Archives par mot-clé : tartinade

Légume de saison : l’ail

Photo Mike Mozart @Flickr   

Bien qu’on le trouve toute l’année sur nos étals et qu’on le consomme à tout moment sans aucune distinction, l’ail a une saison, et c’est maintenant… Découvrez dans cet article comment le cuisiner et le mettre à l’honneur dans vos assiettes. Si vous n’avez pas peur pour votre haleine, vous allez vous régaler !

Comment choisir l’ail?

Pour choisir de l’ail frais, cherchez des têtes pas trop larges, mais plutôt denses et lourdes par rapport à leur taille. Si elles ont été stockées dans un endroit sec et protégé de la lumière, c’est l’idéal. Évitez les têtes qui sont tachées ou qui commencent à germer. L’ail pourra se conserver jusqu’à 1 mois, si vous le conservez à température ambiante dans un lieu bien ventilé.


Photo JMacPherson @Flickr

Quand l’ail est-il de saison?

L’ail a deux saisons en France, au printemps et à l’automne, bien qu’on le trouve toute l’année sur les étals.


Photo Clyde Robinson @FLickr

Comment conserver l’ail?

L’ail présente l’avantage d’être disponible toute l’année et de très bien se conserver sans sécher trop vite. Si besoin, vous pouvez l’émincer finement et le congeler pour ensuite l’utiliser en petite quantité quand vous en avez besoin.


Photo Scott Feldstein @Flickr

Comment préparer l’ail?

Pour préparer de l’ail, séparez d’abord les gousses de la tête. Enlevez les peaux sèches. Couper la gousse en deux pour prélever le germe central et enfin, écrasez la gousse à l’aide pour du plat d’un couteau ou d’un presse-ail. Vous pouvez aussi l’émincer selon les besoins de votre recette . Lorsque vous faites cuire de l’ail, surveillez-le bien car il peut très vite brunir et devenir amer. Pour mettre l’ail à l’honneur dans votre cuisine, essayez l’ail rôti au four ou encore la soupe à l’ail. Il sera également délicieux dans une purée de pommes de terre, avec des légumes rôtis au four ou avec du riz.


Photo Elijah van der Giessen @Flickr

Mes recettes favorites à l’ail

 


Petites pommes de terre primeurs à l’ail et petits pois


Mont d’or à l’ail et au vin blanc

pain-ail-herbes-2
Pain à l’ail façon belge


Pommes de terre rissolées à l’ail

dip-tcheque-3
Tartinade tchèque à l’ail

soupe-ail-2
Soupe à l’ail et aux herbes

houmous-chou-ail-3
Houmous au chou et à l’ail rôti

baguette-ail2
Baguette à l’ail

puree-chou-fleur-romarin
Purée de chou fleur au romarin et à l’ail

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Que faire avec de la feta?

Aujourd’hui, je vous propose un article qui est devenu une sorte de rendez-vous mensuel sur ce blog. Il s’agit d’un petit post pour vous aider à écouler un produit si vous en avez en trop dans vos placards et si la date de péremption approche. Aujourd’hui c’est sur la feta qu’on va se pencher. Comment écouler un paquet entamé ou complet très facilement ? C’est simple, il y a plein de recettes géniales pour ça, que je vous propose ci-dessous.

Un risotto

Le risotto ne se prépare pas traditionnellement avec de la feta, mais sur une base de risotto aux champignons ou de risotto à la tomate, vous pouvez après la cuisson égrener la feta directement dans les assiettes, c’est un régal.

Une soupe

Si vous avez une petite quantité de feta à finir, saupoudrez-la au-dessus de vos bols de soupe, cela fait joli et donne du goût à votre repas. J’avais par exemple tu réalisé cette soupe de potimarron et feta délicieuse!

Une salade

C’est le choix le plus évident même si on n’en a pas forcément envie quand il ne fait pas chaud… Il existe évidemment la salade grecque, mais on peut faire des variantes plus simples, comme cette salade de concombres et feta. Je trouve que la feta va aussi très bien dans les salade de lentilles comme celle-ci.

