Archives par mot-clé : citron

Moscow mule

Voilà longtemps que je ne vous avais pas proposé un petit cocktail… Je plaisante! J’adore préparer des cocktails et cette année, avec les confinements, j’ai passé du temps chez moi au lieu de sortir dans les bars et restaurants. J’en ai donc profité pour tester plein de boissons délicieuses à la maison. Parmi elles, il y a le fameux Moscow mule que l’on voit dans tous les bars à cocktail. J’étais fan des jolis verres en cuivre qui servent à la présentation, et pas question pour moi de réaliser ce cocktail sans les verres correspondants. Récemment, j’ai enfin pu me les acheter! Pour ceux qui auraient envie de craquer, j’ai trouvé les miens chez Nature et découvertes, mais je pense qu’on peut les trouver dans des enseignes de décoration ou de cuisine également.
 
 
 
Le Moscow mule se prépare avec de la ginger beer, qui n’est pas une bière mais un soda aromatisé au gingembre. J’achète le mien au comptoir irlandais. Il y a une boutique à Lille, mais on peut aussi commander en ligne. Sinon, une vodka infusée au gingembre et de la limonade donneront un rendu similaire. C’est d’ailleurs le principe proposé dans le coffret de Nature et découvertes, qui inclut des verres et un mélange déshydraté à faire infuser dans de la vodka. On obtient un mélange hyper parfumé, c’est très bon! Cela permet de compenser la saveur du soda au gingembre quand on n’en a pas.
 
 
Quand j’étais dans le magasin, j’ai eu du mal à comprendre la différence entre le ginger beer et le ginger ale, du coup j’ai acheté les deux et testé. Après dégustation et enquête sur internet, voici l’explication. La ginger beer est une boisson fermentée au gingembre, qui ne contient pas d’alcool (même si elle en contenait dans le temps). Le ginger ale est un soda aromatisé au gingembre, sans fermentation cette fois. Au goût, il est plus doux que la ginger beer.  C’est cette dernière qu’on utilise normalement dans le Moscow mule, mais si vous trouvez le gingembre trop fort, la ginger ale peut être un option pour vous.
 
Pour ce cocktail, et en général dans tous les cocktails, je vous recommande d’utiliser citron vert frais, sa saveur est incomparable. Cependant, j’avoue que je prends parfois du Pulco ou du citron vert en petite bouteille pour dépanner.
 
 
J’ai savouré ce délicieux breuvage durant le second confinement pendant un apéro en visio. Il est très bon et frais, mais il faut aimer le gingembre qui se sent pas mal! Vous pouvez remplacer la ginger beer par une simple limonade si vous n’aimez pas sa saveur, mais cela ne sera plus un vrai Moscow mule!
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Sirop de mélisse

Connaissez vous la mélisse? J’en ai plein mon jardin et même si c’est un peu envahissant, c’est vraiment une super opportunité de se régaler! La mélisse, c’est cette plante qui visuellement ressemble à  la menthe (elle fait partie de la même famille) mais que tout le monde confond avec la citronnelle à cause de son odeur. Pourtant, je ne pense pas qu’elle éloigne les insectes, et une fois cuisinée, sa saveur est très différente, douce, un pur régal selon moi…
 
 
 
 
Une façon simple d’écouler un stock de mélisse est de réaliser du sirop. C’est hyper facile, et absolument délicieux et rafraichissant dilué dans de l’eau. Je m’en fais chaque année, et je ne m’en laisse pas!
 




