Archives par mot-clé : thé

Les aliments industriels à éviter pour une vie plus saine

Si je suis une fan de fait maison, je dois parfois avouer que par manque de temps, il m’arrive de prendre des produits tout faits en magasin. J’aimerais tendre vers le zéro, mais c’est quand même difficile quand on travaille de tout faire par soi-même!
 
Cependant, que ce soit pour notre santé ou pour le  porte-monnaie, il y a des produits industriels qu’il vaut mieux bannir plus que d’autres… Éliminer les chips ou vos sucreries préférés de votre régime peut vous sembler compliqué ou rébarbatif au premier abord. Cependant, avec quelques astuces de remplacements, il est beaucoup plus aisé qu’il n’y parait d’ajouter des aliments sains à votre alimentation! Alors si comme moi vous ne pouvez (ou voulez) pas être parfaits, mais souhaitez essayer de réduire les produits transformés dans votre quotidien, voici ma sélections de ceux dont il faut se débarrasser en priorité, et des solutions simples pour commencer à les réduire dans vos placards.
 

Les bonbons

 
Celui-ci est évident, personne ne va me dire qu’il pensait que c’était bon pour la santé ou intéressant nutritionnellement quand même! Pourtant nous sommes nombreux à en acheter, pour nous-mêmes ou pour nos enfants. Pour ces derniers, on leur donne des habitudes au sucre alors que souvent, on a pris beaucoup de temps à  de travailler la diversification alimentaire quand ils étaient bébés pour leur donner de bonnes bases dans la vie. Pourquoi à partir de 3 ou 4 ans, souvent en entrant à l’école, devraient-ils se mettre à manger des cochonneries du jour au lendemain? Ils sont toujours en pleine croissance et ont toujours besoin d’aliments nutritifs, et de rien d’autre. Si vous avez un enfant, vous lui rendrez un très bon service si vous n’achetez plus de bonbons. Il continuera à en manger à l’occasion à l’école quand d’autres enfants en ramènent pour leur anniversaire, et c’est suffisant. Des dés de fruits ou éventuellement un carré de chocolat sont de bien meilleures options dans vos placards.
 

Les boissons sucrées

 
Celui-ci aussi était facile à deviner! Les sodas, les boissons sportives ou énergisantes, les eaux aromatisées ou même les jus de fruits sont une des premières choses que vous pouvez bannir si vous voulez faire du bien à votre corps et à l’environnement. A la place, vous pouvez presser des fruits vous mêmes à l’occasion, mais de manière générale, manger un fruit entier et boire un verre d’eau est bien mieux encore. Vous pouvez aussi vous faire des infusions de fruits à froid, cela donne une sorte d’ice tea qui n’est sucré que par le sucre des fruits. Les eaux infusées, dans lesquelles vous mettez quelques rondelles de concombre ou des pelures de citron bio, sont délicieuses et économiques. 
 
 
 

Les chaînes de fast-food

 
On continue dans le domaine du facile, mais vous le savez sans doute, il n’y a rien de bon dans ce que vend un fast-food, même quand il fait un menu pseudo « adapté aux enfants », ou pseudo sain de type « salade ». Tout est trop gras, trop sucré, et trop salé dans les chaînes de fast-food. Je pense que vous connaissez la pub par cœur, pas besoin de vous dire que c’est tout ce qu’il faut éviter. Personnellement j’adore les burgers, les hot-dogs et les frites, donc je ne dis pas qu’il faut tout arrêter en bloc, mais rendre ça un peu  plus rare, éviter cela avec les enfants au maximum si vous en avez, et quand vous voulez vous faire plaisir, faites un burger maison avec de vrais ingrédient frais, ou allez le manger chez un fast-food « local », c’est à dire un petit commerçant de votre ville, qui mettra sans doute de meilleurs produits dans son burger et a plus besoin de votre argent qu’une chaîne de fast-foods impersonnelle.
 

Les céréales raffinées

Celui-ci est moins évident à deviner, car quand on mange du bon pain de chez le boulanger, des pâtes, ou encore quand on cuisine soi-même avec de la farine, on ne pense franchement pas qu’il y a quelque chose à améliorer là-dedans. Mais en alimentation, tout ce qui est blanc est raffiné, et a donc perdu une partie de ses fibres et de ce qui rendait l’aliment bon pour nous. Ce remplacement est plutôt facile : achetez de la farine semi-complète ou complète, des pâte complètes, du prenez du pain le plus sombre possible ( type au seigle, complet, nordique…), et le tour est joué! Vous venez de rendre votre alimentation bien plus saine et au niveau du goût, c’est bien meilleur. 
 
