Archives par mot-clé : Enfant

Mes idées pour des week-end fun et pas chers

Il n’y a pas que le shopping dans la vie! Je ne sais pas vous, mais moi j’aime faire des choses qui changent le week-end, pour vraiment me vider la tête et déconnecter du travail. Pour autant, je ne peux pas sauter dans l’avion à chaque fois que j’en ai envie! Alors, j’essaye d’avoir des idées de petites choses à faire qui permettent de se changer les idées, de voir du monde, de profiter d’une ambiance sympa, et ce, pour pas cher et sans s’éloigner beaucoup de chez soi. Je pense que beaucoup de ces idées peuvent s’appliquer à n’importe quel endroit en France, c’est pourquoi je les partage avec vous aujourd’hui! Allez, on part en week-end?

Les brocantes et vide-greniers

 
Dès qu’il fait beau, j’adore me promener dans les brocantes ou autres vide-greniers des villages alentours. On y fait des trouvailles, mais j’aime aussi profiter de l’ambiance, prendre le temps de découvrir le village où cela se produit, prendre l’air… L’hiver, on trouve des bourses aux jouets ou des brocantes organisées en salle, c’est moins sympa mais ça permet de continuer à se promener sans avoir trop froid!
 
Photo Mike Mozart @Flickr

Les bouquinistes

 
Dans le même esprit, j’aime aussi beaucoup chiner des livres d’occasion, prendre le temps de les feuilleter, de les choisir, de fouiller, ça amuse aussi beaucoup les enfants. Pour ça, il y a les bourses aux livres, mais aussi les boutiques d’occasion. A Lille, nous avons aussi une bourse aux livres permanente dans une très jolie cour carrée ancienne, c’est un must à visiter quand on visite la ville et on y trouve en permanence de super livres, anciens ou plus récents. Il existe aussi en Belgique dans les Ardennes, un « village du livre », Redu, qui compte un nombre invraisemblable de bouquinistes dont certains sont situés dans de très jolies boutiques, je compte aller le découvrir au printemps prochain.
 
Photo Iván Santiesteban @Flickr

Les cueillettes de légumes et fruits

 
J’adorerais avoir un superbe jardin fruitier mais il faut se rendre à l’évidence, quand on vit dans une ville de + de 100.000 habitants, les grands jardins se font rares! La solution, c’est d’aller faire sa cueillette à la ferme, c’est vraiment amusant et pédagogique pour les enfants. On passe un bon moment, on profite du plein air, on apprend plein de choses sur les fruits et légumes, et ce pour pas un rond, à part le prix des produits que l’on choisit de ramener chez soi.
Dans la même idée et totalement gratuit, vous pouvez aussi aller en forêt, chercher des myrtilles, des noisettes, des champignons… Pour ces derniers, demandez de l’aide en pharmacie pour être sûrs que vous ne vous êtes pas trompé(e) avant de les manger.
 
Photo Ray Beaulieu @Flickr

Découvrir une ville pas loin

 
Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour en prendre plein la vue! Il y a forcément des dizaines de petits villages que vous ne connaissez pas près de chez vous et ils ont tous des petits recoins mignons à découvrir. Façades anciennes, églises classées, canaux ou encore monuments historiques ou vestiges de guerre, en fouillant sur internet ou dans des guides sur votre région, vous ferez de super découvertes.
 
Photo Dmitry Eliuseev @Flickr

Visiter un musée ou lieu de votre ville

 
On réalise souvent que l’on connait moins bien sa propre ville que celles que l’on visite en vacances, car durant l’année, pris dans la routine, on oublie de prendre le temps d’aller visiter les lieux historiques, les musées… Rien qu’à Lille, je sais que je n’ai jamais visité la maison natale de Charles de Gaulle, ni la célèbre villa Cavrois par exemple.
 

Les événements gastronomiques ou artisanaux

 
Fête de la pomme, de la cucurbitacée, du houblon… Chaque village y va de sa petite fête et si vous avez des enfants, c’est une super occasion de leur faire découvrir des bons produits, de leur faire profiter de petits concerts ou activités gratuites, et  vous, vous pourrez toujours voire un verre, faire des dégustations… Il y a aussi des salons de la gastronomie, du chocolat, du vin… Où l’on découvre plein  de choses, et on en ressort également le ventre plein.
 
Photo Marco Verch @Flickr

Aller à la mer ou près d’un lac

 
Même quand on n’a pas la chance de vivre près de la mer, il y a bien un lac, un canal, ou un point d’eau quelconque auprès duquel on peut aller se relaxer. La présence de l’eau fait toujours un bien fou! En ce qui me concerne, je peux être en moins d’une heure à la mer (un train nous relie en 30 minutes à Dunkerque, ce qui est plus rapide que d’aller à l’autre bout de la métropole en tramway!) , mais j’ai aussi découvert qu’il y avait de nombreux lacs dans ma région, je pense aller les visiter petit à petit.
 
