Archives par mot-clé : hiver

Mes inspirations de mars

Photo Becky Matsubara @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui m’a inspirée dernièrement!

Les nouilles asiatiques

 
J’adore les nouilles asiatiques, et je suis toujours en recherche de nouvelles idées pour les préparer. J’ai la chance d’avoir un super magasin asiatique à Lille où j’ai fait un gros stock de nouilles pour pouvoir décliner plein de recettes. De quoi me régaler ! 
 

Les apéros dinatoires

 
J’ai tendance à manger des apéros dînatoires quasiment tous les soirs. J’adore grignoter des bouchées apéritives, des crudités, des recettes en petites portions que je complète d’une soupe si j’ai encore faim. J’ai plein de recettes apéro à tester, la thématique est presque inépuisable ! 
 
 

La poudre de moringa

J’ai acheté ce produit il y a quelques temps et je n’en ai rien fait même si cela me semblait sympa au premier abord. Je vais donc me pencher sur la question et trouver des idées recettes dont je vous parlerai prochainement ! 
 
 


Photo Courtney Boyd Myers @Flickr

Les patates douces 

J’adore ce légume et je ne me lasse pas de le décliner en version sucrée ou salée. Au programme du moment, des soupes et des salades à la patate douce, et peut-être aussi quelques desserts sympa ! 
 


Photo Mike Mozart @Flickr

Coté beauté

Je m’amuse à réaliser des synergies d’huiles essentielles, c’est à dire des mélanges que je peux utiliser en diffusion avec des propriétés particulières comme la relaxation. J’ai aussi réalisé un baume exfoliant au beurre de karité très sympa à utiliser dans le bain. Enfin, je vais me pencher sur les masques coréens, vous savez ces masques en tissus qui permettent d’appliquer un soin sur la peau de façon homogène ? 
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Démaquillant solide

S’il y a un geste beauté que je déteste, c’est le démaquillage. Je ne sais pas trop pourquoi, peut-être pare que c’est un peu ingrat de passer du temps à défaire ce qu’on a fait le matin même? Mais aussi parce que je n’apprécie pas la texture de nombreux démaquillants, et particulièrement les laits démaquillants. Je les trouve trop froids, et j’ai souvent l’impression qu’ils laissent une sorte de film poisseux sur la peau… Bref, je ne les aime pas!

J’ai longtemps choisi de me démaquiller avec un simple savon, mais ayant la peau un peu sèche surtout l’hiver, je sentais que ce n’était pas idéal.  Mais il y a quelques années, j’ai découvert la slow cosmétique et les soins faits maison, et j’ai eu envie d’en profiter pour redécouvrir de nouvelles façons de prendre soin de ma peau.

J’ai testé de nombreuses recettes et notamment ce démaquillant solide trouvé sur le site Bicarandco, que j’utilise encore actuellement. Il est très simple à faire, fondant, et vraiment efficace.

Pour utiliser ce démaquillant, rien de plus simple : passez-le sous l’eau tiède pour le ramollir si besoin (l’été, ce n’est pas forcément nécessaire) et appliquez le doucement sur votre visage. Massez jusqu’à enlever toute trace de maquillage, puis rincez à l’eau claire.

 

 

Source d’inspiration :
https://bicarandco.net/2019/05/20/fete-des-meres-un-trio-cadeau-plein-damour/

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Risotto de céréales à la feta marinée

Depuis plusieurs années, je suis une grande fan du chef israélien Yotam Ottolenghi. Ma famille me gâte régulièrement lors de mon anniversaire ou de Noël en m’offrant un de ses livres pour compléter ma collection. Après Plenty et Plenty more, j’ai reçu le superbe livre Jérusalem à mon anniversaire, et j’avais hâte de tenter une recette issue de celui-ci. 
 
