Archives par mot-clé : pain

Voyage gourmand : que manger et ramener du Danemark?

Source Pug Girl @Flickr
 
Régulièrement, je vous partage mes idées souvenirs ou mes plats favoris issus d’un pays que j’ai visité. Les voyages et la cuisine sont deux de mes plus grandes passions et quand je peux les réunir, je suis aux anges! C’est pourquoi en voyage, je suis toujours à l’affût de petits souvenirs culinaires, ou de spécialités à tester pour découvrir comment mangent les gens sur place. Aujourd’hui, direction le Danemark! Je vous livre mes conseils sur ce qu’il faut impérativement tester sur place, ou ramener dans vos valises.
 
 

Des fromages

 

On trouve quelques fromages sympa au Danemark. Il y a notamment un bleu danois, nommé le danablue. Vous pourrez aussi découvrir l’esrom, un fromage au lait de vache à la saveur prononcée, et avec de petits trous. Un peu plus doux, l’havarti se trouve également facilement. J’ai goûté ce dernier accompagné de compote et le mélange était très sympa! 

Source  @Flickr

Du pain et des « viennoiseries » danoises

 

Les viennoiseries ne se trouvent pas qu’à Vienne, et certaines que l’on trouve au Danemark sont très sympa.  Les wienerbrod (viennoiseries) les plus célèbres sont les kanelsnegl, des petits pains à la cannelle, et le romsnegl, un petit pain glacé au rhum. Côté pain, il y a beaucoup de pains bruns très sympa, et notamment le rugbrod ou pain danois.


Source Krista @Flickr

Des smorrebrod

 
Les smorrebrod sont une institution danoise. Il s’agit de tartines couvertes d’ingrédients frais et que l’on sert pour pas cher du tout dans tous les cafés et restaurants. Il y en a de très basiques ou de plus élaborées. On en trouve par exemple au fromage harvati avec de la compote, avec du hareng, de la moutarde sucrée et câpres, le tout sur du pain au malt (maltbrod) ou du rye brod. C’est la meilleure alternative pour manger typique et pas trop cher le midi au Danemark.
On trouve aussi une variante moderne, nommée les smushies. C’est exactement la même chose, mais servi en mini portions, à partager à l’apéritif.
 

Source Heather Cowper @Flickr
 

Du poisson

Les danois consomment beaucoup de poissons et notamment le hareng, des poissons fumés en tous genre, comme des maquereaux, de l’anguille… On trouve aussi les fiskefrikadeller, des boulettes de poisson épicées, et les sildebof, des croquettes de hareng accompagnées d’une sauce aux oignons. On sert dans certains restaurants le « platte » : une assiette garnie de produits de la mer comme du hareng, des crevettes, etc.


Source kaet44 @Flickr

De la street food

Il y a quelques classiques de street-food au Danemark et parfois des petites cabanes (polsevognen) qui vendent des hot-dogs et des snacks. On y trouve des hot-dogs composés de saucisses (pølser), avec des cornichons marinés (agurk) et de l’oignon grillé (ristede løg) ou de la rémoulade, une sauce qui n’a rien en commun avec notre rémoulade française. On y trouve aussi des frikadelle, encore un faux ami car ils n’ont que le nom en commun avec nos fricadelles! Il s’agit plutôt de petites galettes de viande type steak haché, qui peuvent être mises dans des sandwiches (ou pas). 
 

Source Jay Bergesen @Flickr

Des gâteaux et desserts

 

Il y a de nombreux gâteaux bien réconfortants au Danemark, j’ai pu tester le kransekage, ou gâteau aux amandes, l’æblekage, un gâteau aux pommes, mais aussi l’oldemorstang, qui rappelle un peu le stollen.  Sinon, le dessert divin à tester si vous aimez le ria au lait, c’est le risalamande : un riz au lait  aux amandes gâchées et à la confiture de cerises, un dessert typique de Noël là-bas.


Source Steve Snodgrass @Flickr

Des condiments et accompagnements

Il y a bien sûr des accompagnements à tout ça et parmi les plus fréquents, on trouve beaucoup de cornichons au vinaigre, ou d’oignons marinés dans un jus tout rose, sans doute à la betterave. 

Les salades de pommes de terre à la crème, ciboulette et oignons rouges sont également un accompagnement délicieux.

