Archives par mot-clé : burger

Comment profiter à fond du mois de novembre?

Photo Ian Sane @Flickr
 
 
C’est déjà novembre! Nous sommes sur le point de passer à la vitesse supérieure avec l’approche des fêtes… Planifiez votre mois autour de ces activités amusantes que les familles pourront faire ensemble en novembre.
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de novembre :
 

Fêtez friendsgiving

Tout le monde connaît la célébration américaine de Thanksgiving. Elle n’a évidemment pas beaucoup de sens pour nous européens, mais sa version « friendsgiving », qui célèbre la gratitude d’être entre amis, est un super prétexte pour passer un bon moment ensemble!

     
Photo Marco Verch @Flickr

Lancez-vous dans le Nanowrimo

Si vous avez toujours rêvé d’écrire et avez du mal à vous motiver, le Nanowrimo est fait pour vous. Retrouvez-vous avec des milliers d’autres écrivains en herbe pour écrire 50.000 mots sur le mois de novembre et peut être initier le prochain best-seller de l’année!


Photo Christian Gonzalez @Flickr

Fêtez le jour des vegans

En cette période où tout est bon pour faire un geste pour le climat, pourquoi ne pas essayer une journée végan? C’est une cuisine à la fois saine et très variée qui s’offre à vous!


Photo Ella Olsson @Flickr

Célébrez la journée de la gentillesse

En novembre a lieu la journée de la gentillesse J’espère que vous n’attendrez pas ce jour pour être gentils, mais il peut vous rappeler d’avoir une attention particulière pour quelqu’un qui compte pour vous!


Photo echilds41 @Flickr

Essayez la journée sans acheter

A l’approche du Black friday, la journée de shopping la plus intense de l’année, pourquoi ne pas prendre le contre-pied de cette tendance à l’achat déraisonné et essayer au contraire de ne rien acheter? Le 22 novembre est la journée sans achat, ça ne fait pas le mal au porte monnaie juste avant cette période de consumérisme des fêtes de fin d’année!


Photo yancy9 @Flickr

Voilà mes idées pour faire de novembre un mois vraiment unique! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Comment tout faire maison (ou presque)?

Comme vous le avez sans doute, j’essaye de diminuer au maximum mes déchets. Pour cela, il y a plusieurs façons de procéder, mais l’une d’entre elles est simplement de faire plus de choses soi-même. On se retrouve donc à acheter des ingrédients de base, que l’on trouve plus facilement en vente sans emballage, mais on en profite également pour manger plus sainement, et surtout, des produits dont on connait la composition.
 
Si vous aussi, que ce soit pour l’environnement, le goût ou votre santé, vous voulez réaliser plus de fait-maison, je vous propose ici un récapitulatif des recettes que je propose sur ce blog. Je l’enrichirai au fur et à mesure  de mes tentatives réussies!
 
 

Sauces

Pains

Produits laitiers

Pâtes à tarte

Jus de fruits

Sodas

Sirops

Biscuits apéritifs

Tartinades apéro

Huile et vinaigre

Épices

Pour la pâtisserie

Pâtes à tartiner

Biscuits et chocolats

Boissons chaudes

Comment profiter à fond du mois d’octobre?

Photo Ian Sane @Flickr
 
Le mois d’octobre est là… Si beaucoup d’entre nous regrettent la fin de l’été, je trouve qu’il y a beaucoup de points positifs dans ce mois, et qu’il peut être vraiment chouette sur de nombreux aspects.  Je vous partage ici mes idées pour profiter au maximum du début d’automne.
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois d’octobre :
 

Regardez les feuilles des arbres

Les arbres prennent à cette période très jolies couleurs et leurs feuilles tapissent le sol. C’est le moment d’en prendre plein les yeux, de réaliser de jolies photos, de ramasser pourquoi pas quelques feuilles et quelques marrons ou noisettes pour décorer votre centre de table. Si vous avez des enfants, ils peuvent profiter de cette jolie saison pour démarrer un herbier et essayer d’identifier les arbres auxquelles appartiennent les feuilles ramassées.

