Archives par mot-clé : Enfant

Dip au chorizo et tomate séchée

Cette semaine, c’est la fête de la musique! J’aime bien cette fête, même si j’ai plutôt tendance à la célébrer dans mon jardin avec un apéro en terrasse qu’à arpenter les rues… Il faut dire que le soir, c’est un peu trop animé pour y aller avec un enfant de 3 ans! Cette année, mon homme sera de la partie puisqu’il jouera pour l’occasion dans un bar à Lille! Je n’y assisterai sûrement pas car je n’ai pas de baby-sitter, mais je me consolerai avec un bon repas!
 
 
Si vous voulez fêter à votre façon la fête de la musique avec un apéritif dînatoire chez vous, je vous propose une recette qui a toujours un grand succès chez moi. C’est une tartinade, ou dip au chorizo… Pour les apéros durant l’été c’est l’idéal! Super parfumée, cette tartinade donnera immédiatement du pep’s à vos apéros. C’est un régal avec des chips type tortillas, de la baguette tranchée, mais aussi des blinis, ou encore dans des feuilles d’endives pour une version plus light.
 
 
Choisissez le chorizo doux ou fort en fonction de vos goûts. Pour parfumer cette tartinade, j’ai utilisé de la nora, ou niora, en catalan, un petit piment qui ne pique pas. C’est, avec le paprika fumé « pimenton », l’épice phare de la cuisine espagnole. Si vous n’en avez pas, remplacez-la par du piment doux fumé ou du paprika.
 
 
 
 
Dip au chorizo et tomate séchée

Ingrédients

  • 130 g de chorizo
  • 70 g de mascarpone
  • 90 g de tomates séchées
  • 1 c. à c. de nora
  • 1 c. à s. concentré de tomates
  • 1 gousse d'ail

Préparation

  1. Commencez par ôter la peau du chorizo puis coupez-le en rondelles.
  2. Mixez le chorizo avec le mascarpone et les tomates séchées.
  3. Ajoutez ensuite la nora, le concentré de tomates, la gousse d'ail épluchée.
  4. Versez le mélange obtenu dans un bol et réservez au frais avant de servir.

Tarte aux pruneaux

 
.C’est la fête des pères! Je vous propose donc une recette qui me fait penser à mon papa. Quand j’étais enfant, il ramenait souvent le week-end une tarte au pruneau. Je n’ai aucune idée d’où ces tartes provenaient, car je ne les ai jamais vues dans les boulangeries de mon village, et ce n’est pas une pâtisserie typique du nord… En grandissant, je suis partie vivre ma vie et je n’ai plus jamais mangé de tarte aux pruneaux, mais ces dernières années, elle m’était revenue en tète et je savais que je voulais en cuisiner une pour mon papa, pour son anniversaire ou la fête des pères. C’est désormais chose faite!
 
 
J’aime beaucoup les pruneaux car ils sont disponibles toute l’année, faciles à cuisiner et bien sûr délicieux. Il existe une IGP depuis 2002 pour les  Pruneaux d’Agen, qui garantit leur qualité et leur origine française. 
 
La tarte aux pruneaux est une spécialité de plusieurs régions et notamment du Limousin et de la Vendée, où elle est aussi servie pour Mardi gras. Sur l’île d’Yeu, elle très souvent servie dans les mariages, c’est le « gâteau des mariés ». 
 
 
Comme toutes les recettes anciennes, il existe de nombreuses recettes suivant les familles. Certaines utilisent de la pâte feuilletée, de la pâte sablée ou encore de la pâte levée, ce qui se rapproche plus des versions limousines de la tarte aux pruneaux. Les pruneaux peuvent être mixés ou pas suivant les recettes également. Moi j’aime les mixer, mais assez grossièrement pour qu’il reste de la texture. 
 
Ceci est donc une version de tarte aux pruneaux parmi plein d’autres, mais je l’ai adorée, tant pour son côté rustique que pour la simplicité, et mon papa s’est resservi 3 fois, gage de réussite! 
 
