Archives par mot-clé : France

Gratin de pommes de terre, champignons et camembert

Je pense que je n’ai plus besoin de vous parler de mon amour des champignons, mais au cas où vous auriez des doutes, je vais aujourd’hui encore vous montrer à quel point on peut se régaler grâce à eux. C’est un gros gratin hivernal que je vous propose, à base de camembert, de champignons et de pommes de terre. En clair, c’est le genre de plat que l’on apprécie quand le mauvais temps revient parmi nous, ce qui ne saurait trop tarder un peu partout en France!
 
 
Dans cette recette, j’ai mis un peu de parmesan râpé car c’est un fromage que je trouve top pour parfumer un plat. Il y aussi de l’estragon, qui se marie très bien avec le camembert je trouve, et du jambon végétal. J’ai voulu tester ce dernier quand je l’ai vu en faisant mes courses, mais il peut facilement être remplacé par du vrai jambon si vous préférez, ou même être supprimé totalement, car au final on ne le sent pas tant que ça… Le goût vient plutôt du fromage, des champignons et des herbes fraîches! Avec ça, vous êtes assurés de vous régaler!
 
 
Pour le fromage, je me suis documentée cet été pendant mes vacances en Normandie sur la meilleure façon de reconnaître un camembert normand, et ce n’est malheureusement pas si simple. Il faut vraiment faire attention à ce qu’on achète si on veut donner ses sous à de vrais producteurs normands et non à des gros groupes industriels! Prenez donc autant que possible un vrai bon camembert au lait cru en provenance de Normandie, signalé par une A.O.P.  et sur lequel vous verrez le terme « Camembert de Normandie« . S’il est écrit Camembert fabriqué en Normandie, ou pire, camembert tout court, vous n’avez plus de garantie sur l’origine du lait et risquez d’avoir un vague assemblage avec un faible pourcentage de lait normand… Subtil, non? A croire que les industriels veulent qu’on se trompe!
 
 
 
  
 
 
Gratin de pommes de terre, champignons et camembert

Portions : Pour 2 gros gratins

Gratin de pommes de terre, champignons et camembert

Ingrédients

  • 800 g de pommes de terre à gratin
  • 125 g de champignons
  • 2 oignons
  • 40 g de parmesan
  • 125 cl de crème fraîche
  • 25 cl de lait
  • 1 c. à c. de thym
  • 1/2 c. à c. d'estragon
  • 35 g de jambon (végétal ou pas)
  • 2 gousses d'ail
  • 1 camembert
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Épluchez les pommes de terre.
  2. Faites-les cuire 25 minutes dans une casserole d'eau salée départ eau froide puis coupez-les en rondelles.
  3. Préchauffez votre four à 200°C.
  4. Épluchez et émincez les oignons et les champignons.
  5. Déposez les pommes de terre, l'oignon cru, les champignons crus, et le jambon coupé en dés dans le plat.
  6. Mélangez dans un bol la crème, le lait, le sel, le poivre, l'ail, le parmesan, le thym, l'estragon.
  7. Versez la crème sur les pommes de terre. Posez le camembert coupé en 2 dans l'épaisseur sur le gratin, poivrez et enfournez pour 40 minutes.
 
Source d’inspiration :

Comment profiter à fond du mois de septembre?

Photo Imran Shah @Flickr
 
Pour certains, le mois de septembre peut sembler un peu rabat-joie, car il marque la fin des vacances et l’arrivée de la rentrée scolaire. Mais les beaux jours ne sont pas finis, et plutôt que de se résigner, je vous propose plein de raisons d’apprécier de ce mois et d’en profiter à fond!
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de septembre :
 

Profitez encore un peu des activités estivales

Les journées se raccourcissent et le temps de rafraîchit peu à peu. Avant que le temps ne vous force à jouer à l’intérieur, profitez encore des activités d’été au maximum. Mangez dehors, organisez quelques barbecues, faites des balades en forêt… 


Photo Mike @Flickr

Plongez dans les activités d’automne

Quand le temps commence à devenir médiocre, et que les pulls commencent à redevenir indispensables, vous pouvez recommencer à profiter des activités d’automne à intérieur. Sortez les jeux de société, choisissez une nouvelle activité manuelle ou un DIY qui vous inspire…


Photo Secret Pilgrim @Flickr

Buvez de la bière

Je sais, je l’ai déjà dit au mois d’août, mais je n’y peux rien s’il y a une journée internationale de la bière quasiment tous les mois! En septembre, on la célèbre le 7. La bière ne se limite pas à la 1664 de nos jours, il existe des tas de variantes, de saveurs, et des tas de bières artisanales  hyper créatives. 