Un cake

La feta et délicieuse dans les cakes salés qu’elle parfume agréablement. Prévoyez un cake feta olive et origan par exemple, c’est un délice.

Des tapas pour l’apéro

Vous pouvez tout simplement couper votre feta en dés, la faire mariner dans un peu d’huile d’olive avec des herbes et la servir avec des cure-dents à l’apéro. Vous pouvez aussi réaliser des olives marinées à la feta c’est totalement addictif.

Un dip apéro

J’adore réaliser cette tartinade à la feta et au citron. J’avais testé cette recette il y a longtemps et je l’ai refaite plusieurs fois tant elle est délicieuse. 

Une bruschetta

La bruschetta est un peu ma recette idéale quand j’ai des restes à écouler. On peut y mettre les légumes qu’on a dans le fond du frigo, une base de crème, de moutarde ou de sauce tomate, et on étale du fromage par-dessus. Il n’y a pas plus simple! La feta se prête parfaitement à cet exercice comme vous pouvez le voir notamment dans cette bruschetta aubergine feta et origan, ou encore dans ces toasts feta et miel.

Et vous, quels sont vos recettes fétiches pour utiliser de la feta ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Machine à soda : écolo ou pas ?

Vous l’avez sans doute remarqué au travers de certains de mes précédents posts, depuis quelques années, j’ai essayé d’adopter une démarche de plus en plus écologique. Dans ce contexte, j’ai notamment essayé de réduire ma consommation d’emballages plastiques ménagers : barquettes, flacons, canettes et bien sûr les bouteilles en plastique qui représentent la plus grande part de nos déchets quotidiens, bien qu’étant les plus faciles à éliminer de notre routine.

Si je ne suis pas nécessairement une grande consommatrice de sodas ou d’eau gazeuse, j’ai eu la chance de me faire offrir une machine à soda dernièrement, et aujourd’hui je vais vous parler de mon expérience personnelle par rapport à cet appareil. Est-ce vraiment un accessoire écolo ou pas ? Est-ce que je vous la recommande ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Réalisez votre eau gazeuse vous-même

J’utilise ma machine à soda majoritairement afin de réaliser de l’eau gazeuse. J’ai l’habitude d’en faire pour accompagner le repas à chaque fois que je reçois des invités. J’en réalise aussi pour agrémenter des cocktails, ou simplement au retour des beaux jours, pour apprécier une eau gazeuse bien fraîche avec une rondelle de citron en terrasse…

Cela m’évite notamment de devoir stocker des packs d’eau gazeuse en prévision de ces petites envies du quotidien, mais surtout de réduire ma part de déchets de façon considérable. Si vous buvez souvent de l’eau gazeuse, vous avez sans doute remarqué que certaines marques ont des bulles plus ou moins fines, et j’imagine que vous avez votre préférence. Il est également possible de choisir la grosseur de ses bulles avec une machine à soda. Pour en savoir plus à ce sujet, visitez eau-petillante.fr, le guide ultime pour tout savoir sur les machines Sodastream.

Réalisez vos sodas et limonades maison

Je ne suis pas une buveuse de sodas au quotidien, par contre j’aime réaliser des cocktails quand je reçois, et dans ce cas, ma machine à gazéifier me permet d’avoir à disposition toute une série de sodas de base et rend possible une multitude de cocktails, comme le gin-tonic ou le mojito par exemple. Cela me permet au passage d’en réaliser de plus petites quantités, les sodas vendus dans le commerce étant souvent conditionnés en bouteilles d’1.5 litre alors que les bouteilles des machines à gazéifier sont plus petites. L’avantage est que cela occasionne moins de gaspillage.

Je me sers également ma machine à soda lorsque je reçois des amis qui ont des enfants. Je propose aux enfants de choisir leur parfum, puis de réaliser leur propre soda pour satisfaire les goûts de chacun. L’été, je fais aussi des limonades maison, bien moins sucrées que celles du commerce, avec de l’eau gazeuse, des rondelles de citron, de la menthe et un peu de sirop d’agave, un pur délice.