Des boissons

Ceux qui ont soif trouveront leur bonheur au Danemark, rassurez-vous. Il y a des brasseries célèbres là-bas comme la Carlsberg, et la Tuborg, mais aussi, bien plus sympa, de nombreuses micro brasseries, dont la plus grosse (qui n’en est donc plus une!) est la Mikeller. Les Danois ont aussi développé la première « bière open source », la Vores Øl. L’aquavit est une boisson locale aux plantes qui est un peu tombée en désuétude, mais revient à la mode grâce à certains cocktails.


Source Bernt Rostad @Flickr

Des accessoires de cuisine

 

Si vous aimez les accessoires design, vous pourrez vous faire plaisir et vous ramener des ustensiles en tous genres, car de nombreuses marque superbes sont originaires du Danemark : Bodum,  Bloomingville, Ferm Living, Greengate et plein d’autres, il n’y  que l’embarras du choix.

Voilà, côté alimentation et cuisine ce que j’ai remarqué au Danemark. Les mateurs de design seront évidemment aussi aux anges, ainsi que les fans des contes d’Andersen, qui pourront ramener une édition danoise s’ils le souhaitent! Et vous, qu’avez-vous ramené de là-bas?

Livarot rôti aux pommes et noisettes

Vous aurez peut-être remarqué avec mon article sur les cœurs de Neufchâtel rôtis ou les burgers roses que j’ai une conception du romantisme qui est bien à moi. En gros, pour me séduire, mieux vaut tenter le fromage ou la bière que les roses ou le parfum! Allez, rassurez-moi, vous êtes comme moi? Du coup, quand approche la Saint-Valentin, je ne peux pas m’empêcher d’imaginer une recette à base de fromage. Cette année, c’est le livarot que j’ai mis à l’honneur, j’adore ce fromage que je ramène systématiquement de mes escapades en Normandie.
 
 
Je vous propose une façon de le préparer assez simple, garni de noisettes et de pommes au calvados, pour continuer  dans le clin d’œil à cette région que j’adore.
 
 
On accompagne tout ça d’une baguette, et c’est parti pour un moment terriblement bourrin, ou romantique, c’est vous qui voyez!
 
 
Livarot rôti aux pommes et noisettes

Livarot rôti aux pommes et noisettes

Ingrédients

  • 2 livarots
  • 16 noisettes grossièrement hachées
  • 1 pincée de poivre
  • 1 baguette coupée en tranches
    Pour les pommes
  • 1 pomme
  • 15 g de cassonade
  • 2 cl d'huile
  • 2 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à s. de calvados

Instructions

  1. Épluchez et enlevez les pépins des pommes à l’aide d’un vide-pomme et coupez-les en quartiers.
  2. Dans une casserole, faites fondre le beurre. Ajoutez les pommes, le calvados et saupoudrez-les de cassonade.
  3. Faites caraméliser pendant environ 2 à 3  minutes.
  4. Coupez le feu, ajoutez le citron, mélangez, ajoutez les noisettes et laissez tiédir.
  5. Préchauffez votre four à 180°C.
  6. Retirez les livarots de leur papier et replacez le fromage dans sa boite.
  7. Placez ensuite les boite dans des plats individuels, en cas de débordement.
  8. A l'aide d'un couteau, incisez une croix dans le fromage jusqu’au milieu.
  9. Recouvrez les livarots du mélange aux pommes.
  10. Ajoutez les morceaux de noisettes sur le dessus.
  11. Enfournez pendant 20 minutes
  12. Servez immédiatement à la sortie du four, pendant que le fromage est encore chaud, avec du pain et un tour de moulin de poivre.
 
 

Comment tout recycler ou presque en cuisine?

Source Rick Ligthelm @Flickr
 
Notre planète croule sous le poids des déchets, nous le savons tous, et pourtant il n’est pas toujours facile de savoir quoi faire pour réduire le volume de nos poubelles! S’il faut garder en tête que le meilleur moyen de réduire les déchets, c’est de ne pas les créer, et donc ne pas acheter de choses inutiles, jetables, ou à la durée de vie limitée comme les produits « cheap » qui s’abîment en moins de deux, cela n’est pas toujours possible malheureusement!
 
Aujourd’hui, je vous propose donc mes idées pour mieux jeter, réutiliser ou recycler les déchets qui peuvent venir de votre cuisine. Si j’ai oublié des choses ou si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à m’en faire part pour que j’enrichisse ce récapitulatif que je compte maintenir à jour!
 
