Archives par mot-clé : pommes

Pommes dauphines au romarin

Aujourd’hui, on cuisine un classique de mon enfance… Difficile de se dire que j’en ai mangé si souvent sans jamais en réaliser maison. Je ne soupçonnais même pas vraiment la façon dont se réalisait ce plat!
 
 
Je pensais que réaliser des pommes dauphines consistait simplement à rouler de la purée en boules, mais en réalité c’est un brin plus élaboré. Les pommes dauphines contiennent de la farine, du beurre, des œufs, de l’eau, et ici, un peu de muscade et du romarin frais. Pour les herbes, c’est affaire de goût, et de ce que vous avez dans les placards! 
 
 
Ce que j’aime avec cette recette aux pommes de terre, c’est qu’elles ont un petit côté classique qui me rappelle les repas du dimanche de mon enfance. Et vous, c’étai quoi le plat phare du dimanche quand vous étiez (plus) jeunes?
 
  
 
Pommes dauphines au romarin

Portions : Pour 4 personnes (environ 48 boules)

Pommes dauphines au romarin

Ingrédients

  • 500 g de pommes de terre
  • 125 g de farine
  • 75 g de beurre
  • 10 cl d'eau
  • 3 oeufs
  • 1 c. à s. de romarin frais
  • 1 pincée de muscade
  • Huile de friture
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites cuire les pommes de terre à l'eau bouillante salée environ 30 minutes selon la taille.
  2. Pendant ce temps, préparez la pâte à choux : portez à ébullition 10 cl d'eau avec le beurre.
  3. Salez et versez d'un coup la farine, remuez énergiquement à la cuillère en bois jusqu'à ce que la pâte se détache des bords de la casserole.
  4. Laissez tiédir puis ajoutez les oeufs un à un, en mélangeant bien à chaque fois. Réservez.
  5. Égouttez et pelez les pommes de terre, écrasez-les en purée fine et ajoutez-les à la pâte à choux. Salez et poivrez, ajoutez le romarin et la muscade puis laissez refroidir.
  6. Préchauffez le four à 190°C.
  7. Formez ensuite des petites boules de la taille d'une noix avec la pâte avec vos mains farinées.
  8. Déposez-les sur une plaque et enfournez pour 30 minutes.
 
Source d’inspiration :

Qu’est-ce qu’on mange en janvier?

L’an dernier, je vous ai partagé mes idées d’activités à réaliser mois après mois pour prendre la vie du bon côté. Qui dit nouvelle année dit nouvelle rubrique, et je vous propose cette année une sélection de plats à cuisiner dans le mois. Recettes avec des produits de saison, rigolotes, familiales ou légères, découvrez ici mes suggestions pour vos menus !

On attaque avec le mois de janvier! C’est un mois où il y a un peu moins de fruits et légumes de saison que d’autres, et où on aime manger un peu plus léger car c’est l’après-fêtes et la période des résolutions. Mais on n’oublie pas la fameuse galette des rois pour autant!

Les produits de saison en janvier :

Légumes : Céleri, chou de Bruxelles, chou chinois, citrouille, courge butternut, endive, épinard, mâche, navet, oignon, panais, poireau, potimarron, salade frisée, topinambours.

Fruits : Bergamote, citron, mandarine, mangue, orange, pamplemousse, poires, pommes.

Mes recettes favorites pour janvier :

 

Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce

 

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar

 

Champignons crémeux au curry

Risotto au citron et basilic

Oeuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix

Lasagnes au chou-fleur et au bleu de Bresse

Galette des rois poires spéculoos

Tarte Piña colada

Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé pizza par ici, vous ne trouvez pas? Remarquez que moi, je pourrais parler pizza chaque semaine et je ne trouverais pas ça excessif, tant c’est un plat que j’adore! Quand j’étais enfant, j’aimais les pizzas mais je n’ai pas souvenir que c’était un plat aussi gastronomique à l’époque. On achetait une jambon-fromage toute prête au supermarché, on la mettait au four et c’était parti! C’était déjà très chouette quand j’y repense.
 
 
  
 
De nos jours, on fait des pâtes à l’italienne, on met des fromage italiens, de la roquette dessus, un filet de balsamique, de la truffe parfois… C’est plus élaboré et je dois dire que j’adore, car c’est vraiment un repas qui met à l’honneur les produits frais. On est assez éloignés de la malbouffe quand on y réfléchit bien!
 
