Archives par mot-clé : pâtes

Mes idées recettes avec des lentilles

 

Les lentilles sont vraiment un ingrédient génial et hyper polyvalent, et pourtant je trouve qu’on a tendance à les sous estimer et à les sous utiliser en cuisine. Ok, il y a la question de la durée de cuisson, mais ce sont quand même les légumineuses qui cuisent le plus vite, surtout ces braves lentilles corail qui prennent à peine plus de temps à cuire que du riz ou des pâtes! Si comme moi vous voulez en mettre un peu plus souvent dans vos assiettes, voici quelques idées vraiment sympa, testées et approuvées!

Lentilles à la coréenne

Tajine de boulettes aux lentilles

Salade de lentilles à la feta

Galettes lentilles poireaux

Purée de lentilles corail et potiron

Pilaf d’orge perlée et lentilles roses

pilaf-orge-perlee-2

Cookies aux lentilles corail

cookies-lentilles-2

Tartinade végétale aux lentilles corail et poivrons

tartinade-lentille-poivron-3

Dahl de lentilles corail

dahl-vegetarien-lentilles-corail

Veggie burger aux lentilles corail

veggie-burger-lentilles

Légume de saison : le potimarron

Photo Maja Dumat @Flickr

Le potimarron est une courge d’hiver de couleur orange à peau mince, et à la chair ferme. Sa saveur délicate rappelle la châtaigne.  Très nutritif, c’est une bonne source de fibres, de vitamines A, C et B, de calcium, de potassium et de fer. Ma façon préférée de le manger est en soupe. C’est particulièrement satisfaisant par une froide journée d’automne ou d’hiver.  Cependant, il y a plein d’autres façons de la préparer. 

Comment choisir le potimarron?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez un potimarron ferme et bien dense. Trop léger, il risque de ne pas être parfaitement mûr. Choisissez-en un avec le pédoncule complet, il se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être lisse avec une belle couleur orange vibrante.


Photo Maja Dumat @Flickr

Quand les potimarron sont-ils de saison?

Les potimarrons sont des légumes d’automne et d’hiver. Leur saison démarre en septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à début mars.

Comment conserver votre potimarron?

Il est préférable de le conserver vos potimarrons dans un endroit frais et sec. Votre potimarron se conservera au moins un mois, voire plusieurs mois dans une cave saine.


Photo Christoph Zurnieden @FLickr

Comment préparer le potimarron?

Lorsque j’ai découvert le potimarron, j’ai été complètement époustouflé par sa texture lisse et crémeuse et sa saveur moelleuse de châtaigne. Il permet de réaliser la soupe la plus délicieuse qui soit! Le potimarron peut être cuit, bouilli, cuit à la vapeur, frit et sautée et même cuit au micro-ondes. Avec sa forme, cette courge est idéale également pour être farcie.  Côté sucré, comme la majorité des courges, le potimarron peut être transformé en gâteaux, en pains, en muffins, en biscuits, en confitures et en tartes avec sa chair au goût de noisette. La cerise sur le gâteau avec cette courge est sa peau. Une fois cuite, la peau devient fondante et on peut donc la consommer. Elle ne nécessite donc aucun pelage contrairement à la majorité des courges!

Mes recettes favorites au potimarron


Mini tourtes au potimarron et champignons


Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande


Tian de potimarron et patates douces au parmesan


Crème de potimarron au bleu de Bresse


Potimarron farci aux céréales et shiitake


Petits cannelés au potimarron et comté


One pot pasta au potimarron, parmesan et sauge

soupe-potimarron-marrons-cranberries-2
Soupe de potimarron, marrons et cranberries

Que faire avec du persil?

Photo Phelyan Sanjoin @Flickr
 
Le persil, c’est bien simple, on peut en mettre partout ou presque. Mais voilà, on utilise souvent une petite quantité par ci par là, et on trouve parfois dans le commerce d’ÉNOOOORMES bouquets! Ils sont moins chers et plus écolos que les toutes petites barquettes plastiques dans lesquelles il y a 3 brins qui se battent en duel, donc je préfère largement prendre ces énormes bouquets. Mais ensuite, il faut tout utiliser, sinon l’économie n’a plus d’intérêt! Si ce phénomène vous arrive aussi parfois, voici mes idées pour utiliser une belle quantité de persil et ne plus jamais en gâcher!