 

Les biscuits apéro

 
Chips, bretzels, cacahuètes, ne cherchez pas l’exception il n’y en a pas, tout est mauvais pour vous dans ce rayon! C’est horrible car c’est un repas que j’adore, et il n’existe pas d’alternative proche qui soit bonne pour la santé. Même les nouveaux biscuits apéro à la mode, à base de la farine de pois chiche, ou à saveurs de chou kale… C’est du marketing, ça donne envie, ça sonne « healthy », mais ça reste produit avec les mêmes méthodes, et ne vous apporte que des calories vides, c’est à dire qui n’apportent rien à l’organisme. Ça ne rentre pas dans le compte des 5 fruits et légumes par jour, hein ! A ce niveau, le plus simple est de se faire plaisir mais plutôt que de prendre 3 sortes de biscuits pour votre apéro, n’en prenez qu’une complétez avec des tomates cerises et bâtonnets de carottes à tremper dans une sauce au yaourt.

Les viandes transformées

 
Bacon, salami, charcuterie sont plutôt mauvais pour nous, notamment à cause des nitrites. Est donc arrivée une mode des charcuteries sans nitrites ajoutés, qui peuvent quand même contenir d’autres nitrites d’origines plus naturels (mais quand même nocifs, sinon ce n’est pas drôle).  A moins de vouloir devenir végétariens, vous allez sans doute trouver difficile de diminuer leur consommation car les charcuteries rentrent dans la composition de plein de recettes de notre chère cuisine française. Essayez simplement de vous rappeler qu’on n’a pas besoin de viande deux fois par jour, et n’ayez pas le réflexe d’ajouter une tranche de jambon ou une knacki systématiquement au repas du soir, que que soit pour vous ou vos enfants, cela sera déjà un beau progrès!
 

Les plats cuisinés

 
Les plats cuisinés sont un sacré piège car ce sont visuellement des plats sains, ils copient des recettes qui pourraient être saines en version « fait maison », mais ils sont produits de façon industrielle et donc, il a fallu y mettre des ingrédient médiocres pour la rentabilité, et y ajouter des conservateurs. Si vous êtes sensible à la cause environnementale, c’est aussi une belle débauche d’emballages non recyclables. Congelez plutôt vos restes en portions individuelles, et si vraiment vous n’avez pas le choix, achetez des plats surgelés, au moins on n’y a pas ajouté de conservateurs puisque la conservation est due au froid!
 

Les biscuits

 
Les biscuits emballés, mais aussi les pseudo gâteaux tout faits comme les brownies, sont des produits à éviter au maximum également. Ils ne contiennent pas de bons produits comme un gâteau que vous ferez à la maison, mais des œufs de poules élevées dans des conditions infâmes, de la farine premier prix, des agents de texture, des conservateurs…  Et ce, quoi que la jolie illustration sur la boite laisse à penser ! Si c’est pour le goûter de vos enfants, il n’y a rien de bon pour eux dedans, même dans ceux qui semblent spécialement conçus pour eux. Trop de sucre, rien de nutritif qui leur permettre de tenir le coup jusqu’au repas suivant. Donnez-leur simplement du pain, nature, avec un bout de beurre ou un carré de chocolat éventuellement s’ils le refusent sans. Si c’est un petit plaisir pour vous,  faites vous des cookies maison, c’est très simple et cent fois meilleur. C’est tout aussi calorique mais contiendra de vrais ingrédients et le plaisir sera démultiplié!
 
 
Voilà, j’espère que ce petit récap vous sera utile! Gardez en tête que je ne suis pas du genre à vous recommander de manger light, ni de vous priver, ce n’est pas ma philosophie, et ce guide ne vise pas à vous faire perdre du poids ou quoique ce soit de ce genre… Simplement, je pense qu’on a tout à gagner à privilégier le fait-maison quand on le peut, tout en se faisant plaisir!

Pain au muesli

Vous cherchez une idée pour votre petit-déjeuner de ce week-end? Je pense que j’ai trouvé ce qu’il vous faut! Ce pain au muesli est copieux, délicieux et sain à la fois! C’est aussi une excellente façon d’utiliser une partie de ce paquet de muesli que l’on retrouve oublié au fond du placard… Allez, je suis sûre que ça vous arrive à vous aussi!