Récemment, je vous ai proposé un cocktail au sureau, qui peut également se réaliser à la mélisse. Donc si vous êtes motivés à l’idée de réaliser ce sirop, cela vous fait une idée pour l’utiliser directement! Je ne sais pas quelle est la saison de la mélisse précisément, mais c’est très large, chez moi elle est encore belle dans le jardin… Sans doute plus pour très longtemps, les premiers froids vont sans doute l’achever! S’il vous en reste, c’est maintenant qu’il faut la récolter!
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.forums.supertoinette.com/recettes_82637.que_faire_avec_de_la_melisse.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Kouglof alsacien traditionnel

Il y a quelques années, lorsque je préparais les fêtes, je m’amusais à revisiter Noël comme une fête moderne, décalée, que ce soit dans la déco, les couleurs, les plats revisités…
 
Plus récemment, je me suis remise à apprécier un Noël plus traditionnel. Sans doute le fait d’avoir un enfant a-t-il joué. Je revois mes meilleurs souvenirs d’enfance, avec l’énorme sapin aux boules vertes et rouges, les étoiles sur les emballages cadeaux, la vaisselle étincelante, et cela m’évoque tellement de bons moments que j’ai envie d’offrir la même chose à ma fille  ! 
 
 
 
Depuis, je prépare donc avec joie le sapin de Noël avec elle, je décore ma maison de guirlandes et de branches de sapin, et je m’essaie aux recettes traditionnelles de Noël pour (re)découvrir certaines spécialités de cette période.
 
J’ai notamment joué le jeu des Bredele une année, et même si je n’ai pas d’origines alsaciennes, je m’étais régalée de ces petits biscuits et j’avais adoré les offrir à mon entourage.
 
J’ai ensuite fait l’acquisition d’un vrai moule à kouglof traditionnel et je me suis lancée dans cette nouvelle tradition, sans trop savoir vers quoi j’allais, car je n’avais pas vraiment d’idée du goût de cette brioche. Je savais bien à quoi elle ressemblait mais je n’en avais jamais goûté ! 
 
 
En voyant celles des supermarchés, je ne sais pas pourquoi, mais j’imaginais quelque chose d’assez sec et compact. La réalité c’est que cette brioche, imbibée d’un sirop, est tout sauf sèche. Elle est délicatement parfumée, humide, et la mie est bien aérée, c’est un pur délice! 
 
Mais pourquoi n’en ai-je pas fait plus tôt? C’est la seule question que je me suis posée en y goûtant!
 
 
 
 
Source d’inspiration :
https://www.iletaitunefoislapatisserie.com/2016/05/kouglof-alsacien-traditionnel.html#.X60dutBKiM-

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Qu’est-ce qu’on mange en décembre?

Nous voilà en décembre! C’est  la fin de l’année, les fêtes approchent et bien que cette année soit très perturbée et qu’il soit difficile de s’organiser, j’imagine que vous avez hâte de profiter de ces moments en famille ou avec vos proches! Espérons que 2020 laissera la place à une meilleure année pour 2021, de mon côté je clôturerai cette rubrique puisque j’ai fait le tour de l’horloge, enfin de l’année pour être exacte! Voici donc une dernière fois mes idées pour se régaler et manger de saison! 

Les produits de saison en décembre:

Légumes : Céleri, chou chinois, chou de Bruxelles, citrouille, courges, endive, navet, panais, poireau, salade frisée, topinambour.

Fruits : Bergamote, kaki, kiwi, mandarine, orange, pamplemousse, poire, pomme

Mes recettes favorites pour décembre:

Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce

Parmentier aux choux de Bruxelles

parmentier-chou-bruxelles-3

Crème de poireaux au chèvre

Risotto au citron et basilic

Oeuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix

Lasagnes au chou-fleur et au bleu de Bresse

Christmas cookies

Panna cotta aux marrons glacés

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Gel douche orange et pain d’épices

Que vous soyez amateurs de produits de beauté faits maison, en recherche d’idées cadeaux pour les fêtes, ou simplement curieux, la recette que je vous propose aujourd’hui peut vous plaire. Il s’agit d’une recette gourmande bien qu’elle ne se mange pas, car ce gel douche est parfumé à l’orange et au pain d’épices, tout un programme de fêtes!  
 
 
 
Je suis une fan d’agrumes, et je dois dire que ce gel douche a une senteur tout à fait divine. Je suis transportée dans un marché de Noël alsacien à chaque fois que je l’utilise!
 