 

Les légumes

Un petit reste de légumes cuits ou crus
 
Dans une omelette, des pâtes, mélangé à une bolognaise maison…
Le congeler pour plus tard
En compost
Les épluchures de légumes
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire un bouillon
En compost
Les trognons, feuilles abîmées des choux, salades…
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une soupe, avec d’autres légumes
 

Source Jeremy Keith @Flickr

Les fruits

Un petit reste de fruits cuits ou crus
 
 
Dans une compote, un gâteau, sur un yaourt
Le congeler pour plus tard
Les épluchures de fruits
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une infusion
En compost
En infusion avec du sirop d’érable
Les épluchures d’agrumes
Dans le lave-vaisselle en désodorisant


Source Nathalie  @Flickr

La boulangerie et les biscuits

Du pain dur, des viennoiseries séchées
 
 
Dans un pudding
En croûtons dans une soupe
Mixés pour faire une chapelure
De vieux biscuits ramollis ou séchés
Émiettés pour faire un crumble
Émiettés dans votre muesli ou granola

 


Source Loren Kerns @Flickr

Les boissons

Un sachet de thé
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
Du marc de café
 
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
En gommage pour la peau
De l’eau (un verre non terminé par exemple)
Sur les plantes
Du cola éventé
 
Pour détartrer (les robinets par exemple)
En cuisine dans les carottes au coca
Du vieux vin
Congelé en petites portions pour l’utiliser en cuisine

 


Source Tracy Hunter @Flickr

Les contenants

Un bocal
 
 
Réutiliser comme contenant pour vos épices, pâtes, confitures
Réutiliser comme contenant pour vos aliments à congeler ou pour vos petits restes
Le ramener en boutique zéro déchet
Une boite de conserve
 
En bocal pour conserver les amandes, le cacao… (Il existe des couvercles spéciaux réutilisables)
Pot pour une plante, pour des crayons
Une boite à oeufs
 
En petits pots pour vos semences
La ramener en boutique zéro déchet ou biocoop vendant les oeufs à l’unité

Source How can I recycle this @Flickr

La vaisselle

De la vaisselle dépareillée
 
 
La donner sur un site de don
La donner à une association
La ramener à son travail pour l’espace repas

Source Joel Kramer @Flickr

L’électro ménager

Un appareil défectueux
Contacter un réparateur plutôt que de racheter du neuf immédiatement
Un appareil qui fonctionne encore dont vous ne voulez plus
Le donner sur un site de don
Le donner à une association
 
Source jonobacon @Flickr
 
Voilà, ce n’est que le début de ce qui pourrait devenir une très longue liste d’idées, avez-vous d’autres petits trucs liés à la cuisine pour jeter moins? N’hésitez pas à me les donner pour que j’enrichisse ce tableau.

Légume de saison : l’endive

Photo Forest and Kim Starr @Flickr

En février, les endives sont à leur apogée. On les trouve toute l’année dans nos supermarchés mais leur vraie saison est d’octobre à avril. En cette saison hivernale où on dispose de peu de choix en matière de salades, elles permettent d’avoir notre dose de vitamines! Leur amertume n’est pas du goût de tout le monde mais lorsqu’on apprend à les apprécier, elles ont plus d’un tour dans leur sac!

Comment choisir les endives?

Choisissez des têtes d’endives qui sont bien blanches, et avec la pointe d’une belle couleur jaune-vert pâle. Évitez les têtes d’endives fanées ou ayant des extrémités brunissantes.


Photo Daniel Persson @Flickr

Quand les endives sont-elles de saison?

Les endives sont forcées, c’est à dire qu’on les récolte après qu’elles aient poussé à l’extérieur, puis on les replante en intérieur, bien au chaud et à l’abri de la lumière. On les trouve toute l’année dans nos supermarchés mais leur vraie saison est d’octobre à avril. En effet, on les récolte à l’automne pour les mettre au forçage, et suivant la température utilisée, on peut les amener à maturité plus ou moins vite, ce qui permet d’échelonner la production.


Photo INRA DIST @FLickr

Comment conserver vos endives?

