Archives par mot-clé : pâtes

Salade marocaine au concombre et tomates

Aujourd’hui, je vous propose une salade que j’ai réalisée très récemment pour un barbecue. C’est une recette que j’avais repérée depuis bien longtemps sur le blog mes inspirations culinaires, et que j’avais mise dans ma très longue liste de favoris, dans l’attente d’une occasion pour la préparer. Comme j’avais du concombre à utiliser, l’occasion s’est enfin présentée pour moi!
 
 
 
Ce que j’aime dans cette salade, c’est qu’elle est vraiment très légère. Elle ne contient que des légumes, pas de pâtes ou de riz, ni rien qui tienne trop au corps… Ce n’est pas que je fasse une psychose sur les féculents, loin de là, mais quand on organise un barbecue, on a tendance à proposer plusieurs salades pour laisser du choix à tout le monde. Si on cumule salade de pommes de terre, salade de riz, salade de pâtes, sans compter le pain qui accompagne les saucisses… Ça fait vraiment un festin pas très équilibré !
 
 
Du coup, j’avais proposé une salade de pâtes, mais aussi une simple salade de carottes et betteraves, et enfin cette salade, aux accents un peu plus orientaux, que j’ai beaucoup aimée. Il faut dire que je suis une fan de concombre, de tomates, de coriandre et d’épices, et ici, c’est tout ça qui est réuni !
 
Je n’ai pas été déçue, comme à chaque fois que je pioche une recette sur le blog de Samar c’est un régal!
 
 
J’ai un peu adapté les quantités à ma façon pour utiliser les légumes que j’avais, mais je pense que les proportions sont à peu près respectées, et c’était très sympa comme ça !
 
 
Source d’inspiration :
https://www.mesinspirationsculinaires.com/article-salade-marocaine-de-tomate-et-concombre.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mes inspirations de juillet

Photo Gareth Williams @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

La courgette

 
Mon mini carré potager m’a donné de très belles courgettes cette année… C’est la première fois que j’ai un si bon rendement ! Bon ok je m’emballe, j’en ai eu trois pour le moment, mais pour moi c’est un record! Sans compter qu’il reste des petites pousses, donc je pense que je vais continuer à en obtenir ! Du coup, j’ai passé du temps à chercher des idées de recettes à la courgette, et avec un légume aussi polyvalent, il y a vraiment de quoi s’amuser! Résultats des courses, je n’ai pas assez de courgettes pour tout faire, et je vais finir par aller en racheter quand mon stock du jardin sera écoulé !

 

La cuisine de voyages

À chaque fois que je voyage, c’est pareil, j’ai envie de prolonger l’expérience en faisant des recettes typiques des pays que j’ai visités à mon retour. Pour cela, je fais pas mal de recherches, je prends des notes pendant mes vacances sur les plats qui m’ont donné envie ou qui m’ont plu au restaurant, et j’essaie aussi de ramener des livres de cuisine de mes vacances, souvent traduits en anglais. Cette année je suis partie dans les Pyrénées-Orientales, à Malte, et en Slovénie… Cela vous donne une idée des recettes sur lesquelles je travaille en ce moment et que je vous partagerai prochainement !

 

Les café glacés

L’an dernier en Grèce, j’ai pu goûter plusieurs boissons de type café froid. J’ai toujours adoré ça et cela m’a donné envie de creuser un petit peu plus ce domaine… Avec la chaleur qui est parmi nous, cette idée que je n’avais pas mis mise à exécution l’an dernier revient à la charge ! Je pense aussi essayer de réaliser des cocktails pour le soir avec ou sans alcool, à base de café froid, de cappuccino… Je suis sûre qu’on va se régaler !
 
 

Le charbon actif

À chaque fois qu’un nouveau super aliment sort dans le commerce, je ne peux pas m’empêcher d’être intriguée et d’avoir envie de le tester… Il y a quelques temps, le charbon était devenu à la mode et j’en avais acheté une boîte. Au final, je ne l’ai pas vraiment utilisée en cure pour travailler ma digestion ou autre… Je m’en suis servie quelquefois dans des produits de beauté et notamment pour réaliser des savons, c’était vraiment top! Prochainement, j’aimerais l’utiliser aussi pour colorer certains aliments, peut-être des pâtes maison, du pain ou encore une pizza… Je réfléchis encore! Et vous avez-vous déjà utilisé du charbon en poudre en cuisine ?

