Archives par mot-clé : pommes

Salade de pommes de terre à la crème et aux noisettes

Aujourd’hui, je vous propose un plat de salade de pommes de terre à la crème. Si je n’ai jamais trop aimé la salade de pommes de terre dans mon enfance, j’ai totalement appris à la redécouvrir maintenant que je suis adulte, et je ne me lasse pas de la décliner de multiples façons.
 
 
En général, il est assez rare que je cuisine la pomme de terre. C’est étrange, je sais qu’en tant que telle, elle est plutôt saine, mais elle est souvent accompagnée d’ingrédients très riches, comme le fromage à tartiflette par exemple, du moins chez moi! S’il s’agit juste de manger une pomme de terre à l’eau sans rien, très peu pour moi ! Du coup, comme j’essaie de manger à peu près sainement au quotidien, je renonce à beaucoup de plats à base de pommes de terre…
 
 
Mais quand elle est consommée en salade, c’est vraiment un compromis parfait. On a de bonnes saveurs, de la vinaigrette qui vient parfumer le tout, mais les matières grasses ne sont pas en trop grande quantité. On obtient donc quelque chose d’assez sain, et qui permet de bien profiter de  la pomme de terre, de son goût et de sa texture délicate.
 
 
Cette salade contient des cornichons, des échalotes, mais surtout un peu de noisettes pour le croquant, c’est très sympa ! Ajoutez-les quelques instants avant le service de préférence pour éviter qu’elles ne ramollissent au contact de la crème.
 
Utilisez si possible de petites pommes de terre à la chair délicate et à la peau fine, elles sont idéales en salade.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

5 idées de vinaigrettes gourmandes

L’été, j’adore manger des salades à toutes les occasions, et le moindre petit reste dans mes placards peut devenir prétexte à en inventer une. Selon moi, il n’existe pas de légume ou de céréale qui ne puisse pas se transformer en salade! Ce que j’aime aussi avec les salades, c’est qu’elles vont très vite à cuisiner, puisque généralement il n’y a pas de cuisson. On peut d’ailleurs utiliser un reste de céréales déjà cuites.
 
 
 
La seule ombre au tableau pour moi, c’est les vinaigrettes. Je n’aime pas les acheter toutes faites au supermarché, car au final cela n’apporte pas grand-chose, et c’est très simple à réaliser… Oui mais au moment venu, j’ai toujours la flemme de les faire! La solution ? Avoir un ensemble de vinaigrettes d’avance dans le frigo… Toutes faites oui, mais faites maison quand même ! Découvrez ci-dessous mes idées de vinaigrettes classiques et gourmandes à toujours avoir sous la main pour pouvoir se régaler et improviser une salade en deux minutes !
 

Classique vin rouge et échalote, moutarde

Cette vinaigrette ressemble à celle que faisait ma maman quand j’étais enfant.  Je l’utilise très fréquemment et notamment dans les salades vertes et les salades de pommes de terre.

3 c. à s. d’huile d’olive
3 c. à s. d’huile de colza
4 c. à s. vinaigre vin rouge
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de sirop d’érable
1 c. à c.  d’herbes de Provence
1/2 échalote
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Emincez finement l’échalote.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 

Vinaigre balsamique, olives noires et pesto

 
Cette vinaigrette aux accents du sud est parfaite avec les salades de tomates, la mozzarella ou encore la roquette.
 
3 cl d’huile olive
4 cl de vinaigre balsamique
1 c. à s. de pesto
3 olives noires hachées 
1 pincée de piment en poudre
1 pincée d’ail semoule
Sel, poivre
 
Emincez finement les olives.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Noix, miel et vinaigre de Chardonnay

 

Cette vinaigrette au goût fin et gourmand accompagne très bien les salades d’endives, de pissenlit ou de fromages bleus come le roquefort ou le gorgonzola. Le vinaigre de chardonnay peut être remplacé par un autre vinaigre de vin blanc.

 
4 cl d’huile de noix
2 cl d’huile de colza
4 c. à s. de vinaigre de chardonnay
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de miel
1 c. à c. d’herbes de Provence
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Vinaigre aux épices et orange

 

Le melfor est une spécialité à base de vinaigre et d’épices que l’on trouve notamment dans le Grand Est. Cette vinaigrette un peu épicée est parfaite avec les salades de pomme de terre, de cervelas ou les salades hivernales en général.

