Archives par mot-clé : citron

Pink lemonade à la pastèque

Je ne suis pas une grande fan de limonade, ni de boissons gazeuses en général, du moins sous leur forme industrielle. Quand on parle de fait maison, c’est différent, j’accours! Et quand j’ai vu une belle limonade rose à la pastèque sur le blog Chantilly and co, j’ai su que j’allais craquer très vite. Moi qui n’aimais pas la pastèque il y a quelques années, j’en suis devenue littéralement fan et je dois en manger à peu près mon poids chaque été, ce qui fait BEAUCOUP de pastèque. Donc cette limonade à la pastèque était à peu près inévitable.


Connaissez-vous le blog Chantlly and co? On y trouve des recettes délicieuses, aussi bien sucrées que salé, c’est un régal pour les yeux!

Rester hydraté est hyper important, surtout en été. Si vous n’aimez pas boire de l’eau, il y a plein de boissons saines que vous pouvez essayer, comme cette limonade citron combava ou ce sirop de citron maison. Vous pouvez également trouver plein d’autres boissons savoureuses par ici!

 

N’hésitez pas à augmenter ou diminuer la quantité de sirop de sucre suivant vos goûts et le taux de sucre de votre pastèque. Elles sont parfois fades, mais la mienne était très parfumée, mûre à point. J’adore cette recette pour la raison évidente qu’elle est délicieuse et rafraîchissante, mais aussi parce qu’il est très facile à faire. Je sais d’ores et déjà que j’en referai régulièrement.

Je finis avec une petite astuce : si vous ajoutez de la vodka, vous obtenez une limonade pour adultes, absolument divine!

P.S. : Avez-vous testé la pastèque dans des recettes salées comme des salades? J’en propose une délicieuse ici!

 

Pink lemonade à la pastèque

Ingrédients

    Pour le sirop :
  • 50 g de sucre
  • 100 g d’eau
    Pour le reste de la recette :
  • 300 g de pastèque sans pépin mixée
  • Le jus d'½ citron
  • 10 cl d’eau
  • 50 cl d'eau gazeuse

Préparation

  1. Mettez les 50 g de sucre et les 100 g d’eau dans une casserole. Faites chauffer et amenez à ébullition pour dissoudre le sucre, coupez le feu et laissez refroidir.
  2. Dans un blender, mixez la pastèque avec le jus de citron et l'eau.
  3. Filtrez ce mélange dans un tamis pour retirer les restes de pulpe.
  4. Mélangez le sirop de sucre avec le jus de pastèque filtré, et complétez la carafe avec l’eau gazeuse bien fraîche.

Source d’inspiration :

http://chantilly-and-co.over-blog.com/2018/07/pink-limonade-a-la-pasteque.html

Les aliments « healthy » que je consomme

Depuis quelques temps, je mange un peu plus sainement entre deux hamburgers, et j’ai beaucoup de plaisir à tester de nouveaux produits, notamment des super aliments ou aliments healthy! En plus d’être bons pour notre santé, ils ont souvent des propriétés ou des goûts assez amusants et il y a plein de recettes à imaginer avance! Après avoir vu l’article sur les super aliments qu’elle consomme, de ma copinaute Flavour beans qui a réalisé une totale transformation de son alimentation depuis quelques temps, j’ai eu envie de m’en inspirer et de vous proposer ma version !
 

Les baies de goji

J’adore ces petites baies que je dissémine dans mes cookies, mon thé, mes porridges… On dit que c’est le fruit de la jeunesse éternelle, je vous en reparle dans cinquante ans, on verra bien!
 

La spiruline

La spiruline a une odeur infâme mais heureusement un goût plus discret. Je l’adore notamment pour sa jolie couleur bleue qui permet de faire des boissons flashy comme ce unicorn latte. On dit que cette algue miracle est détoxifiante et stimule système immunitaire. J’en saupoudre principalement sur mes salades ou dans mes omelettes.
 

