Archives par mot-clé : café

Assiette corse

Aujourd’hui, je vous propose une petite assiette de charcuterie que j’ai composée après un séjour en Corse. Je l’ai réalisée avec les bons produits que j’avais ramenés de là-bas. Il ne s’agit pas d’une recette officielle corse, simplement de mon propre assemblage de spécialités que je voulais faire découvrir à ma famille et mes amis avec ce qui m’avait tant plu lors de mon séjour…
 
 
Vous y trouverez trois charcuteries typiquement corses, et des fromages que l’on trouve exclusivement là-bas également. Avis donc aux corses ou à ceux qui prévoient d’y aller en vacances, car les trésors de cette île ne se trouvent pas partout! Que voulez vous, le meilleur, ça se mérite! Accompagnez cette assiette de bon pain et/ou de pommes de terre au four pour en faire un repas complet.
 
 
La confiture de figues que j’ai utilisée vient également de Corse. On y trouve de délicieuse confitures, il faut dire que les fruits ont vu le soleil, et pas qu’un peu… Et enfin, j’utilise pour parfumer ma vinaigrette du mélange du maquis, un mélange d’herbes que vous pourrez éventuellement substituer par des herbes de Provence, mais ça ne sera pas exactement pareil… Pas le choix, si vous voulez tester, vous allez devoir programmer des vacances!
 
 
 
 

New recipe

Quantité ou nb de personnes: Pour 6 personnes

New recipe

Ingrédients

    Pour la salade
  • 125 g de mélange de roquette et de mâche
  • 2 tomates
    Pour la vinaigrette
  • 5 cl d'huile d'olive
  • 2 c. à c. de moutarde
  • 5 cl de vinaigre balsamique
  • 2 c. à c. de miel
  • 1 c. à c. d'herbes du maquis
  • Sel, poivre
    Pour la charcuterie
  • 50 g de salamu tranché
  • 60 g de coppa tranchée
  • 180 g de lonzu tranché
    Pour le fromage corse :
  • 150 g de Tommette de brebis
  • 150 g de Fior du macchia
  • 150 g de Fior du corsica
  • 150 g de Pecirinu
    Pour le service
  • 60 g de confiture de figues
  • 12 noisettes

Préparation

  1. Dans un bol, mélangez l'huile et la moutarde, ajoutez le vinaigre, le sel et le poivre. Ajoutez le miel et les herbes. Réservez.
  2. Concassez les noisettes. Disposez dans chaque assiette la charcuterie, le fromage, les noisettes, la confiture, la salade.

 

Tarte salée aux poivrons

Et si on se faisait une petite tarte salée? L’été je trouve ça parfait, hors période de canicule où on fuit le four absolument bien sûr!
Dans le nord, nous avons de très belles températures qui nous permettent de profiter à fond de l’été (oui oui!). Elles ne montent généralement pas au point de devenir étouffantes, en dehors des fameuses périodes de canicule, et on peut donc se faire plaisir à allumer le four quand on en a envie.
 
 
Les tartes salées sont pratiques, car on peut les faire à l’avance et les réchauffer… C’est ce que j’aime le soir en été, ne pas me prendre la tête et simplement me réchauffer une petite part, accompagnée d’une salade composée avec ce qui me passe sous la main… Je me régale à chaque fois!
 
Celle-ci est inspirée de la cuisine du sud et de l’Italie, puisqu’elle réunit des herbes de Provence, du poivron, des tomates, et de la coppa. Une autre charcuterie, ou pas de charcuterie du tout, pourront tout aussi bien faire l’affaire suivant vos goûts…
 
 
Pour les épices, j’ai utilisé du mélange du maquis, un mélange d’herbes délicieux que je trouve en Corse, mais comme je suppose que la majorité d’entre vous n’en trouvera pas, je l’ai remplacé par des herbes de Provence dans la recette ci-dessous. Cela ne contient pas du tout la même chose en réalité, mais cela se marie très bien également avec cette recette!
 
Le seul défaut de cette recette est que la garniture étant assez fine, la pâte ne tient pas bien droite et retombe sur la garniture pendant la cuisson. Je vous recommande donc de la rabattre avannt cuisson sur la garniture, façon « tarte rustique », ça sera plus joli!
 
 

 

Tarte salée aux poivrons

Tarte salée aux poivrons

Ingrédients

  • 30 g de coppa
  • 1 c. à s. d'huile
  • 30 g de poivron rouge
  • 30 g de poivron vert
  • 1 tomate
  • 1 c. à s. d'herbes de Provence
  • 1 pâte brisée
  • 6 tomates cerises
  • 2 c. à s. de pulpe de tomate
  • 30 g d'emmental râpé

Préparation

  1. Coupez la coppa en dés. Faites-la revenir dans une poêle avec une cuiller à café d'huile et réservez.
  2. Coupez le poivron en deux, et la tomate en rondelles, puis mettez-les au four préchauffé à 200°C pendant 20 minutes. Laissez refroidir, épluchez le poivron, puis coupez-le en dés.
  3. Dan un plat à tarte, étalez la pâte. Déposez les ingrédients dessus, puis enfournez et faites cuire 20 minutes à 180°C.

10 épices incontournables

Vous l’avez sans doute remarqué, je suis une fan d’épices. J’aime la façon dont elles parfument et relèvent n’importe quel plat pour en faire un véritable festival de saveurs! Aujourd’hui, je vous propose un petit zoom sur mes épices favorites, avec une recette que j’adore tout particulièrement pour vous les faire découvrir.

1. Le curcuma

J’aime le curcuma pour son parfum doux, sa jolie couleur et ses bienfaits pour la santé. Je le trouve vraiment top dans ma soupe de carottes au curcuma et lait d’amandes, mon infusion curcuma gingembre et le golden milk.

