Archives par mot-clé : sirop

Chocolat chaud maison au caramel

Les jours gris et plus froids sont de retour… En soi ça ne me ravit pas, mais l’automne apporte toujours son lot de petits plaisirs et parmi eux, j’adore le chocolat chaud ! Je n’en bois pas au quotidien, je suis plutôt thé ou café. Le chocolat chaud est plus riche, sucré et nourrissant, et je le réserve à ces jours où j’ai envie de me faire vraiment plaisir.
 
 
 
Quand je me fais un chocolat chaud, j’aime tenter des variantes, il est très simple de changer de parfum par exemple en ajoutant un sirop gourmand ou en utilisant un chocolat aromatisé comme base de départ. On peut aussi changer le lait, ajouter de la chantilly… Il y a 1000 façons de se régaler !
 
 
Aujourd’hui, c’est une version au caramel que j’ai tenté, on peut très facilement en réaliser avec du sirop de caramel mais je n’en avais pas à ce moment-là, donc c’est une version avec des bonbons fondus que j’ai réalisé, et cela fonctionne très bien également ! Il faut juste utiliser du cacao non sucré comme base, cela permet de doser le sucre entre les bonbons au caramel et du sucre blond et du sucre glace ajoutés ensuite. Vous obtenez une poudre de chocolat comme celles que l’on peut acheter pour le petit-déjeuner des enfants, que vous n’avez plus qu’à mélanger dans du lait chaud pour vous régaler!
 
 
Les bonbons au caramel que j’ai utilisés était des bonbons durs, mon mixeur est assez costaud et ça n’a pas posé de souci. J’ai obtenu une poudre assez fine. Si vous avez des bonbons mous, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas, mais je pense qu’ils vont se coller dans les lames du mixeur, cela sera plus simple de les émincer finement au couteau ! Ils seront sans doute un peu longs à fondre dans le lait chaud.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Que faire avec de la rhubarbe?

La rhubarbe est un des légumes les plus faciles à faire pousser dans le nord. Je dispose d’un très beau pied dans mon jardin et j’ai appris à l’apprécier avec le temps alors que je la trouvais trop acide quand j’étais plus jeune. Découvrez toutes mes idées pour écouler votre stock de rhubarbe avant que la saison ne se termine !

De la confiture

C’est la base, la spécialité la plus connue des personnes qui veulent écouler leur rhubarbe, elle présente l’avantage d’utiliser une grosse quantité de rhubarbe d’un coup et d’être bien sucrée, donc de casser l’acidité de la rhubarbe pour ceux que cela dérange. Bien que la confiture de rhubarbe seule soit très bonne, j’aime souvent la mélanger avec un fruit rouge, comme par exemple dans une confiture rhubarbe fraises, ou rhubarbe framboises.

Des compotes

Moins sucrée que la confiture, la compote permet elle aussi d’écouler très rapidement ses stocks de rhubarbe. On peut cuire une compote de rhubarbe seule, les amateurs de sensations acidulées adoreront, moi je préfère la couper avec de la pomme comme ici, et même ajouter une touche d’épices comme ici.

Des tartes et gâteaux

Il y a des dizaines de gâteaux à faire avec de la rhubarbe et j’en ai déjà testé un paquet sur ce blog. Essayez par exemple le gâteau renversé à la rhubarbe et à la confiture

 

Des boissons

La rhubarbe se décline très bien dans les boissons sucrées, comme les sirops ou les liqueurs, et le résultat est étonnant et délicieux! On peut aussi extraire son jus à l’extracteur de jus, mélangé à d’autres fruits cela donne une petite touche acidulée très sympa comme dans ce jus rhubarbe framboises!

