Archives de catégorie : Burgers, pizzas et snacks

Les différents types de pâtes à pizza

Qui n’aime pas la pizza ? C’est un régal qui est pratiquement inratable, et pourtant, il y a de nombreuses façons de les réussir encore mieux! En attendant de pouvoir aller en Italie ou de se régaler au restaurant, je vous présente les différentes pâtes que l’on peut réaliser avec leurs différences, afin de savoir laquelle choisir selon vos envies ou votre recette !
 

La pâte napolitaine

Ce style de pizza provient, comme son nom l’indique, de Naples, et a probablement contribué à populariser la pizza sur la scène mondiale. Elle fut d’abord utilisée dans la fameuse  « pizza margherita », dont le nom provient de la reine italienne de l’époque. Cette pâte est célèbre pour sa souplesse et ses bulles noircies à la disposition inégale. Ultra simple, elle est composée uniquement de levure, de farine, d’eau et de sel. Une pizza napolitaine traditionnelle est cuite à des températures supérieures à 400°C dans un four à bois pendant environ 2 minutes. C’est une pâte qui nécessite une attention et une technique minutieuses pour être parfaite, et surtout, pour ne pas brûler ! Servie en Italie en mode street food, la pizza napolitaine est généralement pliée en quatre, façon portefeuille.

La pizza romaine

Plus fine que la pâte napolitaine, la pâte romaine est réalisée avec de l’huile dans la pâte, alors que la napolitaine n’en a pas. La romaine a besoin d’une cuisson plus lente. La pizza romaine est servie « al taglio », c’est à dire présentée en parts rectangulaires.

La foccacia

En France on ne pense pas forcément à la focaccia comme à une pâte à pizza, et pourtant, les pizzas au pain focaccia sont couramment servies dans les restaurants en Italie, notamment sous forme de petites bouchées. Il ne s’agit pas d’un phénomène de mode, mais d’une spécialité consommée de longue date en Italie. 

La pizza sicilienne

La pizza sicilienne, ou siciliana, fait référence à un ensemble de préparations de pizzas, dont la variété la plus connue est le sfincione palermitain. On peut traduire sfincione par « éponge ». Né dans la ville de Palerme, le sfincione porte bien ce surnom car il ne croustille pas comme ses homologues napolitaines et romaines. On le garnit le plus souvent de parmesan, d’anchois, de tomate, d’oignons, et de fromages de chèvre. Il s’agit d’une pâte simple et rapide à préparer, qui peut se préparer au robot, et que vous n’aurez pas à pétrir longuement. Le secret pour réussir la pâte à la sicilienne consiste à enduire le fond de la plaque à pizza d’huile d’olive. L’huile va s’imbiber et griller dans la croûte, la rendant extra savoureuse. La forte teneur en eau de la croûte sicilienne lui permet de s’étirer facilement, elle le fait presque toute seule! Une fois que vous avez mélangé les ingrédients de votre pâte, placez la boule de pâte sur la plaque à pâtisserie huilée, couvrez-la légèrement et laissez-la s’étaler. D’autres variétés de pizzas existent en Sicile, en plus de la sfincione. On trouve par exemple le pizzolo, qui se prépare presque comme une pizza traditionnelle, à ceci près que la moitié de la pâte est découpée pour recouvrir la garniture. Il y a également la fameuse scaccia, constituée de pâte garnie de garniture et enroulée sur elle-même, elle ressemble peut-être à un strudel mais elle n’en est pas moins une pizza.

La pizza New-York style

On quitte l’Italie et on part de l’autre côté de l’Atlantique! Par rapport à une pizza napolitaine, une pâte de style new-yorkais est plus épaisse. Elle est cuite pendant une période beaucoup plus longue, environ 15 à 20 minutes en moyenne. En plus des composants standard de la pâte à pizza comme la farine, l’eau, la levure et le sel, une pâte de style new-yorkais demande également de l’huile et du sucre. Le sucre et l’huile aident à créer un brunissement bien que la pâte soit cuite à des températures relativement basses.

La pizza Chicago style

La pizza Chicago est une pizza à bords hauts et donc à garniture très épaisse.  Sa croûte est disposée dans un plat profond, et cuit très longtemps, parfois plus de 45 minutes. La poêle en fonte dans laquelle la pâte cuit est d’abord huilée, puis une fois la pâte étalée, la garniture et le fromage sont déposés dessus. 

La pizza à la poêle

Cette pâte à pizza est plutôt épaisse. Comme son nom l’indique, on a cuit à la poêle et non au four. Cette pizza a tendance à être plus croustillante au fond, plus molle à l’intérieur et plus moelleuse au centre. 

Voilà les différentes pâtes à pizza que j’ai eu l’occasion de goûter jusqu’à maintenant, même si je ne les ai pas toutes réalisées maison pour autant! Et vous, comment préférez vous votre pâte à pizza?

