Archives par mot-clé : curry

Boules apéro au boudin noir et patate douce

Je vous ai déjà parlé par le passé du stock de boudins noirs phénoménal que je devais écouler, alors que je déteste cette spécialité. Pas facile de cuisiner un aliment que l’on ne supporte pas de manger, mais j’ai continué tranquillement à tester des recettes petit à petit et à les servir à mes invités puisque je ne pouvais pas les apprécier moi-même. Après le chaussons au boudin, chou rouge et pommes et les croustillants de boudin noir et pommes de terre, ma saga boudin noir continue donc avec des petites boules apéritives. Je fais souvent ces boules et elles sont toujours un succès quelle que soit la garniture.
 
 
 
Cette fois encore, elles ont beaucoup plu! Ma famille étant amatrice de boudin noir, tout le monde s’est régalé de cette petite recette très facile… Sauf moi bien sûr, mais j’avais au moins la satisfaction de faire de la place dans mon congélateur! Il n’y a pas de petite victoires!
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Découvrez 15 épices de la cuisine du monde

Photo Mike McBey @Flickr

En bonne passionnées d’épices, j’en ai un nombre invraisemblable dans mes placards. Parmi elles, il en a certaines que j’utilise tous les jours, d’autres plus rarement, mais j’adore avoir le choix et me renseigner sur chacune pour savoir comment les utiliser. Comme j’aime la cuisine du monde, aujourd’hui je vous propose un petit voyage à travers certaines épices typiques de pays du monde! C’est parti pour le voyage!

Antilles : colombo

Le colombo de poulet est un plat typique des Antilles. ce mélange d’épices, assez proche du curry, est composé de coriandre, curcuma, piment doux, cumin, fenugrec, gingembre.

Allemagne : cannelle

La cannelle est typique de l’Allemagne et notamment de ses spécialités de Noël comme les pains d’épices. Les marchés de Noël sentent la cannelle à plein nez! Mais j’aurais aussi pu citer le Portugal! Une grande partie des desserts portugais sont saupoudrées de cette épice divine!

 

Cambodge : cardamome

La cardamome est très présente dans la cuisine asiatique et indienne, mais elle est réellement typique du Cambodge. En effet, c’est une espèce endémique qui pousse à l’état sauvage dans la chaîne des cardamomes au Cambodge.


Photo Maxpax @Flickr

Chine : 5 épices

Le 5 épices évoque la cuisine chinoise.  Il n’y a pas deux mélanges identiques mais il contient généralement de l’anis, du fenouil, de la coriandre, du poivre de Sichuan, des clous de girofle… Et ne se limite pas forcément à 5 épices!

 

Grèce : menthe

La menthe s’apprécie dans les desserts, les entrées et les boissons. Elle permet notamment de réaliser le délicieux tzatzíki.

Hongrie : paprika

En Hongrie on a l’impression que tout est parfumé au paprika, et il est vendu partout sur les marchés. Là-bas, il a longtemps été le remplaçant du poivre, trop cher pour le peuple. Il permet notamment de réaliser la délicieuse goulash.

Inde : curry

Le curry n’est pas à proprement parler une épice mais un mélange d’épices, dont il existe de nombreuses variantes, plus ou moins pimentées. Ce mélange sert à réaliser les plats du même nom comme le curry rouge ou le curry aux oeufs.

Italie : Basilic

Le basilic est un emblème de l’Italie à lui tout seul, et il parfume aussi bien les plats de pâtes, les pizzas, les risottos ou entre dans la composition du fameux pesto ou de la salade tomate mozzarella. J’en suis fan et je pourrais en mettre partout!

Japon : gingembre

Le gingembre se trouve dans de nombreuses cultures, et notamment dans la cuisine japonaise. Mariné, il accompagne les sushis. Il est aussi souvent utilisé dans les sauces, les marinades, les soupes ou même pour parfumer le riz et les poissons.

Liban : sésame

Le sésame est très présent dans la cuisine libanaise, puisqu’il compose notamment le tahin, ou pâte de sésame qui sert elle même à faire le houmous. Il permet aussi de composer le zaatar, un condiment qui peut remplacer le sel et parfumer les plats.

Malaisie : curcuma

Le curcuma est connu pour sa jolie couleur. Il est originaire d’Inde et de Malaisie et entre donc dans beaucoup de recettes de cette zone géographique. parmi les recettes originaires de là-bas, il existe un curry malaisien, le curry rendang, le poulet capitan ou le poulet à la malaisienne par exemple. 