Des plats salés

Vous ne le savez peut-être pas, mais la rhubarbe peut tout à fat s’utiliser dans les plats salés, c’est même un légume à la base. Utilisez-la comme on préparerait du céleri branche, et incluez-la dans vos ragoûts de légumes, currys, couscous…

Et vous, vous avez de la rhubarbe chez vous ? Si oui, quelle est votre technique pour en écouler un maximum ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mojito d’automne

L’automne est là, pour autant, je n’avais pas envie d’abandonner tout de suite les cocktails d’été. Parmi mes favoris, il y a le célèbre mojito, que j’aime pour sa fraîcheur et son côté désaltérant. J’ai eu envie de le retravailler façon cocktail d’automne, en y ajoutant de la pomme, de la poire…
 
 
 
 
J’ai utilisé du cidre et du Calvados pour renforcer le goût des fruits. Au final, mon cocktail n’a plus grand chose d’un mojito j’avoue !
 
 
Les fruits dans le verre ne sont pas typiques des mojitos, on est plutôt en fait sur une sorte de sangria d’automne, mais avec la menthe, mon idée d’origine se reconnaît plutôt bien au goût, les saveurs s’y retrouvent quand même!
 
Si vous voulez faire quelque chose de très joli, vous pouvez couper vos morceaux de pommes et de poires en forme d’étoile, c’est super mignon !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Voyage gourmand : Que ramener de Malte ?

Vous le savez sans doute, je suis passionnée de voyages, et par-dessus tout de voyages gourmands. Maintenant que le satané virus qui nous gâche la vie depuis 1 an et demi nous lâche un peu les baskets, je reprends donc mes petites visites à droite à gauche et il y a quelques semaines, c’est à Malte que j’ai posé mes valises. Aujourd’hui, je vous parle des petits souvenirs gourmands que vous pouvez ramener de là-bas si comme moi, vous aimez allier l’utile à l’agréable.  
 

Un livre de cuisine

 
C’est un classique, mais j’aime ramener un livre de cuisine de chaque destination que j’ai visitée, afin de pouvoir refaire les plats que j’ai adorés au restaurant ! On en trouve assez facilement en anglais, voire en français, dans les librairies.
 

Des produits du Sud

 
A Malte, tout comme à Chypre, ou en Grèce, vous trouverez de nombreux produits du Sud, tels que des olives, de l’huile d’olive, des épices… Ce genre de petites douceurs est toujours sympa, faites juste attention aux attrape-touristes qui vont vous vendre des produits qui ne sont pas particulièrement locaux à prix d’or.
 
Photo WordRidden @Flickr

Du sel

 
J’ai vu pas mal de sel artisanaux réalisés avec du sel local et aromatisés avec des épices, du vin local.. .
 

De l’alcool

 
Les Maltais ont pour spécialité plusieurs liqueurs, comme celle de figue de barbarie, ou de caroube notamment. Elles sont très originales, faciles à trouver et existent même en petit format qui passe en bagage cabine si vous n’avez pas pris de valise en soute.
 
 

Du nougat ou du halva

 
Je ne suis pas fan de ce genre de gourmandises qui collent aux dents, surtout que ça inclut souvent des cacahuètes que je déteste, mais je sais que cela peut plaire à beaucoup d’entre vous, alors je vous l’indique, on en trouve du très bon là-bas ! Le halva est un peu dans le même esprit, une préparation sucrée aux pistaches, amandes, sésame, très fréquente dans la cuisine du Moyen Orient.
 
Photo Divya Kudua @Flickr
 

Des bières et du vin

 
Malte dispose de quelques très bonnes bières artisanales, et notamment la brasserie Lord Chambray qui propose des variétés pour tous les goûts. Evitez par contre la Cisk, sorte de 1664 locale sans saveur. Il existe aussi des vins blancs, rosés et rouges locaux, certains réalisés avec des cépages vraiment typiques et introuvables en France.
 

Des confitures et miels

 
J’en parlais plus haut, la figue de barbarie est très présente sur l’île. En plus de la liqueur, vous pourrez la trouver en confiture, en chutney… Le miel est également ultra typique de Malte. Enfin, vous trouverez du sirop de caroube, une sorte de mélasse utilisable en pâtisserie .
 
