Archives par mot-clé : printemps

Mes idées d’activités pour chaque mois de l’année

Photo Miguel Virkkunen Carvalho @Flickr

Vous le savez, j’aime varier les plaisirs et vivre au rythme des saisons. L’an dernier, je vous ai proposé chaque mois mes idées d’activité pour profiter à fond du moment présent. Voici donc un petit récapitulatif mois après mois pour vous aider à vous y retrouver!

Janvier

Noël est en passe de devenir un lointain souvenir et il est facile de passer en mode hibernation après les festivités de fin d’année! On dit d’ailleurs que janvier est le mois du blues monday, le jour le plus déprimant de l’année. Mais ce n’est pas une fatalité et il ne tient qu’à vous de faire durer la magie de l’hiver en ce mois de janvier!

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de janvier

 


Photo Giuseppe Milo @Flickr

Février

Contrairement à la croyance populaire, février n’est pas que le mois de la saint Valentin! Et même si février est le mois le plus court de l’année, et que la nuit tombe encore très tôt, il y a  de nombreuses choses à fêter en cette période. 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de février

Mars

Pour moi qui suis dans le nord, le beau temps est encore loin mais pour certains, les prémices du Printemps sont bel et bien là! 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de mars

 


Photo Antonio Castagna@Flickr

Avril

Le printemps est dans les airs! Les enfants (et adultes) du monde entier sont prêts à abandonner les manteaux au profit des shorts et des t-shirts. 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de avril

Mai

Il y a plein de raisons d’aimer le mois de mai : c’est le début de l’été, la nature est en éveil, et on peut enfin recommencer à manger et à boire à l’extérieur! Si vous avez besoin d’une autre raison pour achever de vous convaincre, pensez à tous les jours fériés en mai.

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de mai

Photo Becky Matsubara @Flickr

Juin

Qui n’aime pas cette période où l’on profite du beau temps et où on se projette sur ses vacances à venir?

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de juin

Juillet

Les enfants sont en vacances, et certains de nous préparent leurs valises tandis que d’autres vont encore devoir patienter un mois ou plus avant de mettre les voiles au soleil! Quoiqu’il en soit, les vacances sont dans l’air et dans les esprits de tout le monde, et on se détend à l’ombre des terrasses le soir…

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de juillet

Photo Giuseppe Milo @Flickr

Août

C’est pour beaucoup le mois des vacances et donc un mois que l’on ne passe pas forcément chez soi, mais il ne fait pas oublier ceux qui ne partent pas! Il suffit alors de pas grand chose pour donner au mois d’août un air de vacances, même en restant chez soi! 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de août

Septembre

Pour certains, le mois de septembre peut sembler un peu rabat-joie, car il marque la fin des vacances et l’arrivée de la rentrée scolaire. Mais les beaux jours ne sont pas finis, et plutôt que de se résigner, mieux vaut chercher plein de raisons d’apprécier ce mois et d’en profiter à fond!

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de septembre

 

Photo Ian Sane @Flickr

Octobre

Si beaucoup d’entre nous regrettent la fin de l’été, je trouve qu’il y a beaucoup de points positifs dans ce mois, et qu’il peut être vraiment chouette sur de nombreux aspects.  

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de octobre

Novembre

Nous sommes sur le point de passer à la vitesse supérieure avec l’approche des fêtes… 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de novembre


Photo PokemonaDeChroma @Flickr

Décembre

On clôture l’année en beauté avec le mois de décembre! Nous allons bien sûr célébrer Noël et le nouvel an, mais il y a plein d’autres façons d’apprécier ce joli mois festif! 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de décembre

Mes idées pour des week-end fun et pas chers

Il n’y a pas que le shopping dans la vie! Je ne sais pas vous, mais moi j’aime faire des choses qui changent le week-end, pour vraiment me vider la tête et déconnecter du travail. Pour autant, je ne peux pas sauter dans l’avion à chaque fois que j’en ai envie! Alors, j’essaye d’avoir des idées de petites choses à faire qui permettent de se changer les idées, de voir du monde, de profiter d’une ambiance sympa, et ce, pour pas cher et sans s’éloigner beaucoup de chez soi. Je pense que beaucoup de ces idées peuvent s’appliquer à n’importe quel endroit en France, c’est pourquoi je les partage avec vous aujourd’hui! Allez, on part en week-end?

