Archives par mot-clé : burger

10 idées barbecue pour changer des merguez et chipolatas!

Le barbecue, je suppose que comme moi, vous l’aimez, voire vous l’adorez, au moindre rayon de soleil? Oui mais voilà, je trouve qu’il est parfois difficile de réussir à varier et à trouver des idées pour sortir des classiques merguez, chipolatas ou brochettes bœuf poivrons! C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui 10 idées pour sortir des sentiers battus et renouveler ou tout au moins égayer un peu le barbecue dominical!

 

Les brochettes d’halloumi

Je suis une inconditionnelle de ce fromage, et sa spécificité étant de ne pas fondre à la cuisson, cela en fait le roi des barbecues! Vous le coupez en cubes, vous le faites mariner, vous plantez sur des piques, et c’est parti!

Les brochettes de légumes

Un classique, et pourtant on n’y pense pas toujours… Les brochettes de légumes sont ultra simple à réaliser, même les enfants peuvent participer!

Photo Dave Walker @Flickr

Le fromage au barbecue

Je suis une fan de fromage, et de nombreux fromages que l’on cuit au four en barquette en bois peuvent se décliner au barbecue : camembert, coeur de Neufchâtel… Si votre fromage n’a pas de barquette en bois, transvasez-le dans un ramequin ou plat supportant la chaleur, et c’est parti!

Les poivrons farcis

On n’y pense pas forcément mais on peut cuire ou réchauffer des légumes farcis sur le barbecue, comme on le ferait au four, surtout si on a un barbecue avec couvercle.  Pensez juste au temps de cuisson et démarrez tôt la cuisson, ou précuisez-les au four si vous voulez que le barbecue soit plus rapide.

 

Le maïs rôti

L’été on trouve assez facilement des épis de maïs entiers. Rôtis au barbecue, accompagnés d’une petite sauce fraîche ou d’un petit bout de beurre, c’est un pur délice très simple à réaliser.

Les hamburgers

Plutôt que de faire vos hamburgers à la poêle ou au four, l’été, préparez-es au barbecue! Vous cuisinez des steaks ou hachés végétaux directement au barbecue, et proposez à table des sauces, des rondelles d’oignon, et des pains à burger. Succès garanti chez tous les âges!

Les pommes de terre à la braise

Les pommes de terre à la braise sont un pur délice! On put en théorie les cuire intégralement dans la braise du barbecue, mais mes expériences ont parfois été un peu frustrantes, comme cette fois, où, 1 heure après avoir fini les saucisses, mes pommes de terre à la braise étaient toujours dures comme de la pierre! depuis, je les précuis à l’eau pour obtenir une pomme de terre cuite mais encore ferme, et je les finis au barbecue pour leur donner un petit côté fumé et croustillant délicieux.

Les champignons farcis

Je sais, c’est un peu redondant avec les légumes farcis, mais j’adore les champignons, et vu leur petit format, c’est un peu différent car le temps de cuisson est minime, et cela vous donne un apéritif préparé au barbecue que chacun peut picorer avec les doigts! 

Les avocats grillés

J’ai toujours adoré les avocats mais ces dernières années j’en mange de moins en moins pour des raisons écologiques. Bien qu’on le connaisse plutôt servir froid, cela reste une alternative délicieuse à préparer au barbecue, servi grillé!


Photo Ryan Adams @Flickr

Le tofu

Je sais que je ne vais pas faire que des heureux en parlant de tofu, mais j’insiste, quand on le prend dans des marques correctes (celles qu’on ne trouve pas en supermarché traditionnel), fumé ou mariné, le tofu peut être très bon!

tofu-dukkah-2

Et vous, vous avez des recettes fétiches pour vos barbecues quand vous voulez changer un peu?

Halloumi burger

Je pense vous avoir assez parlé de l’halloumi récemment pour que vous sachiez que je suis fan de ce fromage. Vraiment, je ne lui trouve aucun défaut et je le trouve surtout très polyvalent! Je m’étais imaginée que l’on pourrait facilement le décliner dans un burger puisque sa forme est presque celle d’un steak…
 
 
Et l’été dernier, lors d’une promenade à Bucarest, j’ai eu la preuve que c’était une bonne idée! Lors d’une balade dans la vieille ville, je suis tombée sur un petit « food court » avec plusieurs food trucks qui permettaient de grignoter en plein air. L’endroit était très sympa, et l’un des camions vendait entre autres… Des hamburgers à l’halloumi!
 
