Archives par mot-clé : vanille

Pâte sablée à la vanille et amande

Vous le savez peut-être, je suis une passionnée de home made et plus le temps passe, plus je cherche par tous les moyens à ne plus acheter de produits industriels. Je le fais car cela limite le nombre de déchets et d’emballages que je génère, mais aussi le gaspillage, et surtout, cela me permet de manger des produits de meilleure qualité, qui ne contiennent que de « vrais » ingrédients! Pas de « E- machin » ou autres additifs et conservateurs dans les repas que l’on fait soi-même, que de bons produits frais!

Si pour certains produits j’ai vite trouvé des alternatives rapides à faire à la maison, pour d’autres j’ai plus traîné la patte. C’est notamment le cas des pâtes à tarte en tous genres. Allez savoir pourquoi, cela me gonfle de mes préparer… Mais bon, quand je vois le vilain plastique tout autour des pâtes toutes prêtes, sans compter la liste des ingrédients pas toujours jolie jolie, cela me fait dire qu’il faut que je me motive!
J’ai tenté récemment de réaliser une pâte sablée maison, car j’avais une tarte à faire et je me suis dit que ça serait l’occasion.  Comme j’adore la vanille et les amandes, je me suis lancée dans une version légèrement parfumée. Je dois dire que ce fut pas aussi long à préparer que je ne l’imaginais, mais surtout, le résultat était  incomparable en terme de goût et de texture! J’ai eu l’impression de croquer dans un bon biscuit sablé, pas dans une pâte fine et un peu molle comme celle que l’on achète toute faite!

J’ai étalé ma pâte de façon un peu moins régulière que la pâte industrielle, et je trouve que cela fait tout le charme de cette pâte. Par moments, on tombe sur des zones où le biscuit est un peu plus épais et j’adore ça!
En résumé, cette pâte est délice qui s’adaptera à toutes vos tartes sucrées!

Utilisez cette pâte dans n’importe quelle recette et faites-la cuire une vingtaines de minutes. Précuisez la pâte si la recette que vous souhaitez faire indique un temps de cuisson plus court, ou si elle est sans cuisson.

  

Pâte sablée à la vanille

Quantité ou nb de personnes: Pour une pâte à tarte

Pâte sablée à la vanille

Ingrédients

  • 100 g de beurre pommade
  • 50 g de sucre glace
  • 1 petit œuf
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 200 g de farine
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pincée de sel

Préparation

  1. Sortez le beurre à l’avance pour qu’il ramollisse. Dans un bol, mélangez le beurre pommade avec le sucre glace. Ajoutez la poudre d’amandes, la vanille fendue en deux pour récupérer les graines, le sel et l’œuf.
  2. Enfin, incorporez progressivement la farine, jusqu’à obtenir une boule de pâte compacte. Réfrigérez 30 minutes.
  3. Étalez la pâte sur une épaisseur de 3 à 4 mm et foncez votre moule à tarte. Laissez reposer à nouveau 30 minutes au réfrigérateur avant de la cuire ou de la garnir.

Gâteau au citron

Aimez-vous le citron autant que moi? Il me semble que plus le temps passe, plus je suis fan de sa fraîcheur, au point de ne plus pouvoir lui résister, notamment dans mes boissons fraîches, mes salades ou bien sûr, mes desserts.
 
 
Le dessert que je vous propose aujourd’hui est du genre typiquement américain, comme ceux qui me font souvent saliver sur Pinterest : une couche de biscuit, une couche crémeuse et fraîche, bref, le rêve dès que le thermomètre montre un peu!
 
La pâte est une pâte assez classique et ne demande aucun ingrédient spécial. La couche du dessus est basée sur un mélange de creamcheese, ou en français, fromage à la crème, de type St Morêt ou Philadelphia. J’ai une préférence pour ce second qui est plus typiquement américain, mais le St Morêt fait parfaitement l’affaire également.
 