2 . La cannelle

La cannelle est une de mes épices favorites depuis que j’ai goûté aux pâtisseries du Portugal qui en sont pleines… Depuis, je ne me lasse pas d’user et d’abuser de la cannelle dans mes desserts! Parmi mes chouchous, il y a la tarte amandine pommes cannelle, le riz au lait café cannelle, et surtout, cette tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle qui est tout simplement fameuse.

3. La cardamome

La cardamome se trouve entière sous forme de capsules, ou moulue. On peut l’infuser dans des liquides pour réaliser par exemple des thés latte, ou la mettre dans les currys, ou même les desserts. Je trouve sa saveur vraiment surprenante et originale et je ne m’en lasse pas! Ma recette favorite sucrée à la cardamome est le sanwin makin, un dessert birman à tomber, et la salée le moong dahl, une sorte de ragoût de lentilles du Pakistan.

4. La coriandre

Si je la préfère dans sa version fraîche (je pourrais brouter un un bouquet de coriandre en 2 minutes), je trouve que l’on fait plein de choses délicieuses avec la coriandre séchée également. Ma recette chouchou à la coriandre est la soupe de haricots rouges épicée.

5. Le cumin

Le cumin est un incontournable qui se retrouve dans différents mélanges d’épices comme le ras el hanout. On peut l’apprécier dans de nombreuses spécialités typiques de la cuisine du monde mais là où je le préfère, c’est marié avec la carotte comme dans cette tarte carottes, cumin et lait de coco.

 

6. Le curry

Le curry est un délice et l’une des épices les plus vendues, mais en réalité ce n’est pas une épice mais un mélange. Il m’arrive parfois d’en utiliser du tout fait mais souvent je mélange simplement les épices nécessaires ce qui permet de choisir si on veut un curry plus épicé, plus doux… Pour vous régaler avec un bon curry, essayez mon curry de chou-fleur népalais

7. Le gingembre

Réputé pour ses vertus aphrodisiaques, le gingembre est une épice très piquante qui peut ruiner un plat si on en abuse. Mais correctement dosé, il donne juste ce qu’il faut de pep’s et de chaleur à un plat! Je l’adore dans ces cookies au gingembre confit.

8. La muscade

La noix de muscade s’utilise elle aussi avec parcimonie au risque de ruiner votre plat. Elle donne ce petit goût de cuisine d’antan à nos plats traditionnels, comme cette purée de potiron aux épices.

9. Le paprika

Le paprika,que j’ai redécouvert en Hongrie où l’on en met presque partout, est assez passe-partout et on pourrait presque en mettre dans n’importe quel plat! Je vous recommande par exemple mon granola salé au paprika.

10. Le ras el hanout

Tout comme le curry, ce n’est pas une épice mais un mélange, qui donne une saveur incomparable à la cuisine orientale. retrouvez-le dans mon tajine de boulettes aux lentilles ou mes pide au fromage et œuf.

Et vous, quelles sot vos épices préférées? Et vos plats préférés pour les mettre en valeur et les apprécier?

20 utilisations vraiment pratiques pour le bicarbonate de soude

Au risque de passer pour une petite grand-mère avec ses astuces rétro, je vous avoue que suis une inconditionnelle du bicarbonate de soude. Ces dernières années, je suis revenue à une façon bien plus naturelle de nettoyer ma maison, et ce dernier s’est vite imposé comme un incontournable. Je suis aussi une passionnée de home made et je réalise donc mes produits de beauté moi-même, et une fois encore le bicarbonate fait des siennes!
 
J’ai récemment eu la chance de pouvoir tester le bicarbonate La Baleine, la fameuse marque de sel… Et je me suis dit que ça serait l’occasion de vous faire connaitre un maximum de façons de mettre du bicarbonate à toutes le sauces dans votre quotidien. Voici donc mon top des façons de l’utiliser! Et vous, utilisez-vous le bicarbonate de soude? Vous avez d’autres façons de l’utiliser? N’hésitez pas à me les partager pour que je mette à jour cette page!
 

1. Polissez vos dents

De nombreuses personnes utilisent e bicarbonate de soude comme dentifrice naturel. Il peut être trop abrasif pour un usage quotidien, mais l’utiliser de temps en temps pour polir et blanchir les dents est simple et efficace. Vous pouvez aussi saupoudrer un peu de bicarbonate de soude sur votre dentifrice maison normal, ou en mettre un peu dans la composition d’un dentifrice home made.

2. Fabriquez votre propre déodorant

Certaines personnes saupoudrent simplement du bicarbonate directement sur leurs aisselles comme déodorant naturel. Il est aussi possible d’utiliser le bicarbonate comme composant d’une recette de déodorant solide. Je vous partagerai ma recette fétiche très prochainement!

3. Exfoliez votre peau

Le bicarbonate permet de vous débarrasser en douceur des peaux mortes. Pour cela, mélangez 3 cuillers à soupe de bicarbonate de soude avec 1 cuiller à soupe d’eau. Frottez doucement ce mélange sur votre visage en effectuant un mouvement circulaire puis rincez.

4. Passez en mode « No Poo »

Si vous faites partie de ceux qui veulent abandonner les shampoings conventionnels, beaucoup ne jurent que par le bicarbonate de soude en tant que shampooing, suivi par un rinçage au vinaigre de cidre. Je n’ai pas fait l’expérience, mais c’est à tester!

5. Soulagez les piqûres d’insectes


Comme pour exfolier votre peau, faites une simple pâte composée d’eau et de bicarbonate de soude. Appliquez-la sur la zone attaquée, sans faire de mouvements circulaires cette fois, et laissez poser le temps d’être apaisé.

6. Nettoyez vos brosses et vos peignes


Le bicarbonate est idéal pour éliminer naturellement les résidus sur vos peignes et brosses. Il suffit de laisser tremper dans une solution d’eau et de bicarbonate de soude (environ 1 c. À thé de bicarbonate de soude dans une tasse d’eau) vos brosses et peignes quelques minutes. Rincez et séchez soigneusement.

