Voyage gourmand : Que ramener des Pyrénées orientales?

Lorsque je voyage, j’aime ramener des souvenirs utiles, et pour moi, “utile” signifie souvent “qui se mange” ! Après avoir passé quelques jours à Perpignan, découvrez ma recommandation pour ramener des souvenirs gourmands qui plairont à tout le monde et ne dormiront pas dans vos placards !
 
 

Des bières locales

 
La bière fait un chouette souvenir à ramener en voiture, ou en soute si vous êtes en avion. J’ai tendance à trouver que rien ne vaut les bières du nord, mais franchement, les Pyrénées orientales ont des arguments en la matière. J’ai notamment testé la Boc, la Canigou, la Mil.lenari, la Cap d’Ona, toutes sont plutôt pas mal. Mes chouchous sont la brasserie Trabuc, la brasserie Blaoblank, et la brasserie 5bis, qui propose par exemple la Zefyr, divine ! Avis aux connaisseurs !
 

Des alcools locaux

 
Vous allez dire que je pense qu’à ramener de l’alcool, et vous n’aurez pas tort! Le Byrrh est un vin cuit aromatisé de quinine qui a marqué l’histoire locale. Il a été supplanté par le Banyuls, très typique également. Vous pourrez aussi ramener de bons vins d’ici, j’en parle notamment par ici.
 

Des biscuits

 
Les rousquilles sont des biscuits typiques du coin et faciles à ramener, à base de pâte sablée enrobée d’un glaçage blanc et aromatisés à la fleur d’oranger et à l’anis. Les croquants sont également très sympas, il s’agit de gâteaux secs, plats et allongés, de couleur dorée foncé, décorés d’amandes, de noisettes ou d’éclats de chocolat. Enfin, on trouve les “Malakoff”, des petites barres chocolatées au praliné noisettes.
 
Photo Jonathan Pincas @Flickr
 

Du touron

 
Le touron est une spécialité que les Pyrénées orientales partagent avec l’Espagne. C’est une sorte de nougat, délicieux et bien garni de fruits secs. On trouve même de la liqueur de touron, si vous êtes vraiment accro!
 
Avez-vous déjà visité cette belle région? Qu’aimez-vous ramener de là-bas?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Bricks à la courgette, mozzarella et câpres

Les bricks font partie de mes repas favoris, que ce soit à l’apéritif ou en les utilisant comme composants d’un bowl ou d’une assiette garnie. Je les sers par exemple accompagnés de crudités et de houmous pour composer une assiette aux accents moyen-orientaux.
 
 
J’en réalise à partir de tout et n’importe quoi, et je les utilise aussi comme solution pour utiliser mes petits restes dont je ne sais pas quoi faire, comme les poêlées de légumes par exemple.
 
J’ai composé celles-ci lorsque l’été battait son plein et qu’il y avait donc abondance de courgettes. J’avais testé dans une autre recette l’association des courgettes avec les câpres et la menthe et c’était très sympa, j’ai donc renouvelé l’expérience en ajoutant une touche de mozzarella pour le côté fondant.
 
 
Je fais cuire mes feuilles de brick à la poêle pour le côté rapide, mais vous pouvez les faire au four pour une version un peu plus light. Dans tous les cas, ayez la main légère sur les matières grasses. Pour une répartition homogène, vous pouvez huiler la surface des bricks à l’huile d’olive à l’aide d’un pinceau, dans ce cas, n’en rajoutez pas dans la poêle.
 
 
Si vous avez trop de bricks, vous pouvez les congeler dans un sac congélation après les avoir assemblés et sans les cuire. Il vous suffira de les mettre dans la poêle chaude encore congelés, et ils décongèleront très vite au contact de la chaleur.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Tarte au chocolat et noix de coco

Aujourd’hui, je vous présente une recette que j’ai conçue il y a un an environ, pour l’anniversaire de ma maman. Ma maman aime beaucoup de desserts et de sucreries, mais la noix de coco me fait toujours penser à elle. Lorsqu’il y avait un paquet de congolais dans le placard quand j’étais enfant, il ne faisait jamais long feu avec elle (ni avec moi d’ailleurs!) 
 