Photo Felipe Tofani @Flickr

Mangez  des hot-dogs

En septembre on fête aussi la journée du hot-dog. Pourquoi ne pas en profiter pour en réaliser maison et les manger devant un bon film?

Prenez de bonnes habitudes

Septembre est un peu comme janvier, un mois de renouveau, de recommencement, où l’on peut en profiter pour changer quelques habitudes pour repartir du bon pied. Que vous souhaitiez perdre un peu de poids, mieux manger, marcher plus ou faire de meilleurs petits déjeuner, c’est peut être le moment de vous lancer! 

Voilà mes idées pour faire de septembre un mois au top! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Comment profiter à fond du mois d’août?

Photo Giuseppe Milo @Flickr
 
Nous voilà déjà au mois d’août! Les mois d’été sont ceux qui passent le plus vite, ou je rêve? C’est pour beaucoup le mois des vacances et donc un mois que l’on ne passe pas forcément chez soi, mais il ne fait pas oublier ceux qui ne partent pas! Il suffit alors de pas grand chose pour donner au mois d’août un air de vacances, même ne restant chez soi! 
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois d’août :
 

Récoltez au jardin

L’été, on profite du beau temps pour jardiner et faire pousser quelques légumes. On récolte notamment de belles tomates, poivrons et courgettes qui ont profité au soleil. On se régale également de mûres, framboises, groseilles et fruits du verger si on a la chance d’en avoir chez soi.


Photo -Ebelien- @Flickr

Fêtez la journée de la bière

Le 3 août est officiellement la journée mondiale de la bière. L’occasion d’organiser un petit apéro et de découvrir une bière bien fraîche, pourquoi pas produite localement? Il y a des brasseries partout en France de nos jours!


Photo Julio Morales @Flickr

Mangez tex-mex

Le 18 août, c’est le tour de la journée mondiale des fajitas. Si vous aimez la cuisine mexicaine, c’est un parfait prétexte pour vous faire plaisir!


Photo Ella Olsson @Flickr

Buvez du vin

On continue avec la journée du vin qui a lieu le 28 août, bien qu’en France ce soit un peu tous les jours la journée du vin! Pourquoi ne pas en profiter pour organiser une petite dégustation, ou un repas en accords mets/vins?

Photo Connor Dunn @Flickr
 

Mangez dehors

Enfin, avant que la saison ne prenne fin, on continue de manger dehors dès que possible, et on en profite pour recevoir et organiser des barbecues conviviaux!


Photo Martha W McQuade @Flickr

 
Voilà mes idées pour faire d’août un mois au top! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Spécialité du Chili : Pebre chileno

Et si on partait au Chili? Vous me connaissez, j’aime voyager! Le pebre est au chili ce que la baguette est à la France, un emblème que l’on mange en toute occasion ou presque! Il s’agit d’une sorte de condiment ou de salade aux oignons avec de la tomate, très parfumée, coupée en tout petits dés, un peu comme un tartare.
 
 
On peut servir le pebre à l’apéritif dans de petits ramequins, à picorer sur du pain, avec tortilla chips, des tacos, ou en accompagnement d’un plat, à la façon d’une salade donc. On peut également le servir sur une viande ou en sauce dans un sandwich. C’est un plat très riche en coriandre, il faut donc aimer cette dernière, pour moi qui l’adore, autant vous dire que c’est un pur régal!
 
 
Pour ceux qui connaissant, le pebre chileno rappelle un peu le pico de gallo mexicain. C’est une entrée riche en vitamine et bien fraîche, je vous la recommande donc avec le retour (inespéré je vous l’accorde) des beaux jours!
 
