Archives par mot-clé : Enfant

Mes inspirations d’octobre

Photo Irene Steeves @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

Les pralines roses

Voilà des années que je vois de magnifiques pâtisseries ou brioches aux pralines roses sur les réseaux sociaux. J’ai toujours rêvé d’en faire, oui mais voilà, les pralines roses, à Lille, on n’en trouve pas trop ! En plus, le mois d’octobre c’est le mois d’octobre rose, ce qui me rappelle que je devrais cuisiner un plat rose pour l’occasion… Bonne nouvelle, je pars visiter Lyon et ses environs dans quelques jours, et je vais donc pouvoir me ramener un stock de pralines roses de là-bas ! Ça va enfin être l’occasion de cuisiner cette spécialité !

La cuisine pour enfants

Sans être difficile, ma fille aime manger un peu toujours les mêmes repas, comme beaucoup d’enfants me direz-vous ! Elle a bientôt 7 ans (comme le temps passe !) et je me dis qu’il est temps d’élargir un peu le spectre des aliments que je lui propose. En jouant sur les textures, les formes attrayantes, j’espère lui faire aimer de nouvelles saveurs petit à petit. Pour cela, je recherche plein d’idées de recettes spécialement conçues pour les enfants. Si vous en avez en tête qui ont plu à vos enfants, n’hésitez pas à me les transmettre !

La cuisine des restes

Comme toujours, j’ai trop de restes dans mes placards et dans mon frigo, et détestant gaspiller, je m’amuse à trouver des recettes qui permettent d’utiliser ces restes rapidement et facilement. Je vous partage régulièrement le fruit de mes recherches dans les articles “que faire avec…” ? En ce moment, j’essaye notamment d’écouler mes stocks de fromage, de raisins secs et de courgettes. De quoi se régaler !
 
 

La pâte à sucre

Comme je le disais juste au dessus, ma fille a bientôt 7 ans. C’est pourquoi comme chaque année, j’enfile mon tablier et je me mets à la pâte à sucre, bien que ce ne soit pas une passion pour moi ! Je manque de patience pour ce genre de choses, mais une fois par an, je peux bien faire un effort ! Cette année c’est une voiture de police que je compte essayer de réaliser… Ce n’est pas gagné je vous l’accorde ! La suite au prochain épisode !

Photo Curt Smith @Flickr
Les mochi
J’adore les desserts asiatiques, et parmi eux, les fameux mochi avec leur texture si particulière. Ces derniers temps, j’ai très envie d’en réaliser maison ! J’ai d’ailleurs repéré des cours hyper sympa en région parisienne auxquels je pense m’inscrire. À Lille, il y a aussi une adresse qui en vend à emporter, apparemment délicieux. En attendant les cours, je vais aller les tester !

L’alimentation intuitive

J’ai découvert récemment l’alimentation intuitive et j’ai beaucoup potassé sur ce sujet qui m’intéresse beaucoup. Il s’agit d’une façon travailler sur soi pour “désapprendre” ce que l’on croit savoir sur la nourriture, et notamment la notion d’aliments bons ou mauvais, que ce soit pour le poids, la santé… Car au final, seul l’excès est mauvais ! Le but est de se reconnecter à ses besoins, ses envies, et de se libérer des contraintes que l’on s’est imposées au fil du temps, qu’elles viennent des régimes restrictifs ou des diktats de l’alimentation “healthy”. On doit au final simplement retrouver le vrai plaisir de manger à sa faim et quand on le souhaite ! Tout un programme, non ?

Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Chocolat chaud maison au caramel

Les jours gris et plus froids sont de retour… En soi ça ne me ravit pas, mais l’automne apporte toujours son lot de petits plaisirs et parmi eux, j’adore le chocolat chaud ! Je n’en bois pas au quotidien, je suis plutôt thé ou café. Le chocolat chaud est plus riche, sucré et nourrissant, et je le réserve à ces jours où j’ai envie de me faire vraiment plaisir.
 