    
Photo Ian Sane @Flickr

Célébrez Halloween

Si vous aimez fêter Halloween, vous avez beaucoup à faire ce mois-ci. Commencez par choisir les costumes de toute la famille. Concentrez-vous ensuite sur l’organisation d’une fête adaptée aux enfants avec certaines activités à thème, telles que le découpage de la citrouille. Préparez aussi vos stocks de bonbons pour le ramassage du jour J, si vous vivez dans un quartier où cette tradition est pratiquée. 


Photo Lisa Zins @Flickr

Fêtez le jour des végétariens

Que vous soyez végétariens ou non, il y a une journée qui peut mettre tout le monde d’accord, c’est la journée du végétarisme. Pourquoi ne pas essayer de manger végétarien toute cette journée? De nos jours, vous pouvez trouver une version végétarienne de presque tous les plats, du hachis parmentier au hamburger. Souvent, les versions végétariennes sont plus saines que les versions originales. En cette période de prise de conscience écologique, faites preuve de créativité et essayez des recettes végétariennes et la viande ne devrait même pas vous manquer!


Photo Personal Creations @Flickr

Mangez  des nachos

Le 21 octobre, c’est la journée mondiale des nachos. Je crois que je n’en ai jamais autant mangé que cet été au Canada et désormais, je suis accro! Qu’ils soient garnis de haricots rouges ou de fromage et de guacamole, épicés ou plus doux, une chose est sûre,  ils sont toujours délicieux.


Photo John Ong @Flickr

Cuisinez de la citrouille

Avec Halloween, octobre est le mois de la citrouille! Les utilisations de cette jolie courge sont presque illimitées. En version sucrée, mélangez la chair de votre citrouille à des muffins, des tartes ou un gâteau aux carottes pour une saveur fraîche et de saison. En version salée, la citrouille fait de délicieuses soupes, purées ou tartes. Même les graines peuvent être réutilisées, assaisonnées pour l’apéro par exemple!


Photo Thad Zajdowicz @Flickr

Voilà mes idées pour faire d’octobre un mois vraiment unique! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Les aliments industriels à éviter pour une vie plus saine

Si je suis une fan de fait maison, je dois parfois avouer que par manque de temps, il m’arrive de prendre des produits tout faits en magasin. J’aimerais tendre vers le zéro, mais c’est quand même difficile quand on travaille de tout faire par soi-même!
 
Cependant, que ce soit pour notre santé ou pour le  porte-monnaie, il y a des produits industriels qu’il vaut mieux bannir plus que d’autres… Éliminer les chips ou vos sucreries préférés de votre régime peut vous sembler compliqué ou rébarbatif au premier abord. Cependant, avec quelques astuces de remplacements, il est beaucoup plus aisé qu’il n’y parait d’ajouter des aliments sains à votre alimentation! Alors si comme moi vous ne pouvez (ou voulez) pas être parfaits, mais souhaitez essayer de réduire les produits transformés dans votre quotidien, voici ma sélections de ceux dont il faut se débarrasser en priorité, et des solutions simples pour commencer à les réduire dans vos placards.
 

Les bonbons

 
Celui-ci est évident, personne ne va me dire qu’il pensait que c’était bon pour la santé ou intéressant nutritionnellement quand même! Pourtant nous sommes nombreux à en acheter, pour nous-mêmes ou pour nos enfants. Pour ces derniers, on leur donne des habitudes au sucre alors que souvent, on a pris beaucoup de temps à  de travailler la diversification alimentaire quand ils étaient bébés pour leur donner de bonnes bases dans la vie. Pourquoi à partir de 3 ou 4 ans, souvent en entrant à l’école, devraient-ils se mettre à manger des cochonneries du jour au lendemain? Ils sont toujours en pleine croissance et ont toujours besoin d’aliments nutritifs, et de rien d’autre. Si vous avez un enfant, vous lui rendrez un très bon service si vous n’achetez plus de bonbons. Il continuera à en manger à l’occasion à l’école quand d’autres enfants en ramènent pour leur anniversaire, et c’est suffisant. Des dés de fruits ou éventuellement un carré de chocolat sont de bien meilleures options dans vos placards.
 

