Archives par mot-clé : miel

Tarte aux échalotes et au chèvre

Les échalotes, à l’instar des oignons et de l’ail, sont plus souvent utilisés comme condiment que comme aliment star d’une recette. Pourtant, elles se cuisinent très bien et leur texture fondante fait des merveilles en cuisine, notamment dans les tartes salées.
 
 
 
Cette recette ne demande pas beaucoup d’ingrédients, mais elle est hyper savoureuse. Les 4 épices, les raisins secs et le miel de fleur d’oranger donnent un petit côté sucré salé plutôt sympa, voire carrément oriental à cette tarte.
 
 
Vous pouvez remplacer le miel de fleur d’oranger par une autre variété de miel selon ce que vous avez, mais je trouve que celui-ci a une saveur particulière qui se marie vraiment bien avec l’ensemble.
Le chèvre vient contraster avec ce côté sucré, et équilibre l’ensemble. Au final, on obtient un repas facile à faire, pas cher et vraiment original!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Voyage gourmand : Que ramener de Slovénie ?

Cette année, j’ai eu la chance de visiter la Slovénie. Si comme moi, vous aimez prolonger vos voyages et vous régaler, découvrez ci-dessous les meilleurs souvenirs à ramener dans vos bagages. Il y a l’embarras du choix et pour pas trop cher !
 
  
  
 

Des fromages

 
Il y a des fromage sympa en Slovénie, et comme ils sont plutôt fermes et peu odorants, vous devriez pouvoir en ramener sans trop de difficulté en soute. On en trouve dans des emballages soudés, parfaits pour le transport. Évitez simplement de les acheter à l’aéroport, où des fromages assez basiques sont vendus 15 à 20 euros pièce, surtout que leur goût n’est pas exceptionnel, du moins du point de vue d’un français!
 

Des liqueurs et boissons alcoolisées

 
On trouve beaucoup de liqueurs en Slovénie, notamment au miel, aux plantes… À réserver aux bagages en soute, ou à acheter (plus cher) à l’aéroport en duty free. Il y a aussi du vin slovène avec des cépages inconnus chez nous, du gin, du whisky slovène…
 
 

Du sel, des conserves

 
Il y a de gros marais salants historiques en Slovénie, donc vous pouvez acheter et ramener du sel local, nature, fumé ou aux herbes.
On trouve aussi des conserves de légumes ou de préparations, comme le célèbre ajvar connu dans l’ensemble des balkans.
 
 

Des pâtes, céréales…

 
On trouve quelques céréales (sarrasin, millet, blé entier…) ou des pâtes locales (aux formes différentes des nôtres). Si vous êtes curieux, rien d’extraordinaire ou d’introuvable en France, mais vous pourrez ainsi faire une recette vraiment typique à votre retour et dire que les ingrédients sont de là-bas!
 

De la bière

 
En Slovénie, il y a de très bonnes bières qui peuvent voyager en soute, d’autant que certaines sont en boîte métalliques. Essayez de ramener par exemple des bières des brasseries Lobik, tektonik, Maister, Pelicon ou Reservoir dogs. 
 
 

Un livre de cuisine

 
Je le fais à chaque voyage, j’adore ramener un livre de cuisine pour partager mon voyage avec mes amis et invités par la suite.
 

De la céramique

 
J’ai vu beaucoup de jolies céramiques en Slovénie, parfaites pour une jolie table si vous n’avez pas peur de la casse durant le voyage.
 
 

Des pots à chocolat chaud

 
On trouve de jolis mugs en métal avec des motifs locaux et des petits pots avec une poignée pour verser le chocolat chaud. Un peu attrape-poussière, mais peut faire une jolie déco ou être vraiment utile si vous buvez souvent du chocolat chaud.
 

Du thé, du café, du chocolat en poudre…

 
J’ai vu plusieurs marques de thé, café et chocolats en poudre locales. J’ai notamment acheté du thé aux fruits rouges réalisé à base de fruits locaux, absolument délicieux.
 

Du miel slovène

 
On trouve beaucoup de miels slovènes, nature, ou avec des graines de courge, ou encore de la liqueur au miel.
 
Voilà, avec tout ça, vous devriez pouvoir vous régaler à votre retour, et prolonger un peu vos vacances gourmandes !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Voyage gourmand : Que ramener de Malte ?

