Soupe de champagne au Cointreau

J’adore servir des cocktails lorsque je reçois, et s’il y a bien un jour où je trouve qu’un petit cocktail est indispensable, c’est le soir de nouvel an! Il y a un coté très festif et convivial à trinquer avec toutes ces jolies coupes garnies de pailles! Chez moi ce sont désormais des pailles réutilisables que j’utilise, mais sur la photo vous voyez les restes de mes derniers stocks de pailles en plastique. Je n’en achèterai plus car elles ne se dégradent pas, et finalement il existe des pailles réutilisables super jolies.
 
 
C’est un classique que je vous propose aujourd’hui : la fameuse soupe de champagne. Il en existe plusieurs variantes, où l’on fait généralement varier la liqueur. Celle au Cointreau est ma favorite car j’adore la saveur de l’orange dans les cocktails. Malgré son nom, ce cocktail peut facilement se décliner avec un vin mousseux de qualité correcte, même si je risque de contrarier les puristes en disant cela. Il vaut parfois mieux un crémant correct qu’un mauvais champagne, car je trouve qu’avec le champagne on paye beaucoup l’appellation, ce qui fait que les premiers prix aux alentours de 10 à 15 € ne sont généralement pas terribles, alors que dès 7 ou 8€ on peut trouver un très bon crémant… 
 
 
Ajoutez à cela que la méthode champenoise peut être reproduite dans de nombreuses régions, la vraie spécificité étant le terroir…
Mais qui dit terroir, ne dit pas toujours qualité, il faut connaître les bonnes maisons! 
 
Ces dernières années, j’ai aussi appris à apprécier le prosecco qui peut être délicieux, même pour des bouteilles autour de 10€. Tout cela pour dire que bien que j’aime acheter à l’occasion du champagne, pour ce cocktail, c’est vous qui voyez, cela marche avec n’importe quel blanc pétillant! D’autant plus qu’on le mélange donc on ne sent pas son goût aussi bien que si on le buvait tel quel!
 
 
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pudding au chocolat et noisettes

En hiver, nous apprécions une cuisine réconfortante et riche, surtout ici dans le nord où la grisaille dure longtemps! Je vous avais déjà proposé un pouding au vieux pain, ou pain de chien comme on dit dans le nord. Il m’arrive régulièrement de dériver de ce classique et d’en faire des versions aromatisées comme le pudding chocolat clémentines ou pudding raisins secs et caramel.
 
Aujourd’hui, je vous en propose une version aux noisettes et à la pâte à tartiner aux noisettes. N’importe quelle pâte à tartiner au chocolat et noisettes peut convenir dans cette recette, et même si j’utilise le nom de Nutella qui est presque devenu un nom générique, je vous recommande plutôt d’acheter une pâtes à tartiner bio, végane et sans huile de palme, comme la nocciolata. Cela reste quelque chose de très riche, mais c’est quand même plus respectueux de l’environnement, c’est toujours ça de pris!
 

Faire du pudding au pain n’est pas difficile du tout. C’est même très facile, ce qui en fait une excellente recette pour les apprentis pâtissiers ou les personnes qui ne sont pas très à l’aise en cuisine. 

Le pudding au pain est aussi une recette idéale quand vous avez du monde à nourrir, car vous pouvez faire un gros plat sans effort supplémentaire.
 
 
 
 
 
 
 
La clé d’un bon pudding au pain est de s’assurer que le pain soit bien imbibé. Pour cela, n’hésitez pas à augmenter légèrement la quantité de lait si vous voyez que le pain en a encore besoin, car suivant le type de pain utilisé et son état de sécheresse, aucune recette ne ressemble parfaitement à la précédente.
 
Les noisettes, la pâte à tartiner et le chocolat noir se marient très bien et donnent un pudding bien parfumé.
 
Il n vous reste plus qu’une chose à faire, garder votre vieux pain!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment réduire le plastique dans vos vies?