Maroc : ras el hanout

Le ras el hanout est un mélange typique du Maroc qui peut être composé d’une vingtaine d’épices ou même beaucoup plus. Ce mélange bien parfumé et plus ou moins piquant est parfait dans les couscous, tajines, pastillas, ou dans les plats de légumes marocains.


Photo Clyde Robinson @Flickr

Scandinavie : Aneth

L’aneth m’évoque toujours la Scandinavie, il est très présent là-bas et notamment et notamment au saumon mariné, la betterave marinée, les sauces au skyr et aux petites herbes ou encore celles au raifort… Il faut l’utiliser à petite dose, sinon il peut vite prendre le dessus sur els autres ingrédients.

 

Thaïlande : coriandre

La coriandre est sans doute mon herbe favorite et surtout dans sa version fraîche! Elle parfume de nombreux plats d’Asie et de Thaïlande en particulier.

Voilà un aperçu de mes cuisines et épices du monde préférées. Et vous quelles sont vos épices chouchou?

Turquie : cumin

Le cumin est présent dans beaucoup de cuisines mais j’avais envie de vous parler de la cuisine turque, une cuisine dont je suis folle. La Turquie produit du cumin, et le met à l’honneur dans de nombreux plats de viande et notamment avec du bœuf haché comme dans les keftas.

Et vous, quelles sont vos cuisines du monde et vos épices favorites?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Qu’est-ce qu’on mange en mars?

Nous voici au mois de mars! C’est un de ceux que j’apprécie le moins  car je trouve qu’il traîne en longueur et je m’impatiente du retour des beaux jours! Cependant, ce n’est pas une raison pour se laisser aller au niveau de la cuisine, et on peut se faire plaisir avec la saint Patrick, surtout quand on aime (comme moi) la cuisine anglo-saxonne et la bière. 

Les produits de saison en mars :

Légumes : Céleri, mâche, chou chinois, chou de Bruxelles, chou rave, courge butternut, épinard, endive, oignon, oignon blanc, poireau, potimarron, navet, radis, salade frisée.

Fruits : Citron, mangue, orange, pamplemousse, pommes, poires.

Mes recettes favorites pour mars :

 

Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar

Pain à la bière et mimolette

Ragoût de chou et corned beef

Potpie au poulet, bière et légumes verts

Cheese onion pie

Tarte à la bière et au spéculoos

tarte-speculoos-biere3

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Que faire avec de la farine de pois chiches?

Photo GetSelfSufficient @Flickr
 
On trouve parfois de la farine de pois chiches dans les rayons bio des supermarchés, et si vous êtes un peu curieux comme moi, vous vous êtes peut-être laissés tenter par un paquet. Oui mais voilà, une fois qu’on a cette farine, qu’est-ce qu’on en fait? Car il ne suffit pas de remplacer la farine de blé, par celle-ci à l’identique…  Pour éviter que celle-ci ne traîne trop longtemps dans vos placards, voici quelques idées sympa et pas trop compliquées pour utiliser la farine de pois chiches. 

Des beignets

 
La farine de pois chiches peut facilement servir à réaliser une pâte à beignets pour enrober par exemple des légumes avec un peu de curry, façon pakora ou tempura. 
 
 

Des falafels

 
Les falafels sont à base de pois chiches mixés, mais pour une version encore plus rapide et qui ne demande même pas de mixeur, vous pouvez simplement utiliser de la farine de pois chiches, que vous accommodez avec de l’oignon, des épices, et que vous amalgamez avec de l’eau. 
 
 

La farinata 

 
La farinata est une sorte de galette très fine qui est à base de farine de pois chiches. C’est tout simple, très parfumé, et parfait pour accompagner un plat italien comme une salade tomates mozzarella.  Dans le même esprit, vous pouvez aussi tenter la socca, originaire de Nice. 
 

Des frittata et omelettes végétales

 
Bien sûr, ça n’est pas parfaitement identique, mais la farine de pois chiches permet de se substituer aux oeufs et d’obtenir une préparation qui se poêle très bien et permet de faire des sortes d’omelettes sans œufs. 
 
 

Des steaks ou boulettes végétales

 
Ajoutez un peu de farine de pois chiches dans vos recettes de steaks végétaux ou boulettes végétales, cela les aidera à bien s’amalgamer  et améliorera leur tenue. 
 
 
Et vous, vous avez déjà tenté cette farine? Vous en avez fait quoi?
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Que faire avec un reste de mascarpone?

Après la réalisation d’un tiramisu, il peut arriver qu’il nous reste sur les bras un peu de mascarpone. Une fois entamé, celui-ci ne se conserva pas éternellement! Voici quelques idées pour utiliser la fin du pot plutôt que de le jeter.

