Archives par mot-clé : pommes

Verrines betterave et chèvre

Durant tout le mois d’octobre a lieu un fameux événement : Octobre rose. Tous les ans à cette occasion, je vois de jolies recettes roses fleurir sur les blogs et je me dis que c’est trop tard pour en faire une moi-même, mais que l’an prochain, j’y penserai et je ferai une recette rose à mon tour, et puis une année passe et j’oublie… Mais pas cette fois-ci! J’ai enfin une recette rose à vous partager, à peu très dans les temps!
 
Tout ceci est simplement un prétexte à vous rappeler le but de cette association, et la cause qu’elle soutient. C’est une cause très importante car elle est destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein féminin et à récolter des fonds pour la recherche. 
 
 
Bien sûr, cuisiner une recette rose ne va pas changer la face du monde mais cela me donne l’occasion de vous faire un peu de pub pour cette association, n’hésitez pas à aller les soutenir! Pour en savoir plus ou faire un don, c’est par ici!
 
De mon côté, j’ai participé à quelques collectes de fonds et acheté des goodies dont les bénéfices leur seront reversés. J’espère que nous serons nombreux à nous mobiliser cette année!
 
Voici donc ma recette rose! OK, elle est surtout blanche et la couche rose a l’air noire car mes photos sont un peu sombres, mais on ne va pas chipoter, hein? J’ai ajouté un peu de baie rose sur le dessus pour avoir un rappel de couleur.
 
Dans cette recette, les ingrédients sont très simples. On associe simplement la betterave à la douceur d’un fromage blanc au fromage de chèvre. Pour la réaliser, j’ai utilisé un chutney de betteraves délicieux, mais si vous n’en trouvez pas, je vous mets une alternative facile à réaliser avec de la betterave déjà cuite. 
 
 
Beaucoup de gens font la tête quand ils entendent parler de betterave. Moi, par contre, j’adore ça. Je trouve ce légume sucré, juteux et j’adore sa texture et sa jolie couleur! La plupart des gens sont rebutés par cette couleur rougeâtre. Si c’est le cas de vos enfants, ou de votre mari, vous pourrez peut-être les amadouer avec de la betterave jaune, à l’aspect beaucoup moins étrange. Mais ici bien sûr, c’est une recette rose que je vous propose!
 
La couleur rose de la betterave est très jolie, mais elle tâche aussi beaucoup. Je vous recommande de faire très attention à ne pas tacher votre plan de travail. Ma planche à découper reste colorée longtemps après chaque recette à la betterave!
 
 
 
 
Verrines betterave et chèvre

Quantité ou nb de personnes: Pour 10 verrines

Ingrédients

    Pour  la betterave :
  • 90 g de betterave cuite râpée
  • 60 g de dés de pommes
  • 1 pincée de cassonade
  • 1 c. à c. de vinaigre de vin rouge
  • 1/2 c. à c. de raifort
  • 1/2 c. à c. de jus de citron
    Pour le fromage blanc : 
  • 150 g de chèvre frais
  • 150 g de fromage blanc
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à s. de ciboulette hachée
  • 1 gousse d'ail émincée finement
  • Sel poivre
    Pour la décoration : 
  • 1 c. à s. de ciboulette hachée
  • 1/2 c. à c. de baies roses
  • Poivre

Préparation

  1. Mélangez dans un récipient les ingrédients de la betterave et posez-la dans le fond de vos verrines. 
  2. Mélangez tous les ingrédients de la couche au chèvre, ajoutez-la au dessus
  3. Saupoudrez de ciboulette fraîchement ciselée et de baies roses, poivrez.

Spécialité portugaise : caldo verde

Le caldo verde est un potage que j’ai découvert lors d’un voyage à Porto. C’est l’une des soupes les plus populaires au Portugal. Originaire de la province du Minho au nord du pays, ce potage simple et plutôt rustique est réalisé à base de pommes de terre, de chou vert, d’huile d’olive portugaise et de chorizo, ou plutôt « chouriço » comme on dit là-bas. 
 
Il est servi lors de grands événements et des fêtes portugaises, et vous pouvez en trouver sur la plupart des menus de restaurant portugais. Simple à faire, bon marché, nutritif, délicieux et plus que réconfortant : je suis sûre que vous allez vraiment adorer le caldo verde! C’est l’une de ces recettes que vous serez vraiment contents de réaliser un jour où le temps sera horrible, pour profiter à fond de son côté réconfortant. 
 