7. Nettoyez votre four, vos éviers et baignoire


Saupoudrez du bicarbonate de soude sur votre baignoire, votre évier ou votre carrelage, puis essuyez avec un chiffon propre et humide. Rincez et séchez. Pour votre four, saupoudrer de bicarbonate toute la surface inférieure de votre four. Pulvérisez avec une bouteille d’eau pour humidifier. Laissez ce mélange reposer pendant la nuit, puis frottez le matin. Rincez abondamment.
 

8. Débarrassez-vous des fourmis

Mélangez du bicarbonate de soude et du sel et saupoudrez ce mélange partout où vous verrez les fourmis vous envahir. Je n’ai pas encore testé et je suis actuellement adepte du citron pour ce cas, avec plus ou moins de succès. Je tenterai le bicarbonate la prochaine fois!

 
Photo Sancho McCann @Flickr

9. Nettoyez votre sol


Versez 1/2 tasse de bicarbonate de soude dans un seau d’eau tiède pour nettoyer les carrelages.

10. Nettoyez les tâches grasses


Quand vous avez un plat vraiment bien gras, le bicarbonate est votre allié! Ajoutez une bonne quantité de bicarbonate de soude à votre liquide vaisselle normal et laissez-le tremper pendant un moment.

11. Nettoyez votre micro-ondes

Saupoudrez du bicarbonate de soude sur un chiffon humide et essuyez délicatement les parois de votre micro-ondes.
 

Photo Marco Verch @ Flickr
 

12. Nettoyez votre litière à chat

Mélangez du bicarbonate de soude avec de l’eau pour nettoyer la caisse de votre chat. Cela aidera à absorber les mauvaises odeurs. Vous pouvez aussi saupoudrer un peu de bicarbonate directement dans les grains de litière propre juste quand vous venez de la changer.

13. Rafraîchir vos éponges

Trempez vos éponges dont l’odeur commence à être douteuse dans une solution de bicarbonate de soude et d’eau (4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude  dans 1 litre d’eau tiède) pour leur redonner un coup de frais.
 

14. Améliorez votre lessive

L’ajout de bicarbonate de soude à votre lessive aide à rendre les vêtements plus propres, plus frais et plus doux! Ajoutez 1/2 tasse de bicarbonate de soude à votre linge directement dans la machine.
 

Photo Mark Gunn @Flickr

15. Désodorisez votre réfrigérateur

Placez une coupelle remplie de bicarbonate au fond de votre réfrigérateur pour neutraliser les odeurs. Assurez-vous de remplacer le bicarbonate tous les deux mois.

16. Débouchez vos tuyaux

Utilisez un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre pour déboucher vos tuyaux à la place des produits chimiques habituels.

17. Désodorisez vos poubelles

Saupoudrez simplement du bicarbonate de soude au fond de vos poubelles pour éloigner les mauvaises odeurs.

18. Désodorisez vos tapis

Saupoudrez du bicarbonate de soude sur votre tapis et laissez reposer toute la nuit. Tapez ensuite votre tapis à l’extérieur pour enlever le plus gros, puis aspirez les résidus.

19. Faites lever vos pâtisseries

Le bicarbonate peut faire lever vos pâtisseries comme le ferait une levure chimique. Pour cela, associez-le à une cuiller d’un acide (vinaigre, jus de citron) dans la pâte de votre gâteau. Il donne aussi de la légèreté aux pancakes et pâtes à beignets.
 

20. Réduisez l’acidité de vos plats

 
Le bicarbonate régule le PH des aliments. Quand un plat est trop acide, comme une sauce réalisée avec des tomates pas assez mûres, ajoutez 1/2 cuiller à café de bicarbonate et le tour est joué!
 
Et vous, vous avez d’autres utilisations pour le bicarbonate?
 

Spécialité de Singapour : curry puffs

Après les senbei japonais, le koukou iranien et le chow mein chinois, c’est aujourd’hui à Singapour que je vous emmène avec les curry puffs, ou petits chaussons au curry. C’est une spécialité de street food très répandue et appréciée là-bas. Elle peut se réaliser avec différentes viandes ou même aux légumes, le point commun étant toujours la délicieuse saveur intense de curry!
 
 
Étant fan de curry, je n’ai pas su attendre l’occasion d’un voyage à Singapour pour goûter ces curry puffs, mais qui sait, peut-être pourrais-je en tester d’authentiques un jour ou l’autre?
En attendant, cela vous coûtera moins cher de les faire maison!
 
 
Ma version n’est pas strictement identique à ceux que l’on trouve là-bas, car je les ai réduits en format par en faire de petits chaussons apéro. Là-bas, ils sont souvent plus gros et nourrissants, c’est plus un encas ou un déjeuner sur le pouce et on n’en consomme généralement qu’un par personne. De plus, j’ai choisi une version aux légumes, ce qui n’est pas la variante la plus fréquente que l’on trouve! Enfin, j’ai choisi une cuisson au four, plus légère que la version traditionnelle qui se cuit à la friteuse. Malgré tout, les saveurs de Singapour sont bien là et vous allez adorer ces petits chaussons! Attendez-vous à vous régaler!
 
