Archives par mot-clé : café

Parfait aux cerises

Je suis tombée amoureuse des cerises depuis 2 ou 3 ans, alors que je n’en mangeais jamais auparavant. Depuis que je leur ai déclaré ma flamme, j’en prépare à tous bouts de champs l’été. Je les adore crues, ou même au sirop, alors je ne m’embarque pas dans des recettes bien compliquées, il suffit de les servir sur un peu de fromage blanc pour se régaler…
 
Aujourd’hui, c’est la version un peu plus élaborée de cette recette que je vous propose, le fameux dessert que l’on appelle un parfait, c’est à dire un montage de fromage blanc, fruits et biscuits… Cela rappelle aussi un peu le tiramisu, ou l’eton mess anglais, j’adore ce genre de desserts frais et fruité en été!
 
 
J’utilise des griottes au sirop pour cette recette, ce qui me permet de la servir en hiver, mais des fruits frais conviendront très bien également en saison, utilisés tels quels ou légèrement poêlés dans un peu de miel.
 
Je trouve que cette coupe fait un très beau dessert de fêtes. Si votre repas et copieux, vous ferez facilement 4 verrines avec ce dessert. Après un repas léger vous pouvez faire deux grosses coupes plus nourrissantes comme sur mes photos.
 
 
 
 

Parfait aux cerises

Parfait aux cerises

Ingrédients

  • Pour 2 parfaits
    Pour la couche de fromage blanc
  • 200 g de fromage blanc
  • 270 g de mascarpone
  • 35 g de sucre
    Pour la couche de biscuits
  • 12 spéculoos
  • 10 cl de café
    Pour la couche de griottes
  • 230 g de griottes au sirop
    Pour la chantilly
  • 150 g de crème fleurette
  • 1 c. à s. de sucre glace

Instructions

  1. Mélangez le fromage blanc, le mascarpone, le sucre. Dans des verres, déposez au fond la moitié des griottes, puis la moitié de la crème, et enfin la moitié des spéculoos.
  2. Recommencez.
  3. Battez la crème fleurette en chantilly avec le sucre glace, et déposez par dessus.

 

Tarte à la patate douce marshmallows

Aujourd’hui on va parler d’une bizarrerie américaine, la tarte aux marshmallows! Je vous épargne le « pire », car les américains mettent aussi des marshmallows sur leurs gratins salés… On aime ou on n’aime pas! 
 
 
Ici, il s’agit d’une tarte à la patate douce servie en dessert. De la patate douce et des marshmallows dans une tarte, il faut s’accrocher, c’est clair… Mais si on passe outre les à priori, c’est quand même super bon!
 
J’avoue avoir été agréablement surprise par ce dessert, et je dirais même qu’il n’a pas fait long feu. La saveur des épices, la texture moelleuse et fondante apportée par la patate douce et le petit côté régressif des marshmallows m’ont fait fondre!
 
Alors, tenterez-vous l’expérience?
 
 
 
Tarte à la patate douce marshmallows

Tarte à la patate douce marshmallows

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 400 g de dés de patates douces
  • 20 cl de crème de coco
  • 100 g de sucre de canne complet
  • 2 c. à s. de fécule de maïs
  • 1 c. à s. de sucre vanillé
  • 1/4 c. à c. de gingembre
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 1 pincée de sel
  • les zestes d'une clémentine
  • 50 g de marshmallows

Instructions

  1. Faites cuire les dés de patates douces à l'eau 20 minutes environ. Égouttez-les et réservez-les.
  2. Tapissez un moule à tarte avec la pâte et placez au réfrigérateur.
  3. Transférez la chair des patates douces et dans un robot, ajoutez la crème de noix de coco, le sucre, la fécule de maïs, le sucre vanille, le gingembre, la noix de muscade, la cannelle et le sel, les zestes de clémentine. Mixez jusqu'à ce que le mélange soit lisse.
  4. Versez la garniture dans un moule à tarte et cuire au four préchauffé à 175°C pendant 40 minutes.
  5. Déposez les marshmallows et remettez au four 2 à 3 minutes en mode grill  en surveillant pour éviter que cela ne brûle.