 
6 cl d’huile de tournesol
4 cl de vinaigre aux épices type Melfor
2 c. à c. de moutarde douce
1 c. à c. de marmelade d’orange
1 c. à c. d’herbes de Provence
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Colza  et vinaigre de bière

 

Cette vinaigrette aux ingrédients ch’ti est assez polyvalente et son goût est moins étrange qu’il n’y paraît! Elle se marie avec tous types de salade et notamment celle d’endives ou de mâche et noix.

 
4 cl d’huile d’olive
2 cl d’huile de colza
2 cl de jus de citron
2 cl de vinaigre de vin rouge
2 c. à c. de graines de tournesol
1 c. à c. de levure de bière
1 c. à c. de cassonade
1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Truffe blanche et vinaigre de Xeres

 

Cette vinaigrette de luxe fera un malheur sur la burrata, la mozzarella ou une salade de mâche et figues.

 
3 cl d’huile d’olive
3 cl d’huile de truffe
4 cl de vinaigre de Xérès
1 c. à c. de basilic séché
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Comment composer une assiette de fromages équilibrée?

Je pense que tous ceux qui me suivent savent à quel point j’aime le fromage. Il y a une chose que j’aime particulièrement le soir, c’est organiser une petite soirée bière fromages, ou vin fromages. Quand je reçois, je sais que ça plaira à tout le monde et ça ne demande pas beaucoup de temps à préparer ! Je vous avais d’ailleurs partagé un petit article par ici sur la façon de composer un super plateau apéro avec du fromage.
 
Aujourd’hui, je vous propose d’apprendre à composer une assiette plus saine à base de fromage. Si comme moi, vous aimez vous en régaler dans le quotidien mais ne voulez pas prendre 3 kilos à chaque repas, cet article est fait pour vous.
 
Le secret, c’est de limiter les quantités, et d’apporter des vitamines en complétant avec des petits légumes, des fruits, et en évitant de mettre des kilos de pain. Suivez le guide ci-dessous pour vous régaler!
 
Photo кофе @Flickr

Les fruits



Vous pouvez ajouter quelques fruits de saison coupés en dés sur votre plateau, ils se marient très bien avec le fromage et font un joli contraste de saveur. Vous pouvez penser bien sûr au raisin, mais aussi aux pommes, aux poires, à la pastèque, aux figues… N’hésitez pas à essayer même les fruits qui ne paraissent pas adaptés au premier abord, vous aurez sûrement de bonnes surprises !
 
Photo Catricorn @Flickr

Les noix

 
Les noix ne sont pas légères à proprement parler, mais elles se marient très bien avec le fromage, et elle apportent plein d’acides gras essentiels, donc je ne fais pas l’impasse. J’ajoute simplement quelques noix, noisettes ou fruits secs dans mon plateau ou mon assiette, c’est très gourmand et ce sont de petites quantités donc on peut se faire plaisir.
 

Les olives



Les olives sont également riches en acides gras essentiels. Vous pouvez mettre une petite poignée d’olives noires ou vertes suivant vos préférences, moi j’adore les olives Kalamata.
 
 
Photo Stacy Spensley @Flickr

Les pickles

 
Les pickles en général sont très peu caloriques et coupent bien l’appétit, donc n’hésitez pas à en ajouter, que ce soit des cornichons, du concombre, des petits légumes marinés dans du vinaigre, des carottes… Essayez de varier et pourquoi pas, d’en réaliser maison, c’est ultra facile!
 
Photo robinmcnicoll @Flickr

Les légumes

 
J’aime ajouter un peu de salade, de bâtonnets de carottes, des tomates cerise, des tranches de champignons… Tous ces légumes apportent du goût, du croquant et rendent votre assiette beaucoup plus saine.
 
