Archives de catégorie : Gâteaux

Spécialité du Danemark : gâteau aux prunes

Et si on partageait une petite part de ce dessert cuisiné en souvenir de mon voyage au Danemark? Je suis allée au Danemark il y a plus de 4 ans maintenant, et je vous rassure,  je n’ai pas laissé ce gâteau se défraîchir tout ce temps là… C’est juste que j’ai ramené dans mes valises un livre de pâtisserie danoise que je me suis décidée à sortir de la bibliothèque, et ce dessert en est tiré…
 
 
La saison des prunes étant de retour, je me suis rappelée de cette recette et j’ai eu très envie de la réaliser pour me rappeler les bons souvenirs des vacances!
 
 
Il est très bon et simple à réaliser, et ne contient aucun ingrédient compliqué à trouver. La saison des prunes étant courte, c’est le moment ou jamais de le cuisiner!
 
  
 
Gâteau aux prunes danois

Gâteau aux prunes danois

Ingrédients

  • 700 g de prunes fraîches émincées
  • 30 cl d'eau
  • 115 g de beurre
  • 200 g de sucre
  • 3 œufs
  • 90 g d'amandes émincées
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1, 5 c. à c. de levure chimique
  • 1 c. à c. de cardamome moulue
  • 250 g de farine
  • 1 pincée de sel
    Pour accompagner :
  • 25 cl de crème épaisse
  • 2 c. à c. de sucre vanillé
  • 2 c. à c. de sucre glace

Préparation

  1. Réservez 8 prunes entières pour la décoration, coupez-les en deux et enlevez les noyaux. Réservez.  Émincez en gros morceaux les autres.
  2. Faites bouillir de l'eau dans une casserole et faites bouillir les prunes émincées 10 minutes, égouttez-les et réservez.
  3. Préchauffez le four à 180°C, graissez un moule rond à bord hauts.
  4. Battez le beurre mou avec le sucre, puis ajoutez les œufs en les battant un par un.
  5. Ajoutez les prunes bouilles et les amandes.
  6. Ajoutez le bicarbonate, la levure, la cardamome et le sel.
  7. Ajoutez la farine progressivement, en mélangeant entre chaque cuiller ajoutée.
  8. Versez la préparation dans le moule.
  9. Poser les 16 demi prunes sur le dessus harmonieusement en formant une couronne sur le tour, puis en mettant les 3 dernières au centre.
  10. Mettez à cuire une heure, laissez refroidir 15 minutes.
  11. Battez la crème en chantilly.
  12. Ajoutez-y le sucre vanillé et le sucre glace.
  13. Servez le gâteau tiède avec la crème en accompagnement.
 

Gâteau vanille framboise sans œuf, sans lait, sans beurre

Je vous présente un gâteau que j’ai réalisé il y a déjà un bon moment et que je n’avais pas pris le temps de publier jusqu’à maintenant. C’est ce que j’appelle un gâteau « dingue » dans le sens où le résultat est surprenant par rapport aux ingrédients d’origine : pas de beurre, pas d’œuf, pas de lait, c’est un gâteau « fond de placard  » en quelques sortes, et pourtant à la fin, il ressemble bien… à un gâteau! Je ne dirais pas qu’il est aussi bon que mon gâteau au chocolat, sans œuf sans beurre, sans lait, mais presque… Il faut dire qu’à mes yeux, il est quasiment impossible de détrôner le chocolat!
 
 
Ce gâteau est parfumé à la vanille et aux framboises, mais c’est vraiment un basique que vous pouvez adapter avec un autre fruit si vous le souhaitez. Je dirais même que si vous n’avez pas de vanille liquide, vous devriez pouvoir la remplacer par une cuiller de Grand Marnier, ou un autre arôme de votre choix! C’est vraiment le gâteau qui dépanne quand on n’a rien dans les placards mais une grosse envie sucrée de dernière minute… Oui, cela m’arrive assez souvent, j’avoue!
 
 
 

Gâteau vanille framboise sans œuf, sans lait, sans beurre

Gâteau vanille framboise sans œuf, sans lait, sans beurre

Ingrédients

  • 225 g de farine
  • 220g de sucre
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de vinaigre blanc
  • 2 c. à c. d'extrait de vanille liquide
  • 5 c. à s. d'huile végétale
  • 25 cl d'eau
  • 100 g de framboises

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Directement dans un plat allant au four, mélangez les ingrédients secs : farine, sel, bicarbonate, sucre.
  3. Faites trois trous dans ce mélange et déposez-y les aliments liquides : le vinaigre, la vanille, l'huile.
  4. Versez ensuite l'eau sur l'ensemble et mélangez bien.
  5. Enfournez pour 35 minutes. Vérifiez la cuisson avec un cure-dents et laissez refroidir.