J’ai trouvé cette recette sur le blog Quelques grammes de gourmandise. J’adore son blog où les recettes sont plus appétissantes les unes que les autres! Elle a réalisé ce pain avec un muesli aux abricots et graines et il se trouve que j’avais exactement le même dans ms placards, cela m’a donc semblé l’occasion rêvée pour l’utiliser! J’ai par contre voulu modifier le mélange de farine par rapport à sa recette, car j’ai envie de diminuer la farine classique dans mon alimentation, et j’avais d’autres variétés amusantes dans mes placards. J’ai raté ma première fournée car le pain était trop compact. Après relecture, j’ai vu qu’en changeant de farine, il fallait en diminuer la quantité de 50 g. C’est ce que j’ai fait et la deuxième fournée était au top!

C’est un pain un peu friable et avec une croûte bien croustillante, je pense que c’est l’apport de la farine de riz.

Quand je pense au pain fait maison, je pense aux dimanches matins paresseux du passés avec les cheveux en désordre et sans intention de prendre une douche. Quand le pain sort du four, je tranche un bon gros morceau que je tartine de beurre. Accompagné d’un œuf et d’une bonne tasse de thé, cela me fait un parfait brunch improvisé!

Je l’ai donc apprécié pour le petit-déjeuner mais aussi le soir, avec du fromage. Sa saveur n’est pas trop sucrée malgré les fruits secs et le sirop d’agave. Il reste donc assez neutre pour s’associer avec du sucré et du salé. Parce qu’il est plein d’avoine, de fruits et de graines, il est très copieux, ce qui en fait une collation bien nourrissante.  

Ce pain au muesli est très simple à faire, surtout quand comme moi on dispose d’une machine à pain. SI vous n’avez pas de machine à pain, regardez du côté de chez Quelques grammes de gourmandise, sa version se fait au robot avec une cuisson au four.

J’ai utilisé un muesli aux graines et à l’abricot, mais n’importe quel muesli peut convenir, c’est à dire un mélange de fruits, noix, graines, et flocons d’avoine, vous pouvez même faire le mélange vous-même.

Pain au muesli

Pain au muesli

Ingrédients

  • 300 g d'eau
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 100 g de farine de petit épeautre
  • 200 g de farine complète
  • 100 g de farine de riz
  • 20 g de sirop d'agave
  • 8 g de sel fin
  • 20 g d'huile de noisette
  • 200 g de muesli

Préparation

  1. Mettez tous les ingrédients sauf le muesli dans le cas de la machine à pain dans l'ordre suivant : L'eau, puis le sirop d'agave, puis l'huile, puis les farines, le sel, et enfin la levure.
  2. Lancez la machine à pain avec le programme "pains complets ou céréales",  poids 1 kg, dorure faible.
  3. Ajoutez le muesli dans un second temps après 8 minutes de pétrissage ou au bip si votre machine en fait un pour prévenir quand on peut ajouter les garnitures.

Source d’inspiration :
https://www.quelquesgrammesdegourmandise.com/pain-au-muesli/

Mousse végétale au thé matcha et framboises

Vous connaissez mon goût pour les tentatives improbables, hé bien en voilà une sacrée! Vous savez sans doute que l’on peut réaliser une mousse au chocolat avec le jus d’une boîte de pois chiches, je me suis donc demandé si je ne pourrais pas utiliser ce jus pour faire d’autres mousses, comme on le ferait avec des œufs… Y’a pas que le chocolat dans la vie, après tout!

Quitte à partir dans des mariages et des produits originaux, j’ai donc choisi d’utiliser de la crème de soja, du sirop d’agave, et du thé matcha en poudre. Rien de bien traditionnel là-dedans, heureusement qu’il reste les framboises!

Le résultat est comme on pourrait se l’imaginer, très original et sans doute un peu bizarre… J’ai beaucoup aimé, car je suis fan de la saveur du thé matcha, mais mon homme a moins apprécié… Comme vous le verrez sur la photo, on obtient bel et bien une texture mousseuse, à œil, impossible d’imaginer qu’il n’y a pas de blanc d’œuf dans cette recette!

Si vous vous lancez, veillez juste à ne pas avoir la main trop lourde sur le thé matcha, il est délicieux mais peut vite être trop prononcé et écraser le reste, voire gâcher la recette!

 

 

Mousse végétale au thé matcha et framboises

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 verrines

Mousse végétale au thé matcha et framboises

Ingrédients

  • Le jus d'une grosse boite de pois chiches
  • 1 c. à c. de thé matcha en poudre
  • 2 c. à s. de sirop d'agave
  • 4 c. à c. de crème de soja
  • 50 g de framboises
  • 1 c. à s. de jus de citron

Préparation

  1. Faites fondre le matcha, le sirop d'agave et la crème de soja dans un récipient, au bain marie ou au micro-ondes très doux.
  2. Mixez le jus des pois chiches à l'aide d'un batteur pendant 5 à 10 minutes. Lorsque celui-ci a pris une texture bien ferme, incorporez le mélange au matcha progressivement et délicatement.
  3. Mixez les framboises avec le citron, filtrez le coulis obtenu.
  4. Versez la framboise dans les verrines puis la mousse de matcha, laissez prendre une nuit au réfrigérateur.

