Archives par mot-clé : tartinade

Mes idées pour un apéro d’été

Vous l’avez peut être remarqué par le grand nombre de tartinades proposées sur ce blog, je suis une fan d’apéros. J’adore proposer des petites choses cuisinées à la place des biscuits apéritif et cacahuètes, mais pour cela, la clé c’est d’avoir des recettes faciles et rapides à faire! Cela permet de se débrouiller même en cas de visite imprévue, et limite la tentation d’acheter des choses toutes prêtes par manque de temps. Aujourd’hui je vous propose donc mes idées apéro les plus faciles à réaliser, pour les fois où vous ne disposez pas de beaucoup de temps! Que vous les prépariez à l’avance ou quelques minutes avant le début de votre fête, elles vous permettront de rester à l’écart de la cuisine et de profiter de vos invités.

Des toasts apéro

Du pain, quelques garnitures comme du fromage frais et un morceau de tomate confite, c’est prêt et ça sent l’été! 
 

Des rolls apéro

En gros, vous roulez du fromage râpé et des garnitures de votre choix dans de la pâte à pizza, vous passez au four, et vous vous régalez!
 
 

Des brochettes façon tomates mozza

Tellement bonnes et pourtant si simples, ça serait dommage de se priver en cette saison!
 
brochette-caprese-tomate-mozzzarella-2

Des palmiers apéro

Très faciles à réaliser, ils peuvent être garnis de sauce tomate, de crème, d’herbes, de fromage…
 
 
 

Des crêpes roulées

Si vous avez quelques crêpes à écouler, tartinez-les de fromage frais, roulez et coupez de petit tronçons, c’est très facile à faire et cela fonctionne aussi avec des tortillas ou wraps.
 
 

Une tapenade maison

Une spécialité qui nous rappelle forcément le sud et le chant des cigales, on se sent tellement en été!
 
 
 

Et un petit cocktail pour accompagner cela, le spritz :

 
spritz-aperol-2
 
Et vous, vous avez des astuces ou recettes simples pour un apéro d’été vite fait bien fait ?

Légume de saison : le poivron

Photo  Theo Crazzolara @Flickr

En juillet, les poivrons sont dans toutes les assiettes. Comme pour la courgette ou la tomate, on a tendance à oublier qu’elles ne sont pas de saison toute l’année car elles sont tout le temps sur les étals, mais c’est bien l’été que le poivron est de saison, et donc le moment à privilégier pour en consommer…  Les poivrons sont synonymes de cuisine du soleil et parfumée, et c’est pourquoi je les adore. Maintenant que les poivrons sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver, ainsi que la liste de mes recettes favorites à faire avec des poivrons. 


Photo Green Mountain Girls Farm @Flickr

Comment choisir les poivrons?

Tout d’abord, parlons de leur couleur. On trouve souvient des trios de poivrons, ce qui permet de varier mais ils sont emballés dans du plastique non recyclable, donc privilégiez les poivrons en vrac. Si vous hésitez sur la couleur, sachez qu’ils sont interchangeables dans les recettes, mais que les verts sont les moins mûrs, donc un peu plus piquants, tandis que les jaunes et rouges, au stade de maturité plus avancé, sont un peu plus doux. Bref de ce côté là, tout est affaire de goût! Pour être sûr(e)s qu’ils soient bien frais, choisissez des poivrons brillants et sans défauts, mais aussi bien fermes. Ils doivent avoir un pédoncule encore bien frais. Évitez les poivrons à la peau qui commence à se flétrir, à devenir ridée, ou ceux qui ont des tâches ou défauts.

     
Photo ray_explores @Flickr

Quand les poivrons sont-ils de saison?

Les poivrons sont des légumes très répandus et commercialisés toute l’année. Cependant leur véritable saison s’étend de mai à août ce qui en fait un légume d’été. 


Photo *highlimitzz @FLickr

Comment conserver vos poivrons?

Vos poivrons resteront frais quatre ou cinq jours stockés dans le bac à légumes. Ne lavez pas les poivrons à l’avance, mais juste avant de les utiliser. Si vous avez trop de poivrons et que vous savez que vous ne pourrez pas tout utiliser en quelques jours, vous pouvez les congeler pour une utilisation ultérieure. Pour cela, rincez-les, séchez-les bien, et émincez-les en fines lanières. Vous pourrez les ajouter à vos poêlées et plats sans même les faire décongeler avant.


