Archives par mot-clé : sauce

Breakfast burritos végétariens

Qui est partant pour manger des burritos au petit-déjeuner? Vous allez me dire qu’il n’y a que moi pour faire des trucs pareils, mais en même temps, je ne petit-déjeune pas, sauf le dimanche si je me lève super tard, alors c’est presque plus un déjeuner qu’un petit déjeuner… Enfin bref, parfois certains restaurants proposent des burritos pour le brunch, j’ai trouvé que c’était une chouette idée et que ça passait vachement bien au réveil! J’ai donc voulu en faire une version maison.

 
 

Ces burritos sont végétariens et composés de haricots rouges, de feta, de sauce tomate et de morceaux d’omelette. On y ajoute à la fin deux sauces servies froides, une salsa à la tomate, et une autre avec une base crème, un peu comme dans les recettes tex-mex.

J’ai choisi de simplement plier les tortillas en deux pour qu’on puisse voir ce qu’elles contiennent. Cette recette est végétarienne mais si vous préférez, j’avais aussi proposé une autre variante de breakfast burritos avec du bacon il y a quelque temps. 

 

 

Breakfast burritos végétariens

Portions : Pour 4 burritos

Breakfast burritos végétariens

Ingrédients

    Pour servir
  • 4 tortillas de maïs
  • 4 petites poignées de laitue
  • 120 g de fêta en dés
  • Sel, poivre
    Pour le mélange aux haricots
  • 5 c. à s. de haricots rouges cuits
  • 2 c. à s. de maïs
  • 2 c. à s. de sauce tomate
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de cumin
  • 1 pincée d'ail semoule
    Pour l'omelette
  • 2 oeufs
    Pour la salsa
  • 1 tomate roma
  • 1/2 oignon
  • 1/2 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de vinaigre de Xérès
  • Sel, poivre
  • 1 pincée d'ail semoule
    Pour le mélange au yaourt
  • 1 yaourt brassé
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 pincée d'ail semoule
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Pour réchauffer les tortillas, préchauffez le four à 150°C. Empilez les tortillas, enveloppez-les dans du papier d'aluminium, placer sur une plaque à biscuits et chauffez 15 minutes tout en préparant les ingrédients.
  2. Dans un bol, battez les œufs avec une fourchette jusqu'à obtenir un mélange homogène. Versez ce mélange dans une poêle antiadhésive, à feu moyen-doux, et remuez fréquemment jusqu'à ce que les œufs soient bien cuits.
  3. Pendant ce temps, placez les épinards dans un robot culinaire et mélanger jusqu'à ce qu'ils soient hachés, ou utilisez un couteau pour coupez les feuilles.
  4. Dans une grande poêle à feu moyen, ajoutez les haricots noirs et les épinards. Chauffez jusqu'à ce que les épinards soient fanés, environ 3 minutes.
  5. Répartissez uniformément les œufs, les épinards et le mélange de haricots au milieu des tortillas en laissant environ 5 cm libres sur une extrémité pour faciliter le pliage, et répartissez uniformément dessus le fromage, la salsa et le yaourt grec.
  6. Pliez les tortillas en deux et servez immédiatement.

Spécialité du Sri Lanka : Curry aux œufs

Je vous ai proposé il y a quelques jours un délicieux dessert pour célébrer le nouvel an chinois, il fallait donc que je complète cela par un plat afin que vous ayez un chouette menu à disposition! Il est assez rare de trouver des recettes où les œufs durs ont la vedette, et c’est ce qui m’a intriguée dans ce curry en provenance du Sri Lanka.
 
 
Ce plat ultra parfumé se sert avec du riz basmati, c’est un pur régal et grâce aux œufs, il vous apporte une belle dose de protéines. En attendant de visiter le Sri Lanka un jour peut-être, cela offre un voyage culinaire bien dépaysant!
 
