Archives par mot-clé : tarte

Que manger en août?

Nous voici déjà en août! Juste avant la rentrée, on profite encore à fond de tous ces fruits et légumes qui nous font sentir 100% en mode vacances!
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois, auquel vous devez commencer à être habitués!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Abricot : Abricots à la fourme et aux pignons
 
Cerise : Gâteau basque cerise anis
Figue : Crème de riz aux figues poêlées
 
Framboise : Apple pie mûre framboise
 
 
 
Melon : Cobbler pêche melon
 
Nectarine : Crumb cake nectarine abricot
 
 
Pêche : Far aux pêches séchées
 
 
Prune : Clafoutis aux prunes

🍠 Côté légumes : 

 
Tomate : Crumble de tomates confites
 
 
Aubergine  : Bruschetta d’aubergine au cantal
 
 
Concombre : tartinade chèvre concombre
 
Brocoli : Gratin de pâtes, brocoli et fromage
 
Courgette : Falafels au sarrasin et à la courgette
 
Poivron : Feuilletés au poivron et à l’oeuf
 
Épinard : Curry de pois chiches et épinards
 
Maïs : Maïs à la crème

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Tous les repas en extérieur
– Les repas de vacances
– Les repas frais comme les salades
– Les glaces et sorbets
 
Et vous, vous aimez manger quoi en août?

Pêches pochées à la fleur d’oranger et orgeat

Me voilà aujourd’hui avec un dessert très léger! Une fois n’est pas coutume, j’abandonne mes gâteaux riches en beurre, chocolat ou sucre pour une petite douceur fruitée…
Cette recette est parfaite pour faire manger des fruits à toute la famille et varier un peu de la salade de fruits.

peche-pochee-orgeat
J’aime beaucoup la saveur de l’amande, c’est pourquoi le sirop d’orgeat s’est imposé à mes yeux dans cette recette. Je dois avouer que sa saveur se marie très bien avec celle de la pêche! Ce sirop tient son nom de l’orge, avec laquelle il était réalisé dans le temps… Mais aujourd’hui il n’en contient plus une goutte et c’est tout simplement un sirop d’amande.

peche-pochee-orgeat-2

P.S. : Dans un autre style, si vous avez des pêches à utiliser, cette tarte pêche abricots façon pudding est top!

P.P.S : Je n’utilise pas des verrines qui seraient trop petites pour ce dessert, mais de jolis verres au bord resserrés. Vous en trouverez du même style ici :

Pêches pochées à la fleur d’oranger et orgeat

Pour 4 pêches

  • 25 cl d’eau
  • 60 g de sucre
  • 1 c. à s. d’eau de fleur d’oranger
  • 3 c. à s. de sirop d’orgeat
  • Le jus d’1 citron
  • 4 pêches, coupées en deux et dénoyautées

Mettez dans une casserole tous les ingrédients sauf les pêches. Amenez l’ensemble a ébullition pour obtenir un sirop, puis ajoutez les pêches. Laissez cuire l’ensemble 6 minutes puis coupez le feu et laissez refroidir. Enlevez la peau des pêches et servez avec le jus dans des verrines.

peche-pochee-orgeat-3

Source d’inspiration :
http://m.ricardocuisine.com/recette-detaillee.php?id=5236&lang=fr

Avec cette recette à la pêche, je participe à Cuisinons de saison !

Tarte rhubarbe, framboises et sucre perlé

Nous avions un vieux framboisier qui nous donnait de belles framboises au fond du jardin, je pense qu’il a fini par mourir car je ne le retrouve plus plus mais… il a fait un bébé! Un jeune framboisier a poussé à quelques mètres de l’ancien! Il n’est pas aussi fourni que l’ancien pour le moment, mais ces dernières semaines, les framboises ont commencé à mûrir et je voulais quand même en faire quelque chose.

C’est assez difficile de récolter les framboises je trouve, car si on ne retourne pas voir tous les jours, des framboises ont le temps de s’abîmer ou d’être mangées par des oiseaux ou insectes. Et si on récolte tous les jours, on n’a qu’une maigre récolte avec laquelle on ne sait pas quoi faire! Il reste la solution de les croquer à peine ramassées, c’est un délice mais cela ne laisse plus de stock pour les gâteaux! La recette que je vous propose utilise donc des framboises, mais pas en trop grosse quantité.

 

J’ai choisi une recette du blog Cooking Julia… Le connaissez-vous? Je pense qu’il n’est plus à présenter mais si vous laviez raté par je ne sais quel hasard, allez vite le découvrir, c’est une telle mine d’idées! Dans cette recette, la framboise est mariée à la rhubarbe, et ça tombe bien car j’en ai plein le jardin, beaucoup plus que des framboises!