Bien le conserver

Déjà, conservez le mieux possible votre persil. De toutes les méthodes que j’ai testées, la plus efficace m’a semblé être de mettre le bouquet entier dans un verre avec de l’eau et de le stocker au frigo.
 

Photo Kate Ter Haar @Flickr

Le congeler

La congélation du persil fonctionne assez bien. Vous pouvez le congeler dans un petit bocal déjà ciselé, ou encore en tiges entières que vous couperez une fois que vous l’aurez sorti du congélateur. Dans les deux cas, ne décongelez pas votre persil, il est tellement fin qu’il décongèlera naturellement en quelques secondes au contact des autres aliments.


Photo Glenn Fleishman @Flickr

Dans une une soupe/un velouté

Si vous avez un bouquet entier, faites-le avec des pommes de terre dans de l’eau (mettez les pommes de terre d’abord et le persil 5 minutes avant la fin de la cuisson), mixez, et vous obtiendrez une soupe divine. Si vous en avez moins, ajoutez-le simplement à n’importe quelle soupe 5 minutes avant de mixer, sa saveur relèvera l’ensemble à la perfection.

Dans un taboulé libanais

Le « vrai » taboulé, le libanais du moins, contient bien plus de persil qu’il ne contient de boulgour, c’est une façon délicieuse de liquider votre stock. Il vous en faudra 1 à deux bouquets suivant la quantité souhaitée. Il se réalise avec du persil plat, mais si vous avez du persil frisé à finir, ce n’est pas traditionnel mais ça reste tout à fait délicieux! 


Photo Giles Turnbull @Flickr

Dans un pesto de persil

Pour réaliser un pesto de persil, c’est tout simple, vous prenez une recette de pesto standard et vous mettez du persil à la place du basilic. C’est un pur délice, à utiliser dans des pâtes, sur des pommes de terre au four, sur des toasts avec du chèvre frais…

Photo poppet with a camera @Flickr

Dans une omelette

Vous pouvez réaliser une omelette dans laquelle vous mettez vraiment beaucoup de persil, c’est un délice, découvrez par exemple le koukou, originaire d’Iran!

Et vous, avez vous d’autres recettes qui permettent d’utiliser une grande quantité de persil d’un coup?

Tourte raclette

Après la sauce au cheddar et le crumble de poireaux au cheddar, je suis décidément très branchée fromage en ce moment! Que diriez-vous d’une petite tourte? Il n’y a pas plus réconfortant en cette période morose! J’y ai mis une dose excessive de pommes de terre et de fromage à raclette, mais histoire de quand même apporter un peu de vitamines, j’ai ajouté de l’oignon et de la carotte… On est sauvés quoi!
 
 
On continue avec de l’ail, du persil et de la moutarde pour le goût, et c’est parti pour une tourte qui déchire!
 
 
Côté dorure, pas de surprise, j’utilise ma formule huile, curcuma et paprika que j’adore. On ne change pas une équipe qui gagne!
 
  
 
Tourte raclette

Tourte raclette

Ingrédients

  • 2 pâtes feuilletées
  • 200 g de raclette
  • 300 g de pommes de terre
  • 2 carottes
  • 2 gros oignons émincés finement
  • 150 g de crème fraîche
  • 2 gousses d'ail émincées finement
  • 2 c. à s. de moutarde douce
  • 2 c. à s. d'huile
  • 2 c. à s. de persil frais
  • Sel,  poivre
    Pour la dorure
  • 2 c. à s. huile
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de curcuma

