Archives par mot-clé : Noël

Voyage gourmand à Strasbourg : Que ramener?

Photo Evan Bench @ Flickr
 
Il y a quelques jours je vous ai parlé des spécialités à manger lors d’un séjour à Strasbourg. Si vous êtes gourmand comme moi, vous ne pouvez pas profiter d’une escapade en Alsace sans goûter aux spécialités et sans rapporter chez vous des souvenirs culinaires que vous pourrez trouver dans toute la région! Personnellement quand je visite un endroit, j’adore découvrir les produits locaux et tester les spécialités proposées par les artisans.
 
Voici donc cette fois quelques idées de produits à ramener de Strasbourg et des villages environnants si vous vous y rendez pour les marchés de Noël, ou à un autre moment!

A ramener

Du munster

Ce fromage supportera tout à fait le voyage, mais si vous êtes en train, même bien emballé, vous risquez de faire fuir vos voisins… A vous de voir!
 
Photo francois schnell @ Flickr
 

Des bretzels

Très répandus en Alsace, les bretzels se déclinent également en petits pains appelés mauricettes, que l’on utilise pour faire des sandwichs. N’en prenez pas trop car ils se garderont quelques jours mais pas plus, à moins de les acheter en version industrielle sous vide, ce qui est moins sympa!

Des mannele

Le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas, on consomme ces petits bonhommes briochés aux yeux de raisins. Ils sont adorables et vous les trouverez quasiment partout!

Du kugelhopf… ou un moule

Cette énorme brioche au look si traditionnel est absolument divine, et on peut l’acheter bien emballée prête à voyager, ne faites pas l’impasse! Si vous ne pouvez pas en ramener, vous pouvez aussi acheter le moule traditionnel qui vous permettra d’en faire maison. Ce n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le penser, et franchement délicieux!
 

Photo Hajime NAKANO @ Flickr

Du pain d’épices

Vous trouverez cette célèbre spécialité de fêtes sur les marchés de Noël ou dans les boulangeries.

Des bredele

Ces petits gâteaux de Noël se préparent et s’offrent dès la fin novembre. Il y a un nombre invraisemblable de saveurs toutes aussi délicieuses les unes que les autres! 
 

Du christollen ou christstollen

Aussi appelé stollen, ce gâteau de Noël est bourré de fruits confits et de pâte d’amandes, j’en suis fan!
 

Photo Whitney @ Flickr

Du schnaps

Cette eau de vie typique réalisée avec des fruits locaux comme la mirabelle, la quetsche, la cerise, la poire… Elle se consomme bien fraîche ou à température ambiante.

Du vin

L’Alsace est une grande région productrice de vins, notamment de blancs fruités et légers, parfaits pour l’apéritif ou pour accompagner les plats locaux. On y trouve 7 vins A.O.C. issus de 7 cépages : Gewurztraminer, Riesling, Sylvaner, Pinot blanc, Tokay Pinot Gris, Pinot Noir, Muscat. Vous pouvez également ramener du crémant d’Alsace qui pourra accompagner vos apéritifs et repas de fêtes.
 

Photo Jason Weaver @ Flickr

Des bières alsaciennes

L’Alsace est la première région brassicole de France. Évitez les marques célèbres que l’on trouve partout en France, mais profitez de votre séjour pour ramener de petites productions locales à découvrir une fois rentrés chez vous.
 
Voilà mes idées pour ramener des souvenirs gourmands et utiles d’un séjour en Alsace. Je ne suis pas exhaustive tant cette région regorge de spécialités! En connaissez-vous que j’ai oublié?
 
 
 
 

Feuilletés au saumon fumé

Les fêtes approchent! Avez-vous fait votre choix en ce qui concerne votre menu de fêtes? Tous les ans, on tourne du côté de la dinde, du foie gras, du saumon… Mais je suppose que comme moi, vous avez envie de varier un peu vos recettes avec ces ingrédients stars! Si c’est votre cas, ça tombe bien! Je vous propose un amuse-bouche facile et appétissant à base de saumon que vous pourrez servir à l’apéritif. Le saumon et l’aneth constituent des ingrédients typiques des repas de fêtes, et je pense qu’ils sont parfaits pour un joli apéritif de Noël. 
 