Cookies au chocolat et granola

Qui veut un bon cookie tout chaud juste sorti du four? J’ai déjà posté un grand nombre de recettes de cookies, mais je finis toujours par en trouver de nouveaux à tester. Un nouveau parfum, une recette avec plus ou moins de noisettes, du chocolat blanc ou au lait… Il y a toujours une bonne excuse pour expérimenter et en profiter pour se régaler!
 
 
Aujourd’hui, c’est une recette au granola que je vous propose de tester. J’adore le granola, aussi je ne rate jamais une occasion d’en acheter ou d’en réaliser maison. Mais ensuite, il m’arrive de ne pas le finir car je ne petit-déjeune pas régulièrement. Vous allez vous demander pourquoi j’en achète du coup, et vous aurez raison! Je ne suis pas à une contradiction près.
 
 
Aussi je l’utilise autrement, par exemple saupoudré sur un bol de fromage blanc, ou comme ici, dans des cookies! Le granola apporte une touche de céréales croquantes à ces biscuits, c’est un délice.
 
La recette vous fera un beau volume de cookies, je dirais une petite trentaine environ. Si vous n’êtes pas nombreux à la maison, divisez les quantités par deux ou vous risquez d’en avoir pour un régiment!
 
  
 
Cookies au chocolat et granola

Portions : Pour 24 à 30 biscuits

Cookies au chocolat et granola

Ingrédients

  • 225 g de farine
  • 1 c. à c. de levure chimique
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 c. à c. de sel
  • 225 g de beurre doux à température ambiante
  • 180 g de sucre granulé
  • 100 g de cassonade
  • 1 œuf
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille
  • 200 g de granola
  • 60 g de noix de pécan hachées

Instructions

  1. Incorporez la farine, la levure, le bicarbonate de soude et le sel dans un bol moyen.
  2. Dans un autre bol, battez le beurre et les sucres. Continuez à battre jusqu'à obtenir une consistance légère et mousseuse.
  3. Ajoutez l’œuf et la vanille et mélangez.
  4. Ajoutez le mélange de farine et mélangez.
  5. Ajoutez le granola et les noix, et mélangez jusqu'à ce qu'ils soient bien incorporés.
  6. Formez des boules de la taille de balles de ping pong.
  7. Placez les biscuits sur les plaques à pâtisserie, en les espaçant un peu.
  8. Réfrigérez la plaque au moins une heure avant la cuisson.
  9. Préchauffez le four à 180°C.
  10. Couvrez 2 grandes plaques à pâtisserie de papier sulfurisé ou d'une feuille d'aluminium.
  11. Faites cuire au four une plaque à la fois jusqu'à ce que les biscuits soient dorés, soit 8 à 12 minutes.
  12. Laissez refroidir complètement avant de décoller délicatement les cookies de la grille.
 
Source d’inspiration :
http://food52.com/blog/4664-magical-marvelous-cookies

Comment tout faire maison (ou presque)?

Comme vous le avez sans doute, j’essaye de diminuer au maximum mes déchets. Pour cela, il y a plusieurs façons de procéder, mais l’une d’entre elles est simplement de faire plus de choses soi-même. On se retrouve donc à acheter des ingrédients de base, que l’on trouve plus facilement en vente sans emballage, mais on en profite également pour manger plus sainement, et surtout, des produits dont on connait la composition.
 
Si vous aussi, que ce soit pour l’environnement, le goût ou votre santé, vous voulez réaliser plus de fait-maison, je vous propose ici un récapitulatif des recettes que je propose sur ce blog. Je l’enrichirai au fur et à mesure  de mes tentatives réussies!
 
 

Sauces

Pains

Produits laitiers

Pâtes à tarte

Jus de fruits

Sodas

Sirops

Biscuits apéritifs

Tartinades apéro

Huile et vinaigre

Épices

Pour la pâtisserie

Pâtes à tartiner

Biscuits et chocolats

Boissons chaudes

Tartines façon « english breakfast »

Cela va vous sembler contradictoire, mais bien que je ne petit-déjeune jamais, j’adore les recettes « spécial petit-déjeuner ». Le dimanche, j’aime que le repas du midi soit un mélange entre un petit-déjeuner et un déjeuner, un brunch si vous préférez! J’essaye de composer des recettes différentes à chaque fois, et cette fois-ci c’est un petit-déjeuner sous forme de tartines au four que je vous propose. On y retrouve les fameux œufs au plat du petit-déjeuner anglais ainsi que le fameux bacon, le tout déposé sur une tartine couverte de sauce tomate et barbecue…
 
 
  
 
Cette recette est prévue pour deux personnes. Comme nous sommes de gros mangeurs, j’avais mis deux œufs par personne. Vous pouvez bien sûr n’en mettre qu’un seul si vous avez peur que ça fasse beaucoup!
 