Lorsque vous hachez votre tomate, réalisez cette opération au couteau, et essayez d’obtenir les dés les plus fins possibles, sans pour autant vous retrouver avec de la purée de tomates.
 
 
 

Spécialité du Chili : Pebre chileno

Spécialité du Chili : Pebre chileno

Ingrédients

  • 2 tomates
  • 1 oignon
  • 2 c.à.s. de jus de citron
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 pincée de mélange mapuche ou piment fumé
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Hachez la tomate au couteau le plus finement possible.
  2. Hachez l'oignon au robot.
  3. Épluchez et hachez la gousse d'ail.
  4. Mélangez tous les ingrédients et assaisonnez.
  5. Gardez au frais jusqu’au service.

Comment remplacer la viande dans une recette?

Photo Ella Olsson @Flickr

Je continue ma série d’articles sur les substitutions! Après vous avoir parlé des produits laitiers et des œufs, aujourd’hui on va découvrir comment substituer la viande dans une recette. Ce n’est pas super simple et je n’ai aucune solution miracle pour imiter à la perfection la viande, mais quand on est un peu curieux et aventurier, il y a plein d’astuces amusantes qui permettent de s’approcher de la texture apportée par la viande. Que vous soyez végétariens, que vous receviez des végétariens à dîner, ou que vous souhaitiez juste réduire votre consommation de viande, ces astuces peuvent vous être utiles!

La viande hachée

La viande hachée qui sert pour les sauces bolognaises ou garnitures est assez facile à substituer. Il y a pour cela plusieurs possibilités, qui permettent de varier les plaisirs. Vous pouvez utiliser des protéines de soja texturées, ou PST, qui se conservent très bien et peuvent être réhydratées avant cuisson dans du bouillon, de la sauce soja ou du tamari, (tout cela aide à créer un goût qui rappelle la viande) ou plongées telles qu’elles directement dans la bolognaise ( elles boiront alors la sauce tomate). On peut également obtenir une bonne bolognaise en faisant revenir des champignons de Paris mixés finement, ou du tofu mixé. De petites lentilles cuites donnent aussi une texture sympa. Au niveau du goût, le mélange de champignons et de PST est ce qu’il y a de plus approchant à mon sens.

Le steak haché

On trouve maintenant des hachés végétaux dans tous les supermarchés, mais attention si vous recevez des végétaliens, certains malgré une appellation « végétale » contiennent de l’œuf. Vérifiez bien les ingrédients si cela peut être un problème pour vous. Il est également plutôt facile de faire des hachés végétaux maison, notamment à base de lentilles mixées avec des condiments, de l’oignon… Ces hachés conviennent très bien dans de nombreuses recettes et notamment dans les burgers. Sur le même principe, on trouve facilement, ou on réalise facilement, des boulettes végétales.

Les morceaux de bœuf

Lorsque le bœuf est en morceaux dans une recette, il est plus difficile à imiter que haché. Dans certaines recettes, des champignons coupés en gros morceaux, principalement des champignons blancs ou des shiitake, feront l’affaire. Le quorn, malheureusement difficile à trouver en France, est très sympa également dans les recettes qui appellent du bœuf en général. Au niveau du goût, dès que la recette s’y prête, un déglaçage au vin rouge aide à reproduire la profondeur de saveur que l’on aime dans certains plats au bœuf. Cette astuce est assez bluffante! Sinon, un peu de pâte miso, de concentré de tomates, de jus de raisin ou de vinaigre balsamique jouent très bien aussi ce rôle d’exhausteur de saveur.

Le poulet

Le poulet est une viande qui n’a pas énormément de goût, donc c’est ici plus une texture qu’il faut essayer de reproduire. Suivant les recettes, on peut simplement le remplacer par du tofu, du seitan ( on en trouve même déjà modelé en forme de blancs de poulet), ou des protéines de soja texturées de gros format. Ces dernières, à réhydrater, imitent très bien les aiguillettes de poulet et sont parfaites dans les curry, plats thaï, etc. On peut aussi utiliser de l’hallloumi, un fromage qui aime le même genre de marinades que le poulet (miel moutarde, aux herbes et huile d’olive…) et qui peut être grillé. Là il ne s’agit pas d’imiter le poulet mais simplement de le remplacer par quelque que chose d’aussi sympa!

