Archives par mot-clé : parmesan

Feuilletés apéro au thon, tomate et parmesan

Aujourd’hui, je vous propose une recette comme vous risquez d’en voir moins sur mon blog, puisque je ne consomme plus de thon ! J’ai réalisé celle-ci il y a un certain temps, alors que j’en mangeais encore. Il me restait une petite boîte de thon à la tomate, je ne sais pas comment j’ai récupéré ce genre de produit car normalement j’achète toujours du thon nature…
 
 
 
Quoi qu’il en soit, pas question de gaspiller, j’ai préféré capitaliser sur cette saveur de tomates et en profiter pour en faire une petite recette parfumée aux saveurs italiennes. J’ai donc réalisé des petits rouleaux feuilletés avec du thon, de la sauce tomate, des câpres, du parmesan, des herbes…
 
 
Au final, cela donne une petite recette très simple et rapide à réaliser, vraiment mignonne et parfumée, le genre qui ne fait vraiment pas long feu sur la table de l’apéro !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

One pan pasta tortellini et saucisse

Il y a  quelques années, on voyait partout les fameux plats “one pan”… Vous savez, ces pâtes que l’on cuit directement avec la sauce en une seule casserole… C’est un peu le principe du risotto, on évite beaucoup de vaisselle et le résultat est délicieux! Je suis tombée sous le charme de cette méthode! Je contenue à réaliser mes pâtes de cette façon régulièrement, et c’est aujourd’hui des tortellini à la saucisse en mode “one pan” que je vous propose.

 

Le mélange d’épices italien que j’utilise contient du basilic, du thym, du romarin et de l’origan, alors si vous n’avez pas de mélange de ce type, utilisez un peu de tout ça et ça sera parfait.

Ce plat réalisé à la poêle gratine quelques minutes au four à fin, donc vous aurez besoin d’une poêle à la poignée amovible ou en métal, bref d’un poignée qui ne risque pas de fondre! Sinon, à la place, mettez un couvercle les 3 minutes pour aider le fromage à fondre.

Source d’inspiration :
http://www.yellowblissroad.com/italian-sausage-tortellini-skillet/

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Mes idées pour réussir les apéros à l’arrache

Il n’y a rien de plus sympa qu’un apéro improvisé, mais parfois c’est un véritable casse-tête de réussir à proposer des petites choses à grignoter qui varient des chips et des cacahuètes… Surtout quand les invités arrivent à 19 h alors qu’on quitte le boulot en courant à 18 h 30, et qu’il nous reste à passer la demi-heure syndicale de métro dans la foulée… Alors, pour que vos apéros soient les plus sympas du quartier sans avoir à poser votre après-midi pour cuisiner, je vous propose cette petite liste d’idées pour gérer des apéros à l’arrache avec des produits du quotidien… Il ne vous reste plus qu’à piocher dedans suivant ce que vous avez dans vos placards, et à passer un bon moment!

Pour une petite sauce pour dips

 
J’adore préparer les bâtonnets de carotte, des tomates cerises ou autres morceaux de légumes à tremper dans une sauce. Il est très facile d’improviser une petite sauce avec ce qu’on a dans ses placards. Essayez de toujours avoir dans votre placard de la sauce tomate, de la moutarde, de la crème liquide (ou de la crème de soja liquide) et de la mayonnaise. Avec cela, vous pourrez toujours décliner une petite sauce dans laquelle tremper des crudités, des bouts de pain, des crackers… Il suffira d’y ajouter quelques herbes ou graines pour en faire quelque chose de vraiment sympa et joli à présenter! Voici quelques exemples de sauces vite faites! 
 
 
Idée n°1 : Yaourt + 1 filet d’huile d’olive + ail en poudre + épices/herbes
Idée n°2 : Mayonnaise + Miel + moutarde
Idée n°3 : Moutarde, sauce barbecue, soja cuisine ou crème liquide
 

Pour grignoter

 
Sortez vos stocks de noix, graines et fruits secs, mélangez-les dans un petit bol et vous aurez un mélange comme ceux que l’on trouve tout faits mais plus sympas!
 

