Archives par mot-clé : Amande

Crème de chèvre, noix et figues

Pâques est souvent pour moi l’occasion de renouer avec les ingrédients frais et printaniers comme les fraises, les asperges, mais aussi les fromages frais : feta, mozzarella, chèvre frais… Quel plaisir de les retrouver après ces longs mois d’hiver!
 
 
Aujourd’hui, c’est une petite tartarinade au chèvre frais que je vous propose donc pour célébrer le Printemps. Accompagnée d’un peu de pain, de bâtonnets de carottes et de tomates cerise, elle fera un dip apéro très sympa et pas trop lourd pour votre repas de Pâques si vous êtes en recherche d’idées.
 
 
La purée ou pâte de noix se trouve en boutique bio très facilement et c’est un pur régal. On la trouve au même rayon que le tahin, la purée d’amandes… On en trouve aussi à bas prix chez Action, je pense que c’est un mélange de plusieurs noix et il est très bon. Si vous n’en avez pas et ne voulez pas en acheter, il vous suffit de mixer longuement le même poids de noix, jusqu’à ce qu’elles forment une purée la plus lisse possible. Faites juste des pauses avec votre mixeur, car cela peut prendre un peu de temps et la vitesse de mixage risque de chauffer les noix, ce qui abîmerait une partie de leurs bienfaits.
 

P.S. : Si vous êtes amateurs de chèvre, découvrez aussi ce chèvre frais à la rose, noisettes et poivre!

 
Crème de chèvre, noix et figues

Crème de chèvre, noix et figues

Ingrédients

  • 200 g de chèvre frais
  • 60 g de pâte de noix (ou de noix mixées finement)
  • 40 g de figues

Préparation

  1. Hachez finement les figues.
  2. Mélangez le fromage frais avec les figues et la pâte de noix dans un petit bol.
  3. Salez et poivrez.
  4. Servez avec des toasts ou des crackers.

Thé latte rooibos coco amandes

Voici le dernier ajout à ma routine du soir, un thé au lait au rooibos! Cette boisson pourrait être un parfait petit-déjeuner, sauf que j’avoue ne pas petit-déjeuner! Par contre j’adore les routines du soir : un plaid, un thé bien chaud, un petit carré de chocolat, j’aime me faire plaisir avant d’aller dormir!
 
Avez-vous des petits rituels du soir? Moi j’aime beaucoup profiter de ce moment pour me chouchouter. Je trouve que le coucher est vraiment un super moment, et quand on se détend avant de dormir, on optimise ses chances de passer une bonne nuit, et donc de se lever de bonne humeur le lendemain!
 
Donc, le soir, j’adore boire du thé est celui-ci, un rooibos amande coco, est vraiment une super découverte. J’avais en tête les latte super gourmands que l’on peut servir dans certains cafés, et je me suis dit qu’il devait être possible d’en faire une version au rooibos. J’ai préparé ce thé latte avec du lait de coco et du lait d’amande, pour rappeler les saveurs du rooibos. 


A propos de ce rooibos, je l’ai obtenu grâce à l’Étal aux épices. Ce thé a un subtil goût de noix de coco et d’amande grillés vraiment délicieux, j’en suis fan! Si vous voulez vous en procurer ou découvrir les autres thés proposés par l’Étal aux épices, c’est par ici!
 
Les rooïbos lattes sont très populaires dans les cafés en Afrique du Sud, ce qui est logique étant donné que la plante rooibos est originaire de ce continent. Les Sud-Africains utilisent le thé rooibos depuis des siècles. Aussi appelé thé rouge, le rooibos a une saveur à la fois fruitée et de noisette que vous risquez vite d’adorer. Petit bonus, le rooïbos est naturellement sans caféine, ce qui en fait un allié du soir ou de l’après-midi parfait. Aucun risque qu’il vous empêche de dormir!
 




J’avais déjà goûté du thé rooibos depuis de nombreuses années, mais je n’ai pensé à le préparer en latte que maintenant, et je ne suis pas déçue de mon test! C’est ma boisson chaude préférée à apprécier dans la soirée, bien que j’aie aussi tendance à en boire au réveil, mais sans lait.



Faire un rooibos latte est extrêmement simple. La première étape consiste à mixer tous les éléments (sauf le thé) ensemble. Ensuite, on fait chauffer le liquide dans une casserole avec le thé, et quand ça bout, on coupe le feu et on laisse infuser quelques minutes. C’est prêt!
 