Pour réaliser un gel douche facilement, il existe des “bases gel douches” toutes prêtes. Il s’agit d’un gel douche neutre, sans aucun actif ou parfum, que vous customisez ensuite avec vos agents hydratants, exfoliants, vos arômes… Pour arriver au résultat souhaité. J’aime cette façon de faire qui permet de se concentrer sur les compositions aromatiques et les effets souhaités sans avoir à s’inquiéter de la texture ou de la tenue globale du gel douche. C’est quasiment inratable! Pour les débutants, c’est idéal.
 
 
Ce gel douche demande peu d’ingrédients. Il s’agit avant tout de deux arômes mélangés, l’orange douce et le pain d’épices. Si vous disposez d’un autre agrume proche, comme la clémentine ou le citron, cela pourra fonctionner également. Les paillettes et le mica ( une poudre de nacre très fine et brillante) ne sont pas indispensables, mais ils donnent une couleur superbe au gel douche, c’est un régal pour les yeux  !
 
 
Pour peser les huiles essentielles, utilisez une balance de précision si vous en avez une, sinon versez au compte-gouttes et comptez les gouttes. Certains de mes flacons font des gouttes énormes, dans ce cas je n’hésite pas à sentir au fur et à mesure et à arrêter de verser dès que ça sent assez à mon goût. 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Gâteau d’anniversaire Pat Patrouille

Me voilà aujourd’hui avec un gâteau d’anniversaire. Vous vous en doutez, ce n’était pas pour moi, c’est ma fille qui a une fois de plus fêté son anniversaire récemment… Le temps passe trop vite ! 
 
 
Je ne suis pas une adepte de la pâte à sucre, je ne suis surtout pas très douée, mais une fois par an, je fais cet exercice pour surprendre ma mini-moi et ce fut une fois de plus mission accomplie… Bien que ce gâteau ait vécu quelques péripéties avant de pouvoir être dégusté ! 
 
J’ai choisi de ne pas réaliser moi-même les personnages Pat Patrouille, car ce n’est pas de mon niveau, et puis je me suis dit que les figurines seraient un petit cadeau sympa pour ma fille au passage. 
 
 
La veille de son anniversaire, j’ai donc préparé le gâteau de base, puis assemblé le décor patiemment, allant même jusqu’à planter la bougie dessus, moi qui aime que tout soit prêt en avance! Ce détail a son importance dans la suite de l’histoire…
 
À un moment, mon ami a un éclair et court regarder le gâteau avant de me demander quel âge a ma fille…
 
– 6 ans, pourquoi ?
– Car il est indiqué 5 sur le gâteau !
– Whaaaaat?
 
Figurez-vous qu’en achetant la bougie sur internet, j’ai saisi “bougie 6 ans” dans le moteur de recherche, et parmi les résultats de recherche, une bougie 5 ans  s’est glissée, une seule, plus jolie que les autres… C’est celle sur laquelle j’ai cliqué, sans capter que le chiffre n’était pas le même que les autres, focalisée sur leur aspect esthétique ! Je n’ai rien vu non plus au déballage, ni à l’installation, que voulez-vous, j’étais trop concentrée sur le décor à réaliser ! Oups ! 
 
 
Je réalise donc que je vais devoir courir acheter une autre bougie à ma fille dès le lendemain matin avant que les invités arrivent, mais l’histoire ne s’arrête pas là… 
 
Le lendemain matin, je me lève tôt pour finir les préparatifs, et je veux cuire une bonne brioche pour le petit-déjeuner avant d’attaquer cette longue journée… Je mets donc mon four à préchauffer, le tout en oubliant que j’avais rangé le gâteau dans le four, la pâte à sucre supportant mal le froid du réfrigérateur ! 
 
