Archives de catégorie : Ze Bla Bla

Coup de fraîcheur avec les boissons glacées

Chez nous, on a dit « bye bye » aux boissons toutes prêtes, type sodas, boissons fruitées à base d’eau de source… Je ne citerai pas de marque mais vous avez sans doute bien compris auxquelles je pense! Les boissons fraîches maison sont bien sûr plus saines, mais aussi moins chères et bien meilleures! Aujourd’hui, je vous propose ma sélection de mes favorites de l’été, à savourer dès que le soleil pointe le bout de son nez!

Jus rhubarbe framboises

Sirop de pamplemousse rose

Detox water kiwi citron vert

 

Sirop de citron maison

Pink lemonade

Jus de melon, concombre basilic

Kéfir de fruits

 

10 épices incontournables

Vous l’avez sans doute remarqué, je suis une fan d’épices. J’aime la façon dont elles parfument et relèvent n’importe quel plat pour en faire un véritable festival de saveurs! Aujourd’hui, je vous propose un petit zoom sur mes épices favorites, avec une recette que j’adore tout particulièrement pour vous les faire découvrir.

1. Le curcuma

J’aime le curcuma pour son parfum doux, sa jolie couleur et ses bienfaits pour la santé. Je le trouve vraiment top dans ma soupe de carottes au curcuma et lait d’amandes, mon infusion curcuma gingembre et le golden milk.

2 . La cannelle

La cannelle est une de mes épices favorites depuis que j’ai goûté aux pâtisseries du Portugal qui en sont pleines… Depuis, je ne me lasse pas d’user et d’abuser de la cannelle dans mes desserts! Parmi mes chouchous, il y a la tarte amandine pommes cannelle, le riz au lait café cannelle, et surtout, cette tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle qui est tout simplement fameuse.

3. La cardamome

La cardamome se trouve entière sous forme de capsules, ou moulue. On peut l’infuser dans des liquides pour réaliser par exemple des thés latte, ou la mettre dans les currys, ou même les desserts. Je trouve sa saveur vraiment surprenante et originale et je ne m’en lasse pas! Ma recette favorite sucrée à la cardamome est le sanwin makin, un dessert birman à tomber, et la salée le moong dahl, une sorte de ragoût de lentilles du Pakistan.

4. La coriandre

Si je la préfère dans sa version fraîche (je pourrais brouter un un bouquet de coriandre en 2 minutes), je trouve que l’on fait plein de choses délicieuses avec la coriandre séchée également. Ma recette chouchou à la coriandre est la soupe de haricots rouges épicée.

5. Le cumin

Le cumin est un incontournable qui se retrouve dans différents mélanges d’épices comme le ras el hanout. On peut l’apprécier dans de nombreuses spécialités typiques de la cuisine du monde mais là où je le préfère, c’est marié avec la carotte comme dans cette tarte carottes, cumin et lait de coco.

 

6. Le curry

Le curry est un délice et l’une des épices les plus vendues, mais en réalité ce n’est pas une épice mais un mélange. Il m’arrive parfois d’en utiliser du tout fait mais souvent je mélange simplement les épices nécessaires ce qui permet de choisir si on veut un curry plus épicé, plus doux… Pour vous régaler avec un bon curry, essayez mon curry de chou-fleur népalais

7. Le gingembre

Réputé pour ses vertus aphrodisiaques, le gingembre est une épice très piquante qui peut ruiner un plat si on en abuse. Mais correctement dosé, il donne juste ce qu’il faut de pep’s et de chaleur à un plat! Je l’adore dans ces cookies au gingembre confit.

8. La muscade

La noix de muscade s’utilise elle aussi avec parcimonie au risque de ruiner votre plat. Elle donne ce petit goût de cuisine d’antan à nos plats traditionnels, comme cette purée de potiron aux épices.

9. Le paprika

Le paprika,que j’ai redécouvert en Hongrie où l’on en met presque partout, est assez passe-partout et on pourrait presque en mettre dans n’importe quel plat! Je vous recommande par exemple mon granola salé au paprika.

10. Le ras el hanout

Tout comme le curry, ce n’est pas une épice mais un mélange, qui donne une saveur incomparable à la cuisine orientale. retrouvez-le dans mon tajine de boulettes aux lentilles ou mes pide au fromage et œuf.

