Archives par mot-clé : curry

Lentilles aux blettes et au fenouil

Aujourd’hui je vous présente une recette de lentilles. J’ai l’impression que plus ça va plus j’en mange, je ne m’en lasse pas, aussi bien leur goût que leur texture me régale à chaque fois! J’ai vu cette recette sur le blog Marmotte cuisine, je lui fais toujours une confiance absolue car je ne me suis jamais retrouvée déçue avec une recette qui venait de chez elle, et nous avons énormément de goûts en commun!
 
 
 
Cette recette met aussi à l’honneur des blettes, et je venais justement d’en acheter une botte quand elle a publié son article, donc forcément, ça m’a fait tilt tout de suite.
 
Il y a aussi du fenouil, c’est un légume que je connais assez peu et qui m’inquiète pas mal, je peux être facilement écœurée ou rebuée par ce type de parfum… J’avais envie de lui donner une seconde chance, mais par sécurité j’en ai mis moins que Marion dans ma version de la recette. Au final c’était délicieux comme ça, je pense que la prochaine fois, j’oserai augmenter la dose encore !
 
 
Le résultat est une petite potée de lentilles, très légère et parfumée, qui peut accompagner parfaitement une viande, du tofu… J e l’ai aussi tentée avec un peu de feta saupoudrée par-dessus et c’était top… C’est à vous de voir de quelle façon vous avez envie de l’accompagner!
 
 
 
Source d’inspiration :
https://cuisine.chez-la-marmotte.fr/archives/25688
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Houmous aux tomates séchées

Le houmous est une tradition chez moi. Je ne suis pas très branchée biscuits apéro, mon chéri en achète pour lui et ses filles, mais si ça ne tenait qu’à moi je n’en n’aurais jamais dans les placards… Je préfère largement manger des crudités ou des bouts de pain avec une petite sauce aux herbes à la moutarde ou encore un houmous. 
 
 
 
Du coup, il y a toujours du houmous dans mon frigo. J’en achète parfois du tout fait, mais bien sûr, je le préfère cent fois maison! J’en ai déjà testé des dizaines de variantes il me semble… Certaines que je vous ai déjà partagées, d’autres pas. Vous pouvez par exemple découvrir sur ce blog le houmous au curry vert ou encore celui à la betterave
 
Avec le temps, j’ai développé ma propre façon de le faire, il y a quelques petites astuces et secrets de préparation dont je suis assez fière et pour lesquelles je ne veux jamais déloger à la règle. Il y a quelques jours, mon chéri m’a dit qu’il voulait me préparer un houmous aux tomates séchées. J’étais super contente car j’adore ça, mais aussi un peu partagée car il voulait suivre une recette repérée sur un blog… Pour découvrir la version de “Docteur” BonneBouffe, c’est par ici!
 
 
Ah mais, qu’est-ce qu’on fait de mes astuces et de mes conseils ? Je n’ai pas pu m’empêcher de mettre mon grain de sel dans sa recette et de venir l’embêter pendant qu’il cuisinait… Je sais, ce n’est pas bien, c’est vraiment une déformation de blogueuse culinaire à ce niveau-là ! Mais heureusement, je crois qu’il ne m’en a pas trop voulu, et le résultat était délicieux ! 
 
On a obtenu une recette qui est un peu un mélange de mes recettes habituelles et de celle qu’il avait repéré… Le goût de la tomate séchée ressort bien, mais on reste quand même dans le registre du houmous avec la texture si particulière des pois chiches… C’est un régal qu’on a savouré avec des bâtonnets de carottes, des champignons tranchés, mais aussi avec un peu de baguette fraîche !
 
En ce qui concerne les tomates séchées, nous avons utilisé des tomates moelleuses “sèches” (pas conservées dans de l’huile). Si les vôtres sont conservées dans l’huile, votre houmous risque d’être beaucoup plus gras, donc égouttez-les bien et diminuez un peu la quantité d’huile d’olive si besoin.
 