Sur des fruits poêlés

Comme des kakis, de la mangue, des dés de pomme… Servis encore tièdes avec une cuiller de mascarpone et un filet de miel, c’est un régal!

En base de pizza

Réalisez une pizza à base blanche en tartinant votre pâte à pizza de mascarpone. Couvrez par exemple de fromage et de champignons pour une pizza rapide et savoureuse!

Dans des pâtes

Ajoutez à vos plats de pâtes et gnocchis une cuiller de mascarpone pour obtenir une sauce crémeuse à souhait.

Dans un curry

Ajoutez le mascarpone vers la fin de la cuisson de vos légumes, assaisonnez et vous obtiendrez un curry ultra crémeux et riche en sauce.

En dip

Versez le mascarpone dans un bol, ajoutez épices, herbes fraîches, un peu de pesto et mélangez. Vous ‘avez plus qu’à tremper vos crudités et gressins dans ce mélange.

Dans un risotto

Une fois le risotto cuite, ajoutez le mascarpone, mélangez et laissez reposer 5 minutes à couvert avant de servir.

En mini tiramisu

SI vous n’en avez pas marre du tiramisu, sucrez votre mascarpone, versez-le dans des verrines, saupoudrez de biscuit concassé et de confiture ou de fruits en morceaux et vous obtiendrez des mini tiramisu minute.

Et vous, vous avez d’autres idées pour écouler votre mascarpone?

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Qu’est-ce qu’on mange en décembre?

Nous voilà en décembre! C’est  la fin de l’année, les fêtes approchent et bien que cette année soit très perturbée et qu’il soit difficile de s’organiser, j’imagine que vous avez hâte de profiter de ces moments en famille ou avec vos proches! Espérons que 2020 laissera la place à une meilleure année pour 2021, de mon côté je clôturerai cette rubrique puisque j’ai fait le tour de l’horloge, enfin de l’année pour être exacte! Voici donc une dernière fois mes idées pour se régaler et manger de saison! 

Les produits de saison en décembre:

Légumes : Céleri, chou chinois, chou de Bruxelles, citrouille, courges, endive, navet, panais, poireau, salade frisée, topinambour.

Fruits : Bergamote, kaki, kiwi, mandarine, orange, pamplemousse, poire, pomme

Mes recettes favorites pour décembre:

Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce

Parmentier aux choux de Bruxelles

parmentier-chou-bruxelles-3

Crème de poireaux au chèvre

Risotto au citron et basilic

Oeuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix

Lasagnes au chou-fleur et au bleu de Bresse

Christmas cookies

Panna cotta aux marrons glacés

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Légume de saison : le chou de Bruxelles

Photo Charles Smith @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci, on cuisine le chou de Bruxelles.
 
Le chou de Bruxelles est souvent peu apprécié des enfants à l’instar du chou-fleur ou des épinards, pourtant son goût est bien plus doux que son odeur et il peut se cuisiner de multiples façons. Pour des recettes savoureuses mais simples, découvrez ma sélection.
 
 

Photo Laurel F @Flickr
 
 

Comment choisir des chou de Bruxelles ?

 

Recherchez des choux de Bruxelles  à la couleur uniforme vert vif, et une absence de taches ou de jaunissement lorsque vous choisissez vos choux de Bruxelles au marché ou au supermarché. Les feuilles doivent être refermées, c’est le signe que vous prenez des choux de Bruxelles les plus frais possibles. Le chou de Bruxelles doit être lourd et dense dans votre main. Egalement, si vos choux de Bruxelles ont tendance à ramollir, ils ont sans doute commencé à vieillir, évitez-les.

 

Quand les choux de Bruxelles sont-ils de saison?

Ce légume est dans sa pleine saison en octobre et jusqu’à février.
 

Photo Mackenzie Kosut @Flickr
 

Comment conserver des choux de Bruxelles ?

La plupart des choux de Bruxelles achetés en grande surface sont bien emballés dans du film plastique, ce qui peut retenir l’humidité et favoriser la pourriture. Lorsque vous les ramenez à la maison, déballez-les immédiatement et transférez-les dans un sac en plastique que vous laisserez ouvert, et entourez-les d’un torchon propre et sec pour absorber l’excès d’humidité. Ainsi stockés, vos choux de Bruxelles peuvent être conservés au réfrigérateur pendant 4 à 7 jours. Une fois coupé, les choux de Bruxelles ne se conserveront pas longtemps, congelez-les si nécessaire.
 

Photo John Sullivan @Flickr
 

Comment préparer des choux de Bruxelles ?