Est-ce plus écologique ?

L’acquisition d’une machine à soda est effectivement plus écologique que d’acheter des bouteilles en plastique quotidiennement lorsque vous faites vos courses. La consommation d’eau en bouteille n’est pas neutre pour l’environnement, entre la fabrication de la bouteille, le transport, le recyclage… Une cartouche de CO2 (utilisée dans les machines à soda) permet de réaliser 60 litres de boissons gazeuses et évite donc la production de 40 bouteilles d’1,5 litres ou 200 canettes métalliques. Certes, les canettes en métal sont recyclables, cependant cela ne signifie pas qu’elles le sont systématiquement, malheureusement. Et éviter la production d’un emballage et son recyclage sera toujours plus écologique, car l’énergie nécessaire à cette production aura été économisée.

Est-ce que c’est plus économique ?

La réponse est encore oui. Et pour cause, les machines à soda permettent de réaliser des boissons à base d’eau du robinet. L’autre avantage est qu’elle contient bien souvent autant de calcium et de minéraux que l’eau en bouteille. Le goût dépend bien sûr des régions, mais elle ne présente aucun danger à être consommée : c’est même l’une des eaux les plus contrôlées. Chez moi à Lille, je préfère la filtrer avant de la gazéifier, ce qui a pour effet de neutraliser son goût.

On peut le faire à l’aide d’un frigo filtrant, d’une carafe filtrante ou d’un morceau de charbon déposé dans une carafe standard. Sachant qu’une machine à soda est très accessible en termes de prix, si vous avez l’habitude d’acheter beaucoup de boissons en bouteille, vous pourrez rentabiliser votre machine à soda en quelques mois seulement. Si vous en consommez peu, vous arriverez quand même à la rentabiliser. C’est en effet une machine qui ne consomme pas d’électricité et ne contient pas de circuit électronique, donc durable dans le temps. La mienne a au moins 6 ou 7 ans et elle est en très bon état.

Est-ce plus sain ?

D’un point de vue diététique, les sodas réalisés maison sont généralement moins caloriques que les sodas traditionnels. Il est en effet possible de doser la quantité de sucre de vos sodas selon vos envies en y ajoutant des arômes notamment. Certains arômes sont d’ailleurs disponibles sans sucre. Vos sodas seront donc toujours moins sucrés que ceux vendus dans le commerce.

Est-ce plus pratique ?

Je trouve cela vraiment pratique, puisque cela m’évite de porter de lourds packs d’eau lorsque je fais mes courses, de les stocker en rentrant, etc. Il y a aussi la garantie d’avoir un grand choix de boissons à disposition pour les soirées improvisées, moi qui n’aime pas être prise au dépourvu, cela me plaît beaucoup.

Comment fonctionne une machine à soda ?

Le fonctionnement est très simple, même les enfants peuvent se préparer leurs propres boissons. Il suffit de remplir la bouteille d’eau fraîche du robinet, filtrée ou non. Vous l’emboîtez ensuite dans l’appareil puis vous pressez le bouton de gazéification selon la densité de bulles que vous souhaitez (légères, moyennes ou grandes), votre boisson est alors prête. Vous pouvez ensuite y ajouter du sirop ou du soda concentré si vous le souhaitez. Les machines à soda présentent ainsi de nombreux avantages, notamment d’un point de vue pratique, écologique et économique. Vous pouvez lire aussi : tartinade au fromage “façon pub”.

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pâté de lentilles d’hiver

Je ne mange plus de charcuterie ni de viande depuis un moment déjà, et le pâté n’est franchement pas ce qui me manque le plus depuis que j’ai fait ce choix. Je n’ai jamais été fan de cette spécialité, même si je m’en achetais parfois une petite tranche chez le charcutier pour le plaisir de savourer un bon bout de pain et un petit cornichon bien croquant!
 