 
Comment réussir le caldo verde ? Cela passe avant tout par le choix du chou. Il ne s’agit pas de n’importe quel chou, mais d’un chou vert feuillu portugais. C’est une variété aux grandes feuilles plates qui ne forme pas une boule comme le chou vert, mais de grandes tiges. On le trouve chez tous les marchands de primeurs portugais, soit en tiges entières, soit déjà coupé et prêt à l’emploi pour la réalisation du caldo verde. Si comme moi vous n’avez pas la chance de trouver ce chou, vous pouvez lui substituer du chou vert frisé…. Ce n’est pas vraiment la même chose, mais c’est ce qu’il y a de plus approchant! Je vous recommande d’essayer de trouver aussi du vrai chouriço portugais, mais ce n’est pas facile si vous ne vivez pas près de la frontière. Il est moins gras et moins piquant que le chorizo espagnol. A défaut, vous pouvez lui substituer de la saucisse calabraise, de la saucisse fumée, du chorizo espagnol ou du pepperonni, mais ça ne sera bien sûr pas 100% comme au Portugal.
 
 
Je ne sais pas si j’ai trouvé la « vraie » recette de cette soupe, mais pour m’en approcher au maximum, j’ai fouillé sur des sites portugais dont j’ai traduit les recettes. Vous avais-je raconté qu’à l’époque ou j’ai visité le Portugal pour la première fois, j’étais tellement heureuse d’y aller que j’ai appris le portugais pendant les 4 mois précédant le voyage? A part demander 2 tickets de bus ou dire merci, je n’ai pas réussi à en tirer grand chose, mais cela m’aide quand même à comprendre les bases d’un menu au restaurant par exemple. 
 
Bref, cette soupe m’a bien plu et m’a semblé assez approchante de celle que j’avais mangée à Porto, mais il existe plein d’autres variantes, je ne sais pas laquelle est la plus authentique. 
 
Ce n’est pas une soupe compliquée et elle ne prend pas beaucoup de temps à faire. Je vous recommande de la réaliser la veille et de la réchauffer le lendemain, elle n’en sera que meilleure. Cette soupe est assez rassasiante pour que vous puissiez en faire un repas si vous la servez avec du pain frais. Accompagnez-la pourquoi pas, d’un bon verre de vinho verde portugais. Si vous avez envie d’un peu de Portugal pour vous garder au chaud durant les jours froids, lancez-vous! 
 
P.S. : Pour un menu à thème portugais, faites vous ce riz au lait en dessert! 
 
Spécialité portugaise : caldo verde

Ingrédients

  • 4 pommes de terre de taille moyenne
  • 1 cube de bouillon de poulet
  • 1 c. à s. d'huile
  • 1, 25 litre d'eau
  • 250 g de chou vert frisé coupé en lanières
  • 1 chouriço, saucisse calabraise ou saucisse fumée coupée en tranches
  • Sel

Préparation

  1. Dans une grand casserole, placez l'eau froide, les pommes de terre le bouillon de poulet, l’huile, et le sel et faites cuire 25 minutes.
  2. Écrasez l'ensemble au presse-purée.
  3. Puis fouetter tout dans le mélangeur
  4. Ajouter les tranches de saucisson et amenez à ébullition, prolongez de 10 minutes.
  5. Éteignez le feu et ajouter le chou émincé.
  6. Au moment de servir, ajoutez un filet d'huile d'olive ou des croûtons.
 
Source d’inspiration :
http://m.tudogostoso.com.br/receitas/9031-caldo-verde
 
 
 

Que manger en octobre?

Et voilà le mois d’octobre! L’automne est une saison que j’adore car elle voit l’arrivée de nombreux fruits et légumes délicieux comme les courges, les champignons, les noix… Sans compter que c’est le mois où l’on prépare Halloween, une de mes fêtes favorites de l’année!
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois à venir, pour vous inspirer si vous êtes en recherche d’idées pour manger de saison!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Banane : Gâteau invisible pomme banane
 
Citron : Cake citron pavot mascarpone
 
Figue : Crumble prunes figues
 
Kiwi : Fromage blanc kiwi quinoa
 
Mandarine : Écorces de mandarines confites
 
 
Noisette : Cookies raisins noisettes
 
 
Poire : Tarte chocolat poire vanille
 
Pomme : Cocktail pommes cidre et clémentines
 
Raisin : Bundt cake aux raisins secs et caramel

🍠 Côté légumes : 

