Archives par mot-clé : Noël

Brioche aux pâtes de fruits

Qui n’aime pas savourer une bonne brioche au petit déjeuner? Je vous partage rarement des recettes de boulangerie sur ce blog et pourtant j’en réalise pas mal. Mais il faut que la recette me convainque vraiment pour que j’aie envie de vous la partager, et c’est le cas de celle d’aujourd’hui! 
 
 
A une époque, je me suis lancée dans les pâtes de fruits maison pour faire de petits cadeaux de Noël, mais le souci a été que j’en ai réalisé beaucoup, beaucoup trop! J’aime bien en manger une ou deux, mais je ne suis quand même pas une grande consommatrice de confiseries (à part un bon carré de chocolat bien sûr)… Alors, je me suis demandé si je ne pourrais pas les utiliser en cuisine! Après tout, cela ressemble un peu à des fruits confits ou à de la confiture, non?
 
J’ai donc décidé de les couper en petits dés pour les incorporer à une brioche. Mes pâtes de fuit étant à l’orange, j’ai ajouté de la fleur d’oranger et le résultat a été absolument délicieux! Si vous n’avez pas de pâtes de fruits à écouler mais voulez quand même tester cette recette, vous pouvez les remplacer par la même quantité de fruits confits de votre choix.
 
 
La couleur de ma brioche est due à l’utilisation en partie de farine complète. Elle n’est pas moins bonne pour autant, ni sèche, mais la farine est peu moins raffinée, ce qui est plutôt bon pour la santé même si visuellement c’est moins sexy! Si cela vous dérange, ne mettez que de la farine blanche et celle-ci sera plus conventionnelle visuellement.
 
Si vous êtes amateurs de brunchs ou de petits-déjeuners pantagruéliques le dimanche, alors cette recette sera parfaite pour vous! 
 
Vous pouvez la manger nature, elle passe très bien comme ça, ou pour les plus gourmands, ajouter du beurre ou un peu de confiture, comme cette confiture de patates douces… Cela ne gâchera rien!
 
 
 
Brioche aux pâtes de fruits

Brioche aux pâtes de fruits

Ingrédients

  • 20 cl de crème de soja
  • 15 cl d'eau
  • 80 g d'huile de coco
  • 1 c. à s. d'eau de fleurs d'oranger
  • 250 g de farine blanche
  • 250 g de farine complète
  • 80 g de sucre
  • 1 c. à c. de sel
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 150 g de pâtes de fruit

Préparation

  1. Mettez dans la machine à pain, dans l’ordre : la crème et l'eau, l'eau de fleur d'oranger, l’huile de coco, le sucre, le sel, les farines et la levure de boulanger.
  2. Lancez le programme « pâte sucrée ». Au bip, ajoutez les pâtes de fruits en dés ou mettez-les dans le réservoir dédié suivant votre machine.

Comment profiter à fond du mois de février?

Photo Giuseppe Milo @Flickr

Contrairement à la croyance populaire, février n’est pas que le mois de la saint Valentin! Et même si février est le mois le plus court de l’année, et que la nuit tombe encore très tôt, il y a  de nombreuses choses à fêter en cette période. découvrez mes idées pour faire de février un mois de fête!

Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de février :

Célébrez la journée du Nutella

Le 5 février est la journée du Nutella. Pensez à l’environnement et célébrez plutôt la journée de la pâte à tartiner sans huile de palme, ça sonne moins bien c’est vrai, mais il en existe plusieurs, comme Noisette, la pâte à tartiner de casino ou le Nociolatta, mon chouchou au bon goût de noisettes! Pour cette journée, vous pouvez simplement réaliser une recette à base de pâte à tartiner, comme des fondants au Nutella ou un banana bread aux spirales de Nutella!


Photo Rex Roof@Flickr

Profitez de la neige.. Si elle se montre!

Certes, si vous travaillez, la neige va vous compliquer la vie, mais il faut admettre que voir un beau paysage enneigé, c’est un pur plaisir! Si vous partez au ski, ou pour les autres, si vous avez de la chance, la neige se montrera peut-être en février. Regardez-la s’accumuler par la fenêtre, servez-vous un bon chocolat chaud, prenez un plaid et préparez-vous à passer du bon temps sur Netflix bien au chaud!


