Archives par mot-clé : salade

Mon tour d’Europe en cuisine

Aujourd’hui, je vous propose de voyager à défaut de pouvoir sortir de chez vous! Que diriez-vous de visiter l’Europe à travers des recettes de chaque pays, ou presque? Je vous ai récapitulé ici tous les pays pour lequel je propose une recette sur le blog, et pour les autres, je les ajouterai au fur et à mesure. D’ailleurs si vous connaissez des recettes en provenance des pays qui manquent, n’hésitez pas à me faire part de vos idées en commentaire! Bon appétit!

Albanie : Kyopolou
Allemagne : Curry wurst
Andorre : Trinxat
Autriche : kasekrainers
Belgique : stoemp
Biélorussie : à venir
Bosnie-Herzégovine : pita sirnika
Bulgarie : à venir
Chypre : à venir
Croatie : strukli
Danemark : ristet hot-dog
Espagne : pan amb tomaquet
Estonie : à venir
Finlande : à venir
France : saucisson en brioche
Grèce : tzatziki
Hongrie : chaussons à l’oignon
Irlande : crisp sandwich
Islande : pyslur
Italie : piadina tomates mozzarella basilic
Lettonie : à venir
Liechtenstein : à venir
Lituanie : à venir
Luxembourg : gromperekichelcher
République de Macédoine
Malte : à venir
Moldavie : à venir
Monaco : barbagiuans
Monténégro : à venir
Norvège : à venir
Pays-Bas : kaasvlinders
Pologne : twarozek
Portugal : francesinha
République tchèque : tartinade à l’ail
Roumanie : platou taranesk
Royaume-Uni : cheese onion pie
Russie : salade Olivier
Saint-Marin : à venir
Serbie : à venir
Slovaquie : à venir
Slovénie : à venir
Suède : kokosböllar
Suisse : croûtes appenzelloises
Ukraine : zrazys de pomme de terre
Vatican : à venir

Gratin de chou-fleur au cheddar

Aujourd’hui je vous propose un classique revisité à ma façon, le fameux gratin de chou-fleur… Celui de mon enfance était à la béchamel et au gruyère, mais celui-ci, à la crème et au cheddar, me ressemble beaucoup plus!
 
 
Il faut dire que je n’ai jamais été une fan de béchamel que je trouve assez fade, et je ne raffole pas non plus de sa texture. Par ailleurs, je trouve que le cheddar parfume bien mieux l’ensemble que le gruyère, car il relève le côté assez doux du chou-fleur.
 
 
Ce gratin peut servir de plat complet pour un repas du soir, ou accompagner la viande lors d’un repas plus nourrissant.
 
 
 
 
Gratin de chou-fleur au cheddar

Gratin de chou-fleur au cheddar

Ingrédients

  • 1 chou-fleur (ou 850 g de bouquets)
  • 3 pommes de terre (+-600 g)
  • 10 cl de crème liquide ou crème de soja
  • 40 g de cheddar râpé
  • 90 g de mélange de fromage râpé à pizza
  • 2 échalotes émincées très finement
  • 2 gousses d'ail écrasées
  • 4 c. à s. de chapelure
  • 1 c. à s. d'ail semoule
  • 1 c. à c. de basilic
  • 1 c. à c. de coriandre
  • 1 c. à c. de curcuma
  • 1 pincée de piment doux
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Préchauffez le four à 175°C.
  2. Préparez votre chou-fleur si besoin : enlevez les feuilles, la tige centrale, détaillez-le en bouquets.
  3. Epluchez et coupez ne cubes les pommes de terre.
  4. Mettez de l'eau dans une casserole. Portez l'eau à ébullition. Ajoutez le chou-fleur, couvrez et faites cuire jusqu'à ce que le chou-fleur soit tendre, de 10 à 15 minutes.
  5. Dans une autre casserole d'eau, départ eau froide, faites cuire les pomme de terre en cubes, soit 15 à 20 minutes. Égouttez et réservez.
  6. Égouttez. Transférez le chou-fleur dans un bol, écrasez-le et égouttez l'excès d'eau.
  7. Mélangez le chou-fleur, les pommes de terre, la crème fraîche, le cheddar, les épices, l'échalote et l'ail dans un plat allant au four.
  8. Salez et poivrez généreusement.
  9. Recouvrez de chapelure.
  10. Faites cuire au four préchauffé jusqu'à ce que le mélange bouillonne, soit de 30 à 45 minutes.
 
