Archives par mot-clé : café

Soupe de haricots rouges épicée

Aimez-vous le chili et les plats mexicains? Alors cette soupe ultra simple devrait vous plaire! Je ne sais pas vous, mais moi je n’avais jamais goûté de soupe de haricots rouges. Mais l’hiver, j’aime consommer de la soupe quasiment tous les jours et je me creuse donc la tête pour ne pas trop me répéter. Une boite de haricots en conserve qui se lamentait dans mon placard et une idée était née…
 
Pour les gourmands en tous genre qui rechignent à l’idée de manger une soupe, celle-ci est parfaite, car elle est nourrissante et épicée, c’est un peu comme manger un bon gros plat… Mais mixé!
 
Ne remplacez pas la coriandre fraîche par de la coriandre moulue, cela n’a rien à voir, et cet ingrédient fait beaucoup dans le résultat.
 
Servez votre soupe avec du bon pain grillé, ou en accompagnement de tortillas pour un repas à thème mexicain, un soir où vous avez besoin de vous réchauffer!
 
 P.S. : Vous pouvez aussi tester mon chili au tofu, il est délicieux!
 
 
Soupe de haricots rouges épicée

Soupe de haricots rouges épicée

Ingrédients

  • 33 cl de bouillon de légumes
  • 1 moyenne boîte de haricots rouges (400g)
  • 1 oignon rouge
  • 1 gousse d'ail
  • 1 moyenne boite de tomates pelées concassées
  • 1/2 c. à c. de coriandre moulue
  • 1 c. à c. de cumin
  • 1 c. à s. de coriandre fraiche
  • Crème liquide pour le service
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Rincez les haricots rouges.
  2. Mettez tous les ingrédients dans une grosse casserole ou une marmite, portez à ébullition et réduisez à un simple frémissement. Réservez un peu d'oignon rouge pour la décoration finale.
  3. Laissez mijoter 15 minutes sans couvrir.
  4. Mixez à l'aide d'un mixeur plongeant.
  5. Vérifiez l'assaisonnement.
  6. Servez chaud, saupoudré de coriandre et des dés d'oignon rouge réservés, ainsi que d'une cuiller à soupe de crème liquide.

Mes idées de repas faciles pour recevoir en semaine

Vous est-il déjà arrivé d’organiser un repas où vous recevez 2, 4 ou 6 personnes chez vous, un soir en semaine, alors que vous arrivez chez vous à 19 h après une grosse journée de travail? Le plus simple est bien sûr de garder ce genre de soirées pour le week-end ou d’organiser un simple apéritif, mais parfois, on ne maîtrise pas tout! Il y a les amis qui viennent de loin et qui ne sont disponibles que ce jour là, il y a les fois où l’on ne trouve aucune autre date en commun, d’autres où on pêche par excès d’optimisme quand à notre capacité d’organisation… Et voilà, le mal est fait, vous recevez des amis dans deux jours, un soir de semaine, et n’avez rien prévu à manger… Que faire, annuler? Pas de panique, il y a des solutions, et même des plutôt sympas!
 

La raclette

En quelques mots, il vous suffit de cuire des pommes de terre, rien plus simples! Vous pouvez même le faire la veille et les réchauffer au dernier moment. Le jour J, vous n’avez qu’à disposer fromage et charcuterie sur un plateau. Bonus, c’est tellement bourratif que l’apéritif peut être léger et le dessert quasiment inexistant. Personne ne vous en voudra si vous servez juste disons, une boule de glace ou une salade de fruits après ça!
 
Photo by_anita @Flickr

La crêpe party

Vous préparez un gros stock de pâte à crêpes, vous sortez les pots de confiture et éventuellement les garnitures salées et c’est parti! Il vous faut un appareil de type « crêpes party » pour que chacun fasse sa crêpe lui-même à table, sinon, le gain de temps est moins évident par contre!
 

Photo charlene mcbride @Flickr

La fondue

Vous mélangez quelques fromages dans l’appareil, vous coupez du pain et le tour est joué. Comme pour la raclette, plat bourratif = peu d’efforts à faire sur l’apéro/entrée/dessert.
 

Photo Vasile Cotovanu @Flickr

Le gros gratin

Si vous souhaitez cuisiner, prévoyez un gros gratin, que vous aurez assemblé la veille. Vous pouvez par exemple essayer ce gratin de poireaux et maroilles ou ce gratin de pâtes, saucisses fumées et reblochon!
 

