Archives par mot-clé : fruits

Assiette corse

Aujourd’hui, je vous propose une petite assiette de charcuterie que j’ai composée après un séjour en Corse. Je l’ai réalisée avec les bons produits que j’avais ramenés de là-bas. Il ne s’agit pas d’une recette officielle corse, simplement de mon propre assemblage de spécialités que je voulais faire découvrir à ma famille et mes amis avec ce qui m’avait tant plu lors de mon séjour…
 
 
Vous y trouverez trois charcuteries typiquement corses, et des fromages que l’on trouve exclusivement là-bas également. Avis donc aux corses ou à ceux qui prévoient d’y aller en vacances, car les trésors de cette île ne se trouvent pas partout! Que voulez vous, le meilleur, ça se mérite! Accompagnez cette assiette de bon pain et/ou de pommes de terre au four pour en faire un repas complet.
 
 
La confiture de figues que j’ai utilisée vient également de Corse. On y trouve de délicieuse confitures, il faut dire que les fruits ont vu le soleil, et pas qu’un peu… Et enfin, j’utilise pour parfumer ma vinaigrette du mélange du maquis, un mélange d’herbes que vous pourrez éventuellement substituer par des herbes de Provence, mais ça ne sera pas exactement pareil… Pas le choix, si vous voulez tester, vous allez devoir programmer des vacances!
 
 
 
 

New recipe

Quantité ou nb de personnes: Pour 6 personnes

New recipe

Ingrédients

    Pour la salade
  • 125 g de mélange de roquette et de mâche
  • 2 tomates
    Pour la vinaigrette
  • 5 cl d'huile d'olive
  • 2 c. à c. de moutarde
  • 5 cl de vinaigre balsamique
  • 2 c. à c. de miel
  • 1 c. à c. d'herbes du maquis
  • Sel, poivre
    Pour la charcuterie
  • 50 g de salamu tranché
  • 60 g de coppa tranchée
  • 180 g de lonzu tranché
    Pour le fromage corse :
  • 150 g de Tommette de brebis
  • 150 g de Fior du macchia
  • 150 g de Fior du corsica
  • 150 g de Pecirinu
    Pour le service
  • 60 g de confiture de figues
  • 12 noisettes

Préparation

  1. Dans un bol, mélangez l'huile et la moutarde, ajoutez le vinaigre, le sel et le poivre. Ajoutez le miel et les herbes. Réservez.
  2. Concassez les noisettes. Disposez dans chaque assiette la charcuterie, le fromage, les noisettes, la confiture, la salade.

 

Comment remplacer le poisson dans une recette?

Je continue aujourd’hui ma saga sur la substitution d’aliments dans les recettes. Après la viande, les œufs et les produits laitiers, on se penche désormais sur la question du poisson! Je dois dire que de ce côté-là, ça se complique un peu mais si vous avez une personne allergique aux fruits de mer dans votre entourage, ou si vous souhaitez diminuer votre consommation de poisson, ou simplement s’il vous manque un ingrédient précis dans votre placard, cette liste de conseils de substitutions pourra vous être utile!

Le saumon fumé

La question du saumon fumé se pose très vite, notamment quand approchent les fêtes de fin d’année. Il est très facile à remplacer pour ceux qui ont accès à une boutique végétale car on y trouve tout simplement du faux « saumon fumé » végétal. Sinon, vous pouvez réaliser une alternative à base de carottes cuites au gros sel et marinées. L’aspect et la texture sont assez proches, et bien qu’on ne puisse pas s’y laisser prendre à 100%, c’est délicieux.
 
 

Les bâtonnets de poisson pané

Que ce soit pour les enfants ou pour les amateurs de fish and chips, on trouve dans les boutiques spécialisées des poissons panés. Mieux encore, il est très simple d’en faire une version maison, en utilisant du tofu que l’on enrobe d’une feuille d’algues ou que l’on trempe dans des paillettes d’algues avant de le paner.
 

Le thon

Le thon en conserves est un grand classique qui permet de réaliser de nombreuses recettes. Il peut être imité avec des haricots blancs écrasés ou du tofu fumé mixé, que l’on mélange ensuite comme on le ferait avec du thon, de mayonnaise, fromage, blanc, herbes.. On peut y ajouter des paillettes d’algues pour une saveur marine. 
 

