Se faire plaisir à la maison avec Smartbox!

Depuis plus d’un an maintenant, il est difficile de faire des projets et je pense que tout comme moi, vous avez dû remettre au placard vos envies de week-ends et d’évasion. De mon côté, certains de mes déplacements ont été repoussés une fois, deux fois, trois fois… Je ne sais toujours pas quand ils auront lieu, mais cela ne justifie pas de se laisser abattre pour autant, et il y a de nombreuses autres solutions pour se faire plaisir! Je vous en fais découvrir une aujourd’hui !

Les coffret Smartbox chez soi

Smartbox est en règle générale synonyme d’évasion et d’évènements à l’extérieur. Mais saviez-vous qu’ils proposent aussi une gamme de box dont on profite directement à la maison? On est plus habitués aux coffrets Smartbox permettant d’organiser un séjour ou une activité, mais ici le principe est le même, sauf qu’on choisit parmi des gourmandises. 

C’est le cas du coffret gourmand assortiment de produits chocolatés de fabrication artisanale  que j’ai choisi. Ce coffret préparé par la chocolaterie royale normande, un atelier artisanal existant depuis 1960, peut vous être livré directement chez vous pour un pur moment de gourmandise. Je n’ai pas pu résister en lisant le descriptif de ce coffret, et j’avais hâte de recevoir mes surprises gourmandes. Comment résister à du chocolat? Moi j’en suis incapable!

 

La réception

Quelques jours plus tard, j’ai reçu un colis que j’ai déballé avec enthousiasme : une sucette en chocolat, une boite de chocolats fourrés, des truffes, une pâte à tartiner… Voilà qui donne envie! C’est officiellement un coffret pour une personne, mais les quantités permettent sans problème de le partager avec votre moitié (si vous en avez envie!)

La dégustation

Il ne m’aura pas fallu longtemps pour goûter tout ça. Si je vais sans doute céder (de mauvaise grâce) la sucette à ma fille, j’ai très vite mis une option sur la pâte à tartiner que j’ai dégustée avec de la bonne baguette fraiche au petit-déjeuner… Un régal! Le goût du praliné est présent, la texture est à la fois fondante et croquante… C’est bien simple, le pot n’a pas fait long feu!

Ensuite, j’ai dégusté les chocolats avec mes proches et ici encore, ce fut une très bonne surprise : des fourrages subtils et variés, allant du praliné à la ganache, la crème de citron… Tous étaient aussi réussis les uns que les autres! 

Enfin, j’ai fini par tester les truffes à la crêpe dentelle. Très croustillantes et au bon goût de praliné, elles rappellent un peu des rochers fourrés. Je les ai adorées avec un petit café… 

Au final, j’ai été ravie de cette commande.  J’ai repéré plein d’autres options comme le coffret de bières, le coffret de bières (on ne se refait pas!), et je sens que je vais m’amuser à les découvrir petit à petit quand j’aurai envie de me faire plaisir!

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Assiette turque

La recette que je vous propose aujourd’hui a été réalisée à partir d’ingrédients reçus dans une box Hello Fresh. Vous connaissez le principe ? C’est une société qui vous expédie tous les aliments nécessaires pour cuisiner ainsi qu’une fiche recette étape par étape. 
 
 
J’aime beaucoup la cuisine du monde, aussi ce repas turc avait attiré mon attention. Il est composé de tzatzíki, de concombre, de boulgour aux poivrons, et d’un pain turc garni de feta. C’est une assiette principalement composée de crudités, très fraîche et adaptée au retour des beaux jours.
 
 
Le tzatzíki est une spécialité célèbre que l’on déguste habituellement à l’apéro, mais ici il sert de sauce, et c’est très sympa également.
 
Le pain turc est recouvert d’un mélange de feta et d’herbes, je vous en reparlerai prochainement, c’est délicieux ! 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Cupcakes à la pâte à tartiner et à la banane

Je vous ai déjà partagé plusieurs recettes de cupcakes sur ce blog, mais je pense n’avoir jamais encore proposé cette association de parfum, qui est pourtant mythique. 
 
 
Le chocolat et plus précisément la pâte à tartiner se marie très bien avec la banane, que ce soit dans des crêpes, ou comme ici dans des cupcakes. 
 
