Archives par mot-clé : Poivron

7 astuces pour organiser un barbecue mémorable

Photo slgckgc @Flickr
 
Bien sûr, vous savez comme tout le monde préparer un barbecue : n’importe qui peut inviter quelques amis et poser en vrac des chipolatas sur le gril! Cela suffit pour passer un très bon moment, on est d’accord… Mais si vous avez envie de monter un grade et d’élever votre barbecue au rang de réception de l’ambassadeur, alors ce post est fait pour vous! Ne vous inquiétez pas, mes conseils ne feront pas sauter votre compte en banque!
 

La décoration

 
L’aspect visuel est le premier que tout le monde remarque, et en général on ne s’attend pas à une super déco pour un barbecue, donc il suffit de quelques petits efforts pour marquer les esprits! Il y a quelques  moyens super faciles de donner à votre jardin l’air un peu plus festif rapidement et sans budget. Mon astuce préférée est de faire des bannières en tissu ou fanions à accrocher dans tout l’espace. Il vous suffit de couper dans des feuilles de couleur des losanges et de les replier pour former des triangles sous lesquels vous glisserez une ficelle. ca fait une super activité si vous avez des enfants, ils pourront décorer la guirlande pour vous aider. Des bocaux remplis d’eau dans lesquels vous déposerez une bougie chauffe-plat flottante ajoutent une belle touche lumineuse. Le soir, si les moustiques sont un problème chez vous, optez pour des bougies à la citronnelle. Enfin, si vous avez des guirlandes lumineuses ou lampes d’extérieur, c’est le moment de tout allumer si votre barbecue a lieu le soir! Ambiance guiguette garantie!
 
 
 

Prévoyez un stand boissons

 
Afin de ne pas passer la journée à remplir els verres, mettez un stand boissons à disposition : gobelets de différentes tailles, bières, rosé, ainsi que des grandes jarres de punch ou de thé glacé pour ceux qui ne boivent pas d’alcool. j’aime ajouter des rondelles de citron ou de concombre dans mon thé glacé pour donner une touche fraîche et un joli look à ma boisson.
 
 

Soignez l’apéritif

 
Les amuse-gueules sont souvent sous estimés lors des barbecue et se limitent souvent à des chips ou cacahuètes. Evitez au maximum le pain car il accompagne déjà le plat lors des barbecue en général, et focalisez-vous sur des produits frais et sains. Disposez sur une tale des crudités, des dips apéro, des cubes de fromage… 
 
 
 

Changez des chipolatas et merguez

 
N’oubliez pas que la plupart des gens font des barbecues toutes les semaines lors des beaux jours et essayez de sortir des setiers battus : brochettes, poulet mariné… Pensez aussi aux végétariens avec des brochettes de tofu ou de légumes, et à ceux qui n’aiment pas trop la viande, avec par exemple des brochettes de saumon marinées.
 
 

Proposez un buffet de salades

 
Le barbecue ne doit pas se limiter aux saucisses et grillades! Pour l’équilibrer, mettez à disposition un beau buffet de salades colorées dans lesquelles chacun se servira, succès garanti.
 
 

Ne négligez pas le dessert

Le dessert est souvent zappé lors des barbecues sous prétexte que le plat est riche. J’aime proposer simplement une salade de fruits et des biscuits maison qui accompagnement le café. Si vous recevez des familles avec enfants, vous pouvez ajouter un gâteau car souvent les enfants mangent moins que les adultes et ont encore une petite place pour le dessert! une autre option sympa si la météo est de circonstance, est de proposer un atelier glaces : des bacs de glace, des cornets, des vermicelles de couleur, et chacun se fait sa glace pour une touche de fraicheur en fin de repas!

 

Pensez aux enfants

Les enfants n’aiment pas forcément les mêmes choses que les adultes et j’aime leur proposer une alternative du type saucisses de Strasbourg, chips, salade de pâtes simple (sans oignons ni poivrons, la hantise de beaucoup d’enfants) ou encore des crudités nature à picorer avec les doigts ( tomates cerise, bâtonnets de carotte, dés de melon…). Prévoyez également du ketchup et de la baguette afin qu’ils puissent se faire un petit sandwich type hot-dog tout simple.
 
 
Et vous, c’est quoi vos petits secrets pour que tout le monde soit heureux quand vous organisez un barbecue?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Salade au boulgour et lentilles corail

Je vous propose une recette parfaitement de saison, c’est-à-dire une salade! Avec cette chaleur, j’ai tout le temps envie de manger froid et léger, et les salades sont parfaitement indiquées dans ces circonstances !
 
