Archives par mot-clé : tarte

Feuilletés individuels aux champignons et magret fumé

Les fêtes approchent! Le magret fumé n’est pas un produit que je consomme tout au long de l’année, je le réserve plutôt aux repas exceptionnels. Aujourd’hui, c’est une petite idée apéritive parfaite pour les repas de fin d’année que je vous propose.
 
 
J’ai réalisé ces petits feuilletés avec des pâtes  feuilletées toutes prêtes car je devais aller vite. Il va sans dite que si vous faites la pâte maison, l’ensemble n’en sera que meilleur… Mais chacun fait selon sa motivation, le temps dont il dispose…  
 
Le mélange champignons, lardons et magret est très goûteux et cette recette est hyper gourmande.
 
Pour réaliser ces mini feuilletés, je me suis inspirée d’une recette du blog Le palais des saveurs. Il s’agit d’une recette assez ancienne que j’ai adaptée en y mettant des champignons de Paris, Val y met des girolles et des pleurotes, moi j’ai utilisé des champignons de Paris car c’est tout ce que j’avais, à vous de voir ce que vous préférez, un mélange forestier sera parfait également! Val fait une grosse tourte et moi j’ai choisi de faire des petites, c’est également vous qui voyez, ma méthode reste la même.
 
 
Je n’ai pas réalisé de dorure, mais si vous souhaitez en ajouter une pour un rendu plus joli, ma favorite consiste à mélanger une ou deux cuillères d’huile d’olive avec une pincée de curcuma et de paprika. C’est tout aussi joli qu’une dorure à l’œuf mais au lieu de laisser un gout marqué d’œuf, on a une petite note d’épices très sympa! 
 
 
 
 
Feuilletés individuels aux champignons et magret fumé

Feuilletés individuels aux champignons et magret fumé

Ingrédients

  • Pour 6 petites tourtes
  • 2 pâtes feuilletées
  • 45 g de magret fumé
  • 75 g de lardons fumes
  • 50 g de champignons
  • 1/2 gros oignon
  • 10 g de beurre
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 200 g de pommes de terre cuites
  • 1 c. à s. de crème fraîche

Instructions

  1. Enlevez le gras du magret de canard fumé, et coupez-le en dés.
  2. Hachez les champignons de Paris.
  3. Dans une poêle, faire revenir les lardons fumés avec les dés de canard. Réservez.
  4. Dans la même poêle, faites revenir les champignons et l'oignon dans le beurre. Ajoutez la gousse d' ail hachée. Faites cuire 10 minutes et versez dans la préparation au magret. Ajoutez les pommes de terre  coupées en dés.
  5. Assaisonnez et ajoutez la crème fraîche entière.
  6. Coupez la pâte feuilletée en 12 disques avec un emporte-pièces.
  7. Étalez la moitié des disques de pâte feuilletée dans un moule à tarte. Étalez la préparation aux champignons. Posez par dessus les couvercles de pâte. Soudez les bords et faites cuire 40 minutes à 180°C.
 
Source d’inspiration :
http://passionsdeval.canalblog.com/archives/2012/01/17/22471071.html
 

Fruit de saison : l’orange

Photo Rafael Castillo @Flickr

L’orange est un fruit que l’on adore en général pour son jus, mais il existe plein d’autres manières de la consommer : telle qu’elle, en gâteau, en salade de fruits, pour son écorce…. Aujourd’hui, je vous dis tout sur ce fruit gorgé de vitamines!

Comment choisir des oranges?

Elles doivent avoir une peau brillante et sans défaut et être lourdes pour leur taille, ce qui indique qu’elles contiennent beaucoup de jus et que la chair n’est pas sèche. Si vous avez l’intention d’utiliser l’écorce dans votre recette, par exemple en zeste ou pour faire des écorces confites, choisissez une orange bio.

Photo Igor Shatokhin @Flickr

Quand les oranges sont-elles de saison?

Les oranges sont disponibles toute l’année, mais sont à leur apogée  en hiver.

Comment conserver des oranges?

Les oranges se conserveront à la température de la pièce pendant une semaine et au moins deux semaines au réfrigérateur. Dans ce cas, sortez-les en avance et attendez qu’elles reviennent à température ambiante avant de les manger.

