Cassolettes de champignons et oeufs au four

Je suis de retour avec une nouvelle recette aux champignons! Suis-je mono maniaque? Oui, sans aucun doute! Je ne résiste pas aux champignons, surtout à l’approche des jours plus froids! Je me dis d’ailleurs que j’adorerais aller en ramasser moi-même dans la forêt, mais je ne connais malheureusement pas de bons endroits pour le faire dans ma région, et il faut bien avouer que je n’y connais rien. Je serais capable de m’empoisonner avec un champignon vénéneux! 
 
 
En attendant de devenir une experte en la matière, je fais parfois  pousser des champignons chez moi, avec des kits qu’il suffit d’arroser régulièrement. C’est vraiment génial de voir sa récolte pousser jour après jour, et c’est très facile, même quand on n’a pas la main verte! J’ai déjà fait pousser des pleurotes roses et des shiitakés, je pense la prochaine fois essayer des cèpes si j’en trouve.
 
 
Pour la recette que je vous propose aujourd’hui, pas besoin d’espèces rares de champignons en tout cas : elle se réalise avec de simples champignons de Paris et c’est un pur régal.
 
J’ai réalisé cette recette dans des plats individuels pour pouvoir faire le service plus facilement, mais si vous ne disposez pas de plats adaptés, vous pouvez utiliser un plat à gratin et servir chaque assiette ensuite.
 
  
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Gâteau chocolat poires

Septembre marque le retour des poires, et ce n’est pas pour me déplaire. J’avais repéré il y a quelques mois un gâteau plus que tentant sur un blog que j’aime beaucoup, Marlyzen, et je n’attendais que cette rentrée des classes pour le tester à mon tour et vous en parler.
 
 
Comme je n’utilise plus d’œuf dans mes pâtisseries, j’ai simplement adapté la recette de Marlyse afin d’obtenir une pâte assez similaire à la sienne, mais qui n’en contient pas. J’ai pour cela mes petites habitudes et cet appareil très simple à réaliser est vraiment bluffant. J’ai ensuite mis des poires et le même glaçage que Marlyse, et le résultat fut à la hauteur de mes espérances!
 
 
Au niveau du goût, je vous dirai simplement que j’ai servi ce gâteau à des enfants qui m’ont dit ne pas aimer les gâteaux au chocolat, et qui n’ont eu aucune gêne à retourner leur veste 5 minutes plus tard en me redemandant une part… C’est signe qu’il est bon, non?
 
  

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment profiter à fond du mois d’octobre?

Photo Ian Sane @Flickr
 
Le mois d’octobre est là… Si beaucoup d’entre nous regrettent la fin de l’été, je trouve qu’il y a beaucoup de points positifs dans ce mois, et qu’il peut être vraiment chouette sur de nombreux aspects.  Je vous partage ici mes idées pour profiter au maximum du début d’automne.
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois d’octobre :
 

Regardez les feuilles des arbres

Les arbres prennent à cette période très jolies couleurs et leurs feuilles tapissent le sol. C’est le moment d’en prendre plein les yeux, de réaliser de jolies photos, de ramasser pourquoi pas quelques feuilles et quelques marrons ou noisettes pour décorer votre centre de table. Si vous avez des enfants, ils peuvent profiter de cette jolie saison pour démarrer un herbier et essayer d’identifier les arbres auxquelles appartiennent les feuilles ramassées.

    
Photo Ian Sane @Flickr

Célébrez Halloween

Si vous aimez fêter Halloween, vous avez beaucoup à faire ce mois-ci. Commencez par choisir les costumes de toute la famille. Concentrez-vous ensuite sur l’organisation d’une fête adaptée aux enfants avec certaines activités à thème, telles que le découpage de la citrouille. Préparez aussi vos stocks de bonbons pour le ramassage du jour J, si vous vivez dans un quartier où cette tradition est pratiquée. 


Photo Lisa Zins @Flickr

Fêtez le jour des végétariens

Que vous soyez végétariens ou non, il y a une journée qui peut mettre tout le monde d’accord, c’est la journée du végétarisme. Pourquoi ne pas essayer de manger végétarien toute cette journée? De nos jours, vous pouvez trouver une version végétarienne de presque tous les plats, du hachis parmentier au hamburger. Souvent, les versions végétariennes sont plus saines que les versions originales. En cette période de prise de conscience écologique, faites preuve de créativité et essayez des recettes végétariennes et la viande ne devrait même pas vous manquer!


Photo Personal Creations @Flickr

Mangez  des nachos

Le 21 octobre, c’est la journée mondiale des nachos. Je crois que je n’en ai jamais autant mangé que cet été au Canada et désormais, je suis accro! Qu’ils soient garnis de haricots rouges ou de fromage et de guacamole, épicés ou plus doux, une chose est sûre,  ils sont toujours délicieux.


Photo John Ong @Flickr

Cuisinez de la citrouille

Avec Halloween, octobre est le mois de la citrouille! Les utilisations de cette jolie courge sont presque illimitées. En version sucrée, mélangez la chair de votre citrouille à des muffins, des tartes ou un gâteau aux carottes pour une saveur fraîche et de saison. En version salée, la citrouille fait de délicieuses soupes, purées ou tartes. Même les graines peuvent être réutilisées, assaisonnées pour l’apéro par exemple!