 
Je cuisine très rarement le boulgour, ce n’est pas que je n’aime pas, mais plutôt que je n’ai pas vraiment adopté l’habitude d’en faire…
 
 
 
Cette fois-ci, je vous propose une recette qui rappelle un peu un taboulé, mais à base de boulgour, de lentilles et aromatisé avec du poivron rouge et jaune. Il y a également beaucoup d’herbes et épices : de la ciboulette, de la coriandre et du cumin… Cela donne quelque chose de très parfumé et très sympa, un accompagnement parfait pour des grillades par exemple !
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.savormania.com/salade-de-boulgour-et-lentilles-rouges/

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Burrata aux poivrons et tomates confits

J’adore la gastronomie italienne, et parmi toutes les spécialités dont je suis fan, il y en a une qui sort vraiment du lot, c’est la burrata. Je l’ai découverte il y a plusieurs années, et l’été je ne me lasse pas de la déguster en guise de repas, accompagnée de tomates. Elle est un peu devenue ma salade tomates-mozzarella améliorée avec une méga dose de fromage pour moi toute seule ! 
 
 
 
Simplement servie avec quelques tomates cerises, un peu de sel, de poivre et de vinaigre balsamique, je me régale. C’est la façon dont je la prépare le plus souvent, et je ne m’en lasse pas. Mais je ne peux pas m’empêcher non plus de tester d’autres préparations dès qu’une idée me passe par la tête. J’avais par exemple mangé dans un restaurant qui accompagnait la burrata de caponata (une sorte de ratatouille italienne), et cela fonctionnait très bien. J’ai donc très vite reproduit l’idée à la maison. 
 
 
J’ai voulu cette fois-ci essayer d’accompagner ma burrata de poivrons et de tomates rôtis au four. J’ai choisi de servir tous ces légumes cuits au four froids, un peu comme une salade de légumes, mais cuits et fondants. Le résultat fut à la hauteur de mes espérances : un plat bien parfumé et relevé avec le poivron, et toujours aussi savoureux grâce à la burrata !
 
Pour le poivron, si vous avez la possibilité de mettre des morceaux de couleurs différentes (les poivron surgelés multicolores émincés conviennent très bien! ), cela fera plus joli, très coloré dans l’assiette. Sinon, privilégiez le vert ou le jaune pour contraster avec le rouge des tomates. 
 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Mes inspirations de juin

Photo Nana B Agyei @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

La burrata

 
J’adore les fromage frais et les fromages italiens de façon générale, et la burrata est vraiment le meilleur des deux mondes selon moi. J’ai toujours aimé une bonne mozzarella de bufflonne, mais la burrata avec son côté crémeux la surpasse encore à mes yeux! Je ne la cuisine pas car c’est un fromage qui est bon à manger tel quel, mais j’aime bien travailler les accompagnements : tomate et vinaigre balsamique, compotée de poivrons… Il y a l’embarras du choix !
 

La cuisine japonaise végétarienne

 
Je suis une fan inconditionnelle du Japon et mon plus grand rêve est de visiter ce pays et de pouvoir déguster sur place ses spécialités. En attendant que cela puisse se produire, j’ai déjà cuisiné un grand nombre de spécialités japonaises à la maison : curry japonais, onigiri grillé au soja et à l’œuf brouillé, senbei crackers…  Mais depuis que je suis végétarienne, c’est un peu compliqué car leur cuisine met beaucoup à l’honneur le poisson cru et je trouve très difficile de substituer. J’ai envie de me poser la question sérieusement et de faire des tests pour voir comment réaliser des sushis sans poisson tout aussi savoureux que les vrais !
 
 

L’index glycémique

J’ai lu plusieurs ouvrages sur l’index glycémique et l’alimentation qui en découle, qui consiste notamment à manger moins de produits industriels et raffinés et plus de produits bruts, complets, naturels et j’aimerais réussir à intégrer certains de ces principes dans mon alimentation quotidienne pour continuer à entretenir ma santé. 
 
 

Les super aliments

J’ai toujours aimé tester les produits insolites qui sortent au fil du temps comme la spiruline, le maca,… Mais passé l’effet de nouveauté, cela traîne dans les placards et s’accumule. Avec mes cours de naturopathie, j’ai redécouvert les bienfaits de ces produits et l’envie de les cuisiner est revenue. Il est temps de les déterrer des placards et d’en profiter pour se régaler, ou du moins, essayer !
 

