Archives de catégorie : Basiques

Huile d’olive au citron et origan

Aujourd’hui, je vous partage une recette que j’adore et qui me ressemble pas mal, car j’adore de manière générale fabriquer mes produits d’épicerie moi-même, ou tout au moins, les customiser, les parfumer… A chaque fois que je me promène dans les rayons des magasins alimentaires type épiceries fines et que je vois de bonnes sauces, des mélanges d’épices tout faits ou encore des huiles aromatisées, je me demande « Est-ce que je ne pourrais pas le faire maison »? Oui car c’est souvent encore meilleur et bien moins cher! Et puis, cela m’éclate de le faire alors, je ne vais pas m’en priver!
 
 
J’avais il y a encore quelques temps de l’huile au citron dans mon placard, obtenue dans un coffret cadeau, et quand je suis arrivée au fond de la bouteille, je me suis dit que plutôt que d’en racheter, j’allais essayer d’en refaire moi-même.
 
 
Résultat des courses, je pense que ma version faite-maison est amplement meilleure que celle que j’avais reçue en cadeau dans un premier temps!
 
  
 
Cette huile sera délicieuse dans vos plats de poissons, mais aussi dans vos salades, ou même sur un plat auquel vous voulez ajouter un peu de pep’s. Elle est tellement simple à faire que je pense que je n’en achèterai plus jamais de toute faite!
 
 
 
Huile d'olive au citron et origan

Portions : Pour 1 bouteille de 25 cl

Huile d'olive au citron et origan

Ingrédients

  • 1 citron non traité
  • 3 branches d'origan
  • 25 cl d'huile d'olive

Instructions

  1. Rincez et essuyez le citron. Prélevez l'écorce avec un zesteur. Mettez-la dans un flacon préalablement ébouillanté et séché. Ajoutez les branches d'origan.
  2. Remplissez le flacon d'huile d'olive, puis fermez-le hermétiquement. Laissez macérer pendant trois semaines avant de la consommer.

Oeuf de lin

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’en est pas une, c’est plutôt une astuce à proprement parler, et une drôlement utile! Elle porte le nom d’œuf de lin, c’est à dire que cette recette vous permet de substituer un œuf dans une recette par des graines de lin moulues et gonflées préalablement dans un peu d’eau.

 

Bien sûr, le lin ne ressemble pas au goût ou à la texture d’un œuf, ce n’est pas la peine de battre 3 œufs de lin dans une poêle en espérant obtenir une omelette! Mais il permet par contre de remplacer tout ou partie des œufs dans une recette où les œufs ne sont pas l’élément principal, comme dans un gâteau par exemple.

En fait, les graines de lin se gorgent d’eau et obtiennent une texture un peu visqueuse qui va remplir le rôle de liant que rempliraient normalement les œufs. Cette technique fonctionne particulièrement avec les gâteaux moelleux ou ceux dans lesquels on apprécie la légèreté ( gâteaux yaourt, muffins, cookies par exemple).

 

Cette astuce peut vous rendre service quand vous réalisez à la dernière minute qu’il vous manque un œuf pour réaliser une recette, quand vous recevez des personnes qui n’en consomment pas, ou encore si vous voulez réduire votre consommation d’œufs.

Vous pouvez remplacer la totalité des œufs d’une recette, simplement en multipliant la quantité par le nombre d’œufs souhaités, ou juste en enlever un ou deux pour alléger un peu une recette qui en demande beaucoup par exemple.

Les graines de lin ont un petit goût que je ne trouve pas désagréable du tout, mais c’est à chacun de juger! Plus vous en mettrez, plus vous risquez de sentir ce goût dans votre recette, ce qui peut être un avantage ou pas, suivant l’effet souhaité!

