Archives par mot-clé : vanille

Tarte aux fruits rouges et flan

Pour l’anniversaire de mon frère, j’avais la mission de réaliser un gâteau. C’est une mission un peu complexe car je ne mange pas d’œuf, et lui est allergique aux arachides et fruits à coques… Voilà de quoi me donner du fil à retordre!
 
 
 
J’avais envie d’une tarte de saison, et je me suis dit qu’avec les fruits frais, il n’y avait pas de risque qu’il fasse une allergie. J’ai d’abord pensé à de la rhubarbe vu la saison, mais celle de mon jardin était encore peu jeune, et j’ai préféré jeter mon dévolu sur des fraises. Je les ai complétées de quelques fruits rouges, et d’un fond de flan pour en faire un dessert ultra gourmand. J’ai enfin ajouté un peu de citron vert dans mes fruits pour le côté frais, et ce fut parfait.
 
 
Pour les fruits rouges, vous pouvez composer le mélange qui vous plait, ou utiliser un mélange tout fait (type mélange surgelé). De mon côté, j’ai mélangé 250 g de fraises, 50 g de graines de grenade, et 150 g d’un mélange de fruits rouges. C’était parfait!
 
Pour la pâte, j’ai utilisé ma pâte sablée sans œuf, mais cette version à l’amande est top aussi si vous n’avez pas d’allergies. Une pâte toute faite fera également l’affaire si vous voulez gagner du temps. Désormais, je n’utilise plus trop de moule à tarte à bords côtelés, je préfère faire mes tartes dans un moule à bord haut amovible pour un rendu plus “pro” et un démoulage plus facile.
 
 
Cette tarte est un peu devenue “ma” tarte aux fruits, et je l’adore tellement que je vais la refaire avec d’autres fruits dès que possible!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pâte à tartiner aux noisettes rapide et équilibrée

Je ne suis pas ce que l’on peut appeler une folle de pâte à tartiner. Déjà, parce que je ne suis pas une folle de petit-déjeuner de manière générale, et quand bien même je petit-déjeunerais (ce qui est rare!), je préfère largement le salé au réveil.
 
Je ne goûte pas non plus, et j’essaie de limiter ma production de crêpes à une fois par an pour la Chandeleur, simplement parce que je dois maintenir ma ligne et que la génétique n’est pas de mon côté à ce niveau-là. Eh oui, je ne vais pas vous faire croire que je mange constamment des plats extrêmement riches tout en gardant la ligne comme le font certain(e)s influenceuses sur Instagram ou les autres réseaux! Je dois équilibrer mon alimentation, et me passer de certaines choses sinon je grossis, comme tout le monde ou presque !
 
Bref, tout cela fait que j’achète très rarement de la pâte à tartiner, et j’en réalise aussi très peu. Si j’en ai dans mes placards, je sais que je ne résisterai pas à l’envie de la manger, sur du du pain, des gaufres, ou pire à la petite cuillère, oui oui, j’en suis capable et je n’ai pas peur de la crise de foie !
 
 
 
Mais bon, on va dire qu’une fois par an, pour la Chandeleur, j’essaie de réaliser moi-même quelques garnitures, et dans ce cadre, je m’autorise à faire de la pâte à tartiner maison. J’en ai déjà réalisé une ou deux que vous trouverez par ici, j’essaie à chaque fois d’en tester de nouvelles, mais il est difficile pour moi de dire réellement laquelle est la meilleure, puisqu’il se passe un an entre chaque fois que j’en consomme !
 
Celle d’aujourd’hui, je l’avais pensée avec une volonté de faire quelque chose de plutôt sympa et sain. Je l’ai réalisée en petite quantité, et elle ne contient que très peu d’ingrédients, qui sont tous très naturels et plutôt bons pour notre santé, du moins autant que peuvent l’être des sucreries !
 
 
Si je vous la partage, c’est qu’elle est très bonne, et aussi très simple, c’est ce qui me plaît dans cette recette. Mais tout comme les autres que j’ai réalisées jusqu’à maintenant, il est évidemment impossible d’imiter à 100 % la fameuse pâte à tartiner du commerce. Ici, les ingrédients n’essaient même pas de s’en rapprocher, on est sur quelque chose de beaucoup plus heathy, et cela se sent au niveau du goût!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Flan à la vanille végétal

Voilà un bon moment que je travaille une recette de flan végétal, que je ne vous ai pas encore partagée car j’attendais qu’elle soit vraiment parfaite… Mais en parallèle, mon chéri m’a promis de me réaliser un flan, et je l’ai mis au défi que celui-ci soit végétal, pour lui compliquer un peu la tâche…

 

Il y a quelques jours, il a donc débarqué avec le résultat de son expérience. Et j’ai trouvé son flan tellement réussi que je vous le partage, avant la recette du mien, que je dois encore améliorer ! 

