Archives par mot-clé : Enfant

Légume de saison : le concombre

Photo FoodCraftLab @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci, on se penche sur le concombre.
 
Le concombre est une star de l’été que pratiquement tout le monde apprécie, mais sortis du concombre à la crème, peu de gens ont des idées pour le cuisiner. Pourtant, il permet de faire de nombreuses salades et peut même se consommer cuit ou dans les boissons! Pour des recettes savoureuses mais simples, découvrez ma sélection.
 
 

Photo Sage Tyrtle  @Flickr
 
 

Comment choisir des concombres?

 
Les concombres sont parfois vendus sous un film plastique, ce qui complique la sélection puisqu’on ne les voit pas bien. Évitez au maximum ceux qui sont emballés et créent des déchets inutiles. Essayez de trouver des concombres bien fermes, et pas trop gros. Ceux qui sont énormes ou bombés sont souvent gorgés d’eau ou de grosses graines désagréables en bouche. La peau doit être d’un beau vert vif et sans zones abimées.
 
 

Quand les concombres sont-ils de saison?

Ce légume est dans sa meilleure saison en juillet et août, mais on en trouve en primeur dès le mois de mai.
 
 

Comment conserver des concombres?

Les concombres doivent être conservés au réfrigérateur pour rester bien croustillants et frais. Ne le coupez qu’à la dernière minute si possible ou recouvrez la zone coupée d’un peu de film alimentaire pour préserver votre concombre le plus longtemps possible.
 

Photo theilr @Flickr
 

Comment préparer des concombres?

 

Le concombre est parfait servi cru en salades composées ou dans la fameuse salade de concombres à la crème. Laissez la peau quand elle est est fine ou épluchez les concombres plus anciens à la peau épaisse. Servez-le nature coupé en bâtonnets avec de la sauce soja ou une vinaigrette légère au yogourt à l’apéritif.

Pour les plus aventureux, les concombres peuvent également être cuits avec beaucoup de succès. Vous pouvez par exemple les consommer poêlés ou en curry.

Mes recettes favorites au concombre

 
Pimm’s concombre et pastèque
 
Détox water kiwi citron vert concombre
 
Concombre au tahin
 
Verrines au saumon, concombre et fromage blanc miel moutarde
 
 
 
Concombres au lait de coco
 
Salade pastèque, concombre, menthe et halloumi
 
Salade de concombre à la russe
 
 
Concombres au curry
 
 
Salade de melon, feta et concombre
 
toasts-concommbre-chevre
Rondelles de concombre au fromage frais
 
C’est ensuite à vous – si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Croque-monsieur chorizo Vache qui rit

Suis-je la seule à retomber en enfance à chaque fois que je mange un croque-monsieur? Enfin, je dis « un », mais c’est très rare que j’arrive à en manger un seul, je dois vous l’avouer! J’ai du mal à me retenir!

 

Dans la version d’aujourd’hui, c’est carrément un voyage régressif que je vous propose, puisque j’y ai mis de la Vache qui rit.

Pour compenser la douceur du fromage, j’ai ajouté du chorizo qui relève le tout. Je l’aime piquant, mais prenez du doux si vous préférez, ou remplacez-le par du jambon si vous cuisinez pour des enfants…

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment composer un bar idéal?

Photo Adrian Scottow @Flickr

Vous l’aurez sans doute remarqué au nombre de recettes de tartinades que je propose, j’adore organiser des apéritifs. C’est un plaisir pour moi de recevoir et j’aime aussi bien préparer de petites choses gourmades à picorer que préparer des cocktails en tous genres. J’ai une collection de bouteilles assez étoffée (c’est un euphémisme) à force d’acheter toujours le petit ingrédient qui manque pour telle ou telle recette de cocktail… Et j’ai toujours l’impression qu’il manque quelque chose quand je repère une recette qui me plait, pas vous?

Alors, je me suis demandé quel étaient les basiques pour composer un bar qui permette d’improviser un grand nombre de cocktails, mais aussi de faire plaisir à des invités qui ont des goûts différents. Ma liste est déjà très étoffée et tout n’est pas indispensable bien sûr, cela dépend de vos goûts et de ce que vous aimez préparer… Mais en vous en inspirant, vous devriez être capables de préparer de savoureux cocktails pour les soirées entre amis, mais aussi de profiter de bons alcools servis purs, bref, vous pourrez jouer au parfait barman à la maison!