Vous le savez sans doute, je suis passionnée de voyages, et par-dessus tout de voyages gourmands. Maintenant que le satané virus qui nous gâche la vie depuis 1 an et demi nous lâche un peu les baskets, je reprends donc mes petites visites à droite à gauche et il y a quelques semaines, c’est à Malte que j’ai posé mes valises. Aujourd’hui, je vous parle des petits souvenirs gourmands que vous pouvez ramener de là-bas si comme moi, vous aimez allier l’utile à l’agréable.  
 

Un livre de cuisine

 
C’est un classique, mais j’aime ramener un livre de cuisine de chaque destination que j’ai visitée, afin de pouvoir refaire les plats que j’ai adorés au restaurant ! On en trouve assez facilement en anglais, voire en français, dans les librairies.
 

Des produits du Sud

 
A Malte, tout comme à Chypre, ou en Grèce, vous trouverez de nombreux produits du Sud, tels que des olives, de l’huile d’olive, des épices… Ce genre de petites douceurs est toujours sympa, faites juste attention aux attrape-touristes qui vont vous vendre des produits qui ne sont pas particulièrement locaux à prix d’or.
 
Photo WordRidden @Flickr

Du sel

 
J’ai vu pas mal de sel artisanaux réalisés avec du sel local et aromatisés avec des épices, du vin local.. .
 

De l’alcool

 
Les Maltais ont pour spécialité plusieurs liqueurs, comme celle de figue de barbarie, ou de caroube notamment. Elles sont très originales, faciles à trouver et existent même en petit format qui passe en bagage cabine si vous n’avez pas pris de valise en soute.
 
 

Du nougat ou du halva

 
Je ne suis pas fan de ce genre de gourmandises qui collent aux dents, surtout que ça inclut souvent des cacahuètes que je déteste, mais je sais que cela peut plaire à beaucoup d’entre vous, alors je vous l’indique, on en trouve du très bon là-bas ! Le halva est un peu dans le même esprit, une préparation sucrée aux pistaches, amandes, sésame, très fréquente dans la cuisine du Moyen Orient.
 
Photo Divya Kudua @Flickr
 

Des bières et du vin

 
Malte dispose de quelques très bonnes bières artisanales, et notamment la brasserie Lord Chambray qui propose des variétés pour tous les goûts. Evitez par contre la Cisk, sorte de 1664 locale sans saveur. Il existe aussi des vins blancs, rosés et rouges locaux, certains réalisés avec des cépages vraiment typiques et introuvables en France.
 

Des confitures et miels

 
J’en parlais plus haut, la figue de barbarie est très présente sur l’île. En plus de la liqueur, vous pourrez la trouver en confiture, en chutney… Le miel est également ultra typique de Malte. Enfin, vous trouverez du sirop de caroube, une sorte de mélasse utilisable en pâtisserie .
 
Photo Renee Grayson @Flickr
 
 
Et vous, connaissez-vous cette destination? Qu’en avez-vous pensé et qu’avez vous ramené de votre voyage?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Voyage gourmand : Que manger dans les Pyrénées orientales?

Cette année, j’ai eu la chance de visiter Perpignan. Si vous aimez la charcuterie, le fromage, le vin, les tapas, les pâtisseries, (bref, si vous aimez manger!) il y a fort à parier que vous pourrez vous régaler là-bas! Nous nous y sommes attelés en testant restaurants et petites échoppes, et c’est un sans faute! Si comme moi, vous aimez profiter de vos voyages pour vous régaler et faire des découvertes culinaires, découvrez ci-dessous les meilleures spécialités à déguster sur place.
 
   

Les entrées et tapas

 
Proximité de l’Espagne oblige, on trouve facilement des tapas, ou pinchos, en entrée ou en guise de plat, accompagnés d’un bon verre de vin local. J’avais découvert le plus typique d’entre eux il y a quelques années par hasard, le Pan amb Tomaquet, que je vous propose ici. Cette recette catalane n’est autre qu’un morceau de pain frotté avec de la tomate, un tapas typique et délicieux ! La région offre aussi de délicieux anchois, et des spécialités à l’artichaut que l’on pourra retrouver à l’apéritif comme dans le reste du repas. 
 
 

La charcuterie

 
Les charcuteries catalanes proposent leur lot de bonnes surprises pour les amateurs : dolça de Girone, secallona, llonganissa, fuet, soubressade… Et j’en passe ! Je ne les ai pas testées mais il paraît que c’est délicieux!
 