 
 
Quand je me fais un chocolat chaud, j’aime tenter des variantes, il est très simple de changer de parfum par exemple en ajoutant un sirop gourmand ou en utilisant un chocolat aromatisé comme base de départ. On peut aussi changer le lait, ajouter de la chantilly… Il y a 1000 façons de se régaler !
 
 
Aujourd’hui, c’est une version au caramel que j’ai tenté, on peut très facilement en réaliser avec du sirop de caramel mais je n’en avais pas à ce moment-là, donc c’est une version avec des bonbons fondus que j’ai réalisé, et cela fonctionne très bien également ! Il faut juste utiliser du cacao non sucré comme base, cela permet de doser le sucre entre les bonbons au caramel et du sucre blond et du sucre glace ajoutés ensuite. Vous obtenez une poudre de chocolat comme celles que l’on peut acheter pour le petit-déjeuner des enfants, que vous n’avez plus qu’à mélanger dans du lait chaud pour vous régaler!
 
 
Les bonbons au caramel que j’ai utilisés était des bonbons durs, mon mixeur est assez costaud et ça n’a pas posé de souci. J’ai obtenu une poudre assez fine. Si vous avez des bonbons mous, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas, mais je pense qu’ils vont se coller dans les lames du mixeur, cela sera plus simple de les émincer finement au couteau ! Ils seront sans doute un peu longs à fondre dans le lait chaud.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Tarte au chocolat et noix de coco

Aujourd’hui, je vous présente une recette que j’ai conçue il y a un an environ, pour l’anniversaire de ma maman. Ma maman aime beaucoup de desserts et de sucreries, mais la noix de coco me fait toujours penser à elle. Lorsqu’il y avait un paquet de congolais dans le placard quand j’étais enfant, il ne faisait jamais long feu avec elle (ni avec moi d’ailleurs!) 
 
 
 
Ma maman n’a jamais été friande des barres type Snickers, Mars ou autres sucreries industrielles par contre, mais le Bounty faisait exception, avec son bon goût de noix de coco… Elle ne disait pas non quand même ! Alors quand j’ai vu cette recette, j’ai immédiatement pensé à elle et je me suis dit que ce serait sympa de m’en inspirer façon tarte pour son anniversaire.
 
 
Le résultat obtenu est une tarte qui est à la fois jolie et facile à réaliser. Je l’ai beaucoup aimée, même si je trouve que le chocolat domine un peu face à la noix de coco. C’est aussi un peu écœurant en grande quantité, comme c’est souvent le cas des desserts au chocolat. Il y a des personnes que cela dérange, moi c’est tout l’inverse! J’adore quand c’est bien riche, fondant, fort en goût, quitte à ne manger qu’une petite part !
 
 
Dans cette recette, il est nécessaire de curie la pâte à blanc. C’est une opération indispensable mais que je n’aime pas beaucoup. Je n’aime pas gâcher des haricots pour qu’ils empêchent la pâte de monter, mais sans cela, elle se déforme. J’avais donc investi dans des perles de cuisson, mais elles étaient trop légères et la pâte arrivait à les soulever, je me suis bien fait arnaquer! Dernièrement, je suis tombée sur une nouvelle astuce qui me plait plus : je dépose sur la pâte une feuille de papier cuisson, et j’y pose ensuite… Des cuillers! Economique et pratique, cela a très bien fonctionné! Attention de ne pas se brûler en les retirant par contre!
 
 
 
Source d’inspiration :
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

7 astuces pour organiser un barbecue mémorable

Photo slgckgc @Flickr
 
Bien sûr, vous savez comme tout le monde préparer un barbecue : n’importe qui peut inviter quelques amis et poser en vrac des chipolatas sur le grill! Cela suffit pour passer un très bon moment, on est d’accord… Mais si vous avez envie de monter un grade et d’élever votre barbecue au rang de réception de l’ambassadeur, alors ce post est fait pour vous! Ne vous inquiétez pas, mes conseils ne feront pas sauter votre compte en banque!
 