Photo Mark Bonica @Flickr

Comment préparer des oranges?

Les oranges et leurs zestes sont des arômes de choix, utilisables aussi bien dans les plats sucrés que salés. La saveur de l’orange provient en majeure partie du zeste, la couche externe de la peau – qui est souvent utilisée dans les recettes à base d’oranges et notamment les pâtisseries.
Les oranges  crues peuvent être utilisées dans les salades de fruits mais aussi dans les salades salées.
Utilisez-les également dans les smoothies, les marinades et les vinaigrettes. L’orange fera aussi merveille dans les gâteaux, que ce soit en y ajoutant des zestes ou en les imbibant d’un sirop réalisé à partir du jus. 
Vous pouvez aussi réaliser une eau infusée à l’orange en mettant quelques rondelles à tremper dans de l’eau fraîche. 

Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

 

Mes recettes favorites aux oranges

 

Brownie aux oranges confites

Muffins chocolat orange

Écorces d’oranges confites

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

Gratin d’endives à l’orange et au munster

Jus d’orange, concombre et menthe

jus-orange-concombre-menthe-3

Namandier

namandier-poires

Cake à l’orange et aux noix

cake-orange-noix-3

Tarte à la patate douce marshmallows

Aujourd’hui on va parler d’une bizarrerie américaine, la tarte aux marshmallows! Je vous épargne le « pire », car les américains mettent aussi des marshmallows sur leurs gratins salés… On aime ou on n’aime pas! 
 
 
Ici, il s’agit d’une tarte à la patate douce servie en dessert. De la patate douce et des marshmallows dans une tarte, il faut s’accrocher, c’est clair… Mais si on passe outre les à priori, c’est quand même super bon!
 
J’avoue avoir été agréablement surprise par ce dessert, et je dirais même qu’il n’a pas fait long feu. La saveur des épices, la texture moelleuse et fondante apportée par la patate douce et le petit côté régressif des marshmallows m’ont fait fondre!
 
Alors, tenterez-vous l’expérience?
 
 
 
Tarte à la patate douce marshmallows

Tarte à la patate douce marshmallows

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 400 g de dés de patates douces
  • 20 cl de crème de coco
  • 100 g de sucre de canne complet
  • 2 c. à s. de fécule de maïs
  • 1 c. à s. de sucre vanillé
  • 1/4 c. à c. de gingembre
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 1 pincée de sel
  • les zestes d'une clémentine
  • 50 g de marshmallows

Instructions

  1. Faites cuire les dés de patates douces à l'eau 20 minutes environ. Égouttez-les et réservez-les.
  2. Tapissez un moule à tarte avec la pâte et placez au réfrigérateur.
  3. Transférez la chair des patates douces et dans un robot, ajoutez la crème de noix de coco, le sucre, la fécule de maïs, le sucre vanille, le gingembre, la noix de muscade, la cannelle et le sel, les zestes de clémentine. Mixez jusqu'à ce que le mélange soit lisse.
  4. Versez la garniture dans un moule à tarte et cuire au four préchauffé à 175°C pendant 40 minutes.
  5. Déposez les marshmallows et remettez au four 2 à 3 minutes en mode grill  en surveillant pour éviter que cela ne brûle.

Spécialité des Etats-Unis (Midwest) : Pudding aux kakis

C’est la saison des kakis! Je ne crois pas vous avoir déjà parlé de mon amour (relativement récent) pour le kaki. En fait, j’avais déjà remarqué ce fruit, mais je n’en avais jamais goûté et je ne m’en portais pas plus mal. N’étant à l’époque pas une folle de fruits en général, je n’avais pas une curiosité dingue sur la question. Et puis un jour, après un repas un peu lourd pris en commun avec d’autres personnes, j’entends quelqu’un qui s’exclame de joie car il a repéré des kakis dans le panier de fruits. Je lui demande alors si c’est si bon que ça pour qu’il soit si heureux? Il me répond que je dois absolument goûter immédiatement ce fruit! Il l’avait lui-même connu par sa femme iranienne et en était devenu fan. Dans sa belle-famille, tout le monde consommait de grandes quantités de kakis dès que c’était la saison. 
 