On a souvent tendance à marier la rhubarbe avec la fraise, mais la framboise est vraiment délicieuse et abondante cette année, et je me suis dit que ça devait être un mélange fabuleux aussi.

Maintenant que j’ai goûté cette tarte, je dois dire que le mariage rhubarbe  framboises m’a convaincue à 100%, elles ajoutent du goût et du pep’s! C’est une association que je renouvellerai assurément dans mes desserts! La garniture est un peu acidulée, mais je l’ai trouvé très rafraîchissante, juste comme il faut à mon goût. Si vous êtes un bec sucré, vous pouvez ajouter une boule de crème glacée à la vanille, l’équilibre des saveurs sera parfait.

Je n’ai pas fait beaucoup de modifications par rapport à la recette de Cooking Julia. Il y a juste une grosse modification de fond, car j’essaie de ne plus utiliser d’œufs en pâtisserie. J’ai donc un peu revu l’appareil en conséquence. Le sucre perlé que j’avais mis sur la tarte avant la cuisson a fondu, la veille de mon repas j’en ai donc remis sur le dessus et il a fondu aussi, donc je vous recommande de le mettre plutôt au service. Vous pouvez le remplacer par une autre sorte de sucre, ou par rien du tout, si vous aimez les saveurs bien acides.

P.S.: Si vous avez beaucoup de rhubarbe, essayez aussi ce crumble pommes rhubarbes!

Tarte rhubarbe, framboises et sucre perlé

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 500 g de tiges de rhubarbe
  • 100 g de framboises
  • 2 c. à s. de fécule de maïs
  • 125 g de crème de soja
  • 50 g de lait d'amandes
  • 60 g de sucre complet + 2 c. à s.
  • 1 c. à s. de poudre d’amandes
  • 2 c. à s. de sucre perlé

Préparation

  1. Abaissez la pâte brisée et garnissez-en un grand moule à tarte. Réservez au réfrigérateur.
  2. Épluchez la rhubarbe et coupe-la en petits tronçons. Disposez-les sur la tarte ainsi que les framboises.
  3. Dans un grand bol, réunissez la crème de soja, le lait végétal, les 60 grammes de sucre, la fécule et la poudre d’amandes. Mélangez bien.
  4. Versez cette préparation sur les fruits. Saupoudrez par dessus les 2 cuillers à soupe de sucre supplémentaire.
  5. Enfournez pour 35 minutes environ.
  6. Avant le service, parsemez le sucre perlé à la surface de la tarte.

Source d’inspiration :
http://cookingjulia.blogspot.com/2018/05/tarte-rhubarbe-et-framboise-au-sucre_25.html

 

Avec cette recette à la rhubarbe et à la framboise, je participe à Cuisinons de saison !

Mes idées pour un pique-nique réussi

Photo Rachele Caretti @Flickr
 
Il y a quelques temps, j’ai voulu organiser notre premier pique-nique en famille tous les 3. Je me suis donc plongée dans pas mal de recherches sur les meilleurs repas à préparer pour le côté pratique, la conservation, le transport… Du sel aux assiettes en plastique en passant par le sac isotherme, un pique-nique réussi ne s’improvise pas ! Il faut penser à tout, car il n’y a pas de seconde chance quand on découvre sur la plage ou dans la forêt qu’il nous manque le tire-bouchon ou le pain! A tel point que je me suis dit que tout cela mériterait bien un petit article! Pour ne rien oublier et profiter pleinement de ce moment, voici donc mon guide pour un pique-nique réussi!
 
Photo Eduardo Pontes @Flickr
 
  

L’organisation du pique nique

 
La veille, épluchez, lavez et préparez des crudités et les salades, et placez-les dans des contenants en plastique. Si vous faites votre vinaigrette maison, préparez-la et stockez-la à part, dans une bouteille hermétique. Mélangée trop tôt, elle « cuirait » la salade. Mettez toutes vos boissons au frais, elles aideront ainsi à garder la glacière bien fraîche. 
Faites également cuire les œufs durs et les blancs de poulet si vous en voulez, puis protégez-les dans des feuilles de papier aluminium. Coupez le saucisson en rondelles, et mettez-le dans un tupperware.
Mettez vos pains de glace au congélateur. Vous pouvez en faire avec de simples bouteilles d’eau congelées si vous n’en avez pas.
 