Photo Rebecca Siegel @Flickr
 
Et vous, avez vous d’autres idées pour vous dépayser et vous changer les idées pour pas trop cher?
 

Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé pizza par ici, vous ne trouvez pas? Remarquez que moi, je pourrais parler pizza chaque semaine et je ne trouverais pas ça excessif, tant c’est un plat que j’adore! Quand j’étais enfant, j’aimais les pizzas mais je n’ai pas souvenir que c’était un plat aussi gastronomique à l’époque. On achetait une jambon-fromage toute prête au supermarché, on la mettait au four et c’était parti! C’était déjà très chouette quand j’y repense.
 
 
  
 
De nos jours, on fait des pâtes à l’italienne, on met des fromage italiens, de la roquette dessus, un filet de balsamique, de la truffe parfois… C’est plus élaboré et je dois dire que j’adore, car c’est vraiment un repas qui met à l’honneur les produits frais. On est assez éloignés de la malbouffe quand on y réfléchit bien!
 
 
Ce qui m’a bien plu avec cette pizza, c’est la saveur du comté qui parfume bien l’ensemble. Il est un peu plus prononcé que du gruyère ou de la mozzarella. Additionné à la saucisse et aux pommes de terre, c’est une pizza finalement assez rustique et bien nourrissante!
 
 
Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Ingrédients

  • 1 pâte à pizza rectangulaire épaisse aux herbes
  • 100 g de pommes de terre cuites
  • 100 g de grosse saucisse fumée
  • 100 g de comté
  • 1 oignon rose coupée
  • 1/2 yaourt grec
  • 1 c. à s. bombée de moutarde
  • 1 pincée de muscade
  • 1 pincée de ciboulette
  • 1 pincée de laurier en poudre

Instructions

  1. Coupez votre comté en deux Râpez la moitié et coupez l'autre moitié en cubes.
  2. Coupez les pommes de terre en rondelles et réservez.
  3. Coupez la saucisse en 10 rondelles.
  4. Épluchez puis coupez l'oignon en rondelles.
  5. Mélangez le yaourt et la moutarde dans un petit récipient.
  6. Étalez la pâte à pizza.
  7. Tartinez-la avec la sauce yaourt moutarde.
  8. par dessus, éparpillez les morceaux de pomme de terre, l'oignon, la saucisse, le fromage râpé et en dés.
  9. Saupoudrez enfin les épices.
  10. Préchauffez le four à 200°C.
  11. Enfournez pour 12 à 15 minutes.
 
 
 

Comment organiser des fêtes de fin d’année plus éthiques?

Source Marco Verch @Flickr
 
A l’approche des fête de fin d’année, je vous propose aujourd’hui de réfléchir à comment organiser des fêtes plus équitables! Hé oui en ces périodes de fête, on pense bien sûr à faire plaisir à son prochain, à nos amis, nos enfants… Mais si on peut en plus penser à notre planète et à ceux qui nous entourent, c’est encore mieux! En cherchant un peu, il n’y a rien de bien contraignant à faire pour cela, alors pourquoi s’en priver?
 
Suivez mes petits conseils pour des fêtes vraiment responsables!
 

Évitez la vaisselle et les serviettes jetables

 
Si vous manquez de plats ou de vaisselle, demandez à vos invités d’amener ce qui manque. Pour les serviettes, investissez dans de belles serviettes en tissu assez neutres (on évite les bonhommes de neige) pour qu’elles puissent resservir à toutes les occasions. C’est bien plus joli et économique sur le long terme!
 

Ralentissez sur le foie gras

 
Je sais que je vais en perdre plus d’un là-dessus, c’est une institution des fêtes mais nous sommes plus nombreux chaque année à arrêter d’en consommer ou à ralentir notre consommation à cause de la technique du gavage. La bonne nouvelle pour les accros, c’est que celle-ci n’est pas obligatoire pou obtenir un foie gras, et certaines fermes, malheureusement rares, arrivent désormais à produire du foie gras sans gaver les oies, c’est à dire en les laissant simplement se nourrir plus pour l’hiver et donc se « gaver » elles-mêmes et sans souffrance. Pour ceux qui en trouveront c’est le top car en plus ces foie gras sont, dit-on, délicieux! De mon côté, je n’en achèterai tout simplement pas, il y a bien d’autres mets qui me plaisent plus pour les fêtes.
 
Source Frédéric BISSON @Flickr

Adoptez un calendrier de l’avent réutilisable et zéro déchet

 
Plutôt que d’acheter un calandrer de l’avent plein de plastique, achetez un très beau calendrier en bois que vous réutiliserez chaque année, ou cousez en un avec de jolies chutes de tissu. remplissez-les de sucreries zéro déchet ( chocolats achetés au poids sans emballage) et le tour est joué!
 
Source whatleydude @Flickr

Envisagez des cadeaux plus écolos

 
Je ne parle pas forcément d’offrir des gourdes ou des shampoings solides à toute vitre famille ( encore que, pourquoi pas!), mais d’envisager d’autres options : les cadeaux d’occasion, si les personnes que vous fréquentez l’acceptent, ou mieux, les cadeaux immatériels: offrez du temps ensemble, comme un week-end en famille, un resto… ce sont de bon souvenir que vous créerez et cela risque de plaire encore plus à vos amis que des attrape poussière!
 

