Archives par mot-clé : confiture

Cake aux fraises et muesli

Nous sommes en plein dans la saison des fraises. J’adore les consommer natures, sans aucun accompagnement, surtout quand elles sont bien mûres.  C’est rigolo car plus jeune, il me fallait obligatoirement les accompagner de sucre, mais en vieillissant je pense que mes goûts s’orientent vers des desserts moins sucrés et je ne ressens plus le besoin d’en ajouter. Il m’arrive aussi de cuisiner les fraises, notamment quand elles ne sont pas très bonnes, cela concentre leur sucre et leur goût et évite de les gaspiller.
 
   
 
J’avais envie d’un gâteau aux fraises et je me suis dit que j’allais suivre la thématique de la fraise jusqu’au bout, en sucrant le gâteau à la confiture de fraises. J’ai aussi mis un peu de muesli aux fraises dans la pâte, parce que j’en avais justement dans mes placards. Si vous n’en avez pas spécifiquement aux fraises, ce n’est évidemment pas un problème, n’importe quel muesli fera l’affaire!
 
 
Ce cake tout simple est assez peu sucré mais bien fruité. Ajoutez une crème chantilly maison et une citronnade et vous obtenez un goûter parfait!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Gâteau renversé à la rhubarbe et à la confiture

Avez-vous remarqué que la saison de la rhubarbe coïncide avec la fête des mères? Pensez-vous que ce soit un signe? Moi je dis oui, car ma maman aime beaucoup les recettes acidulées en général! 
 
 
Si la votre est comme la mienne, alors voici une idée pour lui faire plaisir lors de la fête des mères. Sinon, vous pouvez aussi la réaliser rien que pour vous! Il s’agit d’un joli gâteau renversé à la rhubarbe, plutôt léger car il est réalisé avec de la compote, et très parfumé grâce à la rhubarbe, que l’on complète avec un peu de confiture de fraises pour rendre l’ensemble moins piquant. Le mélange fraises et rhubarbe, je trouve que ça marche à tous les coups!
 
 
Pour les allergiques aux œufs, ce gâteau n’en contient pas, c’est la compote qui les remplace. L’huile de coco est une huile solide, très différente de l’huile d’olive ou de tournesol par exemple. Visuellement elle ressemble plutôt à du saindoux en fait! Mais la ressemblance s’arrête là, je vous rassure! Si vous n’en trouvez pas, elle se remplacera parfaitement par du beurre ou une autre huile.
 
  
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Mes idées pour bien utiliser votre congélateur

 
En ce qui concerne le congélateur, il existe y a deux écoles : ceux qui ne savent même plus ce que contient le leur et qui doivent sortir le pic à glace pour y prélever quoi que ce soit, et les accros qui l’utilisent en toute circonstance et piochent dedans au jour le jour.
Quelle que soit la catégorie à laquelle vos appartenez, je vous propose aujourd’hui d’en savoir un peu plus sur la meilleure façon d’utiliser votre congélateur!
 
Photo Mliu92 @ Flickr

Stockez des légumes et fruits prêts à cuisiner

 
Votre congélateur peut vous aider à préparer un repas sain et riche en vitamines en quelques minutes, à condition de prévoir les bons produits. Des épinards pré-cuits, du poivron émincé, des carottes en rondelles, des petits pois et du brocoli peuvent par exemple constituer un bonne base de départ, à adapter suivant ce que vous aimez. Côté fruits, des framboises, des dés d’ananas ou encore de pommes peuvent vous permettre de préparer un gâteau ou une crêpe gourmande très facilement.
 
 

Prévoyez les basiques pour tout cuisiner

 
Souvent quand on a envie de cuisiner, il manque un petit ingrédient-clé et cela nous décourage… Le congélateur peut nous rendre de bons services à ce niveau-là. Prévoyez d’avoir toujours de l’oignon, de l’ail et de l’échalote émincés, ainsi que des galets de sauce tomate et de crème fraiche. Les herbes ciselées et le piment frais émincé sont également très utiles, surtout qu’ils permettent de ne prélever qu’une toute petite portion et évitent donc le gâchis.