 
Pour obtenir le jus de citron, je presse bien sûr mon citron, mais comme on n’est pas dedans au moment de l’achat, on n’a pas de garantie d’arriver parfaitement à 5 cl de jus. Une fois entamé, le citron ne se garde malheureusement pas longtemps! J’ai donc toujours une bouteille de jus de citron au réfrigérateur qui me permet de compléter si besoin sans pour autant entamer un second citron juste pour quelques millilitres. 
 
Pour votre prochain goûter ou dessert du dimanche, mettez ce gâteau dans vos favoris, vous ne le regretterez pas!
 
 
 

Gâteau au citron

Gâteau au citron

Ingrédients

    Pour la couche de biscuit 
  • 200 g de sucre
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille
  • 240 g de beurre à température ambiante
  • 240 g de farine
  • 1 jaune d’œuf
    Pour la couche au creamcheese
  • 225 g de creamcheese à température ambiante
  • 5 cl de jus de citron
  • 2 c. à s. de zestes de citron
  • 100 g de sucre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Couvrez un plat de cuisson avec du papier cuisson.
  3. Dans le bol d'un mixeur, battez le beurre, le sucre et la vanille prévus pour la couche de biscuit à vitesse moyenne pendant 2 minutes.
  4. Ajoutez lentement la farine lentement mélangez juste jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène.
  5. Séparez la pâte en deux dans deux bols, et ajoutez un jaune d’œuf à une moitié de celle-ci.
  6. Mettez la moitié sans œuf au réfrigérateur.
  7. Prenez la moitié de la pâte à laquelle vous avez ajouté l’œuf, et tassez-la dans le fond d'un plat à gâteau.
  8. Enfournez et laissez cuire pendant 25-30 minutes, jusqu'à ce qu'elle soit légèrement dorée.
  9. Laissez refroidir complètement .
  10. Pendant ce temps, battez ensemble le fromage à la crème, le sucre, le jus de citron et la moitié des zestes. 
  11. Versez ce mélange sur la pâte  refroidie.
  12. Recouvrez le dessus en râpant la pâte à biscuits que vous aviez mise au frigo uniformément sur toute la surface.
  13. Remettez à cuire au four préchauffé pendant 30 minutes, jusqu'à ce que les miettes de biscuit sur le dessus prennent une couleur dorée.
  14. Garnissez des zestes de citron restants et gardez au frais jusqu'au service.

10 épices incontournables

Vous l’avez sans doute remarqué, je suis une fan d’épices. J’aime la façon dont elles parfument et relèvent n’importe quel plat pour en faire un véritable festival de saveurs! Aujourd’hui, je vous propose un petit zoom sur mes épices favorites, avec une recette que j’adore tout particulièrement pour vous les faire découvrir.

1. Le curcuma

J’aime le curcuma pour son parfum doux, sa jolie couleur et ses bienfaits pour la santé. Je le trouve vraiment top dans ma soupe de carottes au curcuma et lait d’amandes, mon infusion curcuma gingembre et le golden milk.

2 . La cannelle

La cannelle est une de mes épices favorites depuis que j’ai goûté aux pâtisseries du Portugal qui en sont pleines… Depuis, je ne me lasse pas d’user et d’abuser de la cannelle dans mes desserts! Parmi mes chouchous, il y a la tarte amandine pommes cannelle, le riz au lait café cannelle, et surtout, cette tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle qui est tout simplement fameuse.

3. La cardamome

La cardamome se trouve entière sous forme de capsules, ou moulue. On peut l’infuser dans des liquides pour réaliser par exemple des thés latte, ou la mettre dans les currys, ou même les desserts. Je trouve sa saveur vraiment surprenante et originale et je ne m’en lasse pas! Ma recette favorite sucrée à la cardamome est le sanwin makin, un dessert birman à tomber, et la salée le moong dahl, une sorte de ragoût de lentilles du Pakistan.