Accompagnez-la d’un café et d’un jus d’orange frais pressé et vous avez un parfait brunch pour votre dimanche matin!
 
 
 
 
New recipe

New recipe

Ingrédients

  • 2 morceaux de baguette
  • 4 c. à s. de sauce tomate cuisinée
  • 2 c. à c. de sauce barbecue
  • 75 g de cheddar
  • 4 œufs
  • 4 tranches de poitrine fumée
  • 1 pincée de paprika

Instructions

  1. Coupez les morceaux de baguette en deux.
  2. Mélangez la sauce tomate et la sauce barbecue et tartinez-en le pain.
  3. Déposez dessus la poitrine fumée et mettez au four 180°C pendant 10 minutes.
  4. Pendant ce temps, faites cuire les oeufs au plat, saupoudrés de cheddar râpé et de paprika.
  5. Sortez les tartines du four, déposez dessus les oeufs puis servez.
 

Salade d’œufs durs

Connaissez-vous la salade d’œufs durs? Je ne sais plus comment j’en ai entendu parler à l’origine, mais cela faisait un petit moment que je voulais la tester, car bien que je diminue les œufs dans la pâtisserie ces derniers temps, j’aime beaucoup cela.
 
 
Je trouve simplement que l’œuf est un aliment très riche et qu’il est dommage de trop en consommer « sans en profiter », dans des recettes où il est mélangé et où on ne le sent pas. Il est  plutôt facile de rendre plus digestes les gâteaux en les réalisant sans œuf. Cela me permet de diminuer significativement ma consommation d’œufs, sans pour autant me priver. Je continue à en manger à l’occasion, en les appréciant vraiment, comme dans cette salade d’œufs.
 
 
Cette salade toute simple est un régal pour les amateurs d’œufs durs. Elle est très facile à réaliser et ne demande aucun ingrédient complexe, hormis la moutarde. Q’y a-t-il de complexe dans la moutarde me demanderez-vous? hé bien, on n’utilise pas n’importe quelle moutarde ici! En effet, on utilise une moutarde jaune anglaise, et de la sauce « relish », une sorte de sauce à base de pickles aigre doux mixés. Si vous avez du mal à trouver ces ingrédients, je vous conseille de remplacer la moutarde jaune par de la moutarde normale française, ou un mélange de moutarde forte et de moutarde douce pour éviter que cela ne pique trop. Quand au relish, vous pouvez le remplacer par des pickles aigre doux émincés très finement, ou encore de la piccalilli.
 
Tartinez-la sur des toasts ou mieux, sur du bon pain de campagne à l’apéritif, c’est un délice!
 
 
 
 
Salade d’œufs

Salade d’œufs

Ingrédients

  • 4 œufs
  • 3 c. à s. de mayonnaise
  • 2 c. à c. de moutarde jaune anglaise
  • 2 c. à c. de sauce relish
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites cuire vos oeufs jusqu'à ce qu'ils soient durs, puis mettez-les dans de l'eau froide et écalez-les.
  2. Hachez les oeufs. Ajoutez la mayonnaise, la moutarde, le relish, du sel et du poivre.
  3. Servez.
 
Source d’inspiration :
http://kosherfood.about.com/od/koshersaladrecipes/r/salad_egg_mel.htm

Tiramisu

Et si on se faisait un petit tiramisu ? Après vous avoir proposé des versions originales comme le tiramisu pistaches framboises, le chaï tiramisu, et le tiramisu au caramel au beurre salé, Je vous propose aujourd’hui de le réaliser dans sa version « classique ». On revient toujours aux classiques un jour ou l’autre, non?
 
 
Le tiramisu est un dessert que j’adore, et au restaurant, je ne résiste jamais à un café gourmand qui contient une petite part de ce délice. Malheureusement, les desserts les plus simples sont parfois ceux que l’on rate le plus et il est facile d’être déçu quand on le commande au resto, d’autant plus qu’on nous sert souvent du surgelé! Un sacrilège quand on pense que cela va si vite à préparer maison!
 