Les eaux-de-vie

Les eaux de vie sont la base de nombreux cocktails. Certaines personnes n’aiment que les cocktails au rhum, d’autres au whisky, donc c’est à adapter selon vos goûts mais dans l’absolu,  les basiques les plus utilisés dans les cocktails sont la vodka, le gin, le whisky (et le bourbon),  le rhum et la tequila (et la cachaça si vous aimez la caïpirinha). Le cognac, l’armagnac et le calvados font aussi de délicieux cocktails à la française.  Si vous aimez voyager lors de vos apéritifs, l’aquavit permet de super associations également.

Bitters, vins cuits et autres

En association des alcools forts, ou seuls, les bitters comme l’Angostura et les vermouth (blanc, rouge et dry) sont des indispensables des cocktails. A consommer avec de l’eau mais aussi en cocktails, le pastis est aussi indispensable, et vous pouvez investir dans une bouteille d »absinthe si vous aimez ça.  A consommer tel quel mais aussi en cocktail, le porto rouge est souvent apprécie, ainsi que sa variante blanche, un peu moins connue. Enfin, je vous recommande d’avoir de l’Apérol pour les spritz, du Pimm’s pour le cocktail du même nom, et pourquoi pas un apéritif à base de vin un peu old fashionned comme le Lillet.


Photo Adrian Scottow @Flickr

Liqueurs

Les liqueurs peuvent être consommées sur glace telles quelles ou entrer dans la composition de pas mal de cocktails. Il en existe des dizaines, mais voici celles qui semblent servir le plus souvent dans les cocktails. Adaptez ce choix à vos goûts pour éviter d’avoir des bouteilles qui trainent 10 ans dans vos placards… Le basique indispensable est bien sûr la crème de cassis qui permet de composer le fameux kir ou sa variante royale au champagne. Dans le même esprit, j’aime aussi beaucoup la liqueur de pamplemousse pour réaliser le fameux rosé pamplemousse.  Du côté des saveurs gourmandes, le Bailey’s, la liqueur de cacao et la liqueur de café (Kalhua) entrent dans la composition de nombreux cocktails. Enfin, un triple sec comme le grand Marnier ou le Cointreau est toujours une valeur sûre. Ajoutez du curaçao bleu pour les cocktails aux couleurs des mers des du sud, et vous avez une bonne base de départ pour parer à toutes les envies.

Traditions régionales

J’aime beaucoup ramener des apéritifs et boissons régionales de mes voyages, ça permet de faire découvrir quelque chose d’un peu différent aux invités et on peut aussi faire des cocktails très sympa avec. Parmi mes chouchous, j’aime particulièrement le cap corse, le Picon, le Pineau des Charentes blanc et rouge, le Cidre  et le poiré et enfin le Pommeau de Normandie, mais chaque région regorge de trésors!


Photo Michael Korcuska @Flickr

Bière & cidres

En bonne nordiste, je n’imagine pas de ne pas avoir un choix de bières significatif pour mes invités. Ce n’est pas l’ingrédient à cocktails le plus répandu, mais il en existe quand même un certain nombre, comme le Picon bière ou le Monaco, mais aussi d’autres plus élaborés. Mes bières favorites sont les IPA dont j’apprécie l’amertume, mais cela ne plaît pas à tout le monde, aussi j’essaye d’avoir aussi d’avance une blonde et une ambrée. Plus spécifique mais il y a des amateurs (comme moi), les stout et les brunes sont aussi très sympa. Le cidre est une bonne option quand on reçoit des gens qui n’aiment pas trop l’alcool ou qui vont conduire car il est très léger. L’automne, j’aime faire des cocktails aux cidre avec un peu de calvados, du sirop de cannelle et des morceaux de pomme, un régal.