Photo Thad Zajdowicz @Flickr

Voilà mes idées pour faire d’octobre un mois vraiment unique! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Appletini

Depuis quelques mois, je suis devenue une inconditionnelle des cocktails. Avant, même si je trouvais ça bon, je voyais surtout un aspect négatif : il manque toujours quelque chose dans le placard pour les réaliser, et quand on doit acheter une à deux bouteilles d’alcool, cela coûte vite très cher, sans compter que l’on n’utilisera pas tout et qu’il nous restera ensuite de nouvelles bouteilles à finir!
 
 
Désormais , j’ai décidé de prendre les choses dans le sens inverse : je pars des ingrédients dont je dispose et je cherche quel cocktail je peux faire avec sans acheter aucun ingrédient complémentaire, à l’exception éventuellement d’un jus de fruit ou d’un sirop peu cher.
 
De cette façon, les cocktails m’aident à vider mes placards des vieux fonds d’alcool que l’un ou au l’autre de mes amis a ramené pour une soirée et que je ne buvais jamais. Je crois que certaines de mes bouteilles sont bonnes à mettre dans des musées tant elles sont vieilles!
 
J’ai donc instauré la tradition du cocktail du samedi : chaque samedi , je teste un cocktail différent à base des ingrédients de mes placards, qui avouons-le, sont bien fournis, ça aide.
 
 
Récemment, j’ai réalisé que j’avais tous les ingrédients pour réaliser un appletini. C’est un cocktail dont j’ai souvent entendu parler dans les séries télé. Il est notamment cité dans How I met Your Mother, où le héros Ted Mosby en commande un tout en prenant la peine de préciser qu’il n’est pas gay au nouveau petit ami de son ex… Est-ce donc un cocktail considéré comme « girly »? En tout cas, mon compagnon l’a apprécié lui aussi. On le voit aussi cité dans Community, dans Scrubs, dans Modern family, autant de séries humoristiques que j’aime beaucoup, les connaissez-vous?
 
J’ai donc testé ce fameux cocktail et il est vrai qu’il est super bon. Je ne sais pas si cette version est exactement celle que l’on sert aux Etats-Unis, je doute qu’ils trouvent du Calvados facilement là-bas… Mais franchement, c’est un pur délice pour les amateurs de pommes!
 
 
 

Source d’inspiration :

http://www.absolutdrinks.com/en/drinks/appletini/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Corolles oignon chorizo

Aujourd’hui, je vous propose de jolies corolles qui feront une entrée parfaite. Le chorizo est le genre d’ingrédient qui réconcilie tout le monde. Je ne connais personne qui ne l’aime pas!
 
J’en prépare souvent à l’apéritif sous forme de palmiers apéro au chorizo, et en général il suffit de quelques minutes pour que tout soit englouti.
 
 
Ici le format est plutôt adapté pour une entrée, ou alors, si vous en servez plusieurs par personne, cela peut vous faire un plat à accompagner d’une belle salade verte.
 
Pour cette recette, j’utilise ce que j’appelle de la sauce tomate cuisinée, c’est à dire pas de la pulpe de tomate pure, mais les sauces toutes faites où il y a déjà quelque épices, comme du basilic.. N’importe quelle sauce à la tomate de votre choix fera l’affaire, même une bolognaise, ou une ratatouille, pourquoi pas.
 
 
Ces corolles au chorizo sont un exemple de recette facilement déclinable pour utiliser les restes du frigo : on peut y mettre un reste de bœuf, de poulet, de lardons, un peu de fromage, remplacer le poivron par un autre légume de saison… C’est le genre de recette qui me plaît car elle est vraiment modifiable et adaptable à l’infini!
 
Le résultat est délicieux et présente bien, c’est le genre de recette que nous adorons manger en cette saison!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Mini tourtes aux knacks et pommes de terre

Connaissez-vous l’Alsace? J’ai visité Strasbourg il y a 2 ans à l’occasion du marché de Noël et j’ai été littéralement enchantée par la beauté de cette ville, ainsi que la magie des petits villages environnants décorés pour les fêtes. Bien que ce ne soit pas très loin de chez moi, la liaison nord-est prend plusieurs heures en voiture ou en train, et je n’y vais donc pas aussi souvent que je le voudrais, mais un de mes frères s’étant installé là-bas, je sais que j’irai avec plaisir lui rendre visite dès que possible. 
 
 
Il est difficile de parler de l’Alsace sans penser à la gastronomie de cette belle région. Que de spécialités sont proposées, toutes plus alléchantes les unes que les autres! Parmi mes favorites, il y a la classique mais efficace flammekueche. J’ai été amusée de voir que chez nous, on a tendance à commander une flammekueche en plat principal comme on le ferait pour une pizza, alors que là-bas, de nombreux restaurants nous la proposaient coupée en carrés, à manger avec les doigts et à partager à l’apéro. C’est vraiment une super idée que je retiens!
 