Photo Renee Grayson @Flickr
 
 
Et vous, connaissez-vous cette destination? Qu’en avez-vous pensé et qu’avez vous ramené de votre voyage?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pâte à tartiner aux noisettes rapide et équilibrée

Je ne suis pas ce que l’on peut appeler une folle de pâte à tartiner. Déjà, parce que je ne suis pas une folle de petit-déjeuner de manière générale, et quand bien même je petit-déjeunerais (ce qui est rare!), je préfère largement le salé au réveil.
 
Je ne goûte pas non plus, et j’essaie de limiter ma production de crêpes à une fois par an pour la Chandeleur, simplement parce que je dois maintenir ma ligne et que la génétique n’est pas de mon côté à ce niveau-là. Eh oui, je ne vais pas vous faire croire que je mange constamment des plats extrêmement riches tout en gardant la ligne comme le font certain(e)s influenceuses sur Instagram ou les autres réseaux! Je dois équilibrer mon alimentation, et me passer de certaines choses sinon je grossis, comme tout le monde ou presque !
 
Bref, tout cela fait que j’achète très rarement de la pâte à tartiner, et j’en réalise aussi très peu. Si j’en ai dans mes placards, je sais que je ne résisterai pas à l’envie de la manger, sur du du pain, des gaufres, ou pire à la petite cuillère, oui oui, j’en suis capable et je n’ai pas peur de la crise de foie !
 
 
 
Mais bon, on va dire qu’une fois par an, pour la Chandeleur, j’essaie de réaliser moi-même quelques garnitures, et dans ce cadre, je m’autorise à faire de la pâte à tartiner maison. J’en ai déjà réalisé une ou deux que vous trouverez par ici, j’essaie à chaque fois d’en tester de nouvelles, mais il est difficile pour moi de dire réellement laquelle est la meilleure, puisqu’il se passe un an entre chaque fois que j’en consomme !
 
Celle d’aujourd’hui, je l’avais pensée avec une volonté de faire quelque chose de plutôt sympa et sain. Je l’ai réalisée en petite quantité, et elle ne contient que très peu d’ingrédients, qui sont tous très naturels et plutôt bons pour notre santé, du moins autant que peuvent l’être des sucreries !
 
 
Si je vous la partage, c’est qu’elle est très bonne, et aussi très simple, c’est ce qui me plaît dans cette recette. Mais tout comme les autres que j’ai réalisées jusqu’à maintenant, il est évidemment impossible d’imiter à 100 % la fameuse pâte à tartiner du commerce. Ici, les ingrédients n’essaient même pas de s’en rapprocher, on est sur quelque chose de beaucoup plus heathy, et cela se sent au niveau du goût!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Salade de haricots blancs aux trois olives

Aujourd’hui, je vous propose une recette de salade de haricots blancs aux trois olives. C’est une recette qui m’a interpellée sur le joli blog Marmotte cuisine, que je consulte plus que régulièrement.
 
 
D’abord, ce qui m’a surprise, c’est que la base soit les haricots blancs, c’est assez rare de voir ça je trouve ! Et ça tombe bien car je suis en plein rééquilibrage alimentaire et j’essaie de faire la part belle aux légumineuses dans mon alimentation. Ensuite il y avait les trois sortes d’olive… Je suis une amatrice d’olives, donc je suis toujours contente d’en voir dans les salades, mais mélanger les trois variétés d’un coup pour en faire vraiment la star de la recette, je n’avais jamais vu ça!
 
 
 
J’ai eu peur que cela soit un peu fort mais au final, c’est vraiment délicieux! J’ai pris  des haricots blancs en conserve et cela fonctionne parfaitement, ils étaient bien fondants et sont restés intacts après avoir mélangé la salade. Le résultat est vraiment très réussi. J’ai réalisé cette salade pour un pique-nique dans un parc lors d’un des premiers beaux jours de la saison cette année. Le confinement était encore de mise avec la restriction des 10 km, donc j’ai pris un parc près de chez moi à Lille et j’ai rejoint une amie pour y manger en faisant attention de respecter les distances, de choisir un endroit où il n’y avait pas trop de monde… D’autres zones était bondées (à se demander si certains sont au courant de la crise sanitaire!)  mais on a quand même préféré se mettre à l’écart plutôt que de se mêler à la foule. 
 
