Archives par mot-clé : thé

Gâteau d’anniversaire Pat Patrouille

Me voilà aujourd’hui avec un gâteau d’anniversaire. Vous vous en doutez, ce n’était pas pour moi, c’est ma fille qui a une fois de plus fêté son anniversaire récemment… Le temps passe trop vite ! 
 
 
Je ne suis pas une adepte de la pâte à sucre, je ne suis surtout pas très douée, mais une fois par an, je fais cet exercice pour surprendre ma mini-moi et ce fut une fois de plus mission accomplie… Bien que ce gâteau ait vécu quelques péripéties avant de pouvoir être dégusté ! 
 
J’ai choisi de ne pas réaliser moi-même les personnages Pat Patrouille, car ce n’est pas de mon niveau, et puis je me suis dit que les figurines seraient un petit cadeau sympa pour ma fille au passage. 
 
 
La veille de son anniversaire, j’ai donc préparé le gâteau de base, puis assemblé le décor patiemment, allant même jusqu’à planter la bougie dessus, moi qui aime que tout soit prêt en avance! Ce détail a son importance dans la suite de l’histoire…
 
À un moment, mon ami a un éclair et court regarder le gâteau avant de me demander quel âge a ma fille…
 
– 6 ans, pourquoi ?
– Car il est indiqué 5 sur le gâteau !
– Whaaaaat?
 
Figurez-vous qu’en achetant la bougie sur internet, j’ai saisi “bougie 6 ans” dans le moteur de recherche, et parmi les résultats de recherche, une bougie 5 ans  s’est glissée, une seule, plus jolie que les autres… C’est celle sur laquelle j’ai cliqué, sans capter que le chiffre n’était pas le même que les autres, focalisée sur leur aspect esthétique ! Je n’ai rien vu non plus au déballage, ni à l’installation, que voulez-vous, j’étais trop concentrée sur le décor à réaliser ! Oups ! 
 
 
Je réalise donc que je vais devoir courir acheter une autre bougie à ma fille dès le lendemain matin avant que les invités arrivent, mais l’histoire ne s’arrête pas là… 
 
Le lendemain matin, je me lève tôt pour finir les préparatifs, et je veux cuire une bonne brioche pour le petit-déjeuner avant d’attaquer cette longue journée… Je mets donc mon four à préchauffer, le tout en oubliant que j’avais rangé le gâteau dans le four, la pâte à sucre supportant mal le froid du réfrigérateur ! 
 
Je réalisé mon erreur 20 minutes plus tard, ouvert le four avec angoisse et trouvé la pâte à sucre à peu près intacte, à peine ramollie… Mais la bougie 5 ans (orange fluo) s’était totalement désagrégée et avait recouvert toute la surface (bleue) du gâteau… Dans la panique, j’ai attrapé le gâteau à pleine mains sans me demander si le plat allait être chaud, je me suis évidemment brûlée, j’ai renversé de la cire partout…
 
Passé les premiers instants, j’ai fini par me poser et me demander comment sauver la situation… Restons calme!
J’ai versé un maximum de cire liquide dans l’évier et j’ai ensuite mis le gâteau au froid en espérant que la cire s’enlèverait par blocs une fois durcie. Malheureusement 2 heures plus tard, j’ai constaté que ça ne se passait pas du tout comme ça, enlever le sucre arrachait la pâte à sucre et cela faisait de gros trous sur le gâteau… 
 
Idée de dernière minute, utiliser des restes de pâte à sucre et refaire à l’arrache un deuxième décor au dessus du premier. .. Ouf, c’est passé ! Ce n’était pas magnifique, la retouche était assez visible, mais ma fille n’a eu d’yeux que pour ses figurines Pat patrouille, c’est tout ce qui dompte ! 
 
La photo a été prise avant ces mésaventures, donc le gâteau n’est pas encore ruiné et la bougie est toujours celle du mauvais âge… Mais finalement, il portait bien un 6 le lendemain ! 
 