Et vous, quelles sot vos épices préférées? Et vos plats préférés pour les mettre en valeur et les apprécier?

Que faire avec des algues en cuisine?

Photo Romain Cloff @Flickr
 
Avez-vous déjà cuisiné les algues? Je dois dire qu’au premier abord elles ne me faisaient pas plus envie que ça, mais à force de partir en vacances en Normandie ou en baie de Somme, j’ai fini par être tentée d’acheter des petits souvenirs marins… Je ne parle pas de ramener un merlan ou un litre de moules dans mon coffre, cela n’aurait pas trop supporté le voyage… Mais on trouve là-bas dans les boutiques de produits du terroir des petits paquets d’algues déshydratées, prêtes à cuisiner… Il n’en fallait pas plus pour que je remplisse mon placard de laitue de mer, wakame et autres herbes marines en tous genres!
 
Je vous propose donc un petit récapitulatif des algues que j’ai pu tester et de ce que l’on peut faire avec!

Les dulse

 
La dulse est une algue à la jolie couleur rouge, et que l’on trouve notamment beaucoup sur nos plages bretonnes. On dit qu’elle a une petite saveur de noisette, personnellement je trouve surtout qu’elle a une saveur d’algue! Cela n’a rien d’une critique car j’aime les algues. On peut l’utiliser simplement dans les salades.
 
Photo Stacy Spensley @Flickr

La laitue de mer

 
La laitue de mer est très parfumée, avec de légères notes sucrées. Elle est ultra riche en vitamine C. Vous pouvez la consommer, comme son nom le laisse à deviner, en salade. Vous pouvez aussi la saupoudrer dans vos crudités, dans du riz ou dans vos omelettes.

Les wakame

 
L’algue wakame est très riche en calcium, bien plus que le fromage par exemple. Elle est délicieuse en salade à l’asiatique, avec de la sauce soja et de l’huile de sésame.
 
Photo fujiwara.tw @Flickr

La kombu

 
L’algue kombu est la plus riche en iode. Cette algue relève parfaitement les soupes et bouillons, et se mariera très bien aux plats de poissons.
 

Photo fugzu @Flickr
 

La nori

 
La nori est célèbre car c’est celle qui entour les fameux makis japonais. Très protéinée, vous pouvez aussi l’émietter sur du poisson, dans une omelette, ou la griller avec du sésame pour en faire un délicieux apéritif croustillant.

Photo Stiefen Schlingen @Flickr
 

Le haricot de mer

 
Sa forme – de haricot – la rend facile à reconnaître. Elle sera parfaite dans les salades avec un peu d’ail.
 

Photo cédric Icower @Flickr
 

La spiruline

 
Ce super ingrédient auquel on prête de multiples propriétés est en effet une algue. j’y avais consacré un article ici, cette algue est broyée ultra finement ce qui permet de la mélanger à vos boissons, yaourts… Sans en mettre trop, car son goût est prononcé!
 

Photo VLCinéaste @Flickr
 
 

La salade du pêcheur

 
Il s’agit d’un mélange d’algues et non d’une algue à proprement parler. On y trouve des algues bretonnes vertes, rouges et noires. Sa forme fine permet de les saupoudrer telles qu’elles dans les vinaigrettes, plats de riz, pâtes ou dans les pâtes à pain… C’est une façon simple et sympa de consommer des algues plus régulièrement!
 
Et vous, aimez-vous les algues? Avez-vous déjà testé certaines de ces algues? Si oui, sous quelle forme les préparez-vous?

Légume de saison : le poivron

Photo  Theo Crazzolara @Flickr

En juillet, les poivrons sont dans toutes les assiettes. Comme pour la courgette ou la tomate, on a tendance à oublier qu’elles ne sont pas de saison toute l’année car elles sont tout le temps sur les étals, mais c’est bien l’été que le poivron est de saison, et donc le moment à privilégier pour en consommer…  Les poivrons sont synonymes de cuisine du soleil et parfumée, et c’est pourquoi je les adore. Maintenant que les poivrons sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver, ainsi que la liste de mes recettes favorites à faire avec des poivrons. 


Photo Green Mountain Girls Farm @Flickr

Comment choisir les poivrons?

