Archives par mot-clé : Noël

Que faire avec des agrumes confits?

J’adore les agrumes confits, et ils présentent l’avantage d’être à la fois économiques et extrêmement simples à réaliser. Que ce soit à base de citron, d’orange, de mandarine… Chaque fois que j’achète des fruits bio, j’en profite pour réaliser des écorces d’agrumes confits à utiliser par la suite. Découvrez ci-dessous ce que vous pouvez en faire si vous avez des agrumes confits dans vos placards !

Dans de la glace maison

La glace aux fruits confits maison, ou glace Plombières, est un régal! Les fruits confits entrent aussi dans la composition du délicieux nougat glacé. Si vous n’avez que de la glace toute fait sous la main, rien ne vous empêche d’y ajouter un peu de fruits confits ainsi qu’un coulis de fruits, c’est tout simple mais super bon!

Dans les porridges

Tout comme les cranberries ou les raisins secs, les agrumes confits sont très sympa dans les porridges. Ils y ajoutent une petite note sucrée et acidulée. Ajoutez-les après cuisson puisqu’ils n’ont pas besoin de cuire.

Dans les cakes, muffins et gâteaux

Sans surprise, les agrumes confits et coupés en dés sont parfaits dans les cakes, muffins et autres gâteaux moelleux. Vous pouvez en ajouter à n’importe quelle recette basique pour la parfumer agréablement!

Dans les cookies et biscuits

De la même façon qu’on y mettra des pépites de chocolat, vous pouvez ajouter des dés de citron confit à vos cookies et biscuits secs. J’aime beaucoup le mélange de citrons confits et de pépites de chocolat blanc, un régal où le côté sucré du chocolat blanc contraste avec le côté acidulé des citrons!

Dans des cannoli

Connaissez-vous les cannoli? Il s’agit de petits rouleaux de pâte garnis d’une crème onctueuse que l’on trouve en Italie. Il existe différents types de garnitures, certains incluant des fruits confits.

Dans les desserts au lait

Le riz au lait  et la semoule au lait sont délicieux nature, mais on peut les enrichir d’un coulis de fruits et pourquoi pas, y ajouter plein de petits dés de fruits confits.

 

Dans des brioches

Les brioches sont délicieuses garnies de fruits et agrumes confits. On trouve d’ailleurs certaines spécialités aux fruits confits comme le fameux panettone de Noël en Italie, ou encore le colomba, moins connu, qui est la broche pascale italienne. 

Dans les confitures

Les confitures sont habituellement réalisées avec des fruits frais, mais on peut les enrichir de fruits confits comme on le voit dans certaines confitures de Noël ou dans certains confits d’agrumes. Cela va donner une texture supplémentaire très agréable.

Pour grignoter

Si vous réalisez vous-mêmes vos agrumes confits et avez la possibilité d’en faire de grandes lanières, elles seront délicieuses simplement telles qu’elles, ou trempées dans du chocolat fondu, façon orangettes.

Et vous, vous aimez les fruits confits? Vous en faites quoi?

 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Cupcakes à la patate douce et à la cannelle

Je suis depuis toujours une fan de patate douce, et si je l’apprécie en version salée, je n’hésite pas aussi à l’accommoder en version sucrée.
 
 
Aux États-Unis, il existe une spécialité de tarte à la patate douce, je vous en avais notamment proposé une ici. Mais ce n’est pas la seule façon de cuisiner la patate douce en version sucrée. Aujourd’hui, je vous propose une recette qui contient de la patate douce directement dans la pâte, ainsi que de la cannelle, une épice qui se marie très bien avec ce légume.
 
 
 
J’ai réalisé un glaçage à base de ricotta, mais un autre fromage frais de type Philadelphia ou mascarpone pourra convenir aussi.
 
Ces cupcakes on un petit goût de fêtes de Noël avec le mélange d’épices, la patate douce, les zestes d’orange… C’est un régal ! Et je compte les refaire bientôt !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Découvrez 15 épices de la cuisine du monde

Photo Mike McBey @Flickr

En bonne passionnées d’épices, j’en ai un nombre invraisemblable dans mes placards. Parmi elles, il en a certaines que j’utilise tous les jours, d’autres plus rarement, mais j’adore avoir le choix et me renseigner sur chacune pour savoir comment les utiliser. Comme j’aime la cuisine du monde, aujourd’hui je vous propose un petit voyage à travers certaines épices typiques de pays du monde! C’est parti pour le voyage!

Antilles : colombo

Le colombo de poulet est un plat typique des Antilles. ce mélange d’épices, assez proche du curry, est composé de coriandre, curcuma, piment doux, cumin, fenugrec, gingembre.

