Archives par mot-clé : courge

Mes inspirations de juillet

Photo Gareth Williams @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

La courgette

 
Mon mini carré potager m’a donné de très belles courgettes cette année… C’est la première fois que j’ai un si bon rendement ! Bon ok je m’emballe, j’en ai eu trois pour le moment, mais pour moi c’est un record! Sans compter qu’il reste des petites pousses, donc je pense que je vais continuer à en obtenir ! Du coup, j’ai passé du temps à chercher des idées de recettes à la courgette, et avec un légume aussi polyvalent, il y a vraiment de quoi s’amuser! Résultats des courses, je n’ai pas assez de courgettes pour tout faire, et je vais finir par aller en racheter quand mon stock du jardin sera écoulé !

 

La cuisine de voyages

À chaque fois que je voyage, c’est pareil, j’ai envie de prolonger l’expérience en faisant des recettes typiques des pays que j’ai visités à mon retour. Pour cela, je fais pas mal de recherches, je prends des notes pendant mes vacances sur les plats qui m’ont donné envie ou qui m’ont plu au restaurant, et j’essaie aussi de ramener des livres de cuisine de mes vacances, souvent traduits en anglais. Cette année je suis partie dans les Pyrénées-Orientales, à Malte, et en Slovénie… Cela vous donne une idée des recettes sur lesquelles je travaille en ce moment et que je vous partagerai prochainement !

 

Les café glacés

L’an dernier en Grèce, j’ai pu goûter plusieurs boissons de type café froid. J’ai toujours adoré ça et cela m’a donné envie de creuser un petit peu plus ce domaine… Avec la chaleur qui est parmi nous, cette idée que je n’avais pas mis mise à exécution l’an dernier revient à la charge ! Je pense aussi essayer de réaliser des cocktails pour le soir avec ou sans alcool, à base de café froid, de cappuccino… Je suis sûre qu’on va se régaler !
 
 

Le charbon actif

À chaque fois qu’un nouveau super aliment sort dans le commerce, je ne peux pas m’empêcher d’être intriguée et d’avoir envie de le tester… Il y a quelques temps, le charbon était devenu à la mode et j’en avais acheté une boîte. Au final, je ne l’ai pas vraiment utilisée en cure pour travailler ma digestion ou autre… Je m’en suis servie quelquefois dans des produits de beauté et notamment pour réaliser des savons, c’était vraiment top! Prochainement, j’aimerais l’utiliser aussi pour colorer certains aliments, peut-être des pâtes maison, du pain ou encore une pizza… Je réfléchis encore! Et vous avez-vous déjà utilisé du charbon en poudre en cuisine ?

Les pousses de bambou

Je ne sais pas pourquoi, mais l’autre jour j’ai pensé à des pousses de bambou, et je me suis dit que c’était vraiment un aliment que je ne cuisine jamais ! Pourtant, il intervient dans la cuisine asiatique qui est une cuisine qui me plaît beaucoup, alors je me suis dit qu’en cette saison, il fallait que j’en achète et que j’essaie de faire quelque chose avec ! Maintenant que j’en ai dan mes placards, je suis un peu perplexe et je ne sais pas dans quoi je vais me lancer… Affaire à suivre!


Photo distelfliege @Flickr

Le désencombrement

Ces derniers temps, je me suis pas mal penchée sur le désencombrement. Je ne dirais pas que ma maison est envahie de bazar, en apparence je fais en sorte qu’il n’y ait pas grand chose qui traîne, mais il faut bien avouer que quand on ouvre certaines portes de placard, j’ai un peu peur que quelque chose me tombe sur la tête! A la rentrée je vais essayer de me pencher là-dessus et de me séparer de nombreuses choses. La difficulté c’est de pouvoir les donner ou les vendre très vite, avant qu’elle s’entassent  à nouveau! Et vous, vous vous organisez comment, vous évacuez le bazar au fur et à mesure ou vous êtes du genre à entasser ?
 
 


Photo Krista @Flickr

Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 

 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

One pot pasta pesto courgettes

J’adore les one pot pasta, il me semble que je ne me lasserai jamais d’en explorer toutes les possibilités. Aujourd’hui c’est une recette aux courgettes et au pesto que je vous propose. Elle est à la fois très simple à réaliser comme le sont tous les one pot pasta, et bien parfumée avec de délicieuses saveurs du Sud. C’est un délice à consommer l’été, qui sera encore meilleur si vous avez des courgettes du jardin… Elles sont évidemment beaucoup plus parfumées que celles qu’on trouve dans le commerce. À défaut, de belles courgettes bio du sud de la France feront l’affaire également !
 
