Archives par mot-clé : Voyage

Ma décoration de printemps avec Posterstore

Je vous avais parlé il y a quelques mois du site poster Store, sur lequel j’avais commandé de très belles affiches. J’en suis encore aujourd’hui très contente! La décoration de ma maison suit son cours, et j’avais d’autres pièces à égayer. Voici donc aujourd’hui une nouvelle sélection et idées déco que je vous présente ! Pour ceux qui ne connaissent pas, le site Poster Store  est une marque scandinave qui propose un énorme choix de posters et cadres déco. Ils proposent des affiches de qualité noir & blanc, des photographies sur le thème du voyage, de la nature, des citations…
 
 
Des cadres sont aussi proposés pour compléter le tout, avec des contours bois, noir, ou métal (doré, argenté, cuivré). Il y en a pour tous les goûts! Leurs affiches sont imprimées localement par l’imprimerie la plus renommée de Suède : Exakta Stockholm, qui a reçu le label écologique Nordic Swan Ecolabel, le label suédois de la

production écologique et durable, et certifiées FSC et PEFC. Les certifications garantissent que le bois utilisé pour nos
posters provient de forêts gérées de manière responsable et
répondant aux normes environnementales et sociales les
plus strictes.

 

Depuis 1 an et demi, je réaménage plusieurs pièces de ma maison pour qu’elles puissent trouver leur utilité et soient à mes goûts. Si mon salon et mes pièces à vivre sont à peu près finies, j’ai encore du travail de déco et quelques travaux dans mes couloirs et mes chambres d’amis. J’avais aussi quelques cadeaux à faire, et les cadres m’ont semblé être une idée parfaite!
 
 
Découvrez ci-dessous la décoration que j’ai choisie pour chaque pièce!
 

Pour une chambre d’ado

J’ai choisi ce visuel très graphique et coloré pour égayer une chambre d’ado. Le cadre est en cuivre, ultra tendance.
 
 

Pour une chambre de fille 

Pour une petite fille de 8 ans, une déco nature avec une alternance de feuillages verts et d’un lion en noir et blanc vont donner un côté graphique et moderne à la fois.
 
 

Pour des plus petite filles

Pour ma fille qui a maintenant 6 ans, j’ai choisi ce joli cadre baleine qui va à la perfection dans sa chambre! Ce hérisson va rejoindre la chambre d’une autre petite fille de tout juste 1 an prochainement.
 
   
 

Pour passer mon salon en mode estival

Mon salon est toujours décoré de plusieurs cadres de différentes tailles. Pour donner une touche plus fraîche et colorée à la pièce avec le retour des beaux jours, j’ai simplement remplacé deux cadres sombres par deux autres plus lumineux, qui représentent des lieux d’Italie où je me suis rendue par le passé. Il me suffit de les regarder pour raviver de super souvenirs!
 
 
 

Envie de découvrir poster store?

Si vous souhaitez découvrir cette boutique et offrir ou vous offrir quelques cadres, je vous propose un code promo hyper avantageux :

 
35% de réduction sur les posters (hors catégorie sélection). Non cumulable avec d’autres promos. Valable jusqu’au 23/05.
 
Pour cela, saisissez le code : NOTPARISIENNE_35 lors de votre commande!
 
Et vous, accordez-vous de l’importance à votre déco murale? Avez-vous des projets de déco prochainement?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité d’Italie : Farinata

Lorsque je me suis promenée cet été en Italie et particulièrement dans les rues de Gênes, j’ai été frappée par le nombre de vitrines de boulangerie et de restaurant qui propose et la farinata. Moi qui suis une fan de cuisine italienne, moi qui teste toutes les spécialités italiennes que je trouve, moi qui feuillette tous les livres de cuisine italienne que je vois, comment se faisait t-il que je n’aie jamais entendu parler de cette spécialité avant ? Nous ne sommes pas restées assez longtemps en Italie pour que je puisse goûter cette fameuse farinata, mais régulièrement elle se rappelait à moi… J’étais vraiment déçue à la fin du voyage de n’avoir pas pu la tenter!
 