Comment profiter à fond du mois d’août?

Photo Giuseppe Milo @Flickr
 
Nous voilà déjà au mois d’août! Les mois d’été sont ceux qui passent le plus vite, ou je rêve? C’est pour beaucoup le mois des vacances et donc un mois que l’on ne passe pas forcément chez soi, mais il ne fait pas oublier ceux qui ne partent pas! Il suffit alors de pas grand chose pour donner au mois d’août un air de vacances, même ne restant chez soi! 
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois d’août :
 

Récoltez au jardin

L’été, on profite du beau temps pour jardiner et faire pousser quelques légumes. On récolte notamment de belles tomates, poivrons et courgettes qui ont profité au soleil. On se régale également de mûres, framboises, groseilles et fruits du verger si on a la chance d’en avoir chez soi.


Photo -Ebelien- @Flickr

Fêtez la journée de la bière

Le 3 août est officiellement la journée mondiale de la bière. L’occasion d’organiser un petit apéro et de découvrir une bière bien fraîche, pourquoi pas produite localement? Il y a des brasseries partout en France de nos jours!


Photo Julio Morales @Flickr

Mangez tex-mex

Le 18 août, c’est le tour de la journée mondiale des fajitas. Si vous aimez la cuisine mexicaine, c’est un parfait prétexte pour vous faire plaisir!


Photo Ella Olsson @Flickr

Buvez du vin

On continue avec la journée du vin qui a lieu le 28 août, bien qu’en France ce soit un peu tous les jours la journée du vin! Pourquoi ne pas en profiter pour organiser une petite dégustation, ou un repas en accords mets/vins?

Photo Connor Dunn @Flickr
 

Mangez dehors

Enfin, avant que la saison ne prenne fin, on continue de manger dehors dès que possible, et on en profite pour recevoir et organiser des barbecues conviviaux!


Photo Martha W McQuade @Flickr

 
Voilà mes idées pour faire d’août un mois au top! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Qu’est-ce que l’umami?

Connaissez-vous l’umami? J’ai découvert cette notion il y a quelques temps et j’ai eu envie de approfondir un peu plus et de vous en parler. Ce n’est pas une nouvelle variété de sushis, mais une saveur de base, au même titre que le salé, le sucré, l’acide et l’amer. Cela correspond au côté savoureux et indescriptible que l’on ressent parfois en manageant un plat… Il est principalement associé aux glutamates que l’on peut trouver par exemple dans la cuisine chinoise.
 
Photo fujiwara.tw @Flickr
 
Le mot « umami » signifie en japonais « agréable, savoureux » et c’est exactement ce qu’on est sensés ressentir en mangeant un aliment qui en contient.
 
Cette molécule est présente dans certains types d’aliments ou s’y développe avec le temps (c’est le cas des fromages qui vieillissent), ou encore, elle apparaît à la cuisson en ce qui concerne les viandes.
 

Photo Rich Roberts @Flickr
 
Comment reconnaître l’umami? C’est le goût « savoureux » que l’on retrouve dans les viandes ou les bouillons, ou encore dans les champignons comme les shiitake et qui donne, en général, envie de se jeter sur le plat ou de se resservir!
 
 
 

Photo Kurtis Garbutt @Flickr
 

 

Les aliments riches en umami

 
  • Viandes, viandes fumées
  • Poissons, crustacés
  • Légumes et notamment les champignons, les tomates mûres, le chou chinois, les épinards, ail , échalotes, oignons, poireaux
  • Thé vert
  • Produits fermentés et vieillis
  • Bouillons cubes de légumes
  • Levure de bière et levure maltée
  • Sauce soja, miso, tamari
  • Concentré de tomates, ketchup, tomates bien mûres
  • Jus de raisin, vin, vinaigre balsamique
  • Algues : nori, kombu, wakame…
 

A quoi sert cette saveur?

 
C’est celle qui met en valeur les ingrédients de vos plats, et leur donne un côté plus savoureux, une envie reviens-y comme on dit. usez et abusez-en dans vos plats pour leur donner du caractère!
 
Et vous, vous connaissiez l’umami? Utilisez-vous ces ingrédients pour donner du goût à vos plats?
 

Photo Lou Stejskal @Flickr

10 idées barbecue pour changer des merguez et chipolatas!

