Archives par mot-clé : purée

Fruit de saison : le melon

Photo Kabsik Park @ Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci pour la fin de l’été (ou presque!), je vous propose de parler d’un des chouchous de la saison, le melon.
 
Le melon peut s’apprécier en entrée, dans les salades, ou sucré, en dessert, c’est un légume (oui oui!) très polyvalent. Normal qu’on l’adore! Voilà mes idées pour vous en régaler encore plus souvent.
Photo Sh4rp_i @ Flickr
 

Comment choisir un melon ?

 
Le melon est un délice mais à condition de bien le choisir Il existe des dizaines d’astuces, mais je dirais que pour ne pas se tromper, sa couleur doit être plus dorée que verte, il doit dégager une odeur forte et sucrée, et sa queue doit se détacher un peu quand on appuie dessus.
 
La bonne nouvelle à propos du melon est qu’il va continuer à mûrir. Donc, si vous choisissez un melon pas assez mûr au marché, ne désespérez pas! Laissez-le reposer pendant quelques jours et il devrait être prêt à manger.
 

Quand le melon est-il de saison?

Ce légume de la famille des cucurbitacées (comme la courgette, le potiron…) se trouve de juin à septembre. 

Comment conserver le melon ?

Le melon aime le frais, une cave ou un cellier feront parfaitement l’affaire. A défaut, le frigo conviendra également, notamment le bac à légumes, mais dans ce cas, emballez-le car il risque de parfumer tout ce qui se trouve à proximité!
 
Photo News21 – National @ Flickr
 

Comment préparer un melon ?

 
Il n’y a rien de compliqué puisqu’il suffit de le couper en tranches, puis de séparer la chair de la peau avec un couteau. Vous pouvez aussi investir dans une cuiller qui permet de couper des billes de melon pour composer de jolies salades ou salades de fruits.
Ensuite, le moyen le plus simple de consommer un melon est bien sûr tel quel : avec du porto en entrée, dans une salade, en dés en dessert… 
Mais le melon peut aussi se cuisiner : on peut le griller, le cuire en confiture, le confire…

Mes recettes favorites au melon 

Jus de melon, concombre et basilic

 

Salade de melon, feta et concombre

 
 

Confiture de melon

 
confiture-melon-3
 

Salade de melon, jambon serrano et noix de cajou

 
salade-melon-cajou-3
 

Cocktail melon miel et thym

 
limonade-melon-meil-thym
 

Peach & melon cobbler

 
peach-melon-cobbler
 

Sablés au melon, feta et pavot

 
sables-melon-pavot
 
C’est ensuite à vous – si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Pommes de terre au four et sauce à la menthe

J’adore les pommes de terre, mais ces dernières années, j’avais tendance à oublier leur existence.  Ce n’est pourtant pas un produit très cher ou très compliqué à cuisiner, quel dommage de s’en priver! Depuis quelques temps, j’essaye donc de me remettre à en cuisiner plus régulièrement, et avec l’été c’est l’idéal car elles sont parfaites en salades, ou encore cuites au barbecue pour accompagner les grillades.
 
 
La purée de menthe est une sorte de condiment que l’on trouve en Angleterre et qui sert traditionnellement je crois, à accompagner le gigot… Il n’y a que les anglais pour penser à une pareille association, avez-vous déjà goûté? On en trouve donc dans des épiceries spécialisées, et si je voulais tester ce produit, je ne me voyais pas préparer un gigot exprès, j’ai donc préféré l’utiliser sur ces pommes de terre. Si vous n’en avez pas, pas de panique, doublez la quantité de feuilles de menthe fraîche et ça ira très bien.
 
 
La seconde difficulté au niveau des ingrédients est de trouver des pommes de terre assez grosses pour pouvoir les farcir. En théorie, c’est facile, mais cette année, à cause de la sécheresse qui perdure depuis un bon moment, les sols sont trop secs et on ne trouve donc quasiment que de petites pommes de terre. Il vous faudra donc peut être prendre votre mal en patience, ou imaginer une version mini de ces pommes de terre au four, pourquoi pas après tout?
 