 
Ce qui m’a bien plu avec cette pizza, c’est la saveur du comté qui parfume bien l’ensemble. Il est un peu plus prononcé que du gruyère ou de la mozzarella. Additionné à la saucisse et aux pommes de terre, c’est une pizza finalement assez rustique et bien nourrissante!
 
 
Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Ingrédients

  • 1 pâte à pizza rectangulaire épaisse aux herbes
  • 100 g de pommes de terre cuites
  • 100 g de grosse saucisse fumée
  • 100 g de comté
  • 1 oignon rose coupée
  • 1/2 yaourt grec
  • 1 c. à s. bombée de moutarde
  • 1 pincée de muscade
  • 1 pincée de ciboulette
  • 1 pincée de laurier en poudre

Instructions

  1. Coupez votre comté en deux Râpez la moitié et coupez l'autre moitié en cubes.
  2. Coupez les pommes de terre en rondelles et réservez.
  3. Coupez la saucisse en 10 rondelles.
  4. Épluchez puis coupez l'oignon en rondelles.
  5. Mélangez le yaourt et la moutarde dans un petit récipient.
  6. Étalez la pâte à pizza.
  7. Tartinez-la avec la sauce yaourt moutarde.
  8. par dessus, éparpillez les morceaux de pomme de terre, l'oignon, la saucisse, le fromage râpé et en dés.
  9. Saupoudrez enfin les épices.
  10. Préchauffez le four à 200°C.
  11. Enfournez pour 12 à 15 minutes.
 
 
 

Tourte au chou romanesco et morbier

Que prévoyez-vous pour le repas de nouvel an? Et pourquoi pas une tourte? Alors d’accord, si vous vous imaginez une soirée glam’ et paillettes à danser jusqu’au lever du soleil, ce n’est sans doute pas le bon plan d’aller se lester le ventre avec une part de tourte au chou. Mais si comme moi, vous préférez les soirées un peu plus cocooning à profiter d’un bon repas entre amis sans se mettre la pression pour rester éveillés jusqu’aux douze coups de minuit, cette tourte est faite pour vous! Oui parce qu’après en avoir mangé une bonne part, accompagnée de toasts de tarama végétal ou d’une panna cotta aux marrons glacés, vous risquez de partir directement au pays des songes, et de vous réveiller le 1er janvier!
 
 
Pour réaliser cette tourte, j’ai utilisé deux pâtes brisées. Maison ou du commerce, c’est vous qui voyez, évidemment c’est meilleur maison, mais plus rapide tout fait! Ce n’est pas nouvel an tous les jours alors l’effort peut se justifier, mais c’est aussi un repas où l’on a souvent plein de choses à faire, alors économiser 20 minutes sur le planning, ça peut rendre service!
 
 
Dans cette tourte, j’ai mis du chou romanesco, dont j’adore les jolis bouquets au motif fractal, oui oui, j’ai réussi à caser ce mot savant sur ce blog, hihi! S’il y a un blanc pendant votre repas, vous pourrez toujours expliquer cette histoire de motif fractal à vos invités pour relancer la conservation!
 
  
 
Tourte au chou romanesco et morbier

Tourte au chou romanesco et morbier

Ingrédients

  • 1 chou romasnesco  (+-500 g)
  • 200 g de morbier
  • 1 gros oignon rouge
  • 2 gousses d'ail
  • 75 g de gruyère râpé
  • 17 cl de vin blanc
  • 3 c. à s. bombées de crème fraîche
  • 500 g de pommes de terre
  • 200 g de champignons de paris
  • 1 c. à c. de thym
  • 1/2 c. à c. de paprika
  • 1/2 c. à c. de cerfeuil
  • 2 c. à s. d'huile olive
  • 2 pâtes brisées
  • 1 c. à s. de moutarde
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 pincée de curcuma et de paprika