Les brocantes et vide-greniers

 
Dès qu’il fait beau, j’adore me promener dans les brocantes ou autres vide-greniers des villages alentours. On y fait des trouvailles, mais j’aime aussi profiter de l’ambiance, prendre le temps de découvrir le village où cela se produit, prendre l’air… L’hiver, on trouve des bourses aux jouets ou des brocantes organisées en salle, c’est moins sympa mais ça permet de continuer à se promener sans avoir trop froid!
 
Photo Mike Mozart @Flickr

Les bouquinistes

 
Dans le même esprit, j’aime aussi beaucoup chiner des livres d’occasion, prendre le temps de les feuilleter, de les choisir, de fouiller, ça amuse aussi beaucoup les enfants. Pour ça, il y a les bourses aux livres, mais aussi les boutiques d’occasion. A Lille, nous avons aussi une bourse aux livres permanente dans une très jolie cour carrée ancienne, c’est un must à visiter quand on visite la ville et on y trouve en permanence de super livres, anciens ou plus récents. Il existe aussi en Belgique dans les Ardennes, un « village du livre », Redu, qui compte un nombre invraisemblable de bouquinistes dont certains sont situés dans de très jolies boutiques, je compte aller le découvrir au printemps prochain.
 
Photo Iván Santiesteban @Flickr

Les cueillettes de légumes et fruits

 
J’adorerais avoir un superbe jardin fruitier mais il faut se rendre à l’évidence, quand on vit dans une ville de + de 100.000 habitants, les grands jardins se font rares! La solution, c’est d’aller faire sa cueillette à la ferme, c’est vraiment amusant et pédagogique pour les enfants. On passe un bon moment, on profite du plein air, on apprend plein de choses sur les fruits et légumes, et ce pour pas un rond, à part le prix des produits que l’on choisit de ramener chez soi.
Dans la même idée et totalement gratuit, vous pouvez aussi aller en forêt, chercher des myrtilles, des noisettes, des champignons… Pour ces derniers, demandez de l’aide en pharmacie pour être sûrs que vous ne vous êtes pas trompé(e) avant de les manger.
 
Photo Ray Beaulieu @Flickr

Découvrir une ville pas loin

 
Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour en prendre plein la vue! Il y a forcément des dizaines de petits villages que vous ne connaissez pas près de chez vous et ils ont tous des petits recoins mignons à découvrir. Façades anciennes, églises classées, canaux ou encore monuments historiques ou vestiges de guerre, en fouillant sur internet ou dans des guides sur votre région, vous ferez de super découvertes.
 
Photo Dmitry Eliuseev @Flickr

Visiter un musée ou lieu de votre ville

 
On réalise souvent que l’on connait moins bien sa propre ville que celles que l’on visite en vacances, car durant l’année, pris dans la routine, on oublie de prendre le temps d’aller visiter les lieux historiques, les musées… Rien qu’à Lille, je sais que je n’ai jamais visité la maison natale de Charles de Gaulle, ni la célèbre villa Cavrois par exemple.
 

Les événements gastronomiques ou artisanaux

 
Fête de la pomme, de la cucurbitacée, du houblon… Chaque village y va de sa petite fête et si vous avez des enfants, c’est une super occasion de leur faire découvrir des bons produits, de leur faire profiter de petits concerts ou activités gratuites, et  vous, vous pourrez toujours voire un verre, faire des dégustations… Il y a aussi des salons de la gastronomie, du chocolat, du vin… Où l’on découvre plein  de choses, et on en ressort également le ventre plein.
 
Photo Marco Verch @Flickr

Aller à la mer ou près d’un lac

 
Même quand on n’a pas la chance de vivre près de la mer, il y a bien un lac, un canal, ou un point d’eau quelconque auprès duquel on peut aller se relaxer. La présence de l’eau fait toujours un bien fou! En ce qui me concerne, je peux être en moins d’une heure à la mer (un train nous relie en 30 minutes à Dunkerque, ce qui est plus rapide que d’aller à l’autre bout de la métropole en tramway!) , mais j’ai aussi découvert qu’il y avait de nombreux lacs dans ma région, je pense aller les visiter petit à petit.
 
Photo Rebecca Siegel @Flickr
 
Et vous, avez vous d’autres idées pour vous dépayser et vous changer les idées pour pas trop cher?
 

Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Si le crumble est un de mes desserts d’été favoris, comme cette version aux prunes par exemple, c’est aussi mon dessert favori de la rentrée. Quelle joie de retrouver les pommes et les poires et de se régaler d’un bon dessert comme celui-ci!
 
 
Cette année, c’est une version aux poires boostée d’une pointe de gingembre que je vous propose. J’y ai aussi ajouté de la rhubarbe. Dans le nord, nous en avons facilement jusqu’à la fin de l’été donc on en trouve encore, bien qu’on l’associe plus souvent au printemps. L’acidité de la rhubarbe mariée avec la douceur de la poire, cela fonctionne super bien!
 
N’ayez pas peur, si le gingembre réchauffe un peu, il n’arrache pas la langue non plus, cela reste subtil et agréable. Si vous êtes du genre à mal supporter les saveurs piquantes, vous pouvez diminuer la quantité ou le supprimer, mais cela perdrait un peu de son pep’s.
 
 
Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Ingrédients

    Pour les fruits
  • 3 poires
  • 7.5 cl d'eau
  • 800 g de rhubarbe coupée en morceaux
  • 100 g de sucre roux
  • 1 c. à c. de gingembre en poudre
    Pour le crumble
  • 100 g de farine
  • 60 g de beurre
  • 60 g de sucre
  • 2 c. à s. d'amandes effilées

Instructions

  1. Épluchez, évidez et tranchez les poires.
  2. Faites-les cuire 10 minutes dans une casserole avec l'eau.
  3. Retirez du feu, égouttez, ajoutez la rhubarbe, le sucre roux et gingembre et mettez dans un plat.
  4. Dans un saladier, mélangez le sucre, la farine et le beurre  du bout des doigts. Saupoudrez ce mélange au dessus des fruits puis parsemez d'amandes.
  5. Préchauffez le four à 180°C, puis enfournez pour 20 minutes au four jusqu'à ce que le crumble soit doré.
 

Pâtes aux légumes de printemps et huile de truffe

Vive le printemps, et la verdure qui réapparaît et bourgeonne un peu partout! En cette saison, j’aime que mes assiettes soient comme mon jardin : vertes et bien fournies! Je pense vous avoir déjà dit que mon jardin ressemblait à une jungle, ce n’est pas peu dire, mais il va en s’améliorant! Et puis l’avantage de ce genre de jardin, c’est qu’il plaît aux insectes et petits oiseaux en tous genres, j’apprécie de les voir passer devant ma fenêtre bien que je vive en pleine ville!
 
 
Aujourd’hui, c’est donc un plat plein de verdure que je vous propose : des petits pois, des haricots plats, des épinards… On voit que l’hiver est derrière nous! J’ai accompagné tout cela de fromage  « creamcheese » bien crémeux, de parmesan, mais aussi d’une petite touche d’huile d’olive aromatisée à la truffe. 
 
 
J’adore l’huile à la truffe car elle permet d’obtenir un goût intense de truffe, sans devoir investir le même budget! Avec deux petites cuillers, le plat est une vraie explosion de saveurs… C’est un incontournable de mes placards!
 
 
 
 
Pâtes aux légumes de printemps et huile de truffe

Portions : Pour 2 personnes

Pâtes aux légumes de printemps et huile de truffe

Ingrédients

  • 200 g de coudes rayés
  • 120 g de petits pois
  • 100 g de haricots plats
  • 100  g d'épinards en branches surgelés
  • 1 gousse d'ail émincée
  • 1/2 oignon émincé très finement
  • 1 échalote émincée très finement
  • 80 g de Philadelphia
  • 2 c. à s. de parmesan
  • 2 c. à s. d'huile de truffe
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Émincez l'oignon, les échalotes et l'ail.
  2. Coupez les haricots plats en tronçons.
  3. Faites bouillir les pâtes dans une quantité généreuse d'eau salée selon les instructions du paquet.
  4. Pendant que les pâtes cuisent, mettez dans une casserole les épinards, les haricots plats et l'ail avec 10 cl d'eau. 
  5. Faites cuire 12 minutes ces légumes.Arrêtez les pâtes dès que le temps est écoulé et égouttez-les.
  6. Au bout des 12 minutes, ajoutez aux légumes le Philadelphia , l'oignon, l'échalote et les petits pois, remuez et prolongez d'1 minute.
  7. Ajoutez ce mélange aux pâtes.
  8. Servez dans 2 assiettes, ajoutez 1 cuiller à soupe d'huile et 1 cuiller à soupe de parmesan par assiette en décoration.