 
 
 

Pommes de terre au four et sauce à la menthe

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Pommes de terre au four et sauce à la menthe

Ingrédients

  • 4 pommes de terre
    Pour la sauce
  • 200 g de fromage blanc
  • 1 bouquet de ciboulette
  • 5 feuilles de menthe fraîche
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à s. de purée de menthe
  • 4 pincées de fleur de sel
  • Poivre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180° C en mode chaleur tournante.
  2. Lavez et essuyez les pommes de terre. Enveloppez-les de papier aluminium.
  3. Posez les pommes de terre ainsi recouvertes sur une plaque de cuisson.
  4. Enfournez et laissez cuire 1 heure en les retournant à mi cuisson.
  5. Pendant ce temps, mettez dans le bol du mixeur la ciboulette, la menthe fraîche, la gousse d'ail, mixez pour bien hacher l'ensemble puis ajoutez le reste des ingrédients et mixez à nouveau pour obtenir un mélange homogène. Réservez au frais.
  6. Au moment de servir, enlevez le papier aluminium, fendez les pommes de terre en deux et servez-les accompagnées de la sauce.

10 épices incontournables

Vous l’avez sans doute remarqué, je suis une fan d’épices. J’aime la façon dont elles parfument et relèvent n’importe quel plat pour en faire un véritable festival de saveurs! Aujourd’hui, je vous propose un petit zoom sur mes épices favorites, avec une recette que j’adore tout particulièrement pour vous les faire découvrir.

1. Le curcuma

J’aime le curcuma pour son parfum doux, sa jolie couleur et ses bienfaits pour la santé. Je le trouve vraiment top dans ma soupe de carottes au curcuma et lait d’amandes, mon infusion curcuma gingembre et le golden milk.

2 . La cannelle

La cannelle est une de mes épices favorites depuis que j’ai goûté aux pâtisseries du Portugal qui en sont pleines… Depuis, je ne me lasse pas d’user et d’abuser de la cannelle dans mes desserts! Parmi mes chouchous, il y a la tarte amandine pommes cannelle, le riz au lait café cannelle, et surtout, cette tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle qui est tout simplement fameuse.

3. La cardamome

La cardamome se trouve entière sous forme de capsules, ou moulue. On peut l’infuser dans des liquides pour réaliser par exemple des thés latte, ou la mettre dans les currys, ou même les desserts. Je trouve sa saveur vraiment surprenante et originale et je ne m’en lasse pas! Ma recette favorite sucrée à la cardamome est le sanwin makin, un dessert birman à tomber, et la salée le moong dahl, une sorte de ragoût de lentilles du Pakistan.

4. La coriandre

Si je la préfère dans sa version fraîche (je pourrais brouter un un bouquet de coriandre en 2 minutes), je trouve que l’on fait plein de choses délicieuses avec la coriandre séchée également. Ma recette chouchou à la coriandre est la soupe de haricots rouges épicée.

5. Le cumin

Le cumin est un incontournable qui se retrouve dans différents mélanges d’épices comme le ras el hanout. On peut l’apprécier dans de nombreuses spécialités typiques de la cuisine du monde mais là où je le préfère, c’est marié avec la carotte comme dans cette tarte carottes, cumin et lait de coco.

 

6. Le curry

Le curry est un délice et l’une des épices les plus vendues, mais en réalité ce n’est pas une épice mais un mélange. Il m’arrive parfois d’en utiliser du tout fait mais souvent je mélange simplement les épices nécessaires ce qui permet de choisir si on veut un curry plus épicé, plus doux… Pour vous régaler avec un bon curry, essayez mon curry de chou-fleur népalais

7. Le gingembre

Réputé pour ses vertus aphrodisiaques, le gingembre est une épice très piquante qui peut ruiner un plat si on en abuse. Mais correctement dosé, il donne juste ce qu’il faut de pep’s et de chaleur à un plat! Je l’adore dans ces cookies au gingembre confit.