Instructions

  1. Épluchez et coupez les pommes e terre en dés. Épluchez et coupez les carottes.
  2. Faites cuire les pommes de terre dans une casserole d'eau départ eau froide. Quand l'eau bout, ajoutez les carottes, laissez cuire 20 minutes, égouttez et réservez.
  3. Émincez l'oignon et l'ail.
  4. Faites revenir l'oignon dans une poêle avec l'huile 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu'il soit doré, ajoutez l'ail, prolongez d'1 minute, coupez le feu.
  5. Dans un bol, mélangez la crème fraîche, 1 cuiller à soupe de moutarde, du sel, du poivre, l'oignon, l' ail, les pommes de terre et les carottes.
  6. Déposez la première pâte dans un plat à bords hauts. Tartinez la pâte  d'une cuiller à soupe de moutarde.
  7. Déposez le mélange par dessus, puis couvrez de tranches de fromage à raclette.
  8. Couvrez avec la seconde pâte et soudez bien les bords.
  9. Réalisez la dorure en mélangeant 2 cuillers à soupe d'huile, le paprika, le curcuma. Badigeonnez ce mélange sur la pâte à l'aide d'un pinceau de cuisine.
  10. Faites cuire 45 à 50 minutes à 200°C.
  11. Servez bien chaud.

Sauce cheddar

Vous ai-je dit que le cheddar était un de mes fromages préférés? J’ai l’impression de dire ça à propos de tous les formages en fait, mais franchement, je pourrais tuer pour un welsch réussi! L’une de mes (nombreuses) quêtes est d’ailleurs de trouver le meilleur welsch de Lille. C’est une mission interminable puisque chez nous dans le nord ouvrent constamment de nouveaux restos où je dois aller tester de nouveaux welschs… Mais que voulez-vous, j’ai une tendance à la persévérance et à aimer tester de nouveaux endroits, donc j’en fais mon affaire!
 
 
Je vous rassure, j’ai aussi des buts plus spirituels dans la vie (enfin, je crois!) mais franchement, le welsch est quasiment au top de mes préoccupations. Quand je ne suis pas en train de manger un welsch au restaurant, je me laisse souvent tenter par des recettes au cheddar, comme le gratin de pâtes façon welsch ou la soupe au welsch.  Mono-maniaque, moi? Bah oui, en fait.
 
 
Aujourd’hui, c’est une sauce au cheddar que je vous propose. c’est une recette polyvalente car vous pouvez mettre cette sauce dans un burger, sur des pâtes, tremper du pain dedans à l’apéro… Bref, si vous êtes comme moi fan de cheddar, vous trouverez forcément quoi faire de cette sauce!
 
Ça vous tente? Dégainez le fromage et la bière, et on attaque la recette!
 
  
 
Sauce cheddar

Sauce cheddar

Ingrédients

  • 3 c. à s. d'huile
  • 3 c. à s. de maïzena
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 17 cl de crème liquide
  • 10 cl de bière
  • 100 g de cheddar râpé
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites chauffer l'huile dans une casserole à feu moyen-doux; retirez du feu. Incorporez la maïzena, la moutarde, salez et poivrez.
  2. Remettez la casserole sur le feu et laissez cuire pendant 1 minute en remuant.
  3. Ajoutez graduellement la bière et la crème liquide en remuant jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé. Poursuivez la cuisson en remuant constamment jusqu'à ce que le mélange épaississe et obtienne une consistance lisse. Réduisez le feu à doux et laissez mijoter, en remuant, pendant 5 minutes.
  4. Ajoutez le fromage et laissez cuire en remuant jusqu'à ce que le fromage soit fondu et que la sauce soit lisse et bien mélangée.
  5. Retirez du feu immédiatement.
 
Source d’inspiration : 

Pâte à pizza fine

Aujourd’hui, on parle pizza, et notamment pâte à pizza! La pâte à pizza est celle que je réalise le plus volontiers, contrairement aux pâtes brisées ou feuilletées que je rechigne à préparer par flemme! 
Il faut dire que la pâte à pizza est franchement facile à faire, et vraiment, vraiment meilleure que quand on l’achète en mode industriel. 
 
 
Je vous l’avais dit par le passé, la recette que j’utilise le plus en la matière est celle de chef Simon, disponible ici.
 
Aujourd’hui, c’est une autre version que je vous propose. Après avoir testé une pizza indécente tellement elle était bonne dans un restaurant lillois, j’ai voulu essayer de m’en inspirer. Comme celle-ci était réalisée avec une base de pâte fine, il m’a fallu faire quelques recherches.
 
