Archives par mot-clé : hiver

Riz au lait chai végétal

Le riz au lait est un de mes desserts favoris.
J’aime son côté crémeux, fondant et son petit goût de lait. Si le riz au lait nature suffit à me régaler, j’ai eu envie de tester une variante au thé chai, un thé noir aux épices aux notes de cannelle, de cardamome… Ce mélange assez hivernal a un côté réconfortant et qui réchauffe, qui me semblait bien se marier avec avec ce dessert régressif.
 
 
 
J’ai choisi de réaliser un riz au lait végétal, c’est à dire sans lait ni œuf. J’étais curieuse de voir la texture que j’obtiendrais, et franchement le résultat s’est avéré plutôt top. J’étais sur ma lancée d’une recette saine, donc j’ai utilisé un sirop de riz acheté en boutique bio pour sucrer ce dessert. Vous pouvez le remplacer par du sirop d’agave ou d’érable si vous préférez.
 
 
Si comme moi, vous voulez obtenir un riz au lait assez crémeux,  éteignez le feu quand vous constatez que l’ensemble est cuit mais encore liquide, sirupeux. Le riz absorbe encore du liquide en refroidissant, donc si vous attendez que tout soit absorbé pour couper le feu, il finira par être un peu trop compact.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Ravioles à la courge, coulommiers et sauge

Les courges sont revenues parmi nous, c’est le moment de se faire plaisir ! Les gratins de ravioles constituent un repas que j’adore et que je fais trop rarement à mon goût. Je trouve pourtant ça carrément délicieux! Il suffit d’une petite sauce crémeuse et d’un peu de fromage pour réaliser un repas gourmand et savoureux avec des ravioles.
 
 
La recette que je vous propose cette fois-ci est parfaite pour le retour de l’automne. Elle marie un fromage que j’adore, le coulommiers, avec de la courge, LE légume que j’ai hâte de retrouver tous les ans à cette époque. Pour finir le tout, elle contient une touche de sauge. J’adore cette herbe aromatique et j’ai longtemps envié les blogueuses qui faisaient des recettes à la sauge car j’avais beaucoup de mal à en trouver.
 
 
Enfin, depuis cette année j’ai réussi à en planter un beau buisson dans mon jardin, et je peux me régaler quand j’ai envie ! Pourvu qu’il survive à l’hiver !
 
 
Au niveau de la réalisation des ravioles, j’ai trouvé des feuilles de pâte, dans lesquelles j’ai découpé de gros cercles à l’emporte-pièces. On trouve parfois aussi des plaques de ravioles prédécoupées prêtes à remplir, c’est encore plus pratique, mais essayez d’en prendre des plutôt grandes pour pouvoir mettre une belle quantité de farce dedans.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mes inspirations d’octobre

Photo Irene Steeves @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

Les pralines roses

Voilà des années que je vois de magnifiques pâtisseries ou brioches aux pralines roses sur les réseaux sociaux. J’ai toujours rêvé d’en faire, oui mais voilà, les pralines roses, à Lille, on n’en trouve pas trop ! En plus, le mois d’octobre c’est le mois d’octobre rose, ce qui me rappelle que je devrais cuisiner un plat rose pour l’occasion… Bonne nouvelle, je pars visiter Lyon et ses environs dans quelques jours, et je vais donc pouvoir me ramener un stock de pralines roses de là-bas ! Ça va enfin être l’occasion de cuisiner cette spécialité !

La cuisine pour enfants

Sans être difficile, ma fille aime manger un peu toujours les mêmes repas, comme beaucoup d’enfants me direz-vous ! Elle a bientôt 7 ans (comme le temps passe !) et je me dis qu’il est temps d’élargir un peu le spectre des aliments que je lui propose. En jouant sur les textures, les formes attrayantes, j’espère lui faire aimer de nouvelles saveurs petit à petit. Pour cela, je recherche plein d’idées de recettes spécialement conçues pour les enfants. Si vous en avez en tête qui ont plu à vos enfants, n’hésitez pas à me les transmettre !