Photo moonjazz @Flickr
 
Ces dernières années, le plastique est devenu l’ennemi numéro 1 public. Bien qu’il ait ses avantages, ce dernier est coupable de polluer nos coins de verdures et nos océans… Pire, à une échelle quasi microscopique, celui-ci s’insinue dans à peu près tout ce que nous consommons et est quasiment impossible à faire disparaître totalement! S’il est difficile de le supprimer totalement de nos vies, il est possible de réfléchir à moins et mieux l’employer! Ci-dessous, je vous partage mes conseils pour facilement en faire disparaître une belle quantité de votre vie.
 
 

Refusez les sacs plastique

 
On a tendance à dire qu’ils sont désormais interdits, que ce n’est plus un problème, mais dans les faits, il y a encore de nombreux magasins qui écoulent leurs stocks et notamment les petits magasins de quartier. Prévoyez toujours un tote bag et refusez les sacs à usage unique qu’on vous propose. Dans les grandes surfaces, les fruits et légumes sont désormais proposés dans des sacs faits à base de maïs, mais attention, ce n’est pas la panacée. Leur production demande une énorme consommation énergétique, et en plus, une grande partie de ceux ci contiennent une infime quantité de plastique qui fait que certes ils se décomposeront, mais ils diffuseront un peu de plastique dans la nature. De plus, ils ne décomposent que dans un circuit adapté, et si vous les jetez dans les poubelles non recyclables classiques, il y a fort à parier que dans 10 ans, il ne seront toujours pas dégradés.
 
Photo zeevveez @Flickr

Achetez des fruits et légumes sans emballages

Entre es produits à acheter au poids et ceux qui sont déjà dans un emballage plastique et donc pré-pesés, par 500 g, 1 kg… privilégiez au maximum ceux au poids. Non seulement cela vous permettra d’utiliser moins d’emballage mais aussi d’acheter la juste quantité de fruits ou légumes qu’il vous fait. Pour mettre vos fruit et légumes, certaine enseignes proposent des sacs en papier, d’autres des sacs en plastique compostable (à base de fécule), d’autres encore vous autorisent à prendre  vos propres contenants, c’est encore le mieux. Si vous êtes obligés de prendre des sacs, sous réserve de ne pas les abîmer, vous pourrez les ramener la fois suivante et les utiliser plusieurs fois. Il est parfois sidérant de voir comment certaines enseigne suremballent leurs fruits et légumes, par exemple, ils mettent un seul avocat dans une barquette avec un autocollant « mûr à point « , ou deux bananes dans une barquette, ça ne sert à rien et en évitant de les acheter, les enseignes finiront peut être par se décider à arrêter de le faire. Malheureusement, quand on veut bien manger, la majorité des enseignes suremballent précisément les produits bio! La solution est alors d’aller acheter vos fruits et légumes bio chez le primeur, le fermier local ou en boutique bio, qui eux ne pratiquent pas le suremballage.


Photo Euro Slice @Flickr

Prévoyez vos accessoires pour le bureau

En une année, sans s’en rendre compte, ce sont des dizaines de gobelets et de couverts en plastique que l’on utilise au travail. On peut éviter tout cela très facilement en amenant de vieux couverts de chez soi au bureau!   Ajoutez à cela une gourde, un verre et une serviette en tissu, et vous êtes prêts. Il vous suffit de les laver chez vous le soir si vous n’avez pas tout le nécessaire pour le faire directement sur votre lieu de travail. Personnellement je remplis chaque matin ma gourde, en même temps que je prépare mon plat à réchauffer au bureau. J’ajoute la vaisselle nécessaire si je sais qu’il va me manquer quelque chose. 


Photo Thejas Panarkandy @Flickr

Évitez les plats cuisinés

Les plats cuisinés sont généralement emballés dans du plastique, ou tout au moins couvert d’un opercule en plastique. Il y a en plus un suremballage carton qui n’apporte rien. Si on ajoute que ces plats ne contiennent pas grand chose de bon pour vous, il y a tout à gagner à diminuer leur consommation.