Vins et champagnes

Les vins et champagnes sont des basiques qu’on peut consommer tel quels ou utiliser dans une multitude de cocktails. Le crémant ou le champagne sont parfaits tels quels ou pour les kirs et soupes de champagne. Le Prosecco est idéal pour les spritz, mais peut être remplacé par un autre vin mousseux si vous voulez acheter moins de variantes. Un choix de vins rouges légers ( par exemple, Bourgogne, beaujolais, ou vins de la Loire comme le Bourgueil), de blanc frais (Bourgogne, Languedoc léger ou Loire), ou de rosé léger ( côte de Provence ou Anjou léger) permettront de répondre aux goûts de tous vos invités.

Sirops et édulcorants

Les sirops permettent d’aromatiser les cocktails. Il en existe un choix impressionnant et vous pouvez vous lancer dans une collection si vous en avez envie. Les plus utiles sont le sucre de canne, que l’on trouve dans énormément de cocktails, et la grenadine. Ensuite parmi les sirops à cocktail, vous n’avez que l’embarras du choix. Mes chouchous du moment sont ceux au sureau, à la verveine, à l’abricot, au melon, à la barbe à papa, à la vanille, à la mirabelle, au coquelicot, à la pistache… Enfin, il vous faudra toujours dans vos placards du sucre blanc et roux.

Jus de fruits

Les jus de fruits peuvent être servis seuls, en cocktails de fruits sans alcool ou bien sûr, entrer dans la composition de cocktails aux fruits. Le jus de citron jaune et vert peuvent vraiment vous dépanner lorsque vous n’avez pas de citrons frais, et ils se conservent très bien donc je recommande de toujours en avoir au frigo. Le jus d’orange est un basique à avoir d’avance, ainsi que le jus de tomates si vous êtes amateurs de bloody Mary.


Photo Michael Korcuska @Flickr

Eaux et sodas

Les eaux et sodas ont de nombreux usages. Si vous n’en consommez pas au quotidien, privilégiez des bouteilles individuelles pour éviter le gaspillage car ils s’éventent vite une fois ouverts. Les basiques à avoir sont l’eau gazeuse, pour le mojito, le tonic pour le gin tonic, le cola et la limonade.

Autres

Pour finir, il y a quelques basiques du placard très utiles pour les cocktails, comme la Sauce Worcestershire, le Tabasco, le sel de céleri qui vous permettront de réaliser le fameux Bloody Mary. Les olives vertes décoreront des cocktails comme le martini. Un shaker, un jigger, une cuiller à mélange, une passoire à glaçons (ce n’est pas pareil qu’une passoire à pâtes!), un chinois, un pilon, un presse agrume, sont les accessoires les plus utiles.

Voilà, avec cette liste, vous devriez être paré pour devenir un champion du cocktail et des apéros!  Et vous, quels sont vos cocktails préférés?

Sources d’inspiration  :
http://www.deguermantes.com/articles/2017/6/5/le-bar-maison-ideal
https://www.villaschweppes.com/article/les-alcools-et-les-ingredients-a-avoir-chez-soi_a648/1
https://avis-vin.lefigaro.fr/spiritueux/o26611-aperitif-quelles-bouteilles-pour-se-constituer-le-bar-ideal

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Gâteau fourré à la confiture de fraises

Aujourd’hui, je vous présente un gâteau tout simple mais dont la décoration pourrait vous intéresser si vous organisez un goûter anniversaire pour un enfant prochainement. Les anniversaires sont toujours une occasion de passer un bon moment tous ensemble et qui dit moment en familles dit repas, et bon gâteau derrière!
 
 
J’ai eu cette fois envie de réaliser un gâteau fourré à la confiture, parce que c’est simple et que les enfants les apprécient en général. Il s’agit d’un gâteau très simple décoré avec un glaçage et des petites billes multicolores. Ce n’est pas du grand art, je n’en suis pas capable mais il reste très joli et parfumé, et a beaucoup plu dans ma famille!
 
Le biscuit demande une grande quantité d’œufs, c’est ce qui va permettre d’obtenir une texture aérienne qui rappelle une génoise, mais enrichie d’amandes, ce qui ne gâche rien.
 
