Archives par mot-clé : courge

Fregola sarda con verdure

Connaissez-vous les fregola sarda? Moi je n’en avais jamais entendu parler avant que mon frère ne m’en ramène d’un voyage en Italie… Il sait que j’aime découvrir des spécialités et me creuser la tête pour les utiliser en cuisine! J’étais donc ravie de découvrir ces espèces de pâtes, qui rappellent un peu (juste un peu) les crozets que l’on trouve en France, du moins visuellement… Encore que ce sont plutôt des cylindres tandis que les crozets sont de petits rectangles. Bref, ce sont simplement de petites pâtes!
 
 
J’avais envie d’une recette légère, riche en légumes, et bien sûr aux accents italiens pour découvrir ce produit. Après plusieurs recherches, j’ai vu sur des  sites italiens des fregola con verdure, ou fregola aux légumes, qui cuisent dans un bouillon, un peu comme un risotto… Cela m’a semblé une très bonne idée!
 
J’ai « composé » cette version en fonction de ce que j’avais, en y incluant des légumes du soleil, et un de mes fromages italiens favoris, le pecorino. Si vous n’avez pas de pecorino, du parmesan pourra très bien s’y substituer.
 
 
Ce plat est un pur délice que nous avons adoré! D’ailleurs, il me reste un peu de fregola donc je suis contente de pouvoir en cuisiner à nouveau prochainement… Mais ensuite, j’espère pouvoir en trouver en France car je suis convertie! Dans le pire des cas, il me faudra patienter jusqu’à mai car nous avons un petit voyage en amoureux à Venise de prévu… Je pourrai toujours remplir ma valise de pâtes au retour!
 

 

P.S. : Si vous aimez la cuisine italienne, essayez aussi ce risotto aux pleurotes!

Fregola sarda con verdure

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Fregola sarda con verdure

Ingrédients

  • 250 g de fregola sarda
  • 160 g de courgettes
  • 160 g de carottes
  • 160 g de pommes de terre
  • 1 oignon rouge
  • 160 g de poivron rouge
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 50 g de pecorino râpé
  • 1 branche de basilic
  • 10 cl de vin blanc
  • 4 c. à .s d'huile
  • Sel poivre

Préparation

  1. Émincez et dorez l'oignon finement haché dans 2 cuillers à soupe d'huile 5 minutes à feu assez doux pour qu'il fonde sans brûler. Déglacez au vin blanc et continuez 3 minutes de plus.
  2. Après avoir lavé et nettoyé les légumes, coupez-les en cubes de la même taille. Faites-les sauter dans la casserole avec l'huile et l'oignon, 10 minutes à couvert, assaisonnez avec le sel et le poivre et réservez.
  3. Faites revenir les fregola pendant 3 minutes dans une poêle anti-adhésive avec 2 cuillers à soupe d'huile. Ajoutez une louche de bouillon chaud, en remuant constamment, et attendez qu'il soit absorbé avant d'ajouter une autre. Après 10 minutes, ajoutez les légumes sautés auparavant. Finissez la cuisson globale en laissant sur le feu 5 minutes .
  4. Coupez le feu, saupoudrez le pecorino râpé, couvrez et laissez reposer pendant 5 à 10 minutes.

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Avez vous déjà eu l’occasion de goûter le halloumi? Je vous en parlais très récemment ici… Voilà un moment que j’en entendais parler et que je voulais goûter ce fromage, et je me suis enfin  lancée récemment! La principale difficulté a été d’en trouver, et pour cela j’ai dû mener une enquête approfondie dans les commerces de ma ville! Mais maintenant que j’ai une adresse à Lille, je ne vais plus me gêner et en cuisiner à tous bouts de champs! 
 
Le halloumi est originaire de l’île méditerranéenne de Chypre. Le nom halloumi est protégé, et seuls les fromages fabriqués sur l’île de Chypre peuvent bénéficier de cette appellation. Mais il existe des fromages assez similaires au Proche-Orient, comme le hâlûm égyptien, ou le hellim turc. Si la tradition veut que le halloumi soit fabriqué à partir d’un mélange de lait de chèvre et de lait de brebis, il peut aussi intégrer du lait de vache. Le halloumi est conservé dans un emballage contenant un mélange de petit-lait, de saumure et de feuilles de menthe ciselées, qui aident à la conservation du fromage. 