Instructions

  1. Épluchez le romanesco, coupez-le en morceaux grossiers et faites-le cuire à l'eau environ 20 minutes jusqu'à ce qu'il soit cuit. Laissez refroidir.
  2. Coupez les pommes de terre, faites-les cuire en dés, départ eau froide.
  3. Coupez le morbier en tranches, réservez.
  4. Coupez les champignons en tranches, réservez.
  5. Émincez l'oignon et faites-le revenir à la poêle 3 minutes avec 2 c. à  s. d'huile olive. Ajoutez les champignons en tranches, laissez revenir 5 minutes pour leur permettre de rendre leur jus, puis ajoutez l'ail, puis 10 cl de vin blanc et les épices, faites revenir environ 15 minutes en remuant jusqu'à ce que l'ensemble n'ait plus trop de liquide.
  6. Dans un plat, mélangez le chou romanesco avec le gruyère râpé, les pommes de terre en dés, la crème fraîche, du sel, du poivre, le mélange de champignons.
  7. Préchauffez le four à 180°C.
  8. Étalez la première pâte dans un moule à gâteaux à bords hauts, et tartinez-le de moutarde. Déposez le mélange chou-champignons dans la tourte, couvrez de tranches de morbier, refermez avec la deuxième pâte en scellant bien les bords.
  9. Dans un petit ramequin, mélangez l'huile d’olive, le paprika et le curcuma. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez le dessus de la tourte avec ce mélange.
  10. Mettez au four pour 50 minutes environ. La pâte doit être parfaitement cuite et l’intérieur fumant.
  11. Servez immédiatement.

Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries

Avis aux retardataires, voici peut être l’idée qu’il vous faut pour votre repas de Noël! Je vous propose aujourd’hui un parmentier très rapide à réaliser, puisqu’il se fait avec des cuisses de canard confites, que l’on achète déjà cuites en boite de conserve. En gros, vous n’avez qu’à cuire et éplucher vos légumes, réaliser une bonne purée, assembler, passer au four… Et le tour est joué!
 
 
Ajoutez à cela que les hachis parmentier présentent l’avantage de pouvoir être assemblés en avance et passés au four à la dernière minute, cela en fait un plat ultra pratique pour les soirs où l’on reçoit!
 
 
Pour le côté festif, j’ai intégré dans ce gratin des marrons et des cranberries. Elles apportent de la saveur et aussi un peu de fun et de magie de Noël au plat. La courge, le lait, la crème et le beurre apportent quand à elles beaucoup de douceur (et de calories) à la purée, c’est un vrai petit régal!
 
 
 
Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries

Portions : Pour 6 personnes

Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries

Ingrédients

  • 4/5 cuisses de confit de canard (+-700 g)
  • 700 g de pommes de terre
  • 200 g de courge butternut
  • 100 g de marrons
  • 5 cl de lait
  • 10 cl de crème liquide
  • 1 c. à s. de beurre
  • 2 grosses échalotes ciselées
  • 30 g de cranberries sèches hachées
  • 2 c. à s. de chapelure
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Rincez les cuisses de canard sous l'eau chaude afin d'enlever la majorité de la graisse. Réservez 2 cuillers à soupe de graisse.
  2. Faîtes fondre les 2 cuillers à soupe de graisse dans une poêle à feu doux. Ajoutez les échalotes émincées, une pincée de sel et faîtes cuire en remuant régulièrement pendant 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’elles aient une belle couleur caramélisée.
  3. Remuez assez souvent pour que les échalotes ne brûlent pas, mais laissez les quand même bien caraméliser. Pendant que les échalotes cuisent, mettez les les pommes de terre dans une casserole remplie d’eau. Dans une deuxième casserole, mettez la courge à cuire également.
  4. Salez généreusement l’eau, portez à ébullition et faites cuire jusqu’à ce que la courge et les pommes de terre soient tendres.
  5. Égouttez la courge et les pommes de terre, laissez les un peu refroidir jusqu’à ce que vous puissiez les manipuler sans vous brûler puis épluchez-les. Écrasez ensuite avec les marrons et les cranberries à l’aide d’un écrase-purée manuel.
  6. Ajoutez la crème puis assaisonnez avec le sel et le poivre. Réservez.
  7. Retirez la peau et les os des cuisses de canard puis émiettez rapidement la chair à la fourchette.
  8. Déposez le canard effiloché dans votre plat à four ou vos ramequins, et parsemez d'échalotes ciselées. Poivrez.
  9. Préchauffez le four à 200° C.
  10. Recouvrez le contenu du plat de la purée de patates douces et pommes de terre et saupoudrez généreusement de chapelure et de quelques cranberries.
  11. Enfournez pour 20 à 25 minutes. Servez bien chaud.

Noël aux accents british

Après le menu de Noël forêt enchantée, je vous propose une autre idée pour cette année : un noël aux saveurs british. J’adore le côté traditionnel et un poil désuet des recettes anglaises, et je trouve que leur cuisine se prête tout à fait à un repas de famille. 

