Crèmes au chocolat façon “La Laitière”

Qui n’aime pas les crèmes au chocolat La laitière ? Pas moi ou ma fille en tout cas ! Les crèmes au chocolat ont toujours un gros succès chez moi, et celles-ci tout particulièrement. Il faut dire qu’elles ont un côté vraiment très crémeux hyper agréable ! Aussi, je me suis dit que ça serait sympa de savoir en faire une version maison.
 
 
J’ai testé celles-ci et elles m’ont immédiatement convaincue. Le résultat est crémeux, bien chocolaté, et la texture est très approchante des fameuse crèmes que les enfants (et les grands!) adorent.

 

Source d’inspiration : 
http://www.lesfoodies.com/abdelhakim/recette/creme-au-chocolat-facon-laitiere
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Spécialité de Slovénie : Burek aux épinards, feta et artichauts

Originaire de Yougoslavie, le burek est une recette qui est très consommée et qui est considérée comme un plat “national” dans plusieurs pays d’Europe, des balkans notamment. J’ai eu l’occasion d’en manger de délicieux en Slovénie, et à mon retour de voyage, je me suis dit que je devais tenter d’en refaire à la maison!
 
 
 
Les versions les plus traditionnelles sont celles au fromage, à la viande hachée ou aux épinards. J’ai choisi de réaliser une version au  fromage et aux épinards, dans laquelle j’ai aussi ajouté un peu de cœurs d’artichaut. J’ai vu cette idée à la carte d’un restaurant en vacances, et je trouvais que c’était vraiment sympa!
 
Les bureks sont ultra simples à réaliser avec des feuilles filo achetées toutes faites. On réalise une farce, on la roule dans les feuilles de pâte sous forme de cigares, on enchaîne les rouleaux pour former un escargot que l’on positionne dans un plat allant au four… Ça va très vite, ça peut se faire d’avance, et c’est délicieux! Les feuilles filo se trouvent au rayon frais des supermarchés, avec la pâte brisée, la pâte feuilletée, les feuilles de brick… Par chez moi, je les trouve facilement, mais il paraît qu’il n’y en pas partout, cela dépend peut-être des régions ?
 
 
Si vous voulez réaliser vos bureks d’avance, je vous recommande de ne pas les précuire intégralement. Précuisez-les 5 à 10 minutes, laissez tiédir, et enfin, couvrez le plat hermétiquement pour éviter que la pâte ne se dessèche et stockez au réfrigérateur.
Avant de servir, versez un petit filet d’huile sur les bureks et repassez-les un vingtaine de minute au four, cela sera parfait! Ils doivent être croustillants sur le dessus, dorés, et bien chauds à coeur.
 
Une fois cuisinés, les bureks peuvent toujours se réchauffer si vous avez un petit reste. Au micro-ondes, la pâte perdra cependant son croustillant et deviendra tout molle, ce n’est pas mauvais, mais pas très respectueux du plat d’origine! Si vous voulez garder la texture des feuilles filo, seul le four est adapté au réchauffage. Sinon, le burek peut simplement se consommer servi à température ambiante, sans le réchauffer, c’est très sympa aussi.
 
 
J’ai utilisé des cœurs d’artichaut en boite, mais des artichauts frais ou surgelés feront l’affaire, tant qu’ils sont déjà cuits. On peut même utiliser des artichauts marinés à l’huile et aux herbes, mais le plat sera alors plus gras, surtout qu’on rajoute un peu d’huile par dessus aussi.
 
 
Source d’inspiration :
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Savon purifiant pour le visage

J’ai réalisé il y a quelques temps que quand j’allais dormir chez mon chéri, je n’avais pas de nettoyant pour mon visage. J’aime voyager léger, et transporter à chaque fois plein de flacons quand je me déplace, ce n’est pas mon truc. Je me suis alors dit que ça me faisait une excuse toute trouvée pour fabriquer un nouveau produit de beauté maison, que je laisserais chez lui !

 

Je suis allée chercher des idées à droite et à gauche, et j’en a conclu qu’un savon spécial visage serait plutôt pratique à utiliser et à transporter. J’ai donc composé une recette, en me basant sur des savons que j’avais déjà réalisés par le passé, et sur des compositions vues dans des savons pour le visage que l’on trouve tout faits dans le commerce.

