Archives par mot-clé : miel

Que ramener de baie de Somme ?

Photo isamiga76 @Flickr
 
La saison des beaux jours démarre à peine que j’ai envie de bouger à droite, à gauche, surtout du côté de la mer à vrai dire! C’est l’occasion pour moi de continuer ma série d’articles sur les souvenirs culinaires, en vous emmenant cette fois en baie de Somme, un endroit magique que j’ai eu la chance de visiter l’an dernier. Si vous avez envie de vous oxygéner sur la côte cette année et que vous prévoyez un détour en baie de Somme, je ne vous laisse pas tomber, et je vous livre ici ma liste des trésors à ramener de ce bel endroit!

 


Photo openroads.com @Flickr

Côté salé

Des herbes et des conserves

En baie de Somme, vous trouverez facilement des algues sèches à utiliser pour parfumer vos plats ou faire de nouvelles expériences culinaires. On en trouve même sous forme de mélanges, un peu comme des herbes de Provence, mais aux saveurs plus iodées. Fait qui peut surprendre, on trouve également du safran de la baie de Somme! Vous trouverez aussi de bonnes conserves de terrines, de tartares d’algues ou encore de salicornes ou d’oreilles de cochon, des plantes qui poussent principalement sur les bords de mer.
 
Des soupes
On trouve aussi des soupes en bouteille que l’on  peut ramener facilement chez soi, réalisées par des conserveries locales et avec des parfums assez typiques : soupe de salicornes, soupe d’asters maritimes, soupe de poissons…
 

Photo openroads.com @Flickr

Des fromages

On peut se procurer de délicieux fromages picards comme le Rollot, le Bray picard, le tricorne, le chèvre frais à la salicorne, la tomme au cidre ou au foin, le crémeux au safran de la baie de Somme ( le fameux!)… Rentrez dans une fromagerie ou faites un tour sur un marché et laissez-vous tenter!

Du pain

On trouve en Picardie de très bons pains et viennoiseries, et certains seront donc proposés dans les boulangeries en baie de Somme, profitez-en pour les goûter. Parmi eux, le pain picard, ou encore le gâteau battu.
 

Photo vanhove_a @Flickr

Côté sucré

Des confitures et miels

On fait de bonnes confitures en baie de Somme, la plus dépaysante sera sans doute celle à l’argousier, que vous pourrez tartiner sur votre gâteau battu.

Côté boissons

 

Des boissons

Vous trouverez de très bons jus  sans alcool comme le nectar de rhubarbe. Côté alcools, on trouve un Gin Picard  au sureau, nommé l’audacieux.
 

Du cidre picard

La Picardie produit quelques bons cidres, c’est l’occasion de refaire votre stock.

De la bière picarde

Il y a plusieurs bonnes brasseries en Baie de somme, comme La brasserie de la baie de Somme qui propose une très large gamme. Le bières les plus dépaysantes et typiques sont celles à l’argousier ou à la salicorne.
 
Et vous, avez-vous déjà ramené d’autres spécialités de la Baie de Somme? Si oui, dites-le moi pour que je complète mon article! Bon voyage!

Jus rhubarbe framboise

Aujourd’hui, on parle jardinage! Enfin, façon de parler, mais on va parler de ce qui pousse naturellement dans mon jardin, malgré les soins inexistants que je lui prodigue! Évidemment les orties et les pissenlits sont comestibles, et si je mangeais tous ceux qui poussent  dans mon jardin, on aurait de quoi se nourrir gratuitement tout l’été ou presque! Mais je pense que mon homme finirait par se plaindre que ça fait trop de verdure…
 
 
Dans la savane de mon petit jardin de ville, poussent également un très beau pied de rhubarbe et un framboisier. Si la framboise est quasiment mon fruit préféré, la rhubarbe est celui que j’aime le moins… Du moins à la base, parce qu’à force de persévérance, je finis par apprendre à l’apprécier. En mélangeant donc un fruit que j’adore et un qui ne me branche pas trop, j’ai obtenu un résultat qui me plaît, donc je dirais que c’est une opération réussie. En jus, la rhubarbe apporte sa petite note acidulée très agréable, et se marie très bien avec la framboise plus sucrée.
 
