre brun
  • 20 g de sucre en poudre
  • 10 g de cacao poudre
  • 8 cl d'huile
  • 10 cl de bière blonde
  • Une pincée de sel

Instructions

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Mélangez les solides (farines, levure, sucres, cacao, pépites) dans un saladier avec l'huile.
  3. Ajoutez la bière.
  4. Formez une douzaine de boules et déposez-les sur une plaque allant au four couverte de papier cuisson.
  5. Enfournez pour 10 à 12 minutes.

Gratin de chou-fleur au cheddar

Aujourd’hui je vous propose un classique revisité à ma façon, le fameux gratin de chou-fleur… Celui de mon enfance était à la béchamel et au gruyère, mais celui-ci, à la crème et au cheddar, me ressemble beaucoup plus!
 
 
Il faut dire que je n’ai jamais été une fan de béchamel que je trouve assez fade, et je ne raffole pas non plus de sa texture. Par ailleurs, je trouve que le cheddar parfume bien mieux l’ensemble que le gruyère, car il relève le côté assez doux du chou-fleur.
 
 
Ce gratin peut servir de plat complet pour un repas du soir, ou accompagner la viande lors d’un repas plus nourrissant.
 
 
 
 
Gratin de chou-fleur au cheddar

Gratin de chou-fleur au cheddar

Ingrédients

  • 1 chou-fleur (ou 850 g de bouquets)
  • 3 pommes de terre (+-600 g)
  • 10 cl de crème liquide ou crème de soja
  • 40 g de cheddar râpé
  • 90 g de mélange de fromage râpé à pizza
  • 2 échalotes émincées très finement
  • 2 gousses d'ail écrasées
  • 4 c. à s. de chapelure
  • 1 c. à s. d'ail semoule
  • 1 c. à c. de basilic
  • 1 c. à c. de coriandre
  • 1 c. à c. de curcuma
  • 1 pincée de piment doux
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Préchauffez le four à 175°C.
  2. Préparez votre chou-fleur si besoin : enlevez les feuilles, la tige centrale, détaillez-le en bouquets.
  3. Epluchez et coupez ne cubes les pommes de terre.
  4. Mettez de l'eau dans une casserole. Portez l'eau à ébullition. Ajoutez le chou-fleur, couvrez et faites cuire jusqu'à ce que le chou-fleur soit tendre, de 10 à 15 minutes.
  5. Dans une autre casserole d'eau, départ eau froide, faites cuire les pomme de terre en cubes, soit 15 à 20 minutes. Égouttez et réservez.
  6. Égouttez. Transférez le chou-fleur dans un bol, écrasez-le et égouttez l'excès d'eau.
  7. Mélangez le chou-fleur, les pommes de terre, la crème fraîche, le cheddar, les épices, l'échalote et l'ail dans un plat allant au four.
  8. Salez et poivrez généreusement.
  9. Recouvrez de chapelure.
  10. Faites cuire au four préchauffé jusqu'à ce que le mélange bouillonne, soit de 30 à 45 minutes.
 
Source d’inspiration :

Oreo cheesecake

Attention, aujourd’hui on part dans l’ultra calorique! Si vous avez prévu de perdre du poids, fermez immédiatement cet article car rien qu’en le lisant vous risquez de prendre 1 kg ou deux !
 
 
J’ai toujours adoré le cheesecake et le plus basique qui soit, avec quelques zestes de citron me régale. Mais j’aime aussi essayer de nouvelles variantes quand j’en ai l’occasion. J’ai réalisé celle-ci pour l’anniversaire de mon frère, je trouvais qu’il avait un côté festif et gourmand parfaitement adapté à la circonstance.
 
 
Dans ce cheesecake, j’utilise de l’huile de coco qui a la même propriété que le beurre de se solidifier avec le froid. Cela aide à la tenue du cheesecake. Si vous n’en trouvez pas, remplacez-la par du beurre si vous voulez, mais pas par une huile liquide, car cela n’aurait pas du tout le même effet.
 
Pour bien réussir cette recette, gardez votre crème liquide au frais jusqu’au dernier moment, cela l’aidera à monter en chantilly. 
 
