Archives de catégorie : Soupes

Velouté épicé de citrouille et carottes au tapioca

Je ne sais plus trop comment je me suis retrouvée avec du tapioca dans mes placards… C’est vraiment le genre de produit qui n’est pas dans mes habitudes! Je ne saurais pas dire si j’aime bien ou si je n’aime pas, simplement, il fait partie des choses que je ne mange pas en général.
 
 
 
Le tapioca me rappelle toujours les yeux que l’on voyait dans le bouillon quand on était enfant… Ce qui me rappelle aussi pour la même raison Le Petit Nicolas, avec le surveillant qui s’appelait “le bouillon”!… Vous vous souvenez? Ou vous êtes trop jeunes (ou trop vieux) pour ce genre de références? Vous aimiez bien ça quand vous étiez enfant vous, le tapioca ? 
 
 
Bref, il fallait que je cuisine celui que j’avais, et ce fut l’occasion de redécouvrir cette spécialité un peu désuète. Ici, c’est une petite soupe orange à base de carottes et de citrouille, que j’ai réalisée. Elle est bien parfumée avec du paprika, de la moutarde et de l’aneth. Je l’ai rendue un peu plus consistante grâce au tapioca. Je n’en ai pas mis énormément, mais comme ça gonfle à la cuisson c’était tout à fait suffisant! Au final, cela m’a bien plu, et je me suis dit que j’en rachèterais sûrement à l’occasion pour égayer mes soupes!
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.tipiak.fr/recette/veloute-de-carottes-aux-epices.html
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Crème de lentilles vertes

J’adore les lentilles même si j’en prépare moins que je le voudrais. Je n’ai pas vraiment d’excuse car elles ont plein d’avantages. Par exemple, elles peuvent vraiment vous sauver la mise quand le frigo est vide, surtout  qu’elles sont les légumineuses les plus rapides à cuire ! Quand on a envie d’une soupe et qu’on n’a aucun légume frais à disposition on fait comment ? On pense aux lentilles qui dorment au fond du placard et hop, on a une solution !
 
 
 
C’est ici une vraie recette du placard, car elle ne demande presque rien en dehors des lentilles et quasiment tout dans la liste d’ingrédients peut-être substitué. Ça en fait donc la super soupe sauveuse en cas de grosse “dèche” !
 
 
Si vous aimez, vous pouvez accompagner cette soupe d’un œuf poché à déposer délicatement sur chaque bol rempli de soupe. Vous obtiendrez un repas plus complet. 
 
Rajoutez de l’eau si besoin selon la constance souhaitée car la soupe peut être épaisse, mais elle est délicieuse dans tous les cas !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Soupe de potimarron et feta

La saison des courges bat son plein… Je suis une folle de soupe au potimarron, donc il fallait absolument que j’en prépare une. Comme je ne veux pas tomber dans la routine, je cherche à chaque fois une nouvelle variante, et c’est cette fois une version à la feta et aux graines de courge que je vous propose.
 
 
 
Cette soupe est toute simple, toute douce, réconfortante et jolie avec les graines de courge, bref, je ne peux que vous la recommander!
 
 
Chez moi, il y a toujours un bocal de soupe d’avance au frigo de septembre à avril, cela constitue un repas simple et léger pour le soir, que j’accompagne d’un peu de pain la plupart du temps… Ma fille adore, quel plaisir d’avoir un enfant qui ne râle pas pour manger sa soupe!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Velouté de champignons et truffe

La truffe est une de mes saveurs d’automne favorites. Je l’adore sous toutes ses formes et notamment en pizzas et dans les fromages, comme le pecorino ou la tomme de brebis truffés. 
 
 
 
Pas besoin de vraie truffe fraîche pour profiter de sa saveur. Il existe de nombreux condiments qui permettent de parfumer les plats pour un budget raisonnable. Ici, c’est une pâte de truffe que j’utilise, mais si vous avez de l’huile aromatisée à la truffe, cela peut convenir également. Dans ce cas, supprimez le condiment de la liste des ingrédients, et remplacez la cuiller à soupe d’huile d’olive par une cuiller à soupe d’huile à la truffe. 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 7

Crème de poireaux au chèvre

Qui a envie d’une petite soupe? Si comme moi vous avez mangé n’importe quoi pendant tout le mois de décembre, et enchaîné ensuite sur une collection de galettes des rois interminable, alors une petite cure de légumes pour faire le plein de vitamines et de sels minéraux s’impose…
 
 
La soupe de poireaux est une de mes favorites, et celle que je vous propose aujourd’hui est garnie de rondelles de fromage de chèvre, parce que bon, on ne ne va pas non plus sombrer dans la déprime quand même!
 
