Archives par mot-clé : citron

Breakfast burritos végétariens

Qui est partant pour manger des burritos au petit-déjeuner? Vous allez me dire qu’il n’y a que moi pour faire des trucs pareils, mais en même temps, je ne petit-déjeune pas, sauf le dimanche si je me lève super tard, alors c’est presque plus un déjeuner qu’un petit déjeuner… Enfin bref, parfois certains restaurants proposent des burritos pour le brunch, j’ai trouvé que c’était une chouette idée et que ça passait vachement bien au réveil! J’ai donc voulu en faire une version maison.

 
 

Ces burritos sont végétariens et composés de haricots rouges, de feta, de sauce tomate et de morceaux d’omelette. On y ajoute à la fin deux sauces servies froides, une salsa à la tomate, et une autre avec une base crème, un peu comme dans les recettes tex-mex.

J’ai choisi de simplement plier les tortillas en deux pour qu’on puisse voir ce qu’elles contiennent. Cette recette est végétarienne mais si vous préférez, j’avais aussi proposé une autre variante de breakfast burritos avec du bacon il y a quelque temps. 

 

 

Breakfast burritos végétariens

Portions : Pour 4 burritos

Breakfast burritos végétariens

Ingrédients

    Pour servir
  • 4 tortillas de maïs
  • 4 petites poignées de laitue
  • 120 g de fêta en dés
  • Sel, poivre
    Pour le mélange aux haricots
  • 5 c. à s. de haricots rouges cuits
  • 2 c. à s. de maïs
  • 2 c. à s. de sauce tomate
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de cumin
  • 1 pincée d'ail semoule
    Pour l'omelette
  • 2 oeufs
    Pour la salsa
  • 1 tomate roma
  • 1/2 oignon
  • 1/2 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de vinaigre de Xérès
  • Sel, poivre
  • 1 pincée d'ail semoule
    Pour le mélange au yaourt
  • 1 yaourt brassé
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 pincée d'ail semoule
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Pour réchauffer les tortillas, préchauffez le four à 150°C. Empilez les tortillas, enveloppez-les dans du papier d'aluminium, placer sur une plaque à biscuits et chauffez 15 minutes tout en préparant les ingrédients.
  2. Dans un bol, battez les œufs avec une fourchette jusqu'à obtenir un mélange homogène. Versez ce mélange dans une poêle antiadhésive, à feu moyen-doux, et remuez fréquemment jusqu'à ce que les œufs soient bien cuits.
  3. Pendant ce temps, placez les épinards dans un robot culinaire et mélanger jusqu'à ce qu'ils soient hachés, ou utilisez un couteau pour coupez les feuilles.
  4. Dans une grande poêle à feu moyen, ajoutez les haricots noirs et les épinards. Chauffez jusqu'à ce que les épinards soient fanés, environ 3 minutes.
  5. Répartissez uniformément les œufs, les épinards et le mélange de haricots au milieu des tortillas en laissant environ 5 cm libres sur une extrémité pour faciliter le pliage, et répartissez uniformément dessus le fromage, la salsa et le yaourt grec.
  6. Pliez les tortillas en deux et servez immédiatement.

Spécialité du Sri Lanka : Curry aux œufs

Je vous ai proposé il y a quelques jours un délicieux dessert pour célébrer le nouvel an chinois, il fallait donc que je complète cela par un plat afin que vous ayez un chouette menu à disposition! Il est assez rare de trouver des recettes où les œufs durs ont la vedette, et c’est ce qui m’a intriguée dans ce curry en provenance du Sri Lanka.
 
 
Ce plat ultra parfumé se sert avec du riz basmati, c’est un pur régal et grâce aux œufs, il vous apporte une belle dose de protéines. En attendant de visiter le Sri Lanka un jour peut-être, cela offre un voyage culinaire bien dépaysant!
 