 
Je ne sais pas si cette version est strictement authentique, seul u italien pourrait le confirmer, mais c’est comme cela que je le fais quand je veux être sûre de me régaler, et personne ne s’en est jamais plaint. Avec cette quantité, vous pourrez faire 3 ou 4 couches d’épaisseur, suivant le format de votre plat.
 
 
 
 
Tiramisu

Tiramisu

Ingrédients

  • 500 g de mascarpone
  • 5 œufs
  • 80 g de sucre en poudre
  • 200 g de boudoirs
  • 30 cl de café fort tiède
  • 30 g de cacao en poudre

Instructions

  1. Cassez les œufs, séparez les blancs des jaunes.
  2. Mettez les jaunes dans un saladier et les blancs dans le bol de votre robot.
  3. Ajoutez le sucre aux jaunes et fouettez jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
  4. Incorporez le mascarpone, et fouettez pour rendre la préparation homogène.
  5. Ajoutez une pincée de sel aux blancs et fouettez-les en neige très ferme.
  6. Incorporez-les délicatement à la préparation précédente, avec la spatule.
  7. Versez le café dans une assiette creuse.
  8. Trempez rapidement un tiers des biscuits et disposez les côte à côte dans le fond du plat.
  9. Recouvrez-les d’un quart de la crème, puis du second tiers des biscuits trempés, etc... jusqu'à ce que vous ayez réalisé 3 couches de crème et 3 couches de biscuits.
  10. Terminez par une couche de crème et placez au frais une nuit.
  11. Juste avant de servir, saupoudrez de cacao tamisé à travers une passoire fine.
 
Source d’inspiration :

12 choses à remplacer pour une vie plus verte (et moins chère)

Photo Ian Burt  @Flickr
 
Aujourd’hui, je vous propose un petit article « Green » comme j’essaie de le faire régulièrement ces derniers temps. J’ai changé pas mal de choses dans ma façon de consommer depuis ce début d’année, et je voulais partager avec vous ce qui en ressort de plus positif. Je vous propose donc de découvrir 12 remplacements, en cuisine ou pas, que vous pouvez faire sans trop de frais et qui vous feront ensuite faire de belles économies en plus de sauvegarder notre environnement. Pourquoi ne pas essayer d’en adopter une par mois par exemple ?
 

Les pailles

Les pailles font super joli dans les cocktails certes, mais elles sont un vrai désastre pour nos amis les poissons. Il n’y a clairement aucune solution sérieuse pour les recycler actuellement, donc mieux vaut les abandonner dès maintenant. A la maison, vous pouvez investir dans des pailles en métal ou en bambou pour continuer à décorer vos boissons de façon plus éthique. Au restaurant ou dans les bars, prenez le réflexe de préciser que vous n’en voulez pas, surtout quand vous commandez un cocktail ou une boisson pour un enfant, car c’est dans ces cas-là qu’elles sont presque systématiquement ajoutées.

Photo KishR  @Flickr

Les boites de conservation en plastique

Si vous en avez déjà, pas la peine de s’alarmer, le mieux est bien sûr de continuer à les utiliser. Si vous prévoyez d’en racheter par contre, rappelez vous que c’est du plastique, qui n’apporte rien de bon à l’environnement ni même à vos aliments. Le mieux est d’utiliser du verre ou du pyrex. Si vous aimez avoir des contenants adaptés vous pouvez en acheter dans cette matière, sinon plus simple et moins cher, gardez un stock de bocaux propres et le tour est joué. Vous pouvez récupérer des bocaux à cornichons ou à compote par exemple.


Photo Orin Zebest  @Flickr

Les sacs plastique

On le sait, les sacs plastique n’ont que des inconvénients mais pourtant, on continue à nous en donner dans certains commerces. Le plus sûr est de prévoir toujours dans son sac à main un petit sac qui se replie en boule, et de le dégainer sans laisser le temps à la vendeuse/au vendeur de commencer à emballer vos affaires. En ce qui concerne les cabas, j’en garde plusieurs d’avance à la maison mais aussi au travail, au cas où je devrais faire une course en sortant du boulot. Enfin, j’ai un stock de bocaux d’avance pour les magasins qui acceptent qu’on les utilise, et je garde aussi des sacs en papier pour les fruits et légumes, cela évite d’en réutiliser des nouveaux à chaque fois. Je commence à les remplacer petit à petit par des sacs en tissu lavables.