D’aspect, ce fromage forme un bloc rectangulaire ferme et blanc. Il ressemble beaucoup à de la feta, mais la ressemblance s’arrête là. Le halloumi peut être dégusté nature, mais il est plus généralement employé en cuisine. Grâce à son point de fusion élevé, quand on chauffe ce fromage, sa texture se modifie, il devient moins ferme, sans qu’il ne fonde ou dégouline pour autant. Ça donne un fromage un peu élastique, mais croustillant à l’extérieur, la texture est vraiment très agréable! 
 
 
Très polyvalent, le halloumi est depuis longtemps un ingrédient incontournable pour les végétariens. On peut le servir dans des salades, en brochettes, grillé comme un steak en accompagnement d’un plat, ou encore le faire frire ou le cuire au barbecue. On peut bien sûr le mariner pour lui donner du pep’s, ou le paner!
 
Ici, j’ai fait griller le halloumi à la poêle et je l’ai parfumé d’une épice que j’utilise assez peu en cuisine et que j’ai eu le plaisir de redécouvrir grâce à l’Étal des épices, le fenugrec. Il existe en grains ou moulu, ici ce sont des grains que j’ai utilisés! Le Fenugrec a une saveur légèrement piquante. Moulu, il est utilisé dans les curry et les chutneys, tandis que les graines parfument notamment les plats de viandes orientaux. J’ai donc voulu me servir du fenugrec pour parfumer mon halloumi comme on le ferait avec une viande.
 
 
J’ai choisi de mettre à l’honneur ce halloumi au fenugrec dans un « bowl » qui regroupe plusieurs choses saines et super bonnes que j’aime manger. Il n’y a rien de complexe dans cette recette, elle regroupe juste certains de mes petits secrets de cuisine, comme la petite sauce au tahin que je fais à tous bouts de champ tellement je l’adore!
 
J’aime beaucoup la mode des bowls de ces dernières années. Enfin, en réalité, je trouve un peu bizarre d’inventer un mot comme « buddha bowl ou « power bowl », alors qu’en fait, ça ne consiste qu’à mettre des aliments dans un bol, ce que nombre d’entre nous faisaient déjà bien avant qu’on n’invente ce mot! Mais du coup, je dois bien admettre que j’aime ça, puisque que je l’ai toujours fait et je ne compte pas arrêter! 


J’ai toujours aimé le épinards, ici ils sont juste cuits pour les faire un peu tomber mais ils restent bien frais et c’est très bon comme ça! Ajoutez à cela un peu de courge butternut, un de mes légumes fétiches, et vous obtenez un plat au top!



Ce bol est un repas à la fois nutritif et vraiment délicieux. Il est parfait si vous voulez être en pleine forme! Je ne suis pas du genre à compter les calories, mais j’aime me nourrir d’aliments sains et goûteux! Mission accomplie!
 
 
P.S. : Si vous aimez le principe des bowls, celui-ci est top aussi! 
 
Buddha bowl aux épinards et halloumi

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 personnes

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Ingrédients

    Pour la courge
  • 100 g de courge butternut
  • 1/2 c. à c. de fenugrec
  • 1 c. à c. de sirop d'agave
  • Sel, poivre
    Pour l'halloumi
  • 125 g d'halloumi
  • 1 c. à s. huile olive
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à c. d'herbes de Provence
  • Sel, poivre
    Pour les épinards
  • 60 g de pousses d’épinards
  • 1 gousse d'ail émincée
  • 1 c. à s. d'huile  de coco
    Pour le millet
  • 100 g de millet
  • 2 c. à s. de raisins secs
  • 1 gousse d'ail émincée
  • Sel, poivre
    Pour la sauce tahin
  • 1 c. à s. de tahin
  • 2 c. à s. crème soja
  • 1 c. à c. de jus citron
  • Sel, poivre
    Pour le montage
  • 1 c. à s. graines de courge

