Archives par mot-clé : vanille

Spray d’intérieur magie de Noël

Comme je le fais parfois, aujourd’hui je vous partage une petite recette qui ne se mange pas! Après le déodorant solide, c’est aujourd’hui un spray d’intérieur aux huiles essentielles que je vous propose de réaliser. Ce spray aux épices et agrumes est idéal pour parfumer votre intérieur et recréer l’ambiance chaleureuse de Noël. 
Pour réaliser ce spray, je n’ai pas suivi une recette toute prête, mais je me suis inspirée des compositions de plusieurs sprays d’intérieur du commerce, dont j’ai mélangé les odeurs pour composer celle de mes rêves. 
 
 
J’ai mis un grand nombre d’huiles et arômes dans mon spray, et le résultat est une senteur ultra gourmande et aux multiples nuances. J’ai profité du fait que j’ai déjà une belle collection d’huiles essentielles. Si vous en avez moins que moi en stock, vous pouvez simplifier la recette pour limiter son coût. Il vous suffit pour cela de ne pas mettre pas les huiles essentielles de la fin, c’est à dire celles dont on ne met qu’une à deux gouttes. On en met tellement peu que c’est très subtil, et votre spray restera très sympa même si vous faites l’impasse. 
 
Les odeurs dominantes, et à ne pas réduire, sont celles des agrumes, des épices et de la vanille, qui apportent toute la gourmandise à cette odeur. Vous pouvez supprimer la fève tonka et la remplacer par autant de gouttes supplémentaires de vanille car elles sont assez proches. 
 
 
De mon côté, je suis littéralement accro à ce spray! Avec ses notes  gourmandes  de cannelle, d’anis et gingembre, sur un fond très sucré, c’est un véritable délice ! Dès que revient le froid, je dégaine mes bougies, mon parfum d’intérieur, et me voilà au paradis!
 
Petite précaution d’usage, évidemment, ne vaporisez pas près d’une source de chaleur (lampe, flammes…).
Stockez votre flacon à l’abri de la lumière et de la chaleur. Si vous trouvez un flacon teinté marron, c’est le top, mais à l’intérieur d’un placard ça va aussi.
Conservé dans des conditions d’hygiène optimales, votre spray pourra se conserver au moins 6 mois, voire plus, j’ai fait le mien à la fin de l’hiver dernier et il sent toujours aussi bon!
 
 
 
 
Spray d'intérieur magie de Noël

Spray d'intérieur magie de Noël

Ingrédients

  • 95 ml de base neutre pour parfum
  • 30 gouttes d'H.E. d'orange douce
  • 30 gouttes d'H.E. de mandarine
  • 9 gouttes d'H.E. de bergamote
  • 4 gouttes d'H.E. de cannelle
  • 4 gouttes d'H.E. de muscade
  • 3 gouttes d'arôme cosmétique de vanille
  • 3 gouttes d'arôme cosmétique de fève tonka
  • 3 gouttes  d'H.E. de cardamome
  • 3 gouttes d'H.E. de gingembre
  • 2 gouttes  d'H.E. de sapin baumier
  • 2 gouttes d'H.E. d'anis
  • 2 gouttes d'H.E. de pin sylvestre
  • 1 goutte d'H.E. de clou de girofle
  • 1 goutte d'H.E. de menthe
  • 1 goutte d'H.E. de lavande

Instructions

  1. Versez l'ensemble des ingrédients dans votre flacon à l’aide d'un petit entonnoir si nécessaire. Agitez et c'est tout!
 

Fruit de saison : l’orange

Photo Rafael Castillo @Flickr

L’orange est un fruit que l’on adore en général pour son jus, mais il existe plein d’autres manières de la consommer : telle qu’elle, en gâteau, en salade de fruits, pour son écorce…. Aujourd’hui, je vous dis tout sur ce fruit gorgé de vitamines!

Comment choisir des oranges?

Elles doivent avoir une peau brillante et sans défaut et être lourdes pour leur taille, ce qui indique qu’elles contiennent beaucoup de jus et que la chair n’est pas sèche. Si vous avez l’intention d’utiliser l’écorce dans votre recette, par exemple en zeste ou pour faire des écorces confites, choisissez une orange bio.