A l’intérieur, j’ai mis une gelée de fraises, mais un autre fruit rouge conviendra tout à fait, ou même une confiture d’oranges, de pommes… Cela perdrait son côté printanier mais serait tout aussi bon, à vous de voir ce que vous avez dans vos placards! Cette recette est d’ailleurs parfaite pour écouler les vieux pots qui traînent en attendant désespérément qu’on les mange!
 
 
J’ai trouvé cette recette sur un blog très sympa que je vous invite à découvrir, le blog de Kekeli. Elle recommande de décorer le gâteau avec des fruits rouges, ce que vous pouvez faire bien sûr. Moi j’avais prévu ce gâteau pour un anniversaire donc j’avais une décoration spécifique en tête, j’ai formé un chiffre avec des petites billes de sucre.
 
Si vous voulez reproduire cette décoration, imprimez ou dessinez simplement le chiffre sur une feuille cartonnée et évidez le avec un cutter. Posez ce pochoir sur le gâteau, ajoutez un peu d’eau à l’aide d’un pinceau pour que la surface devienne un peu collante, et versez les petites billes. Ultra simple!
 
 
 
Pour 8 personnes 



!Pour le biscuit

8 jaunes d’œufs

125 g de sucre

5 blancs d’œufs

60 g de farine
140 g d’amandes en poudre

!Pour la garniture intérieure

450 g de gelée de fraises

!Pour le glaçage

250 g de sucre glace

1 c. à s. de jus de citron

Un peu d’eau



Préchauffez le four à 180°C.

Battez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à obtention d’un mélange mousseux. Montez les blancs d’œufs en neige ferme. Incorporez-les à l’appareil ci-dessus ainsi que la farine et les amandes.
Versez cette pâte dans un moule à charnière de 26 cm de diamètre tapissé de papier sulfurisé et lissez-la. Faites cuire 25 minutes.

Laissez tiédir, démoulez le biscuit et ôtez délicatement le papier sulfurisé. Laissez refroidir complètement le biscuit, puis coupez-le horizontalement en trois.

Badigeonnez votre confiture sur les deux tranches de biscuit du dessous, puis superposez-les et pressez légèrement.

Mélangez le sucre glace avec le jus de citron et éventuellement un peu d’eau dans un petit bol jusqu’à obtenir un mélange lisse.
Le glaçage devra juste être assez mou pour être badigeonné sur le gâteau. Étalez-le sur le gâteau.

Laissez sécher le glaçage. Décorez à votre convenance, avec des billes en sucre comme moi par exemple.
 
Source d’inspiration :
http://kekeli.over-blog.com/2015/07/gateau-aux-fruits-rouges-et-aux-amandes.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Légume de saison : la betterave

Photo Jeremy Keith @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci pour démarrer l’année, on se penche sur la betterave.
 
Beaucoup de gens sont réticents à l’idée de manger de la betterave car ils ont testé les cubes imprégnées de vinaigrette à la cantine quand ils étaient enfants… C’est dommage car la betterave fraîche a beaucoup à offrir avec sa saveur douce et légèrement terreuse, sa texture lisse et veloutée, sans oublier sa jolie couleur!
 
Originaire d’Europe méridionale, la betterave a une couleur rouge vif qui provient de pigments qu’aucun autre légume ne possède.
Dans le temps, ses feuilles étaient consommées plutôt que la racine. Aujourd’hui, la betterave est consommée dans une grande partie de l’Europe et est largement utilisée dans les cuisines scandinave, européenne de l’est et russe.
 

Photo Julian Burgess @Flickr
 
 

Comment choisir des betteraves?

 
Les betteraves doivent être lisses avec une peau ferme, une surface lisse et non endommagée, et une belle couleur rouge foncé. Les plus petites sont plus tendres, évitez celles de plus de 6 cm de diamètre si possible.
 
Si les feuilles sont encore présentes et que vous voulez les consommer, elles doivent être nettes, fraîches, ni trop longues ni trop épaisses, vert vif avec des veines roses. Achetez-en de petites quantités pour garantir leur fraîcheur car elles se gardent peu. 
 
 

Quand les betteraves sont-elles de saison?

Ce légume-racine se trouve toute l’année mais c’est de juin à novembre qu’elle est la plus douce et la meilleure. Les betteraves plus jeunes de début de saison sont tendres et savoureuses crues. 