La tarte/tourte/quiche

Même combat, vous pouvez la préparer la veille, et simplement le jour J ajouter une petite salade en accompagnement.
 
 

Une pizza toute faite pour les enfants

Si vos invités ont des enfants, préparez la veille ou achetez une grosse pizza toute faite. Personne ne vous en voudra que ce ne soit pas fait maison et cela vous achètera la paix. Si vous ne connaissez pas les goûts des enfants en question, faites sans olives, sans champignons et sans poivrons par sécurité.
 
 

La soirée pizzas

La pizza n’est pas une bonne option que pour les enfants! Vous pouvez les acheter toutes faites ou les préparer maison, ce que je fais en général. Dans ce cas, je les prépare la veille et les précuis, en enlevant juste 3 ou 4 minutes de cuisson. La pâte ne doit plus être crue mais pas encore gonflée et dorée. De cette façon, les pizzas ne se détremperont pas et seront prêtes à réchauffer au four quelques minutes le jour J.

Une grosse salade composée

L’été, la salade composée, préparée la veille avec la vinaigrette à part que vous ajouterez au dernier moment, plaira à tout le monde et vous évitera tout stress le jour J.
 

Un barbecue / une plancha

Limité aux mois où il fait beau bien sûr, le barbecue est évidemment la solution de choix, d’autant plus qu’il y aura toujours une bonne âme pour se charger de l’allumer et de surveiller la viande à votre place. Le reste du temps, la plancha fonctionne sur le même principe et peut se manger en intérieur.
 

Photo slgckgc @Flickr

Un repas italien

La cuisine italienne est parmi la plus simple et la plus passe-partout qui soit. Si vous avez déjà épuisé toutes les autres solutions, essayez de grosses lasagnes (préparées la veille) ou des spaghetti bolognaise (Faites la sauce la veille et cuisez les pâtes le jour même) par exemple.
 

Le buffet campagnard

Vous servez plateaux de fromage, charcuteries, pain et vin, et tout le monde se régale sans aucun effort.
 
 

Un « potluck »

Ou en français, repas à la fortune du pot, et comme on dit chez nous « auberge espagnole ». Si vous n’avez pas d’inspiration, vous pouvez tout simplement proposer que chacun des invités ramène un plat. Vous annoncez directement que vous ferez l’entrée/le plat/le dessert, selon ce que vous préférez, et laissez aux autres le soin de se débrouiller avec le reste. En version, « j’ai vraiment pas le temps », vous achetez un gâteau chez le pâtissier et laissez les invités gérer tout ce qui demande de faire de la cuisine.
 

Photo SupportPDX @Flickr

Un dessert?

Pour le dessert, vous avez plusieurs options. Si vous ne voulez pas cuisiner, le gâteau ou les mignardises individuelles trouvées chez le pâtissier sont toujours appréciées, ou une boule de glace avec des petits biscuits et un café.
 
 
Si vous voulez cuisiner, vous trouverez parmi les desserts les plus simples (mais à prévoir la veille), le tiramisu, les charlottes, ou les parfaits, qui sont des coupes de fromage blanc avec des couches de biscuit. J’aime aussi préparer des tartes express : une pâte feuilletée que l’on tartine avec ce qu’on trouve ( confiture, Nutella, pâte de spéculoos…) puis sur laquelle on dépose des tranches de pommes ou de poires. On enfourne et on obtient quelque chose de divin! Dans cette logique, j’avais par exemple réalisé la tarte rustique poires, confiture de lait et cannelle, mais ça marche avec plein d’autres variantes.
 
Voilà,  j’espère que cette liste de conseils pourra vous être utile! Et vous, avez vous d’autres astuces pour préparer un repas vraiment sympa sans prise de tête quand vous recevez? N’hésitez pas à m’en faire part! 
 

Cœurs de Neufchâtel rôtis à l’huile de truffe

Avez-vous déjà goûté la truffe? S’il est assez rare d’en trouver fraîche, son prix exorbitant n’est pas une légende et il est bien plus abordable de l’acheter sous une autre forme. On peut notamment trouver des copeaux de truffe en bocal à un prix correct, et ils présentent l’avantage de se garder un peu plus longtemps, même une fois le bocal ouvert. J’aime aussi utiliser l’huile de truffe, car elle est ultra parfumée et très facile à intégrer dans les plats.
 
