Archives par mot-clé : Amande

Voyage gourmand : Que ramener des Pyrénées orientales?

Lorsque je voyage, j’aime ramener des souvenirs utiles, et pour moi, “utile” signifie souvent “qui se mange” ! Après avoir passé quelques jours à Perpignan, découvrez ma recommandation pour ramener des souvenirs gourmands qui plairont à tout le monde et ne dormiront pas dans vos placards !
 
 

Des bières locales

 
La bière fait un chouette souvenir à ramener en voiture, ou en soute si vous êtes en avion. J’ai tendance à trouver que rien ne vaut les bières du nord, mais franchement, les Pyrénées orientales ont des arguments en la matière. J’ai notamment testé la Boc, la Canigou, la Mil.lenari, la Cap d’Ona, toutes sont plutôt pas mal. Mes chouchous sont la brasserie Trabuc, la brasserie Blaoblank, et la brasserie 5bis, qui propose par exemple la Zefyr, divine ! Avis aux connaisseurs !
 

Des alcools locaux

 
Vous allez dire que je pense qu’à ramener de l’alcool, et vous n’aurez pas tort! Le Byrrh est un vin cuit aromatisé de quinine qui a marqué l’histoire locale. Il a été supplanté par le Banyuls, très typique également. Vous pourrez aussi ramener de bons vins d’ici, j’en parle notamment par ici.
 

Des biscuits

 
Les rousquilles sont des biscuits typiques du coin et faciles à ramener, à base de pâte sablée enrobée d’un glaçage blanc et aromatisés à la fleur d’oranger et à l’anis. Les croquants sont également très sympas, il s’agit de gâteaux secs, plats et allongés, de couleur dorée foncé, décorés d’amandes, de noisettes ou d’éclats de chocolat. Enfin, on trouve les “Malakoff”, des petites barres chocolatées au praliné noisettes.
 
Photo Jonathan Pincas @Flickr
 

Du touron

 
Le touron est une spécialité que les Pyrénées orientales partagent avec l’Espagne. C’est une sorte de nougat, délicieux et bien garni de fruits secs. On trouve même de la liqueur de touron, si vous êtes vraiment accro!
 
Avez-vous déjà visité cette belle région? Qu’aimez-vous ramener de là-bas?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Tarte aux pommes et cassonade

Je suppose que comme moi, vous aimez la tarte aux pommes, qui n’aime pas ça ? Il existe autant de variantes de tarte aux pommes qu’il existe de foyers je pense. Celle-ci est très sympa car elle est à la fois très facile à réaliser et aussi bien parfumée grâce à la cassonade. C’est un peu une tarte aux pommes du nord d’une certaine façon ! 
 
 
 
C’est une recette qui va très vite à faire puisqu’il y a une base de pâte feuilletée que j’achète toute faite. Mais si vous avez le courage de la faire maison, cela n’en sera que meilleur. Utilisez des pommes golden qui sont bien sucrées et fondantes pour cette recette.
 
 
Si vous avez un four à chaleur tournante, vous devrez sans doute enlever 5 minutes aux 2 premières étapes cuisson, surveillez bien votre four! 
 
 
 
Source d’inspiration :
http://scally.typepad.com/cest_moi_qui_lai_fait/2013/11/tarte-aux-pommes-la-recette-qui-efface-toutes-les-autres.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Purée de noix de cajou maison

Ces dernières années, les purées de noix et d’arachides sont devenues des basiques de ma cuisine. Elles sont parfumées et apportent leur saveur et leur texture à de nombreuses recettes. J’en ai toujours au moins un pot dans mes placards !
 
 
 
Leur seul défaut est souvent leur prix, il peut être élevé, voire carrément exorbitant, notamment la purée d’amandes ou de noix de cajou. C’est pourquoi je le suis vite demandé si je ne pourrais pas la réaliser maison !
 