Ce flan a été réalisé dans deux moules différents : l’un  a donné un flan plus épais et un autre un flan plus fin, et clairement, le plus épais est meilleur car plus crémeux. Je vous recommande donc d’avoir un moule pas trop large et à bords hauts, pour avoir de l’épaisseur.

Ce flan est délicieux, bien parfumé à la vanille, par contre je ne vais pas vous mentir… Bien que la texture soit parfaite, le goût et l’aspect ne laissent pas de pas de doute, on n’est pas sur une imitation parfaite du flan aux oeufs. Malgré l’ajout d’une pointe de curcuma, la couleur n’était pas réellement jaune, mais un peu grisâtre. Je pense que j’en mettrai un peu plus la prochaine fois. A part ça, je dirais que la différence vient du lait végétal, il s’agissait ici de lait d’amande. Je testerai prochainement la même recette avec d’autres boissons végétales pour voir si l’une d’elles fait plus illusion…

Mais au-delà de ça, il était excellent comme ça ! La pâte était bien solide et croustillante, très réussie. Je la réutiliserai dans d’autres recettes. La tenue du flan est parfaite, il se coupe sans s’effondrer et reste bien moelleux au cœur, c’est top.  

Source d’inspiration : https://sansfoieniloie.wordpress.com/2017/10/20/la-recette-du-meilleur-flan-patissier-au-monde-est-vegan-recette-detaillee-avec-tous-mes-secrets-pour-le-realiser/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Masque pour les cheveux à la banane

Il y a quelques temps, une grande marque de cosmétiques a lancé une gamme de soins, avec plein de produits alimentaires, comme par exemple un masque pour les cheveux à la banane. Cela m’a immédiatement plu, car je suis gourmande, jusque dans mes produits de beauté, j’aime que ceux-ci soient appétissants!
 
 
 
Je me suis dit qu’à la première occasion, j’essaierais donc de me fabriquer un soin home made à la banane. J’ai d’abord pensé écraser de la banane dans le soin, mais j’avais peur de la durée de conservation de celui-ci. J’ai ensuite pensé à un soin que je réaliserais à l’avance en partie, et où j’ajouterais la banane à la dernière minute avant l’application. Mais je n’ai pas toujours des bananes dans mon panier à fruits!
 
 
Enfin, par hasard j’ai découvert qu’il existait de la banane en poudre, que l’on peut acheter en pot pour les soins maison. En voilà une solution simple et efficace! C’était l’occasion de tester cette poudre et de mettre à exécution mon idée de masque pour les cheveux.
 
J’ai donc réaliser un masque, en m’inspirant d’une base de masque déjà réalisé par le passé et que j’ai un peu ajusté durant la réalisation pour obtenir la texture que je voulais. Ensuite, est venue l’heure du test…
 
 
Hé oui, quand on réalise des soins maison en “inventant” soi-même la recette, on prend le risque que celle-ci soit décevante… J’avais peur que le soin ne laisse mes cheveux tout gras, ne se rince pas bien, ou autre… Mais non, j’ai pu utiliser ce masque sans rinçage sur mes pointes sèches avec succès, mes cheveux se sont retrouvés plus jolis, souples et brillants. Le masque n’a pas fait de paquet ni graissé mes cheveux, le résultat est absolument parfait. Sans compter que je suis fan de l’odeur de ce soin ! C’est une odeur riche et gourmande, aux notes d’amandes et de vanille, avec un petit côté herbal. Me voilà convertie!  
 
Au niveau de l’utilisation, ce soin est à appliquer sur vos pointes et longueurs après lavage des cheveux. Appliquez de façon homogène et passez le peigne pour bien lisser l’ensemble. Il n’est pas nécessaire de rincer.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Sirop de thé chai

Connaissez-vous le thé chai? C’est un thé noir épicé, qui contient généralement du gingembre, de la cannelle, de la cardamome, plusieurs autres épices et du sucre. Personnellement, j’en suis fan et chaque année dès qu’arrive l’automne, je m’en régale avec du lait végétal et du sucre. Je ne bois pas mon thé très sucré habituellement, mais le chai latte, je l’aime comme ça!
 