 
Spécialité de Singapour : curry puffs

Quantité ou nb de personnes: Pour environ 20 petit chaussons

Spécialité de Singapour : curry puffs

Ingrédients

  • 500 g de pâte brisée
  • 2 c. à s. d'huile végétale
  • 1 gros oignon pelé et émincé
  • 2 à 3 c. à s. de curry
  • 2 œufs durs émincés
  • 100 g de champignons pelés et émincés
  • 250 g de pomme de terre
  • ½ c. à c. de sucre
  • 2 c. à s. d'eau
  • 2 c. à s. de sauce soja claire
  • 2 c. à s. d'huile de sésame
  • Sel
    Pour la dorure
  • 3 c. à s. d'huile végétale
  • 1 c. à c. de poudre de curry

Préparation

  1. Épluchez les pommes de terre.
  2. Précuisez les pommes de terre à l'eau, départ eau froide.Précuisez les œufs durs à l'eau, départ eau froide.
  3. Laissez tiédir puis écalez les œufs.
  4. Coupez en dés les œufs et les pommes de terre. Réservez.
  5. Pour faire la garniture, faites chauffer l'huile dans une poêle antiadhésive de taille moyenne à feu moyen. Faites revenir l'oignon environ 2 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soit tendre et doré.
  6. Ajoutez deux cuillers à soupe poudre de curry et laissez cuire environ 10 secondes ou jusqu'à ce qu'elle soit grillée et très parfumée.Ajoutez les champignons et faites sauter jusqu'à ce qu’ils soient cuits.Ajoutez les œufs durs et les pommes de terre et faites sauter environ 2 à 3 minutes pour bien mélanger et parfumer l'ensemble.
  7. Ajoutez 2 cuillères à soupe d'eau, 2 cuillers à soupe de sauce soja claire, 2 cuillers à soupe d'huile de sésame et mélangez.Goûtez et assaisonnez davantage si besoin.
  8. Mettez le mélange dans une assiette et laissez refroidir, puis recouvrez-le d'un film plastique et réfrigérez.Coupez 20 cercles avec un emporte-pièce.
  9. Posez les morceaux coupés sur du papier sulfurisé, couvrez de film plastique et placez au réfrigérateur.
  10. En sortant seulement quelques ronds de pâte du réfrigérateur à la fois pour garder les autres bien frais, remplissez chaque cercle avec une cuillerée à café de mélange.Pliez en deux puis pressez les bords ensemble et utilisez les pointes d'une fourchette pour appuyer doucement sur les bords et bien les sceller.
  11. Brossez les chaussons avec l'huile mélangée au curry à l’aide d'un pinceau, et faites cuire à 180º C pendant 25 à 30 minutes jusqu'à ce que les chaussons soient dorés.
  12. Servez chaud ou à température ambiante.
 
Source d’inspiration :
https://sethlui.com/best-curry-puffs-in-singapore/

Gratin de knepfles au brie

Connaissez-vous les knepfles? j’ai été intriguée par cette variété de pâtes en faisant mes courses et je n’ai pas résisté à l’envie d’en acheter et de composer une petite recette pour les tester.
 
 
Il s’agit de petites pâtes un peu ratatinées, qui rappellent un peu les spaetzle alsaciens. Comme je les trouvais plutôt rustiques, j’ai choisir de les utiliser pour réaliser un bon gros gratin bien nourrissant comme je les aime! Vous me connaissez, j’aime les gros plats bien gourmands et riches en fromage, c’est donc ce que je vous propose aujourd’hui. j’ai choisi de réaliser un gratin avec un fromage à la fois doux et super crémeux, le brie. j’ai jouté un peu de moutarde pour donner du pep’s et de l’estragon qui se marie très bien avec ce fromage je trouve!
 
 
Le résultat a été à la hauteur de mes attentes : un gratin réconfortant, gourmand et bien parfumé!
 

P.S. : Les gratins familiaux sont toujours très appréciés et faciles à faire, en voici un autre que j’adore ici, aux poireaux et au maroilles!

 
Gratin de knepfles au brie

Gratin de knepfles au brie

Ingrédients

  • 260 g de knepfles sèches (pâtes)
  • 50 cl de lait
  • 25 cl d'eau
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à c. d'estragon
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 1/2 bouillon cube de légumes effrité
  • 125 g de brie
  • 1 oignon émincé
  • 1 pincée de muscade
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 200°C.
  2. Versez dans un plat à gratin tous les ingrédients sauf le brie et mélangez.
  3. Enfournez et laissez cuire 30 minutes.Le couteau doit s'enfoncer dans les pâtes facilement)... 
  4. Ajoutez le brie sur le dessus sur le dessus du plat,Remettez 5 minutes dans le four en mode grill.
  5. Servez immédiatement.

Tiramisu pistache framboises

Le tiramisu est un de mes desserts favoris, même s’il peut facilement être décevant. Il y a ceux dont la texture n’est pas top, ceux qui sentent trop l’alcool, les trop fades… Pourtant, c’est à la base une recette très simple à réaliser mais que vouez-vous, chacun a ses préférences!
 
 
Plusieurs régions et villes d’Italie s’auto-proclament à l’origine du fameux tiramisu. Je ne sais pas la quelle est la vraie, mais je vous propose ce dessert comme un petit souvenir ramené de mon week-end à Venise! J’avais très envie de prolonger les bons moments passés là-bas à travers la cuisine!
 
J’adore tester des variantes originales de tiramisu, même s’il elles ne sont pas authentiques, car c’est souvent très bon. On a par exemple  dans le nord le fameux ch’tiramisu que j’adore et que proposent presque tous les estaminets. Les italiens seraient sans doute un peu déroutés en voyant ça!
 
 
J’aime aussi beaucoup les versions aux fruits, surtout l’été, pour leur côté plus léger, du moins en apparence car la quantité de mascarpone reste la même! J’ai cette fois voulu essayer un mariage que e trouve toujours au top, celui de la pistache et de la framboise.
J’ai vraiment poussé à fond le jeu de la pistache, qui est présente sous forme de pistaches concassées, mais aussi sous forme de pâte, de sirop et d’arôme de pistache. L’arôme est facultatif, mais j’aime tellement ce goût que je voulais qu’il soit bien présent!
 
Le résultat a été à la hauteur de mes attentes… Un délice saveur pistaches!
 