  
 
 
Oreo cheesecake

Portions : Pour 8 personnes

Oreo cheesecake

Ingrédients

  • 33 Oreo
  • 450 g de Philadelphia
  • 1 c. à s. de vanille liquide
  • 60 g de sucre
  • 10 cl de crème liquide bien froide
  • 2 c. à s. de sucre glace
  • 45 g d'huile de coco
  • 4 carrés de chocolat

Instructions

  1. Réservez 5 Oreo pour la décoration.
  2. Faites fondre l'huile de coco dans un bol au micro-ondes.
  3. Concassez 23 Oreo au mixeur, ajoutez l'huile de coco fondue et mixez à nouveau. Versez ce mélange dans un moule couvert de papier sulfurisé et tassez bien. Réservez au frais.
  4. Mélangez le Philadelphia, la vanille, le sucre et 5 Oreo concassés grossièrement.
  5. A l'aide d'un batteur, montez la crème liquide en chantilly avec le sucre glace et incorporez-la au mélange précédent.
  6. Déposez ce mélange sur le fond de tarte.
  7. Mettez au frais 3 heures minimum.
  8. Décorez avec les 5 Oreo restants coupés en deux et râpez les carrés de chocolat par dessus.
  9. Servez frais.
 

Gommage au marc de café

Il y a quelques mois, j’ai commencé à vous partager des recettes de mon autre passion à part la cuisine, la réalisation de produits naturels, que ce soit de beauté ou pour la maison. Voilà maintenant plusieurs années que je m’éclate à tester des recettes différentes, et les placards de ma salle de bain ressemblent maintenant à un cabinet d’apothicaire! Il faut dire que certains soins demandent une liste d’ingrédients interminables… Mais ce n’est pas le cas de la recette que je vais vous proposer aujourd’hui . C’est une recette qui m’a été partagée par ma copine Sarah… Elle a un compte Instagram vraiment chouette où elle partage son expérience sur le zéro déchet, n’hésitez pas à aller la suivre si le sujet vous intéresse, vous y trouverez plein d’idées.
 
Aujourd’hui, c’est donc un gommage découvert grâce à elle que je vous propose. Le premier ingrédient de ce soin n’est autre que… du marc de café. Écolo et économique, non?  Pas besoin de le faire sécher : vous faites votre café, vous récupérez le marc humide (mais pas brûlant hein! ) et vous l’utilisez, tout simplement. On mélange ensuite avec du cacao, jusque là c’est toujours facile, des huiles et de l’huile essentielle de menthe poivrée, une des huiles essentielles basiques à avoir dans son placard pour bien passer l’hiver…
 
 
Du côté des huiles, j’ai utilisé de l’huile de jojoba et de l’huile l’amande douce, mais d’autres huiles pourront tout à fait convenir, suivant ce que vous avez sous la main ou les propriétés souhaitées.
 
Celle de jojoba sert à protéger la peau de la déshydratation et à al ré-équilibrer, celle d’amande douce est apaisante et adoucissante. Elles peuvent facilement être substituées, par contre ne remplacez pas l’huile de coco, car comme elle a tendance à durcir au frais, elle concourt à la texture du soin.
 
 
J’ai mis 10 cuillers à soupe bombées de marc de café contre 6 dans la recette de Sarah, je pense que c’est dû au fait que mes cuillers d’huile de coco étaient bien bombées, je me suis retrouvée avec un mélange très liquide… C’est pourquoi je vous recommande d’ajouter le marc à la fin et de juger la quantité au fur et à mesure, il vous en faudra donc entre 6 et 10 cuillers à soupe.
 
Gardez ce soin au frais et vous aurez un chouette effet rafraîchissant au moment de faire votre gommage, entre l’effet du froid et celui de la menthe… Ce gommage est efficace et laisse la peau toute douce. C’est bien simple, je l’adore! Il se garde environ 1 mois au frigo.
 
 
 
Gommage au marc de café

Gommage au marc de café

Ingrédients

  • 2 c. à s. d'huile d'amande douce
  • 2 c. à s. d'huile de coco bombées
  • 2 c. à s. d'huile de jojoba
  • 10 c. à s. bombées de marc de café
  • 2 c. à c. de cacao
  • 20 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée
  • 1 pot en plastique ou en métal avec couvercle à vis

Instructions

  1. Faites fondre l'huile de coco et l'huile d'amande douce au micro-ondes ou au bain-marie.
  2. Ajoutez l'huile de jojoba, le cacao, l'huile essentielle, puis le café progressivement (il vous en faudra peut-être un peu plus ou un peu moins).
 
 

Pâte à pizza fine

Aujourd’hui, on parle pizza, et notamment pâte à pizza! La pâte à pizza est celle que je réalise le plus volontiers, contrairement aux pâtes brisées ou feuilletées que je rechigne à préparer par flemme! 
Il faut dire que la pâte à pizza est franchement facile à faire, et vraiment, vraiment meilleure que quand on l’achète en mode industriel. 
 
 
Je vous l’avais dit par le passé, la recette que j’utilise le plus en la matière est celle de chef Simon, disponible ici.
 
