Gâteau renversé à la rhubarbe et à la confiture

Avez-vous remarqué que la saison de la rhubarbe coïncide avec la fête des mères? Pensez-vous que ce soit un signe? Moi je dis oui, car ma maman aime beaucoup les recettes acidulées en général! 
 
 
Si la votre est comme la mienne, alors voici une idée pour lui faire plaisir lors de la fête des mères. Sinon, vous pouvez aussi la réaliser rien que pour vous! Il s’agit d’un joli gâteau renversé à la rhubarbe, plutôt léger car il est réalisé avec de la compote, et très parfumé grâce à la rhubarbe, que l’on complète avec un peu de confiture de fraises pour rendre l’ensemble moins piquant. Le mélange fraises et rhubarbe, je trouve que ça marche à tous les coups!
 
 
Pour les allergiques aux œufs, ce gâteau n’en contient pas, c’est la compote qui les remplace. L’huile de coco est une huile solide, très différente de l’huile d’olive ou de tournesol par exemple. Visuellement elle ressemble plutôt à du saindoux en fait! Mais la ressemblance s’arrête là, je vous rassure! Si vous n’en trouvez pas, elle se remplacera parfaitement par du beurre ou une autre huile.
 
  
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Mes idées pour bien utiliser votre congélateur

 
En ce qui concerne le congélateur, il existe y a deux écoles : ceux qui ne savent même plus ce que contient le leur et qui doivent sortir le pic à glace pour y prélever quoi que ce soit, et les accros qui l’utilisent en toute circonstance et piochent dedans au jour le jour.
Quelle que soit la catégorie à laquelle vos appartenez, je vous propose aujourd’hui d’en savoir un peu plus sur la meilleure façon d’utiliser votre congélateur!
 
Photo Mliu92 @ Flickr

Stockez des légumes et fruits prêts à cuisiner

 
Votre congélateur peut vous aider à préparer un repas sain et riche en vitamines en quelques minutes, à condition de prévoir les bons produits. Des épinards pré-cuits, du poivron émincé, des carottes en rondelles, des petits pois et du brocoli peuvent par exemple constituer un bonne base de départ, à adapter suivant ce que vous aimez. Côté fruits, des framboises, des dés d’ananas ou encore de pommes peuvent vous permettre de préparer un gâteau ou une crêpe gourmande très facilement.
 
 

Prévoyez les basiques pour tout cuisiner

 
Souvent quand on a envie de cuisiner, il manque un petit ingrédient-clé et cela nous décourage… Le congélateur peut nous rendre de bons services à ce niveau-là. Prévoyez d’avoir toujours de l’oignon, de l’ail et de l’échalote émincés, ainsi que des galets de sauce tomate et de crème fraiche. Les herbes ciselées et le piment frais émincé sont également très utiles, surtout qu’ils permettent de ne prélever qu’une toute petite portion et évitent donc le gâchis.

Stockez en petites portions

 
Le souci quand on congèle des restes en grosse quantités, c’est qu’on hésite parfois à les décongeler. En effet, une fois décongelé les aliments ne se conservent plus très longtemps, et on attend donc d’être sur qu’on va tout manger. Pour cette raison, il est plus simple de congeler ses plats en proportions individuelles. Si on est plusieurs à manger, il suffit de décongeler plusieurs portions. Si on est seul, c’est très pratique pour un repas improvisé ou même pour emmener le midi au bureau. de la même façon, congelez les soupes dans de petits pots individuels ou même dans des bacs à glaçons pour former des palets comme le font les industriels.
 

Réduisez vos déchets

 
Quiconque prépare des repas à la maison assez régulièrement a forcément le sentiment de produire beaucoup de déchets qui pourraient parfois être évités. La conservation ( pour les réutiliser plus tard) des déchets de cuisine est l’une des meilleures choses que notre congélateur peut nous aider à faire. Il y a d’abord la posisbilité de jeter des produits qui s’abiment plutôt que de les jeter comme des fruits ou des légumes qui commencent à vieillir. Même les banans trop mures peuvent etre congelées entières sans la peau pour etre utilisées plus tard dan sun banana bread.Les légumes un peu défraichis pourront facilement etre uliseés dans une soupe ou un curry.
 