Le jour J, faites votre café et remplissez-en votre thermos. Chargez votre glacière. Mettez-y d’abord les pains de glace.  Mettez ensuite les salades préparées, les œufs durs, le poulet, la vinaigrette, des tranches de jambons, la moutarde, des cornichons, le saucisson coupé en tranches, les bouteilles d’eau, de soda et d’alcool. Dans un sac sans pain de glace, mettez les chips, les paquets de gâteaux secs, les fruits.
 
Si possible, achetez le pain sur le trajet du départ pour qu’il soit extra frais.
 
Photo Steven Depolo @Flickr
 
 

Côté plats salés, quelques idées

 

Des sandwiches

 
Les sandwichs sont un classique qu’il est agréable de faire maison. Le pain va se ramollir si vous tartinez trop à l’avance, donc faites-les à la dernière minute avant de partir, emmenez les ingrédients pour les assembler sur place, ou essayez de varier le support. Vous pouvez par exemple faire des sortes de sandwiches façon rouleaux de printemps dans des galettes de riz, façon sushi dans des feuilles d’algues, ou des wraps. J’aime aussi le pain polaire pour changer un peu de la baguette. Enfin, vous pouvez varier du jambon beurre et du pâté côté garnitures. Si vous ne connaissez pas, essayez par exemple le bahn mi, pour un sandwich original aux saveurs asiatiques.
 
 

Des salades

 
Incontournables des pique-niques! Essayez par exemple ma salade melon, feta, concombre ou ma salade de pois chiches et poivrons ou encore ma salade de tomates à l’espagnole.
 

Des tartinades

 
Pour l’apéritif, vous pouvez emmener quelques tartinades dans lesquelles vous tremperez des tortillas chips, ou que vous tartinerez sur du pain. Pensez à la tapenade, au houmous ou au tzatziki maison.
 
 

Des gaspachos

 
Un gaspacho va apporter de la fraîcheur au repas. Transportez-le dans un thermos pour le servir bien glacé.
 

Des quiches

 
Découpez vos tartes et quiches à l’avance, c’est plus pratique chez soi que dans l’herbe !
 

Côté desserts, quelques idées

 

Des fruits, tout simplement

 
Si le repas est copieux, c’est amplement suffisant.
 
 

Des desserts en bocal

 
J’aime bien préparer des desserts en bocal individuel, comme une salade de fruits, un tiramisu, un eton mess ou du yaourt au granola et graines de chia.
 

Des tartes ou gâteaux

 
Choisissez-en qui se tienne bien, sans trop de chichis, comme de la crème au beurre ou de la chantilly qui pourraient tourner. Un clafoutis ou un far seront parfaits, tout comme des tartes aux fruits. Découpez vos tartes à l’avance, c’est plus pratique chez soi que dans l’herbe !
 

Côté boissons, quelques idées

 

Les basiques

 
Il vous faut de l’eau en grande quantité bien sûr, mais aussi des jus de fruits, du vin ou des apéritif suivant vos goûts. Pensez aussi au café, à faire à l’avance et à garder en thermos.
 

Pour changer un peu

 
Réalisez à l’avance une limonade ou un thé glacé maison, tout le monde appréciera!
 

Votre check-list

 
Vaisselle
 
Assiettes
Couverts en plastique
Un bon couteau
Couteau à pain
Planche à découper
Sacs poubelle
Serviettes en papier
Rouleau essuie-tout
Tire-bouchon 
Ouvre-boîte
Décapsuleur
Boîtes hermétiques pour les restes entamés
Film plastique et aluminium
Thermos
 
Pratique
 
Glacière
Pains de glace
Plaid à poser au sol
Sacs poubelle
Jeux extérieurs (ballons, cerf-volant, raquettes de plage…)
jeux de société (cartes, dés, jeu familial)
Trousse à pharmacie
Crème solaire
Casquettes, chapeaux
Coussins ou chaises pliantes
Parasol
Appareil photo
 
Condiments
 
Sel, poivre
Moutarde
Vinaigrette
Sauces ( ketchup, mayonnaise…)
 
 

Mes petits conseils pour un pique-nique sans gâchis

 
1/ Évitez les sodas qui risquent de perdre leurs bulles, ou emmenez juste un fond de bouteille entamée que vous serez sûr de finir sur place.
 
2/ Pensez aux boites plastique hermétiques pour emballer tous vos restes à la fin du repas.
 
3/ Pensez au sacs poubelle, pour facilement reprendre vos déchets à la fin du repas.
 
4/ Dès que vous vous êtes servis de quelque chose, remettez-le immédiatement dans la glacière pour éviter que les aliments ne prennent chaud.
 