Photo Martin Delisle @Flickr
 

Poissons

 
Côté mer, on retrouve un peu les mêmes produits et spécialités qu’en catalogne espagnole, notamment la morue, les anchois, les fruits de mer, les moules. On trouve ces dernières gratinées avec de l’aïoli par exemple. L’aïoli catalan n’est pas le même que dans le reste de la France d’ailleurs, il ne contient pas d’œuf, que de l’huile et de l’ail! Un délice ! Tout le monde connaît le célèbre thon à la catalane, il existe aussi les anchois à la catalane, ou même d’autres poissons à la catalane. La sauce catalane est une sauce à la tomate agrémentée d’ail, d’oignon, de persil et d’huile d’olive, et déclinable avec n’importe quel plat ou presque! Une autre spécialité réputée là-bas est la la bullinada au poisson, ou bouillinade, sorte de bouillabaisse réinterprétée par les catalans.
 
Photo mari @Flickr
 

Viande

 
Il y a de nombreuses spécialités de viande dans cette belle région. Parmi elles, les bolas de piccola sont des petites boulettes mijotées, délicieuses. L’ouillade est une potée de légumes et de viande qui cuit très longuement.
 

Côte légumes

 
La plus célèbre et typique des recettes de légumes est sans doute l’escalivada, une spécialité de légumes (aubergines, poivrons, oignons, courgettes…) cuits très lentement au four et découpés ensuite en bandes. Les champignons catalans, cuisinés avec du persil et de l’ail, sont également délicieux.

Côté fromage

 
La région regorge de petits fromages de chèvre très bons. Ils permettent de préparer le mal I Mayo, un dessert composé de fromage de brebis servi sucré avec du miel.
 
 
Photo Jean Weber @Flickr
 

Côte sucré

 
Les desserts sont nombreux et divins par ici! Les rousquilles sont des biscuits sablés enrobés d’une meringue, généralement vendus secs, mais certains pâtissiers en font une version fraîche et revisitée à différents parfums, c’est un régal ! Le touron, célèbre nougat, se décline dans de nombreux desserts et notamment dans des macarons au touron. Les côtes catalanes, la bunyete, la crème catalane, le bras de gitan, les pastissets (de petits chaussons fourrés)  ou encore le coca, un gâteau moelleux aux amandes, ne sont qu’un aperçu de ce que vous pourrez trouver sur place!
 
 

Les boissons

 
Pour accompagner vos repas, commandez un vin du coin, comme le vin de Collioure, du pays d’Oc, des Côtes catalanes ou des Côtes Vermeille. Le cava est le vin blanc pétillant local, on peut le consommer tel quel ou en cocktail, j’ai par exemple vu un mojito local au cava! Le muscat de Rivesaltes est produit dans la région, ainsi que des vins doux comme le Banyuls.
 
 
Et vous, vous connaissez ce coin ? Vous aimez manger quoi là-bas ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Beurre exfoliant au karité et amandes

Ma sœur m’a donné un certain nombre de produits de beauté ou de composants pour en réaliser soi-même, car elle en avait accumulé un peu trop et avait peur de ne pas réussir à tout utiliser avant qu’ils n’atteignent la date d’expiration. Dans le lot, il y avait un pot de beurre de karité, et comme j’en avais déjà moi-même dans mes placards, je ne voulais pas accumuler cette quantité trop longtemps. J’ai donc cherché donc une recette à réaliser avec rapidement. J’en ai retrouvé une dans mes notes, je ne sais pas où je l’avais trouvée, mais elle m’a plu immédiatement! Je l’ai ensuite modifiée pour qu’elle corresponde à mes stocks de produits et à mes goûts.
 
 
La recette que je vous propose est un beurre exfoliant très facile à réaliser. Le principe est simple, on fait fondre les matières solides (karité, coco), on mélange avec le reste et hop! C’est prêt! Il n’y a rien de bien compliqué là-dedans, mais il y a une petite étape toute simple à laquelle il faut faire attention. Le côté exfoliant est obtenu par de la poudre d’amandes, mais aussi du sucre en poudre. Il faut ajouter le sucre alors que le mélange a déjà commencé à refroidir. Si vous le mettez trop tôt, il va fondre et comme pour un caramel, il ne sera plus du tout exfoliant mais liquide et tout collant… Inutile de préciser que cela sera très désagréable! J’ai réalisé plusieurs pots de ce beurre exfoliant, et j’ai vraiment constaté que ce petit détail faisait la différence sur la texture obtenue, alors soyez patients et n’ajoutez pas le sucre trop vite! La pâte doit avoir commencé à durcir et être encore malléable, mais ne doit plus être chaude. 
 
