Archives par mot-clé : sirop

Mes inspirations de février

Source Dawn Ellner @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui m’a inspirée dernièrement!

La cuisine d’Amérique du Sud

 
Quand j’ai lancé ce blog, j’avais commencé à faire une liste de tous les pays du monde afin de tester une recette de chaque. Il me reste encore beaucoup de chemin à parcourir, et ce mois-ci je vais creuser quelques pays d’Amérique du Sud que je n’ai pas encore tentés. Colombie, Venezuela ou Bolivie, je ne sais pas encore lesquels je vais faire, mais vous le découvrirez bientôt ! 
 

Le vide-frigo

 
J’ai une tonne de produits plus farfelus les uns que les autres qui s’accumulent dans mes placards, et je dois faire de la place en ce début d’année. Je m’amuse donc à créer des recettes vide-frigo avec des ingrédients imposés par moi-même pour me permettre d’écouler un peu mes stocks. Cela stimule la créativité au passage, c’est très sympa!
 
 


Photo Mliu92 @ Flickr 

La cuisine à la bière

J’ai toujours aimé la cuisine à la bière, tout autant que j’aime en boire d’ailleurs… Ces derniers temps, j’ai vraiment l’impression que je pourrais en mettre partout! Dans mes soupes, mes pâtisseries, mes biscuits apéro… Je mets un petit peu de bière partout, et à chaque fois, c’est une réussite. Ca tombe bien, la Saint-Patrick approche, et j’aurai donc quelques petites idées à vous proposer!
 
 

Les agrumes

J’adore les agrumes depuis quelques années, alors qu’avant, je les trouvais trop acides et j’étais incapable d’en manger. Cette année, j’ai envie de les explorer sous toutes leurs coutures. Entre le tiramisu au cédrat, les jus multivitaminés, les cocktails au pamplemousse et les tartes au citron, je m’éclate à les décliner sous toutes leurs formes!
 

Source Michael Korcuska @Flickr

Coté beauté

Je continue mes expérimentations et cette fois, je prépare une huile pour le bain à utiliser après l’effort qui va aider à détendre les muscles. J’ai aussi réalisé une crème à la caféine anti-rides, et je vais me focaliser sur quelques produits anticellulite. Hé oui, l’hiver est passé par là!
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Coktail coffee and chocolate lovers

La Saint Valentin approche, et cette année cette fête sera forcément un peu particulière. Et dire qu’il y a un an nous étions encore loin d’imaginer ce qui nous attendait… 
 
 
 
Je suppose que vous serez nombreux à faire un petit dîner romantique à la maison, c’est le compromis le plus évident en cette période compliquée ! 
 
Je n’ai pas encore choisi mon menu, mais si vous êtes en recherche d’idées, je vous recommande des feuilletés aux champignons et magret, suivi d’un livarot rôti aux pommes et noisettes et enfin, de finir le repas par des fondants chocolat framboise
 
 
Pour commencer un repas un peu exceptionnel, j’adore servir un cocktail, c’est un incontournable pour moi. Celui-ci est très gourmand, avec des notes de café et de chocolat. J’associe toujours la Saint Valentin au chocolat, je ne sais pas pourquoi… Peut-être à cause de cette tradition que l’on voyait dans les dessins animés de mon enfance de s’offrir du chocolat à la Saint Valentin ? Je ne connais personne qui fasse ça, mais l’association d’idées m’est restée ! 
 
 
En tout cas, ce cocktail est délicieux et devrait vous plaire, que vous soyez seul ou à deux ce soir-là ! 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Crème d’érable

J’adore le sirop d’érable et je dois dire que lorsque j’ai visité le Québec, j’ai été subjuguée par toutes les spécialités réalisées avec celui-ci. 
 
 
 
On trouve bien sûr du sirop d’érable dans des formats plus ou moins larges, certains s’approchant quasiment du tonneau, ce qui nous donne une idée de la consommation moyenne de nos amis québécois ! Mais on trouve aussi des boissons, des bonbons, de la moutarde, de la vinaigrette, du sucre, de la bière… 
 
 
Parmi toutes ces spécialités, j’en ai remarqué une qui me semblait particulièrement appétissante, la crèmed’érable, une sorte de pâte à tartiner. Mais étant limitée par l’avion, j’ai abandonné l’idée d’en ramener. 
 
J’ai ramené par contre un très joli livre de recettes, nommé La cabane à sucre. Une fois en France, j’ai découvert en le feuilletant qu’il contenait la recette de la fameuse crème d’érable ! J’avais enfin la possibilité de tester cette spécialité ! 
 
