Archives de catégorie : Plats

Spécialité belge : nids d’oiseau

J’ai la chance de vivre près de la Belgique, et de m’y rendre régulièrement pour un petit week-end, une balade en ville, une journée à la plage, un avion à prendre, un concert… C’est un pays dont je ne me lasse pas, tant pour sa belle architecture flamande, que pour la sympathie de ses habitants ou encore sa gastronomie… Oui, vous avez bien lu, les mauvaises langues diront sans doute que je fais référence aux frites, mais la gastronomie belge est bien plus riche qu’on ne l’imagine au premier abord!
 
 
Parmi mes favoris de la cuisine belge, il y a le stoemp, que j’aime refaire chaque hiver. Lors d’un week-end à Namur, j’avais aussi eu l’occasion de goûter les nids d’oiseau, des espèces de scottish egg version belge. J’ai beaucoup aimé ces grosses boulettes et j’ai donc essayé de les refaire à la maison dès que j’en ai eu l’opportunité.
 
 
Les nids d’oiseau ne sont pas compliqués à réaliser, l’étape la plus délicate est juste d’enfermer les œufs durs dans les boulettes… Pour cela, prenez l’équivalent d’une boulette de viande et aplatissez-la en dans la paume de votre main. Ensuite placez l’œuf dur au milieu et refermez en rabattant la viande tout autour. Insistez bien pour que le haché soit bien fermé et sans fissures, sinon il pourrait se craqueler une fois dans le bain de friture.
 
Servez ces boulets avec des frites, un peu de salade et du ketchup maison.
 
 

 

Nids d'oiseau

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 boulettes

Nids d'oiseau

Ingrédients

  • 2 œufs durs
  • 150 g de viande hachée
  • 1 œuf
  • 1/2 gros oignon
  • 1 gousse d' ail
  • 1 c. à s. de persil haché
  • 3 c. à s. de chapelure + 1/2 tasse
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Commencez par faire cuire les œufs durs si ce n'est pas encore fait.
  2. Faites-les refroidir dans l'eau froide pour mieux savoir les écaler, puis séchez-les avec du papier absorbant.
  3. Hachez très finement les oignons et l'ail, mélangez-les à la viande hachée avec les épices et l’œuf, insistez bien sur le sel et le poivre.
  4. Ajoutez ensuite 3 c. à s. de chapelure pour obtenir une pâte homogène. Elle ne doit pas être trop sèche, il faut qu'elle colle encore aux doigts pour qu'elle puisse bien adhérer aux œufs durs.
  5. Enfermez les œufs durs dans les boulettes. Pour cela, aplatissez en ovale dans la paume de votre main une boule de viande, ensuite placez l’œuf dur au milieu et refermez en rabattant la viande. Faites attention à ne pas laisser de zones non couvertes. Malaxez bien dans les mains pour que la viande hachée soit bien fermée.
  6. Mettez la demi tasse de chapelure dans une assiette creuse. Roulez dans le blanc d’œuf battu puis dans de la chapelure, recommencez une seconde fois.
  7. Mettez au réfrigérateur minimum 2 heures.
  8. Faites chauffer l'huile de la friteuse à 170°C et déposez-y les boulets.
  9. Laissez bien dorer en retournant régulièrement, pendant +- 8 minutes, jusqu’à ce qu'ils soient bien bruns.
  10. Coupez en 2 au moment de servir.
 
Source d’inspiration :

http://www.domicuisine.be/article-29964456.html

Assiette corse

Aujourd’hui, je vous propose une petite assiette de charcuterie que j’ai composée après un séjour en Corse. Je l’ai réalisée avec les bons produits que j’avais ramenés de là-bas. Il ne s’agit pas d’une recette officielle corse, simplement de mon propre assemblage de spécialités que je voulais faire découvrir à ma famille et mes amis avec ce qui m’avait tant plu lors de mon séjour…
 
 
Vous y trouverez trois charcuteries typiquement corses, et des fromages que l’on trouve exclusivement là-bas également. Avis donc aux corses ou à ceux qui prévoient d’y aller en vacances, car les trésors de cette île ne se trouvent pas partout! Que voulez vous, le meilleur, ça se mérite! Accompagnez cette assiette de bon pain et/ou de pommes de terre au four pour en faire un repas complet.
 