Il m’a donc appris comment manger ce fruit : en voyant sa forme, je ne savais même pas comment le couper, l’éplucher… Il m’a aussi montré comment reconnaître un kaki bien mûr, c’est à dire, très mou sous la peau.
 
J’ai donc goûté ce mystérieux fruit et… j’ai été transcendée! Ce fruit est tout simplement magique, et s’est placé immédiatement en tête de mes fruits favoris! Il a une texture incroyable, et un parfum si doux et sucré, que c’est un pur bonheur!
 
Après ce jour, j’ai cherché sans relâche des kakis dans mon supermarché mais je n’en trouvais jamais, jusqu’au jour où je suis tombée sur un méga lot, une boite d’une dizaine de kakis! Ça ne me faisait pas peur, et je me suis dit que j’allais au passage convertir mon homme et ma fille à ce fruit délicieux!
 
Une fois chez moi, j’ai constaté que les kakis étaient tout durs. Je me suis donc décidée à les laisser mûrir, mais après plusieurs jours, j’ai réalisé qu’ils ne ramollissaient pas du tout! J’ai donc enquêté sur internet et découvert deux choses. 
 
 
La première, c’est qu’il existerait deux types de kaki, le kaki dur et le kaki persimmon (ce qui veut dire la même chose hein! Persimmon est le mot anglais pour « kaki »), qui se mange mou… Le kaki dur n’est pas voué à ramollir, mais plutôt à être croqué comme une pomme. C’est ce que j’ai donc fait, et en effet, ce kaki était tout à fait mûr et sucré, bien que pas mou.
 
Deuxième chose, même si on a un kaki qui n’est pas destiné à devenir mou, on peut forcer les choses… En le congelant! Oui oui! vous mettez votre kaki dur au congélateur une nuit, vous le laissez dégeler à température ambiante, et hop, vous obtenez un kaki mou tout à fait délicieux!
 
Bref, voilà, je vous ai dit tout ce que je savais sur ce fruit, et bien sûr, après avoir découvert à quel point il était bon, je voulais absolument le cuisiner!
 
Ce pudding au four légèrement épicé est un dessert traditionnel d’automne et d’hiver dans le Midwest et le sud des Etats-Unis. 
 
Cette recette se fait avec des kakis mous et bien mûrs. Vous pouvez aussi utiliser la technique du congélateur, le but étant d’avoir des kakis avec une texture pâteuse dans cette recette.
 
 
Ce pudding est  très humide, comme doit l’être un bon pudding. Cela est dû au fait que l’on met le kaki dans la pâte à gâteau, un peu comme on le fait dans le carrot cake. Le dessert obtenu est sucré et pâteux, la pâte gonfle au four et une fois refroidie un peu, elle retombe et la texture ressemble à celle de la tarte à la citrouille.
 
Ce pudding de kaki va devenir un classique de ma cuisine, car je l’ai littéralement adoré! Mais je suis aussi impatiente de voir quels autres délices parfumés au kaki je pourrais essayer! 
 
P.S. : Si vous aimez le pudding, dans un registre totalement différent, découvrez mon banana pudding!
 
 
 
Spécialité des Etats-Unis (Midwest) : Pudding aux kakis

Spécialité des Etats-Unis (Midwest) : Pudding aux kakis

Ingrédients

  • 600 g de kaki (pesés entiers, soit 3)
  • 80 g de beurre fondu 
  • 2 gros œufs
  • 100 g  de sucre roux 
  • 150 g de farine 
  • 1 c. à c. de cannelle moulue
  • 50 g d'amandes effilées ( dont une pincée à réserver pour décorer)
  • 15 cl de lait ou lait végétal
  • 2 c. à c. de levure
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille
  • ½ c. à c. de sel

Instructions

  1. Préchauffez le four à 180°C et graissez un moule.
  2. Coupez vos kakis en deux et prélevez la chair avec une cuiller.
  3. À l'aide d'un mixeur, mixez la pulpe de kaki. 
  4. Mélangez ensemble la farine, la poudre à pâte, le sel et la cannelle dans un grand bol. Réservez.
  5. Dans un bol moyen, mélangez ensemble la pulpe de fruit, le beurre, les œufs, les sucres et la vanille. Ajoutez le lait. Ajoutez lentement ce mélange aux ingrédients secs et mélangez jusqu'à ce que tout soit bien homogène. 
  6. Incorporez délicatement les amandes.
  7. Répartissez ce mélange dans un plat allant au four, saupoudrez les amandes restantes et faites cuire au four pendant 35 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré dans le centre en ressorte sans morceaux, mais mouillé, car le gâteau doit encore être très humide.

