Archives par mot-clé : sauce

Sauce curry

Vous avez sans doute déjà remarqué mon amour pour la junk food, mais cela ne signifie pas que je mange dans des grandes chaînes de fast-food pour autant, car j’aime les repas qui ont du goût et je n’aime pas la quantité de déchets que génère l’industrie des fast-food. C’est pourquoi j’aime m’inspirer de cette cuisine et la refaire à la maison à ma façon.
 
 
Une sauce que l’on trouve chez certains fast-food et que j’adore est la sauce curry. J’ai voulu en réaliser moi-même et ça tombe bien car il n’y a rien de plus simple puisque c’est une mayonnaise additionnée de curry en poudre. Élémentaire mon cher Watson!
 
  
 
J’utilise cette sauce au curry dans mes burgers, pour accompagner des frites, ou encore à l’apéro pour y tremper les crudités (carottes, concombre, tomates cerises). C’est un délice!
 
Une fois la mayonnaise prise, vous pouvez l’allonger plus ou moins à l’huile. Suivant la quantité dont vous aurez besoin, vous pouvez donc mettre de 10 cl d’huile à 25 cl environ. Si vous mettez 10 cl, diminuez la quantité de curry à 1 cuiller à soupe seulement.
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pizza aux poireaux et 3 fromages

Je ne sais pas pourquoi mais ces derniers temps, les poireaux font partie de mes basiques et il ne se passe pas une semaine sans que j’en achète une botte. Il m’arrive parfois de ne pas y penser et de ne pas en cuisiner pendant 6 mois, mais en ce moment c’est tout l’inverse. Il y a tellement de façons de préparer ce légume, toutes plus délicieuses les unes que les autres, comme en crumble ou en gratin.

 

Quand j’ai vu une pizza aux poireaux sur le blog de Claudine, j’ai tout de suite pensé à la botte de poireaux qui dormait dans ma cuisine et à la pâte à pizza toute prête qui était dans mon frigo. Il ne me manquait pratiquement rien pour la réaliser et c’est pourquoi je me suis empressée de la faire. Par rapport à la recette de Claudine, j’ai simplement enlevé la charcuterie car je n’en consomme pas. Ce fut un pur régal, bien riche en garnitures et en fromage, bref tout ce que j’aime!

 

Je réalise toujours mes pâtes à pizza avec ma recette habituelle, mais pour une fois j’ai suivi la recette qui était proposée par Claudine et je n’ai pas été déçue, elle est délicieuse. Elle est assez fine mais gonfle bien et est bien moelleuse, bref, parfaite. Vous obtiendrez 2 pâtes avec la quantité indiquée, prévoyez donc une garniture pour la seconde pizza ou congelez la moitié de la pâte pour une autre fois.

 

Source d’inspiration :
https://cuisinedegut.net/2020/04/30/pizza-poireaux-chorizo-aux-3-fromages/#comment-106221

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

One pot pasta artichauts et pesto

Après le one pot pasta saucisse, le one pot pasta tomates basilic, et le one pot pasta thaï épicé, je pense que vous avez compris que je suis une fan de one pot pasta. C’est pour moi la meilleure façon de préparer les pâtes, tout comme le risotto est ma façon préférée de préparer le riz. Je cuisine rarement l’artichaut car je suis la seule à l’apprécier à la maison, mais cette fois-ci, j’ai eu envie de m’écouter et de me faire ce petit plaisir.
 
 
 
Au final, entre le pesto et le basilic, on obtient un plat qui sent bon l’Italie et vraiment divin. Personne ne s’est plaint et il n’est resté aucune miette de ce plat de pâtes!
 
Au niveau de la cuisson, on obtient des pâtes parfaitement cuites et enrobées de sauce. Si vous trouvez que la sauce est trop épaisse, allongez avec une goutte de lait jusqu’à obtenir la consistance idéale.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Hachis parmentier à la provençale

Quoi de meilleur qu’un bon hachis parmentier? C’est un peu le repas du dimanche par excellence pour moi, avec le poulet frites et le rôti de bœuf…
 
 
Si je le réalise souvent assez simplement avec de la viande hachée, j’ai eu l’occasion lors d’un cours de cuisine en ligne de tester une recette un peu plus sophistiquée et traditionnelle, en utilisant du paleron. J’ai voulu essayer et je n’ai pas été déçue…
 
 
Cette recette est un pur concentré de saveurs : entre le vin blanc, les tomates, l’ail, la fondue de poireaux… On atteint un peu le nirvana du hachis parmentier traditionnel!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pizza basquaise

Avis aux amateurs de poulet basquaise et aux amateurs de pizza, aujourd’hui je vous propose de réunir le meilleur des deux mondes! Cette pizza très facile à réaliser au poulet, poivrons, oignon rouge tomates et piment d’Espelette est un pur régal aux saveurs du sud. Ajoutez à cela une bonne dose de fromage, et vous obtenez un délice qui devrait plaire à tout le monde!
 
