Archives par mot-clé : poire

Fruit de saison : l’orange

Photo Rafael Castillo @Flickr

L’orange est un fruit que l’on adore en général pour son jus, mais il existe plein d’autres manières de la consommer : telle qu’elle, en gâteau, en salade de fruits, pour son écorce…. Aujourd’hui, je vous dis tout sur ce fruit gorgé de vitamines!

Comment choisir des oranges?

Elles doivent avoir une peau brillante et sans défaut et être lourdes pour leur taille, ce qui indique qu’elles contiennent beaucoup de jus et que la chair n’est pas sèche. Si vous avez l’intention d’utiliser l’écorce dans votre recette, par exemple en zeste ou pour faire des écorces confites, choisissez une orange bio.

Photo Igor Shatokhin @Flickr

Quand les oranges sont-elles de saison?

Les oranges sont disponibles toute l’année, mais sont à leur apogée  en hiver.

Comment conserver des oranges?

Les oranges se conserveront à la température de la pièce pendant une semaine et au moins deux semaines au réfrigérateur. Dans ce cas, sortez-les en avance et attendez qu’elles reviennent à température ambiante avant de les manger.

Photo Mark Bonica @Flickr

Comment préparer des oranges?

Les oranges et leurs zestes sont des arômes de choix, utilisables aussi bien dans les plats sucrés que salés. La saveur de l’orange provient en majeure partie du zeste, la couche externe de la peau – qui est souvent utilisée dans les recettes à base d’oranges et notamment les pâtisseries.
Les oranges  crues peuvent être utilisées dans les salades de fruits mais aussi dans les salades salées.
Utilisez-les également dans les smoothies, les marinades et les vinaigrettes. L’orange fera aussi merveille dans les gâteaux, que ce soit en y ajoutant des zestes ou en les imbibant d’un sirop réalisé à partir du jus. 
Vous pouvez aussi réaliser une eau infusée à l’orange en mettant quelques rondelles à tremper dans de l’eau fraîche. 

Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

 

Mes recettes favorites aux oranges

 

Brownie aux oranges confites

Muffins chocolat orange

Écorces d’oranges confites

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

Gratin d’endives à l’orange et au munster

Jus d’orange, concombre et menthe

jus-orange-concombre-menthe-3

Namandier

namandier-poires

Cake à l’orange et aux noix

cake-orange-noix-3

Savons pâtes à modeler

Aujourd’hui, on parle beauté naturelle. Comme je vous le disais il y a  quelques temps, je vous proposerai à l’occasion des petites recettes de beauté ou d’entretien de la maison home made, et après l’eau micellaire, c’est à nouveau une recette parfaite pour les enfants que j’ai à vous faire découvrir aujourd’hui.
 
 
Si vous êtes restés de grands enfants dans l’âme, vous aurez peut-être même envie d’adopter cette recette pour vous, car il s’agit de pâtes à modeler lavantes! En gros, ce sont des pâtes multicolores et malléables qui se dissolvent dans l’eau et permettent aussi bien de jouer que de se laver, le rêve quand on a  des enfants récalcitrants à l’heure du bain non?
 
 
J’ai trouvé cette recette sur un blog super sympa et que je vous invite à découvrir, Les recettes de la débrouille. Elle y parle cuisine, mais aussi beauté faite maison, astuces, il y a  de tout pour s’éclater quand on aime bidouiller comme moi!
 
Cette recette ne m’a pas vraiment pas déçue! Ma fille s’est éclatée et il ne me faudra pas beaucoup de temps avant d’en refaire.
 
Par rapport à la recette d’origine, je vous ai détaillé les parfums que j’ai mis dans chaque couleur, car je voulais que chacune ait une odeur différente. Libre à vous de les parfumer avec l’arôme de votre choix, essayez de rentabiliser ceux que vous avez déjà si vous êtes équipés plutôt que d’en acheter de nouvelles, c’est l’occasion d’écouler les stocks !
 