Stockez en petites portions

 
Le souci quand on congèle des restes en grosse quantités, c’est qu’on hésite parfois à les décongeler. En effet, une fois décongelé les aliments ne se conservent plus très longtemps, et on attend donc d’être sur qu’on va tout manger. Pour cette raison, il est plus simple de congeler ses plats en proportions individuelles. Si on est plusieurs à manger, il suffit de décongeler plusieurs portions. Si on est seul, c’est très pratique pour un repas improvisé ou même pour emmener le midi au bureau. de la même façon, congelez les soupes dans de petits pots individuels ou même dans des bacs à glaçons pour former des palets comme le font les industriels.
 

Réduisez vos déchets

 
Quiconque prépare des repas à la maison assez régulièrement a forcément le sentiment de produire beaucoup de déchets qui pourraient parfois être évités. La conservation ( pour les réutiliser plus tard) des déchets de cuisine est l’une des meilleures choses que notre congélateur peut nous aider à faire. Il y a d’abord la posisbilité de jeter des produits qui s’abiment plutôt que de les jeter comme des fruits ou des légumes qui commencent à vieillir. Même les banans trop mures peuvent etre congelées entières sans la peau pour etre utilisées plus tard dan sun banana bread.Les légumes un peu défraichis pourront facilement etre uliseés dans une soupe ou un curry.
 

Stockez vos épluchures

Il n’y a pas que les produits sur le point de l’abimer que vous pouvez stocker pour réduire les déchets. Congelez vos épluchures de légumes pour réaliser vos bouillons maison dès que vous en aurez assez. Vos écorces d’agrumes peuvent aussi être sauvées dans l’objectif de les confire, d’en faire des sirops ou d’en faire des confitures. La peau et les pépins de melon serviront aussi à faire une confiture. Les épluchures de pomme  peuvent aussi permettre de faire des sirops et boissons chaudes délicieuses. Le jus de pois chiches peut être congelé puis battu en mousse en remplacement de blancs d’oeufs. ce ne sont que quelques exemples mais il en existe plein d’autres!

Voilà ma façon d’utiliser mon congélateur au mieux afin de pouvoir cuisiner très facilement ce que je peux au quotidien en gagnant du temps! Et vous, avez vous d’autres idées ou techniques?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Confiture de courgettes et orgeat

Les courgettes reviennent sur les étals! Bien sûr on peut se régaler d’un couscous aux courgettes, petits pois et halloumi, d’une poêlée de courgettes ou d’un crumble de courgettes, mais c’est quelque chose d’un peu plus fou et imprévu que je vous propose aujourd’hui. Je vous ai concocté…  une confiture de courgettes, au bon goût d’amandes apporté par une touche de sirop d’orgeat.
 
 
Pour savoir si la confiture est cuite, vous pouvez tenter le test de l’assiette : prélevez une goutte de confiture et déposez-la sur une assiette bien froide. i celle-ci commence à se figer au refroidissement, c’est qu’elle est assez cuite. Si elle reste liquide comme de l’eau, prolongez la cuisson.
 
 
Je ne sais plus d’où m’est venue une idée pareille car je l’ai réalisée il y a un bon moment déjà mais c’était très très bon! ce n’est pas ma première tentative de confiture avec un légume, j’avais aussi proposé la confiture de patates douces et la confiture de carottes et grenade. Ça vous tente?
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Gâteau fourré à la confiture de fraises

Aujourd’hui, je vous présente un gâteau tout simple mais dont la décoration pourrait vous intéresser si vous organisez un goûter anniversaire pour un enfant prochainement. Les anniversaires sont toujours une occasion de passer un bon moment tous ensemble et qui dit moment en familles dit repas, et bon gâteau derrière!
 
 
J’ai eu cette fois envie de réaliser un gâteau fourré à la confiture, parce que c’est simple et que les enfants les apprécient en général. Il s’agit d’un gâteau très simple décoré avec un glaçage et des petites billes multicolores. Ce n’est pas du grand art, je n’en suis pas capable mais il reste très joli et parfumé, et a beaucoup plu dans ma famille!
 