 
Je me suis empressée de réaliser cette recette, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. C’est un pur délice, a savourer sur du pain ou encore mieux, sur des crêpes. 
 
Si vous chez une idée pour la Chandeleur, c’est le moment de préparer cette crème!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Beurre de cacahuètes

J’ai l’impression que le beurre de cacahuètes est un produit qui divise. Je veux dire par là que soit on l’aime, soit on le déteste, non? Aux Etats-Unis, il est très fréquemment consommé, ne serait-ce que dans la fameuse tartine “Peanut butter and Jelly“, autrement dit une tartine de beurre de cacahuètes et de confiture. Il y a aussi les célèbres Reese Peanut butter cup, des petits chocolats fourrés au beurre de cacahuètes, un poil écœurants mais délicieux! 
En France, sa consommation est beaucoup plus rare. Beaucoup de gens trouvent le beurre de cacahuètes trop gras, trop sucré… C’est pourtant assez proche en ce sens d’une certaine pâte à tartiner que l’on consomme souvent chez nous!
 
 
 
 
Personnellement, sans en être fan je n’ai rien contre, ce qui est étrange car je déteste les cacahuètes salées entières, notamment servies à l’apéro. Il ne faut pas toujours chercher à comprendre, les goûts et les couleurs, ça ne s’explique pas!
 
 
Si vous aimez le beurre de cacahuètes, à consommer tel quel ou pour une recette, fait maison il est bien meilleur, moins sucré et vous permettra d’obtenir exactement la quantité qu’il vous faut.
 
 
Dans l’absolu, il suffit de mixer des cacahuètes pour obtenir de la pâte de cacahuètes. Ici, on ajoute un tout petit peu d’huile pour faciliter le début du mixage, et de la vanille et du miel pour l’aromatiser légèrement. Un autre type de sucre conviendra très bien, le sucre liquide étant plus facile à mélanger, tout simplement. Vous pouvez par exemple essayer le sirop d’agave ou le sirop de riz si vous n’aimez pas le miel.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mes inspirations de janvier

Source Adrian Scottow @Flickr

Dans cette nouvelle rubrique, je vais vous parler de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Et que vous découvrirez donc ici dans les mois à venir, ou pas! Parce que parfois les envies, ça passe, ou on ne trouve pas le temps de les faire… Dans tous les cas, j’espère que cela pourra vous inspirer!

Les ramen

J’adore ces pâtes que l’on peut déguster dans certains bons restaurants japonais. J’ai très envie d’investir dans de magnifiques bols made in Japan et de décliner les ramen à toutes les sauces!


Source Jonathan Lin @Flickr 

Les churros

Cette année, j’ai eu la chance de pouvoir aller 2 fois à la foire aux manèges de Lille malgré le coronavirus, et j’ai passé des super moments. Au programme, manèges bien sûr, mais aussi frites, churros et autres gourmandises! Ca m’a fait réaliser que je n’ai jamais réalisé de churros ou de chichis maison! Il est temps d’y remédier!

Source juantiagues @Flickr

Les cocktails

Depuis plusieurs mois, j’ai constitué un bar à cocktails. C’est à dire que j’investis petit à petit dans tous les basiques des cocktails et je m’emploie à en tester chaque semaine des nouveaux. J’essaie de ne pas acheter plus d’un seul nouvel ingrédient à la fois, en travaillant avec des recette simples, et cela ne coute pas trop cher. Je rêve de jolis verres à cocktails à pieds et à bords dorés pour mettre en valeur mes délicieuses boissons!


Source Michael Korcuska @Flickr

Les boissons maison

Dans la même lignée, en ce moment j’adore faire mes boissons maison. J’ai par exemple réalisé un sirop de thé chaï délicieux, et je prévois de réaliser ma propre ginger beer pour les moscow mule. J’ai aussi fait une liqueur de mélisse ultra facile et délicieuse, je vous en parlerai au printemps!


Source Ted Eytan @Flickr

Coté beauté

Côté beauté, je réfléchis à la fabrication d’un gel douche façon hammam, et d’une gelée hydratante au thé vert et à la rose. Si les essais sont concluants, je vous partagerai les recettes pour les réaliser maison prochainement!

Voilà les types de recettes et de projets qui me motivent en ce moment, et vous quels sont vos favoris du moment?