Achetez localement

 
A défaut d’arrêter de consommer, prenez le temps d’acheter localement pour cette fête. Souvent, à la dernière minute, on panique, on se dit qu’on aura plus vite fit de finir dans un centre commercial énorme où tout est à portée de bras, mais c’est juste un véritable enfer! En anticipant un peu, vous pouvez acheter vos légumes chez le primeur, vos cadeaux chez des petits libraires ou boutiques indépendantes, vos objets de déco au marché de Noël de votre ville… Le shopping devient alors un pur moment de plaisir, et votre argent ira dans la poche de petits commerçants plutôt que d’enrichir des chaines.
 
Source RubyGoes @Flickr

Pensez aux autres

 
En cette période de grand faste, on peut certes se faire plaisir, mais on n’est pas obligé d’oublier les autres pour autant. cette période est idéale pour faire preuve de charité. Si vous avez des enfants vous pouvez leur proposer quelques mois avant les fêtes de faire le tri pour faire de la place aux nouveaux jouets. Ceux en très bon état peuvent être donnés à des associations qui les distribuent comme Ludopital ou les vendent comme Oxfam, dont les bénéfices permettent d’agir contre les injustices et la pauvreté au niveau mondial.
 
Source Dhilung Kirat @Flickr
 
Et vous, pensez-vous à l’éthique lorsque vous réparez le fêtes de fin d’année? Si oui, avez-vous d’autres idées?
 

Boulettes au four avec cœur de fromage

Aujourd’hui, je vous propose une recette de boulettes que j’ai réalisée pour un repas où je recevais plusieurs enfants à manger.

 

J’ai toujours une crainte quand je reçois des enfants, car même s’ils ne sont pas forcément difficiles, ils ont tous leurs petites lubies que seuls leur parents maîtrisent : « surtout pas d’oignons« , « il aime les tomates mais seulement crues et pas coupées en dés mais en lanières« , « le poivron il le détecte même mixé et mélangé« … J’exagère, mais c’est un peu ça! Ma fille par exemple adore les légumes mais seulement à condition qu’ils soient servis à côté du féculent, pas mélangés.

 

Ma hantise est donc que des enfants refusent catégoriquement mon plat parce que j’aurais commis par hasard l’impair qui les rebute en bloc. Pour autant, je n’ai pas envie de leur faire de simples coquillettes nature avec une tranche de jambon. Cette fois-ci, j’ai donc décidé de tenter une recette de boulettes de viande maison. Qui n’aime pas les boulettes? Personne hein?

Je pense que j’ai été bien inspirée avec ce choix. Ces boulettes sont fourrées au cœur avec un peu de fromage fondu et, je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, elles ont plu à tous les enfants que je recevais sans exception : un succès donc!

 

Boulettes au four avec cœur de fromage

Portions : Pour 8 personnes

Boulettes au four avec cœur de fromage

Ingrédients

  • 500 g de bœuf haché
  • 500 g de mélange veau /porc haché
  • 6 tranches de fromage à raclette
  • 100 g de mie de pain
  • 15 cl de lait
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 2 c. à c. de piment doux séché
  • 1 c. à s. de cumin
  • 2 c. à c. de paprika
  • 1/2 c. à c. de coriandre séchée
  • 1 oignon
    Pour la sauce tomate
  • 1 boite de pulpe de tomates
  • 80 g de poivrons émincés
  • 15 g de céleri haché
  • 50 g de carottes
  • 1 c. à s. d'herbes de Provence
  • 1 bouillon cube de légumes
  • 1 gousse d'ail
  • 1 oignon
  • 12 cl d’eau
  • 30 g de lard
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites tremper la mie de pain dans le lait.
  2. Commencez par les boulettes de viande : mélangez la viande hachée, l’ail, la mie de pain essorée de son lait, les épices.
  3. Formez des boulettes moyennes en mettant un dé de fromage au coeur lorsque vous les modelez.
  4. Dans un moule allant au four, mettez un peu d’huile.
  5. Coupez l’oignon et les poivrons en lanières, coupez finement les carottes et le fenouil.
  6. Faites pré-cuire les carottes et le poivron dans de l'eau bouillante 5 minutes environ. Dans un grand bol, mélangez la sauce tomate, l'oignon, le poivron, le fenouil, la carotte, l'eau, l’ail écrasé, le lard émincé finement, le sucre, le sel et le poivre noir.
  7. Versez cette sauce sur les boulettes de viande.
  8. Faites cuire au four préchauffé à 180° C, pendant 20 à 30 minutes,  en remettant de l’eau à mi-cuisson si besoin.