 
Au final, on obtient une pâte très agréable à appliquer. Elle sent bon et laisse un film tout doux sur la peau une fois que l’on a rincé. C’est un soin à la fois à la fois simple à réaliser et qui demande peu d’ingrédients, beaucoup d’entre eux viennent des placards de la cuisine, ce qui me plaît beaucoup ! 
 
Côté utilisation, prélevez simplement une noisette de pâte, et appliquez-la sur le visage ou le corps au niveau de la zone que vous souhaitez exfolier, en réalisant doucement de petits cercles avec vos doigts. Rincez à l’eau chaude lorsque vous avez fini, pour bien enlever les résidus.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes idées pour réussir les apéros à l’arrache

Il n’y a rien de plus sympa qu’un apéro improvisé, mais parfois c’est un véritable casse-tête de réussir à proposer des petites choses à grignoter qui varient des chips et des cacahuètes… Surtout quand les invités arrivent à 19 h alors qu’on quitte le boulot en courant à 18 h 30, et qu’il nous reste à passer la demi-heure syndicale de métro dans la foulée… Alors, pour que vos apéros soient les plus sympas du quartier sans avoir à poser votre après-midi pour cuisiner, je vous propose cette petite liste d’idées pour gérer des apéros à l’arrache avec des produits du quotidien… Il ne vous reste plus qu’à piocher dedans suivant ce que vous avez dans vos placards, et à passer un bon moment!

Pour une petite sauce pour dips

 
J’adore préparer les bâtonnets de carotte, des tomates cerises ou autres morceaux de légumes à tremper dans une sauce. Il est très facile d’improviser une petite sauce avec ce qu’on a dans ses placards. Essayez de toujours avoir dans votre placard de la sauce tomate, de la moutarde, de la crème liquide (ou de la crème de soja liquide) et de la mayonnaise. Avec cela, vous pourrez toujours décliner une petite sauce dans laquelle tremper des crudités, des bouts de pain, des crackers… Il suffira d’y ajouter quelques herbes ou graines pour en faire quelque chose de vraiment sympa et joli à présenter! Voici quelques exemples de sauces vite faites! 
 
 
Idée n°1 : Yaourt + 1 filet d’huile d’olive + ail en poudre + épices/herbes
Idée n°2 : Mayonnaise + Miel + moutarde
Idée n°3 : Moutarde, sauce barbecue, soja cuisine ou crème liquide
 

Pour grignoter

 
Sortez vos stocks de noix, graines et fruits secs, mélangez-les dans un petit bol et vous aurez un mélange comme ceux que l’on trouve tout faits mais plus sympas!
 

En support

 
Si vous avez du pain (frais ou au congélateur) c’est top, coupez-le en petits tronçons et mettez-le dan un joli panier. En mode à l’arrache, je recommande de toujours avoir des tartines craquantes suédoises (comme celles qu’on trouve chez Ikea par exemple). Vous pouvez les casser en petits morceaux dans un bol et chacun les trempera dans une sauce.
 

A rouler

 
Gardez toujours un paquet de tortillas d’avance dans vos placards. si vous avez juste quelques minutes de plus, vous pourrez les tartiner de ce qui vous passe sous la main (fromage frais, tartinade, tapenade…), les rouler et couper de jolies rouleaux à servir avec un cure-dents.
 
 
 

A tartiner

 

Pour cette raison, je vous recommande d’avoir toujours quelques bocaux de tartinade dans vos placards. tapenade, confit de tomates, d’aubergines… Vous pourrez les tartiner sur des tortillas ou simplement les verser dans un joli bol et les mettre à disposition avec les crackers. Chacun se fera alors ses tartines!

Si vous avez un peu plus de temps, réalisez une de ces tartinades avec des ingrédients du placard. On mixe, on met dans un bol, c’est bon et en plus c’est maison! Pour une purée de pois chiches (un houmous improvisé), mixez une boite de pois chiches en boîte +2 cuillers à soupe de jus de citron + 2 cuillers à soupe d’huile d’olive, 1 cuiller à café d’ail en poudre, une pincée de menthe, paprika en poudre et sésame. Pour une tapenade rapide, mixez des olives vertes ou noires en boîte dénoyautées avec 2 cuillers à soupe d’huile d’olive, une cuiller à café d’ail  en poudre, 1 cuiller à soupe de jus de citron.