 
La recette des pâtes de noix est toujours la même, on met simplement des noix/amandes…, on mixe longtemps, longtemps, jusqu’à ce que l’huile s’exprime des noix. On peut toujours ajouter une petite cuillère d’huile dans le mélange pour faciliter la chose, et un mixeur de bonne qualité est évidemment un atout. Pour éviter que les noix de cajou (et le moteur de votre robot) ne surchauffent, vous faites-le faire en plusieurs fois en faisant de petites pauses entre deux. Raclez régulièrement les parois pour que la préparation soit bien mixée de façon homogène.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Voyage gourmand : Que ramener de Malte ?

Vous le savez sans doute, je suis passionnée de voyages, et par-dessus tout de voyages gourmands. Maintenant que le satané virus qui nous gâche la vie depuis 1 an et demi nous lâche un peu les baskets, je reprends donc mes petites visites à droite à gauche et il y a quelques semaines, c’est à Malte que j’ai posé mes valises. Aujourd’hui, je vous parle des petits souvenirs gourmands que vous pouvez ramener de là-bas si comme moi, vous aimez allier l’utile à l’agréable.  
 

Un livre de cuisine

 
C’est un classique, mais j’aime ramener un livre de cuisine de chaque destination que j’ai visitée, afin de pouvoir refaire les plats que j’ai adorés au restaurant ! On en trouve assez facilement en anglais, voire en français, dans les librairies.
 

Des produits du Sud

 
A Malte, tout comme à Chypre, ou en Grèce, vous trouverez de nombreux produits du Sud, tels que des olives, de l’huile d’olive, des épices… Ce genre de petites douceurs est toujours sympa, faites juste attention aux attrape-touristes qui vont vous vendre des produits qui ne sont pas particulièrement locaux à prix d’or.
 
Photo WordRidden @Flickr

Du sel

 
J’ai vu pas mal de sel artisanaux réalisés avec du sel local et aromatisés avec des épices, du vin local.. .
 

De l’alcool

 
Les Maltais ont pour spécialité plusieurs liqueurs, comme celle de figue de barbarie, ou de caroube notamment. Elles sont très originales, faciles à trouver et existent même en petit format qui passe en bagage cabine si vous n’avez pas pris de valise en soute.
 
 

Du nougat ou du halva

 
Je ne suis pas fan de ce genre de gourmandises qui collent aux dents, surtout que ça inclut souvent des cacahuètes que je déteste, mais je sais que cela peut plaire à beaucoup d’entre vous, alors je vous l’indique, on en trouve du très bon là-bas ! Le halva est un peu dans le même esprit, une préparation sucrée aux pistaches, amandes, sésame, très fréquente dans la cuisine du Moyen Orient.
 
Photo Divya Kudua @Flickr
 

Des bières et du vin

 
Malte dispose de quelques très bonnes bières artisanales, et notamment la brasserie Lord Chambray qui propose des variétés pour tous les goûts. Evitez par contre la Cisk, sorte de 1664 locale sans saveur. Il existe aussi des vins blancs, rosés et rouges locaux, certains réalisés avec des cépages vraiment typiques et introuvables en France.
 

Des confitures et miels

 
J’en parlais plus haut, la figue de barbarie est très présente sur l’île. En plus de la liqueur, vous pourrez la trouver en confiture, en chutney… Le miel est également ultra typique de Malte. Enfin, vous trouverez du sirop de caroube, une sorte de mélasse utilisable en pâtisserie .
 
Photo Renee Grayson @Flickr
 
 
Et vous, connaissez-vous cette destination? Qu’en avez-vous pensé et qu’avez vous ramené de votre voyage?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pâte sablée sans œuf

La pâte que je vous propose aujourd’hui est une pâte basique, simple, parfumée et bien sableuse, sans pour autant être cassante. Elle présente l’avantage d’être peu sucrée au goût, ce qui permet de bien mettre en valeur la garniture.
 
