Archives par mot-clé : sauce

Spécialité de Roumanie : Dip aux noix

Aujourd’hui je vous emmène en Roumanie, avec une recette que je n’ai pas testée sur place mais découverte dans un livre que j’ai ramené de là-bas. Quoi qu’il en soit, cette recette est assez caractéristique de mes vacances, car c’est une tartinade et il ne s’est pas passé un journée sans que nous mangions un plateau de tartinades avec du bon pain.
 
 
Nous avons été surpris de voir en Roumanie pas mal de choix végétariens sur la carte des restaurants, bien que la cuisine roumaine soit traditionnellement riche en plats à la viande, qu’elles soient en sauce ou grillées. En fait, près avoir cherché un peu, j’appris que beaucoup de roumains sont orthodoxes et pratiquent le jeûne hebdomadaire. Durant ce jeûne, ils ne consomment idéalement ni alcool, ni viande, ni produit laitiers, bien que chacun puisse l’adapter à ses contraintes. L’église recommande même de faire durant ce jeûne de faire une détox des médias, ou du moins des émissions frivoles et vides de sens pendant cette période, pour se concentrer sur les évangiles. Le mercredi et le vendredi sont les jours les plus fréquents pour réaliser ce jeûne. Cette pratique étant courante, tous les restaurants proposent au moins un choix qui permette de servir les personnes qui viendraient manger chez eux lors de leur jeûne.
 
Cela fait que ce pays est finalement très adapté aux végétariens, végans, ou tout simplement aux personnes qui souhaitent manger de façon équilibrée, car ce sont des plats très sains, principalement à base de légumes.
 
 
Dans le livre que j’ai ramené de là-bas, il y a donc plusieurs tartinades aux légumes, très simples dans leurs ingrédients, comme celle que je vous propose aujourd’hui, qui ne contient ni viande, ni fromage, ni crème. Elle m’a tapé dans l’œil car j’adore les noix. Elle n’a pas une texture crémeuse comme beaucoup de dips apéro, c’est plutôt comme des copeaux de noix et c’est donc plus difficile à tartiner et un peu « sec ».
 
Vous pouvez augmenter légèrement la quantité d’eau pour que cela ne soit pas trop sec non plus. Évitez de faire cette tartinade trop à l’avance car les noix boivent l’eau, ou alors, remettez un peu d’eau et de vinaigre juste avant le service. Vous pouvez ajouter un peu de crème ou de yaourt, mais cela perdra bien sûr le sens d’origine de la recette. Enfin, vous pouvez aussi déposer un peu de ce mélange sur une autre tartinade, comme la divine zacusca, roumaine elle aussi. J’ai vu des roumains empiler ainsi leurs différentes tartinades sur un seul bout de pain, et j’avoue que c’est très bon comme ça !
 
 
 
Spécialité de Roumanie : Dip aux noix

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 bol

Ingrédients

  • 1 tranche de pain dur (15 g)
  • 200 g de noix
  • 8 gousses d'ail
  • 6 c. à s. d'huile de noix
  • 3 c. à s. de vinaigre de vin blanc
  • 4 c. à s. d'eau
  • 2 c. à s. de persil frais
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Imbibez le pain dans un peu d'eau pour le ramollir. Mixez-le avec les noix et les gousses d'ail pour obtenir une pâte. Versez ce mélange dans un bol puis ajoutez l'huile de noix, le vinaire de vin blanc, l'eau, le persil frais haché, du sel et du poivre.
 
 

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar

Prêts pour un plat réconfortant qui met l’eau à la bouche? Le retour d’un temps plus frais nous oblige à sortir les blousons et les   pulls, et en cuisine, cela signifie ressortir les bons gros gratins! J’ai donc fouillé mes armoires à la recherche de mes plats à gratin géants de circonstance!
 
 
Aujourd’hui, je vous partage une recette de pâtes que vous allez vouloir manger tout l’automne…  Du moins, si comme moi, vous adorez les choux de Bruxelles et les épinards! Cette recette contient aussi beaucoup de fromage et une touche de moutarde pour réchauffer le tout. Ce gratin a une belle texture crémeuse et en prime, il est garni de légumes, bref, il contient tout ce qu’il faut pour vous rendre heureux!
 
 
Si vous êtes un de ceux qui ne sont pas fans de choux de Bruxelles, peut-être les avez-vous goûtés mal cuisinés. Il faut savoir qu’en boîte ils ne sont vraiment pas à leur avantage : ils sont mous et totalement dépourvus de saveur. Sans compter que si on les cuit un peu trop longuement, ils commencent à avoir une odeur nauséabonde… Ça en fait fuir plus d’un, mais si on ne les cuit pas trop, ils sont vraiment excellents!
 
Le secret pour les rendre savoureux est de bien les assaisonner et de maîtriser la cuisson pour les rendre croustillants à l’extérieur et un peu mous à l’intérieur. Ajoutez du fromage et des pâtes à l’équation, et ils vont devenir votre nouveau légume favori!
 
