Archives par mot-clé : poire

Fruit de saison : la poire

Photo Roman Cherednychenko @Flickr

Il existe de nombreux types de poires, chacune avec ses propres saveurs et utilisations. Si certaines sont parfaites à déguster en dessert, d’autres se révèlent lorsqu’elles sont associées à un fromage ou cuites dans une tarte. Découvrez comment les choisir et comment bien les cuisiner!


Photo niklaus morin @Flickr

Comment choisir des poires?

Tout d’abord, évitez celles qui ont la peau abîmée ou pleine d’ecchymoses. Choisissez ensuite vos poires en fonction de la date où vous comptez les consommer. En magasin, touchez la zone juste à côté de la tige. Si elle est légèrement molle, la poire est parfaite. SI c’est dur, cela signifie qu’elle n’est pas mûre, et si c’est trop mou, cela signifie que le fruit est trop mûr. Dans tous les cas, ne les prenez pas trop mûrs, car la chair sera pâteuse et farineuse. Prenez-les à la texture juste comme il faut si vous comptez les manger le jour même. Si vous voulez manger vos poires dans quelques jours, choisissez-les avec le dessus plus dur.

Photo Lee Coursey @Flickr

Quand les poires sont-elles de saison?

Bien qu’elles soient disponibles toute l’année dans les supermarchés,  comme les pommes (et à peu près tous les fruits en fait!), les poires ont une saison. Elles sont en pleine saison de septembre à janvier, et sont meilleures récoltées jeunes et encore dures, contrairement à la majorité des fruits.

Comment conserver des poires?

Conservez vos poires à température ambiante et, selon la variété, elles mûriront en quelques jours. Si vous voulez accélérer les choses, placez vos poires dans un sac en papier avec une banane ou une pomme mûre – ces fruits dégagent de l’éthylène, que les poires absorberont, accélérant le processus de maturation. Ces dernières sont sensibles au dioxyde de carbone, alors ne les stockez pas dans un sac en plastique.

Photo S B @Flickr

Comment préparer des poires?

La façon la plus simple de cuire une poire est de la pocher dans une casserole remplie d’un sirop de sucre, réalisé avec la même quantité d’eau que de sucre. Vous pouvez pocher votre poire pelée entière, ou bien coupée en deux, en creusant le cœur avec une cuiller. Accompagnée d’une boule de glace et d’un filet de coulis de chocolat ou de caramel, cela sera tout simplement divin.

Les poires sont également une pièce maîtresse parfaite dans un simple gâteau ou une tarte aux fruits, comme la tarte classique tarte à la frangipane et aux poires. 

Les poires peuvent également faire partie d’un plat salé, elles se marient notamment particulièrement bien avec les fromages bleus comme le roquefort. Essayez- donc une pomme de terre garnie bleu-poires, ou tentez de mettre quelque lamelles dans une galette bretonne.


Photo Markus Reinhardt @Flickr

Mes recettes favorites aux poires

 

Tarte ultra-simple au chocolat et poire

tarte-choco-poire

Tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle

Tarte poire, chocolat vanille

Tarte façon crumble pomme poire

tarte-pomme-poire-crumble-2

Tarte aux poires et pépites de chocolat

Poires au sirop en panna cotta à la vanille

Namandier

namandier-poires

Gratin de pommes de terre au roquefort et poires

Gâteau chocolat poires

Septembre marque le retour des poires, et ce n’est pas pour me déplaire. J’avais repéré il y a quelques mois un gâteau plus que tentant sur un blog que j’aime beaucoup, Marlyzen, et je n’attendais que cette rentrée des classes pour le tester à mon tour et vous en parler.
 
 
Comme je n’utilise plus d’œuf dans mes pâtisseries, j’ai simplement adapté la recette de Marlyse afin d’obtenir une pâte assez similaire à la sienne, mais qui n’en contient pas. J’ai pour cela mes petites habitudes et cet appareil très simple à réaliser est vraiment bluffant. J’ai ensuite mis des poires et le même glaçage que Marlyse, et le résultat fut à la hauteur de mes espérances!
 