 
 
L’occasion ne s’est pas faite trop attendre car deux couples d’amis sont venus manger chez moi juste après les fêtes. J’en avais marre des repas de Noël et j’ai supposé qu’eux aussi. Je me suis donc retrouvée à leur concocter un repas méditerranéen en plein mois de décembre ! Je ne suis pas fan de l’idée de cuisiner de la tomate en plein hiver, mais cette recette n’en contient pas vraiment puisqu’elle se réalise uniquement à partir de conserves de tomates concassées et de coulis de tomate (ou passata). 
 
 
Pour réaliser ce risotto, j’ai utilisé un mélange de riz, orge et farro trouvé dans mon épicerie italienne favorite. Vous pouvez utiliser un mélange de céréales du même style, ou utiliser simplement du riz à risotto. 
 
 
J’ai modifié les proportions de la recette d’origine pour la rendre à mon goût. J’ai augmenté un peu les portions, remplacé certaines herbes fraîches par leur équivalent en herbes séchées et j’ai diminué un peu la feta. Ce n’est pas mon genre de diminuer le fromage dans une recette je vous l’accorde, mais je voulais qu’on sente aussi les autres saveurs de ce plat, et ça m’a semblé très bien comme ça ! 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Légume de saison : la mâche

Photo VLCinéaste @Flickr

La mâche est une salade composée de petites feuilles vertes. Sa saveur est plus délicate que celle de la laitue, c’est ce qui fait qu’elle est très appréciée en France et Italie notamment! Elle a de nombreuses utilisations possibles, et peut même se cuire. Vous serez peut-être surpris de découvrir que c’est un légume d’hiver, mais c’est en ce moment qu’elle est à son apogée, alors on en profite ! 

Comment choisir la mâche?

Pour bien choisir votre mâche, c’est assez simple. Les feuilles doivent être bien vertes, ne pas avoir de zone brune ou abîmée, ou encore de points jaunes. Les bouquets doivent être bien généreux. 
 


Photo Steve Ganz @Flickr

Quand la mâche est-elle de saison?

La mâche est un légume d’hiver. On la trouve toute l’année, notamment en sachet, mais sa meilleure saison est d’octobre à avril. Quand vous en trouvez, achetez-la en vrac, elle sera encore meilleure et ça fera moins de plastique utilisé ! 
 

Comment conserver votre mâche?

Stockez votre mâche au frigo dans son emballage d’origine elle pourra se garder 3 à 4 jours dans le bac à légumes. 

Comment préparer la mâche?

La mâche vendue en sachet est déjà rincée, sinon vous pouvez simplement la passer sous un filet d’eau froide dans une passoire. La mâche consommée telle qu’elle est délicieuse avec une petite vinaigrette et des légumes d’été. Elle accompagne aussi très bien une assiette de fromages. 
Enfin, la mâche peut se cuisiner. On peut par exemple la poêler quelques minutes, mais ne prolongez pas trop la cuisson, ou elle deviendra vraiment ramollo. Vous pouvez aussi la mettre dans une soupe, c’est délicieux et une très bonne option pour utiliser une salade qui n’est plus très fraîche. 

Mes recettes favorites à la mâche


Salade d’automne au gorgonzola et figues


Salade d’automne à la feta marinée

tartine-pesto-mozzarella
Tartines aux lardons, pesto et mozzarella

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes inspirations de février

Source Dawn Ellner @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui m’a inspirée dernièrement!

La cuisine d’Amérique du Sud

 
Quand j’ai lancé ce blog, j’avais commencé à faire une liste de tous les pays du monde afin de tester une recette de chaque. Il me reste encore beaucoup de chemin à parcourir, et ce mois-ci je vais creuser quelques pays d’Amérique du Sud que je n’ai pas encore tentés. Colombie, Venezuela ou Bolivie, je ne sais pas encore lesquels je vais faire, mais vous le découvrirez bientôt ! 
 

Le vide-frigo

 
J’ai une tonne de produits plus farfelus les uns que les autres qui s’accumulent dans mes placards, et je dois faire de la place en ce début d’année. Je m’amuse donc à créer des recettes vide-frigo avec des ingrédients imposés par moi-même pour me permettre d’écouler un peu mes stocks. Cela stimule la créativité au passage, c’est très sympa!
 