Stockez vos épluchures

Il n’y a pas que les produits sur le point de l’abimer que vous pouvez stocker pour réduire les déchets. Congelez vos épluchures de légumes pour réaliser vos bouillons maison dès que vous en aurez assez. Vos écorces d’agrumes peuvent aussi être sauvées dans l’objectif de les confire, d’en faire des sirops ou d’en faire des confitures. La peau et les pépins de melon serviront aussi à faire une confiture. Les épluchures de pomme  peuvent aussi permettre de faire des sirops et boissons chaudes délicieuses. Le jus de pois chiches peut être congelé puis battu en mousse en remplacement de blancs d’oeufs. ce ne sont que quelques exemples mais il en existe plein d’autres!

Voilà ma façon d’utiliser mon congélateur au mieux afin de pouvoir cuisiner très facilement ce que je peux au quotidien en gagnant du temps! Et vous, avez vous d’autres idées ou techniques?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Tapenade d’olives vertes aux amandes et salicornes

Connaissez-vous les salicornes? Je vous en avais parlé ici il y a quelques temps. Il s’agit de plantes qui aiment les sols sableux des bords de mer et peuvent même supporter la quantité de sel très élevée que l’on trouve dans les sols aux abords des plages… On les trouve au même titre que les “oreilles de cochon” du côté de la Normandie et de la Bretagne…
 
 

Photo Oliver Hallmann @Flickr
 
Quand j’en vois, l’effet de rareté fait que je me jette instantanément dessus. Mais une fois à la maison, je ne sais pas toujours trop quoi faire avec… Du fait de leur conservation en bocal dans un mélange vinaigré, je trouve qu’elles se substituent bien aux pickles ou aux câpres, et je recherche donc des recettes qui en utilisent pour les adapter.
 
 
 
Photo frontriver @Flickr
 
La dernière fois, je me suis donc dit que les salicornes pourraient convenir dans une tapenade puisque certaines recettes incluent parfois des câpres.
 

Photo Jen Arrr @Flickr
 
De ce fait, si vous n’avez pas de salicornes, la recette peut tout à fait s’adapter avec des câpres. Il s’agit d’une recette de tapenade aux olives vertes, un peu plus douce que la traditionnelle aux olives noires, et aux amandes. Un pur délice pour l’apéro, à mixer selon votre goût. Je l’aime avec pas mal de matière et je garde donc des morceaux pas complètement mixés mais dans le commerce, la tapenade est souvent mixée très finement. C’est vous qui voyez ce que vous préférez !
 
Exceptionnellement les photos ne sont pas de moi, je ne retrouve pas les miennes, je les remettrai dans cet article dès qu’elles referont surface!
 

Photo jules @Flickr
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Toasts betterave, chèvre, aneth

 
Les beaux jours sont définitivement installés… Vous savez que le pain est l’aliment numéro 1 de mes apéros estivaux, puisque j’adore les tartinades, bruschettas et toasts en tous genre.
 
 
 
Aujourd’hui c’est un petit toast aux accents printaniers que je vous propose. J’avais une betterave à utiliser et je me suit dit que ça serait sympa de m’en servir ici.
 
 
Plutôt que de la mettre en tranche, j’ai préféré la mixer pour la tartiner. J’ai mis une pointe de raifort, si vous n’en avez pas, du piment, du wasabi ou de la moutarde pourront donner du pep’s à l’ensemble.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Gratin de courgettes et pommes de terre à la vache qui rit

Qui n’aime pas le gratin de pommes de terre? En voici un tout doux à la courgette et à la vache qui rit qui va plaire aussi bien aux petits qu’aux grands.
 
 
 
Je n’achète jamais de Vache qui rit parce que je trouve que ça fait beaucoup trop d’emballages pour très peu de fromage! Mais à une époque, j’avais récupéré une boîte que ma mère avait acheté pour ma fille et il fallait donc la finir.
 
Même logique “récup” pour les feuilles de brick, l’idée m’est venue car j’en avais quelques-unes à finir, mais pas assez pour faire des samoussas. Je me suis dit que ça pourrait donner un côté croustillant au gratin si je les ajoutais sur le dessus… Le résultat a été à la hauteur de mes espérances.
 