La recette que je vous propose inclut un la réalisation d’un simple gâteau qui sert de support à la décoration. Il plait beaucoup à ma fille mais vous pouvez le remplacer par n’importe quelle recette de base que vous aimez, tant que votre gâteau n’est ni mou, ni collant, ni friable… Un gâteau de type gâteau yaourt convient très bien par exemple.
 
Source d’inspiration : 
https://avalonsunshinehq.com/blogs/cake-gallery/toys-on-cakes-paw-patrol
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Ma nouvelle déco avec Poster store

Je vous propose aujourd’hui un article qui sort un peu de l’ordinaire, puisque j’ai eu l’occasion de tester récemment un site de déco, et plus précisément d’affiches, dont je voulais vous parler. Je sors rarement du thème de la cuisine sur ce blog, mais je me suis dit que cette thématique pourrait vous plaire si vous êtes en recherche d’idées cadeaux pour les fêtes, et puis, rien n’empêche de décorer sa cuisine, pas vrai? Le site Poster Store  est une marque scandinave qui propose un large choix de posters et de cadres, et comme j’ai pas mal de projets dans ma maison, cela m’a semblé le bon moment pour le tester et vous en parler dans cet article. Ils proposent des superbes affiches noir & blanc, des photographies sur le thème du voyage, de la nature, des citations… Des cadres sont aussi en vente, avec des contours bois ou métal (doré, argenté, cuivré).
 
 
 
Pour le moment, la décoration n’est pas encore terminée, j’y vais progressivement pour bien réfléchir à ce que je veux mais le confinement va sans doute m’aider à accélérer tous ces petits travaux d’aménagement que je veux faire depuis longtemps.
 
Découvrez ci-dessous la décoration que j’ai choisie pour chaque pièce!
 

Ma chambre

Comme j’adore l’univers d’Harry Potter, j’ai choisi des affiches qui m’évoquent de loin l’univers de cette saga : cerf, chouette, train qui traverse la campagne britannique… 
 
 

Ma chambre d’amis

Pour cette pièce, j’ai choisi de mettre à l’honneur la nature et les animaux, avec des visuels en gros plans de bouleaux, une vue d’arbres prises du dessus et un loup. On se croirait un peu au Canada non?
 
 

Mon bureau

Mon bureau est l pièce la plus girly de l maison et bien sûr celle qui m’est le plus personnelle. J’ai choisi pour cette pièce une vue de la lune, des feuilles d’eucalyptus et une citation de Roald Dahl, un de mes auteurs favoris.
 

Mon couloir

J’ai toujours voulu décorer mon couloir avec un patchwork de cadres liés aux voyages que j’ai pu effectuer. j’ai donc repéré quelques jolies pièces, à compléter par des photos de mes propres voyages un peu partout dans le monde. de quoi se ressourcer et rêver alors qu’on ne sait pas quand on pourra recommencer à voyager par les temps qui courent! 
Si vous souhaitez découvrir cette boutique, je vous propose un code promo hyper avantageux : 40% sur les posters (hors catégorie sélection). Non cumulable avec d’autres promos. Valable du 22/11 au 30/11 inclus.
 
Pour cela, saisissez le code : notparisienne40 lors de votre commande!
Et vous, accordez-vous de l’importance à votre déco murale? Avez-vous un thème par pièce ou vous agrémentez les murs au gré de vos coups de coeur?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Comment organiser un pique-nique zéro déchet?

Photo Alpha @Flickr
 
Vive l’été, la saison où l’on profite de l’extérieur pour nos repas! Il ne nous reste plus que quelques semaine s pour profiter de cette période privilégiée. Après mes conseils pour réaliser un barbecue zéro déchets, je vous propose aujourd’hui un petit dossier pour réaliser un pique-nique sans polluer notre belle planète! Sortez votre glacière et c’est parti!
 