 
L’ingrédient clé de cette recette, à part le saumon bien sûr, est la pâte feuilletée. Vous pouvez l’acheter toute prête en choisissant une pâte de qualité, la commander à votre boulanger, ou la faire maison, c’est vous qui voyez. Je fais rarement ma pâte feuilletée maison par flemme, mais c’est un délice inégalable, alors si vous avez plus de courage que moi, lancez-vous, votre apéritif de fêtes s’en ressentira!
 
Une fois que vous avez votre pâte, cette recette n’est rien d’autre que de l’assemblage. On mélange du saumon, de la ricotta, des herbes, on dépose tout cela dans la pâte, et hop c’est prêt! C’est parfait pour ne pas se compliquer les fêtes, non?
 
 
Il ne vous reste plus qu’à les cuire pendant environ 20 minutes. Une fois sortis du four, ils sont gonflés et dorés, et ils sentent tellement bon!  Difficile d’attendre les invités, mais bon, il faut apprendre à vous maîtriser… Ou pas!
 
Petit bonus pour votre organisation, ces feuilletés peuvent être préparés à l’avance et conservés au frais jusqu’au moment de les servir, simplement en les repassant au four quelques minutes juste au moment de l’apéro. 
 
 P.S. : Si vous cherchez une autre recette au saumon, essayez ces petites fleurs au saumon!
 
Feuilletés au saumon fumé

Feuilletés au saumon fumé

Ingrédients

  • 2 pâtes feuilletées
  • 2 tranches de saumon fumé
  • 2 grosses c. à s. de ciboulette ciselée
  • 80 g de ricotta
  • 2 grosses pincées d'ail en semoule
  • 1 c. à s. de lait
  • Poivre

Préparation

  1. Découpez des carrés dans la pâte feuilletée, disposez-les sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, puis placez-les au frais le temps de préparer le reste de la recette.
  2. Coupez le saumon fumé en tout petits morceaux, ciselez la ciboulette, puis mettez tous les ingrédients sauf le lait dans un bol et mélangez bien.
  3. Sortez les carrés de pâte du frigo. Déposez un peu de garniture sur chacun, en diagonale, sans aller trop près des bords. Ramenez les deux autres coins vers le centre pour recouvrir la garniture. Appuyez pour les souder et les empêcher de se décoller pendant la cuisson. 
  4. Badigeonnez de lait à l'aide d'un pinceau et enfournez pour 20 minutes à 200°C.
 
Source d’inspiration :
http://www.lesharicotsdiaboliques.fr/feuilletes-au-saumon-fume/

Voyage gourmand à Strasbourg : Que manger ?

Strasbourg est connue pour être une ville superbe, et maintenant que j’ai eu la chance de la visiter, je ne peux que confirmer. C’est une ville qui comme beaucoup en Alsace est réputée pour son marché de Noël, et bien qu’il soit moins charmant que dans les tout petits villages aux alentours, il est très étendu et il est impossible de ne pas y trouver son bonheur!
 
Je trouve que le mois de décembre est une période parfaite pour découvrir cette ville mise en valeur par ses superbes décorations de Noël. Si cela fait partie de vos projets de visiter Strasbourg prochainement, alors ce petit guide pourra vous être utile. J’y ai listé les spécialités culinaires à ne pas rater sur place. 
 

Les winstub et bierstub

La winstub ou « pièce à vin » est typique de l’art de vivre strasbourgeois. À l’origine, c’était une pièce de la maison chauffée et ouverte au public, permettant aux producteurs d’écouler le surplus de leur production viticole. Le vin était servi accompagné de plats simples.
Aujourd’hui, la winstub est le restaurant typiquement alsacien, à l’esprit terroir et bistrot. On y retrouve des plats d’autrefois, comme le baeckoffe et la choucroute. Quelques winstub subsistent à Strasbourg. On trouve également les bierstub, brasseries typiquement alsaciennes, où on sert les plats avec de la bière.
 

Source dierk schaefer @Flickr

Côté entrées

La salade de cervelas

En entrée, vous pourrez tester cette salade simple et principalement composée de cervelas, comme son nom l’indique. Certaines variantes incluent aussi du gruyère.

La salade de pommes de terre

Autre salade typique, la salade de pommes de terre peut être servie froide ou tiède. On l’accompagne souvent d’une knack ou de jambon.