Tout d’abord, parlons de leur couleur. On trouve souvient des trios de poivrons, ce qui permet de varier mais ils sont emballés dans du plastique non recyclable, donc privilégiez les poivrons en vrac. Si vous hésitez sur la couleur, sachez qu’ils sont interchangeables dans les recettes, mais que les verts sont les moins mûrs, donc un peu plus piquants, tandis que les jaunes et rouges, au stade de maturité plus avancé, sont un peu plus doux. Bref de ce côté là, tout est affaire de goût! Pour être sûr(e)s qu’ils soient bien frais, choisissez des poivrons brillants et sans défauts, mais aussi bien fermes. Ils doivent avoir un pédoncule encore bien frais. Évitez les poivrons à la peau qui commence à se flétrir, à devenir ridée, ou ceux qui ont des tâches ou défauts.

     
Photo ray_explores @Flickr

Quand les poivrons sont-ils de saison?

Les poivrons sont des légumes très répandus et commercialisés toute l’année. Cependant leur véritable saison s’étend de mai à août ce qui en fait un légume d’été. 


Photo *highlimitzz @FLickr

Comment conserver vos poivrons?

Vos poivrons resteront frais quatre ou cinq jours stockés dans le bac à légumes. Ne lavez pas les poivrons à l’avance, mais juste avant de les utiliser. Si vous avez trop de poivrons et que vous savez que vous ne pourrez pas tout utiliser en quelques jours, vous pouvez les congeler pour une utilisation ultérieure. Pour cela, rincez-les, séchez-les bien, et émincez-les en fines lanières. Vous pourrez les ajouter à vos poêlées et plats sans même les faire décongeler avant.


Photo Mike Mozart @Flickr

Comment préparer des poivrons?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos poivrons uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Il vous suffit d’enlever le pédoncule, les parties blanches et les graines à l’intérieur, et vous n’avez plus qu’à le couper comme vous les souhaitez. Ce légume se décline de mille façons. Il sera par exemple délicieux revenu dans les poêlées et woks en tous genres, en poivronade ou confits conservés dans de l’huile. Pensez aussi à la ratatouille, à la salade méchouïa et à la chakchouka. 


Photo Sharunas Jurevic @Flickr

Mes recettes favorites à la poivrons

 

feuilletes-poivrons-oeuf
Petites tartes carrées aux œufs et poivrons

tartinade-lentille-poivron-3
Tartinade végétale aux lentilles corail et poivrons

wrap-poulet-mais-2
Wrap au poulet, poivron mariné et ricotta

caviar-poivrons
Caviar de poivrons

poivrons-marines
Poivrons marinés aux herbes de Provence

salade-pois-chiche-poivron
Salade de pois chiches et poivrons


Maïs pimenté aux poivrons et chèvre


Poivronade jaune

Poivrons farcis au riz de konjac

Comment profiter à fond du mois de juillet?

Photo Antonio Castagna @Flickr
 
Nous voilà au mois de juillet! Les enfants sont en vacances, et certains de nous préparent leurs valises tandis que d’autres vont encore devoir patienter un mois ou plus avant de mettre les voiles au soleil! Quoiqu’il en soit, les vacances sont dans l’air et dans les esprits de tout le monde, et on se détend à l’ombre des terrasses le soir…
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de juin :
 
 

Pique-niquez

L’été, on profite du beau temps pour aller pique niquer en forêt, sur la plage, à la campagne, dans un parc ou même dans son propre jardin! C’est sympa et ça change un peu, sans compter que les enfants adorent participer à l’organisation!


Photo Rich Brooks @Flickr

Mangez dehors

En complément des pique-niques, parce qu’on ne peut pas pique-niquer tous les jours, vous pouvez également manger en terrasse ou sur votre balcon dès que possible, pour profiter du plein air et rendre votre repas encore plus relaxant!