5/ Les produits frais sont sensibles à la chaleur, comme les œufs, le beurre, la crème fraîche, la mayonnaise, les yaourts, la viande… Surtout si vous comptez partir toute une journée.  Prenez de tout petits récipients et ne prenez que ce qu’il faut et pas le pot entier, sinon vous risquez de jeter ce qui reste.
 
6/ Investissez dans des verres, assiettes et couverts en bambou réutilisables pour éviter d’utiliser de la vaisselle jetable.
 
7 / Assaisonnez les salades dans l’assiette et non dans le plat, les restes non assaisonnés se garderont mieux.
 
Et vous, vous aimez faire des pique-niques? Vous avez d’autres astuces pour bien vous organiser dans ces cas là?

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

J’aime essayer de manger au maximum des légumes locaux et de saison, mais en vivant dans le nord ce n’est pas toujours facile. En hiver, on trouve de beaux potirons, des légumes racine en tous genres, même si ce n’est pas très varié, il y a de quoi se nourrir. Au printemps et au début de l’été, c’est parfois plus difficile, car les légumes du soleil mettent du temps à mûrir chez nous, et ne sont donc pas encore prêts. Il arrive parfois que même en plein été, on obtienne alors des producteurs des légumes que l’on associe plus facilement à l’hiver. L’autre jour, ma maman a par exemple obtenu de son producteur un lot de navets. Cela peut vous paraître hors saison, mais pas du tout, ils ont poussé naturellement, dans notre coin, en agriculture biologique! Je pense qu’elle n’était plus très motivée à manger du navet en plein été car elle m’a alors donné son stock.
 
Je me souvenais d’une recette repérée il y a un bon moment dans un de mes blogs favoris, la cuisine de Gut. Il s’agit d’une tatin de navets à l’orange et au vinaigre balsamique. J’adore le vinaigre balsamique, et comme pour moi il évoque l’été, j’ai trouvé vraiment sympa de cuisiner ce légume hivernal avec un vinaigre estival, adapté à la saison! Bien sûr, le vinaigre balsamique est disponible toute l’année, donc vous pouvez faire cette recette en plein hiver, elle sera parfaite également.
 
 
Si vous ne connaissez pas le blog La cuisine de Gut, c’est le moment de le découvrir. Il y a un tas d’idées recettes et elle attache une grande importance à cuisiner de saison, c’est vraiment top!



Cette recette est très simple et rapide à faire. Beaucoup de gens se plaignent qu’ils n’ont pas le temps de cuisiner tous les jours et je les comprends tout à fait, mais avec ce genre de recette on peut vraiment se faire plaisir et préparer quelque chose qui présente ultra bien, sans y passer des heures.
 
Mes navets étaient tout petits, et je n’étais pas sûre d’arriver aux quantités nécessaires pour bien couvrir la tarte, alors j’ai ajouté un peu d’oignon et ce fut délicieux.
 




J’avoue ne pas être une grande amatrice de navets à la base, mais cette recette est tout simplement divine. Claudine indiquait que cette recette pouvait être celle qui me ferait aimer les navets, et elle a eu raison! Le mariage avec l’orange est à la fois fin et original, et surtout vraiment très bon! Si vous avez des enfants ou des adultes réticents et que vous souhaitez leur faire découvrir le navet autrement, alors cette recette est pour vous. Au final, j’ai ADORE cette recette ! SI vous êtes amateurs de sucré-salé, cette tarte tatin sera parfaite pour vous. Les navets sont fondants et ce petit goût sucré d’orange et de vinaigre balsamique…. Hmmm… C’est un vrai délice !
 
Cette tarte est un régal également pour les yeux car elle est vraiment jolie à présenter, avec une petite salade de roquette par exemple. Je pense qu’elle serait également top déclinée en versions individuelles pour une entrée élégante.


 
 

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

Ingrédients

  • 1 pâte feuilletée
  • 250 g de navets
  • 5 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1 orange
  • 1/2 oignon
  • 15 g de beurre
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • Poivre

Préparation

  1. Épluchez et lavez les navets. Coupez-les ensuite en fines rondelles les plus régulières possible.
  2. Faites-les cuire à l'eau bouillante salée durant 25 minutes. Lorsque les navets sont cuits, égouttez-les, et réservez.
  3. Coupez un demi oignon en rondelles. Faites-le revenir à feu doux 5 minutes avec huile d'olive et réservez.
  4. Couvrez un moule à tarte de papier sulfurisé.
  5. Versez et étalez le vinaigre balsamique uniformément sur le fond du plat.
  6. Saupoudrez ensuite le sucre par dessus.
  7. Disposez dans le moule les rondelles d'oignon et de navet en rosace.
  8. Parsemez des petits morceaux de beurre sur le dessus.
  9. Lavez l’orange, essuyez-la bien puis zestez-la entièrement. Parsemez la moitié des zestes sur les navets.
  10. Déroulez la pâte et recouvrez le plat avec celle-ci.
  11. Rentrez les bords de la pâte dans le moule.
  12. Enfournez et faites cuire durant 25 minutes à 200° C.
  13. A la sortie du four, démoulez la tarte dans un grand plat rond.
  14. Mettez un peu de zestes d’orange restants par dessus.