Les oeufs de lump, le tarama…

 
Il parait qu’on trouve chez Ikéa du caviar végétal qui ressemble aux oeufs de lump au moment des fêtes, mais je n’ai pas tenté. J’ai essayé par contre de réaliser mon tarama végétal et bien que ce ne soit pas une imitation parfaite, loin de là, c’est très bon.
 

Les crevettes, noix de St Jacques

 
Il existe des crevettes et noix de St Jacques « toutes faites » en boutique végétale, je ne les ai jamais testées, et ce n’est pas accessible à tout le monde puisque ces boutiques restent rares. Le plus simple est selon moi de les remplacer par des cubes de tofu. Cela ne ressemble clairement pas à 100%, mais les temps de cuisson du tofu étant courts, il fonctionne bien dans les recettes qui faisaient initialement appel à des crevettes ou des noix de Saint jacques. 
 

Les saveurs marines

 
Globalement, dans tous les recettes aux saveurs marines, on peut reproduire cette saveur avec des algues. Il en existe plein de variétés, et on trouve aussi des mélanges de flocons d’algues mélangées assez sympa. Vous pouvez également, si vous en trouvez, utiliser des salicornes pour parfumer vos plats.
 
 
Photo fujiwara.tw @Flickr
 

Récolte de saison!

La fin de l’été approche, et c’est avec regrets que l’on quittera certains légumes et fruits, alors pour en profiter à fond tant qu’il est encore temps, je vous propose ici mes recettes de saison favorites ! Tomates, courgettes, aubergines, ou encore prunes et abricots sont à l’honneur, et je vous promets que vous allez vous régaler !

A l’apéro : des sablés avec de la feta et du melon

sables-melon-pavot-2

Accompagnés d’un petit Pimm’s à la pastèque et au concombre

En entrée : petits gratins d’oignons rouges

En plat : une tatin de tomates cerise

En accompagnement, une salade de concombre au tahin

Ou une petite salade de maïs à la mexicaine

Un dessert léger : des pêches pochées à la fleur d’oranger

peche-pochee-orgeat-3

Pain au muesli

Vous cherchez une idée pour votre petit-déjeuner de ce week-end? Je pense que j’ai trouvé ce qu’il vous faut! Ce pain au muesli est copieux, délicieux et sain à la fois! C’est aussi une excellente façon d’utiliser une partie de ce paquet de muesli que l’on retrouve oublié au fond du placard… Allez, je suis sûre que ça vous arrive à vous aussi!

J’ai trouvé cette recette sur le blog Quelques grammes de gourmandise. J’adore son blog où les recettes sont plus appétissantes les unes que les autres! Elle a réalisé ce pain avec un muesli aux abricots et graines et il se trouve que j’avais exactement le même dans ms placards, cela m’a donc semblé l’occasion rêvée pour l’utiliser! J’ai par contre voulu modifier le mélange de farine par rapport à sa recette, car j’ai envie de diminuer la farine classique dans mon alimentation, et j’avais d’autres variétés amusantes dans mes placards. J’ai raté ma première fournée car le pain était trop compact. Après relecture, j’ai vu qu’en changeant de farine, il fallait en diminuer la quantité de 50 g. C’est ce que j’ai fait et la deuxième fournée était au top!

C’est un pain un peu friable et avec une croûte bien croustillante, je pense que c’est l’apport de la farine de riz.

Quand je pense au pain fait maison, je pense aux dimanches matins paresseux du passés avec les cheveux en désordre et sans intention de prendre une douche. Quand le pain sort du four, je tranche un bon gros morceau que je tartine de beurre. Accompagné d’un œuf et d’une bonne tasse de thé, cela me fait un parfait brunch improvisé!

Je l’ai donc apprécié pour le petit-déjeuner mais aussi le soir, avec du fromage. Sa saveur n’est pas trop sucrée malgré les fruits secs et le sirop d’agave. Il reste donc assez neutre pour s’associer avec du sucré et du salé. Parce qu’il est plein d’avoine, de fruits et de graines, il est très copieux, ce qui en fait une collation bien nourrissante.  