 
 
Spécialité du Sri Lanka : Curry aux oeufs

Spécialité du Sri Lanka : Curry aux oeufs

Ingrédients

  • 6 œufs durs écalés
  • 30 g d'huile de coco
  • 1/2 c. à c. de graines de moutarde
  • 5 feuilles de curry séchées
  • 1 petit oignon émincé
  • 3 gousses d'ail écrasées
  • 1 piment vert haché finement
  • 1/2 c. à c. de graines de fenugrec
  • 1/2 c. à c. de graines de cumin
  • 1/4 c. à c. de curcuma moulu
  • 20 cl de lait de coco
  • 10 cl d'eau
  • 1 c. à c. de curry en poudre
  • 1 pincée de cannelle moulue
  • Le Jus d'1/2 citron
  • Sel
    Pour le service
  • Riz basmati cuit
  • 1 c. à s. de feuilles de coriandre

Instructions

  1. Coupez les œufs durs en deux et réservez.
  2. Faites chauffer l'huile de noix de coco dans une casserole moyenne à feu moyen-vif.
  3. Ajoutez les graines de moutarde et les feuilles de curry et faites cuire jusqu'à ce que les graines commencent à sauter.
  4. Ajoutez l'oignon, l'ail et le piment et cuire 4 minutes environ en remuant souvent jusqu'à ce qu'ils soient tendres et dorés.
  5. Ajoutez les graines de fenugrec et de cumin et laissez cuire encore 30 secondes, puis ajoutez le curcuma, le lait de coco, l'eau, le curry, la cannelle et le sel.
  6. Portez à ébullition, puis réduisez le feu et laissez mijoter 5 à 8 minutes ou jusqu'à ce que la sauce épaississe.
  7. Incorporez le jus de citron et ajoutez plus de sel si nécessaire.
  8. Ajoutez délicatement les demi-œufs, en versant un peu de sauce sur le dessus des œufs, puis faites cuire 2-3 minutes pour réchauffer les œufs.
  9. Servez chaud sur du riz basmati cuit et parsemé de feuilles de coriandre.
 
Source d’inspiration :
 

Gratin de pâtes façon welsch

Avis aux nordistes amateurs de welsch comme moi! Je ne sais pas si ce plat se trouve facilement dans le reste de la France, mais chez nous c’est une véritable institution. Evidemment, ce n’est pas un plat très digeste ou léger, et il demande une certaine préparation qui fait qu’on n’en fait pas à la maison tous les jours, même chez les ch’tis! C’est plutôt un plat qu’on apprécie dans les pubs et estaminets, même si je me suis déjà essayée à l’exercice avec succès. Si vous voulez préparer un welsch, c’est par ici!
 
 
Le welsch de base servi dans le nord inclut du cheddar, de la bière, du jambon, du pain et de la moutarde. Le welsch royal est souvent additionné d’une saucisse et d’un œuf. Pour composer mon plat de pâtes, j’ai réalisé une sauce au cheddar dont le goût rappelle très bien le welsch, et j’ai aussi ajouté des rondelles de saucisses. Le résultat est un gratin bien nourrissant qui rappelle le fameux plat, mais en plus léger, enfin, un peu!
 
 
Ce que j’aime avec ce plat, c’est qu’on a un peu le meilleur des deux mondes : un bon gratin que l’on peut préparer à l’avance et servir à toute la famille, et la saveur de mon plat de pub préféré…
 
 
 
Gratin de pâtes façon welsch

Gratin de pâtes façon welsch

Ingrédients

  • 350 g de coquillettes
  • 2 grosses saucisses (125 g au total)
  • 100 g de cheddar râpé
  • 1/2 oignon rouge émincé
  • 1 filet d'huile
    Pour la sauce cheddar
  • 3 c. à s. d'huile
  • 3 c. à s. de maïzena
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 17 cl de crème légère
  • 10 cl de bière
  • 100 g de fromage cheddar râpé (doux ou fort)
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites chauffer l'huile dans une casserole à feu moyen-doux, retirez du feu. Incorporez la maïzena, la moutarde, salez et poivrez.
  2. Remettez la casserole sur le feu et laissez cuire pendant 1 minute en remuant.
  3. Ajoutez graduellement la bière et la crème légère en remuant jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.
  4. Poursuivez la cuisson en remuant constamment jusqu'à épaississement et consistance lisse. Réduisez le feu à doux et laissez mijoter en remuant, pendant 5 minutes.
  5. Faites cuire jusqu'à ce que le mélange soit épais et lisse.
  6. Ajoutez le fromage et faites cuire en remuant jusqu'à ce que le fromage soit fondu et que la sauce soit lisse et bien mélangée.
  7. Ajoutez le fromage jusqu'à ce qu'il soit fondu.
  8. Retirez du feu immédiatement et réservez en gardant au chaud.
  9. vers la fin de al cuisson de la sauce au fromage, faites cuire les coquillettes selon la durée indiquée sur votre paquet, égouttez, mélangez avec la sauce, versez dans un plat allant au four.
  10. Coupez la saucisse en rondelles, faites-la revenir 5 minutes avec l'oignon émincé dans une poêle.
  11. Déposez sur les pâtes puis couvrez de fromage
  12. Enfournez pour 20 à 30 minutes.

