Archives par mot-clé : pain

Soupe de potimarron et feta

La saison des courges bat son plein… Je suis une folle de soupe au potimarron, donc il fallait absolument que j’en prépare une. Comme je ne veux pas tomber dans la routine, je cherche à chaque fois une nouvelle variante, et c’est cette fois une version à la feta et aux graines de courge que je vous propose.
 
 
 
Cette soupe est toute simple, toute douce, réconfortante et jolie avec les graines de courge, bref, je ne peux que vous la recommander!
 
 
Chez moi, il y a toujours un bocal de soupe d’avance au frigo de septembre à avril, cela constitue un repas simple et léger pour le soir, que j’accompagne d’un peu de pain la plupart du temps… Ma fille adore, quel plaisir d’avoir un enfant qui ne râle pas pour manger sa soupe!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Pain surprise au pain polaire

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette qui sera parfaite pour les fêtes. Je l’ai réalisée pour le repas de Noël il y a 2 ans (oui, je suis parfois très très longue à rédiger mes articles !) chez ma cousine. Ce moment convivial en famille dans sa grande maison est un super souvenir. Quand on pense que cette année, on ne sait même pas si on pourra le faire tous ensemble, ou même en petit comité… C’est déprimant, mais je refuse de me laisser abattre et j’ai envie de croire que ça sera possible ! On croise les doigts ! 
 
 
 
Pour composer ce mini pain surprise, je me suis inspirée de jolis pains surprise vus chez Picard. Ils proposent des pains surprise faits à base de tranches de pain polaire rondes, mais je n’en ai trouvé que des rectangulaires. Visuellement cela fait moins “pain surprise”, mais le principe est le même.
 
Le pain polaire est un pain qui a été inventé en Laponie. C’est un pain plat cuit à la poêle, il est bien souple, sans croûte, et particulièrement utilisé dans les sandwichs. On trouve par exemple souvent le sandwich au pain polaire, saumon fumé et fromage frais. 
 
Pour l’assemblage, soyez bien généreux sur les garnitures car le pain polaire est joli et moelleux, mais plus compact que du pain de mie. 
 
Si vous manquez de temps, vous pouvez remplacer tout ou partie des garnitures par des tartinades toutes faites du commerce : tzaziki, houmous, tapenade…
 
 
Vous pouvez varier les garnitures selon vos goûts ou les ingrédients dont vous disposez. Celles-ci ont bien plu à tout le monde, et le pain polaire a disparu en quelques minutes!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Pudding au citron meringué

J’adore la tarte au citron meringuée. J’en ai déjà testé pas mal de variantes comme la tarte au citron et amandes, la tarte citron, ou les verrines façon tarte au citron. Pour m’occuper pendant ce deuxième confinement, j’ai voulu reprendre une de mes missions (soldée par un échec) du premier confinement, à savoir de ne presque pas faire de courses, pour vider une fois pour toutes mes placards qui débordent de produits étranges, que soit salés, sucrés, liquides…
 
 
Parmi les nombreux produits farfelus (ou pas) dont je dispose, il y a un stock de pain dur. J’adore le pain, mais il arrive parfois que je ne le finisse pas totalement. Je stocke alors les restes jusqu’à en obtenir assez pour en faire quelque chose de sympa.
J’avais le souvenir du Queen of puddings, un pudding trouvé il y a quelques années chez Marion, du blog Chez la marmotte, et que j’avais tout simplement adoré. Il faut dire qu’elle-même l’avait dégoté chez Jamie Oliver, un de mes cuisiniers favoris.
 
En pensant à ma tarte au citron, le Queen of puddings m’est revenu en tête car il se présente un peu comme une tarte au citron, c’est à dire qu’il est meringué sur le dessus.
Une idée a alors germé. Si au lieu de faire une tarte au citron classique, je fusionnais les deux desserts?
J’ai donc réalisé une couche de pudding pour faire la base de ma tarte, et je l’ai ensuite recouvert d’une crème au citron et enfin, de meringue. 
Ce dessert est vraiment un dessert à thème “confinement”, puisqu’il ne nécessite pas de farine grâce cette base de pudding. Sans compter que cette base est sans œufs, alors que la recette de Jamie et de Marion en contenait. Je les ai remplacés par un peu de fécule de maïs, je faisais vraiment les fonds de placard! 
 