Photo Luke Andrews @Flickr
 

Le fromage

 
Le fromage, c’est l’essentiel de cette assiette bien sûr! Il est en général assez riche, mais le secret c’est de prédécouper quelques jolies tranches et dés pour donner une belle impression d’abondance à votre assiette, et aussi vous permettre de goûter plusieurs saveurs. Je vous propose par exemple quelques dés de gouda et de cheddar, un petit triangle de brie, un petit peu de fromage frais comme du chèvre, et enfin un petit peu de bleu.
 
 
 
Photo David Stewart @Flickr

Le pain



Quand on ne veut pas trop alourdir la facture calorique, il n’existe pas de pain light à proprement parler, ou alors il ne sera pas rassasiant et vous risquez de manger plus. Pour autant, le pain n’est pas mauvais pour la santé! Il vaut mieux prendre un pain le plus complet possible, de type pain complet, pain de seigle, ou encore si vous aimez, le pumpernickel allemand qui est très roboratif. Cela vous calera plus vite et sera plus savoureux, donc parfait en association avec le fromage.
 
Photo Siona Karen @Flickr

Le chocolat

 
Pour conclure ce repas en mode picorage et sans cuisine, surtout si vous buvez un bon verre de vin, clôturez avec un ou deux carrés de chocolat de très bonne qualité, noir, vous serez assurés de vous régaler !

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Purée de courgettes à la vache qui rit

Je ne réalise pas souvent de la purée, et je n’en propose donc pas souvent par ici, pourtant qu’est-ce que j’adore ça! J’en suis fan et encore plus quand elles sont composées de pomme de terre mélangée avec un autre légume, je trouve qu’on a la délicieuse texture de la pomme de terre ainsi qu’un petit goût en plus, c’est vraiment parfait!
 
 
Ma fille aime beaucoup la purée mais elle est très classique, si je mélange autre chose que de la pomme de terre, on dirait franchement que j’essaie de l’arnaquer ou de l’empoisonner… J’avoue que cela me freine dans le quotidien ! J’ai retrouvé dans mes archives cette recette que j’avais imaginée il y a quelques temps, elle a un petit côté enfantin avec l’ajout de courgettes et de vache qui rit, ce mélange n’est d’ailleurs pas sans rappeler la fameuse soupe courgettes Kiri!
 
 
Je ne me souviens plus si ma fille avait accepté d’en manger ou pas à l’époque où je l’ai réalisée… Cela commence à dater, j’ai traîné à vous partager cette recette! Quand je la relis, elle me fait vraiment envie, je sens que je vais la re-cuisiner bientôt, ça sera l’occasion de refaire des photos plus jolies, car j’ai quand même un peu progressé dans ce domaine, et aussi de refaire tester à ma fille!
 
Hé oui, les goûts des enfants changent très très vite, et la mienne ne fait pas exception. Un jour elle adore quelque chose, le lendemain elle hurle à la mort quand je lui propose, mais à l’inverse, je découvre parfois qu’elle mange en cachette quand je ne suis pas là, chez les amis ou à la cantine, sans broncher, alors que chez moi, elle ne les aime soi-disant pas ! Les enfants sont vraiment ingrats!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Que faire avec des haricots blancs?

Photo Marco Verch Professional P @Flickr

Les haricots blancs sont pratiques car aussi bien en boite que secs, ils se conservent longtemps, très longtemps. C’est vraiment un produit du placard par excellence! A tel point qu’il arrive parfois de retrouver un paquet tout perdu et abandonné, et de se demander depuis combien de temps il est là! Si c’est votre cas, voici de quoi cuisiner vos haricots vite fait bien fait, et surtout, de quoi vous régaler!    

En tartinades

Vous connaissez ma passion pour les tartinades, et les haricots blancs, à l’instar des pois chiches dans le houmous, peuvent se mixer pour donner de délicieux dips, comme cette tartinade aux haricots blancs et olives, ce dip d’origine roumaine ou cette crème de haricots blancs.

 

En baked beans

Depuis mon plus jeune âge je suis fan de l’Angleterre, et leurs petits déjeuners me passionnent. Oui, j’adore les haricots blancs dès le réveil et j’assume! Les baked beans maison sont bien meilleurs que ceux qu’on achète en boite, vous vous en doutez! J’adore notamment cette version accompagnée de polenta.