8. La muscade

La noix de muscade s’utilise elle aussi avec parcimonie au risque de ruiner votre plat. Elle donne ce petit goût de cuisine d’antan à nos plats traditionnels, comme cette purée de potiron aux épices.

9. Le paprika

Le paprika,que j’ai redécouvert en Hongrie où l’on en met presque partout, est assez passe-partout et on pourrait presque en mettre dans n’importe quel plat! Je vous recommande par exemple mon granola salé au paprika.

10. Le ras el hanout

Tout comme le curry, ce n’est pas une épice mais un mélange, qui donne une saveur incomparable à la cuisine orientale. retrouvez-le dans mon tajine de boulettes aux lentilles ou mes pide au fromage et œuf.

Et vous, quelles sot vos épices préférées? Et vos plats préférés pour les mettre en valeur et les apprécier?

Spécialité du Chili : Pebre chileno

Et si on partait au Chili? Vous me connaissez, j’aime voyager! Le pebre est au chili ce que la baguette est à la France, un emblème que l’on mange en toute occasion ou presque! Il s’agit d’une sorte de condiment ou de salade aux oignons avec de la tomate, très parfumée, coupée en tout petits dés, un peu comme un tartare.
 
 
On peut servir le pebre à l’apéritif dans de petits ramequins, à picorer sur du pain, avec tortilla chips, des tacos, ou en accompagnement d’un plat, à la façon d’une salade donc. On peut également le servir sur une viande ou en sauce dans un sandwich. C’est un plat très riche en coriandre, il faut donc aimer cette dernière, pour moi qui l’adore, autant vous dire que c’est un pur régal!
 
 
Pour ceux qui connaissant, le pebre chileno rappelle un peu le pico de gallo mexicain. C’est une entrée riche en vitamine et bien fraîche, je vous la recommande donc avec le retour (inespéré je vous l’accorde) des beaux jours!
 
Lorsque vous hachez votre tomate, réalisez cette opération au couteau, et essayez d’obtenir les dés les plus fins possibles, sans pour autant vous retrouver avec de la purée de tomates.
 
 
 

Spécialité du Chili : Pebre chileno

Spécialité du Chili : Pebre chileno

Ingrédients

  • 2 tomates
  • 1 oignon
  • 2 c.à.s. de jus de citron
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 pincée de mélange mapuche ou piment fumé
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Hachez la tomate au couteau le plus finement possible.
  2. Hachez l'oignon au robot.
  3. Épluchez et hachez la gousse d'ail.
  4. Mélangez tous les ingrédients et assaisonnez.
  5. Gardez au frais jusqu’au service.

Lentilles à la coréenne

Connaissez-vous la cuisine coréenne? Je n’ai jamais eu l’occasion de visiter ce pays ou même de manger dans un restaurant coréen, mais j’ai pu tester quelques recettes au fil du temps comme les boulettes goji wanja jorim qui étaient absolument divines.
 
 
La recette d’aujourd’hui n’est pas une recette strictement traditionnelle, c’est plutôt une composition qui essaye de reproduire les saveurs du barbecue coréen dans un plat de lentilles. Il a  donc des saveurs coréennes, utilise des ingrédients typiques, mais vous ne le trouverez pas à l’identique si un jour vous vous rendez là-bas.
 
J’ai réalisé ce plat en tant qu’accompagnement pour un repas à thème où je voulais proposer plusieurs saveurs, afin que chacun puise prendre une petite portion de chaque recette et découvrir la cuisine d’Asie.
 
 
C’est une recette très simple. La seule difficulté est de bien surveiller la cuisson des lentilles et de l’ajuster si besoin. En effet, d’une variété à l’autre, les temps de cuisson peuvent être un peu variables et bien sûr, vous devez obtenir de bonnes lentilles fondantes mais pas non plus réduites en purée. N’hésitez donc pas à rajouter un peu d’eau et à prolonger le temps indiqué si vos lentilles sont encore croquantes, ou au contraire, si elles cuisent trop vites, à couper la cuisson avant la fin.  Dans ce cas, si nécessaire, montez quelques minutes le feu pour faire épaissir la sauce plus vite.
 