La cuisine des restes

Comme toujours, j’ai trop de restes dans mes placards et dans mon frigo, et détestant gaspiller, je m’amuse à trouver des recettes qui permettent d’utiliser ces restes rapidement et facilement. Je vous partage régulièrement le fruit de mes recherches dans les articles “que faire avec…” ? En ce moment, j’essaye notamment d’écouler mes stocks de fromage, de raisins secs et de courgettes. De quoi se régaler !
 
 

La pâte à sucre

Comme je le disais juste au dessus, ma fille a bientôt 7 ans. C’est pourquoi comme chaque année, j’enfile mon tablier et je me mets à la pâte à sucre, bien que ce ne soit pas une passion pour moi ! Je manque de patience pour ce genre de choses, mais une fois par an, je peux bien faire un effort ! Cette année c’est une voiture de police que je compte essayer de réaliser… Ce n’est pas gagné je vous l’accorde ! La suite au prochain épisode !

Photo Curt Smith @Flickr
Les mochi
J’adore les desserts asiatiques, et parmi eux, les fameux mochi avec leur texture si particulière. Ces derniers temps, j’ai très envie d’en réaliser maison ! J’ai d’ailleurs repéré des cours hyper sympa en région parisienne auxquels je pense m’inscrire. À Lille, il y a aussi une adresse qui en vend à emporter, apparemment délicieux. En attendant les cours, je vais aller les tester !

L’alimentation intuitive

J’ai découvert récemment l’alimentation intuitive et j’ai beaucoup potassé sur ce sujet qui m’intéresse beaucoup. Il s’agit d’une façon travailler sur soi pour “désapprendre” ce que l’on croit savoir sur la nourriture, et notamment la notion d’aliments bons ou mauvais, que ce soit pour le poids, la santé… Car au final, seul l’excès est mauvais ! Le but est de se reconnecter à ses besoins, ses envies, et de se libérer des contraintes que l’on s’est imposées au fil du temps, qu’elles viennent des régimes restrictifs ou des diktats de l’alimentation “healthy”. On doit au final simplement retrouver le vrai plaisir de manger à sa faim et quand on le souhaite ! Tout un programme, non ?

Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Que faire avec des cranberries séchées?

Si les cranberries fraîches sont assez dures à trouver par chez nous, les cranberries sèches sont plutôt répandues et permettent de faire de nombreuses recettes. Si vous avez un paquet qui dort dans votre placard, c’est là une belle occasion de vous régaler, en sucré mais aussi en salé. Découvrez mes recettes et idées favorites ci-dessous !

Dans les salades

 
J’adore mettre des cranberries dans mes salades.  J’adore par exemple cette salade aux champignons, pommes et parmesan, ou encore  celle au boulgour et patates douces.
 
 
 

En ajouter dans vos plats salés

 
Quelques petites cranberries dans vos plats salés leur donneront une notre sucrée-salée assez subtile en plus d’être vraiment jolies. Une viande comme le canard se cuisine très bien en sucré salé notamment. Saupoudrez donc vos cranberries par exemple sur un parmentier de canard, ou dans ces magrets de canard au porto. Je décore aussi mes soupes et potages d’automne et d’hiver de cranberries, comme cette soupe de potimarron et marrons.
 

En saupoudrer sur vos dips apéro

 
Quelques cranberries embelliront vos dips ou vos crudités apéro. Elles se marient particulièrement avec le roquefort je trouve!  J’en saupoudre par exemple sur ces barquettes d’endives au roquefort, ou sur ce dip au roquefort.
 
 

Avec des fromages

 
Avec leur petit côté sucré et acidulé, les cranberries font des merveilles mariées avec du fromage.  Vous pouvez par exemple en déposer sur vos plateaux de fromage pour les décorer joliment, ou encore en saupoudrer sur vos plats de fromage fondus comme dans ces oeufs cocotte au coulommiers.