En omelettes, tortillas, tajines

Lorsqu’on entend le mot “tajine“, on pense au ragoût marocain épicé cuit dans le plat à cheminée du même nom. En Tunisie, le tajine peut représenter quelque chose de complètement différent! C’est une sorte de croisement entre une quiche et une tortilla un peu relevée, en plus épaisse et dense et que l’on sert souvent froide.  Les haricots fonctionnent bien de la même manière dans les omelettes et tortillas.

En soupes et purées

Les haricots peuvent épaissir et donner de l’onctuosité à n’importe quelle soupe de légumes mixée, comme on le fait avec la pomme de terre. Mais ils sont aussi délicieux dans les soupes non mixées, comme cette soupe façon loubia. De la même façon, leur texture est parfaite en purée. Essayez par exemple la purée pommes de terre haricots blancs, ou encore chou-fleur haricots blancs.

Dans des currys et ragoûts

Vous pouvez facilement réaliser des currys de haricots blancs en les faisant mijoter avec d’autres légumes comme des poivrons, du chou… En ajoutant du lait de coco et des épices vous obtiendrez un ragout délicieux et parfumé très rapidement!

 

Dans les salades

On n’y pense pas mais les haricots blancs sont top en salade. En les utilisant en boite, c’est très rapide à préparer, et ils se marient bien avec les salades de riz, de quinoa, de tomates… Les possibilités sont infinies!

Voilà mes idées favorites pour utiliser les haricots blancs. Et vous, vous avez d’autres astuces ou recettes favorites à partager?

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : l’ail

Photo Mike Mozart @Flickr   

Bien qu’on le trouve toute l’année sur nos étals et qu’on le consomme à tout moment sans aucune distinction, l’ail a une saison, et c’est maintenant… Découvrez dans cet article comment le cuisiner et le mettre à l’honneur dans vos assiettes. Si vous n’avez pas peur pour votre haleine, vous allez vous régaler !

Comment choisir l’ail?

Pour choisir de l’ail frais, cherchez des têtes pas trop larges, mais plutôt denses et lourdes par rapport à leur taille. Si elles ont été stockées dans un endroit sec et protégé de la lumière, c’est l’idéal. Évitez les têtes qui sont tachées ou qui commencent à germer. L’ail pourra se conserver jusqu’à 1 mois, si vous le conservez à température ambiante dans un lieu bien ventilé.


Photo JMacPherson @Flickr

Quand l’ail est-il de saison?

L’ail a deux saisons en France, au printemps et à l’automne, bien qu’on le trouve toute l’année sur les étals.


Photo Clyde Robinson @FLickr

Comment conserver l’ail?

L’ail présente l’avantage d’être disponible toute l’année et de très bien se conserver sans sécher trop vite. Si besoin, vous pouvez l’émincer finement et le congeler pour ensuite l’utiliser en petite quantité quand vous en avez besoin.


Photo Scott Feldstein @Flickr

Comment préparer l’ail?

Pour préparer de l’ail, séparez d’abord les gousses de la tête. Enlevez les peaux sèches. Couper la gousse en deux pour prélever le germe central et enfin, écrasez la gousse à l’aide pour du plat d’un couteau ou d’un presse-ail. Vous pouvez aussi l’émincer selon les besoins de votre recette . Lorsque vous faites cuire de l’ail, surveillez-le bien car il peut très vite brunir et devenir amer. Pour mettre l’ail à l’honneur dans votre cuisine, essayez l’ail rôti au four ou encore la soupe à l’ail. Il sera également délicieux dans une purée de pommes de terre, avec des légumes rôtis au four ou avec du riz.


Photo Elijah van der Giessen @Flickr

Mes recettes favorites à l’ail

 


Petites pommes de terre primeurs à l’ail et petits pois


Mont d’or à l’ail et au vin blanc

pain-ail-herbes-2
Pain à l’ail façon belge


Pommes de terre rissolées à l’ail

dip-tcheque-3
Tartinade tchèque à l’ail

soupe-ail-2
Soupe à l’ail et aux herbes

houmous-chou-ail-3
Houmous au chou et à l’ail rôti

baguette-ail2
Baguette à l’ail

puree-chou-fleur-romarin
Purée de chou fleur au romarin et à l’ail

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gratin de concombres et pommes de terre au curry

Le concombre est un légume que j’aime beaucoup en salade ou en crudités, mais il est très rare de le trouver réellement cuisiné dans une recette. Pourtant, il est tout à fait possible de le faire cuire. J’ai déjà notamment pu le goûter dans des soupes, où il était très bon et savoureux.
 
