Archives par mot-clé : automne

Chocolat chaud maison au caramel

Les jours gris et plus froids sont de retour… En soi ça ne me ravit pas, mais l’automne apporte toujours son lot de petits plaisirs et parmi eux, j’adore le chocolat chaud ! Je n’en bois pas au quotidien, je suis plutôt thé ou café. Le chocolat chaud est plus riche, sucré et nourrissant, et je le réserve à ces jours où j’ai envie de me faire vraiment plaisir.
 
 
 
Quand je me fais un chocolat chaud, j’aime tenter des variantes, il est très simple de changer de parfum par exemple en ajoutant un sirop gourmand ou en utilisant un chocolat aromatisé comme base de départ. On peut aussi changer le lait, ajouter de la chantilly… Il y a 1000 façons de se régaler !
 
 
Aujourd’hui, c’est une version au caramel que j’ai tenté, on peut très facilement en réaliser avec du sirop de caramel mais je n’en avais pas à ce moment-là, donc c’est une version avec des bonbons fondus que j’ai réalisé, et cela fonctionne très bien également ! Il faut juste utiliser du cacao non sucré comme base, cela permet de doser le sucre entre les bonbons au caramel et du sucre blond et du sucre glace ajoutés ensuite. Vous obtenez une poudre de chocolat comme celles que l’on peut acheter pour le petit-déjeuner des enfants, que vous n’avez plus qu’à mélanger dans du lait chaud pour vous régaler!
 
 
Les bonbons au caramel que j’ai utilisés était des bonbons durs, mon mixeur est assez costaud et ça n’a pas posé de souci. J’ai obtenu une poudre assez fine. Si vous avez des bonbons mous, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas, mais je pense qu’ils vont se coller dans les lames du mixeur, cela sera plus simple de les émincer finement au couteau ! Ils seront sans doute un peu longs à fondre dans le lait chaud.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Que faire avec des cranberries séchées?

Si les cranberries fraîches sont assez dures à trouver par chez nous, les cranberries sèches sont plutôt répandues et permettent de faire de nombreuses recettes. Si vous avez un paquet qui dort dans votre placard, c’est là une belle occasion de vous régaler, en sucré mais aussi en salé. Découvrez mes recettes et idées favorites ci-dessous !

Dans les salades

 
J’adore mettre des cranberries dans mes salades.  J’adore par exemple cette salade aux champignons, pommes et parmesan, ou encore  celle au boulgour et patates douces.
 
 
 

En ajouter dans vos plats salés

 
Quelques petites cranberries dans vos plats salés leur donneront une notre sucrée-salée assez subtile en plus d’être vraiment jolies. Une viande comme le canard se cuisine très bien en sucré salé notamment. Saupoudrez donc vos cranberries par exemple sur un parmentier de canard, ou dans ces magrets de canard au porto. Je décore aussi mes soupes et potages d’automne et d’hiver de cranberries, comme cette soupe de potimarron et marrons.
 

En saupoudrer sur vos dips apéro

 
Quelques cranberries embelliront vos dips ou vos crudités apéro. Elles se marient particulièrement avec le roquefort je trouve!  J’en saupoudre par exemple sur ces barquettes d’endives au roquefort, ou sur ce dip au roquefort.
 
 

Avec des fromages

 
Avec leur petit côté sucré et acidulé, les cranberries font des merveilles mariées avec du fromage.  Vous pouvez par exemple en déposer sur vos plateaux de fromage pour les décorer joliment, ou encore en saupoudrer sur vos plats de fromage fondus comme dans ces oeufs cocotte au coulommiers.

Dans vos préparations boulangères

 
Mélangées directement à la farine, les cranberries font merveille dans les pains, brioches et viennoiseries. J’en mets aussi dans mes scones, c’est un régal!
 
 

Dans vos céréales

 
Les cranberries sont parfaites dans les muesli, granola maison, mais aussi dans les porridges ou autres préparations comme le riz au lait ou le tapioca. Si vous réalisez des barres de céréales maison, glissez-en dedans, c’est un délice!
 
 

En gâteaux

 
L’utilisation la plus prévisible pour les cranberries est d’en mettre dans vos desserts. C’est tout simple, mais on n’y pense pas si souvent je trouve! J’aime en ajouter un peu dans mes crumbles par exemple.
 
