Archives par mot-clé : printemps

Mes inspirations de juillet

Photo Gareth Williams @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

La courgette

 
Mon mini carré potager m’a donné de très belles courgettes cette année… C’est la première fois que j’ai un si bon rendement ! Bon ok je m’emballe, j’en ai eu trois pour le moment, mais pour moi c’est un record! Sans compter qu’il reste des petites pousses, donc je pense que je vais continuer à en obtenir ! Du coup, j’ai passé du temps à chercher des idées de recettes à la courgette, et avec un légume aussi polyvalent, il y a vraiment de quoi s’amuser! Résultats des courses, je n’ai pas assez de courgettes pour tout faire, et je vais finir par aller en racheter quand mon stock du jardin sera écoulé !

 

La cuisine de voyages

À chaque fois que je voyage, c’est pareil, j’ai envie de prolonger l’expérience en faisant des recettes typiques des pays que j’ai visités à mon retour. Pour cela, je fais pas mal de recherches, je prends des notes pendant mes vacances sur les plats qui m’ont donné envie ou qui m’ont plu au restaurant, et j’essaie aussi de ramener des livres de cuisine de mes vacances, souvent traduits en anglais. Cette année je suis partie dans les Pyrénées-Orientales, à Malte, et en Slovénie… Cela vous donne une idée des recettes sur lesquelles je travaille en ce moment et que je vous partagerai prochainement !

 

Les café glacés

L’an dernier en Grèce, j’ai pu goûter plusieurs boissons de type café froid. J’ai toujours adoré ça et cela m’a donné envie de creuser un petit peu plus ce domaine… Avec la chaleur qui est parmi nous, cette idée que je n’avais pas mis mise à exécution l’an dernier revient à la charge ! Je pense aussi essayer de réaliser des cocktails pour le soir avec ou sans alcool, à base de café froid, de cappuccino… Je suis sûre qu’on va se régaler !
 
 

Le charbon actif

À chaque fois qu’un nouveau super aliment sort dans le commerce, je ne peux pas m’empêcher d’être intriguée et d’avoir envie de le tester… Il y a quelques temps, le charbon était devenu à la mode et j’en avais acheté une boîte. Au final, je ne l’ai pas vraiment utilisée en cure pour travailler ma digestion ou autre… Je m’en suis servie quelquefois dans des produits de beauté et notamment pour réaliser des savons, c’était vraiment top! Prochainement, j’aimerais l’utiliser aussi pour colorer certains aliments, peut-être des pâtes maison, du pain ou encore une pizza… Je réfléchis encore! Et vous avez-vous déjà utilisé du charbon en poudre en cuisine ?

Les pousses de bambou

Je ne sais pas pourquoi, mais l’autre jour j’ai pensé à des pousses de bambou, et je me suis dit que c’était vraiment un aliment que je ne cuisine jamais ! Pourtant, il intervient dans la cuisine asiatique qui est une cuisine qui me plaît beaucoup, alors je me suis dit qu’en cette saison, il fallait que j’en achète et que j’essaie de faire quelque chose avec ! Maintenant que j’en ai dan mes placards, je suis un peu perplexe et je ne sais pas dans quoi je vais me lancer… Affaire à suivre!


Photo distelfliege @Flickr

Le désencombrement

Ces derniers temps, je me suis pas mal penchée sur le désencombrement. Je ne dirais pas que ma maison est envahie de bazar, en apparence je fais en sorte qu’il n’y ait pas grand chose qui traîne, mais il faut bien avouer que quand on ouvre certaines portes de placard, j’ai un peu peur que quelque chose me tombe sur la tête! A la rentrée je vais essayer de me pencher là-dessus et de me séparer de nombreuses choses. La difficulté c’est de pouvoir les donner ou les vendre très vite, avant qu’elle s’entassent  à nouveau! Et vous, vous vous organisez comment, vous évacuez le bazar au fur et à mesure ou vous êtes du genre à entasser ?
 