 
 
Aussi, la première chose ou presque que j’ai faite en rentrant, fut de me noter cette idée afin de la reproduire plus tard. Lorsque j’ai regardé les ingrédients nécessaires, bonne surprise ! Il ne fallait aucun d’ingrédients compliqué à part la farine de pois chiches, que j’avais justement dans mes placards ! Je n’avais donc aucune excuse pour ne pas m’y mettre.
 
 
La farinata est très simple à réaliser, mais elle demande de s’y prendre un peu à l’avance car la farine doit tremper quelques heures. Il est recommandé d’écumer la mousse qui se forme à la surface de l’eau de trempage. Au début, j’ai vu des petites bulles juste après avoir mélangé, et je les ai donc enlevées, mais en réalité après une heure d’attente, il y a une sorte d’écume qui se forme et c’est plutôt celle-ci qu’il faut enlever !
 
 
La cuisson se passe très facilement au four, il faut juste avoir un plat adapté en format, d’environ 28 cm de diamètre. La farinata est délicieuse servie bien chaude, saupoudrée de poivre et d’un peu de fleur de sel, je l’ai adorée comme ça. Ensuite, on peut la réchauffer au micro-ondes, mais c’est quand même moins sympa. Je l’ai terminée à l’apéro coupée en dés, ça passait bien.
 
La prochaine fois, je testerai une version aromatisée, aux olives ou aux tomates séchées par exemple. 
Pour cette recette, utilisez une poêle en aluminium légère de 28 cm de diamètre environ.
Dans la recette j’indique d’enlever l’écume, qui se forme à la surface durant l’étape de trempage de la farine de pois chiches. Cela doit  éviter que la farinata ne s’assombrisse pendant la cuisson.
 
La farinata est excellente chaude et fumante, mais elle se conserve 3 jours au réfrigérateur. Vous pouvez alors la réchauffer au micro-ondes ou au four!
 
 
Source d’inspiration :
https://www.tavolartegusto.it/ricetta/farinata-di-ceci-la-ricetta-originale/

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Découvrez 15 épices de la cuisine du monde

Photo Mike McBey @Flickr

En bonne passionnées d’épices, j’en ai un nombre invraisemblable dans mes placards. Parmi elles, il en a certaines que j’utilise tous les jours, d’autres plus rarement, mais j’adore avoir le choix et me renseigner sur chacune pour savoir comment les utiliser. Comme j’aime la cuisine du monde, aujourd’hui je vous propose un petit voyage à travers certaines épices typiques de pays du monde! C’est parti pour le voyage!

Antilles : colombo

Le colombo de poulet est un plat typique des Antilles. ce mélange d’épices, assez proche du curry, est composé de coriandre, curcuma, piment doux, cumin, fenugrec, gingembre.

Allemagne : cannelle

La cannelle est typique de l’Allemagne et notamment de ses spécialités de Noël comme les pains d’épices. Les marchés de Noël sentent la cannelle à plein nez! Mais j’aurais aussi pu citer le Portugal! Une grande partie des desserts portugais sont saupoudrées de cette épice divine!

 

Cambodge : cardamome

La cardamome est très présente dans la cuisine asiatique et indienne, mais elle est réellement typique du Cambodge. En effet, c’est une espèce endémique qui pousse à l’état sauvage dans la chaîne des cardamomes au Cambodge.


Photo Maxpax @Flickr

Chine : 5 épices

Le 5 épices évoque la cuisine chinoise.  Il n’y a pas deux mélanges identiques mais il contient généralement de l’anis, du fenouil, de la coriandre, du poivre de Sichuan, des clous de girofle… Et ne se limite pas forcément à 5 épices!

 

Grèce : menthe

La menthe s’apprécie dans les desserts, les entrées et les boissons. Elle permet notamment de réaliser le délicieux tzatzíki.

Hongrie : paprika

En Hongrie on a l’impression que tout est parfumé au paprika, et il est vendu partout sur les marchés. Là-bas, il a longtemps été le remplaçant du poivre, trop cher pour le peuple. Il permet notamment de réaliser la délicieuse goulash.

