Archives par mot-clé : Amande

Spécialité des Etats-Unis (Midwest) : Pudding aux kakis

C’est la saison des kakis! Je ne crois pas vous avoir déjà parlé de mon amour (relativement récent) pour le kaki. En fait, j’avais déjà remarqué ce fruit, mais je n’en avais jamais goûté et je ne m’en portais pas plus mal. N’étant à l’époque pas une folle de fruits en général, je n’avais pas une curiosité dingue sur la question. Et puis un jour, après un repas un peu lourd pris en commun avec d’autres personnes, j’entends quelqu’un qui s’exclame de joie car il a repéré des kakis dans le panier de fruits. Je lui demande alors si c’est si bon que ça pour qu’il soit si heureux? Il me répond que je dois absolument goûter immédiatement ce fruit! Il l’avait lui-même connu par sa femme iranienne et en était devenu fan. Dans sa belle-famille, tout le monde consommait de grandes quantités de kakis dès que c’était la saison. 
 
Il m’a donc appris comment manger ce fruit : en voyant sa forme, je ne savais même pas comment le couper, l’éplucher… Il m’a aussi montré comment reconnaître un kaki bien mûr, c’est à dire, très mou sous la peau.
 
J’ai donc goûté ce mystérieux fruit et… j’ai été transcendée! Ce fruit est tout simplement magique, et s’est placé immédiatement en tête de mes fruits favoris! Il a une texture incroyable, et un parfum si doux et sucré, que c’est un pur bonheur!
 
Après ce jour, j’ai cherché sans relâche des kakis dans mon supermarché mais je n’en trouvais jamais, jusqu’au jour où je suis tombée sur un méga lot, une boite d’une dizaine de kakis! Ça ne me faisait pas peur, et je me suis dit que j’allais au passage convertir mon homme et ma fille à ce fruit délicieux!
 
Une fois chez moi, j’ai constaté que les kakis étaient tout durs. Je me suis donc décidée à les laisser mûrir, mais après plusieurs jours, j’ai réalisé qu’ils ne ramollissaient pas du tout! J’ai donc enquêté sur internet et découvert deux choses. 
 
 
La première, c’est qu’il existerait deux types de kaki, le kaki dur et le kaki persimmon (ce qui veut dire la même chose hein! Persimmon est le mot anglais pour « kaki »), qui se mange mou… Le kaki dur n’est pas voué à ramollir, mais plutôt à être croqué comme une pomme. C’est ce que j’ai donc fait, et en effet, ce kaki était tout à fait mûr et sucré, bien que pas mou.
 
Deuxième chose, même si on a un kaki qui n’est pas destiné à devenir mou, on peut forcer les choses… En le congelant! Oui oui! vous mettez votre kaki dur au congélateur une nuit, vous le laissez dégeler à température ambiante, et hop, vous obtenez un kaki mou tout à fait délicieux!
 
Bref, voilà, je vous ai dit tout ce que je savais sur ce fruit, et bien sûr, après avoir découvert à quel point il était bon, je voulais absolument le cuisiner!
 
Ce pudding au four légèrement épicé est un dessert traditionnel d’automne et d’hiver dans le Midwest et le sud des Etats-Unis. 
 
Cette recette se fait avec des kakis mous et bien mûrs. Vous pouvez aussi utiliser la technique du congélateur, le but étant d’avoir des kakis avec une texture pâteuse dans cette recette.
 
 
Ce pudding est  très humide, comme doit l’être un bon pudding. Cela est dû au fait que l’on met le kaki dans la pâte à gâteau, un peu comme on le fait dans le carrot cake. Le dessert obtenu est sucré et pâteux, la pâte gonfle au four et une fois refroidie un peu, elle retombe et la texture ressemble à celle de la tarte à la citrouille.
 
Ce pudding de kaki va devenir un classique de ma cuisine, car je l’ai littéralement adoré! Mais je suis aussi impatiente de voir quels autres délices parfumés au kaki je pourrais essayer! 
 
P.S. : Si vous aimez le pudding, dans un registre totalement différent, découvrez mon banana pudding!
 