 
Le jus de rhubarbe framboises est un des rares jus que je sucre car ces deux fruits ont tous les deux un côté acidulé, mais vous pouvez ajuster la dose de sucre à votre convenance, ou utiliser un autre sucrant comme du miel, du sucre roux…
 
 
 
Jus rhubarbe framboise

Jus rhubarbe framboise

Ingrédients

  • 200 g de framboises
  • 3 tiges de rhubarbe
  • 5 c. à s. de sirop d'agave

Préparation

  1. Nettoyez la rhubarbe et coupez-la en tronçons.
  2. Passez dans l'extracteur de jus à grille fine ( pour fruits et légumes durs) la rhubarbe.
  3. Passez dans l'extracteur de jus à grille large ( pour fruits et légumes plus mous) la framboise.
  4. Ajoutez le sucre, et buvez immédiatement ou conservez au frais.

Salade de roquette à l’asiatique

Il n’y a pas beaucoup de recettes de salades sur ce blog… Il faut dire qu’à la base, je ne suis pas très fan de salade verte, les seules qui trouvent grâce à mes yeux étant la mâche et la roquette…
 
 
Mais mon homme aime beaucoup ça et m’en réclame un peu plus souvent, donc il y a  des chances qu’avec les beaux jours, je vous partage de plus en plus de recettes de salades printanières ou estivales!
 
 
Celle-ci m’a séduite par ses accents asiatiques. J’ai essayé de m’inspirer des vinaigrettes que j’apprécie dans certaines restaurants chinois, et je dois dire que le résultat m’a beaucoup plu!
 
Vous pouvez facilement la décliner avec d’autres légumes suivant ce que vous avez sous la main, et notamment des produits typiquement asiatiques si vous en trouvez : mini maïs, ciboule ou chou chinois émincé pare exemple!
 
 
Salade de roquette à l’asiatique

Salade de roquette à l’asiatique

Ingrédients

  • 6 poignées de roquette
  • 120 g de tomates cerise
  • 75 g de pousses de soja
  • 1 carotte
  • 2 c. à s. d'oignons frits
  • 1/2 oignon émincé finement
    Pour la vinaigrette 
  • 2 c. à s. d'huile d'arachide
  • 1 gousse d'ail émincée finement
  • 1 c. à c. de miel
  • 1 c. à s. de sauce teriyaki
  • 1/2 c. à c. de pâte de piment
  • 1 c. à s. de coriandre ciselée

Préparation

  1. Coupez les tomates cerises en deux.
  2. Râpez la carotte. Rincez les pousses de soja en conserve.
  3. Concassez grossièrement  les noix de cajou.
  4. Mélangez tous les ingrédients de la vinaigrette dans un petit bol.
  5. Dans une assiette, déposez la roquette, puis l'oignon, les carottes râpées, les pousses de soja, les tomates cerise, et enfin saupoudrez d'oignon frits.
  6. Versez la vinaigrette à la dernière minute pour ne pas détremper les oignons frits.
 
 

Compote de pommes et rhubarbe aux épices

La rhubarbe est de retour! Mon histoire d’amour avec la rhubarbe est loin de ressembler à un coup de foudre, car à la base je la détestais. Mais à force de m’acharner dans le but de ne pas gâcher ma production du jardin, j’en suis venue à l’apprécier.
 
La rhubarbe ne ressemble à rien d’autre, elle a un côté acidulé et un parfum vraiment caractéristique typique du printemps, même si dans mon jardin elle pousse jusque fin octobre.
 

 
La bonne nouvelle, c’est que quand vous mangez un dessert à la rhubarbe, vous pouvez dire que vous avez mangé un légume!
 
Cette compote de rhubarbe est un excellent moyen de manger de la rhubarbe. Elle nécessite peu d’efforts et peu d’ingrédients, est prête en une demi-heure et peut être consommée immédiatement ou conservée dans un pot pendant quelques jours. Faites-en une grosse quantité, ça vous fera vos desserts tout prêts à déguster tout au long de la semaine! Si vous avez du mal à tout finir, cette compote sera parfaite pour accompagner vos yaourts, des flocons d’avoine ou une boule de glace à la vanille.
 