Les boissons sucrées

 
Celui-ci aussi était facile à deviner! Les sodas, les boissons sportives ou énergisantes, les eaux aromatisées ou même les jus de fruits sont une des premières choses que vous pouvez bannir si vous voulez faire du bien à votre corps et à l’environnement. A la place, vous pouvez presser des fruits vous mêmes à l’occasion, mais de manière générale, manger un fruit entier et boire un verre d’eau est bien mieux encore. Vous pouvez aussi vous faire des infusions de fruits à froid, cela donne une sorte d’ice tea qui n’est sucré que par le sucre des fruits. Les eaux infusées, dans lesquelles vous mettez quelques rondelles de concombre ou des pelures de citron bio, sont délicieuses et économiques. 
 
 
 

Les chaînes de fast-food

 
On continue dans le domaine du facile, mais vous le savez sans doute, il n’y a rien de bon dans ce que vend un fast-food, même quand il fait un menu pseudo « adapté aux enfants », ou pseudo sain de type « salade ». Tout est trop gras, trop sucré, et trop salé dans les chaînes de fast-food. Je pense que vous connaissez la pub par cœur, pas besoin de vous dire que c’est tout ce qu’il faut éviter. Personnellement j’adore les burgers, les hot-dogs et les frites, donc je ne dis pas qu’il faut tout arrêter en bloc, mais rendre ça un peu  plus rare, éviter cela avec les enfants au maximum si vous en avez, et quand vous voulez vous faire plaisir, faites un burger maison avec de vrais ingrédient frais, ou allez le manger chez un fast-food « local », c’est à dire un petit commerçant de votre ville, qui mettra sans doute de meilleurs produits dans son burger et a plus besoin de votre argent qu’une chaîne de fast-foods impersonnelle.
 

Les céréales raffinées

Celui-ci est moins évident à deviner, car quand on mange du bon pain de chez le boulanger, des pâtes, ou encore quand on cuisine soi-même avec de la farine, on ne pense franchement pas qu’il y a quelque chose à améliorer là-dedans. Mais en alimentation, tout ce qui est blanc est raffiné, et a donc perdu une partie de ses fibres et de ce qui rendait l’aliment bon pour nous. Ce remplacement est plutôt facile : achetez de la farine semi-complète ou complète, des pâte complètes, du prenez du pain le plus sombre possible ( type au seigle, complet, nordique…), et le tour est joué! Vous venez de rendre votre alimentation bien plus saine et au niveau du goût, c’est bien meilleur. 
 
 

Les biscuits apéro

 
Chips, bretzels, cacahuètes, ne cherchez pas l’exception il n’y en a pas, tout est mauvais pour vous dans ce rayon! C’est horrible car c’est un repas que j’adore, et il n’existe pas d’alternative proche qui soit bonne pour la santé. Même les nouveaux biscuits apéro à la mode, à base de la farine de pois chiche, ou à saveurs de chou kale… C’est du marketing, ça donne envie, ça sonne « healthy », mais ça reste produit avec les mêmes méthodes, et ne vous apporte que des calories vides, c’est à dire qui n’apportent rien à l’organisme. Ça ne rentre pas dans le compte des 5 fruits et légumes par jour, hein ! A ce niveau, le plus simple est de se faire plaisir mais plutôt que de prendre 3 sortes de biscuits pour votre apéro, n’en prenez qu’une complétez avec des tomates cerises et bâtonnets de carottes à tremper dans une sauce au yaourt.

Les viandes transformées

 
Bacon, salami, charcuterie sont plutôt mauvais pour nous, notamment à cause des nitrites. Est donc arrivée une mode des charcuteries sans nitrites ajoutés, qui peuvent quand même contenir d’autres nitrites d’origines plus naturels (mais quand même nocifs, sinon ce n’est pas drôle).  A moins de vouloir devenir végétariens, vous allez sans doute trouver difficile de diminuer leur consommation car les charcuteries rentrent dans la composition de plein de recettes de notre chère cuisine française. Essayez simplement de vous rappeler qu’on n’a pas besoin de viande deux fois par jour, et n’ayez pas le réflexe d’ajouter une tranche de jambon ou une knacki systématiquement au repas du soir, que que soit pour vous ou vos enfants, cela sera déjà un beau progrès!
 