Allemagne : cannelle

La cannelle est typique de l’Allemagne et notamment de ses spécialités de Noël comme les pains d’épices. Les marchés de Noël sentent la cannelle à plein nez! Mais j’aurais aussi pu citer le Portugal! Une grande partie des desserts portugais sont saupoudrées de cette épice divine!

 

Cambodge : cardamome

La cardamome est très présente dans la cuisine asiatique et indienne, mais elle est réellement typique du Cambodge. En effet, c’est une espèce endémique qui pousse à l’état sauvage dans la chaîne des cardamomes au Cambodge.


Photo Maxpax @Flickr

Chine : 5 épices

Le 5 épices évoque la cuisine chinoise.  Il n’y a pas deux mélanges identiques mais il contient généralement de l’anis, du fenouil, de la coriandre, du poivre de Sichuan, des clous de girofle… Et ne se limite pas forcément à 5 épices!

 

Grèce : menthe

La menthe s’apprécie dans les desserts, les entrées et les boissons. Elle permet notamment de réaliser le délicieux tzatzíki.

Hongrie : paprika

En Hongrie on a l’impression que tout est parfumé au paprika, et il est vendu partout sur les marchés. Là-bas, il a longtemps été le remplaçant du poivre, trop cher pour le peuple. Il permet notamment de réaliser la délicieuse goulash.

Inde : curry

Le curry n’est pas à proprement parler une épice mais un mélange d’épices, dont il existe de nombreuses variantes, plus ou moins pimentées. Ce mélange sert à réaliser les plats du même nom comme le curry rouge ou le curry aux oeufs.

Italie : Basilic

Le basilic est un emblème de l’Italie à lui tout seul, et il parfume aussi bien les plats de pâtes, les pizzas, les risottos ou entre dans la composition du fameux pesto ou de la salade tomate mozzarella. J’en suis fan et je pourrais en mettre partout!

Japon : gingembre

Le gingembre se trouve dans de nombreuses cultures, et notamment dans la cuisine japonaise. Mariné, il accompagne les sushis. Il est aussi souvent utilisé dans les sauces, les marinades, les soupes ou même pour parfumer le riz et les poissons.

Liban : sésame

Le sésame est très présent dans la cuisine libanaise, puisqu’il compose notamment le tahin, ou pâte de sésame qui sert elle même à faire le houmous. Il permet aussi de composer le zaatar, un condiment qui peut remplacer le sel et parfumer les plats.

Malaisie : curcuma

Le curcuma est connu pour sa jolie couleur. Il est originaire d’Inde et de Malaisie et entre donc dans beaucoup de recettes de cette zone géographique. parmi les recettes originaires de là-bas, il existe un curry malaisien, le curry rendang, le poulet capitan ou le poulet à la malaisienne par exemple. 

Maroc : ras el hanout

Le ras el hanout est un mélange typique du Maroc qui peut être composé d’une vingtaine d’épices ou même beaucoup plus. Ce mélange bien parfumé et plus ou moins piquant est parfait dans les couscous, tajines, pastillas, ou dans les plats de légumes marocains.


Photo Clyde Robinson @Flickr

Scandinavie : Aneth

L’aneth m’évoque toujours la Scandinavie, il est très présent là-bas et notamment et notamment au saumon mariné, la betterave marinée, les sauces au skyr et aux petites herbes ou encore celles au raifort… Il faut l’utiliser à petite dose, sinon il peut vite prendre le dessus sur els autres ingrédients.

 

Thaïlande : coriandre

La coriandre est sans doute mon herbe favorite et surtout dans sa version fraîche! Elle parfume de nombreux plats d’Asie et de Thaïlande en particulier.

Voilà un aperçu de mes cuisines et épices du monde préférées. Et vous quelles sont vos épices chouchou?

Turquie : cumin

Le cumin est présent dans beaucoup de cuisines mais j’avais envie de vous parler de la cuisine turque, une cuisine dont je suis folle. La Turquie produit du cumin, et le met à l’honneur dans de nombreux plats de viande et notamment avec du bœuf haché comme dans les keftas.

Et vous, quelles sont vos cuisines du monde et vos épices favorites?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Crackers au roquefort et à la bière

Pour Noël, j’ai été comme chaque année très (voire trop ! ) gâtée. Entre autres paquets, j’ai trouvé un gros carton qui semblait étonnamment léger par rapport à sa taille. En l’ouvrant, j’y ai trouvé une grande quantité de papier journal. Y avait-il un cadeau là-dedans ? Après avoir fouillé attentivement les journaux, j’ai fini par dégoter un tout petit paquet bien enfoui… Le père Noël aime brouiller les pistes ! 
 