 
Vous serez peut-être surpris, comme moi,  de voir que cette compote ne nécessite pas beaucoup de sucre. Franchement, 50 g de sucre pour 1 kg de fruits, c’est raisonnable non? Vous pouvez aussi remplacer le sucre par du sirop d’agave pour une recette encore plus raisonnable.
 
La rhubarbe est souvent associée à des fraises, ici je l’ai mariée à des pommes car c’est le fruit qui permet de donner une texture parfaite aux compotes je trouve.
 
Une touche de gingembre, cannelle, cardamome et vanille viennent compléter les saveurs de cette compote. Ils permettent de parfumer l’ensemble et de faire oublier le côté acide de la rhubarbe.
 
 
P.S. : Si vous aimez la rhubarbe, essayez aussi cette tarte rhubarbe framboises et sucre perlé!
 
Compote de pommes et rhubarbe aux épices

Compote de pommes et rhubarbe aux épices

Ingrédients

  • 1 kg de rhubarbe
  • 5 pommes golden
  • 15 cl de jus d'orange
  • 50 g de sucre
  • 2 c. à s. de miel liquide
  • 1 pincée de cardamome moulue
  • 1 pincée de gingembre moulu
  • 1 pincée de cannelle en poudre
  • 1 c. à c. d'arôme vanille

Préparation

  1. Nettoyez, épluchez et coupez en tronçons la rhubarbe.Épluchez, enlevez les trognons et coupez les pommes en dés.Dans une casserole, mettez l'ensemble des ingrédients et faites cuire à feu doux pendant un quinzaine de minutes, jusqu’à ce que les pomme et la rhubarbe soient ramollies.Mixez selon votre goût et rectifiez le sucre si besoin.Laissez refroidir totalement puis conservez au frais jusqu’au service.

Fruit de saison : la fraise

Photo Sh4rp_i @Flickr

En mai, les fraises sont le premier fruit à mûrir, juste après la rhubarbe. Elles sont le premier signe des beaux jours qui reviennent sur les étals des primeurs, et nous sommes nombreux à nous jeter dessus qu’elles montrent leur nez. Les fraises parfaitement mûres se sont délicieuses consommées telles qu’elles, mais elles constituent également un excellent composant pour de nombreux desserts. maintenant que les fraises sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 


Photo Andrew Malone @Flickr

Comment choisir les fraises?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des fraises brillantes et colorées, mais aussi fermes et dodues. Elles doivent avoir une jolie collerette verte à l’apparence fraîche. Évitez les fraises molles, ternes ou ratatinées. Les fraises ne mûrissent pas après avoir été cueillies, évitez donc les baies partiellement blanches car cela signifie qu’elles ne sont pas mûres. Enfin, de bonnes fraises sentent très bon!  Respirez-les si vous avez un doute avant de les acheter.


Photo dabrat718 @Flickr

Quand les fraises sont-elles de saison?

Les fraises sont des fruits très répandus et cultivés partout dans le pays, même dans le nord ou des les Alpes. Elles sont donc disponibles en production locale dans la plupart des régions, ne serait-ce que pour une brève période. La fraise française a souvent une région naturelle qui s’étend d’avril à juin, bien qu’elle puisse être plus courte dans les climats rudes et plus large au sud.

On trouve très facilement et pour moins cher des fraises espagnoles dans la plupart de nos magasins. Leur climat clément leur permet de produire des fraises pendant 5 mois d’affilée si ce n’est plus, mais malheureusement, il est souvent fait appel à des pesticides en quantités plus élevées qu’en France (bien qu’on trouve aussi de la fraise bio d’Espagne), et il faut prendre en compte le bilan carbone du transport, pas génial! Mieux vaut donc autant que possible se concentrer sur nos fraises locales!


Photo Richard Lewis @FLickr

Comment conserver vos fraises ?

Lorsque vous rapportez les fraises du marché, conservez-les dans un récipient résistant à l’humidité, de préférence disposées en une seule couche sur un support absorbant. Elles se garderont au réfrigérateur pendant 2 à 3 jours.