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Chestnut martini

Aujourd’hui, je vous propose une recette à la châtaigne. Ca tombe bien car c’est de saison ! Ces derniers temps, j’ai réalisé énormément de cocktails à la châtaigne, car mon filleul a eu la gentillesse de m’en ramener une bouteille de vacances. Voilà de quoi m’amuser et créer à volonté!
 
 
 
J’ai trouvé ce cocktail sur internet après quelques recherches.
 
Pour cette recette, il est nécessaire d’avoir de l’angostura dans votre bar. Cela faisait longtemps que je voulais enfin investir (le mot est juste) et j’en ai trouvé au comptoir irlandais, à 15€ la bouteille. Je trouve cela très cher (mais c’est plus ou moins le même prix partout où j’ai regardé) surtout que la bouteille ne contient que 20 cl, et à ce prix, l’étiquette n’est même pas collée droite sur la bouteille ! Heureusement, on ne met que quelques gouttes en général dans les cocktails.
 
 
J’ai trouvé ce cocktail très bon, mais les saveurs les plus mises en avant sont celles du gin, donc il est à réserver aux amateurs de cet alcool.
 
Le sirop de châtaigne est hyper doux et donne une saveur sucrée au cocktail mais on ne sent pas vraiment son goût, pourtant j’ai augmenté par rapport aux quantités de base (j’ai mis une cuiller à soupe au lieu d’une cuiller à café).
Les amateurs de châtaigne seront peut être frustrés de cela, aussi je vous recommande si c’est votre cas de choisir une autre recette ou il se sent plus, comme le kir d’automne à la châtaigne ou mon cocktail d’Halloween  qui reste très bon, même après que la fête soit passée!
 
 
Dans tous les cas, choisissez un gin doux, aux notes de plantes pas trop prononcées. Moi j’ai utilisé un gin québécois très fort, et on avait l’impression de boire un Jager Meister tellement les plantes étaient développées, ce n’était pas l’idéal pour laisser les saveurs s’exprimer.
 
J’ai mis de la cerise amarena en décoration, car j’adore ça et j’en ai régulièrement dans mes placards, mais des cerises confites seront top aussi.
 
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Sirop de mélisse

Connaissez vous la mélisse? J’en ai plein mon jardin et même si c’est un peu envahissant, c’est vraiment une super opportunité de se régaler! La mélisse, c’est cette plante qui visuellement ressemble à  la menthe (elle fait partie de la même famille) mais que tout le monde confond avec la citronnelle à cause de son odeur. Pourtant, je ne pense pas qu’elle éloigne les insectes, et une fois cuisinée, sa saveur est très différente, douce, un pur régal selon moi…
 
 
 
 
Une façon simple d’écouler un stock de mélisse est de réaliser du sirop. C’est hyper facile, et absolument délicieux et rafraichissant dilué dans de l’eau. Je m’en fais chaque année, et je ne m’en laisse pas!
 




Récemment, je vous ai proposé un cocktail au sureau, qui peut également se réaliser à la mélisse. Donc si vous êtes motivés à l’idée de réaliser ce sirop, cela vous fait une idée pour l’utiliser directement! Je ne sais pas quelle est la saison de la mélisse précisément, mais c’est très large, chez moi elle est encore belle dans le jardin… Sans doute plus pour très longtemps, les premiers froids vont sans doute l’achever! S’il vous en reste, c’est maintenant qu’il faut la récolter!
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.forums.supertoinette.com/recettes_82637.que_faire_avec_de_la_melisse.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Kouglof alsacien traditionnel

Il y a quelques années, lorsque je préparais les fêtes, je m’amusais à revisiter Noël comme une fête moderne, décalée, que ce soit dans la déco, les couleurs, les plats revisités…
 
Plus récemment, je me suis remise à apprécier un Noël plus traditionnel. Sans doute le fait d’avoir un enfant a-t-il joué. Je revois mes meilleurs souvenirs d’enfance, avec l’énorme sapin aux boules vertes et rouges, les étoiles sur les emballages cadeaux, la vaisselle étincelante, et cela m’évoque tellement de bons moments que j’ai envie d’offrir la même chose à ma fille  ! 
 
 
 
Depuis, je prépare donc avec joie le sapin de Noël avec elle, je décore ma maison de guirlandes et de branches de sapin, et je m’essaie aux recettes traditionnelles de Noël pour (re)découvrir certaines spécialités de cette période.
 
J’ai notamment joué le jeu des Bredele une année, et même si je n’ai pas d’origines alsaciennes, je m’étais régalée de ces petits biscuits et j’avais adoré les offrir à mon entourage.
 