 

Les choux de Bruxelles sont facules à préparer, il suffit de couper le pied et les éventuelles feuilles flétries avant de les nettoyer et de les cuire à l’eau, à la poêle, à la vapeur ou au four. faites attention de ne pas les sur cuire, c’est ce qui est responsable de l’odeur désagréable qui rebute les plus jeunes!

Si besoin, je vous invite à découvrir ce petit post où je présentais mes idées de recettes pour se réconcilier avec le chou.


Photo Jennifer Kleffner @Flickr

Mes recettes favorites au chou de Bruxelles 

 
  
Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar
 
  
Soupe de haricots et choux de Bruxelles façon loubia
 
parmentier-chou-bruxelles-3
Parmentier aux choux de Bruxelles
 
 
Salade d’automne à la feta marinée
 
 
Power bowl d’automne
 
C’est maintenant à vous : si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Soupe de potimarron et feta

La saison des courges bat son plein… Je suis une folle de soupe au potimarron, donc il fallait absolument que j’en prépare une. Comme je ne veux pas tomber dans la routine, je cherche à chaque fois une nouvelle variante, et c’est cette fois une version à la feta et aux graines de courge que je vous propose.
 
 
 
Cette soupe est toute simple, toute douce, réconfortante et jolie avec les graines de courge, bref, je ne peux que vous la recommander!
 
 
Chez moi, il y a toujours un bocal de soupe d’avance au frigo de septembre à avril, cela constitue un repas simple et léger pour le soir, que j’accompagne d’un peu de pain la plupart du temps… Ma fille adore, quel plaisir d’avoir un enfant qui ne râle pas pour manger sa soupe!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Légume de saison : le potiron

Photo Liji Jinaraj @Flickr

En novembre, les potirons sont dans nos assiettes! Ce héros de l’automne va bientôt terminer sa saison, donc il est temps d’en cuisiner si vous n’en avez pas encore profité! On a tendance à penser que ce gros légume est compliqué à préparer, et notamment à éplucher, mais grâce à cet article, vous verrez que c’est beaucoup plus simple qu’on ne le pense! Suivez le guide et les potirons n’auront plus de secret pour vous!

Comment choisir les potirons ?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez un potiron ferme et bien dense. Trop léger, il risque de ne pas être parfaitement mûr. Choisissez en un avec le pédoncule complet, il se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être mate et uniforme. Si possible, prenez-en un qui possède encore son pédoncule, car celui-ci ralentit la déshydratation.


Photo James Saunders @Flickr

Quand les potirons sont-elles de saison?

Les potirons sont des légumes de fin d’été et d’automne. Leur saison démarre en août/septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à fin octobre, début novembre


Photo Tim Evanson @FLickr

Comment conserver vos potirons?

Il est préférable de le conserver vos potirons dans un endroit frais et sec. Votre potiron se conservera au moins un mois.


Photo WxMom @Flickr

Comment préparer du potiron?

Pour éplucher facilement votre potiron, commencez par couper les extrémités. Coupez ensuite votre potiron en deux, pour séparer la partie qui forme une boule de celle qui est cylindrique. Les deux parties pourront ensuite être épluchées à l’économe facilement. Enfin, coupez les morceaux en deux et évidez les graines et les filaments à l’aide d’une cuiller.  Vous pouvez ensuite cuire votre potiron à l’eau, au four ou encore au micro-ondes. La cuisson au four est la plus pratique et évite que le potiron ne se gorge d’eau. Pour cela, déposez le potiron coupé en cubes ou en tranches sur une plaque sans les superposer, et enfournez  à 200°C pour une vingtaine de minutes.


Photo James Saunders @Flickr

Mes recettes favorites au potiron

 


Purée de potiron au miel et épices


Potage “lyonnais” au potiron


Œuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix


Tarte au potiron et comté


Purée de lentilles corail et potiron


Colombo de potiron

veloute-potiron-carotte-vache-qui-rit
Velouté de potiron, carotte et vache qui rit


Champignons farcis au potiron et parmesan

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Galettes de patates douces au curry

C’est bientôt Halloween! Je suis fan de cette fête comme vous le savez sans doute, et chaque année je prépare des recettes à thèmes pour ce jour particulier. Que ce soit les desserts aux bonbons comme les cupcakes aux candy corn, les apéros à la citrouille comme le houmous de citrouille ou les entrées monstrueuses comme les mini pizzas zombie, j’aime fêter Halloween à ma façon!
 
 
Aujourd’hui, ce sont de petites galettes oranges à la patate douce que je vous propose. On est dans le thème grâce à la couleur orangée, et il y a plein de façons de les servir : telles qu’elles à la place d’un steak, un peu comme une galette veggie, ou das un hamburger par exemple!
 
 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4