Ce pain au muesli est très simple à faire, surtout quand comme moi on dispose d’une machine à pain. SI vous n’avez pas de machine à pain, regardez du côté de chez Quelques grammes de gourmandise, sa version se fait au robot avec une cuisson au four.

J’ai utilisé un muesli aux graines et à l’abricot, mais n’importe quel muesli peut convenir, c’est à dire un mélange de fruits, noix, graines, et flocons d’avoine, vous pouvez même faire le mélange vous-même.

Pain au muesli

Pain au muesli

Ingrédients

  • 300 g d'eau
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 100 g de farine de petit épeautre
  • 200 g de farine complète
  • 100 g de farine de riz
  • 20 g de sirop d'agave
  • 8 g de sel fin
  • 20 g d'huile de noisette
  • 200 g de muesli

Préparation

  1. Mettez tous les ingrédients sauf le muesli dans le cas de la machine à pain dans l'ordre suivant : L'eau, puis le sirop d'agave, puis l'huile, puis les farines, le sel, et enfin la levure.
  2. Lancez la machine à pain avec le programme "pains complets ou céréales",  poids 1 kg, dorure faible.
  3. Ajoutez le muesli dans un second temps après 8 minutes de pétrissage ou au bip si votre machine en fait un pour prévenir quand on peut ajouter les garnitures.

Source d’inspiration :
https://www.quelquesgrammesdegourmandise.com/pain-au-muesli/

Fruit de saison : le melon

Photo Kabsik Park @ Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci pour la fin de l’été (ou presque!), je vous propose de parler d’un des chouchous de la saison, le melon.
 
Le melon peut s’apprécier en entrée, dans les salades, ou sucré, en dessert, c’est un légume (oui oui!) très polyvalent. Normal qu’on l’adore! Voilà mes idées pour vous en régaler encore plus souvent.
Photo Sh4rp_i @ Flickr
 

Comment choisir un melon ?

 
Le melon est un délice mais à condition de bien le choisir Il existe des dizaines d’astuces, mais je dirais que pour ne pas se tromper, sa couleur doit être plus dorée que verte, il doit dégager une odeur forte et sucrée, et sa queue doit se détacher un peu quand on appuie dessus.
 
La bonne nouvelle à propos du melon est qu’il va continuer à mûrir. Donc, si vous choisissez un melon pas assez mûr au marché, ne désespérez pas! Laissez-le reposer pendant quelques jours et il devrait être prêt à manger.
 

Quand le melon est-il de saison?

Ce légume de la famille des cucurbitacées (comme la courgette, le potiron…) se trouve de juin à septembre. 

Comment conserver le melon ?

Le melon aime le frais, une cave ou un cellier feront parfaitement l’affaire. A défaut, le frigo conviendra également, notamment le bac à légumes, mais dans ce cas, emballez-le car il risque de parfumer tout ce qui se trouve à proximité!
 
Photo News21 – National @ Flickr
 

Comment préparer un melon ?

 
Il n’y a rien de compliqué puisqu’il suffit de le couper en tranches, puis de séparer la chair de la peau avec un couteau. Vous pouvez aussi investir dans une cuiller qui permet de couper des billes de melon pour composer de jolies salades ou salades de fruits.
Ensuite, le moyen le plus simple de consommer un melon est bien sûr tel quel : avec du porto en entrée, dans une salade, en dés en dessert… 
Mais le melon peut aussi se cuisiner : on peut le griller, le cuire en confiture, le confire…

Mes recettes favorites au melon 

Jus de melon, concombre et basilic

 

Salade de melon, feta et concombre

 
 

Confiture de melon

 
confiture-melon-3
 

Salade de melon, jambon serrano et noix de cajou

 
salade-melon-cajou-3
 

Cocktail melon miel et thym

 
limonade-melon-meil-thym
 

Peach & melon cobbler

 
peach-melon-cobbler
 

Sablés au melon, feta et pavot

 
sables-melon-pavot
 
C’est ensuite à vous – si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Comment profiter à fond du mois d’août?