 
 
Spécialité des Etats-Unis (Midwest) : Pudding aux kakis

Spécialité des Etats-Unis (Midwest) : Pudding aux kakis

Ingrédients

  • 600 g de kaki (pesés entiers, soit 3)
  • 80 g de beurre fondu 
  • 2 gros œufs
  • 100 g  de sucre roux 
  • 150 g de farine 
  • 1 c. à c. de cannelle moulue
  • 50 g d'amandes effilées ( dont une pincée à réserver pour décorer)
  • 15 cl de lait ou lait végétal
  • 2 c. à c. de levure
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille
  • ½ c. à c. de sel

Instructions

  1. Préchauffez le four à 180°C et graissez un moule.
  2. Coupez vos kakis en deux et prélevez la chair avec une cuiller.
  3. À l'aide d'un mixeur, mixez la pulpe de kaki. 
  4. Mélangez ensemble la farine, la poudre à pâte, le sel et la cannelle dans un grand bol. Réservez.
  5. Dans un bol moyen, mélangez ensemble la pulpe de fruit, le beurre, les œufs, les sucres et la vanille. Ajoutez le lait. Ajoutez lentement ce mélange aux ingrédients secs et mélangez jusqu'à ce que tout soit bien homogène. 
  6. Incorporez délicatement les amandes.
  7. Répartissez ce mélange dans un plat allant au four, saupoudrez les amandes restantes et faites cuire au four pendant 35 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré dans le centre en ressorte sans morceaux, mais mouillé, car le gâteau doit encore être très humide.

Légume de saison : le poireau

Photo Rosmarie Voegtli @Flickr

Avec le mauvais temps on retrouve les légumes d’automne, et parmi eux, le poireau. Les poireaux sont les cousins de l’oignon, mais ils ont une saveur plus douce et plus délicate et sont délicieux, quelle que soit leur mode de cuisson. 


Photo liz west @Flickr

Comment choisir des poireaux?

Choisissez des poireaux fermes avec un maximum de blanc et de vert clair, si possible. Évitez ceux dont les extrémités sont jaunies. Choisissez des poireaux dont le diamètre ne dépasse pas 3/4 cm si possible. Les poireaux plus gros peuvent être plus fibreux, avec des couches extérieures qui ne sont pas aussi fermes et fraîches que le reste, et qui devront donc être enlevées. 

Photo Richard North @Flickr

Quand les poireaux sont-ils de saison?

Les poireaux sont de saison de septembre à mars. 

Comment conserver des poireaux?

Conservez vos poireaux non lavés dans un sac en plastique non fermé au réfrigérateur.

Photo Chris Penny @Flickr

Comment préparer des poireaux?

Les poireaux poussent dans le sol et peuvent ainsi emprisonner un peu de terre entre les couches. Pour nettoyer les poireaux, coupez les racines, puis la tête vert foncé. Coupez-le ensuite dans la longueur afin de pouvoir nettoyer entre les feuilles sous un filet d’eau. On a  tendance à utiliser uniquement les parties les plus tendres, vert clair et blanc, pour cuisiner et manger. Cependant, jeter la partie verte serait une erreur. Elle peut être utilisée comme le reste du poireau à condition de la cuire un peu plus longuement, ou être réutilisée dans les soupes et bouillons qu’elle parfume à la perfection! Vous pouvez aussi les ajouter à l’eau de cuisson lorsque vous mijotez des légumes ou ragoûts. Les poireaux peuvent être sautés, rôtis ou cuits à l’eau suivant l’utilisation que l’on souhaite en faire. 

Mes recettes favorites aux poireaux

Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Gratin de poireaux et maroilles

Tarte poireaux reblochon

Cake aux poireaux et lardons

cake-poireau-lardons-2

Galettes lentilles poireaux

Pain perdu aux champignons de Paris, poireaux et jambon

pain-perdu-poireau-mimolette-3

Carrosotto aux poireaux et bacon

carosotto

Cupcakes cerveaux

Ayant grandi entourée de séries télé et films américains en tous genres, j’ai développé une fascination par la fête d’Halloween, que je m’acharne à fêter chaque année avec une distribution de bonbons, une playlist dédiée, et un repas à thème.
 