Apéro

Soupe de pois cassés en verrine

soupe-pois-casses-vieux-lille

Pigs in blanket

pigs-in-blanket-3

Plat

Cottage pie

cottage-pie

Cheese onion pie

Accompagnement

Purée de petits pois, scones aux pommes de terre et sauce pistache

Dessert

Parfait aux cerises

Queen of puddings

queen-of-pudding-3

Feuilletés individuels aux champignons et magret fumé

Les fêtes approchent! Le magret fumé n’est pas un produit que je consomme tout au long de l’année, je le réserve plutôt aux repas exceptionnels. Aujourd’hui, c’est une petite idée apéritive parfaite pour les repas de fin d’année que je vous propose.
 
 
J’ai réalisé ces petits feuilletés avec des pâtes  feuilletées toutes prêtes car je devais aller vite. Il va sans dite que si vous faites la pâte maison, l’ensemble n’en sera que meilleur… Mais chacun fait selon sa motivation, le temps dont il dispose…  
 
Le mélange champignons, lardons et magret est très goûteux et cette recette est hyper gourmande.
 
Pour réaliser ces mini feuilletés, je me suis inspirée d’une recette du blog Le palais des saveurs. Il s’agit d’une recette assez ancienne que j’ai adaptée en y mettant des champignons de Paris, Val y met des girolles et des pleurotes, moi j’ai utilisé des champignons de Paris car c’est tout ce que j’avais, à vous de voir ce que vous préférez, un mélange forestier sera parfait également! Val fait une grosse tourte et moi j’ai choisi de faire des petites, c’est également vous qui voyez, ma méthode reste la même.
 
 
Je n’ai pas réalisé de dorure, mais si vous souhaitez en ajouter une pour un rendu plus joli, ma favorite consiste à mélanger une ou deux cuillères d’huile d’olive avec une pincée de curcuma et de paprika. C’est tout aussi joli qu’une dorure à l’œuf mais au lieu de laisser un gout marqué d’œuf, on a une petite note d’épices très sympa! 
 
 
 
 
Feuilletés individuels aux champignons et magret fumé

Feuilletés individuels aux champignons et magret fumé

Ingrédients

  • Pour 6 petites tourtes
  • 2 pâtes feuilletées
  • 45 g de magret fumé
  • 75 g de lardons fumes
  • 50 g de champignons
  • 1/2 gros oignon
  • 10 g de beurre
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 200 g de pommes de terre cuites
  • 1 c. à s. de crème fraîche

Instructions

  1. Enlevez le gras du magret de canard fumé, et coupez-le en dés.
  2. Hachez les champignons de Paris.
  3. Dans une poêle, faire revenir les lardons fumés avec les dés de canard. Réservez.
  4. Dans la même poêle, faites revenir les champignons et l'oignon dans le beurre. Ajoutez la gousse d' ail hachée. Faites cuire 10 minutes et versez dans la préparation au magret. Ajoutez les pommes de terre  coupées en dés.
  5. Assaisonnez et ajoutez la crème fraîche entière.
  6. Coupez la pâte feuilletée en 12 disques avec un emporte-pièces.
  7. Étalez la moitié des disques de pâte feuilletée dans un moule à tarte. Étalez la préparation aux champignons. Posez par dessus les couvercles de pâte. Soudez les bords et faites cuire 40 minutes à 180°C.
 
Source d’inspiration :
http://passionsdeval.canalblog.com/archives/2012/01/17/22471071.html
 

Porridge aux pommes et pain d’épices

Le porridge fait partie de ces spécialités qu’on aime ou qu’on déteste. Je fais évidemment partie de ceux qui l’aiment, sinon cet article n’aurait pas lieu d’être. 
 
 
Dès que vient l’automne, je m’en régale, j’adore m’en faire un bol le soir avant d’aller dormir. Si je suis amplement satisfaite avec un porridge tout simple, j’essaie parfois « d’upgrader » un peu ce dessert avec ce qui me passe sous la main. 
 
 
La dernière fois, c’est une pomme qui m’est tombée dessus, un peu comme Isaac Newton mais mon éclair de génie a été bien plus modeste ! Ce fruit se marie très bien avec les épices à pain d’épices. Avec le froid qui revient à grand galop, je me suis dit que ce serait à la fois délicieux et réconfortant… Ce fût le cas!
 
Ce petit porridge est très parfumé et ne prend pas bien longtemps à faire, alors si comme moi vous aimez ce genre de douceur, lancez-vous!
 