  
Photo Michell Zappa @Flickr
  

Le repas

Pour les pique-niques, les grands classiques sont les cakes, salades, sandwichs, tartes et terrines à emporter facilement dans un panier ou une glacière. Réalisés maison, ils peuvent tous être zéro déchet très facilement. Achetez vos fromages et charcuteries à la coupe en amenant vos contenants, faites vos sandwichs dans du pain frais du boulanger en amenant votre sac à pain, et évitez les crudités déjà nettoyées et conditionnées dans du plastique, que vous pouvez facilement remplacer par de la salade et des légumes achetés entiers et préparés par vous. C’est moins cher et plus écologique.

 


Photo @Flickr

Les contenants

Plutôt que des contenants en plastique, utilisez si possible de jolis bocaux. Le tissu ciré, ou bee’s wrap, permet de recouvrir hermétiquement les bols et saladiers sans utiliser de film plastique. 

 


Photo Fabíola Melca @Flickr

La vaisselle

Évitez absolument la vaisselle jetable, et privilégiez des assiettes classiques. Il existe des services incassables spécial pique-nique, qui peuvent être sympa si vous êtes des aficionados du pique-nique, sinon votre vaisselle du quotidien peut tout à fait convenir. 


Photo mahohn @Flickr

Le matériel

La base, c’est la nappe à pique-nique. On en vend de très jolies conçues spécialement pour cette occasion mais en mode zéro déchet on évite au maximum de collectionner des accessoires qui servent 2 ou 3 fois par an donc, si vous n’en avez pas, vous pouvez aussi prendre n’importe quelle nappe un peu épaisse et pas trop fragile. Si vous souhaitez disposez d’une table et de chaises de poque-nique, essayez d’emprunter ou de demander à d’autres convives de les amener pour éviter un autre achat s’il n’est pas indispensable.

Les boissons

Évitez les canettes et bouteilles en pastique ou alu qui génèrent beaucoup de déchets. Préférez des thés glacés maison ou jus de fruits frais, et bien sûr, de l’eau en grande quantité surtout s’il fait chaud. Une glacière ou des bouteilles thermos garderont tout au frais. 


Photo lo.tangelini @Flickr

Le lieu du pique-nique

Cela va sans dire mais une fois sur place, n’abandonnez aucun déchet, pour cela pensez en amont à prendre un bon stock de sacs poubelles! Évitez aussi de cueillir des végétaux et fleurs, ou encore de faire du feu. En respectant ces quelques conseils de base, vous passerez un bon moment sans laisser de dommages sur le lieu où vous êtes venus.

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Cake aux fraises et muesli

Nous sommes en plein dans la saison des fraises. J’adore les consommer natures, sans aucun accompagnement, surtout quand elles sont bien mûres.  C’est rigolo car plus jeune, il me fallait obligatoirement les accompagner de sucre, mais en vieillissant je pense que mes goûts s’orientent vers des desserts moins sucrés et je ne ressens plus le besoin d’en ajouter. Il m’arrive aussi de cuisiner les fraises, notamment quand elles ne sont pas très bonnes, cela concentre leur sucre et leur goût et évite de les gaspiller.
 
   
 
J’avais envie d’un gâteau aux fraises et je me suis dit que j’allais suivre la thématique de la fraise jusqu’au bout, en sucrant le gâteau à la confiture de fraises. J’ai aussi mis un peu de muesli aux fraises dans la pâte, parce que j’en avais justement dans mes placards. Si vous n’en avez pas spécifiquement aux fraises, ce n’est évidemment pas un problème, n’importe quel muesli fera l’affaire!
 
 
Ce cake tout simple est assez peu sucré mais bien fruité. Ajoutez une crème chantilly maison et une citronnade et vous obtenez un goûter parfait!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 5

Spécialité d’Argentine : Pasta frolla

Vous me connaissez, j’aime voyager plus que tout, et en ce moment, les escapades en tous genres me manquent! C’est pourquoi je vous propose une petite recette qui nous vient d’Argentine. On peut toujours se dépayser en cuisine, non? 
 
   
 
La pasta frolla est une tourte sucrée délicieuse et une spécialité très consommée en Argentine. Elle peut se servir garnie de pâte de coings, de dulce de leche ou de plein d’autres garnitures. L’une des plus typiques est le dulce de batata, une pâte de patate douce, épaisse et sucrée, qui rappelle un peu les pâtes de fruits.
 