Gâteau aux deux abricots

Aujourd’hui, je vous propose un délicieux gâteau aux deux abricots! Pourquoi deux? J’ai réuni de l’abricot frais et de l’abricot sec moelleux. Je trouve souvent l’abricot frais un peu acide, mais marié à sa version séchée qui est plus sucrée, l’équilibre est parfait.
 
 
Depuis un petit moment, j’expérimente en pâtisserie pour limiter ma consommation d’œufs, et avec cette recette, j’ai donc tenté de ne pas mettre d’œufs du tout. Le moelleux est amené par la crème de soja, il permet aussi de lier le tout comme le ferait un œuf… Au final, je ne sais pas si ce gâteau est 100% ressemblant avec un gâteau aux œufs, mais il n’était pas bizarre et je n’ai pas eu l’impression qu’il manquait de quoi que ce soit. Je dirais même qu’il était très bon!
 
  

Gâteau aux deux abricots

Quantité ou nb de personnes: Pour 8 personnes

Gâteau aux deux abricots

Ingrédients

  • 125 g d'abricots moelleux
  • 7 abricots
  • 100 g d'huile de coco
  • 100 g de sucre complet
  • 125 g de crème de soja
  • 160 g de farine
  • 5 cl d'eau
  • 40 g de poudre d'amandes
  • 1 c. à s. de levure
  • 1 pincée de sel
  • Sucre glace

Préparation

  1. Préchauffez le four à 200°C. Détaillez les abricots moelleux en petits morceaux et coupez les abricots frais en deux.
  2. Faites fondre l'huile de coco puis mélangez-la au sucre. Ajoutez la crème de soja puis la farine, la poudre d'amandes, l'eau, la levure et le sel.
  3. Ajoutez délicatement les abricots.
  4. Beurrez un moule à cake. Versez-y la préparation et faites cuire 50 à 55 minutes.
  5. Servez saupoudré d'un peu de sucre glace.

 

Gâteau moelleux italien à la confiture

Vous connaissez mon amour pour l’Italie! Cette année je lui ai rendu visite pour la troisième fois en visitant Venise, et je dois dire qu’à chaque fois que j’y retourne, j’aime ce pays plus encore!  Comment ne pas tomber amoureux de la beauté de ses paysages, de ses villes, de son architecture, de sa cuisine, de l’art qui foisonne à chaque coin de rue, de l’histoire si bien  illustrée au travers des bâtiments anciens parfaitement conservés ? Vous l’aurez compris, je suis fan de ce pays, et il me tarde d’y retourner une quatrième fois, pour visiter Naples, Turin ou la côte amalfitaine par exemple. Pour ceux qui connaissent bien ce pays, avez-vous des endroits à me recommander?
 
 
En attendant une nouvelle échappée italienne, je prends mon mal en patience en explorant sa gastronomie. J’avais repéré un gâteau moelleux très simple à la confiture, et ayant toujours une tonne de confitures à finir (elles représentent presque un étage complet de mon réfrigérateur, vous imaginez?), je n’ai donc pas tardé à le tester. J’ai utilisé une confiture de fruits rouges, mais je pense que ce gâteau peut se décliner avec n’importe quelle confiture que vous aurez à écouler. 
 
 
Pour cette recette, les quantités indiquées sont approximatives. Vous devrez commencer par peser vos œufs, et ajuster le sucre, la farine et le beurre en fonction du poids obtenu. Mes œufs pesaient 165 g, j’ai donc utilisé 165 g de sucre, 165 g de farine et 165 g de beurre. Vous obtiendrez peut-être un peu plus, donc assurez-vous d’avoir un peu de marge avec vos ingrédients.
 
Comme tout ce que je teste en provenance d’Italie, ce gâteau était aussi simple que bon!  C’est ainsi que l’on pourrait résumer leur cuisine, non?
 