 
Bette : Calzone aux bettes et mozzarella
 
 
Betterave  : Soupe betterave chou rouge
 
 
Brocoli : Hachis au brocoli et curcuma
 
 
Carotte: Tempura de carottes et oignons
 
Chou : Boulettes de viande au chou rouge et paprika
 
Citrouille : Houmous de citrouille
 
Épinard : Stoemp aux épinards
 
Oignon : Tatin navets oignons
 
Pomme de terre : Pommes de terre hasselback
 

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les gourmandises Halloween
– Les gâteau à la cannelle et aux épices
– Les boissons chaudes et réconfortantes
 
 
 
Et vous, vous aimez manger quoi en septembre?

Cake aux pommes et noisettes

Plus le temps passe, plus je suis amoureuse des pommes! Chaque automne, elles apparaissent sur notre table de différentes manières : croquées telle quelles, en jus, sur les porridges, en tranches tartinées de tahin… J’ai expérimenté de nombreuses recettes différentes au cours de ces dernières années, comme la galette rustique aux pommes et le pouding chômeur aux pommes.
 
 
Il y a quelques temps, j’avais vu une recette de cake aux noisettes sur le blog Cam & Drey bricolent. Je trouve que les noisettes se marient magnifiquement à la pomme, sans doute du fait qu’elles apparaissent à peu près en même temps sur les arbres! Je me suis dit que j’allais donc tester leur recette en y ajoutant des pommes, mais aussi en végétalisant un peu les ingrédients comme j’aime le faire depuis quelques temps. J’ai remplacé la farine de noisettes par des noisettes que j’ai mixées moi-même car je voulais un peu de texture, et ce fut parfait, avec une petite touche croquante comme je l’espérais. J’ai aussi testé en remplaçant la moitié de la poudre de noisettes par de l’okara de noisettes que j’avais à utiliser, et ça a très bien fonctionné.
 
Au final, je ne sais pas si ma recette ressemblait 100% au niveau du goût, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle était divine! Je tiens là un de mes chouchous de l’année, et pourtant, j’ai mangé un sacré nombre de gâteaux cette année encore !
 
 
C’est le genre de gâteau que vous apprécierez avec une bonne tasse de thé (ou deux) l’après-midi.  Riche en goût de pommes et de noisettes, ce gâteau est une superbe recette d’automne. Les noisettes moulues ajoutent à la fois texture et saveur au gâteau, tandis que les pommes apportent un peu d’humidité à l’ensemble.
 
La cuisson est importante comme dans beaucoup de gâteaux Celui-ci doit être cuit bien sûr, mais rester bien humide. Commencez à vérifier en piquant un couteau ou un pic à brochette dans le centre du gâteau 10 minutes avant la fin du temps que l’indique, et prolongez 5 minutes par 5 minute pour être sûr. C’est en tout cas ma méthode et je ne suis jamais déçue! Ce gâteau se conserve étonnamment bien, mais il est vraiment top dans les 24 heures suivant la cuisson.
  
 
 
Cake aux pommes et noisettes

Ingrédients

  • 1 yaourt
  • 100 g de sucre 
  • 100 g d'huile de coco
  • 40 g d'huile de noisette
  • 100 g de farine
  • 100 g de poudre de noisette
  • 1 sachet de levure
  • 2 pommes

Préparation

  1. Mélangez tout d'abord le yaourt et le sucre.
  2. Ajoutez le beurre de coco fondu, environ 4 secondes au micro-ondes, ainsi que l'huile de noisette.
  3. Ajoutez ensuite, les farines, la poudre de noisettes et la levure. 
  4. Mélangez jusqu'à obtenir un mélange homogène. Versez dans un plat couvert de papier sulfurisé.
  5. Enfournez à four chaud pendant 40 à 45 minutes à 200°C.
  6. Laissez le gâteau refroidir sur une plaque avant de le démouler.
 
Source d’inspiration :
http://camdreybricolent.canalblog.com/archives/2018/01/26/36009533.html

Que faire avec du psyllium?