 
Au niveau de la pâte à tartiner, je ne peux que vous recommander d’utiliser une pâte à tartiner sans huile de palme, qui n’a aucun apport nutritionnel et est un désastre pour l’environnement. Il existe énormément de marques sans huile de palme, et pas forcément plus chères que le célèbre ***, puisque même les marques de distributeurs sont souvent sans huile de palme.
 
Cette petite recette est très simple à réaliser et au goûter, elle ne fait pas long feu. Si vous avez des enfants, ils vont se jeter dessus !
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Que faire avec des haricots blancs?

Photo Marco Verch Professional P @Flickr

Les haricots blancs sont pratiques car aussi bien en boite que secs, ils se conservent longtemps, très longtemps. C’est vraiment un produit du placard par excellence! A tel point qu’il arrive parfois de retrouver un paquet tout perdu et abandonné, et de se demander depuis combien de temps il est là! Si c’est votre cas, voici de quoi cuisiner vos haricots vite fait bien fait, et surtout, de quoi vous régaler!    

En tartinades

Vous connaissez ma passion pour les tartinades, et les haricots blancs, à l’instar des pois chiches dans le houmous, peuvent se mixer pour donner de délicieux dips, comme cette tartinade aux haricots blancs et olives, ce dip d’origine roumaine ou cette crème de haricots blancs.

 

En baked beans

Depuis mon plus jeune âge je suis fan de l’Angleterre, et leurs petits déjeuners me passionnent. Oui, j’adore les haricots blancs dès le réveil et j’assume! Les baked beans maison sont bien meilleurs que ceux qu’on achète en boite, vous vous en doutez! J’adore notamment cette version accompagnée de polenta.

En omelettes, tortillas, tajines

Lorsqu’on entend le mot “tajine“, on pense au ragoût marocain épicé cuit dans le plat à cheminée du même nom. En Tunisie, le tajine peut représenter quelque chose de complètement différent! C’est une sorte de croisement entre une quiche et une tortilla un peu relevée, en plus épaisse et dense et que l’on sert souvent froide.  Les haricots fonctionnent bien de la même manière dans les omelettes et tortillas.

En soupes et purées

Les haricots peuvent épaissir et donner de l’onctuosité à n’importe quelle soupe de légumes mixée, comme on le fait avec la pomme de terre. Mais ils sont aussi délicieux dans les soupes non mixées, comme cette soupe façon loubia. De la même façon, leur texture est parfaite en purée. Essayez par exemple la purée pommes de terre haricots blancs, ou encore chou-fleur haricots blancs.

Dans des currys et ragoûts

Vous pouvez facilement réaliser des currys de haricots blancs en les faisant mijoter avec d’autres légumes comme des poivrons, du chou… En ajoutant du lait de coco et des épices vous obtiendrez un ragout délicieux et parfumé très rapidement!

 

Dans les salades

On n’y pense pas mais les haricots blancs sont top en salade. En les utilisant en boite, c’est très rapide à préparer, et ils se marient bien avec les salades de riz, de quinoa, de tomates… Les possibilités sont infinies!

Voilà mes idées favorites pour utiliser les haricots blancs. Et vous, vous avez d’autres astuces ou recettes favorites à partager?

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Légume de saison : l’ail

Photo Mike Mozart @Flickr   

Bien qu’on le trouve toute l’année sur nos étals et qu’on le consomme à tout moment sans aucune distinction, l’ail a une saison, et c’est maintenant… Découvrez dans cet article comment le cuisiner et le mettre à l’honneur dans vos assiettes. Si vous n’avez pas peur pour votre haleine, vous allez vous régaler !

Comment choisir l’ail?

Pour choisir de l’ail frais, cherchez des têtes pas trop larges, mais plutôt denses et lourdes par rapport à leur taille. Si elles ont été stockées dans un endroit sec et protégé de la lumière, c’est l’idéal. Évitez les têtes qui sont tachées ou qui commencent à germer. L’ail pourra se conserver jusqu’à 1 mois, si vous le conservez à température ambiante dans un lieu bien ventilé.


Photo JMacPherson @Flickr

Quand l’ail est-il de saison?

L’ail a deux saisons en France, au printemps et à l’automne, bien qu’on le trouve toute l’année sur les étals.


Photo Clyde Robinson @FLickr

Comment conserver l’ail?

L’ail présente l’avantage d’être disponible toute l’année et de très bien se conserver sans sécher trop vite. Si besoin, vous pouvez l’émincer finement et le congeler pour ensuite l’utiliser en petite quantité quand vous en avez besoin.


Photo Scott Feldstein @Flickr

Comment préparer l’ail?