 
 
Tiramisu pistache framboises

Tiramisu pistache framboises

Ingrédients

    Pour la crème
  • 3 œufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 250 g de mascarpone
  • 25 cl de crème liquide entière
  • 12 gouttes d'arôme pistache
  • 200 g de pâte de pistache
    Pour le sirop
  • 2 c. à s. de sirop de pistache
  • 10 cl de café
    Pour le montage
  • 20 biscuits à la cuiller
  • 2 c. à s. de pistaches concassées 
  • 250 g de framboises 

Préparation

  1. Préparez le sirop en mélangeant le café et le sirop de pistaches.
  2. Fouettez les jaunes d’œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
  3. A l'aide d'un batteur électrique, montez la crème liquide en chantilly.Incorporez le mascarpone et la pâte de pistache au mélange jaune d’œufs-sucre en fouettant délicatement, puis ajoutez la crème fouettée à l'aide d'une spatule.Imbibez les biscuits à la cuillère de sirop de pistaches.
  4. Dans un grand plat, déposez en une couche les 2/3 de la crème et une couche de biscuits, puis les framboises en en réservant 12 framboises pour la décoration.
  5. Déposez enfin le tiers restant de crème. Parsemer ensuite le tout de pistaches concassées et des 12 framboises restantes.
  6. Placez au frais pendant au moins 1 h avant de servir, idéalement une nuit.

Comment tout remplacer en cuisine par sa version zéro déchet (ou presque)?

Depuis plusieurs mois, j’ai commencé à suivre certains principes du zéro-déchet.  Vous en avez sans doute entendu parler, il s’agit d’une démarche visant à réduire ses déchets, voire à les faire disparaître… J’en suis loin, je vous l’avoue! Néanmoins nos progrès sont notables et nos poubelles ont bien réduit leur volume! Aujourd’hui, je vous propose un petit récapitulatif sur la façon de substituer des produits par une version « zéro » ou « moins » de déchets dans la cuisine! J’ai établi cette liste sur la base de mes recherches, des conseils qu’on m’a donnés… Si vous trouvez d’autres idées ou des produits que j’ai oubliés, n’hésitez pas à m’en faire part pour que je complète cette liste!    
 

Les féculents et légumes secs

On commence par le plus facile, les féculents (pâtes, riz, semoule…) et légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots..) sont tous ou presque disponibles en version « vrac », que ce soit en boutique vrac ou en supermarché. Ils ne sont pas plus chers et souvent bio, donc c’est vraiment l’un des aliments les plus simples à substituer pour commencer.
 

Photo Marco Verch @Flickr

Les œufs

Vous pouvez les acheter à l’unité dans de nombreux commerces, comme par exemple chez Bio Coop, Bio C Bon, ou même des chaînes de supermarchés, et ramener votre propre boîte à œufs.
 

Photo United Soybean Board @Flickr

Le lait

Là ça se complique! Le lait peut-être acheté en vrac si vous avez une ferme à proximité, mais il est assez dur à trouver autrement, car il pose des problèmes de conservation et d’hygiène. Du lait végétal fait maison vous permettra de produire moins de déchets si la première option n’est pas possible pour vous.
 

Photo Rebecca Siegel @Flickr

Les yaourts

Vous pouvez les remplacer par des yaourts faits maison, ou quand vous manquez de temps, du yaourt en gros pot sans suremballage. De manière générale, fuyez les produits suremballés, dans ce rayon et les autres. Pour les produits où il est inévitable d’avoir des emballages comme ceux-ci, jetez aussi un œil du côté du bac zéro gâchis et privilégiez si vous le pouvez ceux avec une date courte.
 

Photo star athena @Flickr

Les conserves

 Vous pouvez simplement arrêter d’acheter une grande partie des légumes que l’on trouve en conserves en achetant la version fraîche ( ou sèche pour légumineuses) des mêmes produits. Vous pouvez ensuite les consommer au fur et à mesure, ou si vous voulez en avoir d’avance, congeler votre stock ou le mettre en conserves vous-mêmes. C’est notamment le cas des haricots verts, tomates pelées, sauce tomate, lentilles…
Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez acheter des bocaux à la place des conserves en métal, la plupart des produits existent dans ces deux choix. Les bocaux  en verre peuvent ensuite  être ramenés propres en magasin vrac où ils seront réutilisés.
 

Photo Un Bolshakov @Flickr

Le café, thé…

Tout ceci se trouve en vrac en boutiques vrac, supermarché, ou dans les boutiques spécialisées dans le thé ou le café. Le palais des thés par exemple propose tous ses thés en vrac et vous pouvez amener vos propres bocaux pour les remplir là-bas.
Dans les boutiques vrac, le café est moulu à la demande, et il est bien meilleur pour un prix équivalent à celui que l’on achète en supermarché. Vous pouvez aussi investir dans un moulin, mais ce n’est pas indispensable si vous avez un magasin qui propose ce service. Certains extracteurs de jus permettent eux aussi de moudre le café.
Remplacez les filtres à café par un filtre universel qui vous fera faire des économies au passage.
Si vous le pouvez, remplacez votre machine à dosettes par un percolateur comme dans les bars (mais en plus petit hein!). Ici aussi vous ferez de grosses économies en utilisant du café normal plutôt que des dosettes.
 

Photo olle svensson @Flickr

Les fruits et légumes

Respectez au maximum la saison naturelle des fruits et légumes. Venez avec vos propres sacs (en papier ou tissu) chez le primeur et évitez tous les légumes et fruits qui ont été préemballés. Privilégiez si vous le pouvez l’achat aux petits producteurs locaux et faites le marché quand vous en avez l’occasion. Enfin, si vous avez une ferme près de chez vous qui propose la cueillette, c’est une façon idéale de faire découvrir les fruits et légumes aux enfants tout en respectant les saisons!
 

Photo David Leo Veksler @Flickr

Les pâtes à tarte, brick, etc

C’est pour moi l’un des produits  les plus difficiles à convertir en version zéro déchet. Le zéro déchet serait de faire tout cela vous-mêmes, mais j’avoue que c’est parfois un peu long et la tentation est grande de faire appel à faire des pâtes toutes prêtes, surtout en semaine! 
 