 
 
 
Lentilles à la coréenne

Lentilles à la coréenne

Ingrédients

    Pour la sauce:
  • 80 cl d'eau
  • 8 cl de sauce soja
  • 3 c. à s. de sucre brun
  • 2 gousses d'ail émincées
  • 2 cm de gingembre émincé
  • 1 c. à s. d'huile de sésame noir
  • 1/2 c. à c. de flocons de piments rouges
    Pour les lentilles:
  • 1 c. à s. d'huile végétale
  • 1/2 oignon jaune haché
  • 185 g de lentilles blondes
    Pour le service
  • 2 oignons verts hachés
  • 1 c. à s. de graines de sésame
    En accompagnement
  • Riz thaï cuit

Préparation

  1. Dans un bol moyen, mélangez tous les ingrédients de la sauce.
  2. Chauffez l'huile dans une poêle à feu moyen, puis ajoutez l'oignon dans 2 cuillers à soupe d'huile et faites sauter pendant 2 minutes jusqu'à ce que l'oignon se ramollisse et commence à dorer. Ajoutez les lentilles et la sauce.
  3. Couvrez et laissez mijoter doucement jusqu'à ce que les lentilles soient cuites et tendres, et que la majeure partie du liquide soit absorbée, soit environ 30 à 40 minutes.
  4. Le mélange doit être cuit et l'eau évaporée mais l'ensemble ne doit pas être sec, sinon remettez une ou deux cuillers d'eau et une cuiller à café de sauce soja.
  5. Servez sur le riz et garnissez avec les oignons verts hachés et les graines de sésame.
 
Source d’inspiration :
https://itdoesnttastelikechicken.com/sweet-korean-lentils/
 

Purée au gorgonzola

Le gorgonzola est un de mes fromages favoris, pour ne pas dire mon chouchou parmi tous! J’adore le servir à l’apéritif, bien crémeux, avec une baguette tranchée, quand je n’ai pas le temps de préparer une tartinade maison, ou en complément, quand je veux beaucoup de choix. J’adore aussi le cuisiner, et dès que je repère une recette qui en contient, je la mets de côté!
 
 
Dernièrement, nous avons réservé un petit week-end en mai à Venise. J’ai tout d’abord vraiment hâte de découvrir cette ville! Elle a l’air magnifique, et cela faisait vraiment longtemps que je rêvais d’y aller! Dans l’attente, je me mets à cuisiner italien à tout bouts de champs, que voulez-vous, cela m’aide à patienter…
 
 
Je ne pense pas que cette recette soit une « vraie » recette italienne, encore que, je n’en sais rien, mais l’ingrédient star est quand même un délicieux fromage italien! J’ai donc profité que j’avais un reste de fromage pour la réaliser. A la maison, nous sommes à la fois amateurs de purée et amateurs de fromage, donc je dois dire que nous nous sommes régalés!
 
J’ai trouvé cette recette sur le blog Cuisine et couleurs, elle attendait sagement d’être réalisée, et je ne regrette pas de l’avoir testée! Vous pouvez être sûrs que cette purée fera désormais partie de nos classiques!
 
Purée au gorgonzola

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Purée au gorgonzola

Ingrédients

  • 1 kg de pommes de terres à purée
  • 100 g de gorgonzola crémeux
  • 15 cl de lait2 échalotes
  • 1 gousse d'ail
  • 2 c. à s. d'huile d'olive 
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites cuire les pommes de terre dans un grand volume d'eau, départ eau froide, jusqu'à ce qu'elles soient tendres.
  2. Hachez grossièrement les échalotes et saisissez-les à feu vif à la poêle avec une cuiller à soupe d'huile d'olive pendant 3 minutes.
  3. Hachez l'ail et ajoutez-le dans la poêle puis prolongez d'1 minute.
  4. Réservez et laisser tiédir.
  5. Faites fondre le gorgonzola avec le lait dans une casserole.Réduisez les pommes de terre cuites en purée à l’aide d'un presse-purée.
  6. Ajoutez la crème au gorgonzola, mélangez pour obtenir une purée onctueuse Vérifiez l'assaisonnement.
  7. Ajoutez l'échalote et poivrez. Servez aussitôt.
 