 
 
 
 
 

Gâteau moelleux italien à la confiture

Gâteau moelleux italien à la confiture

Ingrédients

  • 3 œufs
  • 165 g de sucre
  • 165 g de beurre demi-sel fondu 
  • 165 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 250 g de confiture

Préparation

  1. Pesez 3 œufs (sans la coquille), puis pesez la même quantité de sucre, farine et beurre.
  2. Battez les œufs avec le sucre, jusqu'à obtenir un mélange mousseux. Ajoutez le beurre mou, la farine, un demi sachet de levure.
  3. Versez le tout dans un moule à génoise.
  4. Ajoutez sur le tour intérieur 6 "tas" de confiture et un tas au milieu. Faites cuire 30 minutes à 180°C.
  5. Une fois le gâteau refroidi, saupoudrez-le de sucre glace.

Source d’inspiration :
http://thatsamore.canalblog.com/archives/2009/02/20/12632118.html

Gâteau au citron

Aimez-vous le citron autant que moi? Il me semble que plus le temps passe, plus je suis fan de sa fraîcheur, au point de ne plus pouvoir lui résister, notamment dans mes boissons fraîches, mes salades ou bien sûr, mes desserts.
 
 
Le dessert que je vous propose aujourd’hui est du genre typiquement américain, comme ceux qui me font souvent saliver sur Pinterest : une couche de biscuit, une couche crémeuse et fraîche, bref, le rêve dès que le thermomètre montre un peu!
 
La pâte est une pâte assez classique et ne demande aucun ingrédient spécial. La couche du dessus est basée sur un mélange de creamcheese, ou en français, fromage à la crème, de type St Morêt ou Philadelphia. J’ai une préférence pour ce second qui est plus typiquement américain, mais le St Morêt fait parfaitement l’affaire également.
 
 
Pour obtenir le jus de citron, je presse bien sûr mon citron, mais comme on n’est pas dedans au moment de l’achat, on n’a pas de garantie d’arriver parfaitement à 5 cl de jus. Une fois entamé, le citron ne se garde malheureusement pas longtemps! J’ai donc toujours une bouteille de jus de citron au réfrigérateur qui me permet de compléter si besoin sans pour autant entamer un second citron juste pour quelques millilitres. 
 
Pour votre prochain goûter ou dessert du dimanche, mettez ce gâteau dans vos favoris, vous ne le regretterez pas!
 
 
 

Gâteau au citron

Gâteau au citron

Ingrédients

    Pour la couche de biscuit 
  • 200 g de sucre
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille
  • 240 g de beurre à température ambiante
  • 240 g de farine
  • 1 jaune d’œuf
    Pour la couche au creamcheese
  • 225 g de creamcheese à température ambiante
  • 5 cl de jus de citron
  • 2 c. à s. de zestes de citron
  • 100 g de sucre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Couvrez un plat de cuisson avec du papier cuisson.
  3. Dans le bol d'un mixeur, battez le beurre, le sucre et la vanille prévus pour la couche de biscuit à vitesse moyenne pendant 2 minutes.
  4. Ajoutez lentement la farine lentement mélangez juste jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène.
  5. Séparez la pâte en deux dans deux bols, et ajoutez un jaune d’œuf à une moitié de celle-ci.
  6. Mettez la moitié sans œuf au réfrigérateur.
  7. Prenez la moitié de la pâte à laquelle vous avez ajouté l’œuf, et tassez-la dans le fond d'un plat à gâteau.
  8. Enfournez et laissez cuire pendant 25-30 minutes, jusqu'à ce qu'elle soit légèrement dorée.
  9. Laissez refroidir complètement .
  10. Pendant ce temps, battez ensemble le fromage à la crème, le sucre, le jus de citron et la moitié des zestes. 
  11. Versez ce mélange sur la pâte  refroidie.
  12. Recouvrez le dessus en râpant la pâte à biscuits que vous aviez mise au frigo uniformément sur toute la surface.
  13. Remettez à cuire au four préchauffé pendant 30 minutes, jusqu'à ce que les miettes de biscuit sur le dessus prennent une couleur dorée.
  14. Garnissez des zestes de citron restants et gardez au frais jusqu'au service.