 
 
Spécialité du Sri Lanka : Curry aux oeufs

Spécialité du Sri Lanka : Curry aux oeufs

Ingrédients

  • 6 œufs durs écalés
  • 30 g d'huile de coco
  • 1/2 c. à c. de graines de moutarde
  • 5 feuilles de curry séchées
  • 1 petit oignon émincé
  • 3 gousses d'ail écrasées
  • 1 piment vert haché finement
  • 1/2 c. à c. de graines de fenugrec
  • 1/2 c. à c. de graines de cumin
  • 1/4 c. à c. de curcuma moulu
  • 20 cl de lait de coco
  • 10 cl d'eau
  • 1 c. à c. de curry en poudre
  • 1 pincée de cannelle moulue
  • Le Jus d'1/2 citron
  • Sel
    Pour le service
  • Riz basmati cuit
  • 1 c. à s. de feuilles de coriandre

Instructions

  1. Coupez les œufs durs en deux et réservez.
  2. Faites chauffer l'huile de noix de coco dans une casserole moyenne à feu moyen-vif.
  3. Ajoutez les graines de moutarde et les feuilles de curry et faites cuire jusqu'à ce que les graines commencent à sauter.
  4. Ajoutez l'oignon, l'ail et le piment et cuire 4 minutes environ en remuant souvent jusqu'à ce qu'ils soient tendres et dorés.
  5. Ajoutez les graines de fenugrec et de cumin et laissez cuire encore 30 secondes, puis ajoutez le curcuma, le lait de coco, l'eau, le curry, la cannelle et le sel.
  6. Portez à ébullition, puis réduisez le feu et laissez mijoter 5 à 8 minutes ou jusqu'à ce que la sauce épaississe.
  7. Incorporez le jus de citron et ajoutez plus de sel si nécessaire.
  8. Ajoutez délicatement les demi-œufs, en versant un peu de sauce sur le dessus des œufs, puis faites cuire 2-3 minutes pour réchauffer les œufs.
  9. Servez chaud sur du riz basmati cuit et parsemé de feuilles de coriandre.
 
Source d’inspiration :
 

Spécialité thaïlandaise : soupe Tom Kha Gai

Aujourd’hui on va découvrir ensemble soupe tom kha gai. En traduction littérale cela signifie tout simplement « soupe de poulet et galanga ». Il y a quelques temps je vous avais proposé une version au tofu, la tom ka taohu.
 
 
Le poulet émincé peut facilement être trop cuit, dur et caoutchouteux. C’est pour ça que je le poche séparément et que je l’ajoute à la fin. En le cuisant doucement et en l’ajoutant à la fin au reste du plat, le résultat est parfait!
 
 
Ce que j’aime dans cette soupe, c’est son côté très parfumé et très facilement déclinable. On peut y ajouter d’autres légumes, des condiments, des pâtes, un peu tout ce qui nous passe sous la main!
 
Le galanga est un rhizome qui rappelle un peu le gingembre, il est très utilisé dans la cuisine asiatique. Si vous n’en avez pas, vous pouvez le remplacer par ce dernier.
 
 
 

Spécialité thaïlandaise : soupe Tom Kha Gai

Spécialité thaïlandaise : soupe Tom Kha Gai

Ingrédients

  • 40 cl de lait de coco
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 500 g de blancs de poulet
  • 2 tiges de citronnelle coupées en morceaux
  • 1 c. à s. de galanga ou de gingembre fraîchement râpé
  • 3 c. à s. de jus de citron vert frais
  • 2 c. à s. de pâte de curry
  • 4 c. à s. de sauce de soja
  • 1 c. à c. de sirop d’agave
  • 250 g de champignons tranchés
  • 4 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Coupez le poulet en dés. Réservez. Mettez dans une casserole le bouillon de légumes, la sauce soja, le lait de coco, les tiges de citronnelle coupées en gros morceaux, le galanga râpé, le jus de citron vert, la pâte de curry, le sirop d’agave, et faites cuire à feux doux 40 heure à couvert.
  2. Ajoutez les champignons et laissez cuire 10 minutes supplémentaires.
  3. Ajoutez le poulet et faites cuire encore  10 minutes à frémir minutes jusqu’à ce qu'il soit cuit mais tendre.
  4. Hors du feu, ajoutez la coriandre, du sel et du poivre si besoin et servez.

Qu’est-ce qu’on mange en janvier?