Photo Mike Mozart @Flickr

Comment préparer des poivrons?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos poivrons uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Il vous suffit d’enlever le pédoncule, les parties blanches et les graines à l’intérieur, et vous n’avez plus qu’à le couper comme vous les souhaitez. Ce légume se décline de mille façons. Il sera par exemple délicieux revenu dans les poêlées et woks en tous genres, en poivronade ou confits conservés dans de l’huile. Pensez aussi à la ratatouille, à la salade méchouïa et à la chakchouka. 


Photo Sharunas Jurevic @Flickr

Mes recettes favorites à la poivrons

 

feuilletes-poivrons-oeuf
Petites tartes carrées aux œufs et poivrons

tartinade-lentille-poivron-3
Tartinade végétale aux lentilles corail et poivrons

wrap-poulet-mais-2
Wrap au poulet, poivron mariné et ricotta

caviar-poivrons
Caviar de poivrons

poivrons-marines
Poivrons marinés aux herbes de Provence

salade-pois-chiche-poivron
Salade de pois chiches et poivrons


Maïs pimenté aux poivrons et chèvre


Poivronade jaune

Poivrons farcis au riz de konjac

Purée au gorgonzola

Le gorgonzola est un de mes fromages favoris, pour ne pas dire mon chouchou parmi tous! J’adore le servir à l’apéritif, bien crémeux, avec une baguette tranchée, quand je n’ai pas le temps de préparer une tartinade maison, ou en complément, quand je veux beaucoup de choix. J’adore aussi le cuisiner, et dès que je repère une recette qui en contient, je la mets de côté!
 
 
Dernièrement, nous avons réservé un petit week-end en mai à Venise. J’ai tout d’abord vraiment hâte de découvrir cette ville! Elle a l’air magnifique, et cela faisait vraiment longtemps que je rêvais d’y aller! Dans l’attente, je me mets à cuisiner italien à tout bouts de champs, que voulez-vous, cela m’aide à patienter…
 
 
Je ne pense pas que cette recette soit une « vraie » recette italienne, encore que, je n’en sais rien, mais l’ingrédient star est quand même un délicieux fromage italien! J’ai donc profité que j’avais un reste de fromage pour la réaliser. A la maison, nous sommes à la fois amateurs de purée et amateurs de fromage, donc je dois dire que nous nous sommes régalés!
 
J’ai trouvé cette recette sur le blog Cuisine et couleurs, elle attendait sagement d’être réalisée, et je ne regrette pas de l’avoir testée! Vous pouvez être sûrs que cette purée fera désormais partie de nos classiques!
 
Purée au gorgonzola

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Purée au gorgonzola

Ingrédients

  • 1 kg de pommes de terres à purée
  • 100 g de gorgonzola crémeux
  • 15 cl de lait2 échalotes
  • 1 gousse d'ail
  • 2 c. à s. d'huile d'olive 
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites cuire les pommes de terre dans un grand volume d'eau, départ eau froide, jusqu'à ce qu'elles soient tendres.
  2. Hachez grossièrement les échalotes et saisissez-les à feu vif à la poêle avec une cuiller à soupe d'huile d'olive pendant 3 minutes.
  3. Hachez l'ail et ajoutez-le dans la poêle puis prolongez d'1 minute.
  4. Réservez et laisser tiédir.
  5. Faites fondre le gorgonzola avec le lait dans une casserole.Réduisez les pommes de terre cuites en purée à l’aide d'un presse-purée.
  6. Ajoutez la crème au gorgonzola, mélangez pour obtenir une purée onctueuse Vérifiez l'assaisonnement.
  7. Ajoutez l'échalote et poivrez. Servez aussitôt.
 