 
Le sucrant est à adapter suivant vos préférences personnelles. Je préfère un filet de sirop d’agave ou de sirop de riz, mais tout autre type de sucre peut fonctionner. La première fois, mettez-le progressivement et goûtez, pour être sûrs que la quantité vous convient et de ne pas en mettre trop.
 
Au final, cette recette de thé au lait est rapide et facile, super saine car 100% végétale. En version latte comme je vous le propose ici, le rooïbos prend un goût de biscuit, très nourrissant et réconfortant, un peu comme une bonne barre de céréales aux fruits rouges. Il y a un léger côté croustillant grâce à la purée d’amandes ( du moins, la mienne, qui garde de petits bouts d’amande crunchy), c’est trop bon! Ce thé est rapide à faire, avec un mixeur vous n’en avez que pour quelques instants, et il mérite vraiment le détour.



J’espère que ma recette va vous réchauffer le cœur et vous permettre de passer une bonne soirée, une bonne journée, un bon après-midi… C’est vous qui voyez à quel moment vous buvez ce thé latte!
 
   
P.S. : Si vous aimez le thé, essayez aussi ce thé blanc coco goji maison!
 
Thé latte rooibos coco amandes

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 personne

Thé latte rooibos coco amandes

Ingrédients

  • 10 cl de lait d'amande
  • 5 cl de lait de coco
  • 10 cl d'eau
  • 5 g de thé rooibos coco amandes
  • 2 c. à s. de sirop de fleur de coco
  • 1 gousse de vanille
  • 1 c. à s. de purée d'amandes

Préparation

  1. Mixez le lait, l'eau , les graines de vanille et la purée d'amandes.
  2. Versez dans une casserole, déposez- y le thé lacé dans une boule à thé, la gousse de vanille, et amenez à  ébullition.
  3. Quand le lait commence à bouillir, arrêtez le feu, couvrez et laissez infuser  3 minutes. Sucrez à votre goût et buvez.
 

Carrot cake sans oeufs

Pour Pâques, nous avons l’habitude depuis plusieurs années de servir du carrot cake en dessert dans ma famille. Un petit hommage au lapin de Pâques en quelques sortes! Si nous avons une recette classique et dont il est impossible de se lasser, j’aime quand même tenter d’autres variantes à l’occasion. On n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise, n’est-ce pas? Cette version a l’avantage d’être sans œuf, elle peut donc se réaliser même quand le frigo est un peu vide et permet d’équilibrer l’ensemble si votre repas contient déjà des œufs. C’est souvent mon cas à Pâques, car j’aime servir des deviled eggs en entrée ou œufs mimosa.
 
 
Bien qu’un peu friable, cette version du carrot cake sans œufs est très bonne et franchement plutôt saine! 
 
Ceux qui possèdent un extracteur de jus pourront faire un peu de recyclage dans cette recette : les déchets de carotte de l’extracteur de jus peuvent se substituer à une partie des carottes râpées, et de l’okara d’amandes peut remplacer une partie des amandes en poudre. Ni vu ni connu!
 
 
Le yaourt de soja peut être remplacé par une autre sorte de yaourt nature, végétal ou non. 
 
Pour rendre ce gâteau plus festif, ajoutez-y un glaçage simple au citron réalisé en mélangeant du sucre glace avec un peu de jus de citron, et plantez-y des petits œufs de Pâques en sucre colorés. Super facile et super joli!
 
 
 
Carrot cake sans oeufs

Carrot cake sans oeufs

Ingrédients

  • 1 yaourt de soja
  • 180 g de sucre en poudre
  • Le jus d'1 citron et son zeste
  • 300 g de carottes
  • 200 g de poudre d'amandes
  • 60 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à s. de levure
  • 1 c. à s. de fécule

Préparation

  1. Râpez les carottes.
  2. Battez le yaourt avec le sucre jusqu'à blanchiment du mélange.
  3. Ajoutez progressivement le jus de citron et le zeste, les carottes râpées, la poudre d'amandes, la farine, la fécule, la pincée de sel et la levure.
  4. Préchauffez le four à 180°C.
  5. Versez dans un moule graissé et mettez 45 minutes dans le four.

Comment remplacer les produits laitiers dans une recette?