Nous nous sommes empressés d’en commander un, et une fois rentrés à la maison, nous avons essayé de refaire notre propre version, inspirée de ce qui nous avait plu en Roumanie, un peu remanié à notre façon! Le résultat est top et désormais je sais qu’à chaque fois que je ferai des halloumi burgers, je me régalerai et qu’en plus, cela me rappellera de jolies vacances ensoleillées!
 
 
La recette d’origine contenait un peu de poivrons, ce que j’ai essayé de reproduire car l’halloumi se marie très bien aux légumes du soleil. J’ai jouté une sorte de galette de pommes de terre et courgettes pour rendre le burger plus nourrissant… Était-ce indispensable je ne sais pas, niveau calories il y avait déjà de quoi faire sans! Mais au niveau du goût, ça nous a bien plu!
 
  
 

Halloumi burger

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 personnes

Halloumi burger

Ingrédients

    Pour le rösti
  • 200 g de pomme de terre râpée
  • 125 g de courgette râpée
  • 35 g de farine
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 5 cl d'huile pour cuisson
    Pour l'halloumi
  • 160 g d'halloumi
  • 2 c. à s. d'huile olive
  • 1 c. à c. herbes pro
  • 1 filet de jus de citron
  • Sel, poivre
    Pour la sauce
  • 5 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à s. de concentré de tomates
  • 1 c. à c. d'harissa
  • Sel, poivre
    Pour le montage
  • 2 pains à burger
  • 1 petit poivron rouge coupé en deux puis en lamelles

Préparation

  1. Mélangez les ingrédients de la sauce et réservez-la au frais.
  2. Râpez les courgettes et les pommes de terre.
  3. Salez la courgette et mettez-la à dégorger 1 heure au frais.
  4. Passé ce temps, pressez-la bien entre vos mains, puis mélangez-la avec les pommes de terre, l'huile d'olive et la farine.
  5. Coupez l'halloumi en deux dans l’épaisseur, pour obtenir deux blocs, huilez-le avec un pinceau et saupoudrez-le d'épices, puis mettez de coté
  6. Faites cuire les galettes de courgette à la poêle, 2 minutes par face environ.
  7. Faites revenir le poivron avec l'huile restant dans la poêle pendant 5 à 10 minutes, jusqu'à ce qu'il soit bien fondant.
  8. Faites revenir l'halloumi recto verso jusqu'à ce qu'il soit doré, 1 minute par face environ, en remettant sur le côté les poivrons et röstis pour qu'il réchauffent un peu.
  9. Tartinez le pain de sauce des deux côtés, déposez dessus le rösti, l'halloumi, le poivron.
  10. Servez immédiatement.

Comment remplacer la viande dans une recette?

Photo Ella Olsson @Flickr

Je continue ma série d’articles sur les substitutions! Après vous avoir parlé des produits laitiers et des œufs, aujourd’hui on va découvrir comment substituer la viande dans une recette. Ce n’est pas super simple et je n’ai aucune solution miracle pour imiter à la perfection la viande, mais quand on est un peu curieux et aventurier, il y a plein d’astuces amusantes qui permettent de s’approcher de la texture apportée par la viande. Que vous soyez végétariens, que vous receviez des végétariens à dîner, ou que vous souhaitiez juste réduire votre consommation de viande, ces astuces peuvent vous être utiles!

La viande hachée

La viande hachée qui sert pour les sauces bolognaises ou garnitures est assez facile à substituer. Il y a pour cela plusieurs possibilités, qui permettent de varier les plaisirs. Vous pouvez utiliser des protéines de soja texturées, ou PST, qui se conservent très bien et peuvent être réhydratées avant cuisson dans du bouillon, de la sauce soja ou du tamari, (tout cela aide à créer un goût qui rappelle la viande) ou plongées telles qu’elles directement dans la bolognaise ( elles boiront alors la sauce tomate). On peut également obtenir une bonne bolognaise en faisant revenir des champignons de Paris mixés finement, ou du tofu mixé. De petites lentilles cuites donnent aussi une texture sympa. Au niveau du goût, le mélange de champignons et de PST est ce qu’il y a de plus approchant à mon sens.