   

P.S. : Si vous cherchez un gâteau sans œuf ( et aussi sans beurre et sans lait!) découvrez mon gâteau star : un gâteau au chocolat hyper facile

Oeuf de lin

Oeuf de lin

Ingrédients

  • 1 c. à s. de graines de lin moulues
  • 2 c. à s. d’eau

Instructions

  1. Mélangez dans un petit bol et laissez gonfler 5 minutes.
  2. Utilisez dans votre recette pour remplacer les œufs.

Pains pita

Le 16 mai c’est la Saint Honoré, et Saint Honoré étant le patron des boulangers, c’est également la fête des boulangers. A cette occasion, je vous propose une recette de boulangerie. C’est assez rare que je vous propose de la boulangerie faite maison sur ce blog, pourtant il n’y a rien de meilleur qu’un bon pain qui sort du four…
 
 
C’est aujourd’hui du pain pita que je vous propose, celui que l’on utilise notamment pour réaliser les fameux kebab. On a tendance à penser qu’un kebab est forcément un plat ultra lourd de junk food, mais réalisé avec un pain maison et plein de crudités, c’est presque sain, non?
 
 
La recette que je vous propose contient du yaourt grec et de l’huile d’olive, qui lui donnent une texture bien moelleuse et parfumée. Les pains ne sont pas très gros, cela vous en donnera 4 mais si voulez des pains géants, gardez la même recette et ne faites que 2 pains avec.
 
Les pains à pita doivent rester bien moelleux, n’essayez pas de trop les cuire, tant pis s’ils n’ont pas une jolie couleur dorée… D’ailleurs ceux du commerce sont souvent très blancs!
 
 
 
Pains pita

Portions : Pour 4 petits pains

Pains pita

Ingrédients

  • 370 g de farine
  • 5 g de sel
  • 15 cl de lait
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • 10 g de levure fraîche boulangère
  • 1 œuf
  • 60 g de yaourt grec
  • 1 c. à s. d’huile d’olive

Instructions

  1. Faites tiédir le lait au micro-ondes.
  2. Faites-y fondre la levure avec un petit morceau de sucre. Réservez 10 minutes.Versez  la farine et le sel dans le bol de votre mixeur ou machine à pain. Mélangez.
  3. Ajoutez l’œuf, le yaourt et l’huile.
  4. Mettez en route votre robot et versez-y en doucement le mélange tout en mixant.Vous obtiendrez au bout de quelques minutes une pâte souple et homogène. Couvrez d’un linge et laissez reposer à température ambiante pendant une heure. La pâte doit plus ou moins doubler de volume.
  5. Dégazez-la. Pesez la pâte et divisez-la en quatre petits pâtons d’environ 100-110 g chacun. Faites chauffer sur feu vif une poêle.Sur un plan de travail légèrement fariné, abaissez un premier pâton, sur une épaisseur d’environ 0,5 mm. Faites-le cuire à sec dans la poêle, jusqu’à ce que le dessous soit légèrement doré mais sans insister trop.
  6. Retournez-le et faites cuire l’autre face.
  7. Placez ensuite le pain sur un grand linge propre, et recouvrez-le.Faites cuire les autres pâtons de la même façon, et couvrez-les du linge dès qu’ils sont cuits.

Kinder country maison

Pâques approche et comme chaque année, j’essaie de préparer des  recettes maison. Si vous êtes comme moi et aimez gâter vos proches avec des recettes réalises par vous-mêmes, voici une recette que j’ai déjà testée par le passé et qui a eu son petit succès. Il s’agit de Kinder country maison, une friandise que ma sœur adore, ce qui m’a donné envie de la réaliser pour lui offrir.
 
 
La recette est très facile et peut vous permettre d’utiliser un stock de céréales si vous en avez qui traînent dans les placards. Le résultat est vraiment assez ressemblant, et délicieux!
 
Malheureusement je n’avais pas de moule ressemblant à celui des Kinder country, j’ai donc fait avec les moyens du bord, le résultat est très joli mais du coup il est plus compliqué de deviner à quoi sont parfumés ces chocolats et à quelle friandise ils font référence… Tant pis, la surprise n’en est que meilleure!
 