Inde : curry

Le curry n’est pas à proprement parler une épice mais un mélange d’épices, dont il existe de nombreuses variantes, plus ou moins pimentées. Ce mélange sert à réaliser les plats du même nom comme le curry rouge ou le curry aux oeufs.

Italie : Basilic

Le basilic est un emblème de l’Italie à lui tout seul, et il parfume aussi bien les plats de pâtes, les pizzas, les risottos ou entre dans la composition du fameux pesto ou de la salade tomate mozzarella. J’en suis fan et je pourrais en mettre partout!

Japon : gingembre

Le gingembre se trouve dans de nombreuses cultures, et notamment dans la cuisine japonaise. Mariné, il accompagne les sushis. Il est aussi souvent utilisé dans les sauces, les marinades, les soupes ou même pour parfumer le riz et les poissons.

Liban : sésame

Le sésame est très présent dans la cuisine libanaise, puisqu’il compose notamment le tahin, ou pâte de sésame qui sert elle même à faire le houmous. Il permet aussi de composer le zaatar, un condiment qui peut remplacer le sel et parfumer les plats.

Malaisie : curcuma

Le curcuma est connu pour sa jolie couleur. Il est originaire d’Inde et de Malaisie et entre donc dans beaucoup de recettes de cette zone géographique. parmi les recettes originaires de là-bas, il existe un curry malaisien, le curry rendang, le poulet capitan ou le poulet à la malaisienne par exemple. 

Maroc : ras el hanout

Le ras el hanout est un mélange typique du Maroc qui peut être composé d’une vingtaine d’épices ou même beaucoup plus. Ce mélange bien parfumé et plus ou moins piquant est parfait dans les couscous, tajines, pastillas, ou dans les plats de légumes marocains.


Photo Clyde Robinson @Flickr

Scandinavie : Aneth

L’aneth m’évoque toujours la Scandinavie, il est très présent là-bas et notamment et notamment au saumon mariné, la betterave marinée, les sauces au skyr et aux petites herbes ou encore celles au raifort… Il faut l’utiliser à petite dose, sinon il peut vite prendre le dessus sur els autres ingrédients.

 

Thaïlande : coriandre

La coriandre est sans doute mon herbe favorite et surtout dans sa version fraîche! Elle parfume de nombreux plats d’Asie et de Thaïlande en particulier.

Voilà un aperçu de mes cuisines et épices du monde préférées. Et vous quelles sont vos épices chouchou?

Turquie : cumin

Le cumin est présent dans beaucoup de cuisines mais j’avais envie de vous parler de la cuisine turque, une cuisine dont je suis folle. La Turquie produit du cumin, et le met à l’honneur dans de nombreux plats de viande et notamment avec du bœuf haché comme dans les keftas.

Et vous, quelles sont vos cuisines du monde et vos épices favorites?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Thé : mettez-vous au bio !

Aimez-vous le thé ? Moi j’en suis fan depuis longtemps, et j’en consomme vraiment beaucoup. Pour tout vous dire, il m’arrive d’en prendre au petit-déjeuner, au goûter, le soir… Ou à n’importe quel moment de la journée. C’est devenu pour moi un compagnon de tous les instants, qui m’aide à prendre une petite pause détente et à me relaxer, à savourer l’instant présent… Parmi mes thés favoris : le thé chai, le thé Earl grey, le thé russe à la bergamote, le thé matcha du Japon, le thé aux agrumes, le thé au lait… C’est bien simple, je les aime tous, ou presque ! Depuis plusieurs années, je me suis mise à consommer principalement du thé bio, et aujourd’hui, je vous explique les raisons de ce choix. Pourquoi opter pour les labels bio ?

Pourquoi opter pour le thé bio ?

A notre époque, en tant que consommateurs “conscients”, nous sommes nombreux à rechercher le label « bio » lors de nos achats. Bien que les produits biologiques présentent un certain nombre d’avantages, l’étendue de ces avantages n’est pas toujours évidente pour nous.
 