Le steak haché

On trouve maintenant des hachés végétaux dans tous les supermarchés, mais attention si vous recevez des végétaliens, certains malgré une appellation « végétale » contiennent de l’œuf. Vérifiez bien les ingrédients si cela peut être un problème pour vous. Il est également plutôt facile de faire des hachés végétaux maison, notamment à base de lentilles mixées avec des condiments, de l’oignon… Ces hachés conviennent très bien dans de nombreuses recettes et notamment dans les burgers. Sur le même principe, on trouve facilement, ou on réalise facilement, des boulettes végétales.

Les morceaux de bœuf

Lorsque le bœuf est en morceaux dans une recette, il est plus difficile à imiter que haché. Dans certaines recettes, des champignons coupés en gros morceaux, principalement des champignons blancs ou des shiitake, feront l’affaire. Le quorn, malheureusement difficile à trouver en France, est très sympa également dans les recettes qui appellent du bœuf en général. Au niveau du goût, dès que la recette s’y prête, un déglaçage au vin rouge aide à reproduire la profondeur de saveur que l’on aime dans certains plats au bœuf. Cette astuce est assez bluffante! Sinon, un peu de pâte miso, de concentré de tomates, de jus de raisin ou de vinaigre balsamique jouent très bien aussi ce rôle d’exhausteur de saveur.

Le poulet

Le poulet est une viande qui n’a pas énormément de goût, donc c’est ici plus une texture qu’il faut essayer de reproduire. Suivant les recettes, on peut simplement le remplacer par du tofu, du seitan ( on en trouve même déjà modelé en forme de blancs de poulet), ou des protéines de soja texturées de gros format. Ces dernières, à réhydrater, imitent très bien les aiguillettes de poulet et sont parfaites dans les curry, plats thaï, etc. On peut aussi utiliser de l’hallloumi, un fromage qui aime le même genre de marinades que le poulet (miel moutarde, aux herbes et huile d’olive…) et qui peut être grillé. Là il ne s’agit pas d’imiter le poulet mais simplement de le remplacer par quelque que chose d’aussi sympa!

On trouve très facilement de nos jours des nuggets végétaux et des cordons-bleus végétariens, qui blufferont les enfants et les plus grands. Les nuggets sont aussi très faciles à réaliser maison, simplement en coupant des morceaux de seitan et en les panant comme on le ferait avec du vrai poulet.

Le porc

Je ne parle pas ici des charcuteries  (j’y dédierai un article à part un jour!), mais du porc servi en tant que viande. Vous pouvez le substituer de la même façon que le poulet car c’est une viande assez douce : tofu, seitan ou halloumi suivant les cas.

L’agneau

L’agneau est une viande très parfumée et à ma connaissance, rien ne s’approche un tant soit peu de son goût. Utilisez les mêmes substituts que le bœuf : champignons, quorn, et un déglaçage au vin rouge quand c’est possible.

Les barbecue

Ce thème mériterait un article à part entière, et je vais d’ailleurs y songer très prochainement! Mais globalement, on trouve de fausses saucisses, de fausses merguez, du tofu aux herbes… Tout existe en « faux » pour les barbecues. La texture et les assaisonnements sont les mêmes, par contre la viande n’est pas reproduite à la perfection, bien sûr! Cela reste quelque chose d’assez sympa à découvrir.


Photo Chris Dlugosz @Flickr

Et vous, avez-vous déjà testé des substituts de ce type? Qu’en avez-vous pensé? En connaissez-vous d’autres?

Comment préparer un barbecue végétarien?

Photo Marco Verch @Flickr
 
Les beaux jours reviennent et avec eux la saison des barbecue! Partout en France, on commence à vérifier que le stock de charbon est à bloc… Dans le nord, les plus téméraires ont même commencé à griller des saucisses dès février cette année! 
 
L’an dernier, j’ai eu l’occasion de recevoir un végétarien pour un barbecue et ce de manière imprévue, car je ne savais pas que cette personne ne mangeait pas de viande… Vous imaginez la panique au moment de sortir les saucisses lorsqu’il a dit qu’il n’en mangeait pas!
 
Nous avons donc improvisé avec ce qu’on avait dans notre frigo pour lui proposer une alternative, et tout s’est bien fini…  Il n’est pas mort de faim tout du moins! Cela m’a donné l’idée d’un petit article sur ce sujet. Que vous soyez végétarien, que vous deviez réduire la viande pour votre santé, ou que vous receviez un végétarien à dîner comme ce fut mon cas, ce petit guide pourra vous aider!