 


Photo Krista @Flickr

Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 

 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes inspirations de juin

Photo Nana B Agyei @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

La burrata

 
J’adore les fromage frais et les fromages italiens de façon générale, et la burrata est vraiment le meilleur des deux mondes selon moi. J’ai toujours aimé une bonne mozzarella de bufflonne, mais la burrata avec son côté crémeux la surpasse encore à mes yeux! Je ne la cuisine pas car c’est un fromage qui est bon à manger tel quel, mais j’aime bien travailler les accompagnements : tomate et vinaigre balsamique, compotée de poivrons… Il y a l’embarras du choix !
 

La cuisine japonaise végétarienne

 
Je suis une fan inconditionnelle du Japon et mon plus grand rêve est de visiter ce pays et de pouvoir déguster sur place ses spécialités. En attendant que cela puisse se produire, j’ai déjà cuisiné un grand nombre de spécialités japonaises à la maison : curry japonais, onigiri grillé au soja et à l’œuf brouillé, senbei crackers…  Mais depuis que je suis végétarienne, c’est un peu compliqué car leur cuisine met beaucoup à l’honneur le poisson cru et je trouve très difficile de substituer. J’ai envie de me poser la question sérieusement et de faire des tests pour voir comment réaliser des sushis sans poisson tout aussi savoureux que les vrais !
 
 

L’index glycémique

J’ai lu plusieurs ouvrages sur l’index glycémique et l’alimentation qui en découle, qui consiste notamment à manger moins de produits industriels et raffinés et plus de produits bruts, complets, naturels et j’aimerais réussir à intégrer certains de ces principes dans mon alimentation quotidienne pour continuer à entretenir ma santé. 
 
 

Les super aliments

J’ai toujours aimé tester les produits insolites qui sortent au fil du temps comme la spiruline, le maca,… Mais passé l’effet de nouveauté, cela traîne dans les placards et s’accumule. Avec mes cours de naturopathie, j’ai redécouvert les bienfaits de ces produits et l’envie de les cuisiner est revenue. Il est temps de les déterrer des placards et d’en profiter pour se régaler, ou du moins, essayer !
 

Les légumes verts feuillus

 
Avec le printemps, j’ai envie de cuisiner plus souvent les épinards, la blette ou encore la mâche, que ce soit cuits ou en salade. Il y a plein de façons de les décliner et c’est ultra bon pour la santé, alors je m’en donne à coeur joie!
 

Coté beauté

Ces derniers temps, je m’intéresse beaucoup au bien-être, que ce soit en naturopathie, avec notamment des huiles essentielles relaxantes, ou au niveau de la lecture. Je lis notamment un livre sur l’ikigai, une méthode japonaise pour trouver un sens à sa vie, un équilibre et une raison d’être heureux de se lever le matin… Beau programme en perspective!
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mélange d’épices pour les pâtes

Je vous disais il y a quelques temps que j’adorais réaliser moi-même mes mélange d’épices. Comme j’ai beaucoup d’épices, cela me permet de les utiliser plus facilement et sans avoir à trop réfléchir au moment de préparer un plat.
 
 
 
Je vous avais déjà présenté le mélange d’épices de Printemps, et le mélange d’épices pour salade. Aujourd’hui, je vous présente un mélange pour les pâtes. Bien sûr, il y a un milliard de façons d’assaisonner les pâtes : avec des herbes vertes, avec des notes plus piquantes, avec du curry…
 
 
Ici, c’est un mélange d’herbes vertes avec un peu de paprika et d’ail que je vous propose. Je le trouve très bien pour les pâtes du quotidien ou les gratins de pâtes, cela parfume agréablement, donne du goût et évite de mettre trop de sel… De mon côté, j’adore manger les pâtes très salées, ce n’est pas bien du tout !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : la bette (ou blette)

Photo the great 8 @Flickr

La bette, aussi nommée blette, est un légume vert délicieux, polyvalent et sain. A la crème, sautées avec de l’ail, en farce dans des raviolis… Il est impossible de ne pas l’aimer! Comme la bette redevient de saison à l’approche des beaux jours, je vous partage aujourd’hui quelques conseils sur son choix, sa conservation et sa préparation. 