 
 
Il y a quelques mois, entre deux confinements, je suis allée boire un verre dans un bar à jeux très sympa de la métropole lilloise, qui propose entre autres de très bons cocktails. J’ai pris un cocktail délicieux et en étudiant la carte, j’ai découvert que celui-ci contenait du sirop de chai… Cela a fait “tilt” tout de suite, le bon goût d’épices du cocktail venait de là! Je me suis alors promis d’essayer de refaire ce sirop à la maison dès que possible. Après tout, si j’avais du sucre, de l’eau et du thé chai, ça ne devait pas être bien compliqué de refaire ça maison, si?
 
 
A l’arrivée de l’hiver, j’ai refait mon stock de thé chai et cette idée m’est revenue en tête. Aussitôt, je me suis mise au fourneaux et en moins de 5 minutes, ce sirop de chai était né. C’est vraiment une recette ultra facile, et qui ne coûte rien si comme moi vous avez déjà le thé chai dans vos placards.
 
Le sirop obtenu est délicieux. Sa saveur dépendra un peu de votre marque de thé. Chaque marque a son propre mélange, certains étant plus portés sur la cannelle, la muscade, ou la cardamome. Le mien a une petite saveur médicinale que j’aime beaucoup. A vous de choisir celui que vous aimez! On en trouve du très bon notamment dans la marque Yogi Tea ou Pukka. On en trouve même chez Ikéa pour la période des fêtes!
 
 
Une fois ce sirop obtenu, vous pouvez vous en servir par exemple pour parfumer un thé, un café ou un chocolat chaud. Vous pouvez bien sûr l’utiliser dans un cocktail, c’est comme ça que je l’ai découvert et c’est ce que je compte en faire très vite! Il pourrait aussi parfumer une préparation comme un tiramisu, ou servir à napper un gâteau… Bref, il peut s’adapter à de multiples utilisations!
 
La recette ci-dessous vous donnera une petite quantité de sirop, environ 20 cl. Multipliez-la si vous en voulez plus. De mon côté, je fais tellement d’expériences culinaires que je préfère avoir de petites quantités pour éviter qu’il m’en reste pendant des mois dans le frigo!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Crêpe mangue vanille

La Chandeleur approche, et je n’ai pas pu résister à l’envie de vous partager une petite recette sucrée. Moi qui suis plutôt classique,  poire chocolat ou pomme caramel en général, j’ai voulu sortir des sentiers battus avec cette recette. 
 
  
 
La crêpe garnie que je vous propose aujourd’hui a de petits accents exotiques, et elle est très parfumée grâce à la mangue et la vanille.
 
Les zestes d’orange apportent la touche finale et le résultat est vraiment délicieux. Le lait concentré sucré donne un côté très gourmand et fondant à la garniture. Il peut être remplacé par de la confiture de lait si vous en avez. 
 
 
Choisissez une mangue bien mûre et juteuse pour un résultat parfait, cela fait vraiment la différence !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Crème d’érable

J’adore le sirop d’érable et je dois dire que lorsque j’ai visité le Québec, j’ai été subjuguée par toutes les spécialités réalisées avec celui-ci. 
 
 
 
On trouve bien sûr du sirop d’érable dans des formats plus ou moins larges, certains s’approchant quasiment du tonneau, ce qui nous donne une idée de la consommation moyenne de nos amis québécois ! Mais on trouve aussi des boissons, des bonbons, de la moutarde, de la vinaigrette, du sucre, de la bière… 
 
 
Parmi toutes ces spécialités, j’en ai remarqué une qui me semblait particulièrement appétissante, la crèmed’érable, une sorte de pâte à tartiner. Mais étant limitée par l’avion, j’ai abandonné l’idée d’en ramener. 
 
J’ai ramené par contre un très joli livre de recettes, nommé La cabane à sucre. Une fois en France, j’ai découvert en le feuilletant qu’il contenait la recette de la fameuse crème d’érable ! J’avais enfin la possibilité de tester cette spécialité ! 
 
 
Je me suis empressée de réaliser cette recette, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. C’est un pur délice, a savourer sur du pain ou encore mieux, sur des crêpes. 
 