En ce qui concerne le thé biologique par rapport au thé conventionnel, vous pourriez vous demander : quelle est véritablement la différence ? Qu’est-ce qui fait du thé biologique un choix plus judicieux que le thé conventionnel et pourquoi est-ce important ? Aujourd’hui, je vous partage donc mes raisons de choisir d’acheter et de boire de préférence du thé bio.
 
Globalement, la vraie différence entre le thé classique et le thé bio concerne principalement la façon dont les feuilles, épices et/ou herbes qui le composent sont cultivées, collectées, et traitées tout au long du circuit entre leur lieu de récolte et le consommateur final, c’est à dire nous. La fabrication du thé bio repose sur des processus écologiques, le respect de la biodiversité et des cycles adaptés aux conditions locales, plutôt que sur l’utilisation d’intrants ayant des effets néfastes. L’agriculture biologique du thé allie tradition, innovation et science pour profiter à l’environnement et promouvoir des relations équitables et une bonne qualité de vie pour tous.
 
Le thé bio est un thé qui n’a pas été mis en contact avec des produits chimiques ou des pesticides durant l’intégralité de sa vie. On le reconnaît généralement à un logo bio présent sur l’emballage,
AB plus précisément, lorsque le label est établi en France, comme le thé bio proposé par thes-traditions.com qui propose une sélection bio de thés aux fruits, aux fleurs ou encore aux épices.
 
Le thé non bio, ou thé conventionnel contient fréquemment des fertilisants chimiques, des pesticides, des fongicides, des herbicides. C’est tout ce que l’on évite de consommer en optant pour le thé bio. Ces produits chimiques ont des effets nocifs non négligeables sur l’environnement, les agriculteurs et les consommateurs qui peuvent en ingérer des résidus. Les méthodes conventionnelles de culture du thé permettent de maximiser la production à court terme, mais il y a un coût environnemental et humain significatif. Découvrez ci-dessous pourquoi boire du thé bio est important.
 
 
 

Consommer moins de pesticides en buvant du thé bio

Contrairement aux fruits et légumes que l’on rince ou épluche, les feuilles de thé ne sont jamais rincées avant d’être infusées. C’est pourquoi il est très important de choisir un thé bio issu de l’Agriculture Biologique afin de ne pas retrouver un grand nombre de pesticides et de produits chimiques dans sa tasse.

Bio : respecter le travail des cultivateurs de thé

Avec le thé bio, les cultivateurs de thé dans les pays producteurs n’ont pas à manipuler de produits chimiques et toxiques. Ils préservent donc leur santé. Également, de nombreux producteurs bio adhèrent à des coopératives qui visent à créer de l’autonomie pour les agriculteurs. Choisir de consommer du thé biologique cultivé par de petits agriculteurs revient ainsi à soutenir tout un système de production alternatif. Le thé conventionnel, cultivé avec la production de masse à l’esprit, repose sur le modèle de plantation massif, ce qui est non seulement mauvais pour l’environnement, mais aussi mauvais pour les agriculteurs. Ce système d’exploitation soumet les agriculteurs à des conditions de vie et de travail dangereuses, et ce, au profit des propriétaires de plantations.

Protéger l’environnement en optant pour le thé bio

Vous protégez l’environnement grâce au thé bio. En général, le thé biologique est cultivé dans de petites fermes biodiversifiées, tandis que le thé conventionnel provient de grosses plantations en mono culture. Les petits agriculteurs favorisent la biodiversité en utilisant des méthodes d’agriculture biologique et biodynamique, permettant à la faune et à la flore locale de s’épanouir aux côtés de la culture du thé.
 
Le thé conventionnel étant cultivé de manière à donner la priorité à la production de masse à court terme, il est cultivé dans des plantations à grande échelle dédiées uniquement à la culture du thé. Ces plantations constituent de grandes parcelles de terre, éliminant toute variété de vie végétale et animale. La monoculture dépouille le sol de nutriments, détruit les forêts et laisse la faune sans endroit pour vivre. À long terme, cela n’est pas viable et crée des dommages durables à la terre. De manière générale, une alimentation bio associée à une bonne hygiène de vie a également été reliée à une réduction du risque de cancers.
 