 
C’est avec cette huile que je vous propose de réaliser la recette d’aujourd’hui, une recette d’exception pour un jour d’exception… Je pense à la Saint Valentin qui approche, mais bien sûr vous pouvez faire cette recette quand bon vous semble !
 
 
J’ai choisi un cœur de Neufchâtel pour sa forme de circonstance, un joli cœur, mais ce n’est pas son seul avantage ! Son format, un peu plus petit qu’un camembert, est très bien pour une portion individuelle ! Bien sûr, ça dépend de votre appétit, certains trouveront sans doute que c’est trop! Si vous espérez une soirée galipettes de Saint Valentin ce n’est sans doute pas le meilleur choix, par contre si vous avez un(e) amoureux aussi gourmand(e) que moi, vous ferez mouche…
 
 
 
Cœurs de Neufchâtel rôtis à l’huile de truffe

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Cœurs de Neufchâtel rôtis à l’huile de truffe

Ingrédients

    Pour le fromage
  • 2 cœurs de Neufchâtel
  • 4 c. à c. d'huile aromatisée à la truffe
    Pour la salade
  • 50 g de roquette
  • 1 pain moyen à la figue
  • 4 c. à s. de vinaigrette à la truffe
  • 1/4 de pomme granny smith
  • 10 noix de cajou à la truffe
    Pour les champignons
  • 120 g de champignons de paris
  • 1 gousse d'ail
  • 1 échalote
  • 10 g de beurre
  • 1 c. à s. d'huile
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Coupez vos champignons en gros morceaux. Émincez votre échalote. Épluchez et écrasez votre gousse d'ail. Réservez.
  2. Épluchez puis coupez la pomme granny smith en tout petits dés. Coupez votre pain en tronçons et réservez-le dans un panier.
  3. Rincez votre roquette si nécessaire. Mettez-la dans un saladier, versez la vinaigrette et mélangez bien. Disposez-la en couronne autour de votre assiette. Déposez par dessus les dés de granny smith et les noix de cajou à la truffe.
  4. Préchauffez le four à 180°C.
  5. Ôtez vos cœurs de Neufchâtel de leurs emballages. Entaillez une croix sur le dessus et déposez les fromages dans un plat allant au four.
  6. Déposez sur chacun 2 cuillères à café d’huile aromatisée à la truffe. Donnez un tour de moulin à poivre.
  7. Faites rôtir au four pendant 10 minutes à 180°C.
  8. Pendant ce temps, faites revenir les champignons, l'échalote et l'ail dans une poêle avec le beurre, l'huile, du sel et du poivre. Réservez au chaud.
  9. Dès que la cuisson des cœurs de Neufchâtel est finie, déposez-les au cœur de la salade. Ajoutez la poêlée de champignons encore chaude sur la salade. Servez sans attendre, accompagné de la corbeille de pain.

Spécialité de Chine : Chow mein ou nouilles sautées aux légumes

Le nouvel an chinois approche! Je vous en avais pas mal parlé ici, c’est une célébration que j’adore et je suis du genre à saisir n’importe quelle occasion de faire un bon repas! Je vous propose donc une petite recette qui vous permettra de vous mettre dans l’ambiance si vous en avez envie également cette année! Le chow mein, ou  chāu-mèing, n’est autre qu’un plat de nouilles sauté, populaire en Chine mais surtout dans les restaurants chinois à travers le monde.
 
 
Ma version est une version « façon restaurant », c’est à dire que ce n’est sans doute pas la plus authentique qui soit, mais elle est telle qu’on aime les consommer au restaurant chinois chez nous.
 
 
Néanmoins, elle contient quand même un bon nombre d’ingrédients typiques et son goût est tout à fait original et authentique! Il vous faudra notamment du chou bok choï, des châtaignes d’eau, des pousses de bambou et du panch phoron. Je trouve tout cela en épicerie chinoise, mais si c’est compliqué pour vous, voici quelques idées de substitutions :
 
– Le chou bok choï peut bien sûr être remplacé par une autre variété de chou.
 
– Les châtaignes d’eau, difficiles à imiter, peuvent être substituées par de la pomme, pour son côté croquant, ou alors, mettez simplement un peu plus de pousses de bambou. N’essayez pas de mettre des châtaignes classiques, ça n’a rien à voir ( à part la forme)!
 
– Les pousses de bambou se trouvent en supermarché classique donc je pense que vous n’aurez pas de souci particulier.
 