 

Si vous ne trouvez pas ce dulce de batata, remplacez-le par de la pâte de coings ou de la pâte de n’importe quel fruit suivant ce que vous trouverez.

En Argentine on sert cette tarte l’après-midi, accompagnée d’un mate, le thé typique de là-bas, mais c’est vous qui voyez quand vous voulez déguster cette tarte!

 
Si vous voulez réaliser un menu à thème argentin, regarde aussi ma recette d’empanadas de humita et le postre vigilante.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Comment tout recycler ou presque en cuisine?

Source Rick Ligthelm @Flickr
 
Notre planète croule sous le poids des déchets, nous le savons tous, et pourtant il n’est pas toujours facile de savoir quoi faire pour réduire le volume de nos poubelles! S’il faut garder en tête que le meilleur moyen de réduire les déchets, c’est de ne pas les créer, et donc ne pas acheter de choses inutiles, jetables, ou à la durée de vie limitée comme les produits “cheap” qui s’abîment en moins de deux, cela n’est pas toujours possible malheureusement!
 
Aujourd’hui, je vous propose donc mes idées pour mieux jeter, réutiliser ou recycler les déchets qui peuvent venir de votre cuisine. Si j’ai oublié des choses ou si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à m’en faire part pour que j’enrichisse ce récapitulatif que je compte maintenir à jour!
 
 

Les légumes

Un petit reste de légumes cuits ou crus
 
Dans une omelette, des pâtes, mélangé à une bolognaise maison…
Le congeler pour plus tard
En compost
Les épluchures de légumes
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire un bouillon
En compost
Les trognons, feuilles abîmées des choux, salades…
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une soupe, avec d’autres légumes
 

Source Jeremy Keith @Flickr

Les fruits

Un petit reste de fruits cuits ou crus
 
 
Dans une compote, un gâteau, sur un yaourt
Le congeler pour plus tard
Les épluchures de fruits
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une infusion
En compost
En infusion avec du sirop d’érable
Les épluchures d’agrumes
Dans le lave-vaisselle en désodorisant


Source Nathalie  @Flickr

La boulangerie et les biscuits

Du pain dur, des viennoiseries séchées
 
 
Dans un pudding
En croûtons dans une soupe
Mixés pour faire une chapelure
De vieux biscuits ramollis ou séchés
Émiettés pour faire un crumble
Émiettés dans votre muesli ou granola

 


Source Loren Kerns @Flickr

Les boissons

Un sachet de thé
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
Du marc de café
 
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
En gommage pour la peau
De l’eau (un verre non terminé par exemple)
Sur les plantes
Du cola éventé
 
Pour détartrer (les robinets par exemple)
En cuisine dans les carottes au coca
Du vieux vin
Congelé en petites portions pour l’utiliser en cuisine

 


Source Tracy Hunter @Flickr

Les contenants

Un bocal
 
 
Réutiliser comme contenant pour vos épices, pâtes, confitures
Réutiliser comme contenant pour vos aliments à congeler ou pour vos petits restes
Le ramener en boutique zéro déchet
Une boite de conserve
 
En bocal pour conserver les amandes, le cacao… (Il existe des couvercles spéciaux réutilisables)
Pot pour une plante, pour des crayons
Une boite à oeufs
 
En petits pots pour vos semences
La ramener en boutique zéro déchet ou biocoop vendant les oeufs à l’unité

Source How can I recycle this @Flickr

La vaisselle

De la vaisselle dépareillée
 
 
La donner sur un site de don
La donner à une association
La ramener à son travail pour l’espace repas

Source Joel Kramer @Flickr

L’électro ménager

Un appareil défectueux
Contacter un réparateur plutôt que de racheter du neuf immédiatement
Un appareil qui fonctionne encore dont vous ne voulez plus
Le donner sur un site de don
Le donner à une association
 
Source jonobacon @Flickr
 
Voilà, ce n’est que le début de ce qui pourrait devenir une très longue liste d’idées, avez-vous d’autres petits trucs liés à la cuisine pour jeter moins? N’hésitez pas à me les donner pour que j’enrichisse ce tableau.