La quantité de colorant que j’ai indiqué ci-dessous correspond à  la marque que j’ai utilisée (Vahiné). Si vous possédez des colorants d’une autre marque, il vous faudra peut être ajuster pour obtenir la couleur de votre choix.
 
 
Utilisez la tasse que vous voulez pour cette recette. Le but étant simplement d’avoir des proportions cohérentes, ça marche aussi avec un bol, un mug, un seau… Bref, vous avez compris!
 
Pour l’huile, utilisez celle dont vous disposez, vous pouvez ajuster en fonction des propriétés de chaque huile suivant le type de peau de votre enfant. J’ai fait simple et utilisé de l’huile de colza et ça a très bien fonctionné.
 
 
Pour le gel lavant c’est pareil c’est au choix : vous pouvez utiliser le gel douche habituel de vos enfants (s’il est déjà parfumé, n’ajoutez pas d’arômes à votre recette), ou comme moi, une base neutre de savon de Marseille liquide nature.
 
  
 
 
 

Savons pâtes à modeler

Savons pâtes à modeler

Ingrédients

    La recette de base
  • 1 dose de gel lavant liquide
  • 3 doses de fécule de maïs
  • 1 dose d'huile végétale
  • du colorant alimentaire jaune, bleu et rouge (voir ci-dessous)
  • quelques gouttes d'arômes naturels (voir ci-dessous)
    Pour la boule jaune
  • 10 gouttes de colorant jaune
  • 10 gouttes de parfum à la poire
    Pour la boule bleue
  • 10 gouttes de colorant bleu
  • 10 gouttes de parfum à l'iris
    Pour la boule rouge
  • 10 gouttes de colorant rouge
  • 5 gouttes de parfum à la cerise
  • 5 gouttes de parfum à la fraise

Instructions

  1. Dans un bol, mélangez la fécule de maïs et le savon.
  2. Ajoutez le savon petit à petit et mélangez entre chaque ajout.
  3. Une fois que la pâte est devenue ni trop ferme, ni granuleuse ni trop collante, ajoutez l'huile d’olive.
  4. Séparez votre pâte en 3 boules identiques si comme moi vous voulez faire  couleurs.
  5. Ajoutez à chaque boule le colorant et le parfum choisi.Si jamais votre pâte est trop collante, ajoutez de la fécule de maïs. Si au contraire elle est trop ferme ou granuleuse, ajoutez du savon.
  6. Une fois les boules de pâte terminées, mettez-les dans des bocaux et rangez le tout dans la salle de bain.

Source d’inspiration :
 
 

Légume de saison : le poireau

Photo Rosmarie Voegtli @Flickr

Avec le mauvais temps on retrouve les légumes d’automne, et parmi eux, le poireau. Les poireaux sont les cousins de l’oignon, mais ils ont une saveur plus douce et plus délicate et sont délicieux, quelle que soit leur mode de cuisson. 


Photo liz west @Flickr

Comment choisir des poireaux?

Choisissez des poireaux fermes avec un maximum de blanc et de vert clair, si possible. Évitez ceux dont les extrémités sont jaunies. Choisissez des poireaux dont le diamètre ne dépasse pas 3/4 cm si possible. Les poireaux plus gros peuvent être plus fibreux, avec des couches extérieures qui ne sont pas aussi fermes et fraîches que le reste, et qui devront donc être enlevées. 

Photo Richard North @Flickr

Quand les poireaux sont-ils de saison?

Les poireaux sont de saison de septembre à mars. 

Comment conserver des poireaux?

Conservez vos poireaux non lavés dans un sac en plastique non fermé au réfrigérateur.

Photo Chris Penny @Flickr

Comment préparer des poireaux?

Les poireaux poussent dans le sol et peuvent ainsi emprisonner un peu de terre entre les couches. Pour nettoyer les poireaux, coupez les racines, puis la tête vert foncé. Coupez-le ensuite dans la longueur afin de pouvoir nettoyer entre les feuilles sous un filet d’eau. On a  tendance à utiliser uniquement les parties les plus tendres, vert clair et blanc, pour cuisiner et manger. Cependant, jeter la partie verte serait une erreur. Elle peut être utilisée comme le reste du poireau à condition de la cuire un peu plus longuement, ou être réutilisée dans les soupes et bouillons qu’elle parfume à la perfection! Vous pouvez aussi les ajouter à l’eau de cuisson lorsque vous mijotez des légumes ou ragoûts. Les poireaux peuvent être sautés, rôtis ou cuits à l’eau suivant l’utilisation que l’on souhaite en faire. 