 
 

Pour cette recette, j’ai utilisé des spaghettinis, des variétés de petits spaghettis assez fins, mais n’importe quelle variété de pâtes peut convenir, même des pâtes sans gluten type pâtes au quinoa, pâtes aux lentilles… J’ai pu essayer une ou deux fois et cela fonctionne bien aussi !

La seule chose à laquelle vous devrez veiller si vous changez de pâtes, c’est d’ajuster légèrement le temps de cuisson et la quantité d’eau si nécessaire, certaines pâtes absorbant un peu plus l’eau ou demandant quelques minutes de plus de cuisson… Mais tout cela peut-être ajusté à l’œil et au goût directement en freestyle pendant la réalisation de la recette.

Pour cette recette, j’ai utilisé une huile d’olive parfumée au basilic que j’avais dans mon placard et elle a parfumé agréablement le plat et intensifié le parfum des feuilles de basilic. N’hésitez pas à vous en servir si vous en avez une, sinon de l’huile d’olive normale fera l’affaire! 

Pour 2 personnes
 
1 c. à s. d’huile d’olive 
1 gousse d’ail émincée
35 cl d’eau
1 bouillon cube de légumes
15 cl de lait
25 g de beurre
200 g de spaghettinis
100 g de pesto
1 petite courgette
1 oignon
2 c. à s. de persil frais émincé
1 c. à s. de basilic haché
Sel, poivre
 
 
Heat olive oil in a large skillet over medium high heat. Add garlic, oignon et courgette and cook, stirring frequently, until fragrant, about 5 minutes.Stir in chicken broth, milk, butter, pesto et les spaghettinis; season with salt and pepper, to taste.
Bring to a boil; reduce heat and simmer, stirring occasionally, until pasta is cooked through, about 12 -15 minutes. Stir in 2/3 persil et gruyère râpé.
 
If the mixture is too thick, add more crème liquide as needed until desired consistency is reached.
 
 
Décorez d’un filet d’huile d’olive, de basilic et d’un peu d’olives si vous aimez et servez immédiatement.
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Aubergine à la mozzarella grillée au four

J’ai eu un peu de mal à trouver quel nom donner à cette recette. En résumé, il s’agit de tranches d’aubergine trempées dans du lait et de la chapelure pour les paner, et couvertes de sauce tomate et de mozzarella. Au début, je me suis dit que c’était  un peu comme si on réalisait une pizza pour laquelle l’aubergine remplacerait la pâte à pizza. 
 
 
Mais j’ai du mal à appeler cela “pizza” quand il n’y a pas de vraie pâte à pain, pour moi c’est trop dénaturé par rapport à la recette originale. C’est un peu comme quand on parle de hot-dogs alors qu’on remplace le pain par de la courgette… Je ne suis pas contre les substitutions un peau plus healthy, mais il y a des limites que j’ai du mal à dépasser !
 
 
Ici, j’ai donc préféré dire que ce sont des aubergines gratinées au four et au fromage, c’est plus clair non? Car on ne va pas se mentir, ce plat ne peut pas remplacer une pizza. Ça ne l’empêche pas d’être vraiment délicieux, parfumé, l’aubergine absorbe bien les saveurs et se prête bien au petit côté croustillant de la chapelure, c’est vraiment un délice à manger un soir d’été.
 
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.marthastewart.com/340875/eggplant-and-mozzarella-melt?center=276955&gallery=274258&slide=255461#close

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Purée de courgettes à la vache qui rit

Je ne réalise pas souvent de la purée, et je n’en propose donc pas souvent par ici, pourtant qu’est-ce que j’adore ça! J’en suis fan et encore plus quand elles sont composées de pomme de terre mélangée avec un autre légume, je trouve qu’on a la délicieuse texture de la pomme de terre ainsi qu’un petit goût en plus, c’est vraiment parfait!
 
 
Ma fille aime beaucoup la purée mais elle est très classique, si je mélange autre chose que de la pomme de terre, on dirait franchement que j’essaie de l’arnaquer ou de l’empoisonner… J’avoue que cela me freine dans le quotidien ! J’ai retrouvé dans mes archives cette recette que j’avais imaginée il y a quelques temps, elle a un petit côté enfantin avec l’ajout de courgettes et de vache qui rit, ce mélange n’est d’ailleurs pas sans rappeler la fameuse soupe courgettes Kiri!
 
 
Je ne me souviens plus si ma fille avait accepté d’en manger ou pas à l’époque où je l’ai réalisée… Cela commence à dater, j’ai traîné à vous partager cette recette! Quand je la relis, elle me fait vraiment envie, je sens que je vais la re-cuisiner bientôt, ça sera l’occasion de refaire des photos plus jolies, car j’ai quand même un peu progressé dans ce domaine, et aussi de refaire tester à ma fille!
 