Savons pâtes à modeler

Aujourd’hui, on parle beauté naturelle. Comme je vous le disais il y a  quelques temps, je vous proposerai à l’occasion des petites recettes de beauté ou d’entretien de la maison home made, et après l’eau micellaire, c’est à nouveau une recette parfaite pour les enfants que j’ai à vous faire découvrir aujourd’hui.
 
 
Si vous êtes restés de grands enfants dans l’âme, vous aurez peut-être même envie d’adopter cette recette pour vous, car il s’agit de pâtes à modeler lavantes! En gros, ce sont des pâtes multicolores et malléables qui se dissolvent dans l’eau et permettent aussi bien de jouer que de se laver, le rêve quand on a  des enfants récalcitrants à l’heure du bain non?
 
 
J’ai trouvé cette recette sur un blog super sympa et que je vous invite à découvrir, Les recettes de la débrouille. Elle y parle cuisine, mais aussi beauté faite maison, astuces, il y a  de tout pour s’éclater quand on aime bidouiller comme moi!
 
Cette recette ne m’a pas vraiment pas déçue! Ma fille s’est éclatée et il ne me faudra pas beaucoup de temps avant d’en refaire.
 
Par rapport à la recette d’origine, je vous ai détaillé les parfums que j’ai mis dans chaque couleur, car je voulais que chacune ait une odeur différente. Libre à vous de les parfumer avec l’arôme de votre choix, essayez de rentabiliser ceux que vous avez déjà si vous êtes équipés plutôt que d’en acheter de nouvelles, c’est l’occasion d’écouler les stocks !
 
La quantité de colorant que j’ai indiqué ci-dessous correspond à  la marque que j’ai utilisée (Vahiné). Si vous possédez des colorants d’une autre marque, il vous faudra peut être ajuster pour obtenir la couleur de votre choix.
 
 
Utilisez la tasse que vous voulez pour cette recette. Le but étant simplement d’avoir des proportions cohérentes, ça marche aussi avec un bol, un mug, un seau… Bref, vous avez compris!
 
Pour l’huile, utilisez celle dont vous disposez, vous pouvez ajuster en fonction des propriétés de chaque huile suivant le type de peau de votre enfant. J’ai fait simple et utilisé de l’huile de colza et ça a très bien fonctionné.
 
 
Pour le gel lavant c’est pareil c’est au choix : vous pouvez utiliser le gel douche habituel de vos enfants (s’il est déjà parfumé, n’ajoutez pas d’arômes à votre recette), ou comme moi, une base neutre de savon de Marseille liquide nature.
 
  
 
 
 

Savons pâtes à modeler

Savons pâtes à modeler

Ingrédients

    La recette de base
  • 1 dose de gel lavant liquide
  • 3 doses de fécule de maïs
  • 1 dose d'huile végétale
  • du colorant alimentaire jaune, bleu et rouge (voir ci-dessous)
  • quelques gouttes d'arômes naturels (voir ci-dessous)
    Pour la boule jaune
  • 10 gouttes de colorant jaune
  • 10 gouttes de parfum à la poire
    Pour la boule bleue
  • 10 gouttes de colorant bleu
  • 10 gouttes de parfum à l'iris
    Pour la boule rouge
  • 10 gouttes de colorant rouge
  • 5 gouttes de parfum à la cerise
  • 5 gouttes de parfum à la fraise

Instructions

  1. Dans un bol, mélangez la fécule de maïs et le savon.
  2. Ajoutez le savon petit à petit et mélangez entre chaque ajout.
  3. Une fois que la pâte est devenue ni trop ferme, ni granuleuse ni trop collante, ajoutez l'huile d’olive.
  4. Séparez votre pâte en 3 boules identiques si comme moi vous voulez faire  couleurs.
  5. Ajoutez à chaque boule le colorant et le parfum choisi.Si jamais votre pâte est trop collante, ajoutez de la fécule de maïs. Si au contraire elle est trop ferme ou granuleuse, ajoutez du savon.
  6. Une fois les boules de pâte terminées, mettez-les dans des bocaux et rangez le tout dans la salle de bain.

Source d’inspiration :
 
 

Comment profiter à fond du mois de novembre?

Photo Ian Sane @Flickr
 
 
C’est déjà novembre! Nous sommes sur le point de passer à la vitesse supérieure avec l’approche des fêtes… Planifiez votre mois autour de ces activités amusantes que les familles pourront faire ensemble en novembre.
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de novembre :
 

Fêtez friendsgiving

Tout le monde connaît la célébration américaine de Thanksgiving. Elle n’a évidemment pas beaucoup de sens pour nous européens, mais sa version « friendsgiving », qui célèbre la gratitude d’être entre amis, est un super prétexte pour passer un bon moment ensemble!

     
Photo Marco Verch @Flickr

Lancez-vous dans le Nanowrimo

Si vous avez toujours rêvé d’écrire et avez du mal à vous motiver, le Nanowrimo est fait pour vous. Retrouvez-vous avec des milliers d’autres écrivains en herbe pour écrire 50.000 mots sur le mois de novembre et peut être initier le prochain best-seller de l’année!