Source d’inspiration :

Boulettes apéritives ou tartinade carottes au cumin

Revoilà la saison des apéros! En fait, je ne sais pas pourquoi j’associe les tartinades au retour des beaux jours car je ne vais pas vous mentir, chez moi il y en a toutes les semaines au menu, même en plein hiver! J’adapte simplement leur contenu : en hiver, tartinades de légumes racines aux fromages bien riches comme la raclette ou le cheddar, l’été des tartinades plus fraîches, avec de la feta, du fromage frais, des tomates séchées…
 
 
Celle-ci est une tartinade de mi-saison, car la carotte apporte un concentré de vitamines mais reste un légume que l’on trouve l’hiver en magasin. Elle a quand même de belles notes ensoleillées car elle intègre des épices comme le galanga, le gingembre, le cumin…. De quoi vous faire voyager dans les îles! Elle a une originalité, elle peut-être servie sous forme de boulettes, à croquer telles qu’elles ou à déposer sur un bout de pain suivant la préférence de chacun! Sans pain, c’est plus léger bien sûr ! Si vous décidez de la tartiner sur du pain, le façonnage en boulettes est tout à fait facultatif mais je trouve que ça fait très joli!
 
 
Si vous ne connaissez pas le galanga, c’est un rhizome très proche du gingembre et qui peut donc être substitué par ce dernier. je le le trouve plus subtil et très sympa, mais le gingembre convient parfaitement aussi, ne vous obligez donc pas à en acheter avant de tester cette recette… 
 
 
P.S. : En cette saison j’adore les carottes, vous vous régalez aussi avec ce dip carottes kiri!
 
Rillettes de carottes au cumin

Rillettes de carottes au cumin

Ingrédients

  • 200 g de carottes  
  • 75 g de Philadelphia
  • 25 g de beurre pommade
  • 1/2 c. à c. de gingembre frais haché
  • 1/2 c. à c. d'ail haché
  • 1 c. à c. de cumin moulu
  • 1 pincée de galanga en poudre
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Râpez les carottes. Épluchez et hachez l'ail et le gingembre.
  2. Mélangez tous les ingrédients dans un bol.
  3. Version tartinade : mettez au frais jusqu’au service.
  4. Version boulettes : roulez la préparation en forme de petites boules et déposez-les dans une assiette. Mettez au frais jusqu’au service.

Feuilletés à la saucisse

Pour Pâques, et si vous réalisiez des petits feuilletés à la saucisse? Dans ma famille, ce sont des classiques et je ne me souviens pas d’un repas de fêtes de mon enfance où on n’en servait pas! C’était un peu l’amuse bouche phare des années 80/90 finalement! Avec le temps, sont nées d’autres modes plus sophistiquées, comme celle des verrines, des toasts travaillés, des tartinades comme le houmous… Nos habitudes changent, mais parfois je repense à ces petits feuilletés et je me dis qu’ils étaient bien bons! 
 
 
Ma maman les faisait très simplement je crois, en roulant des knacki dans de la pâte feuilletée toute faite, parfois je l’aidais à le faire car c’était vraiment enfantin…
 
 
Maintenant, il m’arrive d’en refaire, et je ne peux m’empêcher de les rendre un peu plus gastronomiques : j’utilise une vraie farce, j’ajoute des aromates, un peu de dorure… Ça reste très simple malgré tout, et surtout très bon! Généralement quand je les sers on me dit : « Tiens, ça fait une éternité que je n’en avais pas mangé! » Et quelques minutes après, le plateau est vide…
 
 
 
P.S. : Ce n’est pas la première fois que je tente une recette du même type, découvrez aussi la version de Jamie Oliver et la version americaine, nommée pigs in a blanket!
 
Feuilletés à la saucisse

Feuilletés à la saucisse

Ingrédients

  • 80 g de cheddar
  • 350 g de farce de veau et porc
  • 2 pâtes feuilletées rectangulaires
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 1 c. à s. d'herbes de Provence
  • 1 oignon blanc frais avec son vert
  • 1 c. à s. de lait
  • 2 c. à s. de graines mélangées

Préparation

  1. Mélangez la farce avec l'ail, les herbes de Provence, l'oignon blanc et son vert hachés.
  2. Coupez 4 bandes dans votre pâte feuilletée.
  3. Coupez le cheddar en bâtonnets.
  4. Posez la chair à saucisses sur les bandes de pâte en formant de longs boudins, déposez des bandes de cheddar par dessus, roulez la pâte pour former de longs boudins avec la farce au centre.
  5. Coupez les boudins en petits tronçons et séparez-les.
  6. Couvrez le dessus des feuilletés de lait à l'aide d'un pinceau, et saupoudrez de graines.
  7. Préchauffez le four à 180°C.Enfournez pour une vingtaine de minutes jusqu’à ce que la pâte soit dorée et gonflée et la farce cuite.