Hé oui, les goûts des enfants changent très très vite, et la mienne ne fait pas exception. Un jour elle adore quelque chose, le lendemain elle hurle à la mort quand je lui propose, mais à l’inverse, je découvre parfois qu’elle mange en cachette quand je ne suis pas là, chez les amis ou à la cantine, sans broncher, alors que chez moi, elle ne les aime soi-disant pas ! Les enfants sont vraiment ingrats!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Légume de saison : l’ail

Photo Mike Mozart @Flickr   

Bien qu’on le trouve toute l’année sur nos étals et qu’on le consomme à tout moment sans aucune distinction, l’ail a une saison, et c’est maintenant… Découvrez dans cet article comment le cuisiner et le mettre à l’honneur dans vos assiettes. Si vous n’avez pas peur pour votre haleine, vous allez vous régaler !

Comment choisir l’ail?

Pour choisir de l’ail frais, cherchez des têtes pas trop larges, mais plutôt denses et lourdes par rapport à leur taille. Si elles ont été stockées dans un endroit sec et protégé de la lumière, c’est l’idéal. Évitez les têtes qui sont tachées ou qui commencent à germer. L’ail pourra se conserver jusqu’à 1 mois, si vous le conservez à température ambiante dans un lieu bien ventilé.


Photo JMacPherson @Flickr

Quand l’ail est-il de saison?

L’ail a deux saisons en France, au printemps et à l’automne, bien qu’on le trouve toute l’année sur les étals.


Photo Clyde Robinson @FLickr

Comment conserver l’ail?

L’ail présente l’avantage d’être disponible toute l’année et de très bien se conserver sans sécher trop vite. Si besoin, vous pouvez l’émincer finement et le congeler pour ensuite l’utiliser en petite quantité quand vous en avez besoin.


Photo Scott Feldstein @Flickr

Comment préparer l’ail?

Pour préparer de l’ail, séparez d’abord les gousses de la tête. Enlevez les peaux sèches. Couper la gousse en deux pour prélever le germe central et enfin, écrasez la gousse à l’aide pour du plat d’un couteau ou d’un presse-ail. Vous pouvez aussi l’émincer selon les besoins de votre recette . Lorsque vous faites cuire de l’ail, surveillez-le bien car il peut très vite brunir et devenir amer. Pour mettre l’ail à l’honneur dans votre cuisine, essayez l’ail rôti au four ou encore la soupe à l’ail. Il sera également délicieux dans une purée de pommes de terre, avec des légumes rôtis au four ou avec du riz.


Photo Elijah van der Giessen @Flickr

Mes recettes favorites à l’ail

 


Petites pommes de terre primeurs à l’ail et petits pois


Mont d’or à l’ail et au vin blanc

pain-ail-herbes-2
Pain à l’ail façon belge


Pommes de terre rissolées à l’ail

dip-tcheque-3
Tartinade tchèque à l’ail

soupe-ail-2
Soupe à l’ail et aux herbes

houmous-chou-ail-3
Houmous au chou et à l’ail rôti

baguette-ail2
Baguette à l’ail

puree-chou-fleur-romarin
Purée de chou fleur au romarin et à l’ail

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gratin de concombres et pommes de terre au curry

Le concombre est un légume que j’aime beaucoup en salade ou en crudités, mais il est très rare de le trouver réellement cuisiné dans une recette. Pourtant, il est tout à fait possible de le faire cuire. J’ai déjà notamment pu le goûter dans des soupes, où il était très bon et savoureux.
 
 
 
On peut aussi réaliser des gratins de concombre, un peu comme on le ferait avec de la courgette. Les variétés rustiques comme celles que l’on cultive au jardin et qui ressemblent à de gros cornichons sont selon moi les plus adaptées. Leur goût est moins marqué et ils sont moins aqueux que ceux du supermarché.
 
 
Mais si vous n’en n’avez pas, ceux du supermarché feront l’affaire quand même! Ici, j’ai utilisé le concombre dans un délicieux gratin très printanier et parfumé grâce au curry. Ca change, ça surprend tout le monde à table, mais ça n’en n’est pas moins très bon !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Boules apéro au boudin noir et patate douce

Je vous ai déjà parlé par le passé du stock de boudins noirs phénoménal que je devais écouler, alors que je déteste cette spécialité. Pas facile de cuisiner un aliment que l’on ne supporte pas de manger, mais j’ai continué tranquillement à tester des recettes petit à petit et à les servir à mes invités puisque je ne pouvais pas les apprécier moi-même. Après le chaussons au boudin, chou rouge et pommes et les croustillants de boudin noir et pommes de terre, ma saga boudin noir continue donc avec des petites boules apéritives. Je fais souvent ces boules et elles sont toujours un succès quelle que soit la garniture.
 