Je vous parlais plus haut de mes secrets de préparation du houmous, le premier est assez pénible mais j’épluche toujours mes pois chiches lorsque je fais un houmous. Cela le rend plus digeste, et je trouve que la texture est plus fine. Vous pouvez le faire en retirant la peau avec vos doigts ou mieux, en les frottant les uns contre les autres  dans un saladier rempli d’eau que vous viderez dans une passoire pour évacuer les peaux. Il vous faudra répéter l’opération 2 ou 3 fois. Cette étape est facultative, mais si vous voulez faire le meilleur houmous du monde, c’est inévitable!
 
Mon second “secret” est que j’utilise l’eau de cuisson des pois chiches, ou , pour émulsionner le mélange, à la place d’une partie de l’huile d’olive. Cela donne un houmous plus light et à la texture plus aérienne et on est vraiment zéro déchet puisque même le jus de la boite est utilisé!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes inspirations de juin

Photo Nana B Agyei @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

La burrata

 
J’adore les fromage frais et les fromages italiens de façon générale, et la burrata est vraiment le meilleur des deux mondes selon moi. J’ai toujours aimé une bonne mozzarella de bufflonne, mais la burrata avec son côté crémeux la surpasse encore à mes yeux! Je ne la cuisine pas car c’est un fromage qui est bon à manger tel quel, mais j’aime bien travailler les accompagnements : tomate et vinaigre balsamique, compotée de poivrons… Il y a l’embarras du choix !
 

La cuisine japonaise végétarienne

 
Je suis une fan inconditionnelle du Japon et mon plus grand rêve est de visiter ce pays et de pouvoir déguster sur place ses spécialités. En attendant que cela puisse se produire, j’ai déjà cuisiné un grand nombre de spécialités japonaises à la maison : curry japonais, onigiri grillé au soja et à l’œuf brouillé, senbei crackers…  Mais depuis que je suis végétarienne, c’est un peu compliqué car leur cuisine met beaucoup à l’honneur le poisson cru et je trouve très difficile de substituer. J’ai envie de me poser la question sérieusement et de faire des tests pour voir comment réaliser des sushis sans poisson tout aussi savoureux que les vrais !
 
 

L’index glycémique

J’ai lu plusieurs ouvrages sur l’index glycémique et l’alimentation qui en découle, qui consiste notamment à manger moins de produits industriels et raffinés et plus de produits bruts, complets, naturels et j’aimerais réussir à intégrer certains de ces principes dans mon alimentation quotidienne pour continuer à entretenir ma santé. 
 
 

Les super aliments

J’ai toujours aimé tester les produits insolites qui sortent au fil du temps comme la spiruline, le maca,… Mais passé l’effet de nouveauté, cela traîne dans les placards et s’accumule. Avec mes cours de naturopathie, j’ai redécouvert les bienfaits de ces produits et l’envie de les cuisiner est revenue. Il est temps de les déterrer des placards et d’en profiter pour se régaler, ou du moins, essayer !
 

Les légumes verts feuillus

 
Avec le printemps, j’ai envie de cuisiner plus souvent les épinards, la blette ou encore la mâche, que ce soit cuits ou en salade. Il y a plein de façons de les décliner et c’est ultra bon pour la santé, alors je m’en donne à coeur joie!
 

Coté beauté

Ces derniers temps, je m’intéresse beaucoup au bien-être, que ce soit en naturopathie, avec notamment des huiles essentielles relaxantes, ou au niveau de la lecture. Je lis notamment un livre sur l’ikigai, une méthode japonaise pour trouver un sens à sa vie, un équilibre et une raison d’être heureux de se lever le matin… Beau programme en perspective!
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mélange d’épices pour les pâtes

Je vous disais il y a quelques temps que j’adorais réaliser moi-même mes mélange d’épices. Comme j’ai beaucoup d’épices, cela me permet de les utiliser plus facilement et sans avoir à trop réfléchir au moment de préparer un plat.
 