Photo U.S. Department of Agriculture @Flickr

Vous est-il déjà arrivé de devoir adapter une recette pour enlever un produit laitier de la liste des ingrédients? Que ce soit parce que votre frigo est vide, parce qu’un membre de votre famille est intolérant au lactose ou encore parce que vous recevez un végétalien à dîner, il est parfois nécessaire de se creuser la tête pour substituer un ingrédient par un autre. Je me suis dit qu’il serait sympa de synthétiser tout cela dans un petit récapitulatif synthétique pour vous simplifier la vie!

 

Photo Denna Jones @Flickr

Le lait

Alors déjà, commençons par LE produit de base : le lait. Jusque là c’est plutôt simple, car les laits ou boisons végétales, type lait de soja, boisson à l’amande, au riz, etc. sont très nombreux et fonctionnent tous très bien dans les recettes à base de lait! Il suffit de les remplacer par la même quantité, et c’est parti! Petit bonus, il y a ainsi une variété de goûts à découvrir et dont certains vous réservent de très bonnes surprises! Mes chouchous sont le lait d’amande et le lait d’avoine.

Le lait en poudre

Là ça se complique! Il existe du lait végétal en poudre, notamment à base d’amandes, dont le principal défaut est le prix très élevé, une boîte étant en général vendue entre 15 et 20€… Elles sont certes grosses, un peu comme les boites de lait infantile, mais personnellement cela dépasse mon seuil psychologique! J’ai donc essayé de trouver d’autres solutions… En fait, tout dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Si vous comptez le saupoudrer sur votre café quand vous êtes à court de lait, ces boîtes de lait végétal en poudre sont encore la meilleure option et vu la quantité, vous en aurez pour un moment. Si c’est pour une recette cuisinée, là il y a d’autres solutions. D’abord, vous pouvez utiliser du lait végétal normal (liquide donc), et diminuer d’autant la quantité de liquide des autres ingrédients de la recette. Vous pouvez aussi utiliser de la farine de châtaigne. Délayez 1 cuiller à soupe dans 15 cl d’eau en ajoutant l’eau très progressivement pour éviter les grumeaux. Vous obtiendrez en quelques secondes un lait délicieux au bon goût de châtaigne! Je trouve aussi du lait de coco en poudre en épicerie asiatique, il suffit de le délayer beaucoup pour obtenir une texture de lait, ou moins pour obtenir une texture crémeuse suivant votre besoin.

Le yaourt

Le yaourt est très facile à substituer, puisqu’on trouve des yaourts brassés de soja utilisables de la même façon. Seul défaut de ces yaourts, le petit goût de soja qui ne plaît pas à tout le monde! En pâtisserie ça passera inaperçu, mais à consommer tel quel, on aime ou pas… Si vous n’aimez pas, on trouve maintenant d’autres yaourts végétaux, au lait d’avoine, d’amande, de coco… Ces derniers sont délicieux! A noter qu’on trouve désormais assez facilement du yaourt à la grecque végétal, qui reproduit assez bien la texture crémeuse et épaisse de ce yaourt.

 


Photo David Stewart @Flickr

Le fromage blanc

On trouve beaucoup moins facilement du fromage blanc végétal que du yaourt. Avant de se pencher sur les meilleurs substituts au fromage blanc, voici déjà un rappel de la différence entre les deux. Par leur aspect visuel, ces deux produits se ressemblent mais ils ont des différences. Le yaourt est un aliment qui appartient à la famille des laits fermentés. Pour porter le nom de yaourt, le lait doit être ensemencé ou fermenté avec deux souches de bactéries lactiques. Quant au fromage blanc, c’est un fromage à pâte fraîche. On ajoute la présure au lait pour le faire cailler puis on filtre le petit lait. Vous trouverez peut-être du fromage blanc végétal, notamment dans les boutiques spécialisées.  Sinon, dans les gâteaux, vous pouvez utiliser du yaourt de soja même si l’ingrédient d’origine est du fromage blanc, la différence ne sera pas perceptible. Pour consommer tel quel ( fromage blanc au muesli pour le dessert, ou aux herbes pour l’apéro par exemple), il existe plusieurs techniques simples pour faire votre propre fromage blanc végétal. Vous pouvez par exemple mélanger un yaourt de soja avec 3 cuillers à soupe de tofu soyeux ou de purée d’amandes, tremper des noix de cajou minimum 4 heures dans de l’eau puis les mixer avec un peu d’eau jusqu’à obtenir la constance désirée, ou encore faire égoutter dans une gaze un yaourt de soja additionné d’une pincée de sel et de deux gouttes de jus de citron pendant une nuit.