 
La confiture de figues que j’ai utilisée vient également de Corse. On y trouve de délicieuse confitures, il faut dire que les fruits ont vu le soleil, et pas qu’un peu… Et enfin, j’utilise pour parfumer ma vinaigrette du mélange du maquis, un mélange d’herbes que vous pourrez éventuellement substituer par des herbes de Provence, mais ça ne sera pas exactement pareil… Pas le choix, si vous voulez tester, vous allez devoir programmer des vacances!
 
 
 
 

New recipe

Quantité ou nb de personnes: Pour 6 personnes

New recipe

Ingrédients

    Pour la salade
  • 125 g de mélange de roquette et de mâche
  • 2 tomates
    Pour la vinaigrette
  • 5 cl d'huile d'olive
  • 2 c. à c. de moutarde
  • 5 cl de vinaigre balsamique
  • 2 c. à c. de miel
  • 1 c. à c. d'herbes du maquis
  • Sel, poivre
    Pour la charcuterie
  • 50 g de salamu tranché
  • 60 g de coppa tranchée
  • 180 g de lonzu tranché
    Pour le fromage corse :
  • 150 g de Tommette de brebis
  • 150 g de Fior du macchia
  • 150 g de Fior du corsica
  • 150 g de Pecirinu
    Pour le service
  • 60 g de confiture de figues
  • 12 noisettes

Préparation

  1. Dans un bol, mélangez l'huile et la moutarde, ajoutez le vinaigre, le sel et le poivre. Ajoutez le miel et les herbes. Réservez.
  2. Concassez les noisettes. Disposez dans chaque assiette la charcuterie, le fromage, les noisettes, la confiture, la salade.

 

One pot pasta saucisse piment

Voilà longtemps que je n’avais pas réalisé de one pot pasta! Vous savez, ce plat où les pâtes cuisent avec leur eau ( jusque là rien d’anormal) mais aussi avec tous les autres ingrédients, et où on n’a plus qu’à mélanger et à servir? C’est un peu le risotto façon pâtes, et un peu moins long à cuire que ce dernier.
 
 
J’avais proposé par le passé une version aux tomates et basilic, une thaï épicée et une potimarron, parmesan et sauge. C’est aujourd’hui une version à la saucisse pimentée que je vous propose, un régal pour ceux qui aiment comme moi les saveurs un peu relevées. La saucisse peut être de m’importe quelle variété selon vos goûts, cela peut même être de la saucisse végétale pour ceux qui ne mangent pas de viande.
 
 

One pot pasta saucisse piment

One pot pasta saucisse piment

Ingrédients

  • 250 g de spaghetti
  • 1 boîte de 400 g de tomates pelées
  • 300 g de saucisses en rondelles
  • 1 oignon
  • 2 gousses d'ail
  • 75 cl d'eau
  • 1 c. à s. d'herbes de Provence
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 40 g de tomates séchées à l'huile coupées en dés
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 30 g de gruyère râpé
  • 30 g de parmesan râpé
  • 2 feuilles de basilic hachées

Préparation

  1. Émincez l'oignon et l'ail. Faites revenir dans une poêle à bords hauts l'oignon et l'ail dans l'huile d'olive. Lorsqu'ils commencent à dorer, ajoutez la saucisse coupée en rondelles.
  2. Quand les rondelles de saucisses seront dorées, ajoutez l'eau, es tomates pelées, les tomates séchées, les herbes et le piment.
  3. Couvrez et laissez cuire 8 minutes.
  4. Vérifiez la cuisson des pâtes, mélangez bien, ajoutez les fromages et le basilic et servez immédiatement.