4. La coriandre

Si je la préfère dans sa version fraîche (je pourrais brouter un un bouquet de coriandre en 2 minutes), je trouve que l’on fait plein de choses délicieuses avec la coriandre séchée également. Ma recette chouchou à la coriandre est la soupe de haricots rouges épicée.

5. Le cumin

Le cumin est un incontournable qui se retrouve dans différents mélanges d’épices comme le ras el hanout. On peut l’apprécier dans de nombreuses spécialités typiques de la cuisine du monde mais là où je le préfère, c’est marié avec la carotte comme dans cette tarte carottes, cumin et lait de coco.

 

6. Le curry

Le curry est un délice et l’une des épices les plus vendues, mais en réalité ce n’est pas une épice mais un mélange. Il m’arrive parfois d’en utiliser du tout fait mais souvent je mélange simplement les épices nécessaires ce qui permet de choisir si on veut un curry plus épicé, plus doux… Pour vous régaler avec un bon curry, essayez mon curry de chou-fleur népalais

7. Le gingembre

Réputé pour ses vertus aphrodisiaques, le gingembre est une épice très piquante qui peut ruiner un plat si on en abuse. Mais correctement dosé, il donne juste ce qu’il faut de pep’s et de chaleur à un plat! Je l’adore dans ces cookies au gingembre confit.

8. La muscade

La noix de muscade s’utilise elle aussi avec parcimonie au risque de ruiner votre plat. Elle donne ce petit goût de cuisine d’antan à nos plats traditionnels, comme cette purée de potiron aux épices.

9. Le paprika

Le paprika,que j’ai redécouvert en Hongrie où l’on en met presque partout, est assez passe-partout et on pourrait presque en mettre dans n’importe quel plat! Je vous recommande par exemple mon granola salé au paprika.

10. Le ras el hanout

Tout comme le curry, ce n’est pas une épice mais un mélange, qui donne une saveur incomparable à la cuisine orientale. retrouvez-le dans mon tajine de boulettes aux lentilles ou mes pide au fromage et œuf.

Et vous, quelles sot vos épices préférées? Et vos plats préférés pour les mettre en valeur et les apprécier?

Spécialité du Sri Lanka : Pudding Dulya

Le dessert que je vous propose aujourd’hui vient du Sri Lanka. Je ne vous cache pas que j’ai été très surprise en découvrant ce dessert, car il ressemble énormément à un pudding français classique, ou même à une recette corse délicieuse que j’avais préparé il y a quelques temps, le pastizzu
 
 
Comment ce dessert finalement assez peu dépaysant peut-il être une spécialité du Sri Lanka? Je n’ai pas trouvé l’explication, mais il faut sans doute se rappeler de l’époque où les européens parcouraient le globe à la recherche d’épices, semant leurs influences culinaires sur leur passage, tout autant qu’ils ramenaient de bonnes idées chez nous par la même occasion!
 
 
Quoi qu’il en soit, j’imagine que l’on peut trouver plus exotique et épicé au Sri Lanka, mais ce gâteau plutôt classique n’en est pas moins délicieux, et présente l’avantage d’utiliser du pain rassis. Je suis toujours partante pour tester de nouvelles façons d’utiliser mon pain rassis. Malgré toutes mes précautions, il m’arrive d’en avoir et je ne supporte pas de le jeter. Cette recette n’en utilise pas énormément, mais comme elle est divine, elle pourra tout à fait entrer dans vos classiques de recyclage du pain!
 