On trouve très facilement de nos jours des nuggets végétaux et des cordons-bleus végétariens, qui blufferont les enfants et les plus grands. Les nuggets sont aussi très faciles à réaliser maison, simplement en coupant des morceaux de seitan et en les panant comme on le ferait avec du vrai poulet.

Le porc

Je ne parle pas ici des charcuteries  (j’y dédierai un article à part un jour!), mais du porc servi en tant que viande. Vous pouvez le substituer de la même façon que le poulet car c’est une viande assez douce : tofu, seitan ou halloumi suivant les cas.

L’agneau

L’agneau est une viande très parfumée et à ma connaissance, rien ne s’approche un tant soit peu de son goût. Utilisez les mêmes substituts que le bœuf : champignons, quorn, et un déglaçage au vin rouge quand c’est possible.

Les barbecue

Ce thème mériterait un article à part entière, et je vais d’ailleurs y songer très prochainement! Mais globalement, on trouve de fausses saucisses, de fausses merguez, du tofu aux herbes… Tout existe en « faux » pour les barbecues. La texture et les assaisonnements sont les mêmes, par contre la viande n’est pas reproduite à la perfection, bien sûr! Cela reste quelque chose d’assez sympa à découvrir.


Photo Chris Dlugosz @Flickr

Et vous, avez-vous déjà testé des substituts de ce type? Qu’en avez-vous pensé? En connaissez-vous d’autres?

Légume de saison : la courgette

Photo Jeremy Keith @Flickr

En juin, les courgettes sont de retour. On a tendance à oublier qu’elles ne sont pas de saison toute l’année car elles sont tout le temps sur les étals, mais c’est bien l’été qu’elles sont les meilleures, les plus parfumées, les plus vitaminées…  Elles sont synonymes de beau temps et de cuisine du soleil et c’est pourquoi nous les aimons tant! Maintenant que les courgettes sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 

Comment choisir les courgettes?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des courgettes brillantes et sans défauts, mais aussi bien fermes. Elles doivent avoir un pédoncule encore bien frais. Évitez les courgettes molles, ternes ou trop grosses. 


Photo Jameson Fink @Flickr

Quand les courgettes sont-elles de saison?

Les courgettes sont des légumes très répandus et commercialisés toute l’année. Cependant leur véritable saison s’étend de mai à août ce qui en fait un légume d’été. 


Photo Vincent Albanese @FLickr

Comment conserver vos courgettes?

Vos courgettes resteront fraîches quatre ou cinq jours stockées dans un sac en plastique dans le bac à légumes. Ne lavez pas les courgettes à l’avance, mais juste avant de les utiliser. Si vous avez trop de courgettes et que vous savez ue vous ne pourrez pas tout utiliser en quelques jours, vous pouvez les congeler pour une utilisation ultérieure. Pour cela, coupez les courgettes en rondelles, faites-les blanchir pendant deux minutes, plongez-les dans l’eau froide, égouttez-les, puis rangez-les dans dans des récipients hermétiques. 


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Comment préparer des courgettes?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos courgettes uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Ce légume se décline de mille façons. Il sera par exemple délicieux pané et frit ou sauté, en pain aux courgettes ou en omelette. Pensez aussi aux lasagnes aux courgettes. Enfin, on peut les utiliser pour réaliser l’incontournable ratatouille tant appréciée l’été!

Mes recettes favorites à la courgettes

 


Couscous aux courgettes, petit pois et halloumi


Crumble de courgettes


Poêlée de courgettes malgache


Bricks de courgettes chèvre


Gâteau au chocolat et courgettes


Tarte salée au lonzu et courgettes


Cannelés au chorizo, courgettes et emmental


Couronne feuilletée courgettes, chèvre et herbes

Comment profiter à fond du mois de juin?