Le fromage

 
Si vous avez du fromage frais ou crémeux qui traine, c’est le moment de le saupoudrer d’herbes et de le proposer sur une petite planche en bois. Si vous avez du fromage dur, coupez-le en cubes et saupoudre-le de graines de cumin ou de sel et poivre selon vos goûts. Si vous aimez, gardez aussi toujours un bocal de cornichon et d’olives au frais, vous pourrez en mettre 2 ou 3 en accompagnement pour faire joli. Ajoutez quelques fruits secs et du miel dans une mini coupelle pour une présentation ultra appétissante qui prend 2 minutes à tout casser.
 

Pour un apéritif chaud en 2 minutes

 
En mode système D, rapide à faire avec 3 fois rien, mes recettes favorites sont les rouleaux de pâte feuilletée : on déroule une pate toute faite, on tartine de sauce (tomate, crème fraîche, pesto…) , on saupoudre de fromage râpé, noix, morceaux de charcuterie, dés de légumes suivant les envies. On roule, on tranche en tronçons, on enfourne et c’est parti! La 2eme solution que j’adore sont les bruschettas. On étale sur du pain (frais ou un peu sec, ça passe aussi!) en rondelles de la sauce et es  restes du frigo (légumes cuits ou crus, fromage, herbes…) et on obtient de délicieuses bruschettas!
 
 
Et vous, c’est quoi vos astuces pour un apéro qui en jette réalisé en 5 mn chrono?
 
 
 
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

5 idées de vinaigrettes gourmandes

L’été, j’adore manger des salades à toutes les occasions, et le moindre petit reste dans mes placards peut devenir prétexte à en inventer une. Selon moi, il n’existe pas de légume ou de céréale qui ne puisse pas se transformer en salade! Ce que j’aime aussi avec les salades, c’est qu’elles vont très vite à cuisiner, puisque généralement il n’y a pas de cuisson. On peut d’ailleurs utiliser un reste de céréales déjà cuites.
 
 
 
La seule ombre au tableau pour moi, c’est les vinaigrettes. Je n’aime pas les acheter toutes faites au supermarché, car au final cela n’apporte pas grand-chose, et c’est très simple à réaliser… Oui mais au moment venu, j’ai toujours la flemme de les faire! La solution ? Avoir un ensemble de vinaigrettes d’avance dans le frigo… Toutes faites oui, mais faites maison quand même ! Découvrez ci-dessous mes idées de vinaigrettes classiques et gourmandes à toujours avoir sous la main pour pouvoir se régaler et improviser une salade en deux minutes !
 

Classique vin rouge et échalote, moutarde

Cette vinaigrette ressemble à celle que faisait ma maman quand j’étais enfant.  Je l’utilise très fréquemment et notamment dans les salades vertes et les salades de pommes de terre.

3 c. à s. d’huile d’olive
3 c. à s. d’huile de colza
4 c. à s. vinaigre vin rouge
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de sirop d’érable
1 c. à c.  d’herbes de Provence
1/2 échalote
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Emincez finement l’échalote.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 

Vinaigre balsamique, olives noires et pesto

 
Cette vinaigrette aux accents du sud est parfaite avec les salades de tomates, la mozzarella ou encore la roquette.
 
3 cl d’huile olive
4 cl de vinaigre balsamique
1 c. à s. de pesto
3 olives noires hachées 
1 pincée de piment en poudre
1 pincée d’ail semoule
Sel, poivre
 
Emincez finement les olives.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Noix, miel et vinaigre de Chardonnay

 

Cette vinaigrette au goût fin et gourmand accompagne très bien les salades d’endives, de pissenlit ou de fromages bleus come le roquefort ou le gorgonzola. Le vinaigre de chardonnay peut être remplacé par un autre vinaigre de vin blanc.

 
4 cl d’huile de noix
2 cl d’huile de colza
4 c. à s. de vinaigre de chardonnay
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de miel
1 c. à c. d’herbes de Provence
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Vinaigre aux épices et orange

 

Le melfor est une spécialité à base de vinaigre et d’épices que l’on trouve notamment dans le Grand Est. Cette vinaigrette un peu épicée est parfaite avec les salades de pomme de terre, de cervelas ou les salades hivernales en général.