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C. Coupez votre courge butternut en tranches fines. Déposez-les sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé. versez par dessus une cuiller de sirop d'agave, et le fenugrec en grains. Salez et poivrez.
  2. Enfournez pour 15 minutes environ en surveillant la cuisson. réservez.
  3. Pendant ce temps, faites cuire le millet 10 minutes dans de l'eau bouillante salée. A la fin des 10 minutes, ajoutez les raisins secs et laissez le millet 10 minutes à reposer dans son eau de cuisson avant de l'égoutter.  Ajoutez l'ail haché, salez et poivrez.
  4. Dans un bol, mélangez le tahin, la crème de soja, le jus de citron, salez et poivrez.
  5. Faites revenir les pousses d'épinards à la poêle avec l'huile de oco et l'ail émincé finement
  6. Coupez l'halloumi en 6 tranches d'1/2 cm d'épaisseur environ. Salez et poivrez-le. Faites les cuire à la poêle avec 1 cuiller à soupe d'huile d'olive, pour qu'il soit doré sur chaque face. Lorsqu'il est cuit, versez dessus un file de jus de citron et une cuiller à café d'herbes de Provence.
  7. Dans chaque bol, déposez d'abord le millet. Coupez la courge butternut en triangles et déposez la sur le millet. A côté, déposez les épinards, l'halloumi, la sauce tahin, et saupoudrez les graines de courge par dessus.
 

Couscous aux courgettes, petit pois et halloumi

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette végétarienne et assez printanière composée d’un ingrédient que j’adore, l’halloumi.
 
Connaissez-vous ce fromage? On ne le trouve pas partout, principalement chez les fromagers ou dans les épiceries spécialisées en produits du sud car il vient de Chypre.
 
 
Je vous en parlais ici, ce fromage est un des rares qui ne fonde pas à la chaleur, il devient élastique et croustillant sur les bords, ce qui permet de le préparer en cubes, en brochettes, grillé à la poêle…
 
 
Ce petit plat façon couscous est un délice et nous a régalés. J’aime beaucoup manger ce genre de repas! Un peu de céréales et de légumes sont largement suffisants pour un repas du soir en semaine, surtout accompagnés de ce fromage vraiment divin!
 

P.S. : Si vous cherchez une autre recette à base de courgettes, cette poêlée est très sympa aussi!

 
Couscous aux courgettes, petit pois et feta

Couscous aux courgettes, petit pois et feta

Ingrédients

  • 350 g de boulgour
  • 1 oignon
  • 2 courgettes
  • 1 aubergine
  • 150 g de petits pois
  • 150 g de pois chiches
  • 1 gousse d’ail
  • 1/4 de c. à c. de cumin
  • 2 c. à c. de ras el hanout
  • 1/4 de c. à c. de thym
  • 1/4 de c. à c. de romarin
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 5 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre
    Pour l'halloumi
  • 250 g d' halloumi
  • 2 c. à s. d'huile olive
  • 1 c. à c. d'herbes de Provence
  • 1 filet de jus de citron
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Pelez et émincez l’oignon. Lavez et coupez les courgettes en fines rondelles et l'aubergine en dés.
  2. Épluchez et écrasez la gousse d’ail.
  3. Faites dorer le tout dans une cocotte avec 2 cuillers à soupe d’huile d’olive. Ajoutez les épices et le thym. Laissez cuire 20 minutes environ, jusqu’à ce que les courgettes et l'aubergine soient tendres en ajoutant un peu d'eau à mi cuisson pour éviter que cela ne brûle si besoin.
  4. Diluez le cube de bouillon de légumes dans 75 cl d’eau bouillante. Faites cuire les petits pois et les pois chiches égouttés pendant 10 minutes dans le bouillon.
  5. Versez le boulgour dans une casserole avec 70 cl d’eau bouillante salée et faites cuire 8 minutes, puis laissez gonfler encore 4 a 5 minutes hors du feu.
  6. Mélangez l'halloumi avec les herbes, l'huile et le citron. Faites le revenir à la poêle 1 à 2 minutes à la poêle jusqu'à ce qu'il soit doré.
  7. Réunissez tous les légumes et le bouillon dans une soupière. Servez avec le boulgour et les dés d'halloumi.

Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande

L’hiver continue, et je ne me lasse pas des soupes : je crois n’en avoir jamais autant mangé que cette année, pourtant j’ai toujours été une grande consommatrice!
 