Comment organiser une fête de Pâques zéro déchet?

Photo Damian Gadal @Flickr
 
Comme vous le savez peut-être, je fais de plus en plus attention à réduire mes déchets au quotidien, que ce soit en cuisine ou dans les autres domaines de ma vie. J’essaye aussi quand c’est possible d’acheter de façon plus durable. A ce titre, les fêtes comme Pâques ou Noël peuvent poser quelques difficultés car elles nous appellent, en apparence du moins, à beaucoup de consommation. Si vous aussi, vous en avez marre de la surenchère et souhaitez une fête de Pâques plus responsable, suivez ce petit guide!
  

Le sens de Pâques

 
Que l’on soit chrétien ou pas, chaque grande fête est avant tout célébrée pour son sens. Il y a bien sûr le sens religieux, mais de nombreuses personnes non croyantes ou non pratiquantes célèbrent Pâques également, en tant que fête de famille. Libre à chacun de croire en ce qu’il veut, mais il est en tout cas important de se rappeler que la tradition ne nous invite pas à consommer sans cesse, mais plutôt à profiter des siens en ces jours de fête. Passez du temps tous ensemble, profitez d’un bon repas, libérez vous la tête de vos soucis, appréciez la saison printanière qui reprend et vous aurez déjà passé une très belle fête de Pâques, même sans sans avoir accumulé de chocolats! Bien sûr, cela est plus facile à comprendre en tant qu’adulte que quand on est enfant, c’est pour ça que je ne vous propose pas tout simplement de renoncer à la chasse aux œufs!
 

Photo Barney Moss @Flickr

La chasse aux trésors

 
Ce qui plait beaucoup aux enfants dans la fête de Pâques, c’est bien sûr la chasse aux œufs. Plus encore que le chocolat obtenu à la clé, c’est le plaisir de la recherche qu’ils apprécient. Vous pouvez donc détourner la chasse aux œufs de plusieurs façons. Tout d’abord, en organisant une chasse aux trésors dans votre jardin : disséminez des indices, incitez les enfants à s’entraider, et faites en sort qu’ils trouvent un seul gros trésor à la fin de la chasse. Le gain sera plutôt un beau cadeau ou une belle surprise que des chocolat en quantité. Vous pouvez aussi disséminer dans le jardin des œufs symboliques (œufs décoratifs, cailloux peints ou œufs durs), sur lesquels vous noterez des nombres de points ou des symboles, et qu’ils pourront ensuite échanger contre un plus gros cadeau. L’objectif étant ici qu’ils aient toujours le plaisir de chercher longtemps dans le jardin, mais sans que cela soit nécessairement corrélé avec un nombre énorme de chocolats.  Les œufs symboliques peuvent aussi être échangés contre des « bons pour » ( une sortie en famille, une dispense de vaisselle, un tour de manège…)

Les chocolats, obligatoires?

 
La question est de savoir si oui ou non, vous et vos enfants consommez du chocolat durant l’année. Si vous avez l’habitude de manger un carré de chocolat chaque soir, alors vous savez que le chocolat que vous recevrez ne sera pas gâché. Il n’y a pas de mal à recevoir des chocolat si c’est ce que vous aimez manger! Essayez simplement d’orienter vos cadeaux sur le chocolat que vous aimez : on entasse trop souvent de petits œufs pralinés que l’on trouve trop sucrés, alors qu’on préfère manger un carré de chocolat 80% de cacao avec le café. Si vous n’êtes pas très chocolat, alors faites-vous une raison : il finira à la poubelle. Adaptez donc vos cadeaux et offrez-vous suivant ce que vous aimez : des bonbons, des sucreries, des pâtes de fruits, ou même des tartinades en bocal, des liqueurs, des bières artisanales, du fromage… Le plaisir de la gourmandise doit être adapté aux goûts de chacun pour être sûrs que rien ne sera gâché!
 