Je réalisé mon erreur 20 minutes plus tard, ouvert le four avec angoisse et trouvé la pâte à sucre à peu près intacte, à peine ramollie… Mais la bougie 5 ans (orange fluo) s’était totalement désagrégée et avait recouvert toute la surface (bleue) du gâteau… Dans la panique, j’ai attrapé le gâteau à pleine mains sans me demander si le plat allait être chaud, je me suis évidemment brûlée, j’ai renversé de la cire partout…
 
Passé les premiers instants, j’ai fini par me poser et me demander comment sauver la situation… Restons calme!
J’ai versé un maximum de cire liquide dans l’évier et j’ai ensuite mis le gâteau au froid en espérant que la cire s’enlèverait par blocs une fois durcie. Malheureusement 2 heures plus tard, j’ai constaté que ça ne se passait pas du tout comme ça, enlever le sucre arrachait la pâte à sucre et cela faisait de gros trous sur le gâteau… 
 
Idée de dernière minute, utiliser des restes de pâte à sucre et refaire à l’arrache un deuxième décor au dessus du premier. .. Ouf, c’est passé ! Ce n’était pas magnifique, la retouche était assez visible, mais ma fille n’a eu d’yeux que pour ses figurines Pat patrouille, c’est tout ce qui dompte ! 
 
La photo a été prise avant ces mésaventures, donc le gâteau n’est pas encore ruiné et la bougie est toujours celle du mauvais âge… Mais finalement, il portait bien un 6 le lendemain ! 
 
La recette que je vous propose inclut un la réalisation d’un simple gâteau qui sert de support à la décoration. Il plait beaucoup à ma fille mais vous pouvez le remplacer par n’importe quelle recette de base que vous aimez, tant que votre gâteau n’est ni mou, ni collant, ni friable… Un gâteau de type gâteau yaourt convient très bien par exemple.
 
Source d’inspiration : 
https://avalonsunshinehq.com/blogs/cake-gallery/toys-on-cakes-paw-patrol
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Pain surprise au pain polaire

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette qui sera parfaite pour les fêtes. Je l’ai réalisée pour le repas de Noël il y a 2 ans (oui, je suis parfois très très longue à rédiger mes articles !) chez ma cousine. Ce moment convivial en famille dans sa grande maison est un super souvenir. Quand on pense que cette année, on ne sait même pas si on pourra le faire tous ensemble, ou même en petit comité… C’est déprimant, mais je refuse de me laisser abattre et j’ai envie de croire que ça sera possible ! On croise les doigts ! 
 
 
 
Pour composer ce mini pain surprise, je me suis inspirée de jolis pains surprise vus chez Picard. Ils proposent des pains surprise faits à base de tranches de pain polaire rondes, mais je n’en ai trouvé que des rectangulaires. Visuellement cela fait moins “pain surprise”, mais le principe est le même.
 
Le pain polaire est un pain qui a été inventé en Laponie. C’est un pain plat cuit à la poêle, il est bien souple, sans croûte, et particulièrement utilisé dans les sandwichs. On trouve par exemple souvent le sandwich au pain polaire, saumon fumé et fromage frais. 
 
Pour l’assemblage, soyez bien généreux sur les garnitures car le pain polaire est joli et moelleux, mais plus compact que du pain de mie. 
 
Si vous manquez de temps, vous pouvez remplacer tout ou partie des garnitures par des tartinades toutes faites du commerce : tzaziki, houmous, tapenade…
 
 
Vous pouvez varier les garnitures selon vos goûts ou les ingrédients dont vous disposez. Celles-ci ont bien plu à tout le monde, et le pain polaire a disparu en quelques minutes!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Pudding au citron meringué

J’adore la tarte au citron meringuée. J’en ai déjà testé pas mal de variantes comme la tarte au citron et amandes, la tarte citron, ou les verrines façon tarte au citron. Pour m’occuper pendant ce deuxième confinement, j’ai voulu reprendre une de mes missions (soldée par un échec) du premier confinement, à savoir de ne presque pas faire de courses, pour vider une fois pour toutes mes placards qui débordent de produits étranges, que soit salés, sucrés, liquides…
 
 
Parmi les nombreux produits farfelus (ou pas) dont je dispose, il y a un stock de pain dur. J’adore le pain, mais il arrive parfois que je ne le finisse pas totalement. Je stocke alors les restes jusqu’à en obtenir assez pour en faire quelque chose de sympa.
J’avais le souvenir du Queen of puddings, un pudding trouvé il y a quelques années chez Marion, du blog Chez la marmotte, et que j’avais tout simplement adoré. Il faut dire qu’elle-même l’avait dégoté chez Jamie Oliver, un de mes cuisiniers favoris.
 