 
 
 
Tarte aux pruneaux

Quantité ou nb de personnes: Pour 6 à 8 personnes

Ingrédients

  • 1 pâte feuilletée
  • 10 cl de rhum
  • 10 cl d'eau 
  • 1 kg de pruneaux
  • 100 g de sucre
  • 3 pincées de cannelle

Préparation

  1. Mettez les pruneaux à imbiber dans le rhum et l’eau pendant une nuit.
  2. Le lendemain, filtrez les fruits et récoltez le jus restant dans un récipient.  Vous devez obtenir au moins 5 cl, sinon complétez avec un peu d'eau. Mixez grossièrement les fruits au mixeur, et mettez-les dans une casserole avec le jus des pruneaux, le sucre et la cannelle.
  3. Faites frémir à feu très doux 15 minutes.
  4. Étalez la pâte feuilletée dans un moule à tarte.
  5. Déposez le mélange sur la pâte et faites cuire 40 minutes à 180°C.

Les premières recettes à faire avec un enfant

Je vous avais parlé récemment de mon envie de faire des premières recettes avec ma fille de 3 ans. Elle me regarde avec curiosité quand je cuisine, et je fonde l’espoir à peine dissimulé d’en faire une passionnée de cuisine comme moi, alors je me suis dit que cela pouvait être une super activité à partager ensemble le week-end! Grâce à vos nombreuses suggestions reçues en commentaires de mon article, j’ai maintenant plein d’idées de choses à préparer avec elle, à tel point que je me suis dit qu’il serait sympa de réunir tout ceci dans un petit article!
 
Voici donc les meilleures recettes à préparer avec un jeune enfant pour lui donner le goût de la cuisine dès son plus jeune âge!
 

Le gâteau au yaourt

 
C’est l’incontournable pour démarrer avec les petits. Il faut dire qu’il est vraiment sympa avec son dosage dans l’unique pot. Votre enfant peut verser dans le plat et mélanger avec vous. Pour le four, cela reste bien sûr le rôle de l’adulte! La pâte à gâteau yaourt peut être versée dans un moule familial, ou dans des moules à muffins pour une version encore plus sympa! Cela permettra à votre enfant d’avoir son propre mini-gâteau dans l’assiette, mais aussi de faire une jolie déco!
 
Photo smalljude @Flickr

Les cookies

 
Ici aussi on reste dans les recettes simples où l’on pèse et on mélange. La version aux pépites de chocolat plaira aux enfants qui sont souvent fans de chocolat dès leur plus jeune âge. Ils peuvent s’amuser à en saupoudrer sur les boules de pâte crue avant d’enfourner. Vous pouvez les remplacer par des smarties pour obtenir des cookies multicolores.
 

La pizza

 
Avec une pâte toute prête (ou que vous préparez vous-même à l’avance) et des ingrédients que vous aurez déjà découpés et mis dans des bols, laissez votre enfant laisser libre cours à sa créativité pour garnir la pizza à sa façon! 
 
Photo Loren Kerns @Flickr
 

Les colliers de knacks spaghetti

 
Voici une activité rigolote qui se rapproche de l’enfilage de perles mais en version plus gourmande. Faites réaliser à votre enfant un collier de … knacks! Le principe : il plante des rondelles de knacks sur des spaghettis crus, ensuite vous cuisez vos pâtes normalement, et vous vous retrouvez avec ça :
 
Photo Mark van Seeters@Flickr
 

Le gâteau à la cuiller

 
Les charlottes et les tiramisus, sans cuisson, sont amusants à composer par les enfants. Ils s’emploieront avec patience à bien aligner les biscuits, c’est un peu comme construire un château de cubes finalement!
 
Photo Smarinha@Flickr

Les brioches

 
Les brioches ou pains, faits à la machine à pain sont assez faciles à faire par les enfants : ils peuvent verser les ingrédients un par un et choisir le programme… Ils aiment la technologie et appuyer sur des boutons dès leur plus jeune âge en général!
 
Photo Rebecca Siegel@Flickr

La décoration de gâteaux

 
Même si certains gâteaux sont encore trop durs pour eux, vos enfants s’amuseront beaucoup à les tartiner de glaçage ou de chocolat fondu, à verser des vermicelles, des biscuits ou des smarties dessus… Confiez leur donc la décoration de vos pâtisseries! Il y a un exemple superbe sur le blog La cuisine de Gut, réalisé par ses petites filles Oriane et Cassandra.
 