Photo Martha W McQuade @Flickr

Savourez des cocktails et boissons d’été

Pour se rafraîchir, quoi de mieux qu’un petit mojito, ou une pina colada? Ces cocktails se déclinent facilement avec ou sans alcool, suivant vos goûts. Vous pouvez aussi réaliser des mélanges de jus de fruits, des limonades maison, ou encore  des thés glacés…


Photo liz west @Flickr

Faites des salades

L’été est l’occasion de faire le plein de vitamines grâce aux salades. Elle présentent aussi dl’avantage de se préparer très rapidement car avec le beau temps, on a mieux à faire que de rester en cuisine! Enfin, elles évitent de faire fonctionner le four ou la gazinière, et permettent de recycler les petits restes de légumes ou de céréales cuites.

Photo Marco Verch @Flickr
 
 
Voilà mes idées pour faire de juin un mois vraiment sympa! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Comment remplacer la viande dans une recette?

Photo Ella Olsson @Flickr

Je continue ma série d’articles sur les substitutions! Après vous avoir parlé des produits laitiers et des œufs, aujourd’hui on va découvrir comment substituer la viande dans une recette. Ce n’est pas super simple et je n’ai aucune solution miracle pour imiter à la perfection la viande, mais quand on est un peu curieux et aventurier, il y a plein d’astuces amusantes qui permettent de s’approcher de la texture apportée par la viande. Que vous soyez végétariens, que vous receviez des végétariens à dîner, ou que vous souhaitiez juste réduire votre consommation de viande, ces astuces peuvent vous être utiles!

La viande hachée

La viande hachée qui sert pour les sauces bolognaises ou garnitures est assez facile à substituer. Il y a pour cela plusieurs possibilités, qui permettent de varier les plaisirs. Vous pouvez utiliser des protéines de soja texturées, ou PST, qui se conservent très bien et peuvent être réhydratées avant cuisson dans du bouillon, de la sauce soja ou du tamari, (tout cela aide à créer un goût qui rappelle la viande) ou plongées telles qu’elles directement dans la bolognaise ( elles boiront alors la sauce tomate). On peut également obtenir une bonne bolognaise en faisant revenir des champignons de Paris mixés finement, ou du tofu mixé. De petites lentilles cuites donnent aussi une texture sympa. Au niveau du goût, le mélange de champignons et de PST est ce qu’il y a de plus approchant à mon sens.

Le steak haché

On trouve maintenant des hachés végétaux dans tous les supermarchés, mais attention si vous recevez des végétaliens, certains malgré une appellation « végétale » contiennent de l’œuf. Vérifiez bien les ingrédients si cela peut être un problème pour vous. Il est également plutôt facile de faire des hachés végétaux maison, notamment à base de lentilles mixées avec des condiments, de l’oignon… Ces hachés conviennent très bien dans de nombreuses recettes et notamment dans les burgers. Sur le même principe, on trouve facilement, ou on réalise facilement, des boulettes végétales.

Les morceaux de bœuf

Lorsque le bœuf est en morceaux dans une recette, il est plus difficile à imiter que haché. Dans certaines recettes, des champignons coupés en gros morceaux, principalement des champignons blancs ou des shiitake, feront l’affaire. Le quorn, malheureusement difficile à trouver en France, est très sympa également dans les recettes qui appellent du bœuf en général. Au niveau du goût, dès que la recette s’y prête, un déglaçage au vin rouge aide à reproduire la profondeur de saveur que l’on aime dans certains plats au bœuf. Cette astuce est assez bluffante! Sinon, un peu de pâte miso, de concentré de tomates, de jus de raisin ou de vinaigre balsamique jouent très bien aussi ce rôle d’exhausteur de saveur.

Le poulet

Le poulet est une viande qui n’a pas énormément de goût, donc c’est ici plus une texture qu’il faut essayer de reproduire. Suivant les recettes, on peut simplement le remplacer par du tofu, du seitan ( on en trouve même déjà modelé en forme de blancs de poulet), ou des protéines de soja texturées de gros format. Ces dernières, à réhydrater, imitent très bien les aiguillettes de poulet et sont parfaites dans les curry, plats thaï, etc. On peut aussi utiliser de l’hallloumi, un fromage qui aime le même genre de marinades que le poulet (miel moutarde, aux herbes et huile d’olive…) et qui peut être grillé. Là il ne s’agit pas d’imiter le poulet mais simplement de le remplacer par quelque que chose d’aussi sympa!

On trouve très facilement de nos jours des nuggets végétaux et des cordons-bleus végétariens, qui blufferont les enfants et les plus grands. Les nuggets sont aussi très faciles à réaliser maison, simplement en coupant des morceaux de seitan et en les panant comme on le ferait avec du vrai poulet.