 
 
Le piment d’Espelette est une variété spécifique de piment cultivée au pays basque. Si vous n’en trouvez pas vous pouvez le remplacer par n’importe quelle autre sorte de piment séché en poudre, mais disons-le franchement, ça ne sera pas tout à fait pareil!
 
Pour le poivron, vous pouvez si vous voulez gagner du temps acheter du poivron émincé surgelé. C’est ultra pratique je trouve! Sinon, je le fais moi-même quand j’ai des poivrons d’avance, je les émince et je les congèle pour plus tard. Ça revient au même mais en mode zéro emballage puisque j’achète mes poivrons frais non emballés.
 
 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Concombres à la crème aux tomates, olives et zaatar

 Je continue sur ma lancée avec une recette à base de concombre qui change un peu, mais pas trop. C’est une recette de concombre à la crème assez classique à la base, je l’ai simplement enrichie de quelques olives et tomates, et d’un mélange d’épices sont je suis fan, le zaatar.
 
 
 
C’est un mélange que vous pouvez trouver tout fait, sur internet, dans les épiceries libanaises ou au rayon épices de votre supermarché si vous avez de la chance. Sinon, vous pouvez aussi réaliser votre mélange vous-même, je vous en partagerai la recette très bientôt.
 
J’aime le yaourt grec pour sa texture épaisse, le concombre rend toujours un peu d’eau et je trouve que la sauce devient trop liquide si on utilise du yaourt normal.
 
 
Cette recette se prépare en 5 minutes et fait une entrée ou un plat parfait pour un soir d’été. Accompagnez-la d’un petit rosé et vous vous sentirez immédiatement en vacances!
 
P.S. : Si vous avez du zaatar à utiliser essayez aussi cette recette de ricotta rôtie, divine!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Légume de saison : le concombre

Photo FoodCraftLab @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci, on se penche sur le concombre.
 
Le concombre est une star de l’été que pratiquement tout le monde apprécie, mais sortis du concombre à la crème, peu de gens ont des idées pour le cuisiner. Pourtant, il permet de faire de nombreuses salades et peut même se consommer cuit ou dans les boissons! Pour des recettes savoureuses mais simples, découvrez ma sélection.
 
 

Photo Sage Tyrtle  @Flickr
 
 

Comment choisir des concombres?

 
Les concombres sont parfois vendus sous un film plastique, ce qui complique la sélection puisqu’on ne les voit pas bien. Évitez au maximum ceux qui sont emballés et créent des déchets inutiles. Essayez de trouver des concombres bien fermes, et pas trop gros. Ceux qui sont énormes ou bombés sont souvent gorgés d’eau ou de grosses graines désagréables en bouche. La peau doit être d’un beau vert vif et sans zones abimées.
 
 

Quand les concombres sont-ils de saison?

Ce légume est dans sa meilleure saison en juillet et août, mais on en trouve en primeur dès le mois de mai.
 
 

Comment conserver des concombres?

Les concombres doivent être conservés au réfrigérateur pour rester bien croustillants et frais. Ne le coupez qu’à la dernière minute si possible ou recouvrez la zone coupée d’un peu de film alimentaire pour préserver votre concombre le plus longtemps possible.
 

Photo theilr @Flickr
 

Comment préparer des concombres?

 

Le concombre est parfait servi cru en salades composées ou dans la fameuse salade de concombres à la crème. Laissez la peau quand elle est est fine ou épluchez les concombres plus anciens à la peau épaisse. Servez-le nature coupé en bâtonnets avec de la sauce soja ou une vinaigrette légère au yogourt à l’apéritif.

Pour les plus aventureux, les concombres peuvent également être cuits avec beaucoup de succès. Vous pouvez par exemple les consommer poêlés ou en curry.