En pensant à ma tarte au citron, le Queen of puddings m’est revenu en tête car il se présente un peu comme une tarte au citron, c’est à dire qu’il est meringué sur le dessus.
Une idée a alors germé. Si au lieu de faire une tarte au citron classique, je fusionnais les deux desserts?
J’ai donc réalisé une couche de pudding pour faire la base de ma tarte, et je l’ai ensuite recouvert d’une crème au citron et enfin, de meringue. 
Ce dessert est vraiment un dessert à thème “confinement”, puisqu’il ne nécessite pas de farine grâce cette base de pudding. Sans compter que cette base est sans œufs, alors que la recette de Jamie et de Marion en contenait. Je les ai remplacés par un peu de fécule de maïs, je faisais vraiment les fonds de placard! 
 
Sans grande surprise, le résultat fut délicieux. En goutant les couches indépendamment, j’ai remarqué que la base était moins sucrée que dans mon souvenir. Son côté un peu fade n’est pas gênant du tout en fond de tarte, mais je n’irais pas en manger tel quel. La texture est sympa et bien humide, mais je pense que l’on pourrait monter jusqu’à 40 ou 50 g de sucre pour obtenir quelque chose de plus parfumé. Généralement, pour un pudding consommé seul, on met la moitié du poids de pain en sucre. Un petit peu de rhum ne gâcherait rien non plus, j’ai l’habitude de sa saveur dans les puddings et j’adore!
Cependant dans ce contexte, le côté neutre du pudding est adapté car il compense le côté sucré de la crème citron. La couche citron est sans jaunes d’œufs, totalement végétale alors que la majorité des tartes au citron demandent des jaunes pour la réalisation de la crème citronnée. C’est une recette de restes, je n’avais plus d’œufs au frigo, à part des blancs à écouler! Le confinement était passé par là une fois de plus! 
 
La meringue était trop bonne, mais je n’avais pas de poche à douille pour déposer appliquer joliment la meringue. J’ai donc fait es stries à la fourchette et le rendu est pas mal! Mais bien sûr, si vous avez une poche à douille, cela sera plus joli encore.
Coté rendu et tenue, le pudding rend un peu de liquide, il est bien humide donc ne le mettez pas tout de suite dans le plat de service, laissez-le s’égoutter un peu d’abord. L’ensemble tient très bien, se coupe parfaitement, ne se casse pas au service. Avec le temps, ma meringue  un peu rétréci et ne couvrait plus tout à fait le gâteau. Avez vous déjà vu un tel phénomène? C’est la première fois que ça m’arrive!
Au final, cette recette est délicieuse, et super pour écouler des blancs d’œufs et du pain dur à la fois, si vous êtes dans le cas particulier où vous avez les deux qui vous restent sur les bras, elle est faite pour vous!

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Spécialité allemande : Mohne kase kuchen

Lors d’un voyage à l’étranger, je ne sais plus trop où mais c’était à l’est, j’ai ramené des graines de pavot. Quand je vous dis que j’en ai ramené, il ne s’agit pas des petits sacs d’épices que l’on vent en France, non. J’ai ramené un énoooorme sac de graines de pavot, un peu comme un paquet de farine mais plus léger car les graines ne pèsent pas grand chose.
 
 
Dans de nombreux pays de l’est, les graines de pavot sont très présentes en pâtisserie, notamment en Pologne. Ils les commercialisent donc à des prix défiant toute concurrence et dans des quantités inhabituelles chez nous. 
 