Les mulberries

Les mulberries sont des mûres blanches. Comme j’adore les baies en tous genres, j’ai évidement sauté sur celles-ci quand j’en ai vu en magasin. Elles apportent de belles quantités d’antioxydants et elle aurait un effet positif sur la fatigue et le stress. J’en grignote telles quelles à l’apéritif, mais j’en mets aussi dans mes porridges, mes cookies…
 

Les graines de chia

Les graines de chia sont rigolotes avec leur texture gélifiée une fois trempées dans l’eau. Ça en fait un bon substitut à l’œuf dans la pâtisserie et je les utilise souvent pour cela. Elles permettent de gélifier des liquides pour obtenir une texture de pudding sans cuisson, comme dans mon chia bowl aux fraises ou mon pudding aux graines e chia et thé matcha. On dit qu’elles stabilisent la glycémie, et elles sont riches en fibres.
 

Les graines de lin

Les graines de lin fournissent entre autres des omega-3. Il faut les moudre pour pouvoir les assimiler correctement, on peut le faire avec un moulin à graines de lin ou les acheter déjà moulues. J’en mets dans mes pains, mes salades, sur mes crumbles…
 
 

La cannelle

La cannelle est avant tout une épice que j’adore, j’en consommerais même si ce n’était pas aussi bon pour la santé! Mais il s’avère qu’en prime, c’est bon pour nous. Elle stimule de système immunitaire, est antioxydante et serait même aphrodisiaque, que demander de plus? J’adore en mettre dans les gâteaux, dans mes porridges, ou dans les brioches, façon kannelbullar!
 

Le cacao

Oui c’est vraiment la super nouvelle, le cacao est un super aliment! Antioxydant, stimulant, il est parfait et c’est tant mieux, il est tellement bon! Inutile de vous dire que je m’en donne donc à cœur joie, surtout tel quel en tablettes de chocolat noir, dans mes porridges, gâteaux…
 

Le citron

Le citron est l’un des produits les plus basiques qui soit mais aussi un des meilleurs pour la santé! Il est bien sûr plein de vitamines, aiderait à perdre du poids et à prévenir certains cancers. J’en bois tous les matins sous forme de jus, et le week-end je l’ajoute à des jus plus complets que je réalise à l’extracteur.
 
 
 

Le curcuma

Le curcuma est une épice « miracle » que l’on utilise bien sûr de façon classique dans la cuisine, mais on lui prête des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. On peut notamment en consommer en cas de rhume sous forme de grog.
 
Voilà, je ne parle pas ici de compléments alimentaires mais bien d’ingrédients que l’on peut utiliser dans sa cuisine de tous les jours! Et vous, vous mangez des aliments « healthy » en particulier? Vous voyez des effets?

Pêches pochées à la fleur d’oranger et orgeat

Me voilà aujourd’hui avec un dessert très léger! Une fois n’est pas coutume, j’abandonne mes gâteaux riches en beurre, chocolat ou sucre pour une petite douceur fruitée…
Cette recette est parfaite pour faire manger des fruits à toute la famille et varier un peu de la salade de fruits.

peche-pochee-orgeat
J’aime beaucoup la saveur de l’amande, c’est pourquoi le sirop d’orgeat s’est imposé à mes yeux dans cette recette. Je dois avouer que sa saveur se marie très bien avec celle de la pêche! Ce sirop tient son nom de l’orge, avec laquelle il était réalisé dans le temps… Mais aujourd’hui il n’en contient plus une goutte et c’est tout simplement un sirop d’amande.

peche-pochee-orgeat-2

P.S. : Dans un autre style, si vous avez des pêches à utiliser, cette tarte pêche abricots façon pudding est top!