 
Au niveau du goût, je vous dirai simplement que j’ai servi ce gâteau à des enfants qui m’ont dit ne pas aimer les gâteaux au chocolat, et qui n’ont eu aucune gêne à retourner leur veste 5 minutes plus tard en me redemandant une part… C’est signe qu’il est bon, non?
 
  

 

Gâteau chocolat poires

Gâteau chocolat poires

Ingrédients

  • 200 g de farine
  • 3 c. à s. de cacao non sucré
  • 230 g de sucre
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de vinaigre blanc
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 5 c. à s. d’huile
  • 25 cl d’eau
  • 4 poires mûres
    Glaçage :
  • 100 g de chocolat noir
  • 5 cl de crème liquide
  • 30 g de sucre glace

Instructions

  1. Épluchez vos poires, enlevez les trognons et coupez-les en dés.
  2. Préchauffez le four à 180°C.
  3. Mélangez la farine, le cacao, le sucre, le bicarbonate et le sel directement dans un plat à gâteaux rectangulaire.
  4. Faites 3 puits dans le mélange. Dans un puits versez l’extrait de vanille, dans le second le vinaigre, dans le troisième mettez l’huile. Versez enfin l’eau par dessus tout ça et mélangez bien.
  5. Ajoutez les dés de poires et mélangez délicatement.
  6. Enfournez pour 35 minutes.
  7. Laissez le gâteau refroidir et préparez le glaçage : faites fondre le chocolat dans une petite casserole à feu doux.
  8. Versez la crème liquide et tamisez le sucre glace puis fouettez.
  9. Versez le glaçage sur le gâteau.

Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Si le crumble est un de mes desserts d’été favoris, comme cette version aux prunes par exemple, c’est aussi mon dessert favori de la rentrée. Quelle joie de retrouver les pommes et les poires et de se régaler d’un bon dessert comme celui-ci!
 
 
Cette année, c’est une version aux poires boostée d’une pointe de gingembre que je vous propose. J’y ai aussi ajouté de la rhubarbe. Dans le nord, nous en avons facilement jusqu’à la fin de l’été donc on en trouve encore, bien qu’on l’associe plus souvent au printemps. L’acidité de la rhubarbe mariée avec la douceur de la poire, cela fonctionne super bien!
 
N’ayez pas peur, si le gingembre réchauffe un peu, il n’arrache pas la langue non plus, cela reste subtil et agréable. Si vous êtes du genre à mal supporter les saveurs piquantes, vous pouvez diminuer la quantité ou le supprimer, mais cela perdrait un peu de son pep’s.
 
 
Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Ingrédients

    Pour les fruits
  • 3 poires
  • 7.5 cl d'eau
  • 800 g de rhubarbe coupée en morceaux
  • 100 g de sucre roux
  • 1 c. à c. de gingembre en poudre
    Pour le crumble
  • 100 g de farine
  • 60 g de beurre
  • 60 g de sucre
  • 2 c. à s. d'amandes effilées

Instructions

  1. Épluchez, évidez et tranchez les poires.
  2. Faites-les cuire 10 minutes dans une casserole avec l'eau.
  3. Retirez du feu, égouttez, ajoutez la rhubarbe, le sucre roux et gingembre et mettez dans un plat.
  4. Dans un saladier, mélangez le sucre, la farine et le beurre  du bout des doigts. Saupoudrez ce mélange au dessus des fruits puis parsemez d'amandes.
  5. Préchauffez le four à 180°C, puis enfournez pour 20 minutes au four jusqu'à ce que le crumble soit doré.
 

Tarte aux poires et pépites de chocolat

Je pense que je ne trouverai pas beaucoup de personnes pour me contredire si je dis que le mariage poires-chocolat fonctionne toujours à merveille. Chez moi c’est bien simple, si j’associe ces deux mot dans une phrase, je vois le regard de mon hommes s’allumer et son estomac se réveille immédiatement!
 