Spécialité thaïlandaise : soupe Tom Kha Gai

Aujourd’hui on va découvrir ensemble soupe tom kha gai. En traduction littérale cela signifie tout simplement « soupe de poulet et galanga ». Il y a quelques temps je vous avais proposé une version au tofu, la tom ka taohu.
 
 
Le poulet émincé peut facilement être trop cuit, dur et caoutchouteux. C’est pour ça que je le poche séparément et que je l’ajoute à la fin. En le cuisant doucement et en l’ajoutant à la fin au reste du plat, le résultat est parfait!
 
 
Ce que j’aime dans cette soupe, c’est son côté très parfumé et très facilement déclinable. On peut y ajouter d’autres légumes, des condiments, des pâtes, un peu tout ce qui nous passe sous la main!
 
Le galanga est un rhizome qui rappelle un peu le gingembre, il est très utilisé dans la cuisine asiatique. Si vous n’en avez pas, vous pouvez le remplacer par ce dernier.
 
 
 

Spécialité thaïlandaise : soupe Tom Kha Gai

Spécialité thaïlandaise : soupe Tom Kha Gai

Ingrédients

  • 40 cl de lait de coco
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 500 g de blancs de poulet
  • 2 tiges de citronnelle coupées en morceaux
  • 1 c. à s. de galanga ou de gingembre fraîchement râpé
  • 3 c. à s. de jus de citron vert frais
  • 2 c. à s. de pâte de curry
  • 4 c. à s. de sauce de soja
  • 1 c. à c. de sirop d’agave
  • 250 g de champignons tranchés
  • 4 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Coupez le poulet en dés. Réservez. Mettez dans une casserole le bouillon de légumes, la sauce soja, le lait de coco, les tiges de citronnelle coupées en gros morceaux, le galanga râpé, le jus de citron vert, la pâte de curry, le sirop d’agave, et faites cuire à feux doux 40 heure à couvert.
  2. Ajoutez les champignons et laissez cuire 10 minutes supplémentaires.
  3. Ajoutez le poulet et faites cuire encore  10 minutes à frémir minutes jusqu’à ce qu'il soit cuit mais tendre.
  4. Hors du feu, ajoutez la coriandre, du sel et du poivre si besoin et servez.

Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé pizza par ici, vous ne trouvez pas? Remarquez que moi, je pourrais parler pizza chaque semaine et je ne trouverais pas ça excessif, tant c’est un plat que j’adore! Quand j’étais enfant, j’aimais les pizzas mais je n’ai pas souvenir que c’était un plat aussi gastronomique à l’époque. On achetait une jambon-fromage toute prête au supermarché, on la mettait au four et c’était parti! C’était déjà très chouette quand j’y repense.
 
 
  
 
De nos jours, on fait des pâtes à l’italienne, on met des fromage italiens, de la roquette dessus, un filet de balsamique, de la truffe parfois… C’est plus élaboré et je dois dire que j’adore, car c’est vraiment un repas qui met à l’honneur les produits frais. On est assez éloignés de la malbouffe quand on y réfléchit bien!
 
 
Ce qui m’a bien plu avec cette pizza, c’est la saveur du comté qui parfume bien l’ensemble. Il est un peu plus prononcé que du gruyère ou de la mozzarella. Additionné à la saucisse et aux pommes de terre, c’est une pizza finalement assez rustique et bien nourrissante!
 