Le barbecue, je suppose que comme moi, vous l’aimez, voire vous l’adorez, au moindre rayon de soleil? Oui mais voilà, je trouve qu’il est parfois difficile de réussir à varier et à trouver des idées pour sortir des classiques merguez, chipolatas ou brochettes bœuf poivrons! C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui 10 idées pour sortir des sentiers battus et renouveler ou tout au moins égayer un peu le barbecue dominical!

 

Les brochettes d’halloumi

Je suis une inconditionnelle de ce fromage, et sa spécificité étant de ne pas fondre à la cuisson, cela en fait le roi des barbecues! Vous le coupez en cubes, vous le faites mariner, vous plantez sur des piques, et c’est parti!

Les brochettes de légumes

Un classique, et pourtant on n’y pense pas toujours… Les brochettes de légumes sont ultra simple à réaliser, même les enfants peuvent participer!

Photo Dave Walker @Flickr

Le fromage au barbecue

Je suis une fan de fromage, et de nombreux fromages que l’on cuit au four en barquette en bois peuvent se décliner au barbecue : camembert, coeur de Neufchâtel… Si votre fromage n’a pas de barquette en bois, transvasez-le dans un ramequin ou plat supportant la chaleur, et c’est parti!

Les poivrons farcis

On n’y pense pas forcément mais on peut cuire ou réchauffer des légumes farcis sur le barbecue, comme on le ferait au four, surtout si on a un barbecue avec couvercle.  Pensez juste au temps de cuisson et démarrez tôt la cuisson, ou précuisez-les au four si vous voulez que le barbecue soit plus rapide.

 

Le maïs rôti

L’été on trouve assez facilement des épis de maïs entiers. Rôtis au barbecue, accompagnés d’une petite sauce fraîche ou d’un petit bout de beurre, c’est un pur délice très simple à réaliser.

Les hamburgers

Plutôt que de faire vos hamburgers à la poêle ou au four, l’été, préparez-es au barbecue! Vous cuisinez des steaks ou hachés végétaux directement au barbecue, et proposez à table des sauces, des rondelles d’oignon, et des pains à burger. Succès garanti chez tous les âges!

Les pommes de terre à la braise

Les pommes de terre à la braise sont un pur délice! On put en théorie les cuire intégralement dans la braise du barbecue, mais mes expériences ont parfois été un peu frustrantes, comme cette fois, où, 1 heure après avoir fini les saucisses, mes pommes de terre à la braise étaient toujours dures comme de la pierre! depuis, je les précuis à l’eau pour obtenir une pomme de terre cuite mais encore ferme, et je les finis au barbecue pour leur donner un petit côté fumé et croustillant délicieux.

Les champignons farcis

Je sais, c’est un peu redondant avec les légumes farcis, mais j’adore les champignons, et vu leur petit format, c’est un peu différent car le temps de cuisson est minime, et cela vous donne un apéritif préparé au barbecue que chacun peut picorer avec les doigts! 

Les avocats grillés

J’ai toujours adoré les avocats mais ces dernières années j’en mange de moins en moins pour des raisons écologiques. Bien qu’on le connaisse plutôt servir froid, cela reste une alternative délicieuse à préparer au barbecue, servi grillé!


Photo Ryan Adams @Flickr

Le tofu

Je sais que je ne vais pas faire que des heureux en parlant de tofu, mais j’insiste, quand on le prend dans des marques correctes (celles qu’on ne trouve pas en supermarché traditionnel), fumé ou mariné, le tofu peut être très bon!

tofu-dukkah-2

Et vous, vous avez des recettes fétiches pour vos barbecues quand vous voulez changer un peu?

Pommes de terre au four et sauce à la menthe

J’adore les pommes de terre, mais ces dernières années, j’avais tendance à oublier leur existence.  Ce n’est pourtant pas un produit très cher ou très compliqué à cuisiner, quel dommage de s’en priver! Depuis quelques temps, j’essaye donc de me remettre à en cuisiner plus régulièrement, et avec l’été c’est l’idéal car elles sont parfaites en salades, ou encore cuites au barbecue pour accompagner les grillades.
 
 
La purée de menthe est une sorte de condiment que l’on trouve en Angleterre et qui sert traditionnellement je crois, à accompagner le gigot… Il n’y a que les anglais pour penser à une pareille association, avez-vous déjà goûté? On en trouve donc dans des épiceries spécialisées, et si je voulais tester ce produit, je ne me voyais pas préparer un gigot exprès, j’ai donc préféré l’utiliser sur ces pommes de terre. Si vous n’en avez pas, pas de panique, doublez la quantité de feuilles de menthe fraîche et ça ira très bien.
 