Le biscuit demande une grande quantité d’œufs, c’est ce qui va permettre d’obtenir une texture aérienne qui rappelle une génoise, mais enrichie d’amandes, ce qui ne gâche rien.
 
A l’intérieur, j’ai mis une gelée de fraises, mais un autre fruit rouge conviendra tout à fait, ou même une confiture d’oranges, de pommes… Cela perdrait son côté printanier mais serait tout aussi bon, à vous de voir ce que vous avez dans vos placards! Cette recette est d’ailleurs parfaite pour écouler les vieux pots qui traînent en attendant désespérément qu’on les mange!
 
 
J’ai trouvé cette recette sur un blog très sympa que je vous invite à découvrir, le blog de Kekeli. Elle recommande de décorer le gâteau avec des fruits rouges, ce que vous pouvez faire bien sûr. Moi j’avais prévu ce gâteau pour un anniversaire donc j’avais une décoration spécifique en tête, j’ai formé un chiffre avec des petites billes de sucre.
 
Si vous voulez reproduire cette décoration, imprimez ou dessinez simplement le chiffre sur une feuille cartonnée et évidez le avec un cutter. Posez ce pochoir sur le gâteau, ajoutez un peu d’eau à l’aide d’un pinceau pour que la surface devienne un peu collante, et versez les petites billes. Ultra simple!
 
 
 
Pour 8 personnes 



!Pour le biscuit

8 jaunes d’œufs

125 g de sucre

5 blancs d’œufs

60 g de farine
140 g d’amandes en poudre

!Pour la garniture intérieure

450 g de gelée de fraises

!Pour le glaçage

250 g de sucre glace

1 c. à s. de jus de citron

Un peu d’eau



Préchauffez le four à 180°C.

Battez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à obtention d’un mélange mousseux. Montez les blancs d’œufs en neige ferme. Incorporez-les à l’appareil ci-dessus ainsi que la farine et les amandes.
Versez cette pâte dans un moule à charnière de 26 cm de diamètre tapissé de papier sulfurisé et lissez-la. Faites cuire 25 minutes.

Laissez tiédir, démoulez le biscuit et ôtez délicatement le papier sulfurisé. Laissez refroidir complètement le biscuit, puis coupez-le horizontalement en trois.

Badigeonnez votre confiture sur les deux tranches de biscuit du dessous, puis superposez-les et pressez légèrement.

Mélangez le sucre glace avec le jus de citron et éventuellement un peu d’eau dans un petit bol jusqu’à obtenir un mélange lisse.
Le glaçage devra juste être assez mou pour être badigeonné sur le gâteau. Étalez-le sur le gâteau.

Laissez sécher le glaçage. Décorez à votre convenance, avec des billes en sucre comme moi par exemple.
 
Source d’inspiration :
http://kekeli.over-blog.com/2015/07/gateau-aux-fruits-rouges-et-aux-amandes.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Légume de saison : le radis

Photo Kari Sullivan @Flickr

Le radis est un légume parfait en snack, dans les sandwiches ou dans les salades. Si vous vous demander comment bien les choisir, les préparer ou même qu’en faire, c’est par ici!


Source Jeremy Keith @Flickr

Comment choisir les radis?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des radis pas trop gros, ils seront plus fermes et croquants. Ils doivent être d’une belle couleur vive et lumineuse, surtout pas sombres et ternes. Choisissez-en avec des fanes vert vif et bien fraîches. Vous pourrez même les cuisiner si vous voulez. Enfin, la peau ne doit pas être plissée ou flétrie, et ils ne doivent pas être mous au toucher, signe qu’ils ont déjà trop vieilli.

 


Photo Alper Çuğun @Flickr

Quand les radis sont-ils de saison?

Les radis sont de saison d’avril à juin même si on peut en trouver en dehors de cette période.

Comment conserver vos radis?