 
Enfin, la muscade est un incontournable pour moi dans toutes les recettes à la pomme de terre, mais c’est vous qui voyez si vous voulez mettre un peu, beaucoup, ou pas du tout.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Confiture de courgettes et orgeat

Les courgettes reviennent sur les étals! Bien sûr on peut se régaler d’un couscous aux courgettes, petits pois et halloumi, d’une poêlée de courgettes ou d’un crumble de courgettes, mais c’est quelque chose d’un peu plus fou et imprévu que je vous propose aujourd’hui. Je vous ai concocté…  une confiture de courgettes, au bon goût d’amandes apporté par une touche de sirop d’orgeat.
 
 
Pour savoir si la confiture est cuite, vous pouvez tenter le test de l’assiette : prélevez une goutte de confiture et déposez-la sur une assiette bien froide. i celle-ci commence à se figer au refroidissement, c’est qu’elle est assez cuite. Si elle reste liquide comme de l’eau, prolongez la cuisson.
 
 
Je ne sais plus d’où m’est venue une idée pareille car je l’ai réalisée il y a un bon moment déjà mais c’était très très bon! ce n’est pas ma première tentative de confiture avec un légume, j’avais aussi proposé la confiture de patates douces et la confiture de carottes et grenade. Ça vous tente?
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment composer un bar idéal?

Photo Adrian Scottow @Flickr

Vous l’aurez sans doute remarqué au nombre de recettes de tartinades que je propose, j’adore organiser des apéritifs. C’est un plaisir pour moi de recevoir et j’aime aussi bien préparer de petites choses gourmades à picorer que préparer des cocktails en tous genres. J’ai une collection de bouteilles assez étoffée (c’est un euphémisme) à force d’acheter toujours le petit ingrédient qui manque pour telle ou telle recette de cocktail… Et j’ai toujours l’impression qu’il manque quelque chose quand je repère une recette qui me plait, pas vous?

Alors, je me suis demandé quel étaient les basiques pour composer un bar qui permette d’improviser un grand nombre de cocktails, mais aussi de faire plaisir à des invités qui ont des goûts différents. Ma liste est déjà très étoffée et tout n’est pas indispensable bien sûr, cela dépend de vos goûts et de ce que vous aimez préparer… Mais en vous en inspirant, vous devriez être capables de préparer de savoureux cocktails pour les soirées entre amis, mais aussi de profiter de bons alcools servis purs, bref, vous pourrez jouer au parfait barman à la maison!

Les eaux-de-vie

Les eaux de vie sont la base de nombreux cocktails. Certaines personnes n’aiment que les cocktails au rhum, d’autres au whisky, donc c’est à adapter selon vos goûts mais dans l’absolu,  les basiques les plus utilisés dans les cocktails sont la vodka, le gin, le whisky (et le bourbon),  le rhum et la tequila (et la cachaça si vous aimez la caïpirinha). Le cognac, l’armagnac et le calvados font aussi de délicieux cocktails à la française.  Si vous aimez voyager lors de vos apéritifs, l’aquavit permet de super associations également.

Bitters, vins cuits et autres

En association des alcools forts, ou seuls, les bitters comme l’Angostura et les vermouth (blanc, rouge et dry) sont des indispensables des cocktails. A consommer avec de l’eau mais aussi en cocktails, le pastis est aussi indispensable, et vous pouvez investir dans une bouteille d”absinthe si vous aimez ça.  A consommer tel quel mais aussi en cocktail, le porto rouge est souvent apprécie, ainsi que sa variante blanche, un peu moins connue. Enfin, je vous recommande d’avoir de l’Apérol pour les spritz, du Pimm’s pour le cocktail du même nom, et pourquoi pas un apéritif à base de vin un peu old fashionned comme le Lillet.