L’an dernier, je vous ai partagé mes idées d’activités à réaliser mois après mois pour prendre la vie du bon côté. Qui dit nouvelle année dit nouvelle rubrique, et je vous propose cette année une sélection de plats à cuisiner dans le mois. Recettes avec des produits de saison, rigolotes, familiales ou légères, découvrez ici mes suggestions pour vos menus !

On attaque avec le mois de janvier! C’est un mois où il y a un peu moins de fruits et légumes de saison que d’autres, et où on aime manger un peu plus léger car c’est l’après-fêtes et la période des résolutions. Mais on n’oublie pas la fameuse galette des rois pour autant!

Les produits de saison en janvier :

Légumes : Céleri, chou de Bruxelles, chou chinois, citrouille, courge butternut, endive, épinard, mâche, navet, oignon, panais, poireau, potimarron, salade frisée, topinambours.

Fruits : Bergamote, citron, mandarine, mangue, orange, pamplemousse, poires, pommes.

Mes recettes favorites pour janvier :

 

Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce

 

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar

 

Champignons crémeux au curry

Risotto au citron et basilic

Oeuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix

Lasagnes au chou-fleur et au bleu de Bresse

Galette des rois poires spéculoos

Tarte Piña colada

Soupe de champagne au Cointreau

J’adore servir des cocktails lorsque je reçois, et s’il y a bien un jour où je trouve qu’un petit cocktail est indispensable, c’est le soir de nouvel an! Il y a un coté très festif et convivial à trinquer avec toutes ces jolies coupes garnies de pailles! Chez moi ce sont désormais des pailles réutilisables que j’utilise, mais sur la photo vous voyez les restes de mes derniers stocks de pailles en plastique. Je n’en achèterai plus car elles ne se dégradent pas, et finalement il existe des pailles réutilisables super jolies.
 
 
C’est un classique que je vous propose aujourd’hui : la fameuse soupe de champagne. Il en existe plusieurs variantes, où l’on fait généralement varier la liqueur. Celle au Cointreau est ma favorite car j’adore la saveur de l’orange dans les cocktails. Malgré son nom, ce cocktail peut facilement se décliner avec un vin mousseux de qualité correcte, même si je risque de contrarier les puristes en disant cela. Il vaut parfois mieux un crémant correct qu’un mauvais champagne, car je trouve qu’avec le champagne on paye beaucoup l’appellation, ce qui fait que les premiers prix aux alentours de 10 à 15 € ne sont généralement pas terribles, alors que dès 7 ou 8€ on peut trouver un très bon crémant… 
 
 
Ajoutez à cela que la méthode champenoise peut être reproduite dans de nombreuses régions, la vraie spécificité étant le terroir…
Mais qui dit terroir, ne dit pas toujours qualité, il faut connaître les bonnes maisons! 
 
Ces dernières années, j’ai aussi appris à apprécier le prosecco qui peut être délicieux, même pour des bouteilles autour de 10€. Tout cela pour dire que bien que j’aime acheter à l’occasion du champagne, pour ce cocktail, c’est vous qui voyez, cela marche avec n’importe quel blanc pétillant! D’autant plus qu’on le mélange donc on ne sent pas son goût aussi bien que si on le buvait tel quel!
 
 
 
Soupe de champagne au Cointreau

Portions : Pour environ 1 litre de cocktail

Soupe de champagne au Cointreau

Ingrédients

  • 10 cl de Cointreau
  • 5 cl de sirop de sucre de canne
  • 7 cl de jus de citron
  • 20 glaçons
  • 75 cl de champagne

Instructions

  1. Mélangez tous les ingrédients sauf le champagne dans un saladier , puis ajoutez la bouteille de champagne rafraîchie préalablement au réfrigérateur .
  2. Ajoutez les glaçons et servez avec une louche.
 