 
 
C’est celle que j’utilise au quotidien pour réaliser mes tartes sucrées. Je l’apprécie car elle est très facile à réaliser et ne contient pas d’œuf, que je n’utilise pas dans ma pâtisserie. Si vous aimez l’amande, je propose aussi cette version, mais ayant des allergiques dans ma famille, je l’utilise au cas par cas suivant les personnes invitées! 
 
 
Cette pâte sera parfaite par exemple avec une tarte aux fruits rouges ou une tarte façon flan.
 
Désormais je n’utilise plus de moule à tarte à bords côtelés pour mes desserts, je préfère faire mes tartes dans un moule à bords hauts amovibles pour un rendu plus “pro” et un démoulage plus facile.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Voyage gourmand : Que manger dans les Pyrénées orientales?

Cette année, j’ai eu la chance de visiter Perpignan. Si vous aimez la charcuterie, le fromage, le vin, les tapas, les pâtisseries, (bref, si vous aimez manger!) il y a fort à parier que vous pourrez vous régaler là-bas! Nous nous y sommes attelés en testant restaurants et petites échoppes, et c’est un sans faute! Si comme moi, vous aimez profiter de vos voyages pour vous régaler et faire des découvertes culinaires, découvrez ci-dessous les meilleures spécialités à déguster sur place.
 
   

Les entrées et tapas

 
Proximité de l’Espagne oblige, on trouve facilement des tapas, ou pinchos, en entrée ou en guise de plat, accompagnés d’un bon verre de vin local. J’avais découvert le plus typique d’entre eux il y a quelques années par hasard, le Pan amb Tomaquet, que je vous propose ici. Cette recette catalane n’est autre qu’un morceau de pain frotté avec de la tomate, un tapas typique et délicieux ! La région offre aussi de délicieux anchois, et des spécialités à l’artichaut que l’on pourra retrouver à l’apéritif comme dans le reste du repas. 
 
 

La charcuterie

 
Les charcuteries catalanes proposent leur lot de bonnes surprises pour les amateurs : dolça de Girone, secallona, llonganissa, fuet, soubressade… Et j’en passe ! Je ne les ai pas testées mais il paraît que c’est délicieux!
 
Photo Martin Delisle @Flickr
 

Poissons

 
Côté mer, on retrouve un peu les mêmes produits et spécialités qu’en catalogne espagnole, notamment la morue, les anchois, les fruits de mer, les moules. On trouve ces dernières gratinées avec de l’aïoli par exemple. L’aïoli catalan n’est pas le même que dans le reste de la France d’ailleurs, il ne contient pas d’œuf, que de l’huile et de l’ail! Un délice ! Tout le monde connaît le célèbre thon à la catalane, il existe aussi les anchois à la catalane, ou même d’autres poissons à la catalane. La sauce catalane est une sauce à la tomate agrémentée d’ail, d’oignon, de persil et d’huile d’olive, et déclinable avec n’importe quel plat ou presque! Une autre spécialité réputée là-bas est la la bullinada au poisson, ou bouillinade, sorte de bouillabaisse réinterprétée par les catalans.
 
Photo mari @Flickr
 

Viande

 
Il y a de nombreuses spécialités de viande dans cette belle région. Parmi elles, les bolas de piccola sont des petites boulettes mijotées, délicieuses. L’ouillade est une potée de légumes et de viande qui cuit très longuement.
 

Côte légumes

 
La plus célèbre et typique des recettes de légumes est sans doute l’escalivada, une spécialité de légumes (aubergines, poivrons, oignons, courgettes…) cuits très lentement au four et découpés ensuite en bandes. Les champignons catalans, cuisinés avec du persil et de l’ail, sont également délicieux.

Côté fromage

 
La région regorge de petits fromages de chèvre très bons. Ils permettent de préparer le mal I Mayo, un dessert composé de fromage de brebis servi sucré avec du miel.
 