Riz vert

Les beaux jours sont là… Ou presque! Dans le nord, on a souvent un doute sur la question, parfois le soleil se montre mais la température n’est pas au rendez-vous, parfois c’est l’inverse, mais globalement, je ne sais pas s’il faut tristement dire « merci le réchauffement climatique », mais nous avons de plus en plus de belles journées! L’année dernière, l’été a été particulièrement beau, et cet hiver a été ultra doux. Espérons que l’on continuera sur cette lancée avec un beau printemps!
 
 
Pour rendre hommage à notre belle planète qui se couvre petit à petit de verdure en cette saison, c’est donc une recette toute verte et pleine de délicieuses herbes que je vous propose. Ce riz vert est composé de salade cuite, de cerfeuil et de coriandre, ainsi que d’oignons nouveaux. C’est un pur concentré de nature, et surtout un pur régal, si je m’écoutais, j’en re-cuisinerais immédiatement !
 
 
Ce riz accompagnera à la perfection d’importe quel plat. Si vous avez besoin d’une petite cure de vitamines après l’hiver, cette recette est faite pour vous! 
 
 
Pour accompagner ce riz vert, vous pouvez cuisiner des brochettes de kebab ou des nuggets aux corn flakes par exemple. Il est aussi très bon tout seul pour un repas léger!
 
Riz vert

Riz vert

Ingrédients

  • 400 g de riz basmati
  • 180 g de feuilles de salade feuille de chêne
  • Un  bouquet de cerfeuil frais
  • 2 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • 1 gousse d'ail
  • 5 cl d'huile olive
  • 75 cl de bouillon légumes
  • 1/4 c. à c. de pâte de piment
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 oignons nouveaux
  • Sel

Instructions

  1. Faites cuire le riz 10 minutes à l'eau bouillante puis égouttez-le.
  2. Dans une poêle, faites tomber la salade 1 à 2 minutes avec 1 cuiller à soupe d''huile d'olive. Mixez-la avec le cerfeuil, la coriandre, les oignons nouveaux, le piment, l'ail et 12 cl eau.
  3. Faites chauffer 6 cl d'huile olive dans une sauteuse et faites-y revenir le riz 3 minutes, ajoutez le bouillon et le mélange de légumes mixés, et laissez cuire 15 minutes jusqu'à ce que le riz soit totalement cuit.

Compote de pommes et rhubarbe aux épices

La rhubarbe est de retour! Mon histoire d’amour avec la rhubarbe est loin de ressembler à un coup de foudre, car à la base je la détestais. Mais à force de m’acharner dans le but de ne pas gâcher ma production du jardin, j’en suis venue à l’apprécier.
 
La rhubarbe ne ressemble à rien d’autre, elle a un côté acidulé et un parfum vraiment caractéristique typique du printemps, même si dans mon jardin elle pousse jusque fin octobre.
 

 
La bonne nouvelle, c’est que quand vous mangez un dessert à la rhubarbe, vous pouvez dire que vous avez mangé un légume!
 
Cette compote de rhubarbe est un excellent moyen de manger de la rhubarbe. Elle nécessite peu d’efforts et peu d’ingrédients, est prête en une demi-heure et peut être consommée immédiatement ou conservée dans un pot pendant quelques jours. Faites-en une grosse quantité, ça vous fera vos desserts tout prêts à déguster tout au long de la semaine! Si vous avez du mal à tout finir, cette compote sera parfaite pour accompagner vos yaourts, des flocons d’avoine ou une boule de glace à la vanille.
 
 
Vous serez peut-être surpris, comme moi,  de voir que cette compote ne nécessite pas beaucoup de sucre. Franchement, 50 g de sucre pour 1 kg de fruits, c’est raisonnable non? Vous pouvez aussi remplacer le sucre par du sirop d’agave pour une recette encore plus raisonnable.
 
La rhubarbe est souvent associée à des fraises, ici je l’ai mariée à des pommes car c’est le fruit qui permet de donner une texture parfaite aux compotes je trouve.
 
Une touche de gingembre, cannelle, cardamome et vanille viennent compléter les saveurs de cette compote. Ils permettent de parfumer l’ensemble et de faire oublier le côté acide de la rhubarbe.
 
 
P.S. : Si vous aimez la rhubarbe, essayez aussi cette tarte rhubarbe framboises et sucre perlé!
 