Le porc

Je ne parle pas ici des charcuteries  (j’y dédierai un article à part un jour!), mais du porc servi en tant que viande. Vous pouvez le substituer de la même façon que le poulet car c’est une viande assez douce : tofu, seitan ou halloumi suivant les cas.

L’agneau

L’agneau est une viande très parfumée et à ma connaissance, rien ne s’approche un tant soit peu de son goût. Utilisez les mêmes substituts que le bœuf : champignons, quorn, et un déglaçage au vin rouge quand c’est possible.

Les barbecue

Ce thème mériterait un article à part entière, et je vais d’ailleurs y songer très prochainement! Mais globalement, on trouve de fausses saucisses, de fausses merguez, du tofu aux herbes… Tout existe en « faux » pour les barbecues. La texture et les assaisonnements sont les mêmes, par contre la viande n’est pas reproduite à la perfection, bien sûr! Cela reste quelque chose d’assez sympa à découvrir.


Photo Chris Dlugosz @Flickr

Et vous, avez-vous déjà testé des substituts de ce type? Qu’en avez-vous pensé? En connaissez-vous d’autres?

Les super aliments

 Photo  Ella Olsson @Flickr
 
Aujourd’hui, on parle super aliments! Je suis plutôt contre la cuisine light, car je n’aime pas ce principe d’enlever des choses à la cuisine : moins de gras, moins de sucre, moins de calories… mais parfois aussi moins de goût et de bonnes choses pour la santé. Par contre, je suis attirée par la cuisine healthy, à base d’aliments moins raffinés, plus naturels, et de fruits et légumes en quantité. Dans ce domaine, on entend souvent parler des super aliments, qui peuvent, en plus de nous régaler, nous apporter de multiples bienfaits. Je vous propose aujourd’hui de les découvrir.
 
        

Les superaliments, c’est quoi?

Créé à la fin des années 1990, le terme «superaliment» est couramment utilisé pour désigner les baies, fruits, légumes et autres aliments ayant des effets bénéfiques sur la santé et / ou une valeur nutritionnelle exceptionnelle. Cependant, il n’y a pas de définition scientifique de ce qui constitue un superaliment. Cela signifie que toute liste de superaliments est une sélection subjective de certains des aliments les plus riches en nutriments. C’est le cas de ma liste, je me suis documentée pour vous lister les plus représentatifs, mais je ne suis ni médecin ni nutritionniste bien sûr!
 

Faut-il manger des superaliments pour être en forme?

En fait, non! Ou du moins, pas de n’importe quelle façon. Une alimentation variée et équilibrée est la clé d’une bonne santé. Cela signifie que consommer des quantités excessives d’aliments spécifiques, aussi nutritifs ou sains soient-ils, peut causer plus de tort à votre corps que de bien. Tout est dans la mesure et dans l’équilibre : manger des repas équilibrés en y ajoutant des super aliments ne pourra que vous faire du bien et vous ouvrir au passage une palette de saveurs nouvelles, mais faire une mono diète d’un super aliment, quel qu’il soit, n’est au contraire pas intéressant pour votre corps. Par ailleurs, ces superaliments, surtout ceux qui viennent de loin, peuvent coûter très cher. Rappelez vous qu’ils n’ont rien d’indispensable et concentrez-vous sur ceux qui poussent à profusion près de chez vous pour maîtriser votre budget. Enfin, beaucoup de ces ingrédients perdent leurs propriétés après avoir été cuits ou modifiés pour les conserver. Ne vous faites pas avoir par le marketing : quand vous voyez des biscuits aux baies de je-ne-sais-quoi en supermarché, les nutriments ont de grandes chances d’avoir été tués à la cuisson, et quand vous voyez des boissons au thé matcha, la quantité de matcha est en réalité infime… Bref, le mieux est d’acheter ces produits bruts et de les intégrer vous-mêmes crus dans vos recettes, plutôt que d’acheter des produits industriels qui en utilisent.

Quels sont ces superaliments?