J’aime le côté pratique de cuire une grosse marmite en début de semaine, et de pouvoir me réchauffer un petit bol sans rien avoir à faire les soirs de flemme… Avec un petit bout de pain, cela me suffit amplement pour un repas du soir léger et qui réchauffe!
 
 
Les soupes aux courges sont parmi mes préférées, mais mon homme aime un peu moins que moi, c’est pourquoi j’ai voulu tester cette version qui contient plus de carottes que de potimarron. Le résultat était au rendez-vous, une soupe « compromis » qui a plu à tout le monde! Si comme moi vous avez des dubitatifs de la courge à la maison, cela passera sans doute mieux comme ça que cuisinée seule!
 
 
J’ai utilisé du lait d’amandes pour adoucir un peu le tout, c’était délicieux, bien sûr vous pouvez utiliser un autre lait végétal, cela fonctionnera très bien également!
 
 
 
P.S. : Si vous aimez la soupe de carottes, cette version au miel et galanga est aussi délicieuse!
 
Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande

Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande

Ingrédients

  • 500 g de carottes
  • 300 g de chair de potimarron
  • 2 petits oignons
  • 15 cl de lait d'amandes
  • 2 c. à s. de menthe hachée
  • 1 c. à s. de curcuma
  • 1 c. à s. d'huile olive
  • 1,5 litre d'eau

Préparation

  1. Brossez et coupez en dés les carottes et le potimarron. Épluchez les oignons et émincez-les finement.
  2. faites revenir les oignons 5 minutes dans une poêle avec l'huile puis ajoutez les carottes et le potimarron.
  3. Couvrez d'eau froide, salez et mettez à cuire, comptez 15 minutes après l'ébullition, départ eau froide.
  4. Lorsque les carottes sont tendres, ajoutez le lait d'amandes et mixez l’ensemble. Ajoutez la menthe hachée et le curcuma, mélangez et servez bien chaud.

Légume de saison : le brocoli

Photo loulrc @Flickr

Le brocoli est un légume qui appartient à la famille des choux Brassica. Il est rapide et pratique à préparer et à cuisiner. Il est meilleur lorsqu’il est blanchi car cela préserve sa couleur et son goût. Le brocoli est une excellente source de vitamines A et C, d’acide folique et de fibres. Attention de ne pas le surcuire, ce qui détruirait les vitamines sensibles à la chaleur.

  
Photo Linda N. @ Flickr

Comment choisir des brocolis?

Choisissez des têtes de brocoli aux bouquets verts et serrés et aux tiges fermes. Le brocoli doit être lourd pour sa taille, dense. Les extrémités coupées des tiges doivent être fraîches et humides. Évitez les brocolis aux extrémités des tiges desséchées ou qui brunissent ou aux fleurons jaunis. 

Quand les brocolis sont-ils de saison?

La pleine saison du brocoli se situe de septembre à avril.


Photo MAURO CATEB @Flickr

Comment conserver des brocolis?

Conservez les brocolis non lavés dans un sac en plastique ouvert au réfrigérateur. Si vous l’avez acheté très frais (par exemple sur un marché de producteurs), votre brocoli se conservera jusqu’à 10 jours.

Comment préparer des brocolis?

Le brocoli est particulièrement populaire dans la cuisine italienne où il est souvent cuit au four avec des oignons, ajouté à une pizza ou servi avec des pâtes à la sauce à l’ail et à la tomate.


Photo Tamaki Sono @ Flickr

Mes recettes favorites aux brocolis

brocoli-balls
Brocoli balls

hachis-brocoli-curcuma-2
Hachis au brocoli et curcuma
gratin-pates-brocoli-fromage-2
Gratin de pastas brocoli fromage

crumble-courgette-brocoli-basilic-2
Crumble de courgettes et brocolis au basilic et parmesan

Champignons farcis au potiron et parmesan

Je ne sais pas vous mais moi j’adore faire des préparations farcies en cuisine! Que ce soient du potimarron farci, du chou farci, de la avocats farcis aux œufs, ou des champignons farcis au chorizo, je trouve que tout ce qui est farci est immédiatement ultra gourmand!
Et comme j’adore les champignons, cela m’a semblé une très bonne idée de les farcir à nouveau!
 