Photo Becky Matsubara @Flickr
 
Je sais, je dis ça à propos de chaque mois, mais il y a plein de raisons d’aimer le mois de juin ! Qui n’aime pas cette période où l’on profite du beau temps et où on se projette sur ses vacances à venir?Je continue ma saga et je vous propose donc ce mois-ci les petits plaisirs du mois de juin, pour apprécier pleinement ce moment génial!
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de juin :
 
 
 

Participez à la fête de la musique

Le 21 juin, chaque année c’est l’occasion d’apprécier la fête de la musique. Découvrir des groupes amateurs en se promenant dans sa ville et partager un moment de convivialité, c’est vraiment chouette… Et si en plus le beau temps est de la partie, on n’a aucune raison de s’en priver!


Photo Jean-Pierre Dalbéra @Flickr

Célébrez le jour de l’environnement

Le 5 juin, on célèbre le jour de l’environnement. Il y a des façons très simples de rendre hommage à notre belle planète à cette occasion. Vous pouvez jardiner, laisser votre voiture au garage, manger végétarien, ramasser quelques ordures sur la plage ou en forêt… Profitez-en aussi pour sensibiliser vos enfants (si vous en avez) au respect de environnement.


Photo lwtt93 @Flickr

Parcourez votre région

En attendant les vrai vacances, profitez des beau jours pour découvrir des recoins e votre région : jolis parcs, espaces naturels, musées, villages fleuris… Il y en a pour tous les goûts en France, même sans partir loin! 


Photo Dennis Götz @Flickr

Profitez des brocantes et vide-greniers

Avec le beau temps, profitez de la fraîcheur du dimanche matin pour parcourir les jolis vide greniers de votre coin. Que vous ayez besoin de quelque chose ou pas, vous y trouverez toujours un petit objet à ramener sans vous ruinez, et cela permet de prendre l’air, discuter avec les vendeurs… 


Photo photos-chinon.cite-creative @Flickr

Lâchez-vous sur les barbecues

Dès qu’il y a un rayon de soleil, profitez-en pour vous faire un barbecue, c’est tellement convivial et on a finalement que 3 mois pour en profiter vraiment! Pour une version plus saine, vous pouvez aussi dégainer la plancha, ou envisager de cuisiner des barbecues un peu plus végétaux.

 

Photo Richard Leonard @Flickr
 
 
Voilà mes idées pour faire de juin un mois vraiment sympa! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Comment préparer un barbecue végétarien?

Photo Marco Verch @Flickr
 
Les beaux jours reviennent et avec eux la saison des barbecue! Partout en France, on commence à vérifier que le stock de charbon est à bloc… Dans le nord, les plus téméraires ont même commencé à griller des saucisses dès février cette année! 
 
L’an dernier, j’ai eu l’occasion de recevoir un végétarien pour un barbecue et ce de manière imprévue, car je ne savais pas que cette personne ne mangeait pas de viande… Vous imaginez la panique au moment de sortir les saucisses lorsqu’il a dit qu’il n’en mangeait pas!
 
Nous avons donc improvisé avec ce qu’on avait dans notre frigo pour lui proposer une alternative, et tout s’est bien fini…  Il n’est pas mort de faim tout du moins! Cela m’a donné l’idée d’un petit article sur ce sujet. Que vous soyez végétarien, que vous deviez réduire la viande pour votre santé, ou que vous receviez un végétarien à dîner comme ce fut mon cas, ce petit guide pourra vous aider!

Les saucisses

Les saucisses et merguez sont l’emblème du barbecue et il serait dommage de s’en priver sous prétexte qu’on ne mange pas de viande. Il existe en substitut des saucisses et merguez végétales que l’on trouve facilement au supermarché ou en boutique spécialisée. Inutile de préciser qu’elles ne ressemble pas à 100%, mais avec un bout de pain, des crudités et de la sauce, ça fait quand même bien l’affaire. Vous pouvez aussi réaliser des saucisses ou merguez végétales maison.

 

Les brochettes

Les brochettes peuvent être 100% légumes, mais pour les rendre un peu plus nourrissantes, il est sympa d’y ajouter une protéine végétale comme le tofu, fumé de préférence ou aux herbes, le tempeh ou encore des morceaux de haché végétal. Une autre alternative est l’halloumi, un fromage qui peut se griller sans fondre, divin au barbecue. Coupé en cubes, il est parfait sur des brochettes. Ce mélange d’épices à barbecue vous aidera à réaliser une marinade qui leur donnera ce goût typique tant apprécié dans les barbecue.