Parmi les superaliments les plus connus, on en trouve certains assez exotiques comme la grenade, le chou kale, les cranberries, les baies d’açaï ou le thé vert matcha, tandis que d’autres font partie de notre alimentation commune, comme l’ail et le curcuma.
La liste ci-dessous inclut les super aliments classiques et nouveaux. Elle est non exhaustive et je l’enrichirai avec le temps ou avec vos commentaires.
 

Les super-baies

En ce qui concerne les aliments les plus sains, de nombreuses baies communes et moins communes sont en tête de liste. Les baies les plus saines sont chargées de polyphénols. En plus, les baies aux couleurs bleues et noires contiennent généralement des taux élevés d’anthocyanes, des pigments qui apportent plein de bénéfices pour la santé. Voici une liste de certaines des baies les plus intéressantes :
 
Airelles
Baies d’açai
Baies de maqui 
Baies de goji
Canneberges ou cranberries
Cassis
Framboises 
Myrtilles 
Mûres
Sureau 
 
Photo Marco Verch  @Flickr

Les super-fruits

Tout le monde sait que les fruits sont bons pour la santé, mais certains fruits sont plus encore sains que d’autres. La liste ci-dessous présente certains des meilleurs fruits à inclure dans votre alimentation :
 
Acérola 
Oranges sanguines
Camu Camu 
Citron
Fruit du dragon
Fruit de la passion
Grenade
Kiwi
Pomelo et pamplemousse
Pruneaux
Raisin rouge
 
Photo bazzadarambler @Flickr
 

Les super légumes et légumes racines 

Cette  liste de superaliments ne serait pas complète sans les légumes! Comme les fruits, le simple fait de manger des légumes est en soi bon pour la santé. Mais certains sont de véritables pépites cachées! Parmi eux, les légumes verts et tous ceux de la famille des choux par exemple. Ci-dessous une liste non exhaustive :
 
Ail
Avocat (pas botaniquement un légume mais souvent consommé comme tel)
Carotte
Chou Kale 
Choux de Bruxelles
Brocoli 
Cresson
Chou-fleur 
Champignons  (pas botaniquement un légume mais consommé comme tel)
Épinard
Fenouil
Mâche
Oignon et échalote
Olive ( en fait un fruit, et c’est surtout son huile le super aliment)
Radis noir
Roquette
Soja (bio et non OGM sinon ça marche moins bien :-))
Tomate (pas botaniquement un légume mais consommé comme tel)
Topinambour
 
Photo thebittenword.com@Flickr
 

Les super céréales et féculents

Quand on pense aux superaliments, on pense souvent aux compléments alimentaires et aliments en poudre, mais il y a aussi beaucoup d’aliments courants qui contiennent des niveaux élevés de nutriments. Voici quelques exemples de légumineuses et de céréales super saines que vous pouvez ajouter à votre alimentation en diminuant la part de céréales raffinées ( pâtes, semoule et riz blancs par exemple).
 
Avoine
Épeautre
Graines germées
Haricots rouges et noirs
Lentilles
Orge 
Pois chiche
Quinoa
Riz noir
Sarrasin
 
Photo allispossible.org.uk  @Flickr

Les super noix et graines

Les noix et graines sont parmi les sources naturelles les plus concentrées de minéraux et de vitamines. Certaines graines et noix contiennent des quantités importantes d’acides gras oméga-3, ce qui en fait une bonne source d’oméga-3 pour les végétaliens. Les huiles qui dérivent de ces graines sont également très bonnes pour la santé, consommées à froid pour pas abîmer leurs composés, comme par exemple l’huile de lin, l’huile de sésame ou l’huile de noix.
 
Amandes 
Graines de chia 
Graines de lin
Graines de sésame
Graines de chanvre
Noisettes
Noix
Noix de cajou
 
Photo Marco Verch  @Flickr

Les super épices et herbes

Les épices ont également leurs petits secrets et certaines sont même utilisées dans des remèdes de grand-mères ou boissons miracle anti-rhume par exemple.
 
Gingembre
Curcuma
Cumin
Cannelle
 
Photo  Marco Verch @Flickr

Les autres super poudres et compléments

En plus des superaliments énumérés ci-dessus, il y a un tas d’aliments riches en nutriments et protecteurs pour la santé qui ne correspondaient pas tout à fait aux catégories d’aliments. Je les ai donc regroupés dans cette dernière catégorie.
 