Les pousses de bambou

Je ne sais pas pourquoi, mais l’autre jour j’ai pensé à des pousses de bambou, et je me suis dit que c’était vraiment un aliment que je ne cuisine jamais ! Pourtant, il intervient dans la cuisine asiatique qui est une cuisine qui me plaît beaucoup, alors je me suis dit qu’en cette saison, il fallait que j’en achète et que j’essaie de faire quelque chose avec ! Maintenant que j’en ai dan mes placards, je suis un peu perplexe et je ne sais pas dans quoi je vais me lancer… Affaire à suivre!


Photo distelfliege @Flickr

Le désencombrement

Ces derniers temps, je me suis pas mal penchée sur le désencombrement. Je ne dirais pas que ma maison est envahie de bazar, en apparence je fais en sorte qu’il n’y ait pas grand chose qui traîne, mais il faut bien avouer que quand on ouvre certaines portes de placard, j’ai un peu peur que quelque chose me tombe sur la tête! A la rentrée je vais essayer de me pencher là-dessus et de me séparer de nombreuses choses. La difficulté c’est de pouvoir les donner ou les vendre très vite, avant qu’elle s’entassent  à nouveau! Et vous, vous vous organisez comment, vous évacuez le bazar au fur et à mesure ou vous êtes du genre à entasser ?
 
 


Photo Krista @Flickr

Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 

 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

7 astuces pour organiser un barbecue mémorable

Photo slgckgc @Flickr
 
Bien sûr, vous savez comme tout le monde préparer un barbecue : n’importe qui peut inviter quelques amis et poser en vrac des chipolatas sur le gril! Cela suffit pour passer un très bon moment, on est d’accord… Mais si vous avez envie de monter un grade et d’élever votre barbecue au rang de réception de l’ambassadeur, alors ce post est fait pour vous! Ne vous inquiétez pas, mes conseils ne feront pas sauter votre compte en banque!
 

La décoration

 
L’aspect visuel est le premier que tout le monde remarque, et en général on ne s’attend pas à une super déco pour un barbecue, donc il suffit de quelques petits efforts pour marquer les esprits! Il y a quelques  moyens super faciles de donner à votre jardin l’air un peu plus festif rapidement et sans budget. Mon astuce préférée est de faire des bannières en tissu ou fanions à accrocher dans tout l’espace. Il vous suffit de couper dans des feuilles de couleur des losanges et de les replier pour former des triangles sous lesquels vous glisserez une ficelle. ca fait une super activité si vous avez des enfants, ils pourront décorer la guirlande pour vous aider. Des bocaux remplis d’eau dans lesquels vous déposerez une bougie chauffe-plat flottante ajoutent une belle touche lumineuse. Le soir, si les moustiques sont un problème chez vous, optez pour des bougies à la citronnelle. Enfin, si vous avez des guirlandes lumineuses ou lampes d’extérieur, c’est le moment de tout allumer si votre barbecue a lieu le soir! Ambiance guiguette garantie!
 
 
 

Prévoyez un stand boissons

 
Afin de ne pas passer la journée à remplir els verres, mettez un stand boissons à disposition : gobelets de différentes tailles, bières, rosé, ainsi que des grandes jarres de punch ou de thé glacé pour ceux qui ne boivent pas d’alcool. j’aime ajouter des rondelles de citron ou de concombre dans mon thé glacé pour donner une touche fraîche et un joli look à ma boisson.
 
 

Soignez l’apéritif

 
Les amuse-gueules sont souvent sous estimés lors des barbecue et se limitent souvent à des chips ou cacahuètes. Evitez au maximum le pain car il accompagne déjà le plat lors des barbecue en général, et focalisez-vous sur des produits frais et sains. Disposez sur une tale des crudités, des dips apéro, des cubes de fromage… 
 
 
 

Changez des chipolatas et merguez

 
N’oubliez pas que la plupart des gens font des barbecues toutes les semaines lors des beaux jours et essayez de sortir des setiers battus : brochettes, poulet mariné… Pensez aussi aux végétariens avec des brochettes de tofu ou de légumes, et à ceux qui n’aiment pas trop la viande, avec par exemple des brochettes de saumon marinées.
 