Spécialité du Sri Lanka : Pudding Dulya

Le dessert que je vous propose aujourd’hui vient du Sri Lanka. Je ne vous cache pas que j’ai été très surprise en découvrant ce dessert, car il ressemble énormément à un pudding français classique, ou même à une recette corse délicieuse que j’avais préparé il y a quelques temps, le pastizzu
 
 
Comment ce dessert finalement assez peu dépaysant peut-il être une spécialité du Sri Lanka? Je n’ai pas trouvé l’explication, mais il faut sans doute se rappeler de l’époque où les européens parcouraient le globe à la recherche d’épices, semant leurs influences culinaires sur leur passage, tout autant qu’ils ramenaient de bonnes idées chez nous par la même occasion!
 
 
Quoi qu’il en soit, j’imagine que l’on peut trouver plus exotique et épicé au Sri Lanka, mais ce gâteau plutôt classique n’en est pas moins délicieux, et présente l’avantage d’utiliser du pain rassis. Je suis toujours partante pour tester de nouvelles façons d’utiliser mon pain rassis. Malgré toutes mes précautions, il m’arrive d’en avoir et je ne supporte pas de le jeter. Cette recette n’en utilise pas énormément, mais comme elle est divine, elle pourra tout à fait entrer dans vos classiques de recyclage du pain!
 
 
Spécialité du Sri Lanka : Pudding Dulya

Spécialité du Sri Lanka : Pudding Dulya

Ingrédients

  • 4 œufs50 cl de lait
  • 1 c. a c. d’extrait de vanille
  • 100 g de pain sec émietté finement
  • 200 g de sucre
  • 4 c. à s. rases de confiture

Préparation

  1. Préchauffez le four à 150° C.
  2. Séparez les blancs des jaunes de 3 œufs, mettez les jaunes dans un bol avec le dernier œuf entier, et battez-les ensemble. Ajoutez le lait, l’extrait de vanille, les miettes de pain et 85 g de sucre.
  3. Placez la confiture au fond d’un plat à gâteaux, étalez-bien. Versez le mélange aux œufs et au lait dessus.
  4. Cuisez pendant environ 40 minutes ou jusqu’à ce que le mélange prenne.
  5. Battez les blancs en neige, incorporez lentement le reste du sucre dedans, et mélangez bien.
  6. Étalez ce mélange au-dessus du pudding déjà solidifié, et remettez au four pour 15 à 20 minutes supplémentaires, jusqu’à ce que la meringue prenne et ait une légère couleur dorée.
Source d’inspiration :
https://theneverendingtravel.wordpress.com/2013/05/04/dessert-du-sri-lanka-pudding-of-dulya/
 

Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Je continue ma découverte de la cuisine du monde et aujourd’hui, c’est aux Maldives que je vous emmène. Vous la voyez la plage paradisiaque? Moi je l’imagine et je dois dire que je sauterais bien là tout de suite dans un avion, mais puisqu’il faut revenir à la réalité, je vais me contenir de vous parler de leur cuisine!
 
 
On ne se nourrit pas que de fruits exotiques aux Maldives, il faut des fois des plats et des desserts consistants! J’ai découvert qu’il existait un pudding de pain typique de cette île et comme j’aime toutes les recettes qui permettent d’écouler du pain dur, je me suis empressée de la tester.
 
La recette nécessite de la chapelure, elle se réalise sans problème avec du pain dur mais il faut bien le mixer pour obtenir une texture farineuse, contrairement à certains puddings où on laisse des morceaux de pain entiers.
 
 
Le tofu soyeux n’est pas traditionnel, et vous pouvez le remplacer par 3 œufs si vous préférez. N’en ayant pas sous la main, j’ai utilisé une de mes astuces de substitution dont je vous parlais ici. Le résultat a été bluffant, et a donné donc naissance à un délicieux pudding sans œuf!
 
 
 
 
Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Ingrédients

  • 360 g de chapelure
  • 300 g de sucre
  • 100 g de tofu soyeux
  • 2 c. à s. d'eau de rose
  • 2 c. à c. d'arôme de vanille
  • 750 g de crème de coco
  • 50 cl d'eau

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180° C.
  2. Mélangez la chapelure, le tofu soyeux et le sucre en poudre. Ajoutez l'eau de rose, l'arôme de vanille,  la crème de coco, l'eau.
  3. Graissez un plat allant au four et versez le mélange.
  4. Faites cuire au four environ 55 à 1 heure ou jusqu'à ce qu'il ait légèrement bruni.
  5. Laissez refroidir complètement avant de servir.
 