 

Les autres viandes

On trouve des nuggets végétaux ou hachés végétaux qui peuvent tout à fait aller au barbecue et prendront cette saveur fumée très appréciée. Ils seront parfaits pour constituer des burgers ou pour les plus jeunes. A ma connaissance, il n’y a rien pour remplacer la poitrine de porc ou la côte de bœuf, mais si vous connaissez quelque chose, n’hésitez pas à me le dire!

Les salades et accompagnements

De manière générale, puisque tout le barbecue est construit autour la viande, il n’y a pas grand intérêt à en mettre aussi dans les salades. Faire des salades végétariennes de tous types vous permettra de satisfaire tout le monde et n’a rien de compliqué. Il existe plein de salades végétariennes, comme la salade de pommes de terre et patates douces, la salade de maïs à la mexicaine ou la salade de concombres à la russe. Vous pouvez aussi adapter n’importe quelle recette en enlevant la viande ou le poisson de la liste des ingrédients. Les pommes de terre au four et leurs variantes farcies ( au fromage ou aux légumes) conviennent très bien pour un barbecue végétarien.

Le fromage

Certaines personnes aiment servir un camembert rôti lors des barbecues et si vous préparez un repas pour des végétariens et non des végétaliens, c’est une solution très gourmande qui plaira sans doute! On peut le décliner avec d’autres fromages du même coin comme le coeur de Neufchâtel, le livarot… Ou avec un Mont d’Or, même si c’est plus hivernal. Faites juste attention à mettre la boîte dans de l’aluminium pour la protéger. L’halloumi dont je vous parlais plus haut est également un fromage que l’on passe au barbecue, mais contrairement au camembert il ne va pas couler, simplement devenir élastique et dorer en surface. Coupé en tranches et mariné des les herbes, c’est un régal!

 
Et vous, avez-vous déjà cuisiné un barbecue végétarien? Sinon, prévoyez-vous des légumes quand vous faites un barbecue pour équilibrer le tout? Racontez moi 🙂

Fruit de saison : la fraise

Photo Sh4rp_i @Flickr

En mai, les fraises sont le premier fruit à mûrir, juste après la rhubarbe. Elles sont le premier signe des beaux jours qui reviennent sur les étals des primeurs, et nous sommes nombreux à nous jeter dessus qu’elles montrent leur nez. Les fraises parfaitement mûres se sont délicieuses consommées telles qu’elles, mais elles constituent également un excellent composant pour de nombreux desserts. maintenant que les fraises sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 


Photo Andrew Malone @Flickr

Comment choisir les fraises?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des fraises brillantes et colorées, mais aussi fermes et dodues. Elles doivent avoir une jolie collerette verte à l’apparence fraîche. Évitez les fraises molles, ternes ou ratatinées. Les fraises ne mûrissent pas après avoir été cueillies, évitez donc les baies partiellement blanches car cela signifie qu’elles ne sont pas mûres. Enfin, de bonnes fraises sentent très bon!  Respirez-les si vous avez un doute avant de les acheter.


Photo dabrat718 @Flickr

Quand les fraises sont-elles de saison?

Les fraises sont des fruits très répandus et cultivés partout dans le pays, même dans le nord ou des les Alpes. Elles sont donc disponibles en production locale dans la plupart des régions, ne serait-ce que pour une brève période. La fraise française a souvent une région naturelle qui s’étend d’avril à juin, bien qu’elle puisse être plus courte dans les climats rudes et plus large au sud.

On trouve très facilement et pour moins cher des fraises espagnoles dans la plupart de nos magasins. Leur climat clément leur permet de produire des fraises pendant 5 mois d’affilée si ce n’est plus, mais malheureusement, il est souvent fait appel à des pesticides en quantités plus élevées qu’en France (bien qu’on trouve aussi de la fraise bio d’Espagne), et il faut prendre en compte le bilan carbone du transport, pas génial! Mieux vaut donc autant que possible se concentrer sur nos fraises locales!


Photo Richard Lewis @FLickr

Comment conserver vos fraises ?

Lorsque vous rapportez les fraises du marché, conservez-les dans un récipient résistant à l’humidité, de préférence disposées en une seule couche sur un support absorbant. Elles se garderont au réfrigérateur pendant 2 à 3 jours.