  
 
P.S. : Si après ça vous avez encore besoin de réconfort, j’ai la solution! Jetez-vous sur ce pouding aux pommes et sirop d’érable!
 
Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 personnes

Ingrédients

  • 140 g de macaronis
  • 300 g  de choux de Bruxelles surgelés
  • 175 g d'épinards hachés surgelés
  • 1 yaourt
  • 100 g de cheddar râpé
  • 30 g de fromage parmesan râpé
  • 2 gousses d'ail haché
  • 1 c. à c. de moutarde à l'ancienne
  • 12 cl de crème liquide
  • 1 c. à c. de poudre d'ail
  • 2 c. à s. de chapelure
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites cuire les pâtes dans de l'eau bouillante salée selon la durée indiquée sur le paquet.
  2. Placez les choux de Bruxelles, les épinards et 5 cl d'eau dans un bol au micro-ondes. Couvrez et faites cuire au micro-ondes pendant 7-8 minutes jusqu'à ce que les choux de Bruxelles soient tendres. Égouttez l'eau du mélange, laissez tiédir puis coupez les extrémités des choux de Bruxelles. Coupez-les en deux puis hachez-les finement.
  3. Dans un bol, mélangez le yaourt, le cheddar, le parmesan, l'ail, la moutarde, la maïzena, la poudre d'ail, le sel et le poivre. versez dans une casserole et faites cuire ce mélange à feu doux, en fouettant fréquemment, jusqu'à ce que le cheddar soit complètement fondu.
  4. Mélangez les choux de Bruxelles et les épinards avec la sauce au fromage et les pâtes.
  5. Préchauffez le four à 180°C.
  6. Versez les pâtes mélangées aux légumes dans un plat allant au four et répartissez uniformément. Saupoudrez avec la chapelure et le placez sous le gril au four pendant 10 à 12 minutes jusqu'à ce que la chapelure soit bien dorée.
  7. Servez immédiatement.
 
 
Source d’inspiration :
http://carrotsncake.com/2014/01/lightened-up-mac-cheese.html
 
 
 
 
(Via Bloglovin’)

Champignons rôtis au vinaigre balsamique

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui va devenir la meilleure amie de votre steak ou poulet dominical, tant elle est parfaite comme plat d’accompagnement!

Ces champignons à l’ail et au vinaigre balsamique cuits au four sont tout simplement parfaits. Cette assiette de champignons est exactement ce dont j’ai envie en cette période. Réconfortante, délicieuse, et tellement simple à faire!

 

Je l’ai déjà dit et je le répète, les champignons sont mon légume FAVORI, j’en suis une grande fan! Je ne sais pas d’où ça m’est venu, mais au fil des années, j’ai développé un amour pour eux alors qu’il y a une dizaine d’année, ils me laissaient dans l’indifférence la plus totale. Je les adore notamment en sauce pour les pâtes, en piroshki et en salade.

 

Quoi qu’il en soit, cette recette est l’un de mes plats préférés quand je veux faire quelque chose de rapide, facile et délicieux. Le vinaigre balsamique a un goût à la fois doux et acidulé qui ajoute une saveur incroyable à cette recette toute simple. J’apprécie le fait qu’elle va avec tout ou presque. Vous pouvez servir ces champignons avec des pâtes, sur du riz, sur une pizza ou avec du quinoa par exemple. Ils sont aussi parfaits pour accompagner des grillades ou le barbecue!

 

 

Champignons rôtis au vinaigre balsamique

Ingrédients

  • 1 kg de petits champignons de Paris
  • 4 c. à s. d'huile
  • 3 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 3 gousses d'ail hachées
  • 1 échalote
  • 1 c. à s. de paprika
  • 1 c. à c. de sauge
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Mélangez les champignons avec l'huile, le vinaigre balsamique, l'échalote, le paprika, la sauge, l'ail, le sel et le poivre.
  2. Préchauffez le four à 200°C.
  3. Disposez en une seule couche sur une plaque allant au four et mettez à rôtir  jusqu'à ce que les champignons soient tendres environ 20 minutes, en remuant à la moitié du temps de cuisson.

Concombres au lait de coco

Je pourrais manger du concombre toute la journée en été. Que ce soit en salade ou même en boisson, j’adore son côté rafraîchissant! L’été, il est facile de se déshydrater sans le savoir, mais une façon de consommer un peu d’eau supplémentaire est de manger du concombre à tout bout de champ, car les concombres sont principalement composés d’eau, oui oui! Je sais c’est un peu tiré par les cheveux, mais quand on aime ça, toutes les excuses sont bonnes!

Vous me connaissez, je n’aime pas tomber dans la routine, donc quand je vois une recette qui me permet de changer de mes classiques concombres à la crème, je saisis l’occasion au vol.

 

J’ai trouvé l’an dernier sur le blog Une aiguille dans le potage cette version aux délicieux accents asiatiques.