Si vous chez une idée pour la Chandeleur, c’est le moment de préparer cette crème!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 6

Fudge au chocolat

Connaissez-vous le fudge? Il s’agit une spécialité américaine qui rappelle le caramel mais en plus moelleux, et qui ne colle pas aux dents, donc un peu plus facile à manger. Il peut être aromatisé à de nombreux parfums, notamment vanille ou chocolat, mais on trouve aussi des saveurs plus originales comme le gingembre, les fruits…
 
 
 
Si on peut bien sûr le consommer tel quel, de mon côté je préfère le couper en petits dés et l’intégrer à un brownie ou des cookies, comme on le ferait avec des pépites de chocolat ou de caramel.
 
 
Comme beaucoup de recettes de confiseries, le fudge nécessite normalement une grande précision au niveau des températures de cuisson, mais la recette que je vous propose aujourd’hui peut se réaliser sans thermomètre de cuisson. Il suffit simplement de travailler constamment sur feu très doux pour ne pas brûler le mélange.
 
 
Le fudge contient généralement du beurre, du sucre et du lait, mais la version que j’ai testée est encore plus simple que ça, car le sucre, le lait et le beurre sont remplacés par du lait concentré sucré, ce qui représente un gros gain de temps et la sécurité de ne pas rater la recette!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Beurre de cacahuètes

J’ai l’impression que le beurre de cacahuètes est un produit qui divise. Je veux dire par là que soit on l’aime, soit on le déteste, non? Aux Etats-Unis, il est très fréquemment consommé, ne serait-ce que dans la fameuse tartine “Peanut butter and Jelly“, autrement dit une tartine de beurre de cacahuètes et de confiture. Il y a aussi les célèbres Reese Peanut butter cup, des petits chocolats fourrés au beurre de cacahuètes, un poil écœurants mais délicieux! 
En France, sa consommation est beaucoup plus rare. Beaucoup de gens trouvent le beurre de cacahuètes trop gras, trop sucré… C’est pourtant assez proche en ce sens d’une certaine pâte à tartiner que l’on consomme souvent chez nous!
 
 
 
 
Personnellement, sans en être fan je n’ai rien contre, ce qui est étrange car je déteste les cacahuètes salées entières, notamment servies à l’apéro. Il ne faut pas toujours chercher à comprendre, les goûts et les couleurs, ça ne s’explique pas!
 
 
Si vous aimez le beurre de cacahuètes, à consommer tel quel ou pour une recette, fait maison il est bien meilleur, moins sucré et vous permettra d’obtenir exactement la quantité qu’il vous faut.
 
 
Dans l’absolu, il suffit de mixer des cacahuètes pour obtenir de la pâte de cacahuètes. Ici, on ajoute un tout petit peu d’huile pour faciliter le début du mixage, et de la vanille et du miel pour l’aromatiser légèrement. Un autre type de sucre conviendra très bien, le sucre liquide étant plus facile à mélanger, tout simplement. Vous pouvez par exemple essayer le sirop d’agave ou le sirop de riz si vous n’aimez pas le miel.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Cupcakes vanille et châtaigne

Quoi de meilleur qu’un petit cupcake? Je dois vous avouer qu’en ce qui me concerne, je n’aime pas toujours les cupcakes à l’américaine. J’en ai mangé quelques fois là-bas et j’ai trouvé la base assez insipide et la crème au dessus bien trop écœurante à mon goût. Au final, l’ensemble ne ne me laissait qu’une sensation de beurre et de sucre sans goût! Mais quand c’est réussi, c’est bien meilleur!
 
  
 
Je pense que les goûts français sont un peu différents des goûts américains, et du coup, nous avons tendance à franciser aussi nos cupcakes. Honnêtement, ma pâte à gâteaux ressemble beaucoup à celle de n’importe quel gâteau, et mon glaçage est plutôt d’origine italo-ardéchoise, entre la rencontre de la ricotta et de la crème de marrons! Au final, je ne sais pas si c’est encore officiellement un cupcake au niveau de la composition, mais ça en vaguement le look, ce sont de petits gâteaux quoi… Et ils sont délicieux, c’est l’essentiel!
 
 
Il faut savoir que je voue un culte à la crème de marrons depuis mon enfance, je peux engloutir un pot à la cuiller, alors quand j’en ai, je la cuisine de toute urgence pour me protéger de moi-même! Ici, sa saveur est complétée par une petite touche de vanille et franchement, c’est divin!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 5