Photo Stephane Mignon @Flickr

Célébrez la Saint Valentin

Je sais que c’est cliché, mais toutes les excuses sont bonnes pour passer un bon moment en amoureux non? personnellement j’aime organiser un bon repas en têt, ou sortir au restaurant à cette occasion. Mais comme je détester les menus imposés des restaurants du soir de la saint valentin ( trop chers et composés de choses que je n’aime pas comme le foie gras qui est souvent au menu), nous sortons au restaurant non pas le 14, mais le 15! 


Photo Michael@Flickr

Profitez des soldes

Le mois de février marque la fin des soldes et donc la période où les prix sont les plus avantageux. Pour éviter d’acheter n’importe quoi, j’identifie toujours en amont les choses dont j’ai besoin ou envie depuis longtemps, et que les soldes peuvent me permettre d’acquérir à meilleur prix. Si je ne trouve pas, tant pis, je ne prends rien!


Photo Andrew_Writer@Flickr

Fêtez le carnaval et mardi gras

Février est un mois dédié à la fête et aux déguisements! Si vous avez la chance d’avoir un carnaval à proximité de chez vous, l’idéal est d’y participer, sinon, si vous avez des enfants, rien ne vous empêche d’organiser Mardi gras à la maison!


Photo tacowitte @Flickr

Cuisinez chinois pour le nouvel an chinois

Cette année le nouvel an chinois a lieu en février. J’adore cette fête bien que je n’aie aucune origine chinoise, mais je vous un « culte » aux cultures asiatiques, et à leur cuisine si divine! Je profite donc de cette occasion pour cuisiner un repas authentique avec des spécialités que je n’ai jamais réalisées maison. cette année, j’aimerais essayer de réaliser de vrais nems!


Photo BenGrantham @Flickr

Faites sauter les crêpes

La chandeleur est une fête vraiment gourmande et qui plaît à tout le monde puisqu’on peut mettre ce qu’on veut sur les crêpes. découvrez mon article où javais réuni toutes mes idées concernant cette fête par ici.


Photo charlene mcbride@Flickr

Préparez un voyage

Les beaux jours approchent et si vous voulez vous faire une petite virée au Printemps, c’est maintenant qu’il fat y penser et réserver. Ça aide à se motiver le matin de penser à ses prochaines vacances, non? Pareil pour les vacances d’été, si vous n’avez pas encore commencé à les organiser, c’est le bon moment pour choisir votre destination et réserver vos billets ou votre location. 


Photo Jon Åslund @Flickr

Voilà mes idées pour faire de février au top! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Omelette raclette et fondue d’échalotes au four

Aujourd’hui, c’est le blues monday, autrement dit le jour le plus déprimant de l’année! En ce moment dans le nord, il fait très froid et gris bien qu’il ne neige pas… Les fêtes sont derrière nous, la nuit tombe tôt et c’est vrai qu’il y a de quoi déprimer!
 
A  propos de journée déprimante, un peu avant Noël, nous avons visité le marché de Noël de Boulogne-sur-Mer, il faisait un temps infâme et nous nous sommes retrouvés trempés jusqu’aux os en moins de deux minutes. Impossible d’apprécier les stands, à part celui qui vendait des gants que nous avons d’ailleurs dû acheter en urgence car nous avions les mains qui devenaient bleues avec le froid. Pour parfaire le tout, une coupure de courant généralisée s’est déclenchée vers 19 heures et ne s’est finie qu’en pleine nuit, ce qui fait qu’après le restaurant nous avons passé la soirée dans notre logement de location dans le noir complet, et sommes allés nous coucher sans chauffage alors qu’il ne devait pas faire beaucoup plus de zéro dehors… Ajoutez à cela que nous avons été pris dans un barrage sur l’autoroute et sommes restés immobilisés pendant près d’une heure… Il y a parfois de quoi se demander si on ne serait pas mieux à la maison! Je plaisante, car cela ne nous a pas empêchés de passer un très bon week-end, mais cela m’a donné encore plus envie de recettes cocooning, faciles et qui réchauffent!
 
 
Aujourd’hui je vous propose donc un plat qui saura vous réconforter quand vous en aurez besoin, sans trop exploser le compteur calorique. C’est un plat simple et parfait pour écouler les petits restes de fromage après une raclette. Vous pouvez d’ailleurs l’accompagner d’un peu de charcuterie s’il vous en reste, et d’une bonne salade verte.
 
Une omelette bien faite a quelque chose de magique (oui, rien que ça!), que ce soit dans sa texture, dans sa couleur, dans l’harmonie des garnitures… Je ne connais pas de repas qui soit aussi bon tout en étant aussi simple pour le quotidien! 
 