 
 
Ma maman n’a jamais été friande des barres type Snickers, Mars ou autres sucreries industrielles par contre, mais le Bounty faisait exception, avec son bon goût de noix de coco… Elle ne disait pas non quand même ! Alors quand j’ai vu cette recette, j’ai immédiatement pensé à elle et je me suis dit que ce serait sympa de m’en inspirer façon tarte pour son anniversaire.
 
 
Le résultat obtenu est une tarte qui est à la fois jolie et facile à réaliser. Je l’ai beaucoup aimée, même si je trouve que le chocolat domine un peu face à la noix de coco. C’est aussi un peu écœurant en grande quantité, comme c’est souvent le cas des desserts au chocolat. Il y a des personnes que cela dérange, moi c’est tout l’inverse! J’adore quand c’est bien riche, fondant, fort en goût, quitte à ne manger qu’une petite part !
 
 
Dans cette recette, il est nécessaire de curie la pâte à blanc. C’est une opération indispensable mais que je n’aime pas beaucoup. Je n’aime pas gâcher des haricots pour qu’ils empêchent la pâte de monter, mais sans cela, elle se déforme. J’avais donc investi dans des perles de cuisson, mais elles étaient trop légères et la pâte arrivait à les soulever, je me suis bien fait arnaquer! Dernièrement, je suis tombée sur une nouvelle astuce qui me plait plus : je dépose sur la pâte une feuille de papier cuisson, et j’y pose ensuite… Des cuillers! Economique et pratique, cela a très bien fonctionné! Attention de ne pas se brûler en les retirant par contre!
 
 
 
Source d’inspiration :
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Que faire avec de la rhubarbe?

La rhubarbe est un des légumes les plus faciles à faire pousser dans le nord. Je dispose d’un très beau pied dans mon jardin et j’ai appris à l’apprécier avec le temps alors que je la trouvais trop acide quand j’étais plus jeune. Découvrez toutes mes idées pour écouler votre stock de rhubarbe avant que la saison ne se termine !

De la confiture

C’est la base, la spécialité la plus connue des personnes qui veulent écouler leur rhubarbe, elle présente l’avantage d’utiliser une grosse quantité de rhubarbe d’un coup et d’être bien sucrée, donc de casser l’acidité de la rhubarbe pour ceux que cela dérange. Bien que la confiture de rhubarbe seule soit très bonne, j’aime souvent la mélanger avec un fruit rouge, comme par exemple dans une confiture rhubarbe fraises, ou rhubarbe framboises.

Des compotes

Moins sucrée que la confiture, la compote permet elle aussi d’écouler très rapidement ses stocks de rhubarbe. On peut cuire une compote de rhubarbe seule, les amateurs de sensations acidulées adoreront, moi je préfère la couper avec de la pomme comme ici, et même ajouter une touche d’épices comme ici.

Des tartes et gâteaux

Il y a des dizaines de gâteaux à faire avec de la rhubarbe et j’en ai déjà testé un paquet sur ce blog. Essayez par exemple le gâteau renversé à la rhubarbe et à la confiture

 

Des boissons

La rhubarbe se décline très bien dans les boissons sucrées, comme les sirops ou les liqueurs, et le résultat est étonnant et délicieux! On peut aussi extraire son jus à l’extracteur de jus, mélangé à d’autres fruits cela donne une petite touche acidulée très sympa comme dans ce jus rhubarbe framboises!