Les plats cuisinés

 
Les plats cuisinés sont un sacré piège car ce sont visuellement des plats sains, ils copient des recettes qui pourraient être saines en version « fait maison », mais ils sont produits de façon industrielle et donc, il a fallu y mettre des ingrédient médiocres pour la rentabilité, et y ajouter des conservateurs. Si vous êtes sensible à la cause environnementale, c’est aussi une belle débauche d’emballages non recyclables. Congelez plutôt vos restes en portions individuelles, et si vraiment vous n’avez pas le choix, achetez des plats surgelés, au moins on n’y a pas ajouté de conservateurs puisque la conservation est due au froid!
 

Les biscuits

 
Les biscuits emballés, mais aussi les pseudo gâteaux tout faits comme les brownies, sont des produits à éviter au maximum également. Ils ne contiennent pas de bons produits comme un gâteau que vous ferez à la maison, mais des œufs de poules élevées dans des conditions infâmes, de la farine premier prix, des agents de texture, des conservateurs…  Et ce, quoi que la jolie illustration sur la boite laisse à penser ! Si c’est pour le goûter de vos enfants, il n’y a rien de bon pour eux dedans, même dans ceux qui semblent spécialement conçus pour eux. Trop de sucre, rien de nutritif qui leur permettre de tenir le coup jusqu’au repas suivant. Donnez-leur simplement du pain, nature, avec un bout de beurre ou un carré de chocolat éventuellement s’ils le refusent sans. Si c’est un petit plaisir pour vous,  faites vous des cookies maison, c’est très simple et cent fois meilleur. C’est tout aussi calorique mais contiendra de vrais ingrédients et le plaisir sera démultiplié!
 
 
Voilà, j’espère que ce petit récap vous sera utile! Gardez en tête que je ne suis pas du genre à vous recommander de manger light, ni de vous priver, ce n’est pas ma philosophie, et ce guide ne vise pas à vous faire perdre du poids ou quoique ce soit de ce genre… Simplement, je pense qu’on a tout à gagner à privilégier le fait-maison quand on le peut, tout en se faisant plaisir!

Comment profiter à fond du mois de septembre?

Photo Imran Shah @Flickr
 
Pour certains, le mois de septembre peut sembler un peu rabat-joie, car il marque la fin des vacances et l’arrivée de la rentrée scolaire. Mais les beaux jours ne sont pas finis, et plutôt que de se résigner, je vous propose plein de raisons d’apprécier de ce mois et d’en profiter à fond!
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de septembre :
 

Profitez encore un peu des activités estivales

Les journées se raccourcissent et le temps de rafraîchit peu à peu. Avant que le temps ne vous force à jouer à l’intérieur, profitez encore des activités d’été au maximum. Mangez dehors, organisez quelques barbecues, faites des balades en forêt… 


Photo Mike @Flickr

Plongez dans les activités d’automne

Quand le temps commence à devenir médiocre, et que les pulls commencent à redevenir indispensables, vous pouvez recommencer à profiter des activités d’automne à intérieur. Sortez les jeux de société, choisissez une nouvelle activité manuelle ou un DIY qui vous inspire…


Photo Secret Pilgrim @Flickr

Buvez de la bière

Je sais, je l’ai déjà dit au mois d’août, mais je n’y peux rien s’il y a une journée internationale de la bière quasiment tous les mois! En septembre, on la célèbre le 7. La bière ne se limite pas à la 1664 de nos jours, il existe des tas de variantes, de saveurs, et des tas de bières artisanales  hyper créatives. 


Photo Felipe Tofani @Flickr

Mangez  des hot-dogs

En septembre on fête aussi la journée du hot-dog. Pourquoi ne pas en profiter pour en réaliser maison et les manger devant un bon film?

Prenez de bonnes habitudes

Septembre est un peu comme janvier, un mois de renouveau, de recommencement, où l’on peut en profiter pour changer quelques habitudes pour repartir du bon pied. Que vous souhaitiez perdre un peu de poids, mieux manger, marcher plus ou faire de meilleurs petits déjeuner, c’est peut être le moment de vous lancer! 

Voilà mes idées pour faire de septembre un mois au top! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

L’italie, c’est par ici!