Compote de pommes et rhubarbe aux épices

Compote de pommes et rhubarbe aux épices

Ingrédients

  • 1 kg de rhubarbe
  • 5 pommes golden
  • 15 cl de jus d'orange
  • 50 g de sucre
  • 2 c. à s. de miel liquide
  • 1 pincée de cardamome moulue
  • 1 pincée de gingembre moulu
  • 1 pincée de cannelle en poudre
  • 1 c. à c. d'arôme vanille

Instructions

  1. Nettoyez, épluchez et coupez en tronçons la rhubarbe.Épluchez, enlevez les trognons et coupez les pommes en dés.Dans une casserole, mettez l'ensemble des ingrédients et faites cuire à feu doux pendant un quinzaine de minutes, jusqu’à ce que les pomme et la rhubarbe soient ramollies.Mixez selon votre goût et rectifiez le sucre si besoin.Laissez refroidir totalement puis conservez au frais jusqu’au service.

Comment profiter à fond du mois de mai?

Photo Antonio Castagna@Flickr
 
Il y a plein de raisons d’aimer le mois de mai : c’est le début de l’été, la nature est en éveil, et on peut enfin recommencer à manger et à boire à l’extérieur! Si vous avez besoin d’une autre raison pour achever de vous convaincre, pensez à tous les jours fériés en mai. Il ne vous reste plus qu’à réfléchir à comment vous allez les occuper, et pour cela, j’ai quelques suggestions pour vous!
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de mai :

Célébrez le 1er mai 

Le premier mai est le jour férié le plus respecté de l’année et de nombreux corps de métiers qui sont habitués à continuer de travailler les jours fériés font une exception ce jour-là. C’est un jour qui nous invite à ralentir, à profiter du temps que nous avons devant nous, à passer du temps en famille et à savourer le soleil, s’il est là!

 

Photo A_Peach @Flickr

Mangez mexicain

 

En mai, on célèbre au Mexique le Cinco de Mayo. Cette fête a des origines historiques : elle commémore à la base la victoire mexicaine sur l’Empire français lors de la bataille de Puebla le 5 mai 1862. Cependant, au fil du temps, elle a évolué pour devenir une journée consacrée à célébrer la culture mexicaine de façon plus générale. Ça peut être l’occasion de se régaler de spécialités mexicaines. Oubliez les kits tout faits qui ne sont pas si authentiques qu’ils en ont l’air, et tentez plutôt des elotes preparados ou une tacos party faite maison

 

Profitez des parcs

Les parcs et les jardins sont un endroit (gratuit!) dans lequel vous pouvez jouer en famille, faire de l’exercice, faire une sieste ou passer un après-midi détente tout en admirant l’environnement. En mai, on célèbre d’ailleurs la journée des jardins publics. Profitez-en pour préparer un pique-nique et appréciez toute la beauté des parcs ou jardins publics de votre ville.
 

Photo Naval S @Flickr

Fêtez les mamans

Que ce soit pour le soutien qu’elles nous apportent ou les compétences qu’elles nous ont enseignées, il existe des millions de raisons de remercier nos mamans. Offrez à votre mère des fleurs ou un cadeau (ou les deux!) pour lui montrer à quel point vous appréciez tout ce qu’elle a fait (et fait encore!) pour vous.

 

Photo Kanko* @Flickr

Faites une soirée pizzas

Il est difficile de trouver un aliment aussi parfait que la pizza. Elle est rapide à faire, rapide à engloutir, e mange avec les mains et les possibilités de garniture sont infinies! Préparez par exemple une classique napoletana, ou essayez une recette de pizza plus inventive comme la pizza tressée au chorizo, la nordique ou la chili dog pizza!

 
pizza-poulet-bbq-3

Regardez Star wars

Le 4 mai est le jour de la célébration de Star Wars. Cela vient du jeu de mots en anglais « May the fourth… Be  with you » ou « Que la force soit avec vous » selon l’expression populaire tirée des films. C’est le jour idéal pour vous faire une soirée films en revoyant votre épisode favori… Pourquoi pas en grignotant une pizza!
 

Photo Jayson Ignacio @Flickr
 
Voilà mes idées pour faire de mai un mois vraiment sympa! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Crème de chèvre, noix et figues

Pâques est souvent pour moi l’occasion de renouer avec les ingrédients frais et printaniers comme les fraises, les asperges, mais aussi les fromages frais : feta, mozzarella, chèvre frais… Quel plaisir de les retrouver après ces longs mois d’hiver!
 