 
La seconde difficulté au niveau des ingrédients est de trouver des pommes de terre assez grosses pour pouvoir les farcir. En théorie, c’est facile, mais cette année, à cause de la sécheresse qui perdure depuis un bon moment, les sols sont trop secs et on ne trouve donc quasiment que de petites pommes de terre. Il vous faudra donc peut être prendre votre mal en patience, ou imaginer une version mini de ces pommes de terre au four, pourquoi pas après tout?
 
 
 
 

Pommes de terre au four et sauce à la menthe

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Pommes de terre au four et sauce à la menthe

Ingrédients

  • 4 pommes de terre
    Pour la sauce
  • 200 g de fromage blanc
  • 1 bouquet de ciboulette
  • 5 feuilles de menthe fraîche
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à s. de purée de menthe
  • 4 pincées de fleur de sel
  • Poivre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180° C en mode chaleur tournante.
  2. Lavez et essuyez les pommes de terre. Enveloppez-les de papier aluminium.
  3. Posez les pommes de terre ainsi recouvertes sur une plaque de cuisson.
  4. Enfournez et laissez cuire 1 heure en les retournant à mi cuisson.
  5. Pendant ce temps, mettez dans le bol du mixeur la ciboulette, la menthe fraîche, la gousse d'ail, mixez pour bien hacher l'ensemble puis ajoutez le reste des ingrédients et mixez à nouveau pour obtenir un mélange homogène. Réservez au frais.
  6. Au moment de servir, enlevez le papier aluminium, fendez les pommes de terre en deux et servez-les accompagnées de la sauce.

10 épices incontournables

Vous l’avez sans doute remarqué, je suis une fan d’épices. J’aime la façon dont elles parfument et relèvent n’importe quel plat pour en faire un véritable festival de saveurs! Aujourd’hui, je vous propose un petit zoom sur mes épices favorites, avec une recette que j’adore tout particulièrement pour vous les faire découvrir.

1. Le curcuma

J’aime le curcuma pour son parfum doux, sa jolie couleur et ses bienfaits pour la santé. Je le trouve vraiment top dans ma soupe de carottes au curcuma et lait d’amandes, mon infusion curcuma gingembre et le golden milk.

2 . La cannelle

La cannelle est une de mes épices favorites depuis que j’ai goûté aux pâtisseries du Portugal qui en sont pleines… Depuis, je ne me lasse pas d’user et d’abuser de la cannelle dans mes desserts! Parmi mes chouchous, il y a la tarte amandine pommes cannelle, le riz au lait café cannelle, et surtout, cette tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle qui est tout simplement fameuse.

3. La cardamome

La cardamome se trouve entière sous forme de capsules, ou moulue. On peut l’infuser dans des liquides pour réaliser par exemple des thés latte, ou la mettre dans les currys, ou même les desserts. Je trouve sa saveur vraiment surprenante et originale et je ne m’en lasse pas! Ma recette favorite sucrée à la cardamome est le sanwin makin, un dessert birman à tomber, et la salée le moong dahl, une sorte de ragoût de lentilles du Pakistan.

4. La coriandre

Si je la préfère dans sa version fraîche (je pourrais brouter un un bouquet de coriandre en 2 minutes), je trouve que l’on fait plein de choses délicieuses avec la coriandre séchée également. Ma recette chouchou à la coriandre est la soupe de haricots rouges épicée.

5. Le cumin

Le cumin est un incontournable qui se retrouve dans différents mélanges d’épices comme le ras el hanout. On peut l’apprécier dans de nombreuses spécialités typiques de la cuisine du monde mais là où je le préfère, c’est marié avec la carotte comme dans cette tarte carottes, cumin et lait de coco.

 

6. Le curry

Le curry est un délice et l’une des épices les plus vendues, mais en réalité ce n’est pas une épice mais un mélange. Il m’arrive parfois d’en utiliser du tout fait mais souvent je mélange simplement les épices nécessaires ce qui permet de choisir si on veut un curry plus épicé, plus doux… Pour vous régaler avec un bon curry, essayez mon curry de chou-fleur népalais

7. Le gingembre

Réputé pour ses vertus aphrodisiaques, le gingembre est une épice très piquante qui peut ruiner un plat si on en abuse. Mais correctement dosé, il donne juste ce qu’il faut de pep’s et de chaleur à un plat! Je l’adore dans ces cookies au gingembre confit.

8. La muscade

La noix de muscade s’utilise elle aussi avec parcimonie au risque de ruiner votre plat. Elle donne ce petit goût de cuisine d’antan à nos plats traditionnels, comme cette purée de potiron aux épices.