Vous connaissez ma passion pour l’Italie… De Venise à Rome en passant par Florence, voici un florilège de mes recettes favorites, découvertes lors de mes voyages ou dans des livres de cuisine. Un festival de saveurs! Si vous voulez encore plus d’idées sur l’Italie, découvrez aussi mon précédent article sur mes recettes italiennes authentiques favorites!

Ravioles au gorgonzola, noix et champignons

Fregola sarda con verdure

Purée au gorgonzola

Bagel burger italien sauce tomates cerises

bagel-burger-poulet-tomate-cerise-2

Gâteau moelleux italien à la confiture

 

Et toujours mon apéritif préféré pour accompagner cela :
Le Spritz aperol

spritz-aperol

10 idées barbecue pour changer des merguez et chipolatas!

Le barbecue, je suppose que comme moi, vous l’aimez, voire vous l’adorez, au moindre rayon de soleil? Oui mais voilà, je trouve qu’il est parfois difficile de réussir à varier et à trouver des idées pour sortir des classiques merguez, chipolatas ou brochettes bœuf poivrons! C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui 10 idées pour sortir des sentiers battus et renouveler ou tout au moins égayer un peu le barbecue dominical!

 

Les brochettes d’halloumi

Je suis une inconditionnelle de ce fromage, et sa spécificité étant de ne pas fondre à la cuisson, cela en fait le roi des barbecues! Vous le coupez en cubes, vous le faites mariner, vous plantez sur des piques, et c’est parti!

Les brochettes de légumes

Un classique, et pourtant on n’y pense pas toujours… Les brochettes de légumes sont ultra simple à réaliser, même les enfants peuvent participer!

Photo Dave Walker @Flickr

Le fromage au barbecue

Je suis une fan de fromage, et de nombreux fromages que l’on cuit au four en barquette en bois peuvent se décliner au barbecue : camembert, coeur de Neufchâtel… Si votre fromage n’a pas de barquette en bois, transvasez-le dans un ramequin ou plat supportant la chaleur, et c’est parti!

Les poivrons farcis

On n’y pense pas forcément mais on peut cuire ou réchauffer des légumes farcis sur le barbecue, comme on le ferait au four, surtout si on a un barbecue avec couvercle.  Pensez juste au temps de cuisson et démarrez tôt la cuisson, ou précuisez-les au four si vous voulez que le barbecue soit plus rapide.

 

Le maïs rôti

L’été on trouve assez facilement des épis de maïs entiers. Rôtis au barbecue, accompagnés d’une petite sauce fraîche ou d’un petit bout de beurre, c’est un pur délice très simple à réaliser.

Les hamburgers

Plutôt que de faire vos hamburgers à la poêle ou au four, l’été, préparez-es au barbecue! Vous cuisinez des steaks ou hachés végétaux directement au barbecue, et proposez à table des sauces, des rondelles d’oignon, et des pains à burger. Succès garanti chez tous les âges!

Les pommes de terre à la braise

Les pommes de terre à la braise sont un pur délice! On put en théorie les cuire intégralement dans la braise du barbecue, mais mes expériences ont parfois été un peu frustrantes, comme cette fois, où, 1 heure après avoir fini les saucisses, mes pommes de terre à la braise étaient toujours dures comme de la pierre! depuis, je les précuis à l’eau pour obtenir une pomme de terre cuite mais encore ferme, et je les finis au barbecue pour leur donner un petit côté fumé et croustillant délicieux.

Les champignons farcis

Je sais, c’est un peu redondant avec les légumes farcis, mais j’adore les champignons, et vu leur petit format, c’est un peu différent car le temps de cuisson est minime, et cela vous donne un apéritif préparé au barbecue que chacun peut picorer avec les doigts! 

Les avocats grillés

J’ai toujours adoré les avocats mais ces dernières années j’en mange de moins en moins pour des raisons écologiques. Bien qu’on le connaisse plutôt servir froid, cela reste une alternative délicieuse à préparer au barbecue, servi grillé!


Photo Ryan Adams @Flickr

Le tofu

Je sais que je ne vais pas faire que des heureux en parlant de tofu, mais j’insiste, quand on le prend dans des marques correctes (celles qu’on ne trouve pas en supermarché traditionnel), fumé ou mariné, le tofu peut être très bon!

tofu-dukkah-2

Et vous, vous avez des recettes fétiches pour vos barbecues quand vous voulez changer un peu?