 
Spécialité du Sri Lanka : Pudding Dulya

Spécialité du Sri Lanka : Pudding Dulya

Ingrédients

  • 4 œufs50 cl de lait
  • 1 c. a c. d’extrait de vanille
  • 100 g de pain sec émietté finement
  • 200 g de sucre
  • 4 c. à s. rases de confiture

Préparation

  1. Préchauffez le four à 150° C.
  2. Séparez les blancs des jaunes de 3 œufs, mettez les jaunes dans un bol avec le dernier œuf entier, et battez-les ensemble. Ajoutez le lait, l’extrait de vanille, les miettes de pain et 85 g de sucre.
  3. Placez la confiture au fond d’un plat à gâteaux, étalez-bien. Versez le mélange aux œufs et au lait dessus.
  4. Cuisez pendant environ 40 minutes ou jusqu’à ce que le mélange prenne.
  5. Battez les blancs en neige, incorporez lentement le reste du sucre dedans, et mélangez bien.
  6. Étalez ce mélange au-dessus du pudding déjà solidifié, et remettez au four pour 15 à 20 minutes supplémentaires, jusqu’à ce que la meringue prenne et ait une légère couleur dorée.
Source d’inspiration :
https://theneverendingtravel.wordpress.com/2013/05/04/dessert-du-sri-lanka-pudding-of-dulya/
 

Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Je continue ma découverte de la cuisine du monde et aujourd’hui, c’est aux Maldives que je vous emmène. Vous la voyez la plage paradisiaque? Moi je l’imagine et je dois dire que je sauterais bien là tout de suite dans un avion, mais puisqu’il faut revenir à la réalité, je vais me contenir de vous parler de leur cuisine!
 
 
On ne se nourrit pas que de fruits exotiques aux Maldives, il faut des fois des plats et des desserts consistants! J’ai découvert qu’il existait un pudding de pain typique de cette île et comme j’aime toutes les recettes qui permettent d’écouler du pain dur, je me suis empressée de la tester.
 
La recette nécessite de la chapelure, elle se réalise sans problème avec du pain dur mais il faut bien le mixer pour obtenir une texture farineuse, contrairement à certains puddings où on laisse des morceaux de pain entiers.
 
 
Le tofu soyeux n’est pas traditionnel, et vous pouvez le remplacer par 3 œufs si vous préférez. N’en ayant pas sous la main, j’ai utilisé une de mes astuces de substitution dont je vous parlais ici. Le résultat a été bluffant, et a donné donc naissance à un délicieux pudding sans œuf!
 
 
 
 
Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Ingrédients

  • 360 g de chapelure
  • 300 g de sucre
  • 100 g de tofu soyeux
  • 2 c. à s. d'eau de rose
  • 2 c. à c. d'arôme de vanille
  • 750 g de crème de coco
  • 50 cl d'eau

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180° C.
  2. Mélangez la chapelure, le tofu soyeux et le sucre en poudre. Ajoutez l'eau de rose, l'arôme de vanille,  la crème de coco, l'eau.
  3. Graissez un plat allant au four et versez le mélange.
  4. Faites cuire au four environ 55 à 1 heure ou jusqu'à ce qu'il ait légèrement bruni.
  5. Laissez refroidir complètement avant de servir.
 
Source d’inspiration : 
http://www.maldivescook.com/desserts/faaroshi-bread-rusk-boakibaa/

Spécialité d’Arménie : Gâteau aux pommes

 Aujourd’hui, nous partons en Arménie! Ce petit pays ne fait pas souvent parler de lui en matière de cuisine et pourtant, il y a là-bas de quoi se régaler!
 
A l’instar de la cuisine géorgienne, la cuisine arménienne est un peu un mélange de cuisine russe, l’Arménie ayant fait partie de l’URSS, et de cuisine turque, l’Arménie ayant sa frontière ouest commune avec la Turquie.
 
Les desserts arméniens sont souvent réalisés à base de fruits secs, de semoule  ou de riz, et imbibés de miel, de fleur d’oranger ou d’eau de rose… Il n’en est rien du tout pour celui que je vous propose aujourd’hui… Sans doute est-il plus inspiré par les influences russes de l’Arménie!
 