La décoration

 
L’aspect visuel est le premier que tout le monde remarque, et en général on ne s’attend pas à une super déco pour un barbecue, donc il suffit de quelques petits efforts pour marquer les esprits! Il y a quelques  moyens super faciles de donner à votre jardin l’air un peu plus festif rapidement et sans budget. Mon astuce préférée est de faire des bannières en tissu ou fanions à accrocher dans tout l’espace. Il vous suffit de couper dans des feuilles de couleur des losanges et de les replier pour former des triangles sous lesquels vous glisserez une ficelle. Ça fait une super activité si vous avez des enfants, ils pourront décorer la guirlande pour vous aider. Des bocaux remplis d’eau dans lesquels vous déposerez une bougie chauffe-plat flottante ajoutent une belle touche lumineuse. Le soir, si les moustiques sont un problème chez vous, optez pour des bougies à la citronnelle. Enfin, si vous avez des guirlandes lumineuses ou lampes d’extérieur, c’est le moment de tout allumer si votre barbecue a lieu le soir! Ambiance guinguette garantie!
 
 
 

Prévoyez un stand boissons

 
Afin de ne pas passer la journée à remplir les verres, mettez un stand boissons à disposition : gobelets de différentes tailles, bières, rosé, ainsi que des grandes jarres de punch ou de thé glacé pour ceux qui ne boivent pas d’alcool. J’aime ajouter des rondelles de citron ou de concombre dans mon thé glacé pour donner une touche fraîche et un joli look à ma boisson.
 
 

Soignez l’apéritif

 
Les amuse-gueules sont souvent sous-estimés lors des barbecue et se limitent souvent à des chips ou cacahuètes. Evitez au maximum le pain car il accompagne déjà le plat lors des barbecue en général, et focalisez-vous sur des produits frais et sains. Disposez sur une table des crudités, des dips apéro, des cubes de fromage… 
 
 
 

Changez des chipolatas et merguez

 
N’oubliez pas que la plupart des gens font des barbecues toutes les semaines lors des beaux jours et essayez de sortir des setiers battus : brochettes, poulet mariné… Pensez aussi aux végétariens avec des brochettes de tofu ou de légumes, et à ceux qui n’aiment pas trop la viande, avec par exemple des brochettes de saumon marinées.
 
 

Proposez un buffet de salades

 
Le barbecue ne doit pas se limiter aux saucisses et grillades! Pour l’équilibrer, mettez à disposition un beau buffet de salades colorées dans lesquelles chacun se servira, succès garanti.
 
 

Ne négligez pas le dessert

Le dessert est souvent zappé lors des barbecues sous prétexte que le plat est riche. J’aime proposer simplement une salade de fruits et des biscuits maison qui accompagnement le café. Si vous recevez des familles avec enfants, vous pouvez ajouter un gâteau car souvent les enfants mangent moins que les adultes lors du plat, et ont encore une petite place pour le dessert! Une autre option sympa si la météo est de circonstance, est de proposer un atelier glaces : des bacs de glace, des cornets, des vermicelles de couleur, et chacun se fait sa glace pour une touche de fraîcheur en fin de repas!

 

Pensez aux enfants

Les enfants n’aiment pas forcément les mêmes choses que les adultes, et j’aime leur proposer une alternative du type saucisses de Strasbourg, chips, salade de pâtes simple (sans oignons ni poivrons, la hantise de beaucoup d’enfants) ou encore des crudités nature à picorer avec les doigts ( tomates cerise, bâtonnets de carotte, dés de melon…). Prévoyez également du ketchup et de la baguette afin qu’ils puissent se faire un petit sandwich type hot-dog tout simple.
 