 
 
Dans ce paquet, il y avait un tout petit emporte-pièces en forme de bonhomme en pain d’épices. Je me souviens l’avoir vu dans un magasin et l’avoir trouvé adorable ! J’étais ravie de le recevoir en cadeau ! 
 
J’ai d’abord pensé l’inaugurer avec une recette sucrée. Puis en feuilletant des livres de recettes, est née l’idée de faire des biscuits apéritifs à la bière. Mon compagnon a décidé de se lancer dans la réalisation de cette recette. Comme nous adorons la Chimay bleue, c’est celle-ci que nous avons choisie pour la mettre dans la recette. En fouillant le frigo, il a trouvé du roquefort et s’est dit que ça serait parfait dans les crackers. 
 
 
Le recette est ultra simple à faire. La pâte s’étale très bien, l’idéal est d’atteindre une épaisseur d’environ 4 mm. Clairement, l’étape la plus longue à réaliser fut “l’emporte-piécage” des bonshommes. Si vous avez envie d’être plus efficaces, je vous recommande de simplement couper la pâte en carrés, cela sera bien plus rapide. Dans ce cas, piquez les carrés avec une fourchette pour les décorer de petits points. 
 
Le goût de ces biscuits est délicieux et leur texture sablée est vraiment agréable. On sent le fromage mais je ne dirais pas que l’on reconnaît clairement le bleu. La farine complète apporte son caractère également. Au final, tous mes invités les ont appréciés, y compris plusieurs personnes qui n’aiment pas le bleu. L’armée de petits bonshommes a vite fini dans nos estomacs ! 
 
 
Si vous prévoyez un apéro à thème pour la Saint Patrick, ces petit biscuits à la bière seront parfaits!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Risotto de céréales à la feta marinée

Depuis plusieurs années, je suis une grande fan du chef israélien Yotam Ottolenghi. Ma famille me gâte régulièrement lors de mon anniversaire ou de Noël en m’offrant un de ses livres pour compléter ma collection. Après Plenty et Plenty more, j’ai reçu le superbe livre Jérusalem à mon anniversaire, et j’avais hâte de tenter une recette issue de celui-ci. 
 
 
 
L’occasion ne s’est pas faite trop attendre car deux couples d’amis sont venus manger chez moi juste après les fêtes. J’en avais marre des repas de Noël et j’ai supposé qu’eux aussi. Je me suis donc retrouvée à leur concocter un repas méditerranéen en plein mois de décembre ! Je ne suis pas fan de l’idée de cuisiner de la tomate en plein hiver, mais cette recette n’en contient pas vraiment puisqu’elle se réalise uniquement à partir de conserves de tomates concassées et de coulis de tomate (ou passata). 
 
 
Pour réaliser ce risotto, j’ai utilisé un mélange de riz, orge et farro trouvé dans mon épicerie italienne favorite. Vous pouvez utiliser un mélange de céréales du même style, ou utiliser simplement du riz à risotto. 
 
 
J’ai modifié les proportions de la recette d’origine pour la rendre à mon goût. J’ai augmenté un peu les portions, remplacé certaines herbes fraîches par leur équivalent en herbes séchées et j’ai diminué un peu la feta. Ce n’est pas mon genre de diminuer le fromage dans une recette je vous l’accorde, mais je voulais qu’on sente aussi les autres saveurs de ce plat, et ça m’a semblé très bien comme ça ! 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Cocktail orange café

Je ne sais pas bien pourquoi, mais le cocktail que je vous propose aujourd’hui m’évoque un lendemain de réveillon… Je l’imagine bien pour clôturer le repas du 25 décembre, ou encore pour se remettre d’aplomb si on doit recommencer la fête le soir du 25… Je ne sais pas vous mais chez moi, Noël, ce n’est pas que le 24 et le 25 midi! Il y a un rebond avec les cousins, les filleuls, les amis qui viennent de loin, le frère d’Alsace, et en plus il faut ajouter les complications des familles recomposée, certains enfants ne sont pas toujours dispos car avec l’autre partie de leur famille, alors on se repositionne une petite date…
 
  
 
Au final, je n’enlève jamais mon sapin avant fin janvier, le temps que le père Noël puisse aller et venir librement selon les disponibilités de chacun!
 