 
Photo Karen and Brad Emerson @Flickr

Comment choisir de la bette?

Achetez la juste quantité car elle ne se conserve pas bien longtemps.  Mais gardez en tête que les feuilles de la lette diminue énormément à la cuisson : elles perdront plus de la moitié de leur volume! Cherchez des feuilles et des tiges fraîches et croquantes, et d’un beau vert vif, sans aucun signe de jaunissement.
Évitez les feuilles qui semblent endommagées, flétries, ou encore grignotées par les insectes.


Photo cristina.sanvito @Flickr

Quand la bette est-elle de saison?

La bette est récoltée de juin à novembre. Avant cette période, on peut parfois en trouver, cultivée sous serre.

Comment conserver la bette?

Ne lavez pas la bette avant de la stocker, l’exposition à l’eau accélérerait sa détérioration. Enveloppez la bette dans un torchon propre et humide, puis dans un sac en plastique, enroulez-le bien autour de la bette en évacuant le plus d’air possible et réfrigérez-les  jusqu’à 3 jours.

Consommez rapidement la bette cuite car elle ne se conservera pas très bien.


Photo Gloria Cabada-Leman @Flickr

Comment préparer de la bette?

La bette ne doit être rincée avant d’être stockée, il faudra le faire au dernier moment.
Il faut être méticuleux car les feuilles et les tiges ont tendance à collecter le sable et la terre.
Avant de les laver, coupez le bout de la tige et séparez les feuilles des tiges. Placez les feuilles de bette dans un grand bol d’eau tiède et agitez les feuilles avec les mains, ce qui permettra à la saleté de se déloger. Égouttez, remplissez à nouveau le bol avec de l’eau propre et répétez ce processus jusqu’à ce qu’il ne reste plus de saleté dans l’eau, soit deux à trois fois sauf si votre bette est particulièrement sale. 

Utilisez l’essoreuse à salade pour éliminer l’excès d’humidité des feuilles avant de les cuire.

Les feuilles se cuisinent de la même façon que les épinards, et peuvent être utilisées en remplacement des épinards dans de nombreuses recettes.

Les tiges peuvent aussi se consommer, coupées en tronçons, il faut les cuire plus longuement que des feuilles pour cela, dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres.


Photo Market Manager @Flickr

Mes recettes favorites à la bette

 


Calzone aux bettes, mozzarella et saumon fumé


Bricks chèvre, miel, blette


Gnocchis aux champignons et blettes au four

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : l’ail

Photo Mike Mozart @Flickr   

Bien qu’on le trouve toute l’année sur nos étals et qu’on le consomme à tout moment sans aucune distinction, l’ail a une saison, et c’est maintenant… Découvrez dans cet article comment le cuisiner et le mettre à l’honneur dans vos assiettes. Si vous n’avez pas peur pour votre haleine, vous allez vous régaler !

Comment choisir l’ail?

Pour choisir de l’ail frais, cherchez des têtes pas trop larges, mais plutôt denses et lourdes par rapport à leur taille. Si elles ont été stockées dans un endroit sec et protégé de la lumière, c’est l’idéal. Évitez les têtes qui sont tachées ou qui commencent à germer. L’ail pourra se conserver jusqu’à 1 mois, si vous le conservez à température ambiante dans un lieu bien ventilé.


Photo JMacPherson @Flickr

Quand l’ail est-il de saison?

L’ail a deux saisons en France, au printemps et à l’automne, bien qu’on le trouve toute l’année sur les étals.


Photo Clyde Robinson @FLickr

Comment conserver l’ail?

L’ail présente l’avantage d’être disponible toute l’année et de très bien se conserver sans sécher trop vite. Si besoin, vous pouvez l’émincer finement et le congeler pour ensuite l’utiliser en petite quantité quand vous en avez besoin.