 
Il faut dire que ça ne rate jamais! Aujourd’hui, c’est une tarte que j’ai réalisée pour l’anniversaire de mon homme que je vous propose. Bah oui, puisqu’il adore ça, l’idée était toute trouvée pour ce jour où il était « la star »!
 
 
Dans cette recette, j’ai utilisé du sirop d’orgeat pour renforcer la saveur d’amandes. J’aime beaucoup cette boisson qui permet de parfumer des cocktails, le café… On le trouve assez facilement au rayon sirops dans les supermarchés.
 
 
 
New recipe

New recipe

Ingrédients

  • 1 pâte sablée
  • 4 poires conférence
  • 50 cl d'eau
  • 7.5 cl de sirop d'orgeat
  • 1 gousse de vanille
  • 20 cl crème soja
  • 50 g sucre
  • 100 g amandes poudre
  • 1 c. à s. rase de maïzena
  • 60 g de pépites de chocolat

Instructions

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Étalez la pâte sur un moule à tarte, couvrez-la de haricots de cuisson, et précuisez-la 15 minutes. Réservez.
  3. Épluchez puis coupez les poires en deux.
  4. Mettez-les à cuire dans une casserole avec l'eau, l'orgeat, la gousse de vanille fendue en deux, comptez 15 minutes à compter de l'ébullition.Coupez le feu et laissez tiédir.
  5. Dans un bol, mélangez la crème de soja, le sucre, les amandes en poudre et la maïzena.
  6. Égouttez les poires sans jeter le sirop de cuisson, déposez-les sur votre pâte à tarte, versez ensuite le mélange aux autour, puis saupoudrez par dessus les pépites de chocolat.
  7. Enfournez pour 35 minutes environ. Laissez refroidir.
  8. pendant ce temps, remettez à chauffer le jus de cuisson des poires pendant 30 minutes pour l'épaissir.
  9. Étalez ce mélange sur les poires à l'aide d'un pinceau.
  10. Mettez au frais jusqu’au service.

Pique-nique ou apéro, les cakes salés, y’a pas mieux!

Il n’y a rien de plus pratique qu’un petit cake, que ce soit pour servir à l’apéro, pour emmener en pique-nique, pour accompagner une petite salade… Découvrez mes favoris pour vous faire plaisir sans passer trop de temps en cuisine!

Carrot cake salé à la mimolette et au cumin

Mini cakes petits pois menthe feta

Mini cakes au chou-fleur

Mini cakes au bleu, miel et romarin

cake-bleu-noix

Cake aux poireaux et lardons

cake-poireau-lardons-2

Qu’est-ce que l’umami?

Connaissez-vous l’umami? J’ai découvert cette notion il y a quelques temps et j’ai eu envie de approfondir un peu plus et de vous en parler. Ce n’est pas une nouvelle variété de sushis, mais une saveur de base, au même titre que le salé, le sucré, l’acide et l’amer. Cela correspond au côté savoureux et indescriptible que l’on ressent parfois en manageant un plat… Il est principalement associé aux glutamates que l’on peut trouver par exemple dans la cuisine chinoise.
 
Photo fujiwara.tw @Flickr
 
Le mot « umami » signifie en japonais « agréable, savoureux » et c’est exactement ce qu’on est sensés ressentir en mangeant un aliment qui en contient.
 
Cette molécule est présente dans certains types d’aliments ou s’y développe avec le temps (c’est le cas des fromages qui vieillissent), ou encore, elle apparaît à la cuisson en ce qui concerne les viandes.
 

Photo Rich Roberts @Flickr
 
Comment reconnaître l’umami? C’est le goût « savoureux » que l’on retrouve dans les viandes ou les bouillons, ou encore dans les champignons comme les shiitake et qui donne, en général, envie de se jeter sur le plat ou de se resservir!
 