Les petits suisses

En cuisine, les petits suisses peuvent être substitués par du fromage blanc ou du yaourt bien égoutté (voir les chapitres précédents) sans aucun problème. Là ou cela se complique, c’est si vous ou vos enfants aimez consommer les petits suisses tels quels, car à ma connaissance il n’en existe pas d’alternative végétale toute faite. Pour les petits suisses au fruits, vous pouvez acheter des yaourts aromatisés végétaux et les égoutter ou les additionner d’un peu de purée d’amandes ou de tofu soyeux, pour obtenir cette texture un peu plus épaisse et fondante que le yaourt de base. Pour les petits suisses nature, on retombe souvent sur des recettes qui se rapprochent du fromage blanc végétal. Il existe une ou deux recettes spécifiques je n’ai pas encore testées, je les ai trouvées ici et ici.

La crème liquide

C’est un produit très facile à remplacer puisqu’on trouve de la crème liquide de soja partout, mais aussi de plus en plus de la crème d’avoine, d’amandes,.. Pour ceux qui évitent le soja. L’utilisation est exactement la même. Pour ce qui est de la crème fleurette destinée à faire de la chantilly, il vous faudra acheter une crème liquide où l est précisé spécifiquement qu’elle est adaptée pour la chantilly, on en trouve dans les magasins spécialisés. Vous pourrez aussi faire de la chantilly à partir de crème de coco.

 


Photo jules @Flickr

La crème épaisse

On trouve moins facilement la crème épaisse que la liquide en supermarché, mais dans les magasins spécialisés, elle est accessible. Suivant votre utilisation, le yaourt végétal, la purée d’oléagineux ou le fromage blanc végétal peuvent convenir pour remplacer la crème épaisse, surtout lorsque c’est un ingrédient anecdotique (ex, quelques cuillers dans une sauce ou un gâteau). Si votre plat des connotations asiatiques, la crème de coco sera parfaite avec sa texture bien crémeuse mais bien sûr, le goût n’est pas neutre. Vous pouvez aussi préparer une crème épaisse vous-même, en bous basant par exemple sur cette recette. Elle sera adaptée notamment pour les cas où la crème joue un rôle prédominant dans la recette, comme dans les champignons à la crème ou les concombres à la crème. Une autre technique avec les moyens du bord est de faire épaissir du lait avec un peu de fécule de maïs dans une casserole ( comptez 1 cuiller à soupe de fécule pour 25 cl de lait environ). Enfin, si vous avez un peu de temps devant vous (quelques heures), faites bouillir du lait végétal avec de l’agar-agar (comptez un sachet de 2 g pour 50 cl) et attendez qu’il prenne.

Le babeurre

Pour substituer le babeurre en cuisine, je mets à reposer un verre de lait végétal de soja additionné de deux cuillers à soupe de crème liquide végétale et d’une cuiller à café de jus de citron, pendant 15 à 30 minutes.

 


Photo Pauline Mak @Flickr

Le beurre

On trouve dans tous les supermarchés de la margarine, mais attention, bien que l’ingrédient principal soit de la matière grasse végétale, elles ne sont pas toutes sans molécule de lait, vérifiez les ingrédients. Certaines sont moins saines qu’il n’y parait (matières grasses hydrogénées), et peu écologiques (huile de palme). En contrôlant tout cela, vous devrez trouver votre bonheur. Je réalise de mon côté plusieurs substituts de beurre végétal maison que j’adore comme celui-ci et d’autres sont à venir, mais il existe des dizaines de recettes accessibles sur Google facilement. En cuisine, l’huile de coco fait également un bon substitut. Enfin, le plus simple, dans beaucoup des cas (cuisson, pâtisserie…), on peut simplement substituer le beurre par de l’huile, en s’assurant que c’est une huile qui supporte la chaleur si nécessaire.

Le fromage

Cette liste n’aborde pas la question des fromages, parce qu’il y en a tellement que j’ai pensé leur dédier un article complet une prochaine fois!

Est-ce qu’il y a d’autres produits laitiers qui vous font parfois galérer et que j’ai oubliés dans cette liste? Avez-vous d’autres astuces de substitutions que je n’ai pas évoquées? Faites-le moi savoir et j’enrichirai cette page pour qu’elle soit la plus complète possible!