Mes recettes favorites au concombre

 
Pimm’s concombre et pastèque
 
Détox water kiwi citron vert concombre
 
Concombre au tahin
 
Verrines au saumon, concombre et fromage blanc miel moutarde
 
 
 
Concombres au lait de coco
 
Salade pastèque, concombre, menthe et halloumi
 
Salade de concombre à la russe
 
 
Concombres au curry
 
 
Salade de melon, feta et concombre
 
toasts-concommbre-chevre
Rondelles de concombre au fromage frais
 
C’est ensuite à vous – si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Tartinade de sardines à la chermoula

J’ai toujours aimé les tartinades, et parmi elles une de mes favorites est celle à la sardine. Je vous en ai déjà proposé quelques variantes comme la tartinade sardine qui rit, la tartinade sardines coriandre ou encore la tartinade sardines radis. Celle que je vous propose aujourd’hui m’a été inspirée par un mélange d’épices façon chermoula. La chermoula est une sauce utilisée dans la cuisine berbère, mélange d’herbes fraîches, d’épices et d’huile d’olive. On peut aussi trouver des mélanges d’épices secs avec les mêmes saveurs. Ce n’est évidement pas pareil mais ça reste très bon.

 

Comme j’imagine que vous n’avez pas ce mélange tout fait dans vos placards, j’ai simplement listé les épices de base pour vous permettre de refaire le même assaisonnement, ce qui revient au même que d’avoir un mélange à chermoula dans vos placards.

Servez cette tartinade avec du bon pain frais tranché, accompagnez de bâtonnets de carottes et de tomates cerises, et vous allez vous régaler à l’apéro!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Mes idées pour bien utiliser votre congélateur

 
En ce qui concerne le congélateur, il existe y a deux écoles : ceux qui ne savent même plus ce que contient le leur et qui doivent sortir le pic à glace pour y prélever quoi que ce soit, et les accros qui l’utilisent en toute circonstance et piochent dedans au jour le jour.
Quelle que soit la catégorie à laquelle vos appartenez, je vous propose aujourd’hui d’en savoir un peu plus sur la meilleure façon d’utiliser votre congélateur!
 
Photo Mliu92 @ Flickr

Stockez des légumes et fruits prêts à cuisiner

 
Votre congélateur peut vous aider à préparer un repas sain et riche en vitamines en quelques minutes, à condition de prévoir les bons produits. Des épinards pré-cuits, du poivron émincé, des carottes en rondelles, des petits pois et du brocoli peuvent par exemple constituer un bonne base de départ, à adapter suivant ce que vous aimez. Côté fruits, des framboises, des dés d’ananas ou encore de pommes peuvent vous permettre de préparer un gâteau ou une crêpe gourmande très facilement.
 
 

Prévoyez les basiques pour tout cuisiner

 
Souvent quand on a envie de cuisiner, il manque un petit ingrédient-clé et cela nous décourage… Le congélateur peut nous rendre de bons services à ce niveau-là. Prévoyez d’avoir toujours de l’oignon, de l’ail et de l’échalote émincés, ainsi que des galets de sauce tomate et de crème fraiche. Les herbes ciselées et le piment frais émincé sont également très utiles, surtout qu’ils permettent de ne prélever qu’une toute petite portion et évitent donc le gâchis.

Stockez en petites portions

 
Le souci quand on congèle des restes en grosse quantités, c’est qu’on hésite parfois à les décongeler. En effet, une fois décongelé les aliments ne se conservent plus très longtemps, et on attend donc d’être sur qu’on va tout manger. Pour cette raison, il est plus simple de congeler ses plats en proportions individuelles. Si on est plusieurs à manger, il suffit de décongeler plusieurs portions. Si on est seul, c’est très pratique pour un repas improvisé ou même pour emmener le midi au bureau. de la même façon, congelez les soupes dans de petits pots individuels ou même dans des bacs à glaçons pour former des palets comme le font les industriels.
 

Réduisez vos déchets

 
Quiconque prépare des repas à la maison assez régulièrement a forcément le sentiment de produire beaucoup de déchets qui pourraient parfois être évités. La conservation ( pour les réutiliser plus tard) des déchets de cuisine est l’une des meilleures choses que notre congélateur peut nous aider à faire. Il y a d’abord la posisbilité de jeter des produits qui s’abiment plutôt que de les jeter comme des fruits ou des légumes qui commencent à vieillir. Même les banans trop mures peuvent etre congelées entières sans la peau pour etre utilisées plus tard dan sun banana bread.Les légumes un peu défraichis pourront facilement etre uliseés dans une soupe ou un curry.
 