Le lait de coco, le citron et la menthe sont des ingrédients dont je raffole… Et ici, ils créent un contraste délicieux et crémeux avec le concombre croquant. Cette salade de concombre est rafraîchissante, légère, avec un soupçon de fraîcheur grâce à la menthe.

 

La recette n’a rien de compliqué en soi. J’ai réduit le nuoc mam par rapport à la recette d’origine, car on ne l’aime qu’en très petites touches chez nous, mais mon homme l’a trouvé trop fort quand même à son goût. Moi j’ai beaucoup aimé comme ça. Je vous recommande donc de le mettre progressivement et de goûter pour trouver le dosage qui vous conviendra. Pour que la sauce ne soit pas trop liquide, il est important d’utiliser de la crème de coco et non du lait de coco. Vous en trouverez en brique comme le lait de coco en supermarché, sinon prenez une grosse boite de conserve de lait de coco et utilisez la partie solide en haut de la boite, que vous pourrez ensuite détendre un peu si besoin avec « l’eau de coco » résiduelle.

P.S. : S’il vous reste du concombre, essayez aussi cette salade de concombre à la russe!

 

Concombres au lait de coco

Ingrédients

  • 1 concombre moyen
    Pour la sauce
  • 1/2 c. à c. d'ail écrasé
  • 1/2 c. à c. de gingembre râpé
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de nuoc-mam
  • 5 c. à s. de crème de coco
  • Sel
    Pour le service
  • 2 c. à s. de noix de coco râpée
  • 1/2 bouquet de menthe
  • 1 cm de gingembre coupé en bâtonnets

Préparation

  1. Lavez et séchez soigneusement les concombres. Détaillez-les en fines rondelles de 2 mm environ. Déposez-les au fur et à mesure dans un saladier et saupoudrez de sel. Laissez dégorger une vingtaine de minutes. Rincez-les puis égouttez-les dans une passoire.
  2. Lavez et séchez la menthe. Réservez quelques feuilles pour la présentation et ciselez le reste.
  3. Pelez l'ail et le gingembre. Taillez une partie du gingembre en bâtonnets et réservez. Réduisez l'ail et le gingembre restant en purée ou râpez-les.
  4. Dans un bol, mélangez la purée d'ail, de gingembre, la crème de coco, le jus de citron et le nuoc-mâm. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire. Réservez la sauce à température ambiante jusqu'au dressage, la crème de coco solidifiant au frais.
  5. Au moment de servir, faites une légère entaille dans chaque rondelle de concombre, jusqu'au centre.
  6. Répartissez une belle cuillère à soupe de sauce au fond de chaque assiette, étalez-la d'un mouvement vif, parsemez de menthe ciselée. Dressez harmonieusement les rondelles de concombre et les filaments de gingembre.
  7. Décorez avec la menthe restante, saupoudrez d'un peu de noix de coco râpée et servez bien frais.
  8. Accompagnez du reste de sauce, dans un petit bol.

Source d’inspiration :
https://uneaiguilledanslpotage.blogspot.fr/2017/04/salade-de-concombre-la-creme-de-coco.html

Tagliatelles au chorizo et poivrons façon bolognaise

Aujourd’hui, c’est pasta! Je me dis souvent que j’en fais assez peu, alors que c’est un de mes plats favoris. Cette version tomate, poivrons et chorizo façon bolognaise est née parce que j’avais un chorizo dans mon frigo. Hé oui, ça tient souvent à peu de choses! Vous savez ce que c’est, on a faim, on ne sait pas quoi cuisiner, on ouvre le frigo et on regarde dans les recoins… Et là, on retrouve un chorizo! Victoire, je sais quoi faire à manger ce soir! Le chorizo a une  grande durée de conservation, donc ça vaut le coup d’en avoir toujours un peu au réfrigérateur pour quand vous avez besoin d’un repas rapide et savoureux. Bien que ce soit une parfaite recette de « cuisine des restes », le résultat était tellement bon qu’il ne faut pas forcément attendre d’avoir un reste de chorizo pour en faire, elle mérite qu’on aille acheter du chorizo exprès!
 
 
J’adore la capacité du chorizo, même en quantités minimes, à aromatiser toute une sauce avec son goût épicé. Au fur et à mesure que le chorizo se réchauffe dans la casserole, il libère une espèce d’huile orange qui parfume tout le reste du plat. Une cuiller de vinaigre balsamique et deux branches de romarin finissent de donner de la saveur à ce plat. Au final, ce plat de pâtes réunit tous les critères d’une recette de « comfort food » réussie : il réchauffe, réconforte et il est super savoureux!
 
 
Ce plat est très facile à cuisiner, vous pouvez laisser mijoter la sauce dans la casserole et cuire les tagliatelles en parallèle pour gagner du temps. Cette recette est aussi très flexible, vous pouvez facilement la modifier. Si vous n’avez pas de poivrons, essayez les champignons, les courgettes, les aubergines ou même le maïs. Et si vous n’avez pas de chorizo, vous pouvez facilement le remplacer par du bacon, du jambon ou même des restes de poulet rôti cuit.
 