Photo Igor Shatokhin @Flickr

Quand les oranges sont-elles de saison?

Les oranges sont disponibles toute l’année, mais sont à leur apogée  en hiver.

Comment conserver des oranges?

Les oranges se conserveront à la température de la pièce pendant une semaine et au moins deux semaines au réfrigérateur. Dans ce cas, sortez-les en avance et attendez qu’elles reviennent à température ambiante avant de les manger.

Photo Mark Bonica @Flickr

Comment préparer des oranges?

Les oranges et leurs zestes sont des arômes de choix, utilisables aussi bien dans les plats sucrés que salés. La saveur de l’orange provient en majeure partie du zeste, la couche externe de la peau – qui est souvent utilisée dans les recettes à base d’oranges et notamment les pâtisseries.
Les oranges  crues peuvent être utilisées dans les salades de fruits mais aussi dans les salades salées.
Utilisez-les également dans les smoothies, les marinades et les vinaigrettes. L’orange fera aussi merveille dans les gâteaux, que ce soit en y ajoutant des zestes ou en les imbibant d’un sirop réalisé à partir du jus. 
Vous pouvez aussi réaliser une eau infusée à l’orange en mettant quelques rondelles à tremper dans de l’eau fraîche. 

Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

 

Mes recettes favorites aux oranges

 

Brownie aux oranges confites

Muffins chocolat orange

Écorces d’oranges confites

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

Gratin d’endives à l’orange et au munster

Jus d’orange, concombre et menthe

jus-orange-concombre-menthe-3

Namandier

namandier-poires

Cake à l’orange et aux noix

cake-orange-noix-3

Tarte à la patate douce marshmallows

Aujourd’hui on va parler d’une bizarrerie américaine, la tarte aux marshmallows! Je vous épargne le « pire », car les américains mettent aussi des marshmallows sur leurs gratins salés… On aime ou on n’aime pas! 
 
 
Ici, il s’agit d’une tarte à la patate douce servie en dessert. De la patate douce et des marshmallows dans une tarte, il faut s’accrocher, c’est clair… Mais si on passe outre les à priori, c’est quand même super bon!
 
J’avoue avoir été agréablement surprise par ce dessert, et je dirais même qu’il n’a pas fait long feu. La saveur des épices, la texture moelleuse et fondante apportée par la patate douce et le petit côté régressif des marshmallows m’ont fait fondre!
 
Alors, tenterez-vous l’expérience?
 
 
 
Tarte à la patate douce marshmallows

Tarte à la patate douce marshmallows

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 400 g de dés de patates douces
  • 20 cl de crème de coco
  • 100 g de sucre de canne complet
  • 2 c. à s. de fécule de maïs
  • 1 c. à s. de sucre vanillé
  • 1/4 c. à c. de gingembre
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 1 pincée de sel
  • les zestes d'une clémentine
  • 50 g de marshmallows

Instructions

  1. Faites cuire les dés de patates douces à l'eau 20 minutes environ. Égouttez-les et réservez-les.
  2. Tapissez un moule à tarte avec la pâte et placez au réfrigérateur.
  3. Transférez la chair des patates douces et dans un robot, ajoutez la crème de noix de coco, le sucre, la fécule de maïs, le sucre vanille, le gingembre, la noix de muscade, la cannelle et le sel, les zestes de clémentine. Mixez jusqu'à ce que le mélange soit lisse.
  4. Versez la garniture dans un moule à tarte et cuire au four préchauffé à 175°C pendant 40 minutes.
  5. Déposez les marshmallows et remettez au four 2 à 3 minutes en mode grill  en surveillant pour éviter que cela ne brûle.

Spécialité des Etats-Unis (Midwest) : Pudding aux kakis

C’est la saison des kakis! Je ne crois pas vous avoir déjà parlé de mon amour (relativement récent) pour le kaki. En fait, j’avais déjà remarqué ce fruit, mais je n’en avais jamais goûté et je ne m’en portais pas plus mal. N’étant à l’époque pas une folle de fruits en général, je n’avais pas une curiosité dingue sur la question. Et puis un jour, après un repas un peu lourd pris en commun avec d’autres personnes, j’entends quelqu’un qui s’exclame de joie car il a repéré des kakis dans le panier de fruits. Je lui demande alors si c’est si bon que ça pour qu’il soit si heureux? Il me répond que je dois absolument goûter immédiatement ce fruit! Il l’avait lui-même connu par sa femme iranienne et en était devenu fan. Dans sa belle-famille, tout le monde consommait de grandes quantités de kakis dès que c’était la saison. 
 