 
 
Je vous avais déjà présenté le mélange d’épices de Printemps, et le mélange d’épices pour salade. Aujourd’hui, je vous présente un mélange pour les pâtes. Bien sûr, il y a un milliard de façons d’assaisonner les pâtes : avec des herbes vertes, avec des notes plus piquantes, avec du curry…
 
 
Ici, c’est un mélange d’herbes vertes avec un peu de paprika et d’ail que je vous propose. Je le trouve très bien pour les pâtes du quotidien ou les gratins de pâtes, cela parfume agréablement, donne du goût et évite de mettre trop de sel… De mon côté, j’adore manger les pâtes très salées, ce n’est pas bien du tout !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : la bette (ou blette)

Photo the great 8 @Flickr

La bette, aussi nommée blette, est un légume vert délicieux, polyvalent et sain. A la crème, sautées avec de l’ail, en farce dans des raviolis… Il est impossible de ne pas l’aimer! Comme la bette redevient de saison à l’approche des beaux jours, je vous partage aujourd’hui quelques conseils sur son choix, sa conservation et sa préparation. 

 
Photo Karen and Brad Emerson @Flickr

Comment choisir de la bette?

Achetez la juste quantité car elle ne se conserve pas bien longtemps.  Mais gardez en tête que les feuilles de la lette diminue énormément à la cuisson : elles perdront plus de la moitié de leur volume! Cherchez des feuilles et des tiges fraîches et croquantes, et d’un beau vert vif, sans aucun signe de jaunissement.
Évitez les feuilles qui semblent endommagées, flétries, ou encore grignotées par les insectes.


Photo cristina.sanvito @Flickr

Quand la bette est-elle de saison?

La bette est récoltée de juin à novembre. Avant cette période, on peut parfois en trouver, cultivée sous serre.

Comment conserver la bette?

Ne lavez pas la bette avant de la stocker, l’exposition à l’eau accélérerait sa détérioration. Enveloppez la bette dans un torchon propre et humide, puis dans un sac en plastique, enroulez-le bien autour de la bette en évacuant le plus d’air possible et réfrigérez-les  jusqu’à 3 jours.

Consommez rapidement la bette cuite car elle ne se conservera pas très bien.


Photo Gloria Cabada-Leman @Flickr

Comment préparer de la bette?

La bette ne doit être rincée avant d’être stockée, il faudra le faire au dernier moment.
Il faut être méticuleux car les feuilles et les tiges ont tendance à collecter le sable et la terre.
Avant de les laver, coupez le bout de la tige et séparez les feuilles des tiges. Placez les feuilles de bette dans un grand bol d’eau tiède et agitez les feuilles avec les mains, ce qui permettra à la saleté de se déloger. Égouttez, remplissez à nouveau le bol avec de l’eau propre et répétez ce processus jusqu’à ce qu’il ne reste plus de saleté dans l’eau, soit deux à trois fois sauf si votre bette est particulièrement sale. 

Utilisez l’essoreuse à salade pour éliminer l’excès d’humidité des feuilles avant de les cuire.

Les feuilles se cuisinent de la même façon que les épinards, et peuvent être utilisées en remplacement des épinards dans de nombreuses recettes.

Les tiges peuvent aussi se consommer, coupées en tronçons, il faut les cuire plus longuement que des feuilles pour cela, dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres.


Photo Market Manager @Flickr

Mes recettes favorites à la bette

 


Calzone aux bettes, mozzarella et saumon fumé


Bricks chèvre, miel, blette


Gnocchis aux champignons et blettes au four

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Que faire avec des flocons d’azukis?

Si comme moi, vous avez la manie d’acheter n’importe quel ingrédient bizarre qui vous tombe sous la main au supermarché, “juste pour tester”, vous avez peut-être un paquet de flocons d’azukis qui dort dans votre placard, en attendant une idée géniale pour l’utiliser. Si c’est votre cas, ne cherchez plus! Voici toutes les idées dont je dispose pour écouler votre stock au plus vite! Si vous ne connaissez pas ce produit et voulez le découvrir, les azukis sont des haricots rouges japonais. On les vend parfois sous forme de flocons, car ainsi mixés et réduits en morceaux fins, ils cuisent plus vite et s’intègrent plus facilement aux recettes.