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

5 idées de vinaigrettes gourmandes

L’été, j’adore manger des salades à toutes les occasions, et le moindre petit reste dans mes placards peut devenir prétexte à en inventer une. Selon moi, il n’existe pas de légume ou de céréale qui ne puisse pas se transformer en salade! Ce que j’aime aussi avec les salades, c’est qu’elles vont très vite à cuisiner, puisque généralement il n’y a pas de cuisson. On peut d’ailleurs utiliser un reste de céréales déjà cuites.
 
 
 
La seule ombre au tableau pour moi, c’est les vinaigrettes. Je n’aime pas les acheter toutes faites au supermarché, car au final cela n’apporte pas grand-chose, et c’est très simple à réaliser… Oui mais au moment venu, j’ai toujours la flemme de les faire! La solution ? Avoir un ensemble de vinaigrettes d’avance dans le frigo… Toutes faites oui, mais faites maison quand même ! Découvrez ci-dessous mes idées de vinaigrettes classiques et gourmandes à toujours avoir sous la main pour pouvoir se régaler et improviser une salade en deux minutes !
 

Classique vin rouge et échalote, moutarde

Cette vinaigrette ressemble à celle que faisait ma maman quand j’étais enfant.  Je l’utilise très fréquemment et notamment dans les salades vertes et les salades de pommes de terre.

3 c. à s. d’huile d’olive
3 c. à s. d’huile de colza
4 c. à s. vinaigre vin rouge
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de sirop d’érable
1 c. à c.  d’herbes de Provence
1/2 échalote
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Emincez finement l’échalote.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 

Vinaigre balsamique, olives noires et pesto

 
Cette vinaigrette aux accents du sud est parfaite avec les salades de tomates, la mozzarella ou encore la roquette.
 
3 cl d’huile olive
4 cl de vinaigre balsamique
1 c. à s. de pesto
3 olives noires hachées 
1 pincée de piment en poudre
1 pincée d’ail semoule
Sel, poivre
 
Emincez finement les olives.
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Noix, miel et vinaigre de Chardonnay

 

Cette vinaigrette au goût fin et gourmand accompagne très bien les salades d’endives, de pissenlit ou de fromages bleus come le roquefort ou le gorgonzola. Le vinaigre de chardonnay peut être remplacé par un autre vinaigre de vin blanc.

 
4 cl d’huile de noix
2 cl d’huile de colza
4 c. à s. de vinaigre de chardonnay
2 c. à c. de moutarde
1 c. à c. de miel
1 c. à c. d’herbes de Provence
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Vinaigre aux épices et orange

 

Le melfor est une spécialité à base de vinaigre et d’épices que l’on trouve notamment dans le Grand Est. Cette vinaigrette un peu épicée est parfaite avec les salades de pomme de terre, de cervelas ou les salades hivernales en général.

 
6 cl d’huile de tournesol
4 cl de vinaigre aux épices type Melfor
2 c. à c. de moutarde douce
1 c. à c. de marmelade d’orange
1 c. à c. d’herbes de Provence
1 pincée de piment en poudre
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Colza  et vinaigre de bière

 

Cette vinaigrette aux ingrédients ch’ti est assez polyvalente et son goût est moins étrange qu’il n’y paraît! Elle se marie avec tous types de salade et notamment celle d’endives ou de mâche et noix.

 
4 cl d’huile d’olive
2 cl d’huile de colza
2 cl de jus de citron
2 cl de vinaigre de vin rouge
2 c. à c. de graines de tournesol
1 c. à c. de levure de bière
1 c. à c. de cassonade
1 c. à c. de moutarde à l’ancienne
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 

Truffe blanche et vinaigre de Xeres

 

Cette vinaigrette de luxe fera un malheur sur la burrata, la mozzarella ou une salade de mâche et figues.