Les endives sont très fragiles et il est plus simple de les acheter au dernier moment. Une fois achetées, vous pouvez les conserver à la cave ou dans le bac du réfrigérateur, bien sûr sans les avoir lavées avant. Si vous les avez achetées en sachet, vous pouvez le laisser, il ne gêne pas la conservation. Vous les garderez environ une semaine, mais les premières feuilles extérieures vont sans doute brunir vite et devront alors être supprimées.


Photo Javier Lastras @Flickr

Comment préparer des endives?

Rincez vos endives à l’eau froide juste avant utilisation. Si les feuilles semblent flétries, faites-les tremper dans un bol d’eau froide pour les raviver. Vous pouvez manger les endives crues, notamment en salade ou sous forme de barquettes pour l’apéro dans lesquelles vous allez déposer une garniture. Elles peuvent aussi être cuites à la poêle ou rôties au four.

Mes recettes favorites à l’endive

 


Chaussons à l’endive, noix et roquefort


Soleil d’endives et dip de maïs au surimi


Gratin d’endives et raclette

tarte-pain-perdu-endive-2
Tarte perdue aux endives

veloute-endives-brique-du-nord-3
Velouté d’endives, brique du nord et clémentines

tatin-endives-maroilles-3
Tatin d’endives au maroilles

lunchbox-boulgour-endive-cranberries
Lunchbox de boulgour, endives, pomme et gorgonzola

Banana bread façon crumble

Si vous avez envie de vous faire plaisir avec quelque chose de sucré mais que vous ne voulez pas vous embarquer dans une recette trop compliquée à réaliser, ce banana bread couvert de crumble aux noix sera parfait pour vous. 

Le banana bread n’est pas une nouveauté chez moi, vous trouverez de nombreuses variantes de banana bread sur ce blog comme le banana  bread ananas coco et le banana bread aux noix et au beurre de cacahuètes et j’en partagerai probablement d’autres dans le futur, car j’ai plusieurs favoris dans ce domaine. Pourtant, je dois dire que celui-ci sort un peu du lot. C’est juste la perfection dans chaque bouchée. Le gâteau est moelleux, bourré de saveur de banane, sans compter le crumble sur le dessus… Il est réalisé avec un mélange de sucre roux, de noix et d’huile de coco et apporte une touche de gourmandise supplémentaire à l’ensemble. 
 
Pour réaliser cette recette, je me suis d’ailleurs inspirée d’un de mes précédents banana bread, que j’ai fusionné avec un crumble que j’avais beaucoup aimé également. C’est un gâteau sans œufs, comme j’essaye d’en faire au maximum depuis quelques temps. La banane est un substitut naturel aux œufs donc franchement ils ne manquent pas dans cette recette! Le crumble est facile à faire. Vous mélangez le sucre brun clair, la cannelle et la farine. Puis vous versez un peu d’huile de coco fondue. Mélangez à l’aide d’une fourchette et formez une grosse chapelure.
 
J’ai toujours aimé la banane. Chaque liste de courses que je fais contient toujours des bananes. Ma fille les mange pour un goûter rapide, mais aussi au petit déjeuner ou en dessert. Cependant, il arrive qu’il en reste une ou deux qui traînent trop longtemps sur le comptoir. Dans ce cas, soit elles finissent immédiatement en banana bread, soit s’il n’y en a qu’une, je la congèle en attendant qu’elle trouve une binôme pour finir… en banana bread. Bon vous l’aurez compris, dans tous les cas ça finit de la même manière! J’ai toujours beaucoup aimé le pain et les gâteaux. Donc, quand j’ai sur que l’on pouvait allier deux de mes favoris de tous les temps dans un délicieux dessert… J’ai su que le banana bread serait un de mes gâteaux favoris, et je ne me suis pas trompée. J’aime beaucoup cette recette en particulier, car elle donne un délicieux banana bread qui n’est pas friable, mais ferme, moelleux et délicieux. 
 
 
Celui d’aujourd’hui a juste la bonne quantité de sucre et de croquant, il est parfait à savourer avec une tasse de café chaud en fin de repas ou au goûter. J’adore le café, mais j’en bois peu. Le matin je me réveille plutôt avec un thé, et je réserve le petit café à la fin du repas dominical. Un morceau de bon gâteau complète le plaisir, comme celui d’aujourd’hui. J’ai préparé celui-ci un week-end où ma famille était réunie. Tout le monde a apprécié chaque bouchée. Ce que j’aime particulièrement, c’est qu’il n’est n’est pas trop sucré.
 