Source d’inspiration :

https://cuisinedegout.wordpress.com/2017/01/28/tatin-de-navets-balsamiques-et-orange/#comment-59523

Compote de pommes et rhubarbe

Comme toujours, mon jardin est envahi par les herbes. Il faut dire que je ne l’ai jamais tondu, il ressemble à une jungle et quelque part ça ne me déplaît pas! La végétation s’y épanouit, c’est le moins qu’on puisse dire, les oiseaux et les chats du quartier aussi, et parmi tout ça, il y a ma vaillante rhubarbe qui chaque année revient en force! Donc comme tous les ans, je me creuse la tête pour l’utiliser, et bien sûr, les compotes sont une solution évidente, surtout quand on a une enfant de 3 ans qui adore ça!
 
 
La rhubarbe est l’une des premières plantes comestibles du printemps. C’est un légume en botanique, mais que l’on consomme plutôt comme fruit. Certaines personnes apprécient leur rhubarbe crue, trempée dans du sucre, mais la plupart des gens la préfèrent en tarte ou comme aujourd’hui, en compote.
 
 
La compote que je vous propose est légèrement sucrée, la rhubarbe étant un des rares fruits que je sucre un peu pour qu’elle soit au goût de tout le monde chez moi. Je mets toujours peu de liquide au début de la cuisson de cette compote, de peur de brûler les fruits, mais une fois que la compote commence à chauffer, elle dégage pas mal de jus. Vous pouvez si vous le souhaitez filtrer un peu d’eau à la fin de la cuisson avant de mixer.
 
La rhubarbe se congèle bien, donc vous pouvez faire cette recette pendant une bonne partie de l’année si vous le souhaitez. Pour moi, c’est un plaisir de la consommer lors de sa vraie saison, au printemps.
 
Cette compote sera délicieuse telle quelle, mais aussi sur un yaourt avec du granola, sur un riz au lait, sur des crêpes ou des gaufres ou encore sur de la brioche ou du pain perdu.
 
 
Compote de pommes et rhubarbe

Ingrédients

  • 3 pommes (environ 500 g)
  • 300 g de dés de rhubarbe
  • 2 c. à s. de sucre vanillé
  • 2 cl d'eau

Préparation

  1. Épluchez les pommes et coupez les en dés. Mettez l'ensemble des ingrédients dans une casserole. faites tout cuire à feu doux et à couvert 15 minutes environ.
  2. Égouttez un peu si la rhubarbe a rendu trop d'eau à votre goût.
  3. Mixez et laissez refroidir.

Mes indispensables en cuisine

Photo Paintzen @Flickr

Aujourd’hui, on parle cuisine, et plus précisément, accessoires de cuisine! Vous savez, ceux qui ne vous lâchent pas et sans lesquels vous vous sentez désarmés en cuisine? Il y a des tas d’ustensiles d’appareils de cuisine auxquels je suis totalement accro et que je recommanderais à à peu près tout le monde. J’ai énuméré ci-dessous mes équipement de cuisine les plus couramment utilisés, autrement dit mes essentiels, ceux que selon moi on devrait toujours avoir chez soi!

Photo Didriks@Flickr   

1. De bons couteaux

Pour moi l’incontournable n°1 est d’avoir un couteau de cuisine de bonne qualité. On m’a offert il y a quelques années des couteaux céramique et j’adore les utiliser , notamment pour couper le saucisson et émincer les légumes, mais comme ils sont fragiles, il ne faut pas les utiliser pour tout et n’importe quoi non plus! J’ai aussi un couteau de chef plus classique avec une lame métallique, que je garde bien affûté, et un couteau à pain, car je fais beaucoup de pain maison.

Photo Easy Healthy Smoothie@Flickr

2. Une planche à découper

J’ai une très grande planche de bois qui me sert pour tous les usages et reste en permanence sur mon plan de travail, ça m’évite de la sortir 10 fois par jour. Si vous cuisinez beaucoup de viande et poisson, il peut être intéressant d’acquérir une planchette en pastique dédiée pour ces produits, elle sera plus facile à bien laver.