En support

 
Si vous avez du pain (frais ou au congélateur) c’est top, coupez-le en petits tronçons et mettez-le dan un joli panier. En mode à l’arrache, je recommande de toujours avoir des tartines craquantes suédoises (comme celles qu’on trouve chez Ikea par exemple). Vous pouvez les casser en petits morceaux dans un bol et chacun les trempera dans une sauce.
 

A rouler

 
Gardez toujours un paquet de tortillas d’avance dans vos placards. si vous avez juste quelques minutes de plus, vous pourrez les tartiner de ce qui vous passe sous la main (fromage frais, tartinade, tapenade…), les rouler et couper de jolies rouleaux à servir avec un cure-dents.
 
 
 

A tartiner

 

Pour cette raison, je vous recommande d’avoir toujours quelques bocaux de tartinade dans vos placards. tapenade, confit de tomates, d’aubergines… Vous pourrez les tartiner sur des tortillas ou simplement les verser dans un joli bol et les mettre à disposition avec les crackers. Chacun se fera alors ses tartines!

Si vous avez un peu plus de temps, réalisez une de ces tartinades avec des ingrédients du placard. On mixe, on met dans un bol, c’est bon et en plus c’est maison! Pour une purée de pois chiches (un houmous improvisé), mixez une boite de pois chiches en boîte +2 cuillers à soupe de jus de citron + 2 cuillers à soupe d’huile d’olive, 1 cuiller à café d’ail en poudre, une pincée de menthe, paprika en poudre et sésame. Pour une tapenade rapide, mixez des olives vertes ou noires en boîte dénoyautées avec 2 cuillers à soupe d’huile d’olive, une cuiller à café d’ail  en poudre, 1 cuiller à soupe de jus de citron.

Le fromage

 
Si vous avez du fromage frais ou crémeux qui traine, c’est le moment de le saupoudrer d’herbes et de le proposer sur une petite planche en bois. Si vous avez du fromage dur, coupez-le en cubes et saupoudre-le de graines de cumin ou de sel et poivre selon vos goûts. Si vous aimez, gardez aussi toujours un bocal de cornichon et d’olives au frais, vous pourrez en mettre 2 ou 3 en accompagnement pour faire joli. Ajoutez quelques fruits secs et du miel dans une mini coupelle pour une présentation ultra appétissante qui prend 2 minutes à tout casser.
 

Pour un apéritif chaud en 2 minutes

 
En mode système D, rapide à faire avec 3 fois rien, mes recettes favorites sont les rouleaux de pâte feuilletée : on déroule une pate toute faite, on tartine de sauce (tomate, crème fraîche, pesto…) , on saupoudre de fromage râpé, noix, morceaux de charcuterie, dés de légumes suivant les envies. On roule, on tranche en tronçons, on enfourne et c’est parti! La 2eme solution que j’adore sont les bruschettas. On étale sur du pain (frais ou un peu sec, ça passe aussi!) en rondelles de la sauce et es  restes du frigo (légumes cuits ou crus, fromage, herbes…) et on obtient de délicieuses bruschettas!
 
 
Et vous, c’est quoi vos astuces pour un apéro qui en jette réalisé en 5 mn chrono?
 
 
 
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Huile au basilic

La recette que je vous propose aujourd’hui est une des toutes premières que j’ai réalisée durant ma jeunesse. Au même titre que ces agrumes au chèvre, cette recette vient d’un des tout premiers magazines de cuisine que j’avais acheté quand j’avais une vingtaine d’années. Cela faisait quelques années que j’avais un appartement en tant qu’étudiante, et que je me nourrissais donc comme une étudiante. Des pâtes au fromage, du thon au fromage, du pain au fromage, du riz au fromage, des pizzas au fromage… Bon vous l’avez compris, je commençais à saturer de mal manger, et j’avais décidé de me mettre un peu à la cuisine.
 