Source d’inspiration :

Crumble de poireaux au cheddar

Qu’il soit sucré ou salé, j’adore littéralement le crumble! L’été, je le décline aux aubergines ou aux prunes et aux figues par exemple, mais avec l’hiver, plus question pour moi de cuisiner ces fruits et légumes, car j’attends qu’ils soient à nouveau de saison. En attendant, je me suis dit que je pourrais profiter de l’hiver pour tester une version réconfortante et gourmande aux poireaux. Ce légume hivernal pousse très bien par chez moi, et j’adore ça, bien que je n’aie pas toujours le réflexe d’en cuisiner!

 

Le crumble que je vous propose est rehaussé de cheddar, parce que je trouve que tout est meilleur avec du cheddar! C’est un fromage bien parfumé qui se marie très bien avec ce légume.

Ce crumble bien goûteux est parfait pour accompagner des pommes de terre, une viande… Mais vous pouvez aussi en faire un plat complet, notamment le soir où on mange souvent plus léger.

Pour réaliser cette recette, je me suis inspirée d’un blog que j’apprécie beaucoup, celui de Christelle. J’ai adapté sa recette à ma façon car je voulais utiliser aussi bien le vert que le blanc des poireaux. J’ai utilisé du cheddar à la place du parmesan car je voulais quelque chose de plus prononcé et aux consonances anglaises, et j’ai supprimé le beurre. Le résultat est vraiment top, merci à elle!

 

 

Crumble de poireaux au cheddar

Portions : Pour 2 personnes

Crumble de poireaux au cheddar

Ingrédients

  • 2  beaux poireaux (500 g environ)
  • 2 c. à s. d'huile de tournesol
  • 4 c. à s. de crème liquide
  • Sel, poivre
  • 1 c. à c. d'ail semoule
  • 60 g de cheddar coupé en dés
    Pour le crumble
  • 40 g de farine
  • 40 g de cheddar râpé
  • 25 g d'huile de tournesol
  • 1 c. à s. de persil déshydraté

Instructions

  1. Nettoyez les poireaux, lavez-les puis coupez-les en rondelles.
  2. Séparez le vert et le blanc.
  3. Faites cuire 5 minutes les verts de poireau à l'eau bouillante. Ajoutez ensuite les blancs et prolongez la cuisson de 5 minutes. Égouttez.
  4. Dans une poêle, faites chauffer l'huile de tournesol et faites revenir les poireaux pendant 5 minutes à feu doux, en remuant de temps en temps. Salez et poivrez. Ajoutez la crème liquide et l'ail semoule. Mélangez. Laissez tiédir.
  5. Préchauffez le four à 180°C.
  6. Pendant ce temps, préparez le crumble. Dans un saladier, assemblez la farine, l'huile d'olive et le parmesan râpé. Mélangez du bout des doigts afin d’obtenir un sable grossier.
  7. Disposez les poireaux à la crème dans un plat allant au four ou deux ramequins. Déposez les dés de cheddar par dessus, puis recouvrez du crumble.
  8. Enfournez pour environ 20 minutes, le crumble doit être doré. Servez bien chaud.

Source d’inspiration : 
http://christelle56.over-blog.com/2019/02/crumble-de-poireaux-au-parmesan.html

Oeuf poché au micro-ondes

Photo Seph Swain  @Flickr
 
Avez-vous déjà essayé de pocher un œuf? C’est loin d’être infaisable mais cela peut sembler un peu périlleux au premier abord. Dommage, c’est tellement bon! Si vous ne voulez pas prendre de risques, je vous propose la méthode simple et rapide que j’ai testée pour réaliser cette cuisson au micro-ondes.
 
Photo Gordon Flood@Flickr
 
Je trouve que le pochage des œufs est une méthode assez délicate mai vraiment délicieuse, notamment lorsqu’on dépose l’œuf poché sur une salade, une soupe ou une tartine au four bien fondante. Mais quand je veux simplement me faire un petit repas à l’arrache, cette méthode simplifiée qui ne demande quasiment aucun effort me convient mieux! Je l’ai testée à de nombreuses reprises et cela n’a jamais raté.
 
 
Ce n’est évidemment pas la méthode officielle pour faire un œuf poché, mais le résultat est assez approchant, et ultra facile, que demander de plus?
 