Ma fille n’est pas encore très réceptive à cela mais au fur et à mesure qu’elle grandit, que pense que cela va commencer à l’amuser très bientôt! Aujourd’hui, je vous propose une recette dont je suis ultra fière pour son rendu : les cupcakes cerveaux ! Il faut dire que je suis loin d’être une pro de la décoration de gâteaux, aussi je doutais de ma capacité à réaliser quelque chose d’aussi « travaillé ». Mais à force de voir ces gâteaux un peu partout sur Pinterest et sur internet, j’ai eu envie de tenter ma chance moi aussi!
 
 
Résultat des courses, ces cupcakes étaient aussi beaux (ou monstrueux, si vous préférez) qu’ils étaient bons! Ils ont eu leur petit succès! Si vous vous sentez l’âme créative,  n’hésitez pas à vous lancer, car ils sont loin d’être aussi durs à réaliser qu’on le penserait!
 
Pour cette recette, j’ai utilisé du sirop de cerise pour imiter le sang. Un autre sirop bien rouge peut convenir, ou encore, du faux sang alimentaire si vous en trouvez. Mettez le sirop à la dernière minute car petit à petit, il s’imbibe dans le gâteau et disparaît, ce qui diminue l’effet visuel.
 
 
Pour effectuer cette chouette décoration, il m’a d’abord fallu préparer des muffins. Pour cela, je suis basée sur une recette repérée chez Samar de Mes inspirations culinaires. Ils m’avaient semblé bien bons et bien rebondis, et je n’ai pas été déçue. Si vous voulez les faire sans décoration, sa recette est ici. Je pense que Samar aura du mal à reconnaître ses muffins en les voyant ainsi décorés, et j’espère que cette adaptation de ma part lui plaira!
 
Si vous le pouvez, mettez comme moi vos muffins dans des petites caissettes en papier, ainsi la partie non décorée ne se voit pas. J’ai pris des caissettes noires pour être dans le thème d’Halloween.
 
 
 
 
Cupcakes cerveaux

Cupcakes cerveaux

Ingrédients

  • 300 g de pâte d'amandes blanche
  • 80 g de pâtes d'amande rouge
  • 12 c. à c. de sirop de cerise
  • 220 g de farine
  • 75 g de beurre fondu
  • 110 g de sucre
  • 15 cl de lait
  • ½ c. à  c. de zestes de citron
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 œufs
  • 60 g de confiture

Instructions

  1. Mélangez dans un saladier la farine, la levure et le sucre.
  2. Dans un autre saladier, mélangez les oeufs, le beurre et le lait.
  3. Incorporez le mélange farine-sucre-levure à la préparation précédente et mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène.
  4. Préchauffez le four à 180° C et disposez une cuiller à soupe de pâte dans le fond des chaque moule à muffins.
  5. Ajoutez un peu de confiture au centre et  recouvrez de pâte.
  6. Enfournez pour une vingtaine de minute .
  7. Laissez refroidir totalement sur une grille avant de décorer.
  8. Mélangez la pâte d'amandes blanche avec la rose. Formez des longs tubes façon gros spaghettis avec la pâte d'amandes, et entortillez-les sur le cupcake comme des serpents. Posez ces "serpents" les uns à côté des autres de façon symétrique jusqu'à avoir recouvert toute la surface.
  9. Versez un peu de sirop rouge par dessus à la dernière minute.
 
 

Comment tout faire maison (ou presque)?

Comme vous le avez sans doute, j’essaye de diminuer au maximum mes déchets. Pour cela, il y a plusieurs façons de procéder, mais l’une d’entre elles est simplement de faire plus de choses soi-même. On se retrouve donc à acheter des ingrédients de base, que l’on trouve plus facilement en vente sans emballage, mais on en profite également pour manger plus sainement, et surtout, des produits dont on connait la composition.
 
Si vous aussi, que ce soit pour l’environnement, le goût ou votre santé, vous voulez réaliser plus de fait-maison, je vous propose ici un récapitulatif des recettes que je propose sur ce blog. Je l’enrichirai au fur et à mesure  de mes tentatives réussies!
 