Un minestrone

 
On pense plus souvent aux repas sucrés pour les enfants, mais ils peuvent aussi s’atteler à de vraies recettes, comme par exemple cette soupe rigolote avec des petites pâtes! Retrouvez la recette complète sur le blog de Marlyzen
 
Photo rusvaplauke @Flickr

Pour vous équiper

 
Si vous voulez vous équiper un peu mieux, vous pouvez investir dans ce livre, où Marlyse a trouvé la recette du minestrone :
 
Un chouette livre de recettes : 
 
 
 
Un kit adapté à leurs petites mains :
 
 
 
 

Spécialité des Etats-Unis : Pigs in a blanket

Demain c’est le début de la coupe du monde! Je l’ai dit et je le redis chaque année, je ne suis pas une grande fan de football. D’accord, je ne suis pas fan du tout en fait. Mais si je suis honnête, je n’ai rien contre l’idée d’organiser une soirée match devant la télé entre amis… Uniquement pour la nourriture! J’aime tout ce que l’on peut manger devant un match! Que ce soient les pizzas, les petits trucs à grignoter, la bière… Je ne pourrais pas vous dire exactement pourquoi, mais je pense que cela a quelque chose à voir avec le fait que ce sont des petites bouchées qu’on picore avec les doigts affalé dans un canapé. C’est peut-être mon côté « grand enfant » ou flemmarde qui ressort!
 
Quoi qu’il en soit, chaque année, en période de matchs de foot, j’aime préparer des plats festifs qui se picorent devant la télé, quitte  à les manger devant autre chose qu’un match! Aujourd’hui, je vous propose donc des feuilletés à la saucisse. C’est le genre de petite gourmandise que tout le monde engloutit en 5 minutes quand j’en réalise. Je me souviens qu’enfant, je sautais au plafond de joie quand ma maman en réalisait, et maintenant que j’ai grandi bah… C’est pareil!
 
 
J’ai appelé cette recette « pigs in a blanket » car c’est le nom qu’elle porte aux États-Unis, et j’ai essayé de les préparer comme là-bas. Ce qui est rigolo c’est qu’en Angleterre, on dit « pigs in blankets », et alors c’est une autre spécialité : des saucisse enroulées dans du lard. Au final dans les deux cas ça reste des saucisses, mais ces petits « cochons »  sont enroulés dans une « couverture » différente suivant le pays!
 
Il m’est arrivé de faire des versions plus gastronomiques, avec des noix, des dés de pommes… Mais là, je voulais une version simple, basique et efficace, dans l’esprit d’une soirée décontractée quoi! Je les ai décorés avec des graines de sésame, mais des grains de pavot ou des herbes peuvent aussi convenir suivant ce que vous avez sous la main. 
 
 
N’hésitez pas à être aventureux avec les sauces d’accompagnement. Souvent, on sert les saucisses feuilletées sans rien, ou avec de la moutarde. Ici, j’ai fait une sorte de mayonnaise retravaillée à la crème et à la moutarde, c’est tout simple mais super bon. N’hésitez pas à dégainer le ketchup, la sauce barbecue, ou même une sauce picalili pour proposer plusieurs choix à vos invités! 
 
Ah et sinon il faut que je vous prévienne. Comme à chaque fois que je fais des saucisses feuilletées, ces petites bouchées ont été englouties en moins de deux, alors doublez la recette si vous avez du monde à nourrir!
 
  
 
 
Spécialité des Etats-Unis : Pigs in a blanket

Quantité ou nb de personnes: 4

Ingrédients

    Pour les feuilletés
  • 25 saucisses cocktail 
  • 1 pâte feuilletée rectangulaire
  • 2 c. à s. de moutarde jaune américaine
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 c. à s. de graines de sésame
  • 1/2 c. à s. d'herbes de Provence
    Pour la sauce:
  • 2 c. à s. de crème fraîche épaisse
  • 2 c. à s. de mayonnaise
  • 2 c. à c. de moutarde à l'ancienne

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Coupez chaque la pâte feuilletée en bandes d'environ 10 cm de large, puis coupez de fins triangles dans celles-ci, avec la base un peu moins larges que la longueur d'une saucisse.
  3. A l'aide d'un pinceau, couvrez les triangles de moutarde jaune.
  4. Roulez les saucisses dedans. Disposez les rouleaux sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé. 
  5. Délayez le jaune d’œuf dans une cuiller à café d'eau. A l'aide d'un pinceau, couvrez-les de jaune d’œuf. Saupoudrez des graines de sésame et des herbes de Provence par dessus.
  6. Enfournez et laissez cuire jusqu'à ce que les rouleaux soient gonflés et dorés soit environ 12 minutes.
  7. Pendant ce temps, mélangez les ingrédients de la sauce dans un petit bol.
  8. Servez les saucisses bien chaudes, avec la sauce. 