    
Photo James Cohen  @Flickr
 

Oeuf poché au micro-ondes

Oeuf poché au micro-ondes

Ingrédients

  • 1 œuf
  • 4 c. à s. d'eau
  • 1 pincée de gros sel

Instructions

  1. Dans un ramequin allant au micro-ondes, mettez 4 cuillères à soupe d'eau, 1 pincée de gros sel et votre œuf (sans la coquille).
  2. Passez le tout au micro-ondes à la puissance maxi pendant 45 secondes (ou 50-55 secondes si votre micro-ondes ne va pas au-delà de 900W).

 
Source inspiration :
 
 

Voyage gourmand : que manger et ramener du Danemark?

Source Pug Girl @Flickr
 
Régulièrement, je vous partage mes idées souvenirs ou mes plats favoris issus d’un pays que j’ai visité. Les voyages et la cuisine sont deux de mes plus grandes passions et quand je peux les réunir, je suis aux anges! C’est pourquoi en voyage, je suis toujours à l’affût de petits souvenirs culinaires, ou de spécialités à tester pour découvrir comment mangent les gens sur place. Aujourd’hui, direction le Danemark! Je vous livre mes conseils sur ce qu’il faut impérativement tester sur place, ou ramener dans vos valises.
 
 

Des fromages

 

On trouve quelques fromages sympa au Danemark. Il y a notamment un bleu danois, nommé le danablue. Vous pourrez aussi découvrir l’esrom, un fromage au lait de vache à la saveur prononcée, et avec de petits trous. Un peu plus doux, l’havarti se trouve également facilement. J’ai goûté ce dernier accompagné de compote et le mélange était très sympa! 

Source  @Flickr

Du pain et des « viennoiseries » danoises

 

Les viennoiseries ne se trouvent pas qu’à Vienne, et certaines que l’on trouve au Danemark sont très sympa.  Les wienerbrod (viennoiseries) les plus célèbres sont les kanelsnegl, des petits pains à la cannelle, et le romsnegl, un petit pain glacé au rhum. Côté pain, il y a beaucoup de pains bruns très sympa, et notamment le rugbrod ou pain danois.


Source Krista @Flickr

Des smorrebrod

 
Les smorrebrod sont une institution danoise. Il s’agit de tartines couvertes d’ingrédients frais et que l’on sert pour pas cher du tout dans tous les cafés et restaurants. Il y en a de très basiques ou de plus élaborées. On en trouve par exemple au fromage harvati avec de la compote, avec du hareng, de la moutarde sucrée et câpres, le tout sur du pain au malt (maltbrod) ou du rye brod. C’est la meilleure alternative pour manger typique et pas trop cher le midi au Danemark.
On trouve aussi une variante moderne, nommée les smushies. C’est exactement la même chose, mais servi en mini portions, à partager à l’apéritif.
 

Source Heather Cowper @Flickr
 

Du poisson

Les danois consomment beaucoup de poissons et notamment le hareng, des poissons fumés en tous genre, comme des maquereaux, de l’anguille… On trouve aussi les fiskefrikadeller, des boulettes de poisson épicées, et les sildebof, des croquettes de hareng accompagnées d’une sauce aux oignons. On sert dans certains restaurants le « platte » : une assiette garnie de produits de la mer comme du hareng, des crevettes, etc.


Source kaet44 @Flickr

De la street food

Il y a quelques classiques de street-food au Danemark et parfois des petites cabanes (polsevognen) qui vendent des hot-dogs et des snacks. On y trouve des hot-dogs composés de saucisses (pølser), avec des cornichons marinés (agurk) et de l’oignon grillé (ristede løg) ou de la rémoulade, une sauce qui n’a rien en commun avec notre rémoulade française. On y trouve aussi des frikadelle, encore un faux ami car ils n’ont que le nom en commun avec nos fricadelles! Il s’agit plutôt de petites galettes de viande type steak haché, qui peuvent être mises dans des sandwiches (ou pas). 
 

Source Jay Bergesen @Flickr

Des gâteaux et desserts

 

Il y a de nombreux gâteaux bien réconfortants au Danemark, j’ai pu tester le kransekage, ou gâteau aux amandes, l’æblekage, un gâteau aux pommes, mais aussi l’oldemorstang, qui rappelle un peu le stollen.  Sinon, le dessert divin à tester si vous aimez le ria au lait, c’est le risalamande : un riz au lait  aux amandes gâchées et à la confiture de cerises, un dessert typique de Noël là-bas.