Photo Peyman Zehtab Fard@Flickr
 
Ces derniers temps, je suis assez intriguée par les super aliments et autres produits « healthy ». J’avais commencé à vous parler de mes favoris dans cet article, et cela m’a donné envie d’aller plus loin. Je ne parle pas de prendre des gélules ou des compléments alimentaires, mais bien de ces produits que l’on peut intégrer dans sa cuisine pour se faire du bien sans s’en rendre compte. Quand je lis leur prétendus pouvoirs magiques, une partie de moi a envie de croire qu’ils vont me faire pousser des cheveux blonds sublimes, faire remonter la graisse de mes fesses jusque dans mes seins ou faire qu’à 50 ans j’aurai l’air plus jeune qu’à 30… Et mon côté plus rationnel me dit qu’il ne faut pas en attendre grand chose, mais qu’après tout, s’ils contiennent des vitamines ou autres anti oxydants, pourquoi s’en priver? Alors je me suis dit que je pourrais creuser tout ça en réalisant des articles sur chacun de ces super aliments, avec ses super pouvoirs, et des idées pour les cuisiner de façon sympa! On attaque aujourd’hui avec le psyllium!
 
Le psyllium est une graine minuscule, ce qui a d’ailleurs donné son nom, du grec psyllos qui signifie « puce ». Ce qu’on consomme est l’enveloppe de la graine, sa cosse. Celle ci est constituée de fibres pures, réduites à l’état de poudre en vue d’une utilisation facile et rapide.
Le pysllium est apprécié car il apporte aux pâtes à gâteaux et pains du gonflant et les assouplit. 

Qu’est-ce que le psyllium?

Le psyllium provient de l’enveloppe extérieure de la graine d’une plante. C’est une source de fibres comestibles et de fibres solubles en particulier. 1 cuillère à soupe de psyllium contient environ 5 grammes de fibres. Idéalement, nous avons besoin d’environ 25 grammes à 30 grammes de fibres par jour, la plupart d’entre nous en sont loin.

Pourquoi le psyllium est un superaliment?

Le psyllium présente de nombreux avantages pour la santé. 
Ses fibres solubles absorbent l’eau et forment un gel dans l’intestin. Il est capable d’absorber jusqu’à 16 fois son volume sec en eau! Cela incite votre intestin à se contracter. Ça ralentit la digestion et l’absorption des glucides présents, et enfin, cela favorise  une élimination facile et saine en éliminant les déchets plus rapidement et plus efficacement et en réduisant la constipation. 
En comparaison avec les laxatifs en vente libre, le psyllium n’a pas d’effets secondaires connus et ne crée pas d’accoutumance du corps. Des études ont également montré que le psyllium peut aider à contrôler la glycémie chez les personnes atteintes de diabète. Il est  sans gluten, donc idéal pour ceux qui ne peuvent pas obtenir leur ration quotidienne de fibres à partir de blé.  Il peut réduire le taux de «mauvais» cholestérol dans le sang, abaisser la tension artérielle et contribuer au traitement du syndrome du côlon irritable et des maladies inflammatoires de l’intestin. Il peut également vous aider à perdre du poids en vous faisant sentir rassasié plus longtemps.

Quel goût ça a ?

Le psyllium a un goût neutre de plante. Mélangé à des ingrédients qui sont bien parfumés, vous ne le sentirez pas.

Peut-on consommer trop de psyllium?

C’est possible, mais il faudrait vraiment forcer la dose. Votre corps vous dira si vous en en consommez trop, vous vous sentirez un peu gonflé.

Où trouver du psyllium?

Il s’achète dans les épiceries bio, en pharmacie, ou sur des boutiques spécialisées sur internet.

Comment le consommer?

Il est très facile à incorporer dans votre alimentation. Vous pouvez simplement le dissoudre dans de l’eau, ou du jus à hauteur d’une cuiller à soupe dans un verre, et boire. Étant donné que les fibres de l’enveloppe de psyllium absorbent beaucoup d’eau, assurez-vous de boire suffisamment lorsque vous prenez du psyllium. 

Mes idées pour en utiliser dans vos recettes :

 

Photo Marco Verch @Flickr
 
Dans des smoothies ou smoothie bowls
Ajoutez une cuillère à soupe de psyllium à vos smoothies et smoothie bowls. Vous ne le remarquerez même pas, mais votre corps vous remerciera.
 
Dans vos porridges
Ajoutez 1 cuillère à soupe de psyllium dans vos porridges, ce qui y ajoutera environ 5 grammes de fibres supplémentaires.
 