J’ai ajouté de la cannelle car j’adore son goût et la bonne odeur qu’elle dégage pendant la cuisson. J’ai d’ailleurs adoré l’odeur de ce gâteau  fraîchement sorti du four. 
 
 
 
Banana bread façon crumble

Banana bread façon crumble

Ingrédients

    Pour le crumble
  • 80 g d'huile de coco à température ambiante
  • 85 g de sucre roux complet
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 120 g de farine 
  • 15 g de flocons d'avoine
  • 40 g de noix concassées
    Pour le banana bread
  • 3 bananes
  • 150 g de compote
  • 150 g de sucre roux complet
  • 175 g de farine 
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de vanille liquide

Instructions

  1. Préparez l'appareil à crumble.
  2. Mélangez l'huile de coco, le sucre et la cannelle jusqu’à obtenir un mélange homogène, crémeux.
  3. Ajoutez la farine et les flocons d'avoine.
  4. Mélangez grossièrement jusqu’à avoir des morceaux de pâte friables type crumble.
  5. Placez ce crumble au frigo.
  6. Pendant ce temps, préparez le cake.
  7. Préchauffez le four à 180°C. 
  8. Dans un mixeur, mixez grossièrement les bananes dans la compote. Ajoutez les ingrédients restants tour à tour en mixant entre chaque ajout. Versez le mélange dans un moule à cake anti adhésif. 
  9. Mettez le mélange à banana bread dans le plat et enfournez.
  10. Au bout de 30 minutes de cuisson, sortez le moule du four, émiettez et répartissez le crumble sur le cake. Remettez au four et poursuivez la cuisson environ 20 minutes. Sortez le gâteau du four, saupoudrez avec les noix, couvrez d’une feuille de papier alu et remettez pour 10 minutes.
  11. Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche. Une fois refroidi, coupez en parts et servez.

Légume de saison : la courge butternut

Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

En janvier, les courges butternut sont encore dans nos assiettes! Ce héros de l’automne va bientôt terminer sa saison, donc il est temps d’en cuisiner si vous n’en avez pas encore profité! On a tendance à penser que ce gros légume est compliqué à préparer, et notamment à éplucher, mais grâce à cet article, vous verrez que c’est beaucoup plus simple qu’on ne le pense! Suivez le guide et les courges butternut n’auront plus de secret pour vous!

Comment choisir les courges butternut?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez une courge butternut ferme et bien dense. Trop légère, elle risque de ne pas être parfaitement mûre. Choisissez en une avec le pédoncule complet, elle se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être mate et uniforme.


Photo missbossy @Flickr

Quand les courges butternut sont-elles de saison?

Les courges butternut sont des légumes d’automne et d’hiver. Leur saison démarre en septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à début mars.


Photo Frédérique Voisin-Demery @FLickr

Comment conserver vos courges butternut?

Il est préférable de le conserver vos courges  butternut dans un endroit frais et sec. Votre courge se conservera au moins un mois.


Photo Jess (Paleo Grubs) @Flickr

Comment préparer des courges butternut?

Pour éplucher facilement votre courge butternut, commencez par couper les extrémités. Coupez ensuite votre courge en deux, pour séparer la partie qui forme une boule de celle qui est cylindrique. Les deux parties pourront ensuite être épluchées à l’économe facilement. Enfin, coupez les morceaux en deux et évidez les graines et les filaments à l’aide d’une cuiller.  Vous pouvez ensuite cuire votre courge à l’eau, au four ou encore au micro-ondes. La cuisson au four est la plus pratique et évite que la courge ne se gorge d’eau. Pour cela, déposez la courge coupée en cubes ou en tranches sur une plaque sans les superposer, et enfournez  à 200°C pour une vingtaine de minutes.

Mes recettes favorites à la courge butternut

 


Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries


Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

enchiladas-vegetariens-courge-haricots-2
Enchiladas aux haricots rouges et butternut

gratin-butternut-quinoa-cheddar
Gratin de butternut au quinoa et cheddar

gnocchis-courge-pancetta
Gnocchis à la courge butternut et pancetta

crumble-butternut-gorgonzola
Crumble de butternut et carottes des sables au gorgonzola

veloute--butternut-carotte-sable-3
Crème de butternut et carottes des sables au curry


Légumes d’automne rôtis à la vanille

Gratin de pâtes façon welsch

Avis aux nordistes amateurs de welsch comme moi! Je ne sais pas si ce plat se trouve facilement dans le reste de la France, mais chez nous c’est une véritable institution. Evidemment, ce n’est pas un plat très digeste ou léger, et il demande une certaine préparation qui fait qu’on n’en fait pas à la maison tous les jours, même chez les ch’tis! C’est plutôt un plat qu’on apprécie dans les pubs et estaminets, même si je me suis déjà essayée à l’exercice avec succès. Si vous voulez préparer un welsch, c’est par ici!
 