Photo Marco Verch Professional Photographer and Speaker  @Flickr

Les gobelets en pastique

Ils sont une pure catastrophe, surtout dans les entreprises où on les utiles à outrance, mais parfois aussi à la maison, notamment quand vous organisez l’anniversaire des enfants. Si vous voulez des verres fun, utilisez des gobelets en plastique lavables multicolores, et si vraiment vous voulez les décorer, ajoutez-y un ruban, des bouts de papier de récup, des autocollants, ou encore fixez-y des petits objets de déco comme des Playmobil… Ça sera plus mignon et à la fin de la journée la poubelle sera plus légère. Quand vous organisez une célébration ou quand vous recevez des adultes, si vous savez que vous allez manquer de vrais verres, louez-en, ou demandez à des amis d’en ramener pour la journée. Il est de toute façon assez peu agréable de boire du vin ou du champagne dans du plastique!


Photo John Loo  @Flickr

Les bouteilles d’eau en plastique

Cela peut paraître impensable à certains, mais c’est une des économies les plus significatives que vous pourrez faire et franchement, c’est un très gros gain aussi pour la planète. L’eau du robinet est bonne à boire, il faut le savoir, et dans de nombreuses villes, elle n’est pas mauvaise au goût du tout. Je suis souvent bluffée quand je la goûte lors de mes vacances ici et là. A Lille, pas de chance, elle est franchement horrible mais même dans ce cas, il y a des solutions : carafe filtrante, charbon actif, frigo avec distributeur d’eau équipé d’un filtre, filtre à placer sur vos robinets, ou encore une sorte de citerne filtrante avec robinet. Plus simple, servez votre eau d’avance dans des bouteilles pour la laisser reposer. Une grande partie du mauvais goût s’en ira après quelques heures. Vous pouvez même mettre dans l’eau vos écorces de citron ou des rondelles de concombre, un délice! Pensez au poids que vous n’aurez plus à porter si vous abandonnez les bouteilles d’eau, et au fait que vous reviendrez tous légers de vos courses, le rêve non?


Photo Dwayne Madden  @Flickr

Le papier cuisson

Le papier cuisson est bien pratique, mais il a un certain coût à la longue. Vous le savez, nos parents faisaient sans et s’en sortaient très bien. Il suffit de revenir à la bonne vieille technique pour économiser pas mal de papier cuisson : un peu d’huile étalée sur le moule puis couverte d’un peu de farine. Si vous avez des moules en silicone, là c’est encore plus simple, il n’y a rien à faire, le papier cuisson est inutile tout simplement. Pour couvrir la grille de votre four, lorsque vous voulez cuire des cookies par exemple, vous pouvez acheter une feuille de silicone lavable aussi nommée « Silpat ». Il existe d’ailleurs aussi des feuilles de silicones coupées au format de moules à gâteaux, pour les tapisser si vous n’aimez pas la méthode huile + farine.


Photo Marco Verch  @Flickr

Les essuie-tout

Les essuie tout sont bien pratiques mais quand on y réfléchit bien, que font-ils que ne fait pas un torchon ou une serviette éponge? Rien du tout! Pour le côté absorbant, j’aime utiliser des essuie-tout lavables ( en clair, des morceaux de serviette éponge coupés au format d’un essuie tout). Il suffit d’en avoir une bonne dizaine d’avance et de les laver au fur et à mesure. Vous pouvez les acheter tout faits c’est plus joli, mais couper en gros carrés une vieille serviette de bain, ça marche aussi et c’est moins cher. Depuis que je suis équipée, je n’ai plus jamais acheté un rouleau d’essuie-tout, et cela ne m’a jamais manqué.


Photo Mike Mozart  @Flickr

Les mouchoirs en papier

Ok, ce changement est un peu plus compliqué à adopter, simplement parce qu’on est habitués à n’utiliser qu’une fois un mouchoir. Cela semble peu hygiénique de réutiliser quelque chose qui contient des microbes, non? Mais il faut garder en tête que si vous le lavez entre chaque utilisation, votre mouchoir réutilisable est tout aussi propre qu’un mouchoir en papier. Encore une fois, le tout c’est d’en avoir assez d’avance. En un hiver, avec les rhumes d’une famille entière, il y a une belle économie à faire  ce niveau-là, surtout si vous savez coudre et réalisez vous même vos mouchoirs… Ils ne sont ni plus ni moins que des bouts de tissu doux quand on y réfléchit!