 
Si vous êtes à la recherche d’idées de petits cadeaux chocolatés pour Pâques, découvrez par exemple mon chocolat façon Crunch, mes plaques de chocolat fantaisie et mes kits pour riz au lait
 
 
 
Kinder country maison

Portions : Pour une douzaine de gros chocolats

Kinder country maison

Ingrédients

  • 100 g de chocolat blanc
  • 5 cl de crème liquide entière
  • 30 g de blé soufflé
  • 20 g de flocons d'avoine
  • 260 g de chocolat au lait

Instructions

  1. Faites fondre la moitié du chocolat au lait, et tapissez-en le fond de vos moules à l'aide d'un pinceau. Réservez.
  2. Faites fondre au bain-marie le chocolat blanc. Lissez le mélange, ajoutez la crème liquide et mélangez.
  3. Ajoutez les flocons d'avoine et le blé soufflé. Mélangez.
  4. Répartissez le mélange dans vos moules.
  5. Faites fondre les 160 g restants du chocolat au lait, versez par dessus et lissez à l'aide d'une spatule.
  6. Laissez durcir au réfrigérateur puis démoulez.

Amandes au chocolat

Aujourd’hui, c’est la fête des grands-mères! A cette occasion, je vous propose la recette d’une petite douceur qui peut faire un très joli cadeau une fois présenté das un joli petit sac ou dans un bocal décoré d’un ruban : des amandes au chocolat!  C’est une recette que j’ai réalisé un jour pour l’offrir à ma mère et non à ma grand-mère, mais depuis que j’ai ma fille, ma maman est devenue une mamie elle aussi, et à ce titre elle a le droit qu’on lui souhaite la fête des grands-mères! 
 
 
  
 
Ces derniers temps, je m’y perds parfois entre « mamie » et « grand-mamie » dans les conversations… D’autant que ma grand-mère, qui aime se sentir jeune, encourage ma fille à l’appeler « mamie » tout court… Malheureusement, ma fille a bien fait la différence, et suite à un petit défaut de prononciation, a rebaptisé son arrière grand-mère « gros-mamie », au grand désespoir de l’intéressée!
 
Peu importe, car l’une comme l’autre adorent ce genre de petite gourmandise, je peux en faire une grosse quantité et partager entre les deux!
 
 
Ces amandes peuvent se décliner avec n’importe quel type de chocolat. J’aime le mélange de chocolat au lait et de chocolat noir, je trouve que ça a un goût extra. C’est donc cette version que je vous propose aujourd’hui.
 
C’est une recette ultra simple, pour ne pas dire inratable, et vraiment addictive. Si vous goûtez ces amandes avant de les emballer, vous risquez de ne jamais les offrir à personne, je vous aurai prévenus!
 
 
P.S. : Si vous cherchez une autre idée pour faire plaisir à votre grand-mère, vous pouvez aussi lui cuisiner un bon gros gâteau au chocolat!
 
Amandes au chocolat

Amandes au chocolat

Ingrédients

  • 125 g d'amandes entières émondées
  • 75 g de chocolat noir
  • 30 g de chocolat au lait
  • 2 c. à s. de cacao amer en poudre

Instructions

  1. Faites chauffer les amandes dans une poêle à sec pendant quelques minutes en remuant pour éviter qu'elles brûlent. Déposez les amandes torréfiées dans un saladier.
  2. Faites fondre le chocolat noir et au lait au bain-marie. Lorsqu'il est fondu, remuez-le pour qu'il devienne bien lisse. Versez-le sur les amandes. Remuez bien pour que toutes les amandes soient bien enrobées de chocolat.
  3. Déposez ensuite les amandes sur un morceau de papier sulfurisé et laissez le chocolat durcir.
  4. Décollez les amandes de la feuille de papier sulfurisé et déposez-les dans un saladier avec le cacao amer.
  5. Remuez jusqu'à ce qu'elles soient recouvertes de cacao.

Beurre végétal

Avez-vous déjà goûté du beurre végétal? Il existe en supermarché des sortes de barquettes de margarine ou de « faux-beurre » comme on dit chez moi, facile à tartiner, un peu mousseux, aérien, mais surtout, beaucoup moins bon que du vrai beurre, selon moi en tout cas!
 
 
Parfois, certaines marques sortent du lot et leur goût se rapproche un peu plus du vrai beurre, mais ce sont rarement les plus saines ou les plus light!
 