P.S. : Si vous aimez les pâtes essayez les one pot pasta tomates et basilic, trop bonnes et super faciles à faire. 
 
 
Spaghettis au chorizo et poivrons façon bolognaise

Quantité ou nb de personnes: 2

Ingrédients

  • 100 g de chorizo
  • 2 branches de romarin effeuillées
  • 10 tomates cerises
  • 2 gousses d'ail émincées
  • 1 oignon rouge émincé
  • 350 g de bœuf haché
  • 20 cl de vin rouge
  • 150 g de poivrons en conserve
  • 1 c. à . de vinaigre balsamique
  • 400 g de tomates pelées entières
  • 500 g de tagliatelles
  • 100 g de gruyère râpé
  • Huile d'olive extra vierge

Préparation

  1. Mixez ensemble le chorizo, le romarin, les tomates cerises, l'oignon et l'ail. Mettez une poêle à chauffer avec un peu d'huile d'olive puis faites revenir ce mélange environ 5 minutes, en remuant constamment
  2. Ajoutez le bœuf haché et émiettez-le bien à l’aide d'une cuiller en bois.
  3. Laissez dorer deux minutes environ puis ajoutez le vin rouge. 
  4. Laissez mijoter quelques minutes, le temps de mixer les poivrons et les tomates en conserve à l’aide d'un mixeur. Ajoutez-les dans la poêle. Mélangez bien. mettez un couvercle et laissez mijoter à petit feu pendant 40 minutes, en retirant le couvercle après 30 minutes. Si le mélange sèche trop, mettez un peu d'eau pour diluer.  A la fin des 40 minutes, rectifiez l'assainissement et ajoutez le vinaigre balsamique.
  5. Environ 10 minutes avant la fin de la cuisson, faites cuire les spaghetti suivant les instructions de votre paquet. Égouttez-les et gardez l'eau de cuisson. 
  6. Mettez les pâtes dans la poêle, la moitié du mélange de sauce, la moitié du gruyère, un filet d'huile d'olive et mélangez bien. Ajoutez quelques cuillers d'eau de cuisson jusqu'à obtenir une sauce bien épaisse et qui nappe bien les pâtes.
  7. Servez dans les assiettes, déposez par dessus le reste de sauce et un peu de gruyère en plus.
 

Croustillants de boudin noir et pomme de terre

Aujourd’hui, je vais vous présenter une recette avec un produit que vous ne verrez pas souvent sur mon blog, pour la simple raison que je déteste ça : le boudin noir! Je ne suis pas difficile, mais je n’ai jamais été une fan d’abats, tripes et de ce genre de produits, je dois avoir l’âme trop sensible! Parmi eux, impossible pour moi notamment de manger du boudin noir. Je sais pourtant que c’est très bon, mais que voulez vous, je suis à deux doigts de m’évanouir rien qu’à la vue d’un boudin, c’est bête mais c’est comme ça. Des fois je me demande comment j’arrive à regarder des séries comme The Walking Dead alors que je suis si effrayée à la vue de quoi que ce soit d’un peu sanguinolent!
 
 
Quoi qu’il en soit, je me suis retrouvée à l’issue d’un repas organisé chez moi où chacun ramenait une partie du repas, avec 3 boudins noirs dans mon congélateur. J’ai d’abord été bien embêtée, mais détestant jeter, je me suis promis des les cuisiner lors d’un apéro, de façon à ce qu’ils profitent à des gens qui les apprécieraient!
 
Pas facile de rendre glamour du boudin noir quand on n’aime pas ça! J’ai donc fait mon choix en me basant sur ce que j’imaginais pouvoir être bon, en sachant que j’étais incapable de goûter mon plat pour vérifier l’assaisonnement! J’ai choisi de faire confiance à Béa du blog Les petits plats de Béa pour la recette, ses recettes ne m’ayant jamais déçue, j’étais sûre du résultat!
 
 
Le boudin est coupé en petits morceaux et revenu à la poêle avec des oignons, puis mélangée avec de la pomme de terre grossièrement écrasée. L’ensemble est ensuite réparti dans des petits samossas (Béa fait de plus grosses portions mais je voulais que l’on puisse les manger avec doigts).
 
Résultat des courses, tous les gens à ma table m’ont confirmé s’être régalés, même ceux qui en temps normal, se disent pas fans de boudin! Voilà donc que je sais cuisiner le boudin, à défaut de savoir le manger! Mission accomplie, non?
 
  
 
P.S. : Si vous voulez d’autres samossas apéro sans boudin, regardez cette recette de samossas au thon!
 