 
Et vous, vous aimez les cranberries? Ou elles dorment dans les placards éternellement? Vous en faites quoi?
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mojito d’automne

L’automne est là, pour autant, je n’avais pas envie d’abandonner tout de suite les cocktails d’été. Parmi mes favoris, il y a le célèbre mojito, que j’aime pour sa fraîcheur et son côté désaltérant. J’ai eu envie de le retravailler façon cocktail d’automne, en y ajoutant de la pomme, de la poire…
 
 
 
 
J’ai utilisé du cidre et du Calvados pour renforcer le goût des fruits. Au final, mon cocktail n’a plus grand chose d’un mojito j’avoue !
 
 
Les fruits dans le verre ne sont pas typiques des mojitos, on est plutôt en fait sur une sorte de sangria d’automne, mais avec la menthe, mon idée d’origine se reconnaît plutôt bien au goût, les saveurs s’y retrouvent quand même!
 
Si vous voulez faire quelque chose de très joli, vous pouvez couper vos morceaux de pommes et de poires en forme d’étoile, c’est super mignon !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Mes inspirations de septembre

Photo  Évie. @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en cette période de rentrée des classes!

La cuisine du sud

 

J’ai eu la chance de visiter plusieurs jolies destinations dans la méditerranée cet été, et cela a ravivé encore plus mon amour de cette cuisine dont j’étais déjà ultra fan ! Je pense profiter de l’été indien (j’y crois à fond!) durant les mois de septembre et octobre pour me régaler encore un peu de la cuisine du soleil.

Les fruits et légumes d’automne

Cela va vous sembler contradictoire avec le paragraphe précédent, mais autant j’ai envie de prolonger l’été, autant j’ai hâte de me régaler des premiers fruits et légumes d’automne ! Je compte bien faire un stock de pommes, poires, courges et champignons dès qu’ils arrivent sur les étals !

Les souvenirs de vacances

Tout au long de l’été, j’ai collecté des souvenirs gourmands lors de mes escapades et j’ai acheté des livres de cuisine. Maintenant que la rentrée est passée, je compte bien m’amuser à découvrir ces produits et à les cuisiner dans des recettes typiques. Cocktails, pâtisseries et plats traditionnels sont au programme des prochaines semaines !

 
 

Les latte

J’adore les boissons chaudes et notamment les latte, ces cafés au lait ultra sucrés et parfumés aux épices, au chocolat, au caramel… Avec le retour des jours plus frais, je compte me régaler, notamment avec le chai latte, le golden milk…
 

La rhubarbe

 
J’ai un pied immense de rhubarbe dans mon jardin et il ne me reste qu’un mois pour le cuisiner avant la fin de la saison. J’ai plein d’idées et je vous proposerai prochainement un petit article sur la meilleure façon d’écouler de grosses quantités de rhubarbe!
 

Désencombrement

J’ai lu cet été plusieurs livres sur le minimalisme et regardé pas mal de vidéos sur le sujet dont le documentaire “The minimalists” sur Netflix. Je compte bien en appliquer les principes ( posséder moins de choses, mais uniquement celles qui comptent vraiment et nous apportent de la joie). Ce n’est pas facile car je déteste jeter ou gâcher, et donner ou vendre prend énormément de temps, mais je vais essayer de tenir bon!
 
Photo marion beraudias @Flickr
 
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : le maïs

Photo Marco Verch Professional Photographer @Flickr

En fin d’été et début d’automne, les épis de maïs sont de retour. Bien qu’on trouve toute l’année du mais en boîte ultra pratique, les épis frais sont un véritable régal et ils permettent d’autres types de préparation consommés entiers…  Ils sont synonymes de beau temps et de récoltes de fin de l’été, et c’est pourquoi nous les aimons tant! Maintenant que le maïs frais est de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 

Comment choisir le maïs?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des épis de maïs sans défauts, dont les feuilles vertes ne sont ni jaunies ni tâchées.

 
Photo Robert Couse-Baker @Flickr

Quand le maïs est-il de saison?

Le maïs est une culture dite de printemps, c’est à dire qu’il est semé en avril/mai pour être récolté au début de l’automne.


Photo Yevgeniy Shpika @FLickr

Comment conserver votre maïs ?

Le mais se dessèche vite et devient coriace sous la dent. Consommez-le donc vite pour mieux apprécier sa saveur et surtout sa texture. Vos épis de maïs seront vraiment meilleurs consommés le jour même de l’achat. Si vous devez attendre un jour ou deux de plus avant de le consommer, mettez le au réfrigérateur. Pour une durée plus longue, congelez-le entier avec ses feuilles.