Mes recettes favorites aux poireaux

Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Gratin de poireaux et maroilles

Tarte poireaux reblochon

Cake aux poireaux et lardons

cake-poireau-lardons-2

Galettes lentilles poireaux

Pain perdu aux champignons de Paris, poireaux et jambon

pain-perdu-poireau-mimolette-3

Carrosotto aux poireaux et bacon

carosotto

Tarte au chocolat, poires et pâte à tartiner

Des poires, du chocolat, de la pâte à tartiner, on est face à un trio infernal, non? Hé oui en septembre, chaque année je fais une orgie de pommes et de poires, et ça se ressent par ici dans les desserts que je publie!
 
 
Cette tarte est très sympa car elle est simple à réaliser. C’est finalement une tarte au chocolat basique, dans laquelle on ajoute des poires. Non seulement c’est très bon, mais ça coupe un peu le côté écœurant qu’on pourrait avoir si on ne mettait que le chocolat…
 
 
Pour la pâte sablée, je vous recommande une pâte maison comme celle que je propose ici qui est divine, mais si vous préférez gagner du temps avec une pâte toute faite, cela marche aussi!
 
Pour accompagner cette tarte, servez-vous un petit thé, et ça y est, vous êtes en mode « cosy » automnal, et prêts à affronter le froid!
 
  
 
 
Tarte au chocolat, poires et pâte à tartiner

Tarte au chocolat, poires et pâte à tartiner

Ingrédients

  • 1 pâte sablée
  • 200 g de pâte à tartiner
  • 70 g de chocolat noir amer
  • 70 g de chocolat au lait
  • 100 g de beurre doux
  • 100 g de crème fleurette
  • 1 gros œuf à température ambiante
  • 3 poires mûres mais fermes

Instructions

  1. Préchauffez votre four à 180º C.
  2. Disposez votre fond de pâte brisée sucrée dans un plat à tarte couvert de papier sulfurisé et déposez des billes de cuissonpar dessus.
  3. Faites cuire pendant 15 minutes à 180º C. Retirez les billes de cuisson et laissez refroidir.
  4. Une fois le fond de tarte revenu à température ambiante, tartinez-le fond avec la pâte à tartiner. Déposez les poires coupées en tranches fines en cercle par dessus.
  5. Préparez la ganache en faisant fondre les 140 g de chocolat (noir et au lait) finement hachés avec le beurre. Laissez tiédir un peu.
  6. À l’aide d’une maryse, incorporez l’œuf au chocolat en remuant délicatement.
  7. Versez cette ganache sur le fond de tarte.
  8. Faites cuire la tarte pendant 25 minutes à 180º C (chaleur non tournante).
  9. Sortez du four et laissez refroidir sur une grille, puis mettez au frais jusqu'au service.
 
 
Source d’inspiration :
http://www.kimaya-gourmandises.com/tarte-au-nutella-de-pierre-herme/

Fruit de saison : la poire

Photo Roman Cherednychenko @Flickr

Il existe de nombreux types de poires, chacune avec ses propres saveurs et utilisations. Si certaines sont parfaites à déguster en dessert, d’autres se révèlent lorsqu’elles sont associées à un fromage ou cuites dans une tarte. Découvrez comment les choisir et comment bien les cuisiner!


Photo niklaus morin @Flickr

Comment choisir des poires?