Photo Marco Verch  @Flickr

Les emballages pour le pain

Il n’y a pas d’économie à réaliser en achetant du pain non emballé, encore que… Ma boulangerie facture la coupe du pain, mais elle est offerte à tous ceux qui ramènent leur sac à pain et leur font économiser des emballages. Sympa comme principe je trouve! Voici donc un geste simplement pour l’environnement et pour alléger votre poubelle : investissez dans un joli sac à pain et emmenez-le à chaque fois à la boulangerie.


Photo Jungle Jim’s International Market  @Flickr

Les filtres à café

Voici un objet qui est franchement tout à fait inutile une fois qu’on a un filtre universel. Ce filtre universel est très simple à vider dans la poubelle ou le compost et aussi facile à rincer. Voilà une dépense supprimée à tout jamais!


Photo John Beans @Flickr

Le coton

On sort de la cuisine et on se rend dans la salle de bains cette fois! Comme les essuie-tout, les cotons peuvent être très facilement remplacés par des cotons lavables, qui sont finalement de petits morceaux d’éponge ou de tissu doux avec lequel on se lave le visage. Le gant de toilette remis au goût du jour et adapté à la peau délicate du visage en d’autres termes! Très belle économie, quand on pense au nombre de cotons qu’on peut utiliser sur une journée, surtout si on a en plus un bébé que l’on change régulièrement.


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Le film plastique

Le film plastique sert à emballer les aliments ou à couvrir hermétiquement un bol que l’on met au frigo par exemple. Je n’ai jamais aimé ce truc qui est tellement galère à couper qu’on finit par en jeter la moitié avant d’avoir réussi à protéger le moindre aliment. Aussi j’étais ravie de m’en débarrasser une fois pour toute! Pour emballer un aliment, vous pouvez simplement utiliser une boite conservation ou un bocal. Quand aux bols avec des petits restes dedans que vous voulez couvrir au frigo, déposez simplement une soucoupe ou une petite assiette à dessert par dessus, et le tour est joué! On revient à la façon « mamie » finalement!


Photo Jnzl’s Photos  @Flickr

L’aluminium

Même principe! On l’utilise pour emballer des aliments, donc les remplacements sont les mêmes que pour le film plastique. Pour couvrir la plaque du four, vous avez les substituions dans mon chapitre sur le papier cuisson. Pour les papillotes, on investit dans des papillotes en silicone, ou on les fait dans des petits plats allant au four avec couvercle. Si visuellement ça ne ressemble pas, le principe reste le même, une cuisson au four à l’étouffée.


Photo Marco Verch Professional Photographer and Speaker  @Flickr

Les éponges

Ce que je vais vous proposer va peut-être vous sembler peu hygiénique mais c’est tout le contraire. Remplacez vos éponges par de petites « lavettes », en tissu lavable. On en trouve pour pas très cher chez Zeeman ou dans n’importe quel rayon ménager d ‘un supermarché. Quand on regarde ces lavettes on se dit qu’elles semblent pleines de microbes, mais si vous les mettez au sal tous les soirs, elles sont bien plus propre qu’une éponge… A moins que vous ne jetiez votre éponge chaque soir! Dans ce cas votre budget doit être pharaonique… Quand il faut vraiment que ça gratte sévère, il vous reste la brosse (en bois avec manche réutilisable de préférence) ou le « grat’ grat' » métallique. Avec ça, rien ne vous résistera!


Photo Horia Varlan  @Flickr

Voilà, mon petit tour d’horizon est terminé! Et vous, avez vous remplacé d’autres choses « jetables » par une version plus durable? Qu’en pensez-vous?

Chocolat chaud à la pâte à tartiner

Revoilà l’automne, mais aussi les jours frais, la pluie, le ciel gris… Je ne cherche pas à vous déprimer en disant cela, loin de là! Tout d’abord parce que les jours d’automne ont un certain charme, la luminosité est souvent très belle, les feuilles des arbres multicolores sont superbes… Mais surtout, qui dit « froid dehors », dit aussi que l’on peut retrouver le plaisir de cocooner bien au chaud chez soi!
 