Source Steve Snodgrass @Flickr

Des condiments et accompagnements

Il y a bien sûr des accompagnements à tout ça et parmi les plus fréquents, on trouve beaucoup de cornichons au vinaigre, ou d’oignons marinés dans un jus tout rose, sans doute à la betterave. 

Les salades de pommes de terre à la crème, ciboulette et oignons rouges sont également un accompagnement délicieux.

Des boissons

Ceux qui ont soif trouveront leur bonheur au Danemark, rassurez-vous. Il y a des brasseries célèbres là-bas comme la Carlsberg, et la Tuborg, mais aussi, bien plus sympa, de nombreuses micro brasseries, dont la plus grosse (qui n’en est donc plus une!) est la Mikeller. Les Danois ont aussi développé la première « bière open source », la Vores Øl. L’aquavit est une boisson locale aux plantes qui est un peu tombée en désuétude, mais revient à la mode grâce à certains cocktails.


Source Bernt Rostad @Flickr

Des accessoires de cuisine

 

Si vous aimez les accessoires design, vous pourrez vous faire plaisir et vous ramener des ustensiles en tous genres, car de nombreuses marque superbes sont originaires du Danemark : Bodum,  Bloomingville, Ferm Living, Greengate et plein d’autres, il n’y  que l’embarras du choix.

Voilà, côté alimentation et cuisine ce que j’ai remarqué au Danemark. Les mateurs de design seront évidemment aussi aux anges, ainsi que les fans des contes d’Andersen, qui pourront ramener une édition danoise s’ils le souhaitent! Et vous, qu’avez-vous ramené de là-bas?

Comment tout recycler ou presque en cuisine?

Source Rick Ligthelm @Flickr
 
Notre planète croule sous le poids des déchets, nous le savons tous, et pourtant il n’est pas toujours facile de savoir quoi faire pour réduire le volume de nos poubelles! S’il faut garder en tête que le meilleur moyen de réduire les déchets, c’est de ne pas les créer, et donc ne pas acheter de choses inutiles, jetables, ou à la durée de vie limitée comme les produits « cheap » qui s’abîment en moins de deux, cela n’est pas toujours possible malheureusement!
 
Aujourd’hui, je vous propose donc mes idées pour mieux jeter, réutiliser ou recycler les déchets qui peuvent venir de votre cuisine. Si j’ai oublié des choses ou si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à m’en faire part pour que j’enrichisse ce récapitulatif que je compte maintenir à jour!
 
 

Les légumes

Un petit reste de légumes cuits ou crus
 
Dans une omelette, des pâtes, mélangé à une bolognaise maison…
Le congeler pour plus tard
En compost
Les épluchures de légumes
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire un bouillon
En compost
Les trognons, feuilles abîmées des choux, salades…
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une soupe, avec d’autres légumes
 

Source Jeremy Keith @Flickr

Les fruits

Un petit reste de fruits cuits ou crus
 
 
Dans une compote, un gâteau, sur un yaourt
Le congeler pour plus tard
Les épluchures de fruits
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une infusion
En compost
En infusion avec du sirop d’érable
Les épluchures d’agrumes
Dans le lave-vaisselle en désodorisant


Source Nathalie  @Flickr

La boulangerie et les biscuits

Du pain dur, des viennoiseries séchées
 
 
Dans un pudding
En croûtons dans une soupe
Mixés pour faire une chapelure
De vieux biscuits ramollis ou séchés
Émiettés pour faire un crumble
Émiettés dans votre muesli ou granola

 


Source Loren Kerns @Flickr

Les boissons

Un sachet de thé
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
Du marc de café
 
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
En gommage pour la peau
De l’eau (un verre non terminé par exemple)
Sur les plantes
Du cola éventé
 
Pour détartrer (les robinets par exemple)
En cuisine dans les carottes au coca
Du vieux vin
Congelé en petites portions pour l’utiliser en cuisine

 


Source Tracy Hunter @Flickr

Les contenants

Un bocal
 
 
Réutiliser comme contenant pour vos épices, pâtes, confitures
Réutiliser comme contenant pour vos aliments à congeler ou pour vos petits restes
Le ramener en boutique zéro déchet
Une boite de conserve
 
En bocal pour conserver les amandes, le cacao… (Il existe des couvercles spéciaux réutilisables)
Pot pour une plante, pour des crayons
Une boite à oeufs
 