Il y a un an environ, j’ai pris la résolution de végétaliser plus mon alimentation. Cela ne signifie pas que je ne veux plus consommer de beurre, mais j’ai voulu donner leur chance aux beurres végétaux, tester, expérimenter pour voir si certains pouvaient prétendre remplacer ce fameux beurre demi-sel que j’aime tant dans mes croissants! Oui, je sais qu’un croissant contient déjà beaucoup de beurre, mais j’aime en mettre encore plus!
 
La première recette sur laquelle je me suis penchée est celle-ci. Elle contient des noix de cajou, qui sont très utilisées en cuisine végétale, et de l’huile de coco. Choisissez-en une désodorisée pour que votre beurre n’ait pas le goût de noix de coco, ce ne serait pas mauvais mais ne ressemblerait pas du tout à du beurre!
 
 
J’ai trouvé ce premier essai très sympa. Je ne dirais pas que l’on peut confondre cette préparation avec du beurre mais elle est très bonne et ma fille a accepté sans souci de la consommer sur ses tartines du matin, ce qui est révélateur! La seule difficulté est qu’il faut vraiment vraiment bien mixer les noix de cajou, sinon elles restent un peu granuleuses et le beurre s’effrite un peu au tartinage. Quoi qu’il en soit, cela ne gâchera pas le goût qui est sympa et assez neutre, on ne reconnaît pas du tout la noix de cajou!
 

  

P.S. : Si vous êtes curieux, vous pouvez aussi réaliser du vrai beurre maison c’est très facile, rendez-vous ici pour découvrir la technique!

 
Beurre végétal

Portions : Pour environ 280 g

Beurre végétal

Ingrédients

  • 100 g de noix de cajou
  • 100 g d'huile de coco désodorisée
  • 7 cl d’eau
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 pincée de curcuma (facultatif)
    Pour du beurre doux:
  • environ ½ c. à c rase de sel
    Pour du beurre demi-sel :
  • 7 g de sel (1 c. à café très légèrement bombée)

Instructions

  1. Faites tremper les noix de cajou pendant une nuit.
  2. Jetez l’eau de trempage et placez les noix dans le blender.
  3. Ajoutez l’eau et mixez jusqu’à l’obtention d’une crème quasiment homogène. Faites fondre l’huile de coco et rajoutez-la dans le blender ainsi que l’huile d’olive, le curcuma et le sel. Mixez à nouveau, le résultat final doit être totalement homogène.
  4. Versez la préparation dans un récipient avec un couvercle et placez-la au réfrigérateur pour 4 heures minimum.

Confit d’oignons rouges au vin rouge

Aujourd’hui, je vous propose un classique qui se retrouve à mes tables de fête tous les ans. Le confit d’oignons est une petite douceur typique de la période de fin d’année, que l’on aime souvent associer avec le foie gras de canard. Vous pouvez tout à fait vous en servir de cette façon. Mais si comme moi, vous ne mangez pas de foie gras de canard, il y a plein d’autres façons de l’utiliser aussi! Vous pouvez par exemple l’utiliser pour accompagner des viandes froides, en tartiner dans un sandwich, sur des crackers ou encore le proposer dans un petit pot sur votre plateau de fromages. Le confit d’oignons présente alors l’avantage de contrebalancer le côté riche du fromage par son goût à la fois acidulé et sucré.
 
 
A cette période de l’année, si je n’ai plus de confit d’oignons en stock, je sais qu’il est temps de m’activer, de collecter de jolis pots, et d’acheter un stock d’oignons! Pour les contenants, de simples pots avec des couvercles à vis suffisent, comme des petits pots de confiture ou de moutarde récupérés. 
 
 
Ce confit pourra aussi faire un joli petit cadeau d’invités si vous le décorez d’une jolie étiquette et d’un petit ruban, ou faire partie de coffrets gourmands que vous offrirez pour les fêtes. Il est si facile d’en préparer en grande quantité que vous pouvez en faire tout un stock pour vos fêtes de fin d’année en un après-midi.
 
Une fois que vous avez préparé ce confit d’oignons, vous pouvez commencer à le manger dès qu’il a refroidi si vous le souhaitez. Cependant, il durera un an en bocal, ce qui signifie que vous pouvez en faire un gros lot et en profiter toute l’année.
Une fois ouvert, conservez votre confit au réfrigérateur dans un récipient couvert pendant deux semaines maximum. 
 