 
On en profite donc pour inaugurer un nouveau petit plaid douillet ou une belle paire de pantoufles bien doublées, et on se blottit dans son canapé avec une boisson chaude… Le bonheur, non?
 
Une thé ou un café sont amplement suffisants bien sûr, mais si vous avez envie de changer un peu et de tester quelque chose d’ultra gourmand, j’ai ce qui’l vous faut avec ce chocolat chaud méga riche et réconfortant.
 
 
Pour la pâte à tartiner, chez moi on évite autant que possible l’huile de palme. Si c’est pareil pour vous,  je vous recommande le Nocciolata, un pur délice bien moins dévastateur pour l’environnement que le Nutella, mais il existe d’autres marques. Il suffit de contrôler les ingrédients. Ces marques « eco friendly » ne sont pas forcément plus chères que celles qui contiennent de l’huile de palme, alors autant faire un geste pour notre planète!
 
 
 
Chocolat chaud à la pâte à tartiner

Portions : Pour 1 mug

Chocolat chaud à la pâte à tartiner

Ingrédients

  • 25 cl de lait
  • 30 g de pâte à tartiner
  • 5 marshmallows
  • Chantilly

Instructions

  1. Réservez une petite cuiller à café de pâte à tartiner.
  2. Dans une petite casserole, faites chauffer le lait et la pâte à tartiner restante.
  3. Servez dans un mug.
  4. Ajoutez la chantilly par dessus.
  5. Déposez les marshmallows puis la cuiller de pâte à tartiner restante en décoration.
 

Corolles oignon chorizo

Aujourd’hui, je vous propose de jolies corolles qui feront une entrée parfaite. Le chorizo est le genre d’ingrédient qui réconcilie tout le monde. Je ne connais personne qui ne l’aime pas!
 
J’en prépare souvent à l’apéritif sous forme de palmiers apéro au chorizo, et en général il suffit de quelques minutes pour que tout soit englouti.
 
 
Ici le format est plutôt adapté pour une entrée, ou alors, si vous en servez plusieurs par personne, cela peut vous faire un plat à accompagner d’une belle salade verte.
 
Pour cette recette, j’utilise ce que j’appelle de la sauce tomate cuisinée, c’est à dire pas de la pulpe de tomate pure, mais les sauces toutes faites où il y a déjà quelque épices, comme du basilic.. N’importe quelle sauce à la tomate de votre choix fera l’affaire, même une bolognaise, ou une ratatouille, pourquoi pas.
 
 
Ces corolles au chorizo sont un exemple de recette facilement déclinable pour utiliser les restes du frigo : on peut y mettre un reste de bœuf, de poulet, de lardons, un peu de fromage, remplacer le poivron par un autre légume de saison… C’est le genre de recette qui me plaît car elle est vraiment modifiable et adaptable à l’infini!
 
Le résultat est délicieux et présente bien, c’est le genre de recette que nous adorons manger en cette saison!
 
 
 
Corolles oignon chorizo

Portions : Pour 8 corolles

Corolles oignon chorizo

Ingrédients

  • 1 oignon
  • 120 g de chorizo doux
  • 1/2 poivron
  • 150 g de sauce tomate cuisinée
  • 2 pâtes brisées
  • 1 c. à s. de vergeoise brune
  • 1/2 c. à s. de paprika
  • 1/2 c. à c. de cumin
  • 1/2 c. à c. d'origan
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 1/4 c. à s. de thym 

Instructions

  1. Coupez le chorizo en dés. Émincez l'oignon et le poivron finement. Faites cuire le chorizo, l'oignon et le poivron ensemble à la poêle une dizaine de minutes. Ajoutez la sauce tomate et les différentes herbes et épices, laissez compoter 5 à 10 minutes pour que la sauce épaississe.
  2. Préchauffez le four à 180°C.
  3. Coupez les pâte en 2 dans un sens puis dans l'autre, pour obtenir 8 triangles.
  4. Déposez le mélange au centre et rabattez les pointes vers le centre, puis soudez les bords pour former 8 corolles.
  5. Enfournez pour 12 minutes environ.