Comment conserver des betteraves?

Les feuilles doivent être utilisées dans les un ou deux jours qui suivent l’achat, mais gardée à l’abri de l’humidité, la racine se conserve plusieurs semaines.
 
Conservez les betteraves dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il n’est pas nécessaire de les envelopper. Coupez les feuilles et rangez-les dans un sac en plastique dans le bac à légumes. 
 

Photo Rae Allen @Flickr
 

Comment préparer des betteraves?

 
Les racines de betterave peuvent être consommées cuites, crues ou en jus. Les jeunes betteraves peuvent être râpées crues dans les salades, tandis que les betteraves plus grosses doivent être cuites. Vous pouvez porter des gants en caoutchouc pour couper et manipuler les betteraves et utiliser une planche à découper en verre plutôt qu’en bois, car la pigmentation laisse des taches assez tenaces.
 
Pour les cuisiner entières, rincez-les d’abord à l’eau courante. Coupez les tiges à environ 2,5 cm au-dessus de la betterave. Pour préserver la couleur et les nutriments de la betterave, n’enlevez pas la peau ni les racines avant la cuisson. Faites cuire jusqu’à ce qu’une brochette pénètre facilement dans le cœur. 
 
La betterave cuite peut être râpée ou coupée en tranches et servie avec une salade. Elle peut être marinée, réduite en purée ou transformée en un relish ou un confit. 
 
Les jeunes feuilles peuvent être préparées comme les épinards – bouillies, cuites à la vapeur, au micro-ondes, sautées dans un fond d’eau ou utilisées crues en salade.

Mes recettes favorites aux betteraves

 
Verrines betterave et chèvre
 
Houmous à la betterave
 
soupe-betterave-chou
Soupe rose betterave chou rouge
 
shooter-menthe-betterave-3
Shooter menthe betterave
 
C’est ensuite à vous – si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Dip de foie de morue

Aimez-vous le foie de morue? Ça sonne comme une punition pour les enfants pas sages, non? De mon côté, mes parents avaient sans doute du mal à me punir car que ce soient les épinards, la soupe ou le foie de morue, je crois que j’aimais à peu près tout ce que les enfants sont sensés détester. 
  
 
Désormais je ne mange plus de foie de morue, mais j’ai retrouvé cette recette que j’avais réalisé il y a quelques temps pour un apéro et qui avait beaucoup plu à ma famille. J’avais une boite qui traînait dans les placards.
 
 
J’ai eu envie de la préparer plutôt que de la servir telle qu’elle, et ce fût une super découverte. Si le foie de morue ne vous rebute pas, cette recette est faite pour vous!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Mes idées d’activités pour chaque mois de l’année

Photo Miguel Virkkunen Carvalho @Flickr

Vous le savez, j’aime varier les plaisirs et vivre au rythme des saisons. L’an dernier, je vous ai proposé chaque mois mes idées d’activité pour profiter à fond du moment présent. Voici donc un petit récapitulatif mois après mois pour vous aider à vous y retrouver!

Janvier

Noël est en passe de devenir un lointain souvenir et il est facile de passer en mode hibernation après les festivités de fin d’année! On dit d’ailleurs que janvier est le mois du blues monday, le jour le plus déprimant de l’année. Mais ce n’est pas une fatalité et il ne tient qu’à vous de faire durer la magie de l’hiver en ce mois de janvier!

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de janvier

 


Photo Giuseppe Milo @Flickr

Février

Contrairement à la croyance populaire, février n’est pas que le mois de la saint Valentin! Et même si février est le mois le plus court de l’année, et que la nuit tombe encore très tôt, il y a  de nombreuses choses à fêter en cette période. 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de février

Mars

Pour moi qui suis dans le nord, le beau temps est encore loin mais pour certains, les prémices du Printemps sont bel et bien là! 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de mars

 


Photo Antonio Castagna@Flickr

Avril

Le printemps est dans les airs! Les enfants (et adultes) du monde entier sont prêts à abandonner les manteaux au profit des shorts et des t-shirts. 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de avril

Mai

Il y a plein de raisons d’aimer le mois de mai : c’est le début de l’été, la nature est en éveil, et on peut enfin recommencer à manger et à boire à l’extérieur! Si vous avez besoin d’une autre raison pour achever de vous convaincre, pensez à tous les jours fériés en mai.