P.P.S : Je n’utilise pas des verrines qui seraient trop petites pour ce dessert, mais de jolis verres au bord resserrés. Vous en trouverez du même style ici :

Pêches pochées à la fleur d’oranger et orgeat

Pour 4 pêches

  • 25 cl d’eau
  • 60 g de sucre
  • 1 c. à s. d’eau de fleur d’oranger
  • 3 c. à s. de sirop d’orgeat
  • Le jus d’1 citron
  • 4 pêches, coupées en deux et dénoyautées

Mettez dans une casserole tous les ingrédients sauf les pêches. Amenez l’ensemble a ébullition pour obtenir un sirop, puis ajoutez les pêches. Laissez cuire l’ensemble 6 minutes puis coupez le feu et laissez refroidir. Enlevez la peau des pêches et servez avec le jus dans des verrines.

peche-pochee-orgeat-3

Source d’inspiration :
http://m.ricardocuisine.com/recette-detaillee.php?id=5236&lang=fr

Avec cette recette à la pêche, je participe à Cuisinons de saison !

Jus de melon, concombre et basilic

Avec le beau temps, j’avais envie d’imaginer une recette qui évoque le soleil, la plage et les produits d’été… J’ai vite trouvé mon bonheur en mélangeant le melon et le concombre, deux produits phares des beaux jours! Voilà donc une petite recette réalisée récemment avec mon extracteur. 
 
Le melon me rappelle toujours l’époque où je vivais chez mes parents, ma mère avait l’habitude de servir les tranches de melon avec du jambon sec en entrée. J’ai du mal à le proposer autrement maintenant encore, alors qu’on peut en faire beaucoup de choses. 
 
 
Si vous trouvez que le concombre et le melon n’ont pas l’air de bien aller ensemble, dites-vous qu’ils sont pourtant de la même famille. D’ailleurs, j’avais déjà associé les deux dans cette salade tout simplement délicieuse.
 
 
Vous cherchez un jus super léger pour les chaudes journées d’été? Vous ne trouverez rien de plus rafraîchissant que cette boisson aux saveurs légères et peu sucrées. Le résultat est un peu surprenant, différent des jus de fruits habituels, et j’ai eu un peu peur que ma fille n’apprécie pas, mais elle a tout bu sans sourciller! C’est un excellent moyen de consommer quelques portions supplémentaires de fruits et légumes pour toute la famille!
 
 
 
Jus de melon, concombre et basilic

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 verres

Ingrédients

  • 1 melon
  • 75 g de concombre
  • 1/2 citron
  • Une poignée de feuilles de basilic citron

Préparation

  1. Épluchez et enlevez les graines du melon. Coupez le concombre en gros dés. Épluchez et enlevez les pépins du citron. 
  2. mettez l'ensemble des fruits dans l'extracteur de jus avec le tamis à gros trous.
 
Avec cette recette au melon, je participe à Cuisinons de saison !

Citrons confits express

La dernière fois que j’ai voulu cuisiner avec des citrons confits, j’ai été effarée du prix qu’ils coûtaient dans mon supermarché. Le pire de tout ça, c’est qu’ils n’étaient pas bio ni rien, non, juste chers pour ce que ils étaient… Je suis repartie en me disant que j’allais bien réussir à les faire moi-même. Je ne suis pas radine, mais parfois je trouve disproportionné le prix de certains produits! Après tout ce n’est que du citron, de l’eau et du sel non? Alors j’ai enquêté sur internet et j’ai trouvé plusieurs méthodes. En bonne feignasse, je me suis rabattue sur la plus simple et rapide, une recette au micro-ondes! Le résultat est tout à fait bluffant et avec le temps, je peux vous dire qu’ils se conservent aussi bien que ceux que l’on achète en bocal tout faits!
 
 
Si vous êtes un fan de la cuisine marocaine et moyen-orientale, il vous est peut-être arrivé de vous retenir de réaliser une recette qui semblait délicieuse, parce qu’il vous manquait cet ingrédient. Il serait en effet dommage de s’en passer. Les citrons confits sont l’un des secrets de cette cuisine et ils peuvent réellement transformer un plat pour en faire en quelque chose d’exquis!
 