 
Et vous, c’est quoi vos petits secrets pour que tout le monde soit heureux quand vous organisez un barbecue?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Rouleaux de pain perdu aux Kinder

Aujourd’hui, je vous propose une recette régressive et ultra sucrée. Il s’agit d’un pain perdu roulé dans lequel on vient mettre des barres Kinder…  Tout un programme! Il y a une époque où j’aimais beaucoup toutes ces recettes à base de sucreries industrielles, je trouvais ça assez rigolo de les transformer en une recette un peu plus gastronomique, et évidemment c’est toujours très bon, à condition d’aimer la sucrerie d’origine ! 
 
 
Maintenant, j’essaye de limiter ce genre de recettes, tout simplement parce que je ne veux plus trop de produits industriels dans mes placards… Mais je me suis dit que cette recette était malgré tout délicieuse et que vous auriez peut-être du chocolat à écouler qui vous resterait de Pâques!
 
 
Si vous n’avez pas de Kinder, d’autres barres de chocolat, des pépites ou des carrés de chocolat tout simples feront parfaitement l’affaire, n’en achetez pas exprès ! Cette recette a un petit côté régressif et enfantin qui plaira à toute la famille, vous êtes assuré de passer un super goûter !
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Rolls de brioche perdue banane et pâte à tartiner

Aujourd’hui, je vous propose une recette régressive et pas du tout légère. Si vous êtes comme moi, alors le pain perdu est un souvenir de votre enfance ultra gourmand. J’en viendrais presque à avoir envie d’avoir du pain sec exprès pour pouvoir en faire!
 
   
 
Il y a la recette basique tel que le faisait ma maman, avec des oeufs, du lait et saupoudré simplement de sucre une fois sorti de la poêle. Mais j’ai aussi testé des versions au four, des versions avec des fruits, des version salées…On peut vraiment varier suivant ses envies ou ses besoins !
 
La version d’aujourd’hui est plutôt enfantine et ultra gourmande puisqu’elle contient de la pâte à tartiner et de la banane. La banane est hyper nourrissante, mais je l’aime pour son goût très doux, qui se marie toujours très bien avec le chocolat et la pâte à tartiner.
 
 
Quant à la pâte à tartiner c’est affaire de goût, il en existe plein et cela fonctionne avec tout, ma préférence va évidemment à celles qui sont sans huile de palme, et si possible très riches en noisettes, mais vous pouvez préférer celles qui tirent plutôt sur le chocolat noir, les céréales, ou pourquoi pas essayer avec un caramel au beurre salé ou une pâte de spéculoos, cela devrait bien fonctionner également !
 
Le pain perdu de mon enfance était plutôt réalisé avec du pain, comme son nom l’indique! Ici je le fais avec de la brioche, c’est donc un dessert un peu plus sucré, mais la brioche apporte aussi plus de moelleux, c’est très agréable !
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 6

5 idées de vinaigrettes gourmandes

L’été, j’adore manger des salades à toutes les occasions, et le moindre petit reste dans mes placards peut devenir prétexte à en inventer une. Selon moi, il n’existe pas de légume ou de céréale qui ne puisse pas se transformer en salade! Ce que j’aime aussi avec les salades, c’est qu’elles vont très vite à cuisiner, puisque généralement il n’y a pas de cuisson. On peut d’ailleurs utiliser un reste de céréales déjà cuites.
 
 
 
La seule ombre au tableau pour moi, c’est les vinaigrettes. Je n’aime pas les acheter toutes faites au supermarché, car au final cela n’apporte pas grand-chose, et c’est très simple à réaliser… Oui mais au moment venu, j’ai toujours la flemme de les faire! La solution ? Avoir un ensemble de vinaigrettes d’avance dans le frigo… Toutes faites oui, mais faites maison quand même ! Découvrez ci-dessous mes idées de vinaigrettes classiques et gourmandes à toujours avoir sous la main pour pouvoir se régaler et improviser une salade en deux minutes !
 