Aujourd’hui, c’est une autre version que je vous propose. Après avoir testé une pizza indécente tellement elle était bonne dans un restaurant lillois, j’ai voulu essayer de m’en inspirer. Comme celle-ci était réalisée avec une base de pâte fine, il m’a fallu faire quelques recherches.
 
 
La recette ci-dessous est celle que j’ai retenue et qui a été tout à fait convaincante.
 
Si vous cherchez une recette de pâte à pizza fine, c’est clairement celle qu’il vous faut !
 
IMG_0558
 

Pâte a pizza fine

Portions : Pour 3 pâtes à pizza

Pâte a pizza fine

Ingrédients

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de levure de boulangerie express
  • 1 c. à c. de sel
  • 1/4 de litre d’eau tiède
  • 1 c. à c. de sucre

Instructions

  1. Versez la farine dans un grand saladier et faites un puits.
  2. Versez la levure, le sel et le sucre dans un récipent.
  3. Ajoutez 1/4 de litre d’eau tiède, mélangez.
  4. Couvrez d’un film plastique et laissez reposer environ 10 minutes jusqu’à l’apparition d’une mousse brune bien épaisse en surface.
  5. Versez le mélange à la levure dans le saladier, mélangez à la main.
  6. Quand la pâte n’est plus collante, pétrissez environ 5 minutes à la main sur une surface farinée.
  7. Arrosez d’un peu d’huile d’olive, puis pétrissez à nouveau environ 5 minutes.
  8. Laissez reposer au moins 1 h sous un linge humide dans un endroit tiède.
  9. Après repos, pétrissez quelques instants puis divisez la pâte en trois boules égales.
  10. Étalez la pâte sur une surface farinée.
  11. Badigeonnez la plaque d’un peu d’huile d’olive avant d’y appliquer la pâte.
  12. Garnissez votre pizza selon votre envie.
  13. Enfournez pour 10 minutes à 220°C.

Source d’inspiration :

Crumble de poireaux au cheddar

Qu’il soit sucré ou salé, j’adore littéralement le crumble! L’été, je le décline aux aubergines ou aux prunes et aux figues par exemple, mais avec l’hiver, plus question pour moi de cuisiner ces fruits et légumes, car j’attends qu’ils soient à nouveau de saison. En attendant, je me suis dit que je pourrais profiter de l’hiver pour tester une version réconfortante et gourmande aux poireaux. Ce légume hivernal pousse très bien par chez moi, et j’adore ça, bien que je n’aie pas toujours le réflexe d’en cuisiner!

 

Le crumble que je vous propose est rehaussé de cheddar, parce que je trouve que tout est meilleur avec du cheddar! C’est un fromage bien parfumé qui se marie très bien avec ce légume.

Ce crumble bien goûteux est parfait pour accompagner des pommes de terre, une viande… Mais vous pouvez aussi en faire un plat complet, notamment le soir où on mange souvent plus léger.

Pour réaliser cette recette, je me suis inspirée d’un blog que j’apprécie beaucoup, celui de Christelle. J’ai adapté sa recette à ma façon car je voulais utiliser aussi bien le vert que le blanc des poireaux. J’ai utilisé du cheddar à la place du parmesan car je voulais quelque chose de plus prononcé et aux consonances anglaises, et j’ai supprimé le beurre. Le résultat est vraiment top, merci à elle!

 

 

Crumble de poireaux au cheddar

Portions : Pour 2 personnes

Crumble de poireaux au cheddar

Ingrédients

  • 2  beaux poireaux (500 g environ)
  • 2 c. à s. d'huile de tournesol
  • 4 c. à s. de crème liquide
  • Sel, poivre
  • 1 c. à c. d'ail semoule
  • 60 g de cheddar coupé en dés
    Pour le crumble
  • 40 g de farine
  • 40 g de cheddar râpé
  • 25 g d'huile de tournesol
  • 1 c. à s. de persil déshydraté

Instructions

  1. Nettoyez les poireaux, lavez-les puis coupez-les en rondelles.
  2. Séparez le vert et le blanc.
  3. Faites cuire 5 minutes les verts de poireau à l'eau bouillante. Ajoutez ensuite les blancs et prolongez la cuisson de 5 minutes. Égouttez.
  4. Dans une poêle, faites chauffer l'huile de tournesol et faites revenir les poireaux pendant 5 minutes à feu doux, en remuant de temps en temps. Salez et poivrez. Ajoutez la crème liquide et l'ail semoule. Mélangez. Laissez tiédir.
  5. Préchauffez le four à 180°C.
  6. Pendant ce temps, préparez le crumble. Dans un saladier, assemblez la farine, l'huile d'olive et le parmesan râpé. Mélangez du bout des doigts afin d’obtenir un sable grossier.
  7. Disposez les poireaux à la crème dans un plat allant au four ou deux ramequins. Déposez les dés de cheddar par dessus, puis recouvrez du crumble.
  8. Enfournez pour environ 20 minutes, le crumble doit être doré. Servez bien chaud.