Les légumes verts feuillus

 
Avec le printemps, j’ai envie de cuisiner plus souvent les épinards, la blette ou encore la mâche, que ce soit cuits ou en salade. Il y a plein de façons de les décliner et c’est ultra bon pour la santé, alors je m’en donne à coeur joie!
 

Coté beauté

Ces derniers temps, je m’intéresse beaucoup au bien-être, que ce soit en naturopathie, avec notamment des huiles essentielles relaxantes, ou au niveau de la lecture. Je lis notamment un livre sur l’ikigai, une méthode japonaise pour trouver un sens à sa vie, un équilibre et une raison d’être heureux de se lever le matin… Beau programme en perspective!
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pitas à l’halloumi et à l’ajvar

Il y a quelques jours, je vous ai fait découvrir l’ajvar, une sorte de tartinade rouge aux poivrons et à l’aubergine originaire des Balkans. Vous pouvez trouver l’ajvar tout fait dans un rayon conserves, notamment dans les épiceries de produits originaires de l’Est. Vous pouvez aussi le réaliser vous-même, c’est très simple, la marche à suivre est par ici.
 
 
 
Si vous avez suivi mon post précédent et avez désormais un pot d’ajvar à disposition, je vous propose une délicieuse recette à réaliser avec ! Il s’agit de pains pitas végétarien garnis à l’halloumi. C’est un peu un mélange de cultures, l’halloumi étant originaire de Crète. C’est un fromage délicieux que l’on peut poêler et qui ne fond pas à la cuisson. Vous le trouverez dans les bonnes fromageries ou dans les épiceries de produits du Sud.
 
 
Dans cette recette, on a donc de l’ajvar qui est tartiné sur des pains pita, des légumes que l’on fait griller avec le le fromage, le tout accompagné d’un peu de sauce pita. C’est un véritable délice, très frais, parfumé, nourrissant mais au final assez équilibré, car il contient beaucoup de crudités !
 
Les pains pita peuvent être achetés tout faits ou réalisés maison, je vous les proposerai également prochainement!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Spécialité de Serbie : ajvar

Aujourd’hui, je vous emmène dans les Balkans. Vous le savez, j’aime vous faire voyager en cuisine, et aujourd’hui, cela va être le cas avec cette délicieuse recette ! Je ne sais pas si vous aviez déjà entendu parler de cette spécialité, elle est originaire de Serbie et de Macédoine, mais on la consomme dans tous les pays des Balkans.
 
 
 
Pour ceux qui me suivent sur Instagram, (si ce n’est pas le cas, il n’est pas trop tard, cliquez ici!), vous avez peut-être vu il y a quelques jours que j’ai partagé un pot d’ajvar. Je l’ai trouvé dans une épicerie russe à Lille, et j’étais ravie! Moi qui adore cette culture, avoir accès à ses produits aussi facilement, c’est trop génial ! J’étais déjà chargée je n’ai donc pas fait une razzia totale, mais je n’ai pas pu résister à l’envie d’acheter un pot d’ajvar, qui me rappelle certains de mes voyages.
 
Évidemment, comme à chaque fois que je suis séduite par une spécialité étrangère, j’essaie ensuite de la refaire à la maison et l’ajvar n’a pas échappé à la règle. Donc pour tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une épicerie russe à proximité de chez eux,( et je sais qu’ils sont nombreux), ne soyez pas déçus, c’est une spécialité ultra simple à réaliser et uniquement avec des produits que l’on trouve partout en France!
 
 
Cerise sur le gâteau, l’ajvar se réalise avec des produits d’été comme le poivron, aubergine ou parfois la tomate… On arrive donc parfaitement dans la bonne saison pour préparer de l’ajvar maison! Si vous êtes adepte de la mise en conserve, ce produit peut tout à fait se stériliser une fois mis en pot et se garder jusqu’à l’hiver prochain. D’ailleurs, c’est ce qui était fait traditionnellement dans les Balkans. On préparait des réserves l’été jusqu’en septembre, et on stockait pour tout l’hiver.
 
L’ajvar est une tartinade, et à ce titre, la façon la plus simple de le consommer et de le tartiner sur du pain ou de le proposer dans un petit bol à l’apéro avec de quoi tartiner à côté. Mais on peut aussi l’utiliser comme base pour des sandwichs, des bruschetta…
 
Je vous retrouve très bientôt pour vous proposer une délicieuse recette à préparer avec ce délice !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Assiette turque

La recette que je vous propose aujourd’hui a été réalisée à partir d’ingrédients reçus dans une box Hello Fresh. Vous connaissez le principe ? C’est une société qui vous expédie tous les aliments nécessaires pour cuisiner ainsi qu’une fiche recette étape par étape. 
 