Spécialité de Myanmar (Birmanie) : sanwin makin

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un de mes gros coups de cœur sucrés du moment! Je suis une amatrice de gâteaux et desserts asiatiques comme le délicieux gajjar halwa indien, et voilà longtemps que j’avais repéré une spécialité birmane qui me faisait de l’œil, nommée sanwin makin. Je la repoussais tout le temps, car elle contient une belle quantité de cardamome, et je n’avais pas franchement le courage d’écosser mes gousses de cardamome à la main… Aussi quand l’Etal des épices m’a permis de recevoir de la cardamome moulue, je savais exactement quoi en faire! 
 
La cardamome moulue a un goût très fin, dont je suis absolument fan. Elle se prête à de nombreux type de réalisations, que ce soit dans les boissons comme le vin chaud, dans la cuisine salée comme les soupes, sauces, et viandes ou dans les desserts comme ici.
 
La cuisine birmane ou du Myanmar est une cuisine très parfumée, où se mêlent les saveurs des cuisines thaïlandaise, chinoise et indienne. C’est une cuisine très peu connue mais si vous connaissez les délices des plats thaïlandais, le parfum du curry indien et la diversité de la cuisine chinoise, alors vous pouvez imaginer ce que donne la cuisine birmane!
 
Le sanwin est préparé en faisant bouillir de la crème de noix de coco, de la semoule fine et du sucre afin d’obtenir une pâte épaisse. On y incorpore alors des œufs pour aérer le mélange et s’ensuit enfin une cuisson au four. Le parfum de ce dessert est celui de la crème de noix de coco et de la cardamome, c’est cette dernière qui rehausse vraiment la saveur de celui-ci. Le sanwin makin est généralement garni de graines de sésame ou de pavot. On y ajoute parfois des raisins secs ou des noix, mais sur les recettes authentiques, ces ajouts sont considérés comme facultatifs. 
 
 
Je me suis lancée dans ce gâteau et je dois dire qu’avec l’aide de la cardamome déjà moulue, il fut d’une simplicité enfantine. L’avantage, c’est qu’il ne contient pas d’ingrédient difficile à trouver pour nous occidentaux comme c’est parfois le cas dans la cuisine asiatique. Enfin, il fait quand même que nous parlions du ghee, quand je dis que ce gâteau ne contient pas d’ingrédients bizarres! Le ghee est un beurre clarifié très utilisé dans la cuisine indienne. Il se trouve en bocaux dans les épiceries asiatiques, et vous pouvez le remplacer par du beurre smen, que l’on trouve en épiceries orientales, ou encore par du beurre clarifié par vous-mêmes. Rassurez-vous, c’est simple à faire et cela évite de courir les épiceries, car du beurre, on en trouve partout!
 
 
Si vous voulez vous lancer dans la réalisation de beurre clarifié, il vous suffit de faire fondre le beurre à feu très doux, et de ramasser l’écume qui se forme à la surface au fur à mesure avec une cuiller. Attendez encore que le beurre se sépare en une couche jaune claire au dessus et des éléments solides qui tombent au fond, et versez délicatement la couche jaune du dessus dans un récipient : c’est le beurre clarifié. Ainsi débarrassé de ses matières solides, le beurre tient alors mieux la cuisson.
 
Je peux vous dire que ce gâteau été une super découverte, nous nous en sommes régalés. C’est bien simple, je pourrais en refaire toutes les semaines! Coupé en losanges et servi avec le thé, il est tout simplement divin! Les birmans conseillent le consommer froid ou tiède, j’ai essayé (et aimé) les deux versions.
 