Photo Christian Gonzalez @Flickr

Fêtez le jour des vegans

En cette période où tout est bon pour faire un geste pour le climat, pourquoi ne pas essayer une journée végan? C’est une cuisine à la fois saine et très variée qui s’offre à vous!


Photo Ella Olsson @Flickr

Célébrez la journée de la gentillesse

En novembre a lieu la journée de la gentillesse J’espère que vous n’attendrez pas ce jour pour être gentils, mais il peut vous rappeler d’avoir une attention particulière pour quelqu’un qui compte pour vous!


Photo echilds41 @Flickr

Essayez la journée sans acheter

A l’approche du Black friday, la journée de shopping la plus intense de l’année, pourquoi ne pas prendre le contre-pied de cette tendance à l’achat déraisonné et essayer au contraire de ne rien acheter? Le 22 novembre est la journée sans achat, ça ne fait pas le mal au porte monnaie juste avant cette période de consumérisme des fêtes de fin d’année!


Photo yancy9 @Flickr

Voilà mes idées pour faire de novembre un mois vraiment unique! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Mini pizzas zombies

Une horde de zombies approche… Les yeux écarquillés, la bouche ouverte, les dents pourries… Auriez-vous parié que je parlais là de pizzas? Mais oui, ce sont des mini pizza zombies! Avec leurs yeux en olives, et leur peau à base de fromage fondu, elles sont bien plus appétissantes qu’on aurait pu le penser…

 

Aujourd’hui, je vais donc vous montrer comme faire des pizza zombies pour Halloween. Elles sont adorables et effrayantes à la fois, mais je vous préviens tout de suite : je ne suis pas responsable des éventuelles transformations en zombies de ceux qui seraient mordus par ces pizzas en essayant de les manger. 

J’adore l’esprit d’Halloween. J’aime trouver des idées mignonnes pour que Halloween soit un plaisir pour tout le monde chez moi. J’ai trouvé cette idée sur Pinterest, et je savais que je testerais ces pizzas un jour ou l’autre. J’ai comparé plusieurs recettes et celle-ci, du blog Kelyrin bento m’a semblé la plus simple et jolie à la fois. Elles avaient l’air si faciles à faire ces mini pizzas, que je savais que ce serait amusant à réaliser avec ma fille. La mini chef de la maison adore de plus en plus participer à la cuisine. Elle a versé les ingrédients pour la pâte à pizza, mélangé avec les mains, étalé et positionné les éléments décoratifs pour former les visages.
 
 
Si vous avez des enfants, mettez-les à contribution, ils adoreront voir ces petites créatures prendre forme sous leurs petites mains, et ensuite les dévorer à grands coups de crocs! Je ne sais pas si je vais attendre le prochain Halloween pour en refaire… Après tout, qui nous empêche de manger des zombies toute l’année?
 
Toute pâte à pizza fonctionnera pour cette recette. Vous pouvez acheter de la pâte à pizza toute prête ou la faire maison si vous avez le temps.  Dans ce cas, je vous recommande cette recette, que je fais quasiment à chaque fois.
 
Joyeux Halloween!
 
  
 
 
Mini pizzas zombies

Portions : Pour 12 mini pizzas

Mini pizzas zombies

Ingrédients

  • 12 c. à s. de sauce tomates (environ 200 g)
  • 4 olives noires
  • 30 g de gruyère râpé
  • 10 g de feta
  • 1 pâte à pizza

Instructions

  1. Découpez 12 ronds dans la pâte à pizza à l'aide d'un emporte-pièces. Tartinez-les de sauce tomates, saupoudrez de gruyère, mettez la feta dans les olives et posez-les à la place des yeux.
  2. Enfournez à 180°C pendant 12 minutes environ, jusqu'à ce que le fromage ait bien fondu.
  3. Servez immédiatement.
 
Source d’inspiration :
http://kelyrin-bento.over-blog.com/2014/10/recettes-d-halloween-pizzas-momies.html
 

Os feuilletés apéro

Comme je vous le disais précédemment, j’ai toujours été passionnée par la fête d’Halloween. D’ailleurs, je rêverais de célébrer cette fête là-bas un jour, de voir les rues décorées, les enfants frapper aux portes… L’an dernier, j’ai eu la chance d’être à San Francisco quelques semaine avant Halloween et j’ai pu voir l’effervescence dans les magasins : les vitrines des supermarchés qui débordaient de courges, les rayons des libraires remplies d’histoires de vampires, les restos qui couvraient leurs menus de toiles d’araignée… Chacun y va de son petit détail pour être dans l’esprit de la fête! 

 

Si vous voulez comme moi réaliser un menu à thème pour ce soir-là, voici quelques idées que j’ai pu réaliser au fil des ans :

Pumpkin spice latte
Houmous de citrouille
Halloween pumpkin pie
Tarte à la courge sucrée

 

Pour l’apéritif, voici une nouvelle idée très simple a réaliser et vraiment jolie (ou moche, c’est vous qui voyez!)
J’avais vu des recettes de ce type sur Pinterest et j’ai décidé de m’en inspirer librement pour la refaire à ma façon.