Soupe de carottes au curcuma et lait d’amande

Aujourd’hui, je vous propose une des dernières recettes de soupes avant le retour du printemps. Bien sûr, après il sera toujours possible de vous proposer des gaspachos et soupes froides, mais pour ce qui est des potages réconfortants, on fera une pause bien méritée!
 
 
Celui-ci me semblait adapté en cette période de transition, car il contient des épices du soleil comme le curcuma et la cannelle, mais aussi un peu de tomate, du lait d’amandes et bien sûr, des carottes, un des légumes « bonne mine » par excellence. On dit d’ailleurs que faire une cure de carottes est idéal pour préparer sa peau au soleil…
 
 
La soupe de carottes est une de mes favorites, et personne ne rechigne à la maison quand j’en fais une. J’aime tester des variantes et celle-ci est très réussie, parfumée, légère et un peu sucrée à la fois. C’est tout ce que j’aime dans une soupe de carottes!
 

P.S. : Si vous cherchez une autre soupe de saison, essayez cette soupe de fèves aux flocons d’avoine

 
Soupe de carottes au curcuma et lait d’amande

Soupe de carottes au curcuma et lait d’amande

Ingrédients

  • 750 g de carottes
  • 2 tomates
  • 1 oignon rouge
  • 2 cm de curcuma frais
  • 50 cl d'eau
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 3 c. à s. d'huile
  • 20 cl de lait d'amande
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 piment vert
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Épluchez les carottes et coupez-les en rondelles. Émincez l'oignon. Épluchez et râpez le curcuma.
  2. Coupez les tomates en 8.
  3. Faites revenir l'oignon dans l'huile pendant 5 minutes. Ajoutez les carottes et prolongez de 5 minutes, puis ajoutez le curcuma râpé, les morceaux de tomate, le cube de bouillon, l'eau, le sel, le poivre, le piment.
  4. Couvrez et faites cuire à feu doux 30 minutes environ, jusqu'à ce que les carottes soient cuites.
  5. Ajoutez le lait d'amandes, mixez, rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.
  6. Servez dans des bols et décorez avec une pincée de cannelle sur chaque bol.

Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande

L’hiver continue, et je ne me lasse pas des soupes : je crois n’en avoir jamais autant mangé que cette année, pourtant j’ai toujours été une grande consommatrice!
 
J’aime le côté pratique de cuire une grosse marmite en début de semaine, et de pouvoir me réchauffer un petit bol sans rien avoir à faire les soirs de flemme… Avec un petit bout de pain, cela me suffit amplement pour un repas du soir léger et qui réchauffe!
 
 
Les soupes aux courges sont parmi mes préférées, mais mon homme aime un peu moins que moi, c’est pourquoi j’ai voulu tester cette version qui contient plus de carottes que de potimarron. Le résultat était au rendez-vous, une soupe « compromis » qui a plu à tout le monde! Si comme moi vous avez des dubitatifs de la courge à la maison, cela passera sans doute mieux comme ça que cuisinée seule!
 
 
J’ai utilisé du lait d’amandes pour adoucir un peu le tout, c’était délicieux, bien sûr vous pouvez utiliser un autre lait végétal, cela fonctionnera très bien également!
 
 
 
P.S. : Si vous aimez la soupe de carottes, cette version au miel et galanga est aussi délicieuse!
 
Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande

Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande

Ingrédients

  • 500 g de carottes
  • 300 g de chair de potimarron
  • 2 petits oignons
  • 15 cl de lait d'amandes
  • 2 c. à s. de menthe hachée
  • 1 c. à s. de curcuma
  • 1 c. à s. d'huile olive
  • 1,5 litre d'eau

Préparation

  1. Brossez et coupez en dés les carottes et le potimarron. Épluchez les oignons et émincez-les finement.
  2. faites revenir les oignons 5 minutes dans une poêle avec l'huile puis ajoutez les carottes et le potimarron.
  3. Couvrez d'eau froide, salez et mettez à cuire, comptez 15 minutes après l'ébullition, départ eau froide.
  4. Lorsque les carottes sont tendres, ajoutez le lait d'amandes et mixez l’ensemble. Ajoutez la menthe hachée et le curcuma, mélangez et servez bien chaud.

Amandes au chocolat

Aujourd’hui, c’est la fête des grands-mères! A cette occasion, je vous propose la recette d’une petite douceur qui peut faire un très joli cadeau une fois présenté das un joli petit sac ou dans un bocal décoré d’un ruban : des amandes au chocolat!  C’est une recette que j’ai réalisé un jour pour l’offrir à ma mère et non à ma grand-mère, mais depuis que j’ai ma fille, ma maman est devenue une mamie elle aussi, et à ce titre elle a le droit qu’on lui souhaite la fête des grands-mères! 
 