Dans les céréales du petit déjeuner

Vous pouvez simplement saupoudrer quelques flocons d’azuki dans vos porridges, mueslis ou autres préparations du petit déjeuner.

Dans les currys

Saupoudrez un peu de flocons d’azuki dans vos currys, ragoûts et plats mijotés pour leur donner un côté plus épais, nourrissant et rassasiant.

Photo T.Tseng @Flickr

Des toppings pour salade

Saupoudrez simplement un peu de flocons d’azuki sur vos salades et crudités. Assurez-vous de le faire à la dernière minute pour ne pas détremper les flocons. C’est très sympa!

Dans des burgers, boulettes et steaks végétaux

Les flocons d’azuki peuvent entrer dans la composition de steaks et boulettes végétaux. Mélangez-les à vos ingrédients habituels pour créer des steaks consistants et qui se tiennent bien.

En tartinades

Les haricots sont top en tartinades mais peuvent être longs à préparer avec le temps de trempage. Ici la durée de trempage est raccourcie ce qui permet de faire des dips rapidement.

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Que faire avec des lentilles corail?

Aujourd’hui, je vous propose un article qui est devenu une sorte de rendez-vous sur ce blog. Il s’agit d’un petit post pour vous aider à écouler un produit si vous en avez en trop dans vos placards et si la date de péremption approche. Aujourd’hui c’est sur les lentilles corail qu’on va se pencher. Comment écouler un paquet entamé ou complet très facilement ? C’est simple, il y a plein de recettes géniales pour ça, que je vous propose ci-dessous.

poulet-tajine-potiron-2

Un tajine, dahl ou plat mijoté

Les lentilles corail se marient parfaitement avec les plat de légumes comme les tajines, les ragouts, les dahls ou currys en tous genres. Comme elles cuisent très vite, elles permettent de cuire tous les légumes en même temps dans la même casserole, sans trempage ou précuisson.

soupe-potiron-lentilles-3

Une soupe

Si vous avez de lentilles dans vos placards, vous avez forcément de quoi improviser une soupe bien réconfortante! J’avais par exemple réalisé cette soupe de potiron et lentilles corail délicieuse!

Une purée

Les lentilles corail fonctionnent aussi bien en soupe qu’en purée. J’aime la mouliner pas trop finement et y ajouter des épices comme dans cette purée de lentilles corail et potiron.

Une salade

Tout comme les lentilles vertes, les lentilles corail peuvent être servies avec une vinaigrette et des crudités pour faire une délicieuse salade. J’adore les marier avec des dés de fromage, des oignons rouges et de la tomate par exemple.

Des galettes

Les lentilles corail permettent de réaliser des galettes de légumes ou des falafels très facilement, il suffit de les mixer avec des oignon, des épices et un peu de farine et le tour est joué. Je vous propose par exemple ces galettes où elles sont mariées avec du poireau!

cookies-lentilles-3

Des cookies

Ce n’est pas la première chose à laquelle on pense mais on peut réaliser des cookies (sucrés) avec des lentilles corail, c’est assez surprenant mais pas mauvais!

Et vous, quels sont vos recettes fétiches pour utiliser des lentilles corail?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Que faire avec des haricots blancs?

Photo Marco Verch Professional P @Flickr

Les haricots blancs sont pratiques car aussi bien en boite que secs, ils se conservent longtemps, très longtemps. C’est vraiment un produit du placard par excellence! A tel point qu’il arrive parfois de retrouver un paquet tout perdu et abandonné, et de se demander depuis combien de temps il est là! Si c’est votre cas, voici de quoi cuisiner vos haricots vite fait bien fait, et surtout, de quoi vous régaler!    