Photo Giuseppe Milo @Flickr
 
Nous voilà déjà au mois d’août! Les mois d’été sont ceux qui passent le plus vite, ou je rêve? C’est pour beaucoup le mois des vacances et donc un mois que l’on ne passe pas forcément chez soi, mais il ne fait pas oublier ceux qui ne partent pas! Il suffit alors de pas grand chose pour donner au mois d’août un air de vacances, même ne restant chez soi! 
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois d’août :
 

Récoltez au jardin

L’été, on profite du beau temps pour jardiner et faire pousser quelques légumes. On récolte notamment de belles tomates, poivrons et courgettes qui ont profité au soleil. On se régale également de mûres, framboises, groseilles et fruits du verger si on a la chance d’en avoir chez soi.


Photo -Ebelien- @Flickr

Fêtez la journée de la bière

Le 3 août est officiellement la journée mondiale de la bière. L’occasion d’organiser un petit apéro et de découvrir une bière bien fraîche, pourquoi pas produite localement? Il y a des brasseries partout en France de nos jours!


Photo Julio Morales @Flickr

Mangez tex-mex

Le 18 août, c’est le tour de la journée mondiale des fajitas. Si vous aimez la cuisine mexicaine, c’est un parfait prétexte pour vous faire plaisir!


Photo Ella Olsson @Flickr

Buvez du vin

On continue avec la journée du vin qui a lieu le 28 août, bien qu’en France ce soit un peu tous les jours la journée du vin! Pourquoi ne pas en profiter pour organiser une petite dégustation, ou un repas en accords mets/vins?

Photo Connor Dunn @Flickr
 

Mangez dehors

Enfin, avant que la saison ne prenne fin, on continue de manger dehors dès que possible, et on en profite pour recevoir et organiser des barbecues conviviaux!


Photo Martha W McQuade @Flickr

 
Voilà mes idées pour faire d’août un mois au top! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Gâteau moelleux italien à la confiture

Vous connaissez mon amour pour l’Italie! Cette année je lui ai rendu visite pour la troisième fois en visitant Venise, et je dois dire qu’à chaque fois que j’y retourne, j’aime ce pays plus encore!  Comment ne pas tomber amoureux de la beauté de ses paysages, de ses villes, de son architecture, de sa cuisine, de l’art qui foisonne à chaque coin de rue, de l’histoire si bien  illustrée au travers des bâtiments anciens parfaitement conservés ? Vous l’aurez compris, je suis fan de ce pays, et il me tarde d’y retourner une quatrième fois, pour visiter Naples, Turin ou la côte amalfitaine par exemple. Pour ceux qui connaissent bien ce pays, avez-vous des endroits à me recommander?
 
 
En attendant une nouvelle échappée italienne, je prends mon mal en patience en explorant sa gastronomie. J’avais repéré un gâteau moelleux très simple à la confiture, et ayant toujours une tonne de confitures à finir (elles représentent presque un étage complet de mon réfrigérateur, vous imaginez?), je n’ai donc pas tardé à le tester. J’ai utilisé une confiture de fruits rouges, mais je pense que ce gâteau peut se décliner avec n’importe quelle confiture que vous aurez à écouler. 
 
 
Pour cette recette, les quantités indiquées sont approximatives. Vous devrez commencer par peser vos œufs, et ajuster le sucre, la farine et le beurre en fonction du poids obtenu. Mes œufs pesaient 165 g, j’ai donc utilisé 165 g de sucre, 165 g de farine et 165 g de beurre. Vous obtiendrez peut-être un peu plus, donc assurez-vous d’avoir un peu de marge avec vos ingrédients.
 
Comme tout ce que je teste en provenance d’Italie, ce gâteau était aussi simple que bon!  C’est ainsi que l’on pourrait résumer leur cuisine, non?
 
 
 
 
 
 

Gâteau moelleux italien à la confiture

Gâteau moelleux italien à la confiture

Ingrédients

  • 3 œufs
  • 165 g de sucre
  • 165 g de beurre demi-sel fondu 
  • 165 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 250 g de confiture

Préparation

  1. Pesez 3 œufs (sans la coquille), puis pesez la même quantité de sucre, farine et beurre.
  2. Battez les œufs avec le sucre, jusqu'à obtenir un mélange mousseux. Ajoutez le beurre mou, la farine, un demi sachet de levure.
  3. Versez le tout dans un moule à génoise.
  4. Ajoutez sur le tour intérieur 6 "tas" de confiture et un tas au milieu. Faites cuire 30 minutes à 180°C.
  5. Une fois le gâteau refroidi, saupoudrez-le de sucre glace.