Photo Adrian Scottow @Flickr

Liqueurs

Les liqueurs peuvent être consommées sur glace telles quelles ou entrer dans la composition de pas mal de cocktails. Il en existe des dizaines, mais voici celles qui semblent servir le plus souvent dans les cocktails. Adaptez ce choix à vos goûts pour éviter d’avoir des bouteilles qui trainent 10 ans dans vos placards… Le basique indispensable est bien sûr la crème de cassis qui permet de composer le fameux kir ou sa variante royale au champagne. Dans le même esprit, j’aime aussi beaucoup la liqueur de pamplemousse pour réaliser le fameux rosé pamplemousse.  Du côté des saveurs gourmandes, le Bailey’s, la liqueur de cacao et la liqueur de café (Kalhua) entrent dans la composition de nombreux cocktails. Enfin, un triple sec comme le grand Marnier ou le Cointreau est toujours une valeur sûre. Ajoutez du curaçao bleu pour les cocktails aux couleurs des mers des du sud, et vous avez une bonne base de départ pour parer à toutes les envies.

Traditions régionales

J’aime beaucoup ramener des apéritifs et boissons régionales de mes voyages, ça permet de faire découvrir quelque chose d’un peu différent aux invités et on peut aussi faire des cocktails très sympa avec. Parmi mes chouchous, j’aime particulièrement le cap corse, le Picon, le Pineau des Charentes blanc et rouge, le Cidre  et le poiré et enfin le Pommeau de Normandie, mais chaque région regorge de trésors!


Photo Michael Korcuska @Flickr

Bière & cidres

En bonne nordiste, je n’imagine pas de ne pas avoir un choix de bières significatif pour mes invités. Ce n’est pas l’ingrédient à cocktails le plus répandu, mais il en existe quand même un certain nombre, comme le Picon bière ou le Monaco, mais aussi d’autres plus élaborés. Mes bières favorites sont les IPA dont j’apprécie l’amertume, mais cela ne plaît pas à tout le monde, aussi j’essaye d’avoir aussi d’avance une blonde et une ambrée. Plus spécifique mais il y a des amateurs (comme moi), les stout et les brunes sont aussi très sympa. Le cidre est une bonne option quand on reçoit des gens qui n’aiment pas trop l’alcool ou qui vont conduire car il est très léger. L’automne, j’aime faire des cocktails aux cidre avec un peu de calvados, du sirop de cannelle et des morceaux de pomme, un régal.

Vins et champagnes

Les vins et champagnes sont des basiques qu’on peut consommer tel quels ou utiliser dans une multitude de cocktails. Le crémant ou le champagne sont parfaits tels quels ou pour les kirs et soupes de champagne. Le Prosecco est idéal pour les spritz, mais peut être remplacé par un autre vin mousseux si vous voulez acheter moins de variantes. Un choix de vins rouges légers ( par exemple, Bourgogne, beaujolais, ou vins de la Loire comme le Bourgueil), de blanc frais (Bourgogne, Languedoc léger ou Loire), ou de rosé léger ( côte de Provence ou Anjou léger) permettront de répondre aux goûts de tous vos invités.

Sirops et édulcorants

Les sirops permettent d’aromatiser les cocktails. Il en existe un choix impressionnant et vous pouvez vous lancer dans une collection si vous en avez envie. Les plus utiles sont le sucre de canne, que l’on trouve dans énormément de cocktails, et la grenadine. Ensuite parmi les sirops à cocktail, vous n’avez que l’embarras du choix. Mes chouchous du moment sont ceux au sureau, à la verveine, à l’abricot, au melon, à la barbe à papa, à la vanille, à la mirabelle, au coquelicot, à la pistache… Enfin, il vous faudra toujours dans vos placards du sucre blanc et roux.

Jus de fruits

Les jus de fruits peuvent être servis seuls, en cocktails de fruits sans alcool ou bien sûr, entrer dans la composition de cocktails aux fruits. Le jus de citron jaune et vert peuvent vraiment vous dépanner lorsque vous n’avez pas de citrons frais, et ils se conservent très bien donc je recommande de toujours en avoir au frigo. Le jus d’orange est un basique à avoir d’avance, ainsi que le jus de tomates si vous êtes amateurs de bloody Mary.


Photo Michael Korcuska @Flickr

Eaux et sodas

Les eaux et sodas ont de nombreux usages. Si vous n’en consommez pas au quotidien, privilégiez des bouteilles individuelles pour éviter le gaspillage car ils s’éventent vite une fois ouverts. Les basiques à avoir sont l’eau gazeuse, pour le mojito, le tonic pour le gin tonic, le cola et la limonade.