Des plats salés

Vous ne le savez peut-être pas, mais la rhubarbe peut tout à fat s’utiliser dans les plats salés, c’est même un légume à la base. Utilisez-la comme on préparerait du céleri branche, et incluez-la dans vos ragoûts de légumes, currys, couscous…

Et vous, vous avez de la rhubarbe chez vous ? Si oui, quelle est votre technique pour en écouler un maximum ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mojito d’automne

L’automne est là, pour autant, je n’avais pas envie d’abandonner tout de suite les cocktails d’été. Parmi mes favoris, il y a le célèbre mojito, que j’aime pour sa fraîcheur et son côté désaltérant. J’ai eu envie de le retravailler façon cocktail d’automne, en y ajoutant de la pomme, de la poire…
 
 
 
 
J’ai utilisé du cidre et du Calvados pour renforcer le goût des fruits. Au final, mon cocktail n’a plus grand chose d’un mojito j’avoue !
 
 
Les fruits dans le verre ne sont pas typiques des mojitos, on est plutôt en fait sur une sorte de sangria d’automne, mais avec la menthe, mon idée d’origine se reconnaît plutôt bien au goût, les saveurs s’y retrouvent quand même!
 
Si vous voulez faire quelque chose de très joli, vous pouvez couper vos morceaux de pommes et de poires en forme d’étoile, c’est super mignon !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Mes inspirations de septembre

Photo  Évie. @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en cette période de rentrée des classes!

La cuisine du sud

 

J’ai eu la chance de visiter plusieurs jolies destinations dans la méditerranée cet été, et cela a ravivé encore plus mon amour de cette cuisine dont j’étais déjà ultra fan ! Je pense profiter de l’été indien (j’y crois à fond!) durant les mois de septembre et octobre pour me régaler encore un peu de la cuisine du soleil.

Les fruits et légumes d’automne

Cela va vous sembler contradictoire avec le paragraphe précédent, mais autant j’ai envie de prolonger l’été, autant j’ai hâte de me régaler des premiers fruits et légumes d’automne ! Je compte bien faire un stock de pommes, poires, courges et champignons dès qu’ils arrivent sur les étals !

Les souvenirs de vacances

Tout au long de l’été, j’ai collecté des souvenirs gourmands lors de mes escapades et j’ai acheté des livres de cuisine. Maintenant que la rentrée est passée, je compte bien m’amuser à découvrir ces produits et à les cuisiner dans des recettes typiques. Cocktails, pâtisseries et plats traditionnels sont au programme des prochaines semaines !

 
 

Les latte

J’adore les boissons chaudes et notamment les latte, ces cafés au lait ultra sucrés et parfumés aux épices, au chocolat, au caramel… Avec le retour des jours plus frais, je compte me régaler, notamment avec le chai latte, le golden milk…
 

La rhubarbe

 
J’ai un pied immense de rhubarbe dans mon jardin et il ne me reste qu’un mois pour le cuisiner avant la fin de la saison. J’ai plein d’idées et je vous proposerai prochainement un petit article sur la meilleure façon d’écouler de grosses quantités de rhubarbe!
 

Désencombrement

J’ai lu cet été plusieurs livres sur le minimalisme et regardé pas mal de vidéos sur le sujet dont le documentaire “The minimalists” sur Netflix. Je compte bien en appliquer les principes ( posséder moins de choses, mais uniquement celles qui comptent vraiment et nous apportent de la joie). Ce n’est pas facile car je déteste jeter ou gâcher, et donner ou vendre prend énormément de temps, mais je vais essayer de tenir bon!
 
Photo marion beraudias @Flickr
 
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Tarte aux pommes et cassonade

Je suppose que comme moi, vous aimez la tarte aux pommes, qui n’aime pas ça ? Il existe autant de variantes de tarte aux pommes qu’il existe de foyers je pense. Celle-ci est très sympa car elle est à la fois très facile à réaliser et aussi bien parfumée grâce à la cassonade. C’est un peu une tarte aux pommes du nord d’une certaine façon ! 
 