 

Gratin de knepfles au brie

Connaissez-vous les knepfles? j’ai été intriguée par cette variété de pâtes en faisant mes courses et je n’ai pas résisté à l’envie d’en acheter et de composer une petite recette pour les tester.
 
 
Il s’agit de petites pâtes un peu ratatinées, qui rappellent un peu les spaetzle alsaciens. Comme je les trouvais plutôt rustiques, j’ai choisir de les utiliser pour réaliser un bon gros gratin bien nourrissant comme je les aime! Vous me connaissez, j’aime les gros plats bien gourmands et riches en fromage, c’est donc ce que je vous propose aujourd’hui. j’ai choisi de réaliser un gratin avec un fromage à la fois doux et super crémeux, le brie. j’ai jouté un peu de moutarde pour donner du pep’s et de l’estragon qui se marie très bien avec ce fromage je trouve!
 
 
Le résultat a été à la hauteur de mes attentes : un gratin réconfortant, gourmand et bien parfumé!
 

P.S. : Les gratins familiaux sont toujours très appréciés et faciles à faire, en voici un autre que j’adore ici, aux poireaux et au maroilles!

 
Gratin de knepfles au brie

Gratin de knepfles au brie

Ingrédients

  • 260 g de knepfles sèches (pâtes)
  • 50 cl de lait
  • 25 cl d'eau
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à c. d'estragon
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 1/2 bouillon cube de légumes effrité
  • 125 g de brie
  • 1 oignon émincé
  • 1 pincée de muscade
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 200°C.
  2. Versez dans un plat à gratin tous les ingrédients sauf le brie et mélangez.
  3. Enfournez et laissez cuire 30 minutes.Le couteau doit s'enfoncer dans les pâtes facilement)... 
  4. Ajoutez le brie sur le dessus sur le dessus du plat,Remettez 5 minutes dans le four en mode grill.
  5. Servez immédiatement.

Lasagnes aux épinards, ricotta et mozzarella

Êtes-vous comme moi fan de lasagnes? J’ai l’impression que ce plat est tellement réconfortant et gourmand que je pourrais en manger tous les jours de la semaine sans me lasser! Bien que les plus célèbres soient à la bolognaise, c’est un plat que l’on peut facilement décliner avec des dizaines de saveurs, comme toutes les variétés de pâtes finalement!
 
 
Mes lasagnes favorites sont celles qui contiennent des légumes verts et beaucoup de fromage. C’est le cas de celles que je vous propose aujourd’hui, qui sont aux épinards et à la ricotta. Il y a également de la mozzarella, qui rend l’ensemble très fondant et parfumé.
 
 
J’aime inclure un belle quantité d’herbes dans mes lasagnes en général. Ma combinaison favorite est un mélange de basilic et d’origan, comme dans la recette que je vous propose aujourd’hui, mais vous pouvez varier suivant ce que vous avez dans vos placards…  Si vous en avez, n’hésitez pas à remplacer les herbes sèches par des herbes fraîches, notamment le basilic, qui est bien plus parfumé que dans sa version déshydratée.
 
Un des avantages des lasagnes est qu’elles peuvent se faire à l’avance et se cuire tranquillement pendant que vous prenez l’apéro, c’est un plat qui invite à prendre son temps et à profiter en quelques sortes! 
 
 
 
Lasagnes aux épinards, ricotta et mozzarella

Lasagnes aux épinards, ricotta et mozzarella

Ingrédients

    Sauce tomate
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 oignon moyen coupé en dés 800 g de tomates concassées en boîte 3 gousses d'ail hachées 3 c. à c. de basilic séché 2 c. à c. d'origan séché 2 c. à c. de persil séché
  • Sel, poivre
    Garniture
  • 300 g d'épinards frais
  • 400 g de ricotta
  • 150 g de mozzarella râpée
  • 100 g de parmesan râpé
  • 1 œuf
    Montage
  • 12 feuilles de lasagnes