Le composant principal d’une omelette est bien sûr les œufs. J’aime manger une omelette toute simple avec juste une pincée de sel et de poivre, mais nous pouvons tous convenir qu’avec du fromage à raclette, c’est plus gourmand. Assurez-vous ici d’avoir la main légère sur le sel car le fromage en contient pas mal. 
 
 
Il y a juste quelques astuces à connaître pour réussir une omelette parfaite. D’abord, utilisez une bonne poêle. Par «bonne», je sous-entends une poêle antiadhésive. Cela facilitera non seulement la cuisson, mais aussi la partie délicate qui consiste à faire glisser l’omelette à la fin de la cuisson.
 
En outre, un autre secret d’une omelette bien faite est de ne pas trop la cuire. Le haut de l’omelette doit paraître un peu humide, tandis que le bas doit être sec et ferme. Le plus souvent, cela ne devrait pas prendre plus de deux minutes. Évitez également la cuisson à feu trop vif, qui brûlerait le fond de l’omelette alors que le dessus serait encore cru. Si vous ajoutez des garnitures, certaines d’entre elles doivent être préalablement cuites ou réchauffées afin de pouvoir les verser sur l’omelette lorsque la cuisson est presque terminée, et de juste gratiner rapidement au four.
 
Une omelette au four peut se faire avec plus d’œufs qu’une omelette à la poêle, mais celle que je vous propose aujourd’hui est petite (pour deux personnes). Votre poêle ne doit pas non plus être trop grande pour éviter que votre omelette ne soit trop fine, sinon c’est pareil, vous ne pourrez pas gérer la cuisson et la retourner correctement.
 
 
J’aime bien la méthode de cuisson de l’omelette au four, car la cuisson est homogène, même sur le dessus. Cela permet de mettre de gros morceaux de fromage et qu’ils fondent bien de manière harmonieuse.
 
Voilà, je pense vous avoir tout dit pour que cette délicieuse omelette soit inratable! SI vous aimez les omelettes, en voici une autre sympa par ici!
 
Omelette raclette et fondue d’échalote

Omelette raclette et fondue d’échalote

Ingrédients

  • 75 g de fromage à raclette
  • 1 c. à s. d'huile
  • 1/2 c. à c. d'ail
  • 1 c. à s. de persil frais
  • 2 échalotes
  • 10 g de beurre
  • 4 œufs
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Émincez les échalotes. Faites revenir les échalotes émincées dans le beurre. Réservez.
  2. Mélangez les œufs, le persil, l'ail, salez, poivrez et battez.
  3. Coupez chaque tranche de fromage en 2.
  4. Préchauffez le four à 200°C en mode gril.
  5. Faites chauffer l'huile restante, faites chauffer les œufs 3 minutes environ jusqu'à ce que le fond soit pris mais le dessus liquide.
  6. Déposez le fromage.
  7. Enfournez pour 5 minutes environ jusqu'à ce que le fromage soit fondu et l’œuf un peu doré. Mangez bien chaud.
 

Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce

   

Nous voilà en janvier! J’espère que vous avez tous passé une très belle fin d’année, peu importe ce que vous avez célébré. Nous avons passé de super fêtes en famille, et comme tous les ans, cela m’a tout sauf reposée, mais je ne regrette rien!

Les vacances de Noël sont les plus fatigantes des vacances, non? C’est pourquoi je trouve qu’au mois de janvier, des vacances supplémentaires seraient recommandables pour tout le monde, même si on vient à peine de rependre le travail. En prime, le manque de lumière ne nous aide pas à aller mieux. OK, personnellement, j’habite dans le nord. Il ne pleut pas tout le temps, ceci est une légende, mais le soleil brille pendant 3 heures par jour si tout va bien, et j’aurais bien besoin de passer du temps au soleil! C’est pourquoi l’hiver, nous avons besoin de vitamine C en doses de cheval pour tenir jusqu’au printemps.

Si vous aussi, vous avez besoin de vous requinquer après la période de Noël, pourquoi ne pas essayer ce petit jus? Depuis que j’ai investi dans mon extracteur de jus, je me suis mise à boire régulièrement de délicieux jus frais et cela permet de faire le plein de vitamines facilement.
Celui-ci est riche en vitamine C et en potassium, c’est un puissant coup de boost pour la santé! Il combine quelques un de mes fruits et légumes favoris d’hiver : des clémentines, des carottes et de la patate douce.