Photo kahvikisu @Flickr

Comment préparer des fraises?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos fraises uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Pour laver les fraises, placez-les dans une grande passoire et rincez-les doucement à l’eau froide. Étendez les fraises en une seule couche sur un torchon propre ou une couche d’essuie-tout et séchez-les délicatement.

De la même manière, attendez jusqu’au moment de les manger ou de les utiliser dans une recette avant de décortiquer les fraises et d’enlever les queues.

Mes recettes favorites à la fraise

 


Cocktail rose fraise des bois pamplemousse


Chia bowl aux fraises


Tiramisu aux fraises et framboises


Eton mess aux fraises et cerises


Fingerprint cookies à la fraise

tourte-fraises-menthe2
Tourte aux fraises et à la menthe

mojito-fraise
Mojito fraise

frozen-yogurt-fraise-coco-3
Frozen yogurt fraises coco

Verrines au saumon, concombre et fromage blanc miel moutarde

Pâques approche! Je vous propose très rarement des recettes au poisson sur ce blog, et cela ne vas aller en augmentant car à vrai dire je n’en cuisine plus! Mais il me reste quelques petites recettes en stock et comme dans ma famille il y a souvent du saumon à Pâques, j’ai trouvé que c’était une bonne occasion de vous proposer cette entrée! 
 
 
Il s’agit de petites verrines très simples et jolies, qui vous permettront de composer un apéritif frais, léger et gourmand. Il y a du concombre dans cette recette, un légume que j’aime retrouver au sortir de l’hiver pour son côté tout léger et doux! Il se marie super bien avec le fromage blanc selon moi!
 
Comme cette période de l’année est souvent une période où je cours partout (je réalise que je dis ça toute l’année, je ne trompe personne!), j’aime les recettes rapides et c’est le cas de celle-ci. J’aime organiser des repas, mais je déteste me laisser submerger par des recettes compliquées et  qui laissent ma cuisine sens dessous dessous! Je préfère quand les recettes sont simples à faire et utilisent peu de vaisselle, je ne vais pas vous mentir! Ici, pas de stress, ces verrines se préparent en quelques minutes et peuvent se stocker au frais en attendant tranquillement d’être servie pour votre repas de fête.
 
 

J’avais proposé ces bouchées de concombre lors d’un apéritif, et elles ont été un succès retentissant. Pour moi et pour mes convives! Je vous disais donc que je vous les proposais comme idée pour Pâques, mais elles pourront aussi convenir pour la fête des mères ou pour un brunch! 

P.S. : Si vous cherchez une jolie entrée pour Pâques, essayez ces œufs cocotte à la vache qui rit!

 

Verrine au saumon, concombre et fromage blanc miel moutarde

Verrine au saumon, concombre et fromage blanc miel moutarde

Ingrédients

    Pour le fromage blanc
  • 1 c. à c. de miel
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 60 g de fromage blanc
  • 60 g de Philadelphia
  • 1 c. à c. de menthe
  • 1 gousse d'ail
    Pour le concombre
  • 100 g de concombre émincé finement
  • 1 pincée d'herbes de Provence
  • 1 pincée de menthe
  • Sel, poivre
    Pour le montage
  • 150 g de saumon fumé

Préparation

  1. Mélangez tous les ingrédients du fromage blanc.
  2. Émincez le saumon.
  3. Coupez en petits dés le concombre.
  4. Assaisonnez le concombre avec les herbes de Provence, la menthe, du sel et du poivre.
  5. Déposez le saumon au fond de la verrine, puis le fromage blanc, puis le concombre.
  6. Gardez au frais jusqu’au service.

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Avez vous déjà eu l’occasion de goûter le halloumi? Je vous en parlais très récemment ici… Voilà un moment que j’en entendais parler et que je voulais goûter ce fromage, et je me suis enfin  lancée récemment! La principale difficulté a été d’en trouver, et pour cela j’ai dû mener une enquête approfondie dans les commerces de ma ville! Mais maintenant que j’ai une adresse à Lille, je ne vais plus me gêner et en cuisiner à tous bouts de champs! 
 