 
Il s’agit d’un gâteau aux pommes assez simple, que l’on peut aussi agrémenter de noix. Ayant un allergique dans ma famille, je n’ai pas retenu cette option mais si cela vous plait, vous pouvez en ajouter 50 à 100 g de noix à la préparation avant de la verser dans le moule.
 
Ce gâteau est très bon, la touche de cannelle se marie à la perfection avec les pommes, comme vous vous en doutez! Il a aussi le mérite d’être facile à faire et de ne demander aucun ingrédient compliqué à trouver. Si vous cherchez une recette de gâteau aux pommes pour vous renouveler un peu dans ce registre, c’est celui qu’il vous faut!
 
 
Je n’ai pas encore assez testé de recettes arméniennes pour vous proposer un repas à thèmes, mais vous pourrez compléter ce gâteau par des chebureki russes. Ces deux pays assez proches l’un de l’autre s’influencent beaucoup en cuisine et c’est une recette que l’on trouve donc dans les deux pays.
 
 
Spécialité d’Arménie : Gâteau aux pommes

Spécialité d’Arménie : Gâteau aux pommes

Ingrédients

  • 3 pommes
  • 200 g de sucre
  • 200 g de farine
  • 12 cl d'huile de colza
  • 2 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs
  • 1 c. à c. de vanille

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.Mettez la cannelle et le sucre dans un bol.
  2. Coupez les pommes en quatre, enlevez les trognons puis coupez-les en dés, puis mettez-les dans le bol avec la cannelle et le sucre et mélangez pour les enrober et éviter le brunissement.
  3. Ajoutez la farine et le bicarbonate de soude aux pommes et mélangez à nouveau.
  4. Mélangez l'huile, les œufs et la vanille dans un second récipient et ajoutez-les aux pommes.
  5. Versez ce mélange dans un moule à bords hauts puis faites-le cuire au four pendant 40 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent en ressorte propre.
 
Source d’inspiration :

Compote de pommes et rhubarbe aux épices

La rhubarbe est de retour! Mon histoire d’amour avec la rhubarbe est loin de ressembler à un coup de foudre, car à la base je la détestais. Mais à force de m’acharner dans le but de ne pas gâcher ma production du jardin, j’en suis venue à l’apprécier.
 
La rhubarbe ne ressemble à rien d’autre, elle a un côté acidulé et un parfum vraiment caractéristique typique du printemps, même si dans mon jardin elle pousse jusque fin octobre.
 

 
La bonne nouvelle, c’est que quand vous mangez un dessert à la rhubarbe, vous pouvez dire que vous avez mangé un légume!
 
Cette compote de rhubarbe est un excellent moyen de manger de la rhubarbe. Elle nécessite peu d’efforts et peu d’ingrédients, est prête en une demi-heure et peut être consommée immédiatement ou conservée dans un pot pendant quelques jours. Faites-en une grosse quantité, ça vous fera vos desserts tout prêts à déguster tout au long de la semaine! Si vous avez du mal à tout finir, cette compote sera parfaite pour accompagner vos yaourts, des flocons d’avoine ou une boule de glace à la vanille.
 
 
Vous serez peut-être surpris, comme moi,  de voir que cette compote ne nécessite pas beaucoup de sucre. Franchement, 50 g de sucre pour 1 kg de fruits, c’est raisonnable non? Vous pouvez aussi remplacer le sucre par du sirop d’agave pour une recette encore plus raisonnable.
 
La rhubarbe est souvent associée à des fraises, ici je l’ai mariée à des pommes car c’est le fruit qui permet de donner une texture parfaite aux compotes je trouve.
 
Une touche de gingembre, cannelle, cardamome et vanille viennent compléter les saveurs de cette compote. Ils permettent de parfumer l’ensemble et de faire oublier le côté acide de la rhubarbe.
 
 
P.S. : Si vous aimez la rhubarbe, essayez aussi cette tarte rhubarbe framboises et sucre perlé!
 