 


Photo Mliu92 @ Flickr 

La cuisine à la bière

J’ai toujours aimé la cuisine à la bière, tout autant que j’aime en boire d’ailleurs… Ces derniers temps, j’ai vraiment l’impression que je pourrais en mettre partout! Dans mes soupes, mes pâtisseries, mes biscuits apéro… Je mets un petit peu de bière partout, et à chaque fois, c’est une réussite. Ca tombe bien, la Saint-Patrick approche, et j’aurai donc quelques petites idées à vous proposer!
 
 

Les agrumes

J’adore les agrumes depuis quelques années, alors qu’avant, je les trouvais trop acides et j’étais incapable d’en manger. Cette année, j’ai envie de les explorer sous toutes leurs coutures. Entre le tiramisu au cédrat, les jus multivitaminés, les cocktails au pamplemousse et les tartes au citron, je m’éclate à les décliner sous toutes leurs formes!
 

Source Michael Korcuska @Flickr

Coté beauté

Je continue mes expérimentations et cette fois, je prépare une huile pour le bain à utiliser après l’effort qui va aider à détendre les muscles. J’ai aussi réalisé une crème à la caféine anti-rides, et je vais me focaliser sur quelques produits anticellulite. Hé oui, l’hiver est passé par là!
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

6 assiettes de tous les jours

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir mes assiettes du quotidien. Beaucoup des plats que je présente sur ce blog sont réalisés les week-ends, ou parfois en semaine quand j’ai un peu de temps devant moi. Mais quand je n’ai pas le temps, comme tout le monde, j’improvise un truc rapide et pas toujours présentable, que je ne vous partage donc pas… Ce qui ne signifie pas pour autant que ce n’est pas bon! Dans ce cas, j’ai mes petites habitudes qui me permettent de manger sain et varié et d’improviser avec ce que j’ai dans le frigo, sans me prendre la tête. Je vous partage aujourd’hui mes recettes chouchou du quotidien pour vous donner quelques idées.
 

Les tartines au four

 
Dès que j’ai un bout de baguette ou de pain de campagne qui va rancir, je le garnis et je l’enfourne pour me faire un repas simple et gourmand. C’est très facile, il suffit d’une base : crème liquide, sauce tomate ou même moutarde. Il y a toujours quelque chose de ce genre qui traine dans le frigo… J’y dépose un petit reste de légumes cuits, un peu de fromage, selon ce qui traîne chez moi, et ce que je dois finir. Enfin, je saupoudre quelques herbes ou quelques graines par dessus, et j’enfourne pour 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le fromage soit fondant.
 
 

Les bricks

 
J’adore les feuilles de brick pour leur côté croustillant. Un petit reste de ratatouille ou de légumes cuits au frigo? J’en garnis une feuille de brick, je dépose dessus un peu de fromage ou un œuf par dessus, je passe à la poêle 2 minutes et c’est prêt! Avec une salade, c’est top!
 

Les tortillas

 
Je fais régulièrement des wraps ou tortillas de blé ou de maïs. J’adore les garnir de crudités et de fromage frais pour une version fraiche, ou d’un reste de chili pour une version mexicaine rapide. Je les utilise aussi en fond de mini pizza : j’étale le wrap dans une assiette, je le garnis comme une pizza, je le passe au four 5 minutes, et j’ai ma pizza rien qu’à moi!
 
 

Les tartes rustiques

 
Je ne me lasse pas des tartes rustiques car elles sont fines, croustillantes, et toujours hyper appétissantes. Je fais une pâte maison quand j’ai du temps, sinon je déroule une pâte brisée toute faite. J’y dépose un fond de moutarde, un reste de légumes cuits comme par exemple une poêlée d’endives, je couvre de fromage (comme toujours me direz-vous!), je rabats les bords et j’enfourne pour 20 à 30 minutes.
 