J’ai choisi d’y mettre deux hydrolats, de lavande et de verveine, pour leurs propriétés apaisantes, ainsi que de la poudre de calamine, ou oxyde de zinc pour ses propriétés nettoyantes et matifiantes. J’ai également inclus plusieurs huiles pour bien hydrater la peau et la protéger. Et enfin, j’ai utilisé un colorant qui n’a absolument rien d’indispensable, mais j’avais envie que ces savons soient jolis. J’ai choisi de réaliser plusieurs petits savons, car je trouve ça plus hygiénique qu’un un gros qui va rester des semaines à traîner sur le bord du lavabo. Je conserve ainsi mes savons d’avance à l’abri de l’air, de la poussière et de la lumière, et je peux facilement ranger le savon en cours d’utilisation dans une petite boîte métallique pour le protéger au quotidien.

Comme dans toutes les recettes contenant des ingrédients que l’on chauffe, je vous recommande d’ajouter les hydrolats et les huiles essentielles après avoir coupé le feu, sinon ils risquent de perdre leurs propriétés au contact avec la chaleur.

Ce savon sera idéal pour purifier, nettoyer et nourrir la peau du visage. Utilisez-le avec une éponge konjac pour efficacité maximale. Vous pouvez facilement décliner ces savons avec d’autres hydrolats et d’autres huiles essentielles suivant ce dont vous disposez chez vous, mais surtout suivant les propriétés que vous voulez donner à votre savon pour visage.

Pour doser les ingrédients, je vous conseille d’utiliser une cuiller tad. En avez-vous déjà entendu parler ? On trouve sur les sites spécialisés des assortiments de petites cuillers calibrées pour doser facilement les poudres, actifs et colorants en très faible quantité. C’est une alternative de choix à la balance de précision. L’assortiment de cuillers doseuses à utiliser pour vos produits de beauté inclut une cuiller Drop, d’une contenance de 0.08 ml, une cuiller SMIGDEN de 0.18 ml, une cuiller PINCH de 0.40 ml, une cuiller DASH de 0.50 ml et ma fameuse cuiller TAD, qui fait 1.20 ml.

 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Spécialité de Malte : Fèves à l’ail

Cet été, j’ai pu visiter la très belle île de Malte et découvrir la gastronomie de ce pays. C’est une cuisine simple, riche en fruits et légumes du soleil, et très parfumée. J’ai notamment découvert que la cuisine maltaise mettait beaucoup à l’honneur les fèves, un légume que j’adore! J’ai profité de mon voyage pour m’offrir un livre de cuisine maltaise, afin de pouvoir refaire certaines des recettes découvertes sur place.
 
 
En le feuilletant à mon retour en France, j’y ai vu une recette super simple à base de fèves que je n’ai pas tardé à réaliser. Il s’agit de fèves aromatisées à l’huile d’olive, à l’ail et au persil et servies tièdes ou froides. On les consomme en accompagnement, en salade ou encore telles qu’elles à l’apéritif. De mon côté, je les ai servies en accompagnement d’un plat de bureks et d’une salade verte pour un repas à thème “retour de vacances”!
 
 
J’ai réalisé la recette avec des fèves en conserve, je pense qu’elle aurait été encore meilleure avec des fèves fraîches ou surgelées, je vous laisse choisir selon ce que vous avez à votre disposition. Certaines fèves ont une peau épaisse qu’il faut donc éplucher, c’est fastidieux mais nécessaire. Les miennes étant en boite, la peau était toute ramollie et ne m’a pas gênée, je l’ai donc laissée. Il y a aussi des marques de surgelés, comme Picard, qui les vendent déjà épluchées, c’est plus cher, mais c’est un gain de temps certain!
 
La quantité de persil indiquée est un minimum, mais n’hésitez pas à en mettre plus si vous aimez ça.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : le panais

Photo Mike Licht @Flickr

Bien qu’on l’associe souvent à la carotte dont il partage la forme allongée, le panais est bien un légume à part dans la classification des végétaux. Ce légume racine est très polyvalent et peut s’adapter à de nombreuses recettes. N’hésitez donc pas à le préparer à toutes les sauces!


Photo pin add @Flickr

Comment choisir des panais?

Lorsque vous achetez des panais, choisissez si vous le pouvez de jeunes panais minces et pointus, qui seront très tendres consommés cuits à la vapeur, c’est un délice! Les panais doivent être fermes et sans zone molle. Leur peau doit être lisse, sans tâche et sans fissures. Les panais ne doivent pas se plier facilement, signe qu’ils sont déjà trop vieux. Evitez ceux dont les racines contiennent de trop nombreuses ramifications.

 
Photo Stacy Spensley @Flickr

Quand les panais sont-elles de saison?

La saison du panais démarre en octobre et termine en février, c’est véritablement un légume hivernal! 

Comment conserver des panais?