 

Il faut vous dire que je suis une FOLLE de patate douce. C’est quasiment mon légume préféré (pardon champignons, ne vous vexez pas, je vous aime aussi!) Vous serez peut- être surpris d’apprendre que l’on peut presser des patates douces, mais oui, elles sont parfaites dans les jus! Avant cela, je n’avais jamais réalisé qu’il était possible de consommer des patates douces crues. Mais c’est un délice! Elles apportent une douceur différente de celle des fruits et une consistance légèrement plus épaisse puisqu’elles contiennent de l’amidon. Le résultat est crémeux, doux, et épicé. Je ne peux pas vous dire à quel point j’ai adoré ce jus!

Et vous, avez-vous déjà mangé de la patate douce crue? Qu’en pensez-vous?

Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 à 3 verres

Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce

Ingrédients

  • 300 g de patate douce
  • 3 pommes golden
  • 1 clémentine
  • 1 belle pincée de cannelle

Préparation

  1. Épluchez la patate douce et coupez-la en gros dés. Épluchez la clémentine. Enlevez le trognon des pommes et coupez-la en gros dés.
  2. Passez tous les fruits à l'extracteur de jus ( tamis fin pour la pomme et la patate douce, tamis à plus gros trous pour la clémentine).
  3. Ajoutez une pincée de cannelle et servez.

Comment profiter à fond du mois de janvier?

Photo Miguel Virkkunen Carvalho @Flickr

A l’occasion de la nouvelle année, j’ai eu envie d’inaugurer une nouvelle rubrique sur ce blog, que je vais essayer de tenir pendant tout 2019. L’objectif est de vous donner des idées pour vous faire plaisir et profiter à fond mois après mois des petits bonheurs de saison… On commence donc avec le mois de janvier! Noël est en passe de devenir un lointain souvenir et il est facile de passer en mode hibernation après les festivités de fin d’année! On dit d’ailleurs que janvier est le mois du blues monday, le jour le plus déprimant de l’année. Mais ce n’est pas une fatalité et il ne tient qu’à vous de faire durer la magie de l’hiver en ce début d’année!

Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de janvier :

Adoptez la tradition des cartes de vœux

Cette tradition peut sembler désuète mais peut devenir très amusante, surtout si vous réalisez vous mêmes vos cartes de vœux, à partir de photomontages par exemple. Vous pouvez faire du collage et découpage avec les enfants, ou simplement commander des cartes personnalisées sur un site de photos si vous n’êtes pas manuel.


Photo Marco Verch @Flickr

Respectez vos résolutions du Nouvel An

Beaucoup d’entre nous commencent janvier avec la mentalité  «nouvel an, nouvelles habitudes», mais le plus souvent, nous cassons nos résolutions dès les premières semaines. Que vous souhaitiez faire plus d’exercice, adopter un régime plus sain ou abandonner une mauvaise habitude, il existe de nombreuses façons simples de réussir. Je vous donnais justement ici quelques conseils concernant les résolutions alimentaires pour vous y aider.


Photo Marco Verch @Flickr

Essayez de manger sainement

Sans parler de régime, janvier est le mois idéal pour faire une cure de fruits et de légumes, et céréales complètes! Cela vous permettra de vous remettre en forme après les excès des fêtes, et de retrouver plein d’énergie. Janvier est d’ailleurs la saison où le rhume et la grippe passent à la vitesse supérieure. Une bonne dose de vitamines vous aidera à lutter contre les contaminations!


Photo Marco Verch @Flickr

Enlevez vite vos décorations de Noël

Plus vite vous les enlèverez, moins vous aurez le sentiment de procrastiner. C’est culpabilisant de voir ses décorations de Noël fin janvier et de se dire « Ha zut, je ne les ai toujours pas rangées… » Alors, prenez les devants! Si vous aviez un vrai sapin de Noël pendant les fêtes, au lieu de le jeter, pourquoi ne pas le recycler ou le replanter pour préserver l’environnement? Profitez aussi de ce rangement pour isoler les décorations de Noël qui ne vous plaisent plus dans une boite à part. Personne n’en voudra à cette période, mais si vous les proposez en septembre ou octobre l’an prochain sur un site de vente d’occasion ou de dons, elles partiront facilement!


Photo Paul Simpson @Flickr

Profitez des jeux d’intérieur

Le mois de janvier est souvent synonyme de week-ends pluvieux, ce qui complique les activités, surtout en famille avec des plus jeunes. Mais il faut juste un peu de créativité et d’inventivité pour s’amuser à intérieur! A vous les soirées films avec pop-corn, les après-midis jeux de société avec les enfants ou entre adultes, et les activités manuelles en tous genres.