 

La soupe

 
J’adore la soupe, et j’essaie d’en faire au moins 1 litre chaque semaine les mois d’hiver. Je la verse dans une bouteille en verre et je me sers un mug ou un bol quand je veux un repas léger. Avec une ou deux tranches de pain et du bon beurre demi-sel, je me régale en 2 minutes!
 

L’apéro repas

 
Quand je sais que l’apéro va s’éterniser, et que je risque d’avoir la flemme de me faire à manger ensuite, je fais en sorte que l’apéro devienne mon repas. Plutôt que d’y mettre des kilos de chips ( bien que j’en prévoie un peu quand même), je mets des crudités et une petite sauce maison. Je prépare également quelques toasts avec une tartinade maison ou du fromage frais et des herbes. De cette façon, c’est assez nourrissant, et cela fait office de repas.
 
 
Et vous, quels sont vos petits repas rapides fétiches du quotidien?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

C’est parti pour une petite cure détox!

Entre deux galettes des rois et à peine sortis des fêtes de fin d’année, je vous propose pour changer un peu de parler de cure détox. Je ne suis pas du genre à partir dans des extrêmes et encore moins à me priver, mais en ces périodes de froid, de déprime hivernale et de restrictions dues à la crise sanitaire, je me dis qu’on peut toujours essayer de mettre toutes les chances de son côté pour aller mieux. À ce sujet, les cures détox doivent pouvoir nous aider. Je vous propose donc quelques cures détox à réaliser chez vous.

Les cures d’aloe vera, de jus de fruits et légumes frais

Une cure détox sert à éliminer les toxines : les déchets que l’organisme produit, elle présente donc un véritable atout pour votre corps. L’aloe vera est connu pour ses nombreux bienfaits, c’est un peu un ingrédient miracle, utilisé tant en cosmétique naturelle qu’en médecine traditionnelle. Il contribue notamment au confort digestif, à la beauté de la peau et des cheveux et aide à augmenter les défenses immunitaires. Top en hiver, non ? Pour entamer une cure on peut commander du jus d’aloe vera frais à boire.

Les cures de jus sont aussi les plus plébiscitées en matière de cure détox, on les trouve commercialisées en kits “tout faits”. Vous recevez un ensemble de bouteilles de jus de fruits et légumes, vous suivez le guide et le tour est joué. Si vous disposez comme moi d’un extracteur de jus, vous pouvez facilement reproduire ces cures détox à la maison ou simplement les coupler à une alimentation plus classique si vous ne voulez pas effectuer de cure.


Photo WILLPOWER STUDIOS @Flickr

Les infusions detox ou la cure raw food

Ce n’est pas une cure à proprement parler, car les infusons ne sont pas un aliment exclusif, mais vous pouvez consommer des infusions détox associées idéalement à une alimentation saine majoritairement à base de fruits et légumes. Les meilleures infusions pour une cure détox sont celles aux propriétés diurétiques, drainantes ou antioxydantes. On trouve des mélanges tout faits, par exemple au gingko, au curcuma, etc. Concernant la cure raw food, il s’agit de manger essentiellement des aliments crus et non transformés, c’est à dire beaucoup de fruits et légumes notamment.


Photo A Girl With Tea @Flickr

La cure mono-diète

Ici, on mange un seul aliment ou type d’aliment pendant un ou plusieurs jours. Or, cela ne doit pas durer trop longtemps, car à la longue cette cure peut très vite provoquer des carences, sans compter la lassitude.

Le jeûne

Comme son nom l’indique, il s’agit de s’arrêter totalement de manger, par exemple une journée par mois. Il faut évidemment faire bien attention à s’hydrater, ne pas prolonger ce jeûne trop longtemps, et éviter de faire cela sans l’avis d’un médecin.


Photo Practical Cures @Flickr

Et vous, que pensez-vous des cures détox ? Personnellement, je n’aime pas me priver et suis donc plus attirée par celles qui apportent un supplément de vitamines, sans supprimer une alimentation normale. C’est notamment le cas avec la cure d’aloe vera, de jus de fruits et légumes (qui peut se mixer avec une alimentation normale) ou des tisanes détox. Vous pouvez lire également une recette pour réaliser des croquettes de pommes de terre et saucisse.