Vous pouvez ajouter du citron confit à de nombreux plats. Votre imagination est la seule limite à la façon dont ils peuvent être utilisés et appréciés. L’utilisation la plus évidente est sans doute les tajines, dont je raffole, mais ils sont aussi parfaits dans des papillotes de poisson grillé, une vinaigrette, un poulet, un plat de pâtes ou encore dans un cake. 
 
 
Ces citrons confits sont ultra faciles et rapides à fabriquer, durent pratiquement éternellement au réfrigérateur, et amélioreront vos plats d’une façon extraordinaire. Sans compter que si vous êtes prêt à prendre quelques minutes de votre temps pour les faire, vous pourrez ensuite utiliser votre production citronnée pendant le reste de l’année! Alors, convaincus?
 
 
P.S. : Si vous avez acheté beaucoup de citron , gardez-en pour réaliser une tartinade artichaut citron
 

Citrons confits express

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 bocal

Ingrédients

  • 3 citrons non traités
  • 10 cl d'eau
  • 1 c. à s. de sel
  • 1 c. à s. de poivre
  • 1 c. à s. de vinaigre blanc d'alcool

Préparation

  1. Coupez 2 citrons en quartiers. Pressez le troisième citron. Mettez dans un récipient les quartiers de citrons, le jus de citron, le sel, le poivre, le vinaigre et l'eau, mélangez.
  2. Mettre au micro-ondes 10 minutes en remuant après 2 minutes puis 5 minutes puis 8 minutes. 
  3. Versez le tout dans un bocal hermétique. Laissez refroidir avant l'utilisation.

Avec cette recette au citron, je participe à Cuisinons de saison !

Spécialité du Liban : mtbaal

J’aime la cuisine libanaise, c’est un fait! Ses saveurs sont fraîches et vives, et les mezze sont tellement variés et conviviaux que je ne peux pas y résister! A Lille, il y a de très bons restaurants dans ce domaine d’ailleurs, j’adore y aller de temps en temps! Dans ce cas, je prends le menu avec le plus de mezze possibles, le genre de repas un peu interminable, après lequel il me faut deux jours pour me remettre, mais que voulez vous, j’adore avoir du choix, et pas question de gâcher donc je finis mon assiette!

 

Dans les repas libanais, il y a souvent quelques dips comme le fameux houmous, que je fais souvent à la maison, et aussi une sorte de caviar d’aubergines que j’adore. Aussi quand j’ai vu le mtbaal sur le blog Quelques grammes de gourmandise, je n’ai pas résisté à l’envie de le réaliser pour essayer de retrouver la saveur que j’aime tant au restaurant! Sa version est plus complète que la mienne car elle intègre du bœuf grillé qui peut être servi avec le caviar d’aubergine, je vous invite à aller voir par ici si vous voulez en savoir plus!

Vous connaissez Quelques grammes de  gourmandise? Elle propose tout un tas de recettes ultra gourmandes quelle réalise pour régaler sa petite famille! Vous y trouverez forcément votre bonheur si vous cherchez une bonne idée.

Le m’tabal ou, moutabal, aussi appelé Salate H’atsilim ou Hatzilim en Israël est tout simplement un délicieux caviar d’aubergines. C’est une recette très légère car l’aubergine cuit avec sans matière grasse… Pour faire le mtbaal, j’ai lu que l’on doit traditionnellement faire griller des aubergines sur une flamme jusqu’à ce que la peau soit brûlée et que la chair soit chaude. Mais la recette d’Isabelle est plus simple à mon goût et on a moins de risque de se brûler, puisqu’on cuit les aubergines au four. La flamme donnera un petit côté fumé très agréable mais c’est moins pratique! C’est vous qui voyez quelle méthode vous préférez!

Prenez soin de ne pas utiliser trop de tahin car il peut dominer le plat, ici je trouve la dose parfaite, elle donne du crémeux et du goût, mais on sent quand même bien l’aubergine.