 
 

Photo Kurtis Garbutt @Flickr
 

 

Les aliments riches en umami

 
  • Viandes, viandes fumées
  • Poissons, crustacés
  • Légumes et notamment les champignons, les tomates mûres, le chou chinois, les épinards, ail , échalotes, oignons, poireaux
  • Thé vert
  • Produits fermentés et vieillis
  • Bouillons cubes de légumes
  • Levure de bière et levure maltée
  • Sauce soja, miso, tamari
  • Concentré de tomates, ketchup, tomates bien mûres
  • Jus de raisin, vin, vinaigre balsamique
  • Algues : nori, kombu, wakame…
 

A quoi sert cette saveur?

 
C’est celle qui met en valeur les ingrédients de vos plats, et leur donne un côté plus savoureux, une envie reviens-y comme on dit. usez et abusez-en dans vos plats pour leur donner du caractère!
 
Et vous, vous connaissiez l’umami? Utilisez-vous ces ingrédients pour donner du goût à vos plats?
 

Photo Lou Stejskal @Flickr

10 épices incontournables

Vous l’avez sans doute remarqué, je suis une fan d’épices. J’aime la façon dont elles parfument et relèvent n’importe quel plat pour en faire un véritable festival de saveurs! Aujourd’hui, je vous propose un petit zoom sur mes épices favorites, avec une recette que j’adore tout particulièrement pour vous les faire découvrir.

1. Le curcuma

J’aime le curcuma pour son parfum doux, sa jolie couleur et ses bienfaits pour la santé. Je le trouve vraiment top dans ma soupe de carottes au curcuma et lait d’amandes, mon infusion curcuma gingembre et le golden milk.

2 . La cannelle

La cannelle est une de mes épices favorites depuis que j’ai goûté aux pâtisseries du Portugal qui en sont pleines… Depuis, je ne me lasse pas d’user et d’abuser de la cannelle dans mes desserts! Parmi mes chouchous, il y a la tarte amandine pommes cannelle, le riz au lait café cannelle, et surtout, cette tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle qui est tout simplement fameuse.

3. La cardamome

La cardamome se trouve entière sous forme de capsules, ou moulue. On peut l’infuser dans des liquides pour réaliser par exemple des thés latte, ou la mettre dans les currys, ou même les desserts. Je trouve sa saveur vraiment surprenante et originale et je ne m’en lasse pas! Ma recette favorite sucrée à la cardamome est le sanwin makin, un dessert birman à tomber, et la salée le moong dahl, une sorte de ragoût de lentilles du Pakistan.

4. La coriandre

Si je la préfère dans sa version fraîche (je pourrais brouter un un bouquet de coriandre en 2 minutes), je trouve que l’on fait plein de choses délicieuses avec la coriandre séchée également. Ma recette chouchou à la coriandre est la soupe de haricots rouges épicée.

5. Le cumin

Le cumin est un incontournable qui se retrouve dans différents mélanges d’épices comme le ras el hanout. On peut l’apprécier dans de nombreuses spécialités typiques de la cuisine du monde mais là où je le préfère, c’est marié avec la carotte comme dans cette tarte carottes, cumin et lait de coco.

 

6. Le curry

Le curry est un délice et l’une des épices les plus vendues, mais en réalité ce n’est pas une épice mais un mélange. Il m’arrive parfois d’en utiliser du tout fait mais souvent je mélange simplement les épices nécessaires ce qui permet de choisir si on veut un curry plus épicé, plus doux… Pour vous régaler avec un bon curry, essayez mon curry de chou-fleur népalais

7. Le gingembre

Réputé pour ses vertus aphrodisiaques, le gingembre est une épice très piquante qui peut ruiner un plat si on en abuse. Mais correctement dosé, il donne juste ce qu’il faut de pep’s et de chaleur à un plat! Je l’adore dans ces cookies au gingembre confit.