 

Sauces

Pains

Produits laitiers

Pâtes à tarte

Jus de fruits

Sodas

Sirops

Biscuits apéritifs

Tartinades apéro

Huile et vinaigre

Épices

Pour la pâtisserie

Pâtes à tartiner

Biscuits et chocolats

Boissons chaudes

Fruit de saison : la poire

Photo Roman Cherednychenko @Flickr

Il existe de nombreux types de poires, chacune avec ses propres saveurs et utilisations. Si certaines sont parfaites à déguster en dessert, d’autres se révèlent lorsqu’elles sont associées à un fromage ou cuites dans une tarte. Découvrez comment les choisir et comment bien les cuisiner!


Photo niklaus morin @Flickr

Comment choisir des poires?

Tout d’abord, évitez celles qui ont la peau abîmée ou pleine d’ecchymoses. Choisissez ensuite vos poires en fonction de la date où vous comptez les consommer. En magasin, touchez la zone juste à côté de la tige. Si elle est légèrement molle, la poire est parfaite. SI c’est dur, cela signifie qu’elle n’est pas mûre, et si c’est trop mou, cela signifie que le fruit est trop mûr. Dans tous les cas, ne les prenez pas trop mûrs, car la chair sera pâteuse et farineuse. Prenez-les à la texture juste comme il faut si vous comptez les manger le jour même. Si vous voulez manger vos poires dans quelques jours, choisissez-les avec le dessus plus dur.

Photo Lee Coursey @Flickr

Quand les poires sont-elles de saison?

Bien qu’elles soient disponibles toute l’année dans les supermarchés,  comme les pommes (et à peu près tous les fruits en fait!), les poires ont une saison. Elles sont en pleine saison de septembre à janvier, et sont meilleures récoltées jeunes et encore dures, contrairement à la majorité des fruits.

Comment conserver des poires?

Conservez vos poires à température ambiante et, selon la variété, elles mûriront en quelques jours. Si vous voulez accélérer les choses, placez vos poires dans un sac en papier avec une banane ou une pomme mûre – ces fruits dégagent de l’éthylène, que les poires absorberont, accélérant le processus de maturation. Ces dernières sont sensibles au dioxyde de carbone, alors ne les stockez pas dans un sac en plastique.

Photo S B @Flickr

Comment préparer des poires?

La façon la plus simple de cuire une poire est de la pocher dans une casserole remplie d’un sirop de sucre, réalisé avec la même quantité d’eau que de sucre. Vous pouvez pocher votre poire pelée entière, ou bien coupée en deux, en creusant le cœur avec une cuiller. Accompagnée d’une boule de glace et d’un filet de coulis de chocolat ou de caramel, cela sera tout simplement divin.

Les poires sont également une pièce maîtresse parfaite dans un simple gâteau ou une tarte aux fruits, comme la tarte classique tarte à la frangipane et aux poires. 

Les poires peuvent également faire partie d’un plat salé, elles se marient notamment particulièrement bien avec les fromages bleus comme le roquefort. Essayez- donc une pomme de terre garnie bleu-poires, ou tentez de mettre quelque lamelles dans une galette bretonne.


Photo Markus Reinhardt @Flickr

Mes recettes favorites aux poires

 

Tarte ultra-simple au chocolat et poire

tarte-choco-poire

Tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle

Tarte poire, chocolat vanille

Tarte façon crumble pomme poire

tarte-pomme-poire-crumble-2

Tarte aux poires et pépites de chocolat

Poires au sirop en panna cotta à la vanille

Namandier

namandier-poires

Gratin de pommes de terre au roquefort et poires

Eau micellaire

Comme vous le savez, j’adore le « home made », mais cela ne se limite pas au domaine de l’alimentaire. J’aime aussi beaucoup préparer mes produits de beauté maison, ce qui ressemble un peu à de la cuisine dans la façon de faire : on pèse, on mélange, on cuit parfois…
 
 
Je propose de vous partager une fois de temps en temps une petite « recette beauté » lorsque j’en trouve une qui m’a particulièrement plu, comme c’est le cas pour cette eau micellaire que j’utilise pour débarbouiller ma fille au quotidien. Il s’agit d’une recette ultra simple. En clair, on remplit un flacon, on secoue et c’est parti!
 