 
 
Cette recette, tout comme le chèvre au agrumes, a été la révélation et le déclencheur pour moi de longues années de passion pour la cuisine! Cette huile est extrêmement facile à réaliser et tout à fait divine au niveau du goût. Elle a embaumé mes plats pendant des semaines et des semaines, car elle se conserve très bien. Moi qui adore la cuisine italienne, j’en ajoutais systématiquement un petit filet à la fin de mes réalisations pour donner ce petit goût caractéristique de basilic, c’est tellement délicieux!
 
Cette huile à la saveur délicate sublimera tous vos plats, mais comme je le disais ci-dessus, utilisez-la plutôt en fin de cuisson. Si vous l’utilisez pour frire ou en début de cuisson, elle va se dénaturer au contact des autres ingrédients et perdre ses saveurs. Une petite cuillère d’huile versée sur un risotto, une omelette, ou un plat de pâtes au parmesan juste avant le service fera des miracles par contre.
 
 
Attention, à l’époque, je n’avais jamais entendu parler des dangers de faire infuser ses huiles soi-même. Il y a un risque de développer le botulisme, une intoxication alimentaire grave, et pour vous prémunir au maximum, il faut faire attention de cuire les légumes, la chaleur tuant la bactérie. En aucun cas, il ne faut conserver un légume ou une herbe CRUS dans de l’huile. 
Deux solutions : stériliser l’huile une fois mise en bocal, en la faisant cuire 2 heures dans un autocuiseur, ou faire cuire les ingrédients 10 minutes à 100°C ou plus. Dans la recette d’origine, l’oignon était cuit, mais pas le basilic et le piment. J’ai eu de la chance et n’ai pas eu d’intoxication alimentaire, je vous rassure!
 
 
J’ai donc préféré modifier la recette pour la rendre plus sûre et prendre en compte ce risque. La version ci-dessous inclut une cuisson de tous les ingrédients, pour tuer la bactérie. En complément, ne gardez pas cette huile excessivement longtemps, et conservez-la au frigo. En cas de doute, jetez-la ou utilisez la dans une recette où elle chauffera avec les autres aliments 10 minutes ou plus, pour vous garantir qu’aucune bactérie n’y survivra (même si comme je le disais plus haut, cela va dénaturer ses saveurs).
 
Et vous, étiez-vous au courant de ce risque ? Avez-vous bravé le danger et réalisé des huiles maison ?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

One pan pasta à l’ail et au parmesan

Je ne cuisine pas souvent des pâtes. C’est assez étrange car il n’y a rien de meilleur, et je ne peux pas vraiment l’expliquer… J’ai tellement d’idées repas au quotidien, que je réalise au bout d’un moment que ça fait des semaines que je n’ai pas fait de pâtes, et je ne sais même pas pourquoi ! Mais s’il y a bien une recette qui m’a fait changer d’avis et qui m’a fait explorer les pâtes pendant une longue période, c’est le “one pot pasta”. Vous savez, ce mode de cuisson où on mélange tout dans la même casserole, aussi bien les pâtes que les légumes, ou encore l’eau de cuisson ? J’adore cette façon de faire qui donne un côté vraiment riche et crémeux à la sauce et qui ne demande aucune surveillance durant la cuisson. Que demander de plus ? 
 
 
 
Il y a un certain temps, j’avais réalisé cette version très simple et  crémeuse, au parmesan et à l’ail… Je suis une fan d’ail, ce n’est pas très sympa pour les gens qui me fréquentent au niveau de l’haleine me direz-vous! Mais en ce moment, on porte le masque tout le temps, alors j’ai envie de dire que vous pouvez vous faire plaisir ! 
 
 
Cette recette est toute simple et en plus assez de saison… Car l’ail a une saison, oui oui, je vous en parlais par ici justement… C’est le moment de se faire plaisir !
 
 
Si vous avez dans vos placards de l’huile d’live marinée au basilic, c’est l’occasion de l’utiliser, elle se mariera à la perfection avec les autres ingrédients de cette recette!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Légume de saison : la bette (ou blette)

Photo the great 8 @Flickr

La bette, aussi nommée blette, est un légume vert délicieux, polyvalent et sain. A la crème, sautées avec de l’ail, en farce dans des raviolis… Il est impossible de ne pas l’aimer! Comme la bette redevient de saison à l’approche des beaux jours, je vous partage aujourd’hui quelques conseils sur son choix, sa conservation et sa préparation. 