– Quand au panch phoron, ça fait exotique dit comme ça, mais ce n’est autre qu’un mélange 5 épices chinois, que l’on trouve donc partout au rayon épices! Si vous ne voulez pas en acheter et êtes déjà bien équipés niveau épices, vous pouvez le remplacer une pincée de fenugrec, une de nigelle, une de graines de moutarde, une de fenouil et une de cumin.
 
Voilà, j’espère avec ces idées de substitutions vous avoir rendu cette recette plus accessible, car elle est vraiment délicieuse, ça serait dommage de passer à côté!
 
 
 
Spécialité de Chine : Chow mein ou nouilles sautées aux légumes

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Spécialité de Chine : Chow mein ou nouilles sautées aux légumes

Ingrédients

    Pour les légumes
  • 50 g de tofu
  • 75 g de carotte
  • 100 g de bok choy
  • 50 g de châtaignes d'eau
  • 75 g de pousses de bambou
  • 1 oignon blanc frais avec son vert
  • 2 c. à c. de panch phoron
  • Sel, poivre
    Pour la sauce
  • 3 c. à s. de sauce soja
  • 2 c. à s. de sauce soja sucrée
  • 1 c. à c. de pâte de piment
  • 1 c. à c. de vinaigre rouge
  • 1 c. à c. de concentré de tomates
  • 1 c. à c. de sauce nuoc mam
  • Sel, poivre
    Pour la cuisson
  • 1 c. à c. de pâte de gingembre
  • 1 c. à c. de pâte d'ail
  • 2 c. à s. d'huile de sésame
    Pour le service
  • 2 c. à c. d'huile de sésame
  • 2 c. à c. de graines de sésame
  • 250 g de nouilles chinoises

Préparation

  1. Râpez les carottes et les pousses de bambou. Mixez le soja et les châtaignes d'eau grossièrement. Émincez au mixeur le chou et l'oignon blanc (sans son vert). mélangez le tout, ajoutez du sel, du poivre, le panch phoron.
  2. Dans un grand wok, mettez de l'eau à bouillir, ajoutez les nouilles, et cuisez les selon les indications du paquet.
  3. Parfois, les nouilles collent ensemble, alors assurez-vous de bien séparer les extrémités.
  4. Une fois que les nouilles sont cuites, égouttez l'eau et faites couler de l'eau froide dessus.
  5. Dans un gros wok, versez l'huile de sésame. Une fois que l'huile est chaude, ajoutez la pâte de gingembre et la pâte d'ail et remuez pendant 30 à 40 secondes.
  6. Maintenant, ajoutez le mélange de légumes. Mélangez bien et laissez cuire 5 minutes pour que les légumes soient tendres mais encore un peu croquants.
  7. Ajoutez du sel, du poivre noir, le vinaigre, la pâte de piment, le concentré de tomates, le nuoc mam et les deux sauces soja. Mélangez bien.
  8. Ajouter les nouilles petit à petit et mélangez délicatement. Mélangez bien puis ès que l'ensemble est chaud, servez.
  9. Déposez le vert d'oignon haché, du sésame et un fil d'huile de sésame sur les assiettes.
 

Sirop de pamplemousse rose

Aujourd’hui, je vous propose un basique à réaliser avec vos pamplemousses cet hiver pour ensoleiller votre cuisine et vos cocktails. Même s’il fait froid dehors, on a parfois besoin de servir des apéritifs et boissons rafraîchissants non? On ne va pas boire du chocolat chaud ou du café à l’apéro ! 
 
 
Je ne partage pas très souvent de recette de boissons avec vous, mais une fois de temps en temps, il m’arrive d’en faire maison et celle d’aujourd’hui était une super trouvaille, elle mérite donc totalement sa place ici! Même si je ne suis pas fan de pamplemousse, ce sirop a une saveur acidulée et douce à la fois issue de l’utilisation du zeste de pamplemousse, et je l’ai trouvé tout à fait délicieux! Cette boisson ne vous fera pas plisser les yeux car elle est beaucoup moins acide que le pamplemousse seul, même si on retrouve son arôme typique.
 
 
Ce sirop pourra vous servir aussi bien dilué dans de l’eau ou du soda que complété d’un alcool pour improviser un petit cocktail très parfumé. Vous pouvez aussi utiliser le sirop de pamplemousse dans la cuisine, par exemple versé sur des pancakes ou des gaufres, pour garnir les crêpes, ou pour sucrer un yaourt ou un fromage blanc.
 