Comment profiter à fond du mois de novembre?

Photo Ian Sane @Flickr
 
 
C’est déjà novembre! Nous sommes sur le point de passer à la vitesse supérieure avec l’approche des fêtes… Planifiez votre mois autour de ces activités amusantes que les familles pourront faire ensemble en novembre.
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de novembre :
 

Fêtez friendsgiving

Tout le monde connaît la célébration américaine de Thanksgiving. Elle n’a évidemment pas beaucoup de sens pour nous européens, mais sa version « friendsgiving », qui célèbre la gratitude d’être entre amis, est un super prétexte pour passer un bon moment ensemble!

     
Photo Marco Verch @Flickr

Lancez-vous dans le Nanowrimo

Si vous avez toujours rêvé d’écrire et avez du mal à vous motiver, le Nanowrimo est fait pour vous. Retrouvez-vous avec des milliers d’autres écrivains en herbe pour écrire 50.000 mots sur le mois de novembre et peut être initier le prochain best-seller de l’année!


Photo Christian Gonzalez @Flickr

Fêtez le jour des vegans

En cette période où tout est bon pour faire un geste pour le climat, pourquoi ne pas essayer une journée végan? C’est une cuisine à la fois saine et très variée qui s’offre à vous!


Photo Ella Olsson @Flickr

Célébrez la journée de la gentillesse

En novembre a lieu la journée de la gentillesse J’espère que vous n’attendrez pas ce jour pour être gentils, mais il peut vous rappeler d’avoir une attention particulière pour quelqu’un qui compte pour vous!


Photo echilds41 @Flickr

Essayez la journée sans acheter

A l’approche du Black friday, la journée de shopping la plus intense de l’année, pourquoi ne pas prendre le contre-pied de cette tendance à l’achat déraisonné et essayer au contraire de ne rien acheter? Le 22 novembre est la journée sans achat, ça ne fait pas le mal au porte monnaie juste avant cette période de consumérisme des fêtes de fin d’année!


Photo yancy9 @Flickr

Voilà mes idées pour faire de novembre un mois vraiment unique! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Légume de saison : le poireau

Photo Rosmarie Voegtli @Flickr

Avec le mauvais temps on retrouve les légumes d’automne, et parmi eux, le poireau. Les poireaux sont les cousins de l’oignon, mais ils ont une saveur plus douce et plus délicate et sont délicieux, quelle que soit leur mode de cuisson. 


Photo liz west @Flickr

Comment choisir des poireaux?

Choisissez des poireaux fermes avec un maximum de blanc et de vert clair, si possible. Évitez ceux dont les extrémités sont jaunies. Choisissez des poireaux dont le diamètre ne dépasse pas 3/4 cm si possible. Les poireaux plus gros peuvent être plus fibreux, avec des couches extérieures qui ne sont pas aussi fermes et fraîches que le reste, et qui devront donc être enlevées. 

Photo Richard North @Flickr

Quand les poireaux sont-ils de saison?

Les poireaux sont de saison de septembre à mars. 

Comment conserver des poireaux?

Conservez vos poireaux non lavés dans un sac en plastique non fermé au réfrigérateur.

Photo Chris Penny @Flickr

Comment préparer des poireaux?

Les poireaux poussent dans le sol et peuvent ainsi emprisonner un peu de terre entre les couches. Pour nettoyer les poireaux, coupez les racines, puis la tête vert foncé. Coupez-le ensuite dans la longueur afin de pouvoir nettoyer entre les feuilles sous un filet d’eau. On a  tendance à utiliser uniquement les parties les plus tendres, vert clair et blanc, pour cuisiner et manger. Cependant, jeter la partie verte serait une erreur. Elle peut être utilisée comme le reste du poireau à condition de la cuire un peu plus longuement, ou être réutilisée dans les soupes et bouillons qu’elle parfume à la perfection! Vous pouvez aussi les ajouter à l’eau de cuisson lorsque vous mijotez des légumes ou ragoûts. Les poireaux peuvent être sautés, rôtis ou cuits à l’eau suivant l’utilisation que l’on souhaite en faire. 