 
La recette ci-dessous est celle que j’ai retenue et qui a été tout à fait convaincante.
 
Si vous cherchez une recette de pâte à pizza fine, c’est clairement celle qu’il vous faut !
 
IMG_0558
 

Pâte a pizza fine

Portions : Pour 3 pâtes à pizza

Pâte a pizza fine

Ingrédients

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de levure de boulangerie express
  • 1 c. à c. de sel
  • 1/4 de litre d’eau tiède
  • 1 c. à c. de sucre

Instructions

  1. Versez la farine dans un grand saladier et faites un puits.
  2. Versez la levure, le sel et le sucre dans un récipent.
  3. Ajoutez 1/4 de litre d’eau tiède, mélangez.
  4. Couvrez d’un film plastique et laissez reposer environ 10 minutes jusqu’à l’apparition d’une mousse brune bien épaisse en surface.
  5. Versez le mélange à la levure dans le saladier, mélangez à la main.
  6. Quand la pâte n’est plus collante, pétrissez environ 5 minutes à la main sur une surface farinée.
  7. Arrosez d’un peu d’huile d’olive, puis pétrissez à nouveau environ 5 minutes.
  8. Laissez reposer au moins 1 h sous un linge humide dans un endroit tiède.
  9. Après repos, pétrissez quelques instants puis divisez la pâte en trois boules égales.
  10. Étalez la pâte sur une surface farinée.
  11. Badigeonnez la plaque d’un peu d’huile d’olive avant d’y appliquer la pâte.
  12. Garnissez votre pizza selon votre envie.
  13. Enfournez pour 10 minutes à 220°C.

Source d’inspiration :

Comment tout recycler ou presque en cuisine?

Source Rick Ligthelm @Flickr
 
Notre planète croule sous le poids des déchets, nous le savons tous, et pourtant il n’est pas toujours facile de savoir quoi faire pour réduire le volume de nos poubelles! S’il faut garder en tête que le meilleur moyen de réduire les déchets, c’est de ne pas les créer, et donc ne pas acheter de choses inutiles, jetables, ou à la durée de vie limitée comme les produits « cheap » qui s’abîment en moins de deux, cela n’est pas toujours possible malheureusement!
 
Aujourd’hui, je vous propose donc mes idées pour mieux jeter, réutiliser ou recycler les déchets qui peuvent venir de votre cuisine. Si j’ai oublié des choses ou si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à m’en faire part pour que j’enrichisse ce récapitulatif que je compte maintenir à jour!
 
 

Les légumes

Un petit reste de légumes cuits ou crus
 
Dans une omelette, des pâtes, mélangé à une bolognaise maison…
Le congeler pour plus tard
En compost
Les épluchures de légumes
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire un bouillon
En compost
Les trognons, feuilles abîmées des choux, salades…
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une soupe, avec d’autres légumes
 

Source Jeremy Keith @Flickr

Les fruits

Un petit reste de fruits cuits ou crus
 
 
Dans une compote, un gâteau, sur un yaourt
Le congeler pour plus tard
Les épluchures de fruits
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une infusion
En compost
En infusion avec du sirop d’érable
Les épluchures d’agrumes
Dans le lave-vaisselle en désodorisant


Source Nathalie  @Flickr

La boulangerie et les biscuits

Du pain dur, des viennoiseries séchées
 
 
Dans un pudding
En croûtons dans une soupe
Mixés pour faire une chapelure
De vieux biscuits ramollis ou séchés
Émiettés pour faire un crumble
Émiettés dans votre muesli ou granola

 


Source Loren Kerns @Flickr

Les boissons

Un sachet de thé
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
Du marc de café
 
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
En gommage pour la peau
De l’eau (un verre non terminé par exemple)
Sur les plantes
Du cola éventé
 
Pour détartrer (les robinets par exemple)
En cuisine dans les carottes au coca
Du vieux vin
Congelé en petites portions pour l’utiliser en cuisine

 


Source Tracy Hunter @Flickr

Les contenants

Un bocal
 
 
Réutiliser comme contenant pour vos épices, pâtes, confitures
Réutiliser comme contenant pour vos aliments à congeler ou pour vos petits restes
Le ramener en boutique zéro déchet
Une boite de conserve
 