Les saucisses

Les saucisses et merguez sont l’emblème du barbecue et il serait dommage de s’en priver sous prétexte qu’on ne mange pas de viande. Il existe en substitut des saucisses et merguez végétales que l’on trouve facilement au supermarché ou en boutique spécialisée. Inutile de préciser qu’elles ne ressemble pas à 100%, mais avec un bout de pain, des crudités et de la sauce, ça fait quand même bien l’affaire. Vous pouvez aussi réaliser des saucisses ou merguez végétales maison.

 

Les brochettes

Les brochettes peuvent être 100% légumes, mais pour les rendre un peu plus nourrissantes, il est sympa d’y ajouter une protéine végétale comme le tofu, fumé de préférence ou aux herbes, le tempeh ou encore des morceaux de haché végétal. Une autre alternative est l’halloumi, un fromage qui peut se griller sans fondre, divin au barbecue. Coupé en cubes, il est parfait sur des brochettes. Ce mélange d’épices à barbecue vous aidera à réaliser une marinade qui leur donnera ce goût typique tant apprécié dans les barbecue.

 

Les autres viandes

On trouve des nuggets végétaux ou hachés végétaux qui peuvent tout à fait aller au barbecue et prendront cette saveur fumée très appréciée. Ils seront parfaits pour constituer des burgers ou pour les plus jeunes. A ma connaissance, il n’y a rien pour remplacer la poitrine de porc ou la côte de bœuf, mais si vous connaissez quelque chose, n’hésitez pas à me le dire!

Les salades et accompagnements

De manière générale, puisque tout le barbecue est construit autour la viande, il n’y a pas grand intérêt à en mettre aussi dans les salades. Faire des salades végétariennes de tous types vous permettra de satisfaire tout le monde et n’a rien de compliqué. Il existe plein de salades végétariennes, comme la salade de pommes de terre et patates douces, la salade de maïs à la mexicaine ou la salade de concombres à la russe. Vous pouvez aussi adapter n’importe quelle recette en enlevant la viande ou le poisson de la liste des ingrédients. Les pommes de terre au four et leurs variantes farcies ( au fromage ou aux légumes) conviennent très bien pour un barbecue végétarien.

Le fromage

Certaines personnes aiment servir un camembert rôti lors des barbecues et si vous préparez un repas pour des végétariens et non des végétaliens, c’est une solution très gourmande qui plaira sans doute! On peut le décliner avec d’autres fromages du même coin comme le coeur de Neufchâtel, le livarot… Ou avec un Mont d’Or, même si c’est plus hivernal. Faites juste attention à mettre la boîte dans de l’aluminium pour la protéger. L’halloumi dont je vous parlais plus haut est également un fromage que l’on passe au barbecue, mais contrairement au camembert il ne va pas couler, simplement devenir élastique et dorer en surface. Coupé en tranches et mariné des les herbes, c’est un régal!

 
Et vous, avez-vous déjà cuisiné un barbecue végétarien? Sinon, prévoyez-vous des légumes quand vous faites un barbecue pour équilibrer le tout? Racontez moi 🙂

Frites à la mimolette, oignons grillés et mayonnaise à la truffe

La recette que je vous propose aujourd’hui trouve son origine à Anvers. Bien sûr, les frites sont souvent considérées comme une spécialité belge, bien que d’autres pays se réclament « rois de la frite » de nos jours. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle je parle de cette origine! En hiver, j’aime organiser un petit week-end en amoureux avec mon compagnon, et c’est souvent pour nous l’occasion d’aller découvrir une jolie ville de Belgique. L’an dernier, nous avion jeté notre dévolu sur Anvers, ville magnifique que nous avons adoré parcourir!
 
 
Là-bas, nous avons découvert par hasard une enseigne de frites « de luxe ». Le restaurant était assez stylé pour un fast-food, la déco était noire et dorée il me semble, et il y avait une carte très bien présentée avec des frites cuisinées de façon gastronomiques!
 
Entre autres, une recette avait attiré notre attention, mais il n’était pas l’heure de manger quand nous sommes passés devant cette échoppe…  C’est pourquoi nous nous étions noté de refaire la même idée à la maison.
 