 
 
 
Depuis que j’ai arrêté la viande, je me suis donc simplement passée de pâté sans chercher à le remplacer. 
Quand on veut manger du pain sans consommer de charcuterie, il y a toujours le fromage et pour l’apéro, les tartinades sans viande ne manquent pas!
 
Cependant, quand je suis tombée sur une terrine de lentilles vertes de Marie Laforêt, je me suis dit que c’était l’occasion de faire un petit test culinaire. J’étais intriguée par la texture et le look rustique de cette terrine, et je voulais savoir si elle tenait la comparaison avec une terrine de viande.
 
 
Cette terrine n’est pas très compliquée à réaliser et visuellement, le résultat est bluffant. Au niveau du goût, bien sûr, on ne pourrait pas croire qu’elle contient de la viande. Cependant, il y a un petit quelque chose assez campagnard, authentique, des saveurs et une texture qui font qu’on l’apprécie autant qu’une terrine de viande. Tout comme une vraie terrine, elle se marie très bien avec des cornichons bien croquants ou des petits oignons au vinaigre, et j’ai eu un grand plaisir à la déguster ainsi que mes invités.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Tartinade au fromage “façon pub”

Après le cocktail mimosa tout vert, je vous propose une petite tartinade apéro trouvée sur un site anglais qui pourra vous inspirer si vous souhaitez célébrer la Saint Patrick. Il s’agit d’une tartinade façon “pub”. Je suis allée plusieurs fois en Angleterre et en Ecosse, et je n’ai jamais remarqué de tartinade au fromage dans les pubs, mais bon, j’imagine qu’on doit bien servir quelque chose de ce genre quelque part.. Ou alors, elle est appelée “façon pub” car elle contient de la bière… Allez savoir!
 
 
 
En tout cas, entre le cheddar, la bière, la sauce Worcestershire et la moutarde, elle a des airs de welsch cette tartinade, et ce n’est pas pour me déplaire, puisque j’ai pratiquement dédié ma vie à la recherche du meilleur welsch tellement j’aime ce plat! D’ailleurs si des nordistes passent par là et veulent me donner leurs adresses, je suis preneuse (pour quand on aura le droit de retourner au resto bien sûr…)!
 
 
Cette recette fonctionne parfaitement avec une bière éventée, donc si vous avez un reste de bouteille ouverte, ne le jetez pas.
 
Vous pouvez servir cette tartinade avec des chips, des bretzels, des bâtonnets de légumes, ou encore avec de la baguette tranchée, suivant ce que vous avez sous la main.
 
Essayez également ma recette de pain à la mimolette et à la bière ou de tartinade à la Guinness, cheddar et stilton pour compléter votre plateau gourmand!
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Beurre de champignons

C’est bientôt la chandeleur! J’adore cette fête, même si chaque année, je me dis que c’est une période où je devrais manger léger au lieu de m’empiffrer de crêpes! On sort tout juste des fêtes et ma balance semble avoir des hallucinations collectives à chaque fois que je monte dessus, mais enfin, comment dire non à une petite crêpe toute chaude et dorée? Ou plusieurs?
 
 
 
Aujourd’hui, je vous propose un petit dip parfait à mettre sur des crêpes pour la chandeleur. Il s’agit d’un “beurre” de champignons, autrement dit d’un mélange type tartinade, que l’on peut consommer chaud dans les crêpes.
 
 
Tartiné sur une crêpe, couvert de rondelles de chèvre, d’un peu de crème et simplement réchauffé et bien poivré, c’est un régal! Et comme le dip est fait à l’avance, ça en fait un plat hyper pratique et rapide à assembler!
 
En dehors de ça, vous pouvez bien sûr le tartiner sur du pain et le servir froid ou légèrement toasté au four.
 