Source d’inspiration :

Spray d’intérieur magie de Noël

Comme je le fais parfois, aujourd’hui je vous partage une petite recette qui ne se mange pas! Après le déodorant solide, c’est aujourd’hui un spray d’intérieur aux huiles essentielles que je vous propose de réaliser. Ce spray aux épices et agrumes est idéal pour parfumer votre intérieur et recréer l’ambiance chaleureuse de Noël. 
Pour réaliser ce spray, je n’ai pas suivi une recette toute prête, mais je me suis inspirée des compositions de plusieurs sprays d’intérieur du commerce, dont j’ai mélangé les odeurs pour composer celle de mes rêves. 
 
 
J’ai mis un grand nombre d’huiles et arômes dans mon spray, et le résultat est une senteur ultra gourmande et aux multiples nuances. J’ai profité du fait que j’ai déjà une belle collection d’huiles essentielles. Si vous en avez moins que moi en stock, vous pouvez simplifier la recette pour limiter son coût. Il vous suffit pour cela de ne pas mettre pas les huiles essentielles de la fin, c’est à dire celles dont on ne met qu’une à deux gouttes. On en met tellement peu que c’est très subtil, et votre spray restera très sympa même si vous faites l’impasse. 
 
Les odeurs dominantes, et à ne pas réduire, sont celles des agrumes, des épices et de la vanille, qui apportent toute la gourmandise à cette odeur. Vous pouvez supprimer la fève tonka et la remplacer par autant de gouttes supplémentaires de vanille car elles sont assez proches. 
 
 
De mon côté, je suis littéralement accro à ce spray! Avec ses notes  gourmandes  de cannelle, d’anis et gingembre, sur un fond très sucré, c’est un véritable délice ! Dès que revient le froid, je dégaine mes bougies, mon parfum d’intérieur, et me voilà au paradis!
 
Petite précaution d’usage, évidemment, ne vaporisez pas près d’une source de chaleur (lampe, flammes…).
Stockez votre flacon à l’abri de la lumière et de la chaleur. Si vous trouvez un flacon teinté marron, c’est le top, mais à l’intérieur d’un placard ça va aussi.
Conservé dans des conditions d’hygiène optimales, votre spray pourra se conserver au moins 6 mois, voire plus, j’ai fait le mien à la fin de l’hiver dernier et il sent toujours aussi bon!
 
 
 
 
Spray d'intérieur magie de Noël

Spray d'intérieur magie de Noël

Ingrédients

  • 95 ml de base neutre pour parfum
  • 30 gouttes d'H.E. d'orange douce
  • 30 gouttes d'H.E. de mandarine
  • 9 gouttes d'H.E. de bergamote
  • 4 gouttes d'H.E. de cannelle
  • 4 gouttes d'H.E. de muscade
  • 3 gouttes d'arôme cosmétique de vanille
  • 3 gouttes d'arôme cosmétique de fève tonka
  • 3 gouttes  d'H.E. de cardamome
  • 3 gouttes d'H.E. de gingembre
  • 2 gouttes  d'H.E. de sapin baumier
  • 2 gouttes d'H.E. d'anis
  • 2 gouttes d'H.E. de pin sylvestre
  • 1 goutte d'H.E. de clou de girofle
  • 1 goutte d'H.E. de menthe
  • 1 goutte d'H.E. de lavande

Instructions

  1. Versez l'ensemble des ingrédients dans votre flacon à l’aide d'un petit entonnoir si nécessaire. Agitez et c'est tout!
 

Spécialité d’Indonésie : soupe soto

Connaissez-vous la cuisine indonésienne? Moi pas spécialement jusqu’à maintenant je dois dire, et bien que je rêve de visiter ce pays, je me suis dit que d’ici à ce que ce rêve se réalise, je pouvais tester cela à la maison.

 

J’ai donc décidé de me lancer dans une soupe soto, le plat indonésien de base que l’on trouve à chaque coin de rue en Indonésie. Ce bouillon est à la base de nombreux plats comme le Soto Mie, le Soto Tangkar et le Bubur Ayam.

Cette base permet de préparer la soupe soto, qui est souvent servie avec des nouilles, des légumes… Elle sert dans de nombreuses recettes indonésiennes, en ce qui me concerne j’ai simplement servi ce bouillon avec des pommes de terre pour en faire un plat complet. Si vous voulez l’utiliser pour une autre recette, ne mettez pas les pommes de terre et utilisez le bouillon obtenu dans votre recette.