 
Aujourd’hui, c’est une petite tartarinade au chèvre frais que je vous propose donc pour célébrer le Printemps. Accompagnée d’un peu de pain, de bâtonnets de carottes et de tomates cerise, elle fera un dip apéro très sympa et pas trop lourd pour votre repas de Pâques si vous êtes en recherche d’idées.
 
 
La purée ou pâte de noix se trouve en boutique bio très facilement et c’est un pur régal. On la trouve au même rayon que le tahin, la purée d’amandes… On en trouve aussi à bas prix chez Action, je pense que c’est un mélange de plusieurs noix et il est très bon. Si vous n’en avez pas et ne voulez pas en acheter, il vous suffit de mixer longuement le même poids de noix, jusqu’à ce qu’elles forment une purée la plus lisse possible. Faites juste des pauses avec votre mixeur, car cela peut prendre un peu de temps et la vitesse de mixage risque de chauffer les noix, ce qui abîmerait une partie de leurs bienfaits.
 

P.S. : Si vous êtes amateurs de chèvre, découvrez aussi ce chèvre frais à la rose, noisettes et poivre!

 
Crème de chèvre, noix et figues

Crème de chèvre, noix et figues

Ingrédients

  • 200 g de chèvre frais
  • 60 g de pâte de noix (ou de noix mixées finement)
  • 40 g de figues

Instructions

  1. Hachez finement les figues.
  2. Mélangez le fromage frais avec les figues et la pâte de noix dans un petit bol.
  3. Salez et poivrez.
  4. Servez avec des toasts ou des crackers.

Comment organiser une fête de Pâques zéro déchet?

Photo Damian Gadal @Flickr
 
Comme vous le savez peut-être, je fais de plus en plus attention à réduire mes déchets au quotidien, que ce soit en cuisine ou dans les autres domaines de ma vie. J’essaye aussi quand c’est possible d’acheter de façon plus durable. A ce titre, les fêtes comme Pâques ou Noël peuvent poser quelques difficultés car elles nous appellent, en apparence du moins, à beaucoup de consommation. Si vous aussi, vous en avez marre de la surenchère et souhaitez une fête de Pâques plus responsable, suivez ce petit guide!
  

Le sens de Pâques

 
Que l’on soit chrétien ou pas, chaque grande fête est avant tout célébrée pour son sens. Il y a bien sûr le sens religieux, mais de nombreuses personnes non croyantes ou non pratiquantes célèbrent Pâques également, en tant que fête de famille. Libre à chacun de croire en ce qu’il veut, mais il est en tout cas important de se rappeler que la tradition ne nous invite pas à consommer sans cesse, mais plutôt à profiter des siens en ces jours de fête. Passez du temps tous ensemble, profitez d’un bon repas, libérez vous la tête de vos soucis, appréciez la saison printanière qui reprend et vous aurez déjà passé une très belle fête de Pâques, même sans sans avoir accumulé de chocolats! Bien sûr, cela est plus facile à comprendre en tant qu’adulte que quand on est enfant, c’est pour ça que je ne vous propose pas tout simplement de renoncer à la chasse aux œufs!
 

Photo Barney Moss @Flickr

La chasse aux trésors

 
Ce qui plait beaucoup aux enfants dans la fête de Pâques, c’est bien sûr la chasse aux œufs. Plus encore que le chocolat obtenu à la clé, c’est le plaisir de la recherche qu’ils apprécient. Vous pouvez donc détourner la chasse aux œufs de plusieurs façons. Tout d’abord, en organisant une chasse aux trésors dans votre jardin : disséminez des indices, incitez les enfants à s’entraider, et faites en sort qu’ils trouvent un seul gros trésor à la fin de la chasse. Le gain sera plutôt un beau cadeau ou une belle surprise que des chocolat en quantité. Vous pouvez aussi disséminer dans le jardin des œufs symboliques (œufs décoratifs, cailloux peints ou œufs durs), sur lesquels vous noterez des nombres de points ou des symboles, et qu’ils pourront ensuite échanger contre un plus gros cadeau. L’objectif étant ici qu’ils aient toujours le plaisir de chercher longtemps dans le jardin, mais sans que cela soit nécessairement corrélé avec un nombre énorme de chocolats.  Les œufs symboliques peuvent aussi être échangés contre des « bons pour » ( une sortie en famille, une dispense de vaisselle, un tour de manège…)

Les chocolats, obligatoires?