 
De saison, simple et absolument délicieuse, cette recette végétarienne propose une garniture inspirée de l’automne, à base de potiron mixé avec de l’échalote, du paprika et du parmesan. La purée de potiron se marie vraiment bien avec les champignons grillés. Elle donne à l’ensemble sa douceur typique et est bien relevée par le parmesan et les épices. C’est officiellement encore la saison des citrouilles et autres courges, alors il faut en profiter à fond! 
 
 
Rien de bien compliqué das ces petits champignons, mais ils sont hyper agréables à picorer à l’apéro! Ils seront parfaits pour une journée pluvieuse ou froide comme nous allons en avoir beaucoup ces prochaines temps, ou même un apéritif de fête si vous avez des végétariens à table !
 
 
 
Champignons farcis au potiron et parmesan

Quantité ou nb de personnes: Pour 12 champignons

Champignons farcis au potiron et parmesan

Ingrédients

  • 12 champignons
  • 100 g de potiron cuit et mixé
  • 1 échalote
  • 1 pincée de paprika
  • 20 g de parmesan
  • 1 gousse d'ail
  • 2 c. à s. de chapelure
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Enlevez les queues des champignons. 
  2. Mixez-les avec tous les autres ingrédients sauf la chapelure.
  3. Déposez ce mélange dans les chapeaux retournés, saupoudrez de chapelure et mettez au four 10 minutes à 180°C.

Toasts à la courge little Jack, chèvre et noix

Aujourd’hui c’est Thanksgiving! Bien que cette fête ne soit pas française, je suis sûre que vous la connaissez tous, car elle est ultra présente dans les séries télé et films américains!
 
Comme j’envie les américains de partager un tel moment de joie en famille! Nous en avons d’autres bien sûr dans les traditions françaises, mais toute occasion est bonne à prendre, non? Cette fête a l’air tellement géniale à mes yeux que j’ai fini il y a quelques années par décider de la célébrer moi aussi. Qui m’en empêche après tout?
 
 
Le menu typique de Thanksgiving aux États-Unis est souvent composé de ces plats, dont certains se rapprochent de ceux que l’on peut servir à Noël  :
 
  • De la dinde rôtie ou un pain de viande
  • De la sauce aux cranberries
  • De la purée de patates douces et des légumes rôtis
  • Du maïs grillé ou à la crème
  • Une tarte à la citrouille, aux pommes ou aux noix de pécan
Globalement, l’idée est de composer ce repas en mettant à l’honneur les produits des récoltes automnales comme les courges, les noix… Tout ce que j’aime quoi!
 
Au cas où il vous prendrait l’envie comme moi de célébrer Thanksgiving autour d’un petit apéritif festif, j’ai imaginé des petites tartines ou bruschettas qui reprennent les saveurs typiques de Thanksgiving. J’y ai combiné trois de mes ingrédients d’automne préférés : de la noix, de la courge et des cranberries, pour un ensemble automnal très réussi. J’ai ajouté du fromage de chèvre pour donner du caractère à l’ensemble.
 
 
Ces bruschettas ne sont pas seulement agréables à regarder mais elles sont également faciles à réaliser. La recette est simple mais si délicieuse qu’on pensera que vous avez travaillé durement pour la préparer! La seule partie un peu laborieuse consiste à couper les courges, et encore, La little Jack est une petite variété qui n’est pas trop coriace.
 
Parlons du goût de ces tartines… Il y a énormément de saveurs dans chaque bouchée. Il y a la douceur de la courge et des cranberries, le côté automnal de la muscade, le crémeux du fromage de chèvre, le pep’s de l’ail, le croquant des noix… On a là un mariage idéal!
 
La bruschetta est classiquement considérée comme un apéritif, mais vous pouvez bien sûr aussi servir ces tartines comme entrée avec une salade verte.
 
Même si je serai toujours une fan de la bruschetta traditionnelle aux tomates et au basilic, je suis maintenant également une grand fan de cette variante qui n’a absolument rien de traditionnel! J’espère qu’elle vous plaira!
 

   

P.S. : Si vous chez une idée pour l’apéro, essayez aussi mes cannelés potimarron comté!