Photo Your Best Digs@Flickr

3. Mes poêles et casseroles

J’ai acheté un kit de base de casseroles et poêles avec manches amovibles en téflon, que j’ai complété pour avoir les formes les plus utiles à mes yeux. Je pense les remplacer prochainement par des poêles et casseroles en inox ou un autre matériau moins fragile que le téflon, mais je vais garder ce système de poignées amovibles, ultra pratique car je manque de place et cela permet de mettre les casseroles au four si besoin.

Photo Tim Green@Flickr

4. Une bouilloire électrique

Je suis une grande buveuse de thé, mais ma bouilloire me sert aussi à faire bouillir l’eau des pâtes ou du riz plus vite. Si vous ne buvez pas de thé, vous pouvez vous en passer, mais si vous en avez une, utilisez-la aussi pour gagner du temps quand vous cuisinez!

Photo N i c o l a@Flickr

5. Un robot de cuisine

J’aimerais vous dire que je fais tout à la main et que j’arrive à me passer d’appareils électriques, mais ça serait entièrement faux! Je suis notamment accro à mon robot mixeur, tout abîmé mais tellement efficace que je ne peux pas m’en séparer! Vous pouvez vivre sans, mais ils peut vous rendre la vie beaucoup plus facile, notamment quand vous devez trancher ou râper de grandes quantités de légumes.

Photo Didriks@Flickr

6. Une balance de cuisine

Je pèse beaucoup ce que je cuisine, que ce soit pour respecter la recette d’origine ou simplement pour pouvoir vous indiquer dans mes recettes les quantités exactes que j’ai utilisées. Je ne suis pas très satisfaite de ma balance cependant, je ne la trouve pas pratique, j’attends avec hâte le jour où elle tombera en panne pour en choisir une autre!

Photo Cooks & Kitchens@Flickr

7. Des moules à gâteaux

J’ai une belle collection de moules car j’aime varier les formes : rond, cake, bundt, tarte, façon kougloff, mini muffins, madeleines, financiers… Mais pour être honnête, on peut se contenter d’un moule à tarte et d’un moule rond et survivre avec ça! J’essaye de privilégier la qualité pour les moules en silicone, car trop fins, ils se tordent et on risque d’abîmer le gâteau en le sortant du four ou en le démoulant. Ces derniers temps, j’ai investi dans des cercles à tarte, qui donnent un démoulage plus facile et des bords lisses comme dans les pâtisseries, le rendu est top!

Photo Marco Verch@Flickr

8. Les petits ustensiles

Il y a d’autres petits ustensiles dont je ne pourrais pas me passer. Un fouet pour les blancs en neige, un ouvre-boîte, un décapsuleur (indispensable en bonne nordiste que je suis!), une spatule, une râpe… J’ai aussi une grande passoire pour égoutter les pâtes et une petite qui filtre plus finement, par exemple le sucre glace. Je ne peux pas vivre non plus sans mon épluche légumes, bien que j’aie tendance à laisser les peaux quand mes légumes sont bio, car c’est là que sont concentrés les nutriments! J’ai également investi il y a un certain temps dans un bon zesteur et je l’adore, car je suis une fan d’agrumes et je pourrais en mettre partout dans ma cuisine! Enfin, j’ai reçu en cadeau une maryse en silicone, et depuis que je l’ai, je m’en sers systématiquement pour verser les préparations à gâteaux, même si ça me laisse moins de chocolat à lécher dans le fond du plat!

9. Mon extracteur de jus

Cet ustensile est un peu la cerise sur le gâteau, je sais que quand on s’installe, ce n’est pas la première chose que l’on va acheter, mais je suis ravie du mien et comme je l’utilise plusieurs fois par semaine, il me paraissait donc normal de le faire figurer ici. Je m’en sers principalement pour faire des jus, (Thank you captain obvious), mais pas seulement! Je fais aussi mes laits végétaux et quand il fait beau et chaud, des petits gaspachos rapides.

Ou trouver de bons ustensiles de cuisine et cuisson?

Globalement, j’évite d’acheter mon matériel en grande surface, sauf en cas d’urgence. Je préfère acheter mon matériel dans des jolies boutiques quand c’est possible, ou sur internet, surtout pour les achats coûteux, ce qui me permet de trouver le meilleur prix possible une fois que j’ai choisi le modèle que je veux. Je passe ensuite par le comparateur de prix de Google, ou quand c’est possible, par des sites de vente privée qui me donnent les meilleurs prix sur certaines marques. Si vous voulez trouver vos ustensiles de cuisson à des tarifs sympas, sachez c’est d’ailleurs là que je trouve les meilleures offres. J’essaie généralement d’acheter des marques, que je choisis pour leur robustesse et aussi pour leur choix, car j’aime avoir du matériel assorti!