 
Autre spécialité indissociable de l’Alsace, la knack. Elle est à la fois plus grosse et plus goûteuse que la saucisse industrielle favorite des enfants au nom très proche. La recette que je vous propose aujourd’hui n’est pas officiellement une recette alsacienne, mais je l’ai créée pour mettre à l’honneur ces saucisses. Il s’agit de petites tourtes bien rustiques et nourrissantes puisque j’ai y ai aussi mis des pommes de terre, et une bonne dose de crème fraîche… Un peu comme sur une flammekueche en fait!
 
Le résultat est délicieux, je l’ai présenté sous forme de petites tourtes individuelles pour un rendu tout mignon, mais pas moins gourmand!
 
  
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Si le crumble est un de mes desserts d’été favoris, comme cette version aux prunes par exemple, c’est aussi mon dessert favori de la rentrée. Quelle joie de retrouver les pommes et les poires et de se régaler d’un bon dessert comme celui-ci!
 
 
Cette année, c’est une version aux poires boostée d’une pointe de gingembre que je vous propose. J’y ai aussi ajouté de la rhubarbe. Dans le nord, nous en avons facilement jusqu’à la fin de l’été donc on en trouve encore, bien qu’on l’associe plus souvent au printemps. L’acidité de la rhubarbe mariée avec la douceur de la poire, cela fonctionne super bien!
 
N’ayez pas peur, si le gingembre réchauffe un peu, il n’arrache pas la langue non plus, cela reste subtil et agréable. Si vous êtes du genre à mal supporter les saveurs piquantes, vous pouvez diminuer la quantité ou le supprimer, mais cela perdrait un peu de son pep’s.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité belge : nids d’oiseau

J’ai la chance de vivre près de la Belgique, et de m’y rendre régulièrement pour un petit week-end, une balade en ville, une journée à la plage, un avion à prendre, un concert… C’est un pays dont je ne me lasse pas, tant pour sa belle architecture flamande, que pour la sympathie de ses habitants ou encore sa gastronomie… Oui, vous avez bien lu, les mauvaises langues diront sans doute que je fais référence aux frites, mais la gastronomie belge est bien plus riche qu’on ne l’imagine au premier abord!
 
 
Parmi mes favoris de la cuisine belge, il y a le stoemp, que j’aime refaire chaque hiver. Lors d’un week-end à Namur, j’avais aussi eu l’occasion de goûter les nids d’oiseau, des espèces de scottish egg version belge. J’ai beaucoup aimé ces grosses boulettes et j’ai donc essayé de les refaire à la maison dès que j’en ai eu l’opportunité.
 
 
Les nids d’oiseau ne sont pas compliqués à réaliser, l’étape la plus délicate est juste d’enfermer les œufs durs dans les boulettes… Pour cela, prenez l’équivalent d’une boulette de viande et aplatissez-la en dans la paume de votre main. Ensuite placez l’œuf dur au milieu et refermez en rabattant la viande tout autour. Insistez bien pour que le haché soit bien fermé et sans fissures, sinon il pourrait se craqueler une fois dans le bain de friture.
 
Servez ces boulets avec des frites, un peu de salade et du ketchup maison.
 
 

 

 
Source d’inspiration :

http://www.domicuisine.be/article-29964456.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Friands à la saucisse végétariens

Aujourd’hui, je vous propose un classique de la cuisine française, revisité en mode végétal. J’aime beaucoup m’amuser à faire des plats normalement non végétariens, en version végétarienne, et celui-ci nous a agréablement surpris par son résultat très proche de l’original.
 
 
Cette recette n’est pas à la portée de tous, non qu’elle soit difficile à faire, mais il vous faudra trouver deux produits typiques de la cuisine végétale et qu’on ne trouve qu’en boutique spécialisée : des saucisses végétales et du cheddar végétal. Bien sûr, si vous avez du vrai cheddar et des saucisses de viande, cela fonctionne tout aussi bien, cela dépend de vos goûts et de vos habitudes alimentaires!
 
 
En dehors de ce détail, c’est une recette vraiment basique à réaliser et inratable. Mes photos ne sont ps très jolies car je les ai prises de nuit et que ma pâte feuilletée n’était pas bien rectangulaire, mais au gout, c’était délicieux.
 
  
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Salade de pommes de terre au hareng

Me revoilà avec une « je-ne-sais-combien-tième » salade de pommes de terres. Mon homme est fan de ce genre de salade et m’en réclame régulièrement, mais celle-ci ne lui était pas spécialement réservée car il n’est pas amateur de hareng fumé.
 
 
J’avais une belle quantité de hareng fumé à utiliser et je me suis dit que cela se marierait très bien à des pommes de terre, c’est d’ailleurs un mariage que j’avais déjà testé dans un restaurant lors d’un voyage à Copenhague, où on sert du hareng à toutes les sauces!
 
 
Cette salade rapide et très parfumé plaira assurément à tous les amateurs de hareng. Sinon, passez votre chemin, car le goût du hareng est assez prononcé.
 
  
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0