 
C’est aujourd’hui chose faite, et c’est cette recette que je vous propose de découvrir! Je dois dire que nous l’avons bien appréciée, notamment cette mayonnaise à la truffe qui est très sympa! La frite est souvent un accompagnement, mais ici elle est un snack qui se suffit à lui-même, enfin sauf si vous avez vraiment très très faim…
 
Dans ce cas, vous pouvez servir un welsch burger ou un burger hivernal à la raclette pour aller avec, mais ne vous pesez pas pendant au moins une semaine ensuite!
 
  
 
 
Frites à la mimolette, oignons grillés et mayonnaise à la truffe

Frites à la mimolette, oignons grillés et mayonnaise à la truffe

Ingrédients

  • Pour 2 à 4 personnes
  • 800 g de pommes de terre à frites
  • 75 g de mimolette râpée
  • 1 oignon rouge coupé en cercles
  • 2 c. à s. d'huile végétale
  • 1  pincée de piment de cayenne
    Mayonnaise truffée
  • 1 jaune d’œuf
  • 1/4 de litre d'huile
  • 1 c. à s. de moutarde
  • 1 c. à c. de vinaigre de cidre
  • 4 c. à s. d'huile de truffe
  • 4 lamelles de truffes émincées finement
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Épluchez l'oignon puis coupez-le en ronds. Faites frire 5 minutes à la poêle dans de l'huile à feu assez vif, sans le laisser brûler.
  2. Faites une mayonnaise normale en mélangeant la moutarde avec le jaune d’œuf, puis en ajoutant l’huile tout en battant énergiquement au fouet. Quand 'huile normale est incorporée, finissez à l'huile de truffe et enfin ajoutez les morceaux de truffe.
  3. préchauffez le four à 180°C.
  4. Faites vos frites à la friteuse.
  5. Lorsqu'elles sont prêtes, mettez-les dans un plat à four, salez, poivrez, saupoudrez de piment, déposez la mimolette râpée et les oignons et passez au four 5 minutes en mode grill.

Cocktail rose fraise des bois pamplemousse

La Saint Valentin approche! Je vous en parle tous les ans, c’est une fête dont je me fous relativement, je n’attends pas que mon homme me fasse un cadeau et ce n’est pas un motif de rupture s’il ne pense pas à la fêter… Mais bon, après les fêtes de fin d’année, je trouve le début d’année assez morose et pour moi, toutes les occasions sont bonnes à prendre pour passer un moment sympa en amoureux ou en famille!
 
 
J’essaie donc de préparer un petit repas en amoureux et chez moi, cela commence par un cocktail! Si vous aussi voulez faire plaisir à votre moitié, voici l’un de ceux que j’aime faire et qui est très simple à réaliser. Si vous avez des liqueurs de fruits dans vos placards (le genre que l’on achète pour faire les kirs), alors vous n’aurez pas grand chose à acheter.
 
 
Le résultat est un cocktail frais et léger, j’aime son côté pétillant, et la petite note d’amertume du pamplemousse qui vient contrebalancer le sucre de la fraise des bois. Il a une jolie couleur tout à fait dans un thème « rose » adapté à la journée des amoureux.
 
Si vous voulez préparer un menu à thème, vous pouvez ensuite enchaîner sur des burgers roses, puis un gâteau aux fraises tagada. Une année, j’avais aussi succombé à la tradition japonaise des honmei choco, des petits chocolats à offrir à celui ou celle qu’on aime, en espérant qu’il partage avec vous ensuite!
 
Et vous, vous faites quelque chose pour la saint Valentin?
 
 
 
Cocktail rose fraise des bois pamplemousse

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 verre

Cocktail rose fraise des bois pamplemousse

Ingrédients

  • 5 cl d'eau gazeuse
  • 5 cl de liqueur de fraise des bois
  • 2 cl de liqueur de pamplemousse rose
  • 10 cl vin blanc sec
  • Glaçon

Préparation

  1. Versez dans le fond du verre les liqueurs. Déposez les glaçons. Allongez de vin blanc puis d'eau gazeuse.
  2. Servez immédiatement.

Bilan de l’année

Aujourd’hui nous profitons de 2018 une dernière fois! Je ne sais trop que dire à propos de cette année à part le fait qu’elle a passé à 100 à l’heure et cela a un côté un peu effrayant! Si l’année a été riche en beaux souvenirs, elle a aussi été une espèce de course sans fin! Je disais il y a un an ici que je voulais être plus zen, et je crois l’avoir été par moments… J’ai notamment pris beaucoup de temps pour lire cette année, ce qui me détend ! Mais la fin d’année a pris le dessus et s’est encore transformée en enchaînement de to-do lists à rallonges!
 