Bien sûr, il y a d’autres choses qui sont importantes voire indispensables dans une cuisine, comme des torchons, des bols pour mélanger les ingrédients, des boîtes en verre pour stocker les restes… Mais j’avais envie de vous parler de ces quelques favoris qui me rendent tellement service au quotidien!

Et vous? Qu’ajouteriez-vous à la liste? Avez-vous un ustensile phare?

Que manger en juillet?

L’été bat son plein et avec lui vent son lot de produits frais savoureux, parfumés et pleins de vitamines. Les fruits et légumes d’été sont parmi les plus populaires et on est tentés de les consommer toute l’année. C’est le cas notamment des tomates, des  courgettes ou des aubergines qui sont disponibles 365 jours par an. Mais c’est l’été qu’elles sont meilleures, et c’est vraiment plus appréciable d’attendre qu’elles soient gorgées de soleil et de bonnes choses pour les manger! Tout vient à point à qui sait attendre!
 
Voici donc mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois! 
 

🥝 Côté fruits : 

 
Abricot : Gâteau polenta abricots
 
Cerise : Mini bundt cakes framboise, violette et chocolat blanc
 
Fraise : Frozen yogurt fraise coco
 
Melon : Salade au melon, jambon serrano et noix de cajou
 
 
Myrtilles : Cheesecake aux myrtilles
 
 
Nectarine : Crumb cake nectarine abricot

🍠 Côté légumes : 

 
Artichaut : Dip à l’artichaut
 
 
Aubergine  : Aubergines aux œufs et mozzarella à la poêle
 
 
Brocoli : Brocoli balls
 
Concombre : Sirop de concombre
 
Courgette : Frites de courgettes
 
Épinards : Épinards bengali
 
Maïs : Maïs à la crème
 
Poivron : Caviar de poivrons

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Toujours les apéros dehors et barbecues
– Un petit verre de rosé en accompagnement
– Les salades 
– Les gaspachos
 
Et vous, vous aimez manger quoi en juillet?

Tatin de tomates cerises

Aujourd’hui, je vous propose une tarte tatin très ensoleillée ! Il ne s’agit pas d’un dessert mais d’une tarte salée, bien que la tomate et le vinaigre balsamique lui donnent une note légèrement sucrée.
 
Cette tatin est à base de tomates cerises, le rendu est très joli visuellement et surtout au niveau du goût c’est un délice, quand on la réalise avec de bonnes tomates bien mûres !
 
J’ai trouvé cette tarte sur le blog Recettes gourmandes by Kélou. C’est un blog que j’adore, et si je m’écoutais je testerais toutes ses recettes! Allez vite le visiter si vous ne le connaissez pas, vous ne serez pas déçu(e)s!
 
 
Voici quelques conseils sur la réalisation de cette tarte, je les ai trouvés sur le blog de Kélou et ils m’ont bien servi pour réaliser ma tarte, donc je vous les partage. Suivant la taille de votre moule et la taille des tomates cerises, il vous en faudra plus ou moins. Prévoyez un peu plus de tomates cerises au cas où votre moule serait un peu plus grand que le mien, l’objectif étant de bien couvrir toute la surface. Serrez bien les tomates, car en cuisant, elles vont avoir tendance à rendre de l’eau et à se recroqueviller sur elles-mêmes.
 
Ne vous inquiétez pas si quand vous sortez le moule à mi-parcours les tomates ont rendu de l’eau. Le liquide va caraméliser au fil de la cuisson et à la fin ça sera très bien! Laissez les tomates tiédir un peu avant d’ajouter la pâte par dessus. Cela vous évitera de vous brûler en manipulant la tarte, et aussi de ramollir trop la pâte à tarte qui deviendrait alors très difficile à travailler.
 
 
La tarte sera parfaite pour 4 personnes si vous la servez en plat principal accompagnée d’une salade, sauf si vous êtes de bons mangeurs et voulez vous resservir. Avec mon homme nous l’avons dévorée à nous deux sur un repas ! Je crois que si j’avais fait deux tartes on en aurait mangé une chacun tellement on l’a aimée,  et tellement on mange comme des ours.
 