Compote de pommes et rhubarbe aux épices

Compote de pommes et rhubarbe aux épices

Ingrédients

  • 1 kg de rhubarbe
  • 5 pommes golden
  • 15 cl de jus d'orange
  • 50 g de sucre
  • 2 c. à s. de miel liquide
  • 1 pincée de cardamome moulue
  • 1 pincée de gingembre moulu
  • 1 pincée de cannelle en poudre
  • 1 c. à c. d'arôme vanille

Préparation

  1. Nettoyez, épluchez et coupez en tronçons la rhubarbe.Épluchez, enlevez les trognons et coupez les pommes en dés.Dans une casserole, mettez l'ensemble des ingrédients et faites cuire à feu doux pendant un quinzaine de minutes, jusqu’à ce que les pomme et la rhubarbe soient ramollies.Mixez selon votre goût et rectifiez le sucre si besoin.Laissez refroidir totalement puis conservez au frais jusqu’au service.

Cake à la crème d’abricots et amandes effilées

 
Il y a quelques jours j’ai eu la chance de recevoir grâce à Cuisine à l’Ouest un pot de crème d’abricot, une nouveauté des Confitures des 4 saisons, une entreprise d’Huelgoat dans le Finistère. Cette crème d’abricot des Confitures des 4 saisons est un tout nouveau produit, qui vient d’obtenir le prix de la meilleure nouveauté 2019
par l’association Produit en Bretagne. Elle contient principalement de la purée d’abricot, du 
beurre, du jaune d’œuf, du sucre.
 
 
Je ne sais pas si vous connaissez déjà ce produit, mais rien qu’à manger à la cuiller, c’est un pur délice que je vous recommande! Sa texture le situe un peu à mi-chemin entre une confiture et une pâte à tartiner, ce qui fait qu’elle peut être utilisée dans de nombreuses recettes.
 
Je me suis demandé comment j’allais utiliser cette petite merveille en cuisine, et j’ai pensé en fourrer un gâteau,  un peu dans l’esprit des petits goûters fourrés à la confiture que je mangeais parfois quand j’étais enfant, mais en format géant, parce que je suis grande maintenant!
 
J’ai donc réalisé un gâteau moelleux assez simple, que j’ai garni de crème d’abricots avant de le cuire. J’ai ensuite tartiné sur le dessus du gâteau de la crème d’abricots supplémentaire, de façon à faire adhérer des amandes effilées en décoration.
 
Au final, cela donne un gâteau très simple à réaliser, et à la délicate saveur d’abricots et d’amandes, un peu délice!
 
Si vous voulez en savoir plus sur ce produit c’est par ici
 
 
 

Cake à la crème d’abricots et amandes effilées

Cake à la crème d’abricots et amandes effilées

Ingrédients

  • 220 g de farine complète
  • 170 g de sucre roux
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 24 cl de lait végétal
  • 2 c. à c. d'extrait de vanille
  • 8 cl d'huile d'olive extra vierge
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 100 g de crème d'abricots!
  • Pour le dessus
  • 30 g d'amandes effilées
  • 50 g de crème d'abricots 

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180 ° C.
  2. Tamisez la farine dans un bol.Ajoutez le sucre, le bicarbonate de soude et le sel et mélangez.
  3. Ajoutez le lait, l'huile et le vinaigre et fouettez-le rapidement avec un fouet jusqu'à ce que tout soit bien mélangé.
  4. Graissez un moule à gâteau ronds et répartissez la pâte uniformément en déposant la crème d'abricots à mi hauteur avant de recouvrir du reste de pâte.
  5. Faites cuire au four pendant 30 minutes.Laisser tiédir, tartinez de crème d’abricots restante, saupoudrez d'amandes effilées.