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Banana bread façon crumble

Si vous avez envie de vous faire plaisir avec quelque chose de sucré mais que vous ne voulez pas vous embarquer dans une recette trop compliquée à réaliser, ce banana bread couvert de crumble aux noix sera parfait pour vous. 

Le banana bread n’est pas une nouveauté chez moi, vous trouverez de nombreuses variantes de banana bread sur ce blog comme le banana  bread ananas coco et le banana bread aux noix et au beurre de cacahuètes et j’en partagerai probablement d’autres dans le futur, car j’ai plusieurs favoris dans ce domaine. Pourtant, je dois dire que celui-ci sort un peu du lot. C’est juste la perfection dans chaque bouchée. Le gâteau est moelleux, bourré de saveur de banane, sans compter le crumble sur le dessus… Il est réalisé avec un mélange de sucre roux, de noix et d’huile de coco et apporte une touche de gourmandise supplémentaire à l’ensemble. 
 
Pour réaliser cette recette, je me suis d’ailleurs inspirée d’un de mes précédents banana bread, que j’ai fusionné avec un crumble que j’avais beaucoup aimé également. C’est un gâteau sans œufs, comme j’essaye d’en faire au maximum depuis quelques temps. La banane est un substitut naturel aux œufs donc franchement ils ne manquent pas dans cette recette! Le crumble est facile à faire. Vous mélangez le sucre brun clair, la cannelle et la farine. Puis vous versez un peu d’huile de coco fondue. Mélangez à l’aide d’une fourchette et formez une grosse chapelure.
 
J’ai toujours aimé la banane. Chaque liste de courses que je fais contient toujours des bananes. Ma fille les mange pour un goûter rapide, mais aussi au petit déjeuner ou en dessert. Cependant, il arrive qu’il en reste une ou deux qui traînent trop longtemps sur le comptoir. Dans ce cas, soit elles finissent immédiatement en banana bread, soit s’il n’y en a qu’une, je la congèle en attendant qu’elle trouve une binôme pour finir… en banana bread. Bon vous l’aurez compris, dans tous les cas ça finit de la même manière! J’ai toujours beaucoup aimé le pain et les gâteaux. Donc, quand j’ai sur que l’on pouvait allier deux de mes favoris de tous les temps dans un délicieux dessert… J’ai su que le banana bread serait un de mes gâteaux favoris, et je ne me suis pas trompée. J’aime beaucoup cette recette en particulier, car elle donne un délicieux banana bread qui n’est pas friable, mais ferme, moelleux et délicieux. 
 
 
Celui d’aujourd’hui a juste la bonne quantité de sucre et de croquant, il est parfait à savourer avec une tasse de café chaud en fin de repas ou au goûter. J’adore le café, mais j’en bois peu. Le matin je me réveille plutôt avec un thé, et je réserve le petit café à la fin du repas dominical. Un morceau de bon gâteau complète le plaisir, comme celui d’aujourd’hui. J’ai préparé celui-ci un week-end où ma famille était réunie. Tout le monde a apprécié chaque bouchée. Ce que j’aime particulièrement, c’est qu’il n’est n’est pas trop sucré.
 
J’ai ajouté de la cannelle car j’adore son goût et la bonne odeur qu’elle dégage pendant la cuisson. J’ai d’ailleurs adoré l’odeur de ce gâteau  fraîchement sorti du four. 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 8

Locavores : mode ou réel bienfait ?

De plus en plus d’entre nous essaient de favoriser les achats de produits locaux, et notamment de fruits et légumes. Mais au final, qu’est ce que cela implique vraiment, et quels sont les avantages réels à être locavore ? Est-ce un phénomène de mode ou une véritable lame de fond ? Dans cet article, je vous présente les 5 principales raisons selon moi de passer à une alimentation de proximité.