Achetez moins de surgelés

La surgélation a de nombreux avantages et notamment celui de permettre d’avoir d’avancer des fruits et légumes sains prêts à cuisiner. Lorsqu’on a peu de temps, c’est une bonne façon de réussir à manger de façon équilibrée, mais malheureusement, ils sont la plupart du temps emballés du plastique. Privilégiez donc ceux qui sont emballés dans du carton, ou réalisez vous-mêmes vos surgelés à partir de fruits et légumes frais. Vous pouvez par exemple émincer une belle quantité d’oignons ou de poivrons d’avance, ou couper du chou-fleur en bouquets et le conserver pour un futur gratin. Cela vous coûtera moins cher, ce qui ne gâche rien!
 

Photo Mitch Kasanami @Flickr
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Tourte au chou romanesco et morbier

Que prévoyez-vous pour le repas de nouvel an? Et pourquoi pas une tourte? Alors d’accord, si vous vous imaginez une soirée glam’ et paillettes à danser jusqu’au lever du soleil, ce n’est sans doute pas le bon plan d’aller se lester le ventre avec une part de tourte au chou. Mais si comme moi, vous préférez les soirées un peu plus cocooning à profiter d’un bon repas entre amis sans se mettre la pression pour rester éveillés jusqu’aux douze coups de minuit, cette tourte est faite pour vous! Oui parce qu’après en avoir mangé une bonne part, accompagnée de toasts de tarama végétal ou d’une panna cotta aux marrons glacés, vous risquez de partir directement au pays des songes, et de vous réveiller le 1er janvier!
 
 
Pour réaliser cette tourte, j’ai utilisé deux pâtes brisées. Maison ou du commerce, c’est vous qui voyez, évidemment c’est meilleur maison, mais plus rapide tout fait! Ce n’est pas nouvel an tous les jours alors l’effort peut se justifier, mais c’est aussi un repas où l’on a souvent plein de choses à faire, alors économiser 20 minutes sur le planning, ça peut rendre service!
 
 
Dans cette tourte, j’ai mis du chou romanesco, dont j’adore les jolis bouquets au motif fractal, oui oui, j’ai réussi à caser ce mot savant sur ce blog, hihi! S’il y a un blanc pendant votre repas, vous pourrez toujours expliquer cette histoire de motif fractal à vos invités pour relancer la conservation!
 
  
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Joyeuses fêtes!

Aujourd’hui, pas de recettes, mais je suis là simplement pour vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année! J’espère que vous avez passé une belle année 2019, mais quoi qu’il en soit l’essentiel est de regarder ce qui arrive et de se dire que 2020 sera extra!

Profitez bien de votre famille, de vos amis ou de qui vous voulez en cette période fêtes, et faites-vous plaisir! On se retrouve très bientôt pour de nouvelles recettes!

 

Photo Nathalie @Flickr

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries

Avis aux retardataires, voici peut être l’idée qu’il vous faut pour votre repas de Noël! Je vous propose aujourd’hui un parmentier très rapide à réaliser, puisqu’il se fait avec des cuisses de canard confites, que l’on achète déjà cuites en boite de conserve. En gros, vous n’avez qu’à cuire et éplucher vos légumes, réaliser une bonne purée, assembler, passer au four… Et le tour est joué!
 
 
Ajoutez à cela que les hachis parmentier présentent l’avantage de pouvoir être assemblés en avance et passés au four à la dernière minute, cela en fait un plat ultra pratique pour les soirs où l’on reçoit!
 
 
Pour le côté festif, j’ai intégré dans ce gratin des marrons et des cranberries. Elles apportent de la saveur et aussi un peu de fun et de magie de Noël au plat. La courge, le lait, la crème et le beurre apportent quand à elles beaucoup de douceur (et de calories) à la purée, c’est un vrai petit régal!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Mes pains de fête

Pour les fêtes, quoi de mieux qu’un bon pain maison? Je vous propose ici ma sélection de pains faciles à faire pour accompagner vos entrées, plats, ou encore pour le petit-déjeuner du 25. Régalez-vous et surtout, passez de bonnes fêtes!