Croustillants de boudin noir et pomme de terre

Quantité ou nb de personnes: Pour 24 samossas

Ingrédients

  • 1 boudin noir
  • 2 oignons
  • 220 g de pommes de terre 
  • 12 feuilles de brick
  • 15 g de beurre
  • 1/2 c. à c. de 4 épices
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Pelez les pommes de terre et faites les les cuire à l'eau. Laissez refroidir et coupez les en petits dés.
  2. Pelez les oignons et émincez-les finement.
  3. Faites chauffer 15 g de beurre et faites suer à feu doux les oignons jusqu'à ce qu'ils soient tendres sans trop les colorer.
  4. Coupez le boudin en dés et ajoutez-le aux oignons, prolongez d'une minute la cuisson. 
  5. Ajoutez hors du feu des dés de pommes de terre et le mélange 4 épices.
  6. Coupe les feuilles de brick en deux.
  7. Répartissez ce mélange dans les 24 demi-feuilles de brick. Pliez les pour former des samossas.
  8. Posez les croustillants sur une plaque garnie de papier cuisson.
  9. Préchauffez le four à 200°c.
  10. Enfournez dans le four chaud une dizaine de minutes pour dorer les bricks, en surveillant bien.
  11. Quand les croustillants sont dorés, servez-les immédiatement.
 
Source d’inspiration : 
http://lespetitsplatsdebea.over-blog.com/2018/02/croustillant-de-boudin-noir.html

Pizza au poulet et sauce BBQ

Si je vous parle du facekini ça vous évoque quoi? J’ose espérer que vous n’en avez pas (encore) croisé sur nos jolies plages de Normandie, surtout avec le temps qu’on se coltine souvent ici, mais il paraîtrait que c’est « the » phénomène de ces dernières années en Chine.

Les chinois seraient terrorisés à l’idée de bronzer, vous imaginez le calvaire! Mais dans la vie il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions… Celui qui a inventé ce dicton devait être chinois car là j’avoue qu’il fallait y penser!

Une espèce de cagoule de catcheur en matière de maillot de bain qui vous permet de vous baigner sans que le vilain soleil ne touche votre visage, voilà à quoi ressemble le fameux facekini… Ce qui est sûr c’est que cet accessoire limite également les risques de se faire draguer sur la plage, quoiqu’avec un modèle noir décoré de quelques clous vous aurez l’air prêt(e) pour une soirée pas très catholique…
Si vous voulez voir à quoi ça ressemble c’est par ici, moi en attendant je préfère me protéger des rayons du soleil avec une couche de cellulite crème solaire!
 pizza-poulet-bbq-2
 

Voilà après cette petite anecdote, je dois quand même vous parler de cette pizza, parce qu’elle mérite franchement le détour! Cette pizza est un véritable régal, l’alliance de poulet et de sauce barbecue fait partie de mes mélanges préférés pour l’été! C’est on homme qui l’a réalisée, et franchement le mélange des saveurs était absolument parfait!

Il l’a réalisée avec une pâte rectangulaire, ce qui a permis de la couper en carrés à servir pour l’apéro, une de nos gourmandises préférées pour accompagner une bonne bière ou un verre de vin!

  pizza-poulet-bbq-3
 
P.S. : Si vous aimez comme moi les pizzas à la sauce barbecue, découvrez également celle-ci , dont la pâte est fourrée au salami!

 Pizza au poulet et sauce BBQ

 
 
  • 1 pâte à pizza géante rectangulaire
  • 250 g de blancs de poulet
  • 7 c. à s. de pulpe de tomate
  • 2 c. à s. de sauce barbecue
  • 80 g de mozzarella râpée
  • 1/2 oignon rouge
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
Marinade
 
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1/2 c. à c. de coriandre
  • 1/2 c. à c. de paprika
  • 1/2 c. à c. d’origan
 

Émincez très finement le poulet, mettez-le dans un bol avec les ingrédients de la marinade 15 minutes au frais.

Faites revenir 3 minutes à feu vif dans une poêle avec un peu d’huile en remuant tout le temps. Dès que le poulet est cuit, réservez.

Préchauffez votre four à 180°C

Étalez la pâte. Étalez dessus la sauce tomate puis la sauce bbq.

Répartissez le poulet, l’oignon rouge en rondelles, le fromage, saupoudrez d’origan et de paprika.

Faites cuire 12 minutes au four.

Au moment de servir, coupez de la coriandre fraîche sur la pizza et versez de l’huile pimentée si vous aimez.

pizza-poulet-bbqq

Sauce aux champignons

Je pense l’avoir déjà dit, mais je suis une grande fan de champignons. Pendant un certains temps, j’étais frustrée car mon homme n’aimait pas ça, et je devais donc me freiner d’en cuisiner à la maison mais.. Il a eu un déclic et il est désormais (presque) aussi fan que moi de champignons!! Je suis super heureuse et je me dépêche de rattraper le temps perdu! Aussi quand j’ai vu cette recette de sauce crémeuse sur le blog de Malika, Cuisine culinaire, je savais que je ne tarderais pas trop à la tester, et dès que j’en ai parlé à mon homme, il m’a répondu « On mange ça quand tu veux! »
 
 
Bref, cette recette a vite atterri dans nos assiettes, et je ne suis pas déçue. C’est un classique, un basique même, et Malika donne des idées pour adapter la recette : avec de l’oignon, de l’échalote, du lait ou de la crème… C’est très souple en fait! N’hésitez pas à jouer avec les assaisonnements, les herbes, mais je pense honnêtement que telle quelle, elle est déjà parfaite! Je vous partage précisément la version que j’ai faite, mais n’hésitez pas à aller chez elle voir les adaptations possibles! Si vous ne connaissez pas le blog de Malika, allez vite découvrir ses belles photos et ses recettes enchanteresses, vous serez conquis!
 