Classique vin rouge et échalote, moutarde

Cette vinaigrette ressemble à celle que faisait ma maman quand j’étais enfant.  Je l’utilise très fréquemment et notamment dans les salades vertes et les salades de pommes de terre.

3 c. à s. d’huile d’olive
3 c. à s. d’huile de colza
4 c. à s. vinaigre vin rouge
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de sirop d’érable
1 c. à c.  d’herbes de Provence
1/2 échalote
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Emincez finement l’échalote.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 

Vinaigre balsamique, olives noires et pesto

 
Cette vinaigrette aux accents du sud est parfaite avec les salades de tomates, la mozzarella ou encore la roquette.
 
3 cl d’huile olive
4 cl de vinaigre balsamique
1 c. à s. de pesto
3 olives noires hachées 
1 pincée de piment en poudre
1 pincée d’ail semoule
Sel, poivre
 
Emincez finement les olives.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Noix, miel et vinaigre de Chardonnay

 

Cette vinaigrette au goût fin et gourmand accompagne très bien les salades d’endives, de pissenlit ou de fromages bleus come le roquefort ou le gorgonzola. Le vinaigre de chardonnay peut être remplacé par un autre vinaigre de vin blanc.

 
4 cl d’huile de noix
2 cl d’huile de colza
4 c. à s. de vinaigre de chardonnay
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de miel
1 c. à c. d’herbes de Provence
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Vinaigre aux épices et orange

 

Le melfor est une spécialité à base de vinaigre et d’épices que l’on trouve notamment dans le Grand Est. Cette vinaigrette un peu épicée est parfaite avec les salades de pomme de terre, de cervelas ou les salades hivernales en général.

 
6 cl d’huile de tournesol
4 cl de vinaigre aux épices type Melfor
2 c. à c. de moutarde douce
1 c. à c. de marmelade d’orange
1 c. à c. d’herbes de Provence
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Colza  et vinaigre de bière

 

Cette vinaigrette aux ingrédients ch’ti est assez polyvalente et son goût est moins étrange qu’il n’y paraît! Elle se marie avec tous types de salade et notamment celle d’endives ou de mâche et noix.

 
4 cl d’huile d’olive
2 cl d’huile de colza
2 cl de jus de citron
2 cl de vinaigre de vin rouge
2 c. à c. de graines de tournesol
1 c. à c. de levure de bière
1 c. à c. de cassonade
1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Truffe blanche et vinaigre de Xeres

 

Cette vinaigrette de luxe fera un malheur sur la burrata, la mozzarella ou une salade de mâche et figues.

 
3 cl d’huile d’olive
3 cl d’huile de truffe
4 cl de vinaigre de Xérès
1 c. à c. de basilic séché
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Mousses au chocolat et amaretto

Aujourd’hui, on va parler mousse au chocolat! La mousse au chocolat est un de mes desserts favoris, et peut-être une des premières recettes que j’ai appris à réaliser toute seule quand j’étais enfant. Elle figurait dans mon livre de recettes pour enfants, et il faut avouer qu’en plus, elle présente l’avantage de se faire sans cuisson, c’est top pour les plus jeunes! Sans compter que monter les blancs en neige, c’est assez rigolo !
 
 
 
De nos jours, je mange quand même moins souvent de la mousse au chocolat, simplement parce que j’essaie de maîtriser à peu près ma ligne… Si je m’écoutais, je pourrais en faire chaque semaine tellement c’est bon! Quand j’essaie d’en faire, je tente des variantes différentes à chaque fois pour voir ce que cela donne. Globalement, certaines recettes utilisent des blancs et des jaunes d’oeufs mais je ne trouve pas que le jaune apporte apporte grand-chose. Le sucre c’est pareil, je ne trouve pas que cela soit nécessaire, le sucre du chocolat me suffit en général.
 