 
La question est de savoir si oui ou non, vous et vos enfants consommez du chocolat durant l’année. Si vous avez l’habitude de manger un carré de chocolat chaque soir, alors vous savez que le chocolat que vous recevrez ne sera pas gâché. Il n’y a pas de mal à recevoir des chocolat si c’est ce que vous aimez manger! Essayez simplement d’orienter vos cadeaux sur le chocolat que vous aimez : on entasse trop souvent de petits œufs pralinés que l’on trouve trop sucrés, alors qu’on préfère manger un carré de chocolat 80% de cacao avec le café. Si vous n’êtes pas très chocolat, alors faites-vous une raison : il finira à la poubelle. Adaptez donc vos cadeaux et offrez-vous suivant ce que vous aimez : des bonbons, des sucreries, des pâtes de fruits, ou même des tartinades en bocal, des liqueurs, des bières artisanales, du fromage… Le plaisir de la gourmandise doit être adapté aux goûts de chacun pour être sûrs que rien ne sera gâché!
 

Le chocolat moins emballé

 
Globalement, le gros de vos efforts sera à concentrer sur les contenants. Les œufs que l’on trouve en grande surface sont remplis dans de emballages de plastique bien inutiles et pas très jolis. Pour les enfants, les œufs et autres fritures sont souvent incontournables. Pour les rendre les plus écologiques possibles, achetez les en vrac, en boutique vrac ou chez la majorité des chocolatiers (amenez vos propres bocaux en vous rendant en magasin pour ne pas que l’on vous propose d’emballage en plus). Emballez-les dans de jolis œufs décoratifs réutilisables en carton que l’on trouve chez Sostrene Grene par exemple, ou en métal comme ceux qu’édite chaque année Sergent Major. On en aussi trouve de très beaux vintage en brocante. Après la fête, vous les garderez pour l’année suivante! A défaut, gardez de jolis bocaux et entourez-les de rubans multicolores (récupérés!). Bocaux, boites de récup, « œufs à garnir et à suspendre peuvent être décorés par les enfants.
 

Photo jriede @Flickr

Le chocolat maison

 
Le chocolat maison peut également être assez écologique : vous gérez les emballages, vous pouvez le réaliser à partir de chocolat acheté en vrac, vous pouvez le parfumer avec ce qui passe dans vos placards (éclats de noix, bonbons, etc), et en plus, cela fait plaisir! Essayez par exemple le chocolat maison façon Crunch ou les plaques de chocolat fantaisie.
 

Les cadeaux

 
Pâques n’est pas destiné à devenir un second Noël, mais si vos enfants ne sont pas gourmands, un cadeau « utile » aura quand même plus d’intérêt que des chocolats. Pour être dans le thème, privilégiez les jeux autour du thème de la nature, les petits jeux de société qui serviront pour les vacances, les jeux d’extérieur, ou encore le matériel de jardinage. L’objectif étant que cela complète bien les jeux reçus en hiver, et que cela pousse vos enfants vers l’extérieur! J’aime aussi les babioles éducatives (œuf à excaver, plantes à faire pousser, cristaux à fabriquer…). Essayez aussi les œufs Playmobil dont les enfants se lassent rarement. Les jeux, surtout s’ils sont en plastique, ne sont pas zéro déchet, aussi essayez de les trouver d’occasion, ou de les échanger avec des amis qui ont des enfants un peu plus grands que les vôtres. Il existe des boutiques spécialisées en jeux pour enfants d’occasion, à Lille comme dans d’autres grandes villes. Les enfants y attachent moins d’importance que vous ne l’imaginez, tant que le jeu est complet et en bon état!

Les vêtements

 
Offrir des vêtements à Pâques est un choix qui peut s’avérer judicieux et qui peut faire plaisir à tout âge. Cela évite le cadeau inutile, et peut permettre de préparer la garde-robe estivale. Offrez par exemple aux enfants : un chapeau pour l’été, des barrettes pour les petites filles, un joli t-shirt avec un lapin, un petit sac printanier, une combi-short estivale, un nouveau maillot de bain ou de jolies bottes de pluie… Si le cadeau est joli, aucune petite fille ou petit garçon ne s’en plaindra, mais vous aurez allié l’utile à l’agréable! Pour une fête vraiment zéro déchet, choisissez des vêtements en boutique d’occasion.