La flammekueche

Cette spécialité a dépassé les frontières de l’Alsace et est célèbre partout en France. Il s’agit d’une fine pâte recouverte de crème, d’oignons et de lardons et servie sur une planche de bois. La tradition est de la partager et de la manger avec les doigts. 
 

Source Guilhem Vellut @Flickr

La tarte à l’oignon

Cette spécialité servie dans les winstubs ne doit pas être confondue avec la flammekueche. Elle est bien plus épaisse que cette dernière. Elle contient parfois des lardons mais cela n’a rien d’indispensable, et peut être considérée comme une entrée ou comme plat principal.

Côté plats

Le kassler 

Le kassler est un rouleau de viande de porc qui peut rappeler la palette à la diable en plus moelleux. Il se déguste dans une choucroute garnie ou accompagné de pommes de terre. 

La carpe frite

Recette typique du Sud Alsace ou Sundgau, la carpe est panée dans de la semoule fine puis frite et accompagnée de frites et mayonnaise. C’est un peu le fish and chips local!

La matelote à l’alsacienne

Cette bouillabaisse alsacienne est composée de morceaux de poissons d’eau douce pêchés localement, et elle s’accompagne de nouilles aux œufs.

Le baeckoffe

Ce ragoût cuit à l’étouffée avec du vin blanc alsacien dans un plat traditionnel se compose de pommes de terre, de légumes, et d’un mélange de viandes : agneau, bœuf, porc…

La choucroute

Emblème alsacien, la choucroute provient de la fermentation naturelle du chou. Garnie, celle-ci s’accompagne de pommes de terre et d’un assortiment de viande et de charcuteries : porc, petit salé, knack… Il existe aussi une variante de la mer, aux différentes variétés de poissons.
 

Source Guilhem Vellut @Flickr

La knack

On ne peut pas venir à Strasbourg sans manger une knack d’Alsace ou saucisse de Strasbourg. Cette saucisse longue et fine est réalisée à base de viande de bœuf et de porc et légèrement fumée au bois de hêtre. Si vous avez des enfants, ils adoreront en manger une avec des frites, le menu enfant par excellence dans les brasseries alsaciennes. On peut aussi la manger sur le pouce dans les marchés de noël, accompagnée d’une bonne bière et d’un bretzel si vous avez faim! 

Le foie gras

Vous ne le savez peut-être pas, mais le « pâté de foie gras » d’oie est l’invention d’un cuisinier strasbourgeois. 

Le bibeleskäs

Ce fromage blanc accompagne les pommes de terre sautées. On le sert avec de l’ail, du persil, de la ciboulette de l’oignon, et chacun l’agrémente selon ses goûts.

Le waedele

Il s’agit d’un jambonneau accompagné de moutarde et de raifort, typique de la cuisine des winstub.

Les fleischschneka

Ce sont des rouleaux réalisés en plaçant de la farce à la viande sur une pâte à nouilles, que l’on roule, que l’on coupe en tronçons avant de les cuire à la poêle puis dans un bouillon.

Les spaetzle

Cette spécialité que l’on peut rapprocher des pâtes est caractérisée par une forme irrégulière. On les sert nature pour accompagner des plats en sauce, ou au fromage, aux lardons…
 

Source Michela Simoncini @Flickr

La tourte vigneronne alsacienne

La tourte vigneronne se compose de viandes cuisinées au Riesling et cuites dans une pâte feuilletée.

Côté desserts

Le strudel

Cette pâtisserie alsacienne est composée de pâte garnie d’un mélange de pommes hachées et de fruits secs et parfumée à la cannelle. Le strudel peut aussi être garni de fromage blanc ou avec des cerises à la place des pommes.
 

Source (vincent desjardins) @Flickr

Le mendiant d’Alsace

C’est une sorte de clafoutis rustique, fait à partir de pain rassis délayé de lait. Agrémenté de cerises noires, il embaume le kirsch et la cannelle. 

La Linzer Torte

D’origine autrichienne, la Linzer Torte est très répandue en Alsace. Composée d’une pâte sablée recouverte de confiture de fruits rouges, elle est reconnaissable à son aspect tressé sur le dessus.

La kaeskuche

Cette tarte au fromage blanc est un peu le cheesecake alsacien. C’est une tarte passée au four et à la texture assez légère.