 
 
On peut aussi réaliser des gratins de concombre, un peu comme on le ferait avec de la courgette. Les variétés rustiques comme celles que l’on cultive au jardin et qui ressemblent à de gros cornichons sont selon moi les plus adaptées. Leur goût est moins marqué et ils sont moins aqueux que ceux du supermarché.
 
 
Mais si vous n’en n’avez pas, ceux du supermarché feront l’affaire quand même! Ici, j’ai utilisé le concombre dans un délicieux gratin très printanier et parfumé grâce au curry. Ca change, ça surprend tout le monde à table, mais ça n’en n’est pas moins très bon !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Boules apéro au boudin noir et patate douce

Je vous ai déjà parlé par le passé du stock de boudins noirs phénoménal que je devais écouler, alors que je déteste cette spécialité. Pas facile de cuisiner un aliment que l’on ne supporte pas de manger, mais j’ai continué tranquillement à tester des recettes petit à petit et à les servir à mes invités puisque je ne pouvais pas les apprécier moi-même. Après le chaussons au boudin, chou rouge et pommes et les croustillants de boudin noir et pommes de terre, ma saga boudin noir continue donc avec des petites boules apéritives. Je fais souvent ces boules et elles sont toujours un succès quelle que soit la garniture.
 
 
 
Cette fois encore, elles ont beaucoup plu! Ma famille étant amatrice de boudin noir, tout le monde s’est régalé de cette petite recette très facile… Sauf moi bien sûr, mais j’avais au moins la satisfaction de faire de la place dans mon congélateur! Il n’y a pas de petite victoires!
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pommes paillasson

Les pommes paillasson sont des sortes de rösti. Je pense qu’il y a de nombreux noms pour cette spécialité ou des variantes approchantes, mais dans tous les cas, elles sont toujours délicieuses, surtout pour moi qui adore toutes les recettes à base de pomme de terre ! C’est un régal!
 
 
 
Utilisez si possible du persil frais, c’est ce que j’ai fait et ça fait la différence. Pour le thym, c’est pareil, prenez du frais si vous en avez! Moi, je ne sais pas pourquoi, j’ai beau planter du thym, que ce soit dans mon jardin, à l’intérieur, sur les balconnières, etc., il ne survit jamais!
 
 
Faites attention de ne pas brûler ces petites galettes avec une cuisson trop vive. Elles seront toujours mangeables, mais ça sera beaucoup moins présentable!
 
 
 
Source d’inspiration :
http://m.marmiton.org/recettes/recette_paillassons-de-pommes-de-terre_21432.aspx

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Jus de pommes, pissenlit et citron

Voilà longtemps que je me demandais si je ne pourrais pas manger tous ces vilains pissenlits qui envahissent mon jardin… Et puis en regardant mon extracteur de jus, j’ai eu une idée!
 
 
 
Il me semblait avoir déjà vu des jus de pissenlit, et je me suis dit, pourquoi pas? Pour cette recette, il vous faut un extracteur, car si vous la faites avec un mixeur ou un blender, vous risquez d’avoir des fibres désagréables en bouche. Seul l’extracteur vous permettra d’extraire réellement le jus du du pissenlit.
 
 
Essayez de ramasser les pissenlits dans une zone qui n’est pas trop polluée, et sur laquelle personne ne marche… Dans tous les cas, il vous faudra bien les nettoyer! Prenez des pissenlits jeunes, de début de saison, leur goût est plus subtil et moins amer… C’est une plante assez amère, c’est pourquoi je la couple avec un autre fruit beaucoup plus sucré et doux, la pomme.
 
 
Le résultat est frais et sympa, plein de vitamines, c’est vraiment le top pour retrouver son énergie au retour du printemps!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1