Tout d’abord, évitez celles qui ont la peau abîmée ou pleine d’ecchymoses. Choisissez ensuite vos poires en fonction de la date où vous comptez les consommer. En magasin, touchez la zone juste à côté de la tige. Si elle est légèrement molle, la poire est parfaite. SI c’est dur, cela signifie qu’elle n’est pas mûre, et si c’est trop mou, cela signifie que le fruit est trop mûr. Dans tous les cas, ne les prenez pas trop mûrs, car la chair sera pâteuse et farineuse. Prenez-les à la texture juste comme il faut si vous comptez les manger le jour même. Si vous voulez manger vos poires dans quelques jours, choisissez-les avec le dessus plus dur.

Photo Lee Coursey @Flickr

Quand les poires sont-elles de saison?

Bien qu’elles soient disponibles toute l’année dans les supermarchés,  comme les pommes (et à peu près tous les fruits en fait!), les poires ont une saison. Elles sont en pleine saison de septembre à janvier, et sont meilleures récoltées jeunes et encore dures, contrairement à la majorité des fruits.

Comment conserver des poires?

Conservez vos poires à température ambiante et, selon la variété, elles mûriront en quelques jours. Si vous voulez accélérer les choses, placez vos poires dans un sac en papier avec une banane ou une pomme mûre – ces fruits dégagent de l’éthylène, que les poires absorberont, accélérant le processus de maturation. Ces dernières sont sensibles au dioxyde de carbone, alors ne les stockez pas dans un sac en plastique.

Photo S B @Flickr

Comment préparer des poires?

La façon la plus simple de cuire une poire est de la pocher dans une casserole remplie d’un sirop de sucre, réalisé avec la même quantité d’eau que de sucre. Vous pouvez pocher votre poire pelée entière, ou bien coupée en deux, en creusant le cœur avec une cuiller. Accompagnée d’une boule de glace et d’un filet de coulis de chocolat ou de caramel, cela sera tout simplement divin.

Les poires sont également une pièce maîtresse parfaite dans un simple gâteau ou une tarte aux fruits, comme la tarte classique tarte à la frangipane et aux poires. 

Les poires peuvent également faire partie d’un plat salé, elles se marient notamment particulièrement bien avec les fromages bleus comme le roquefort. Essayez- donc une pomme de terre garnie bleu-poires, ou tentez de mettre quelque lamelles dans une galette bretonne.


Photo Markus Reinhardt @Flickr

Mes recettes favorites aux poires

 

Tarte ultra-simple au chocolat et poire

tarte-choco-poire

Tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle

Tarte poire, chocolat vanille

Tarte façon crumble pomme poire

tarte-pomme-poire-crumble-2

Tarte aux poires et pépites de chocolat

Poires au sirop en panna cotta à la vanille

Namandier

namandier-poires

Gratin de pommes de terre au roquefort et poires

Gâteau chocolat poires

Septembre marque le retour des poires, et ce n’est pas pour me déplaire. J’avais repéré il y a quelques mois un gâteau plus que tentant sur un blog que j’aime beaucoup, Marlyzen, et je n’attendais que cette rentrée des classes pour le tester à mon tour et vous en parler.
 
 
Comme je n’utilise plus d’œuf dans mes pâtisseries, j’ai simplement adapté la recette de Marlyse afin d’obtenir une pâte assez similaire à la sienne, mais qui n’en contient pas. J’ai pour cela mes petites habitudes et cet appareil très simple à réaliser est vraiment bluffant. J’ai ensuite mis des poires et le même glaçage que Marlyse, et le résultat fut à la hauteur de mes espérances!
 
 
Au niveau du goût, je vous dirai simplement que j’ai servi ce gâteau à des enfants qui m’ont dit ne pas aimer les gâteaux au chocolat, et qui n’ont eu aucune gêne à retourner leur veste 5 minutes plus tard en me redemandant une part… C’est signe qu’il est bon, non?
 