Tout ceci ne m’a pas empêchée de cuisiner beaucoup encore cette année, de me faire plaisir, et de publier ici avec la même motivation! C’est un petit espace personnel où j’aime me retrouver avec régularité, et surtout vous retrouver à travers vos messages et commentaires!
 
Pour ce dernier jour de l’année, j’ai voulu vous proposer un best-of de mes recettes, ou plutôt deux ! Tout d’abord votre best-of, c’est à dire les recettes publiées en 2018 que vous avez le plus consultées, et ensuite mon best-of, autrement dit les recettes qui m’ont le plus régalée cette année!
 
Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon réveillon et à vous dire à l’année prochaine!
 

Vos recettes favorites de 2018

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mon top 10 de 2018

Keshke

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et vous, quelle est votre recette phare de l’année?

Vegan de Marie Laforêt

Aujourd’hui, je vais vous parler du livre Vegan, de Marie Laforêt, que j’ai eu la chance de découvrir grâce à la boutique Natura sense! Natura sense est une boutique spécialisée dans la santé et la vitalité. Vous y trouverez tout ce qu’il faut pour mieux vous alimenter : extracteurs de jus, déshydrateurs, robots, germoirs… C’est d’ailleurs chez eux que j’ai commandé mon extracteur de jus il y a quelques mois, et j’en suis ravie! Pour compléter le tout, ils proposent plein d’ouvrages qui tournent autour de l’alimentation saine, bio, ou végétarienne!
 
 
L’auteur de ce livre, Marie Laforêt, est une référence de l’alimentation végétale, auteure du blog 100 % Végétal depuis 2009, mais aussi créatrice culinaire et photographe.
 
Ce livre est tout d’abord très beau et agréable à feuilleter. « Vegan » est un énooorme livre de plus de 300 pages. Il est très complet et balaye un spectre très large de la cuisine vegan. Marie Laforêt y aborde des recettes de base, mais propose également des recettes plus élaborées tout en restant plus alléchantes les unes que les autres. Les photos qui l’accompagnent, réalisées par elle-même,  sont un véritable régal pour les yeux.
 
Quand on ouvre ce livre, il commence par une longue et très intéressante introduction écrite par l’auteure, qui nous livre ses conseils sur le mode de vie vegan. Elle est ensuite poursuivie par le Dr Jérôme Bernard-Pellet, qui expose les grandes lignes de l’équilibre nutritionnel végétalien : où trouver principaux nutriments (protéines, calcium, vitamine B12, fer, etc.), mais aussi les erreurs à éviter…
 
 
Comme promis dans le titre du livre, les recettes sont ben entendu toutes vegan! De plus, 90% des recettes sont sans gluten. Chaque recette est accompagnée de petits pictos qui permettent de savoir si la recette est rapide, facile ou peu chère. Vegan est un livre vraiment très bien fourni en recettes. Il y en a énormément, et celles-ci s’étendent des plus classiques aux plus originales. Plus qu’un simple recueil de recettes, l’ouvrage propose des dizaines de basiques vraiment indispensables pour adopter une alimentation végane et variée.  
 
Les recettes sont claires, et la plupart ne demandent pas mille et un ingrédients introuvables à mon sens… Mais j’avoue que je suis déjà bien équipée! Pour ceux qui n’ont pas encore tout le nécessaire, il leur faudra se constituer un placard de base. Ce que j’ai particulièrement aimé, c’est qu’elle revisite certaines recettes traditionnelles en mode vegan. Au total plus de 500 recettes pour toutes les situations, adaptées aux petits comme aux grands, aux repas festifs, ou qui quotidien. 
 
 
Les premières recettes qui m’ont tapé dans l’œil immédiatement sont le pâté de lentilles d’hiver, la tartinade crémeuse aux pois cassés, les quinoa burgers aux herbes, le risotto aux fèves, et le chapitre complet concernant les fromages végétaux. Côté sucré, les  flans au caramel ont immédiatement attiré ma fille, quand à moi, je jetterais bien mon dévolu sur le gâteau citron-amandes-vanille,  ou les biscuits moelleux à l’okara cajou-noisettes!
 