En petits pots pour vos semences
La ramener en boutique zéro déchet ou biocoop vendant les oeufs à l’unité

Source How can I recycle this @Flickr

La vaisselle

De la vaisselle dépareillée
 
 
La donner sur un site de don
La donner à une association
La ramener à son travail pour l’espace repas

Source Joel Kramer @Flickr

L’électro ménager

Un appareil défectueux
Contacter un réparateur plutôt que de racheter du neuf immédiatement
Un appareil qui fonctionne encore dont vous ne voulez plus
Le donner sur un site de don
Le donner à une association
 
Source jonobacon @Flickr
 
Voilà, ce n’est que le début de ce qui pourrait devenir une très longue liste d’idées, avez-vous d’autres petits trucs liés à la cuisine pour jeter moins? N’hésitez pas à me les donner pour que j’enrichisse ce tableau.

Qu’est-ce qu’on mange en février?

Nous voilà en février! Comme en janvier, nous sommes dans un des mois où il y a le moins de fruits et légumes de saison, mais cela n’empêche pas de se régaler, car c’est le mois de la chandeleur! On organise une crêpes party et tout va mieux!

Les produits de saison en février :

Légumes : Céleri, citrouille, chou de Bruxelles, chou chinois, courge butternut, épinard,  endive,  mâche, navet, oignon, panais, poireau, potimarron, radis, salade frisée, topinambours.

Fruits : Bergamote, citron, mandarine, mangue, orange, pamplemousse, pommes, poires.

Mes recettes favorites pour février :

 

Parmentier aux choux de Bruxelles

parmentier-chou-bruxelles-3

Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Velouté d’endives à la bière et tartine de maroilles

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

Gâteau au citron

Cake à l’orange et aux noix

cake-orange-noix-3

Gâteau aux pommes arménien

Légume de saison : l’endive

Photo Forest and Kim Starr @Flickr

En février, les endives sont à leur apogée. On les trouve toute l’année dans nos supermarchés mais leur vraie saison est d’octobre à avril. En cette saison hivernale où on dispose de peu de choix en matière de salades, elles permettent d’avoir notre dose de vitamines! Leur amertume n’est pas du goût de tout le monde mais lorsqu’on apprend à les apprécier, elles ont plus d’un tour dans leur sac!

Comment choisir les endives?

Choisissez des têtes d’endives qui sont bien blanches, et avec la pointe d’une belle couleur jaune-vert pâle. Évitez les têtes d’endives fanées ou ayant des extrémités brunissantes.


Photo Daniel Persson @Flickr

Quand les endives sont-elles de saison?

Les endives sont forcées, c’est à dire qu’on les récolte après qu’elles aient poussé à l’extérieur, puis on les replante en intérieur, bien au chaud et à l’abri de la lumière. On les trouve toute l’année dans nos supermarchés mais leur vraie saison est d’octobre à avril. En effet, on les récolte à l’automne pour les mettre au forçage, et suivant la température utilisée, on peut les amener à maturité plus ou moins vite, ce qui permet d’échelonner la production.


Photo INRA DIST @FLickr

Comment conserver vos endives?

Les endives sont très fragiles et il est plus simple de les acheter au dernier moment. Une fois achetées, vous pouvez les conserver à la cave ou dans le bac du réfrigérateur, bien sûr sans les avoir lavées avant. Si vous les avez achetées en sachet, vous pouvez le laisser, il ne gêne pas la conservation. Vous les garderez environ une semaine, mais les premières feuilles extérieures vont sans doute brunir vite et devront alors être supprimées.


Photo Javier Lastras @Flickr

Comment préparer des endives?

Rincez vos endives à l’eau froide juste avant utilisation. Si les feuilles semblent flétries, faites-les tremper dans un bol d’eau froide pour les raviver. Vous pouvez manger les endives crues, notamment en salade ou sous forme de barquettes pour l’apéro dans lesquelles vous allez déposer une garniture. Elles peuvent aussi être cuites à la poêle ou rôties au four.