Agar Agar
Cacao
Chaga
Ginseng
Matcha 
Moringa 
Levure de bière
Germe de blé
Algues (notamment  spiruline, klamath, wakame ou chlorella)
Maca (en fait c’est un légume, mais on ne le trouve pas sous cette forme pour l’instant chez nous)
 
Photo Philipp Alexander  @Flickr
 
Pour finir, on n’oublie pas le meilleur superaliment qui soit, indispensable à tous et à consommer sans modération :
L’eau!
 
Et vous, vous consommez certains de ces super aliments? Vous croyez à leurs bienfaits? 
 
 

Que ramener de baie de Somme ?

Photo isamiga76 @Flickr
 
La saison des beaux jours démarre à peine que j’ai envie de bouger à droite, à gauche, surtout du côté de la mer à vrai dire! C’est l’occasion pour moi de continuer ma série d’articles sur les souvenirs culinaires, en vous emmenant cette fois en baie de Somme, un endroit magique que j’ai eu la chance de visiter l’an dernier. Si vous avez envie de vous oxygéner sur la côte cette année et que vous prévoyez un détour en baie de Somme, je ne vous laisse pas tomber, et je vous livre ici ma liste des trésors à ramener de ce bel endroit!

 


Photo openroads.com @Flickr

Côté salé

Des herbes et des conserves

En baie de Somme, vous trouverez facilement des algues sèches à utiliser pour parfumer vos plats ou faire de nouvelles expériences culinaires. On en trouve même sous forme de mélanges, un peu comme des herbes de Provence, mais aux saveurs plus iodées. Fait qui peut surprendre, on trouve également du safran de la baie de Somme! Vous trouverez aussi de bonnes conserves de terrines, de tartares d’algues ou encore de salicornes ou d’oreilles de cochon, des plantes qui poussent principalement sur les bords de mer.
 
Des soupes
On trouve aussi des soupes en bouteille que l’on  peut ramener facilement chez soi, réalisées par des conserveries locales et avec des parfums assez typiques : soupe de salicornes, soupe d’asters maritimes, soupe de poissons…
 

Photo openroads.com @Flickr

Des fromages

On peut se procurer de délicieux fromages picards comme le Rollot, le Bray picard, le tricorne, le chèvre frais à la salicorne, la tomme au cidre ou au foin, le crémeux au safran de la baie de Somme ( le fameux!)… Rentrez dans une fromagerie ou faites un tour sur un marché et laissez-vous tenter!

Du pain

On trouve en Picardie de très bons pains et viennoiseries, et certains seront donc proposés dans les boulangeries en baie de Somme, profitez-en pour les goûter. Parmi eux, le pain picard, ou encore le gâteau battu.
 

Photo vanhove_a @Flickr

Côté sucré

Des confitures et miels

On fait de bonnes confitures en baie de Somme, la plus dépaysante sera sans doute celle à l’argousier, que vous pourrez tartiner sur votre gâteau battu.

Côté boissons

 

Des boissons

Vous trouverez de très bons jus  sans alcool comme le nectar de rhubarbe. Côté alcools, on trouve un Gin Picard  au sureau, nommé l’audacieux.
 

Du cidre picard

La Picardie produit quelques bons cidres, c’est l’occasion de refaire votre stock.

De la bière picarde

Il y a plusieurs bonnes brasseries en Baie de somme, comme La brasserie de la baie de Somme qui propose une très large gamme. Le bières les plus dépaysantes et typiques sont celles à l’argousier ou à la salicorne.
 
Et vous, avez-vous déjà ramené d’autres spécialités de la Baie de Somme? Si oui, dites-le moi pour que je complète mon article! Bon voyage!

Légume de saison : la courgette

Photo Jeremy Keith @Flickr

En juin, les courgettes sont de retour. On a tendance à oublier qu’elles ne sont pas de saison toute l’année car elles sont tout le temps sur les étals, mais c’est bien l’été qu’elles sont les meilleures, les plus parfumées, les plus vitaminées…  Elles sont synonymes de beau temps et de cuisine du soleil et c’est pourquoi nous les aimons tant! Maintenant que les courgettes sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 

Comment choisir les courgettes?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des courgettes brillantes et sans défauts, mais aussi bien fermes. Elles doivent avoir un pédoncule encore bien frais. Évitez les courgettes molles, ternes ou trop grosses. 