Renouvelez la tradition de la galette des rois

Dans la lignée des activités pour s’occuper à la maison, pourquoi ne pas réaliser vous-même votre galette des rois, mais aussi votre fève et votre couronne? Si vous avez des enfants, vous avez là de quoi leur fournir des heures d’occupation!


Photo  @Flickr

Célébrez le Hug day

Le 21 janvier, c’est la journée officielle des câlins! Sans aller jusqu’à prendre tous les inconnus qui passent dans vos bras, c’est l’occasion de libérer votre affectivité envers vos proches!


Photo Gareth Williams @Flickr

Cuisinez des recettes d’hiver en famille

Le mois de janvier est généralement l’un de ceux où l’on a le plus de temps à la maison. C’est un bon moment pour cuisiner ensemble et déguster de délicieuses recettes d’hiver. C’est d’ailleurs le mois national de la soupe, voilà donc l’occasion d’en préparer une tous ensemble!


Photo  @Flickr

Voilà mes idées pour faire de janvier un mois plutôt fun! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Mes spécialités de Noël favorites

Photo Antonio Castagna @Flickr
 
Pour ce jour de réveillon de Noël, j’ai eu envie de vous proposer un petit post à thème. Vous savez bien que j’aime vraiment beaucoup la nourriture. Noël est un moment où je peux manger BEAUCOUP, et je dois dire que ça me convient bien! Et avec le recul, je réalise qu’une des choses dont je me souviens le plus à propos de mes Noël passés, c’est le repas et les gourmandises que l’on mange pendant les fêtes.
 
A cette période de l’année, les supermarchés ressemblent un peu à l’usine du film «Charlie et la chocolaterie», débordant de gourmandises de partout, brillant de mille décorations! On a envie de tout acheter mais la réalité c’est que chacun retourne inlassablement vers ses classiques.
 

Le soir du réveillon et le lendemain midi, mes repas de fêtes se ressemblent d’ailleurs beaucoup au fil des années. Il y a des classiques auxquels on n’aime pas déroger! J’ai donc eu envie de vous parler de mes aliments favoris à manger lors du repas de Noël…

Spoiler alert : au risque de vous décevoir, il n’y a ni foie gras, ni saumon fumé, ni bûche, ni dinde dans cette liste!

Le cidre chaud

Je trouve le cidre chaud encore plus gourmand et réconfortant que son cousin le vin chaud. On le trouve moins facilement mais il est rapide à réaliser à la maison.

Les toasts

Tout bon repas de fêtes commence par des toasts, et c’est généralement la partie du repas que je préfère! On pourrait sans souci pour moi annuler la dinde et doubler le nombre de toasts, cela me conviendrait très bien!
 

Les pommes dauphines

Dans le plat de résistance, ce n’est pas la dinde que j’aime, mais les pommes de terre en accompagnement! Dans ma famille, ce sont souvent des pommes dauphines, j’en raffole, mais les duchesse ou autres variétés me plaisent beaucoup aussi!
 

La poêlée de champignons

Pour aller avec ces pommes de terre, j’adore les champignons rôtis, il faut dire que je suis globalement accro à toutes les recettes aux champignons!
 
 

La charlotte aux marrons

Un dessert familial très riche en crème de marrons et où les biscuits cuiller sont imbibés dans un sirop de whisky… Un pur délice que je me dois de vous partager un jour où l’autre!
 

Les gourmandises de fêtes

Parmi elles, je raffole des écorces confites d’orange et de clémentines trempées dans le chocolat, des marrons glacés et des mendiants. Je suis moins fan de truffes mais tout est affaire de goût!
 
 
Et vous, quelles sont vos spécialités favorites? Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très beau réveillon!
 
 
 
 
 

Chocolat blanc chaud aux marschmallows

Quand j’étais étudiante, et même lors de mon premier job, je pouvais boire du café à toute heure de la journée. En me levant, après le déjeuner, et même à 1 heure du matin… Mes amies et moi avons carburé au café notamment lors de nos soirées révisions ( ou plutôt je devrais dire : lorsqu’on faisait nos projets à l’arrache la veille pour le lendemain…) et la caféine a été une alliée de choix!
 