  

 

Gâteau chocolat poires

Gâteau chocolat poires

Ingrédients

  • 200 g de farine
  • 3 c. à s. de cacao non sucré
  • 230 g de sucre
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de vinaigre blanc
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 5 c. à s. d’huile
  • 25 cl d’eau
  • 4 poires mûres
    Glaçage :
  • 100 g de chocolat noir
  • 5 cl de crème liquide
  • 30 g de sucre glace

Instructions

  1. Épluchez vos poires, enlevez les trognons et coupez-les en dés.
  2. Préchauffez le four à 180°C.
  3. Mélangez la farine, le cacao, le sucre, le bicarbonate et le sel directement dans un plat à gâteaux rectangulaire.
  4. Faites 3 puits dans le mélange. Dans un puits versez l’extrait de vanille, dans le second le vinaigre, dans le troisième mettez l’huile. Versez enfin l’eau par dessus tout ça et mélangez bien.
  5. Ajoutez les dés de poires et mélangez délicatement.
  6. Enfournez pour 35 minutes.
  7. Laissez le gâteau refroidir et préparez le glaçage : faites fondre le chocolat dans une petite casserole à feu doux.
  8. Versez la crème liquide et tamisez le sucre glace puis fouettez.
  9. Versez le glaçage sur le gâteau.

Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Si le crumble est un de mes desserts d’été favoris, comme cette version aux prunes par exemple, c’est aussi mon dessert favori de la rentrée. Quelle joie de retrouver les pommes et les poires et de se régaler d’un bon dessert comme celui-ci!
 
 
Cette année, c’est une version aux poires boostée d’une pointe de gingembre que je vous propose. J’y ai aussi ajouté de la rhubarbe. Dans le nord, nous en avons facilement jusqu’à la fin de l’été donc on en trouve encore, bien qu’on l’associe plus souvent au printemps. L’acidité de la rhubarbe mariée avec la douceur de la poire, cela fonctionne super bien!
 
N’ayez pas peur, si le gingembre réchauffe un peu, il n’arrache pas la langue non plus, cela reste subtil et agréable. Si vous êtes du genre à mal supporter les saveurs piquantes, vous pouvez diminuer la quantité ou le supprimer, mais cela perdrait un peu de son pep’s.
 
 
Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Ingrédients

    Pour les fruits
  • 3 poires
  • 7.5 cl d'eau
  • 800 g de rhubarbe coupée en morceaux
  • 100 g de sucre roux
  • 1 c. à c. de gingembre en poudre
    Pour le crumble
  • 100 g de farine
  • 60 g de beurre
  • 60 g de sucre
  • 2 c. à s. d'amandes effilées

Instructions

  1. Épluchez, évidez et tranchez les poires.
  2. Faites-les cuire 10 minutes dans une casserole avec l'eau.
  3. Retirez du feu, égouttez, ajoutez la rhubarbe, le sucre roux et gingembre et mettez dans un plat.
  4. Dans un saladier, mélangez le sucre, la farine et le beurre  du bout des doigts. Saupoudrez ce mélange au dessus des fruits puis parsemez d'amandes.
  5. Préchauffez le four à 180°C, puis enfournez pour 20 minutes au four jusqu'à ce que le crumble soit doré.
 

Tarte aux poires et pépites de chocolat

Je pense que je ne trouverai pas beaucoup de personnes pour me contredire si je dis que le mariage poires-chocolat fonctionne toujours à merveille. Chez moi c’est bien simple, si j’associe ces deux mot dans une phrase, je vois le regard de mon hommes s’allumer et son estomac se réveille immédiatement!
 
 
Il faut dire que ça ne rate jamais! Aujourd’hui, c’est une tarte que j’ai réalisée pour l’anniversaire de mon homme que je vous propose. Bah oui, puisqu’il adore ça, l’idée était toute trouvée pour ce jour où il était « la star »!
 
 
Dans cette recette, j’ai utilisé du sirop d’orgeat pour renforcer la saveur d’amandes. J’aime beaucoup cette boisson qui permet de parfumer des cocktails, le café… On le trouve assez facilement au rayon sirops dans les supermarchés.
 