Il m’a donc appris comment manger ce fruit : en voyant sa forme, je ne savais même pas comment le couper, l’éplucher… Il m’a aussi montré comment reconnaître un kaki bien mûr, c’est à dire, très mou sous la peau.
 
J’ai donc goûté ce mystérieux fruit et… j’ai été transcendée! Ce fruit est tout simplement magique, et s’est placé immédiatement en tête de mes fruits favoris! Il a une texture incroyable, et un parfum si doux et sucré, que c’est un pur bonheur!
 
Après ce jour, j’ai cherché sans relâche des kakis dans mon supermarché mais je n’en trouvais jamais, jusqu’au jour où je suis tombée sur un méga lot, une boite d’une dizaine de kakis! Ça ne me faisait pas peur, et je me suis dit que j’allais au passage convertir mon homme et ma fille à ce fruit délicieux!
 
Une fois chez moi, j’ai constaté que les kakis étaient tout durs. Je me suis donc décidée à les laisser mûrir, mais après plusieurs jours, j’ai réalisé qu’ils ne ramollissaient pas du tout! J’ai donc enquêté sur internet et découvert deux choses. 
 
 
La première, c’est qu’il existerait deux types de kaki, le kaki dur et le kaki persimmon (ce qui veut dire la même chose hein! Persimmon est le mot anglais pour « kaki »), qui se mange mou… Le kaki dur n’est pas voué à ramollir, mais plutôt à être croqué comme une pomme. C’est ce que j’ai donc fait, et en effet, ce kaki était tout à fait mûr et sucré, bien que pas mou.
 
Deuxième chose, même si on a un kaki qui n’est pas destiné à devenir mou, on peut forcer les choses… En le congelant! Oui oui! vous mettez votre kaki dur au congélateur une nuit, vous le laissez dégeler à température ambiante, et hop, vous obtenez un kaki mou tout à fait délicieux!
 
Bref, voilà, je vous ai dit tout ce que je savais sur ce fruit, et bien sûr, après avoir découvert à quel point il était bon, je voulais absolument le cuisiner!
 
Ce pudding au four légèrement épicé est un dessert traditionnel d’automne et d’hiver dans le Midwest et le sud des Etats-Unis. 
 
Cette recette se fait avec des kakis mous et bien mûrs. Vous pouvez aussi utiliser la technique du congélateur, le but étant d’avoir des kakis avec une texture pâteuse dans cette recette.
 
 
Ce pudding est  très humide, comme doit l’être un bon pudding. Cela est dû au fait que l’on met le kaki dans la pâte à gâteau, un peu comme on le fait dans le carrot cake. Le dessert obtenu est sucré et pâteux, la pâte gonfle au four et une fois refroidie un peu, elle retombe et la texture ressemble à celle de la tarte à la citrouille.
 
Ce pudding de kaki va devenir un classique de ma cuisine, car je l’ai littéralement adoré! Mais je suis aussi impatiente de voir quels autres délices parfumés au kaki je pourrais essayer! 
 
P.S. : Si vous aimez le pudding, dans un registre totalement différent, découvrez mon banana pudding!
 
 
 
Spécialité des Etats-Unis (Midwest) : Pudding aux kakis

Spécialité des Etats-Unis (Midwest) : Pudding aux kakis

Ingrédients

  • 600 g de kaki (pesés entiers, soit 3)
  • 80 g de beurre fondu 
  • 2 gros œufs
  • 100 g  de sucre roux 
  • 150 g de farine 
  • 1 c. à c. de cannelle moulue
  • 50 g d'amandes effilées ( dont une pincée à réserver pour décorer)
  • 15 cl de lait ou lait végétal
  • 2 c. à c. de levure
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille
  • ½ c. à c. de sel