Les feuilles des radis s’abîment très vite, donc cuisinez-les immédiatement ou coupez-les et jetez-les avant de conserver vos radis. Si vos radis sont vendus emballés dans du plastique, vous pouvez le laisser, sinon mettez vos radis dans un sac compostable comme ceux que l’on trouve au rayon fruits et légumes des supermarchés. Une fois dans le sac, placez-les dans le bac du bas de votre réfrigérateur. Ils se garderont plusieurs jours mais ils restent meilleurs et plus croquants consommés rapidement.


Photo liz west @FLickr

Comment préparer les radis?

Rien de plus simple! Pour les consommer tel quels, coupez les fanes pour ne garder qu’un ou deux centimètres, enlevez les radicelles, et nettoyez-les sous l’eau. 

Mes recettes favorites au radis


Radis noir au four


Omelette aux fanes de radis et mozzarella

tartinade-radis-sardine-3
Tartinade aux sardines et radis

tartinade-cottage-cheese-radis-3
Twarozek ou cottage cheese aux radis et ciboulette

egg-salad-radis-noir-3
Salade d’œufs au radis noir

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Légume de saison : le potimarron

Photo Maja Dumat @Flickr

Le potimarron est une courge d’hiver de couleur orange à peau mince, et à la chair ferme. Sa saveur délicate rappelle la châtaigne.  Très nutritif, c’est une bonne source de fibres, de vitamines A, C et B, de calcium, de potassium et de fer. Ma façon préférée de le manger est en soupe. C’est particulièrement satisfaisant par une froide journée d’automne ou d’hiver.  Cependant, il y a plein d’autres façons de la préparer. 

Comment choisir le potimarron?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez un potimarron ferme et bien dense. Trop léger, il risque de ne pas être parfaitement mûr. Choisissez-en un avec le pédoncule complet, il se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être lisse avec une belle couleur orange vibrante.


Photo Maja Dumat @Flickr

Quand les potimarron sont-ils de saison?

Les potimarrons sont des légumes d’automne et d’hiver. Leur saison démarre en septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à début mars.

Comment conserver votre potimarron?

Il est préférable de le conserver vos potimarrons dans un endroit frais et sec. Votre potimarron se conservera au moins un mois, voire plusieurs mois dans une cave saine.


Photo Christoph Zurnieden @FLickr

Comment préparer le potimarron?

Lorsque j’ai découvert le potimarron, j’ai été complètement époustouflé par sa texture lisse et crémeuse et sa saveur moelleuse de châtaigne. Il permet de réaliser la soupe la plus délicieuse qui soit! Le potimarron peut être cuit, bouilli, cuit à la vapeur, frit et sautée et même cuit au micro-ondes. Avec sa forme, cette courge est idéale également pour être farcie.  Côté sucré, comme la majorité des courges, le potimarron peut être transformé en gâteaux, en pains, en muffins, en biscuits, en confitures et en tartes avec sa chair au goût de noisette. La cerise sur le gâteau avec cette courge est sa peau. Une fois cuite, la peau devient fondante et on peut donc la consommer. Elle ne nécessite donc aucun pelage contrairement à la majorité des courges!

Mes recettes favorites au potimarron


Mini tourtes au potimarron et champignons


Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande


Tian de potimarron et patates douces au parmesan


Crème de potimarron au bleu de Bresse


Potimarron farci aux céréales et shiitake


Petits cannelés au potimarron et comté


One pot pasta au potimarron, parmesan et sauge

soupe-potimarron-marrons-cranberries-2
Soupe de potimarron, marrons et cranberries

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Voyage gourmand : que manger et ramener du Danemark?

Source Pug Girl @Flickr
 
Régulièrement, je vous partage mes idées souvenirs ou mes plats favoris issus d’un pays que j’ai visité. Les voyages et la cuisine sont deux de mes plus grandes passions et quand je peux les réunir, je suis aux anges! C’est pourquoi en voyage, je suis toujours à l’affût de petits souvenirs culinaires, ou de spécialités à tester pour découvrir comment mangent les gens sur place. Aujourd’hui, direction le Danemark! Je vous livre mes conseils sur ce qu’il faut impérativement tester sur place, ou ramener dans vos valises.
 