 
Photo Karen and Brad Emerson @Flickr

Comment choisir de la bette?

Achetez la juste quantité car elle ne se conserve pas bien longtemps.  Mais gardez en tête que les feuilles de la lette diminue énormément à la cuisson : elles perdront plus de la moitié de leur volume! Cherchez des feuilles et des tiges fraîches et croquantes, et d’un beau vert vif, sans aucun signe de jaunissement.
Évitez les feuilles qui semblent endommagées, flétries, ou encore grignotées par les insectes.


Photo cristina.sanvito @Flickr

Quand la bette est-elle de saison?

La bette est récoltée de juin à novembre. Avant cette période, on peut parfois en trouver, cultivée sous serre.

Comment conserver la bette?

Ne lavez pas la bette avant de la stocker, l’exposition à l’eau accélérerait sa détérioration. Enveloppez la bette dans un torchon propre et humide, puis dans un sac en plastique, enroulez-le bien autour de la bette en évacuant le plus d’air possible et réfrigérez-les  jusqu’à 3 jours.

Consommez rapidement la bette cuite car elle ne se conservera pas très bien.


Photo Gloria Cabada-Leman @Flickr

Comment préparer de la bette?

La bette ne doit être rincée avant d’être stockée, il faudra le faire au dernier moment.
Il faut être méticuleux car les feuilles et les tiges ont tendance à collecter le sable et la terre.
Avant de les laver, coupez le bout de la tige et séparez les feuilles des tiges. Placez les feuilles de bette dans un grand bol d’eau tiède et agitez les feuilles avec les mains, ce qui permettra à la saleté de se déloger. Égouttez, remplissez à nouveau le bol avec de l’eau propre et répétez ce processus jusqu’à ce qu’il ne reste plus de saleté dans l’eau, soit deux à trois fois sauf si votre bette est particulièrement sale. 

Utilisez l’essoreuse à salade pour éliminer l’excès d’humidité des feuilles avant de les cuire.

Les feuilles se cuisinent de la même façon que les épinards, et peuvent être utilisées en remplacement des épinards dans de nombreuses recettes.

Les tiges peuvent aussi se consommer, coupées en tronçons, il faut les cuire plus longuement que des feuilles pour cela, dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres.


Photo Market Manager @Flickr

Mes recettes favorites à la bette

 


Calzone aux bettes, mozzarella et saumon fumé


Bricks chèvre, miel, blette


Gnocchis aux champignons et blettes au four

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pâtes fraîches aux épinards et champignons

Mon chéri se laisse parfois tenter par les pâtes fraîches quand il passe au supermarché. Et je ne peux pas lui jeter la pierre, car j’adore ça moi aussi! Quand je fais des pâtes “normales”, j’ai tendance à ne pas me prendre la tête pour les accommoder, mais quand il s’agit de pâtes fraîches farcies, j’ai toujours envie de faire un petit effort en plus et de chercher le meilleur moyen de les accompagner. 
 
 
 
La dernière fois, en fonction de ce que j’avais dans mon frigo, c’est cette version qui est née, et comme elle est très bonne, je me suis empressée de vous la noter. 
 
ll s’agit d’une recette aux épinards et aux champignons, deux de mes légumes favoris, alors forcément, cela ne pouvait pas être mauvais de mon point de vue !
 
 
Vous pouvez la réaliser avec un reste d’épinards cuits, des épinards surgelés, ou encore des épinards en boîte. Cela marche à tous les coups! Vous pouvez aussi varier les champignons suivant les variétés que vous avez chez vous.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Pizza rolls

Qui n’aime pas la pizza? Je crois que personne ne lève le doigt en ce moment… Moi en tout cas, je l’adore à tel point que j’aime en servir à toutes les occasions, et notamment à l’apéro. On peut simplement cuire une pizza et la couper en petits carrés, c’est top! Mais aujourd’hui c’est une autre présentation que je vous propose sous forme de petits escargots, rouleaux ou rolls apéro. C’est tout simple! On étale une pâte, on garnit, on roule, on coupe en tronçons…
Le résultat est délicieux et pratique à manger avec les doigts, sans compter qu’il est très joli!
 