Source d’inspiration :

Riz vert

Les beaux jours sont là… Ou presque! Dans le nord, on a souvent un doute sur la question, parfois le soleil se montre mais la température n’est pas au rendez-vous, parfois c’est l’inverse, mais globalement, je ne sais pas s’il faut tristement dire « merci le réchauffement climatique », mais nous avons de plus en plus de belles journées! L’année dernière, l’été a été particulièrement beau, et cet hiver a été ultra doux. Espérons que l’on continuera sur cette lancée avec un beau printemps!
 
 
Pour rendre hommage à notre belle planète qui se couvre petit à petit de verdure en cette saison, c’est donc une recette toute verte et pleine de délicieuses herbes que je vous propose. Ce riz vert est composé de salade cuite, de cerfeuil et de coriandre, ainsi que d’oignons nouveaux. C’est un pur concentré de nature, et surtout un pur régal, si je m’écoutais, j’en re-cuisinerais immédiatement !
 
 
Ce riz accompagnera à la perfection d’importe quel plat. Si vous avez besoin d’une petite cure de vitamines après l’hiver, cette recette est faite pour vous! 
 
 
Pour accompagner ce riz vert, vous pouvez cuisiner des brochettes de kebab ou des nuggets aux corn flakes par exemple. Il est aussi très bon tout seul pour un repas léger!
 
Riz vert

Riz vert

Ingrédients

  • 400 g de riz basmati
  • 180 g de feuilles de salade feuille de chêne
  • Un  bouquet de cerfeuil frais
  • 2 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • 1 gousse d'ail
  • 5 cl d'huile olive
  • 75 cl de bouillon légumes
  • 1/4 c. à c. de pâte de piment
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 oignons nouveaux
  • Sel

Préparation

  1. Faites cuire le riz 10 minutes à l'eau bouillante puis égouttez-le.
  2. Dans une poêle, faites tomber la salade 1 à 2 minutes avec 1 cuiller à soupe d''huile d'olive. Mixez-la avec le cerfeuil, la coriandre, les oignons nouveaux, le piment, l'ail et 12 cl eau.
  3. Faites chauffer 6 cl d'huile olive dans une sauteuse et faites-y revenir le riz 3 minutes, ajoutez le bouillon et le mélange de légumes mixés, et laissez cuire 15 minutes jusqu'à ce que le riz soit totalement cuit.

Cake à la crème d’abricots et amandes effilées

 
Il y a quelques jours j’ai eu la chance de recevoir grâce à Cuisine à l’Ouest un pot de crème d’abricot, une nouveauté des Confitures des 4 saisons, une entreprise d’Huelgoat dans le Finistère. Cette crème d’abricot des Confitures des 4 saisons est un tout nouveau produit, qui vient d’obtenir le prix de la meilleure nouveauté 2019
par l’association Produit en Bretagne. Elle contient principalement de la purée d’abricot, du 
beurre, du jaune d’œuf, du sucre.
 
 
Je ne sais pas si vous connaissez déjà ce produit, mais rien qu’à manger à la cuiller, c’est un pur délice que je vous recommande! Sa texture le situe un peu à mi-chemin entre une confiture et une pâte à tartiner, ce qui fait qu’elle peut être utilisée dans de nombreuses recettes.
 
Je me suis demandé comment j’allais utiliser cette petite merveille en cuisine, et j’ai pensé en fourrer un gâteau,  un peu dans l’esprit des petits goûters fourrés à la confiture que je mangeais parfois quand j’étais enfant, mais en format géant, parce que je suis grande maintenant!
 