Pour préparer de l’ail, séparez d’abord les gousses de la tête. Enlevez les peaux sèches. Couper la gousse en deux pour prélever le germe central et enfin, écrasez la gousse à l’aide pour du plat d’un couteau ou d’un presse-ail. Vous pouvez aussi l’émincer selon les besoins de votre recette . Lorsque vous faites cuire de l’ail, surveillez-le bien car il peut très vite brunir et devenir amer. Pour mettre l’ail à l’honneur dans votre cuisine, essayez l’ail rôti au four ou encore la soupe à l’ail. Il sera également délicieux dans une purée de pommes de terre, avec des légumes rôtis au four ou avec du riz.


Photo Elijah van der Giessen @Flickr

Mes recettes favorites à l’ail

 


Petites pommes de terre primeurs à l’ail et petits pois


Mont d’or à l’ail et au vin blanc

pain-ail-herbes-2
Pain à l’ail façon belge


Pommes de terre rissolées à l’ail

dip-tcheque-3
Tartinade tchèque à l’ail

soupe-ail-2
Soupe à l’ail et aux herbes

houmous-chou-ail-3
Houmous au chou et à l’ail rôti

baguette-ail2
Baguette à l’ail

puree-chou-fleur-romarin
Purée de chou fleur au romarin et à l’ail

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Gratin de concombres et pommes de terre au curry

Le concombre est un légume que j’aime beaucoup en salade ou en crudités, mais il est très rare de le trouver réellement cuisiné dans une recette. Pourtant, il est tout à fait possible de le faire cuire. J’ai déjà notamment pu le goûter dans des soupes, où il était très bon et savoureux.
 
 
 
On peut aussi réaliser des gratins de concombre, un peu comme on le ferait avec de la courgette. Les variétés rustiques comme celles que l’on cultive au jardin et qui ressemblent à de gros cornichons sont selon moi les plus adaptées. Leur goût est moins marqué et ils sont moins aqueux que ceux du supermarché.
 
 
Mais si vous n’en n’avez pas, ceux du supermarché feront l’affaire quand même! Ici, j’ai utilisé le concombre dans un délicieux gratin très printanier et parfumé grâce au curry. Ca change, ça surprend tout le monde à table, mais ça n’en n’est pas moins très bon !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Yaourts maison aux bananes et muesli

J’ai la chance d’avoir une jolie yaourtière rétro, vous savez, la SEB orange des années 70 ! Je l’aime beaucoup et c’est vraiment ce qui s’appelle du matériel incassable, car je n’ai jamais eu de problème avec, alors que la plupart des appareils électroménagers que j’ai achetés plus récemment n’ont pas tenu plus d’un ou deux ans en moyenne. Vive l’obsolescence programmée… 
 
 
 
En tout cas, je pense que cette yaourtière a encore de beaux jours devant elle, et si je ne l’utilise pas souvent, je suis bien contente de l’avoir une fois de temps en temps, quand il me prend l’envie de réaliser des yaourts. 
Aujourd’hui, ce sont des yaourts à la banane et au muesli que je vous propose de réaliser. Il existe des des yaourts au muesli dans le commerce, par exemple de la marque Activia, et c’est ce qui m’a donné l’idée d’en faire moi aussi avec du muesli.
 
 
Cette recette n’est pas compliquée, il suffit d’ajouter des morceaux de banane cuites dans le fond du mélange de lait, cela n’empêche pas les yaourts de prendre. Ensuite on ajoute le muesli sur le yaourt, cela  donne un petit côté croustillant très sympa à l’ensemble!
 
Le lait concentré non sucré, que l’on peut aussi remplacer par du lait en poudre, permet de donner des yaourts un peu plus compacts et épais. Sans cela, ils risquent d’être assez liquides, plus que ce qu’on a l’habitude de consommer avec les yaourts industriels.
 
Cette astuce fonctionne plutôt bien, et je l’utilise à chaque fois. Le sucre est optionnel, je préfère le mettre en amont pour le doser équitablement (et raisonnablement), mais vous pouvez aussi ne pas le mettre et laisser chacun sucrer son yaourt à son goût.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mes inspirations de mai

Photo Nana B Agyei @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

Le tofu

 
Je sais que je vais en perdre beaucoup en cours de route en parlant du tofu, vous êtes nombreux à détester cet aliment qui n’a pas de goût ou un goût désagréable selon l’avis de chacun. Mais j’ai appris à le redécouvrir et à le cuisiner de certaines façons qui le rendent à mon sens vraiment addictif ! Le secret, c’est de savoir quelle marque acheter, et de savoir comment bien le préparer… Alors c’est une véritable révolution, et ces derniers temps je m’en donne à cœur joie!
 