Côté boissons

Le vin chaud

Il règne en maître sur les marchés de Noël avec ses effluves de cannelle et d’épices. Si vous venez en hiver, il est inévitable!
 
 

La bière

La bière d’Alsace, ou elsassbier, est une institution. L’Alsace est la première région brassicole de France. Parmi les plus célèbres et moins intéressantes il y a la Heineken et la Carlsberg, mais vous pouvez aussi trouver des bières plus originales comme la Licorne, que l’on trouve partout, la Fischer, ou mieux, des bières de brasseries artisanales, comme les bières de la brasserie Perle ou celles de la brasserie Bendorf.

Le kirsch

Côté boissons, le kirsch est un classique. Il est obtenu par fermentation puis distillation des cerises.

Le schnaps

Le schnaps ou eau de vie clôture souvent les bons repas. Il est réalisé à partir de framboise, prune, mirabelle, quetsche, kirsch, poire ou de marc de gewurtztraminer. 
 
Si vous êtes déjà allés en Allemagne, vous avez sans doute remarqué dans cette liste quelques points communs avec la cuisine de ce pays, ce qui n’est pas pour me déplaire car j’adore la cuisine allemande! Voilà, je reviendrai prochainement vous parler des spécialités que l’on peut ramener dans ses bagages en souvenir d’Alsace. Si vous êtes déjà allés en Alsace ou si vous y vivez, est-ce que j’ai oublié des plats emblématiques? N’hésitez pas à me l’indiquer pour que je les ajoute à la liste!

Bucketlist de décembre

Photo Marco Verch @Flickr
 
Youpi, le mois de décembre est là! C’est un mois magique où l’on célèbre la plus commerciale belle des fêtes : Noël! Cet événement et ses préparatifs comme la réflexion sur le repas, la recherche de cadeaux… occupent la majorité de mon mois de décembre chaque année. Enfilez votre pull à tête de renne, servez-vous un bon vin chaud et c’est parti pour la bucketlist de décembre!

Ma bucket list de décembre:

 
– Élaborer des menus de fête joyeux et pas trop lourds, qui feront la part belle aux légumes de saison.
 
 Photo Marco Verch @Flickr
 
– Visiter quelques marchés de Noël. L’an dernier j’ai eu la chance de pouvoir visiter les marchés de Noël en Alsace, cette année je pense aller moins loin et découvrir celui d’Arras!
 
Photo Fabrizio Russo @Flickr
– Préparer un bon vin chaud, cidre chaud ou jus de pommes chaud pour les plus jeunes. Egalement, je veux abuser des bons chocolats chauds!
 
Photo Marco Verch @Flickr
 
– Renouveler ma déco de fêtes. Je la complète un peu chaque année et cette année j’aimerais enfin avoir une étoile à mettre sur le haut de mon sapin, et quelques éléments de décoration naturels en bois.
 
Photo Tyler Silvest @Flickr
 
– Voir Maniac (sur Netflix, encore et toujours). Il y a eu énormément de pub sur cette série et elle m’intrigue beaucoup!
 
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois à venir?  

Que manger en décembre?

Voilà le fameux mois de décembre, qui ne ressemble à aucun autre! Noël approche et avec lui sa série de repas festifs et souvent trop lourds! Mais il n’y a pas que le réveillon, il faut bien manger les autres jours aussi…
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois à venir, pour vous inspirer si vous êtes en recherche d’idées pour manger de saison!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Marrons : Panna Cotta aux brisures de marrons glacés
 
Clémentine : Pudding chocolat clémentines
 
Kiwi : Detox water kiwi citron vert concombre
 
Poire : Crumble poire, chocolat et muesli
 
Pomme : Cake aux pommes et noisettes

🍠 Côté légumes : 

 
Betterave : Verrines à la betterave
 
Carotte : Tarte carottes, cumin et lait de coco
 
Chou : Soupe de haricots et choux de Bruxelles façon Loubia
 
Endive : Gratin d’endives et raclette
 
Epinard : Stoemp aux épinards frais
 
 
Navet : Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique
 
 
Oignon : Tempuras de carottes et oignons rouges

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les repas de fête
– Le vin chaud
– Les bretzels sur les marchés de Noël
 
Et vous, vous aimez manger quoi en décembre?