Préparation

  1. Faites chauffer l'huile d'olive à feu moyen dans une casserole, ajoutez les oignons en dés et faites revenir jusqu'à ce que les oignons soient translucides.
  2. Incorporez les tomates concassées, l'ail haché, le basilic séché, l'origan séché et le persil séché.
  3. Couvrez avec un couvercle et laissez mijoter pendant au moins 20 minutes sur feu doux-moyen.Pendant que la sauce tomate mijote, préparez vos lasagnes selon les instructions sur le dos de l'emballage si elles nécessitent une précuisson.
  4. Une fois qu'elles sont terminées, égouttez-les et laissez-les tiédir sans es superposer entre elles pour éviter qu'elles collent.
  5. Préchauffez le four à 180°C.
  6. Préparez votre garniture en mélangeant ensemble les épinards, la ricotta, la moitié de la mozzarella, 2/3 du parmesan, et l'œuf.
  7. Mettez de côté.
  8. Une fois que les lasagnes ont refroidi au toucher, étalez-en 4 au fond du plat et par dessus, étalez un tiers du mélange à la ricotta uniformément. Versez 1/3 du mélange de sauce tomate par dessus.
  9. Recommencez l'opération deux fois jusqu’à avoir épuisé les feuilles de lasagne, la ricotta et la sauce tomate.
  10. Terminez par la mozzarella le parmesan restants sur le dessus.
  11. Faites cuire au four pendant 25 minutes, ou jusqu'à cuisson complète.

Pâtes aux légumes de printemps et huile de truffe

Vive le printemps, et la verdure qui réapparaît et bourgeonne un peu partout! En cette saison, j’aime que mes assiettes soient comme mon jardin : vertes et bien fournies! Je pense vous avoir déjà dit que mon jardin ressemblait à une jungle, ce n’est pas peu dire, mais il va en s’améliorant! Et puis l’avantage de ce genre de jardin, c’est qu’il plaît aux insectes et petits oiseaux en tous genres, j’apprécie de les voir passer devant ma fenêtre bien que je vive en pleine ville!
 
 
Aujourd’hui, c’est donc un plat plein de verdure que je vous propose : des petits pois, des haricots plats, des épinards… On voit que l’hiver est derrière nous! J’ai accompagné tout cela de fromage  « creamcheese » bien crémeux, de parmesan, mais aussi d’une petite touche d’huile d’olive aromatisée à la truffe. 
 
 
J’adore l’huile à la truffe car elle permet d’obtenir un goût intense de truffe, sans devoir investir le même budget! Avec deux petites cuillers, le plat est une vraie explosion de saveurs… C’est un incontournable de mes placards!
 
 
 
 
Pâtes aux légumes de printemps et huile de truffe

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 personnes

Pâtes aux légumes de printemps et huile de truffe

Ingrédients

  • 200 g de coudes rayés
  • 120 g de petits pois
  • 100 g de haricots plats
  • 100  g d'épinards en branches surgelés
  • 1 gousse d'ail émincée
  • 1/2 oignon émincé très finement
  • 1 échalote émincée très finement
  • 80 g de Philadelphia
  • 2 c. à s. de parmesan
  • 2 c. à s. d'huile de truffe
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Émincez l'oignon, les échalotes et l'ail.
  2. Coupez les haricots plats en tronçons.
  3. Faites bouillir les pâtes dans une quantité généreuse d'eau salée selon les instructions du paquet.
  4. Pendant que les pâtes cuisent, mettez dans une casserole les épinards, les haricots plats et l'ail avec 10 cl d'eau. 
  5. Faites cuire 12 minutes ces légumes.Arrêtez les pâtes dès que le temps est écoulé et égouttez-les.
  6. Au bout des 12 minutes, ajoutez aux légumes le Philadelphia , l'oignon, l'échalote et les petits pois, remuez et prolongez d'1 minute.
  7. Ajoutez ce mélange aux pâtes.
  8. Servez dans 2 assiettes, ajoutez 1 cuiller à soupe d'huile et 1 cuiller à soupe de parmesan par assiette en décoration.