C’est un simple sirop réalisé avec du jus de pamplemousse fraîchement pressé et du jus de citron, ainsi que le zeste d’un pamplemousse. Le zeste est la clé pour apporter la saveur de pamplemousse, mais pas trop d’acidité. Il faut laisser l’ensemble infuser pendant une nuit mais à part ça, la recette n’a absolument rien de compliqué.
 
Niveau conservation, je ne sais pas combien de temps celui-ci peut durer car la quantité que j’ai réalisée est assez minime, mais je l’ai quand même gardé quelques semaines au frais sans qu’il ne s’abîme.
 
  
 
P.S. : Si vous aimez faire vos sirops maison, je vous propose aussi le sirop de citron!
 
Sirop de pamplemousse rose

Quantité ou nb de personnes: Pour 25 cl environ

Sirop de pamplemousse rose

Ingrédients

  • 2 pamplemousses roses
  • 300 g de sucre
  • 2 c. à s. de jus de citron

Préparation

  1. Recueillez les zestes d'un pamplemousse.
  2. Pressez les pamplemousses afin de récolter le jus. 
  3. Ajoutez les zestes au jus de pamplemousses et laissez infuser au frais pendant 24 heures dans un bocal ou une bouteille fermée.
  4. Filtrez au chinois le jus de pamplemousse pour enlever les zestes et les morceaux de pamplemousse.
  5. Dans une casserole, mélangez le sucre, le jus de citron et le jus de pamplemousse.
  6. Portez à ébullition pendant 5 minutes jusqu'à l'obtention d'un sirop de sucre puis coupez le feu.
  7. Mettez votre sirop en bouteille, laissez-le refroidir totalement avant de le conserver au frais.

Comment jeter moins de déchets en cuisine

Photo Alosh Bennett @Flickr
Quand on aime cuisiner, arrive forcément un moment où l’on se demande comment faire pour gaspiller le moins possible en cuisine. C’est un thème qui m’inspire beaucoup et j’adore la cuisine anti-gaspi, comme je vous l’expliquais par exemple ici. Aujourd’hui, j’ai voulu vous proposer d’autres façons de générer moins de déchets en cuisine, cette fois en valorisant les déchets que l’on peut plus cuisiner. 

Installer un compost

Le compost consiste à transformer les déchets organiques  comme les restes de fruits et légumes ou d’herbes par le biais de micro-organismes pour obtenir une sorte de humus, très utile en agriculture et en jardinage. Il permet d’apporter aux plantes des éléments indispensables à leur croissance. Il existe des composteurs que l’on peut acheter, mais le principale de base est très simple : au lieu de jeter les déchets organiques dans la poubelle normale, il suffit juste de les mettre dans un récipient à part, que vous videz régulièrement dehors dans un petit coin de votre jardin !
 

Réutiliser ses coquilles d’œuf

Aliment de base de très haute qualité, les œufs sont une source de protéine peu onéreuse et très appréciée des sportifs. Il est dommage que les coquilles rejoignent souvent la poubelle car leur composition est de 95% de minéraux. Si vous avez suivi mon conseil n°1, elles pourront désormais rejoindre votre bac à compost, en les émiettant finement avant qu’elles ne rejoignent le composteur. Vous pouvez aussi les utiliser au jardin comme barrière contre les rampants, en les émiettant grossièrement. Il vous suffit ensuite d’étaler une bande suffisamment large et haute de coquilles d’œufs autour de vos plantes. Vous pouvez aussi réutiliser vos coquilles d’œufs comme supports de culture pour vos semis, en perçant d’abord un petit trou en dessous et en les remplissant de terreau. Il ne vous reste qu’à les replanter en terre quand les semis ont pris en cassant plus largement la base à ce moment-là pour aider les racines à se développer. Enfin, vous pouvez aussi utiliser vos coquilles directement comme engrais. Émiettez-les le plus finement possible et répandez-les au pied de vos cultures  puis incorporez-la à la terre par un griffage léger. 
 