Apéro

Baguette à l’ail

baguette-ail

Baguette au saucisson et vin rouge

baguette-saucisson-vin-rouge

Pain chasseur

Pour le foie gras

Pain au muesli

Pour accompagner le plat

Pain au cidre

Pour le fromage

Mini baguettes à la châtaigne

Pour le lendemain

Baguettes viennoises aux pépites de chocolat

 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Noël aux accents british

Après le menu de Noël forêt enchantée, je vous propose une autre idée pour cette année : un noël aux saveurs british. J’adore le côté traditionnel et un poil désuet des recettes anglaises, et je trouve que leur cuisine se prête tout à fait à un repas de famille. 

Apéro

Soupe de pois cassés en verrine

soupe-pois-casses-vieux-lille

Pigs in blanket

pigs-in-blanket-3

Plat

Cottage pie

cottage-pie

Cheese onion pie

Accompagnement

Purée de petits pois, scones aux pommes de terre et sauce pistache

Dessert

Parfait aux cerises

Queen of puddings

queen-of-pudding-3

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Le kit de base du zéro déchet

Photo torbakhopper @flickr
 
Vous le savez (ou pas), depuis quelques temps je me suis engagée dans une démarche globale de réduction de mes déchets domestiques. Je ne suis pas parfaite, loin de là et il y a sans doute des dizaines de gens qui génèrent moins de déchets que moi. Cependant, j’ai pu constater que mes efforts ne sont pas vains et que mes poubelles sont bien plus vides qu’avant! 
  
 
Aujourd’hui, je vous partage mes conseils sur les premiers équipements de base à prévoir si vous voulez franchir le cap du zéro déchet. Vous allez voir, il ne faut franchement pas grand chose pour débuter! 
 

Des sacs cabas

C’est sans doute évident , la base de tout est de ne plus accepter de sacs lors de vos courses, et pour ça il vaut mieux avoir quelques cabas et sacs en tissu d’avance. 

 


Photo The Co-op Group @flickr

Des bocaux

Ici, pas besoin d’investir, il vous suffit de commencer à laver et enlever les étiquettes des prochains bocaux que vous terminerez. Essayez d’avoir un assortiment avec des tailles différentes. Les gros bocaux comme ceux de compote ou de cornichons sont pratiques pour stocker les féculents et les légumineuses, les plus petits seront parfaits pour les épices, les condiments…

 


Photo Denise Krebs @flickr

Des bouteilles en verre

Gardez quelques bouteilles en verre comme par exemple celles des jus de fruits et lavez-les. Elles vous serviront pour stocker vos liquides comme les jus maison, les soupes, les huiles… Ou encore, elles peuvent vous servir de gourde, de carafe, ou de bouteille pour avoir de l’eau  disposition dans votre chambre.

 


Photo Celeste Lindell @flickr

Un entonnoir large

Les petits entonnoirs sont pratiques pour les liquides, mais pour verser vos céréales, pâtes et riz dans vos bocaux, un entonnoir à embout large vous rendra de grands services!

Un marqueur

 
Il vous sera simplement utile pour annoter vos bocaux : ne croyez pas que vous souviendrez de tout! Difficile de différencier un riz rond d’un riz à risotto, ou une farine complète d’une semi complète! Il m’est arrivé de cuisiner des truc un peu au hasard simplement parce que je n’arrivais plus à reconnaître le contenu du bocal, alors ne faites pas la même erreur que moi!
 
Voilà, c’est tout ce qu’il vous faudra pour démarrer dans le monde du zéro déchet. Rien de plus simple hein? Et vous, vous achetez déjà vos courses en vrac? Cela vous tente?
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment organiser des fêtes de fin d’année plus éthiques?