Fregola sarda con verdure

Connaissez-vous les fregola sarda? Moi je n’en avais jamais entendu parler avant que mon frère ne m’en ramène d’un voyage en Italie… Il sait que j’aime découvrir des spécialités et me creuser la tête pour les utiliser en cuisine! J’étais donc ravie de découvrir ces espèces de pâtes, qui rappellent un peu (juste un peu) les crozets que l’on trouve en France, du moins visuellement… Encore que ce sont plutôt des cylindres tandis que les crozets sont de petits rectangles. Bref, ce sont simplement de petites pâtes!
 
 
J’avais envie d’une recette légère, riche en légumes, et bien sûr aux accents italiens pour découvrir ce produit. Après plusieurs recherches, j’ai vu sur des  sites italiens des fregola con verdure, ou fregola aux légumes, qui cuisent dans un bouillon, un peu comme un risotto… Cela m’a semblé une très bonne idée!
 
J’ai « composé » cette version en fonction de ce que j’avais, en y incluant des légumes du soleil, et un de mes fromages italiens favoris, le pecorino. Si vous n’avez pas de pecorino, du parmesan pourra très bien s’y substituer.
 
 
Ce plat est un pur délice que nous avons adoré! D’ailleurs, il me reste un peu de fregola donc je suis contente de pouvoir en cuisiner à nouveau prochainement… Mais ensuite, j’espère pouvoir en trouver en France car je suis convertie! Dans le pire des cas, il me faudra patienter jusqu’à mai car nous avons un petit voyage en amoureux à Venise de prévu… Je pourrai toujours remplir ma valise de pâtes au retour!
 

 

P.S. : Si vous aimez la cuisine italienne, essayez aussi ce risotto aux pleurotes!

Fregola sarda con verdure

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Fregola sarda con verdure

Ingrédients

  • 250 g de fregola sarda
  • 160 g de courgettes
  • 160 g de carottes
  • 160 g de pommes de terre
  • 1 oignon rouge
  • 160 g de poivron rouge
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 50 g de pecorino râpé
  • 1 branche de basilic
  • 10 cl de vin blanc
  • 4 c. à .s d'huile
  • Sel poivre

Préparation

  1. Émincez et dorez l'oignon finement haché dans 2 cuillers à soupe d'huile 5 minutes à feu assez doux pour qu'il fonde sans brûler. Déglacez au vin blanc et continuez 3 minutes de plus.
  2. Après avoir lavé et nettoyé les légumes, coupez-les en cubes de la même taille. Faites-les sauter dans la casserole avec l'huile et l'oignon, 10 minutes à couvert, assaisonnez avec le sel et le poivre et réservez.
  3. Faites revenir les fregola pendant 3 minutes dans une poêle anti-adhésive avec 2 cuillers à soupe d'huile. Ajoutez une louche de bouillon chaud, en remuant constamment, et attendez qu'il soit absorbé avant d'ajouter une autre. Après 10 minutes, ajoutez les légumes sautés auparavant. Finissez la cuisson globale en laissant sur le feu 5 minutes .
  4. Coupez le feu, saupoudrez le pecorino râpé, couvrez et laissez reposer pendant 5 à 10 minutes.

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Avez vous déjà eu l’occasion de goûter le halloumi? Je vous en parlais très récemment ici… Voilà un moment que j’en entendais parler et que je voulais goûter ce fromage, et je me suis enfin  lancée récemment! La principale difficulté a été d’en trouver, et pour cela j’ai dû mener une enquête approfondie dans les commerces de ma ville! Mais maintenant que j’ai une adresse à Lille, je ne vais plus me gêner et en cuisiner à tous bouts de champs! 
 