 

Des fromages

 

On trouve quelques fromages sympa au Danemark. Il y a notamment un bleu danois, nommé le danablue. Vous pourrez aussi découvrir l’esrom, un fromage au lait de vache à la saveur prononcée, et avec de petits trous. Un peu plus doux, l’havarti se trouve également facilement. J’ai goûté ce dernier accompagné de compote et le mélange était très sympa! 

Source  @Flickr

Du pain et des “viennoiseries” danoises

 

Les viennoiseries ne se trouvent pas qu’à Vienne, et certaines que l’on trouve au Danemark sont très sympa.  Les wienerbrod (viennoiseries) les plus célèbres sont les kanelsnegl, des petits pains à la cannelle, et le romsnegl, un petit pain glacé au rhum. Côté pain, il y a beaucoup de pains bruns très sympa, et notamment le rugbrod ou pain danois.


Source Krista @Flickr

Des smorrebrod

 
Les smorrebrod sont une institution danoise. Il s’agit de tartines couvertes d’ingrédients frais et que l’on sert pour pas cher du tout dans tous les cafés et restaurants. Il y en a de très basiques ou de plus élaborées. On en trouve par exemple au fromage harvati avec de la compote, avec du hareng, de la moutarde sucrée et câpres, le tout sur du pain au malt (maltbrod) ou du rye brod. C’est la meilleure alternative pour manger typique et pas trop cher le midi au Danemark.
On trouve aussi une variante moderne, nommée les smushies. C’est exactement la même chose, mais servi en mini portions, à partager à l’apéritif.
 

Source Heather Cowper @Flickr
 

Du poisson

Les danois consomment beaucoup de poissons et notamment le hareng, des poissons fumés en tous genre, comme des maquereaux, de l’anguille… On trouve aussi les fiskefrikadeller, des boulettes de poisson épicées, et les sildebof, des croquettes de hareng accompagnées d’une sauce aux oignons. On sert dans certains restaurants le “platte” : une assiette garnie de produits de la mer comme du hareng, des crevettes, etc.


Source kaet44 @Flickr

De la street food

Il y a quelques classiques de street-food au Danemark et parfois des petites cabanes (polsevognen) qui vendent des hot-dogs et des snacks. On y trouve des hot-dogs composés de saucisses (pølser), avec des cornichons marinés (agurk) et de l’oignon grillé (ristede løg) ou de la rémoulade, une sauce qui n’a rien en commun avec notre rémoulade française. On y trouve aussi des frikadelle, encore un faux ami car ils n’ont que le nom en commun avec nos fricadelles! Il s’agit plutôt de petites galettes de viande type steak haché, qui peuvent être mises dans des sandwiches (ou pas). 
 

Source Jay Bergesen @Flickr

Des gâteaux et desserts

 

Il y a de nombreux gâteaux bien réconfortants au Danemark, j’ai pu tester le kransekage, ou gâteau aux amandes, l’æblekage, un gâteau aux pommes, mais aussi l’oldemorstang, qui rappelle un peu le stollen.  Sinon, le dessert divin à tester si vous aimez le ria au lait, c’est le risalamande : un riz au lait  aux amandes gâchées et à la confiture de cerises, un dessert typique de Noël là-bas.


Source Steve Snodgrass @Flickr

Des condiments et accompagnements

Il y a bien sûr des accompagnements à tout ça et parmi les plus fréquents, on trouve beaucoup de cornichons au vinaigre, ou d’oignons marinés dans un jus tout rose, sans doute à la betterave. 

Les salades de pommes de terre à la crème, ciboulette et oignons rouges sont également un accompagnement délicieux.

Des boissons

Ceux qui ont soif trouveront leur bonheur au Danemark, rassurez-vous. Il y a des brasseries célèbres là-bas comme la Carlsberg, et la Tuborg, mais aussi, bien plus sympa, de nombreuses micro brasseries, dont la plus grosse (qui n’en est donc plus une!) est la Mikeller. Les Danois ont aussi développé la première « bière open source », la Vores Øl. L’aquavit est une boisson locale aux plantes qui est un peu tombée en désuétude, mais revient à la mode grâce à certains cocktails.