 
A cette époque, j’avais totalement délaissé le bon chocolat chaud qui avait accompagné mon enfance pour devenir une vraie adulte! Mais ces dernières années, notamment suite à ma grossesse, j’ai recommencé à me tourner vers d’autres boissons. J’ai notamment remplacé le café du matin par du thé, et à l’occasion, le café du soir ou du goûter par un bon chocolat chaud. Cela n’a rien de léger ou sain je vous l’accorde, c’est même bien plus sucré et riche qu’un simple café, mais le fait de remettre en question mon automatisme du café m’a rappelé qu’il existait plein d’autres boissons que l’on pouvait boire pour se régaler! J’ai donc réappris à varier mes plaisirs en quelques sortes!
 
Le chocolat chaud classique est un régal, mais on peut en décliner de multiples variantes pour se faire plaisir. On peut y ajouter des épices, ou comme aujourd’hui, varier le type de chocolat. Le chocolat blanc est un chocolat très doux et sucré, il donne donc son goût particulier à la boisson. 
 
J’avais déjà testé un chocolat blanc chaud avec de notes épicées, et cette fois-ci j’ai eu envie de faire un chocolat blanc chaud plus enfantin, avec des marshmallows. J’ai utilisé du lait enrichi avec un peu de crème, mais vous pouvez préparer cette recette avec un lait végétal si vous préférez. Il suffit de réchauffer du lait avec votre chocolat blanc préféré, d’ajouter une cuiller d’extrait de vanille liquide, des marshmallows en déco, et le tour est joué. Comme il y a peu d’ingrédients, il est important d’utiliser un chocolat blanc de bonne qualité.
 
 
Vous pouvez aussi garnir ce chocolat chaud de crème chantilly, de pépites de chocolat blanc ou de vermicelles de chocolat. Les adultes pourront même ajouter un peu de liqueur comme de l’amaretto ou du kahlua, allez on ne se refuse rien!
 
Ce chocolat chaud ultra riche et sucré n’est pas selon moi pour le petit-déjeuner, mais si c’est votre truc, allez-y! De mon côté, je le trouve plus adapté pour un petit goûter hivernal et réconfortant quand il fait très froid, en rentrant d’une promenade dans la neige par exemple! 
 
 
 
Chocolat blanc chaud aux marschmallows

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 tasse

Chocolat blanc chaud aux marschmallows

Ingrédients

  • 25 cl de lait
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 50 g de chocolat blanc
  • 1 c. à s. de crème liquide entière
  • 12 mini marshmallow

Préparation

  1. Faites chauffer le lait avec la vanille liquide dans une casserole. Lorsque le lait est chaud, ajoutez le chocolat blanc et la crème liquide entière. 
  2. Laissez fondre à feu très doux en remuant constamment.
  3. Dès que le chocolat est fondu, versez dans une tasse, saupoudrez les mini marshmallows par dessus et dégustez.

Tarama végétal

Peut-être vous manque-t-il encore une petite recette facile et rapide à faire pour les fêtes? Me voilà! Aujourd’hui, je vous propose une recette végétale qui essaye d’imiter un classique pas du tout végétal, le tarama, ou taramosalata comme on dit en Grèce! Pas évident car cette spécialité du bassin méditerranéen a un goût et une texture très caractéristiques et issus de produits de la mer, les œufs de cabillaud, ou de mulet. 
 
 
Je suis moi-même une grande fan de tarama. J’ai toujours adoré engloutir mes blinis tartinés généreusement à l’apéro! Quand j’ai reçu l’an dernier le livre Noël Vegan de Marie Laforêt, cette version m’a intriguée au point de vouloir la réaliser et la faire tester autour de moi très vite. Si vous êtes végétariens, ou si vous avez des végétariens à votre table de fête cette année, cette recette est pour vous. Si vous êtes simplement curieux, cette recette est aussi pour vous!
 
 
J’ai donc servi ce faux tarama à une assemblée de non végétariens (ma famille), et il a franchement eu beaucoup de succès. La texture est plutôt bien imitée et le goût de la mer est présent grâce aux algues intégrées dans la recette. Tout le monde s’est accordé à dire que la ressemblance n’est pas à 100% avec la spécialité originale bien sûr. Mais ce tarama ressemble finalement plus aux taramas artisanaux que l’on peut se voir servir au restaurant, qu’au goût plus prononcé des taramas industriels, souvent rehaussés d’arômes, donc ce n’est pas une mauvaise chose! Mon homme, qui lui n’aime pas trop le tarama, a même préféré cette version au vrai. 
 
Au niveau des ingrédients, vous pourrez trouver le tofu fumé en magasin bio. On trouve du tofu en supermarché, mais il ne sera pas fumé et sa qualité sera moindre, surtout si vous le prenez hors du rayon frais. Je vous recommande donc vraiment de faire le détour pour acheter un tofu de meilleure qualité. Le mélange d’algues séchées, nommé mélange du pêcheur, se trouve facilement en boutique bio également, donc vous ferez d’une pierre deux coups!
 