La tarte se déguste aussi bien chaude que froide, de mon côté je l’ai testée et adorée chaude. Ne négligez pas le sel, sinon votre tarte sera fade. Par rapport à la recette de Kélou, j’ai ajouté un filet de crème de balsamique avant le service. Ca rend super bien. Je dois avouer que je suis folle de crème de balsamique, j’en mettrais partout si je pouvais!
 
 

Tatin de tomates cerises

 
Tatin de tomates cerises

Ingrédients

  • 1 pâte feuilletée
  • 550 g de tomates cerises
  • 2 c. à s. de sucre en poudre
  • 2 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 1 c. à c. de basilic séché
  • 1 c. à c. de mélange spaghetti
  • 1 c. à s. huile d'olive
  • Sel, poivre
  • Huile d'olive
    Pour le service :
  • Un filet de crème de balsamique

Préparation

  1. Préchauffez le four à 220°C.
  2. Huilez un plat à tarte avec de l'huile d'olive.
  3. Répartissez le sucre sur toute la surface.
  4. Répartissez également le sel, le poivre et les épices.
  5. Arrosez avec le vinaigre balsamique.
  6. Lavez les tomates, séchez-les, coupez-les en deux puis répartissez-les dans le moule, face coupée contre le fond du moule.
  7. Enfournez pour 15 minutes pour commencer à confire les tomates.
  8. Sortez le plat du four et laissez tiédir un peu.
  9. Descendez la température du four à 180°C.
  10. Piquez la pâte à l'aide d'une fourchette alors qu'elle est encore sur son papier.
  11. Déroulez-la sur les tomates, ôtez le papier et rentrez les bords sur les côtés.
  12. Enfournez pour 30 minutes supplémentaires.
  13. Servez chaud ou froid, avec un filet de crème de balsamique.
 
Source d’inspiration :
http://www.recettesgourmandesbykelou.com/2017/07/tatin-de-tomates-cerises-au-vinaigre.html

Tarte aux pruneaux

 
.C’est la fête des pères! Je vous propose donc une recette qui me fait penser à mon papa. Quand j’étais enfant, il ramenait souvent le week-end une tarte au pruneau. Je n’ai aucune idée d’où ces tartes provenaient, car je ne les ai jamais vues dans les boulangeries de mon village, et ce n’est pas une pâtisserie typique du nord… En grandissant, je suis partie vivre ma vie et je n’ai plus jamais mangé de tarte aux pruneaux, mais ces dernières années, elle m’était revenue en tète et je savais que je voulais en cuisiner une pour mon papa, pour son anniversaire ou la fête des pères. C’est désormais chose faite!
 
 
J’aime beaucoup les pruneaux car ils sont disponibles toute l’année, faciles à cuisiner et bien sûr délicieux. Il existe une IGP depuis 2002 pour les  Pruneaux d’Agen, qui garantit leur qualité et leur origine française. 
 
La tarte aux pruneaux est une spécialité de plusieurs régions et notamment du Limousin et de la Vendée, où elle est aussi servie pour Mardi gras. Sur l’île d’Yeu, elle très souvent servie dans les mariages, c’est le « gâteau des mariés ». 
 
 
Comme toutes les recettes anciennes, il existe de nombreuses recettes suivant les familles. Certaines utilisent de la pâte feuilletée, de la pâte sablée ou encore de la pâte levée, ce qui se rapproche plus des versions limousines de la tarte aux pruneaux. Les pruneaux peuvent être mixés ou pas suivant les recettes également. Moi j’aime les mixer, mais assez grossièrement pour qu’il reste de la texture. 
 
Ceci est donc une version de tarte aux pruneaux parmi plein d’autres, mais je l’ai adorée, tant pour son côté rustique que pour la simplicité, et mon papa s’est resservi 3 fois, gage de réussite! 
 
 
 
 
Tarte aux pruneaux

Quantité ou nb de personnes: Pour 6 à 8 personnes

Ingrédients

  • 1 pâte feuilletée
  • 10 cl de rhum
  • 10 cl d'eau 
  • 1 kg de pruneaux
  • 100 g de sucre
  • 3 pincées de cannelle

Préparation

  1. Mettez les pruneaux à imbiber dans le rhum et l’eau pendant une nuit.
  2. Le lendemain, filtrez les fruits et récoltez le jus restant dans un récipient.  Vous devez obtenir au moins 5 cl, sinon complétez avec un peu d'eau. Mixez grossièrement les fruits au mixeur, et mettez-les dans une casserole avec le jus des pruneaux, le sucre et la cannelle.
  3. Faites frémir à feu très doux 15 minutes.
  4. Étalez la pâte feuilletée dans un moule à tarte.
  5. Déposez le mélange sur la pâte et faites cuire 40 minutes à 180°C.