Instructions

  1. Préchauffez le four à 180°C et graissez un moule.
  2. Coupez vos kakis en deux et prélevez la chair avec une cuiller.
  3. À l'aide d'un mixeur, mixez la pulpe de kaki. 
  4. Mélangez ensemble la farine, la poudre à pâte, le sel et la cannelle dans un grand bol. Réservez.
  5. Dans un bol moyen, mélangez ensemble la pulpe de fruit, le beurre, les œufs, les sucres et la vanille. Ajoutez le lait. Ajoutez lentement ce mélange aux ingrédients secs et mélangez jusqu'à ce que tout soit bien homogène. 
  6. Incorporez délicatement les amandes.
  7. Répartissez ce mélange dans un plat allant au four, saupoudrez les amandes restantes et faites cuire au four pendant 35 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré dans le centre en ressorte sans morceaux, mais mouillé, car le gâteau doit encore être très humide.

Cookies au chocolat et granola

Qui veut un bon cookie tout chaud juste sorti du four? J’ai déjà posté un grand nombre de recettes de cookies, mais je finis toujours par en trouver de nouveaux à tester. Un nouveau parfum, une recette avec plus ou moins de noisettes, du chocolat blanc ou au lait… Il y a toujours une bonne excuse pour expérimenter et en profiter pour se régaler!
 
 
Aujourd’hui, c’est une recette au granola que je vous propose de tester. J’adore le granola, aussi je ne rate jamais une occasion d’en acheter ou d’en réaliser maison. Mais ensuite, il m’arrive de ne pas le finir car je ne petit-déjeune pas régulièrement. Vous allez vous demander pourquoi j’en achète du coup, et vous aurez raison! Je ne suis pas à une contradiction près.
 
 
Aussi je l’utilise autrement, par exemple saupoudré sur un bol de fromage blanc, ou comme ici, dans des cookies! Le granola apporte une touche de céréales croquantes à ces biscuits, c’est un délice.
 
La recette vous fera un beau volume de cookies, je dirais une petite trentaine environ. Si vous n’êtes pas nombreux à la maison, divisez les quantités par deux ou vous risquez d’en avoir pour un régiment!
 
  
 
Cookies au chocolat et granola

Portions : Pour 24 à 30 biscuits

Cookies au chocolat et granola

Ingrédients

  • 225 g de farine
  • 1 c. à c. de levure chimique
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 c. à c. de sel
  • 225 g de beurre doux à température ambiante
  • 180 g de sucre granulé
  • 100 g de cassonade
  • 1 œuf
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille
  • 200 g de granola
  • 60 g de noix de pécan hachées

Instructions

  1. Incorporez la farine, la levure, le bicarbonate de soude et le sel dans un bol moyen.
  2. Dans un autre bol, battez le beurre et les sucres. Continuez à battre jusqu'à obtenir une consistance légère et mousseuse.
  3. Ajoutez l’œuf et la vanille et mélangez.
  4. Ajoutez le mélange de farine et mélangez.
  5. Ajoutez le granola et les noix, et mélangez jusqu'à ce qu'ils soient bien incorporés.
  6. Formez des boules de la taille de balles de ping pong.
  7. Placez les biscuits sur les plaques à pâtisserie, en les espaçant un peu.
  8. Réfrigérez la plaque au moins une heure avant la cuisson.
  9. Préchauffez le four à 180°C.
  10. Couvrez 2 grandes plaques à pâtisserie de papier sulfurisé ou d'une feuille d'aluminium.
  11. Faites cuire au four une plaque à la fois jusqu'à ce que les biscuits soient dorés, soit 8 à 12 minutes.
  12. Laissez refroidir complètement avant de décoller délicatement les cookies de la grille.
 
Source d’inspiration :
http://food52.com/blog/4664-magical-marvelous-cookies

Que faire avec du caramel au beurre salé?

Avis aux gourmands, aujourd’hui on parle caramel au beurre salé! Quand je pars en vacances en Bretagne et que je vois cette petite merveille à l’état pur dans les petites épiceries artisanales, je ne peux pas m’empêcher d’en ramener un (ou plusieurs ) pots pour me régaler à la maison.
 
Il m’arrive aussi de me lancer dans sa réalisation maison… Mais ensuite, je me demande parfois ce que je vais en faire. Je ne me vois pas tout manger à la cuiller ( bien que j’en sois capable, il faut « savoir raison garder » comme dirait Aristote, à moins que ce ne soit de maître Yoda… Hihi), alors il me faut des idées pour l’utiliser et varier les plaisirs.
 