Le chocolat moins emballé

 
Globalement, le gros de vos efforts sera à concentrer sur les contenants. Les œufs que l’on trouve en grande surface sont remplis dans de emballages de plastique bien inutiles et pas très jolis. Pour les enfants, les œufs et autres fritures sont souvent incontournables. Pour les rendre les plus écologiques possibles, achetez les en vrac, en boutique vrac ou chez la majorité des chocolatiers (amenez vos propres bocaux en vous rendant en magasin pour ne pas que l’on vous propose d’emballage en plus). Emballez-les dans de jolis œufs décoratifs réutilisables en carton que l’on trouve chez Sostrene Grene par exemple, ou en métal comme ceux qu’édite chaque année Sergent Major. On en aussi trouve de très beaux vintage en brocante. Après la fête, vous les garderez pour l’année suivante! A défaut, gardez de jolis bocaux et entourez-les de rubans multicolores (récupérés!). Bocaux, boites de récup, « œufs à garnir et à suspendre peuvent être décorés par les enfants.
 

Photo jriede @Flickr

Le chocolat maison

 
Le chocolat maison peut également être assez écologique : vous gérez les emballages, vous pouvez le réaliser à partir de chocolat acheté en vrac, vous pouvez le parfumer avec ce qui passe dans vos placards (éclats de noix, bonbons, etc), et en plus, cela fait plaisir! Essayez par exemple le chocolat maison façon Crunch ou les plaques de chocolat fantaisie.
 

Les cadeaux

 
Pâques n’est pas destiné à devenir un second Noël, mais si vos enfants ne sont pas gourmands, un cadeau « utile » aura quand même plus d’intérêt que des chocolats. Pour être dans le thème, privilégiez les jeux autour du thème de la nature, les petits jeux de société qui serviront pour les vacances, les jeux d’extérieur, ou encore le matériel de jardinage. L’objectif étant que cela complète bien les jeux reçus en hiver, et que cela pousse vos enfants vers l’extérieur! J’aime aussi les babioles éducatives (œuf à excaver, plantes à faire pousser, cristaux à fabriquer…). Essayez aussi les œufs Playmobil dont les enfants se lassent rarement. Les jeux, surtout s’ils sont en plastique, ne sont pas zéro déchet, aussi essayez de les trouver d’occasion, ou de les échanger avec des amis qui ont des enfants un peu plus grands que les vôtres. Il existe des boutiques spécialisées en jeux pour enfants d’occasion, à Lille comme dans d’autres grandes villes. Les enfants y attachent moins d’importance que vous ne l’imaginez, tant que le jeu est complet et en bon état!

Les vêtements

 
Offrir des vêtements à Pâques est un choix qui peut s’avérer judicieux et qui peut faire plaisir à tout âge. Cela évite le cadeau inutile, et peut permettre de préparer la garde-robe estivale. Offrez par exemple aux enfants : un chapeau pour l’été, des barrettes pour les petites filles, un joli t-shirt avec un lapin, un petit sac printanier, une combi-short estivale, un nouveau maillot de bain ou de jolies bottes de pluie… Si le cadeau est joli, aucune petite fille ou petit garçon ne s’en plaindra, mais vous aurez allié l’utile à l’agréable! Pour une fête vraiment zéro déchet, choisissez des vêtements en boutique d’occasion.

Les livres

 
A tout âge, un livre fait toujours plaisir. Achetez-les d’occasion, et si vous en trouvez qui bouclent avec le thème, c’est encore mieux! Pour les plus jeunes, il existe par exemple Peppa Pigg et les œufs de Pâques, mais aussi une version T’choupi, petit ours brun, Trotro… Ici aussi, la fête sera réellement zéro déchet si vous achetez vos livres d’occasion.
 

Photo Luke Jones @Flickr

Les activités

 
Le cadeau le plus écologique possible sera sans doute un bon pour une activité. Avec l’été qui approche, privilégiez les activités de plein air : balade en forêt, accrobranche, pique-nique à la mer, parc d’attractions…, selon vos moyens et les envies de votre famille. Cela a parfois un certain coût mais c’est peut être une dépense que vous auriez fini par faire de toutes façons, alors autant la valoriser en l’offrant à tout le monde à Pâques, ce qui permet d ‘expliquer aussi pourquoi il n’y a pas « beaucoup » de chocolats.

Les activités manuelles

 
Les cadeaux sous forme activités manuelles sont toujours appréciés et promettent des heures d’amusement aux enfants. Vous pouvez constituer le kit vous-même et l’offrir en pièces détachées en disséminant les élements qui constituent le kit dans le jardin, avec comme à résoudre énigme pour les enfants: « Qu’est-ce que ça va servir à fabriquer? »
 

Le cadeau des petits

 
Les petits peuvent contribuer aussi à faire plaisir à la famille à pâques, en faisant un joli dessin, un photomontage ou une carte en collage réalisée à partir de matières récupérées à offrir à chaque membre de la famille.
 