Stockez vos épluchures

Il n’y a pas que les produits sur le point de l’abimer que vous pouvez stocker pour réduire les déchets. Congelez vos épluchures de légumes pour réaliser vos bouillons maison dès que vous en aurez assez. Vos écorces d’agrumes peuvent aussi être sauvées dans l’objectif de les confire, d’en faire des sirops ou d’en faire des confitures. La peau et les pépins de melon serviront aussi à faire une confiture. Les épluchures de pomme  peuvent aussi permettre de faire des sirops et boissons chaudes délicieuses. Le jus de pois chiches peut être congelé puis battu en mousse en remplacement de blancs d’oeufs. ce ne sont que quelques exemples mais il en existe plein d’autres!

Voilà ma façon d’utiliser mon congélateur au mieux afin de pouvoir cuisiner très facilement ce que je peux au quotidien en gagnant du temps! Et vous, avez vous d’autres idées ou techniques?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment composer un bar idéal?

Photo Adrian Scottow @Flickr

Vous l’aurez sans doute remarqué au nombre de recettes de tartinades que je propose, j’adore organiser des apéritifs. C’est un plaisir pour moi de recevoir et j’aime aussi bien préparer de petites choses gourmades à picorer que préparer des cocktails en tous genres. J’ai une collection de bouteilles assez étoffée (c’est un euphémisme) à force d’acheter toujours le petit ingrédient qui manque pour telle ou telle recette de cocktail… Et j’ai toujours l’impression qu’il manque quelque chose quand je repère une recette qui me plait, pas vous?

Alors, je me suis demandé quel étaient les basiques pour composer un bar qui permette d’improviser un grand nombre de cocktails, mais aussi de faire plaisir à des invités qui ont des goûts différents. Ma liste est déjà très étoffée et tout n’est pas indispensable bien sûr, cela dépend de vos goûts et de ce que vous aimez préparer… Mais en vous en inspirant, vous devriez être capables de préparer de savoureux cocktails pour les soirées entre amis, mais aussi de profiter de bons alcools servis purs, bref, vous pourrez jouer au parfait barman à la maison!

Les eaux-de-vie

Les eaux de vie sont la base de nombreux cocktails. Certaines personnes n’aiment que les cocktails au rhum, d’autres au whisky, donc c’est à adapter selon vos goûts mais dans l’absolu,  les basiques les plus utilisés dans les cocktails sont la vodka, le gin, le whisky (et le bourbon),  le rhum et la tequila (et la cachaça si vous aimez la caïpirinha). Le cognac, l’armagnac et le calvados font aussi de délicieux cocktails à la française.  Si vous aimez voyager lors de vos apéritifs, l’aquavit permet de super associations également.

Bitters, vins cuits et autres

En association des alcools forts, ou seuls, les bitters comme l’Angostura et les vermouth (blanc, rouge et dry) sont des indispensables des cocktails. A consommer avec de l’eau mais aussi en cocktails, le pastis est aussi indispensable, et vous pouvez investir dans une bouteille d »absinthe si vous aimez ça.  A consommer tel quel mais aussi en cocktail, le porto rouge est souvent apprécie, ainsi que sa variante blanche, un peu moins connue. Enfin, je vous recommande d’avoir de l’Apérol pour les spritz, du Pimm’s pour le cocktail du même nom, et pourquoi pas un apéritif à base de vin un peu old fashionned comme le Lillet.


Photo Adrian Scottow @Flickr

Liqueurs

Les liqueurs peuvent être consommées sur glace telles quelles ou entrer dans la composition de pas mal de cocktails. Il en existe des dizaines, mais voici celles qui semblent servir le plus souvent dans les cocktails. Adaptez ce choix à vos goûts pour éviter d’avoir des bouteilles qui trainent 10 ans dans vos placards… Le basique indispensable est bien sûr la crème de cassis qui permet de composer le fameux kir ou sa variante royale au champagne. Dans le même esprit, j’aime aussi beaucoup la liqueur de pamplemousse pour réaliser le fameux rosé pamplemousse.  Du côté des saveurs gourmandes, le Bailey’s, la liqueur de cacao et la liqueur de café (Kalhua) entrent dans la composition de nombreux cocktails. Enfin, un triple sec comme le grand Marnier ou le Cointreau est toujours une valeur sûre. Ajoutez du curaçao bleu pour les cocktails aux couleurs des mers des du sud, et vous avez une bonne base de départ pour parer à toutes les envies.