 
Le welsch de base servi dans le nord inclut du cheddar, de la bière, du jambon, du pain et de la moutarde. Le welsch royal est souvent additionné d’une saucisse et d’un œuf. Pour composer mon plat de pâtes, j’ai réalisé une sauce au cheddar dont le goût rappelle très bien le welsch, et j’ai aussi ajouté des rondelles de saucisses. Le résultat est un gratin bien nourrissant qui rappelle le fameux plat, mais en plus léger, enfin, un peu!
 
 
Ce que j’aime avec ce plat, c’est qu’on a un peu le meilleur des deux mondes : un bon gratin que l’on peut préparer à l’avance et servir à toute la famille, et la saveur de mon plat de pub préféré…
 
 
 
Gratin de pâtes façon welsch

Gratin de pâtes façon welsch

Ingrédients

  • 350 g de coquillettes
  • 2 grosses saucisses (125 g au total)
  • 100 g de cheddar râpé
  • 1/2 oignon rouge émincé
  • 1 filet d'huile
    Pour la sauce cheddar
  • 3 c. à s. d'huile
  • 3 c. à s. de maïzena
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 17 cl de crème légère
  • 10 cl de bière
  • 100 g de fromage cheddar râpé (doux ou fort)
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites chauffer l'huile dans une casserole à feu moyen-doux, retirez du feu. Incorporez la maïzena, la moutarde, salez et poivrez.
  2. Remettez la casserole sur le feu et laissez cuire pendant 1 minute en remuant.
  3. Ajoutez graduellement la bière et la crème légère en remuant jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.
  4. Poursuivez la cuisson en remuant constamment jusqu'à épaississement et consistance lisse. Réduisez le feu à doux et laissez mijoter en remuant, pendant 5 minutes.
  5. Faites cuire jusqu'à ce que le mélange soit épais et lisse.
  6. Ajoutez le fromage et faites cuire en remuant jusqu'à ce que le fromage soit fondu et que la sauce soit lisse et bien mélangée.
  7. Ajoutez le fromage jusqu'à ce qu'il soit fondu.
  8. Retirez du feu immédiatement et réservez en gardant au chaud.
  9. vers la fin de al cuisson de la sauce au fromage, faites cuire les coquillettes selon la durée indiquée sur votre paquet, égouttez, mélangez avec la sauce, versez dans un plat allant au four.
  10. Coupez la saucisse en rondelles, faites-la revenir 5 minutes avec l'oignon émincé dans une poêle.
  11. Déposez sur les pâtes puis couvrez de fromage
  12. Enfournez pour 20 à 30 minutes.

Pudding au chocolat et noisettes

En hiver, nous apprécions une cuisine réconfortante et riche, surtout ici dans le nord où la grisaille dure longtemps! Je vous avais déjà proposé un pouding au vieux pain, ou pain de chien comme on dit dans le nord. Il m’arrive régulièrement de dériver de ce classique et d’en faire des versions aromatisées comme le pudding chocolat clémentines ou pudding raisins secs et caramel.
 
Aujourd’hui, je vous en propose une version aux noisettes et à la pâte à tartiner aux noisettes. N’importe quelle pâte à tartiner au chocolat et noisettes peut convenir dans cette recette, et même si j’utilise le nom de Nutella qui est presque devenu un nom générique, je vous recommande plutôt d’acheter une pâtes à tartiner bio, végane et sans huile de palme, comme la nocciolata. Cela reste quelque chose de très riche, mais c’est quand même plus respectueux de l’environnement, c’est toujours ça de pris!
 

Faire du pudding au pain n’est pas difficile du tout. C’est même très facile, ce qui en fait une excellente recette pour les apprentis pâtissiers ou les personnes qui ne sont pas très à l’aise en cuisine. 