 
3 cl d’huile d’olive
3 cl d’huile de truffe
4 cl de vinaigre de Xérès
1 c. à c. de basilic séché
Sel, poivre
 
Mettez tous les ingrédients dans un bocal et secouez pour mélanger.
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Que faire avec de la poudre de moringa?

Photo Marco Verch @Flickr

Si vous êtes comme moi et aimez acheter tous les nouveaux produits de superfood qui passent, vous avez peut-être de la poudre de Moringa dans vos placards. Il s’agit d’une poudre verte qui ressemble beaucoup au thé matcha  visuellement. Il s’agit d’une poudre qui a de nombreux bienfaits et qui couvre un spectre nutritionnel large et équilibré. Elle contient à la fois des minéraux comme le calcium, le potassium, le fer, le magnésium… Mais aussi des vitamine A, C, E, des protéines ainsi que des antioxydants. Un cocktail miracle non? Mais au final, dans le quotidien, il n’est pas si simple de l’intégrer à ses repas, et manger la poudre telle quelle, ce n’est pas très sympa ! Voici donc mes idées pour utiliser le Moringa de façon plus agréable et le cuisiner…


Photo Forest and Kim Starr @Flickr 

Sous forme de thé

Vous pouvez simplement mélanger la poudre de Moringa à de l’eau chaude, un peu de citron et un peu de miel pour vous faire une sorte de tisane plutôt agréable et aux saveurs herbales. La version la plus sympa est le Moringa latte, qui inclut du lait et a une couleur vraiment superbe, je vous en parlerai prochainement.

 


Photo Courtney Boyd Myers @Flickr

Dans vos smoothies

Vous pouvez réaliser des smoothies healthy et parfumés en y ajoutant une cuillère à café de poudre de Moringa. Pour une version qui donne plein d’énergie mixez du lait d’amandes, une cuillère à soupe de poudre de Moringa et une banane congelée par exemple.


Photo media.digest @Flickr

Dans vos soupes

Pour éviter d’abîmer la poudre de Moringa et de diminuer ses effets, saupoudrez le Moringa sur vos soupes après qu’elle ait fini de cuire.

Sur un dip ou un guacamole

Vous pouvez colorer vos dips d’une jolie couleur verte et leur donner un petit goût original en y ajoutant de la poudre de Moringa

Photo WILLPOWER STUDIOS @Flickr

Dans vos assaisonnements à salade

Saupoudrez un petit peu de poudre de Moringa dans votre vinaigrette afin de lui donner une jolie couleur. Comme la vinaigrette ne cuit pas, cela n’altère pas du tout les bienfaits de la poudre.

Dans les mélanges de céréales pour le petit-déjeuner

Twistez vos flocons d’avoine pour le petit-déjeuner et faites-en un délicieux porridge. Vous pouvez par exemple réaliser un porridge aux flocons d’avoine, au lait d’amande, au sirop d’agave, y ajouter une à deux cuillères à soupe de poudre de Moringa, et décorer avec quelques fruits secs et amandes effilées. Un régal !

Dans un pain

Vous pouvez ajouter un peu de poudre de Moringa dans vos pains, vos pâtes à tortilla, à naan, à chapati… Tous les pains plats ou cuits à la poêle ont une cuisson assez courte qui est encore mieux pour préserver les bienfaits du Moringa.

Dans vos yaourts

Le Moringa permet de parfumer vos yaourts ou de réaliser des desserts originaux à base de yaourt, mascarpone, fromage blanc… Saupoudrez de céréales, de fruits frais…

Dans les dahls et ragoûts

La saveur du Moringa se mêle très bien aux dahls, des plat de lentilles indiens très épicés, mais aussi de manière générale, aux ragoûts et aux plats mijotés. Elle se fondra dans la masse et apportera une petite saveur originale et indescriptible.

Voilà les idées que j’ai tentées ou que je compte tenter pour écouler ma poudre de Moringa. Globalement, il n’est pas recommandé d’en prendre plus de une demi cuillère à café pour démarrer par jour, et monter ensuite jusqu’à une cuillère à café maximum. En mettant la poudre de Moringa dans vos plats, vous vous assurez de ne pas en manger trop, et c’est bien plus agréable au niveau du goût!