Traditions régionales

J’aime beaucoup ramener des apéritifs et boissons régionales de mes voyages, ça permet de faire découvrir quelque chose d’un peu différent aux invités et on peut aussi faire des cocktails très sympa avec. Parmi mes chouchous, j’aime particulièrement le cap corse, le Picon, le Pineau des Charentes blanc et rouge, le Cidre  et le poiré et enfin le Pommeau de Normandie, mais chaque région regorge de trésors!


Photo Michael Korcuska @Flickr

Bière & cidres

En bonne nordiste, je n’imagine pas de ne pas avoir un choix de bières significatif pour mes invités. Ce n’est pas l’ingrédient à cocktails le plus répandu, mais il en existe quand même un certain nombre, comme le Picon bière ou le Monaco, mais aussi d’autres plus élaborés. Mes bières favorites sont les IPA dont j’apprécie l’amertume, mais cela ne plaît pas à tout le monde, aussi j’essaye d’avoir aussi d’avance une blonde et une ambrée. Plus spécifique mais il y a des amateurs (comme moi), les stout et les brunes sont aussi très sympa. Le cidre est une bonne option quand on reçoit des gens qui n’aiment pas trop l’alcool ou qui vont conduire car il est très léger. L’automne, j’aime faire des cocktails aux cidre avec un peu de calvados, du sirop de cannelle et des morceaux de pomme, un régal.

Vins et champagnes

Les vins et champagnes sont des basiques qu’on peut consommer tel quels ou utiliser dans une multitude de cocktails. Le crémant ou le champagne sont parfaits tels quels ou pour les kirs et soupes de champagne. Le Prosecco est idéal pour les spritz, mais peut être remplacé par un autre vin mousseux si vous voulez acheter moins de variantes. Un choix de vins rouges légers ( par exemple, Bourgogne, beaujolais, ou vins de la Loire comme le Bourgueil), de blanc frais (Bourgogne, Languedoc léger ou Loire), ou de rosé léger ( côte de Provence ou Anjou léger) permettront de répondre aux goûts de tous vos invités.

Sirops et édulcorants

Les sirops permettent d’aromatiser les cocktails. Il en existe un choix impressionnant et vous pouvez vous lancer dans une collection si vous en avez envie. Les plus utiles sont le sucre de canne, que l’on trouve dans énormément de cocktails, et la grenadine. Ensuite parmi les sirops à cocktail, vous n’avez que l’embarras du choix. Mes chouchous du moment sont ceux au sureau, à la verveine, à l’abricot, au melon, à la barbe à papa, à la vanille, à la mirabelle, au coquelicot, à la pistache… Enfin, il vous faudra toujours dans vos placards du sucre blanc et roux.

Jus de fruits

Les jus de fruits peuvent être servis seuls, en cocktails de fruits sans alcool ou bien sûr, entrer dans la composition de cocktails aux fruits. Le jus de citron jaune et vert peuvent vraiment vous dépanner lorsque vous n’avez pas de citrons frais, et ils se conservent très bien donc je recommande de toujours en avoir au frigo. Le jus d’orange est un basique à avoir d’avance, ainsi que le jus de tomates si vous êtes amateurs de bloody Mary.


Photo Michael Korcuska @Flickr

Eaux et sodas

Les eaux et sodas ont de nombreux usages. Si vous n’en consommez pas au quotidien, privilégiez des bouteilles individuelles pour éviter le gaspillage car ils s’éventent vite une fois ouverts. Les basiques à avoir sont l’eau gazeuse, pour le mojito, le tonic pour le gin tonic, le cola et la limonade.

Autres

Pour finir, il y a quelques basiques du placard très utiles pour les cocktails, comme la Sauce Worcestershire, le Tabasco, le sel de céleri qui vous permettront de réaliser le fameux Bloody Mary. Les olives vertes décoreront des cocktails comme le martini. Un shaker, un jigger, une cuiller à mélange, une passoire à glaçons (ce n’est pas pareil qu’une passoire à pâtes!), un chinois, un pilon, un presse agrume, sont les accessoires les plus utiles.

Voilà, avec cette liste, vous devriez être paré pour devenir un champion du cocktail et des apéros!  Et vous, quels sont vos cocktails préférés?

Sources d’inspiration  :
http://www.deguermantes.com/articles/2017/6/5/le-bar-maison-ideal
https://www.villaschweppes.com/article/les-alcools-et-les-ingredients-a-avoir-chez-soi_a648/1
https://avis-vin.lefigaro.fr/spiritueux/o26611-aperitif-quelles-bouteilles-pour-se-constituer-le-bar-ideal

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0