Le résultat de cette recette est un pur concentré d’aubergine bien crémeuse, parfaite pour y tremper du pain pita ou du pain plat et tout ce que vous aimez tremper dans des dips en général : légumes, gressins, chips… Profitez de l’été pour vous faire plaisir!

Moi qui n’aimais pas l’aubergine il y a quelques années, je peux dire que la cuisine du Proche-Orient m’a convertie à ce légume, que j’aime aussi beaucoup sous forme d’aubergines à la turque, un plat que je vous avais partagé l’an dernier.

 

  

 
Spécialité du Liban : mtbaal

Ingrédients

  • 2 grosses aubergines
  • 3 gousses d' ail
  • 4 c. à s. bombées de tahin
  • le jus d'1/2 citron
  • 2 pincées de cumin
  • 1 c. à s. d' huile d'olive
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 190°C.
  2. Lavez et découpez les aubergines en deux dans le sens de la longueur. Déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. Enfournez à 190°C et laisse cuire 30 minutes.
  3. Grattez la pulpe des aubergines avec une cuillère à soupe et mixez-la. Arrosez de jus de citron.
  4. Incorporez le tahin, le cumin et l'ail préalablement écrasé. Salez et poivrez. Mélangez bien.
  5. Arrosez d'une cuiller à soupe d'huile d'olive et servez aussitôt.

 

Source d’inspiration :
https://www.quelquesgrammesdegourmandise.com/mtabbal-libanais-caviar-daubergine-tahin-boeuf-citronne-tahin/
 
Avec cette recette à l’aubergine, je participe à Cuisinons de saison !

Salade de nouilles ramen au tempeh

Si je vous parle de nouilles asiatiques, je suis sûre que vous salivez déjà! Qui n’aime pas ce plat rapide et si réconfortant? Mais si je vous dis « salade », ça risque de vous évoquer un peu moins de choses, car on voit rarement ces nouilles cuisinées comme ça. Avec les beaux jours, j’ai eu envie de composer une salade aux saveurs asiatiques qui mettrait à l’honneur les délicieuses nouilles ramen en version fraîche.
 
J’ai eu la possibilité de tester ces nouilles grâce à Mr. Min. Elles sont tout à fait délicieuses et existent dans plusieurs parfums (légumes, bœuf, poulet, fruits de mer et épicé). Il y al’embarras du choix! C’est le genre de nouilles que l’on peut tout à fait consommer telles quelles avec la petite sauce et les épices fournies, ou customiser, comme moi je le fais.
 
J’ai choisi quelques-uns de mes légumes favoris pour composer la base de cette salade : poivron rouge, jeunes pousses de salade, échalote verte et carottes râpées. La star du spectacle est mon tempeh mariné à la sauce BBQ coréenne. Il est tellement parfumé et simple à faire !
 
J’ai choisi d’utiliser du tempeh car il permet de rendre la salade plus consistante. C’est une protéine très utilisée des végétariens et très consommée en Indonésie. Mon homme qui n’aime pas le tofu, a beaucoup aimé le tempeh. Le goût est différent bien qu’il vienne lui aussi du soja. Si vous hésitez à tester le tempeh, cette recette vous convertira sans doute!
 
 
Enfin, la vinaigrette à six ingrédients (+ le bouillon des pâtes) marie le tout parfaitement. Elle est relevée et parfumée comme il faut.
 
Cette salade me plaît particulièrement car elle a tout pour plaire : elle est nourrissante grâce aux protéines et aux glucides issus des nouilles et du tempeh, elle est croquante, parfumée… Bref, elle est tout simplement délicieuse. Et les restes (si vous en avez) font un excellent repas à emporter au bureau le lendemain!
 
 
Cette salade ferait une entrée parfaite pour un menu chinois rapide. Elle est délicieuse et suffisante en elle-même et peut donc aussi faire office de plat complet, mais elle se mariera particulièrement bien avec des rouleaux de printemps ou des nems si vous voulez compléter un peu !
 