Sans grande surprise, le résultat fut délicieux. En goutant les couches indépendamment, j’ai remarqué que la base était moins sucrée que dans mon souvenir. Son côté un peu fade n’est pas gênant du tout en fond de tarte, mais je n’irais pas en manger tel quel. La texture est sympa et bien humide, mais je pense que l’on pourrait monter jusqu’à 40 ou 50 g de sucre pour obtenir quelque chose de plus parfumé. Généralement, pour un pudding consommé seul, on met la moitié du poids de pain en sucre. Un petit peu de rhum ne gâcherait rien non plus, j’ai l’habitude de sa saveur dans les puddings et j’adore!
Cependant dans ce contexte, le côté neutre du pudding est adapté car il compense le côté sucré de la crème citron. La couche citron est sans jaunes d’œufs, totalement végétale alors que la majorité des tartes au citron demandent des jaunes pour la réalisation de la crème citronnée. C’est une recette de restes, je n’avais plus d’œufs au frigo, à part des blancs à écouler! Le confinement était passé par là une fois de plus! 
 
La meringue était trop bonne, mais je n’avais pas de poche à douille pour déposer appliquer joliment la meringue. J’ai donc fait es stries à la fourchette et le rendu est pas mal! Mais bien sûr, si vous avez une poche à douille, cela sera plus joli encore.
Coté rendu et tenue, le pudding rend un peu de liquide, il est bien humide donc ne le mettez pas tout de suite dans le plat de service, laissez-le s’égoutter un peu d’abord. L’ensemble tient très bien, se coupe parfaitement, ne se casse pas au service. Avec le temps, ma meringue  un peu rétréci et ne couvrait plus tout à fait le gâteau. Avez vous déjà vu un tel phénomène? C’est la première fois que ça m’arrive!
Au final, cette recette est délicieuse, et super pour écouler des blancs d’œufs et du pain dur à la fois, si vous êtes dans le cas particulier où vous avez les deux qui vous restent sur les bras, elle est faite pour vous!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Buns à burger aux olives

Il y a quelques années, je peux même dire de nombreuses années maintenant, j’ai démarré ce blog avec une vraie passion pour la street food. Je voulais m’amuser à tester un maximum de recettes de burgers, hot-dogs et autres gourmandises, en essayant de les rendre plus saines, plus gastronomiques, mais toujours aussi appétissantes et délicieuses. 

 

Avec le temps, je me rends compte que je me suis un peu éloignée de ça, mon blog m’a amenée à tester tellement de bonnes choses qu’il serait dommage de se cantonner à un seul style de cuisine ! 

 

Avec le retour de l’automne, je réalise d’ailleurs que je n’ai pas préparé de burgers depuis un bail, mais il faut dire que l’été se prête plutôt à d’autres spécialités plus légères. 

J’ai quand même eu l’occasion de réaliser ces buns aux saveurs provençales, parfaits pour un burger méditerranéen, comme celui que j’avais partagé à l’halloumi par exemple.

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Fondue bourguignonne

Aujourd’hui je vous propose une recette que je ne réalise que très rarement et pour cause, personnellement je n’ai jamais été amatrice de viande ! Mais voulant faire plaisir à mes convives, j’ai fini par me lancer dans l’aventure. 
 
 
 
La fondue Bourguignonne n’est pas vraiment un plat typique de la Bourgogne… Elle est d’origine helvétique ! Les helvètes utilisaient pour cette recette, du bœuf de race bourguignonne, présente dans toute l’Europe. C’est ainsi que cette race bovine donna son nom à la fondue !
 
 
La fondue bourguignonne est appréciée pour son côté convivial. Elle réunit les convives autour d’un plat chaleureux et simple à préparer. 
 
Pour la réaliser, on utilise de la viande vraiment tendre comme du filet de bœuf coupé en cubes et chacun fait cuire ses morceaux dans un caquelon et l’accompagne de la sauce de son choix :  béarnaise, tartare, hollandaise, mayonnaise ou encore aïoli…
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité belge : bodding bruxellois

J’ai toujours été fan de pudding, c’est un des desserts phare de mon enfance et j’adore son côté anti-gaspi. J’ai testé de nombreuses variantes, que ce soit pour me rapprocher de la recette de ma maman, essayer la version ch’ti ou encore écouler des fruits de saison.