Gâteau aux fraises et crème de coco

 Pâques approche! Si vous êtes en recherche d’un menu pour ce repas de famille, regardez du coté de mes œufs de Pâques aux anchois, puis de mes œufs cocotte à la vache qui rit et ou encore de mes mini boulettes de fromage. J’ai également publié un petit menu par ici!  Il était temps que je vous propose un petit  dessert pour compléter tout ça. Je vous en parlais il y a quelques temps, chez moi le carrot cake est de rigueur à Pâques, vous en trouverez donc un ici sans œufs, et un salé ici.
 
 
 
 
Une autre tradition à Pâques est de consommer des fraises car cette fête coïncide avec leur saison, c’est donc ce que je vous propose aujourd’hui. Ce joli gâteau un peu à l’américaine, c’est à dire qu’il contient plusieurs épaisseurs et un glaçage, est divin. Rassurez-vous, il est bien plus facile à faire que la majorité des gâteaux à étages. En fait, ce n’est qu’une sorte de gâteau yaourt que l’on tartine de confiture! Autant dire que n’importe qui peut le faire, y compris moi!
 
 
J’ai voulu tester un glaçage à la noix de coco qui me trottait dans la tête, et je n’ai pas été déçue. Ce glaçage est délicieux, et il tient très bien une fois passé au frais. Ajoutez à cela une petite déco de fraises fraîches, et vous obtenez le dessert de Pâques parfait, non?
 
 
 
Gâteau aux fraises et crème de coco

Quantité ou nb de personnes: Pour 8 personnes

Gâteau aux fraises et crème de coco

Ingrédients

  • 150 g de farine complète
  • 70 g de farine de base
  • 170 g de sucre roux
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 24 cl de lait végétal
  • 2 c. à c. d'extrait de vanille
  • 8 cl d'huile d'olive extra vierge
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre!
    Pour le glaçage
  • 20 cl de crème de coco bien fraîche
  • 1 c. à s. de sirop d'agave
  • 100 g beurre de coco!
    Pour le montage
  • 250 g de fraises fraîches
  • 100 g de confiture de fraises

Préparation

  1. Préparez le glaçage.Dans une casserole moyenne ou au micro-ondes, faites chauffer l'huile de coco jusqu’à ce qu'elle soit liquide.
  2. Dans un batteur, mélanger avec la crème de coco et le sirop d'agave et battre à fond.Préchauffez le four à 180 ° C.
  3. Mettez la farine dans un saladier.
  4. Ajoutez le sucre, le bicarbonate de soude et le sel et mélangez.
  5. Ajoutez le lait, la vanille, l'huile et le vinaigre et mélangez bien. Graisser un moule à gâteau rond et versez-y la pâte.Mettez à cuire au four pendant 30 minutes.Vérifiez la cuisson l'aide d'un cure-dent inséré au centre du gâteau. Prolongez si besoin de quelques minutes, puis mettez à refroidir le gâteau intégralement. 
  6. Mettre au réfrigérateur le temps de refroidissement du gâteau pour qu'il épaississe légèrement. Une fois le gâteau refroidi, tranchez-le dans l’épaisseur et tartinez la partie du dessous avec la confiture de fraises.
  7. Remettez l'autre partie par dessus.
  8. Lorsque votre gâteau est complètement froid, recouvrez-le de glaçage.
  9. Mettez au frais.Au moment du service, décorez-le avec les fraises fraîches coupées ne deux et servez tout de suite.
 

Thé latte rooibos coco amandes

Voici le dernier ajout à ma routine du soir, un thé au lait au rooibos! Cette boisson pourrait être un parfait petit-déjeuner, sauf que j’avoue ne pas petit-déjeuner! Par contre j’adore les routines du soir : un plaid, un thé bien chaud, un petit carré de chocolat, j’aime me faire plaisir avant d’aller dormir!
 
Avez-vous des petits rituels du soir? Moi j’aime beaucoup profiter de ce moment pour me chouchouter. Je trouve que le coucher est vraiment un super moment, et quand on se détend avant de dormir, on optimise ses chances de passer une bonne nuit, et donc de se lever de bonne humeur le lendemain!
 