Les noix de kemiri sont des noix assez dures et qui ressemblent visuellement aux noix de macadamia. Ces noix ont une légère toxicité à cru et sont donc toujours à consommer cuites, comme ici.Elles sont dures à trouver mais typiques de cette recette, si vous n’en trouvez pas, les noix de macadamia feront sans doute l’affaire mais ça ne sera pas exactement pareil. 

 

Spécialité d'Indonésie : soupe soto

Spécialité d'Indonésie : soupe soto

Ingrédients

  • 5 noix de kemiri
  • 4 oignons rouges moyens
  • 1 tige de citronnelle
  • 5 cm de galanga frais
  • 4 feuilles de laurier
  • 4 feuilles de keffir
  • 2 c. à s. de coriandre moulue
  • 1 c. à c. de poivre blanc moulu
  • 1 c. à c. de cumin moulu
  • 1,5 c. à s. de curcuma en poudre
  • 15 cl de bouillon de bœuf
  • 20 cl de crème de coco
  • 4 c. à s. d'huile
  • 500 g de pommes de terre nouvelles cuites et épluchées

Instructions

  1. Écrasez la tige de citronnelle et la racine galanga dans votre mortier et votre pilon pour en extraire les huiles aromatiques.
  2. Mettez vos noix de kemiri, le poivre blanc, la coriandre et le cumin avec l'oignon au mixeur.
  3. Mixez ce mélange jusqu'à ce que vous obteniez une consistance homogène.
  4. Faites frire cette pâte avec l'huile jusqu'à ce qu'elle soit aromatique et translucide.
  5. Ajoutez la citronnelle, le galanga et le laurier.
  6. Ensuite, froissez les feuilles de  keffir entre vos doigts et ajoutez-les dans votre poêle.
  7. Incorporez le mélange et laissez cuire pendant quelques minutes sur petit feu.
  8. Ajoutez le curcuma, salez.
  9. Ajoutez le bouillon de bœuf.
  10. Une fois que le bouillon commence à bouillir, ajoutez la crème de coco.
  11. Laissez le mélange mijoter pendant environ 5 à 10 minutes. Retirez la citronnelle, les feuilles de laurier et le galanga.
  12. Servez avec les pommes de terre déjà cuites et réchauffées.

Source d’inspiration :
https://snapguide.com/guides/make-an-indonesian-soto-soup/

Que faire avec… Ou comment ne plus rien jeter en cuisine

Il nous est tous déjà arrivé d’avoir un petit reste dont on ne sait pas quoi faire, ou un surplus d’un aliment en particulier, à tel point qu’on ne sait plus quoi réaliser avec. La date de péremption approche à grands pas, et toujours pas d’idée en tête… Tic, tac! Pour éviter de devoir jeter ou encombrer les placards, je vous propose ici un récapitulatif de mes idées pour écouler certains aliments quand vous en avez en trop. J’enrichirai ce récapitulatif au fur et à mesure de mes trouvailles.

Les restes

 
   
Source Rebecca Siegel @ Flickr

Les produits laitiers et les œufs

 
 Source pyntofmyld @Flickr

 

Les fruits

Les pâtes

 
Source Gloria Cabada-Leman @Flickr

Les huiles et vinaigres

Les arômes et aide pâtisserie

 
Photo fujiwara.tw @Flickr

Les produits bio et diététiques

Y a-t-il d’autres produits que vous avez souvent du mal à écouler et pour lesquels vous aimeriez que je publie des idées? N’hésitez pas à me le faire savoir!

Cupcakes cerveaux

Ayant grandi entourée de séries télé et films américains en tous genres, j’ai développé une fascination par la fête d’Halloween, que je m’acharne à fêter chaque année avec une distribution de bonbons, une playlist dédiée, et un repas à thème.
 
Ma fille n’est pas encore très réceptive à cela mais au fur et à mesure qu’elle grandit, que pense que cela va commencer à l’amuser très bientôt! Aujourd’hui, je vous propose une recette dont je suis ultra fière pour son rendu : les cupcakes cerveaux ! Il faut dire que je suis loin d’être une pro de la décoration de gâteaux, aussi je doutais de ma capacité à réaliser quelque chose d’aussi « travaillé ». Mais à force de voir ces gâteaux un peu partout sur Pinterest et sur internet, j’ai eu envie de tenter ma chance moi aussi!
 