 
Toasts à la courge little Jack, chèvre et noix

Ingrédients

  • 12 rondelles de baguettes
  • 165 g de courge little Jack
  • 120 g de chèvre coupé en 12 rondelles
  • 12 cerneaux de noix
  • 12 cranberries
  • 12 graines de courge
  • 1 c. à s. de miel
  • 1 pincée de muscade
  • 1 c. à c. de sauge
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites cuire les courges 20 minutes dans de l'eau bouillante salée.
  2. Laissez tiédir puis ouvrez les little Jack et prélevez la chair.
  3. Écrasez la chair en purée à l’aide d'une fourchette. Salez, poivrez, ajoutez la muscade.
  4. Tartinez ce mélange sur les tranches de pain.
  5. Posez par dessus les rondelles de chèvre, les noix concassées grossièrement, les cranberry coupées ne morceaux, les graines de courge.
  6. Salez, poivrez, saupoudrez la sauge et ajoutez un filet de miel par dessus.
  7. Préchauffez le four à 200°C.
  8. Enfournez pour 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le formage soit fondu.
 

Tian de potimarron et patates douces au parmesan

Un tian est un gratin constitué de légumes cuits dans un plat en terre cuite. Le mot «tian» fait d’ailleurs également référence à ce plat en lui-même. La recette du tian provençal classique est composée de légumes typiquement provençaux : oignons, tomates, aubergines, courgettes, placés alternativement. Une cuisson longue permet que les saveurs se mêlent, et cela donne quelque chose d’extra.
 
 
Le tian est un de mes plats de légumes favoris de longue date. Nourrissant et sain, facile à préparer et tellement beau à regarder, c’est un délicieux plat d’accompagnement! J’aime particulièrement le cuisiner en été, quand les légumes provençaux sont de saison, car j’évite d’acheter des aubergines ou des tomates en hiver. J’ai à cœur de respecter au mieux les saisons, et plus le temps passe plus j’y fais attention. Alors, le reste de l’année, ça signifie que je suis condamnée à être privée de tian? Je me suis demandé si je ne pouvais pas expérimenter une version aux légumes hivernaux. 
 
 
J’ai choisi d’utiliser des pommes de terre, du potimarron, de la patate douce cuites au four avec de la chapelure et du parmesan. Nettement moins léger que la version estivale, mais bien réconfortant non? Le résultat de cette version peu orthodoxe a été à la hauteur de mes attentes. Avec cette cuisson, les légumes sont bien tendres et acquièrent une saveur délicieuse!
 
Cette recette est un moyen savoureux et sain de cuisiner vos légumes d’automne. Si vous êtes en recherche d’un accompagnement pour votre prochain repas, lancez-vous! Vous allez adorer ce plat, je le garantis! 
 

  

P.S. : Si vous aimez la courge, essayez aussi ma crème de potimarron au bleu de Bresse!

 
 
Tian de potimarron et patates douces au parmesan

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 400 g de potimarron
  • 250 g de pommes de terre
  • 300 g de patates douces
  • 30 g de beurre
  • 1 gousse d'ail hachée finement
  • 40 g de chapelure
  • 30 g de parmesan râpé
  • 1 c. à s. de persil frais haché
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Préchauffez votre four à 375° C. Épluchez et coupez en tranches les légumes.
  2. Disposez les tranches en les faisant se chevaucher légèrement dans le fond d'un grand plat ou de petits plats individuels.
  3. Dans une poêle, faites fondre le beurre. Ajoutez l'ail, laissez cuire 2 à 3 minutes, en remuant souvent, jusqu'à ce que l'ail soit tendre et le beurre bien infusé avec goût d'ail. Ne laissez pas le beurre brûler.
  4. Brossez le dessus des légumes avec ce beurre à l'ail à l'aide d'un pinceau.
  5. Dans un petit bol, mélangez la chapelure et le parmesan.
  6. Saupoudrez le dessus des légumes de sel, de poivre et de chapelure au parmesan.
  7. Faites cuire à découvert 30 à 40 minutes ou jusqu'à ce que la courge soit tendre.
  8. Passez alors en mode grill, et prolongez de 5 à 10 minutes jusqu'à ce que les légumes soient légèrement dorés. Avant de servir, saupoudrez le persil sur le dessus.