Servez ce tarama avec des blinis ou du pain grillé. 
 
  
 
P.S. : Si vous cherchez d’autres idées pour les fêtes, c’est par ici!
 
Tarama végétal

Tarama végétal

Ingrédients

  • 200 g de tofu fumé
  • 1 c. à. s. de mélange d'algues du pêcheur
  • 2 c. à. s. de yaourt de soja
  • 2 c. à. s. de crème de soja
  • 2 c. à. s. de jus de citron
  • 2 c. à. s. d'huile végétale neutre
  • 2 c. à. c. de concentré de tomates
  • Sel

Préparation

  1. Placez le tofu fumé, les algues, le yaourt, la crème et le jus de citron dans un petit mixeur. Mixez finement la préparation. 
  2. Ajoutez progressivement l'huile. La préparation ne doit pas être trop liquide ni trop sèche. 
  3. Ajoutez progressivement le concentré de tomate jusqu'à obtenir une couleur légèrement rosée.
  4. Salez.
  5. Réservez votre tarama au frais jusqu'au moment de servir.

Sapin feuilleté à la truffe

Le réveillon de Noël approche à grands pas… Pour ceux qui seraient encore en train de se demander ce qu’ils peuvent préparer pour leurs invités ou ce qu’ils vont ramener s’ils sont invités, voici une petite recette. Elle est très simple et rapide à réaliser et a un rendu visuel vraiment sympa et festif.
 
 
Ce sapin en pâte feuilletée a fait le tour de la blogosphère culinaire ces dernières années… Et pour cause! C’est une super idée, facile à réaliser et qui en jette vraiment. La recette de base est hyper simple : une pâte feuilletée tartinée d’une préparation sucrée ou salée. Il vous faut 10 minutes pour le confectionner, vous enfournez et hop, c’est prêt!
 
Bien sûr, vous pouvez tartiner votre pâte feuilletée d’une sauce toute prête. Mais pour les fêtes, j’ai préféré préparer une garniture maison un peu haut de gamme aux champignons et à la truffe. On est là pour se faire plaisir, non? Pour réaliser ce joli sapin, vous n’aurez besoin que très peu d’ingrédients : une pâte feuilletée et ma garniture aux champignons.
 
Si vous êtes adepte du tout fait maison et que vous avez du temps devant vous, n’hésitez pas à faire une bonne pâte feuilletée maison, ça n’en sera que meilleur. Vous pouvez aussi la commander chez le boulanger, c’est la solution pour avoir le bon goût d’une pâte maison sans aucun effort! Pour ma part, j’ai utilisé de la pâte feuilletée en rouleau, et ça fonctionne très bien également.
 
 
Le résultat a été à la hauteur de mes attentes. Non seulement ce sapine est super joli, bien gonflé et doré, mais il est incroyablement bon! Franchement, il n’a duré que quelques minutes sur ma table… Dommage, il était si beau! 
 
Une fois que vous avez saisi le principe d’assemblage, ce sapin est déclinable en mille versions, aussi bien sucrées que salées. Toutes les garnitures sont possibles suivant vos goûts et ceux de vos invités. Moi, je sens que je vais tester plein de variantes!
 
  
P.S. : Si vous cherchez des idées pour Noël, il y en a d’autres par ici !
 
 
Sapin feuilleté à la truffe

Sapin feuilleté à la truffe

Ingrédients

    Pour l'assemblage
  • 2 pâtes feuilletées
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à s. de lait
  • 2 c. à s. de graines de lin (ou autres graines)
    Pour la garniture
  • 100 g de champignons
  • 1 échalote
  • 1 gousse d'ail
  • 75 g de crème fraîche
  • 2 c. à c. de pâte de truffe
  • Le vert d'un oignon frais ou 1/2 botte de ciboulette
  • 1 c. à s. d'huile
  • 15 g de beurre
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Émincez les champignons. Épluchez et émincez finement l'ail et l'échalote.
  2. Faites revenir les champignons grossièrement émincés avec l'ail épluché et émincé et l'échalote à la poêle 5 minutes avec le beurre et l'huile pour les dorer légèrement.
  3. Mixez ce mélange avec la crème, la pâte de truffe et le vert d'oignon, salez et poivrez.
  4. Préchauffez votre four à 180°C. 
  5. Étalez une première pâte feuilletée et garnissez-la de votre préparation.
  6. Recouvrez avec la deuxième pâte feuilletée.
  7. Découpez deux triangles sur le bas pour former le tronc du sapin.
  8. Coupez le haut légèrement en diagonale pour former la sapin.
  9. Coupez les branches à l'horizontale, d'une largeur de 1 cm.
  10. Récupérez les chutes pour faire de petits feuilletés individuels ou des étoiles que vous disposerez sur le sapin.
  11. Badigeonnez le tout avec le jaune d’œuf battu avec le lait, parsemez de graines puis torsadez les branches en les tournant sur elles même délicatement.
  12. Enfournez pour 20 minutes et servez dès la sortie du four.