Photo  Emilian Robert Vicol@Flickr

Comment préparer du maïs?

Ne retirez pas les feuilles avant la cuisson. Plongez les épis entiers dans de l’eau bouillante légèrement salée et faites-les cuire pendant 3 à 7 minutes selon la taille des épis. Attention de ne pas trop le cuire  car l’épi de maïs perdrait de sa saveur. Une fois cuit, il ne vous reste qu’à retirer les feuilles qui entourent l’épi et les petits filaments qui resteraient éventuellement collés aux grains.

Vous pouvez alors le consommer entier, avec du beurre par exemple,  ou retirer les grains pour le préparer comme on le ferait avec du maïs en boite, c’est à dire dans les salades, chilis, plats mijotés…

Mes recettes favorites au maïs

 

mais-creme
Ramequins de maïs à la crème


Maïs pimenté aux poivrons et chèvre


Panochas de maiz

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : l’ail

Photo Mike Mozart @Flickr   

Bien qu’on le trouve toute l’année sur nos étals et qu’on le consomme à tout moment sans aucune distinction, l’ail a une saison, et c’est maintenant… Découvrez dans cet article comment le cuisiner et le mettre à l’honneur dans vos assiettes. Si vous n’avez pas peur pour votre haleine, vous allez vous régaler !

Comment choisir l’ail?

Pour choisir de l’ail frais, cherchez des têtes pas trop larges, mais plutôt denses et lourdes par rapport à leur taille. Si elles ont été stockées dans un endroit sec et protégé de la lumière, c’est l’idéal. Évitez les têtes qui sont tachées ou qui commencent à germer. L’ail pourra se conserver jusqu’à 1 mois, si vous le conservez à température ambiante dans un lieu bien ventilé.


Photo JMacPherson @Flickr

Quand l’ail est-il de saison?

L’ail a deux saisons en France, au printemps et à l’automne, bien qu’on le trouve toute l’année sur les étals.


Photo Clyde Robinson @FLickr

Comment conserver l’ail?

L’ail présente l’avantage d’être disponible toute l’année et de très bien se conserver sans sécher trop vite. Si besoin, vous pouvez l’émincer finement et le congeler pour ensuite l’utiliser en petite quantité quand vous en avez besoin.


Photo Scott Feldstein @Flickr

Comment préparer l’ail?

Pour préparer de l’ail, séparez d’abord les gousses de la tête. Enlevez les peaux sèches. Couper la gousse en deux pour prélever le germe central et enfin, écrasez la gousse à l’aide pour du plat d’un couteau ou d’un presse-ail. Vous pouvez aussi l’émincer selon les besoins de votre recette . Lorsque vous faites cuire de l’ail, surveillez-le bien car il peut très vite brunir et devenir amer. Pour mettre l’ail à l’honneur dans votre cuisine, essayez l’ail rôti au four ou encore la soupe à l’ail. Il sera également délicieux dans une purée de pommes de terre, avec des légumes rôtis au four ou avec du riz.


Photo Elijah van der Giessen @Flickr

Mes recettes favorites à l’ail

 


Petites pommes de terre primeurs à l’ail et petits pois


Mont d’or à l’ail et au vin blanc

pain-ail-herbes-2
Pain à l’ail façon belge


Pommes de terre rissolées à l’ail

dip-tcheque-3
Tartinade tchèque à l’ail

soupe-ail-2
Soupe à l’ail et aux herbes

houmous-chou-ail-3
Houmous au chou et à l’ail rôti

baguette-ail2
Baguette à l’ail

puree-chou-fleur-romarin
Purée de chou fleur au romarin et à l’ail

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Sirop de thé chai

Connaissez-vous le thé chai? C’est un thé noir épicé, qui contient généralement du gingembre, de la cannelle, de la cardamome, plusieurs autres épices et du sucre. Personnellement, j’en suis fan et chaque année dès qu’arrive l’automne, je m’en régale avec du lait végétal et du sucre. Je ne bois pas mon thé très sucré habituellement, mais le chai latte, je l’aime comme ça!
 
 
 
Il y a quelques mois, entre deux confinements, je suis allée boire un verre dans un bar à jeux très sympa de la métropole lilloise, qui propose entre autres de très bons cocktails. J’ai pris un cocktail délicieux et en étudiant la carte, j’ai découvert que celui-ci contenait du sirop de chai… Cela a fait “tilt” tout de suite, le bon goût d’épices du cocktail venait de là! Je me suis alors promis d’essayer de refaire ce sirop à la maison dès que possible. Après tout, si j’avais du sucre, de l’eau et du thé chai, ça ne devait pas être bien compliqué de refaire ça maison, si?
 