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de mai

Photo Becky Matsubara @Flickr

Juin

Qui n’aime pas cette période où l’on profite du beau temps et où on se projette sur ses vacances à venir?

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de juin

Juillet

Les enfants sont en vacances, et certains de nous préparent leurs valises tandis que d’autres vont encore devoir patienter un mois ou plus avant de mettre les voiles au soleil! Quoiqu’il en soit, les vacances sont dans l’air et dans les esprits de tout le monde, et on se détend à l’ombre des terrasses le soir…

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de juillet

Photo Giuseppe Milo @Flickr

Août

C’est pour beaucoup le mois des vacances et donc un mois que l’on ne passe pas forcément chez soi, mais il ne fait pas oublier ceux qui ne partent pas! Il suffit alors de pas grand chose pour donner au mois d’août un air de vacances, même en restant chez soi! 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de août

Septembre

Pour certains, le mois de septembre peut sembler un peu rabat-joie, car il marque la fin des vacances et l’arrivée de la rentrée scolaire. Mais les beaux jours ne sont pas finis, et plutôt que de se résigner, mieux vaut chercher plein de raisons d’apprécier ce mois et d’en profiter à fond!

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de septembre

 

Photo Ian Sane @Flickr

Octobre

Si beaucoup d’entre nous regrettent la fin de l’été, je trouve qu’il y a beaucoup de points positifs dans ce mois, et qu’il peut être vraiment chouette sur de nombreux aspects.  

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de octobre

Novembre

Nous sommes sur le point de passer à la vitesse supérieure avec l’approche des fêtes… 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de novembre


Photo PokemonaDeChroma @Flickr

Décembre

On clôture l’année en beauté avec le mois de décembre! Nous allons bien sûr célébrer Noël et le nouvel an, mais il y a plein d’autres façons d’apprécier ce joli mois festif! 

Découvrir mes idées pour profiter à fond du mois de décembre

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Mes idées pour des week-end fun et pas chers

Il n’y a pas que le shopping dans la vie! Je ne sais pas vous, mais moi j’aime faire des choses qui changent le week-end, pour vraiment me vider la tête et déconnecter du travail. Pour autant, je ne peux pas sauter dans l’avion à chaque fois que j’en ai envie! Alors, j’essaye d’avoir des idées de petites choses à faire qui permettent de se changer les idées, de voir du monde, de profiter d’une ambiance sympa, et ce, pour pas cher et sans s’éloigner beaucoup de chez soi. Je pense que beaucoup de ces idées peuvent s’appliquer à n’importe quel endroit en France, c’est pourquoi je les partage avec vous aujourd’hui! Allez, on part en week-end?

Les brocantes et vide-greniers

 
Dès qu’il fait beau, j’adore me promener dans les brocantes ou autres vide-greniers des villages alentours. On y fait des trouvailles, mais j’aime aussi profiter de l’ambiance, prendre le temps de découvrir le village où cela se produit, prendre l’air… L’hiver, on trouve des bourses aux jouets ou des brocantes organisées en salle, c’est moins sympa mais ça permet de continuer à se promener sans avoir trop froid!
 
Photo Mike Mozart @Flickr

Les bouquinistes

 
Dans le même esprit, j’aime aussi beaucoup chiner des livres d’occasion, prendre le temps de les feuilleter, de les choisir, de fouiller, ça amuse aussi beaucoup les enfants. Pour ça, il y a les bourses aux livres, mais aussi les boutiques d’occasion. A Lille, nous avons aussi une bourse aux livres permanente dans une très jolie cour carrée ancienne, c’est un must à visiter quand on visite la ville et on y trouve en permanence de super livres, anciens ou plus récents. Il existe aussi en Belgique dans les Ardennes, un « village du livre », Redu, qui compte un nombre invraisemblable de bouquinistes dont certains sont situés dans de très jolies boutiques, je compte aller le découvrir au printemps prochain.
 