Toasts à la courge little Jack, chèvre et noix

Aujourd’hui c’est Thanksgiving! Bien que cette fête ne soit pas française, je suis sûre que vous la connaissez tous, car elle est ultra présente dans les séries télé et films américains!
 
Comme j’envie les américains de partager un tel moment de joie en famille! Nous en avons d’autres bien sûr dans les traditions françaises, mais toute occasion est bonne à prendre, non? Cette fête a l’air tellement géniale à mes yeux que j’ai fini il y a quelques années par décider de la célébrer moi aussi. Qui m’en empêche après tout?
 
 
Le menu typique de Thanksgiving aux États-Unis est souvent composé de ces plats, dont certains se rapprochent de ceux que l’on peut servir à Noël  :
 
  • De la dinde rôtie ou un pain de viande
  • De la sauce aux cranberries
  • De la purée de patates douces et des légumes rôtis
  • Du maïs grillé ou à la crème
  • Une tarte à la citrouille, aux pommes ou aux noix de pécan
Globalement, l’idée est de composer ce repas en mettant à l’honneur les produits des récoltes automnales comme les courges, les noix… Tout ce que j’aime quoi!
 
Au cas où il vous prendrait l’envie comme moi de célébrer Thanksgiving autour d’un petit apéritif festif, j’ai imaginé des petites tartines ou bruschettas qui reprennent les saveurs typiques de Thanksgiving. J’y ai combiné trois de mes ingrédients d’automne préférés : de la noix, de la courge et des cranberries, pour un ensemble automnal très réussi. J’ai ajouté du fromage de chèvre pour donner du caractère à l’ensemble.
 
 
Ces bruschettas ne sont pas seulement agréables à regarder mais elles sont également faciles à réaliser. La recette est simple mais si délicieuse qu’on pensera que vous avez travaillé durement pour la préparer! La seule partie un peu laborieuse consiste à couper les courges, et encore, La little Jack est une petite variété qui n’est pas trop coriace.
 
Parlons du goût de ces tartines… Il y a énormément de saveurs dans chaque bouchée. Il y a la douceur de la courge et des cranberries, le côté automnal de la muscade, le crémeux du fromage de chèvre, le pep’s de l’ail, le croquant des noix… On a là un mariage idéal!
 
La bruschetta est classiquement considérée comme un apéritif, mais vous pouvez bien sûr aussi servir ces tartines comme entrée avec une salade verte.
 
Même si je serai toujours une fan de la bruschetta traditionnelle aux tomates et au basilic, je suis maintenant également une grand fan de cette variante qui n’a absolument rien de traditionnel! J’espère qu’elle vous plaira!
 

   

P.S. : Si vous chez une idée pour l’apéro, essayez aussi mes cannelés potimarron comté!

 
Toasts à la courge little Jack, chèvre et noix

Ingrédients

  • 12 rondelles de baguettes
  • 165 g de courge little Jack
  • 120 g de chèvre coupé en 12 rondelles
  • 12 cerneaux de noix
  • 12 cranberries
  • 12 graines de courge
  • 1 c. à s. de miel
  • 1 pincée de muscade
  • 1 c. à c. de sauge
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites cuire les courges 20 minutes dans de l'eau bouillante salée.
  2. Laissez tiédir puis ouvrez les little Jack et prélevez la chair.
  3. Écrasez la chair en purée à l’aide d'une fourchette. Salez, poivrez, ajoutez la muscade.
  4. Tartinez ce mélange sur les tranches de pain.
  5. Posez par dessus les rondelles de chèvre, les noix concassées grossièrement, les cranberry coupées ne morceaux, les graines de courge.
  6. Salez, poivrez, saupoudrez la sauge et ajoutez un filet de miel par dessus.
  7. Préchauffez le four à 200°C.
  8. Enfournez pour 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le formage soit fondu.
 

Bucketlist de novembre

Photo Ian Sane@Flickr
 
Le mois de novembre est là! C’est un mois où le froid s’installe et on a plus d’activités à la maison,  bien au chaud. On commence aussi tout doucement à penser aux fêtes, du moins pour ceux qui aiment s’organiser à l’avance comme moi! Voici un petit aperçu de mes projets du mois!
 