 
Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Ingrédients

  • 1 pâte à pizza rectangulaire épaisse aux herbes
  • 100 g de pommes de terre cuites
  • 100 g de grosse saucisse fumée
  • 100 g de comté
  • 1 oignon rose coupée
  • 1/2 yaourt grec
  • 1 c. à s. bombée de moutarde
  • 1 pincée de muscade
  • 1 pincée de ciboulette
  • 1 pincée de laurier en poudre

Instructions

  1. Coupez votre comté en deux Râpez la moitié et coupez l'autre moitié en cubes.
  2. Coupez les pommes de terre en rondelles et réservez.
  3. Coupez la saucisse en 10 rondelles.
  4. Épluchez puis coupez l'oignon en rondelles.
  5. Mélangez le yaourt et la moutarde dans un petit récipient.
  6. Étalez la pâte à pizza.
  7. Tartinez-la avec la sauce yaourt moutarde.
  8. par dessus, éparpillez les morceaux de pomme de terre, l'oignon, la saucisse, le fromage râpé et en dés.
  9. Saupoudrez enfin les épices.
  10. Préchauffez le four à 200°C.
  11. Enfournez pour 12 à 15 minutes.
 
 
 

Noël aux accents british

Après le menu de Noël forêt enchantée, je vous propose une autre idée pour cette année : un noël aux saveurs british. J’adore le côté traditionnel et un poil désuet des recettes anglaises, et je trouve que leur cuisine se prête tout à fait à un repas de famille. 

Apéro

Soupe de pois cassés en verrine

soupe-pois-casses-vieux-lille

Pigs in blanket

pigs-in-blanket-3

Plat

Cottage pie

cottage-pie

Cheese onion pie

Accompagnement

Purée de petits pois, scones aux pommes de terre et sauce pistache

Dessert

Parfait aux cerises

Queen of puddings

queen-of-pudding-3

Boulettes au four avec cœur de fromage

Aujourd’hui, je vous propose une recette de boulettes que j’ai réalisée pour un repas où je recevais plusieurs enfants à manger.

 

J’ai toujours une crainte quand je reçois des enfants, car même s’ils ne sont pas forcément difficiles, ils ont tous leurs petites lubies que seuls leur parents maîtrisent : « surtout pas d’oignons« , « il aime les tomates mais seulement crues et pas coupées en dés mais en lanières« , « le poivron il le détecte même mixé et mélangé« … J’exagère, mais c’est un peu ça! Ma fille par exemple adore les légumes mais seulement à condition qu’ils soient servis à côté du féculent, pas mélangés.

 

Ma hantise est donc que des enfants refusent catégoriquement mon plat parce que j’aurais commis par hasard l’impair qui les rebute en bloc. Pour autant, je n’ai pas envie de leur faire de simples coquillettes nature avec une tranche de jambon. Cette fois-ci, j’ai donc décidé de tenter une recette de boulettes de viande maison. Qui n’aime pas les boulettes? Personne hein?

Je pense que j’ai été bien inspirée avec ce choix. Ces boulettes sont fourrées au cœur avec un peu de fromage fondu et, je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, elles ont plu à tous les enfants que je recevais sans exception : un succès donc!

 

Boulettes au four avec cœur de fromage

Portions : Pour 8 personnes

Boulettes au four avec cœur de fromage

Ingrédients

  • 500 g de bœuf haché
  • 500 g de mélange veau /porc haché
  • 6 tranches de fromage à raclette
  • 100 g de mie de pain
  • 15 cl de lait
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 2 c. à c. de piment doux séché
  • 1 c. à s. de cumin
  • 2 c. à c. de paprika
  • 1/2 c. à c. de coriandre séchée
  • 1 oignon
    Pour la sauce tomate
  • 1 boite de pulpe de tomates
  • 80 g de poivrons émincés
  • 15 g de céleri haché
  • 50 g de carottes
  • 1 c. à s. d'herbes de Provence
  • 1 bouillon cube de légumes
  • 1 gousse d'ail
  • 1 oignon
  • 12 cl d’eau
  • 30 g de lard
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites tremper la mie de pain dans le lait.
  2. Commencez par les boulettes de viande : mélangez la viande hachée, l’ail, la mie de pain essorée de son lait, les épices.
  3. Formez des boulettes moyennes en mettant un dé de fromage au coeur lorsque vous les modelez.
  4. Dans un moule allant au four, mettez un peu d’huile.
  5. Coupez l’oignon et les poivrons en lanières, coupez finement les carottes et le fenouil.
  6. Faites pré-cuire les carottes et le poivron dans de l'eau bouillante 5 minutes environ. Dans un grand bol, mélangez la sauce tomate, l'oignon, le poivron, le fenouil, la carotte, l'eau, l’ail écrasé, le lard émincé finement, le sucre, le sel et le poivre noir.
  7. Versez cette sauce sur les boulettes de viande.
  8. Faites cuire au four préchauffé à 180° C, pendant 20 à 30 minutes,  en remettant de l’eau à mi-cuisson si besoin.