 
 
Porridge aux pommes et pain d’épices

Porridge aux pommes et pain d’épices

Ingrédients

  • 30 g de flocons d'avoine
  • 20 cl d'eau
  • 2 c. à s. de raisins secs
  • 1 c. à s. de sucre vanillé
  • 1 c. à s. de vergeoise blonde
  • 1  c. à c. d’épices à pain d’épices
  • 1 pomme râpée

Instructions

  1. Râpez la pomme. Préparez et pesez les ingrédients et mettez-les tous dans un  casserole. Faites cuire l'ensemble 3 à 4 minutes, et servez immédiatement.

Fruit de saison : l’orange

Photo Rafael Castillo @Flickr

L’orange est un fruit que l’on adore en général pour son jus, mais il existe plein d’autres manières de la consommer : telle qu’elle, en gâteau, en salade de fruits, pour son écorce…. Aujourd’hui, je vous dis tout sur ce fruit gorgé de vitamines!

Comment choisir des oranges?

Elles doivent avoir une peau brillante et sans défaut et être lourdes pour leur taille, ce qui indique qu’elles contiennent beaucoup de jus et que la chair n’est pas sèche. Si vous avez l’intention d’utiliser l’écorce dans votre recette, par exemple en zeste ou pour faire des écorces confites, choisissez une orange bio.

Photo Igor Shatokhin @Flickr

Quand les oranges sont-elles de saison?

Les oranges sont disponibles toute l’année, mais sont à leur apogée  en hiver.

Comment conserver des oranges?

Les oranges se conserveront à la température de la pièce pendant une semaine et au moins deux semaines au réfrigérateur. Dans ce cas, sortez-les en avance et attendez qu’elles reviennent à température ambiante avant de les manger.

Photo Mark Bonica @Flickr

Comment préparer des oranges?

Les oranges et leurs zestes sont des arômes de choix, utilisables aussi bien dans les plats sucrés que salés. La saveur de l’orange provient en majeure partie du zeste, la couche externe de la peau – qui est souvent utilisée dans les recettes à base d’oranges et notamment les pâtisseries.
Les oranges  crues peuvent être utilisées dans les salades de fruits mais aussi dans les salades salées.
Utilisez-les également dans les smoothies, les marinades et les vinaigrettes. L’orange fera aussi merveille dans les gâteaux, que ce soit en y ajoutant des zestes ou en les imbibant d’un sirop réalisé à partir du jus. 
Vous pouvez aussi réaliser une eau infusée à l’orange en mettant quelques rondelles à tremper dans de l’eau fraîche. 

Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

 

Mes recettes favorites aux oranges

 

Brownie aux oranges confites

Muffins chocolat orange

Écorces d’oranges confites

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

Gratin d’endives à l’orange et au munster

Jus d’orange, concombre et menthe

jus-orange-concombre-menthe-3

Namandier

namandier-poires

Cake à l’orange et aux noix

cake-orange-noix-3

Que faire avec du caramel au beurre salé?

Avis aux gourmands, aujourd’hui on parle caramel au beurre salé! Quand je pars en vacances en Bretagne et que je vois cette petite merveille à l’état pur dans les petites épiceries artisanales, je ne peux pas m’empêcher d’en ramener un (ou plusieurs ) pots pour me régaler à la maison.
 
Il m’arrive aussi de me lancer dans sa réalisation maison… Mais ensuite, je me demande parfois ce que je vais en faire. Je ne me vois pas tout manger à la cuiller ( bien que j’en sois capable, il faut « savoir raison garder » comme dirait Aristote, à moins que ce ne soit de maître Yoda… Hihi), alors il me faut des idées pour l’utiliser et varier les plaisirs.
 
Si comme moi vous avez parfois un pot complet ou entamé de caramel au beurre salé qui dort chez vous, voici quelques idées pour l’utiliser.
 
Et vous, vous utilisez comment votre caramel au beurre salé?

 

Sur des crêpes, gaufres 

Dans un tiramisu

tiramisu-caramel-beurre-sale-2

 

Dans un crumble

crumble-pomme-beurre-sale-3

Dans un gâteau pommes caramel

Dans des crèmes vanille caramel

Dans des muffins

cupcake-caramel-beurre-sale5

Dans un poke cake

caramel-poke-cake

Dans un dutch baby

dutc-baby-pomme-caramel-2