 
Une fois rentrée en France, je me suis retrouvée avec toutes ces graines sur les bras et je me suis bien creusé la tête pour trouver quoi en faire. Si je m’étais contentée d’en saupoudrer sur mes pains à burger, il m’aurait fallu 10 ans pour venir à bout de ce stock de graines!
 
 
J’ai fini par trouver une sorte de cheesecake allemand qui contient ne grosse couche de graines de pavot. ce gâteau a été une découverte vraiment délicieuse et j’en suis tombée amoureuse.
 
Si vous avez des graines de pavot à écouler, ne cherchez plus, cette recette est parfaite!
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Fruit de saison : la pomme

Photo zoghal @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci, c’est au tour de la pomme.
 
Les pommes sont un fruit très consommé que la plupart des gens ont dans leur corbeille de fruits pour les consommer telles quelles. Il peut sembler plus facile d’acheter un sac de pommes pré-emballées a supermarché, mais choisir des pommes adaptées à votre envie n’est pas si simple! Découvrez quelles pommes sont les meilleures pour la cuisson, comment vérifier leur fraîcheur en magasin, comment bien les stocker… Et bien sûr, découvrez mes meilleures recettes aux pommes!
   
 
  
Photo Michael Dorausch @Flickr
 
 

Comment choisir vos pommes?

Les imperfections ou le manque de brillance d’une pomme ne signifient pas automatiquement que celle-ci est mauvaise. Par contre, si vous voyez des zones pourries, brun foncé ou molles, la pomme a probablement déjà mal vieilli.  Vérifiez la fermeté de la pomme en la pressant doucement pour ne pas l’abîmer. Elle ne doit pas s’écraser sous votre doigt.

Certains types sont mieux adaptés à certaines préparations. La boskoop sera parfaite pour les compotes. La Granny ou la royal gala sont idéales croquées telles quelles. La canada ou la Pink lady feront des merveilles en tartes. La golden est ultra polyvalente.

 

Quand les pommes sont-elles de saison?

Ce fruit est disponible toute l’année, mais les premières variétés sont de saison en août, et la “vraie” saison dure jusqu’à janvier suivant les variétés.
 

Photo Jacqui Brown @Flickr
 

Comment conserver des pommes?

Séparez les pommes des autres fruits. Les pommes libèrent un gaz qui fait mûrir les autres fruits plus rapidement. Conservez les pommes dans un sac en plastique non scellé et, lorsque vous le pouvez, rangez-les dans une zone du réfrigérateur à l’écart des autres fruits, et à l’écart des aliments à forte odeur, car les pommes peuvent absorber les odeurs d’autres aliments si elles sont conservées à proximité. 
Bien qu’on les conserve souvent dans le panier à fruits, les pommes conservées au froid, peuvent rester fraîches de 6 à 8 semaines, tandis que les pommes à température ambiante ne tiennent que 1 à 2 semaines.
Si vous achetez des pommes qui ne sont pas aussi mûres que vous le souhaitez, vous pouvez les laisser dehors pendant quelques jours, puis les mettre au réfrigérateur. 
 
 

Comment préparer des pommes?

 

Les options cuisine avec les pommes sont infinies! Elles sont parfaites à croquer telles qu’elles, ou à ajouter par petites touches dans une salade, avec des endives et des noix par exemple. Coupez-les en tranches fines pour garnir une tarte ou en dés pour un gâteau. Vous pouvez aussi réaliser de délicieuses compotes, ou des jus de fruits si vous disposez d’un extracteur de jus.

 

Mes recettes favorites à la pomme

 
Parfaits aux pommes et à la cannelle
 
Porridge aux pommes et pain d’épices
 
Gâteau aux pommes arménien
 
Compote de pommes et rhubarbe aux épices
 
 
 
Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce
 
Cake aux pommes et caramel au beurre salé
 
Crumble pommes coings noisettes
 
 
Cake aux pommes et noisettes
 
 
Gâteau aux pommes, gingembre et cardamome
 
 
C’est ensuite à vous! Si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2