 
Dans la recette que je vous propose aujourd’hui, on ajoute un peu de crème liquide, c’est ultra gourmand, pas indispensable non plus, mais cela donne du crémeux supplémentaire. La petite touche de nouveauté que j’ai voulu apporter se situe dans la pointe d’Amaretto. J’adore cet alcool à base d’amandes, il parfume agréablement les desserts, les tiramisu et les cafés gourmands également… Ici, cela reste subtil, mais cela vient donner une petite saveur supplémentaire au chocolat, une intensité très agréable !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Désodorisant textile maison

Il y avait une époque où j’avais toujours du désodorisant, comme le Fébrèze, dans mes placards. Quand j’ai voulu passer à une consommation plus raisonnée de mes produits ménagers, j’ai regardé comment je pouvais en supprimer un maximum, ou les remplacer par des alternatives moins polluantes ou faites maison. 
 
Dan cette optique j’ai cherché une recette de désodorisant textile qui pourrait me permettre de recharger un unique flacon et donc de produire moins de déchets plastiques.
 
Ce désodorisant contient du bicarbonate de soude, qui est un capteur d’odeurs, il est d’ailleurs souvent utilisé dans les déodorants maison également. Il fait disparaitre les mauvaises odeurs sans les masquer.
 
 
 
J’ai également utilisé plusieurs huiles essentielles :
 
  • De l’huile essentielle de citron, pour ses propriétés antiseptiques et antibactériennes, et son odeur fraîche et acidulée.
  • De l’huile essentielle de teatree, antibactérienne, antifongique, à l’odeur assez forte.
  • De l’huile essentielle d’eucalyptus, bactéricide et à l’odeur fraiche.
  • De l’huile essentielle de lavande, également pour ses propriétés antibactérienne, antifongique, et son odeur fleurie qui rappelle le linge de grand-mère.
  • De l’huile essentielle de menthe poivrée, antibactérienne, antifongique, et son odeur fraiche et soutenue.
  • Niveau odeur, j’ai complété avec de la fragrance iris, qui n’a pas de propriété particulière, mais selon moi, elle sent le “propre” et c’est très agréable sur le linge.

Au niveau du contenant, utilisez si possible un spray de récupération, la plupart des sprays ménagers sont dévissables et donc réutilisables. 

 

 

 

 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Purée de courgettes à la vache qui rit

Je ne réalise pas souvent de la purée, et je n’en propose donc pas souvent par ici, pourtant qu’est-ce que j’adore ça! J’en suis fan et encore plus quand elles sont composées de pomme de terre mélangée avec un autre légume, je trouve qu’on a la délicieuse texture de la pomme de terre ainsi qu’un petit goût en plus, c’est vraiment parfait!
 
 
Ma fille aime beaucoup la purée mais elle est très classique, si je mélange autre chose que de la pomme de terre, on dirait franchement que j’essaie de l’arnaquer ou de l’empoisonner… J’avoue que cela me freine dans le quotidien ! J’ai retrouvé dans mes archives cette recette que j’avais imaginée il y a quelques temps, elle a un petit côté enfantin avec l’ajout de courgettes et de vache qui rit, ce mélange n’est d’ailleurs pas sans rappeler la fameuse soupe courgettes Kiri!
 
 
Je ne me souviens plus si ma fille avait accepté d’en manger ou pas à l’époque où je l’ai réalisée… Cela commence à dater, j’ai traîné à vous partager cette recette! Quand je la relis, elle me fait vraiment envie, je sens que je vais la re-cuisiner bientôt, ça sera l’occasion de refaire des photos plus jolies, car j’ai quand même un peu progressé dans ce domaine, et aussi de refaire tester à ma fille!
 
Hé oui, les goûts des enfants changent très très vite, et la mienne ne fait pas exception. Un jour elle adore quelque chose, le lendemain elle hurle à la mort quand je lui propose, mais à l’inverse, je découvre parfois qu’elle mange en cachette quand je ne suis pas là, chez les amis ou à la cantine, sans broncher, alors que chez moi, elle ne les aime soi-disant pas ! Les enfants sont vraiment ingrats!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2