En bocal pour conserver les amandes, le cacao… (Il existe des couvercles spéciaux réutilisables)
Pot pour une plante, pour des crayons
Une boite à oeufs
 
En petits pots pour vos semences
La ramener en boutique zéro déchet ou biocoop vendant les oeufs à l’unité

Source How can I recycle this @Flickr

La vaisselle

De la vaisselle dépareillée
 
 
La donner sur un site de don
La donner à une association
La ramener à son travail pour l’espace repas

Source Joel Kramer @Flickr

L’électro ménager

Un appareil défectueux
Contacter un réparateur plutôt que de racheter du neuf immédiatement
Un appareil qui fonctionne encore dont vous ne voulez plus
Le donner sur un site de don
Le donner à une association
 
Source jonobacon @Flickr
 
Voilà, ce n’est que le début de ce qui pourrait devenir une très longue liste d’idées, avez-vous d’autres petits trucs liés à la cuisine pour jeter moins? N’hésitez pas à me les donner pour que j’enrichisse ce tableau.

Qu’est-ce qu’on mange en février?

Nous voilà en février! Comme en janvier, nous sommes dans un des mois où il y a le moins de fruits et légumes de saison, mais cela n’empêche pas de se régaler, car c’est le mois de la chandeleur! On organise une crêpes party et tout va mieux!

Les produits de saison en février :

Légumes : Céleri, citrouille, chou de Bruxelles, chou chinois, courge butternut, épinard,  endive,  mâche, navet, oignon, panais, poireau, potimarron, radis, salade frisée, topinambours.

Fruits : Bergamote, citron, mandarine, mangue, orange, pamplemousse, pommes, poires.

Mes recettes favorites pour février :

 

Parmentier aux choux de Bruxelles

parmentier-chou-bruxelles-3

Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Velouté d’endives à la bière et tartine de maroilles

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

Gâteau au citron

Cake à l’orange et aux noix

cake-orange-noix-3

Gâteau aux pommes arménien

Comment fêter la Chandeleur en mode zéro déchet?

La chandeleur approche! J’aime beaucoup cette petite fête qui promet un accueil enthousiaste des petits comme des grands. Qui n’aime pas se régaler d’une dizaine de bonne crêpe? Je vous parlais il y a quelques temps de mes idées pour une chandeleur originale, et aujourd’hui je vais compléter cet article par un autre qui me tient à cœur : comment réduire ses déchets en organisant une chandeleur zéro déchet?
 
Si vous aussi, vous essayez de réduire le poids de votre poubelle et de consommer des produits qui génèrent moins d’emballages, ce petit guide est pour vous!
 

La pâte à crêpes

La pâte à crêpes est par définition plutôt zéro déchet puisqu’elle se réalise à partir d »ingrédients très basiques et disponibles sans emballages comme les œufs, le lait, la farine. Si vous arrivez à tous les acheter en vrac, vous avez tout bon! Il existe aussi des recettes de pâtes à crêpes sans œufs, au lait végétal ( à réaliser maison pour éviter les emballages), à l’eau… Je réalise la majorité du temps une pâte à la bière, c’est la faute de mes origines du nord! J’en profite alors pour utiliser des fonds de bière éventée. Si vous avez du petit-lait à écouler, il passera aussi parfaitement dans votre pâte à crêpes. Je vous conseille de réaliser une pâte à crêpes nature afin qu’elle convienne aussi bien aux crêpes salées que sucrées, cela facilitera l’utilisation des restes!

Les garnitures salées

On a l’embarras du choix pour les garnitures salées : aux champignons, au fromage, à la bolognaise… Tout est possible! Pour réaliser des crêpes salées vraiment écolo, choisissez simplement vos ingrédient en vrac, et de saison en ce qui concerne les légumes utilisés. Exit les tomates ou les courgettes dans les crêpes à la chandeleur donc… Mais les champignons, les courges ou les carottes sont les bienvenues! Vous pourrez sans doute trouver des idées en regardant du côté de votre congélateur, car les crêpes salées sont une recette fourre-tout parfaite pour y glisser les petits restes en tous genres.