Je vous souhaite une très belle fête de Pâques! Et vous, vous offrez beaucoup de chocolats à Pâques, ou vous préférez d’autres alternatives?

Tartinade Sardine qui rit

Aujourd’hui, pour le 1er avril, je vous propose une recette au poisson! Elle se réalise  avec des produits que j’ai rarement dans mes placards, bien qu’ils soient appréciés de tous à la maison. Plus jeune, j’avais toujours des vache qui rit en stock, c’était l’un des fromages que j’adorais, même si j’étais incapable de dire ce qu’il y avait dedans… Un peu comme les fricadelles, tiens!
 
 
Mais j’ai grandi et j’ai choisi de me concentrer sur des produits plus « respectables », comme le bon vrai camembert de Normandie, le comté, le roquefort, et autres fleurons de nos régions dont nous les français, nous pouvons être fiers!
 
Quoi qu’il en soit, même si cela est rare, trois Vache qui rit ont échoué dans mon frigo il y a quelques temps, et tant qu’à les voir là, je me suis dit que je pourrais leur donner un sort plus sympathique que de simplement les tartiner sur du pain! Ce n’est pas parce qu’elles n’ont rien de gastronomique qu’elles ne peuvent pas être customisées, hein? Peut-être même qu’on pourrait en tirer quelque chose de sympa?
 
 
Et oui, je confirme, cette tartinade à la Vache qui rit et aux sardines est hyper bonne, vraiment crémeuse et parfumée! Si vous avez une boîte de sardines à l’huile qui attendent sagement leur heure, hé bien… Cette heure est peut-être venue!
 
 
 
 
Tartinade Sardine qui rit

Tartinade Sardine qui rit

Ingrédients

  • 1 boites de sardines à  l'huile
  • 3 portions de Vache qui rit
  • 2 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 1 c. à s. de ciboulette hachée
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Retirez la peau et les arrêtes des sardines.Dans un saladier, mettez les sardines, les vache qui rit et la moutarde.Écrasez le tout à l'aide d'une fourchette puis mélangez.Ajoutez le sel, le poivre, la ciboulette, puis mélangez à nouveau. Assaisonnez de jus de citron.Servez avec des tranches de baguettes.

Olives marinées à la feta

Aujourd’hui, nous fêtons le printemps! Je suis ravie! Même si cette saison est souvent un peu longue à démarrer dans le nord, je sais que les beaux jours ne sont plus très loin!
 
 
Pour moi, beaux jours riment avec apéros à rallonge, c’est pourquoi je voulais à cette occasion vous proposer une petite recette à grignoter entre amis ou en famille en partageant un verre, et tant qu’à faire, une recette qui évoque le sud et le soleil…
 
 
Il s’agit d’une recette d’olives marinée avec de la feta dans de l’huile d’olive. L’ensemble est très parfumé, et se mange en un rien de temps! Tout le monde l’adore chez moi!
 
Petit plus, l’huile utilisée pour mariner les olives et la feta se parfume délicieusement des saveurs des herbes, de l’ail, du citron… Quand vous aurez consommé toutes les olives et la feta, vous pourrez soit la réutiliser en rempotant de nouvelles olives et de la feta au fur et à mesure, soit l’utiliser comme huile parfumée dans vos salades! Délice assuré, et c’est super économique au passage…
 
 
Pour continuer votre apéro sur un thème ensoleillé, cette tartinade toute simple citron feta sera parfaite. 
 
Olives marinées à la feta

Olives marinées à la feta

Ingrédients

  • 300 g d'olives vertes et noires mélangées
  • 150 g de feta
  • 3 gousses d'ail
  • 1 citrons jaunes non traités
  • 20 cl d'huile d'olive extra vierge
  • 1 petit piment rouge
  • 2 tiges de thym
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Mélangez l'huile, les zestes et le jus de citron, le thym, le piment rouge émincé finement, le sel, le poivre.
  2. Dans un bocal, mettez la feta et les olives, couvrez avec le mélange à l'huile et laissez mariner minimum 12h, jusqu'à 1 semaine.
  3. Servez bien frais.