 
 
New recipe

New recipe

Ingrédients

  • 1 pâte sablée
  • 4 poires conférence
  • 50 cl d'eau
  • 7.5 cl de sirop d'orgeat
  • 1 gousse de vanille
  • 20 cl crème soja
  • 50 g sucre
  • 100 g amandes poudre
  • 1 c. à s. rase de maïzena
  • 60 g de pépites de chocolat

Instructions

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Étalez la pâte sur un moule à tarte, couvrez-la de haricots de cuisson, et précuisez-la 15 minutes. Réservez.
  3. Épluchez puis coupez les poires en deux.
  4. Mettez-les à cuire dans une casserole avec l'eau, l'orgeat, la gousse de vanille fendue en deux, comptez 15 minutes à compter de l'ébullition.Coupez le feu et laissez tiédir.
  5. Dans un bol, mélangez la crème de soja, le sucre, les amandes en poudre et la maïzena.
  6. Égouttez les poires sans jeter le sirop de cuisson, déposez-les sur votre pâte à tarte, versez ensuite le mélange aux autour, puis saupoudrez par dessus les pépites de chocolat.
  7. Enfournez pour 35 minutes environ. Laissez refroidir.
  8. pendant ce temps, remettez à chauffer le jus de cuisson des poires pendant 30 minutes pour l'épaissir.
  9. Étalez ce mélange sur les poires à l'aide d'un pinceau.
  10. Mettez au frais jusqu’au service.

Pique-nique ou apéro, les cakes salés, y’a pas mieux!

Il n’y a rien de plus pratique qu’un petit cake, que ce soit pour servir à l’apéro, pour emmener en pique-nique, pour accompagner une petite salade… Découvrez mes favoris pour vous faire plaisir sans passer trop de temps en cuisine!

Carrot cake salé à la mimolette et au cumin

Mini cakes petits pois menthe feta

Mini cakes au chou-fleur

Mini cakes au bleu, miel et romarin

cake-bleu-noix

Cake aux poireaux et lardons

cake-poireau-lardons-2

Qu’est-ce que l’umami?

Connaissez-vous l’umami? J’ai découvert cette notion il y a quelques temps et j’ai eu envie de approfondir un peu plus et de vous en parler. Ce n’est pas une nouvelle variété de sushis, mais une saveur de base, au même titre que le salé, le sucré, l’acide et l’amer. Cela correspond au côté savoureux et indescriptible que l’on ressent parfois en manageant un plat… Il est principalement associé aux glutamates que l’on peut trouver par exemple dans la cuisine chinoise.
 
Photo fujiwara.tw @Flickr
 
Le mot « umami » signifie en japonais « agréable, savoureux » et c’est exactement ce qu’on est sensés ressentir en mangeant un aliment qui en contient.
 
Cette molécule est présente dans certains types d’aliments ou s’y développe avec le temps (c’est le cas des fromages qui vieillissent), ou encore, elle apparaît à la cuisson en ce qui concerne les viandes.
 

Photo Rich Roberts @Flickr
 
Comment reconnaître l’umami? C’est le goût « savoureux » que l’on retrouve dans les viandes ou les bouillons, ou encore dans les champignons comme les shiitake et qui donne, en général, envie de se jeter sur le plat ou de se resservir!
 
 
 

Photo Kurtis Garbutt @Flickr
 

 

Les aliments riches en umami

 
  • Viandes, viandes fumées
  • Poissons, crustacés
  • Légumes et notamment les champignons, les tomates mûres, le chou chinois, les épinards, ail , échalotes, oignons, poireaux
  • Thé vert
  • Produits fermentés et vieillis
  • Bouillons cubes de légumes
  • Levure de bière et levure maltée
  • Sauce soja, miso, tamari
  • Concentré de tomates, ketchup, tomates bien mûres
  • Jus de raisin, vin, vinaigre balsamique
  • Algues : nori, kombu, wakame…
 

A quoi sert cette saveur?

 
C’est celle qui met en valeur les ingrédients de vos plats, et leur donne un côté plus savoureux, une envie reviens-y comme on dit. usez et abusez-en dans vos plats pour leur donner du caractère!
 
Et vous, vous connaissiez l’umami? Utilisez-vous ces ingrédients pour donner du goût à vos plats?
 

Photo Lou Stejskal @Flickr