Le halloumi est originaire de l’île méditerranéenne de Chypre. Le nom halloumi est protégé, et seuls les fromages fabriqués sur l’île de Chypre peuvent bénéficier de cette appellation. Mais il existe des fromages assez similaires au Proche-Orient, comme le hâlûm égyptien, ou le hellim turc. Si la tradition veut que le halloumi soit fabriqué à partir d’un mélange de lait de chèvre et de lait de brebis, il peut aussi intégrer du lait de vache. Le halloumi est conservé dans un emballage contenant un mélange de petit-lait, de saumure et de feuilles de menthe ciselées, qui aident à la conservation du fromage. 



D’aspect, ce fromage forme un bloc rectangulaire ferme et blanc. Il ressemble beaucoup à de la feta, mais la ressemblance s’arrête là. Le halloumi peut être dégusté nature, mais il est plus généralement employé en cuisine. Grâce à son point de fusion élevé, quand on chauffe ce fromage, sa texture se modifie, il devient moins ferme, sans qu’il ne fonde ou dégouline pour autant. Ça donne un fromage un peu élastique, mais croustillant à l’extérieur, la texture est vraiment très agréable! 
 
 
Très polyvalent, le halloumi est depuis longtemps un ingrédient incontournable pour les végétariens. On peut le servir dans des salades, en brochettes, grillé comme un steak en accompagnement d’un plat, ou encore le faire frire ou le cuire au barbecue. On peut bien sûr le mariner pour lui donner du pep’s, ou le paner!
 
Ici, j’ai fait griller le halloumi à la poêle et je l’ai parfumé d’une épice que j’utilise assez peu en cuisine et que j’ai eu le plaisir de redécouvrir grâce à l’Étal des épices, le fenugrec. Il existe en grains ou moulu, ici ce sont des grains que j’ai utilisés! Le Fenugrec a une saveur légèrement piquante. Moulu, il est utilisé dans les curry et les chutneys, tandis que les graines parfument notamment les plats de viandes orientaux. J’ai donc voulu me servir du fenugrec pour parfumer mon halloumi comme on le ferait avec une viande.
 
 
J’ai choisi de mettre à l’honneur ce halloumi au fenugrec dans un « bowl » qui regroupe plusieurs choses saines et super bonnes que j’aime manger. Il n’y a rien de complexe dans cette recette, elle regroupe juste certains de mes petits secrets de cuisine, comme la petite sauce au tahin que je fais à tous bouts de champ tellement je l’adore!
 
J’aime beaucoup la mode des bowls de ces dernières années. Enfin, en réalité, je trouve un peu bizarre d’inventer un mot comme « buddha bowl ou « power bowl », alors qu’en fait, ça ne consiste qu’à mettre des aliments dans un bol, ce que nombre d’entre nous faisaient déjà bien avant qu’on n’invente ce mot! Mais du coup, je dois bien admettre que j’aime ça, puisque que je l’ai toujours fait et je ne compte pas arrêter! 


J’ai toujours aimé le épinards, ici ils sont juste cuits pour les faire un peu tomber mais ils restent bien frais et c’est très bon comme ça! Ajoutez à cela un peu de courge butternut, un de mes légumes fétiches, et vous obtenez un plat au top!



Ce bol est un repas à la fois nutritif et vraiment délicieux. Il est parfait si vous voulez être en pleine forme! Je ne suis pas du genre à compter les calories, mais j’aime me nourrir d’aliments sains et goûteux! Mission accomplie!
 
 
P.S. : Si vous aimez le principe des bowls, celui-ci est top aussi! 
 
Buddha bowl aux épinards et halloumi

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 personnes

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Ingrédients

    Pour la courge
  • 100 g de courge butternut
  • 1/2 c. à c. de fenugrec
  • 1 c. à c. de sirop d'agave
  • Sel, poivre
    Pour l'halloumi
  • 125 g d'halloumi
  • 1 c. à s. huile olive
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à c. d'herbes de Provence
  • Sel, poivre
    Pour les épinards
  • 60 g de pousses d’épinards
  • 1 gousse d'ail émincée
  • 1 c. à s. d'huile  de coco
    Pour le millet
  • 100 g de millet
  • 2 c. à s. de raisins secs
  • 1 gousse d'ail émincée
  • Sel, poivre
    Pour la sauce tahin
  • 1 c. à s. de tahin
  • 2 c. à s. crème soja
  • 1 c. à c. de jus citron
  • Sel, poivre
    Pour le montage
  • 1 c. à s. graines de courge