 
J’aime beaucoup la cuisine du monde, aussi ce repas turc avait attiré mon attention. Il est composé de tzatzíki, de concombre, de boulgour aux poivrons, et d’un pain turc garni de feta. C’est une assiette principalement composée de crudités, très fraîche et adaptée au retour des beaux jours.
 
 
Le tzatzíki est une spécialité célèbre que l’on déguste habituellement à l’apéro, mais ici il sert de sauce, et c’est très sympa également.
 
Le pain turc est recouvert d’un mélange de feta et d’herbes, je vous en reparlerai prochainement, c’est délicieux ! 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Que faire avec des haricots blancs?

Photo Marco Verch Professional P @Flickr

Les haricots blancs sont pratiques car aussi bien en boite que secs, ils se conservent longtemps, très longtemps. C’est vraiment un produit du placard par excellence! A tel point qu’il arrive parfois de retrouver un paquet tout perdu et abandonné, et de se demander depuis combien de temps il est là! Si c’est votre cas, voici de quoi cuisiner vos haricots vite fait bien fait, et surtout, de quoi vous régaler!    

En tartinades

Vous connaissez ma passion pour les tartinades, et les haricots blancs, à l’instar des pois chiches dans le houmous, peuvent se mixer pour donner de délicieux dips, comme cette tartinade aux haricots blancs et olives, ce dip d’origine roumaine ou cette crème de haricots blancs.

 

En baked beans

Depuis mon plus jeune âge je suis fan de l’Angleterre, et leurs petits déjeuners me passionnent. Oui, j’adore les haricots blancs dès le réveil et j’assume! Les baked beans maison sont bien meilleurs que ceux qu’on achète en boite, vous vous en doutez! J’adore notamment cette version accompagnée de polenta.

En omelettes, tortillas, tajines

Lorsqu’on entend le mot “tajine“, on pense au ragoût marocain épicé cuit dans le plat à cheminée du même nom. En Tunisie, le tajine peut représenter quelque chose de complètement différent! C’est une sorte de croisement entre une quiche et une tortilla un peu relevée, en plus épaisse et dense et que l’on sert souvent froide.  Les haricots fonctionnent bien de la même manière dans les omelettes et tortillas.

En soupes et purées

Les haricots peuvent épaissir et donner de l’onctuosité à n’importe quelle soupe de légumes mixée, comme on le fait avec la pomme de terre. Mais ils sont aussi délicieux dans les soupes non mixées, comme cette soupe façon loubia. De la même façon, leur texture est parfaite en purée. Essayez par exemple la purée pommes de terre haricots blancs, ou encore chou-fleur haricots blancs.

Dans des currys et ragoûts

Vous pouvez facilement réaliser des currys de haricots blancs en les faisant mijoter avec d’autres légumes comme des poivrons, du chou… En ajoutant du lait de coco et des épices vous obtiendrez un ragout délicieux et parfumé très rapidement!

 

Dans les salades

On n’y pense pas mais les haricots blancs sont top en salade. En les utilisant en boite, c’est très rapide à préparer, et ils se marient bien avec les salades de riz, de quinoa, de tomates… Les possibilités sont infinies!

Voilà mes idées favorites pour utiliser les haricots blancs. Et vous, vous avez d’autres astuces ou recettes favorites à partager?

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Comment associer bières et plats?

On parle très souvent des associations mets et vins, mais beaucoup moins des association mets et bière. Pourtant, il y a un nombre incroyable de variétés de bières, et celles-ci se marient globalement très bien avec les plats, en particulier avec les plats rustiques, les spécialités régionales ou encore les planches apéro… Bref, tout ce qui est bon, quoi!
 
Pour vous démontrer qu’on peut organiser une beuverie soirée bière tout en étant un fin gastronome, je vous propose donc aujourd’hui une petite synthèse des meilleures manières de les associer.
 
Avis aux amateurs!

Quelques règles de base

 
Pour faire un accord parfait, vous pouvez choisir plusieurs axes. Le premier est de créer un contraste entre l’aliment et la bière. Dans ce cas, on choisit des saveurs diamétralement opposées qui vont se mettre en valeur l’une l’autre. Le deuxième est de créer un accord complémentaire, comme des aliments aux saveurs riches avec une bière plutôt lourde et riche elle aussi. La troisième façon d’accorder va être de nettoyer le palais avec la bière, par exemple en choisissant une bière légère pour accompagner un plat pimenté. Enfin, les accords par pays fonctionnent plutôt bien. On peut servir par exemple une bière ambrée irlandaise pour accompagner un Welsh, ou une triple belge avec des frites. Dans tous les cas, évitez les bières aux saveurs trop fortes, qui vont écraser la saveur du plat et la couvrir. 
 