Dans vos préparations boulangères

 
Mélangées directement à la farine, les cranberries font merveille dans les pains, brioches et viennoiseries. J’en mets aussi dans mes scones, c’est un régal!
 
 

Dans vos céréales

 
Les cranberries sont parfaites dans les muesli, granola maison, mais aussi dans les porridges ou autres préparations comme le riz au lait ou le tapioca. Si vous réalisez des barres de céréales maison, glissez-en dedans, c’est un délice!
 
 

En gâteaux

 
L’utilisation la plus prévisible pour les cranberries est d’en mettre dans vos desserts. C’est tout simple, mais on n’y pense pas si souvent je trouve! J’aime en ajouter un peu dans mes crumbles par exemple.
 
 
Et vous, vous aimez les cranberries? Ou elles dorment dans les placards éternellement? Vous en faites quoi?
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes inspirations de septembre

Photo  Évie. @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en cette période de rentrée des classes!

La cuisine du sud

 

J’ai eu la chance de visiter plusieurs jolies destinations dans la méditerranée cet été, et cela a ravivé encore plus mon amour de cette cuisine dont j’étais déjà ultra fan ! Je pense profiter de l’été indien (j’y crois à fond!) durant les mois de septembre et octobre pour me régaler encore un peu de la cuisine du soleil.

Les fruits et légumes d’automne

Cela va vous sembler contradictoire avec le paragraphe précédent, mais autant j’ai envie de prolonger l’été, autant j’ai hâte de me régaler des premiers fruits et légumes d’automne ! Je compte bien faire un stock de pommes, poires, courges et champignons dès qu’ils arrivent sur les étals !

Les souvenirs de vacances

Tout au long de l’été, j’ai collecté des souvenirs gourmands lors de mes escapades et j’ai acheté des livres de cuisine. Maintenant que la rentrée est passée, je compte bien m’amuser à découvrir ces produits et à les cuisiner dans des recettes typiques. Cocktails, pâtisseries et plats traditionnels sont au programme des prochaines semaines !

 
 

Les latte

J’adore les boissons chaudes et notamment les latte, ces cafés au lait ultra sucrés et parfumés aux épices, au chocolat, au caramel… Avec le retour des jours plus frais, je compte me régaler, notamment avec le chai latte, le golden milk…
 

La rhubarbe

 
J’ai un pied immense de rhubarbe dans mon jardin et il ne me reste qu’un mois pour le cuisiner avant la fin de la saison. J’ai plein d’idées et je vous proposerai prochainement un petit article sur la meilleure façon d’écouler de grosses quantités de rhubarbe!
 

Désencombrement

J’ai lu cet été plusieurs livres sur le minimalisme et regardé pas mal de vidéos sur le sujet dont le documentaire “The minimalists” sur Netflix. Je compte bien en appliquer les principes ( posséder moins de choses, mais uniquement celles qui comptent vraiment et nous apportent de la joie). Ce n’est pas facile car je déteste jeter ou gâcher, et donner ou vendre prend énormément de temps, mais je vais essayer de tenir bon!
 
Photo marion beraudias @Flickr
 
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes inspirations d’août

Photo Nana B Agyei @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

Les falafels

 
Voilà des années que j’adore les falafels, et ces derniers temps j’ai vraiment envie d’en préparer plus souvent, en testant des variantes de parfums, d’épices, mais aussi en changeant les accompagnements ! J’ai vu quelques bonnes idées dans des restaurants que je compte reproduire, je ne me lasse pas de ces petites boulettes aux pois chiches !
 

Le beurre de cacahuètes

D’accord, je ne suis pas à une contradiction près, mais je déteste les cacahuètes, je suis incapable de manger une cacahuète entière salée à l’apéro… Pourtant, dès qu’on les mixe ou qu’on les cuisine en sucré, ça passe beaucoup mieux! J’aime beaucoup le beurre de cacahuètes comme tous les beurres et purées de noix. J’adore notamment leur texture et leur petit goût et ces derniers temps, je m’amuse à décliner des recettes qui le mettent à l’honneur… Le dernier en date est un curry de légumes au beurre de cacahuètes, c’était vraiment délicieux, je vous le partagerai à la rentrée !