Et vous, connaissez-vous cette poudre? Si vous en avez acheté, qu’en avez-vous fait?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Salade de falafels et chou rouge à la feta

Aujourd’hui, je vous propose une recette très sympa, nourrissante, printanière et parfumée. Il s’agit d’une des premières salades que j’ai réalisée cette année, et je l’ai imaginée car j’avais acheté du chou rouge qu’il fallait que j’utilise absolument. Quand je vois du chou rouge en magasin, cela fait partie des aliments que je n’achète pas souvent mais qui m’intrigue et me donne envie de le découvrir en faisant plein de recettes. Plein de recettes… C’est bien le souci!
 
 
 
Un chou, ça n’est pas si gros que ça quand on le voit, mais une fois émincé, il triple littéralement de volume! Au final quand on achète un chou et qu’on ne vit qu’à un ou deux à la maison, on n’en voit pas la fin. Avec ce chou, j’ai réalisé une soupe, mais aussi des palets de légumes, cette salade, du chou au four et au miso que je vous présenterai plus tard, du chou compoté… Vraiment, je n’en finissais pas !
 
 
Mais la recette que je vous propose aujourd’hui est la grande favorite de toutes celles que j’ai réalisées avec ce chou qui a occupé mes 15 derniers jours. Ici, il est simplement émincé et consommé cru. Je l’ai accompagné d’une petite vinaigrette légèrement sucrée-salée qui s’est accordée à la perfection avec ces saveurs.
 
 
J’ai accompagné cette salade de falafels pour la rendre plus consistante. J’adore les falafels et j’en fais régulièrement. Parfois, je les cuisine intégralement en suivant une recette, comme celle-ci. Parfois, j’utilise une préparation toute faite à base de farine de pois chiches et de gruau de pois chiches, il suffit de laisser gonfler dans de l’eau et hop, on obtient des falafels. Ils sont sans doute un peu moins équilibrés, mais ils font franchement tout à fait illusion, c’en est presque vexant et à se demander pourquoi on perd son temps à cuisiner! Quoi qu’il en soit, vous pouvez utiliser les falafels de votre choix, on en trouve aussi des tout faits au rayon frais, ils sont généralement vendus avec les produits végétariens. Vous pouvez aussi les remplacer par d’autres types de croquettes à grignoter comme des accras, des boulettes de légumes ou ce type de choses.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Limoncello maison

Vous savez maintenant que j’adore les cocktails de manière générale. Mon but n’est pas de boire en quantité excessive, au contraire, mais plutôt de découvrir de nouvelles saveurs, comme on le fait avec la cuisine. Lorsque j’ai découvert le limoncello, j’ai évidemment été séduite par ses arômes de citron, moi qui adore les agrumes, j’étais ravie!

 

Je ne peux pas partir en Italie sans en ramener une bouteille !

Aussi, quand j’ai découvert que l’on pouvait le réaliser maison, il ne m’a pas fallu longtemps pour me lancer. La saison des citrons battait son plein, j’en ai donc fait un stock et j’ai réalisé cette recette.

Résultats des courses, on obtient un limoncello maison frais, parfumé, délicieux, et petit bonus, il est bio si vous pensez à utiliser des citrons bio. C’est vraiment le top, et ça ne coûte pas cher du tout à réaliser !

J’en ai réalisé une jolie quantité et j’en ai offert des petites bouteilles pour le faire découvrir à toute ma famille à Pâques dernier… Cela peut vous donner des idées de cadeaux pour des paniers garnis, ou pour des petits cadeaux !

Vous pouvez jouer avec les ratios eau / sucre. si vous voulez plus sucré mais c’est déjà très bien comme ça. Le limoncello se garde un mois au réfrigérateur, ou au congélateur jusqu’à un an voire plus. 

Si vous aimez le limoncello bien frais, mettez-le au congélateur quelques heures avant de le boire, c’est souvent comme ça qu’il est servi. 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3