 
En résumé, c’est pour moi un véritable coup de cœur et je sais déjà qu’énormément des recettes de ce livre vont devenir des classiques pour moi! De mon point de vue, ce livre mérite vraiment d’avoir une place dans la bibliothèque. Je ne suis pas vegan et ne projette pas de devenir, mais j’apprécie beaucoup cette cuisine respectueuse de l’environnement et saine.  Ce livre va me donner des dizaines d’idées pour végétaliser un peu plus mon alimentation!
 
 
Je pense aussi que ce livre est un indispensable pour toutes les personnes qui deviennent vegan et ne veulent pas se contenter d’acheter des galettes de céréales en magasins bio. Mais il sera aussi une aide précieuse pour recevoir des convives vegan, ou juste pour adopter une alimentation qui fait la part belle aux fruits et légumes.
 
Si avec tout ça je vous ai donné envie d’acheter ce livre, vous le trouverez ici chez Natura Sense, foncez-y vite, l’envoi est rapide et très soigné ! Et si vous êtes en recherche de livres pour préparer une cuisine saine, goûteuse et vitaminée, vous y trouverez plein d’autres ouvrages!
 
Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir la première recette que j’ai testée dans ce livre !
 
      
 

Spécialité de Pologne : zapiekanka

Aujourd’hui, je vous emmène en Pologne. J’ai eu la chance de visiter la Pologne et notamment Cracovie il y a quelques années avec mon homme, et comme lors de chaque voyage, nous avions cherché partout des petites spécialités à tester sur place.

Pourtant, il est retourné à Cracovie il y a quelques semaines pour un déplacement professionnel, et il est revenu en m’annonçant avec effroi que nous avions raté à l’époque une spécialité mythique, typique de Cracovie : les zapiekanka!

Mais comment était-ce possible? Il fallait vite réparer cet affront et cuisiner nous-mêmes cette recette pour que je puisse la goûter sans attendre une autre occasion d’aller en Pologne.

La zapiekanka est un sandwich qui se présente sous la forme d’une baguette tranchée, couverte de garnitures et passée au four, un peu comme une pizza sur une base de pain. Cette spécialité est l’un des mets préférés des polonais, elle fait partie de la street food polonaise. On la trouve dans des kiosques et c’est surtout la nuit qu’elle est consommée.

 

Mon homme a donc guidé l’élaboration de cette recette, sur la base de celle qu’il avait goûtée là-bas. Il existe en Pologne des restaurants ou snacks à zapiekanka qui ne font que cette spécialité. La zapiekanka de base est plutôt au fromage, champignons et couverte de ketchup, mais ensuite ils ont plein de variantes, comme pour les pizzas ou les hamburgers… On en trouve notamment au bacon, à la feta, au thon… Mon homme a choisi cette variante qui lui a semblé un peu plus typique et élaborée. Je dois dire que c’était absolument délicieux! Nous nous sommes régalés à la déguster au frais sur la terrasse accompagné d’une bonne bière. Le mélange des saveurs est parfait… C’est vraiment très très gourmand! J’en referai sans hésiter à d’autres parfums prochainement.

Ne prêtez pas trop attention aux quantités, c’est vraiment une recette à adapter à vos goûts et préférences. Vous pourriez aimer moins de confiture de cranberries et plus de champignons, ou l’inverse. Cela ne tient qu’à vous!

Vous pouvez utiliser une baguette un peu défraîchie pour cette recette, cela peut vous éviter de gaspiller. Mais du pain frais convient très bien aussi.  Le fromage fumé que j’utilise est un fromage polonais, mais vous aurez du mal à en trouver donc je vous recommande la scamorza italienne qui a un peu la même texture et surtout le même côté fumé.

 

Spécialité de Pologne : zapiekanka

Spécialité de Pologne : zapiekanka

Ingrédients

  • 2 demi baguettes
  • 100 g de champignons de Paris
  • 1 gousse d'ail
  • 100 g de fromage fumé type scamorza
  • 60 g de cheddar râpé
  • 1 oignon frais émincé avec ses tiges vertes
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 4 c. à s. de confiture de cranberries

Préparation

  1. Faites revenir la moitié de l'oignon émincé avec l'huile d'olive, l'ail écrasé et les champignons émincés grossièrement.
  2. Râpez le cheddar et mettez-le sur le fond des baguettes de façon à bien les recouvrir.
  3. Ajoutez par dessus les champignons, le fromage fumé coupé en rondelles, le reste de l'oignon émincé. Ajoutez un tour de poivre.
  4. Préchauffez le four à 180°C en mode grill 10 minutes environ, jusqu’à ce que le fromage soit fondu.
  5. Ajoutez par dessus la confiture et le vert d'oignon et servez tout de suite.