Le pudding au pain est aussi une recette idéale quand vous avez du monde à nourrir, car vous pouvez faire un gros plat sans effort supplémentaire.
 
 
 
 
 
 
 
La clé d’un bon pudding au pain est de s’assurer que le pain soit bien imbibé. Pour cela, n’hésitez pas à augmenter légèrement la quantité de lait si vous voyez que le pain en a encore besoin, car suivant le type de pain utilisé et son état de sécheresse, aucune recette ne ressemble parfaitement à la précédente.
 
Les noisettes, la pâte à tartiner et le chocolat noir se marient très bien et donnent un pudding bien parfumé.
 
Il n vous reste plus qu’une chose à faire, garder votre vieux pain!
 
 
 
Pudding au chocolat et noisettes

Pudding au chocolat et noisettes

Ingrédients

  • 400 g de pain, brioche, croissant rassis
  • 100 g de pépites de chocolat noir
  • 60 g de noisettes décortiquées
  • 1 litre de lait de noisettes chaud
  • 125 g de sucre
  • 3 c. à s. de Nutella
  • 4 œufs
  • 1 sachet de préparation pour flan Impérial chocolat
    Pour le glaçage
  • 2 c. à s. de Nutella

Instructions

  1. Mettez le pain en morceaux dans un grand récipient et versez une partie du lait de noisettes chaud dessus, laissez-le s'imprégner et recommencez l'opération jusqu'à ce que le pain soit bien mouillé et qu'il se dissolve en une pâte épaisse.
  2. Préchauffez votre four à 200°C.
  3. Mixez le chocolat avec les noisettes pour obtenir de gros morceaux, puis incorporez au pain, ainsi que la préparation pour flan, le sucre, le Nutella et les œufs.
  4. Mélangez bien.
  5. Mettez dans un plat allant au four, et enfournez pour 30 minutes.
  6. Quand le pudding commence à être ferme, tartinez-le du Nutella restant et remettez à dorer 5 minutes avant de stopper la cuisson.
  7. Mettez au réfrigérateur avant de déguster bien frais.

Mes pains de fête

Pour les fêtes, quoi de mieux qu’un bon pain maison? Je vous propose ici ma sélection de pains faciles à faire pour accompagner vos entrées, plats, ou encore pour le petit-déjeuner du 25. Régalez-vous et surtout, passez de bonnes fêtes!

Apéro

Baguette à l’ail

baguette-ail

Baguette au saucisson et vin rouge

baguette-saucisson-vin-rouge

Pain chasseur

Pour le foie gras

Pain au muesli

Pour accompagner le plat

Pain au cidre

Pour le fromage

Mini baguettes à la châtaigne

Pour le lendemain

Baguettes viennoises aux pépites de chocolat

 

 

Porridge aux pommes et pain d’épices

Le porridge fait partie de ces spécialités qu’on aime ou qu’on déteste. Je fais évidemment partie de ceux qui l’aiment, sinon cet article n’aurait pas lieu d’être. 
 
 
Dès que vient l’automne, je m’en régale, j’adore m’en faire un bol le soir avant d’aller dormir. Si je suis amplement satisfaite avec un porridge tout simple, j’essaie parfois « d’upgrader » un peu ce dessert avec ce qui me passe sous la main. 
 
 
La dernière fois, c’est une pomme qui m’est tombée dessus, un peu comme Isaac Newton mais mon éclair de génie a été bien plus modeste ! Ce fruit se marie très bien avec les épices à pain d’épices. Avec le froid qui revient à grand galop, je me suis dit que ce serait à la fois délicieux et réconfortant… Ce fût le cas!
 
Ce petit porridge est très parfumé et ne prend pas bien longtemps à faire, alors si comme moi vous aimez ce genre de douceur, lancez-vous!
 
 
 
Porridge aux pommes et pain d’épices

Porridge aux pommes et pain d’épices

Ingrédients

  • 30 g de flocons d'avoine
  • 20 cl d'eau
  • 2 c. à s. de raisins secs
  • 1 c. à s. de sucre vanillé
  • 1 c. à s. de vergeoise blonde
  • 1  c. à c. d’épices à pain d’épices
  • 1 pomme râpée

Instructions

  1. Râpez la pomme. Préparez et pesez les ingrédients et mettez-les tous dans un  casserole. Faites cuire l'ensemble 3 à 4 minutes, et servez immédiatement.