Le halloumi est originaire de l’île méditerranéenne de Chypre. Le nom halloumi est protégé, et seuls les fromages fabriqués sur l’île de Chypre peuvent bénéficier de cette appellation. Mais il existe des fromages assez similaires au Proche-Orient, comme le hâlûm égyptien, ou le hellim turc. Si la tradition veut que le halloumi soit fabriqué à partir d’un mélange de lait de chèvre et de lait de brebis, il peut aussi intégrer du lait de vache. Le halloumi est conservé dans un emballage contenant un mélange de petit-lait, de saumure et de feuilles de menthe ciselées, qui aident à la conservation du fromage. 



D’aspect, ce fromage forme un bloc rectangulaire ferme et blanc. Il ressemble beaucoup à de la feta, mais la ressemblance s’arrête là. Le halloumi peut être dégusté nature, mais il est plus généralement employé en cuisine. Grâce à son point de fusion élevé, quand on chauffe ce fromage, sa texture se modifie, il devient moins ferme, sans qu’il ne fonde ou dégouline pour autant. Ça donne un fromage un peu élastique, mais croustillant à l’extérieur, la texture est vraiment très agréable! 
 
 
Très polyvalent, le halloumi est depuis longtemps un ingrédient incontournable pour les végétariens. On peut le servir dans des salades, en brochettes, grillé comme un steak en accompagnement d’un plat, ou encore le faire frire ou le cuire au barbecue. On peut bien sûr le mariner pour lui donner du pep’s, ou le paner!
 
Ici, j’ai fait griller le halloumi à la poêle et je l’ai parfumé d’une épice que j’utilise assez peu en cuisine et que j’ai eu le plaisir de redécouvrir grâce à l’Étal des épices, le fenugrec. Il existe en grains ou moulu, ici ce sont des grains que j’ai utilisés! Le Fenugrec a une saveur légèrement piquante. Moulu, il est utilisé dans les curry et les chutneys, tandis que les graines parfument notamment les plats de viandes orientaux. J’ai donc voulu me servir du fenugrec pour parfumer mon halloumi comme on le ferait avec une viande.
 
 
J’ai choisi de mettre à l’honneur ce halloumi au fenugrec dans un « bowl » qui regroupe plusieurs choses saines et super bonnes que j’aime manger. Il n’y a rien de complexe dans cette recette, elle regroupe juste certains de mes petits secrets de cuisine, comme la petite sauce au tahin que je fais à tous bouts de champ tellement je l’adore!
 
J’aime beaucoup la mode des bowls de ces dernières années. Enfin, en réalité, je trouve un peu bizarre d’inventer un mot comme « buddha bowl ou « power bowl », alors qu’en fait, ça ne consiste qu’à mettre des aliments dans un bol, ce que nombre d’entre nous faisaient déjà bien avant qu’on n’invente ce mot! Mais du coup, je dois bien admettre que j’aime ça, puisque que je l’ai toujours fait et je ne compte pas arrêter! 


J’ai toujours aimé le épinards, ici ils sont juste cuits pour les faire un peu tomber mais ils restent bien frais et c’est très bon comme ça! Ajoutez à cela un peu de courge butternut, un de mes légumes fétiches, et vous obtenez un plat au top!



Ce bol est un repas à la fois nutritif et vraiment délicieux. Il est parfait si vous voulez être en pleine forme! Je ne suis pas du genre à compter les calories, mais j’aime me nourrir d’aliments sains et goûteux! Mission accomplie!
 
 
P.S. : Si vous aimez le principe des bowls, celui-ci est top aussi! 
 