 

Proposez un buffet de salades

 
Le barbecue ne doit pas se limiter aux saucisses et grillades! Pour l’équilibrer, mettez à disposition un beau buffet de salades colorées dans lesquelles chacun se servira, succès garanti.
 
 

Ne négligez pas le dessert

Le dessert est souvent zappé lors des barbecues sous prétexte que le plat est riche. J’aime proposer simplement une salade de fruits et des biscuits maison qui accompagnement le café. Si vous recevez des familles avec enfants, vous pouvez ajouter un gâteau car souvent les enfants mangent moins que les adultes et ont encore une petite place pour le dessert! une autre option sympa si la météo est de circonstance, est de proposer un atelier glaces : des bacs de glace, des cornets, des vermicelles de couleur, et chacun se fait sa glace pour une touche de fraicheur en fin de repas!

 

Pensez aux enfants

Les enfants n’aiment pas forcément les mêmes choses que les adultes et j’aime leur proposer une alternative du type saucisses de Strasbourg, chips, salade de pâtes simple (sans oignons ni poivrons, la hantise de beaucoup d’enfants) ou encore des crudités nature à picorer avec les doigts ( tomates cerise, bâtonnets de carotte, dés de melon…). Prévoyez également du ketchup et de la baguette afin qu’ils puissent se faire un petit sandwich type hot-dog tout simple.
 
 
Et vous, c’est quoi vos petits secrets pour que tout le monde soit heureux quand vous organisez un barbecue?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

One pot pasta pesto courgettes

J’adore les one pot pasta, il me semble que je ne me lasserai jamais d’en explorer toutes les possibilités. Aujourd’hui c’est une recette aux courgettes et au pesto que je vous propose. Elle est à la fois très simple à réaliser comme le sont tous les one pot pasta, et bien parfumée avec de délicieuses saveurs du Sud. C’est un délice à consommer l’été, qui sera encore meilleur si vous avez des courgettes du jardin… Elles sont évidemment beaucoup plus parfumées que celles qu’on trouve dans le commerce. À défaut, de belles courgettes bio du sud de la France feront l’affaire également !
 
 
 

Pour cette recette, j’ai utilisé des spaghettinis, des variétés de petits spaghettis assez fins, mais n’importe quelle variété de pâtes peut convenir, même des pâtes sans gluten type pâtes au quinoa, pâtes aux lentilles… J’ai pu essayer une ou deux fois et cela fonctionne bien aussi !

La seule chose à laquelle vous devrez veiller si vous changez de pâtes, c’est d’ajuster légèrement le temps de cuisson et la quantité d’eau si nécessaire, certaines pâtes absorbant un peu plus l’eau ou demandant quelques minutes de plus de cuisson… Mais tout cela peut-être ajusté à l’œil et au goût directement en freestyle pendant la réalisation de la recette.

Pour cette recette, j’ai utilisé une huile d’olive parfumée au basilic que j’avais dans mon placard et elle a parfumé agréablement le plat et intensifié le parfum des feuilles de basilic. N’hésitez pas à vous en servir si vous en avez une, sinon de l’huile d’olive normale fera l’affaire! 

Pour 2 personnes
 
1 c. à s. d’huile d’olive 
1 gousse d’ail émincée
35 cl d’eau
1 bouillon cube de légumes
15 cl de lait
25 g de beurre
200 g de spaghettinis
100 g de pesto
1 petite courgette
1 oignon
2 c. à s. de persil frais émincé
1 c. à s. de basilic haché
Sel, poivre
 
 
Heat olive oil in a large skillet over medium high heat. Add garlic, oignon et courgette and cook, stirring frequently, until fragrant, about 5 minutes.Stir in chicken broth, milk, butter, pesto et les spaghettinis; season with salt and pepper, to taste.
Bring to a boil; reduce heat and simmer, stirring occasionally, until pasta is cooked through, about 12 -15 minutes. Stir in 2/3 persil et gruyère râpé.
 
If the mixture is too thick, add more crème liquide as needed until desired consistency is reached.
 
 
Décorez d’un filet d’huile d’olive, de basilic et d’un peu d’olives si vous aimez et servez immédiatement.
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

One pan pasta tortellini et saucisse

Il y a  quelques années, on voyait partout les fameux plats “one pan”… Vous savez, ces pâtes que l’on cuit directement avec la sauce en une seule casserole… C’est un peu le principe du risotto, on évite beaucoup de vaisselle et le résultat est délicieux! Je suis tombée sous le charme de cette méthode! Je contenue à réaliser mes pâtes de cette façon régulièrement, et c’est aujourd’hui des tortellini à la saucisse en mode “one pan” que je vous propose.