Halloumi burger

Je pense vous avoir assez parlé de l’halloumi récemment pour que vous sachiez que je suis fan de ce fromage. Vraiment, je ne lui trouve aucun défaut et je le trouve surtout très polyvalent! Je m’étais imaginée que l’on pourrait facilement le décliner dans un burger puisque sa forme est presque celle d’un steak…
 
 
Et l’été dernier, lors d’une promenade à Bucarest, j’ai eu la preuve que c’était une bonne idée! Lors d’une balade dans la vieille ville, je suis tombée sur un petit « food court » avec plusieurs food trucks qui permettaient de grignoter en plein air. L’endroit était très sympa, et l’un des camions vendait entre autres… Des hamburgers à l’halloumi!
 
Nous nous sommes empressés d’en commander un, et une fois rentrés à la maison, nous avons essayé de refaire notre propre version, inspirée de ce qui nous avait plu en Roumanie, un peu remanié à notre façon! Le résultat est top et désormais je sais qu’à chaque fois que je ferai des halloumi burgers, je me régalerai et qu’en plus, cela me rappellera de jolies vacances ensoleillées!
 
 
La recette d’origine contenait un peu de poivrons, ce que j’ai essayé de reproduire car l’halloumi se marie très bien aux légumes du soleil. J’ai jouté une sorte de galette de pommes de terre et courgettes pour rendre le burger plus nourrissant… Était-ce indispensable je ne sais pas, niveau calories il y avait déjà de quoi faire sans! Mais au niveau du goût, ça nous a bien plu!
 
  
 

Halloumi burger

Portions : Pour 2 personnes

Halloumi burger

Ingrédients

    Pour le rösti
  • 200 g de pomme de terre râpée
  • 125 g de courgette râpée
  • 35 g de farine
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 5 cl d'huile pour cuisson
    Pour l'halloumi
  • 160 g d'halloumi
  • 2 c. à s. d'huile olive
  • 1 c. à c. herbes pro
  • 1 filet de jus de citron
  • Sel, poivre
    Pour la sauce
  • 5 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à s. de concentré de tomates
  • 1 c. à c. d'harissa
  • Sel, poivre
    Pour le montage
  • 2 pains à burger
  • 1 petit poivron rouge coupé en deux puis en lamelles

Instructions

  1. Mélangez les ingrédients de la sauce et réservez-la au frais.
  2. Râpez les courgettes et les pommes de terre.
  3. Salez la courgette et mettez-la à dégorger 1 heure au frais.
  4. Passé ce temps, pressez-la bien entre vos mains, puis mélangez-la avec les pommes de terre, l'huile d'olive et la farine.
  5. Coupez l'halloumi en deux dans l’épaisseur, pour obtenir deux blocs, huilez-le avec un pinceau et saupoudrez-le d'épices, puis mettez de coté
  6. Faites cuire les galettes de courgette à la poêle, 2 minutes par face environ.
  7. Faites revenir le poivron avec l'huile restant dans la poêle pendant 5 à 10 minutes, jusqu'à ce qu'il soit bien fondant.
  8. Faites revenir l'halloumi recto verso jusqu'à ce qu'il soit doré, 1 minute par face environ, en remettant sur le côté les poivrons et röstis pour qu'il réchauffent un peu.
  9. Tartinez le pain de sauce des deux côtés, déposez dessus le rösti, l'halloumi, le poivron.
  10. Servez immédiatement.

Comment remplacer la viande dans une recette?

Photo Ella Olsson @Flickr

Je continue ma série d’articles sur les substitutions! Après vous avoir parlé des produits laitiers et des œufs, aujourd’hui on va découvrir comment substituer la viande dans une recette. Ce n’est pas super simple et je n’ai aucune solution miracle pour imiter à la perfection la viande, mais quand on est un peu curieux et aventurier, il y a plein d’astuces amusantes qui permettent de s’approcher de la texture apportée par la viande. Que vous soyez végétariens, que vous receviez des végétariens à dîner, ou que vous souhaitiez juste réduire votre consommation de viande, ces astuces peuvent vous être utiles!