 
  
 
Ces derniers temps, je m’y perds parfois entre « mamie » et « grand-mamie » dans les conversations… D’autant que ma grand-mère, qui aime se sentir jeune, encourage ma fille à l’appeler « mamie » tout court… Malheureusement, ma fille a bien fait la différence, et suite à un petit défaut de prononciation, a rebaptisé son arrière grand-mère « gros-mamie », au grand désespoir de l’intéressée!
 
Peu importe, car l’une comme l’autre adorent ce genre de petite gourmandise, je peux en faire une grosse quantité et partager entre les deux!
 
 
Ces amandes peuvent se décliner avec n’importe quel type de chocolat. J’aime le mélange de chocolat au lait et de chocolat noir, je trouve que ça a un goût extra. C’est donc cette version que je vous propose aujourd’hui.
 
C’est une recette ultra simple, pour ne pas dire inratable, et vraiment addictive. Si vous goûtez ces amandes avant de les emballer, vous risquez de ne jamais les offrir à personne, je vous aurai prévenus!
 
 
P.S. : Si vous cherchez une autre idée pour faire plaisir à votre grand-mère, vous pouvez aussi lui cuisiner un bon gros gâteau au chocolat!
 
Amandes au chocolat

Amandes au chocolat

Ingrédients

  • 125 g d'amandes entières émondées
  • 75 g de chocolat noir
  • 30 g de chocolat au lait
  • 2 c. à s. de cacao amer en poudre

Préparation

  1. Faites chauffer les amandes dans une poêle à sec pendant quelques minutes en remuant pour éviter qu'elles brûlent. Déposez les amandes torréfiées dans un saladier.
  2. Faites fondre le chocolat noir et au lait au bain-marie. Lorsqu'il est fondu, remuez-le pour qu'il devienne bien lisse. Versez-le sur les amandes. Remuez bien pour que toutes les amandes soient bien enrobées de chocolat.
  3. Déposez ensuite les amandes sur un morceau de papier sulfurisé et laissez le chocolat durcir.
  4. Décollez les amandes de la feuille de papier sulfurisé et déposez-les dans un saladier avec le cacao amer.
  5. Remuez jusqu'à ce qu'elles soient recouvertes de cacao.

Galette des rois poire et spéculoos

Aujourd’hui, je vous propose une variation sur le dessert classique de l’Épiphanie : La galette des rois! La galette des rois est une galette traditionnellement consommée dans la plupart des régions de France, mais aussi au Québec, en Suisse, au Luxembourg, ou en Belgique à l’occasion de l’Épiphanie, fête chrétienne qui célèbre chaque année le 6 janvier la visite des rois mages à l’enfant Jésus. 
 
 
Il y a plusieurs années, je vous avais proposé la recette de la galette des rois frangipane classique, au bon goût d’amandes. C’est ma favorite, mais il faut savoir se renouveler! Cette année, je vous propose une déclinaison avec des poires et de la crème de spéculoos. 
 
Cette recette gourmande permet d’obtenir facilement une galette bien moelleuse grâce à la poire, et surtout super bonne. Entre le croustillant de la pâte feuilletée, le fondant de la crème de spéculoos et la touche de poires caramélisées , on obtient un dessert incroyablement gourmand ! 
 
 
Cette galette est très facile à végétaliser car elle ne contient qu’un seul œuf pour la dorure. Pour la rendre 100% végétale, supprimez cette dorure ou remplacez-la par 2 cuillers à soupe de lait végétal dans lesquels vous ajouterez une pointe de curcuma pour accentuer la couleur.
 
Il ne vous reste qu’à choisir quelle fève vous y mettez… Saviez-vous que 68 % des gens qui partagent une galette trichent pour donner la fève aux plus jeunes? J’avoue faire partie de cette catégorie de personnes, le sourire de ma fille recevant la couronne valant toutes les tricheries du monde!
 