 
Photo Jean Weber @Flickr
 

Côte sucré

 
Les desserts sont nombreux et divins par ici! Les rousquilles sont des biscuits sablés enrobés d’une meringue, généralement vendus secs, mais certains pâtissiers en font une version fraîche et revisitée à différents parfums, c’est un régal ! Le touron, célèbre nougat, se décline dans de nombreux desserts et notamment dans des macarons au touron. Les côtes catalanes, la bunyete, la crème catalane, le bras de gitan, les pastissets (de petits chaussons fourrés)  ou encore le coca, un gâteau moelleux aux amandes, ne sont qu’un aperçu de ce que vous pourrez trouver sur place!
 
 

Les boissons

 
Pour accompagner vos repas, commandez un vin du coin, comme le vin de Collioure, du pays d’Oc, des Côtes catalanes ou des Côtes Vermeille. Le cava est le vin blanc pétillant local, on peut le consommer tel quel ou en cocktail, j’ai par exemple vu un mojito local au cava! Le muscat de Rivesaltes est produit dans la région, ainsi que des vins doux comme le Banyuls.
 
 
Et vous, vous connaissez ce coin ? Vous aimez manger quoi là-bas ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Tarte aux fruits rouges et flan

Pour l’anniversaire de mon frère, j’avais la mission de réaliser un gâteau. C’est une mission un peu complexe car je ne mange pas d’œuf, et lui est allergique aux arachides et fruits à coques… Voilà de quoi me donner du fil à retordre!
 
 
 
J’avais envie d’une tarte de saison, et je me suis dit qu’avec les fruits frais, il n’y avait pas de risque qu’il fasse une allergie. J’ai d’abord pensé à de la rhubarbe vu la saison, mais celle de mon jardin était encore peu jeune, et j’ai préféré jeter mon dévolu sur des fraises. Je les ai complétées de quelques fruits rouges, et d’un fond de flan pour en faire un dessert ultra gourmand. J’ai enfin ajouté un peu de citron vert dans mes fruits pour le côté frais, et ce fut parfait.
 
 
Pour les fruits rouges, vous pouvez composer le mélange qui vous plait, ou utiliser un mélange tout fait (type mélange surgelé). De mon côté, j’ai mélangé 250 g de fraises, 50 g de graines de grenade, et 150 g d’un mélange de fruits rouges. C’était parfait!
 
Pour la pâte, j’ai utilisé ma pâte sablée sans œuf, mais cette version à l’amande est top aussi si vous n’avez pas d’allergies. Une pâte toute faite fera également l’affaire si vous voulez gagner du temps. Désormais, je n’utilise plus trop de moule à tarte à bords côtelés, je préfère faire mes tartes dans un moule à bord haut amovible pour un rendu plus “pro” et un démoulage plus facile.
 
 
Cette tarte est un peu devenue “ma” tarte aux fruits, et je l’adore tellement que je vais la refaire avec d’autres fruits dès que possible!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Beurre exfoliant au karité et amandes

Ma sœur m’a donné un certain nombre de produits de beauté ou de composants pour en réaliser soi-même, car elle en avait accumulé un peu trop et avait peur de ne pas réussir à tout utiliser avant qu’ils n’atteignent la date d’expiration. Dans le lot, il y avait un pot de beurre de karité, et comme j’en avais déjà moi-même dans mes placards, je ne voulais pas accumuler cette quantité trop longtemps. J’ai donc cherché donc une recette à réaliser avec rapidement. J’en ai retrouvé une dans mes notes, je ne sais pas où je l’avais trouvée, mais elle m’a plu immédiatement! Je l’ai ensuite modifiée pour qu’elle corresponde à mes stocks de produits et à mes goûts.
 
 
La recette que je vous propose est un beurre exfoliant très facile à réaliser. Le principe est simple, on fait fondre les matières solides (karité, coco), on mélange avec le reste et hop! C’est prêt! Il n’y a rien de bien compliqué là-dedans, mais il y a une petite étape toute simple à laquelle il faut faire attention. Le côté exfoliant est obtenu par de la poudre d’amandes, mais aussi du sucre en poudre. Il faut ajouter le sucre alors que le mélange a déjà commencé à refroidir. Si vous le mettez trop tôt, il va fondre et comme pour un caramel, il ne sera plus du tout exfoliant mais liquide et tout collant… Inutile de préciser que cela sera très désagréable! J’ai réalisé plusieurs pots de ce beurre exfoliant, et j’ai vraiment constaté que ce petit détail faisait la différence sur la texture obtenue, alors soyez patients et n’ajoutez pas le sucre trop vite! La pâte doit avoir commencé à durcir et être encore malléable, mais ne doit plus être chaude. 
 