 
A l’arrivée de l’hiver, j’ai refait mon stock de thé chai et cette idée m’est revenue en tête. Aussitôt, je me suis mise au fourneaux et en moins de 5 minutes, ce sirop de chai était né. C’est vraiment une recette ultra facile, et qui ne coûte rien si comme moi vous avez déjà le thé chai dans vos placards.
 
Le sirop obtenu est délicieux. Sa saveur dépendra un peu de votre marque de thé. Chaque marque a son propre mélange, certains étant plus portés sur la cannelle, la muscade, ou la cardamome. Le mien a une petite saveur médicinale que j’aime beaucoup. A vous de choisir celui que vous aimez! On en trouve du très bon notamment dans la marque Yogi Tea ou Pukka. On en trouve même chez Ikéa pour la période des fêtes!
 
 
Une fois ce sirop obtenu, vous pouvez vous en servir par exemple pour parfumer un thé, un café ou un chocolat chaud. Vous pouvez bien sûr l’utiliser dans un cocktail, c’est comme ça que je l’ai découvert et c’est ce que je compte en faire très vite! Il pourrait aussi parfumer une préparation comme un tiramisu, ou servir à napper un gâteau… Bref, il peut s’adapter à de multiples utilisations!
 
La recette ci-dessous vous donnera une petite quantité de sirop, environ 20 cl. Multipliez-la si vous en voulez plus. De mon côté, je fais tellement d’expériences culinaires que je préfère avoir de petites quantités pour éviter qu’il m’en reste pendant des mois dans le frigo!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Légume de saison : la mâche

Photo VLCinéaste @Flickr

La mâche est une salade composée de petites feuilles vertes. Sa saveur est plus délicate que celle de la laitue, c’est ce qui fait qu’elle est très appréciée en France et Italie notamment! Elle a de nombreuses utilisations possibles, et peut même se cuire. Vous serez peut-être surpris de découvrir que c’est un légume d’hiver, mais c’est en ce moment qu’elle est à son apogée, alors on en profite ! 

Comment choisir la mâche?

Pour bien choisir votre mâche, c’est assez simple. Les feuilles doivent être bien vertes, ne pas avoir de zone brune ou abîmée, ou encore de points jaunes. Les bouquets doivent être bien généreux. 
 


Photo Steve Ganz @Flickr

Quand la mâche est-elle de saison?

La mâche est un légume d’hiver. On la trouve toute l’année, notamment en sachet, mais sa meilleure saison est d’octobre à avril. Quand vous en trouvez, achetez-la en vrac, elle sera encore meilleure et ça fera moins de plastique utilisé ! 
 

Comment conserver votre mâche?

Stockez votre mâche au frigo dans son emballage d’origine elle pourra se garder 3 à 4 jours dans le bac à légumes. 

Comment préparer la mâche?

La mâche vendue en sachet est déjà rincée, sinon vous pouvez simplement la passer sous un filet d’eau froide dans une passoire. La mâche consommée telle qu’elle est délicieuse avec une petite vinaigrette et des légumes d’été. Elle accompagne aussi très bien une assiette de fromages. 
Enfin, la mâche peut se cuisiner. On peut par exemple la poêler quelques minutes, mais ne prolongez pas trop la cuisson, ou elle deviendra vraiment ramollo. Vous pouvez aussi la mettre dans une soupe, c’est délicieux et une très bonne option pour utiliser une salade qui n’est plus très fraîche. 

Mes recettes favorites à la mâche


Salade d’automne au gorgonzola et figues


Salade d’automne à la feta marinée

tartine-pesto-mozzarella
Tartines aux lardons, pesto et mozzarella

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Chestnut martini

Aujourd’hui, je vous propose une recette à la châtaigne. Ca tombe bien car c’est de saison ! Ces derniers temps, j’ai réalisé énormément de cocktails à la châtaigne, car mon filleul a eu la gentillesse de m’en ramener une bouteille de vacances. Voilà de quoi m’amuser et créer à volonté!
 
 
 
J’ai trouvé ce cocktail sur internet après quelques recherches.
 