Photo Marco Verch @Flickr

Les plats cuisinés

Si vous le pouvez, ne leur accordez plus de place chez vous. Conditionnez vos restes dans des tupperwares individuels au congélateur, et quand vous avez besoin d’un plat tout fait pour emmener au travail par exemple, sortez simplement une portion.
 

Photo Eliazar Parra Cardenas @Flickr

Les jus de fruits et sodas

Les jus peuvent être faits à l’extracteur et au blender. Si vous consommez de sodas, une machine Sodastream vous permettra de les gazéifier vous-mêmes.
Certaines enseignes proposent désormais des jus de fruits et boissons avec des bouteilles en verre consignées, je pense que cela va avoir tendance à se développer dans les mois à venir car le retour à la consigne est un vrai phénomène. Même Coca-Cola commence à réétudier cette possibilité!
 

Photo Marco Verch @Flickr

L’eau

Utilisez de l’eau du robinet que vous pouvez filtrer à l’aide d’une carafe filtrante ou d’un dispositif au charbon. Le jour où vous devez changer de frigo, envisagez d’en acheter un avec un raccordement à l’eau et un filtre intégré, cela change la vie! Pour l’eau gazeuse, une soda stream vous permet de la faire si nécessaire.
 

Photo Marco Verch @Flickr
 

Les viandes, charcuterie, poissons…

Le choix le plus écologique c’est de les diminuer, voire de les supprimer de l’alimentation. Mais la plupart des bouchers, poissonniers et charcutiers de quartier acceptent de vous mettre vos achats dans vos propres contenants si vous leur demandez gentiment, c’est toujours ça de pris!
 

Photo Ruocaled @Flickr

Le fromage, la crème, le beurre

Évitez le fromage industriel en emballage plastique ou individuel. Prenez votre fromage à la coupe et ramenez vos emballages au fromager. Râpez votre fromage moi-même, ça évite l’emballage plastique et il se garde plus longtemps. Certains fromagers proposent également le beurre, la crème, la ricotta, la faisselle ou le fromage blanc en vrac.
 

Photo Rebecca Siegel @Flickr
 

Les ingrédients pour la pâtisserie (farine, sucre, pépites de chocolat…)

Tout se trouve en épicerie vrac, et ces produits sont souvent disponibles au rayon vrac des supermarchés. Il se conservent très bien en bocaux, c’est hyper pratique.
 

Photo Marco Verch @Flickr
 

Les céréales pour le petit déjeuner

Là c’est un choix très large qui s’offre à vous en vrac. Muesli, flocons d’avoine, céréales pour enfants, il y a plein d’options, aussi bien en boutique vrac que dans la majorité des supermarchés.
 

Photo Marco Verch @Flickr
 

Les tartinables ( confiture, pâte à tartiner…)

On les trouve en boutique vrac mais l’idéal sera de les faire maison.  Les confitures sont une super solution pour écouler des fruits qui vous restent et risquent de s’abîmer! Si vous avez fini des confitures en pot en verre, vous pouvez laver le bocal et le ramener à votre épicerie vrac.
 

Photo @joefoodie @Flickr

Les contenants

Pour mettre en place tout cela, commencez par refuser tous les sacs non réutilisables que vous proposent les magasins. Faites-vous un petit stock de tote bags ou sacs lavables, et lavez quelques bocaux de formats variés que vous conserverez pour vos courses. Les boites en métal sont également très pratiques car plus légères et moins fragiles, donc id »ales à transporter. 
 

Photo Richard Elzey @Flickr

Les serviettes en papier, sopalin…

Ces accessoires coûtent cher, autant à vous qu’à la planète. Remplacez-les progressivement par des torchons, essuie-tout, et serviettes de table lavables. Avec un lave linge, cela ne représente pas une charge de travail supplémentaire mais vous fera faire de belles économies!
 

Photo Joe @Flickr
 

Voilà tout! Ce guide est établi selon mes observations, ce qui ne signifie pas pour autant que j’arrive à le respecter à 100%, mais j’essaye de m’en approcher! Et vous, appliquez-vous certains de ces conseils? Avez-vous d’autres idées pour réduire notre impact sur l’environnement dans le domaine alimentaire?

Comment organiser une fête de Pâques zéro déchet?

Photo Damian Gadal @Flickr
 
Comme vous le savez peut-être, je fais de plus en plus attention à réduire mes déchets au quotidien, que ce soit en cuisine ou dans les autres domaines de ma vie. J’essaye aussi quand c’est possible d’acheter de façon plus durable. A ce titre, les fêtes comme Pâques ou Noël peuvent poser quelques difficultés car elles nous appellent, en apparence du moins, à beaucoup de consommation. Si vous aussi, vous en avez marre de la surenchère et souhaitez une fête de Pâques plus responsable, suivez ce petit guide!
  

Le sens de Pâques

 
Que l’on soit chrétien ou pas, chaque grande fête est avant tout célébrée pour son sens. Il y a bien sûr le sens religieux, mais de nombreuses personnes non croyantes ou non pratiquantes célèbrent Pâques également, en tant que fête de famille. Libre à chacun de croire en ce qu’il veut, mais il est en tout cas important de se rappeler que la tradition ne nous invite pas à consommer sans cesse, mais plutôt à profiter des siens en ces jours de fête. Passez du temps tous ensemble, profitez d’un bon repas, libérez vous la tête de vos soucis, appréciez la saison printanière qui reprend et vous aurez déjà passé une très belle fête de Pâques, même sans sans avoir accumulé de chocolats! Bien sûr, cela est plus facile à comprendre en tant qu’adulte que quand on est enfant, c’est pour ça que je ne vous propose pas tout simplement de renoncer à la chasse aux œufs!
 