 
 
Dans vos yaourts et fromages blancs
Saupoudrez-en un peu dessus, pourquoi pas accompagné d’un peu de muesli.
 
 
Dans vos pains
Le psyllium est un ingrédient populaire dans les pains, auxquels il apporte du moelleux. Vous pouvez l’incorporer dans les pains sans gluten pour cette même raison.
 
 
Dans vos gâteaux
Par exemple, dans vos pancakes, mélanges à muffins, ou des crackers salés maison… Les gâteaux au chocolat, au goût fort, sont parfaits également.
 
Comme épaississant
Absorbant l’eau, le psyllium est un liant peu coûteux. Une demi-cuillère à café de psyllium suffira à épaissir vos recettes préférées.
 
Vous connaissez le psyllium? Si oui, vous le consommez comment vous?

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar

Prêts pour un plat réconfortant qui met l’eau à la bouche? Le retour d’un temps plus frais nous oblige à sortir les blousons et les   pulls, et en cuisine, cela signifie ressortir les bons gros gratins! J’ai donc fouillé mes armoires à la recherche de mes plats à gratin géants de circonstance!
 
 
Aujourd’hui, je vous partage une recette de pâtes que vous allez vouloir manger tout l’automne…  Du moins, si comme moi, vous adorez les choux de Bruxelles et les épinards! Cette recette contient aussi beaucoup de fromage et une touche de moutarde pour réchauffer le tout. Ce gratin a une belle texture crémeuse et en prime, il est garni de légumes, bref, il contient tout ce qu’il faut pour vous rendre heureux!
 
 
Si vous êtes un de ceux qui ne sont pas fans de choux de Bruxelles, peut-être les avez-vous goûtés mal cuisinés. Il faut savoir qu’en boîte ils ne sont vraiment pas à leur avantage : ils sont mous et totalement dépourvus de saveur. Sans compter que si on les cuit un peu trop longuement, ils commencent à avoir une odeur nauséabonde… Ça en fait fuir plus d’un, mais si on ne les cuit pas trop, ils sont vraiment excellents!
 
Le secret pour les rendre savoureux est de bien les assaisonner et de maîtriser la cuisson pour les rendre croustillants à l’extérieur et un peu mous à l’intérieur. Ajoutez du fromage et des pâtes à l’équation, et ils vont devenir votre nouveau légume favori!
 
  
 
P.S. : Si après ça vous avez encore besoin de réconfort, j’ai la solution! Jetez-vous sur ce pouding aux pommes et sirop d’érable!
 
Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 personnes

Ingrédients

  • 140 g de macaronis
  • 300 g  de choux de Bruxelles surgelés
  • 175 g d'épinards hachés surgelés
  • 1 yaourt
  • 100 g de cheddar râpé
  • 30 g de fromage parmesan râpé
  • 2 gousses d'ail haché
  • 1 c. à c. de moutarde à l'ancienne
  • 12 cl de crème liquide
  • 1 c. à c. de poudre d'ail
  • 2 c. à s. de chapelure
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites cuire les pâtes dans de l'eau bouillante salée selon la durée indiquée sur le paquet.
  2. Placez les choux de Bruxelles, les épinards et 5 cl d'eau dans un bol au micro-ondes. Couvrez et faites cuire au micro-ondes pendant 7-8 minutes jusqu'à ce que les choux de Bruxelles soient tendres. Égouttez l'eau du mélange, laissez tiédir puis coupez les extrémités des choux de Bruxelles. Coupez-les en deux puis hachez-les finement.
  3. Dans un bol, mélangez le yaourt, le cheddar, le parmesan, l'ail, la moutarde, la maïzena, la poudre d'ail, le sel et le poivre. versez dans une casserole et faites cuire ce mélange à feu doux, en fouettant fréquemment, jusqu'à ce que le cheddar soit complètement fondu.
  4. Mélangez les choux de Bruxelles et les épinards avec la sauce au fromage et les pâtes.
  5. Préchauffez le four à 180°C.
  6. Versez les pâtes mélangées aux légumes dans un plat allant au four et répartissez uniformément. Saupoudrez avec la chapelure et le placez sous le gril au four pendant 10 à 12 minutes jusqu'à ce que la chapelure soit bien dorée.
  7. Servez immédiatement.
 