Les livres

 
A tout âge, un livre fait toujours plaisir. Achetez-les d’occasion, et si vous en trouvez qui bouclent avec le thème, c’est encore mieux! Pour les plus jeunes, il existe par exemple Peppa Pigg et les œufs de Pâques, mais aussi une version T’choupi, petit ours brun, Trotro… Ici aussi, la fête sera réellement zéro déchet si vous achetez vos livres d’occasion.
 

Photo Luke Jones @Flickr

Les activités

 
Le cadeau le plus écologique possible sera sans doute un bon pour une activité. Avec l’été qui approche, privilégiez les activités de plein air : balade en forêt, accrobranche, pique-nique à la mer, parc d’attractions…, selon vos moyens et les envies de votre famille. Cela a parfois un certain coût mais c’est peut être une dépense que vous auriez fini par faire de toutes façons, alors autant la valoriser en l’offrant à tout le monde à Pâques, ce qui permet d ‘expliquer aussi pourquoi il n’y a pas « beaucoup » de chocolats.

Les activités manuelles

 
Les cadeaux sous forme activités manuelles sont toujours appréciés et promettent des heures d’amusement aux enfants. Vous pouvez constituer le kit vous-même et l’offrir en pièces détachées en disséminant les élements qui constituent le kit dans le jardin, avec comme à résoudre énigme pour les enfants: « Qu’est-ce que ça va servir à fabriquer? »
 

Le cadeau des petits

 
Les petits peuvent contribuer aussi à faire plaisir à la famille à pâques, en faisant un joli dessin, un photomontage ou une carte en collage réalisée à partir de matières récupérées à offrir à chaque membre de la famille.
 
Je vous souhaite une très belle fête de Pâques! Et vous, vous offrez beaucoup de chocolats à Pâques, ou vous préférez d’autres alternatives?

Toasts au brocciu et tomate confite

Le printemps est désormais bien installé… Le retour des beaux jours me fait penser au sud et à la Corse, des endroits que j’adore tant pour leur climat que pour leur gastronomie… C’est d’ailleurs bientôt la fin de la saison du brocciu, ce fameux fromage frais corse! J’ai donc voulu m’en régaler une dernière fois cette année!
 
 
Lorsqu’il fait beau, j’aime manger frais, alors j’ai eu envie de réaliser de petites tartines estivales, à déguster telles quelles à l’apéritif, ou avec une petite salade pour obtenir un délicieux repas. C’est tout simple, mais tellement bon! Libre à vous de réaliser cette tartine avec un autre pain, mais assurez-vous de prendre du bon pain, car cela fera toute la différence. Vous pouvez aussi ajouter un peu de charcuterie corse comme du lonzu par exemple.
 
 
Dans cette recette, j’ai utilisé des herbes du maquis. C’est un mélange d’herbes séchées typiques de la flore corse et récoltées là-bas. Il contient du thym, du romarin, de la myrte, du serpolet, de la marjolaine et du laurier. Il est divin dans les ratatouilles, sur les grillades… Si vous n’en trouvez pas, vous pourrez le substituer par des herbes de Provence,  bien que ce ne soit pas strictement identique.
 
Accompagnez ces toasts d’un bon vin, corse de préférence, et c’est parti pour un apéritif délicieux! En dessert, essayez ce pastizzu corse absolument divin!
 
Le brocciu ne se consomme que de novembre à juin maximum, alors courez donc en acheter ou notez cette recette pour l’hiver prochain… Mais je vous assure qu’elle mérite d’être dégustée au soleil!
 
 
 
Toasts au brocciu et tomate confite

Portions : Pour 16 toasts

Toasts au brocciu et tomate confite

Ingrédients

  • 16 rondelles de baguette
    Pour le mélange au brocciu
  • 1 c. à c. d'herbes du maquis ou d'herbes de Provence
  • 2 c. à s. de ciboulette ciselée
  • 4 morceaux de tomates confites
  • 175 g de brocciu
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Coupez votre pain en 16 rondelles.
  2. Salez, poivrez le brocciu, mélangez-le avec la ciboulette (réservez-en un peu pour la déco) et les herbes du maquis.
  3. Coupez les morceaux de tomates confites en 4.
  4. Tartinez sur chaque rondelle du brocciu, puis déposez le  morceau de tomate et quelques brins de ciboulette ciselée.