Photo Iván Santiesteban @Flickr

Les cueillettes de légumes et fruits

 
J’adorerais avoir un superbe jardin fruitier mais il faut se rendre à l’évidence, quand on vit dans une ville de + de 100.000 habitants, les grands jardins se font rares! La solution, c’est d’aller faire sa cueillette à la ferme, c’est vraiment amusant et pédagogique pour les enfants. On passe un bon moment, on profite du plein air, on apprend plein de choses sur les fruits et légumes, et ce pour pas un rond, à part le prix des produits que l’on choisit de ramener chez soi.
Dans la même idée et totalement gratuit, vous pouvez aussi aller en forêt, chercher des myrtilles, des noisettes, des champignons… Pour ces derniers, demandez de l’aide en pharmacie pour être sûrs que vous ne vous êtes pas trompé(e) avant de les manger.
 
Photo Ray Beaulieu @Flickr

Découvrir une ville pas loin

 
Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour en prendre plein la vue! Il y a forcément des dizaines de petits villages que vous ne connaissez pas près de chez vous et ils ont tous des petits recoins mignons à découvrir. Façades anciennes, églises classées, canaux ou encore monuments historiques ou vestiges de guerre, en fouillant sur internet ou dans des guides sur votre région, vous ferez de super découvertes.
 
Photo Dmitry Eliuseev @Flickr

Visiter un musée ou lieu de votre ville

 
On réalise souvent que l’on connait moins bien sa propre ville que celles que l’on visite en vacances, car durant l’année, pris dans la routine, on oublie de prendre le temps d’aller visiter les lieux historiques, les musées… Rien qu’à Lille, je sais que je n’ai jamais visité la maison natale de Charles de Gaulle, ni la célèbre villa Cavrois par exemple.
 

Les événements gastronomiques ou artisanaux

 
Fête de la pomme, de la cucurbitacée, du houblon… Chaque village y va de sa petite fête et si vous avez des enfants, c’est une super occasion de leur faire découvrir des bons produits, de leur faire profiter de petits concerts ou activités gratuites, et  vous, vous pourrez toujours voire un verre, faire des dégustations… Il y a aussi des salons de la gastronomie, du chocolat, du vin… Où l’on découvre plein  de choses, et on en ressort également le ventre plein.
 
Photo Marco Verch @Flickr

Aller à la mer ou près d’un lac

 
Même quand on n’a pas la chance de vivre près de la mer, il y a bien un lac, un canal, ou un point d’eau quelconque auprès duquel on peut aller se relaxer. La présence de l’eau fait toujours un bien fou! En ce qui me concerne, je peux être en moins d’une heure à la mer (un train nous relie en 30 minutes à Dunkerque, ce qui est plus rapide que d’aller à l’autre bout de la métropole en tramway!) , mais j’ai aussi découvert qu’il y avait de nombreux lacs dans ma région, je pense aller les visiter petit à petit.
 
Photo Rebecca Siegel @Flickr
 
Et vous, avez vous d’autres idées pour vous dépayser et vous changer les idées pour pas trop cher?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé pizza par ici, vous ne trouvez pas? Remarquez que moi, je pourrais parler pizza chaque semaine et je ne trouverais pas ça excessif, tant c’est un plat que j’adore! Quand j’étais enfant, j’aimais les pizzas mais je n’ai pas souvenir que c’était un plat aussi gastronomique à l’époque. On achetait une jambon-fromage toute prête au supermarché, on la mettait au four et c’était parti! C’était déjà très chouette quand j’y repense.
 
 
  
 
De nos jours, on fait des pâtes à l’italienne, on met des fromage italiens, de la roquette dessus, un filet de balsamique, de la truffe parfois… C’est plus élaboré et je dois dire que j’adore, car c’est vraiment un repas qui met à l’honneur les produits frais. On est assez éloignés de la malbouffe quand on y réfléchit bien!
 
 
Ce qui m’a bien plu avec cette pizza, c’est la saveur du comté qui parfume bien l’ensemble. Il est un peu plus prononcé que du gruyère ou de la mozzarella. Additionné à la saucisse et aux pommes de terre, c’est une pizza finalement assez rustique et bien nourrissante!
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment organiser des fêtes de fin d’année plus éthiques?