Autre avantage, on peut utiliser les eaux florales ou hydrolats que l’on veut, en fonction des propriétés souhaitées, de l’odeur qu’on aime ou en fonction de ce qu’on a dans les placards à écouler! Voici mes hydrolats préférés et leurs effets, mais il en existe plein d’autres :
 
Bleuet : décongestionnant, parfait pour les yeux fatigués
Calendula : Apaisant
Carotte : bonne mine, revitalise les peaux fatiguées
Citron : astringent, purifiant, anti imperfections
Camomille romaine : apaise  l’épiderme
Fleur d’oranger : tonique, particulièrement adapté aux peaux sèches
Lavande : peaux fragiles comme celle des enfants
 
Pour le flacon, j’ai réutilisé celui de mon ancienne eau nettoyante achetée dans le commerce dont j’ai décollé l’étiquette, et c’est parfait. Je vous recommande de prendre comme moi un flacon pompe.
Au niveau de l’utilisation, c’est tout simple. Vous faites une pression de liquide ou deux sur un coton ou mieux, une lingette lavable, et vous nettoyez : visage, mains, fesses… Cette eau micellaire sera parfaite pour votre bout de chou mais aussi pour le reste de la famille.
 
 
La base lavante neutre peut-être remplacée par n’importe quel gel douche très neutre, sans colorants ni parfum et adapté à la peau de votre enfant.
 
Pour l’huile végétale, j’utilise de l’huile d’amande douce, mais une huile de votre cuisine fonctionnera aussi comme l’huile d’olive.
 
L’extrait de pépin de pamplemousse augmente la durée de conservation de votre recette, si vous n’en avez pas, prévoyez une quantité plus petite pour le consommer plus vite, et gardez votre eau micellaire au frais.
 
 
 
Eau micellaire

Eau micellaire

Ingrédients

  • Un flacon de 50 cl
  • 10 cl d'hydrolat (eau de fleur d’oranger pour moi)
  • 5 cl de base lavante neutre
  • 1 c. à c. d'huile végétale (amande douce pour moi)
  • 15 g d'extrait de pépin pamplemousse
  • 35 cl d'eau environ

Instructions

  1. Directement dans votre flacon, mettez tous les ingrédients, et terminant par l'eau, que vous verserez jusqu’à arriver au bord.
  2. Fermez et secouez, c'est prêt!
 
 
 
 
 

Gâteau chocolat poires

Septembre marque le retour des poires, et ce n’est pas pour me déplaire. J’avais repéré il y a quelques mois un gâteau plus que tentant sur un blog que j’aime beaucoup, Marlyzen, et je n’attendais que cette rentrée des classes pour le tester à mon tour et vous en parler.
 
 
Comme je n’utilise plus d’œuf dans mes pâtisseries, j’ai simplement adapté la recette de Marlyse afin d’obtenir une pâte assez similaire à la sienne, mais qui n’en contient pas. J’ai pour cela mes petites habitudes et cet appareil très simple à réaliser est vraiment bluffant. J’ai ensuite mis des poires et le même glaçage que Marlyse, et le résultat fut à la hauteur de mes espérances!
 
 
Au niveau du goût, je vous dirai simplement que j’ai servi ce gâteau à des enfants qui m’ont dit ne pas aimer les gâteaux au chocolat, et qui n’ont eu aucune gêne à retourner leur veste 5 minutes plus tard en me redemandant une part… C’est signe qu’il est bon, non?
 
  

 

Gâteau chocolat poires

Gâteau chocolat poires

Ingrédients

  • 200 g de farine
  • 3 c. à s. de cacao non sucré
  • 230 g de sucre
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de vinaigre blanc
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 5 c. à s. d’huile
  • 25 cl d’eau
  • 4 poires mûres
    Glaçage :
  • 100 g de chocolat noir
  • 5 cl de crème liquide
  • 30 g de sucre glace

Instructions

  1. Épluchez vos poires, enlevez les trognons et coupez-les en dés.
  2. Préchauffez le four à 180°C.
  3. Mélangez la farine, le cacao, le sucre, le bicarbonate et le sel directement dans un plat à gâteaux rectangulaire.
  4. Faites 3 puits dans le mélange. Dans un puits versez l’extrait de vanille, dans le second le vinaigre, dans le troisième mettez l’huile. Versez enfin l’eau par dessus tout ça et mélangez bien.
  5. Ajoutez les dés de poires et mélangez délicatement.
  6. Enfournez pour 35 minutes.
  7. Laissez le gâteau refroidir et préparez le glaçage : faites fondre le chocolat dans une petite casserole à feu doux.
  8. Versez la crème liquide et tamisez le sucre glace puis fouettez.
  9. Versez le glaçage sur le gâteau.

Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Si le crumble est un de mes desserts d’été favoris, comme cette version aux prunes par exemple, c’est aussi mon dessert favori de la rentrée. Quelle joie de retrouver les pommes et les poires et de se régaler d’un bon dessert comme celui-ci!
 
 
Cette année, c’est une version aux poires boostée d’une pointe de gingembre que je vous propose. J’y ai aussi ajouté de la rhubarbe. Dans le nord, nous en avons facilement jusqu’à la fin de l’été donc on en trouve encore, bien qu’on l’associe plus souvent au printemps. L’acidité de la rhubarbe mariée avec la douceur de la poire, cela fonctionne super bien!
 
N’ayez pas peur, si le gingembre réchauffe un peu, il n’arrache pas la langue non plus, cela reste subtil et agréable. Si vous êtes du genre à mal supporter les saveurs piquantes, vous pouvez diminuer la quantité ou le supprimer, mais cela perdrait un peu de son pep’s.
 
 
Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Crumble rhubarbe, poires et gingembre

Ingrédients

    Pour les fruits
  • 3 poires
  • 7.5 cl d'eau
  • 800 g de rhubarbe coupée en morceaux
  • 100 g de sucre roux
  • 1 c. à c. de gingembre en poudre
    Pour le crumble
  • 100 g de farine
  • 60 g de beurre
  • 60 g de sucre
  • 2 c. à s. d'amandes effilées

Instructions

  1. Épluchez, évidez et tranchez les poires.
  2. Faites-les cuire 10 minutes dans une casserole avec l'eau.
  3. Retirez du feu, égouttez, ajoutez la rhubarbe, le sucre roux et gingembre et mettez dans un plat.
  4. Dans un saladier, mélangez le sucre, la farine et le beurre  du bout des doigts. Saupoudrez ce mélange au dessus des fruits puis parsemez d'amandes.
  5. Préchauffez le four à 180°C, puis enfournez pour 20 minutes au four jusqu'à ce que le crumble soit doré.
 

Spécialité belge : nids d’oiseau

J’ai la chance de vivre près de la Belgique, et de m’y rendre régulièrement pour un petit week-end, une balade en ville, une journée à la plage, un avion à prendre, un concert… C’est un pays dont je ne me lasse pas, tant pour sa belle architecture flamande, que pour la sympathie de ses habitants ou encore sa gastronomie… Oui, vous avez bien lu, les mauvaises langues diront sans doute que je fais référence aux frites, mais la gastronomie belge est bien plus riche qu’on ne l’imagine au premier abord!
 
 
Parmi mes favoris de la cuisine belge, il y a le stoemp, que j’aime refaire chaque hiver. Lors d’un week-end à Namur, j’avais aussi eu l’occasion de goûter les nids d’oiseau, des espèces de scottish egg version belge. J’ai beaucoup aimé ces grosses boulettes et j’ai donc essayé de les refaire à la maison dès que j’en ai eu l’opportunité.
 
 
Les nids d’oiseau ne sont pas compliqués à réaliser, l’étape la plus délicate est juste d’enfermer les œufs durs dans les boulettes… Pour cela, prenez l’équivalent d’une boulette de viande et aplatissez-la en dans la paume de votre main. Ensuite placez l’œuf dur au milieu et refermez en rabattant la viande tout autour. Insistez bien pour que le haché soit bien fermé et sans fissures, sinon il pourrait se craqueler une fois dans le bain de friture.
 
Servez ces boulets avec des frites, un peu de salade et du ketchup maison.
 