 
6 cl d’huile de tournesol
4 cl de vinaigre aux épices type Melfor
2 c. à c. de moutarde douce
1 c. à c. de marmelade d’orange
1 c. à c. d’herbes de Provence
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Colza  et vinaigre de bière

 

Cette vinaigrette aux ingrédients ch’ti est assez polyvalente et son goût est moins étrange qu’il n’y paraît! Elle se marie avec tous types de salade et notamment celle d’endives ou de mâche et noix.

 
4 cl d’huile d’olive
2 cl d’huile de colza
2 cl de jus de citron
2 cl de vinaigre de vin rouge
2 c. à c. de graines de tournesol
1 c. à c. de levure de bière
1 c. à c. de cassonade
1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Truffe blanche et vinaigre de Xeres

 

Cette vinaigrette de luxe fera un malheur sur la burrata, la mozzarella ou une salade de mâche et figues.

 
3 cl d’huile d’olive
3 cl d’huile de truffe
4 cl de vinaigre de Xérès
1 c. à c. de basilic séché
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Que faire avec de la marmelade d’agrumes?

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai tendance à accumuler les confitures. Je suis toujours attirée quand je vois les belles couleurs des fruits dans les bocaux, mais en réalité, je ne petit-déjeune pas souvent, donc j’ai beaucoup de mal à les utiliser.
 
Le “pire” concerne les marmelades aux agrumes, car j’adore tout ce qui vient d’Angleterre, donc j’ai tendance à en acheter plus que de raison, alors que leur goût particulier ne plaît pas à tout le monde et ne permet pas de les utiliser si facilement que ça !
 
Aujourd’hui, je vous propose des idées pour écouler un pot de marmelade d’agrumes si vous en avez un qui dort dans vos placards. Je vous rassure, il y a mille occasions de se régaler ! Découvrez-les ci-dessous!
 

En vinaigrette

 
Vous pouvez intégrer la marmelade à vos recettes de vinaigrettes habituelles, en y ajoutant une cuiller à café de marmelade et en la mélangeant simplement avec les autres ingrédients, comme vous le feriez d’habitude. La marmelade va apporter une touche d’acidité mais aussi de sucre à vos vinaigrettes. Elle se mariera par exemple très bien avec du vinaigre balsamique dans une salade au chèvre, aux betteraves ou au poulet.
 
 

Avec des légumes rôtis

 
J’adore préparer un gros plat de légumes variés coupés en morceaux et les rôtir au four. Dans ce cas-là, on peut simplement ajouter un filet d’huile et des épices sur les légumes, mais si vous avez un peu de confiture, vous pouvez réaliser une marinade originale. Pour cela, délayez la confiture avec un peu d’eau et versez-la sur le dessus. Pour éviter que cela ne brûle, ajoutez-la en milieu de cuisson ou couvrez le plat et surveillez régulièrement.
 
 

Pour glacer les viandes, le saumon, ou le tofu

 
La marmelade d’agrumes vous permettra de faire une marinade vraiment très gourmande. Vous pouvez la mélanger avec un peu de vinaigre, de bouillon de légumes ou de sauce soja, et utiliser un pinceau pour étaler ce mélange sur vos morceaux de viande, de poisson ou de tofu. Dans le même esprit, pour vos barbecues, vous pouvez glacer la viande avec un mélange de marmelade, de gingembre, de miel, de poivre et de piment. Ou  encore, vous pouvez servir cette sauce en accompagnement pour y tremper vos brochettes.
 
 

Avec le fromage

 
Cela peut sembler un peu spécial, mais certains vous diront qu’on peut accompagner le fromage d’un petit peu de marmelade d’agrumes. Cela fonctionne avec la confiture de figues ou de cerises, alors pourquoi pas… Je n’ai pas encore testé, c’est à vous de voir si vous aimez ou pas !
 