Photo Jameson Fink @Flickr

Quand les courgettes sont-elles de saison?

Les courgettes sont des légumes très répandus et commercialisés toute l’année. Cependant leur véritable saison s’étend de mai à août ce qui en fait un légume d’été. 


Photo Vincent Albanese @FLickr

Comment conserver vos courgettes?

Vos courgettes resteront fraîches quatre ou cinq jours stockées dans un sac en plastique dans le bac à légumes. Ne lavez pas les courgettes à l’avance, mais juste avant de les utiliser. Si vous avez trop de courgettes et que vous savez ue vous ne pourrez pas tout utiliser en quelques jours, vous pouvez les congeler pour une utilisation ultérieure. Pour cela, coupez les courgettes en rondelles, faites-les blanchir pendant deux minutes, plongez-les dans l’eau froide, égouttez-les, puis rangez-les dans dans des récipients hermétiques. 


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Comment préparer des courgettes?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos courgettes uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Ce légume se décline de mille façons. Il sera par exemple délicieux pané et frit ou sauté, en pain aux courgettes ou en omelette. Pensez aussi aux lasagnes aux courgettes. Enfin, on peut les utiliser pour réaliser l’incontournable ratatouille tant appréciée l’été!

Mes recettes favorites à la courgettes

 


Couscous aux courgettes, petit pois et halloumi


Crumble de courgettes


Poêlée de courgettes malgache


Bricks de courgettes chèvre


Gâteau au chocolat et courgettes


Tarte salée au lonzu et courgettes


Cannelés au chorizo, courgettes et emmental


Couronne feuilletée courgettes, chèvre et herbes

Comment profiter à fond du mois de juin?

Photo Becky Matsubara @Flickr
 
Je sais, je dis ça à propos de chaque mois, mais il y a plein de raisons d’aimer le mois de juin ! Qui n’aime pas cette période où l’on profite du beau temps et où on se projette sur ses vacances à venir?Je continue ma saga et je vous propose donc ce mois-ci les petits plaisirs du mois de juin, pour apprécier pleinement ce moment génial!
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de juin :
 
 
 

Participez à la fête de la musique

Le 21 juin, chaque année c’est l’occasion d’apprécier la fête de la musique. Découvrir des groupes amateurs en se promenant dans sa ville et partager un moment de convivialité, c’est vraiment chouette… Et si en plus le beau temps est de la partie, on n’a aucune raison de s’en priver!


Photo Jean-Pierre Dalbéra @Flickr

Célébrez le jour de l’environnement

Le 5 juin, on célèbre le jour de l’environnement. Il y a des façons très simples de rendre hommage à notre belle planète à cette occasion. Vous pouvez jardiner, laisser votre voiture au garage, manger végétarien, ramasser quelques ordures sur la plage ou en forêt… Profitez-en aussi pour sensibiliser vos enfants (si vous en avez) au respect de environnement.


Photo lwtt93 @Flickr

Parcourez votre région

En attendant les vrai vacances, profitez des beau jours pour découvrir des recoins e votre région : jolis parcs, espaces naturels, musées, villages fleuris… Il y en a pour tous les goûts en France, même sans partir loin! 


Photo Dennis Götz @Flickr

Profitez des brocantes et vide-greniers

Avec le beau temps, profitez de la fraîcheur du dimanche matin pour parcourir les jolis vide greniers de votre coin. Que vous ayez besoin de quelque chose ou pas, vous y trouverez toujours un petit objet à ramener sans vous ruinez, et cela permet de prendre l’air, discuter avec les vendeurs… 


Photo photos-chinon.cite-creative @Flickr

Lâchez-vous sur les barbecues

Dès qu’il y a un rayon de soleil, profitez-en pour vous faire un barbecue, c’est tellement convivial et on a finalement que 3 mois pour en profiter vraiment! Pour une version plus saine, vous pouvez aussi dégainer la plancha, ou envisager de cuisiner des barbecues un peu plus végétaux.

 

Photo Richard Leonard @Flickr
 
 
Voilà mes idées pour faire de juin un mois vraiment sympa! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?