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C. Coupez votre courge butternut en tranches fines. Déposez-les sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé. versez par dessus une cuiller de sirop d'agave, et le fenugrec en grains. Salez et poivrez.
  2. Enfournez pour 15 minutes environ en surveillant la cuisson. réservez.
  3. Pendant ce temps, faites cuire le millet 10 minutes dans de l'eau bouillante salée. A la fin des 10 minutes, ajoutez les raisins secs et laissez le millet 10 minutes à reposer dans son eau de cuisson avant de l'égoutter.  Ajoutez l'ail haché, salez et poivrez.
  4. Dans un bol, mélangez le tahin, la crème de soja, le jus de citron, salez et poivrez.
  5. Faites revenir les pousses d'épinards à la poêle avec l'huile de oco et l'ail émincé finement
  6. Coupez l'halloumi en 6 tranches d'1/2 cm d'épaisseur environ. Salez et poivrez-le. Faites les cuire à la poêle avec 1 cuiller à soupe d'huile d'olive, pour qu'il soit doré sur chaque face. Lorsqu'il est cuit, versez dessus un file de jus de citron et une cuiller à café d'herbes de Provence.
  7. Dans chaque bol, déposez d'abord le millet. Coupez la courge butternut en triangles et déposez la sur le millet. A côté, déposez les épinards, l'halloumi, la sauce tahin, et saupoudrez les graines de courge par dessus.
 

Légume de saison : la rhubarbe

Photo regan76 @Flickr

En avril, on voit la rhubarbe fleurir sur les étals et dans nos jardins. Ce légume qui se prend pour un fruit est parfait dans les compotes, mais il peut aussi être utilisé dans le salé! Son petit goût acidulé peut dérouter mais lors qu’on sait la préparer, elle peut devenir délicieuse. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, suivez ce petit guide!

Comment choisir de la rhubarbe?

Les tiges doivent être croquantes, fermes et dodues et d’une belle couleur. Si les feuilles sont présentes, elles ne doivent pas être flétries ou trop abîmées.


Photo Emma Forsberg @Flickr

Quand la rhubarbe est-elle de saison?

On peut trouver de la rhubarbe dès janvier , mais dans ce cas, elle a été forcée et cultivée dans le noir. La vraie rhubarbe qui a poussé naturellement arrive sur les étals en avril et peut durer jusqu’à la fin de l’été.

Comment conserver de la rhubarbe ?

La rhubarbe fraîche et débarrassée de ses feuilles se conserve jusqu’à deux semaines au réfrigérateur. Elle se congèle bien , que ce soit crue ou cuite. Elle est également très bien adaptée à la réalisation de conserves, par exemple sous forme de compote. 


Photo Rebecca Siegel @Flickr

Comment préparer de la rhubarbe?

Lavez-la, coupez les deux extrémités des tiges et jetez les feuilles toxiques. Épluchez-la en tirant sur les « fils » extérieurs principaux. La rhubarbe est très acidulée et nécessite un sucrage pour être appréciée. Faites-la cuire à feu doux pendant 20 à 30 minutes avec un tout petit fond d’eau, en ajoutant du sucre au goût. Pour l’adoucir sans trop sucrer la recette, vous pouvez aussi utiliser du jus de pomme ou d’orange. 


Photo Rebecca Siegel @FLickr

Mes recettes favorites à la rhubarbe

 


Tarte rhubarbe, framboises et sucre perlé


Compote de pommes et rhubarbe


Tarte à la rhubarbe au miel de pissenlit


Cobbler groseilles et rhubarbe au muesli


Crumble rhubarbe

sirop-rhubarbe-3
Sirop de rhubarbe

crumb-cake-3
Crumb cake à la rhubarbe

cheesecake-fraise-rhubarbe
Cheesecake fraise rhubarbe

Toasts à la feta, miel et grenade séchée

 Aujourd’hui c’est la journée de la femme! Cette journée n’est pas sensée être celle d’une soirée girly mas plutôt une journée pour honorer toute la lutte pour le droit de femmes mais aussi pour rappeler le chemin qui reste à parcourir pour que la femme soit traitée de manière correcte partout dans le monde. 
  