Photo de couverture : Marco Verch Professional Photographer @Flickr

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Légume de saison : le navet

Photo Jay & Melissa Malouin @Flickr

Le navet est un légume rustique parfait en potées et ragoûts, dans les purées ou même rôti au four. Si vous vous demandez comment bien les choisir, les préparer ou même qu’en faire, c’est par ici!


Source Jay & Melissa Malouin @Flickr

Comment choisir les navets?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des navets pas trop gros,  c’est le signe qu’ils sont jeunes et ils seront donc plus fermes et croquants. Ils doivent être bien denses et lourds dans la main. Enfin, la peau ne doit pas être plissée ou flétrie, et ils ne doivent pas être mous au toucher, signe qu’ils ont déjà trop vieilli.


Photo Tim Sackton @Flickr

Quand les navets sont-ils de saison?

Il existe différentes variétés de navets qui se récoltent à différentes saisons, ce qui en fait un légume disponible toute l’année. Cependant, nos modes de consommation en font plutôt un légume consommé l’hiver.

Comment conserver vos navets?

Les feuilles des navets s’abîment très vite, donc cuisinez-les immédiatement ou coupez-les et jetez-les avant de conserver vos navets . Si vos navets sont vendus emballés dans du plastique, vous pouvez le laisser, sinon mettez vos navets dans un sac compostable comme ceux que l’on trouve au rayon fruits et légumes des supermarchés. Une fois dans le sac, placez-les dans le bac du bas de votre réfrigérateur. Ils se garderont plusieurs jours mais ils restent meilleurs et plus croquants consommés rapidement.


Photo bnilsen @FLickr

Comment préparer les navets?

Rien de plus simple! Pour les consommer tel quels, coupez les fanes pour ne garder qu’un ou deux centimètres, enlevez les radicelles, et nettoyez-les sous l’eau. 

Mes recettes favorites au navets


Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique


Navets au saké

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Crème de haricots blancs

Vous connaissez mon amour pour les tartinades, et si elles sont les stars de l’été, je ne les abandonne pas totalement au retour des mauvais jours.
 
  
  
Bien sûr, le tzatzíki ou le caviar d’aubergines nécessitent des légumes d’été, et je respecte les saisons pour en consommer. Par contre, il existe plein de tartinades aux légumes secs qui se prêtent parfaitement aux périodes hivernales. Le houmous, à base de pois chiches, est le plus connu, mais il existe aussi des tartinades aux haricots rouges, ou aux haricots blancs, comme celle que je vous propose aujourd’hui . J’avais découvert cette idée lors d’un voyage en Roumanie, l’utilisation de ce légume sec sous forme de tartinade est très fréquente là-bas ! 
 
 
Cette version n’est pas la traditionnelle tartinade roumaine, que je vous proposerai une autre fois. C’est une petite invention simple à partir de produits du placard. Elle a parfaitement rempli son job : nous régaler ! 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Chutney de l’écureuil aux pommes, marrons et miel

Des fois je me dis que dans une vie antérieure, j’ai du être un écureuil. Déjà parce que j’adore cet animal, ensuite parce que mes cheveux sont à peu près de la même couleur que le pelage d’un écureuil (traduction, je suis rousse) et enfin, j’adore les graines et noix en tous genres! Et comme j’adore, à l’instar de l’écureuil, grignoter tout l’hiver, je me prépare de bons petits toasts apéro à tous bouts de champs!
 
 
 
J’adore tartiner un peu de fromage de chèvre sur du bon pain frais et ajouter une petite cuiller de chutney, ça donne des toasts appétissants et parfumés, équilibrés, et cela prend à peine quelques secondes à assembler.
 
 
Si vous aimez comme moi les toasts au fromage, cette recette est faite pour vous. Elle fera aussi une jolie alternative aux confits d’oignons pendant les fêtes de fin d’année. Entre les épices, les marrons, les pommes, le miel… Ce petit chutney est tout simplement délicieux!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1