 
Au final, on obtient une pâte très agréable à appliquer. Elle sent bon et laisse un film tout doux sur la peau une fois que l’on a rincé. C’est un soin à la fois à la fois simple à réaliser et qui demande peu d’ingrédients, beaucoup d’entre eux viennent des placards de la cuisine, ce qui me plaît beaucoup ! 
 
Côté utilisation, prélevez simplement une noisette de pâte, et appliquez-la sur le visage ou le corps au niveau de la zone que vous souhaitez exfolier, en réalisant doucement de petits cercles avec vos doigts. Rincez à l’eau chaude lorsque vous avez fini, pour bien enlever les résidus.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes idées pour réussir les apéros à l’arrache

Il n’y a rien de plus sympa qu’un apéro improvisé, mais parfois c’est un véritable casse-tête de réussir à proposer des petites choses à grignoter qui varient des chips et des cacahuètes… Surtout quand les invités arrivent à 19 h alors qu’on quitte le boulot en courant à 18 h 30, et qu’il nous reste à passer la demi-heure syndicale de métro dans la foulée… Alors, pour que vos apéros soient les plus sympas du quartier sans avoir à poser votre après-midi pour cuisiner, je vous propose cette petite liste d’idées pour gérer des apéros à l’arrache avec des produits du quotidien… Il ne vous reste plus qu’à piocher dedans suivant ce que vous avez dans vos placards, et à passer un bon moment!

Pour une petite sauce pour dips

 
J’adore préparer les bâtonnets de carotte, des tomates cerises ou autres morceaux de légumes à tremper dans une sauce. Il est très facile d’improviser une petite sauce avec ce qu’on a dans ses placards. Essayez de toujours avoir dans votre placard de la sauce tomate, de la moutarde, de la crème liquide (ou de la crème de soja liquide) et de la mayonnaise. Avec cela, vous pourrez toujours décliner une petite sauce dans laquelle tremper des crudités, des bouts de pain, des crackers… Il suffira d’y ajouter quelques herbes ou graines pour en faire quelque chose de vraiment sympa et joli à présenter! Voici quelques exemples de sauces vite faites! 
 
 
Idée n°1 : Yaourt + 1 filet d’huile d’olive + ail en poudre + épices/herbes
Idée n°2 : Mayonnaise + Miel + moutarde
Idée n°3 : Moutarde, sauce barbecue, soja cuisine ou crème liquide
 

Pour grignoter

 
Sortez vos stocks de noix, graines et fruits secs, mélangez-les dans un petit bol et vous aurez un mélange comme ceux que l’on trouve tout faits mais plus sympas!
 

En support

 
Si vous avez du pain (frais ou au congélateur) c’est top, coupez-le en petits tronçons et mettez-le dan un joli panier. En mode à l’arrache, je recommande de toujours avoir des tartines craquantes suédoises (comme celles qu’on trouve chez Ikea par exemple). Vous pouvez les casser en petits morceaux dans un bol et chacun les trempera dans une sauce.
 

A rouler

 
Gardez toujours un paquet de tortillas d’avance dans vos placards. si vous avez juste quelques minutes de plus, vous pourrez les tartiner de ce qui vous passe sous la main (fromage frais, tartinade, tapenade…), les rouler et couper de jolies rouleaux à servir avec un cure-dents.
 