J’ai ensuite fait l’acquisition d’un vrai moule à kouglof traditionnel et je me suis lancée dans cette nouvelle tradition, sans trop savoir vers quoi j’allais, car je n’avais pas vraiment d’idée du goût de cette brioche. Je savais bien à quoi elle ressemblait mais je n’en avais jamais goûté ! 
 
 
En voyant celles des supermarchés, je ne sais pas pourquoi, mais j’imaginais quelque chose d’assez sec et compact. La réalité c’est que cette brioche, imbibée d’un sirop, est tout sauf sèche. Elle est délicatement parfumée, humide, et la mie est bien aérée, c’est un pur délice! 
 
Mais pourquoi n’en ai-je pas fait plus tôt? C’est la seule question que je me suis posée en y goûtant!
 
 
 
 
Source d’inspiration :
https://www.iletaitunefoislapatisserie.com/2016/05/kouglof-alsacien-traditionnel.html#.X60dutBKiM-

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Confit de Sauternes au coquelicot

Les fêtes de fin d’année arrivent et je vous propose donc un petit cadeau gourmand que vous pourrez réaliser à l’avance et offrir pendant les fêtes. Vous pourrez aussi le servir au repas de Noël car il s’agit d’une gelée de Sauternes et de coquelicot, qui pourra accompagner une terrine, un foie gras ou encore un fromage.
 
 
Délicieux pour déglacer, pour tartiner, pour accompagner une terrine ou un fromage, vous trouverez j’en suis sûre plein d’utilités à ce confit de vin. Bien évidemment vous pouvez utiliser un vin doux moelleux qui ne soit pas un Sauternes, notamment si vous souhaitez utiliser un vin moins cher. 
 
 
Personnellement, je l’ai servi lors d’un repas de réveillon avec ma famille, en alternative au confit d’oignons et ça a beaucoup plu. Le coquelicot reste subtil mais la saveur sucrée du vin ressort bien. Cela peut être aussi une idée originale pour des cadeaux gourmands. Dans ce cas, choisissez de jolis bocaux et ajoutez une petite étiquette, un ruban, une déco home made pour rendre ça le plus joli possible!
 
Pour vérifier la bonne prise de la confiture, versez un peu de la confiture sur une assiette froide, elle doit figer rapidement.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Spritz au sureau ou Cocktail Hugo

Et si on se préparait un petit cocktail? Celui que je vous propose aujourd’hui porte le joli nom de Hugo. C’est une recette que j’ai trouvée chez Messer Gaster l’été dernier et que j’avais mise de coté. Elle indiquait que cette recette était un dérivé du spritz en plus frais. Ça tombe bien, j’adore le spritz, et les boissons bien fraîches!
 
En confinement, je profite de mon temps libre le soir pour tester des cocktails que je réalise à base de mes boissons de fond de placard. J’avais un fond de sirop de sureau qui m’attendait tout tristement… En recherchant dans mes archives, j’ai retrouvé la fameuse recette, et j’ai réalisé que j’avais tout ce qu’il fallait, ce qui n’est pas compliqué car elle ne demande vraiment pas grand chose! Tout ce que j’aime!
J’ai respecté à la lettre la recette d’origine, à un détail près, j’ai ajouté des glaçons même si ce n’était pas précisé (mais j’ai vu sur sa photo qu’il y en avait). J’en ajoute toujours aux cocktails même quand ce n’est pas précisé, car je trouve que cela rend le cocktail plus joli et appétissant, et j’aime boire mes boissons très fraîches. La contrepartie, c’est que cela dilue la boisson, donc il faut boire assez vite!
J’ai beaucoup aimé ce cocktail. On obtient un mélange frais et léger qui serait clairement plus sympa consommé en été sur une jolie terrasse, comme l’a fait Messer Gaster, mais même confinés par 5°C dehors, il a su se faire apprécier!
Petite remarque, j’ai noté que mon vin et mon sirop étaient jaunes et j’ai donc obtenu un cocktail de cette couleur, alors que chez Messer Gaster, le mélange semble transparent. Allez comprendre ! 
Petit conseil : avant de préparer votre cocktail, placez votre verre  au réfrigérateur pour bien le refroidir.
En relisant l’article de Messer Gaster, j’ai vu que la recette conçue à l’origine par son inventeur était réalisée avec de la mélisse. Ça tombe bien, j’en ai plein le jardin, et j’ai du temps à revendre avec ce confinement… Prochaine mission de confinement, refaire du sirop de mélisse ! Il est divin pour ceux et celles que ça intéresse, je publierai la recette prochainement!
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 1