J’ai réalisé cette sauce pour la servir sur des pâtes, et ce fut un véritable succès. C’est une recette finalement assez rapide à faire, ce qui en fait un must pour les repas de semaine. Cette sauce sera aussi délicieuse avec du riz, des pommes de terre, du poulet, un steak, ou tout plat qui nécessite une sauce. 
 
 
Une bonne sauce est souvent l’élément qui fait passer un plat de « bon » à  « vraiment délicieux ». Cette sauce remplit tout à fait ce job, la combinaison de champignons d’échalote, de crème et d’ail apporte vraiment un arôme magnifique. Cette recette est si facile et si simple qu’elle deviendra rapidement un must dans votre maison aussi, je vous le garantis!
 
Comme recommandé par Malika, si vous n’utilisez pas votre sauce tout de suite, mettez-la dans un récipient  hermétique au réfrigérateur jusqu’au moment de l’utiliser. Elle se conservera jusqu’à deux jours. Il vous suffira alors de la réchauffer à la poêle ou au micro-ondes.
 
J’ai réalisé cette recette avec des champignons de Paris frais, mais vous pouvez mettre une ou plusieurs variétés de champignons à la fois aussi bien frais, qu’en boîte, surgelés ou même séchés.
P.S. : Si vous aimez autant que moi les champignons, essayez ces champignons crémeux au curry
 
Sauce aux champignons

Ingrédients

  • 500 g de champignons 
  • 1 c. à s. d'huile d'olive ou de beurre
  • 2 gousses d'ail pressées
  • 1 bonne c. à s. de maïzena
  • 1 échalote
  • 25 cl de bouillon de légumes
  • 12 cl de crème liquide de soja
  • 1 c. à s. de persil frais, haché
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Rincez rapidement ou essuyez vos champignons. Coupez-les en tranches minces.
  2. Epluchez et émincez finement l'échalote et les gousses d'ail.
  3. Hachez votre persil.
  4. Faites chauffer l'huile dans une poêle et faites-y sauter les champignons en remuant jusqu'à ce qu'ils perdent leur jus et qu'ils soient légèrement dorés, 5 minutes environ.
  5. Saupoudrez les champignons avec la maïzena, mélangez pour enrober les champignons.
  6. Ajoutez l'échalote. Laissez revenir quelques minutes en remuant de temps en temps, pendant 2 minutes environ. Salez légèrement et poivrez selon votre goût.
  7. Versez le bouillon et la crème liquide.
  8. Portez à ébullition. Baissez le feu et laissez cuire à feu moyen pendant quelques minutes pour avoir une sauce épaisse. Votre sauce doit napper le dos de la cuiller.
  9. Ajoutez le persil et mélangez. Votre sauce aux champignons est prête.
 
Source d’inspiration :

Mes idées pour un pique-nique réussi

Photo Rachele Caretti @Flickr
 
Il y a quelques temps, j’ai voulu organiser notre premier pique-nique en famille tous les 3. Je me suis donc plongée dans pas mal de recherches sur les meilleurs repas à préparer pour le côté pratique, la conservation, le transport… Du sel aux assiettes en plastique en passant par le sac isotherme, un pique-nique réussi ne s’improvise pas ! Il faut penser à tout, car il n’y a pas de seconde chance quand on découvre sur la plage ou dans la forêt qu’il nous manque le tire-bouchon ou le pain! A tel point que je me suis dit que tout cela mériterait bien un petit article! Pour ne rien oublier et profiter pleinement de ce moment, voici donc mon guide pour un pique-nique réussi!
 
Photo Eduardo Pontes @Flickr
 
  

L’organisation du pique nique

 
La veille, épluchez, lavez et préparez des crudités et les salades, et placez-les dans des contenants en plastique. Si vous faites votre vinaigrette maison, préparez-la et stockez-la à part, dans une bouteille hermétique. Mélangée trop tôt, elle « cuirait » la salade. Mettez toutes vos boissons au frais, elles aideront ainsi à garder la glacière bien fraîche. 
Faites également cuire les œufs durs et les blancs de poulet si vous en voulez, puis protégez-les dans des feuilles de papier aluminium. Coupez le saucisson en rondelles, et mettez-le dans un tupperware.
Mettez vos pains de glace au congélateur. Vous pouvez en faire avec de simples bouteilles d’eau congelées si vous n’en avez pas.
 
Le jour J, faites votre café et remplissez-en votre thermos. Chargez votre glacière. Mettez-y d’abord les pains de glace.  Mettez ensuite les salades préparées, les œufs durs, le poulet, la vinaigrette, des tranches de jambons, la moutarde, des cornichons, le saucisson coupé en tranches, les bouteilles d’eau, de soda et d’alcool. Dans un sac sans pain de glace, mettez les chips, les paquets de gâteaux secs, les fruits.
 