Source d’inspiration : 
http://christelle56.over-blog.com/2019/02/crumble-de-poireaux-au-parmesan.html

Comment faire une bonne action gratuitement ou presque

Photo Stewart Black @Flickr
 
Nous avons tous envie de contribuer a un monde meilleur, mais parfois, nos propres soucis, notre budget limité ou notre manque de temps nous empêche de mettre en pratique ces actions que dans l’absolu, on aimerait faire. Aujourd’hui, je vous propose donc de mettre en place des mini actions que vous ne remarquerez presque pas, mais qui vous permettront d’agir concrètement pour la planète, les animaux, ou d’autres causes justes!
 

Arrêtez les œufs de poule élèves en cage

Choisissez des oeufs de poule issus de poules bio ou élevées en plein air, c’est la seule faon d’être sûr de leurs conditions de vie. Par la même occasion, arrêtez les œufs de caille, puisqu’il n’en existe actuellement pas (en grande distribution en tout cas) qui sont produits à partir de cailles élevées dans des conditions décentes. 
 

Photo Rob and Stephanie Levy @Flickr

Acceptez les micro-dons

De nombreuses entreprises proposent le micro-don. Le principe, arrondit le prix de votre a chat au montant inférieur, la différence étant reversée à une association. Par exemple, si vous achetez un article à 8.60, vous le payerez 9€ et les 40 centimes seront donc reversés. Cela ne se sent pas sur la note, mais à l’échelle de tous les clients, cela fait de belles sommes collectées.

 


Photo FoodBankCENC.org @Flickr

Donnez vos vieux objets

Plutôt que de jeter dès que vous ne voulez plus de quelque chose, mettez vos objets de côté et donnez-les aux associations qui en feront bon usage : Oxfam ou Emmaüs reprennent un peu de tout,  tandis que d’autres associations sont plus spécialisées dans les livres comme la bouquinerie du Sart pour les lillois, dans les jouets comme Ludopital, dans les lunettes comme lunettes sans frontières. Il existe une association pour récupérer à peu près tout et le redistribuer à ceux qui ont besoin, et cela ne vous coûte rien qu’un peu de temps!

 


Photo Janet McKnight @Flickr

Mettez un tote bag dans votre sac à main

Ce petit geste ne vous coûtera rien mais sera vraiment bénéfique pour la planète, puisqu’il vous permettra de refuser plus souvent les sacs plastique qu’on propose en caisse des magasins.


Photo storebukkebruse @Flickr

Donnez vos tickets resto périmés

Si vous avez du mal à finir vos tickets restaurant en fin d’année, ou si vous en retrouvez quelques un au fond de votre sac à main le 2 janvier, pas de panique! Sachez qu’ils peuvent être envoyés à Action contre la faim. Cela évite qu’ils soient gâchés et permet de nourrir des personnes qui en ont besoin. Ce don est même déductible des impôts, alors pourquoi se priver? Découvrez le principe en détail en cliquant ici.

Choisissez des cosmétiques cruelty free

Il existe des dizaines de choix en matière de cosmétiques, mais certains sont plus respectueux des animaux que d’autres. repérez le logo « cruelty free » ou une phrase indiquant que le produit n’ pas été testé sur des animaux sur les emballages et vous saurez que vous pouvez acheter votre produit avec bonne conscience. Ces produits plus respectueux ne sont même pas plus chers alors pourquoi se priver?


Photo Heather Kennedy @Flickr

Gardez vos chaussettes dépareillées

Lors que vous avez des chaussettes dépareillées ou trouées, ne les jetez plus! Certaines associations les récupèrent, comme chaussettes dépareillées. A Lille, une association les collecte à la boutique Oxfam, il est facile de les déposer en faisant son shopping dans le centre ville.


Photo StarsApart @Flickr
 
Et vous, avez-vous d’autres techniques pour faire des petits gestes, malgré un budget restreint ou le manque de temps?
 
 

Légume de saison : l’endive

Photo Forest and Kim Starr @Flickr

En février, les endives sont à leur apogée. On les trouve toute l’année dans nos supermarchés mais leur vraie saison est d’octobre à avril. En cette saison hivernale où on dispose de peu de choix en matière de salades, elles permettent d’avoir notre dose de vitamines! Leur amertume n’est pas du goût de tout le monde mais lorsqu’on apprend à les apprécier, elles ont plus d’un tour dans leur sac!