  
 
 
Galette des rois poire et spéculoos

Galette des rois poire et spéculoos

Ingrédients

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 2 poires
  • 15 g de beurre
  • 1 c. à s. de sucre roux
  • 270 g de pâte de spéculoos
    Pour le montage
  • 1 jaune d'œuf
  • 2 cl d'eau
  • 60 cl de lait d'avoine
  • 5 c. à s. rase de fécule de maïs, soit 25 g
  • 100 g de sucre roux
  • 1 c. à s. d'huile de tournesol
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pointe de curcuma (facultatif)

Préparation

  1. Épluchez les poires, coupez-les en quatre, retirez le trognon et coupez chaque quart en trois tranches. Faites-les dorer à feu moyen, dans une grande poêle avec le beurre.
  2. Saupoudrez-les de 1 cuillère à soupe de sucre roux pour qu'elles caramélisent un peu.
  3. Après environ 10 minutes, les poires doivent avoir un peu doré et ne plus rendre de jus, coupez le feu et réservez-les.
  4. Étalez la première pâte feuilletée et tartinez-y 70 g de pâte de spéculoos.
  5. Portez le lait végétal à ébullition dans une casserole avec le sucre, l'huile et la gousse de vanille fendue en 2.
  6. Placez la maïzena dans un saladier et ajoutez-y peu à peu le lait bouillant en battant énergiquement au fouet.
  7. Ajoutez la pointe de curcuma pour jaunir légèrement la préparation. Replacez la crème obtenue dans la casserole et laissez épaissir sur feu doux en comptant 2 minutes à partir de l'ébullition.
  8. Laissez refroidir 30 minutes. Couvrez la crème d'un film pendant qu'elle refroidit et remuez-la de temps en temps pour qu'elle ne forme pas de croûte.
  9. Mélangez cette crème refroidie avec la pâte de spéculoos restante. Fouettez le jaune d’œuf avec un peu d'eau pour réaliser la dorure.
  10. Disposez le premier disque de pâte sur une plaque allant au four garnie de papier sulfurisé, puis passez un peu de dorure sur le bord.
  11. Versez la crème sur 1 cm d'épaisseur, déposez une fève et les poires. Posez ensuite le deuxième disque par-dessus et soudez les bords. Marquez le dessus en le quadrillant avec la lame d'un couteau, dans un sens puis dans l'autre.
  12. Couvrez le dessus de la galette de jaune d'œuf battu. Enfournez pour 30 à 40 minutes en surveillant bien la dorure. Laissez tiédir avant de déguster.
 

Panna cotta à la fève tonka

Lorsque j’avais réalisé la liste de mes desserts préférés, je n’avais pas hésité une seconde avant d’y faire figurer la panna cotta : c’est un dessert facile, rapide et franchement délicieux. Son point fort vient de sa texture crémeuse, si parfaite qu’il est difficile de croire qu’elle est si simple à faire! Franchement, une bonne panna cotta ne doit pas vous prendre plus de cinq minutes à faire… Et pas beaucoup plus à engloutir!

La panna cotta, littéralement crème cuite en italien, vient de la région du Piémont en Italie du Nord. Traditionnellement accompagnée de coulis de fruits ou caramel, les possibilités de mariage sont infinies et peuvent se faire très originales.

Les panna cotta que je vous propose aujourd’hui sont parfaitement crémeuses comme on les aime, et elles ont été infusées avec de la fève tonka ce qui leur donne un petit côté festif. La fève tonka est un ingrédient exotique souvent associé à la haute gastronomie, mais on peut désormais s’en procurer assez facilement, notamment dans les épiceries fines en ligne. Si vous ne connaissez pas, les fèves tonka ont des formes d’amandes fripées, et on les râpe avec une râpe très fine qui est fournie avec les fèves en général.

La caractéristique la plus distinctive des fèves tonka est leur arôme puissant et capiteux de vanille, avec des notes de clou de girofle, de magnolia et de bois de santal. Enfin, c’est ce que j’ai lu… Personnellement je ne sens pas autant de détails, je sais juste que c’est super bon!

L’odeur de la fève tonka provient d’un composé chimique appelé «coumarine». Comme il est interdit d’utiliser ce composé en Amérique, il y a beaucoup de rumeurs qui circulent à propos de la toxicité de ces fèves. Mais en réalité, il faudrait 30 fèves tonka entières pour que la quantité de coumarine devienne dangereuse – et comme comme je vous l’ai dit on râpe la fève pour en mettre dans un plat ce qui fait qu’on en utilise très peu : on peut faire plusieurs plats ou desserts avec une seule fève!