Mes recettes favorites à l’endive

 


Chaussons à l’endive, noix et roquefort


Soleil d’endives et dip de maïs au surimi


Gratin d’endives et raclette

tarte-pain-perdu-endive-2
Tarte perdue aux endives

veloute-endives-brique-du-nord-3
Velouté d’endives, brique du nord et clémentines

tatin-endives-maroilles-3
Tatin d’endives au maroilles

lunchbox-boulgour-endive-cranberries
Lunchbox de boulgour, endives, pomme et gorgonzola

Chaussons à l’endive, noix et roquefort

Quand arrive le début d’année, j’ai généralement envie de recettes réconfortantes et pas prise de tête… Ha bah comme tout le temps en fait! Je vous propose donc aujourd’hui une recette réalisée récemment et qui ‘a beaucoup plus, réalisée avec des endives, un légume de saison que je n’adore pas. Je dois être un peu maso car quand je n’aime pas un légume, j’en achète quand même une fois de temps en temps pour essayer de faire quelque chose de bon avec… Des fois ça marche et je finis par aimer ledit légume. Dans ce cas, je ne dirais pas que je suis devenue accro aux endives, mais elles sont juste assez masquées par le fromage, du bleu anglais, pour que je réussisse à les apprécier.
 
 
J’ai donc marié les endives avec de la crème liquide, du Stilton et des noix. Le résultat est vraiment sympa et top pour accompagner une soupe ou une salade le soir pour un plateau télé par exemple!
 
Le Stilton peut être remplacé par un autre formage de la famille des bleus, comme un roquefort, un gorgonzola, une fourme… Cela dépend de vos préférences et de ce qui vous passe sous la main.
 
 
J’ai fait une dorure au paprika et au curcuma, j’adore cette façon de faire qui ne laisse pas de goût d’œuf dont je ne suis pas fan. Si vous n’avez jamais testé, c’est l’occasion de tenter!
 
 
 
Chaussons à l'endive, noix et roquefort

Chaussons à l'endive, noix et roquefort

Ingrédients

  • 2 endives
  • 1 pâte feuilletée
  • 2 pincées de sucre
  • 4 c. à s. de crème liquide
  • 65 g de Stilton
  • 30 g de noix
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • Sel, poivre
  • 10 cl d'eau
    Pour la dorure
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de curcuma

Instructions

  1. Coupez le stilton en dés et réservez. Concassez grossièrement les noix et réservez.
  2. Enlevez les trognons des endives et émincez les feuilles, faites-les revenir à la poêle dans de l'huile d'olive pendant 2 minutes.
  3. Ajoutez le sucre et 10 cl eau, prolongez la cuisson de 5 minutes, jusqu'à ce que l'eau soit évaporée.
  4. Laissez tiédir  puis ajoutez le reste des ingrédients : sel, poivre, crème liquide, noix, stilton.
  5. Coupez des cercles dans a pâte feuilletée et déposez une cuiller de ce mélange sur chaque cercle.
  6. Refermez les chaussons et appuyez bien sur les bords pour bien les souder.
  7. Préparez la dorure en mélangeant dans un petit récipient le paprika, le curcuma dans 2 cuillers à soupe d'huile d'olive. Appliquez sur les chaussons à l'aide d'un pinceau de cuisine.
  8. Mettez au four pour 30 minutes environ jusqu'à ce que la pâte soit cuite et les chaussons légèrement dorés.
  9. Servez immédiatement.
 
 

Qu’est-ce qu’on mange en janvier?

L’an dernier, je vous ai partagé mes idées d’activités à réaliser mois après mois pour prendre la vie du bon côté. Qui dit nouvelle année dit nouvelle rubrique, et je vous propose cette année une sélection de plats à cuisiner dans le mois. Recettes avec des produits de saison, rigolotes, familiales ou légères, découvrez ici mes suggestions pour vos menus !

On attaque avec le mois de janvier! C’est un mois où il y a un peu moins de fruits et légumes de saison que d’autres, et où on aime manger un peu plus léger car c’est l’après-fêtes et la période des résolutions. Mais on n’oublie pas la fameuse galette des rois pour autant!

Les produits de saison en janvier :

Légumes : Céleri, chou de Bruxelles, chou chinois, citrouille, courge butternut, endive, épinard, mâche, navet, oignon, panais, poireau, potimarron, salade frisée, topinambours.

Fruits : Bergamote, citron, mandarine, mangue, orange, pamplemousse, poires, pommes.

Mes recettes favorites pour janvier :

 

Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce

 

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar

 

Champignons crémeux au curry

Risotto au citron et basilic

Oeuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix

Lasagnes au chou-fleur et au bleu de Bresse

Galette des rois poires spéculoos

Tarte Piña colada