Paupiettes à la moutarde

Qui aime les paupiettes par ici? J’ai longtemps détesté cette spécialité, car j’avais en tête un truc un peu mou au goût de pâtée pour chat que l’on me servait à la cantine quand j’étais jeune…
 
 
Mais un jour, mon homme m’a proposé de m’en réaliser maison, et là j’ai compris que cela pouvait être bien meilleur que je ne le pensais! Voici donc une recette qu’il a mitonnée et composée après pas mal de recherches sur internet, et avec laquelle je me suis clairement régalée! Comme quoi, avoir un homme qui aime cuisiner ça a du bon!
 
 
Pour réussir cette recette, il vous faudra des filets de dinde bien plats : ainsi ils cuiront uniformément. Pour la farce, un mélange veau/porc est parfait, mais vous pouvez faire avec le mélange de votre choix.
 
  
 
 
Paupiettes à la moutarde

Portions : Pour 2 paupiettes

Paupiettes à la moutarde

Ingrédients

    Pour la farce
  • 100 g de veau haché
  • 100 g de porc haché
  • 4 gousses d'ail hachées finement
  • 1 grosse échalote
  • 1 c. à s. de persil frais
    Pour l'assemblage et le service
  • 2 filets de dinde bien fins et plats
  • 2 tranches de jambon serrano
  • 200 g de riz
    Pour la sauce
  • 1 oignon
  • 4 gousses d'ail
  • 1 poignée de champignons de paris émincés
  • 1 c. à s. fond de veau
  • 10 cl de vin blanc
  • 10 cl d'eau
  • 3 . à s. de crème épaisse bombées
  • 2 c. à s. de moutarde à l'ancienne
  • 1 c. à s. de persil
  • 1 c. à c. de paprika

Instructions

  1. Émincez l'oignon et les 4 gousses d'ail, réservez.
  2. Mélangez les ingrédients de la farce.
  3. Étalez le jambon sur la dinde puis ajoutez une boule de farce.
  4. Fermez la viande autour de la farce avec une ficelle.
  5. Dans 2 cuillers à soupe d'huile olive, faites revenir à feu vif de tous les côtés.
  6. Baissez le feu, ajoutez l'oignon et les 4 gousses d'ail, remettez un peu d'huile si besoin.
  7. Une fois l'oignon doré, ajoutez 1 c. à s. de fond de veau.
  8. Ajoutez les 10 cl de vin blanc.
  9. Ajoutez enfin 10 cl d'eau, baissez sur feu très doux, couvrez et laissez cuire 15 minutes.
  10. Pendant ce temps, faites cuire le riz.
  11. Quand c'est prêt, ajouter 3 cuillers à soupe de crème fraîche épaisse, 2 cuillers à soupe de moutarde, salez, poivrez, ajoutez le paprika et le persil, mélangez et servez.
 

Spécialité d’Indonésie : soupe soto

Connaissez-vous la cuisine indonésienne? Moi pas spécialement jusqu’à maintenant je dois dire, et bien que je rêve de visiter ce pays, je me suis dit que d’ici à ce que ce rêve se réalise, je pouvais tester cela à la maison.

 

J’ai donc décidé de me lancer dans une soupe soto, le plat indonésien de base que l’on trouve à chaque coin de rue en Indonésie. Ce bouillon est à la base de nombreux plats comme le Soto Mie, le Soto Tangkar et le Bubur Ayam.

Cette base permet de préparer la soupe soto, qui est souvent servie avec des nouilles, des légumes… Elle sert dans de nombreuses recettes indonésiennes, en ce qui me concerne j’ai simplement servi ce bouillon avec des pommes de terre pour en faire un plat complet. Si vous voulez l’utiliser pour une autre recette, ne mettez pas les pommes de terre et utilisez le bouillon obtenu dans votre recette.

Les noix de kemiri sont des noix assez dures et qui ressemblent visuellement aux noix de macadamia. Ces noix ont une légère toxicité à cru et sont donc toujours à consommer cuites, comme ici.Elles sont dures à trouver mais typiques de cette recette, si vous n’en trouvez pas, les noix de macadamia feront sans doute l’affaire mais ça ne sera pas exactement pareil. 