 
Lorsque je prépare les poireaux, j’utilise un maximum du légume pour ne pas gâcher. Je n’enlève que les parties vraiment abîmées ou très sèches. La partie vert foncé du poireau doit généralement cuire plus longtemps que le reste car elle est plus coriace, mais comme ici on a une cuisson de 30 minutes et qu’on mixe le tout, cela ne pose pas de problème.
 
Le lait végétal peut être celui de votre choix, vous pouvez aussi le remplacer par du lait de vache, c’est vous qui voyez. Moi j’ai toujours du lait végétal au frigo, et j’aime bien la douceur qu’il apporte, notamment celui d’amande ou d’avoine.
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité thaïlandaise : soupe Tom Kha Gai

Aujourd’hui on va découvrir ensemble soupe tom kha gai. En traduction littérale cela signifie tout simplement “soupe de poulet et galanga”. Il y a quelques temps je vous avais proposé une version au tofu, la tom ka taohu.
 
 
Le poulet émincé peut facilement être trop cuit, dur et caoutchouteux. C’est pour ça que je le poche séparément et que je l’ajoute à la fin. En le cuisant doucement et en l’ajoutant à la fin au reste du plat, le résultat est parfait!
 
 
Ce que j’aime dans cette soupe, c’est son côté très parfumé et très facilement déclinable. On peut y ajouter d’autres légumes, des condiments, des pâtes, un peu tout ce qui nous passe sous la main!
 
Le galanga est un rhizome qui rappelle un peu le gingembre, il est très utilisé dans la cuisine asiatique. Si vous n’en avez pas, vous pouvez le remplacer par ce dernier.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 5

Spécialité d’Indonésie : soupe soto

Connaissez-vous la cuisine indonésienne? Moi pas spécialement jusqu’à maintenant je dois dire, et bien que je rêve de visiter ce pays, je me suis dit que d’ici à ce que ce rêve se réalise, je pouvais tester cela à la maison.

 

J’ai donc décidé de me lancer dans une soupe soto, le plat indonésien de base que l’on trouve à chaque coin de rue en Indonésie. Ce bouillon est à la base de nombreux plats comme le Soto Mie, le Soto Tangkar et le Bubur Ayam.

Cette base permet de préparer la soupe soto, qui est souvent servie avec des nouilles, des légumes… Elle sert dans de nombreuses recettes indonésiennes, en ce qui me concerne j’ai simplement servi ce bouillon avec des pommes de terre pour en faire un plat complet. Si vous voulez l’utiliser pour une autre recette, ne mettez pas les pommes de terre et utilisez le bouillon obtenu dans votre recette.

Les noix de kemiri sont des noix assez dures et qui ressemblent visuellement aux noix de macadamia. Ces noix ont une légère toxicité à cru et sont donc toujours à consommer cuites, comme ici.Elles sont dures à trouver mais typiques de cette recette, si vous n’en trouvez pas, les noix de macadamia feront sans doute l’affaire mais ça ne sera pas exactement pareil. 

 

Source d’inspiration :
https://snapguide.com/guides/make-an-indonesian-soto-soup/

Share and Enjoy !

0Shares
0 15

Crème de pâtisson et champignons

Ha les courges, je leur voue une véritable passion! Parmi elles, il y a une petite pionnière, qui est disponible dès le mois d’août, c’est le pâtisson. Elle n’a pas ma préférence car bien qu’elle soit ultra jolie, je la trouve assez fade. Pour autant, pas question de la délaisser, il suffit de se creuser la tête pour leur donner du pep’s grâce à des épices et aux autres ingrédients qui vont l’accompagner. Dans un esprit début d’automne, j’ai choisi cette fois-ci d’y ajouter des champignons, je trouve qu’ils donnent toujours beaucoup de goût aux plats. 
 