Photo Scott Feldstein @Flickr

Comment préparer l’ail?

Pour préparer de l’ail, séparez d’abord les gousses de la tête. Enlevez les peaux sèches. Couper la gousse en deux pour prélever le germe central et enfin, écrasez la gousse à l’aide pour du plat d’un couteau ou d’un presse-ail. Vous pouvez aussi l’émincer selon les besoins de votre recette . Lorsque vous faites cuire de l’ail, surveillez-le bien car il peut très vite brunir et devenir amer. Pour mettre l’ail à l’honneur dans votre cuisine, essayez l’ail rôti au four ou encore la soupe à l’ail. Il sera également délicieux dans une purée de pommes de terre, avec des légumes rôtis au four ou avec du riz.


Photo Elijah van der Giessen @Flickr

Mes recettes favorites à l’ail

 


Petites pommes de terre primeurs à l’ail et petits pois


Mont d’or à l’ail et au vin blanc

pain-ail-herbes-2
Pain à l’ail façon belge


Pommes de terre rissolées à l’ail

dip-tcheque-3
Tartinade tchèque à l’ail

soupe-ail-2
Soupe à l’ail et aux herbes

houmous-chou-ail-3
Houmous au chou et à l’ail rôti

baguette-ail2
Baguette à l’ail

puree-chou-fleur-romarin
Purée de chou fleur au romarin et à l’ail

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes inspirations de mai

Photo Nana B Agyei @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

Le tofu

 
Je sais que je vais en perdre beaucoup en cours de route en parlant du tofu, vous êtes nombreux à détester cet aliment qui n’a pas de goût ou un goût désagréable selon l’avis de chacun. Mais j’ai appris à le redécouvrir et à le cuisiner de certaines façons qui le rendent à mon sens vraiment addictif ! Le secret, c’est de savoir quelle marque acheter, et de savoir comment bien le préparer… Alors c’est une véritable révolution, et ces derniers temps je m’en donne à cœur joie!
 
 

L’Italie

 
J’ai toujours adoré la cuisine italienne et j’ai eu la chance d’aller la découvrir sur place de nombreuses fois. Avec le retour des beaux jours, c’est une cuisine qui revient beaucoup plus fréquemment chez moi, que ce soit les pizzas, les pâtes, les lasagnes mais aussi les légumes marinés, les fromages ou l’aperitivo.
 

 

Les farines sans gluten

Je n’ai pas de problème de santé qui m’empêche de consommer du gluten, tant mieux pour moi. Cependant, je trouve que de la contrainte nait la créativité et qu’il y a donc plein de choses hyper intéressantes à découvrir dans la cuisine sans gluten, comme dans toutes les autres cuisines qui sont nées d’une allergie ou d’une intolérance. Je m’amuse donc à tester des recettes avec différentes farines originales comme la farine de riz la farine, de pois chiches… Et à découvrir le rendu que ça donne. Il y a quelques gros loupés  évidemment, mais aussi de super surprises ! 
 

 

Les salades et vinaigrettes

Avec le retour du printemps, j’ai une envie de salades quasi permanente. Je prépare évidemment des classiques, mais j’aime aussi profiter de n’importe quel ingrédient comme prétexte pour inventer une salade, comme une salade de falafels, de galettes de légumes ou de croûtons. Je m’amuse aussi à créer plein de vinaigrettes avec les vinaigres et les huiles originaux que j’accumule dans mes placards.
 