J’ai donc réalisé un gâteau moelleux assez simple, que j’ai garni de crème d’abricots avant de le cuire. J’ai ensuite tartiné sur le dessus du gâteau de la crème d’abricots supplémentaire, de façon à faire adhérer des amandes effilées en décoration.
 
Au final, cela donne un gâteau très simple à réaliser, et à la délicate saveur d’abricots et d’amandes, un peu délice!
 
Si vous voulez en savoir plus sur ce produit c’est par ici
 
 
 

Cake à la crème d’abricots et amandes effilées

Cake à la crème d’abricots et amandes effilées

Ingrédients

  • 220 g de farine complète
  • 170 g de sucre roux
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 24 cl de lait végétal
  • 2 c. à c. d'extrait de vanille
  • 8 cl d'huile d'olive extra vierge
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 100 g de crème d'abricots!
  • Pour le dessus
  • 30 g d'amandes effilées
  • 50 g de crème d'abricots 

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180 ° C.
  2. Tamisez la farine dans un bol.Ajoutez le sucre, le bicarbonate de soude et le sel et mélangez.
  3. Ajoutez le lait, l'huile et le vinaigre et fouettez-le rapidement avec un fouet jusqu'à ce que tout soit bien mélangé.
  4. Graissez un moule à gâteau ronds et répartissez la pâte uniformément en déposant la crème d'abricots à mi hauteur avant de recouvrir du reste de pâte.
  5. Faites cuire au four pendant 30 minutes.Laisser tiédir, tartinez de crème d’abricots restante, saupoudrez d'amandes effilées.

Crème de chèvre, noix et figues

Pâques est souvent pour moi l’occasion de renouer avec les ingrédients frais et printaniers comme les fraises, les asperges, mais aussi les fromages frais : feta, mozzarella, chèvre frais… Quel plaisir de les retrouver après ces longs mois d’hiver!
 
 
Aujourd’hui, c’est une petite tartarinade au chèvre frais que je vous propose donc pour célébrer le Printemps. Accompagnée d’un peu de pain, de bâtonnets de carottes et de tomates cerise, elle fera un dip apéro très sympa et pas trop lourd pour votre repas de Pâques si vous êtes en recherche d’idées.
 
 
La purée ou pâte de noix se trouve en boutique bio très facilement et c’est un pur régal. On la trouve au même rayon que le tahin, la purée d’amandes… On en trouve aussi à bas prix chez Action, je pense que c’est un mélange de plusieurs noix et il est très bon. Si vous n’en avez pas et ne voulez pas en acheter, il vous suffit de mixer longuement le même poids de noix, jusqu’à ce qu’elles forment une purée la plus lisse possible. Faites juste des pauses avec votre mixeur, car cela peut prendre un peu de temps et la vitesse de mixage risque de chauffer les noix, ce qui abîmerait une partie de leurs bienfaits.
 

P.S. : Si vous êtes amateurs de chèvre, découvrez aussi ce chèvre frais à la rose, noisettes et poivre!

 
Crème de chèvre, noix et figues

Crème de chèvre, noix et figues

Ingrédients

  • 200 g de chèvre frais
  • 60 g de pâte de noix (ou de noix mixées finement)
  • 40 g de figues

Préparation

  1. Hachez finement les figues.
  2. Mélangez le fromage frais avec les figues et la pâte de noix dans un petit bol.
  3. Salez et poivrez.
  4. Servez avec des toasts ou des crackers.

Thé latte rooibos coco amandes

Voici le dernier ajout à ma routine du soir, un thé au lait au rooibos! Cette boisson pourrait être un parfait petit-déjeuner, sauf que j’avoue ne pas petit-déjeuner! Par contre j’adore les routines du soir : un plaid, un thé bien chaud, un petit carré de chocolat, j’aime me faire plaisir avant d’aller dormir!
 