 

L’Italie

 
J’ai toujours adoré la cuisine italienne et j’ai eu la chance d’aller la découvrir sur place de nombreuses fois. Avec le retour des beaux jours, c’est une cuisine qui revient beaucoup plus fréquemment chez moi, que ce soit les pizzas, les pâtes, les lasagnes mais aussi les légumes marinés, les fromages ou l’aperitivo.
 

 

Les farines sans gluten

Je n’ai pas de problème de santé qui m’empêche de consommer du gluten, tant mieux pour moi. Cependant, je trouve que de la contrainte nait la créativité et qu’il y a donc plein de choses hyper intéressantes à découvrir dans la cuisine sans gluten, comme dans toutes les autres cuisines qui sont nées d’une allergie ou d’une intolérance. Je m’amuse donc à tester des recettes avec différentes farines originales comme la farine de riz la farine, de pois chiches… Et à découvrir le rendu que ça donne. Il y a quelques gros loupés  évidemment, mais aussi de super surprises ! 
 

 

Les salades et vinaigrettes

Avec le retour du printemps, j’ai une envie de salades quasi permanente. Je prépare évidemment des classiques, mais j’aime aussi profiter de n’importe quel ingrédient comme prétexte pour inventer une salade, comme une salade de falafels, de galettes de légumes ou de croûtons. Je m’amuse aussi à créer plein de vinaigrettes avec les vinaigres et les huiles originaux que j’accumule dans mes placards.
 

Coté bien-être et beauté

J’ai profité de ces trois mois de couvre-feu où la vie tournait au ralenti pour suivre une formation en ligne à la naturopathie. Cela m’a demandé beaucoup d’heures de travail mais j’ai appris énormément de choses que je pourrai mettre à profit aussi bien dans mon quotidien que pour aider des amis ou pour élaborer des soins maison aux propriétés que je souhaite. Je suis ravie d’avoir réussi à terminer ce challenge !
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Comment associer bières et plats?

On parle très souvent des associations mets et vins, mais beaucoup moins des association mets et bière. Pourtant, il y a un nombre incroyable de variétés de bières, et celles-ci se marient globalement très bien avec les plats, en particulier avec les plats rustiques, les spécialités régionales ou encore les planches apéro… Bref, tout ce qui est bon, quoi!
 
Pour vous démontrer qu’on peut organiser une beuverie soirée bière tout en étant un fin gastronome, je vous propose donc aujourd’hui une petite synthèse des meilleures manières de les associer.
 
Avis aux amateurs!

Quelques règles de base

 
Pour faire un accord parfait, vous pouvez choisir plusieurs axes. Le premier est de créer un contraste entre l’aliment et la bière. Dans ce cas, on choisit des saveurs diamétralement opposées qui vont se mettre en valeur l’une l’autre. Le deuxième est de créer un accord complémentaire, comme des aliments aux saveurs riches avec une bière plutôt lourde et riche elle aussi. La troisième façon d’accorder va être de nettoyer le palais avec la bière, par exemple en choisissant une bière légère pour accompagner un plat pimenté. Enfin, les accords par pays fonctionnent plutôt bien. On peut servir par exemple une bière ambrée irlandaise pour accompagner un Welsh, ou une triple belge avec des frites. Dans tous les cas, évitez les bières aux saveurs trop fortes, qui vont écraser la saveur du plat et la couvrir. 
 
 

Avec les fast food

 
Avec des plats de consommation rapide comme des frites, des hot-dog ou du fish & chips, les lager plutôt légères fonctionneront bien car elles sont fraîches, et contre balancent bien le côté gras du plat en nettoyant le palais.
 
 

Avec de la cuisine du monde

 
Avec la cuisine du monde ou la cuisine épicée, et notamment avec de la cuisine mexicaine, les IPA fonctionnent bien. L’amertume complète bien le côté parfumé du plat et l’un comme l’autre arrivent à émerger malgré leurs saveurs fortes.
 
 

Avec un risotto

 
Pour accompagner un risotto, choisissez une bière légère et très orientée sur les céréales comme une lager américaine ambrée ou une Pilsner. La saveur des céréales et l’équilibre avec le houblon balanceront bien les saveurs du risotto tout en restant légers sur le palais.
 