Si vous n’êtes pas fan de salade ou si vous pensez qu’elle est juste bonne pour les lapins, testez celle-ci et vous pourriez bien changer d’avis!
 
 
 
Salade de nouilles ramen au tempeh

Quantité ou nb de personnes: 2

Ingrédients

  • 100 g de nouiles ramen
  • 1/2 concombre
  • 1 carotte râpée
  • 1/2 petit poivron rouge
  • 2 tiges de citronnelle
  • 2 verts d'échalote
  • 2 poignées de jeunes pousses
    Vinaigrette
  • 2 c. à s. d'huile de sésame
  • 1 c. à s. de sauce soja légère
  • 2 c. à s. de vinaigre de riz
  • 1 c. à c. de miel
  • 1 pincée de flocons de piment rouge
  • 2 c. à s. de bouillon des nouilles
  • 16 noix de cajou
    Tempeh
  • 200 g de tempeh 
  • 5 c. à s. de sauce bbq coréenne
  • 2 c. à s. d'huile d'arachide

Préparation

  1. Enlevez la couche extérieure un peu dure de la citronnelle, et coupez très finement le reste.
  2. Tranchez finement le vert de deux échalotes.
  3. Coupez le tempeh en cubes de 1 cm.
  4. Faites cuire les pâtes avec les arômes fournis avec, selon les instructions du paquet. Égouttez-les dans une passoire et réservez. Gardez l'eau de cuisson parfumée aux épices dans un bol.
  5. Tranchez le concombre  et le poivron rouge en fines allumettes de taille identique et réservez. Râpez la carotte.
  6. Tranchez finement le vert d'échalote et réservez.
  7. Mélangez les ingrédients de la vinaigrette  dans un petit bol. 
  8. Dans un saladier, déposez les pâtes froides. Mélangez avec la sauce. Ajoutez toutes les garnitures et mélangez. Servez dans deux bols.
  9. Mettez la sauce coréenne bbq dans un bol moyen. Ajoutez le tempeh coupé en dés et mélangez pour bien enrober le tempeh de liquide. 
  10. Faites chauffer une poêle avec deux cuillers d'huile d'arachide puis mettez le tempeh à cuire en remuant fréquemment pour vous assurer qu'il est frit uniformément. Après 4 à 5 minutes, le tempeh sera croustillant et prendra une couleur brun doré. Retirez-le de la poêle et placez-le sur des serviettes en papier pour absorber d’excédent de gras.
  11. Déposez le tempeh sur es deux bols de salade et saupoudrez les noix de cajou par le dessus.

Spécialité du Mexique : elotes preparados

La saison des barbecues bat son plein! Si vous cherchez un petit accompagnement original pour accompagner vos grillades, voici un de mes chouchous! « Elote » est le terme espagnol pour désigner le maïs en épi qui est très populaire dans les rues du Mexique. C’est une recette simple qui consiste en un épi de maïs roulé dans de la crème ou de la mayonnaise et saupoudré de fromage et de piment. 
 
Ce qui est top avec ce maïs, c’est qu’il est incroyablement facile à faire! Prenez juste quelques minutes pour le préparer la prochaine fois que vous aurez du maïs frais et vous vous retrouverez avec une spécialité mexicaine vraiment sympa. 
 
 
Beaucoup de recettes utilisent de la crème fraîche, d’autres de la mayonnaise pure, certaines enfin, un mélange des deux. J’ai essayé avec la mayonnaise, ça cela me semblait plus « street food »! C’est à vous de voir en fonction de votre préférence personnelle.
 
Le fromage utilisé au Mexique, nommé cotija, ne se trouve pas facilement en France, mais il peut être remplacé par le parmesan, plus facile à trouver, bien qu’il ne soit évidemment pas authentique.
 
Si vous n’aimez pas les plats trop piquants, remplacez la poudre de piment chipotle par du paprika fumé.
 