Coté bien-être et beauté

J’ai profité de ces trois mois de couvre-feu où la vie tournait au ralenti pour suivre une formation en ligne à la naturopathie. Cela m’a demandé beaucoup d’heures de travail mais j’ai appris énormément de choses que je pourrai mettre à profit aussi bien dans mon quotidien que pour aider des amis ou pour élaborer des soins maison aux propriétés que je souhaite. Je suis ravie d’avoir réussi à terminer ce challenge !
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Ma décoration de printemps avec Posterstore

Je vous avais parlé il y a quelques mois du site poster Store, sur lequel j’avais commandé de très belles affiches. J’en suis encore aujourd’hui très contente! La décoration de ma maison suit son cours, et j’avais d’autres pièces à égayer. Voici donc aujourd’hui une nouvelle sélection et idées déco que je vous présente ! Pour ceux qui ne connaissent pas, le site Poster Store  est une marque scandinave qui propose un énorme choix de posters et cadres déco. Ils proposent des affiches de qualité noir & blanc, des photographies sur le thème du voyage, de la nature, des citations…
 
 
Des cadres sont aussi proposés pour compléter le tout, avec des contours bois, noir, ou métal (doré, argenté, cuivré). Il y en a pour tous les goûts! Leurs affiches sont imprimées localement par l’imprimerie la plus renommée de Suède : Exakta Stockholm, qui a reçu le label écologique Nordic Swan Ecolabel, le label suédois de la

production écologique et durable, et certifiées FSC et PEFC. Les certifications garantissent que le bois utilisé pour nos
posters provient de forêts gérées de manière responsable et
répondant aux normes environnementales et sociales les
plus strictes.

 

Depuis 1 an et demi, je réaménage plusieurs pièces de ma maison pour qu’elles puissent trouver leur utilité et soient à mes goûts. Si mon salon et mes pièces à vivre sont à peu près finies, j’ai encore du travail de déco et quelques travaux dans mes couloirs et mes chambres d’amis. J’avais aussi quelques cadeaux à faire, et les cadres m’ont semblé être une idée parfaite!
 
 
Découvrez ci-dessous la décoration que j’ai choisie pour chaque pièce!
 

Pour une chambre d’ado

J’ai choisi ce visuel très graphique et coloré pour égayer une chambre d’ado. Le cadre est en cuivre, ultra tendance.
 
 

Pour une chambre de fille 

Pour une petite fille de 8 ans, une déco nature avec une alternance de feuillages verts et d’un lion en noir et blanc vont donner un côté graphique et moderne à la fois.
 
 

Pour des plus petite filles

Pour ma fille qui a maintenant 6 ans, j’ai choisi ce joli cadre baleine qui va à la perfection dans sa chambre! Ce hérisson va rejoindre la chambre d’une autre petite fille de tout juste 1 an prochainement.
 
   
 

Pour passer mon salon en mode estival

Mon salon est toujours décoré de plusieurs cadres de différentes tailles. Pour donner une touche plus fraîche et colorée à la pièce avec le retour des beaux jours, j’ai simplement remplacé deux cadres sombres par deux autres plus lumineux, qui représentent des lieux d’Italie où je me suis rendue par le passé. Il me suffit de les regarder pour raviver de super souvenirs!
 
 
 

Envie de découvrir poster store?

Si vous souhaitez découvrir cette boutique et offrir ou vous offrir quelques cadres, je vous propose un code promo hyper avantageux :

 
35% de réduction sur les posters (hors catégorie sélection). Non cumulable avec d’autres promos. Valable jusqu’au 23/05.
 
Pour cela, saisissez le code : NOTPARISIENNE_35 lors de votre commande!
 
Et vous, accordez-vous de l’importance à votre déco murale? Avez-vous des projets de déco prochainement?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Jus de pommes, pissenlit et citron

Voilà longtemps que je me demandais si je ne pourrais pas manger tous ces vilains pissenlits qui envahissent mon jardin… Et puis en regardant mon extracteur de jus, j’ai eu une idée!
 
 
 
Il me semblait avoir déjà vu des jus de pissenlit, et je me suis dit, pourquoi pas? Pour cette recette, il vous faut un extracteur, car si vous la faites avec un mixeur ou un blender, vous risquez d’avoir des fibres désagréables en bouche. Seul l’extracteur vous permettra d’extraire réellement le jus du du pissenlit.
 