Source d’inspiration : 
http://www.maldivescook.com/desserts/faaroshi-bread-rusk-boakibaa/

Spécialité d’Arménie : Gâteau aux pommes

 Aujourd’hui, nous partons en Arménie! Ce petit pays ne fait pas souvent parler de lui en matière de cuisine et pourtant, il y a là-bas de quoi se régaler!
 
A l’instar de la cuisine géorgienne, la cuisine arménienne est un peu un mélange de cuisine russe, l’Arménie ayant fait partie de l’URSS, et de cuisine turque, l’Arménie ayant sa frontière ouest commune avec la Turquie.
 
Les desserts arméniens sont souvent réalisés à base de fruits secs, de semoule  ou de riz, et imbibés de miel, de fleur d’oranger ou d’eau de rose… Il n’en est rien du tout pour celui que je vous propose aujourd’hui… Sans doute est-il plus inspiré par les influences russes de l’Arménie!
 
 
Il s’agit d’un gâteau aux pommes assez simple, que l’on peut aussi agrémenter de noix. Ayant un allergique dans ma famille, je n’ai pas retenu cette option mais si cela vous plait, vous pouvez en ajouter 50 à 100 g de noix à la préparation avant de la verser dans le moule.
 
Ce gâteau est très bon, la touche de cannelle se marie à la perfection avec les pommes, comme vous vous en doutez! Il a aussi le mérite d’être facile à faire et de ne demander aucun ingrédient compliqué à trouver. Si vous cherchez une recette de gâteau aux pommes pour vous renouveler un peu dans ce registre, c’est celui qu’il vous faut!
 
 
Je n’ai pas encore assez testé de recettes arméniennes pour vous proposer un repas à thèmes, mais vous pourrez compléter ce gâteau par des chebureki russes. Ces deux pays assez proches l’un de l’autre s’influencent beaucoup en cuisine et c’est une recette que l’on trouve donc dans les deux pays.
 
 
Spécialité d’Arménie : Gâteau aux pommes

Spécialité d’Arménie : Gâteau aux pommes

Ingrédients

  • 3 pommes
  • 200 g de sucre
  • 200 g de farine
  • 12 cl d'huile de colza
  • 2 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs
  • 1 c. à c. de vanille

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.Mettez la cannelle et le sucre dans un bol.
  2. Coupez les pommes en quatre, enlevez les trognons puis coupez-les en dés, puis mettez-les dans le bol avec la cannelle et le sucre et mélangez pour les enrober et éviter le brunissement.
  3. Ajoutez la farine et le bicarbonate de soude aux pommes et mélangez à nouveau.
  4. Mélangez l'huile, les œufs et la vanille dans un second récipient et ajoutez-les aux pommes.
  5. Versez ce mélange dans un moule à bords hauts puis faites-le cuire au four pendant 40 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent en ressorte propre.
 
Source d’inspiration :

Gâteau au fromage blanc, citron et mélisse

J’ai toujours été une grande fan des gâteaux au fromage blanc… Quand je réfléchis bien, je crois d’ailleurs que c’est un des premiers gâteaux que j’ai réalisé quand je me suis vraiment mise à la cuisine, il y a genre… 15 ans de ça! Je n’avais pas de blog en ce temps là, les cheesecakes n’étaient pas encore autant à la mode, et je n’ai pas du tout conservé les notes de la recette que j’avais faite, mais je souviens que c’était un régal!
 
J’ai beaucoup de mélisse dans mon jardin, cette plante est de la même famille que la menthe et pousse tout comme cette dernière comme du chien-dent! Malheureusement, je connais moins de façons de l’utiliser que la menthe, encore que je pourrais peut-être l’utiliser dans les mojitos à la place de cette dernière, je vais devoir tester… 
 
 
Je n’arrive donc pas du tout à utiliser tout mon stock, mais j’essaie au moins de me creuser la tête pour faire quelques recettes avec ses feuilles à la délicieuse odeur de citronnelle chaque année. L’odeur de la mélisse étant très fraîche, je me suis dit que je pourrais en glisser dans un gâteau au fromage blanc, un peu comme on y mettrait des zestes de citron pour donner une petite touche subtile. J’ai d’ailleurs cumulé les deux et mis un peu de citron également.
 
Le résultat a été vraiment délicieux, moelleux, frais et parfumé. Si vous n’avez pas de mélisse, augmentez simplement le citron et ce gâteau au fromage blanc sera tout aussi bon!
 