   

Ma bucket list de novembre :

 
– Trier les jouets de ma fille et en faire don à une association avant les fêtes
 
 Photo manuel m. v. @Flickr
 
– Organiser mes vacances. j’ai plusieurs projets de voyage ou week-ends pour l’an prochain et je dois m’y prendre un peu en avance si je veux avoir de bons prix et du choix sur les logements, les vols…
 
– Réfléchir aux cadeaux de Noël. J’aime les acheter début décembre mais cela implique d’avoir des idées d’abord!
 
Photo Laura LaRose @Flickr
 
– Me régaler de plats riches en légumes, en prévision du mois de décembre, aux repas hyper riches qui arrive à grands pas!
 
Photo  liz west @Flickr
 
– Voir Psych. J’adore les séries policières et celle-ci a l’air vraiment fun!
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois à venir?  

Que manger en novembre?

Nous sommes en novembre! Halloween est derrière nous et maintenant Noël va approche  grands pas! Les rois et les reines de l’organisation commencent d’ailleurs déjà à s’avancer sur les cadeaux, les idées de déco… et les magasins sont déjà tous en mode festif! Mais avant de se ruer sur la dinde, le foie gras et le champagne, il nous reste deux petits mois à passer et autant en profiter pour manger de bonnes choses!
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois à venir, pour vous inspirer si vous êtes en recherche d’idées pour manger de saison!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Châtaigne : Coulants à la châtaigne
 
Coing : Crumble pommes, coings, noisette
 
Clémentine : Petites crèmes à la clémentine
 
Poire : Entremets caramel, spéculoos et poire
 
Pomme : yaourt à la pomme et au muesli
 
Raisin : Muffins au raisins secs et à l’avoine

🍠 Côté légumes : 

 
Betterave : Houmous à la betterave
 
Brocoli : Gratin de pâtes au brocoli et au fromage
 
Carotte : Dip carottes kiri
 
Chou : Caldo verde
 
Chou-fleur : Mini cakes au chou-fleur
 
Endive : Tarte perdue aux endives
 
 
Épinard : œufs cocotte au Stilton et épinards
 
 
Navet : navets sauce soja et saké
 
IMG_0856
Panais : Stoemp au panais, poireaux et saucisse

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les bredele
– Les légumes racine
– Les boissons chaudes
 
 
 
Et vous, vous aimez manger quoi en novembre?

Mini baguettes à la châtaigne

J’adore l’été, c’est indéniable, c’est LA saison que j’attends toute l’année… Je l’attends même parfois même pendant l’été, parce que dans le nord, il a beau être officiellement là, ça ne se remarque pas toujours totalement! Je suis médisante car cette année 2018, l’été dans le nord a été superbe d’un bout à l’autre. Je n’ai jamais passé autant de temps dans mon jardin et on m’a même dit que j’étais BRONZÉE. Jamais on ne m’avait dit ça en 28+7 ans! (J’ai décidé il y a 7 ans que je garderais l’âge de 28 ans aussi longtemps que je le voudrais). Pourtant, je ne suis jamais triste de quitter l’été car la deuxième saison que j’aime plus, c’est l’automne! Je suis tellement contente quand cette saison démarre! Avec ses feuilles aux jolies couleurs, ses derniers jours de soleil et de douceur, et le retour de délicieux produits comme la châtaigne!
 
J’ai un amour profond et incontrôlable pour les châtaignes. C’est une passion qui remonte à mon enfance, à l’époque ou j’aidais ma maman à faire sa fameuse charlotte aux marrons et où je mangeais la moitié de la crème avant de l’avoir mise dans la charlotte. Beaucoup plus tard, j’ai découvert les marrons grillés, vendus par des vendeurs ambulants sur la grand place de Lille pendant le marché de Noël… Ils les font rôtir sur de grandes casseroles noircies avant de les glisser dans des sacs en papier et de les remettre aux passants. Mais ce n’est pas la seule façon de profiter des châtaignes. Avez-vous essayé la farine de châtaigne? 
 




Il y a quelques années, lors d’un voyage en Corse, j’ai ramené un sac de farine de châtaigne. Je ne savais pas quoi en faire, puis j’ai trouvé ce délicieux gâteau, et là j’ai su que je n’avais pas porté ce paquet d’un kilo dans mon sac de voyage pour rien. Depuis, je suis une inconditionnelle de cette farine et je saute sur l’occasion quand je vois une recette qui en utilise. Elle permet d’ajouter ce petit goût que j’aime tant dans toutes les préparations, d’une façon subtile et tellement agréable! Même mon homme, qui n’aime pas la châtaigne, aime les gâteaux et desserts faits avec de la farine de châtaigne.
 