 
 
C’est une recette qui va très vite à faire puisqu’il y a une base de pâte feuilletée que j’achète toute faite. Mais si vous avez le courage de la faire maison, cela n’en sera que meilleur. Utilisez des pommes golden qui sont bien sucrées et fondantes pour cette recette.
 
 
Si vous avez un four à chaleur tournante, vous devrez sans doute enlever 5 minutes aux 2 premières étapes cuisson, surveillez bien votre four! 
 
 
 
Source d’inspiration :
http://scally.typepad.com/cest_moi_qui_lai_fait/2013/11/tarte-aux-pommes-la-recette-qui-efface-toutes-les-autres.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Voyage gourmand : Que manger en Slovénie ?

Cette année, j’ai eu la chance de visiter la Slovénie. Si vous aimez les grandes étendues vertes et les villes à taille humaine, c’est une destination parfaite ou se côtoient lacs turquoise et montagnes verdoyantes. Si comme moi, vous aimez profiter de vos voyages pour vous régaler et faire des découvertes culinaires, découvrez ci-dessous les meilleures spécialités à déguster sur place.
 
Source Jonas Bengtsson @Flickr

Les soupes

 
Il y a une multitude de soupes en Slovénie, et on en trouve très facilement au restaurant. L’un d’eux avait même affiché une pancarte qui disait qu’une journée sans soupe était une journée ratée ! Certaines sont très nourrissantes, avec des morceaux, comme la soupe de haricots, ou des sortes de ragoûts ou minestrones. Vous pouvez les commander en entrée la plupart du temps.
 
 

Les burek

 
Les burek sont des sortes de rouleaux de pâte filo entortillés sur eux-mêmes comme des escargots, et garnis de fromage ou d’épinards. J’ai aussi vu des parfums moins traditionnels comme une garniture façon pizza… On en trouve aussi des versions sucrées en dessert. C’est nourrissant et pas cher du tout, surtout si vous achetez ça en boulangerie ou dans des commerces qui proposent des snacks à emporter.
 

Du fromage slovène

 
Les fromages slovènes sont des fromages simples, majoritairement à pâtes pressées non cuites, et aux saveurs plutôt douces. Certains sont fumés ou aromatisés au poivron, au piment, à la truffe, au poivre… Dans de nombreux bars, vous pourrez commander une bonne planche de fromages slovènes, pour un repas pas cher et convivial.
 

De la cuisine italienne

 
Cela n’est pas typique au premier abord, mais la Slovénie a une frontière commune avec l’Italie et la cuisine italienne est très présente là-bas. Bien que je préfère manger local à l’étranger, j’ai fait un bon repas dans un restaurant italien qui proposait des variantes locales : pizzas aux charcuteries et fromages slovènes, pâtes croates aux truffes… On retrouvait les saveurs des balkans, mixées aux best-sellers italiens. Impossible d’être déçu !
 
 

Des bières locales

 
Il y a beaucoup de bonnes bières artisanales en Slovénie, et notamment de très bonnes pale ale et Ipa. J’ai testé et apprécié des bières des brasseries Lobik, tektonik, Maister, Pelicon ou Reservoir dogs. Passez votre chemin sur la Union, la bière de base par excellence, ou la Staropramen, basique également et même pas slovène bien que très présente là-bas.
 
 

Les strukli

 
Les strukli sont des rouleaux de pâtes farcis au fromage, aux épinards… Un peu comme les burek cités plus haut me direz-vous, mais la pâte est différente et au final le résultat n’est pas du tout le même ! Le burek est croustillant alors que les strukli sont moelleux, c’est un peu comme si on comparait une feuille de brick et une crêpe ! C’est délicieux, cela peut être vendu en entrée ou en accompagnement, c’est assez nourrissant. Il existe aussi une version dessert, aux pommes ou à la cannelle par exemple.
 