Dans un tiramisu ou un dessert crémeux

 
Au niveau des desserts, la marmelade d’orange fera des merveilles dans un tiramisu aux agrumes. Utilisez la marmelade pour sucrer le mascarpone à la place du sucre, cela donnera un petit goût vraiment divin! Complétez avec une liqueur d’orange ou du limoncello pour imbiber les biscuits et vous allez vous régaler ! Dans la même lignée, tous les desserts crémeux peuvent se marier avec de l’orange ou des agrumes en général. On peut donc en mettre un fond dans les riz au lait, les panna cotta, les crèmes dessert. Enfin, vous pouvez réaliser une sorte de coulis ou une couche fruitée pour vos cheesecakes en y ajoutant un peu d’agar agar. Pur finir, les parfaits, c’est-à-dire des espèces de petite verrines de fromage blanc dans lesquelles on peut ajouter du muesli, des morceaux de biscuits, ou des dés de fruits, sont parfaits aussi avec quelques cuillères de confiture d’agrumes.
 

Avec du chocolat

 
Les marmelades aux agrumes se marient très bien avec le chocolat. Essayez par exemple d’en utiliser en fond de tarte pour une tarte au chocolat, mais aussi pour réaliser un coeur d’agrumes dans des muffins au chocolat, ou  encore de mélanger la marmelade dans une ganache au chocolat noir. Vous pouvez également couvrir vos génoises d’une couche de ganache chocolat et une couche de marmelade d’orange pour former un délicieux gâteau à étages.
 

Dans une tarte aux fruits

 
Vous pouvez tartiner votre confiture en base d’une tarte fine feuilletée sur laquelle vous ajouterez d’autres fruits. Cela parfume et évite aux fruits de détremper la pâte, c’est donc parfait!
 

Dans un dessert aux amandes

 
Les agrumes se marient également très bien avec les amandes. Vous pouvez donc tartiner un fond de galette des rois à la frangipane avec un peu de confit d’agrumes, ou une tarte aux amandes, ou glacer le dessus de tous vos gâteaux aux amandes pour leur donner un côté brillant très joli et ajouter cette petite note d’agrumes.
 
Et vous, vous aimez la confiture d’agrumes? Vous en faites quoi à part la manger sur du pain?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Que faire avec de la poudre de moringa?

Photo Marco Verch @Flickr

Si vous êtes comme moi et aimez acheter tous les nouveaux produits de superfood qui passent, vous avez peut-être de la poudre de Moringa dans vos placards. Il s’agit d’une poudre verte qui ressemble beaucoup au thé matcha  visuellement. Il s’agit d’une poudre qui a de nombreux bienfaits et qui couvre un spectre nutritionnel large et équilibré. Elle contient à la fois des minéraux comme le calcium, le potassium, le fer, le magnésium… Mais aussi des vitamine A, C, E, des protéines ainsi que des antioxydants. Un cocktail miracle non? Mais au final, dans le quotidien, il n’est pas si simple de l’intégrer à ses repas, et manger la poudre telle quelle, ce n’est pas très sympa ! Voici donc mes idées pour utiliser le Moringa de façon plus agréable et le cuisiner…


Photo Forest and Kim Starr @Flickr 

Sous forme de thé

Vous pouvez simplement mélanger la poudre de Moringa à de l’eau chaude, un peu de citron et un peu de miel pour vous faire une sorte de tisane plutôt agréable et aux saveurs herbales. La version la plus sympa est le Moringa latte, qui inclut du lait et a une couleur vraiment superbe, je vous en parlerai prochainement.

 


Photo Courtney Boyd Myers @Flickr

Dans vos smoothies

Vous pouvez réaliser des smoothies healthy et parfumés en y ajoutant une cuillère à café de poudre de Moringa. Pour une version qui donne plein d’énergie mixez du lait d’amandes, une cuillère à soupe de poudre de Moringa et une banane congelée par exemple.


Photo media.digest @Flickr

Dans vos soupes

Pour éviter d’abîmer la poudre de Moringa et de diminuer ses effets, saupoudrez le Moringa sur vos soupes après qu’elle ait fini de cuire.

Sur un dip ou un guacamole

Vous pouvez colorer vos dips d’une jolie couleur verte et leur donner un petit goût original en y ajoutant de la poudre de Moringa

Photo WILLPOWER STUDIOS @Flickr

Dans vos assaisonnements à salade

Saupoudrez un petit peu de poudre de Moringa dans votre vinaigrette afin de lui donner une jolie couleur. Comme la vinaigrette ne cuit pas, cela n’altère pas du tout les bienfaits de la poudre.

Dans les mélanges de céréales pour le petit-déjeuner

Twistez vos flocons d’avoine pour le petit-déjeuner et faites-en un délicieux porridge. Vous pouvez par exemple réaliser un porridge aux flocons d’avoine, au lait d’amande, au sirop d’agave, y ajouter une à deux cuillères à soupe de poudre de Moringa, et décorer avec quelques fruits secs et amandes effilées. Un régal !