Photo kahvikisu @Flickr

Comment préparer des fraises?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos fraises uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Pour laver les fraises, placez-les dans une grande passoire et rincez-les doucement à l’eau froide. Étendez les fraises en une seule couche sur un torchon propre ou une couche d’essuie-tout et séchez-les délicatement.

De la même manière, attendez jusqu’au moment de les manger ou de les utiliser dans une recette avant de décortiquer les fraises et d’enlever les queues.

Mes recettes favorites à la fraise

 


Cocktail rose fraise des bois pamplemousse


Chia bowl aux fraises


Tiramisu aux fraises et framboises


Eton mess aux fraises et cerises


Fingerprint cookies à la fraise

tourte-fraises-menthe2
Tourte aux fraises et à la menthe

mojito-fraise
Mojito fraise

frozen-yogurt-fraise-coco-3
Frozen yogurt fraises coco

Fregola sarda con verdure

Connaissez-vous les fregola sarda? Moi je n’en avais jamais entendu parler avant que mon frère ne m’en ramène d’un voyage en Italie… Il sait que j’aime découvrir des spécialités et me creuser la tête pour les utiliser en cuisine! J’étais donc ravie de découvrir ces espèces de pâtes, qui rappellent un peu (juste un peu) les crozets que l’on trouve en France, du moins visuellement… Encore que ce sont plutôt des cylindres tandis que les crozets sont de petits rectangles. Bref, ce sont simplement de petites pâtes!
 
 
J’avais envie d’une recette légère, riche en légumes, et bien sûr aux accents italiens pour découvrir ce produit. Après plusieurs recherches, j’ai vu sur des  sites italiens des fregola con verdure, ou fregola aux légumes, qui cuisent dans un bouillon, un peu comme un risotto… Cela m’a semblé une très bonne idée!
 
J’ai « composé » cette version en fonction de ce que j’avais, en y incluant des légumes du soleil, et un de mes fromages italiens favoris, le pecorino. Si vous n’avez pas de pecorino, du parmesan pourra très bien s’y substituer.
 
 
Ce plat est un pur délice que nous avons adoré! D’ailleurs, il me reste un peu de fregola donc je suis contente de pouvoir en cuisiner à nouveau prochainement… Mais ensuite, j’espère pouvoir en trouver en France car je suis convertie! Dans le pire des cas, il me faudra patienter jusqu’à mai car nous avons un petit voyage en amoureux à Venise de prévu… Je pourrai toujours remplir ma valise de pâtes au retour!
 

 

P.S. : Si vous aimez la cuisine italienne, essayez aussi ce risotto aux pleurotes!

Fregola sarda con verdure

Portions : Pour 4 personnes

Fregola sarda con verdure

Ingrédients

  • 250 g de fregola sarda
  • 160 g de courgettes
  • 160 g de carottes
  • 160 g de pommes de terre
  • 1 oignon rouge
  • 160 g de poivron rouge
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 50 g de pecorino râpé
  • 1 branche de basilic
  • 10 cl de vin blanc
  • 4 c. à .s d'huile
  • Sel poivre

Instructions

  1. Émincez et dorez l'oignon finement haché dans 2 cuillers à soupe d'huile 5 minutes à feu assez doux pour qu'il fonde sans brûler. Déglacez au vin blanc et continuez 3 minutes de plus.
  2. Après avoir lavé et nettoyé les légumes, coupez-les en cubes de la même taille. Faites-les sauter dans la casserole avec l'huile et l'oignon, 10 minutes à couvert, assaisonnez avec le sel et le poivre et réservez.
  3. Faites revenir les fregola pendant 3 minutes dans une poêle anti-adhésive avec 2 cuillers à soupe d'huile. Ajoutez une louche de bouillon chaud, en remuant constamment, et attendez qu'il soit absorbé avant d'ajouter une autre. Après 10 minutes, ajoutez les légumes sautés auparavant. Finissez la cuisson globale en laissant sur le feu 5 minutes .
  4. Coupez le feu, saupoudrez le pecorino râpé, couvrez et laissez reposer pendant 5 à 10 minutes.