Source Marco Verch @Flickr
 
A l’approche des fête de fin d’année, je vous propose aujourd’hui de réfléchir à comment organiser des fêtes plus équitables! Hé oui en ces périodes de fête, on pense bien sûr à faire plaisir à son prochain, à nos amis, nos enfants… Mais si on peut en plus penser à notre planète et à ceux qui nous entourent, c’est encore mieux! En cherchant un peu, il n’y a rien de bien contraignant à faire pour cela, alors pourquoi s’en priver?
 
Suivez mes petits conseils pour des fêtes vraiment responsables!
 

Évitez la vaisselle et les serviettes jetables

 
Si vous manquez de plats ou de vaisselle, demandez à vos invités d’amener ce qui manque. Pour les serviettes, investissez dans de belles serviettes en tissu assez neutres (on évite les bonhommes de neige) pour qu’elles puissent resservir à toutes les occasions. C’est bien plus joli et économique sur le long terme!
 

Ralentissez sur le foie gras

 
Je sais que je vais en perdre plus d’un là-dessus, c’est une institution des fêtes mais nous sommes plus nombreux chaque année à arrêter d’en consommer ou à ralentir notre consommation à cause de la technique du gavage. La bonne nouvelle pour les accros, c’est que celle-ci n’est pas obligatoire pou obtenir un foie gras, et certaines fermes, malheureusement rares, arrivent désormais à produire du foie gras sans gaver les oies, c’est à dire en les laissant simplement se nourrir plus pour l’hiver et donc se « gaver » elles-mêmes et sans souffrance. Pour ceux qui en trouveront c’est le top car en plus ces foie gras sont, dit-on, délicieux! De mon côté, je n’en achèterai tout simplement pas, il y a bien d’autres mets qui me plaisent plus pour les fêtes.
 
Source Frédéric BISSON @Flickr

Adoptez un calendrier de l’avent réutilisable et zéro déchet

 
Plutôt que d’acheter un calandrer de l’avent plein de plastique, achetez un très beau calendrier en bois que vous réutiliserez chaque année, ou cousez en un avec de jolies chutes de tissu. remplissez-les de sucreries zéro déchet ( chocolats achetés au poids sans emballage) et le tour est joué!
 
Source whatleydude @Flickr

Envisagez des cadeaux plus écolos

 
Je ne parle pas forcément d’offrir des gourdes ou des shampoings solides à toute vitre famille ( encore que, pourquoi pas!), mais d’envisager d’autres options : les cadeaux d’occasion, si les personnes que vous fréquentez l’acceptent, ou mieux, les cadeaux immatériels: offrez du temps ensemble, comme un week-end en famille, un resto… ce sont de bon souvenir que vous créerez et cela risque de plaire encore plus à vos amis que des attrape poussière!
 

Achetez localement

 
A défaut d’arrêter de consommer, prenez le temps d’acheter localement pour cette fête. Souvent, à la dernière minute, on panique, on se dit qu’on aura plus vite fit de finir dans un centre commercial énorme où tout est à portée de bras, mais c’est juste un véritable enfer! En anticipant un peu, vous pouvez acheter vos légumes chez le primeur, vos cadeaux chez des petits libraires ou boutiques indépendantes, vos objets de déco au marché de Noël de votre ville… Le shopping devient alors un pur moment de plaisir, et votre argent ira dans la poche de petits commerçants plutôt que d’enrichir des chaines.
 
Source RubyGoes @Flickr

Pensez aux autres

 
En cette période de grand faste, on peut certes se faire plaisir, mais on n’est pas obligé d’oublier les autres pour autant. cette période est idéale pour faire preuve de charité. Si vous avez des enfants vous pouvez leur proposer quelques mois avant les fêtes de faire le tri pour faire de la place aux nouveaux jouets. Ceux en très bon état peuvent être donnés à des associations qui les distribuent comme Ludopital ou les vendent comme Oxfam, dont les bénéfices permettent d’agir contre les injustices et la pauvreté au niveau mondial.
 
Source Dhilung Kirat @Flickr
 
Et vous, pensez-vous à l’éthique lorsque vous réparez le fêtes de fin d’année? Si oui, avez-vous d’autres idées?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0