Le thé bio est-il plus cher ?

Il y a quelques années, je remarquais un gros écart de prix entre le thé conventionnel et le thé bio. Mais en se généralisant, le bio a revu ses prix à la baisse et on trouve du très bon thé bio, aux parfums variés, à des prix raisonnables et surtout avec une composition saine.
 
Voilà selon moi de nombreuses raisons d’arrêter le thé conventionnel au profit du thé bio. Les prix n’étant par ailleurs pas très différents, je ne vois plus aucun frein qui m’empêche de consommer de meilleurs produits pour mon corps ! Et vous, quels sont vos thés favoris ? Êtes-vous plutôt attirés par le thé bio, ou pas ? Et plutôt thé en sachet ou thé en vrac ? Vous pouvez lire également : voyage gourmand à Strasbourg : que manger ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gratin de pâtes façon poutine

Connaissez vous la poutine? C’est une préparation canadienne à base de frites, de cheddar et de gravy, une sauce typique et traditionnelle que l’on trouve aux Etats-Unis et au Canada. Inutile de vous dire que ce plat est délicieux mais aussi très très riche. J’ai eu la chance d’en goûter lors d’un voyage au Canada et j’avais très envie d’en refaire une fois revenue en France.
 
Après ce voyage, je ne pouvais m’empêcher d’imaginer des variantes de poutine à base de tout et n’importe quoi! A tel point que je me suis dit qu’une variante sans frites mais avec des pâtes pourrait être sympa. C’est un peu moins riche, ce qui est plutôt intéressant !
 
 
 
La réalisation de cette recette est plutôt simple. Il suffit de préparer un bon stock de cette sauce onctueuse et parfumée, de la verser sur un plat de pâtes, de couvrir de cheddar et d’enfourner. 
 
 
Vous n’obtiendrez pas une version 100% authentique, je préfère vous prévenir. Le fromage utilisé au Canada est introuvable ici. Là-bas, on trouve une variété de fromage “en grains” : le fromage forme de petites pépites, c’est délicieux et un peu différent de notre cheddar d’ici… Mais on fait avec les moyens du bord et ça n’en reste pas moins délicieux!
 
Je coupe donc mon cheddar grossièrement pour obtenir un peu cet effet de grains, même si bien sûr, la différence ne se situe pas que dans la forme.
 
 
J’ai utilisé des oignons frits tout faits pour gagner du temps, mais vous pouvez les faire maison, c’est très simple.
 
Pour les pâtes, j’ai choisi d’utiliser des torti car leur forme permet de bien enrober de la sauce partout, mais des penne ou des coquillettes pourront convenir aussi!
 
Dans cette sauce, on utilise des petits légumes que l’on filtre à la fin, ils sont là seulement pour donner du goût à la sauce. Mais vous pouvez les laisser, si vous aimez, ou les servir en accompagnement ou encore les réutiliser dans une autre recette. Ne les jetez pas en tout cas, ils sont délicieux!
 
Si la sauce est trop épaisse, vous pouvez ajouter de l’eau et la désépaissir facilement. Vous pouvez la préparer la veille et la conserver au frais. Elle va se figer, mais elle retrouvera son onctuosité quand vous la ferez réchauffer à feu doux, aidée d’une goutte d’eau encore une fois si besoin !
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité de Serbie : soupe de pommes de terre épicée

Connaissez-vous la cuisine Serbe? Je pense que je connais la réponse pour beaucoup d’entre vous, car elle n’est pas très connue chez nous! J’ai beau vivre dans une grande ville, je n’ai jamais vu de restaurants de spécialité de ce pays d’ailleurs!
 
 
 
Comme j’aime voyager en cuisine (c’est même le but de départ de ce blog à mes yeux!) j’ai voulu découvrir la Serbie à travers une recette traditionnelle.
 
 
Après quelques recherches, je suis tombée sur une recette de pommes de terres épicées. Comme j’adore les pommes de terre et les épices, ce plat semblait fait pour moi! Et il s’avère que c’était le cas, il était délicieux!
 