 
P.S. : Pour aller avec ce confit d’oignons, découvrez mes brochettes de foie gras au pain d’épices!
 
 
Confit d’oignons rouges au vin rouge

Confit d’oignons rouges au vin rouge

Ingrédients

  • 500 g d'oignons rouges coupés en petits morceaux
  • 2 c. à s. de sucre en poudre
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 30 g de beurre
  • 20 cl de vin rouge
  • 1/2 c. à c. de sel

Instructions

  1. Mettez les oignons à revenir dans une poêle sur feu très doux avec l'huile d'olive.
  2. Ajoutez le sucre et le vin rouge, couvrez et faites cuire sur tout petit feu pendant 30 minutes, en vous assurant que cela ne brûle pas.
  3. Mettez en bocal stérilisé.

Sauce bolognaise aux champignons

Beaucoup d’entre nous essayent de manger moins de viande, mais veulent toujours profiter de certains de leurs plats préférés, comme la délicieuse sauce bolognaise. Les spaghetti bolognaise sont vraiment un plat réconfortant qu’on adore chez nous, que ce soit pour un souper en semaine ou pour un repas italien le samedi soir quand on reçoit. La version que je vous propose aujourd’hui vous permettra de régaler vos amis végétariens, ainsi que les non végétariens.
 
 
Il s’agit d’une recette végétale toute simple. Pas de tofu, protéines végétales ou autre substitut difficile à trouver que ce soit… Pas besoin! Les champignons sont un excellent substitut à  la viande hachée traditionnellement trouvée dans les spaghettis à la bolognaise. Les champignons juteux mixés en tout petits bouts pour reproduisent très bien sa texture.
 
On peut utiliser les champignons comme substitut de viande dans de nombreuses recettes et ils fonctionnent en général très bien. Ici ils aident la sauce bolognaise végétarienne à développer des saveurs riches et complexes assez proches de la bolognaise à la viande.
 
N’hésitez pas à utiliser tous les types de champignons que vous pourrez trouver. Des champignons de Paris font tout à fait l’affaire mais si vous avez un mélange forestier, cela vous fera une version plus sophistiquée.
 
 
A part les champignons, cette recette utilise simplement tous les ingrédients habituels d’une bonne sauce à la viande : du vin rouge, du bouillon et des aromates.  Comme vous pouvez le voir, ce plat déborde littéralement de légumes. Carottes, céleri, oignon, champignons… Ça fait qu’elle est hyper saine, mais à bien des égards, je pense qu’elle reste fidèle à la recette d’origine, car elle est tout aussi riche et pleine de saveur. 
 

Si vous souhaitez faire ce plat en version végétalienne, assurez-vous simplement que le vin rouge est végétalien et utilisez un fromage râpé végétalien ou omettez-le! 

Il suffit ensuite de cuire le type de pâtes que vous avez sous la main. J’ai utilisé cette sauce pour farcir des cannellonis, et c’était parfait!
  
 
Sauce bolognaise aux champignons

Portions : Pour 250 g de pâtes sèches

Sauce bolognaise aux champignons

Ingrédients

  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 oignon blanc pelé et coupé en dés
  • 1 carotte pelée et coupée en dés
  • 30 g de côtes de céleri coupées en dés
  • 4 gousses d'ail pelées et émincées
  • 225 g de champignons frais
  • 8 cl de vin rouge
  • 20 cl de bouillon de légumes
  • 500 g de purée de tomates
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c. à c. d'origan séché
  • 1 c. à c. de thym séché
  • Sel, poivre
    Pour le service
  • 60 g de gruyère râpé