La fève tonka apporte toute l’originalité et la saveur de cette recette. Sérieusement, cette crème ne contient rien d’autre que cette fameuse fève et franchement, c’est un bonheur total! Ce goût est à tomber! Si vous aimez la vanille, vous allez développer une dépendance totale à la fève tonka!

Petite remarque, les photos de cet article ne sont pas exactement celles de cette recette car je n’ai pas retrouvé les bonnes, au niveau de la texture on est très proche car je repars toujours du même dosage qui me plait beaucoup, mais dans cette recette il n’y a pas les morceaux de marrons dessus! 

Panna cotta à la fève tonka

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 petites panna cotta

Panna cotta à la fève tonka

Ingrédients

  • 1,5 feuille de gélatine de 2 g
  • 15 cl de crème liquide entière
  • 15 cl de lait entier
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1/2 fève tonka

Préparation

  1. Mettez la gélatine à ramollir dans de l'eau froide.
  2. Faites bouillir la crème liquide, le lait avec le sucre et la fève tonka râpée. Retirez du feu et ajoutez ensuite la gélatine égouttée.
  3. Versez dans des verrines et mettez au frais pendant au moins 2 h, idéalement une nuit. Râpez un peu de fève dessus avant le service.

Tartinade aux pois cassés

Aujourd’hui, je vous propose pour la première fois une recette aux pois cassés. J’adore les pois cassés, mais j’ai tendance à les associer uniquement à la soupe d’hiver aux pois et au lard. Je recherchais donc depuis longtemps quelque chose d’un peu différent qui me permette d’en manger plus souvent! J’ai trouvé la solution dans le livre Vegan de Marie Laforêt, reçu grâce à Natura Sense et dont je vous parlais la semaine dernière : une tartinade très simple aux pois cassés vert, parfumée d’un peu de jus de citron et de pâte de sésame.

Par rapport à la recette d’origine, j’ai remplacé la pâte de noisettes recommandée par de la pâte de sésame, car je les trouve assez interchangeables et c’est celle que j’avais dans mon placard en ce moment. Si vous avez une autre purée (de noix, d’amandes, de pistaches… ), je pense que cela fonctionnera parfaitement aussi. J’ai aussi gardé l’eau de cuisson qui m’a permis de délayer un peu la tartinade pour que la texture soit bien crémeuse.

Si vous êtes accros au houmous, cette tartinade vous permettra de changer de routine. En effet, ce dip le rappelle un peu mais uniquement dans le fait qu’il s’agit d’une purée de légumineuses, à la texture épaisse et crémeuse à la fois. Au delà de ça, sa saveur est très différente je trouve, et mérite d’être découverte. Nous avons vraiment apprécié tremper notre pain pita dans cette tartinade, et vous pouvez aussi y tremper des chips, des crudités… Elle peut également s’utiliser pour tartiner des wraps ou un sandwich à la place de la mayonnaise.

Ce dip présente aussi l’avantage d’être la collation parfaite pour tous les goûts. Pas de noix, pas de viande, pas de produit laitier, pas de gluten, rien que des pois et c’est un délice ! Il est en plus facile à faire, sain, faible en matières grasses et riche en protéines.

Vous pouvez modifier l’assaisonnement ce dip pour le rendre aussi salé, poivré ou citronné que vous le souhaitez. Personnellement, je ne mets pas trop de citron mais pas mal de sel de et poivre. Pour le service, répartissez cette tartinade sur une assiette creuse ou un bol peu profond. Versez un peu d’huile d’olive extra vierge supplémentaire et saupoudrez des pignons de pin grillés et de l’oignon frais ou du vert d’oignon émincé. Ajoutez des quartiers de citron afin que chacun puisse en ajouter s’il le souhaite.

Si vous avez envie de découvrir le livre de Marie Laforêt qui m’a inspiré cette recette, il est disponible ici chez Natura Sense !

  

Tartinade aux pois cassés

Tartinade aux pois cassés

Ingrédients

  • 100 g de pois cassés
  • 3 c. à s. jus citron frais
  • 2 c. à s. purée de sésame
  • 2 c. à s. menthe hachée
  • 1 c. à s. d'huile olive
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites tremper 1 heure les pois cassés dans de l'eau froide, rincez  puis faites-les cuire 45 minutes jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Égouttez les pois cassés en gardant l'eau de cuisson.
  2. Laissez refroidir puis mixez avec les autres ingrédients.  Rectifiez la texture avec quelques cuillers à soupe de jus de cuisson si le mélange est trop épais à votre goût.