Avez-vous des petits rituels du soir? Moi j’aime beaucoup profiter de ce moment pour me chouchouter. Je trouve que le coucher est vraiment un super moment, et quand on se détend avant de dormir, on optimise ses chances de passer une bonne nuit, et donc de se lever de bonne humeur le lendemain!
 
Donc, le soir, j’adore boire du thé est celui-ci, un rooibos amande coco, est vraiment une super découverte. J’avais en tête les latte super gourmands que l’on peut servir dans certains cafés, et je me suis dit qu’il devait être possible d’en faire une version au rooibos. J’ai préparé ce thé latte avec du lait de coco et du lait d’amande, pour rappeler les saveurs du rooibos. 


A propos de ce rooibos, je l’ai obtenu grâce à l’Étal aux épices. Ce thé a un subtil goût de noix de coco et d’amande grillés vraiment délicieux, j’en suis fan! Si vous voulez vous en procurer ou découvrir les autres thés proposés par l’Étal aux épices, c’est par ici!
 
Les rooïbos lattes sont très populaires dans les cafés en Afrique du Sud, ce qui est logique étant donné que la plante rooibos est originaire de ce continent. Les Sud-Africains utilisent le thé rooibos depuis des siècles. Aussi appelé thé rouge, le rooibos a une saveur à la fois fruitée et de noisette que vous risquez vite d’adorer. Petit bonus, le rooïbos est naturellement sans caféine, ce qui en fait un allié du soir ou de l’après-midi parfait. Aucun risque qu’il vous empêche de dormir!
 




J’avais déjà goûté du thé rooibos depuis de nombreuses années, mais je n’ai pensé à le préparer en latte que maintenant, et je ne suis pas déçue de mon test! C’est ma boisson chaude préférée à apprécier dans la soirée, bien que j’aie aussi tendance à en boire au réveil, mais sans lait.



Faire un rooibos latte est extrêmement simple. La première étape consiste à mixer tous les éléments (sauf le thé) ensemble. Ensuite, on fait chauffer le liquide dans une casserole avec le thé, et quand ça bout, on coupe le feu et on laisse infuser quelques minutes. C’est prêt!
 
 
Le sucrant est à adapter suivant vos préférences personnelles. Je préfère un filet de sirop d’agave ou de sirop de riz, mais tout autre type de sucre peut fonctionner. La première fois, mettez-le progressivement et goûtez, pour être sûrs que la quantité vous convient et de ne pas en mettre trop.
 
Au final, cette recette de thé au lait est rapide et facile, super saine car 100% végétale. En version latte comme je vous le propose ici, le rooïbos prend un goût de biscuit, très nourrissant et réconfortant, un peu comme une bonne barre de céréales aux fruits rouges. Il y a un léger côté croustillant grâce à la purée d’amandes ( du moins, la mienne, qui garde de petits bouts d’amande crunchy), c’est trop bon! Ce thé est rapide à faire, avec un mixeur vous n’en avez que pour quelques instants, et il mérite vraiment le détour.



J’espère que ma recette va vous réchauffer le cœur et vous permettre de passer une bonne soirée, une bonne journée, un bon après-midi… C’est vous qui voyez à quel moment vous buvez ce thé latte!
 
   
P.S. : Si vous aimez le thé, essayez aussi ce thé blanc coco goji maison!
 
Thé latte rooibos coco amandes

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 personne

Thé latte rooibos coco amandes

Ingrédients

  • 10 cl de lait d'amande
  • 5 cl de lait de coco
  • 10 cl d'eau
  • 5 g de thé rooibos coco amandes
  • 2 c. à s. de sirop de fleur de coco
  • 1 gousse de vanille
  • 1 c. à s. de purée d'amandes

Préparation

  1. Mixez le lait, l'eau , les graines de vanille et la purée d'amandes.
  2. Versez dans une casserole, déposez- y le thé lacé dans une boule à thé, la gousse de vanille, et amenez à  ébullition.
  3. Quand le lait commence à bouillir, arrêtez le feu, couvrez et laissez infuser  3 minutes. Sucrez à votre goût et buvez.