Buddha bowl aux épinards et halloumi

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 personnes

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Ingrédients

    Pour la courge
  • 100 g de courge butternut
  • 1/2 c. à c. de fenugrec
  • 1 c. à c. de sirop d'agave
  • Sel, poivre
    Pour l'halloumi
  • 125 g d'halloumi
  • 1 c. à s. huile olive
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à c. d'herbes de Provence
  • Sel, poivre
    Pour les épinards
  • 60 g de pousses d’épinards
  • 1 gousse d'ail émincée
  • 1 c. à s. d'huile  de coco
    Pour le millet
  • 100 g de millet
  • 2 c. à s. de raisins secs
  • 1 gousse d'ail émincée
  • Sel, poivre
    Pour la sauce tahin
  • 1 c. à s. de tahin
  • 2 c. à s. crème soja
  • 1 c. à c. de jus citron
  • Sel, poivre
    Pour le montage
  • 1 c. à s. graines de courge

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C. Coupez votre courge butternut en tranches fines. Déposez-les sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé. versez par dessus une cuiller de sirop d'agave, et le fenugrec en grains. Salez et poivrez.
  2. Enfournez pour 15 minutes environ en surveillant la cuisson. réservez.
  3. Pendant ce temps, faites cuire le millet 10 minutes dans de l'eau bouillante salée. A la fin des 10 minutes, ajoutez les raisins secs et laissez le millet 10 minutes à reposer dans son eau de cuisson avant de l'égoutter.  Ajoutez l'ail haché, salez et poivrez.
  4. Dans un bol, mélangez le tahin, la crème de soja, le jus de citron, salez et poivrez.
  5. Faites revenir les pousses d'épinards à la poêle avec l'huile de oco et l'ail émincé finement
  6. Coupez l'halloumi en 6 tranches d'1/2 cm d'épaisseur environ. Salez et poivrez-le. Faites les cuire à la poêle avec 1 cuiller à soupe d'huile d'olive, pour qu'il soit doré sur chaque face. Lorsqu'il est cuit, versez dessus un file de jus de citron et une cuiller à café d'herbes de Provence.
  7. Dans chaque bol, déposez d'abord le millet. Coupez la courge butternut en triangles et déposez la sur le millet. A côté, déposez les épinards, l'halloumi, la sauce tahin, et saupoudrez les graines de courge par dessus.
 

Couscous aux courgettes, petit pois et halloumi

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette végétarienne et assez printanière composée d’un ingrédient que j’adore, l’halloumi.
 
Connaissez-vous ce fromage? On ne le trouve pas partout, principalement chez les fromagers ou dans les épiceries spécialisées en produits du sud car il vient de Chypre.
 
 
Je vous en parlais ici, ce fromage est un des rares qui ne fonde pas à la chaleur, il devient élastique et croustillant sur les bords, ce qui permet de le préparer en cubes, en brochettes, grillé à la poêle…
 
 
Ce petit plat façon couscous est un délice et nous a régalés. J’aime beaucoup manger ce genre de repas! Un peu de céréales et de légumes sont largement suffisants pour un repas du soir en semaine, surtout accompagnés de ce fromage vraiment divin!
 

P.S. : Si vous cherchez une autre recette à base de courgettes, cette poêlée est très sympa aussi!

 
Couscous aux courgettes, petit pois et feta

Couscous aux courgettes, petit pois et feta

Ingrédients

  • 350 g de boulgour
  • 1 oignon
  • 2 courgettes
  • 1 aubergine
  • 150 g de petits pois
  • 150 g de pois chiches
  • 1 gousse d’ail
  • 1/4 de c. à c. de cumin
  • 2 c. à c. de ras el hanout
  • 1/4 de c. à c. de thym
  • 1/4 de c. à c. de romarin
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 5 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre
    Pour l'halloumi
  • 250 g d' halloumi
  • 2 c. à s. d'huile olive
  • 1 c. à c. d'herbes de Provence
  • 1 filet de jus de citron
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Pelez et émincez l’oignon. Lavez et coupez les courgettes en fines rondelles et l'aubergine en dés.
  2. Épluchez et écrasez la gousse d’ail.
  3. Faites dorer le tout dans une cocotte avec 2 cuillers à soupe d’huile d’olive. Ajoutez les épices et le thym. Laissez cuire 20 minutes environ, jusqu’à ce que les courgettes et l'aubergine soient tendres en ajoutant un peu d'eau à mi cuisson pour éviter que cela ne brûle si besoin.
  4. Diluez le cube de bouillon de légumes dans 75 cl d’eau bouillante. Faites cuire les petits pois et les pois chiches égouttés pendant 10 minutes dans le bouillon.
  5. Versez le boulgour dans une casserole avec 70 cl d’eau bouillante salée et faites cuire 8 minutes, puis laissez gonfler encore 4 a 5 minutes hors du feu.
  6. Mélangez l'halloumi avec les herbes, l'huile et le citron. Faites le revenir à la poêle 1 à 2 minutes à la poêle jusqu'à ce qu'il soit doré.
  7. Réunissez tous les légumes et le bouillon dans une soupière. Servez avec le boulgour et les dés d'halloumi.