Si comme moi vous avez parfois un pot complet ou entamé de caramel au beurre salé qui dort chez vous, voici quelques idées pour l’utiliser.
 
Et vous, vous utilisez comment votre caramel au beurre salé?

 

Sur des crêpes, gaufres 

Dans un tiramisu

tiramisu-caramel-beurre-sale-2

 

Dans un crumble

crumble-pomme-beurre-sale-3

Dans un gâteau pommes caramel

Dans des crèmes vanille caramel

Dans des muffins

cupcake-caramel-beurre-sale5

Dans un poke cake

caramel-poke-cake

Dans un dutch baby

dutc-baby-pomme-caramel-2

 

Spécialité des Charentes : Millas charentais

A chaque fois que je vois le nom de ce gâteau, « le millas », je ne peux pas m’empêcher d’avoir dans la tête « Je danse le mia » d’IAM. Je suis sûre que certain(e)s d’entre vous vont chanter cette chanson toute la journée maintenant que j’ai dit cela, désolée mais cela m’amuse, haha !
 
 
 
Ce gâteau est une spécialité du sud ouest qui se présente sous la forme d’un flan, délicatement parfumé à la fleur d’oranger et au cognac. Chouette programme non?
 
Toute ma famille adore les gâteaux de ce genre, et dès que j’en repère un nouveau, il ne me faut pas beaucoup de temps pour le tester! Comme toujours en cuisine, la majorité de l’alcool s’évapore lors de la cuisson, mais quoi qu’il en soit si vous ne consommez pas d’alcool, vous pouvez remplacer le cognac par un peu d’extrait de vanille. N’augmentez pas la quantité de fleur d’oranger, car bien que son arôme soit divin, à trop haute dose elle peut gâcher un plat!
 
 
Ce flan trouve son originalité dans l’usage de farine de maïs. Ne la confondez pas avec la Maïzena, ou fécule de maïs, qui est justement de la fécule et non de la farine. La farine de maïs est jaune, c’est finalement la même chose que de la polenta mixée finement. On la trouve dans les magasins bio, les rayons sans gluten, ou parfois aussi dans les rayons cuisine du monde, puisqu’elle est utile pour préparer les tortillas mexicaines par exemple.
 
 
Spécialité des Charentes : Millas charentais

Spécialité des Charentes : Millas charentais

Ingrédients

  • 3 oeufs
  • 100 g sucre en poudre
  • 90 g de farine de blé
  • 120 g de farine de maïs
  • 80 cl de lait demi écrémé
  • 35 cl d'eau bouillante
  • 2 cl de cognac
  • 2 cl d'eau de fleur d'oranger

Instructions

  1. Préchauffez le four à 180 °C.
  2. Dans un plat, versez l'eau bouillante sur la farine de maïs et laissez tiédir.
  3. Ajoutez ensuite le lait et mélangez. Ajoutez le sucre et mélangez de façon à obtenir une pâte lisse et homogène.
  4. Laissez reposer le mélange jusqu'à ce qu'il soit tiède.
  5. Ajoutez alors les oeufs, mélangez.
  6. Terminez avec le cognac et la fleur d'oranger.
  7. Versez cette préparation dans un plat allant au four, sur une épaisseur de 2 à 3 cm.
  8. Enfournez pendant 45 minutes environ dans le four chaud.

Légume de saison : le poireau

Photo Rosmarie Voegtli @Flickr

Avec le mauvais temps on retrouve les légumes d’automne, et parmi eux, le poireau. Les poireaux sont les cousins de l’oignon, mais ils ont une saveur plus douce et plus délicate et sont délicieux, quelle que soit leur mode de cuisson. 


Photo liz west @Flickr

Comment choisir des poireaux?

Choisissez des poireaux fermes avec un maximum de blanc et de vert clair, si possible. Évitez ceux dont les extrémités sont jaunies. Choisissez des poireaux dont le diamètre ne dépasse pas 3/4 cm si possible. Les poireaux plus gros peuvent être plus fibreux, avec des couches extérieures qui ne sont pas aussi fermes et fraîches que le reste, et qui devront donc être enlevées. 