 
Résultat des courses, ces cupcakes étaient aussi beaux (ou monstrueux, si vous préférez) qu’ils étaient bons! Ils ont eu leur petit succès! Si vous vous sentez l’âme créative,  n’hésitez pas à vous lancer, car ils sont loin d’être aussi durs à réaliser qu’on le penserait!
 
Pour cette recette, j’ai utilisé du sirop de cerise pour imiter le sang. Un autre sirop bien rouge peut convenir, ou encore, du faux sang alimentaire si vous en trouvez. Mettez le sirop à la dernière minute car petit à petit, il s’imbibe dans le gâteau et disparaît, ce qui diminue l’effet visuel.
 
 
Pour effectuer cette chouette décoration, il m’a d’abord fallu préparer des muffins. Pour cela, je suis basée sur une recette repérée chez Samar de Mes inspirations culinaires. Ils m’avaient semblé bien bons et bien rebondis, et je n’ai pas été déçue. Si vous voulez les faire sans décoration, sa recette est ici. Je pense que Samar aura du mal à reconnaître ses muffins en les voyant ainsi décorés, et j’espère que cette adaptation de ma part lui plaira!
 
Si vous le pouvez, mettez comme moi vos muffins dans des petites caissettes en papier, ainsi la partie non décorée ne se voit pas. J’ai pris des caissettes noires pour être dans le thème d’Halloween.
 
 
 
 
Cupcakes cerveaux

Cupcakes cerveaux

Ingrédients

  • 300 g de pâte d'amandes blanche
  • 80 g de pâtes d'amande rouge
  • 12 c. à c. de sirop de cerise
  • 220 g de farine
  • 75 g de beurre fondu
  • 110 g de sucre
  • 15 cl de lait
  • ½ c. à  c. de zestes de citron
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 œufs
  • 60 g de confiture

Instructions

  1. Mélangez dans un saladier la farine, la levure et le sucre.
  2. Dans un autre saladier, mélangez les oeufs, le beurre et le lait.
  3. Incorporez le mélange farine-sucre-levure à la préparation précédente et mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène.
  4. Préchauffez le four à 180° C et disposez une cuiller à soupe de pâte dans le fond des chaque moule à muffins.
  5. Ajoutez un peu de confiture au centre et  recouvrez de pâte.
  6. Enfournez pour une vingtaine de minute .
  7. Laissez refroidir totalement sur une grille avant de décorer.
  8. Mélangez la pâte d'amandes blanche avec la rose. Formez des longs tubes façon gros spaghettis avec la pâte d'amandes, et entortillez-les sur le cupcake comme des serpents. Posez ces "serpents" les uns à côté des autres de façon symétrique jusqu'à avoir recouvert toute la surface.
  9. Versez un peu de sirop rouge par dessus à la dernière minute.
 
 

Comment tout faire maison (ou presque)?

Comme vous le avez sans doute, j’essaye de diminuer au maximum mes déchets. Pour cela, il y a plusieurs façons de procéder, mais l’une d’entre elles est simplement de faire plus de choses soi-même. On se retrouve donc à acheter des ingrédients de base, que l’on trouve plus facilement en vente sans emballage, mais on en profite également pour manger plus sainement, et surtout, des produits dont on connait la composition.
 
Si vous aussi, que ce soit pour l’environnement, le goût ou votre santé, vous voulez réaliser plus de fait-maison, je vous propose ici un récapitulatif des recettes que je propose sur ce blog. Je l’enrichirai au fur et à mesure  de mes tentatives réussies!
 
 

Sauces

Pains

Produits laitiers

Pâtes à tarte

Jus de fruits

Sodas

Sirops

Biscuits apéritifs

Tartinades apéro

Huile et vinaigre

Épices

Pour la pâtisserie

Pâtes à tartiner

Biscuits et chocolats

Boissons chaudes