Source d’inspiration :
http://thatsamore.canalblog.com/archives/2009/02/20/12632118.html

Coup de fraîcheur avec les boissons glacées

Chez nous, on a dit « bye bye » aux boissons toutes prêtes, type sodas, boissons fruitées à base d’eau de source… Je ne citerai pas de marque mais vous avez sans doute bien compris auxquelles je pense! Les boissons fraîches maison sont bien sûr plus saines, mais aussi moins chères et bien meilleures! Aujourd’hui, je vous propose ma sélection de mes favorites de l’été, à savourer dès que le soleil pointe le bout de son nez!

Jus rhubarbe framboises

Sirop de pamplemousse rose

Detox water kiwi citron vert

 

Sirop de citron maison

Pink lemonade

Jus de melon, concombre basilic

Kéfir de fruits

 

10 épices incontournables

Vous l’avez sans doute remarqué, je suis une fan d’épices. J’aime la façon dont elles parfument et relèvent n’importe quel plat pour en faire un véritable festival de saveurs! Aujourd’hui, je vous propose un petit zoom sur mes épices favorites, avec une recette que j’adore tout particulièrement pour vous les faire découvrir.

1. Le curcuma

J’aime le curcuma pour son parfum doux, sa jolie couleur et ses bienfaits pour la santé. Je le trouve vraiment top dans ma soupe de carottes au curcuma et lait d’amandes, mon infusion curcuma gingembre et le golden milk.

2 . La cannelle

La cannelle est une de mes épices favorites depuis que j’ai goûté aux pâtisseries du Portugal qui en sont pleines… Depuis, je ne me lasse pas d’user et d’abuser de la cannelle dans mes desserts! Parmi mes chouchous, il y a la tarte amandine pommes cannelle, le riz au lait café cannelle, et surtout, cette tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle qui est tout simplement fameuse.

3. La cardamome

La cardamome se trouve entière sous forme de capsules, ou moulue. On peut l’infuser dans des liquides pour réaliser par exemple des thés latte, ou la mettre dans les currys, ou même les desserts. Je trouve sa saveur vraiment surprenante et originale et je ne m’en lasse pas! Ma recette favorite sucrée à la cardamome est le sanwin makin, un dessert birman à tomber, et la salée le moong dahl, une sorte de ragoût de lentilles du Pakistan.

4. La coriandre

Si je la préfère dans sa version fraîche (je pourrais brouter un un bouquet de coriandre en 2 minutes), je trouve que l’on fait plein de choses délicieuses avec la coriandre séchée également. Ma recette chouchou à la coriandre est la soupe de haricots rouges épicée.

5. Le cumin

Le cumin est un incontournable qui se retrouve dans différents mélanges d’épices comme le ras el hanout. On peut l’apprécier dans de nombreuses spécialités typiques de la cuisine du monde mais là où je le préfère, c’est marié avec la carotte comme dans cette tarte carottes, cumin et lait de coco.

 

6. Le curry

Le curry est un délice et l’une des épices les plus vendues, mais en réalité ce n’est pas une épice mais un mélange. Il m’arrive parfois d’en utiliser du tout fait mais souvent je mélange simplement les épices nécessaires ce qui permet de choisir si on veut un curry plus épicé, plus doux… Pour vous régaler avec un bon curry, essayez mon curry de chou-fleur népalais

7. Le gingembre

Réputé pour ses vertus aphrodisiaques, le gingembre est une épice très piquante qui peut ruiner un plat si on en abuse. Mais correctement dosé, il donne juste ce qu’il faut de pep’s et de chaleur à un plat! Je l’adore dans ces cookies au gingembre confit.

8. La muscade

La noix de muscade s’utilise elle aussi avec parcimonie au risque de ruiner votre plat. Elle donne ce petit goût de cuisine d’antan à nos plats traditionnels, comme cette purée de potiron aux épices.