Photo Personal Creations @Flickr

Faire repousser les légumes

Plutôt que de gaspiller des restes de légumes et de plantes dont vous n’avez plus besoin, pourquoi ne pas essayer de les faire repousser ?
Certains aliments sont faciles à faire repousser à la maison à partir des restes, et certains d’entre eux peuvent même être cultivés directement sur votre comptoir de cuisine. Il suffit globalement de conserver la base du légume et de la déposer dans de l’eau pour que les pousses épanouissent à nouveau. Cela marche avec les légumes de la famille de l’oignon, de la salade, du gingembre, du céleri, de l’ail, des carottes… Après lesquels jours dans l’eau, transférez dans la terre pour que le légume y poursuive son développement.
 

Photo woodleywonderworks @Flickr

Réutiliser son marc de café

Pour pouvoir réutiliser votre marc de café, il faut d’abord veiller à ce qu’il soit bien sec en le faisant sécher bien étalé sur une plaque près d’un radiateur ou au four à 80°C. Vous pouvez ensuite le conserver dans un bocal, et l’utiliser en répulsif contre les insectes en le déposant au pied des plantes de votre jardin. Disposez-le aussi au pied des plantes, ou lors des semis en couche fine et régulière pour aider à la pousse.  Il sera aussi utile pour l’entretien de vos canalisations à raison d’une cuiller à soupe à déposer dans l’évacuation avant de faire couler de l’eau. Vous pourrez également en déposer une coupelle dans le réfrigérateur ou dans vos placards pour lutter contre les mauvaises odeurs. Enfin, il peut être utilisé en remplacement du liquide vaisselle, car ses grains vont aider à décrocher les aliments accrochés aux plats, et en gommage pour le visage ou le corps, en le délayant dans un peu d’huile végétale.
 

Photo Joe King @Flickr

Rendre en magasin les contenants après utilisation

Personnellement, je ramène à chaque fois que je fais des courses mes bocaux vides et propres (ma boutique vrac les reprend), les boites à œufs (mon Biocoop les reprend), les bouteilles de bière (je vis près de la Belgique qui pratique encore les consignes). Cela allège fortement la taille des poubelles!
 

Photo Richard Elzey @Flickr

Congeler les déchets de légumes

Que faire d’un trognon de chou-fleur? Pas grand chose tout seul, alors je le coupe en petits morceaux et je le congèle. Au fur et  mesure j’y ajoute les verts de poireaux, les déchets de légumes passés à l’extracteur de jus, d’autres trognons… Et dès que le volume est suffisant, ça finit en soupe!
 

Photo Bob Peters @Flickr
 
Et vous, vous avez d’autres idées pour moins jeter en cuisine?
 

Galette des rois poire et spéculoos

Aujourd’hui, je vous propose une variation sur le dessert classique de l’Épiphanie : La galette des rois! La galette des rois est une galette traditionnellement consommée dans la plupart des régions de France, mais aussi au Québec, en Suisse, au Luxembourg, ou en Belgique à l’occasion de l’Épiphanie, fête chrétienne qui célèbre chaque année le 6 janvier la visite des rois mages à l’enfant Jésus. 
 
 
Il y a plusieurs années, je vous avais proposé la recette de la galette des rois frangipane classique, au bon goût d’amandes. C’est ma favorite, mais il faut savoir se renouveler! Cette année, je vous propose une déclinaison avec des poires et de la crème de spéculoos. 
 
Cette recette gourmande permet d’obtenir facilement une galette bien moelleuse grâce à la poire, et surtout super bonne. Entre le croustillant de la pâte feuilletée, le fondant de la crème de spéculoos et la touche de poires caramélisées , on obtient un dessert incroyablement gourmand ! 
 
 
Cette galette est très facile à végétaliser car elle ne contient qu’un seul œuf pour la dorure. Pour la rendre 100% végétale, supprimez cette dorure ou remplacez-la par 2 cuillers à soupe de lait végétal dans lesquels vous ajouterez une pointe de curcuma pour accentuer la couleur.
 
Il ne vous reste qu’à choisir quelle fève vous y mettez… Saviez-vous que 68 % des gens qui partagent une galette trichent pour donner la fève aux plus jeunes? J’avoue faire partie de cette catégorie de personnes, le sourire de ma fille recevant la couronne valant toutes les tricheries du monde!
 