  
 
 
Spécialité de Myanmar (Birmanie) : sanwin makin

Ingrédients

  • 200 g de semoule fine de blé dur 
  • 200 g de sucre brun
  • 40 cl de crème de coco
  • 100 g de ghee ou de beurre clarifié
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 1/2 c. à c. de cardamome moulue
  • 2 œufs
    Pour la déco
  • 3 c. à s. de graines de sésame

Préparation

  1. Préparez et pesez tous les ingrédients. Séparez les blancs des jaunes.
  2. Mettez la semoule dans une grande cocotte à feu doux et ajoutez petit à petit la crème de coco et l'extrait de vanille liquide, en remuant afin d’éviter des grumeaux.
  3. Ajoutez le sucre et portez à ébullition sur feu moyen en remuant constamment. Lorsque le mélange commence à épaissir, ajoutez peu à peu le ghee ou le beurre. 
  4. Laissez cuire jusqu’à ce que le mélange devienne très épais et se détache des côtés de la casserole. Salez, ajoutez la cardamome et mélangez.
  5. Incorporez les jaunes d’œuf un à un, puis battez les blancs
  6. en neige ferme et incorporez-les délicatement à l’aide d’une spatule en bois.
  7. Versez le mélange dans un moule à gâteau de 20 cm de large.
  8. Égalisez la surface. 
  9. Dans une petite casserole sans huile, faites griller les graines de sésame à feu moyen. Remuez constamment. Une fois dorées,  saupoudrez-les le gâteau.
  10. Faites cuire 30 à 35 minutes à four à 160 °C, jusqu’à ce que le gâteau commence à gonfler et soit bien doré. Laissez tiédir dans le moule, puis découpez en grands losanges ou rectangles. Servez tiède ou froid.

Découvrez une recette de chaque pays de la coupe du monde!

Photo Jorge Figueroa @Flickr

Que cela vous plaise ou non, vous n’êtes pas sans ignorer que très bientôt, démarrera la coupe du monde de football.

Personnellement cela me laisse totalement presque indifférente. Je suis plutôt embêtée que la plupart des bars se sentent obligés d’allumer des écrans de télévision à cette occasion, je trouve cela très désagréable quand on veut boire un verre. En fait, je trouve que cela donne à  n’importe quel bar aussi cosy soit-il une ambiance de PMU! Quoi qu’il en soit, je ne fréquente plus trop les bars depuis que j’ai un enfant, donc ce n’est plus vraiment mon problème!
 

Mais s’il y a une chose qui me plaît pendant la coupe du monde, c’est de m’amuser à cuisiner en fonction des pays qui jouent les matchs! J’avais partagé pas mal de recettes à l’époque de la dernière coupe du monde, et j’ai voulu remettre le couvert cette année, mais puisque j’ai déjà pas mal de choix sur ce blog, je vous ai directement fait un récapitulatif! Vous trouverez donc ci-dessous une idée de recette pour chaque pays qui va jouer, afin de vous aider si vous voulez cuisiner à thème vous aussi! J’ai choisi majoritairement des recettes qui se grignotent sur le pouce, plus quelques plats et desserts pour compléter.

Bon appétit, ou plutôt bons matchs!

Europe

 

curry-wurst-2

Allemagne : curry wurst
Angleterre : pigs in blancket
Belgique : stoemp
Croatie : strukli
Danemark : ristet hot-dog
Espagne : poivrons farcis au thon
France : saucisson en brioche
Islande : pyslur
Pologne : twarozek
Portugal : arroz doce
Russie : salade Olivier
Serbie : très prochainement!
Suède : gubbrora
Suisse : croûtes appenzelloises

Afrique

 

Egypte : très prochainement!
Maroc : tajine kefta oeuf
Nigeria : shuku shuku
Sénégal : yassa de pois chiches
Tunisie : tajine végétarien

Amérique du Sud

 

bread-cheese-balls2

Argentine : empanadas de humita
Brésil : pao de queijo
Colombie : palitos de queso
Uruguay : chivito
Pérou : papas a la huancaïna

Asie & Océanie

goji-wanja-jorang

Arabie Saoudite : œufs durs épicés
Australie : bacon and eggs pie
Corée du Sud : boulettes goji wanja jorim
Iran : naan berenji
Japon : onigiri

Amérique du Nord, centrale et Caraïbes

 

flan-coco-3

Costa Rica : flan à la noix de coco
Mexique : panochas de maiz
Panama : très prochainement!

Bucketlist de mai

Photo Tejvan Pettinger@Flickr
 
Le printemps est enfin bien installé, il ne nous gâte pas tous les jours mais enfin on arrive quand même à prendre une dose de vitamine D à l’occasion! J’ai tendu dire que l’on capte mieux la vitamine à l’intérieur des bras, alors gardez les bras à l’ail quand vous êtes en terrasse ! ce mois-ci, on se fait plaisir et on se détend!
   