9. Le paprika

Le paprika,que j’ai redécouvert en Hongrie où l’on en met presque partout, est assez passe-partout et on pourrait presque en mettre dans n’importe quel plat! Je vous recommande par exemple mon granola salé au paprika.

10. Le ras el hanout

Tout comme le curry, ce n’est pas une épice mais un mélange, qui donne une saveur incomparable à la cuisine orientale. retrouvez-le dans mon tajine de boulettes aux lentilles ou mes pide au fromage et œuf.

Et vous, quelles sot vos épices préférées? Et vos plats préférés pour les mettre en valeur et les apprécier?

20 utilisations vraiment pratiques pour le bicarbonate de soude

Au risque de passer pour une petite grand-mère avec ses astuces rétro, je vous avoue que suis une inconditionnelle du bicarbonate de soude. Ces dernières années, je suis revenue à une façon bien plus naturelle de nettoyer ma maison, et ce dernier s’est vite imposé comme un incontournable. Je suis aussi une passionnée de home made et je réalise donc mes produits de beauté moi-même, et une fois encore le bicarbonate fait des siennes!
 
J’ai récemment eu la chance de pouvoir tester le bicarbonate La Baleine, la fameuse marque de sel… Et je me suis dit que ça serait l’occasion de vous faire connaitre un maximum de façons de mettre du bicarbonate à toutes le sauces dans votre quotidien. Voici donc mon top des façons de l’utiliser! Et vous, utilisez-vous le bicarbonate de soude? Vous avez d’autres façons de l’utiliser? N’hésitez pas à me les partager pour que je mette à jour cette page!
 

1. Polissez vos dents

De nombreuses personnes utilisent e bicarbonate de soude comme dentifrice naturel. Il peut être trop abrasif pour un usage quotidien, mais l’utiliser de temps en temps pour polir et blanchir les dents est simple et efficace. Vous pouvez aussi saupoudrer un peu de bicarbonate de soude sur votre dentifrice maison normal, ou en mettre un peu dans la composition d’un dentifrice home made.

2. Fabriquez votre propre déodorant

Certaines personnes saupoudrent simplement du bicarbonate directement sur leurs aisselles comme déodorant naturel. Il est aussi possible d’utiliser le bicarbonate comme composant d’une recette de déodorant solide. Je vous partagerai ma recette fétiche très prochainement!

3. Exfoliez votre peau

Le bicarbonate permet de vous débarrasser en douceur des peaux mortes. Pour cela, mélangez 3 cuillers à soupe de bicarbonate de soude avec 1 cuiller à soupe d’eau. Frottez doucement ce mélange sur votre visage en effectuant un mouvement circulaire puis rincez.

4. Passez en mode « No Poo »

Si vous faites partie de ceux qui veulent abandonner les shampoings conventionnels, beaucoup ne jurent que par le bicarbonate de soude en tant que shampooing, suivi par un rinçage au vinaigre de cidre. Je n’ai pas fait l’expérience, mais c’est à tester!

5. Soulagez les piqûres d’insectes


Comme pour exfolier votre peau, faites une simple pâte composée d’eau et de bicarbonate de soude. Appliquez-la sur la zone attaquée, sans faire de mouvements circulaires cette fois, et laissez poser le temps d’être apaisé.

6. Nettoyez vos brosses et vos peignes


Le bicarbonate est idéal pour éliminer naturellement les résidus sur vos peignes et brosses. Il suffit de laisser tremper dans une solution d’eau et de bicarbonate de soude (environ 1 c. À thé de bicarbonate de soude dans une tasse d’eau) vos brosses et peignes quelques minutes. Rincez et séchez soigneusement.

7. Nettoyez votre four, vos éviers et baignoire


Saupoudrez du bicarbonate de soude sur votre baignoire, votre évier ou votre carrelage, puis essuyez avec un chiffon propre et humide. Rincez et séchez. Pour votre four, saupoudrer de bicarbonate toute la surface inférieure de votre four. Pulvérisez avec une bouteille d’eau pour humidifier. Laissez ce mélange reposer pendant la nuit, puis frottez le matin. Rincez abondamment.
 

8. Débarrassez-vous des fourmis

Mélangez du bicarbonate de soude et du sel et saupoudrez ce mélange partout où vous verrez les fourmis vous envahir. Je n’ai pas encore testé et je suis actuellement adepte du citron pour ce cas, avec plus ou moins de succès. Je tenterai le bicarbonate la prochaine fois!

 
Photo Sancho McCann @Flickr

9. Nettoyez votre sol


Versez 1/2 tasse de bicarbonate de soude dans un seau d’eau tiède pour nettoyer les carrelages.