C’est pourquoi quand j’ai vu cette recette de pain à la châtaigne sur un blog que j’aime beaucoup, la cuisine de Poupoule, je savais qu’il finirait dans mon ventre! Je l’ai donc réalisé… en version mini baguettes, car ma machine à pain le permet, mais vous pouvez comme Poupoule faire une baguette plus grande directement au four si vous préférez. 
 


C’est une excellente recette, même pour un boulanger novice. Elle est vraiment facile et pratiquement sans échec possible. Il n’y a littéralement rien à faire puisque la machine à pain fait tout, mais vous pouvez mélanger à la main simplement avec une grande cuillère en bois et cuire au four si vous n’êtes pas équipé.



On obtient un pain dense et parfumé, croustillant et délicieux. Les arômes de châtaigne et de pain grillé qui se propagent pendant la cuisson sont un pur délice. Vous pouvez utiliser ce pain pour le petit-déjeuner avec un peu de miel corse, mais personnellement je le sers avec des fromages, il s’y marie à la perfection! 
 
 
 
Mini baguettes à la châtaigne

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 mini baguettes

Ingrédients

  • 100 g de farine de blé normale
  • 75 g de farine de blé complète
  • 50 g de farine de châtaigne
  • 140 g d'eau
  • 1/2 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 1/2 c. à c. de miel ou sirop d'agave
  • 1/4 c. à c. de sel

Préparation

    Version machine à pain équipée de fonction baguettes
  1. Versez l'eau puis les farines dans la cuve de votre machine à pain. Ajoutez la levure dans un coin, le sel dans l'autre et le miel.
  2. Lancez le programme baguettes.
  3. A la fin de programme, dégazez la pâte, saupoudrez-la légèrement de farine et coupez-la en quatre portions identiques. Formez vos baguettes, déposez-les sur les moules à baguette de votre machine et remettez le programme en route.
    Version au robot et au four
  1. Versez les farines dans la cuve de votre robot. Ajoutez la levure dans un coin, le sel dans l'autre et le miel.
  2. Versez l'eau et pétrir la pâte à vitesse faible pendant 2 minutes, puis à vitesse moyenne pendant 5 minutes.
  3. Laissez lever la pâte pendant 1 à 2 heures. Le temps diffère si vous faites lever la pâte dans une saladier recouvert d'un torchon dans une pièce chaude, ou le four éteint.
  4. Dégazez la pâte, la saupoudrer légèrement de farine et la couper en deux portions identiques. Formez vos pains, les déposer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé ou d'un silpat.
  5. Faites lever à nouveau les pains pendant 1 heure, dans un four éteint préalablement chauffé pour que la pâte soit à l’abri des courants d'air.
  6. Faites cuire les pains au four préchauffé à 210°C, pendant 35 à 40 minutes selon votre four. Les pains doivent avoir une croûte croustillante.
 
Source d’inspiration :

Mes idées de soirées a thème fun et faciles

Photo Michael Galloway @Flickr
 
Je ne sais pas vous, mais moi j’adore les soirées à thèmes en tous genre! Je n’ai plus l’occasion de me déguiser à tout bouts de champ (encore que…), mais j’aime qu’il y ait un fil conducteur dans les soirées que j’organise, quel que soit le nombre de personnes invitées! Si vous êtes comme moi, découvrez mon top des idées de soirées à thème fun et plutôt simples à organiser!
 
    
PhotoKevin Dooley@Flickr

Les thèmes de fêtes saisonnières

 
Ce sont les thèmes les plus évidents et pourtant, on n’en profite pas assez! Pourquoi ne pas organiser un Noël des amis, quelques jours avant ou après le vrai noël familial? Vous pourrez même organiser une distribution de cadeaux, en imposant un budget maximum, de deux ou cinq euros par exemple. J’aime beaucoup le principe du Secret Santa, où chacun tire au sort une victime à qui il fera un cadeau, mais où on ne dévoile pas sa victime avant le jour J. De la même manière, une soirée Halloween, Saint Patrick, ou encore Saint Valentin peuvent être de bons prétextes à faire la fête. Vous pouvez même piquer des idées dans d’autres pays : nouvel an chinois, Thanksgiving… Les occasions ne manquent pas!