 

  

Os feuilletés apéro

Ingrédients

    Pour les os
  • 1 pâte feuilletée
  • Fleur de sel
  • 1 c. à s. de lait
    Pour la sauce
  • 30 g de pulpe de tomate récup
  • 1 c. à s. concentré de tomates
  • 1 c. à s. de sauce barbecue
  • 1 pincée de paprika
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Dans un petit bol, mélangez les ingrédients de la sauce.
  2. Préchauffez votre four à 180°C.
  3. Découpez votre pâte brisée en bandes de 6 cm de long et 2 cm de large avec un couteau.
  4. Faites une encoche à chaque extrémité sur environ 1 cm.
  5. Repliez les 4 bouts en formant petites boules pour représenter les extrémités des os.
  6. Disposez les "os" sur du papier cuisson.
  7. Badigeonnez de lait.
  8. Parsemez le tout d’un peu de fleur de sel.
  9. Faites cuire jusqu’à ce que les os soient légèrement dorés, soit environ 12 minutes.
  10. Servez avec la sauce.

Eau micellaire

Comme vous le savez, j’adore le « home made », mais cela ne se limite pas au domaine de l’alimentaire. J’aime aussi beaucoup préparer mes produits de beauté maison, ce qui ressemble un peu à de la cuisine dans la façon de faire : on pèse, on mélange, on cuit parfois…
 
 
Je propose de vous partager une fois de temps en temps une petite « recette beauté » lorsque j’en trouve une qui m’a particulièrement plu, comme c’est le cas pour cette eau micellaire que j’utilise pour débarbouiller ma fille au quotidien. Il s’agit d’une recette ultra simple. En clair, on remplit un flacon, on secoue et c’est parti!
 
Autre avantage, on peut utiliser les eaux florales ou hydrolats que l’on veut, en fonction des propriétés souhaitées, de l’odeur qu’on aime ou en fonction de ce qu’on a dans les placards à écouler! Voici mes hydrolats préférés et leurs effets, mais il en existe plein d’autres :
 
Bleuet : décongestionnant, parfait pour les yeux fatigués
Calendula : Apaisant
Carotte : bonne mine, revitalise les peaux fatiguées
Citron : astringent, purifiant, anti imperfections
Camomille romaine : apaise  l’épiderme
Fleur d’oranger : tonique, particulièrement adapté aux peaux sèches
Lavande : peaux fragiles comme celle des enfants
 
Pour le flacon, j’ai réutilisé celui de mon ancienne eau nettoyante achetée dans le commerce dont j’ai décollé l’étiquette, et c’est parfait. Je vous recommande de prendre comme moi un flacon pompe.
Au niveau de l’utilisation, c’est tout simple. Vous faites une pression de liquide ou deux sur un coton ou mieux, une lingette lavable, et vous nettoyez : visage, mains, fesses… Cette eau micellaire sera parfaite pour votre bout de chou mais aussi pour le reste de la famille.
 
 
La base lavante neutre peut-être remplacée par n’importe quel gel douche très neutre, sans colorants ni parfum et adapté à la peau de votre enfant.
 
Pour l’huile végétale, j’utilise de l’huile d’amande douce, mais une huile de votre cuisine fonctionnera aussi comme l’huile d’olive.
 
L’extrait de pépin de pamplemousse augmente la durée de conservation de votre recette, si vous n’en avez pas, prévoyez une quantité plus petite pour le consommer plus vite, et gardez votre eau micellaire au frais.
 
 
 
Eau micellaire

Eau micellaire

Ingrédients

  • Un flacon de 50 cl
  • 10 cl d'hydrolat (eau de fleur d’oranger pour moi)
  • 5 cl de base lavante neutre
  • 1 c. à c. d'huile végétale (amande douce pour moi)
  • 15 g d'extrait de pépin pamplemousse
  • 35 cl d'eau environ

Instructions

  1. Directement dans votre flacon, mettez tous les ingrédients, et terminant par l'eau, que vous verserez jusqu’à arriver au bord.
  2. Fermez et secouez, c'est prêt!
 
 
 
 
 

12 choses à remplacer pour une vie plus verte (et moins chère)

Photo Ian Burt  @Flickr
 
Aujourd’hui, je vous propose un petit article « Green » comme j’essaie de le faire régulièrement ces derniers temps. J’ai changé pas mal de choses dans ma façon de consommer depuis ce début d’année, et je voulais partager avec vous ce qui en ressort de plus positif. Je vous propose donc de découvrir 12 remplacements, en cuisine ou pas, que vous pouvez faire sans trop de frais et qui vous feront ensuite faire de belles économies en plus de sauvegarder notre environnement. Pourquoi ne pas essayer d’en adopter une par mois par exemple ?
 