Ma bucket list de mai :

 
– Utiliser à fond mon nouvel extracteur de jus dont je vous parlerai sûrement à tous bouts de champs ces prochains mois. J’en suis déjà folle! Vous avez de bonnes recettes ou astuces pour réutiliser les fibres de fruits et légumes qui sont extraites? Si oui, je suis preneuse!
 
 Photo Rob Bertholf@Flickr
 
– Passer un MOOC de botanique. Le MOOC, késako? ce sont des cours en ligne gratuits, sous forme de vidéo! Je m’amuse beaucoup à réviser mes bases, et cela va m’aider à reconnaître des plantes lors de de balades à la campagne!

Photo karendotcom127@Flickr
 
– Partir en week-end à Budapest. J’adore cette ville que j’avais visitée il y a 4 ans, et cette fois-ci j’airai entre amis, j’ai hâte!
 
Photo Frank Schmidt@Flickr
 
– Me reposer, j’aurai 1 semaine à la maison, ce qui ne m’est pas arrivé depuis belle lurette!
 
– Voir la série The Good Witch. Netflix est toujours à mes côtés!
 
 
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois à venir?  

Bucketlist d’avril

Photo Roman Boed @Flickr
 
Le printemps est enfin là! Si des fois le temps nous permet d’en douter ( surtout dans le nord), on a au moins le plaisir de sortir du travail alors qu’il fait encore jour et ça c’est super agréable! Voici donc mes envies culinaires ou non du moment! Vous verrez, ce mois-ci est placé sous le signe du tri, de la nature et de l’écologie!
 

Ma bucket list d’avril :

 
– Remettre en service mon carré potager, qui après l’hiver est quasiment tout vide, afin d’avoir de bonnes herbes et légumes à disposition pour ma cuisine!
 
 Photo Annie Roi @Flickr
 
– Désengorger mon congélateur qui est une espèce de gouffre dont je ne vois plus le fond tant j’y ai entassé de choses!

Photo francois schnell @Flickr
 
– Remplacer petit à petit tous mes produits secs par des produits achetés en vrac, ce qui nécessite un sacré nombre de bocaux et pas mal de tri!
 
 
– Tester de nouveaux produits et notamment des bières commandées au Circuit court, mon fournisseur local pour ce qui concerne les œufs, les fruits, les légumes, le beurre…
 
– Voir la série Dark. Oui je suis accro à Netflix, j’assume!
 
 
– Commencer à cuisiner avec ma fille (qui a 3 ans). Avez-vous une recette ultra basique à me recommander pour démarrer la cuisine avec des enfants?
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois à venir?  

Comment recycler ses chocolats de Pâques?

Photo Jackie @Flickr
 
Je vous souhaite de joyeuses Pâques à tous! Chaque année, ce sont des dizaines de chocolats qui s’accumulent dans nos placards après Pâques. Même si de mon côté, j’engloutis tout dans les deux jours qui suivent le ramassage des œufs dans le jardin, au bout d’un moment, les enfants n’en ont plus envie et peinent à les terminer. Ces restes de chocolat, pas question de les jeter! Après tout, du chocolat, peu importe qu’il soit en forme de lapin ou de poule, ça reste du chocolat ! Je vous propose donc plusieurs idées qui vous aideront à écouler plus rapidement votre stock sans risquer de vous lasser. 
 
 
Photo ketnyelvugyerek @Flickr

Pour le goûter des enfants

Après l’école, proposez à vos enfants un morceau de pain avec un peu de beurre et un petit œuf en chocolat glissé dedans. C’est plus nourrissant et moins écœurant que de manger les chocolats tels quels.
 

Dans vos gâteaux

Tout le monde raffole des gâteaux au chocolat. Les œufs de Pâques, qu’ils soient blancs, noirs, praliné, au lait, vous permettront de remplacer les tablettes de chocolat, tout simplement. Cassez votre chocolat et pesez le avant de le faire fondre. Si votre chocolat est très gras ou très sucré, diminuez un peu la dose de sucre ou de beurre dans votre recette d’origine. Si vous avez des œufs fourrés en chocolat, vous pouvez les utiliser aussi, ou pourquoi pas, les mettre tels quels au centre de fondants individuels pour former un cœur coulant
 
 Photo Neil Conway @Flickr

Dans des cookies

Certains gâteaux ou biscuits contiennent des pépites de chocolat, comme les fameux cookies. S’il vous reste quelques petits morceaux de chocolats de Pâques, utilisez-les à la place de vos pépites. Pour cela, il vous suffit de les couper en petits morceaux. 
 