 

Spécialité d'Indonésie : soupe soto

Spécialité d'Indonésie : soupe soto

Ingrédients

  • 5 noix de kemiri
  • 4 oignons rouges moyens
  • 1 tige de citronnelle
  • 5 cm de galanga frais
  • 4 feuilles de laurier
  • 4 feuilles de keffir
  • 2 c. à s. de coriandre moulue
  • 1 c. à c. de poivre blanc moulu
  • 1 c. à c. de cumin moulu
  • 1,5 c. à s. de curcuma en poudre
  • 15 cl de bouillon de bœuf
  • 20 cl de crème de coco
  • 4 c. à s. d'huile
  • 500 g de pommes de terre nouvelles cuites et épluchées

Instructions

  1. Écrasez la tige de citronnelle et la racine galanga dans votre mortier et votre pilon pour en extraire les huiles aromatiques.
  2. Mettez vos noix de kemiri, le poivre blanc, la coriandre et le cumin avec l'oignon au mixeur.
  3. Mixez ce mélange jusqu'à ce que vous obteniez une consistance homogène.
  4. Faites frire cette pâte avec l'huile jusqu'à ce qu'elle soit aromatique et translucide.
  5. Ajoutez la citronnelle, le galanga et le laurier.
  6. Ensuite, froissez les feuilles de  keffir entre vos doigts et ajoutez-les dans votre poêle.
  7. Incorporez le mélange et laissez cuire pendant quelques minutes sur petit feu.
  8. Ajoutez le curcuma, salez.
  9. Ajoutez le bouillon de bœuf.
  10. Une fois que le bouillon commence à bouillir, ajoutez la crème de coco.
  11. Laissez le mélange mijoter pendant environ 5 à 10 minutes. Retirez la citronnelle, les feuilles de laurier et le galanga.
  12. Servez avec les pommes de terre déjà cuites et réchauffées.

Source d’inspiration :
https://snapguide.com/guides/make-an-indonesian-soto-soup/

Légume de saison : le poireau

Photo Rosmarie Voegtli @Flickr

Avec le mauvais temps on retrouve les légumes d’automne, et parmi eux, le poireau. Les poireaux sont les cousins de l’oignon, mais ils ont une saveur plus douce et plus délicate et sont délicieux, quelle que soit leur mode de cuisson. 


Photo liz west @Flickr

Comment choisir des poireaux?

Choisissez des poireaux fermes avec un maximum de blanc et de vert clair, si possible. Évitez ceux dont les extrémités sont jaunies. Choisissez des poireaux dont le diamètre ne dépasse pas 3/4 cm si possible. Les poireaux plus gros peuvent être plus fibreux, avec des couches extérieures qui ne sont pas aussi fermes et fraîches que le reste, et qui devront donc être enlevées. 

Photo Richard North @Flickr

Quand les poireaux sont-ils de saison?

Les poireaux sont de saison de septembre à mars. 

Comment conserver des poireaux?

Conservez vos poireaux non lavés dans un sac en plastique non fermé au réfrigérateur.

Photo Chris Penny @Flickr

Comment préparer des poireaux?

Les poireaux poussent dans le sol et peuvent ainsi emprisonner un peu de terre entre les couches. Pour nettoyer les poireaux, coupez les racines, puis la tête vert foncé. Coupez-le ensuite dans la longueur afin de pouvoir nettoyer entre les feuilles sous un filet d’eau. On a  tendance à utiliser uniquement les parties les plus tendres, vert clair et blanc, pour cuisiner et manger. Cependant, jeter la partie verte serait une erreur. Elle peut être utilisée comme le reste du poireau à condition de la cuire un peu plus longuement, ou être réutilisée dans les soupes et bouillons qu’elle parfume à la perfection! Vous pouvez aussi les ajouter à l’eau de cuisson lorsque vous mijotez des légumes ou ragoûts. Les poireaux peuvent être sautés, rôtis ou cuits à l’eau suivant l’utilisation que l’on souhaite en faire. 

Mes recettes favorites aux poireaux

Quiche aux poireaux et Saint nectaire

Gratin de poireaux et maroilles

Tarte poireaux reblochon

Cake aux poireaux et lardons

cake-poireau-lardons-2

Galettes lentilles poireaux

Pain perdu aux champignons de Paris, poireaux et jambon

pain-perdu-poireau-mimolette-3

Carrosotto aux poireaux et bacon

carosotto