Autres

Pour finir, il y a quelques basiques du placard très utiles pour les cocktails, comme la Sauce Worcestershire, le Tabasco, le sel de céleri qui vous permettront de réaliser le fameux Bloody Mary. Les olives vertes décoreront des cocktails comme le martini. Un shaker, un jigger, une cuiller à mélange, une passoire à glaçons (ce n’est pas pareil qu’une passoire à pâtes!), un chinois, un pilon, un presse agrume, sont les accessoires les plus utiles.

Voilà, avec cette liste, vous devriez être paré pour devenir un champion du cocktail et des apéros!  Et vous, quels sont vos cocktails préférés?

Sources d’inspiration  :
http://www.deguermantes.com/articles/2017/6/5/le-bar-maison-ideal
https://www.villaschweppes.com/article/les-alcools-et-les-ingredients-a-avoir-chez-soi_a648/1
https://avis-vin.lefigaro.fr/spiritueux/o26611-aperitif-quelles-bouteilles-pour-se-constituer-le-bar-ideal

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Petits croissant apéritifs au pesto

Aujourd’hui je vous propose un petit amuse-bouche pour l’apéritif, à la fois très simple et très bon. Je l’ai réalisé pour une soirée récemment et tout le mode s’est régalé.
 
 
C’est une recette que j’avais repérée sur le blog La cuisine de Poupoule, un blog dont je suis fan et que je lis régulièrement depuis des années. J’y trouve toujours des idées faciles et qui plaisent à toute la famille.
 
J’ai fait exactement la même recette qu’elle, mais je n’ai pas utilisé d’œuf pour dorer les croissants, car le pesto dégageait tellement de gras qu’il m’a suffi d’étaler un peu l’huile sur le dessus des croissants pour faire adhérer le sésame.
 
Mes croissants sont un peu trop dorés, surveillez bien la cuisson vers la fin s’il vous ne voulez pas qu’ils brûlent!
 
 
Je ne raffole bizarrement pas trop du pesto dans les pâtes, mais j’aime bien en utiliser dans des quiches, des muffins, ou comme ici dans ces petits croissants apéro, cela fonctionne très bien.
 
Pour cette recette, j’utilise une pâte feuilletée du commerce et un pesto tout fait, ça en fait une recette ultra basique et rapide, mais bien sûr si vous voulez utiliser des ingrédients 100% faits maison, ça n’en sera que meilleur!
 
  
 
 
 
Source d’inspiration :
http://lacuisinedepoupoule.com/2020/01/croissant-au-pesto.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Harissa maison

Il y a quelques jours je vous proposais une recette de dip au maïs et poivron vert qui utilisait de la harissa. J’adore cette purée de piments d’origine tunisienne.
 
 
 
J’ai voulu la réaliser maison et j’ai réalisé que c’était extrêmement simple, aussi je vous partage la recette pour que je vous puissiez en profiter vous aussi!
 
Dans ma famille il n’y a pas un couscous qui soit servi sans sa sauce Harissa, mais en général on l’achète toute faite en tube. Personnellement je trouve que ça pique un peu trop pour moi, alors que celle-ci réalisée maison m’a régalée.
 
 
Il existe plusieurs recettes de harissa maison, certaines se réalisent avec du piment frais et sont à consommer rapidement, celle-ci est réalisée uniquement avec des piments séchés (idéalement, séchés au soleil!) et peut donc se conserver plus longuement.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Burrata aux tomates cerise

Connaissez-vous la burrata? Certains disent que ce n’est qu’une simple variante de mozzarella en plus cher, mais pour avoir pu en  très bonne qualité, j’ai trouvé que c’était assez différent et vraiment incomparable… Vraiment, je suis folle de ce fromage frais!
 
 
 
Voici une façon très simple de la consommer aujourd’hui, c’est un fromage tellement savoureux qu’il n’en faut pas plus pour se régaler!
 
 
En réalité, il suffit d’un petit peu de vinaigre balsamique et d’huile d’olive quand le produit est bon, cela se suffit amplement! J’ajoute quelques tomates cerises parce que c’est joli, coloré et puis ça fait quelques vitamines! Mais ce n’est même pas indispensable. Si vous avez de la roquette c’est un délice également, n’hésitez pas à en ajouter.
 
 
Accompagnez cette recette de bon pain frais et c’est la régalade assurée!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0