Les thèmes de couleur

 
Choisissez une couleur et organisez tout autour de celle-ci : couleur des aliments, couleur de la déco ou de la vaisselle… Vous pouvez aussi demander aux invités de venir vêtus de la tête aux pieds dans la même couleur, ou juste d’avoir un accessoire de cette couleur. Toujours dans l’idée de la couleur, une soirée noir & blanc peut être très sympa, ou une soirée arc en ciel. Enfin, la couleur peut-être liée avec une fête d’actualité. Par exemple le vert au printemps ou le soir de la Saint Patrick, ou le rose le mois de la Saint-Valentin.
 
Photo Pawel Loj@Flickr

Le thème historique

 
Une soirée années 20 façon Gatsby le magnifique, préhistoire ou encore Marie-Antoinette, ce sont de super prétextes à se déguiser et à redécouvrir des plats ou cocktails de cuisine traditionnelle.

La soirée film ou livre

 
Je ne vous propose pas de faire une lecture une commune, mais certains films ou livres sont des thèmes tout trouvés pour une soirée. Pensez par exemple à Harry Potter, à Charlie et la chocolaterie, aux Tuche ou à Bienvenue chez les Ch’ti!

La soirée jeux

 
On invite tout le monde pour passer la soirée à jouer à un jeu de société. Le repas se grignote donc avec les doigts autour de la table, et chacun peut s’habiller s’il le veut dans le thème du jeu. On peut partir sur des jeux de plateaux ou de stratégie, comme les aventuriers du rail, ou dans des petits jeux type quiz conviviaux. L’essentiel est de s’adapter au public, et d’éviter les jeux trop pointus qui pourraient mettre mal à l’aise ceux qui ne s’y connaissent pas!

Le thème lettre

 
Chaque invité doit se débrouiller pour trouver un déguisement commençant par une lettre tirée au sort.
Par exemple avec le P : producteur, pompier, professeur, pingouin, Pinocchio… J’ai déjà participé à une soirée sur ce thème, et histoire d’avoir un déguisement de couple, nous avions incarné une Prostituée et son Proxénète… Je vous laisse imaginer le résultat!
 
Photo Maryland GovPics@Flickr

Auberge espagnole

 
Pas de déguisement ici mais plutôt un thème qui permet à chacun de participer. L’idée est simple : tout le monde apporte sa nourriture et sa boisson préférée. C’est une façon d’apprendre à connaître les gens et d’impliquer tout le monde dans les préparatifs! C’est aussi beaucoup moins de travail pour celui qui reçoit!
 

Soirée thème improbable

 
Ici je vous propose une méthode amusante pour inventer des thèmes de soirées presque illimités. Préparez deux boites que vous allez remplir de petits papiers. Dans la première, mettez des petits papiers sur lesquels vous écrirez des métiers ou types de personnages : clown, politicien, femme, extraterrestre… Dans la seconde, vous noterez sur chaque papier des adjectifs plutôt faciles à illustrer : dépressif, travesti, multicolore, rockeur, drogué, psychopathe…
Tyrolien gothique, mécano romantique ou cuisinier toxicomane… Laissez faire le hasard en tirant un mot dans chaque boite, et laissez chacun interpréter ce thème à sa façon. Fous rires garantis!
 
Photo daniMU@Flickr

Soirée dégustation de bières

 
Organisez une soirée à déguster diverses bières locales ou même, pourquoi pas, votre propre bière maison! Vous n’êtes pas branché bière? Une soirée vins fonctionne aussi parfaitement! J’associe en général,  cela à des dégustations de fromage cela va très bien ensemble. 
 
Photo gniliep@Flickr
 

Soirée appareil convivial

 
Organisez une soirée autour d’un appareil convivial que vous possédez ou vous ferez prêter : soirée raclette, soirée fondue, soirée crêpes party… De nouveaux appareils sortent tous les mois pour vous aider à réinventer les soirées  à thème et pour vous éviter de passer du temps en cuisine!
 
Photo Vasile Cotovanu@Flickr
 
Et vous aimez organiser ce genre de soirée? Vous avez d’autres idées à ajouter à cette liste? Parlez-moi de vos thèmes de prédilection !