Conservez vos panais dans un sac en plastique non fermé au réfrigérateur dans le bac à légumes. Il devrait tenir une semaine.  Enveloppez-le dans un linge humide pour préserver sa fermeté.


Photo Jameson Fink @Flickr

Comment préparer des panais?

Rincez vos panais à l’eau avant de les éplucher. Pour els plus gros, retirez la partie fibreuse qui se trouve au centre, en haut près des fanes.

Ce légume polyvalent peut être coupé de la manière que vous préférez : en morceaux, en bâtonnets, en rondelles… Il peut être bouillis, cuit à la vapeur, sauté, et frit, braisé, glacé. Le panais est notamment délicieux rôti au four.


Photo VasenkaPhotography @Flickr

En plus de le servir simplement beurré et garni de persil, les panais peuvent être réduit en purée, utilisé pour faire des soupes, servi dans une sauce à la crème, servi au gratin ou à la dauphinoise comme on le ferait avec des pommes de terre. Les panais sont utilisables dans de nombreux plats – entrées, ragoûts, plats traditionnels, ethniques et végétariens. Côté saveurs, le panais se marie très bien avec le miel, l’orange, la coriandre, le cumin, et le thym.


Photo Debs (ò‿ó)♪ @Flickr

Mes recettes favorites aux panais

 

Magrets de canard aux légumes d’automne

Stoemp au panais, poireaux et saucisse

IMG_0856

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Spécialité du Périgord : gâteau aux noix

J’adore les noix, et je rêverais d’avoir un noyer dans mon jardin. Mais vivant en plein coeur de la métropole lilloise, je n’ai pas franchement la place pour ça ! Je me contente donc des noix du commerce, et quand la saison démarre, j’adore en acheter entières, même si le décorticage n’a rien de passionnant !
 
 
J’adore tous les desserts au noix et ce gâteau du Périgord n’a pas fait exception à la règle, il est tout simplement canon. C’est une recette qui me vient de Mercotte, dont les talents en pâtisserie ne sont plus à démontrer et dont les recettes sont toujours hyper bien expliquées. 
 
 
La recette d’origine incluait des noix concassées et de la poudre de noisettes, mais pour renforcer la saveur de noix j’ai remplacé cette dernière par des noix mixées.
 
Il n’y a rien de bien compliqué dans cette recette côté technique, donc si vous aimez les noix, c’est l’occasion de vous faire plaisir !
 
 
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Liqueur de calisson

Aimez-vous les calissons ? C’est une spécialité dont je raffole, mais je n’ai encore jamais passé le cap d’en réaliser maison. Il faut dire qu’ils contiennent quelques ingrédients compliqués à trouver, comme la feuille de papier azyme ou le melon confit. J’ai récemment trouvé du papier azyme en faisant mes courses, il ne me manque donc plus que le melon confit et je pourrai passer à l’action !
 
 
 
J’adore réaliser des alcools et cocktails maison, et un jour où je cherchais une idée pour utiliser un sirop de melon, j’ai repensé aux fameux calissons et j’ai eu envie de créer une petite liqueur en hommage à cette gourmandise. 
 
 
Je suis partie sur une base de rhum, car j’adore ça, et aussi parce qu’il est fréquemment utilisé en pâtisserie. J’y ai ajouté mon sirop de melon, et de l’orgeat pour rappeler la petite note d’amande des calissons. Enfin, j’ai ajouté une touche de fleur d’oranger pour finir de reproduire les saveurs que l’on trouve dans les calissons.
 
 
Le résultat obtenu est une liqueur assez sucrée mais délicieuse, que l’on peut consommer telle quelle dans des petits verres à shooters si on aime les boissons liquoreuses, ou qu’on peut utiliser en base de cocktail en l’allongeant d’eau gazeuse ou de Schweppes par exemple.
 
Cette liqueur se conserve quelques jours au réfrigérateur, mais comme il s’agit d’une petite quantité, vous devriez rapidement en venir à bout !
 
Comme Halloween approche, et que les calissons ont un bon goût sucré, je me suis dit que cette liqueur façon friandise pourrait faire un joli petit cadeau d’Halloween… Pour adultes bien entendu! j’ai donc versé ma liqueur dans des petites bouteilles et collé une étiquette imprimée façon potion ou philtre magique! Le résultat était très mignon, mais vous pouvez bien sûr vous en passer totalement!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Tagliatelles au potimarron, chorizo et comté

J’adore les pâtes, et parmi toutes les variétés existantes, les tagliatelles font partie de mon best-of. Je trouve qu’elles se prêtent bien à la réalisation de jolies recettes, simples et gourmandes à fois, comme celle que je vais vous proposer aujourd’hui. 
 