Ragoût de chou et corned beef

Aujourd’hui, je partage avec vous une délicieuse recette que j’ai  testée il y a un bon moment déjà. Je vous la propose juste à temps pour la Saint Patrick au cas où vous auriez besoin d’une idée… Elle sera parfaite pour cette occasion, mais aussi pour tous les autres jours froids, car elle est copieuse et pleine de saveur. Que vous soyez d’origine irlandaise ou non, cette recette deviendra un must dans votre famille, j’en suis sûre !
 
 
Du corned-beef parfumé, de gros morceaux de pomme de terre et du chou émincé sont dans un bouillon savoureux sont les ingrédients de ce dîner qui ne manquera pas de faire plaisir à toute la famille. Si vous avez une boite de corned-beef qui traîne dans un placard, cette recette en tirera le meilleur parti. 
 
Le corned beef est le genre de produit que je n’ai pas forcément sous la main souvent, et je sais qu’il peut en rebuter plus d’un avec sa texture en bloc, mais bien cuisiné, il peut vraiment prendre son intérêt, comme dans cette recette. Après avoir mijoté longuement avec le chou, le bœuf est très tendre. Le chou ramollit au point qu’il se dissout presque dans le bouillon et les pommes de terre épaississent la soupe pour donner un ragoût bien copieux. L’ensemble est juste un régal!
 
 
Cette délicieuse recette se prépare en une heure environ et est pleine de saveur. Il n’est pas nécessaire de la surveiller constamment pendant la cuisson, donc c’est une recette adaptée pour les soirs de semaine où vous avez quinze choses à faire à la fois.
 
Vous pouvez utiliser n’importe quel type de bouillon. J’ai beaucoup aimé la saveur de celui de volaille, mais un cube aux légumes ou au bœuf conviendra parfaitement, le must étant bien sûr d’utiliser un reste de bouillon maison!
 

 

P.S. : Si vous cherchez une idée de dessert pour la saint Patrick, en voici une très sympa!

 
Ragoût de chou et corned beef

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Ragoût de chou et corned beef

Ingrédients

  • 300 g de pommes de terre grenaille
  • 1 bouillon cube de volaille
  • 1/2 oignon rouge
  • 3 petits chou raves
  • 1 boite de corned beef
  • 1 litre d'eau
  • 10 g de beurre
  • 1 c. à c. de moutarde à l'ancienne
  • 1/2 c. à c. de romarin
  • Poivre

Préparation

  1. Faites revenir les oignons une à deux minutes dans le beurre. Nettoyez et brossez les pommes de terre et coupez-les en morceaux.
  2. Mettez-les à chauffer avec les oignons, avec l'eau, le romarin et le bouillon une dizaine de minutes jusqu'à ébullition.
  3. Nettoyez, épluchez et coupez en dés les chou raves et le demi oignon rouge.
  4. Ajoutez le chou et prolongez de 20 minutes jusqu'à ce que le chou et les pommes de terre soient presque cuits.
  5. Ajoutez le corned beef et la moutarde et prolongez de dix minutes puis servez chaud avec un tour de moulin de poivre.