En tartinades

Vous connaissez ma passion pour les tartinades, et les haricots blancs, à l’instar des pois chiches dans le houmous, peuvent se mixer pour donner de délicieux dips, comme cette tartinade aux haricots blancs et olives, ce dip d’origine roumaine ou cette crème de haricots blancs.

 

En baked beans

Depuis mon plus jeune âge je suis fan de l’Angleterre, et leurs petits déjeuners me passionnent. Oui, j’adore les haricots blancs dès le réveil et j’assume! Les baked beans maison sont bien meilleurs que ceux qu’on achète en boite, vous vous en doutez! J’adore notamment cette version accompagnée de polenta.

En omelettes, tortillas, tajines

Lorsqu’on entend le mot “tajine“, on pense au ragoût marocain épicé cuit dans le plat à cheminée du même nom. En Tunisie, le tajine peut représenter quelque chose de complètement différent! C’est une sorte de croisement entre une quiche et une tortilla un peu relevée, en plus épaisse et dense et que l’on sert souvent froide.  Les haricots fonctionnent bien de la même manière dans les omelettes et tortillas.

En soupes et purées

Les haricots peuvent épaissir et donner de l’onctuosité à n’importe quelle soupe de légumes mixée, comme on le fait avec la pomme de terre. Mais ils sont aussi délicieux dans les soupes non mixées, comme cette soupe façon loubia. De la même façon, leur texture est parfaite en purée. Essayez par exemple la purée pommes de terre haricots blancs, ou encore chou-fleur haricots blancs.

Dans des currys et ragoûts

Vous pouvez facilement réaliser des currys de haricots blancs en les faisant mijoter avec d’autres légumes comme des poivrons, du chou… En ajoutant du lait de coco et des épices vous obtiendrez un ragout délicieux et parfumé très rapidement!

 

Dans les salades

On n’y pense pas mais les haricots blancs sont top en salade. En les utilisant en boite, c’est très rapide à préparer, et ils se marient bien avec les salades de riz, de quinoa, de tomates… Les possibilités sont infinies!

Voilà mes idées favorites pour utiliser les haricots blancs. Et vous, vous avez d’autres astuces ou recettes favorites à partager?

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gratin de concombres et pommes de terre au curry

Le concombre est un légume que j’aime beaucoup en salade ou en crudités, mais il est très rare de le trouver réellement cuisiné dans une recette. Pourtant, il est tout à fait possible de le faire cuire. J’ai déjà notamment pu le goûter dans des soupes, où il était très bon et savoureux.
 
 
 
On peut aussi réaliser des gratins de concombre, un peu comme on le ferait avec de la courgette. Les variétés rustiques comme celles que l’on cultive au jardin et qui ressemblent à de gros cornichons sont selon moi les plus adaptées. Leur goût est moins marqué et ils sont moins aqueux que ceux du supermarché.
 
 
Mais si vous n’en n’avez pas, ceux du supermarché feront l’affaire quand même! Ici, j’ai utilisé le concombre dans un délicieux gratin très printanier et parfumé grâce au curry. Ca change, ça surprend tout le monde à table, mais ça n’en n’est pas moins très bon !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Boules apéro au boudin noir et patate douce

Je vous ai déjà parlé par le passé du stock de boudins noirs phénoménal que je devais écouler, alors que je déteste cette spécialité. Pas facile de cuisiner un aliment que l’on ne supporte pas de manger, mais j’ai continué tranquillement à tester des recettes petit à petit et à les servir à mes invités puisque je ne pouvais pas les apprécier moi-même. Après le chaussons au boudin, chou rouge et pommes et les croustillants de boudin noir et pommes de terre, ma saga boudin noir continue donc avec des petites boules apéritives. Je fais souvent ces boules et elles sont toujours un succès quelle que soit la garniture.
 
 
 
Cette fois encore, elles ont beaucoup plu! Ma famille étant amatrice de boudin noir, tout le monde s’est régalé de cette petite recette très facile… Sauf moi bien sûr, mais j’avais au moins la satisfaction de faire de la place dans mon congélateur! Il n’y a pas de petite victoires!
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1