 

Le mélange d’épices italien que j’utilise contient du basilic, du thym, du romarin et de l’origan, alors si vous n’avez pas de mélange de ce type, utilisez un peu de tout ça et ça sera parfait.

Ce plat réalisé à la poêle gratine quelques minutes au four à fin, donc vous aurez besoin d’une poêle à la poignée amovible ou en métal, bref d’un poignée qui ne risque pas de fondre! Sinon, à la place, mettez un couvercle les 3 minutes pour aider le fromage à fondre.

Source d’inspiration :
http://www.yellowblissroad.com/italian-sausage-tortellini-skillet/

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Mélange d’épices à pizzas

S’il y a une chose que j’adore en cuisine, ce sont les épices. Pour moi, un repas peut se passer de beaucoup de choses. Par exemple, je ne tiens pas absolument à avoir une viande un poisson ou même une protéine végétale type tofu, de simples légumes ou un plat de céréales peuvent tout à fait me contenter pour un repas léger. Je suis une grande fan de fromage, mais c’est pareil, pour un repas léger, je peux tout à fait m’en passer. La seule chose qui me paraît absolument incontournable pour ne pas s’ennuyer en cuisine, c’est les épices.
 
 
 
De leur côté, elles apportent du goût et des saveurs incomparables, tout en étant proche du zéro calorie, ce qui fait que même quand on essaie de manger léger, il n’y a aucune raison de s’en passer, au contraire, c’est la garantie de ne jamais s’ennuyer gustativement ! Comme j’aime beaucoup la cuisine du monde, cela m’amène à utiliser de nombreux mélanges.
 
J’aime aussi beaucoup les réaliser moi-même avec les saveurs que j’aime le plus et que j’aime associer régulièrement. Cela me permet  de pouvoir préparer à la dernière minute une sauce ou un plat bien parfumé sans perdre trop de temps. J’ai donc dans mes placards un mélange à salade, un mélange à pizza, un mélange à marinade…, ce type de choses qui me servent souvent.
 
 
J’adore notamment réaliser plein de mélanges typiques de différents pays. Le mélange que je vous propose aujourd’hui me rappelle l’Italie, et je l’avais composé pour égayer des pizzas. J’y ai mis plein de bonnes herbes qui sentent le soleil, et vous pouvez le saupoudrer sans hésitation sur toutes vos pizzas, mais aussi vos plats italiens de type pâtes, lasagnes, risottos… Cela fonctionne à tous les coups, et il n’y a aucun risque d’être déçu!
 
 
Rien de plus simple que de réaliser ses mélanges d’épices soi-même. C’est aussi plus économique que d’acheter tous les mélanges qui passe, puisque vous pouvez en faire une quantité un peu plus raisonnable pour éviter que le pot ne vous reste sur les bras pendant 15 ans. Si une herbe que j’indique n’est pas disponible dans votre placard, supprimez-la ou remplacez-la par une autre que vous aimez afin de ne pas faire de frais inutiles.
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Huile au basilic

La recette que je vous propose aujourd’hui est une des toutes premières que j’ai réalisée durant ma jeunesse. Au même titre que ces agrumes au chèvre, cette recette vient d’un des tout premiers magazines de cuisine que j’avais acheté quand j’avais une vingtaine d’années. Cela faisait quelques années que j’avais un appartement en tant qu’étudiante, et que je me nourrissais donc comme une étudiante. Des pâtes au fromage, du thon au fromage, du pain au fromage, du riz au fromage, des pizzas au fromage… Bon vous l’avez compris, je commençais à saturer de mal manger, et j’avais décidé de me mettre un peu à la cuisine.
 
 
 
Cette recette, tout comme le chèvre au agrumes, a été la révélation et le déclencheur pour moi de longues années de passion pour la cuisine! Cette huile est extrêmement facile à réaliser et tout à fait divine au niveau du goût. Elle a embaumé mes plats pendant des semaines et des semaines, car elle se conserve très bien. Moi qui adore la cuisine italienne, j’en ajoutais systématiquement un petit filet à la fin de mes réalisations pour donner ce petit goût caractéristique de basilic, c’est tellement délicieux!
 