Les pailles

Les pailles font super joli dans les cocktails certes, mais elles sont un vrai désastre pour nos amis les poissons. Il n’y a clairement aucune solution sérieuse pour les recycler actuellement, donc mieux vaut les abandonner dès maintenant. A la maison, vous pouvez investir dans des pailles en métal ou en bambou pour continuer à décorer vos boissons de façon plus éthique. Au restaurant ou dans les bars, prenez le réflexe de préciser que vous n’en voulez pas, surtout quand vous commandez un cocktail ou une boisson pour un enfant, car c’est dans ces cas-là qu’elles sont presque systématiquement ajoutées.

Photo KishR  @Flickr

Les boites de conservation en plastique

Si vous en avez déjà, pas la peine de s’alarmer, le mieux est bien sûr de continuer à les utiliser. Si vous prévoyez d’en racheter par contre, rappelez vous que c’est du plastique, qui n’apporte rien de bon à l’environnement ni même à vos aliments. Le mieux est d’utiliser du verre ou du pyrex. Si vous aimez avoir des contenants adaptés vous pouvez en acheter dans cette matière, sinon plus simple et moins cher, gardez un stock de bocaux propres et le tour est joué. Vous pouvez récupérer des bocaux à cornichons ou à compote par exemple.


Photo Orin Zebest  @Flickr

Les sacs plastique

On le sait, les sacs plastique n’ont que des inconvénients mais pourtant, on continue à nous en donner dans certains commerces. Le plus sûr est de prévoir toujours dans son sac à main un petit sac qui se replie en boule, et de le dégainer sans laisser le temps à la vendeuse/au vendeur de commencer à emballer vos affaires. En ce qui concerne les cabas, j’en garde plusieurs d’avance à la maison mais aussi au travail, au cas où je devrais faire une course en sortant du boulot. Enfin, j’ai un stock de bocaux d’avance pour les magasins qui acceptent qu’on les utilise, et je garde aussi des sacs en papier pour les fruits et légumes, cela évite d’en réutiliser des nouveaux à chaque fois. Je commence à les remplacer petit à petit par des sacs en tissu lavables.


Photo Marco Verch Professional Photographer and Speaker  @Flickr

Les gobelets en pastique

Ils sont une pure catastrophe, surtout dans les entreprises où on les utiles à outrance, mais parfois aussi à la maison, notamment quand vous organisez l’anniversaire des enfants. Si vous voulez des verres fun, utilisez des gobelets en plastique lavables multicolores, et si vraiment vous voulez les décorer, ajoutez-y un ruban, des bouts de papier de récup, des autocollants, ou encore fixez-y des petits objets de déco comme des Playmobil… Ça sera plus mignon et à la fin de la journée la poubelle sera plus légère. Quand vous organisez une célébration ou quand vous recevez des adultes, si vous savez que vous allez manquer de vrais verres, louez-en, ou demandez à des amis d’en ramener pour la journée. Il est de toute façon assez peu agréable de boire du vin ou du champagne dans du plastique!


Photo John Loo  @Flickr

Les bouteilles d’eau en plastique

Cela peut paraître impensable à certains, mais c’est une des économies les plus significatives que vous pourrez faire et franchement, c’est un très gros gain aussi pour la planète. L’eau du robinet est bonne à boire, il faut le savoir, et dans de nombreuses villes, elle n’est pas mauvaise au goût du tout. Je suis souvent bluffée quand je la goûte lors de mes vacances ici et là. A Lille, pas de chance, elle est franchement horrible mais même dans ce cas, il y a des solutions : carafe filtrante, charbon actif, frigo avec distributeur d’eau équipé d’un filtre, filtre à placer sur vos robinets, ou encore une sorte de citerne filtrante avec robinet. Plus simple, servez votre eau d’avance dans des bouteilles pour la laisser reposer. Une grande partie du mauvais goût s’en ira après quelques heures. Vous pouvez même mettre dans l’eau vos écorces de citron ou des rondelles de concombre, un délice! Pensez au poids que vous n’aurez plus à porter si vous abandonnez les bouteilles d’eau, et au fait que vous reviendrez tous légers de vos courses, le rêve non?


Photo Dwayne Madden  @Flickr

Le papier cuisson

Le papier cuisson est bien pratique, mais il a un certain coût à la longue. Vous le savez, nos parents faisaient sans et s’en sortaient très bien. Il suffit de revenir à la bonne vieille technique pour économiser pas mal de papier cuisson : un peu d’huile étalée sur le moule puis couverte d’un peu de farine. Si vous avez des moules en silicone, là c’est encore plus simple, il n’y a rien à faire, le papier cuisson est inutile tout simplement. Pour couvrir la grille de votre four, lorsque vous voulez cuire des cookies par exemple, vous pouvez acheter une feuille de silicone lavable aussi nommée « Silpat ». Il existe d’ailleurs aussi des feuilles de silicones coupées au format de moules à gâteaux, pour les tapisser si vous n’aimez pas la méthode huile + farine.