Comment organiser un apéro écolo?

Vous le savez, l’apéro est selon moi le repas le plus important de la journée, loin devant le petit-déjeuner. Cet avis n’engage que moi et ne serait bien sûr pas validé par un nutritionniste ! J’aime me renouveler au maximum lors de ce repas et surtout éviter les chips ou autres cacahuètes au profit de bonnes spécialités préparées maison. Ces derniers temps, je suis venue enrichir ma réflexion de considérations écologiques. J’essaie de limiter au maximum ma production de déchets, et je me suis donc demandé comment organiser un apéro vraiment écolo, tout en restant sympa! Si vous aussi vous essayez de consommer plus vert, ces idées vous inspireront peut-être!      

Les biscuits apéritifs 

Si vous disposez comme moi d’une épicerie vrac à proximité, ou d’un rayon vrac dans votre supermarché, vous pouvez tout simplement arrêter d’acheter des biscuits apéritifs dans des emballages plastiques ou cartonnés et les acheter en vrac. Mon épicerie permet de ramener ses propres bocaux, dans d’autres il faut utiliser des sacs en papier, ce qui est toujours mieux que les emballage industriels, surtout que vous pouvez utiliser plusieurs fois chaque sac en papier si vous ne l’abîmez pas. En vrac, on trouve notamment des cacahuètes, des mélanges de graines et fruits secs, des biscuits sablés, des cacahuètes enrobées, du maïs grillé… Il y a un énorme choix qui se conserve très bien et n’a rien à envier aux biscuits que l’on achète habituellement. La seule chose qui manque réellement (si vous êtes accro), ce sont les chips! Avec cette méthode, vous éliminerez déjà 50% des déchets liés à votre apéritif.


Source Kaj Schmidt  @Flickr

Les tartinades

Les tartinades maison sont une super alternative pour une cuisine zéro déchet, car on peut en réaliser à partir de tout ce qu’on a dans nos placards ou presque : à la feta, au maïs, à la tomate, à l’aubergine, aux pois chiches… Je fais en sorte d’en réaliser une qui me permet de finir un reste de légumes ou un bocal qui traîne dans mon placard depuis un bail. Les tartinades achetées toutes faites sont assez écologiques aussi, à condition d’en choisir en bocal en verre et non en plastique ou en boite de conserve . Le verre est recyclable et dans mon cas, je le dépose en boutique vrac pour qu’il serve à d’autres clients lorsqu’ils font leurs courses, ainsi le bocal ne finit pas à la poubelle. Servez vos tartinades avec une baguette coupée en tranches, achetée à la boulangerie sans emballage.

 


Source  Ella Olsson @Flickr

Les crudités

Les crudités sont hyper écolo, à condition de les acheter sans emballage plastique autour, et de saison. L’été on se régale de tomates cerises, l’hiver, préférez des bâtonnets de carotte et des morceaux de chou-fleur. Accompagnez-les d’une petite sauce  vite faite avec un peu de crème, yaourt ou fromage blanc suivant ce que vous avez sous la main, une cuiller de moutarde et des herbes fraîches ou du placard. 


Source Dwight Sipler  @Flickr

Les chutneys et sauces du placard

Profitez de l’apéritif pour finir les chutneys et sauces en tous genre qui dorment dans vos placards. Tartinez-en sur des rondelles de pain ou des chutes de pâte feuilletée, déposez par dessus des rondelles de chèvre ou d’un autre fromage, passez au four, et régalez-vous!


Source  Allagash Brewing @Flickr

Les chips 

Pour ceux qui sont vraiment accro aux chips mais ne veulent plus d’emballages industriels, il est très facile de faire des chips maison. On peut même les faire d’avance et les conserver dans un bocal. Le gros inconvénient, c’est que cela demande de sortir la friteuse, mais on m’a aussi offert un kit pour faire les chips au micro ondes… Moins gras et plus rapide, sans enfumer la maison! Enfin, pour un côté 100% récup, il est possible de faire des chips d’épluchures de pommes de terre, trop bonnes!


Source stephen boisvert  @Flickr

Les olives 

Les olives se trouvent facilement en vrac, dans les épiceries italiennes, au marché, en boutique vrac, et même dans certains supermarchés. Si vraiment vous n’en trouvez pas, préférez les olives en bocaux à celles en poches plastiques, au moins le verre sera recyclable!