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.la-gourmandise-selon-angie.com/archives/2014/12/08/30921143.html
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

6 assiettes de tous les jours

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir mes assiettes du quotidien. Beaucoup des plats que je présente sur ce blog sont réalisés les week-ends, ou parfois en semaine quand j’ai un peu de temps devant moi. Mais quand je n’ai pas le temps, comme tout le monde, j’improvise un truc rapide et pas toujours présentable, que je ne vous partage donc pas… Ce qui ne signifie pas pour autant que ce n’est pas bon! Dans ce cas, j’ai mes petites habitudes qui me permettent de manger sain et varié et d’improviser avec ce que j’ai dans le frigo, sans me prendre la tête. Je vous partage aujourd’hui mes recettes chouchou du quotidien pour vous donner quelques idées.
 

Les tartines au four

 
Dès que j’ai un bout de baguette ou de pain de campagne qui va rancir, je le garnis et je l’enfourne pour me faire un repas simple et gourmand. C’est très facile, il suffit d’une base : crème liquide, sauce tomate ou même moutarde. Il y a toujours quelque chose de ce genre qui traine dans le frigo… J’y dépose un petit reste de légumes cuits, un peu de fromage, selon ce qui traîne chez moi, et ce que je dois finir. Enfin, je saupoudre quelques herbes ou quelques graines par dessus, et j’enfourne pour 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le fromage soit fondant.
 
 

Les bricks

 
J’adore les feuilles de brick pour leur côté croustillant. Un petit reste de ratatouille ou de légumes cuits au frigo? J’en garnis une feuille de brick, je dépose dessus un peu de fromage ou un œuf par dessus, je passe à la poêle 2 minutes et c’est prêt! Avec une salade, c’est top!
 

Les tortillas

 
Je fais régulièrement des wraps ou tortillas de blé ou de maïs. J’adore les garnir de crudités et de fromage frais pour une version fraiche, ou d’un reste de chili pour une version mexicaine rapide. Je les utilise aussi en fond de mini pizza : j’étale le wrap dans une assiette, je le garnis comme une pizza, je le passe au four 5 minutes, et j’ai ma pizza rien qu’à moi!
 
 

Les tartes rustiques

 
Je ne me lasse pas des tartes rustiques car elles sont fines, croustillantes, et toujours hyper appétissantes. Je fais une pâte maison quand j’ai du temps, sinon je déroule une pâte brisée toute faite. J’y dépose un fond de moutarde, un reste de légumes cuits comme par exemple une poêlée d’endives, je couvre de fromage (comme toujours me direz-vous!), je rabats les bords et j’enfourne pour 20 à 30 minutes.
 
 

La soupe

 
J’adore la soupe, et j’essaie d’en faire au moins 1 litre chaque semaine les mois d’hiver. Je la verse dans une bouteille en verre et je me sers un mug ou un bol quand je veux un repas léger. Avec une ou deux tranches de pain et du bon beurre demi-sel, je me régale en 2 minutes!
 

L’apéro repas

 
Quand je sais que l’apéro va s’éterniser, et que je risque d’avoir la flemme de me faire à manger ensuite, je fais en sorte que l’apéro devienne mon repas. Plutôt que d’y mettre des kilos de chips ( bien que j’en prévoie un peu quand même), je mets des crudités et une petite sauce maison. Je prépare également quelques toasts avec une tartinade maison ou du fromage frais et des herbes. De cette façon, c’est assez nourrissant, et cela fait office de repas.
 
 
Et vous, quels sont vos petits repas rapides fétiches du quotidien?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Baguette à l’ancienne maison

Aimez-vous la baguette? Faites-vous partie de ces gens qui vont à la boulangerie tous les jours ou de ceux qui n’ont jamais de pain dans les placards? Moi c’est un peu tout ou rien… En confinement, il ne se passait pas une journée sans que j’aille acheter mon pain, car j’avais plus de temps pour petit-déjeuner, et ma fille adore savourer un bon bout de baguette fraiche!
 
 
 
Par contre pendant l’année je ne pense pas trop à en acheter, et si j’en achète au cas où, ou il finir vte par durcir car j’ai finalement fait autre chose et n’ai pas eu l’occasion de le manger…
 
Du coup je n’en achète pas souvent, et il m’arrive parfois de me retrouver à 18h avec une envie de pain et la flemme de ressortir en acheter.
 