Les fèves

C’est sans doute liés à mes voyages, mais j’ai vu pas mal de recettes aux fèves ces derniers temps. J’adore ce légume, mais je trouve qu’il est assez dur à trouver, en tout cas c’est plus compliqué que les pois chiches, que l’on peut acheter en boîte absolument n’importe où! Mais j’adore la texture, la couleur et la saveur de ce légume, et j’ai très envie de le mettre à l’honneur dans ma cuisine, alors je pense que vous verrez plusieurs recettes apparaître prochainement sur le sujet!
 
 

La spiruline

Après avoir pris des cours de naturopathie cet hiver, j’ai fait plusieurs cures de compléments alimentaires pour me remettre en forme après ces long moi un peu tristes ! En ce moment, je fais une cure de spiruline qui permettrait d’aider le système immunitaire et d’améliorer les défenses naturelles. Je ne peux pas dire si je ressens les effets de cette cure, car il y a aussi eu le retour des beaux jours qui forcément joue sur notre énergie et notre moral! Quoi qu’il en soit, je suis plutôt en pleine forme. Si vous avez envie de tester ce genre de cure, je n’ai qu’une seule recommandation, achetez des gélules ou des comprimés mais surtout pas de la poudre, car la spiruline a vraiment un goût infect, et même dilué dans un yaourt ou une boisson, ça ne passe pas du tout !
 

Les bowls

 
J’adore les bowls que l’on peut nous servir dans certains restaurants, j’en ai déjà réalisé quelques-uns, dont celui-ci, aux épinards et halloumi, aujourd’hui j’aimerais travailler cela un peu comme le “meal prep”, c’est-à-dire en réalisant des ingrédients d’avance pour pouvoir à la dernière minute composé des bowls en quelques minutes chrono et me régaler sans galérer. J’ai plusieurs idées de parfums et de mélanges à combiner, je sens que je vais m’amuser avec ça à la rentrée !
 

Farniente

Ces derniers temps, je dois bien vous avouer que je ne fais pas grand-chose… J’ai beaucoup ralenti toutes mes activités, je lis pas mal et notamment pendant les trajets pour les vacances, car je pars beaucoup à droite à gauche… Le budget s’en ressent et mon organisation aussi, mais qu’est-ce que ça fait du bien !
 
 
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

5 idées de vinaigrettes gourmandes

L’été, j’adore manger des salades à toutes les occasions, et le moindre petit reste dans mes placards peut devenir prétexte à en inventer une. Selon moi, il n’existe pas de légume ou de céréale qui ne puisse pas se transformer en salade! Ce que j’aime aussi avec les salades, c’est qu’elles vont très vite à cuisiner, puisque généralement il n’y a pas de cuisson. On peut d’ailleurs utiliser un reste de céréales déjà cuites.
 
 
 
La seule ombre au tableau pour moi, c’est les vinaigrettes. Je n’aime pas les acheter toutes faites au supermarché, car au final cela n’apporte pas grand-chose, et c’est très simple à réaliser… Oui mais au moment venu, j’ai toujours la flemme de les faire! La solution ? Avoir un ensemble de vinaigrettes d’avance dans le frigo… Toutes faites oui, mais faites maison quand même ! Découvrez ci-dessous mes idées de vinaigrettes classiques et gourmandes à toujours avoir sous la main pour pouvoir se régaler et improviser une salade en deux minutes !
 

Classique vin rouge et échalote, moutarde

Cette vinaigrette ressemble à celle que faisait ma maman quand j’étais enfant.  Je l’utilise très fréquemment et notamment dans les salades vertes et les salades de pommes de terre.