Si possible, achetez le pain sur le trajet du départ pour qu’il soit extra frais.
 
Photo Steven Depolo @Flickr
 
 

Côté plats salés, quelques idées

 

Des sandwiches

 
Les sandwichs sont un classique qu’il est agréable de faire maison. Le pain va se ramollir si vous tartinez trop à l’avance, donc faites-les à la dernière minute avant de partir, emmenez les ingrédients pour les assembler sur place, ou essayez de varier le support. Vous pouvez par exemple faire des sortes de sandwiches façon rouleaux de printemps dans des galettes de riz, façon sushi dans des feuilles d’algues, ou des wraps. J’aime aussi le pain polaire pour changer un peu de la baguette. Enfin, vous pouvez varier du jambon beurre et du pâté côté garnitures. Si vous ne connaissez pas, essayez par exemple le bahn mi, pour un sandwich original aux saveurs asiatiques.
 
 

Des salades

 
Incontournables des pique-niques! Essayez par exemple ma salade melon, feta, concombre ou ma salade de pois chiches et poivrons ou encore ma salade de tomates à l’espagnole.
 

Des tartinades

 
Pour l’apéritif, vous pouvez emmener quelques tartinades dans lesquelles vous tremperez des tortillas chips, ou que vous tartinerez sur du pain. Pensez à la tapenade, au houmous ou au tzatziki maison.
 
 

Des gaspachos

 
Un gaspacho va apporter de la fraîcheur au repas. Transportez-le dans un thermos pour le servir bien glacé.
 

Des quiches

 
Découpez vos tartes et quiches à l’avance, c’est plus pratique chez soi que dans l’herbe !
 

Côté desserts, quelques idées

 

Des fruits, tout simplement

 
Si le repas est copieux, c’est amplement suffisant.
 
 

Des desserts en bocal

 
J’aime bien préparer des desserts en bocal individuel, comme une salade de fruits, un tiramisu, un eton mess ou du yaourt au granola et graines de chia.
 

Des tartes ou gâteaux

 
Choisissez-en qui se tienne bien, sans trop de chichis, comme de la crème au beurre ou de la chantilly qui pourraient tourner. Un clafoutis ou un far seront parfaits, tout comme des tartes aux fruits. Découpez vos tartes à l’avance, c’est plus pratique chez soi que dans l’herbe !
 

Côté boissons, quelques idées

 

Les basiques

 
Il vous faut de l’eau en grande quantité bien sûr, mais aussi des jus de fruits, du vin ou des apéritif suivant vos goûts. Pensez aussi au café, à faire à l’avance et à garder en thermos.
 

Pour changer un peu

 
Réalisez à l’avance une limonade ou un thé glacé maison, tout le monde appréciera!
 

Votre check-list

 
Vaisselle
 
Assiettes
Couverts en plastique
Un bon couteau
Couteau à pain
Planche à découper
Sacs poubelle
Serviettes en papier
Rouleau essuie-tout
Tire-bouchon 
Ouvre-boîte
Décapsuleur
Boîtes hermétiques pour les restes entamés
Film plastique et aluminium
Thermos
 
Pratique
 
Glacière
Pains de glace
Plaid à poser au sol
Sacs poubelle
Jeux extérieurs (ballons, cerf-volant, raquettes de plage…)
jeux de société (cartes, dés, jeu familial)
Trousse à pharmacie
Crème solaire
Casquettes, chapeaux
Coussins ou chaises pliantes
Parasol
Appareil photo
 
Condiments
 
Sel, poivre
Moutarde
Vinaigrette
Sauces ( ketchup, mayonnaise…)
 
 

Mes petits conseils pour un pique-nique sans gâchis

 
1/ Évitez les sodas qui risquent de perdre leurs bulles, ou emmenez juste un fond de bouteille entamée que vous serez sûr de finir sur place.
 
2/ Pensez aux boites plastique hermétiques pour emballer tous vos restes à la fin du repas.
 
3/ Pensez au sacs poubelle, pour facilement reprendre vos déchets à la fin du repas.
 
4/ Dès que vous vous êtes servis de quelque chose, remettez-le immédiatement dans la glacière pour éviter que les aliments ne prennent chaud.
 
5/ Les produits frais sont sensibles à la chaleur, comme les œufs, le beurre, la crème fraîche, la mayonnaise, les yaourts, la viande… Surtout si vous comptez partir toute une journée.  Prenez de tout petits récipients et ne prenez que ce qu’il faut et pas le pot entier, sinon vous risquez de jeter ce qui reste.
 
6/ Investissez dans des verres, assiettes et couverts en bambou réutilisables pour éviter d’utiliser de la vaisselle jetable.
 
7 / Assaisonnez les salades dans l’assiette et non dans le plat, les restes non assaisonnés se garderont mieux.
 