Comment choisir les endives?

Choisissez des têtes d’endives qui sont bien blanches, et avec la pointe d’une belle couleur jaune-vert pâle. Évitez les têtes d’endives fanées ou ayant des extrémités brunissantes.


Photo Daniel Persson @Flickr

Quand les endives sont-elles de saison?

Les endives sont forcées, c’est à dire qu’on les récolte après qu’elles aient poussé à l’extérieur, puis on les replante en intérieur, bien au chaud et à l’abri de la lumière. On les trouve toute l’année dans nos supermarchés mais leur vraie saison est d’octobre à avril. En effet, on les récolte à l’automne pour les mettre au forçage, et suivant la température utilisée, on peut les amener à maturité plus ou moins vite, ce qui permet d’échelonner la production.


Photo INRA DIST @FLickr

Comment conserver vos endives?

Les endives sont très fragiles et il est plus simple de les acheter au dernier moment. Une fois achetées, vous pouvez les conserver à la cave ou dans le bac du réfrigérateur, bien sûr sans les avoir lavées avant. Si vous les avez achetées en sachet, vous pouvez le laisser, il ne gêne pas la conservation. Vous les garderez environ une semaine, mais les premières feuilles extérieures vont sans doute brunir vite et devront alors être supprimées.


Photo Javier Lastras @Flickr

Comment préparer des endives?

Rincez vos endives à l’eau froide juste avant utilisation. Si les feuilles semblent flétries, faites-les tremper dans un bol d’eau froide pour les raviver. Vous pouvez manger les endives crues, notamment en salade ou sous forme de barquettes pour l’apéro dans lesquelles vous allez déposer une garniture. Elles peuvent aussi être cuites à la poêle ou rôties au four.

Mes recettes favorites à l’endive

 


Chaussons à l’endive, noix et roquefort


Soleil d’endives et dip de maïs au surimi


Gratin d’endives et raclette

tarte-pain-perdu-endive-2
Tarte perdue aux endives

veloute-endives-brique-du-nord-3
Velouté d’endives, brique du nord et clémentines

tatin-endives-maroilles-3
Tatin d’endives au maroilles

lunchbox-boulgour-endive-cranberries
Lunchbox de boulgour, endives, pomme et gorgonzola

Gratin de crêpes aux poireaux et reblochon

La Chandeleur approche! Si vous êtes en recherche d’une idée recette gourmande et pas compliquée, découvrez ce gratin délicieux!
 
 
J’ai toujours été fan de la ficelle picarde, et j’avais envie de tenter une autre variante avec le même principe : gratiner des crêpes avec une garniture.
 
 
En Picardie, on trouve aussi de belles flamiches aux poireaux et c’est que ce qui m’a donné l’idée de garnir mes crêpes aux poireaux. Pour le reblochon là… Je n’ai pas d’explication particulière, si ce n’est que c’est forcément très bon!
 
 
 
Je n’ai pas roulé les crêpes comme dans la ficelle picarde, je les ai  simplement empilées façon gâteau de crêpes ou lasagnes, allez savoir pourquoi, un jour de flemme peu-être… Toujours est-il que c’était super bon!
 
Gratin de crêpes aux poireaux et reblochon

Gratin de crêpes aux poireaux et reblochon

Ingrédients

  • 4 crêpes
  • 60 g de gruyère râpé
  • 200 g de champignons émincés
  • 170 g rondelles de poireaux
  • 250 g de reblochon
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à s. d'huile
  • 100 g de crème liquide
  • 1 c. à c. bombée de moutarde
  • 1 pincée de muscade
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites revenir 5 à 10 minutes l'oignon, l'ail, le poireau, les champignons, ajoutez du sel, du poivre, de la muscade, de la crème liquide, de la moutarde.
  2. Préchauffez le four à 200°C.
  3. Coupez le reblochon en tranches, divisez-le en 2,
  4. Divisez le mélange aux poireaux aussi en 2 et répartissez dans les deux plats dans cet ordre :
  5. - Mettez une crêpe au fond
  6. - Déposez un peu de mélange
  7. - Mettez une crêpe
  8. - Déposez un peu de reblochon
  9. - Mettez une crêpe
  10. - Déposez un peu mélange
  11. - Mettez une crêpe
  12. - Déposez un peu de reblochon
  13. - Finissez par un peu gruyère
  14. Mettez pour 25 minutes au four en mettant en position grill à la fin si besoin.