Source Bernt Rostad @Flickr

Des accessoires de cuisine

 

Si vous aimez les accessoires design, vous pourrez vous faire plaisir et vous ramener des ustensiles en tous genres, car de nombreuses marque superbes sont originaires du Danemark : Bodum,  Bloomingville, Ferm Living, Greengate et plein d’autres, il n’y  que l’embarras du choix.

Voilà, côté alimentation et cuisine ce que j’ai remarqué au Danemark. Les mateurs de design seront évidemment aussi aux anges, ainsi que les fans des contes d’Andersen, qui pourront ramener une édition danoise s’ils le souhaitent! Et vous, qu’avez-vous ramené de là-bas?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment tout recycler ou presque en cuisine?

Source Rick Ligthelm @Flickr
 
Notre planète croule sous le poids des déchets, nous le savons tous, et pourtant il n’est pas toujours facile de savoir quoi faire pour réduire le volume de nos poubelles! S’il faut garder en tête que le meilleur moyen de réduire les déchets, c’est de ne pas les créer, et donc ne pas acheter de choses inutiles, jetables, ou à la durée de vie limitée comme les produits “cheap” qui s’abîment en moins de deux, cela n’est pas toujours possible malheureusement!
 
Aujourd’hui, je vous propose donc mes idées pour mieux jeter, réutiliser ou recycler les déchets qui peuvent venir de votre cuisine. Si j’ai oublié des choses ou si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à m’en faire part pour que j’enrichisse ce récapitulatif que je compte maintenir à jour!
 
 

Les légumes

Un petit reste de légumes cuits ou crus
 
Dans une omelette, des pâtes, mélangé à une bolognaise maison…
Le congeler pour plus tard
En compost
Les épluchures de légumes
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire un bouillon
En compost
Les trognons, feuilles abîmées des choux, salades…
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une soupe, avec d’autres légumes
 

Source Jeremy Keith @Flickr

Les fruits

Un petit reste de fruits cuits ou crus
 
 
Dans une compote, un gâteau, sur un yaourt
Le congeler pour plus tard
Les épluchures de fruits
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une infusion
En compost
En infusion avec du sirop d’érable
Les épluchures d’agrumes
Dans le lave-vaisselle en désodorisant


Source Nathalie  @Flickr

La boulangerie et les biscuits

Du pain dur, des viennoiseries séchées
 
 
Dans un pudding
En croûtons dans une soupe
Mixés pour faire une chapelure
De vieux biscuits ramollis ou séchés
Émiettés pour faire un crumble
Émiettés dans votre muesli ou granola

 


Source Loren Kerns @Flickr

Les boissons

Un sachet de thé
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
Du marc de café
 
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
En gommage pour la peau
De l’eau (un verre non terminé par exemple)
Sur les plantes
Du cola éventé
 
Pour détartrer (les robinets par exemple)
En cuisine dans les carottes au coca
Du vieux vin
Congelé en petites portions pour l’utiliser en cuisine

 


Source Tracy Hunter @Flickr

Les contenants

Un bocal
 
 
Réutiliser comme contenant pour vos épices, pâtes, confitures
Réutiliser comme contenant pour vos aliments à congeler ou pour vos petits restes
Le ramener en boutique zéro déchet
Une boite de conserve
 
En bocal pour conserver les amandes, le cacao… (Il existe des couvercles spéciaux réutilisables)
Pot pour une plante, pour des crayons
Une boite à oeufs
 
En petits pots pour vos semences
La ramener en boutique zéro déchet ou biocoop vendant les oeufs à l’unité

Source How can I recycle this @Flickr

La vaisselle

De la vaisselle dépareillée
 
 
La donner sur un site de don
La donner à une association
La ramener à son travail pour l’espace repas

Source Joel Kramer @Flickr

L’électro ménager

Un appareil défectueux
Contacter un réparateur plutôt que de racheter du neuf immédiatement
Un appareil qui fonctionne encore dont vous ne voulez plus
Le donner sur un site de don
Le donner à une association
 
Source jonobacon @Flickr
 
Voilà, ce n’est que le début de ce qui pourrait devenir une très longue liste d’idées, avez-vous d’autres petits trucs liés à la cuisine pour jeter moins? N’hésitez pas à me les donner pour que j’enrichisse ce tableau.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment fêter la Chandeleur en mode zéro déchet?