Instructions

  1. Dans une grande sauteuse, mettez l'huile. Mixez la carotte, l'oignon  et le céleri et faites sauter pendant 5 minutes, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que les légumes soient ramollis et globalement cuits. 
  2. Épluchez l'ail puis mixez-le avec les champignons, pour obtenir des morceaux réguliers de la texture d'une viande hachée, et ajoutez-les à la sauteuse. 
  3. Poursuivez la cuisson pendant 4 minutes supplémentaires jusqu'à ce que les champignons soient dorés et que tous les légumes soient bien cuits.
  4. Versez le vin et mélangez. Laissez le mélange bouillir et laissez mijoter environ 1 à 2 minutes ou jusqu'à ce que le vin soit réduit d'environ la moitié.
  5. Ajoutez le bouillon de légumes, la sauce tomate, la feuille de laurier, l'origan et le thym et une généreuse pincée de sel et de poivre. Remuez et laissez le mélange continuer à cuire jusqu'à ce qu'il soit à ébullition. Réduisez ensuite le feu à moyen-doux et laisser mijoter pendant environ 10 minutes afin de le réduire légèrement.
  6. Goûtez et assaisonnez avec du sel, du poivre.
  7. En parallèle, lancez la cuisson de vos pâtes suivant les indications de votre paquet. Une fois les pâtes cuites et égouttées, mélangez-les avec la sauce et garnissez de gruyère.
  8. Servez immédiatement.

Écorces d’oranges confites

 
Aujourd’hui, c’est la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. L’écorce d’orange confite n’est pas quelque chose que j’utilise souvent dans mes pâtisseries, mais c’est parce que jusqu’à récemment, je n’en avais jamais sous la main. Je n’avais également jamais réalisé à quel point cela pouvait être bon! Cependant, depuis un petit moment, je réfléchis aux solutions pour gaspiller moins, et puisque j’avais des oranges bio, je me suis dit que je pourrais en récupérer la peau. 
 
Les écorces d’orange confites ne sont pas le genre de produit que j’achète généralement, mais je me suis dit que si j’en faisais maison, je trouverais bien quelque chose à en faire! Je dois dire que je suis ultra contente de l’avoir fait, car ces écorces sont incroyablement bonnes, et elles sentent aussi terriblement bon pendant qu’elles cuisent.
 
Avant la fabrication de ces écorces d’orange confites, j’ai aussi tenté l’expérience avec de la clémentine comme vous le verrez ici, et c’est tout aussi délicieux. La prochaine fois, je pense que je ferai la même chose avec des citrons ou des pamplemousses, car vraiment, quand on goûte à ça, on n’ a plus envie de jeter la moindre pelure d’agrume!
 
La bonne nouvelle, c’est qu’une fois enrobées dans le sucre, les écorces se gardent hyper longtemps dans un bocal fermé, ça vous laisse le temps de réfléchir à ce que vous voulez en faire.
 
 
Personnellement je les utilise coupées en petits morceaux dans les brioches, mais aussi dans les gâteaux ou les mousses au chocolat, ou enfin dans toutes les recettes pour lesquelles on utilise des fruits confits. Vous devriez trouver votre bonheur avec tout ça, à moins que vous n’en grignotiez une à chaque fois que vous passez devant le pot et dans ce cas, il ne se passera pas longtemps avant que vous deviez refaire un nouveau stock d’écorces d’orange confites!
 
  
 

Écorces d’oranges confites

Écorces d’oranges confites

Ingrédients

  • Les écorces de 4 oranges bio
  • 500 g de sucre environ
  • 2 l d’eau

Instructions

  1. Coupez les écorce en lamelles et mettez -les dans une casserole avec 50 cl d'eau.
  2. Portez à ébullition, coupez le feu, égouttez.
  3. Répétez l’opération 3 fois.Une fois vos 3 ébullitions faites, égouttez puis pesez les écorces d'orange et pesez le même poids de sucre. Mettez les écorces dans une casserole et recouvrez-les du sucre et des 50 cl d'eau restants. Les oranges doivent être couvertes d'eau à hauteur.
  4. Placez sur feu doux environ 30 minutes en remuant régulièrement et en surveillant que le sirop ne caramélise pas.
  5. Les écorces doivent devenir presque translucides et le sirop épais, sinon prolongez quelques minutes en surveillant.
  6. Laisser refroidir dans le sirop, une fois refroidies, placer les écorces d'orange sur un grille et laissez sécher 24 heures.
  7. Enrobez-les de sucre en poudre pour ne pas qu'elles collent.
  8. Conservez les écorces dans un bocal fermé à température ambiante.