 
Il s’agit d’une recette aux notes automnales qui contient du potimarron, une courge que j’adore pour sa saveur qui tire sur la noisette, mais aussi du comté et du chorizo, au caractère plus soutenu.
 
 
L’ensemble est très parfumé et bien équilibré. Le potimarron est bien fondant, et la sauge complète parfaitement les saveurs de ce plat.
 
Si vous ne trouvez pas de sauge, essayez de la remplacer par du romarin ou de l’origan, ou une autre herbe verte qui vous plait!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Savon “réveil gourmand” aux agrumes

Depuis quelques années, je réalise mes produits de beauté maison, et notamment mes savons. Si j’ai testé la saponification à froid avec succès, je m’amuse aussi régulièrement avec la technique du “melt and pour”, c’est à dire que je fais fondre du savon neutre pour l’aromatiser à ma façon, et travailler les propriétés que je souhaite lui donner.
 
 
 
Celui que je vous propose aujourd’hui est un des premiers que j’ai réalisés et il m’avait beaucoup plu. J’y ai mis un peu d’huile de colza, pour ses propriétés antioxydantes, ainsi qu’un ensemble d’agrumes pour leur côté énergisant et leur odeur si agréable. Mon but était d’avoir un savon dont les arômes me donneraient la pêche le matin, et la mission a été accomplie !
 
 
 
C’est un savon qui mousse assez bien, il est également plutôt gras, il ne laisse pas la peau sèche. Le parfum ne tient pas extrêmement longtemps sur la peau mais il fait son job au moment de se laver, c’est l’essentiel !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Que faire avec des agrumes confits?

J’adore les agrumes confits, et ils présentent l’avantage d’être à la fois économiques et extrêmement simples à réaliser. Que ce soit à base de citron, d’orange, de mandarine… Chaque fois que j’achète des fruits bio, j’en profite pour réaliser des écorces d’agrumes confits à utiliser par la suite. Découvrez ci-dessous ce que vous pouvez en faire si vous avez des agrumes confits dans vos placards !

Dans de la glace maison

La glace aux fruits confits maison, ou glace Plombières, est un régal! Les fruits confits entrent aussi dans la composition du délicieux nougat glacé. Si vous n’avez que de la glace toute fait sous la main, rien ne vous empêche d’y ajouter un peu de fruits confits ainsi qu’un coulis de fruits, c’est tout simple mais super bon!

Dans les porridges

Tout comme les cranberries ou les raisins secs, les agrumes confits sont très sympa dans les porridges. Ils y ajoutent une petite note sucrée et acidulée. Ajoutez-les après cuisson puisqu’ils n’ont pas besoin de cuire.

Dans les cakes, muffins et gâteaux

Sans surprise, les agrumes confits et coupés en dés sont parfaits dans les cakes, muffins et autres gâteaux moelleux. Vous pouvez en ajouter à n’importe quelle recette basique pour la parfumer agréablement!

Dans les cookies et biscuits

De la même façon qu’on y mettra des pépites de chocolat, vous pouvez ajouter des dés de citron confit à vos cookies et biscuits secs. J’aime beaucoup le mélange de citrons confits et de pépites de chocolat blanc, un régal où le côté sucré du chocolat blanc contraste avec le côté acidulé des citrons!

Dans des cannoli

Connaissez-vous les cannoli? Il s’agit de petits rouleaux de pâte garnis d’une crème onctueuse que l’on trouve en Italie. Il existe différents types de garnitures, certains incluant des fruits confits.

Dans les desserts au lait

Le riz au lait  et la semoule au lait sont délicieux nature, mais on peut les enrichir d’un coulis de fruits et pourquoi pas, y ajouter plein de petits dés de fruits confits.

 

Dans des brioches

Les brioches sont délicieuses garnies de fruits et agrumes confits. On trouve d’ailleurs certaines spécialités aux fruits confits comme le fameux panettone de Noël en Italie, ou encore le colomba, moins connu, qui est la broche pascale italienne. 

Dans les confitures

Les confitures sont habituellement réalisées avec des fruits frais, mais on peut les enrichir de fruits confits comme on le voit dans certaines confitures de Noël ou dans certains confits d’agrumes. Cela va donner une texture supplémentaire très agréable.

Pour grignoter

Si vous réalisez vous-mêmes vos agrumes confits et avez la possibilité d’en faire de grandes lanières, elles seront délicieuses simplement telles qu’elles, ou trempées dans du chocolat fondu, façon orangettes.

Et vous, vous aimez les fruits confits? Vous en faites quoi?

 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2