Voyage gourmand à Strasbourg : Que ramener?

Photo Evan Bench @ Flickr
 
Il y a quelques jours je vous ai parlé des spécialités à manger lors d’un séjour à Strasbourg. Si vous êtes gourmand comme moi, vous ne pouvez pas profiter d’une escapade en Alsace sans goûter aux spécialités et sans rapporter chez vous des souvenirs culinaires que vous pourrez trouver dans toute la région! Personnellement quand je visite un endroit, j’adore découvrir les produits locaux et tester les spécialités proposées par les artisans.
 
Voici donc cette fois quelques idées de produits à ramener de Strasbourg et des villages environnants si vous vous y rendez pour les marchés de Noël, ou à un autre moment!

A ramener

Du munster

Ce fromage supportera tout à fait le voyage, mais si vous êtes en train, même bien emballé, vous risquez de faire fuir vos voisins… A vous de voir!
 
Photo francois schnell @ Flickr
 

Des bretzels

Très répandus en Alsace, les bretzels se déclinent également en petits pains appelés mauricettes, que l’on utilise pour faire des sandwichs. N’en prenez pas trop car ils se garderont quelques jours mais pas plus, à moins de les acheter en version industrielle sous vide, ce qui est moins sympa!

Des mannele

Le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas, on consomme ces petits bonhommes briochés aux yeux de raisins. Ils sont adorables et vous les trouverez quasiment partout!
 

Du vinaigre

On trouve en Alsace une marque de vinaigre très célèbre localement, le Melfor. C’est un mélange spécifique et il existe en version avec des épices, les deux sont délicieux! Je l’utilise pour un petit peu tout, et tout le monde l’adore!

Du kugelhopf… ou un moule

Cette énorme brioche au look si traditionnel est absolument divine, et on peut l’acheter bien emballée prête à voyager, ne faites pas l’impasse! Si vous ne pouvez pas en ramener, vous pouvez aussi acheter le moule traditionnel qui vous permettra d’en faire maison. Ce n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le penser, et franchement délicieux!
 

Photo Hajime NAKANO @ Flickr

Du pain d’épices

Vous trouverez cette célèbre spécialité de fêtes sur les marchés de Noël ou dans les boulangeries.

Des bredele

Ces petits gâteaux de Noël se préparent et s’offrent dès la fin novembre. Il y a un nombre invraisemblable de saveurs toutes aussi délicieuses les unes que les autres! 
 

Du christollen ou christstollen

Aussi appelé stollen, ce gâteau de Noël est bourré de fruits confits et de pâte d’amandes, j’en suis fan!
 

Photo Whitney @ Flickr

Du schnaps

Cette eau de vie typique réalisée avec des fruits locaux comme la mirabelle, la quetsche, la cerise, la poire… Elle se consomme bien fraîche ou à température ambiante.

Du vin

L’Alsace est une grande région productrice de vins, notamment de blancs fruités et légers, parfaits pour l’apéritif ou pour accompagner les plats locaux. On y trouve 7 vins A.O.C. issus de 7 cépages : Gewurztraminer, Riesling, Sylvaner, Pinot blanc, Tokay Pinot Gris, Pinot Noir, Muscat. Vous pouvez également ramener du crémant d’Alsace qui pourra accompagner vos apéritifs et repas de fêtes.
 

Photo Jason Weaver @ Flickr

Des bières alsaciennes

L’Alsace est la première région brassicole de France. Évitez les marques célèbres que l’on trouve partout en France, mais profitez de votre séjour pour ramener de petites productions locales à découvrir une fois rentrés chez vous.
 
Voilà mes idées pour ramener des souvenirs gourmands et utiles d’un séjour en Alsace. Je ne suis pas exhaustive tant cette région regorge de spécialités! En connaissez-vous que j’ai oublié?