Photo Barney Moss @Flickr

La chasse aux trésors

 
Ce qui plait beaucoup aux enfants dans la fête de Pâques, c’est bien sûr la chasse aux œufs. Plus encore que le chocolat obtenu à la clé, c’est le plaisir de la recherche qu’ils apprécient. Vous pouvez donc détourner la chasse aux œufs de plusieurs façons. Tout d’abord, en organisant une chasse aux trésors dans votre jardin : disséminez des indices, incitez les enfants à s’entraider, et faites en sort qu’ils trouvent un seul gros trésor à la fin de la chasse. Le gain sera plutôt un beau cadeau ou une belle surprise que des chocolat en quantité. Vous pouvez aussi disséminer dans le jardin des œufs symboliques (œufs décoratifs, cailloux peints ou œufs durs), sur lesquels vous noterez des nombres de points ou des symboles, et qu’ils pourront ensuite échanger contre un plus gros cadeau. L’objectif étant ici qu’ils aient toujours le plaisir de chercher longtemps dans le jardin, mais sans que cela soit nécessairement corrélé avec un nombre énorme de chocolats.  Les œufs symboliques peuvent aussi être échangés contre des « bons pour » ( une sortie en famille, une dispense de vaisselle, un tour de manège…)

Les chocolats, obligatoires?

 
La question est de savoir si oui ou non, vous et vos enfants consommez du chocolat durant l’année. Si vous avez l’habitude de manger un carré de chocolat chaque soir, alors vous savez que le chocolat que vous recevrez ne sera pas gâché. Il n’y a pas de mal à recevoir des chocolat si c’est ce que vous aimez manger! Essayez simplement d’orienter vos cadeaux sur le chocolat que vous aimez : on entasse trop souvent de petits œufs pralinés que l’on trouve trop sucrés, alors qu’on préfère manger un carré de chocolat 80% de cacao avec le café. Si vous n’êtes pas très chocolat, alors faites-vous une raison : il finira à la poubelle. Adaptez donc vos cadeaux et offrez-vous suivant ce que vous aimez : des bonbons, des sucreries, des pâtes de fruits, ou même des tartinades en bocal, des liqueurs, des bières artisanales, du fromage… Le plaisir de la gourmandise doit être adapté aux goûts de chacun pour être sûrs que rien ne sera gâché!
 

Le chocolat moins emballé

 
Globalement, le gros de vos efforts sera à concentrer sur les contenants. Les œufs que l’on trouve en grande surface sont remplis dans de emballages de plastique bien inutiles et pas très jolis. Pour les enfants, les œufs et autres fritures sont souvent incontournables. Pour les rendre les plus écologiques possibles, achetez les en vrac, en boutique vrac ou chez la majorité des chocolatiers (amenez vos propres bocaux en vous rendant en magasin pour ne pas que l’on vous propose d’emballage en plus). Emballez-les dans de jolis œufs décoratifs réutilisables en carton que l’on trouve chez Sostrene Grene par exemple, ou en métal comme ceux qu’édite chaque année Sergent Major. On en aussi trouve de très beaux vintage en brocante. Après la fête, vous les garderez pour l’année suivante! A défaut, gardez de jolis bocaux et entourez-les de rubans multicolores (récupérés!). Bocaux, boites de récup, « œufs à garnir et à suspendre peuvent être décorés par les enfants.
 

Photo jriede @Flickr

Le chocolat maison

 
Le chocolat maison peut également être assez écologique : vous gérez les emballages, vous pouvez le réaliser à partir de chocolat acheté en vrac, vous pouvez le parfumer avec ce qui passe dans vos placards (éclats de noix, bonbons, etc), et en plus, cela fait plaisir! Essayez par exemple le chocolat maison façon Crunch ou les plaques de chocolat fantaisie.
 

Les cadeaux

 
Pâques n’est pas destiné à devenir un second Noël, mais si vos enfants ne sont pas gourmands, un cadeau « utile » aura quand même plus d’intérêt que des chocolats. Pour être dans le thème, privilégiez les jeux autour du thème de la nature, les petits jeux de société qui serviront pour les vacances, les jeux d’extérieur, ou encore le matériel de jardinage. L’objectif étant que cela complète bien les jeux reçus en hiver, et que cela pousse vos enfants vers l’extérieur! J’aime aussi les babioles éducatives (œuf à excaver, plantes à faire pousser, cristaux à fabriquer…). Essayez aussi les œufs Playmobil dont les enfants se lassent rarement. Les jeux, surtout s’ils sont en plastique, ne sont pas zéro déchet, aussi essayez de les trouver d’occasion, ou de les échanger avec des amis qui ont des enfants un peu plus grands que les vôtres. Il existe des boutiques spécialisées en jeux pour enfants d’occasion, à Lille comme dans d’autres grandes villes. Les enfants y attachent moins d’importance que vous ne l’imaginez, tant que le jeu est complet et en bon état!

Les vêtements

 
Offrir des vêtements à Pâques est un choix qui peut s’avérer judicieux et qui peut faire plaisir à tout âge. Cela évite le cadeau inutile, et peut permettre de préparer la garde-robe estivale. Offrez par exemple aux enfants : un chapeau pour l’été, des barrettes pour les petites filles, un joli t-shirt avec un lapin, un petit sac printanier, une combi-short estivale, un nouveau maillot de bain ou de jolies bottes de pluie… Si le cadeau est joli, aucune petite fille ou petit garçon ne s’en plaindra, mais vous aurez allié l’utile à l’agréable! Pour une fête vraiment zéro déchet, choisissez des vêtements en boutique d’occasion.

Les livres

 
A tout âge, un livre fait toujours plaisir. Achetez-les d’occasion, et si vous en trouvez qui bouclent avec le thème, c’est encore mieux! Pour les plus jeunes, il existe par exemple Peppa Pigg et les œufs de Pâques, mais aussi une version T’choupi, petit ours brun, Trotro… Ici aussi, la fête sera réellement zéro déchet si vous achetez vos livres d’occasion.
 