 
Dans ce cas, je dégaine la machine à pain! En véritable sauveuse, elle me garantit du pain frais à peine 3 heures plus tard, tout chaud, un régal!
 
J’ai acheté un modèle de machine à pain qui cuit des mini baguettes, mais je préfère souvent en faire des plus grosses (format demi baguettes). Dans ce cas je les cuis au four après un pétrissage en machine. Mais tout peut être fait à la main.
 
 
Si besoin d’idées pour profiter de ce bon pain frais, jetez un œil à ma tartinade roquefort cranberries, tartinade au pois cassés ou côté sucré, ma pâte à tartiner chocolat noisettes!
 
Ci-dessous vous découvrirez les modalités pour réaliser cette recette, ainsi qu’un mélange de farine que vous pouvez réaliser pour obtenir ce pain légèrement brun et rustique. Mais vous pouvez remplacer les 100 g de farine “céréale noire” par un mélange tout fat du commerce, du type “pain de campagne” ou “céréales”.
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Légume de saison : le navet

Photo Jay & Melissa Malouin @Flickr

Le navet est un légume rustique parfait en potées et ragoûts, dans les purées ou même rôti au four. Si vous vous demandez comment bien les choisir, les préparer ou même qu’en faire, c’est par ici!


Source Jay & Melissa Malouin @Flickr

Comment choisir les navets?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des navets pas trop gros,  c’est le signe qu’ils sont jeunes et ils seront donc plus fermes et croquants. Ils doivent être bien denses et lourds dans la main. Enfin, la peau ne doit pas être plissée ou flétrie, et ils ne doivent pas être mous au toucher, signe qu’ils ont déjà trop vieilli.


Photo Tim Sackton @Flickr

Quand les navets sont-ils de saison?

Il existe différentes variétés de navets qui se récoltent à différentes saisons, ce qui en fait un légume disponible toute l’année. Cependant, nos modes de consommation en font plutôt un légume consommé l’hiver.

Comment conserver vos navets?

Les feuilles des navets s’abîment très vite, donc cuisinez-les immédiatement ou coupez-les et jetez-les avant de conserver vos navets . Si vos navets sont vendus emballés dans du plastique, vous pouvez le laisser, sinon mettez vos navets dans un sac compostable comme ceux que l’on trouve au rayon fruits et légumes des supermarchés. Une fois dans le sac, placez-les dans le bac du bas de votre réfrigérateur. Ils se garderont plusieurs jours mais ils restent meilleurs et plus croquants consommés rapidement.


Photo bnilsen @FLickr

Comment préparer les navets?

Rien de plus simple! Pour les consommer tel quels, coupez les fanes pour ne garder qu’un ou deux centimètres, enlevez les radicelles, et nettoyez-les sous l’eau. 

Mes recettes favorites au navets


Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique


Navets au saké

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Crème de haricots blancs

Vous connaissez mon amour pour les tartinades, et si elles sont les stars de l’été, je ne les abandonne pas totalement au retour des mauvais jours.
 
  
  
Bien sûr, le tzatzíki ou le caviar d’aubergines nécessitent des légumes d’été, et je respecte les saisons pour en consommer. Par contre, il existe plein de tartinades aux légumes secs qui se prêtent parfaitement aux périodes hivernales. Le houmous, à base de pois chiches, est le plus connu, mais il existe aussi des tartinades aux haricots rouges, ou aux haricots blancs, comme celle que je vous propose aujourd’hui . J’avais découvert cette idée lors d’un voyage en Roumanie, l’utilisation de ce légume sec sous forme de tartinade est très fréquente là-bas ! 
 
 
Cette version n’est pas la traditionnelle tartinade roumaine, que je vous proposerai une autre fois. C’est une petite invention simple à partir de produits du placard. Elle a parfaitement rempli son job : nous régaler ! 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1