La viande hachée

La viande hachée qui sert pour les sauces bolognaises ou garnitures est assez facile à substituer. Il y a pour cela plusieurs possibilités, qui permettent de varier les plaisirs. Vous pouvez utiliser des protéines de soja texturées, ou PST, qui se conservent très bien et peuvent être réhydratées avant cuisson dans du bouillon, de la sauce soja ou du tamari, (tout cela aide à créer un goût qui rappelle la viande) ou plongées telles qu’elles directement dans la bolognaise ( elles boiront alors la sauce tomate). On peut également obtenir une bonne bolognaise en faisant revenir des champignons de Paris mixés finement, ou du tofu mixé. De petites lentilles cuites donnent aussi une texture sympa. Au niveau du goût, le mélange de champignons et de PST est ce qu’il y a de plus approchant à mon sens.

Le steak haché

On trouve maintenant des hachés végétaux dans tous les supermarchés, mais attention si vous recevez des végétaliens, certains malgré une appellation « végétale » contiennent de l’œuf. Vérifiez bien les ingrédients si cela peut être un problème pour vous. Il est également plutôt facile de faire des hachés végétaux maison, notamment à base de lentilles mixées avec des condiments, de l’oignon… Ces hachés conviennent très bien dans de nombreuses recettes et notamment dans les burgers. Sur le même principe, on trouve facilement, ou on réalise facilement, des boulettes végétales.

Les morceaux de bœuf

Lorsque le bœuf est en morceaux dans une recette, il est plus difficile à imiter que haché. Dans certaines recettes, des champignons coupés en gros morceaux, principalement des champignons blancs ou des shiitake, feront l’affaire. Le quorn, malheureusement difficile à trouver en France, est très sympa également dans les recettes qui appellent du bœuf en général. Au niveau du goût, dès que la recette s’y prête, un déglaçage au vin rouge aide à reproduire la profondeur de saveur que l’on aime dans certains plats au bœuf. Cette astuce est assez bluffante! Sinon, un peu de pâte miso, de concentré de tomates, de jus de raisin ou de vinaigre balsamique jouent très bien aussi ce rôle d’exhausteur de saveur.

Le poulet

Le poulet est une viande qui n’a pas énormément de goût, donc c’est ici plus une texture qu’il faut essayer de reproduire. Suivant les recettes, on peut simplement le remplacer par du tofu, du seitan ( on en trouve même déjà modelé en forme de blancs de poulet), ou des protéines de soja texturées de gros format. Ces dernières, à réhydrater, imitent très bien les aiguillettes de poulet et sont parfaites dans les curry, plats thaï, etc. On peut aussi utiliser de l’hallloumi, un fromage qui aime le même genre de marinades que le poulet (miel moutarde, aux herbes et huile d’olive…) et qui peut être grillé. Là il ne s’agit pas d’imiter le poulet mais simplement de le remplacer par quelque que chose d’aussi sympa!

On trouve très facilement de nos jours des nuggets végétaux et des cordons-bleus végétariens, qui blufferont les enfants et les plus grands. Les nuggets sont aussi très faciles à réaliser maison, simplement en coupant des morceaux de seitan et en les panant comme on le ferait avec du vrai poulet.

Le porc

Je ne parle pas ici des charcuteries  (j’y dédierai un article à part un jour!), mais du porc servi en tant que viande. Vous pouvez le substituer de la même façon que le poulet car c’est une viande assez douce : tofu, seitan ou halloumi suivant les cas.

L’agneau

L’agneau est une viande très parfumée et à ma connaissance, rien ne s’approche un tant soit peu de son goût. Utilisez les mêmes substituts que le bœuf : champignons, quorn, et un déglaçage au vin rouge quand c’est possible.

Les barbecue

Ce thème mériterait un article à part entière, et je vais d’ailleurs y songer très prochainement! Mais globalement, on trouve de fausses saucisses, de fausses merguez, du tofu aux herbes… Tout existe en « faux » pour les barbecues. La texture et les assaisonnements sont les mêmes, par contre la viande n’est pas reproduite à la perfection, bien sûr! Cela reste quelque chose d’assez sympa à découvrir.


Photo Chris Dlugosz @Flickr

Et vous, avez-vous déjà testé des substituts de ce type? Qu’en avez-vous pensé? En connaissez-vous d’autres?