 
Le résultat est un maïs riche en saveurs… A la fois doux, fumé, salé, et bien sûr, délicieux.  Il y a un million de façons différentes de faire du maïs mexicain. Je ne sais pas si ma recette est la plus traditionnelle, mais elle est 100% délicieuse!
 
Si le temps n’est pas de la partie, bonne nouvelle, cette recette se décline facilement au four! C’est aussi bon que ça en a l’air!
 
  
 
Spécialité du Mexique : elotes preparados

Ingrédients

  • 2 épis de maïs frais
  • 3 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à c. d'eau
  • 1/4 c. à c. de poudre d'ail
  • 30 g de parmesan émietté 
  • 2 c. à s. de coriandre, hachées
  • 1 pincée poudre de piment chipotle (ou paprika)
  • 1 citron vert

Préparation

    Version au four :
  1. Si elles sont encore présentes, laissez les feuilles autour du maïs. Préchauffez le four à 170° C. Placez le maïs directement sur la grille du four et faites-le cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce que le maïs soit tendre et juteux.
    Version au barbecue, grill ou plancha :
  1. Vous pouvez laisser les feuilles de maïs ou les retirer pour obtenir de jolies marques au contact de la grille du barbecue. 
  2. Faites griller les épis de maïs jusqu'à ce qu'ils commencent à noircir un peu. Comptez environ 10 minutes, en fonction de la température du barbecue, du grill ou de la plancha, à couvert si possible pour éviter qu'il sèche.
    Pour les deux versions :
  1. Dans un petit bol, mélangez la poudre d'ail avec la mayonnaise et l'eau. Placez le parmesan dans un plat ou une assiette peu profonde. Lorsque le maïs est cuit, retirez les feuilles et brossez le maïs avec la mayonnaise à l'ail. Roulez ensuite le maïs dans le fromage  et saupoudrez-le de coriandre et de poudre de piment. Servez avec des morceaux de citron vert que vous presserez sur le maïs.
 
Source d’inspiration :
http://littlespicejar.com/mexican-street-corn-elotes/
 
 

Spécialité d’Afghanistan : dal afghan

Connaissez-vous la cuisine afghane? Moi non, enfin, jusqu’à maintenant! C’est une cuisine qui est riche en légumineuses et  céréales comme le riz, mais aussi le blé, le maïs et l’orge. En Afghanistan, les hivers sont longs et rigoureux donc on trouve des recettes très réconfortantes et nourrissantes.
 
 
Aujourd’hui, je vous propose notamment un dal afghan, parfait pour changer un peu du dal « classique » en provenance d’Inde. Le mot « Dal » fait référence à une catégorie de lentilles et de pois cassés de tailles et couleurs différentes. J’aime beaucoup tous les plats à base de lentilles car ils sont goûteux et nourrissants, et la lentille corail est ma favorite parce qu’en plus, elle cuit très vite! Je l’adore! Des petites lentilles jaunes sont généralement utilisées pour le dal afghan, mais j’utilise donc ici des lentilles corail, plus faciles à trouver.
 
 
Le dal afghan est un dal cuit dans un bouillon de mouton ou de légumes avec entre autres, du cumin et du piment. Il est un peu plus épais et moins liquide que le dal indien. Il est généralement servi avec des naans, du pain pita ou du riz blanc. J’aime bien l’accompagner également avec du yaourt pour apporter un peu de fraîcheur au plat. L’ensemble donne un repas complet et très sain, encore meilleur réchauffé le lendemain, comme beaucoup de plats mijotés.
 
Je ne connaissais pas la cuisine afghane avant de m’intéresser à cette recette, mais maintenant j’ai envie d’en découvrir d’autres!
 