Sauce aux champignons

Je pense l’avoir déjà dit, mais je suis une grande fan de champignons. Pendant un certains temps, j’étais frustrée car mon homme n’aimait pas ça, et je devais donc me freiner d’en cuisiner à la maison mais.. Il a eu un déclic et il est désormais (presque) aussi fan que moi de champignons!! Je suis super heureuse et je me dépêche de rattraper le temps perdu! Aussi quand j’ai vu cette recette de sauce crémeuse sur le blog de Malika, Cuisine culinaire, je savais que je ne tarderais pas trop à la tester, et dès que j’en ai parlé à mon homme, il m’a répondu « On mange ça quand tu veux! »
 
 
Bref, cette recette a vite atterri dans nos assiettes, et je ne suis pas déçue. C’est un classique, un basique même, et Malika donne des idées pour adapter la recette : avec de l’oignon, de l’échalote, du lait ou de la crème… C’est très souple en fait! N’hésitez pas à jouer avec les assaisonnements, les herbes, mais je pense honnêtement que telle quelle, elle est déjà parfaite! Je vous partage précisément la version que j’ai faite, mais n’hésitez pas à aller chez elle voir les adaptations possibles! Si vous ne connaissez pas le blog de Malika, allez vite découvrir ses belles photos et ses recettes enchanteresses, vous serez conquis!
 
J’ai réalisé cette sauce pour la servir sur des pâtes, et ce fut un véritable succès. C’est une recette finalement assez rapide à faire, ce qui en fait un must pour les repas de semaine. Cette sauce sera aussi délicieuse avec du riz, des pommes de terre, du poulet, un steak, ou tout plat qui nécessite une sauce. 
 
 
Une bonne sauce est souvent l’élément qui fait passer un plat de « bon » à  « vraiment délicieux ». Cette sauce remplit tout à fait ce job, la combinaison de champignons d’échalote, de crème et d’ail apporte vraiment un arôme magnifique. Cette recette est si facile et si simple qu’elle deviendra rapidement un must dans votre maison aussi, je vous le garantis!
 
Comme recommandé par Malika, si vous n’utilisez pas votre sauce tout de suite, mettez-la dans un récipient  hermétique au réfrigérateur jusqu’au moment de l’utiliser. Elle se conservera jusqu’à deux jours. Il vous suffira alors de la réchauffer à la poêle ou au micro-ondes.
 
J’ai réalisé cette recette avec des champignons de Paris frais, mais vous pouvez mettre une ou plusieurs variétés de champignons à la fois aussi bien frais, qu’en boîte, surgelés ou même séchés.
P.S. : Si vous aimez autant que moi les champignons, essayez ces champignons crémeux au curry
 
Sauce aux champignons

Sauce aux champignons

Ingrédients

  • 500 g de champignons 
  • 1 c. à s. d'huile d'olive ou de beurre
  • 2 gousses d'ail pressées
  • 1 bonne c. à s. de maïzena
  • 1 échalote
  • 25 cl de bouillon de légumes
  • 12 cl de crème liquide de soja
  • 1 c. à s. de persil frais, haché
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Rincez rapidement ou essuyez vos champignons. Coupez-les en tranches minces.
  2. Epluchez et émincez finement l'échalote et les gousses d'ail.
  3. Hachez votre persil.
  4. Faites chauffer l'huile dans une poêle et faites-y sauter les champignons en remuant jusqu'à ce qu'ils perdent leur jus et qu'ils soient légèrement dorés, 5 minutes environ.
  5. Saupoudrez les champignons avec la maïzena, mélangez pour enrober les champignons.
  6. Ajoutez l'échalote. Laissez revenir quelques minutes en remuant de temps en temps, pendant 2 minutes environ. Salez légèrement et poivrez selon votre goût.
  7. Versez le bouillon et la crème liquide.
  8. Portez à ébullition. Baissez le feu et laissez cuire à feu moyen pendant quelques minutes pour avoir une sauce épaisse. Votre sauce doit napper le dos de la cuiller.
  9. Ajoutez le persil et mélangez. Votre sauce aux champignons est prête.
 
Source d’inspiration :