La chandeleur approche! J’aime beaucoup cette petite fête qui promet un accueil enthousiaste des petits comme des grands. Qui n’aime pas se régaler d’une dizaine de bonne crêpe? Je vous parlais il y a quelques temps de mes idées pour une chandeleur originale, et aujourd’hui je vais compléter cet article par un autre qui me tient à cœur : comment réduire ses déchets en organisant une chandeleur zéro déchet?
 
Si vous aussi, vous essayez de réduire le poids de votre poubelle et de consommer des produits qui génèrent moins d’emballages, ce petit guide est pour vous!
 

La pâte à crêpes

La pâte à crêpes est par définition plutôt zéro déchet puisqu’elle se réalise à partir d”ingrédients très basiques et disponibles sans emballages comme les œufs, le lait, la farine. Si vous arrivez à tous les acheter en vrac, vous avez tout bon! Il existe aussi des recettes de pâtes à crêpes sans œufs, au lait végétal ( à réaliser maison pour éviter les emballages), à l’eau… Je réalise la majorité du temps une pâte à la bière, c’est la faute de mes origines du nord! J’en profite alors pour utiliser des fonds de bière éventée. Si vous avez du petit-lait à écouler, il passera aussi parfaitement dans votre pâte à crêpes. Je vous conseille de réaliser une pâte à crêpes nature afin qu’elle convienne aussi bien aux crêpes salées que sucrées, cela facilitera l’utilisation des restes!

Les garnitures salées

On a l’embarras du choix pour les garnitures salées : aux champignons, au fromage, à la bolognaise… Tout est possible! Pour réaliser des crêpes salées vraiment écolo, choisissez simplement vos ingrédient en vrac, et de saison en ce qui concerne les légumes utilisés. Exit les tomates ou les courgettes dans les crêpes à la chandeleur donc… Mais les champignons, les courges ou les carottes sont les bienvenues! Vous pourrez sans doute trouver des idées en regardant du côté de votre congélateur, car les crêpes salées sont une recette fourre-tout parfaite pour y glisser les petits restes en tous genres.

Les garnitures sucrées

Le problème avec les garnitures sucrées, c’est qu’on a tendance à vouloir faire dans la profusion, la surenchère, et ça c’est tout sauf zéro déchet! Si vous aimez comme moi avoir du choix pour garnir vos crêpes sucrées et proposer à table confitures, sucres et pâtes  tartiner en tous genres, essayez de vous limiter à quelques basiques. Les sucres et cassonades en tous genres sont disponibles en vrac et vous devez déjà avoir du choix dans vos placards. Pour les confitures et pâtes à tartiner, privilégiez aussi celles qui dorment dans vos placards, ou achetez-en en petites quantité et en bocaux en verre uniquement. De mon côté, j’essaye chaque année d’écouler ce qui traîne dans mes placards et en complément je réalise une recette maison, une seule, comme un caramel au beurre salé, une pâte à tartiner aux noisettes… Ajoutez pourquoi pas des dés de fruits dans vos crêpes, et vous obtiendrez quelque chose de très sympa!

 Photo Abi Porter@Flickr

 

Les restes de crêpes

Une fois votre soirée crêpes finie, pas question de gâcher. Il va sans doute vous rester des crêpes car il est difficile d’estimer précisément la quantité que l’on va manger. Dans ce cas, congelez-les ou utilisez-les rapidement. Vous pourrez par exemple faire un gâteau de crêpes, ou des breakfast crêpes si vous avez un brunch prévu. Vous pouvez aussi les utiliser pour faire une galette saucisse, ou encore en brochettes pour l’apéro ou en ficelles picardes.

Et vous, vous aimez préparer vos crêpes comment? Vous avez d’autres idées pour les réutiliser?

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0