 
 
 
Spécialité d’Afghanistan : dal afghan

Ingrédients

  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 oignon moyen haché finement
  • 2 gousses d'ail hachées
  • 1 c. à c. de gingembre en poudre
  • 1 c. à c. de curcuma moulu
  • 1/2 c. à c. de cumin moulu
  • 1/8 c. à c. de piment de cayenne moulu
  • 200 g de lentilles corail
  • 70 cl de bouillon de mouton, de poulet ou de légumes
  • 2 c. à s. de jus de citron frais
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites chauffer l'huile d'olive à feu moyen-doux dans une casserole moyenne.
  2. Ajoutez l'oignon , l'ail et le gingembre et faites revenir pendant environ 5 minutes jusqu'à ce que l'oignon soit translucide .
  3. Ajoutez le curcuma, le cumin, le piment de Cayenne, les lentilles et le bouillon, remuez et montez le feu.
  4. Lorsque le liquide bout, baissez le feu pour laisser mijoter, couvrez et laissez cuire jusqu'à ce que les lentilles soient tendres, soit environ 15 minutes .
  5. Retirez du feu et ajoutez le jus de citron et le sel .
  6. Servez avec une cuiller de yaourt nature et du pain ou des naans.
 
Source d’inspiration :
http://afghankitchenrecipes.blogspot.fr/2013/02/dal.html

Spécialité d’Arabie saoudite : œufs durs aux épices

Cette année, l’Arabie Saoudite participera à la coupe du monde. Ce n’est certes pas une première, puisque ce sera leur cinquième participation, mais c’est assez rare pour être noté et pour qu’on le fête avec une petite recette! Pour rester dans l’esprit foot, j’ai voulu faire une recette rapide et qui peut se grignoter avec les doigts devant la télé, pourquoi pas devant un match!
 
J’ai fait pas mal de recherches avant de tomber sur une spécialité qui m’a intriguée par ses saveurs mais aussi par sa simplicité. Ce dip aux œufs ne contient que très peu d’ingrédients et permet au passage de mettre à l’honneur le sumac.
 
 
Le sumac est une épice qui tient une place importante dans la cuisine du Moyen-Orient, notamment en Turquie, au Liban, en Syrie, en Arménie, et en Iran. C’est l’ingrédient central des brochettes kebab, mais son usage s’étend à peu près à tous les plats dans la cuisine de tous les jours. Il s’utilise par exemple dans les pains, viandes, farces en tous genres et plats de riz, auxquels il apporte de la saveur et de l’intensité. 
 
Le terme sumac signifie rouge, en référence à la couleur grenat caractéristique de cette épice. Il semblerait que le sumac soit connu depuis la Rome antique et ait été pas mal utilisé au Moyen Âge. La tradition iranienne veut que pour le nouvel an, on serve à la table de fête les sept éléments clé permettant de passer une bonne année, dont le sumac.
 
 
Légèrement citronné, voire vinaigré, le sumac apporte du pep’s aux plats. Il perd un peu de sa saveur à la cuisson, mais peut être utilisé dans des plats chauds comme froids. Ici, il est utilisé sans être chauffé, ce qui permet de profiter pleinement de son arôme. Ultra simple, cette tartinade nous a bluffés par son goût caractéristique qui ne ressemble à aucun plat que je connaisse jusqu’à maintenant. Le dépaysement est garanti! Tartinée sur du pain croustillant et accompagnée d’olives noires, c’est un pur délice!
 
  
 
 
Spécialité d’Arabie saoudite : œufs durs aux épices

Ingrédients

  • 4 œufs
  • 4 c. à s. de sumac
  • 3 c. à s. de marjolaine
  • 10 cl d'huile olive
  • Sel

Préparation

  1. Faites cuire les œufs à l'eau bouillante pendant 7 minutes.
  2. Laissez-les refroidir et écalez-les.
  3. Écrasez-les à la fourchette et mélangez avec l'huile et les épice,s salez.
  4. Gardez au frais jusqu'au moment de tartiner sur du pain ou des crackers.
 
Source d’inspiration :

http://recipes.wikia.com/wiki/Spicy_Eggs