9. Le paprika

Le paprika,que j’ai redécouvert en Hongrie où l’on en met presque partout, est assez passe-partout et on pourrait presque en mettre dans n’importe quel plat! Je vous recommande par exemple mon granola salé au paprika.

10. Le ras el hanout

Tout comme le curry, ce n’est pas une épice mais un mélange, qui donne une saveur incomparable à la cuisine orientale. retrouvez-le dans mon tajine de boulettes aux lentilles ou mes pide au fromage et œuf.

Et vous, quelles sot vos épices préférées? Et vos plats préférés pour les mettre en valeur et les apprécier?

Légume de saison : le poivron

Photo  Theo Crazzolara @Flickr

En juillet, les poivrons sont dans toutes les assiettes. Comme pour la courgette ou la tomate, on a tendance à oublier qu’elles ne sont pas de saison toute l’année car elles sont tout le temps sur les étals, mais c’est bien l’été que le poivron est de saison, et donc le moment à privilégier pour en consommer…  Les poivrons sont synonymes de cuisine du soleil et parfumée, et c’est pourquoi je les adore. Maintenant que les poivrons sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver, ainsi que la liste de mes recettes favorites à faire avec des poivrons. 


Photo Green Mountain Girls Farm @Flickr

Comment choisir les poivrons?

Tout d’abord, parlons de leur couleur. On trouve souvient des trios de poivrons, ce qui permet de varier mais ils sont emballés dans du plastique non recyclable, donc privilégiez les poivrons en vrac. Si vous hésitez sur la couleur, sachez qu’ils sont interchangeables dans les recettes, mais que les verts sont les moins mûrs, donc un peu plus piquants, tandis que les jaunes et rouges, au stade de maturité plus avancé, sont un peu plus doux. Bref de ce côté là, tout est affaire de goût! Pour être sûr(e)s qu’ils soient bien frais, choisissez des poivrons brillants et sans défauts, mais aussi bien fermes. Ils doivent avoir un pédoncule encore bien frais. Évitez les poivrons à la peau qui commence à se flétrir, à devenir ridée, ou ceux qui ont des tâches ou défauts.

     
Photo ray_explores @Flickr

Quand les poivrons sont-ils de saison?

Les poivrons sont des légumes très répandus et commercialisés toute l’année. Cependant leur véritable saison s’étend de mai à août ce qui en fait un légume d’été. 


Photo *highlimitzz @FLickr

Comment conserver vos poivrons?

Vos poivrons resteront frais quatre ou cinq jours stockés dans le bac à légumes. Ne lavez pas les poivrons à l’avance, mais juste avant de les utiliser. Si vous avez trop de poivrons et que vous savez que vous ne pourrez pas tout utiliser en quelques jours, vous pouvez les congeler pour une utilisation ultérieure. Pour cela, rincez-les, séchez-les bien, et émincez-les en fines lanières. Vous pourrez les ajouter à vos poêlées et plats sans même les faire décongeler avant.


Photo Mike Mozart @Flickr

Comment préparer des poivrons?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos poivrons uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Il vous suffit d’enlever le pédoncule, les parties blanches et les graines à l’intérieur, et vous n’avez plus qu’à le couper comme vous les souhaitez. Ce légume se décline de mille façons. Il sera par exemple délicieux revenu dans les poêlées et woks en tous genres, en poivronade ou confits conservés dans de l’huile. Pensez aussi à la ratatouille, à la salade méchouïa et à la chakchouka. 


Photo Sharunas Jurevic @Flickr

Mes recettes favorites à la poivrons

 

feuilletes-poivrons-oeuf
Petites tartes carrées aux œufs et poivrons

tartinade-lentille-poivron-3
Tartinade végétale aux lentilles corail et poivrons

wrap-poulet-mais-2
Wrap au poulet, poivron mariné et ricotta

caviar-poivrons
Caviar de poivrons

poivrons-marines
Poivrons marinés aux herbes de Provence

salade-pois-chiche-poivron
Salade de pois chiches et poivrons


Maïs pimenté aux poivrons et chèvre


Poivronade jaune

Poivrons farcis au riz de konjac