 
Essayez de ramasser les pissenlits dans une zone qui n’est pas trop polluée, et sur laquelle personne ne marche… Dans tous les cas, il vous faudra bien les nettoyer! Prenez des pissenlits jeunes, de début de saison, leur goût est plus subtil et moins amer… C’est une plante assez amère, c’est pourquoi je la couple avec un autre fruit beaucoup plus sucré et doux, la pomme.
 
 
Le résultat est frais et sympa, plein de vitamines, c’est vraiment le top pour retrouver son énergie au retour du printemps!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mélange d’épices de printemps

Vous savez que j’aime beaucoup les épices, et en plus d’utiliser des épices et mélanges d’épices tout faits, j’aime aussi en composer moi-même. J’ai par exemple voulu réaliser un mélange printanier que je pourrais utiliser au retour des beaux jours sur mes salades, dips, gratins… 

 

 

J’en ai réalisé une jolie quantité et je me suis amusée à offrir des petits pots à ma famille à Pâques, je trouvais ça sympa et ça change un peu du chocolat !

Mon mélange contient de l’ail, du fenouil, de la coriandre, du cumin, de l’origan, des herbes de Provence, de la moutarde, des zestes de citron séchés… Bref il est très parfumé, et il se marie bien à de nombreuses recettes printanières, c’est exactement ce que je voulais !

 

Ce mélange sera parfait avec de la crème fraîche dans laquelle on trempe les crudités telle que les carottes, le choux fleur. Il parfumera agréablement une vinaigrette, un tzatziki  ou un houmous. Il s’associe aussi bien à l’huile d’olive pour mariner le poulet, l’agneau, des grillades au barbecue.

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Machine à soda : écolo ou pas ?

Vous l’avez sans doute remarqué au travers de certains de mes précédents posts, depuis quelques années, j’ai essayé d’adopter une démarche de plus en plus écologique. Dans ce contexte, j’ai notamment essayé de réduire ma consommation d’emballages plastiques ménagers : barquettes, flacons, canettes et bien sûr les bouteilles en plastique qui représentent la plus grande part de nos déchets quotidiens, bien qu’étant les plus faciles à éliminer de notre routine.

Si je ne suis pas nécessairement une grande consommatrice de sodas ou d’eau gazeuse, j’ai eu la chance de me faire offrir une machine à soda dernièrement, et aujourd’hui je vais vous parler de mon expérience personnelle par rapport à cet appareil. Est-ce vraiment un accessoire écolo ou pas ? Est-ce que je vous la recommande ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Réalisez votre eau gazeuse vous-même

J’utilise ma machine à soda majoritairement afin de réaliser de l’eau gazeuse. J’ai l’habitude d’en faire pour accompagner le repas à chaque fois que je reçois des invités. J’en réalise aussi pour agrémenter des cocktails, ou simplement au retour des beaux jours, pour apprécier une eau gazeuse bien fraîche avec une rondelle de citron en terrasse…

Cela m’évite notamment de devoir stocker des packs d’eau gazeuse en prévision de ces petites envies du quotidien, mais surtout de réduire ma part de déchets de façon considérable. Si vous buvez souvent de l’eau gazeuse, vous avez sans doute remarqué que certaines marques ont des bulles plus ou moins fines, et j’imagine que vous avez votre préférence. Il est également possible de choisir la grosseur de ses bulles avec une machine à soda. Pour en savoir plus à ce sujet, visitez eau-petillante.fr, le guide ultime pour tout savoir sur les machines Sodastream.

Réalisez vos sodas et limonades maison

Je ne suis pas une buveuse de sodas au quotidien, par contre j’aime réaliser des cocktails quand je reçois, et dans ce cas, ma machine à gazéifier me permet d’avoir à disposition toute une série de sodas de base et rend possible une multitude de cocktails, comme le gin-tonic ou le mojito par exemple. Cela me permet au passage d’en réaliser de plus petites quantités, les sodas vendus dans le commerce étant souvent conditionnés en bouteilles d’1.5 litre alors que les bouteilles des machines à gazéifier sont plus petites. L’avantage est que cela occasionne moins de gaspillage.