Source Luigi Guarino  @Flickr

Et vous, avez-vous d’autres façons écolo de préparer l’apéro? N’hésitez pas à les partager ici!

Comment profiter à fond du mois de mars?

Photo Becky Matsubara @Flickr

Voilà le mois de mars! Pour moi qui suis dans le nord, le beau temps est encore loin mais pour certains, les prémices du Printemps sont bel et bien là! Voilà mes conseils et idées pour faire de ce mois un mois vraiment fun, et pour en profiter à fond!

Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de mars :

Souhaitez bonne fête à votre grand-mère

Cette tradition peut sembler ringarde ou commerciale, mais quelle grand-mère n’aime pas avoir un message gentil de ses enfants et petits enfants? Toutes les excuses sont bonnes à prendre pour faire plaisir, non? Envoyez une petite carte postale, une petite photo, ou simplement passez un coup de fil, cela sera toujours apprécié!


Photo Steven Depolo@Flickr

Fêtez la Saint Patrick

Bien sûr, je ne suis pas irlandaise, je n’ai pas de raison de respecter cette tradition, mais j’adore la culture anglo saxonne, leur gastronomie et j’adore la bière, donc je trouverais dommage de s’en priver! organisez un repas à thème cuisine irlandaise, ou un apéritif à la bière à cette occasion! Essayez par exemple une tartinade à la Guiness et au cheddar, une soupe au welsch ou un brownie double chocolat bière!


Photo Dmitry Dzhus@Flickr

Célébrez la journée mondiale de la procrastination

Il existe une journée pour à peu près tous les thèmes, et il n’existe pas un jour de l’année qui n’ait quelque chose à fêter, de plus ou moins discutable.. Parmi tout cela, la journée de la procrastination est tout à fait discutable, mais j’apprécie ce thème car on peut le prendre de deux façons : en se décidant à accomplir quelques tâches que l’on repousse depuis longtemps, ou au contraire en assumant sa procrastination et en choisissant de ne rien faire du tout!


Photo Vic@Flickr

Marquez le passage à l’heure d’été

Cet événement qui nous en… quiquine depuis des années n’a pas grand intérêt à mon avis, mais enfin, c’est au moins le signe que les beaux jours approchent, et ça, ça se fête! Avec un repas frais, léger et plein de légumes par exemple!


PhotoSamuel S@Flickr

Plantez une fleur ou achetez un joli bouquet

Le 12 mars, c’est la journée nationale des plantes et des fleurs.  Même si vous n’avez pas la main verte, vous pouvez toujours célébrer la Journée nationale des plantes en plantant une jolie fleur dans votre jardin ou sur votre balcon. Vous pouvez aussi vous offrir un joli bouquet ou une petite plante en pot pour votre intérieur, ou offrir une petite taille à celles que vous avez chez vous!


Photo Robert @Flickr

Promenez vous dans un parc

Le 30 mars, c’est la journée de la promenade dans un parc. Je vous avais bien dit qu’il existait des journées pour célébrer absolument n’importe quoi! Mais je trouve cette idée plutôt bonne! Se promener dans un parc nous fait faire (un peu) d’exercice, nous oxygène et nous aide à nous détendre, alors, pourquoi s’en priver? 


Photo Garry Knight @Flickr

Célébrez le printemps

Chaque changement de saison apporte de nouvelles activités amusantes, quelles que soient les conditions météorologiques. Avec l’arrivée du Printemps, les températures commencent à monter, vous pouvez donc emmener les enfants dehors si vous en avez, et profiter des activités à faire en extérieur ensemble. Pourquoi ne pas les impliquer dans le jardinage si vous avez un jardin par exemple?


Photo Nana B Agyei@Flickr

Faites le point sur vos résolutions

Que vous souhaitiez perdre du poids, améliorer votre relation ou obtenir un meilleur travail cette année, si vous avez tenu vos résolutions depuis janvier, il y a des chances qu’elles commencent à porter leurs fruits! faites le bilan et félicitez-vous de ce qui est accompli, si ça ne l’est pas, ce n’est pas grave, il reste 9 mois avant la fin de l’année après tout!


Photo Marco Verch @Flickr

Voilà mes idées pour faire de mars un mois plutôt fun! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier? Vous avez envie d’autres choses?