Photo Marco Verch  @Flickr

Les essuie-tout

Les essuie tout sont bien pratiques mais quand on y réfléchit bien, que font-ils que ne fait pas un torchon ou une serviette éponge? Rien du tout! Pour le côté absorbant, j’aime utiliser des essuie-tout lavables ( en clair, des morceaux de serviette éponge coupés au format d’un essuie tout). Il suffit d’en avoir une bonne dizaine d’avance et de les laver au fur et à mesure. Vous pouvez les acheter tout faits c’est plus joli, mais couper en gros carrés une vieille serviette de bain, ça marche aussi et c’est moins cher. Depuis que je suis équipée, je n’ai plus jamais acheté un rouleau d’essuie-tout, et cela ne m’a jamais manqué.


Photo Mike Mozart  @Flickr

Les mouchoirs en papier

Ok, ce changement est un peu plus compliqué à adopter, simplement parce qu’on est habitués à n’utiliser qu’une fois un mouchoir. Cela semble peu hygiénique de réutiliser quelque chose qui contient des microbes, non? Mais il faut garder en tête que si vous le lavez entre chaque utilisation, votre mouchoir réutilisable est tout aussi propre qu’un mouchoir en papier. Encore une fois, le tout c’est d’en avoir assez d’avance. En un hiver, avec les rhumes d’une famille entière, il y a une belle économie à faire  ce niveau-là, surtout si vous savez coudre et réalisez vous même vos mouchoirs… Ils ne sont ni plus ni moins que des bouts de tissu doux quand on y réfléchit!


Photo Marco Verch  @Flickr

Les emballages pour le pain

Il n’y a pas d’économie à réaliser en achetant du pain non emballé, encore que… Ma boulangerie facture la coupe du pain, mais elle est offerte à tous ceux qui ramènent leur sac à pain et leur font économiser des emballages. Sympa comme principe je trouve! Voici donc un geste simplement pour l’environnement et pour alléger votre poubelle : investissez dans un joli sac à pain et emmenez-le à chaque fois à la boulangerie.


Photo Jungle Jim’s International Market  @Flickr

Les filtres à café

Voici un objet qui est franchement tout à fait inutile une fois qu’on a un filtre universel. Ce filtre universel est très simple à vider dans la poubelle ou le compost et aussi facile à rincer. Voilà une dépense supprimée à tout jamais!


Photo John Beans @Flickr

Le coton

On sort de la cuisine et on se rend dans la salle de bains cette fois! Comme les essuie-tout, les cotons peuvent être très facilement remplacés par des cotons lavables, qui sont finalement de petits morceaux d’éponge ou de tissu doux avec lequel on se lave le visage. Le gant de toilette remis au goût du jour et adapté à la peau délicate du visage en d’autres termes! Très belle économie, quand on pense au nombre de cotons qu’on peut utiliser sur une journée, surtout si on a en plus un bébé que l’on change régulièrement.


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Le film plastique

Le film plastique sert à emballer les aliments ou à couvrir hermétiquement un bol que l’on met au frigo par exemple. Je n’ai jamais aimé ce truc qui est tellement galère à couper qu’on finit par en jeter la moitié avant d’avoir réussi à protéger le moindre aliment. Aussi j’étais ravie de m’en débarrasser une fois pour toute! Pour emballer un aliment, vous pouvez simplement utiliser une boite conservation ou un bocal. Quand aux bols avec des petits restes dedans que vous voulez couvrir au frigo, déposez simplement une soucoupe ou une petite assiette à dessert par dessus, et le tour est joué! On revient à la façon « mamie » finalement!


Photo Jnzl’s Photos  @Flickr

L’aluminium

Même principe! On l’utilise pour emballer des aliments, donc les remplacements sont les mêmes que pour le film plastique. Pour couvrir la plaque du four, vous avez les substituions dans mon chapitre sur le papier cuisson. Pour les papillotes, on investit dans des papillotes en silicone, ou on les fait dans des petits plats allant au four avec couvercle. Si visuellement ça ne ressemble pas, le principe reste le même, une cuisson au four à l’étouffée.


Photo Marco Verch Professional Photographer and Speaker  @Flickr

Les éponges

Ce que je vais vous proposer va peut-être vous sembler peu hygiénique mais c’est tout le contraire. Remplacez vos éponges par de petites « lavettes », en tissu lavable. On en trouve pour pas très cher chez Zeeman ou dans n’importe quel rayon ménager d ‘un supermarché. Quand on regarde ces lavettes on se dit qu’elles semblent pleines de microbes, mais si vous les mettez au sal tous les soirs, elles sont bien plus propre qu’une éponge… A moins que vous ne jetiez votre éponge chaque soir! Dans ce cas votre budget doit être pharaonique… Quand il faut vraiment que ça gratte sévère, il vous reste la brosse (en bois avec manche réutilisable de préférence) ou le « grat’ grat' » métallique. Avec ça, rien ne vous résistera!


Photo Horia Varlan  @Flickr

Voilà, mon petit tour d’horizon est terminé! Et vous, avez vous remplacé d’autres choses « jetables » par une version plus durable? Qu’en pensez-vous?