Comment préparer un barbecue végétarien?

Photo Marco Verch @Flickr
 
Les beaux jours reviennent et avec eux la saison des barbecue! Partout en France, on commence à vérifier que le stock de charbon est à bloc… Dans le nord, les plus téméraires ont même commencé à griller des saucisses dès février cette année! 
 
L’an dernier, j’ai eu l’occasion de recevoir un végétarien pour un barbecue et ce de manière imprévue, car je ne savais pas que cette personne ne mangeait pas de viande… Vous imaginez la panique au moment de sortir les saucisses lorsqu’il a dit qu’il n’en mangeait pas!
 
Nous avons donc improvisé avec ce qu’on avait dans notre frigo pour lui proposer une alternative, et tout s’est bien fini…  Il n’est pas mort de faim tout du moins! Cela m’a donné l’idée d’un petit article sur ce sujet. Que vous soyez végétarien, que vous deviez réduire la viande pour votre santé, ou que vous receviez un végétarien à dîner comme ce fut mon cas, ce petit guide pourra vous aider!

Les saucisses

Les saucisses et merguez sont l’emblème du barbecue et il serait dommage de s’en priver sous prétexte qu’on ne mange pas de viande. Il existe en substitut des saucisses et merguez végétales que l’on trouve facilement au supermarché ou en boutique spécialisée. Inutile de préciser qu’elles ne ressemble pas à 100%, mais avec un bout de pain, des crudités et de la sauce, ça fait quand même bien l’affaire. Vous pouvez aussi réaliser des saucisses ou merguez végétales maison.

 

Les brochettes

Les brochettes peuvent être 100% légumes, mais pour les rendre un peu plus nourrissantes, il est sympa d’y ajouter une protéine végétale comme le tofu, fumé de préférence ou aux herbes, le tempeh ou encore des morceaux de haché végétal. Une autre alternative est l’halloumi, un fromage qui peut se griller sans fondre, divin au barbecue. Coupé en cubes, il est parfait sur des brochettes. Ce mélange d’épices à barbecue vous aidera à réaliser une marinade qui leur donnera ce goût typique tant apprécié dans les barbecue.

 

Les autres viandes

On trouve des nuggets végétaux ou hachés végétaux qui peuvent tout à fait aller au barbecue et prendront cette saveur fumée très appréciée. Ils seront parfaits pour constituer des burgers ou pour les plus jeunes. A ma connaissance, il n’y a rien pour remplacer la poitrine de porc ou la côte de bœuf, mais si vous connaissez quelque chose, n’hésitez pas à me le dire!

Les salades et accompagnements

De manière générale, puisque tout le barbecue est construit autour la viande, il n’y a pas grand intérêt à en mettre aussi dans les salades. Faire des salades végétariennes de tous types vous permettra de satisfaire tout le monde et n’a rien de compliqué. Il existe plein de salades végétariennes, comme la salade de pommes de terre et patates douces, la salade de maïs à la mexicaine ou la salade de concombres à la russe. Vous pouvez aussi adapter n’importe quelle recette en enlevant la viande ou le poisson de la liste des ingrédients. Les pommes de terre au four et leurs variantes farcies ( au fromage ou aux légumes) conviennent très bien pour un barbecue végétarien.

Le fromage

Certaines personnes aiment servir un camembert rôti lors des barbecues et si vous préparez un repas pour des végétariens et non des végétaliens, c’est une solution très gourmande qui plaira sans doute! On peut le décliner avec d’autres fromages du même coin comme le coeur de Neufchâtel, le livarot… Ou avec un Mont d’Or, même si c’est plus hivernal. Faites juste attention à mettre la boîte dans de l’aluminium pour la protéger. L’halloumi dont je vous parlais plus haut est également un fromage que l’on passe au barbecue, mais contrairement au camembert il ne va pas couler, simplement devenir élastique et dorer en surface. Coupé en tranches et mariné des les herbes, c’est un régal!

 
Et vous, avez-vous déjà cuisiné un barbecue végétarien? Sinon, prévoyez-vous des légumes quand vous faites un barbecue pour équilibrer le tout? Racontez moi 🙂