  
 
 
Galette des rois poire et spéculoos

Galette des rois poire et spéculoos

Ingrédients

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 2 poires
  • 15 g de beurre
  • 1 c. à s. de sucre roux
  • 270 g de pâte de spéculoos
    Pour le montage
  • 1 jaune d'œuf
  • 2 cl d'eau
  • 60 cl de lait d'avoine
  • 5 c. à s. rase de fécule de maïs, soit 25 g
  • 100 g de sucre roux
  • 1 c. à s. d'huile de tournesol
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pointe de curcuma (facultatif)

Préparation

  1. Épluchez les poires, coupez-les en quatre, retirez le trognon et coupez chaque quart en trois tranches. Faites-les dorer à feu moyen, dans une grande poêle avec le beurre.
  2. Saupoudrez-les de 1 cuillère à soupe de sucre roux pour qu'elles caramélisent un peu.
  3. Après environ 10 minutes, les poires doivent avoir un peu doré et ne plus rendre de jus, coupez le feu et réservez-les.
  4. Étalez la première pâte feuilletée et tartinez-y 70 g de pâte de spéculoos.
  5. Portez le lait végétal à ébullition dans une casserole avec le sucre, l'huile et la gousse de vanille fendue en 2.
  6. Placez la maïzena dans un saladier et ajoutez-y peu à peu le lait bouillant en battant énergiquement au fouet.
  7. Ajoutez la pointe de curcuma pour jaunir légèrement la préparation. Replacez la crème obtenue dans la casserole et laissez épaissir sur feu doux en comptant 2 minutes à partir de l'ébullition.
  8. Laissez refroidir 30 minutes. Couvrez la crème d'un film pendant qu'elle refroidit et remuez-la de temps en temps pour qu'elle ne forme pas de croûte.
  9. Mélangez cette crème refroidie avec la pâte de spéculoos restante. Fouettez le jaune d’œuf avec un peu d'eau pour réaliser la dorure.
  10. Disposez le premier disque de pâte sur une plaque allant au four garnie de papier sulfurisé, puis passez un peu de dorure sur le bord.
  11. Versez la crème sur 1 cm d'épaisseur, déposez une fève et les poires. Posez ensuite le deuxième disque par-dessus et soudez les bords. Marquez le dessus en le quadrillant avec la lame d'un couteau, dans un sens puis dans l'autre.
  12. Couvrez le dessus de la galette de jaune d'œuf battu. Enfournez pour 30 à 40 minutes en surveillant bien la dorure. Laissez tiédir avant de déguster.
 

Bilan de l’année

Aujourd’hui nous profitons de 2018 une dernière fois! Je ne sais trop que dire à propos de cette année à part le fait qu’elle a passé à 100 à l’heure et cela a un côté un peu effrayant! Si l’année a été riche en beaux souvenirs, elle a aussi été une espèce de course sans fin! Je disais il y a un an ici que je voulais être plus zen, et je crois l’avoir été par moments… J’ai notamment pris beaucoup de temps pour lire cette année, ce qui me détend ! Mais la fin d’année a pris le dessus et s’est encore transformée en enchaînement de to-do lists à rallonges!
 
Tout ceci ne m’a pas empêchée de cuisiner beaucoup encore cette année, de me faire plaisir, et de publier ici avec la même motivation! C’est un petit espace personnel où j’aime me retrouver avec régularité, et surtout vous retrouver à travers vos messages et commentaires!
 
Pour ce dernier jour de l’année, j’ai voulu vous proposer un best-of de mes recettes, ou plutôt deux ! Tout d’abord votre best-of, c’est à dire les recettes publiées en 2018 que vous avez le plus consultées, et ensuite mon best-of, autrement dit les recettes qui m’ont le plus régalée cette année!
 
Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon réveillon et à vous dire à l’année prochaine!
 

Vos recettes favorites de 2018

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mon top 10 de 2018

Keshke

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et vous, quelle est votre recette phare de l’année?

Mojito à la mandarine

Pour mettre un peu de soleil dans nos verres afin de lutter contre le froid, je vous propose ce petit cocktail. Les mojitos sont l’un de mes cocktails préférés. Il en va de même pour les margaritas, les caïpirinhas… Ok, en fait, j’adore tous les cocktails, mais le mojito a une place à part dans mon cœur!
 
 
Au lieu d’utiliser le combo classique citron vert et menthe, cette recette rafraîchissante de mojito se compose de jus de mandarine frais et de jus de citron. Ajoutez des feuilles de menthe, de l’eau gazeuse et du rhum, et vous obtenez un mojito vitaminé qui ravira vos invités. Cette boisson ne pourrait pas être plus facile à préparer et sa belle couleur orange est si festive! C’est une boisson dangereusement bonne parce qu’elle peut se boire très rapidement. Ça passe tout seul et vous oubliez facilement qu’elle contient de l’alcool, alors ne vous laissez pas trop entraîner!
 