 
 

A tartiner

 

Pour cette raison, je vous recommande d’avoir toujours quelques bocaux de tartinade dans vos placards. tapenade, confit de tomates, d’aubergines… Vous pourrez les tartiner sur des tortillas ou simplement les verser dans un joli bol et les mettre à disposition avec les crackers. Chacun se fera alors ses tartines!

Si vous avez un peu plus de temps, réalisez une de ces tartinades avec des ingrédients du placard. On mixe, on met dans un bol, c’est bon et en plus c’est maison! Pour une purée de pois chiches (un houmous improvisé), mixez une boite de pois chiches en boîte +2 cuillers à soupe de jus de citron + 2 cuillers à soupe d’huile d’olive, 1 cuiller à café d’ail en poudre, une pincée de menthe, paprika en poudre et sésame. Pour une tapenade rapide, mixez des olives vertes ou noires en boîte dénoyautées avec 2 cuillers à soupe d’huile d’olive, une cuiller à café d’ail  en poudre, 1 cuiller à soupe de jus de citron.

Le fromage

 
Si vous avez du fromage frais ou crémeux qui traine, c’est le moment de le saupoudrer d’herbes et de le proposer sur une petite planche en bois. Si vous avez du fromage dur, coupez-le en cubes et saupoudre-le de graines de cumin ou de sel et poivre selon vos goûts. Si vous aimez, gardez aussi toujours un bocal de cornichon et d’olives au frais, vous pourrez en mettre 2 ou 3 en accompagnement pour faire joli. Ajoutez quelques fruits secs et du miel dans une mini coupelle pour une présentation ultra appétissante qui prend 2 minutes à tout casser.
 

Pour un apéritif chaud en 2 minutes

 
En mode système D, rapide à faire avec 3 fois rien, mes recettes favorites sont les rouleaux de pâte feuilletée : on déroule une pate toute faite, on tartine de sauce (tomate, crème fraîche, pesto…) , on saupoudre de fromage râpé, noix, morceaux de charcuterie, dés de légumes suivant les envies. On roule, on tranche en tronçons, on enfourne et c’est parti! La 2eme solution que j’adore sont les bruschettas. On étale sur du pain (frais ou un peu sec, ça passe aussi!) en rondelles de la sauce et es  restes du frigo (légumes cuits ou crus, fromage, herbes…) et on obtient de délicieuses bruschettas!
 
 
Et vous, c’est quoi vos astuces pour un apéro qui en jette réalisé en 5 mn chrono?
 
 
 
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mousses au chocolat et amaretto

Aujourd’hui, on va parler mousse au chocolat! La mousse au chocolat est un de mes desserts favoris, et peut-être une des premières recettes que j’ai appris à réaliser toute seule quand j’étais enfant. Elle figurait dans mon livre de recettes pour enfants, et il faut avouer qu’en plus, elle présente l’avantage de se faire sans cuisson, c’est top pour les plus jeunes! Sans compter que monter les blancs en neige, c’est assez rigolo !
 
 
 
De nos jours, je mange quand même moins souvent de la mousse au chocolat, simplement parce que j’essaie de maîtriser à peu près ma ligne… Si je m’écoutais, je pourrais en faire chaque semaine tellement c’est bon! Quand j’essaie d’en faire, je tente des variantes différentes à chaque fois pour voir ce que cela donne. Globalement, certaines recettes utilisent des blancs et des jaunes d’oeufs mais je ne trouve pas que le jaune apporte apporte grand-chose. Le sucre c’est pareil, je ne trouve pas que cela soit nécessaire, le sucre du chocolat me suffit en général.
 
 
Dans la recette que je vous propose aujourd’hui, on ajoute un peu de crème liquide, c’est ultra gourmand, pas indispensable non plus, mais cela donne du crémeux supplémentaire. La petite touche de nouveauté que j’ai voulu apporter se situe dans la pointe d’Amaretto. J’adore cet alcool à base d’amandes, il parfume agréablement les desserts, les tiramisu et les cafés gourmands également… Ici, cela reste subtil, mais cela vient donner une petite saveur supplémentaire au chocolat, une intensité très agréable !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4