8. La muscade

La noix de muscade s’utilise elle aussi avec parcimonie au risque de ruiner votre plat. Elle donne ce petit goût de cuisine d’antan à nos plats traditionnels, comme cette purée de potiron aux épices.

9. Le paprika

Le paprika,que j’ai redécouvert en Hongrie où l’on en met presque partout, est assez passe-partout et on pourrait presque en mettre dans n’importe quel plat! Je vous recommande par exemple mon granola salé au paprika.

10. Le ras el hanout

Tout comme le curry, ce n’est pas une épice mais un mélange, qui donne une saveur incomparable à la cuisine orientale. retrouvez-le dans mon tajine de boulettes aux lentilles ou mes pide au fromage et œuf.

Et vous, quelles sot vos épices préférées? Et vos plats préférés pour les mettre en valeur et les apprécier?

Que ramener de baie de Somme ?

Photo isamiga76 @Flickr
 
La saison des beaux jours démarre à peine que j’ai envie de bouger à droite, à gauche, surtout du côté de la mer à vrai dire! C’est l’occasion pour moi de continuer ma série d’articles sur les souvenirs culinaires, en vous emmenant cette fois en baie de Somme, un endroit magique que j’ai eu la chance de visiter l’an dernier. Si vous avez envie de vous oxygéner sur la côte cette année et que vous prévoyez un détour en baie de Somme, je ne vous laisse pas tomber, et je vous livre ici ma liste des trésors à ramener de ce bel endroit!

 


Photo openroads.com @Flickr

Côté salé

Des herbes et des conserves

En baie de Somme, vous trouverez facilement des algues sèches à utiliser pour parfumer vos plats ou faire de nouvelles expériences culinaires. On en trouve même sous forme de mélanges, un peu comme des herbes de Provence, mais aux saveurs plus iodées. Fait qui peut surprendre, on trouve également du safran de la baie de Somme! Vous trouverez aussi de bonnes conserves de terrines, de tartares d’algues ou encore de salicornes ou d’oreilles de cochon, des plantes qui poussent principalement sur les bords de mer.
 
Des soupes
On trouve aussi des soupes en bouteille que l’on  peut ramener facilement chez soi, réalisées par des conserveries locales et avec des parfums assez typiques : soupe de salicornes, soupe d’asters maritimes, soupe de poissons…
 

Photo openroads.com @Flickr

Des fromages

On peut se procurer de délicieux fromages picards comme le Rollot, le Bray picard, le tricorne, le chèvre frais à la salicorne, la tomme au cidre ou au foin, le crémeux au safran de la baie de Somme ( le fameux!)… Rentrez dans une fromagerie ou faites un tour sur un marché et laissez-vous tenter!

Du pain

On trouve en Picardie de très bons pains et viennoiseries, et certains seront donc proposés dans les boulangeries en baie de Somme, profitez-en pour les goûter. Parmi eux, le pain picard, ou encore le gâteau battu.
 

Photo vanhove_a @Flickr

Côté sucré

Des confitures et miels

On fait de bonnes confitures en baie de Somme, la plus dépaysante sera sans doute celle à l’argousier, que vous pourrez tartiner sur votre gâteau battu.

Côté boissons

 

Des boissons

Vous trouverez de très bons jus  sans alcool comme le nectar de rhubarbe. Côté alcools, on trouve un Gin Picard  au sureau, nommé l’audacieux.
 

Du cidre picard

La Picardie produit quelques bons cidres, c’est l’occasion de refaire votre stock.

De la bière picarde

Il y a plusieurs bonnes brasseries en Baie de somme, comme La brasserie de la baie de Somme qui propose une très large gamme. Le bières les plus dépaysantes et typiques sont celles à l’argousier ou à la salicorne.
 
Et vous, avez-vous déjà ramené d’autres spécialités de la Baie de Somme? Si oui, dites-le moi pour que je complète mon article! Bon voyage!

Gratin de knepfles au brie

Connaissez-vous les knepfles? j’ai été intriguée par cette variété de pâtes en faisant mes courses et je n’ai pas résisté à l’envie d’en acheter et de composer une petite recette pour les tester.
 