 
En Serbie, ce plat se nomme Ljuta krompir čorba, mais je vous propose qu’on l’appelle simplement soupe de pommes de terre épicée, c’est plus facile à prononcer!
 
Ces photos sont un peu anciennes et pas très appétissantes, mais ne vous y trompez pas, nous nous sommes régalés!
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Crème de haricots blancs

Vous connaissez mon amour pour les tartinades, et si elles sont les stars de l’été, je ne les abandonne pas totalement au retour des mauvais jours.
 
  
  
Bien sûr, le tzatzíki ou le caviar d’aubergines nécessitent des légumes d’été, et je respecte les saisons pour en consommer. Par contre, il existe plein de tartinades aux légumes secs qui se prêtent parfaitement aux périodes hivernales. Le houmous, à base de pois chiches, est le plus connu, mais il existe aussi des tartinades aux haricots rouges, ou aux haricots blancs, comme celle que je vous propose aujourd’hui . J’avais découvert cette idée lors d’un voyage en Roumanie, l’utilisation de ce légume sec sous forme de tartinade est très fréquente là-bas ! 
 
 
Cette version n’est pas la traditionnelle tartinade roumaine, que je vous proposerai une autre fois. C’est une petite invention simple à partir de produits du placard. Elle a parfaitement rempli son job : nous régaler ! 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Ma nouvelle déco avec Poster store

Je vous propose aujourd’hui un article qui sort un peu de l’ordinaire, puisque j’ai eu l’occasion de tester récemment un site de déco, et plus précisément d’affiches, dont je voulais vous parler. Je sors rarement du thème de la cuisine sur ce blog, mais je me suis dit que cette thématique pourrait vous plaire si vous êtes en recherche d’idées cadeaux pour les fêtes, et puis, rien n’empêche de décorer sa cuisine, pas vrai? Le site Poster Store  est une marque scandinave qui propose un large choix de posters et de cadres, et comme j’ai pas mal de projets dans ma maison, cela m’a semblé le bon moment pour le tester et vous en parler dans cet article. Ils proposent des superbes affiches noir & blanc, des photographies sur le thème du voyage, de la nature, des citations… Des cadres sont aussi en vente, avec des contours bois ou métal (doré, argenté, cuivré).
 
 
 
Pour le moment, la décoration n’est pas encore terminée, j’y vais progressivement pour bien réfléchir à ce que je veux mais le confinement va sans doute m’aider à accélérer tous ces petits travaux d’aménagement que je veux faire depuis longtemps.
 
Découvrez ci-dessous la décoration que j’ai choisie pour chaque pièce!
 

Ma chambre

Comme j’adore l’univers d’Harry Potter, j’ai choisi des affiches qui m’évoquent de loin l’univers de cette saga : cerf, chouette, train qui traverse la campagne britannique… 
 
 

Ma chambre d’amis

Pour cette pièce, j’ai choisi de mettre à l’honneur la nature et les animaux, avec des visuels en gros plans de bouleaux, une vue d’arbres prises du dessus et un loup. On se croirait un peu au Canada non?
 
 

Mon bureau

Mon bureau est l pièce la plus girly de l maison et bien sûr celle qui m’est le plus personnelle. J’ai choisi pour cette pièce une vue de la lune, des feuilles d’eucalyptus et une citation de Roald Dahl, un de mes auteurs favoris.
 

Mon couloir

J’ai toujours voulu décorer mon couloir avec un patchwork de cadres liés aux voyages que j’ai pu effectuer. j’ai donc repéré quelques jolies pièces, à compléter par des photos de mes propres voyages un peu partout dans le monde. de quoi se ressourcer et rêver alors qu’on ne sait pas quand on pourra recommencer à voyager par les temps qui courent! 
Si vous souhaitez découvrir cette boutique, je vous propose un code promo hyper avantageux : 40% sur les posters (hors catégorie sélection). Non cumulable avec d’autres promos. Valable du 01/12 au 22/12 inclus.
 