Mes recettes favorites aux poireaux

Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Gratin de poireaux et maroilles

Tarte poireaux reblochon

Cake aux poireaux et lardons

cake-poireau-lardons-2

Galettes lentilles poireaux

Pain perdu aux champignons de Paris, poireaux et jambon

pain-perdu-poireau-mimolette-3

Carrosotto aux poireaux et bacon

carosotto

Tarte au chocolat, poires et pâte à tartiner

Des poires, du chocolat, de la pâte à tartiner, on est face à un trio infernal, non? Hé oui en septembre, chaque année je fais une orgie de pommes et de poires, et ça se ressent par ici dans les desserts que je publie!
 
 
Cette tarte est très sympa car elle est simple à réaliser. C’est finalement une tarte au chocolat basique, dans laquelle on ajoute des poires. Non seulement c’est très bon, mais ça coupe un peu le côté écœurant qu’on pourrait avoir si on ne mettait que le chocolat…
 
 
Pour la pâte sablée, je vous recommande une pâte maison comme celle que je propose ici qui est divine, mais si vous préférez gagner du temps avec une pâte toute faite, cela marche aussi!
 
Pour accompagner cette tarte, servez-vous un petit thé, et ça y est, vous êtes en mode « cosy » automnal, et prêts à affronter le froid!
 
  
 
 
Tarte au chocolat, poires et pâte à tartiner

Tarte au chocolat, poires et pâte à tartiner

Ingrédients

  • 1 pâte sablée
  • 200 g de pâte à tartiner
  • 70 g de chocolat noir amer
  • 70 g de chocolat au lait
  • 100 g de beurre doux
  • 100 g de crème fleurette
  • 1 gros œuf à température ambiante
  • 3 poires mûres mais fermes

Instructions

  1. Préchauffez votre four à 180º C.
  2. Disposez votre fond de pâte brisée sucrée dans un plat à tarte couvert de papier sulfurisé et déposez des billes de cuissonpar dessus.
  3. Faites cuire pendant 15 minutes à 180º C. Retirez les billes de cuisson et laissez refroidir.
  4. Une fois le fond de tarte revenu à température ambiante, tartinez-le fond avec la pâte à tartiner. Déposez les poires coupées en tranches fines en cercle par dessus.
  5. Préparez la ganache en faisant fondre les 140 g de chocolat (noir et au lait) finement hachés avec le beurre. Laissez tiédir un peu.
  6. À l’aide d’une maryse, incorporez l’œuf au chocolat en remuant délicatement.
  7. Versez cette ganache sur le fond de tarte.
  8. Faites cuire la tarte pendant 25 minutes à 180º C (chaleur non tournante).
  9. Sortez du four et laissez refroidir sur une grille, puis mettez au frais jusqu'au service.
 
 
Source d’inspiration :
http://www.kimaya-gourmandises.com/tarte-au-nutella-de-pierre-herme/

Os feuilletés apéro

Comme je vous le disais précédemment, j’ai toujours été passionnée par la fête d’Halloween. D’ailleurs, je rêverais de célébrer cette fête là-bas un jour, de voir les rues décorées, les enfants frapper aux portes… L’an dernier, j’ai eu la chance d’être à San Francisco quelques semaine avant Halloween et j’ai pu voir l’effervescence dans les magasins : les vitrines des supermarchés qui débordaient de courges, les rayons des libraires remplies d’histoires de vampires, les restos qui couvraient leurs menus de toiles d’araignée… Chacun y va de son petit détail pour être dans l’esprit de la fête! 

 

Si vous voulez comme moi réaliser un menu à thème pour ce soir-là, voici quelques idées que j’ai pu réaliser au fil des ans :

Pumpkin spice latte
Houmous de citrouille
Halloween pumpkin pie
Tarte à la courge sucrée

 

Pour l’apéritif, voici une nouvelle idée très simple a réaliser et vraiment jolie (ou moche, c’est vous qui voyez!)
J’avais vu des recettes de ce type sur Pinterest et j’ai décidé de m’en inspirer librement pour la refaire à ma façon.