Et vous, vous aimez faire des pique-niques? Vous avez d’autres astuces pour bien vous organiser dans ces cas là?

Salade de nouilles ramen au tempeh

Si je vous parle de nouilles asiatiques, je suis sûre que vous salivez déjà! Qui n’aime pas ce plat rapide et si réconfortant? Mais si je vous dis « salade », ça risque de vous évoquer un peu moins de choses, car on voit rarement ces nouilles cuisinées comme ça. Avec les beaux jours, j’ai eu envie de composer une salade aux saveurs asiatiques qui mettrait à l’honneur les délicieuses nouilles ramen en version fraîche.
 
J’ai eu la possibilité de tester ces nouilles grâce à Mr. Min. Elles sont tout à fait délicieuses et existent dans plusieurs parfums (légumes, bœuf, poulet, fruits de mer et épicé). Il y al’embarras du choix! C’est le genre de nouilles que l’on peut tout à fait consommer telles quelles avec la petite sauce et les épices fournies, ou customiser, comme moi je le fais.
 
J’ai choisi quelques-uns de mes légumes favoris pour composer la base de cette salade : poivron rouge, jeunes pousses de salade, échalote verte et carottes râpées. La star du spectacle est mon tempeh mariné à la sauce BBQ coréenne. Il est tellement parfumé et simple à faire !
 
J’ai choisi d’utiliser du tempeh car il permet de rendre la salade plus consistante. C’est une protéine très utilisée des végétariens et très consommée en Indonésie. Mon homme qui n’aime pas le tofu, a beaucoup aimé le tempeh. Le goût est différent bien qu’il vienne lui aussi du soja. Si vous hésitez à tester le tempeh, cette recette vous convertira sans doute!
 
 
Enfin, la vinaigrette à six ingrédients (+ le bouillon des pâtes) marie le tout parfaitement. Elle est relevée et parfumée comme il faut.
 
Cette salade me plaît particulièrement car elle a tout pour plaire : elle est nourrissante grâce aux protéines et aux glucides issus des nouilles et du tempeh, elle est croquante, parfumée… Bref, elle est tout simplement délicieuse. Et les restes (si vous en avez) font un excellent repas à emporter au bureau le lendemain!
 
 
Cette salade ferait une entrée parfaite pour un menu chinois rapide. Elle est délicieuse et suffisante en elle-même et peut donc aussi faire office de plat complet, mais elle se mariera particulièrement bien avec des rouleaux de printemps ou des nems si vous voulez compléter un peu !
 
Si vous n’êtes pas fan de salade ou si vous pensez qu’elle est juste bonne pour les lapins, testez celle-ci et vous pourriez bien changer d’avis!
 
 
 
Salade de nouilles ramen au tempeh

Quantité ou nb de personnes: 2

Ingrédients

  • 100 g de nouiles ramen
  • 1/2 concombre
  • 1 carotte râpée
  • 1/2 petit poivron rouge
  • 2 tiges de citronnelle
  • 2 verts d'échalote
  • 2 poignées de jeunes pousses
    Vinaigrette
  • 2 c. à s. d'huile de sésame
  • 1 c. à s. de sauce soja légère
  • 2 c. à s. de vinaigre de riz
  • 1 c. à c. de miel
  • 1 pincée de flocons de piment rouge
  • 2 c. à s. de bouillon des nouilles
  • 16 noix de cajou
    Tempeh
  • 200 g de tempeh 
  • 5 c. à s. de sauce bbq coréenne
  • 2 c. à s. d'huile d'arachide

Préparation

  1. Enlevez la couche extérieure un peu dure de la citronnelle, et coupez très finement le reste.
  2. Tranchez finement le vert de deux échalotes.
  3. Coupez le tempeh en cubes de 1 cm.
  4. Faites cuire les pâtes avec les arômes fournis avec, selon les instructions du paquet. Égouttez-les dans une passoire et réservez. Gardez l'eau de cuisson parfumée aux épices dans un bol.
  5. Tranchez le concombre  et le poivron rouge en fines allumettes de taille identique et réservez. Râpez la carotte.
  6. Tranchez finement le vert d'échalote et réservez.
  7. Mélangez les ingrédients de la vinaigrette  dans un petit bol. 
  8. Dans un saladier, déposez les pâtes froides. Mélangez avec la sauce. Ajoutez toutes les garnitures et mélangez. Servez dans deux bols.
  9. Mettez la sauce coréenne bbq dans un bol moyen. Ajoutez le tempeh coupé en dés et mélangez pour bien enrober le tempeh de liquide. 
  10. Faites chauffer une poêle avec deux cuillers d'huile d'arachide puis mettez le tempeh à cuire en remuant fréquemment pour vous assurer qu'il est frit uniformément. Après 4 à 5 minutes, le tempeh sera croustillant et prendra une couleur brun doré. Retirez-le de la poêle et placez-le sur des serviettes en papier pour absorber d’excédent de gras.
  11. Déposez le tempeh sur es deux bols de salade et saupoudrez les noix de cajou par le dessus.