 
Voici une recette de soupe simple, sans prétention et bien parfumée, parfaite pour célébrer le retour de l’automne. J’utilise un peu de sauce soja car je trouve qu’elle donne du pep’s à l’ensemble, ainsi qu’un yaourt pour apporter un côté crémeux, vous pouvez le remplacer si vous préférez par un peu de crème fraîche, ou encore un yaourt végétal.
 
 
Pour la cuisson du pâtisson, celui ci étant compliqué à couper cru, je vous propose de le cuire entier et de le débiter une fois qu’il a ramolli sous l’effet de la chaleur.
 
Une autre courge peut aussi fonctionner sans souci pour cette recette, suivant celle que vous aurez sous la main!
 
  
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Velouté d’endives à la bière et tartine de maroilles

Aujourd’hui, je vous propose un petit velouté d’endives. Pour une fille du nord, je cuisine assez peu les endives, il faut dire que je n’en raffole pas. En fait, je suis ingrate car j’en ai déjà mangé de très bonnes, mais j’ai toujours cette crainte de l’amertume qui me freine! Pourtant, j’ai désormais bien compris comment m’en débarrasser : cuire l’endive avec un peu de sucre,ou de jus d’orange, et surtout, ne pas utiliser le cœur de l’endive, la zone la plus amère. Dans cette recette, je vous invite également à suivre ce dernier conseil en évidant bien le cœur de l’endive, à moins que vous ne soyez justement fan de cette amertume.
 
 
La première recette qui m’a permis d’apprécier les endives était un plat d’endives gratinées au maroilles goûtées dans un estaminet lillois, et depuis, j’avoue que je suis facilement tentée par ce mariage endives maroilles. Aussi, quand j’ai vu une petit soupe aux endives accompagnée de sa tartine de maroilles sur un blog que j’adore, Cuisine et couleurs, je me suis dit que c’était enfin l’occasion de faire des endives cette année. Oui, je dois en cuisiner une fois par an en moyenne! Merci Irisa de m’avoir donné envie!
 
Cette recette a toutes les qualités requises pour me plaire. D’abord parce que c’est une soupe, ce qui est la base de mon alimentation le soir durant les 6 7 8 9 mois d’hiver dans le nord. Je commence toujours la semaine en réalisant une énorme marmite de soupe, ensuite on en mange  plusieurs soirs d’affilée… Et pour cette soupe, on n’a pas eu à se faire prier pour en remanger!
 
Ensuite, parce que ce plat contient du fromage bien sûr, le maroilles, associé au cumin. C’est un mariage que j’adore, que j’ai également découvert dans un resto lillois ( mais pas le même que le précédent).
 
 
Enfin, parce qu’il contient de la bière! Je suis une fan de cuisine à la bière, et en tant qu’amatrice de bière, j’en ai toujours au frigo, prête à être bue, ou parfois cuisinée!
 
Au final, cette recette nous a beaucoup plu et je me suis dit que c’était vraiment dommage que je ne fasse pas des endives plus souvent!
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Soupe de carottes au curcuma et lait d’amande

Aujourd’hui, je vous propose une des dernières recettes de soupes avant le retour du printemps. Bien sûr, après il sera toujours possible de vous proposer des gaspachos et soupes froides, mais pour ce qui est des potages réconfortants, on fera une pause bien méritée!
 
 
Celui-ci me semblait adapté en cette période de transition, car il contient des épices du soleil comme le curcuma et la cannelle, mais aussi un peu de tomate, du lait d’amandes et bien sûr, des carottes, un des légumes “bonne mine” par excellence. On dit d’ailleurs que faire une cure de carottes est idéal pour préparer sa peau au soleil…
 
 
La soupe de carottes est une de mes favorites, et personne ne rechigne à la maison quand j’en fais une. J’aime tester des variantes et celle-ci est très réussie, parfumée, légère et un peu sucrée à la fois. C’est tout ce que j’aime dans une soupe de carottes!
 

P.S. : Si vous cherchez une autre soupe de saison, essayez cette soupe de fèves aux flocons d’avoine

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1