Source Marco Verch @Flickr
 
A l’approche des fête de fin d’année, je vous propose aujourd’hui de réfléchir à comment organiser des fêtes plus équitables! Hé oui en ces périodes de fête, on pense bien sûr à faire plaisir à son prochain, à nos amis, nos enfants… Mais si on peut en plus penser à notre planète et à ceux qui nous entourent, c’est encore mieux! En cherchant un peu, il n’y a rien de bien contraignant à faire pour cela, alors pourquoi s’en priver?
 
Suivez mes petits conseils pour des fêtes vraiment responsables!
 

Évitez la vaisselle et les serviettes jetables

 
Si vous manquez de plats ou de vaisselle, demandez à vos invités d’amener ce qui manque. Pour les serviettes, investissez dans de belles serviettes en tissu assez neutres (on évite les bonhommes de neige) pour qu’elles puissent resservir à toutes les occasions. C’est bien plus joli et économique sur le long terme!
 

Ralentissez sur le foie gras

 
Je sais que je vais en perdre plus d’un là-dessus, c’est une institution des fêtes mais nous sommes plus nombreux chaque année à arrêter d’en consommer ou à ralentir notre consommation à cause de la technique du gavage. La bonne nouvelle pour les accros, c’est que celle-ci n’est pas obligatoire pou obtenir un foie gras, et certaines fermes, malheureusement rares, arrivent désormais à produire du foie gras sans gaver les oies, c’est à dire en les laissant simplement se nourrir plus pour l’hiver et donc se « gaver » elles-mêmes et sans souffrance. Pour ceux qui en trouveront c’est le top car en plus ces foie gras sont, dit-on, délicieux! De mon côté, je n’en achèterai tout simplement pas, il y a bien d’autres mets qui me plaisent plus pour les fêtes.
 
Source Frédéric BISSON @Flickr

Adoptez un calendrier de l’avent réutilisable et zéro déchet

 
Plutôt que d’acheter un calandrer de l’avent plein de plastique, achetez un très beau calendrier en bois que vous réutiliserez chaque année, ou cousez en un avec de jolies chutes de tissu. remplissez-les de sucreries zéro déchet ( chocolats achetés au poids sans emballage) et le tour est joué!
 
Source whatleydude @Flickr

Envisagez des cadeaux plus écolos

 
Je ne parle pas forcément d’offrir des gourdes ou des shampoings solides à toute vitre famille ( encore que, pourquoi pas!), mais d’envisager d’autres options : les cadeaux d’occasion, si les personnes que vous fréquentez l’acceptent, ou mieux, les cadeaux immatériels: offrez du temps ensemble, comme un week-end en famille, un resto… ce sont de bon souvenir que vous créerez et cela risque de plaire encore plus à vos amis que des attrape poussière!
 

Achetez localement

 
A défaut d’arrêter de consommer, prenez le temps d’acheter localement pour cette fête. Souvent, à la dernière minute, on panique, on se dit qu’on aura plus vite fit de finir dans un centre commercial énorme où tout est à portée de bras, mais c’est juste un véritable enfer! En anticipant un peu, vous pouvez acheter vos légumes chez le primeur, vos cadeaux chez des petits libraires ou boutiques indépendantes, vos objets de déco au marché de Noël de votre ville… Le shopping devient alors un pur moment de plaisir, et votre argent ira dans la poche de petits commerçants plutôt que d’enrichir des chaines.
 
Source RubyGoes @Flickr

Pensez aux autres

 
En cette période de grand faste, on peut certes se faire plaisir, mais on n’est pas obligé d’oublier les autres pour autant. cette période est idéale pour faire preuve de charité. Si vous avez des enfants vous pouvez leur proposer quelques mois avant les fêtes de faire le tri pour faire de la place aux nouveaux jouets. Ceux en très bon état peuvent être donnés à des associations qui les distribuent comme Ludopital ou les vendent comme Oxfam, dont les bénéfices permettent d’agir contre les injustices et la pauvreté au niveau mondial.
 
Source Dhilung Kirat @Flickr
 
Et vous, pensez-vous à l’éthique lorsque vous réparez le fêtes de fin d’année? Si oui, avez-vous d’autres idées?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0