10. Nettoyez les tâches grasses


Quand vous avez un plat vraiment bien gras, le bicarbonate est votre allié! Ajoutez une bonne quantité de bicarbonate de soude à votre liquide vaisselle normal et laissez-le tremper pendant un moment.

11. Nettoyez votre micro-ondes

Saupoudrez du bicarbonate de soude sur un chiffon humide et essuyez délicatement les parois de votre micro-ondes.
 

Photo Marco Verch @ Flickr
 

12. Nettoyez votre litière à chat

Mélangez du bicarbonate de soude avec de l’eau pour nettoyer la caisse de votre chat. Cela aidera à absorber les mauvaises odeurs. Vous pouvez aussi saupoudrer un peu de bicarbonate directement dans les grains de litière propre juste quand vous venez de la changer.

13. Rafraîchir vos éponges

Trempez vos éponges dont l’odeur commence à être douteuse dans une solution de bicarbonate de soude et d’eau (4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude  dans 1 litre d’eau tiède) pour leur redonner un coup de frais.
 

14. Améliorez votre lessive

L’ajout de bicarbonate de soude à votre lessive aide à rendre les vêtements plus propres, plus frais et plus doux! Ajoutez 1/2 tasse de bicarbonate de soude à votre linge directement dans la machine.
 

Photo Mark Gunn @Flickr

15. Désodorisez votre réfrigérateur

Placez une coupelle remplie de bicarbonate au fond de votre réfrigérateur pour neutraliser les odeurs. Assurez-vous de remplacer le bicarbonate tous les deux mois.

16. Débouchez vos tuyaux

Utilisez un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre pour déboucher vos tuyaux à la place des produits chimiques habituels.

17. Désodorisez vos poubelles

Saupoudrez simplement du bicarbonate de soude au fond de vos poubelles pour éloigner les mauvaises odeurs.

18. Désodorisez vos tapis

Saupoudrez du bicarbonate de soude sur votre tapis et laissez reposer toute la nuit. Tapez ensuite votre tapis à l’extérieur pour enlever le plus gros, puis aspirez les résidus.

19. Faites lever vos pâtisseries

Le bicarbonate peut faire lever vos pâtisseries comme le ferait une levure chimique. Pour cela, associez-le à une cuiller d’un acide (vinaigre, jus de citron) dans la pâte de votre gâteau. Il donne aussi de la légèreté aux pancakes et pâtes à beignets.
 

20. Réduisez l’acidité de vos plats

 
Le bicarbonate régule le PH des aliments. Quand un plat est trop acide, comme une sauce réalisée avec des tomates pas assez mûres, ajoutez 1/2 cuiller à café de bicarbonate et le tour est joué!
 
Et vous, vous avez d’autres utilisations pour le bicarbonate?
 

Comment profiter à fond du mois de juillet?

Photo Antonio Castagna @Flickr
 
Nous voilà au mois de juillet! Les enfants sont en vacances, et certains de nous préparent leurs valises tandis que d’autres vont encore devoir patienter un mois ou plus avant de mettre les voiles au soleil! Quoiqu’il en soit, les vacances sont dans l’air et dans les esprits de tout le monde, et on se détend à l’ombre des terrasses le soir…
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de juin :
 
 

Pique-niquez

L’été, on profite du beau temps pour aller pique niquer en forêt, sur la plage, à la campagne, dans un parc ou même dans son propre jardin! C’est sympa et ça change un peu, sans compter que les enfants adorent participer à l’organisation!


Photo Rich Brooks @Flickr

Mangez dehors

En complément des pique-niques, parce qu’on ne peut pas pique-niquer tous les jours, vous pouvez également manger en terrasse ou sur votre balcon dès que possible, pour profiter du plein air et rendre votre repas encore plus relaxant!


Photo Martha W McQuade @Flickr

Savourez des cocktails et boissons d’été

Pour se rafraîchir, quoi de mieux qu’un petit mojito, ou une pina colada? Ces cocktails se déclinent facilement avec ou sans alcool, suivant vos goûts. Vous pouvez aussi réaliser des mélanges de jus de fruits, des limonades maison, ou encore  des thés glacés…


Photo liz west @Flickr

Faites des salades

L’été est l’occasion de faire le plein de vitamines grâce aux salades. Elle présentent aussi dl’avantage de se préparer très rapidement car avec le beau temps, on a mieux à faire que de rester en cuisine! Enfin, elles évitent de faire fonctionner le four ou la gazinière, et permettent de recycler les petits restes de légumes ou de céréales cuites.

Photo Marco Verch @Flickr
 
 
Voilà mes idées pour faire de juin un mois vraiment sympa! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?