 
Il s’agit de petites pâtes un peu ratatinées, qui rappellent un peu les spaetzle alsaciens. Comme je les trouvais plutôt rustiques, j’ai choisir de les utiliser pour réaliser un bon gros gratin bien nourrissant comme je les aime! Vous me connaissez, j’aime les gros plats bien gourmands et riches en fromage, c’est donc ce que je vous propose aujourd’hui. j’ai choisi de réaliser un gratin avec un fromage à la fois doux et super crémeux, le brie. j’ai jouté un peu de moutarde pour donner du pep’s et de l’estragon qui se marie très bien avec ce fromage je trouve!
 
 
Le résultat a été à la hauteur de mes attentes : un gratin réconfortant, gourmand et bien parfumé!
 

P.S. : Les gratins familiaux sont toujours très appréciés et faciles à faire, en voici un autre que j’adore ici, aux poireaux et au maroilles!

 
Gratin de knepfles au brie

Gratin de knepfles au brie

Ingrédients

  • 260 g de knepfles sèches (pâtes)
  • 50 cl de lait
  • 25 cl d'eau
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à c. d'estragon
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 1/2 bouillon cube de légumes effrité
  • 125 g de brie
  • 1 oignon émincé
  • 1 pincée de muscade
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Préchauffez le four à 200°C.
  2. Versez dans un plat à gratin tous les ingrédients sauf le brie et mélangez.
  3. Enfournez et laissez cuire 30 minutes.Le couteau doit s'enfoncer dans les pâtes facilement)... 
  4. Ajoutez le brie sur le dessus sur le dessus du plat,Remettez 5 minutes dans le four en mode grill.
  5. Servez immédiatement.

Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Vous avez sans doute remarqué que le fromage, j’aime ça. Parmi mes chouchous, il y a le cheddar, le parmesan, le morbier, le gorgonzola, le maroilles… Mais aussi le saint nectaire, que nous allons cuisiner aujourd’hui! Cette liste pourrait être beaucoup plus longue tant il y a de fromages que j’adore, j’avoue!
 
 
Récemment je vous ai partagé une version « classique » de la quiche lorraine, pour ne pas dire une version « officielle » car il existe autant de recettes de quiche lorraine que de lorrains, et je ne sais pas si l’une est plus officielle que l’autre!
 
 
Mais la réalité est que comme beaucoup d’entre vous je pense, mes quiches sont rarement classiques. J’y mets différents fromages, légumes, épices… Selon mes humeurs! Certaines ressemblent à des gloubi-boulga bizarres (mais quand même bons), notamment quand j’ai des petits restes à finir. D’autres sont un peu plus réfléchies, comme celle dont je vous parle aujourd’hui!
 
Cette version est très parfumée, grâce aux poireaux et au fromage. C’est une recette qui réchauffe et tient au corps, parfaite en ces mois frisquets en d’autres mots!
 
 
Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 150 g de rondelles de poireau
  • 225 g de Saint Nectaire coupé en tranches
  • 1 échalote
  • 1 c. à s. d’huile
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c. à s. de moutarde
  • 25 cl de lait
  • 20 cl de crème fraîche
  • 4 œufs
  • 1 pincée de muscade
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Préchauffez le four à 220°C.
  2. Garnissez le moule à tarte de pâte brisée et réservez au frais.
  3. Mélangez les œufs, la crème, le lait, l'échalote hachée et l'ail.
  4. Assaisonnez avec du sel, du poivre et de la muscade.
  5. Faites cuire à l'eau bouillante le poireau émincé pendant 10 minutes.
  6. Pressez le pour bien l'égoutter. Mélangez le au mélange d’œuf.
  7. Tartinez sur le fond de tarte la moutarde puis déposez le Saint Nectaire.
  8. Recouvrez avec l’appareil à quiche.
  9. Enfournez pour 40 minutes et servez chaud.