Les aliments « healthy » que je consomme

Depuis quelques temps, je mange un peu plus sainement entre deux hamburgers, et j’ai beaucoup de plaisir à tester de nouveaux produits, notamment des super aliments ou aliments healthy! En plus d’être bons pour notre santé, ils ont souvent des propriétés ou des goûts assez amusants et il y a plein de recettes à imaginer avance! Après avoir vu l’article sur les super aliments qu’elle consomme, de ma copinaute Flavour beans qui a réalisé une totale transformation de son alimentation depuis quelques temps, j’ai eu envie de m’en inspirer et de vous proposer ma version !
 

Les baies de goji

J’adore ces petites baies que je dissémine dans mes cookies, mon thé, mes porridges… On dit que c’est le fruit de la jeunesse éternelle, je vous en reparle dans cinquante ans, on verra bien!
 

La spiruline

La spiruline a une odeur infâme mais heureusement un goût plus discret. Je l’adore notamment pour sa jolie couleur bleue qui permet de faire des boissons flashy comme ce unicorn latte. On dit que cette algue miracle est détoxifiante et stimule système immunitaire. J’en saupoudre principalement sur mes salades ou dans mes omelettes.
 

Les mulberries

Les mulberries sont des mûres blanches. Comme j’adore les baies en tous genres, j’ai évidement sauté sur celles-ci quand j’en ai vu en magasin. Elles apportent de belles quantités d’antioxydants et elle aurait un effet positif sur la fatigue et le stress. J’en grignote telles quelles à l’apéritif, mais j’en mets aussi dans mes porridges, mes cookies…
 

Les graines de chia

Les graines de chia sont rigolotes avec leur texture gélifiée une fois trempées dans l’eau. Ça en fait un bon substitut à l’œuf dans la pâtisserie et je les utilise souvent pour cela. Elles permettent de gélifier des liquides pour obtenir une texture de pudding sans cuisson, comme dans mon chia bowl aux fraises ou mon pudding aux graines e chia et thé matcha. On dit qu’elles stabilisent la glycémie, et elles sont riches en fibres.
 

Les graines de lin

Les graines de lin fournissent entre autres des omega-3. Il faut les moudre pour pouvoir les assimiler correctement, on peut le faire avec un moulin à graines de lin ou les acheter déjà moulues. J’en mets dans mes pains, mes salades, sur mes crumbles…
 
 

La cannelle

La cannelle est avant tout une épice que j’adore, j’en consommerais même si ce n’était pas aussi bon pour la santé! Mais il s’avère qu’en prime, c’est bon pour nous. Elle stimule de système immunitaire, est antioxydante et serait même aphrodisiaque, que demander de plus? J’adore en mettre dans les gâteaux, dans mes porridges, ou dans les brioches, façon kannelbullar!
 

Le cacao

Oui c’est vraiment la super nouvelle, le cacao est un super aliment! Antioxydant, stimulant, il est parfait et c’est tant mieux, il est tellement bon! Inutile de vous dire que je m’en donne donc à cœur joie, surtout tel quel en tablettes de chocolat noir, dans mes porridges, gâteaux…
 

Le citron

Le citron est l’un des produits les plus basiques qui soit mais aussi un des meilleurs pour la santé! Il est bien sûr plein de vitamines, aiderait à perdre du poids et à prévenir certains cancers. J’en bois tous les matins sous forme de jus, et le week-end je l’ajoute à des jus plus complets que je réalise à l’extracteur.
 
 
 

Le curcuma

Le curcuma est une épice « miracle » que l’on utilise bien sûr de façon classique dans la cuisine, mais on lui prête des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. On peut notamment en consommer en cas de rhume sous forme de grog.
 
Voilà, je ne parle pas ici de compléments alimentaires mais bien d’ingrédients que l’on peut utiliser dans sa cuisine de tous les jours! Et vous, vous mangez des aliments « healthy » en particulier? Vous voyez des effets?