 
Et quand enfin ca s’arrête, je ne peux plus entendre parler de nourriture pendant des semaines!
Du coup ce cocktail, à la fois gourmand mais avec un petit côté qui aide à la digestion grâce aux alcools forts et aux notes d’orange, je le voyais bien pour accompagner cette période! Sans compter qu’il contient du café qui donne un petit coup de fouet.
Inutile de vous préciser qu’il est également délicieux, après, vous le buvez quand vous voulez!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Bon réveillon à tous!

Photo Nathalie @Flickr

En ce 24 décembre, je n’ai pas grand chose à vous dire, pas de recette à vous partager, je voulais simplement prendre le temps de vous souhaiter de Joyeuses fêtes, que vous soyez seul, à deux, ou en famille, au complet ou en mode réduit par les évènements de cette année. 


Photo alans1948 @Fickr
 
Je pense que cette année compliquée nous a tous rappelé à quel point il est important de profiter de ses proches, et elle nous a tous aussi appris que la distance n’est pas grand chose ! Parfois, il était plus simple de faire un “apéro-visio” avec des amis à l’autre bout de la France, que de voir un proche âgé non équipé d’internet même si celui-ci était proche de nous physiquement… La technologie a ses défauts, mais utilisée pour rassembler les gens, elle peut faire des miracles !

Photo Nick Amoscato @Flickr

Ce soir, pas d’apéro-visio pour moi, pas de grande fête non plus, mais un moment simple en famille comme je les aime! Je vous souhaite que cette soirée soit comme vous l’avez espérée également, pleine de magie, de sourires et accompagnée (physiquement ou dans les cœurs) de ceux que vous aimez!

Joyeux Noël!


Photo Nick Amoscato @Flickr

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Sapin feuilleté aux épinards et fromage frais

Les sapins de Noël feuilletés font fureur au moment des fêtes depuis quelques années, et franchement, je comprends pourquoi. À chaque fois que j’en ai réalisé un, il a été englouti en moins de deux! Ma famille s’est jetée dessus et m’a immédiatement demandé la recette pour en refaire.
 
 
 
La première fois, j’avais réalisé une version à la truffe vraiment divine. L’année suivante, j’ai voulu varier les plaisirs et travailler une version dans une thématique visuelle “verte et rouge” avec des épinards et de l’oignon rouge. 
 
 
C’était joli mais surtout très bon, et les ingrédients sont plus faciles à trouver que pour la version à la truffe.
 
Au final, celui-ci a eu autant de succès que l’autre. Je n’ai plus qu’à réfléchir à une troisième variante pour la prochaine fois !
 
Et vous, les préparatifs des fêtes avancent ou vous attendez la dernière minute pour organiser le réveillon cette année ?
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Kouglof alsacien traditionnel

Il y a quelques années, lorsque je préparais les fêtes, je m’amusais à revisiter Noël comme une fête moderne, décalée, que ce soit dans la déco, les couleurs, les plats revisités…
 
Plus récemment, je me suis remise à apprécier un Noël plus traditionnel. Sans doute le fait d’avoir un enfant a-t-il joué. Je revois mes meilleurs souvenirs d’enfance, avec l’énorme sapin aux boules vertes et rouges, les étoiles sur les emballages cadeaux, la vaisselle étincelante, et cela m’évoque tellement de bons moments que j’ai envie d’offrir la même chose à ma fille  ! 
 
 
 
Depuis, je prépare donc avec joie le sapin de Noël avec elle, je décore ma maison de guirlandes et de branches de sapin, et je m’essaie aux recettes traditionnelles de Noël pour (re)découvrir certaines spécialités de cette période.
 
J’ai notamment joué le jeu des Bredele une année, et même si je n’ai pas d’origines alsaciennes, je m’étais régalée de ces petits biscuits et j’avais adoré les offrir à mon entourage.
 
J’ai ensuite fait l’acquisition d’un vrai moule à kouglof traditionnel et je me suis lancée dans cette nouvelle tradition, sans trop savoir vers quoi j’allais, car je n’avais pas vraiment d’idée du goût de cette brioche. Je savais bien à quoi elle ressemblait mais je n’en avais jamais goûté ! 
 
 
En voyant celles des supermarchés, je ne sais pas pourquoi, mais j’imaginais quelque chose d’assez sec et compact. La réalité c’est que cette brioche, imbibée d’un sirop, est tout sauf sèche. Elle est délicatement parfumée, humide, et la mie est bien aérée, c’est un pur délice! 
 
Mais pourquoi n’en ai-je pas fait plus tôt? C’est la seule question que je me suis posée en y goûtant!
 
 
 
 
Source d’inspiration :
https://www.iletaitunefoislapatisserie.com/2016/05/kouglof-alsacien-traditionnel.html#.X60dutBKiM-

Share and Enjoy !

0Shares
0 0