Dans un pain

Vous pouvez ajouter un peu de poudre de Moringa dans vos pains, vos pâtes à tortilla, à naan, à chapati… Tous les pains plats ou cuits à la poêle ont une cuisson assez courte qui est encore mieux pour préserver les bienfaits du Moringa.

Dans vos yaourts

Le Moringa permet de parfumer vos yaourts ou de réaliser des desserts originaux à base de yaourt, mascarpone, fromage blanc… Saupoudrez de céréales, de fruits frais…

Dans les dahls et ragoûts

La saveur du Moringa se mêle très bien aux dahls, des plat de lentilles indiens très épicés, mais aussi de manière générale, aux ragoûts et aux plats mijotés. Elle se fondra dans la masse et apportera une petite saveur originale et indescriptible.

Voilà les idées que j’ai tentées ou que je compte tenter pour écouler ma poudre de Moringa. Globalement, il n’est pas recommandé d’en prendre plus de une demi cuillère à café pour démarrer par jour, et monter ensuite jusqu’à une cuillère à café maximum. En mettant la poudre de Moringa dans vos plats, vous vous assurez de ne pas en manger trop, et c’est bien plus agréable au niveau du goût!

Et vous, connaissez-vous cette poudre? Si vous en avez acheté, qu’en avez-vous fait?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : la bette (ou blette)

Photo the great 8 @Flickr

La bette, aussi nommée blette, est un légume vert délicieux, polyvalent et sain. A la crème, sautées avec de l’ail, en farce dans des raviolis… Il est impossible de ne pas l’aimer! Comme la bette redevient de saison à l’approche des beaux jours, je vous partage aujourd’hui quelques conseils sur son choix, sa conservation et sa préparation. 

 
Photo Karen and Brad Emerson @Flickr

Comment choisir de la bette?

Achetez la juste quantité car elle ne se conserve pas bien longtemps.  Mais gardez en tête que les feuilles de la lette diminue énormément à la cuisson : elles perdront plus de la moitié de leur volume! Cherchez des feuilles et des tiges fraîches et croquantes, et d’un beau vert vif, sans aucun signe de jaunissement.
Évitez les feuilles qui semblent endommagées, flétries, ou encore grignotées par les insectes.


Photo cristina.sanvito @Flickr

Quand la bette est-elle de saison?

La bette est récoltée de juin à novembre. Avant cette période, on peut parfois en trouver, cultivée sous serre.

Comment conserver la bette?

Ne lavez pas la bette avant de la stocker, l’exposition à l’eau accélérerait sa détérioration. Enveloppez la bette dans un torchon propre et humide, puis dans un sac en plastique, enroulez-le bien autour de la bette en évacuant le plus d’air possible et réfrigérez-les  jusqu’à 3 jours.

Consommez rapidement la bette cuite car elle ne se conservera pas très bien.


Photo Gloria Cabada-Leman @Flickr

Comment préparer de la bette?

La bette ne doit être rincée avant d’être stockée, il faudra le faire au dernier moment.
Il faut être méticuleux car les feuilles et les tiges ont tendance à collecter le sable et la terre.
Avant de les laver, coupez le bout de la tige et séparez les feuilles des tiges. Placez les feuilles de bette dans un grand bol d’eau tiède et agitez les feuilles avec les mains, ce qui permettra à la saleté de se déloger. Égouttez, remplissez à nouveau le bol avec de l’eau propre et répétez ce processus jusqu’à ce qu’il ne reste plus de saleté dans l’eau, soit deux à trois fois sauf si votre bette est particulièrement sale. 

Utilisez l’essoreuse à salade pour éliminer l’excès d’humidité des feuilles avant de les cuire.

Les feuilles se cuisinent de la même façon que les épinards, et peuvent être utilisées en remplacement des épinards dans de nombreuses recettes.

Les tiges peuvent aussi se consommer, coupées en tronçons, il faut les cuire plus longuement que des feuilles pour cela, dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres.


Photo Market Manager @Flickr

Mes recettes favorites à la bette

 


Calzone aux bettes, mozzarella et saumon fumé


Bricks chèvre, miel, blette


Gnocchis aux champignons et blettes au four

Share and Enjoy !

0Shares
0 1