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pitas à l’halloumi et à l’ajvar

Il y a quelques jours, je vous ai fait découvrir l’ajvar, une sorte de tartinade rouge aux poivrons et à l’aubergine originaire des Balkans. Vous pouvez trouver l’ajvar tout fait dans un rayon conserves, notamment dans les épiceries de produits originaires de l’Est. Vous pouvez aussi le réaliser vous-même, c’est très simple, la marche à suivre est par ici.
 
 
 
Si vous avez suivi mon post précédent et avez désormais un pot d’ajvar à disposition, je vous propose une délicieuse recette à réaliser avec ! Il s’agit de pains pitas végétarien garnis à l’halloumi. C’est un peu un mélange de cultures, l’halloumi étant originaire de Crète. C’est un fromage délicieux que l’on peut poêler et qui ne fond pas à la cuisson. Vous le trouverez dans les bonnes fromageries ou dans les épiceries de produits du Sud.
 
 
Dans cette recette, on a donc de l’ajvar qui est tartiné sur des pains pita, des légumes que l’on fait griller avec le le fromage, le tout accompagné d’un peu de sauce pita. C’est un véritable délice, très frais, parfumé, nourrissant mais au final assez équilibré, car il contient beaucoup de crudités !
 
Les pains pita peuvent être achetés tout faits ou réalisés maison, je vous les proposerai également prochainement!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Gratin de crozets aux poireaux et munster

Récemment, j’ai passé une commande sur un site de produits régionaux, et parmi eux, j’ai trouvé de bons crozets traditionnels. J’adore ces pâtes savoyardes, mais j’en trouve rarement donc j’étais super emballée à l’idée d’en commander. Les crozets sont d’aspect assez étrange, ils ressemblent un peu à mes yeux à des déchets de pâtes, vous ne trouvez pas? Ils sont traditionnellement réalisés à base de sarrasin, mais on en trouve aussi à base de blé dur ( ils sont alors parfois appelés crozets blancs). C’est ces derniers que j’ai reçu dans ma commande, mais les crozets de sarrasin se cuisinent exactement de la même façon.
 
 
 
Ma première idée a été d’en faire une croziflette, mais au vu des (nombreux) restes à finir dans mon frigo, j’ai préféré imaginer une variante avec ce que j’avais à disposition. J’avais des poireaux qui me faisaient de l’œil et un munster ramené d’Alsace par mon frère qui développait son doux parfum depuis un moment. Je me suis dit qu’ils feraient des alliés parfaits pour un gratin bien rustique. J’y ai ajouté de la bière, parce que j’avais une bouteille ouverte et que je trouve que ça parfume agréablement les sauces de type béchamel.
 
 
Le résultat est comme je l’imaginais, super bon, avec un parfait équilibre de la crème. Le mélange est bien onctueux et pas sec du tout! Mais il faut avouer que ça va parfumer votre maison pendant quelques heures! Il n’y a rien de pire que le munster à ce niveau, à part peut-être mon cher maroilles du nord! La Chimay est impossible à deviner une fois la recette terminée, mais elle donne une petite note sucrée très agréable. Elle peut être remplacée par du vin blanc ou du bouillon de légumes pour une version sans alcool.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 7

Pizza rolls

Qui n’aime pas la pizza? Je crois que personne ne lève le doigt en ce moment… Moi en tout cas, je l’adore à tel point que j’aime en servir à toutes les occasions, et notamment à l’apéro. On peut simplement cuire une pizza et la couper en petits carrés, c’est top! Mais aujourd’hui c’est une autre présentation que je vous propose sous forme de petits escargots, rouleaux ou rolls apéro. C’est tout simple! On étale une pâte, on garnit, on roule, on coupe en tronçons…
Le résultat est délicieux et pratique à manger avec les doigts, sans compter qu’il est très joli!
 
 
 
Ma version d’aujourd’hui contient des tomates confites, de l’oignon  (beaucoup d’oignon), de la mozzarella et de la pancetta. Une autre charcuterie de votre choix pourra aussi faire l’affaire ou un autre fromage, des dés de légumes grillés… C’est vraiment une recette de fond de frigo par excellence!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Hot-dog alsacien

Vous connaissez ma passion pour les hot-dogs… Pour résumer, la street food et tout ce qui peut se grignoter avec les doigts, j’adore ! 
 
 
Mais pas question de répéter la même recette à l’infini, je tente de nouvelles variantes à chaque fois. 
 
 
Cette recette peut être faite en version végétarienne ou pas, c’est vous qui voyez, il suffit d’ajuster le type de saucisse que vous utiliserez. Il existe plein de sortes de saucisses végétales qui s’inspirent de toutes les variétés qui existent à la viande : aux herbes, de Strasbourg, façon merguez… ll y a l’embarras du choix! 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Burger texan

 
Aujourd’hui on part au Texas! C’est une façon de parler, j’ai trouvé ce sur un site qui indique  qu’il vient de là-bas, mais je ne sais pas vraiment en quoi il est typique… Disons qu’il y a le mélange d’épices cajun, la sauce barbecue, le bacon, c’est très américain… Et puis il contient des chips, oui , oui, ça donne une petite touche de croustillant pas désagréable du tout même si ça peut surprendre! Est-ce qu’on peut dire qu’il est du Texas pour autant? Je ne suis jamais allée là-bas donc je peux pas le certifier!
 