Pour décorer vos pâtisseries

Vous pouvez par exemple décorer le sommet de vos cupcakes avec un œuf praliné, ou déposer un petit personnage sur un gâteau. Vos enfants n’en feront qu’une bouchée !
 
 Photo P. James Murray @Flickr
 

Dans vos chocolats chauds

Le chocolat se fond facilement pour réaliser un délicieux chocolat chaud qui ravira les petits comme les grands. Pour cela, placez quelques morceaux de chocolat dans le fond d’une tasse et de verser le lait bien chaud par-dessus en remuant. Vous pouvez ajouter une lichette de rhum ou de whisky dans les tasses pour les adultes, soyons fous !

Dans vos céréales

J’adore le muesli au chocolat! Pour utiliser les « vieux » chocolats, il suffit de les couper en petits morceaux et de les mélanger à vos flocons d’avoine, et le tour est joué!
 
Et vous, vous êtes du genre à avoir des restes de chocolat ou à tout manger?

Que faire avec de la spiruline?

Photo Vegan Photo @Flickr
 
Aujourd’hui, je vous propose de découvrir plus en détail la spiruline. Oui oui! Avez-vous déjà goûté cette algue à la si jolie couleur? On la trouve en gélules à prendre comme un complément alimentaire, ou en poudre, à utiliser en cuisine. C’est bien sûr de celle que l’on peut cuisiner que je vais vous parler! Avant tout chose, ne vous inquiétez pas ,car malgré les propriétés presque miraculeuses qu’on lui porte, la spiruline reste un aliment et non un médicament. Tout le monde peut donc en consommer, y compris les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées… Il n’y a aucune contre-indication à en intégrer dans votre alimentation!
 
Le goût de la spiruline est assez fort et son odeur peut dérouter au premier abord, mais utilisée avec parcimonie et de la bonne façon, elle peut apporter un vrai plus à une recette. Si vous avez acheté un sachet et ne savez pas quoi en faire, découvrez mes idées!
 
   
Photo Philipp Alexander @Flickr

Saupoudrée sur les salades

La spiruline ne nécessite pas de cuisson. Vous pouvez donc la saupoudrer sur vos salades au moment du service. Elle sera par exemple parfaite sur des crudités, une salade à la feta ou encore sur une salade de la mer…

En vinaigrette

Vous pouvez mélanger la spiruline à vos sauces : vinaigrettes, mayonnaises ou sauces froides en tous genres pour leur donner un peu de pep’s et une jolie couleur.
 
Photo VLCinéaste @Flickr

En dips

Ajoutez un peu de spiruline dans vos dips apéro : houmous, tapenade, tarama… Le résultat sera très sympa notamment dans les guacamole, ou bien sûr dans les tartinades au poisson.
 

Avec des œufs

La spiruline se marie très bien avec la saveur de l’œuf, elle fera donc merveille dans vos omelettes ou encore pour changer un peu, en tamagoyaki.
 

Avec des plats de poisson

Sa saveur marine se fait l’alliée des plats au poisson, que ce soit votre terrine de poisson du dimanche, un crumble de saumon…

Dans les potages

Ajoutez la spiruline après cuisson pour ne pas altérer ses bienfaits.

Dans des galettes ou crêpes

La spiruline se glissera discrètement dans des galettes de type galette d’avoine, ou blinis, ou encore dans des crêpes, auxquelles elle donnera une très jolie couleur.

Sur vos tartines

Saupoudrée sur des toasts, une tartine de beurre ou de fromage et en particulier sur les fromages de chèvre, la spiruline fera mouche.
 

Dans vos desserts

Mélangée avec un yaourt, du fromage blanc, un bol de muesli, la spiruline peut dérouter, mais elle se masquera assez bien dans la compote de pommes.
 
Photo Wild Tofu @Flickr

Avec un jus de fruits

Mettez en quelques pincées dans un jus ou un smoothie. Pensez au jus de pommes qui masquera la saveur de l’algue.
 

Dans vos latte

La spiruline peut très bien sa marier aux boissons chaudes comme les lattes, je l’ai notamment testée dans le unicorn latte et c’était très bon!
 
Avez-vous déjà testé la spiruline? Si oui, avez-vous d’autres idées pour l’utiliser? Je suis preneuse de vos idées!