Cette huile à la saveur délicate sublimera tous vos plats, mais comme je le disais ci-dessus, utilisez-la plutôt en fin de cuisson. Si vous l’utilisez pour frire ou en début de cuisson, elle va se dénaturer au contact des autres ingrédients et perdre ses saveurs. Une petite cuillère d’huile versée sur un risotto, une omelette, ou un plat de pâtes au parmesan juste avant le service fera des miracles par contre.
 
 
Attention, à l’époque, je n’avais jamais entendu parler des dangers de faire infuser ses huiles soi-même. Il y a un risque de développer le botulisme, une intoxication alimentaire grave, et pour vous prémunir au maximum, il faut faire attention de cuire les légumes, la chaleur tuant la bactérie. En aucun cas, il ne faut conserver un légume ou une herbe CRUS dans de l’huile. 
Deux solutions : stériliser l’huile une fois mise en bocal, en la faisant cuire 2 heures dans un autocuiseur, ou faire cuire les ingrédients 10 minutes à 100°C ou plus. Dans la recette d’origine, l’oignon était cuit, mais pas le basilic et le piment. J’ai eu de la chance et n’ai pas eu d’intoxication alimentaire, je vous rassure!
 
 
J’ai donc préféré modifier la recette pour la rendre plus sûre et prendre en compte ce risque. La version ci-dessous inclut une cuisson de tous les ingrédients, pour tuer la bactérie. En complément, ne gardez pas cette huile excessivement longtemps, et conservez-la au frigo. En cas de doute, jetez-la ou utilisez la dans une recette où elle chauffera avec les autres aliments 10 minutes ou plus, pour vous garantir qu’aucune bactérie n’y survivra (même si comme je le disais plus haut, cela va dénaturer ses saveurs).
 
Et vous, étiez-vous au courant de ce risque ? Avez-vous bravé le danger et réalisé des huiles maison ?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

One pan pasta à l’ail et au parmesan

Je ne cuisine pas souvent des pâtes. C’est assez étrange car il n’y a rien de meilleur, et je ne peux pas vraiment l’expliquer… J’ai tellement d’idées repas au quotidien, que je réalise au bout d’un moment que ça fait des semaines que je n’ai pas fait de pâtes, et je ne sais même pas pourquoi ! Mais s’il y a bien une recette qui m’a fait changer d’avis et qui m’a fait explorer les pâtes pendant une longue période, c’est le “one pot pasta”. Vous savez, ce mode de cuisson où on mélange tout dans la même casserole, aussi bien les pâtes que les légumes, ou encore l’eau de cuisson ? J’adore cette façon de faire qui donne un côté vraiment riche et crémeux à la sauce et qui ne demande aucune surveillance durant la cuisson. Que demander de plus ? 
 
 
 
Il y a un certain temps, j’avais réalisé cette version très simple et  crémeuse, au parmesan et à l’ail… Je suis une fan d’ail, ce n’est pas très sympa pour les gens qui me fréquentent au niveau de l’haleine me direz-vous! Mais en ce moment, on porte le masque tout le temps, alors j’ai envie de dire que vous pouvez vous faire plaisir ! 
 
 
Cette recette est toute simple et en plus assez de saison… Car l’ail a une saison, oui oui, je vous en parlais par ici justement… C’est le moment de se faire plaisir !
 
 
Si vous avez dans vos placards de l’huile d’live marinée au basilic, c’est l’occasion de l’utiliser, elle se mariera à la perfection avec les autres ingrédients de cette recette!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Mélange d’épices pour les pâtes

Je vous disais il y a quelques temps que j’adorais réaliser moi-même mes mélange d’épices. Comme j’ai beaucoup d’épices, cela me permet de les utiliser plus facilement et sans avoir à trop réfléchir au moment de préparer un plat.
 
 
 
Je vous avais déjà présenté le mélange d’épices de Printemps, et le mélange d’épices pour salade. Aujourd’hui, je vous présente un mélange pour les pâtes. Bien sûr, il y a un milliard de façons d’assaisonner les pâtes : avec des herbes vertes, avec des notes plus piquantes, avec du curry…
 
 
Ici, c’est un mélange d’herbes vertes avec un peu de paprika et d’ail que je vous propose. Je le trouve très bien pour les pâtes du quotidien ou les gratins de pâtes, cela parfume agréablement, donne du goût et évite de mettre trop de sel… De mon côté, j’adore manger les pâtes très salées, ce n’est pas bien du tout !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Que faire avec de la poudre de moringa?