En cherchant une idée de dessert belge pour un repas à thèmes, je suis tombée sur le “bodding”, le pudding à la belge. J’ai immédiatement su que ce dessert me plairait!

 

 

Après une étude plus approfondie, le bodding est très proche du pudding que l’on trouve chez nous, avec des raisins au rhum. La principale différence se situe dans l’utilisation de vergeoise, une spécialité belge, à la place du sucre. On trouve également une pointe de cannelle qui n’est pas pour me déplaire.

 

Le résultat est un pudding, ou bodding, bien rustique et délicieux.  Il n’a rien à envier à celui de mon enfance!

Source d’inspiration :

http://m.marmiton.org/recettes/recette_bodding_11584.aspx

Share and Enjoy !

0Shares
0 6

Canapés au fromage de brebis et confiture de cerise noire

Je suis une folle de confiture de cerises noires, cette spécialité divine que l’on trouve dans le sud ouest de la France et qui sert entre autres à réaliser le gâteau basque.
 
  
 
 
 
J’ai eu la chance de pouvoir en recevoir un pot grâce à l’épicerie fine en ligne Le goût de nos régions
 
Le goût de nos régions est une épicerie fine en ligne qui propose un large choix de spécialités culinaires venant des 4 coins de notre beau pays :
 
 
– L’Alsace Lorraine (pain d’épices, kougelhopfs, bière alsacienne , bergamotes de Nancy, nonnettes…)
– La Bretagne (fleur de sel, caramels, tartare de la mer aux algues, du chouchen, palets bretons, galettes bretonnes…)
– le Rhône-Alpes et l’Auvergne (crozets de Savoie, confiture, nougat, lentilles vertes du Puy AOP, clairette de Die…)
– Les Hauts-de-France (bêtises de Cambrai, chuques du Nord, gaufrettes, bière ch’ti…)
– La Provence et la Corse (huile d’olive, caviar d’aubergine, tapenade, des herbes de Provence, confiture, riz de Camargue, calissons…)
– le Sud-Ouest (haricots tarbais, violettes de Toulouse, pruneaux d’Agen,…)…. 
 
 
Ce qui m’a plu dans ce site, c’est qu’il s’agit de produits du terroir fabriqués de manière artisanale par des petits producteurs locaux. 
Le goût de nos régions propose aussi bien ces spécialités régionales à l’unité qu’en paniers garnis. Les paniers garnis peuvent être composés soi-même ou sont également déjà composés, sous forme de coffrets cadeaux. 
 
 
Si vous êtes vous aussi tentés, vous pouvez vous procurer ces produits et même aussi de super coffrets illustrant ces régions qui pourraient faire de très beaux cadeaux lorsque l’on est en panne d’inspiration ! J’ai d’ailleurs une petite surprise : vous pouvez bénéficier de 10% sur votre commande jusqu’au 31 décembre 2020 avec le code : notparisienne10. Noël approche, pensez-y. 
 
De mon côté, je vais me régaler de confiture de clémentines, de crozets de Savoie et de tartare de la mer entre autres, et aujourd’hui c’est avec une confiture de cerises que j’ai ouvert le bal!
 
 
Je vous propose donc une petite recette rapide et délicieuse pour l’utiliser. Cette confiture est traditionnellement servie pour accompagner les fromages de brebis, cela permet de confectionner des toasts délicieux et très rapides à faire! 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité allemande : Mohne kase kuchen

Lors d’un voyage à l’étranger, je ne sais plus trop où mais c’était à l’est, j’ai ramené des graines de pavot. Quand je vous dis que j’en ai ramené, il ne s’agit pas des petits sacs d’épices que l’on vent en France, non. J’ai ramené un énoooorme sac de graines de pavot, un peu comme un paquet de farine mais plus léger car les graines ne pèsent pas grand chose.
 
 
Dans de nombreux pays de l’est, les graines de pavot sont très présentes en pâtisserie, notamment en Pologne. Ils les commercialisent donc à des prix défiant toute concurrence et dans des quantités inhabituelles chez nous. 
 
 
Une fois rentrée en France, je me suis retrouvée avec toutes ces graines sur les bras et je me suis bien creusé la tête pour trouver quoi en faire. Si je m’étais contentée d’en saupoudrer sur mes pains à burger, il m’aurait fallu 10 ans pour venir à bout de ce stock de graines!
 