Donc, le soir, j’adore boire du thé est celui-ci, un rooibos amande coco, est vraiment une super découverte. J’avais en tête les latte super gourmands que l’on peut servir dans certains cafés, et je me suis dit qu’il devait être possible d’en faire une version au rooibos. J’ai préparé ce thé latte avec du lait de coco et du lait d’amande, pour rappeler les saveurs du rooibos. 


A propos de ce rooibos, je l’ai obtenu grâce à l’Étal aux épices. Ce thé a un subtil goût de noix de coco et d’amande grillés vraiment délicieux, j’en suis fan! Si vous voulez vous en procurer ou découvrir les autres thés proposés par l’Étal aux épices, c’est par ici!
 
Les rooïbos lattes sont très populaires dans les cafés en Afrique du Sud, ce qui est logique étant donné que la plante rooibos est originaire de ce continent. Les Sud-Africains utilisent le thé rooibos depuis des siècles. Aussi appelé thé rouge, le rooibos a une saveur à la fois fruitée et de noisette que vous risquez vite d’adorer. Petit bonus, le rooïbos est naturellement sans caféine, ce qui en fait un allié du soir ou de l’après-midi parfait. Aucun risque qu’il vous empêche de dormir!
 




J’avais déjà goûté du thé rooibos depuis de nombreuses années, mais je n’ai pensé à le préparer en latte que maintenant, et je ne suis pas déçue de mon test! C’est ma boisson chaude préférée à apprécier dans la soirée, bien que j’aie aussi tendance à en boire au réveil, mais sans lait.



Faire un rooibos latte est extrêmement simple. La première étape consiste à mixer tous les éléments (sauf le thé) ensemble. Ensuite, on fait chauffer le liquide dans une casserole avec le thé, et quand ça bout, on coupe le feu et on laisse infuser quelques minutes. C’est prêt!
 
 
Le sucrant est à adapter suivant vos préférences personnelles. Je préfère un filet de sirop d’agave ou de sirop de riz, mais tout autre type de sucre peut fonctionner. La première fois, mettez-le progressivement et goûtez, pour être sûrs que la quantité vous convient et de ne pas en mettre trop.
 
Au final, cette recette de thé au lait est rapide et facile, super saine car 100% végétale. En version latte comme je vous le propose ici, le rooïbos prend un goût de biscuit, très nourrissant et réconfortant, un peu comme une bonne barre de céréales aux fruits rouges. Il y a un léger côté croustillant grâce à la purée d’amandes ( du moins, la mienne, qui garde de petits bouts d’amande crunchy), c’est trop bon! Ce thé est rapide à faire, avec un mixeur vous n’en avez que pour quelques instants, et il mérite vraiment le détour.



J’espère que ma recette va vous réchauffer le cœur et vous permettre de passer une bonne soirée, une bonne journée, un bon après-midi… C’est vous qui voyez à quel moment vous buvez ce thé latte!
 
   
P.S. : Si vous aimez le thé, essayez aussi ce thé blanc coco goji maison!
 
Thé latte rooibos coco amandes

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 personne

Thé latte rooibos coco amandes

Ingrédients

  • 10 cl de lait d'amande
  • 5 cl de lait de coco
  • 10 cl d'eau
  • 5 g de thé rooibos coco amandes
  • 2 c. à s. de sirop de fleur de coco
  • 1 gousse de vanille
  • 1 c. à s. de purée d'amandes

Préparation

  1. Mixez le lait, l'eau , les graines de vanille et la purée d'amandes.
  2. Versez dans une casserole, déposez- y le thé lacé dans une boule à thé, la gousse de vanille, et amenez à  ébullition.
  3. Quand le lait commence à bouillir, arrêtez le feu, couvrez et laissez infuser  3 minutes. Sucrez à votre goût et buvez.