Je me sers également ma machine à soda lorsque je reçois des amis qui ont des enfants. Je propose aux enfants de choisir leur parfum, puis de réaliser leur propre soda pour satisfaire les goûts de chacun. L’été, je fais aussi des limonades maison, bien moins sucrées que celles du commerce, avec de l’eau gazeuse, des rondelles de citron, de la menthe et un peu de sirop d’agave, un pur délice.

Est-ce plus écologique ?

L’acquisition d’une machine à soda est effectivement plus écologique que d’acheter des bouteilles en plastique quotidiennement lorsque vous faites vos courses. La consommation d’eau en bouteille n’est pas neutre pour l’environnement, entre la fabrication de la bouteille, le transport, le recyclage… Une cartouche de CO2 (utilisée dans les machines à soda) permet de réaliser 60 litres de boissons gazeuses et évite donc la production de 40 bouteilles d’1,5 litres ou 200 canettes métalliques. Certes, les canettes en métal sont recyclables, cependant cela ne signifie pas qu’elles le sont systématiquement, malheureusement. Et éviter la production d’un emballage et son recyclage sera toujours plus écologique, car l’énergie nécessaire à cette production aura été économisée.

Est-ce que c’est plus économique ?

La réponse est encore oui. Et pour cause, les machines à soda permettent de réaliser des boissons à base d’eau du robinet. L’autre avantage est qu’elle contient bien souvent autant de calcium et de minéraux que l’eau en bouteille. Le goût dépend bien sûr des régions, mais elle ne présente aucun danger à être consommée : c’est même l’une des eaux les plus contrôlées. Chez moi à Lille, je préfère la filtrer avant de la gazéifier, ce qui a pour effet de neutraliser son goût.

On peut le faire à l’aide d’un frigo filtrant, d’une carafe filtrante ou d’un morceau de charbon déposé dans une carafe standard. Sachant qu’une machine à soda est très accessible en termes de prix, si vous avez l’habitude d’acheter beaucoup de boissons en bouteille, vous pourrez rentabiliser votre machine à soda en quelques mois seulement. Si vous en consommez peu, vous arriverez quand même à la rentabiliser. C’est en effet une machine qui ne consomme pas d’électricité et ne contient pas de circuit électronique, donc durable dans le temps. La mienne a au moins 6 ou 7 ans et elle est en très bon état.

Est-ce plus sain ?

D’un point de vue diététique, les sodas réalisés maison sont généralement moins caloriques que les sodas traditionnels. Il est en effet possible de doser la quantité de sucre de vos sodas selon vos envies en y ajoutant des arômes notamment. Certains arômes sont d’ailleurs disponibles sans sucre. Vos sodas seront donc toujours moins sucrés que ceux vendus dans le commerce.

Est-ce plus pratique ?

Je trouve cela vraiment pratique, puisque cela m’évite de porter de lourds packs d’eau lorsque je fais mes courses, de les stocker en rentrant, etc. Il y a aussi la garantie d’avoir un grand choix de boissons à disposition pour les soirées improvisées, moi qui n’aime pas être prise au dépourvu, cela me plaît beaucoup.

Comment fonctionne une machine à soda ?

Le fonctionnement est très simple, même les enfants peuvent se préparer leurs propres boissons. Il suffit de remplir la bouteille d’eau fraîche du robinet, filtrée ou non. Vous l’emboîtez ensuite dans l’appareil puis vous pressez le bouton de gazéification selon la densité de bulles que vous souhaitez (légères, moyennes ou grandes), votre boisson est alors prête. Vous pouvez ensuite y ajouter du sirop ou du soda concentré si vous le souhaitez. Les machines à soda présentent ainsi de nombreux avantages, notamment d’un point de vue pratique, écologique et économique. Vous pouvez lire aussi : tartinade au fromage “façon pub”.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0