Pour cette recette, il est nécessaire d’avoir de l’angostura dans votre bar. Cela faisait longtemps que je voulais enfin investir (le mot est juste) et j’en ai trouvé au comptoir irlandais, à 15€ la bouteille. Je trouve cela très cher (mais c’est plus ou moins le même prix partout où j’ai regardé) surtout que la bouteille ne contient que 20 cl, et à ce prix, l’étiquette n’est même pas collée droite sur la bouteille ! Heureusement, on ne met que quelques gouttes en général dans les cocktails.
 
 
J’ai trouvé ce cocktail très bon, mais les saveurs les plus mises en avant sont celles du gin, donc il est à réserver aux amateurs de cet alcool.
 
Le sirop de châtaigne est hyper doux et donne une saveur sucrée au cocktail mais on ne sent pas vraiment son goût, pourtant j’ai augmenté par rapport aux quantités de base (j’ai mis une cuiller à soupe au lieu d’une cuiller à café).
Les amateurs de châtaigne seront peut être frustrés de cela, aussi je vous recommande si c’est votre cas de choisir une autre recette ou il se sent plus, comme le kir d’automne à la châtaigne ou mon cocktail d’Halloween  qui reste très bon, même après que la fête soit passée!
 
 
Dans tous les cas, choisissez un gin doux, aux notes de plantes pas trop prononcées. Moi j’ai utilisé un gin québécois très fort, et on avait l’impression de boire un Jager Meister tellement les plantes étaient développées, ce n’était pas l’idéal pour laisser les saveurs s’exprimer.
 
J’ai mis de la cerise amarena en décoration, car j’adore ça et j’en ai régulièrement dans mes placards, mais des cerises confites seront top aussi.
 
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Légume de saison : le chou de Bruxelles

Photo Charles Smith @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci, on cuisine le chou de Bruxelles.
 
Le chou de Bruxelles est souvent peu apprécié des enfants à l’instar du chou-fleur ou des épinards, pourtant son goût est bien plus doux que son odeur et il peut se cuisiner de multiples façons. Pour des recettes savoureuses mais simples, découvrez ma sélection.
 
 

Photo Laurel F @Flickr
 
 

Comment choisir des chou de Bruxelles ?

 

Recherchez des choux de Bruxelles  à la couleur uniforme vert vif, et une absence de taches ou de jaunissement lorsque vous choisissez vos choux de Bruxelles au marché ou au supermarché. Les feuilles doivent être refermées, c’est le signe que vous prenez des choux de Bruxelles les plus frais possibles. Le chou de Bruxelles doit être lourd et dense dans votre main. Egalement, si vos choux de Bruxelles ont tendance à ramollir, ils ont sans doute commencé à vieillir, évitez-les.

 

Quand les choux de Bruxelles sont-ils de saison?

Ce légume est dans sa pleine saison en octobre et jusqu’à février.
 

Photo Mackenzie Kosut @Flickr
 

Comment conserver des choux de Bruxelles ?

La plupart des choux de Bruxelles achetés en grande surface sont bien emballés dans du film plastique, ce qui peut retenir l’humidité et favoriser la pourriture. Lorsque vous les ramenez à la maison, déballez-les immédiatement et transférez-les dans un sac en plastique que vous laisserez ouvert, et entourez-les d’un torchon propre et sec pour absorber l’excès d’humidité. Ainsi stockés, vos choux de Bruxelles peuvent être conservés au réfrigérateur pendant 4 à 7 jours. Une fois coupé, les choux de Bruxelles ne se conserveront pas longtemps, congelez-les si nécessaire.
 

Photo John Sullivan @Flickr
 

Comment préparer des choux de Bruxelles ?

 

Les choux de Bruxelles sont facules à préparer, il suffit de couper le pied et les éventuelles feuilles flétries avant de les nettoyer et de les cuire à l’eau, à la poêle, à la vapeur ou au four. faites attention de ne pas les sur cuire, c’est ce qui est responsable de l’odeur désagréable qui rebute les plus jeunes!

Si besoin, je vous invite à découvrir ce petit post où je présentais mes idées de recettes pour se réconcilier avec le chou.


Photo Jennifer Kleffner @Flickr

Mes recettes favorites au chou de Bruxelles 

 
  
Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar
 
  
Soupe de haricots et choux de Bruxelles façon loubia
 
parmentier-chou-bruxelles-3
Parmentier aux choux de Bruxelles
 
 
Salade d’automne à la feta marinée
 
 
Power bowl d’automne
 
C’est maintenant à vous : si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0