Purée de potiron au miel et épices

Bien que j’aime les purées de pommes de terre ordinaires, j’aime aussi essayer différentes versions de purées de légumes, comme cette purée au chou et lardons et cette purée de petits pois que j’ai préparées dans le passé. Chaque année, lorsque la ronde des courges recommence sur les étals des primeurs, je prévois de la purée de potiron au menu. La purée de potiron est vraiment une recette que j’adore. Elle a une texture et une saveur plus délicate que la purée de pommes de terre ou de patates douces. 
 
 
Cette variante utilise un mélange de pommes de terre et de citrouille comme base, et pour un côté vraiment automnal j’ai ajouté beaucoup d’herbes et d’épices supplémentaires comme de la noix de muscade et de la cannelle. Cette délicieuse purée est aussi bien parfumée grâce à l’oignon. J’ajoute juste assez de beurre pour obtenir une texture onctueuse et crémeuse. Il y a encore un ingrédient secret dans cette recette qui ajoute une saveur légèrement sucrée, c’est le miel. 
 
 
Avec tout ça, vous transformez une simple purée de pommes de terre ennuyeuse en un plat sucré salé aux saveurs de l’automne! 
 
J’ai adoré sa texture moelleuse et crémeuse, et même si j’ai trouvé qu’elle se suffisait à elle même, elle sera surtout parfaite en accompagnement, avec une viande rôtie ou une poêlée de tofu, et des légumes sautés par exemple.
 
 
 
Purée de potiron au miel et épices

Ingrédients

  • 1,2 kg de potiron
  • 600 g de pommes de terre
  • 30 g de beurre + 1 c. à c. d'huile
  • 1 c. à s. de miel
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de muscade
  • 1 oignon émincé finement
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites cuire les pommes de terre épluchées et coupées en dés à l'eau, départ eau froide. Comptez environ 20 minutes après ébullition. Écrasez à la fourchette ou au presse purée.
  2. Épluchez puis découpez le potiron en cubes. Faites cuire le potiron à l'eau, départ eau froide, comptez 20 minutes après ébullition. 
  3. Faire fondre le beurre avec l'huile dans une grande poêle anti adhésive. Faites-y revenir l'oignon à feu très doux pendant 5 minutes. Ajoutez-y le potiron.
  4. Laissez cuire à feu doux 2 minutes puis mixez dans la casserole à l'aide d'un mixeur plongeant. Ajoutez la pomme de terre écrasée, les épices, le sel, le poivre, le miel. Laissez chauffer quelques minutes et servez.

Que manger en novembre?

Nous sommes en novembre! Halloween est derrière nous et maintenant Noël va approche  grands pas! Les rois et les reines de l’organisation commencent d’ailleurs déjà à s’avancer sur les cadeaux, les idées de déco… et les magasins sont déjà tous en mode festif! Mais avant de se ruer sur la dinde, le foie gras et le champagne, il nous reste deux petits mois à passer et autant en profiter pour manger de bonnes choses!
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois à venir, pour vous inspirer si vous êtes en recherche d’idées pour manger de saison!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Châtaigne : Coulants à la châtaigne
 
Coing : Crumble pommes, coings, noisette
 
Clémentine : Petites crèmes à la clémentine
 
Poire : Entremets caramel, spéculoos et poire
 
Pomme : yaourt à la pomme et au muesli
 
Raisin : Muffins au raisins secs et à l’avoine

🍠 Côté légumes : 

 
Betterave : Houmous à la betterave
 
Brocoli : Gratin de pâtes au brocoli et au fromage
 
Carotte : Dip carottes kiri
 
Chou : Caldo verde
 
Chou-fleur : Mini cakes au chou-fleur
 
Endive : Tarte perdue aux endives
 
 
Épinard : œufs cocotte au Stilton et épinards
 
 
Navet : navets sauce soja et saké
 
IMG_0856
Panais : Stoemp au panais, poireaux et saucisse

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les bredele
– Les légumes racine
– Les boissons chaudes
 
 
 
Et vous, vous aimez manger quoi en novembre?