Photo Richard North @Flickr

Quand les poireaux sont-ils de saison?

Les poireaux sont de saison de septembre à mars. 

Comment conserver des poireaux?

Conservez vos poireaux non lavés dans un sac en plastique non fermé au réfrigérateur.

Photo Chris Penny @Flickr

Comment préparer des poireaux?

Les poireaux poussent dans le sol et peuvent ainsi emprisonner un peu de terre entre les couches. Pour nettoyer les poireaux, coupez les racines, puis la tête vert foncé. Coupez-le ensuite dans la longueur afin de pouvoir nettoyer entre les feuilles sous un filet d’eau. On a  tendance à utiliser uniquement les parties les plus tendres, vert clair et blanc, pour cuisiner et manger. Cependant, jeter la partie verte serait une erreur. Elle peut être utilisée comme le reste du poireau à condition de la cuire un peu plus longuement, ou être réutilisée dans les soupes et bouillons qu’elle parfume à la perfection! Vous pouvez aussi les ajouter à l’eau de cuisson lorsque vous mijotez des légumes ou ragoûts. Les poireaux peuvent être sautés, rôtis ou cuits à l’eau suivant l’utilisation que l’on souhaite en faire. 

Mes recettes favorites aux poireaux

Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Gratin de poireaux et maroilles

Tarte poireaux reblochon

Cake aux poireaux et lardons

cake-poireau-lardons-2

Galettes lentilles poireaux

Pain perdu aux champignons de Paris, poireaux et jambon

pain-perdu-poireau-mimolette-3

Carrosotto aux poireaux et bacon

carosotto

Comment tout faire maison (ou presque)?

Comme vous le avez sans doute, j’essaye de diminuer au maximum mes déchets. Pour cela, il y a plusieurs façons de procéder, mais l’une d’entre elles est simplement de faire plus de choses soi-même. On se retrouve donc à acheter des ingrédients de base, que l’on trouve plus facilement en vente sans emballage, mais on en profite également pour manger plus sainement, et surtout, des produits dont on connait la composition.
 
Si vous aussi, que ce soit pour l’environnement, le goût ou votre santé, vous voulez réaliser plus de fait-maison, je vous propose ici un récapitulatif des recettes que je propose sur ce blog. Je l’enrichirai au fur et à mesure  de mes tentatives réussies!
 
 

Sauces

Pains

Produits laitiers

Pâtes à tarte

Jus de fruits

Sodas

Sirops

Biscuits apéritifs

Tartinades apéro

Huile et vinaigre

Épices

Pour la pâtisserie

Pâtes à tartiner

Biscuits et chocolats

Boissons chaudes

Faisselles au muesli

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’en est pas une, c’est plutôt une simple idée de présentation pour un petit dessert qui compose souvent mes brunchs. Il s’agit du fameux fromage blanc au muesli. Un bon brunch doit toujours comporter un fromage blanc au muesli, vous n’êtes pas d’accord? Je ne connais rien de meilleur!
 
 
Il y a des recettes plus ou moins sophistiquées, avec des dés de fruits des coulis, des noix… Celle-ci est ultra basique, mais néanmoins je ne suis jamais déçue en la réalisant. Je la réalise avec de la faisselle car j’adore sa texture et son gout un peu plus fermier que le simple formage blanc. 
 
 
Si vous ne consommez pas de produits laitiers, vous pouvez remplacer le fromage blanc par un yaourt de coco, c’est ce que je fais souvent et c’est fabuleusement divin.
 
Vous pouvez consommer ce fromage blanc tel quel ou l’enrichir selon vos goûts et ce qu’il y a dans vos placards…
 
 
 
 

Faisselle au muesli

Portions : Pour 2 personnes

Faisselle au muesli

Ingrédients

  • 200 g de faisselle
  • 6 c. à c. de miel
  • 6 c. à s. de muesli
  • 1/2 c. à c. de vanille liquide

Instructions

  1. Mélangez la faisselle, la vanille, ajoutez 4 cuillers à café de miel.
  2. Servez dans deux bols, versez par dessus le reste de miel.
  3. Réservez au frais et saupoudrez de muesli à la dernière minute.