 
Gâteau au fromage blanc, citron et mélisse

Gâteau au fromage blanc, citron et mélisse

Ingrédients

  • 400 g de fromage blanc
  • 80 g de sucre
  • 45 g de fécule de maïs
  • 3 œufs
  • 5 g de feuilles de mélisse
  • 1/2 citron bio
  • 5 g de levure chimique
  • 1 pincée de sel

Préparation

  1. Effeuillez et hachez finement les feuilles de mélisse.
  2. Zestez le demi citron puis pressez-le et réservez le jus.
  3. Mélangez le fromage blanc avec les feuilles de mélisse hachées, les zestes et le jus de citron.
  4. Préchauffez le four à 180°C.
  5. Cassez les œufs en séparant les jaunes des blancs.
  6. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel.
  7. Dans un saladier, mélangez les jaunes et le sucre semoule jusqu'à obtenir un mélange mousseux.
  8. Ajoutez le fromage blanc, puis 45 g de maïzena et la levure chimique.
  9. Pour finir, incorporez les blancs en neige délicatement.
  10. Versez la préparation dans un moule couvert de papier cuisson.Enfournez pour 35 minutes à 45 minutes.
  11. Coupez le four puis laissez la tarte reposer 20 minutes dans le four éteint et porte ouverte, puis retirez-la du four et laissez-la refroidir totalement.
  12. Réservez au frais avant de servir.
 
 

Compote de pommes et rhubarbe aux épices

La rhubarbe est de retour! Mon histoire d’amour avec la rhubarbe est loin de ressembler à un coup de foudre, car à la base je la détestais. Mais à force de m’acharner dans le but de ne pas gâcher ma production du jardin, j’en suis venue à l’apprécier.
 
La rhubarbe ne ressemble à rien d’autre, elle a un côté acidulé et un parfum vraiment caractéristique typique du printemps, même si dans mon jardin elle pousse jusque fin octobre.
 

 
La bonne nouvelle, c’est que quand vous mangez un dessert à la rhubarbe, vous pouvez dire que vous avez mangé un légume!
 
Cette compote de rhubarbe est un excellent moyen de manger de la rhubarbe. Elle nécessite peu d’efforts et peu d’ingrédients, est prête en une demi-heure et peut être consommée immédiatement ou conservée dans un pot pendant quelques jours. Faites-en une grosse quantité, ça vous fera vos desserts tout prêts à déguster tout au long de la semaine! Si vous avez du mal à tout finir, cette compote sera parfaite pour accompagner vos yaourts, des flocons d’avoine ou une boule de glace à la vanille.
 
 
Vous serez peut-être surpris, comme moi,  de voir que cette compote ne nécessite pas beaucoup de sucre. Franchement, 50 g de sucre pour 1 kg de fruits, c’est raisonnable non? Vous pouvez aussi remplacer le sucre par du sirop d’agave pour une recette encore plus raisonnable.
 
La rhubarbe est souvent associée à des fraises, ici je l’ai mariée à des pommes car c’est le fruit qui permet de donner une texture parfaite aux compotes je trouve.
 
Une touche de gingembre, cannelle, cardamome et vanille viennent compléter les saveurs de cette compote. Ils permettent de parfumer l’ensemble et de faire oublier le côté acide de la rhubarbe.
 
 
P.S. : Si vous aimez la rhubarbe, essayez aussi cette tarte rhubarbe framboises et sucre perlé!
 
Compote de pommes et rhubarbe aux épices

Compote de pommes et rhubarbe aux épices

Ingrédients

  • 1 kg de rhubarbe
  • 5 pommes golden
  • 15 cl de jus d'orange
  • 50 g de sucre
  • 2 c. à s. de miel liquide
  • 1 pincée de cardamome moulue
  • 1 pincée de gingembre moulu
  • 1 pincée de cannelle en poudre
  • 1 c. à c. d'arôme vanille

Préparation

  1. Nettoyez, épluchez et coupez en tronçons la rhubarbe.Épluchez, enlevez les trognons et coupez les pommes en dés.Dans une casserole, mettez l'ensemble des ingrédients et faites cuire à feu doux pendant un quinzaine de minutes, jusqu’à ce que les pomme et la rhubarbe soient ramollies.Mixez selon votre goût et rectifiez le sucre si besoin.Laissez refroidir totalement puis conservez au frais jusqu’au service.