Photo Luke Jones @Flickr

Les activités

 
Le cadeau le plus écologique possible sera sans doute un bon pour une activité. Avec l’été qui approche, privilégiez les activités de plein air : balade en forêt, accrobranche, pique-nique à la mer, parc d’attractions…, selon vos moyens et les envies de votre famille. Cela a parfois un certain coût mais c’est peut être une dépense que vous auriez fini par faire de toutes façons, alors autant la valoriser en l’offrant à tout le monde à Pâques, ce qui permet d ‘expliquer aussi pourquoi il n’y a pas « beaucoup » de chocolats.

Les activités manuelles

 
Les cadeaux sous forme activités manuelles sont toujours appréciés et promettent des heures d’amusement aux enfants. Vous pouvez constituer le kit vous-même et l’offrir en pièces détachées en disséminant les élements qui constituent le kit dans le jardin, avec comme à résoudre énigme pour les enfants: « Qu’est-ce que ça va servir à fabriquer? »
 

Le cadeau des petits

 
Les petits peuvent contribuer aussi à faire plaisir à la famille à pâques, en faisant un joli dessin, un photomontage ou une carte en collage réalisée à partir de matières récupérées à offrir à chaque membre de la famille.
 
Je vous souhaite une très belle fête de Pâques! Et vous, vous offrez beaucoup de chocolats à Pâques, ou vous préférez d’autres alternatives?

Thé latte rooibos coco amandes

Voici le dernier ajout à ma routine du soir, un thé au lait au rooibos! Cette boisson pourrait être un parfait petit-déjeuner, sauf que j’avoue ne pas petit-déjeuner! Par contre j’adore les routines du soir : un plaid, un thé bien chaud, un petit carré de chocolat, j’aime me faire plaisir avant d’aller dormir!
 
Avez-vous des petits rituels du soir? Moi j’aime beaucoup profiter de ce moment pour me chouchouter. Je trouve que le coucher est vraiment un super moment, et quand on se détend avant de dormir, on optimise ses chances de passer une bonne nuit, et donc de se lever de bonne humeur le lendemain!
 
Donc, le soir, j’adore boire du thé est celui-ci, un rooibos amande coco, est vraiment une super découverte. J’avais en tête les latte super gourmands que l’on peut servir dans certains cafés, et je me suis dit qu’il devait être possible d’en faire une version au rooibos. J’ai préparé ce thé latte avec du lait de coco et du lait d’amande, pour rappeler les saveurs du rooibos. 


A propos de ce rooibos, je l’ai obtenu grâce à l’Étal aux épices. Ce thé a un subtil goût de noix de coco et d’amande grillés vraiment délicieux, j’en suis fan! Si vous voulez vous en procurer ou découvrir les autres thés proposés par l’Étal aux épices, c’est par ici!
 
Les rooïbos lattes sont très populaires dans les cafés en Afrique du Sud, ce qui est logique étant donné que la plante rooibos est originaire de ce continent. Les Sud-Africains utilisent le thé rooibos depuis des siècles. Aussi appelé thé rouge, le rooibos a une saveur à la fois fruitée et de noisette que vous risquez vite d’adorer. Petit bonus, le rooïbos est naturellement sans caféine, ce qui en fait un allié du soir ou de l’après-midi parfait. Aucun risque qu’il vous empêche de dormir!
 




J’avais déjà goûté du thé rooibos depuis de nombreuses années, mais je n’ai pensé à le préparer en latte que maintenant, et je ne suis pas déçue de mon test! C’est ma boisson chaude préférée à apprécier dans la soirée, bien que j’aie aussi tendance à en boire au réveil, mais sans lait.



Faire un rooibos latte est extrêmement simple. La première étape consiste à mixer tous les éléments (sauf le thé) ensemble. Ensuite, on fait chauffer le liquide dans une casserole avec le thé, et quand ça bout, on coupe le feu et on laisse infuser quelques minutes. C’est prêt!
 
 
Le sucrant est à adapter suivant vos préférences personnelles. Je préfère un filet de sirop d’agave ou de sirop de riz, mais tout autre type de sucre peut fonctionner. La première fois, mettez-le progressivement et goûtez, pour être sûrs que la quantité vous convient et de ne pas en mettre trop.
 
Au final, cette recette de thé au lait est rapide et facile, super saine car 100% végétale. En version latte comme je vous le propose ici, le rooïbos prend un goût de biscuit, très nourrissant et réconfortant, un peu comme une bonne barre de céréales aux fruits rouges. Il y a un léger côté croustillant grâce à la purée d’amandes ( du moins, la mienne, qui garde de petits bouts d’amande crunchy), c’est trop bon! Ce thé est rapide à faire, avec un mixeur vous n’en avez que pour quelques instants, et il mérite vraiment le détour.



J’espère que ma recette va vous réchauffer le cœur et vous permettre de passer une bonne soirée, une bonne journée, un bon après-midi… C’est vous qui voyez à quel moment vous buvez ce thé latte!
 
   
P.S. : Si vous aimez le thé, essayez aussi ce thé blanc coco goji maison!
 
Thé latte rooibos coco amandes

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 personne

Thé latte rooibos coco amandes

Ingrédients

  • 10 cl de lait d'amande
  • 5 cl de lait de coco
  • 10 cl d'eau
  • 5 g de thé rooibos coco amandes
  • 2 c. à s. de sirop de fleur de coco
  • 1 gousse de vanille
  • 1 c. à s. de purée d'amandes

Préparation

  1. Mixez le lait, l'eau , les graines de vanille et la purée d'amandes.
  2. Versez dans une casserole, déposez- y le thé lacé dans une boule à thé, la gousse de vanille, et amenez à  ébullition.
  3. Quand le lait commence à bouillir, arrêtez le feu, couvrez et laissez infuser  3 minutes. Sucrez à votre goût et buvez.