 

Avec des légumes-racines

 
Choisissez une bière un peu acide, aigrelette ou une sour. Les bières aux bretannomyces (souvent appelées Brett) seront adaptées ainsi que les bières belges auto fermentées de type Gueuze.
 
 

Avec des plats gras ou riches en beurre

 
Une bière de type noire comme une black lager ou une Brown porter exprimeront bien leurs saveurs houblonnées et amères. Elles ont aussi un côté rôti qui contrastera avec la richesse du plat.
 
 

Avec des légumes grillés

 
Avec des légumes grillés comme des carottes, des poivrons, des oignons, ou des champignons, choisissez une bière sombre et rôtie, comme un Stout irlandais ou une schwarz allemande qui vont équilibrer la douceur et la richesse des légumes.
 

Avec du fromage

 
Avec des fromages comme du brie, du cheddar, du bleu ou de la mozzarella, les Belges triples ou les anglaises fonctionnent très bien. Dans ce domaine, on peut varier beaucoup les bières qui vont naturellement bien avec les fromages.
 
 

Avec du chocolat

 
Avec du chocolat, choisissez une bière à la fois maltée et douce ou dans un autre registre, une bière sombre et rôtie. Dans les deux cas, le but sera de faire ressortir le côté rôti du chocolat et du cacao. Les stout sont par exemple un choix parfait car ils ont d’ores et déjà une saveur légèrement chocolatée et un taux d’alcool plutôt léger. Ils sont aussi moins sucrés qu’on ne le pense et ne viennent donc pas étouffer la douceur du chocolat.
 
 

Avec un dessert

 
Avec un dessert qui n’est pas au chocolat mais plutôt à la crème comme un tiramisu ou une crème brûlée, un Barley wine aux notes de Porto ou un lambic aux fruits belge seront parfaits par leur richesse sur le palais et leur côté fruité.
 
 
Et vous, vous êtes prêts à passer aux accords mets/bière? Ça vous arrive de servir vos repas avec une bière?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Creamcheese vegétal aux herbes facile

Depuis quelques années, j’ai beaucoup développé la part de cuisine végétale dans mon quotidien. Je ne suis pas végane, mais j’aime beaucoup tester de nouvelles façons de cuisiner, de nouveaux ingrédients, de nouvelles textures… Et la cuisine végétale apporte son lot de nouveautés ! J’ai notamment essayé de végétaliser pas mal de recettes et cela crée parfois de véritables casse-tête. 
 
 
 
Le lait se remplace facilement par du lait végétal, les yaourts par des yaourts végétaux, le beurre par des ersatz de beurres végétaux… Là où ça se complique, c’est quand on part dans le domaine de la crèmerie. Il existe bien des crèmes liquides à base de soja, mais leur texture est souvent fluide. Quand on cherche des textures plus épaisses ou un goût qui se rapproche de la crème fraîche, c’est plus dur… Le mascarpone est également difficile à reproduire à l’identique.
 
 
Une autre spécialité que j’aime beaucoup et qui me sert dans de nombreuses recettes est le cream cheese. Vous savez, c’est ce fromage à la crème pratiquement nature que l’on peut tartiner mais aussi utiliser pour faire les cheesecake, une de mes pâtisseries préférées. Quand je suis tombée sur une astuce pour réaliser son cream cheese soi-même, j’ai donc voulu la tenter rapidement et je vous la partage aujourd’hui.
 
Il n’y a rien de compliqué dans cette recette, on s’appuie sur un produit déjà tout fait, un yaourt de soja et on l’égoutte simplement pour le rendre plus dense.
 
 
La recette que je vous propose aujourd’hui est donc cette texture de cream cheese végétal obtenue en égouttant le yaourt, et additionné d’herbes pour en faire une sorte de fromage frais à tartiner.
Si je trouve qu’il n’y a pas le bon petit goût de lait du cream cheese classique, cela n’en n’est pas moins très sympa pour autant, et les aromates concourent à rendre l’illusion plutôt crédible. Ne zappez pas l’ail dans les ingrédients, il joue beaucoup dans les fromages frais je trouve…
 
Cette recette sera parfaite à servir au moment du fromage ou à l’apéro, avec des petits toasts de pain grillé, un régal !
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Recettes et voyages culinaires d'une gourmande aventurière

Suivez-moi!