 

 

Nids d'oiseau

Portions : Pour 2 boulettes

Nids d'oiseau

Ingrédients

  • 2 œufs durs
  • 150 g de viande hachée
  • 1 œuf
  • 1/2 gros oignon
  • 1 gousse d' ail
  • 1 c. à s. de persil haché
  • 3 c. à s. de chapelure + 1/2 tasse
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Commencez par faire cuire les œufs durs si ce n'est pas encore fait.
  2. Faites-les refroidir dans l'eau froide pour mieux savoir les écaler, puis séchez-les avec du papier absorbant.
  3. Hachez très finement les oignons et l'ail, mélangez-les à la viande hachée avec les épices et l’œuf, insistez bien sur le sel et le poivre.
  4. Ajoutez ensuite 3 c. à s. de chapelure pour obtenir une pâte homogène. Elle ne doit pas être trop sèche, il faut qu'elle colle encore aux doigts pour qu'elle puisse bien adhérer aux œufs durs.
  5. Enfermez les œufs durs dans les boulettes. Pour cela, aplatissez en ovale dans la paume de votre main une boule de viande, ensuite placez l’œuf dur au milieu et refermez en rabattant la viande. Faites attention à ne pas laisser de zones non couvertes. Malaxez bien dans les mains pour que la viande hachée soit bien fermée.
  6. Mettez la demi tasse de chapelure dans une assiette creuse. Roulez dans le blanc d’œuf battu puis dans de la chapelure, recommencez une seconde fois.
  7. Mettez au réfrigérateur minimum 2 heures.
  8. Faites chauffer l'huile de la friteuse à 170°C et déposez-y les boulets.
  9. Laissez bien dorer en retournant régulièrement, pendant +- 8 minutes, jusqu’à ce qu'ils soient bien bruns.
  10. Coupez en 2 au moment de servir.
 
Source d’inspiration :

http://www.domicuisine.be/article-29964456.html

Tarte aux poires et pépites de chocolat

Je pense que je ne trouverai pas beaucoup de personnes pour me contredire si je dis que le mariage poires-chocolat fonctionne toujours à merveille. Chez moi c’est bien simple, si j’associe ces deux mot dans une phrase, je vois le regard de mon hommes s’allumer et son estomac se réveille immédiatement!
 
 
Il faut dire que ça ne rate jamais! Aujourd’hui, c’est une tarte que j’ai réalisée pour l’anniversaire de mon homme que je vous propose. Bah oui, puisqu’il adore ça, l’idée était toute trouvée pour ce jour où il était « la star »!
 
 
Dans cette recette, j’ai utilisé du sirop d’orgeat pour renforcer la saveur d’amandes. J’aime beaucoup cette boisson qui permet de parfumer des cocktails, le café… On le trouve assez facilement au rayon sirops dans les supermarchés.
 
 
 
New recipe

New recipe

Ingrédients

  • 1 pâte sablée
  • 4 poires conférence
  • 50 cl d'eau
  • 7.5 cl de sirop d'orgeat
  • 1 gousse de vanille
  • 20 cl crème soja
  • 50 g sucre
  • 100 g amandes poudre
  • 1 c. à s. rase de maïzena
  • 60 g de pépites de chocolat

Instructions

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Étalez la pâte sur un moule à tarte, couvrez-la de haricots de cuisson, et précuisez-la 15 minutes. Réservez.
  3. Épluchez puis coupez les poires en deux.
  4. Mettez-les à cuire dans une casserole avec l'eau, l'orgeat, la gousse de vanille fendue en deux, comptez 15 minutes à compter de l'ébullition.Coupez le feu et laissez tiédir.
  5. Dans un bol, mélangez la crème de soja, le sucre, les amandes en poudre et la maïzena.
  6. Égouttez les poires sans jeter le sirop de cuisson, déposez-les sur votre pâte à tarte, versez ensuite le mélange aux autour, puis saupoudrez par dessus les pépites de chocolat.
  7. Enfournez pour 35 minutes environ. Laissez refroidir.
  8. pendant ce temps, remettez à chauffer le jus de cuisson des poires pendant 30 minutes pour l'épaissir.
  9. Étalez ce mélange sur les poires à l'aide d'un pinceau.
  10. Mettez au frais jusqu’au service.