En ce qui concerne le piment, j’ai précisé dans les ingrédients d’utiliser un piment rouge haché, mais c’est à vous de choisir la variété et d’ajuster la quantité selon votre tolérance, le but c’est que le burger soit agréable à manger, pas qu’il vous fasse cracher le feu!
 
 
Le mélange cajun se trouve tout fait mais ce n’est pas toujours facile de s’en fournir, donc je vous ai indiqué comment le faire vous-mêmes si vous n’en trouvez pas.
 
 
Vous pouvez bien sûr accompagner ce burger de frites, mais une petite salade de tomates ou un coleslaw seront parfaits également si vous voulez manger un peu plus léger.
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 6

Burgers cheddar et saucisse fumée

Voilà bien longtemps que je ne vous avais pas proposé de burger… C’est pourtant un de mes plats de street-food favoris. Il était temps que je fasse quelque chose! Je vous propose donc une nouvelle recette très sympa que j’ai réalisée il y a un bon petit moment déjà.
 
  
 
Au passage, vous êtes vous déjà demandé comment tenir son hamburger à la perfection? Si cela vous intéresse, j’étais tombée sur cet article il y a quelques temps qui répond à cette question existentielle. Vous pouvez donc désormais améliorer votre style et manger vos burgers comme de vrais pros!
 
 
Si vous voulez réaliser vos pains à burger maison, voici également une recette très sympa.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 9

Hot-dogs façon tacos

Ca faisait bien longtemps qu’on n’avait pas préparé de hot-dogs tiens! C’est un de mes plats de junk food préférés et j’en réalise très souvent, mais quand ma recette reste classique,  je ne vous la partage pas systématiquement.
 
 
Par contre quand j’arrive à trouver une originalité,  une saveur particulière ou un ingrédient qui change, je m’empresse de prendre des notes pour pouvoir vous la proposer.  C’est le cas de ce hot-dog “façon tacos” qui m’a vraiment convaincue. C’est assez élaboré, on est loin du hot-dog de base qui se réalise en deux minutes, mais ça mérite vraiment l’effort! 
 
 
 
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.thecandidappetite.com/2016/05/23/taco-hot-dogs/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Pizza aux poireaux et 3 fromages

Je ne sais pas pourquoi mais ces derniers temps, les poireaux font partie de mes basiques et il ne se passe pas une semaine sans que j’en achète une botte. Il m’arrive parfois de ne pas y penser et de ne pas en cuisiner pendant 6 mois, mais en ce moment c’est tout l’inverse. Il y a tellement de façons de préparer ce légume, toutes plus délicieuses les unes que les autres, comme en crumble ou en gratin.

 

Quand j’ai vu une pizza aux poireaux sur le blog de Claudine, j’ai tout de suite pensé à la botte de poireaux qui dormait dans ma cuisine et à la pâte à pizza toute prête qui était dans mon frigo. Il ne me manquait pratiquement rien pour la réaliser et c’est pourquoi je me suis empressée de la faire. Par rapport à la recette de Claudine, j’ai simplement enlevé la charcuterie car je n’en consomme pas. Ce fut un pur régal, bien riche en garnitures et en fromage, bref tout ce que j’aime!

 

Je réalise toujours mes pâtes à pizza avec ma recette habituelle, mais pour une fois j’ai suivi la recette qui était proposée par Claudine et je n’ai pas été déçue, elle est délicieuse. Elle est assez fine mais gonfle bien et est bien moelleuse, bref, parfaite. Vous obtiendrez 2 pâtes avec la quantité indiquée, prévoyez donc une garniture pour la seconde pizza ou congelez la moitié de la pâte pour une autre fois.

 

Source d’inspiration :
https://cuisinedegut.net/2020/04/30/pizza-poireaux-chorizo-aux-3-fromages/#comment-106221

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Pizza basquaise

Avis aux amateurs de poulet basquaise et aux amateurs de pizza, aujourd’hui je vous propose de réunir le meilleur des deux mondes! Cette pizza très facile à réaliser au poulet, poivrons, oignon rouge tomates et piment d’Espelette est un pur régal aux saveurs du sud. Ajoutez à cela une bonne dose de fromage, et vous obtenez un délice qui devrait plaire à tout le monde!
 
 
 
Le piment d’Espelette est une variété spécifique de piment cultivée au pays basque. Si vous n’en trouvez pas vous pouvez le remplacer par n’importe quelle autre sorte de piment séché en poudre, mais disons-le franchement, ça ne sera pas tout à fait pareil!
 
Pour le poivron, vous pouvez si vous voulez gagner du temps acheter du poivron émincé surgelé. C’est ultra pratique je trouve! Sinon, je le fais moi-même quand j’ai des poivrons d’avance, je les émince et je les congèle pour plus tard. Ça revient au même mais en mode zéro emballage puisque j’achète mes poivrons frais non emballés.
 
 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0