J’ai une machine Sodastream à la maison, ce qui fait que j’ai toute l’année de l’au gazeuse à disposition chez moi, qui me permet d’improviser facilement des boissons gazeuses.
 
 
Cela n’a pas toujours été le cas, mais j’adore les mandarines, comme tous les merveilleux agrumes qui sont sur les étals à cette période l’année, et j’adore les intégrer dans mes recettes, que ce soient des desserts ou des boissons comme aujourd’hui.
 
Pour que ce mojito à la mandarine facile devienne un cocktail sans alcool, n’hésitez pas à supprimer le rhum et à ajouter un peu plus de jus de mandarine. Je n’ai pas mis de sucre dans ce cocktail car je trouvais mon jus de mandarine assez sucré, mais vous pouvez ajouter une à deux cuillers de sucre brun suivant vos goûts.
 
Pour votre prochaine soirée entre filles ou pour les fêtes de fin d’année, servez ce délicieux mojito à la mandarine! Ce sera à coup sûr la star de la fête!
 
P.S. : Si vous cherchez un mojito sans alcool, j’ai une recette sympa par ici!
 
Mojito à la mandarine

Quantité ou nb de personnes: Pour chaque verre

Mojito à la mandarine

Ingrédients

  • 10 cl de jus de mandarine
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 8 feuilles de menthe
  • 10 cl d'eau gazeuse
  • 5 cl de rhum
  • Glace pilée

Préparation

  1. Dans un verre, mettez le jus de citron et je jus de mandarine.
  2. Frottez rapidement les feuilles menthe dans vos mains puis ajoutez-les.
  3. Ajoutez l'eau gazeuse puis avec une cuillère à café, remuez bien le tout et écrasez la menthe délicatement.
  4. Ajoutez la glace pilée.
  5. Ensuite versez le rhum.

Toasts aux œufs de lump et à la crème

Lors de la préparation du menu de fêtes, je trouve qu’il n’est pas toujours facile de se renouveler année après année, surtout quand on aime réutiliser invariablement les mêmes aliments de base. je pense par exemple aux œufs de lump, qui sont un classique dans ma famille. Cela fait 20, 25, non, 35 ans que je les vois servis invariablement sur des toasts briochés avec un peu de beurre…  C’est très bon, mais je me disais qu’il devait bien y avoir d’autres façons de déguster cette spécialité!
 
 
Voici donc une recette que j’ai testée pour changer un peu, et parfaite pour un dîner ou un buffet, aussi bien élégant que décontracté. J’ai donc préparé une petite crème aux herbes que l’on dépose sur les toasts à la place du beurre. Vous pouvez mélanger la crème épaisse à l’avance, et ces petites bouchées seront rapides à faire à la dernière minute puisqu’il ne vous restera plus qu’un peu d’assemblage. De plus, cette recette présente vraiment très bien!
 
 
Les œufs de lompe sont largement utilisés dans la cuisine scandinave et les Danois les appellent le caviar danois. Le goût est très délicat, un léger goût de l’océan et les œufs forment de minuscules bulles explosant sur votre langue.
 
Au niveau du goût, ces petits toasts sont honnêtement un délice. J’ai été époustouflée par la simplicité et la saveur de cette recette malgré sa simplicité apparente!
 
Si vous réalisez cette entrée pour une occasion spéciale, servez-la avec un bon champagne ou un vin sec et pétillant.
 
P.S. : Voici d’autres toasts sympa au saumon, miel et moutarde par ici!
 
 
Cuillers apéritives aux œufs de lump

Quantité ou nb de personnes: Pour 12 toasts

Cuillers apéritives aux œufs de lump

Ingrédients

  • 12 c. à c. d’œufs de lump
  • 3 c. à s. de crème épaisse
  • 2 c. à s. de ciboulette ciselée
  • 2 c. à s. d'échalote hachée
  • 1/2 c. à c. d'aneth
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 12 pains à toast ronds

Préparation

  1. Dans un bol, mélangez la crème épaisse avec la ciboulette, l'échalote, l'aneth, le citron.
  2. Déposez ce mélange sur chaque toast puis déposez au centre une cuiller à café d’œufs de lump.