Les produits cultivés localement sont plus frais et plus savoureux

Les aliments cultivés localement ont généralement plus de goût, les récoltes étant cueillies à leur apogée lors de leur saison naturelle. Ce sont des aliments qui ont mûri à la lumière du soleil et non sous des lampes au beau milieu d’une serre ou dans les cales d’un bateau, et ça, ça se ressent forcément sur leur goût !
 

La nourriture locale est meilleure pour vous

Plus le délai entre la ferme et votre table est court, moins les aliments perdent leurs qualités nutritionnelles. Les aliments qui viennent de loin ont voyagé dans des camions ou des avions et ont patienté dans des entrepôts avant d’arriver en magasin. Ils sont mécaniquement plus anciens que ceux de votre coin, et donc moins riches en vitamines et autres nutriments !

Les aliments locaux favorisent la variété

Dans le système agricole moderne, les variétés de fruits et légumes sont choisies pour leur capacité à mûrir de manière uniforme, à résister à la récolte, à l’emballage et aux transports et à se garder longtemps, de sorte que le choix génétique s’en retrouve limité. En revanche, les petites exploitations locales cultivent souvent de nombreuses variétés différentes pour couvrir une large plage de récolte, et pour proposer les meilleures saveurs.

Manger local, c’est soutenir les agriculteurs et les producteurs

Une alimentation locale soutient évidemment l’économie locale. Les prix de rachat que les agriculteurs obtiennent lorsqu’ils revendent leurs produits à l’industrie alimentaire ou à la grande distribution sont bas, souvent proches du coût de production. Les agriculteurs qui vendent directement aux consommateurs éliminent les intermédiaires et obtiennent donc le prix de détail intégral de leurs aliments, ce qui aide les familles d’agriculteurs à rester sur leurs terres !
En achetant aux agriculteurs locaux, vous contribuez à faire en sorte qu’il y ait toujours des fermes demain. Pour ceux qui veulent faire leurs courses localement sans avoir à faire la tournée des commerces et des marchés, il existe des sites qui vous permettent d’être livrés par des producteurs locaux, comme la Ruche qui dit Oui en Île-de-France, qui permet de se fournir chez plusieurs producteurs en même temps et de tout recevoir chez vous 2 heures après. Fruits, légumes et même viandes, miel et fromages !
 

Les aliments locaux ont moins d’impact sur l’environnement

Soutenir les productions locales signifie généralement moins d’énergie dépensée, d’émissions de CO2 et de kilomètres effectués par notre nourriture. L’industrie alimentaire mondiale a un impact négatif sur notre planète et notre économie, en polluant nos ressources en eau, en air et nos sols, en provoquant l’érosion et en éliminant la faune locale à cause de l’utilisation de pesticides et d’engrais synthétiques.
Les exploitations locales plus petites agissent souvent de façon plus responsable et mettent en œuvre des méthodes agricoles durables qui favorisent des écosystèmes plus sains. Ils mettent souvent en place l’utilisation réduite de pesticides, le compostage, la culture alternée, et bien sûr, de faibles émissions liées aux transports plus courts de la marchandise.

Mon expérience sur l’achat de produits auprès de producteurs locaux

Tout ce que je vous ai dit ci-dessus est vrai, mais cela reste de grands principes théoriques ! Bien sûr, je ne vous parlerai pas de tout cela si moi-même je n’achetais pas régulièrement mes produits auprès de producteurs locaux. Donc au-delà de la bonne intention que cela représente, je peux aussi vous dire ce qu’il en est réellement. Et globalement : tout est vrai !

De la fraîcheur !

D’abord, les produits sont clairement plus frais.

Je le constate à chaque fois, déjà simplement parce qu’ils sont beaux (je ne parle pas de leur forme régulière, mais de leur aspect : peau lisse et non flétrie, légumes sans coups…), les feuilles sont en général bien fraîches, et ensuite, ils se gardent 2 fois voire 3 fois plus longtemps que ceux que j’achète au supermarché ! C’est bien simple, les fruits et légumes que j’achète au supermarché doivent être consommés dans les 2 à jours maximum, alors que ceux que j’achète auprès de producteurs locaux sont encore beaux après une semaine dans mon frigo ! Cherchez l’erreur… Il n’y en a pas, c’est juste logique !