Bref, ce n’est pas un événement futile, il faut le noter, et cette journée a une grande importance! Mais si après une journée de travail, vous avez envie de profiter de ce prétexte pour vous faire une soirée entre filles, qui pourrait vous en empêcher? Pas moi en tout cas! Je vous proposerais pourquoi pas, un petit  cocktail rose, suivi d’une soupe rose à la betterave et au chou rouge et d’un gâteau aux fraises tagada. Pour l’apéro, je vous proposerais ces petits toasts qui sans être incroyablement féminins, ont une petite touche girly avec l’ajout des graines de grenade séchée… 
 
 
Ce sont d’ailleurs des saveurs que la plupart de mes amies adorent, c’est peut-être pour ça que j’ai pensé  vous les proposer en cette journée symbolique! Mais rien ne vous empêche de faire cette recette un autre jour hein, je ne suis pas sectaire! J’aime aussi son côté frais et estival, grâce au miel et à la feta, ce sont des ingrédients qui annoncent le retour des beaux jours… Allez, dans le nord les jours chauds sont encore loin, mais il y a quand même un peu de printemps dans l’air!
 

Toasts à la feta, miel et grenade séchée

Toasts à la feta, miel et grenade séchée

Ingrédients

  • 2 pains suédois
  • 50 g de feta
  • 2 c. à s. de crème liquide
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à s. de graines grenade séchées
  • 1 c. à s. de noix
  • 2 feuilles basilic
  • 1 c. à c. de zaatar
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Dans un bol, écrasez la feta avec l'huile, la crème liquide et le zaatar.
  2. Étalez ce mélange sur les pains suédois puis déposez par dessus les noix, le basilic, les graines de grenade.
  3. Versez un filet de miel liquide par dessus.

Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande

L’hiver continue, et je ne me lasse pas des soupes : je crois n’en avoir jamais autant mangé que cette année, pourtant j’ai toujours été une grande consommatrice!
 
J’aime le côté pratique de cuire une grosse marmite en début de semaine, et de pouvoir me réchauffer un petit bol sans rien avoir à faire les soirs de flemme… Avec un petit bout de pain, cela me suffit amplement pour un repas du soir léger et qui réchauffe!
 
 
Les soupes aux courges sont parmi mes préférées, mais mon homme aime un peu moins que moi, c’est pourquoi j’ai voulu tester cette version qui contient plus de carottes que de potimarron. Le résultat était au rendez-vous, une soupe « compromis » qui a plu à tout le monde! Si comme moi vous avez des dubitatifs de la courge à la maison, cela passera sans doute mieux comme ça que cuisinée seule!
 
 
J’ai utilisé du lait d’amandes pour adoucir un peu le tout, c’était délicieux, bien sûr vous pouvez utiliser un autre lait végétal, cela fonctionnera très bien également!
 
 
 
P.S. : Si vous aimez la soupe de carottes, cette version au miel et galanga est aussi délicieuse!
 
Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande

Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande

Ingrédients

  • 500 g de carottes
  • 300 g de chair de potimarron
  • 2 petits oignons
  • 15 cl de lait d'amandes
  • 2 c. à s. de menthe hachée
  • 1 c. à s. de curcuma
  • 1 c. à s. d'huile olive
  • 1,5 litre d'eau

Préparation

  1. Brossez et coupez en dés les carottes et le potimarron. Épluchez les oignons et émincez-les finement.
  2. faites revenir les oignons 5 minutes dans une poêle avec l'huile puis ajoutez les carottes et le potimarron.
  3. Couvrez d'eau froide, salez et mettez à cuire, comptez 15 minutes après l'ébullition, départ eau froide.
  4. Lorsque les carottes sont tendres, ajoutez le lait d'amandes et mixez l’ensemble. Ajoutez la menthe hachée et le curcuma, mélangez et servez bien chaud.