 
Source d’inspiration :
http://carrotsncake.com/2014/01/lightened-up-mac-cheese.html
 
 
 
 
(Via Bloglovin’)

Œufs cocotte aux champignons

Aujourd’hui, je vous présente un de mes repas chouchous du soir. En réalité, on peut le manger n’importe quand, mais je le trouve parfait le soir, car il est à la fois sain, copieux et rapide!
 
 
J’adore les œufs et dans le domaine, les œufs cocotte sont mes préférés car ils sont incroyablement faciles à faire et gourmands. En plus, ils sont un super prétexte pour manger du pain trempé dans l’œuf et ça, j’adore! On peut aussi ajouter à la liste de ses avantages qu’il est (souvent) végétarien, sans gluten, et aussi bon pour un dîner de semaine que pour un brunch du week-end.
 
 
Cet œuf cocotte en particulier est peut-être mon favori parmi tous, tout simplement parce que je suis une fan de champignons. Leur côté terreux se marie parfaitement avec le comté et quelques arômes simples comme le sel, le poivre, la ciboulette et l’estragon.
 
Utilisez les champignons que vous souhaitez : je mets des champignons de Paris, mais des pleurotes ou un mélange forestier seront délicieux aussi. Servez vos œufs cocotte avec une petite soupe de pommes de terre au bacon,  du bon pain croustillant grillé et beurré, pour tremper dans le jaune coulant de l’œuf!
 
 
 
Œufs cocotte aux champignons

Quantité ou nb de personnes: Par personne

Ingrédients

  • 2 œufs
  • 35 g de champignons émincés
  • 15 g de comté râpé
  • 5 cl de crème liquide
  • 1 c. à c. de ciboulette
  • 1 c. à c. d'estragon
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites revenir les champignons émincés dans une poêle avec de l'huile olive. Ajoutez la muscade, le sel, le poivre.
  2. Dans un ramequin, déposez la moitié des champignons, la  moitié de la crème, les œufs, le reste de champignons, le reste de crème et le comté.
  3. Préchauffez le four à 180°C. Enfournez pour 10 minutes.
  4. Parsemez de ciboulette et d'estragon et servez immédiatement.

Gâteau aux pommes, gingembre et cardamome

Alors que l’automne s’installe pour de bon, je profite des plaisirs de mon carrousel à épices. Le gingembre, la cannelle, la noix de muscade…  ils apportent une chaleur et un coup de boost aux recette d’automne. Une des épices que je pense ne pas utiliser assez souvent est la cardamome. C’est pourtant l’une de mes favorites! Son petit goût piquant et musquée est souvent réservé aux recettes indiennes. Je vous l’ai déjà proposé dans cette recette de moong dahl, ou ce sanwin makin… Mais je l’aime tellement que j’ai voulu vous en proposer encore, cette fois dans une recette plus classique!
 
 
Le résultat s’est avéré parfait : un gâteau parfumé et pas trop sucré avec des pommes bien sucrées et le coup de pep’s de la cardamome. Il a une sorte de croûte de sucre brun caramélisé épaisse sur le dessus, avec des morceaux de pommes bien fondantes cachée sen dessous.
 
La cardamome est une épice forte, donc je l’utilise avec parcimonie,  de concert avec le gingembre qui a beaucoup de caractère aussi.
 
 
Pour ce gâteau, je n’ai pas utilisé de beurre mais de l’huile de coco, j’adore le petit goût exotique qu’elle apporte aux desserts et je l’utilise de plus en plus. J’imagine que du beurre peut parfaitement faire l’affaire également si vous n’en avez pas.
 
Je vous propose également deux façons de faire ce gâteau : une version normale, ou une version avec des déchets de pomme de l’extracteur de jus si vous en avez un. Le résultat sera sensiblement le même.
 