 
 
Cette fois encore, elles ont beaucoup plu! Ma famille étant amatrice de boudin noir, tout le monde s’est régalé de cette petite recette très facile… Sauf moi bien sûr, mais j’avais au moins la satisfaction de faire de la place dans mon congélateur! Il n’y a pas de petite victoires!
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Qu’est-ce qu’on mange en mars?

Nous voici au mois de mars! C’est un de ceux que j’apprécie le moins  car je trouve qu’il traîne en longueur et je m’impatiente du retour des beaux jours! Cependant, ce n’est pas une raison pour se laisser aller au niveau de la cuisine, et on peut se faire plaisir avec la saint Patrick, surtout quand on aime (comme moi) la cuisine anglo-saxonne et la bière. 

Les produits de saison en mars :

Légumes : Céleri, mâche, chou chinois, chou de Bruxelles, chou rave, courge butternut, épinard, endive, oignon, oignon blanc, poireau, potimarron, navet, radis, salade frisée.

Fruits : Citron, mangue, orange, pamplemousse, pommes, poires.

Mes recettes favorites pour mars :

 

Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar

Pain à la bière et mimolette

Ragoût de chou et corned beef

Potpie au poulet, bière et légumes verts

Cheese onion pie

Tarte à la bière et au spéculoos

tarte-speculoos-biere3

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Salade d’endives aux pommes, roquefort et graines de courge

J’aime beaucoup faire des achats anti gaspi, comme acheter des colis sur l’application Too good to go, ou lorsque je suis au supermarché, fouiller dans les bacs zéro déchet. J’y fais de bonnes découvertes et cela m’amène parfois à tester des produits que je n’aurais pas essayés dans d’autres circonstances. 
 
 
 
La dernière fois, il y avait une caisse de légumes mystère, c’est à dire qu’elle était de toute évidence bien garnie, mais couverte d’un film qui ne permettait pas de deviner son contenu. Une fois la caisse arrivée à la maison, vint le déballage, et là, déception, ou plutôt, désarroi ! Elle contenait une quantité astronomique d’endives, alors que ni moi ni mon compagnon ne les apprécions trop. Mais on n’allait pas se laisser abattre pour si peu, et ce fut l’occasion d’apprendre à les redécouvrir de multiples façons. 
 
Je me suis notamment lancé le challenge de retenter une salade d’endives. J’avais vraiment l’impression de rater quelque chose en n’appréciant pas ce plat! 
 
 
Pour mettre toutes les chances de mon côté d’apprécier le résultat, j’ai mis une belle quantité de roquefort, en dés et dans la sauce. J’ai aussi fait bien attention à supprimer le cœur de l’endive qui est réputé pour être le plus amer. 
 
Au final, ce fut vraiment une super découverte ! C’était très bon, l’endive se mariait parfaitement à la sauce, le roquefort était bien fondant, c’était divin ! 
 
Me voilà convertie à la salade d’endives définitivement ! 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité d’Argentine : humita revisité à la courge

Le humita est un mets amérindien très présent traditionnellement dans divers pays d’Amérique latine, et notamment au Pérou, en Bolivie, au Chili et en Équateur. Il s’agit d’une préparation de maïs cuite qui se mange salée avec du piment, et qui existe aussi en version sucrée.
 
 
 
En version salée, on le prépare avec du maïs moulu frais et des oignons enveloppés dans des feuilles de maïs puis cuits au four, ou dans de l’eau chaude. On peut ajouter du fromage au mélange. 
 
N’ayant pas de feuilles de maïs à disposition, ma version est cuite à la casserole. Ce n’est donc pas la version la plus traditionnelle. De plus, le maïs est râpé comme on le fait dans la recette d’origine, mais l’ajout de courge n’est pas habituel dans cette recette. C’est pourquoi j’ai nommé cette recette “humitas revisitées”. Cela n’en reste pas moins très bon!
 
Si vous êtes équipé d’un mixeur, n’hésitez pas à l’utiliser pour râper la courge butternut.
 
Pour ceux qui aiment les plats un peu plus relevés, vous pourrez rajouter jusqu’à 1 cuiller à café de piment en poudre.
 
 
Je vous conseille de servir ce plat avec des tortillas de maïs, un régal pour un repas bien complet et parfumé!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3