 

  

Os feuilletés apéro

Ingrédients

    Pour les os
  • 1 pâte feuilletée
  • Fleur de sel
  • 1 c. à s. de lait
    Pour la sauce
  • 30 g de pulpe de tomate récup
  • 1 c. à s. concentré de tomates
  • 1 c. à s. de sauce barbecue
  • 1 pincée de paprika
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Dans un petit bol, mélangez les ingrédients de la sauce.
  2. Préchauffez votre four à 180°C.
  3. Découpez votre pâte brisée en bandes de 6 cm de long et 2 cm de large avec un couteau.
  4. Faites une encoche à chaque extrémité sur environ 1 cm.
  5. Repliez les 4 bouts en formant petites boules pour représenter les extrémités des os.
  6. Disposez les "os" sur du papier cuisson.
  7. Badigeonnez de lait.
  8. Parsemez le tout d’un peu de fleur de sel.
  9. Faites cuire jusqu’à ce que les os soient légèrement dorés, soit environ 12 minutes.
  10. Servez avec la sauce.

Comment tout faire maison (ou presque)?

Comme vous le avez sans doute, j’essaye de diminuer au maximum mes déchets. Pour cela, il y a plusieurs façons de procéder, mais l’une d’entre elles est simplement de faire plus de choses soi-même. On se retrouve donc à acheter des ingrédients de base, que l’on trouve plus facilement en vente sans emballage, mais on en profite également pour manger plus sainement, et surtout, des produits dont on connait la composition.
 
Si vous aussi, que ce soit pour l’environnement, le goût ou votre santé, vous voulez réaliser plus de fait-maison, je vous propose ici un récapitulatif des recettes que je propose sur ce blog. Je l’enrichirai au fur et à mesure  de mes tentatives réussies!
 
 

Sauces

Pains

Produits laitiers

Pâtes à tarte

Jus de fruits

Sodas

Sirops

Biscuits apéritifs

Tartinades apéro

Huile et vinaigre

Épices

Pour la pâtisserie

Pâtes à tartiner

Biscuits et chocolats

Boissons chaudes

Mini tourtes au potimarron et champignons

C’est la période des tourtes! Enfin, je ne crois pas qu’il existe une saison officielle des tourtes, mais comme c’est assez nourrissant, j’adore en réaliser dès que l’automne revient. Je ne peux pas résister à leur aspect si gourmand, et je cherche donc constamment de nouvelles garnitures à réaliser. Celle que je vous propose aujourd’hui met à l’honneur deux produits de saison que j’adore, le potimarron et les champignons. Ils se marient tellement bien ensemble en plus!
 
 
Pour cette recette, l’idéal est d’avoir un reste de potimarron déjà cuit, sinon il vous faudra commencer par le cuire. Vous pourrez le remplacer par une autre courge si vous le souhaitez.
 
 
Si vous avez envie d’une petite immersion en plein automne, cette recette est faite pour vous!
 
 
 
 
New recipe

Ingrédients

  • 2 vache qui rit
  • 125 g de champignons
  • 80 g de potimarron cuit
  • 1 pâte brisée
  • 1 gousse d'ail
  • 1/2 oignon
  • 2 c. à c. de moutarde
  • 100 g de yaourt
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • Sel, poivre
    Pour la dorure
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 pincée curcuma

Instructions

  1. Émincez l'oignon et champignons, faites-les revenir 5 minutes dans l'huile d'olive.
  2. Mélangez le yaourt et les vache qui rit coupées en dés, avec l'ail, du  sel et du poivre.
  3. Dans un bol, mettez le potimarron, les champignons, le mélange à la crème.
  4. Tapissez vos moules avec la pâte à tarte, puis tartinez-les de moutarde. Déposez le mélange au potimarron, recouvrez d'un cercle de pâte et soudez bien les bords.
  5. Dans un petit récipient, mélangez l'huile d'olive et le curcuma.
  6. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez les tourtes de ce mélange.
  7. Préchauffez le four à 200°C et enfournez pour environ 30 minutes.