 

Avec les fast food

 
Avec des plats de consommation rapide comme des frites, des hot-dog ou du fish & chips, les lager plutôt légères fonctionneront bien car elles sont fraîches, et contre balancent bien le côté gras du plat en nettoyant le palais.
 
 

Avec de la cuisine du monde

 
Avec la cuisine du monde ou la cuisine épicée, et notamment avec de la cuisine mexicaine, les IPA fonctionnent bien. L’amertume complète bien le côté parfumé du plat et l’un comme l’autre arrivent à émerger malgré leurs saveurs fortes.
 
 

Avec un risotto

 
Pour accompagner un risotto, choisissez une bière légère et très orientée sur les céréales comme une lager américaine ambrée ou une Pilsner. La saveur des céréales et l’équilibre avec le houblon balanceront bien les saveurs du risotto tout en restant légers sur le palais.
 
 

Avec des légumes-racines

 
Choisissez une bière un peu acide, aigrelette ou une sour. Les bières aux bretannomyces (souvent appelées Brett) seront adaptées ainsi que les bières belges auto fermentées de type Gueuze.
 
 

Avec des plats gras ou riches en beurre

 
Une bière de type noire comme une black lager ou une Brown porter exprimeront bien leurs saveurs houblonnées et amères. Elles ont aussi un côté rôti qui contrastera avec la richesse du plat.
 
 

Avec des légumes grillés

 
Avec des légumes grillés comme des carottes, des poivrons, des oignons, ou des champignons, choisissez une bière sombre et rôtie, comme un Stout irlandais ou une schwarz allemande qui vont équilibrer la douceur et la richesse des légumes.
 

Avec du fromage

 
Avec des fromages comme du brie, du cheddar, du bleu ou de la mozzarella, les Belges triples ou les anglaises fonctionnent très bien. Dans ce domaine, on peut varier beaucoup les bières qui vont naturellement bien avec les fromages.
 
 

Avec du chocolat

 
Avec du chocolat, choisissez une bière à la fois maltée et douce ou dans un autre registre, une bière sombre et rôtie. Dans les deux cas, le but sera de faire ressortir le côté rôti du chocolat et du cacao. Les stout sont par exemple un choix parfait car ils ont d’ores et déjà une saveur légèrement chocolatée et un taux d’alcool plutôt léger. Ils sont aussi moins sucrés qu’on ne le pense et ne viennent donc pas étouffer la douceur du chocolat.
 
 

Avec un dessert

 
Avec un dessert qui n’est pas au chocolat mais plutôt à la crème comme un tiramisu ou une crème brûlée, un Barley wine aux notes de Porto ou un lambic aux fruits belge seront parfaits par leur richesse sur le palais et leur côté fruité.
 
 
Et vous, vous êtes prêts à passer aux accords mets/bière? Ça vous arrive de servir vos repas avec une bière?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Spécialité d’Argentine : humita revisité à la courge

Le humita est un mets amérindien très présent traditionnellement dans divers pays d’Amérique latine, et notamment au Pérou, en Bolivie, au Chili et en Équateur. Il s’agit d’une préparation de maïs cuite qui se mange salée avec du piment, et qui existe aussi en version sucrée.
 
 
 
En version salée, on le prépare avec du maïs moulu frais et des oignons enveloppés dans des feuilles de maïs puis cuits au four, ou dans de l’eau chaude. On peut ajouter du fromage au mélange. 
 
N’ayant pas de feuilles de maïs à disposition, ma version est cuite à la casserole. Ce n’est donc pas la version la plus traditionnelle. De plus, le maïs est râpé comme on le fait dans la recette d’origine, mais l’ajout de courge n’est pas habituel dans cette recette. C’est pourquoi j’ai nommé cette recette “humitas revisitées”. Cela n’en reste pas moins très bon!
 
Si vous êtes équipé d’un mixeur, n’hésitez pas à l’utiliser pour râper la courge butternut.
 
Pour ceux qui aiment les plats un peu plus relevés, vous pourrez rajouter jusqu’à 1 cuiller à café de piment en poudre.
 
 
Je vous conseille de servir ce plat avec des tortillas de maïs, un régal pour un repas bien complet et parfumé!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2