 
 
Gâteau aux pommes, gingembre et cardamome

Ingrédients

  • 75 g de farine
  • 75 g de poudre d'amandes
  • 130 g de beurre de coco
  • 125 g de sucre
  • 1 yaourt de soja
  • 1 c. à s. de levure
  • 1 pomme
  • 150 g de déchets de pomme de l'extracteur de jus ou 1 pomme supplémentaire
  • 2 c. à c. rases de cardamome moulue
  • 30 g de gingembre confit

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Dans un saladier, battez le yaourt et le sucre.
  3. Ajoutez le beurre de coco fondu et mélangez.
  4. Ajoutez la farine et les amandes, la levure et la cardamome moulue, mélangez bien.
  5. Si vous utilisez une pomme en entière et non des restes de pommes de l'extracteur de jus, épluchez-la, enlevez le trognon et mixez-la en tout petits dés. Épluchez, enlevez le trognon puis coupez l'autre pomme en lamelles fines. Épluchez et râpez le gingembre.
  6. Ajoutez la pomme mixée et le gingembre à la pâte puis versez-la dans un moule rond à bords hauts.
  7. Décorez avec les lamelles de pommes.
  8. Faites cuire 35 à 45 minutes.

Idée menu : Saveurs de septembre

Vous ne savez pas quoi cuisiner en ce moment? Je vous propose aujourd’hui un menu de saison, réalisé avec de bons produits que l’on trouve au mois de Septembre. faites-vous plaisir avec les saveurs variées dans cette sélection de recettes de fin d’été et début d’automne, où courges, champignons et pommes sont à l’honneur. Vous n’avez plus qu’à vous mettre aux fourneaux et vous régaler!

A l’apéritif : Des macarons de champignons au fromage frais

champignons-macarons

Une petite boisson : Un rhum à la vanille et épices chaï

En entrée : Un œuf cocotte au saint nectaire, potiron et noix

En plat : Un risotto aux champignons

Un bon pain de saison : Un pain à la bière

pain-a-la-biere-3

En dessert : Un crousti moelleux aux pommes et cidre

Pour accompagner le café : Des cookies au café, noix de macadamia et chocolat blanc

Pain au cidre

L’automne est presque là, et cela se sent déjà dans mes recettes. Je commence toujours l’automne avec des recettes à base de pommes. Essayez par exemple ma galette rustique aux pommes et caramel beurre salé si vous voulez profiter des premières pommes de la saison!
 
 
Ici, la saveur de la pomme est bien présente dans ce pain, bien qu’il n’en contienne pas vraiment. J’ai eu l’occasion l’an dernier de redécouvrir le cidre en cuisine, avec notamment ma recette de crousti moelleux pommes cidre, et depuis, j’ai tendance à en mettre dans tout ce que je cuisine. Le cidre réagit étonnamment bien à la cuisson, où son acidité donne un côté parfumé et frais aux gâteaux et aux pains. Je m’en lasserai sûrement un jour ou l’autre, mais pour l’instant, je trouve tout meilleur avec du cidre!
 
Le cidre donne à ce pain un petit goût acide qui rappelle un peu celui des pains au levain, et ce sans aucun temps de repos supplémentaire. J’ai été vraiment surprise de voir à quel point la saveur de la pomme est prononcée dans ce pain. Cela est  peut-être dû à la qualité de mon cidre fermier qui il faut le dire, était délicieux.
 
Ce pain est hyper facile à faire. La partie la plus difficile lorsqu’on réalise ce pain de cidre est de patienter pendant qu’il cuit. Je l’ai réalisé à la machine à pain, et pendant la cuisson, il a embaumé toute notre maison d’une odeur délicieuse. J’ai eu bien du mal à le laisser tiédir avant de le goûter!
 
 
Au final, ce pain, c’est un peu comme du pain à la bière, mais fait avec du cidre à la place! Si vous aimez le pain à la bière, alors vous devez essayer ce pain au cidre pour l’automne!
 
La croûte de ce pain est épaisse et croquante, ce qui en fait le compagnon idéal des soupes et des tartinades. Il sera également parfait avec quelques tranches de cheddar, du chutney pimenté et bien sûr, un verre de cidre!
Si vous préférez des notes sucrées, essayez de le tartiner avec une gelée de pommes ou du beurre d’érable, régal garanti!
 
  
 
Pain au cidre

Ingrédients

  • 300 g de farine de blé 
  • 100 g de farine de blé complet
  • 90 g de farine de seigle T170
  • 10 g de mélange de graines (tournesol, millet, lin brun, lin jaune...)
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 30 cl de cidre
  • 2 c. à c. de sucre
  • 20 g de beurre
  • 1/2 c. à c. de sel

Préparation

  1. Dans le bol de la machine à pain, versez le cidre,  puis les farines et les graines, le beurre, le sucre, la levure, et le sel.
  2. Lancez le programme pain complet, avec un dorage minimum et un poids de 750 g.