 
 
Ma version d’aujourd’hui contient des tomates confites, de l’oignon  (beaucoup d’oignon), de la mozzarella et de la pancetta. Une autre charcuterie de votre choix pourra aussi faire l’affaire ou un autre fromage, des dés de légumes grillés… C’est vraiment une recette de fond de frigo par excellence!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Qu’est-ce qu’on mange en décembre?

Nous voilà en décembre! C’est  la fin de l’année, les fêtes approchent et bien que cette année soit très perturbée et qu’il soit difficile de s’organiser, j’imagine que vous avez hâte de profiter de ces moments en famille ou avec vos proches! Espérons que 2020 laissera la place à une meilleure année pour 2021, de mon côté je clôturerai cette rubrique puisque j’ai fait le tour de l’horloge, enfin de l’année pour être exacte! Voici donc une dernière fois mes idées pour se régaler et manger de saison! 

Les produits de saison en décembre:

Légumes : Céleri, chou chinois, chou de Bruxelles, citrouille, courges, endive, navet, panais, poireau, salade frisée, topinambour.

Fruits : Bergamote, kaki, kiwi, mandarine, orange, pamplemousse, poire, pomme

Mes recettes favorites pour décembre:

Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce

Parmentier aux choux de Bruxelles

parmentier-chou-bruxelles-3

Crème de poireaux au chèvre

Risotto au citron et basilic

Oeuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix

Lasagnes au chou-fleur et au bleu de Bresse

Christmas cookies

Panna cotta aux marrons glacés

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Légume de saison : le potiron

Photo Liji Jinaraj @Flickr

En novembre, les potirons sont dans nos assiettes! Ce héros de l’automne va bientôt terminer sa saison, donc il est temps d’en cuisiner si vous n’en avez pas encore profité! On a tendance à penser que ce gros légume est compliqué à préparer, et notamment à éplucher, mais grâce à cet article, vous verrez que c’est beaucoup plus simple qu’on ne le pense! Suivez le guide et les potirons n’auront plus de secret pour vous!

Comment choisir les potirons ?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez un potiron ferme et bien dense. Trop léger, il risque de ne pas être parfaitement mûr. Choisissez en un avec le pédoncule complet, il se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être mate et uniforme. Si possible, prenez-en un qui possède encore son pédoncule, car celui-ci ralentit la déshydratation.


Photo James Saunders @Flickr

Quand les potirons sont-elles de saison?

Les potirons sont des légumes de fin d’été et d’automne. Leur saison démarre en août/septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à fin octobre, début novembre


Photo Tim Evanson @FLickr

Comment conserver vos potirons?

Il est préférable de le conserver vos potirons dans un endroit frais et sec. Votre potiron se conservera au moins un mois.


Photo WxMom @Flickr

Comment préparer du potiron?

Pour éplucher facilement votre potiron, commencez par couper les extrémités. Coupez ensuite votre potiron en deux, pour séparer la partie qui forme une boule de celle qui est cylindrique. Les deux parties pourront ensuite être épluchées à l’économe facilement. Enfin, coupez les morceaux en deux et évidez les graines et les filaments à l’aide d’une cuiller.  Vous pouvez ensuite cuire votre potiron à l’eau, au four ou encore au micro-ondes. La cuisson au four est la plus pratique et évite que le potiron ne se gorge d’eau. Pour cela, déposez le potiron coupé en cubes ou en tranches sur une plaque sans les superposer, et enfournez  à 200°C pour une vingtaine de minutes.


Photo James Saunders @Flickr

Mes recettes favorites au potiron

 


Purée de potiron au miel et épices


Potage “lyonnais” au potiron


Œuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix


Tarte au potiron et comté


Purée de lentilles corail et potiron


Colombo de potiron

veloute-potiron-carotte-vache-qui-rit
Velouté de potiron, carotte et vache qui rit


Champignons farcis au potiron et parmesan

Share and Enjoy !

0Shares
0 1