Photo Marco Verch @Flickr

Si vous êtes comme moi et aimez acheter tous les nouveaux produits de superfood qui passent, vous avez peut-être de la poudre de Moringa dans vos placards. Il s’agit d’une poudre verte qui ressemble beaucoup au thé matcha  visuellement. Il s’agit d’une poudre qui a de nombreux bienfaits et qui couvre un spectre nutritionnel large et équilibré. Elle contient à la fois des minéraux comme le calcium, le potassium, le fer, le magnésium… Mais aussi des vitamine A, C, E, des protéines ainsi que des antioxydants. Un cocktail miracle non? Mais au final, dans le quotidien, il n’est pas si simple de l’intégrer à ses repas, et manger la poudre telle quelle, ce n’est pas très sympa ! Voici donc mes idées pour utiliser le Moringa de façon plus agréable et le cuisiner…


Photo Forest and Kim Starr @Flickr 

Sous forme de thé

Vous pouvez simplement mélanger la poudre de Moringa à de l’eau chaude, un peu de citron et un peu de miel pour vous faire une sorte de tisane plutôt agréable et aux saveurs herbales. La version la plus sympa est le Moringa latte, qui inclut du lait et a une couleur vraiment superbe, je vous en parlerai prochainement.

 


Photo Courtney Boyd Myers @Flickr

Dans vos smoothies

Vous pouvez réaliser des smoothies healthy et parfumés en y ajoutant une cuillère à café de poudre de Moringa. Pour une version qui donne plein d’énergie mixez du lait d’amandes, une cuillère à soupe de poudre de Moringa et une banane congelée par exemple.


Photo media.digest @Flickr

Dans vos soupes

Pour éviter d’abîmer la poudre de Moringa et de diminuer ses effets, saupoudrez le Moringa sur vos soupes après qu’elle ait fini de cuire.

Sur un dip ou un guacamole

Vous pouvez colorer vos dips d’une jolie couleur verte et leur donner un petit goût original en y ajoutant de la poudre de Moringa

Photo WILLPOWER STUDIOS @Flickr

Dans vos assaisonnements à salade

Saupoudrez un petit peu de poudre de Moringa dans votre vinaigrette afin de lui donner une jolie couleur. Comme la vinaigrette ne cuit pas, cela n’altère pas du tout les bienfaits de la poudre.

Dans les mélanges de céréales pour le petit-déjeuner

Twistez vos flocons d’avoine pour le petit-déjeuner et faites-en un délicieux porridge. Vous pouvez par exemple réaliser un porridge aux flocons d’avoine, au lait d’amande, au sirop d’agave, y ajouter une à deux cuillères à soupe de poudre de Moringa, et décorer avec quelques fruits secs et amandes effilées. Un régal !

Dans un pain

Vous pouvez ajouter un peu de poudre de Moringa dans vos pains, vos pâtes à tortilla, à naan, à chapati… Tous les pains plats ou cuits à la poêle ont une cuisson assez courte qui est encore mieux pour préserver les bienfaits du Moringa.

Dans vos yaourts

Le Moringa permet de parfumer vos yaourts ou de réaliser des desserts originaux à base de yaourt, mascarpone, fromage blanc… Saupoudrez de céréales, de fruits frais…

Dans les dahls et ragoûts

La saveur du Moringa se mêle très bien aux dahls, des plat de lentilles indiens très épicés, mais aussi de manière générale, aux ragoûts et aux plats mijotés. Elle se fondra dans la masse et apportera une petite saveur originale et indescriptible.

Voilà les idées que j’ai tentées ou que je compte tenter pour écouler ma poudre de Moringa. Globalement, il n’est pas recommandé d’en prendre plus de une demi cuillère à café pour démarrer par jour, et monter ensuite jusqu’à une cuillère à café maximum. En mettant la poudre de Moringa dans vos plats, vous vous assurez de ne pas en manger trop, et c’est bien plus agréable au niveau du goût!

Et vous, connaissez-vous cette poudre? Si vous en avez acheté, qu’en avez-vous fait?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0