 
J’ai fini par trouver une sorte de cheesecake allemand qui contient ne grosse couche de graines de pavot. ce gâteau a été une découverte vraiment délicieuse et j’en suis tombée amoureuse.
 
Si vous avez des graines de pavot à écouler, ne cherchez plus, cette recette est parfaite!
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Champignons frits

J’adore les champignons et je cherche toujours de nouvelles façons de les préparer. Dans l’esprit des tempuras et autres fritures rapides à réaliser, j’ai eu envie de tenter de les frire pour pouvoir les grignoter avec les doigts à l’apéro… C’est bien sûr moins light que des champignons nature, mais franchement délicieux!  
 
 
 
J’ai utilisé pour cette recette une chapelure panko, une chapelure japonaise réalisée avec du pain sans croûte, très légère et croustillante… Mais une chapelure classique conviendra très bien.
 
 
Je ne sais pas si vous achetez votre chapelure, mais je vous recommande de la réaliser maison à base de pain dur mixé, vous ferez des économies et gaspillerez moins de pain!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Fruit de saison : la pomme

Photo zoghal @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci, c’est au tour de la pomme.
 
Les pommes sont un fruit très consommé que la plupart des gens ont dans leur corbeille de fruits pour les consommer telles quelles. Il peut sembler plus facile d’acheter un sac de pommes pré-emballées a supermarché, mais choisir des pommes adaptées à votre envie n’est pas si simple! Découvrez quelles pommes sont les meilleures pour la cuisson, comment vérifier leur fraîcheur en magasin, comment bien les stocker… Et bien sûr, découvrez mes meilleures recettes aux pommes!
   
 
  
Photo Michael Dorausch @Flickr
 
 

Comment choisir vos pommes?

Les imperfections ou le manque de brillance d’une pomme ne signifient pas automatiquement que celle-ci est mauvaise. Par contre, si vous voyez des zones pourries, brun foncé ou molles, la pomme a probablement déjà mal vieilli.  Vérifiez la fermeté de la pomme en la pressant doucement pour ne pas l’abîmer. Elle ne doit pas s’écraser sous votre doigt.

Certains types sont mieux adaptés à certaines préparations. La boskoop sera parfaite pour les compotes. La Granny ou la royal gala sont idéales croquées telles quelles. La canada ou la Pink lady feront des merveilles en tartes. La golden est ultra polyvalente.

 

Quand les pommes sont-elles de saison?

Ce fruit est disponible toute l’année, mais les premières variétés sont de saison en août, et la “vraie” saison dure jusqu’à janvier suivant les variétés.
 

Photo Jacqui Brown @Flickr
 

Comment conserver des pommes?

Séparez les pommes des autres fruits. Les pommes libèrent un gaz qui fait mûrir les autres fruits plus rapidement. Conservez les pommes dans un sac en plastique non scellé et, lorsque vous le pouvez, rangez-les dans une zone du réfrigérateur à l’écart des autres fruits, et à l’écart des aliments à forte odeur, car les pommes peuvent absorber les odeurs d’autres aliments si elles sont conservées à proximité. 
Bien qu’on les conserve souvent dans le panier à fruits, les pommes conservées au froid, peuvent rester fraîches de 6 à 8 semaines, tandis que les pommes à température ambiante ne tiennent que 1 à 2 semaines.
Si vous achetez des pommes qui ne sont pas aussi mûres que vous le souhaitez, vous pouvez les laisser dehors pendant quelques jours, puis les mettre au réfrigérateur. 
 
 

Comment préparer des pommes?

 

Les options cuisine avec les pommes sont infinies! Elles sont parfaites à croquer telles qu’elles, ou à ajouter par petites touches dans une salade, avec des endives et des noix par exemple. Coupez-les en tranches fines pour garnir une tarte ou en dés pour un gâteau. Vous pouvez aussi réaliser de délicieuses compotes, ou des jus de fruits si vous disposez d’un extracteur de jus.

 

Mes recettes favorites à la pomme

 
Parfaits aux pommes et à la cannelle
 
Porridge aux pommes et pain d’épices
 
Gâteau aux pommes arménien
 
Compote de pommes et rhubarbe aux épices
 
 
 
Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce
 
Cake aux pommes et caramel au beurre salé
 
Crumble pommes coings noisettes
 
 
Cake aux pommes et noisettes
 
 
Gâteau aux pommes, gingembre et cardamome
 
 
C’est ensuite à vous! Si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0