Les garnitures sucrées

Le problème avec les garnitures sucrées, c’est qu’on a tendance à vouloir faire dans la profusion, la surenchère, et ça c’est tout sauf zéro déchet! Si vous aimez comme moi avoir du choix pour garnir vos crêpes sucrées et proposer à table confitures, sucres et pâtes  tartiner en tous genres, essayez de vous limiter à quelques basiques. Les sucres et cassonades en tous genres sont disponibles en vrac et vous devez déjà avoir du choix dans vos placards. Pour les confitures et pâtes à tartiner, privilégiez aussi celles qui dorment dans vos placards, ou achetez-en en petites quantité et en bocaux en verre uniquement. De mon côté, j’essaye chaque année d’écouler ce qui traîne dans mes placards et en complément je réalise une recette maison, une seule, comme un caramel au beurre salé, une pâte à tartiner aux noisettes… Ajoutez pourquoi pas des dés de fruits dans vos crêpes, et vous obtiendrez quelque chose de très sympa!

 Photo Abi Porter@Flickr

 

Les restes de crêpes

Une fois votre soirée crêpes finie, pas question de gâcher. Il va sans doute vous rester des crêpes car il est difficile d’estimer précisément la quantité que l’on va manger. Dans ce cas, congelez-les ou utilisez-les rapidement. Vous pourrez par exemple faire un gâteau de crêpes, ou des breakfast crêpes si vous avez un brunch prévu. Vous pouvez aussi les utiliser pour faire une galette saucisse, ou encore en brochettes pour l’apéro ou en ficelles picardes.

Et vous, vous aimez préparer vos crêpes comment? Vous avez d’autres idées pour les réutiliser?

 

Légume de saison : la courge butternut

Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

En janvier, les courges butternut sont encore dans nos assiettes! Ce héros de l’automne va bientôt terminer sa saison, donc il est temps d’en cuisiner si vous n’en avez pas encore profité! On a tendance à penser que ce gros légume est compliqué à préparer, et notamment à éplucher, mais grâce à cet article, vous verrez que c’est beaucoup plus simple qu’on ne le pense! Suivez le guide et les courges butternut n’auront plus de secret pour vous!

Comment choisir les courges butternut?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez une courge butternut ferme et bien dense. Trop légère, elle risque de ne pas être parfaitement mûre. Choisissez en une avec le pédoncule complet, elle se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être mate et uniforme.


Photo missbossy @Flickr

Quand les courges butternut sont-elles de saison?

Les courges butternut sont des légumes d’automne et d’hiver. Leur saison démarre en septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à début mars.


Photo Frédérique Voisin-Demery @FLickr

Comment conserver vos courges butternut?

Il est préférable de le conserver vos courges  butternut dans un endroit frais et sec. Votre courge se conservera au moins un mois.


Photo Jess (Paleo Grubs) @Flickr

Comment préparer des courges butternut?

Pour éplucher facilement votre courge butternut, commencez par couper les extrémités. Coupez ensuite votre courge en deux, pour séparer la partie qui forme une boule de celle qui est cylindrique. Les deux parties pourront ensuite être épluchées à l’économe facilement. Enfin, coupez les morceaux en deux et évidez les graines et les filaments à l’aide d’une cuiller.  Vous pouvez ensuite cuire votre courge à l’eau, au four ou encore au micro-ondes. La cuisson au four est la plus pratique et évite que la courge ne se gorge d’eau. Pour cela, déposez la courge coupée en cubes ou en tranches sur une plaque sans les superposer, et enfournez  à 200°C pour une vingtaine de minutes.

Mes recettes favorites à la courge butternut

 


Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries


Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

enchiladas-vegetariens-courge-haricots-2
Enchiladas aux haricots rouges et butternut

gratin-butternut-quinoa-cheddar
Gratin de butternut au quinoa et cheddar

gnocchis-courge-pancetta
Gnocchis à la courge butternut et pancetta

crumble-butternut-gorgonzola
Crumble de butternut et carottes des sables au gorgonzola

veloute--butternut-carotte-sable-3
Crème de butternut et carottes des sables au curry


Légumes d’automne rôtis à la vanille