Pour cela, saisissez le code : notparisienne35 lors de votre commande!
Et vous, accordez-vous de l’importance à votre déco murale? Avez-vous un thème par pièce ou vous agrémentez les murs au gré de vos coups de cœur?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Canapés au fromage de brebis et confiture de cerise noire

Je suis une folle de confiture de cerises noires, cette spécialité divine que l’on trouve dans le sud ouest de la France et qui sert entre autres à réaliser le gâteau basque.
 
  
 
 
 
J’ai eu la chance de pouvoir en recevoir un pot grâce à l’épicerie fine en ligne Le goût de nos régions
 
Le goût de nos régions est une épicerie fine en ligne qui propose un large choix de spécialités culinaires venant des 4 coins de notre beau pays :
 
 
– L’Alsace Lorraine (pain d’épices, kougelhopfs, bière alsacienne , bergamotes de Nancy, nonnettes…)
– La Bretagne (fleur de sel, caramels, tartare de la mer aux algues, du chouchen, palets bretons, galettes bretonnes…)
– le Rhône-Alpes et l’Auvergne (crozets de Savoie, confiture, nougat, lentilles vertes du Puy AOP, clairette de Die…)
– Les Hauts-de-France (bêtises de Cambrai, chuques du Nord, gaufrettes, bière ch’ti…)
– La Provence et la Corse (huile d’olive, caviar d’aubergine, tapenade, des herbes de Provence, confiture, riz de Camargue, calissons…)
– le Sud-Ouest (haricots tarbais, violettes de Toulouse, pruneaux d’Agen,…)…. 
 
 
Ce qui m’a plu dans ce site, c’est qu’il s’agit de produits du terroir fabriqués de manière artisanale par des petits producteurs locaux. 
Le goût de nos régions propose aussi bien ces spécialités régionales à l’unité qu’en paniers garnis. Les paniers garnis peuvent être composés soi-même ou sont également déjà composés, sous forme de coffrets cadeaux. 
 
 
Si vous êtes vous aussi tentés, vous pouvez vous procurer ces produits et même aussi de super coffrets illustrant ces régions qui pourraient faire de très beaux cadeaux lorsque l’on est en panne d’inspiration ! J’ai d’ailleurs une petite surprise : vous pouvez bénéficier de 10% sur votre commande jusqu’au 31 décembre 2020 avec le code : notparisienne10. Noël approche, pensez-y. 
 
De mon côté, je vais me régaler de confiture de clémentines, de crozets de Savoie et de tartare de la mer entre autres, et aujourd’hui c’est avec une confiture de cerises que j’ai ouvert le bal!
 
 
Je vous propose donc une petite recette rapide et délicieuse pour l’utiliser. Cette confiture est traditionnellement servie pour accompagner les fromages de brebis, cela permet de confectionner des toasts délicieux et très rapides à faire! 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Spécialité allemande : Mohne kase kuchen

Lors d’un voyage à l’étranger, je ne sais plus trop où mais c’était à l’est, j’ai ramené des graines de pavot. Quand je vous dis que j’en ai ramené, il ne s’agit pas des petits sacs d’épices que l’on vent en France, non. J’ai ramené un énoooorme sac de graines de pavot, un peu comme un paquet de farine mais plus léger car les graines ne pèsent pas grand chose.
 
 
Dans de nombreux pays de l’est, les graines de pavot sont très présentes en pâtisserie, notamment en Pologne. Ils les commercialisent donc à des prix défiant toute concurrence et dans des quantités inhabituelles chez nous. 
 
 
Une fois rentrée en France, je me suis retrouvée avec toutes ces graines sur les bras et je me suis bien creusé la tête pour trouver quoi en faire. Si je m’étais contentée d’en saupoudrer sur mes pains à burger, il m’aurait fallu 10 ans pour venir à bout de ce stock de graines!
 
 
J’ai fini par trouver une sorte de cheesecake allemand qui contient ne grosse couche de graines de pavot. ce gâteau a été une découverte vraiment délicieuse et j’en suis tombée amoureuse.
 
Si vous avez des graines de pavot à écouler, ne cherchez plus, cette recette est parfaite!
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 7