 

La saucisse de kransjka et le cevapcici

 
La saucisse Kransjka ou carniolienne, est une saucisse bien dorée et croustillante, bombée, alors que le cepavcici, empruntée à la cuisine croate, est composé de viande hachée modelée en forme de saucisse, sans peau autour. On sert la saucisse avec du chou, alors que le cevapcici est servi avec de l’oignon blanc cru et de l’ajvar.
 
 

Les zganci

 
C’est une sorte de porridge ou polenta de sarrasin qui n’a pas une allure très attirante, mais il paraît que c’est bon! Je n’ai pas pu le goûter, donc je le réaliserai chez moi dès que possible pour compenser!
 

Les ravioli au sarrasin

 
Les ravioli au sarrasin ont une pâte moelleuse, car ils sont pochés dans de l’eau bouillante. Leur garniture est assez fade, mais s’ils sont servis avec une sauce bien parfumée, par exemple aux champignons, c’est très sympa. Il y a aussi les zlikrofi, des plus petits raviolis en forme de chapeaux, avec une garniture à base de pomme de terre. Ils sont servis dans un bouillon, comme un ragoût de mouton par exemple.
 
 

Des gâteaux

 
Il y a plein de délicieux gâteaux à tester ici ! Je n’ai pas pu tous les s’essayer, mais j’ai essayé très fort. Parmi mes favoris, je vous recommande le gâteau à la crème de Bled et le strudel, qui se décline au fromage, aux fruits rouges, à la pomme, aux noix, etc. Vous trouverez aussi le strukli, le placek, le potica, le gibanica… Il y a l’embarras du choix pour les amateurs !
 
 
Voilà en gros les meilleures spécialités que j’ai pu voir ou tester en Slovénie, mais il y en a des dizaines d’autres ! Si vous avez l’occasion de tester quelque chose de bon, n’hésitez pas à m’en parler ici !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Purée de noix de cajou maison

Ces dernières années, les purées de noix et d’arachides sont devenues des basiques de ma cuisine. Elles sont parfumées et apportent leur saveur et leur texture à de nombreuses recettes. J’en ai toujours au moins un pot dans mes placards !
 
 
 
Leur seul défaut est souvent leur prix, il peut être élevé, voire carrément exorbitant, notamment la purée d’amandes ou de noix de cajou. C’est pourquoi je le suis vite demandé si je ne pourrais pas la réaliser maison !
 
 
La recette des pâtes de noix est toujours la même, on met simplement des noix/amandes…, on mixe longtemps, longtemps, jusqu’à ce que l’huile s’exprime des noix. On peut toujours ajouter une petite cuillère d’huile dans le mélange pour faciliter la chose, et un mixeur de bonne qualité est évidemment un atout. Pour éviter que les noix de cajou (et le moteur de votre robot) ne surchauffent, vous faites-le faire en plusieurs fois en faisant de petites pauses entre deux. Raclez régulièrement les parois pour que la préparation soit bien mixée de façon homogène.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

One pan pasta brocoli camembert

Je vous disais récemment que j’aime beaucoup les one pot pasta pour leur facilité de réalisation, mais aussi pour leur côté crémeux, qui rappelle un peu le risotto façon pâtes. En voici une nouvelle variante que j’ai beaucoup aimée. Il s’agit d’une version au camembert, un de mes fromage favoris, et au brocoli, un légume que je cuisine peu mais qui fonctionne très bien dans les poêlées et plats composés je trouve.
 
 
 
Comme toujours, c’est rapide à faire, comme toujours c’est ultra crémeux, comme toujours j’ai adoré, je ne sais plus bien quels arguments donner en faveur des one pot pasta, à part que j’adore ça !
 
 
La variété de pâtes peut bien sûr être remplacée par une autre, simplement en ajustant le temps de cuisson. De la même manière, vous pouvez utiliser un autre fromage crémeux, comme le brie, le Coulommiers, ou même un gorgonzola si vous préférez la saveur des fromage bleus.
 
 
Poivrez bien si vous aimez ça, je trouve que cela fait bien ressortir les saveurs des pâtes et du fromage.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3