Des prix plus justes

Ensuite, au niveau du prix, c’est frappant également. On pourrait penser que c’est la centrale d’achat des supermarchés et hypermarchés qui fait pression sur les producteurs pour leur faire baisser leurs coûts, et c’est vrai ! Mais ils ne le font que pour mieux ajouter leur marge ensuite, donc au final, ce n’est pas moins cher pour nous les consommateurs. Les achats réalisés après de producteurs locaux, tout en n’étant pas spécialement plus chers, permettent de rémunérer beaucoup mieux les fermes chez qui vous achetez.

De la variété

Au niveau des variétés c’est pareil, on pourrait penser que de petits producteurs n’ont pas les moyens de produire de la variété, mais c’est tout le contraire, et on a un super choix de variétés anciennes, inconnues, oubliées… De quoi vraiment renouveler ses repas et changer un peu des patates basiques et des carottes orange ! Et c’est pareil dans tous les domaines : fromages du coin, yaourts, bières artisanales… Vous trouvez un choix de produits vraiment bons et différents de ceux que l’on connaît actuellement !

Conclusion

Bref, vous aurez compris que de mon côté, je suis conquise ! Je vous parle régulièrement de mon envie de faire plus pour notre planète… Hé bien là, c’est à la fois pour notre planète et pour les producteurs qui nous entourent, ça profite à tout le monde !

Et vous, il vous arrive d’acheter local ou pas du tout ? Si oui, par quel biais le faites-vous ? Êtes-vous contents de la qualité des produits que vous achetez ? Ave-vous une expérience à partager sur le sujet ? C’est à vous !
 
Sources
Sheila Sund @Flickr
ilovebutter @Flickr
Juha Kinnunen @Flickr
Alice Henneman @Flickr

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Tarte au chocolat, poires et pâte à tartiner

Des poires, du chocolat, de la pâte à tartiner, on est face à un trio infernal, non? Hé oui en septembre, chaque année je fais une orgie de pommes et de poires, et ça se ressent par ici dans les desserts que je publie!
 
 
Cette tarte est très sympa car elle est simple à réaliser. C’est finalement une tarte au chocolat basique, dans laquelle on ajoute des poires. Non seulement c’est très bon, mais ça coupe un peu le côté écœurant qu’on pourrait avoir si on ne mettait que le chocolat…
 
 
Pour la pâte sablée, je vous recommande une pâte maison comme celle que je propose ici qui est divine, mais si vous préférez gagner du temps avec une pâte toute faite, cela marche aussi!
 
Pour accompagner cette tarte, servez-vous un petit thé, et ça y est, vous êtes en mode “cosy” automnal, et prêts à affronter le froid!
 
  
 
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.kimaya-gourmandises.com/tarte-au-nutella-de-pierre-herme/

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Comment tout faire maison (ou presque)?

Comme vous le avez sans doute, j’essaye de diminuer au maximum mes déchets. Pour cela, il y a plusieurs façons de procéder, mais l’une d’entre elles est simplement de faire plus de choses soi-même. On se retrouve donc à acheter des ingrédients de base, que l’on trouve plus facilement en vente sans emballage, mais on en profite également pour manger plus sainement, et surtout, des produits dont on connait la composition.
 
Si vous aussi, que ce soit pour l’environnement, le goût ou votre santé, vous voulez réaliser plus de fait-maison, je vous propose ici un récapitulatif des recettes que je propose sur ce blog. Je l’enrichirai au fur et à mesure  de mes tentatives réussies!
 
 

Sauces

Pains

Produits laitiers

Pâtes à tarte

Jus de fruits

Sodas

Sirops

Biscuits apéritifs

Tartinades apéro

Huile et vinaigre

Épices

Pour la pâtisserie

Pâtes à tartiner

Biscuits et chocolats

Boissons chaudes

Share and Enjoy !

0Shares
0 1