3 c. à s. d’huile d’olive
3 c. à s. d’huile de colza
4 c. à s. vinaigre vin rouge
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de sirop d’érable
1 c. à c.  d’herbes de Provence
1/2 échalote
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Emincez finement l’échalote.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 

Vinaigre balsamique, olives noires et pesto

 
Cette vinaigrette aux accents du sud est parfaite avec les salades de tomates, la mozzarella ou encore la roquette.
 
3 cl d’huile olive
4 cl de vinaigre balsamique
1 c. à s. de pesto
3 olives noires hachées 
1 pincée de piment en poudre
1 pincée d’ail semoule
Sel, poivre
 
Emincez finement les olives.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Noix, miel et vinaigre de Chardonnay

 

Cette vinaigrette au goût fin et gourmand accompagne très bien les salades d’endives, de pissenlit ou de fromages bleus come le roquefort ou le gorgonzola. Le vinaigre de chardonnay peut être remplacé par un autre vinaigre de vin blanc.

 
4 cl d’huile de noix
2 cl d’huile de colza
4 c. à s. de vinaigre de chardonnay
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de miel
1 c. à c. d’herbes de Provence
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Vinaigre aux épices et orange

 

Le melfor est une spécialité à base de vinaigre et d’épices que l’on trouve notamment dans le Grand Est. Cette vinaigrette un peu épicée est parfaite avec les salades de pomme de terre, de cervelas ou les salades hivernales en général.

 
6 cl d’huile de tournesol
4 cl de vinaigre aux épices type Melfor
2 c. à c. de moutarde douce
1 c. à c. de marmelade d’orange
1 c. à c. d’herbes de Provence
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Colza  et vinaigre de bière

 

Cette vinaigrette aux ingrédients ch’ti est assez polyvalente et son goût est moins étrange qu’il n’y paraît! Elle se marie avec tous types de salade et notamment celle d’endives ou de mâche et noix.

 
4 cl d’huile d’olive
2 cl d’huile de colza
2 cl de jus de citron
2 cl de vinaigre de vin rouge
2 c. à c. de graines de tournesol
1 c. à c. de levure de bière
1 c. à c. de cassonade
1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Truffe blanche et vinaigre de Xeres

 

Cette vinaigrette de luxe fera un malheur sur la burrata, la mozzarella ou une salade de mâche et figues.

 
3 cl d’huile d’olive
3 cl d’huile de truffe
4 cl de vinaigre de Xérès
1 c. à c. de basilic séché
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité de Serbie : ajvar

Aujourd’hui, je vous emmène dans les Balkans. Vous le savez, j’aime vous faire voyager en cuisine, et aujourd’hui, cela va être le cas avec cette délicieuse recette ! Je ne sais pas si vous aviez déjà entendu parler de cette spécialité, elle est originaire de Serbie et de Macédoine, mais on la consomme dans tous les pays des Balkans.
 
 
 
Pour ceux qui me suivent sur Instagram, (si ce n’est pas le cas, il n’est pas trop tard, cliquez ici!), vous avez peut-être vu il y a quelques jours que j’ai partagé un pot d’ajvar. Je l’ai trouvé dans une épicerie russe à Lille, et j’étais ravie! Moi qui adore cette culture, avoir accès à ses produits aussi facilement, c’est trop génial ! J’étais déjà chargée je n’ai donc pas fait une razzia totale, mais je n’ai pas pu résister à l’envie d’acheter un pot d’ajvar, qui me rappelle certains de mes voyages.
 
Évidemment, comme à chaque fois que je suis séduite par une spécialité étrangère, j’essaie ensuite de la refaire à la maison et l’ajvar n’a pas échappé à la règle. Donc pour tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une épicerie russe à proximité de chez eux,( et je sais qu’ils sont nombreux), ne soyez pas déçus, c’est une spécialité ultra simple à réaliser et uniquement avec des produits que l’on trouve partout en France!
 
 
Cerise sur le gâteau, l’ajvar se réalise avec des produits d’été comme le poivron, aubergine ou parfois la tomate… On arrive donc parfaitement dans la bonne saison pour préparer de l’ajvar maison! Si vous êtes adepte de la mise en conserve, ce produit peut tout à fait se stériliser une fois mis en pot et se garder jusqu’à l’hiver prochain. D’ailleurs, c’est ce qui était fait traditionnellement dans les Balkans. On préparait des réserves l’été jusqu’en septembre, et on stockait pour tout l’hiver.
 
L’ajvar est une tartinade, et à ce titre, la façon la plus simple de le consommer et de le tartiner sur du pain ou de le proposer dans un petit bol à l’apéro avec de quoi tartiner à côté. Mais on peut aussi l’utiliser comme base pour des sandwichs, des bruschetta…
 
Je vous retrouve très bientôt pour vous proposer une délicieuse recette à préparer avec ce délice !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 6

Gratin de semoule au roquefort

J’adore la semoule, mais je trouve que c’est un ingrédient qu’il est difficile de décliner. Bien sûr, elle est parfaite dans le couscous, ou dans les tajines, mais à part ça, j’ai du mal à me renouveler…
 
 
 
La recette que je vous propose aujourd’hui est donc une tentative de changer un peu. Je dirais même que ça change beaucoup,  à vrai dire, je n’avais jamais pensé avant à préparer de la semoule sous forme de gratin… Et encore moins à l’associer avec du fromage bleu ! Ce n’est pas ce à quoi on pense au premier abord, mais il s’avère que c’est très bon, sinon je ne vous le partagerais pas !
 
 
Le gratin est bien parfumé grâce aux champignons et aux poireaux, c’est un plat d’hiver par excellence. Maintenant que j’ai testé, je n’attendrai pas longtemps avant de retenter l’expérience des gratins de semoule… Et vous ça vous tente ?
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Fruit de saison : le pamplemousse

Photo liz west @Flickr

Le pamplemousse est un fruit que l’on aime ou que l’on déteste, avec son amertume caractéristique. On l’utilise notamment pour son jus, mais il existe plein d’autres manières de le consommer : tel quel, en gâteau, en salade de fruits, pour son écorce…. Aujourd’hui, je vous dis tout sur ce fruit gorgé de vitamines!

Comment choisir des pamplemousses?

Ils doivent avoir une peau brillante et sans défaut et être lourds pour leur taille, denses, ce qui indique qu’ils contiennent beaucoup de jus et que la chair n’est pas sèche. Si vous avez l’intention d’utiliser l’écorce dans votre recette, par exemple en zeste ou pour faire des écorces confites, choisissez un pamplemousse bio.


Photo liz west @Flickr

Quand les pamplemousses sont-ils de saison?

Les pamplemousses sont disponibles toute l’année, mais sont à leur apogée  en hiver (de décembre à avril).

Comment conserver des pamplemousses?

Les pamplemousses se conserveront à la température de la pièce pendant une semaine et au moins deux semaines au réfrigérateur. Dans ce cas, sortez-les en avance et attendez qu’ils reviennent à température ambiante avant de les manger.


Photo isox4 @Flickr

Comment préparer des pamplemousses?

Les pamplemousses et leurs zestes sont des arômes de choix, utilisables aussi bien dans les plats sucrés que salés. 
Le pamplemousse cru peut être utilisé dans les salades de fruits mais aussi dans les salades salées. Ils se marie notamment très bien avec le fromage de chèvre.
Utilisez-le également dans les smoothies, les marinades et les vinaigrettes. Le pamplemousse fera aussi merveille dans les gâteaux, que ce soit en y ajoutant des zestes ou en les imbibant d’un sirop réalisé à partir du jus. 
Vous pouvez aussi réaliser une eau infusée au pamplemousse en mettant quelques rondelles à tremper dans de l’eau fraîche. 


Photo dailyfood @Flickr

Mes recettes favorites au pamplemousse

Sirop de pamplemousse rose

Cuillers apéritives crevette et pamplemousse rose

Daiquiris pamplemousse cerises

daiquiri-cerise-2

Share and Enjoy !

0Shares
0 0