Comment tout remplacer en cuisine par sa version zéro déchet (ou presque)?

Depuis plusieurs mois, j’ai commencé à suivre certains principes du zéro-déchet.  Vous en avez sans doute entendu parler, il s’agit d’une démarche visant à réduire ses déchets, voire à les faire disparaître… J’en suis loin, je vous l’avoue! Néanmoins nos progrès sont notables et nos poubelles ont bien réduit leur volume! Aujourd’hui, je vous propose un petit récapitulatif sur la façon de substituer des produits par une version « zéro » ou « moins » de déchets dans la cuisine! J’ai établi cette liste sur la base de mes recherches, des conseils qu’on m’a donnés… Si vous trouvez d’autres idées ou des produits que j’ai oubliés, n’hésitez pas à m’en faire part pour que je complète cette liste!    
 

Les féculents et légumes secs

On commence par le plus facile, les féculents (pâtes, riz, semoule…) et légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots..) sont tous ou presque disponibles en version « vrac », que ce soit en boutique vrac ou en supermarché. Ils ne sont pas plus chers et souvent bio, donc c’est vraiment l’un des aliments les plus simples à substituer pour commencer.
 

Photo Marco Verch @Flickr

Les œufs

Vous pouvez les acheter à l’unité dans de nombreux commerces, comme par exemple chez Bio Coop, Bio C Bon, ou même des chaînes de supermarchés, et ramener votre propre boîte à œufs.
 

Photo United Soybean Board @Flickr

Le lait

Là ça se complique! Le lait peut-être acheté en vrac si vous avez une ferme à proximité, mais il est assez dur à trouver autrement, car il pose des problèmes de conservation et d’hygiène. Du lait végétal fait maison vous permettra de produire moins de déchets si la première option n’est pas possible pour vous.
 

Photo Rebecca Siegel @Flickr

Les yaourts

Vous pouvez les remplacer par des yaourts faits maison, ou quand vous manquez de temps, du yaourt en gros pot sans suremballage. De manière générale, fuyez les produits suremballés, dans ce rayon et les autres. Pour les produits où il est inévitable d’avoir des emballages comme ceux-ci, jetez aussi un œil du côté du bac zéro gâchis et privilégiez si vous le pouvez ceux avec une date courte.
 

Photo star athena @Flickr

Les conserves

 Vous pouvez simplement arrêter d’acheter une grande partie des légumes que l’on trouve en conserves en achetant la version fraîche ( ou sèche pour légumineuses) des mêmes produits. Vous pouvez ensuite les consommer au fur et à mesure, ou si vous voulez en avoir d’avance, congeler votre stock ou le mettre en conserves vous-mêmes. C’est notamment le cas des haricots verts, tomates pelées, sauce tomate, lentilles…
Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez acheter des bocaux à la place des conserves en métal, la plupart des produits existent dans ces deux choix. Les bocaux  en verre peuvent ensuite  être ramenés propres en magasin vrac où ils seront réutilisés.
 

Photo Un Bolshakov @Flickr

Le café, thé…

Tout ceci se trouve en vrac en boutiques vrac, supermarché, ou dans les boutiques spécialisées dans le thé ou le café. Le palais des thés par exemple propose tous ses thés en vrac et vous pouvez amener vos propres bocaux pour les remplir là-bas.
Dans les boutiques vrac, le café est moulu à la demande, et il est bien meilleur pour un prix équivalent à celui que l’on achète en supermarché. Vous pouvez aussi investir dans un moulin, mais ce n’est pas indispensable si vous avez un magasin qui propose ce service. Certains extracteurs de jus permettent eux aussi de moudre le café.
Remplacez les filtres à café par un filtre universel qui vous fera faire des économies au passage.
Si vous le pouvez, remplacez votre machine à dosettes par un percolateur comme dans les bars (mais en plus petit hein!). Ici aussi vous ferez de grosses économies en utilisant du café normal plutôt que des dosettes.
 

Photo olle svensson @Flickr

Les fruits et légumes

Respectez au maximum la saison naturelle des fruits et légumes. Venez avec vos propres sacs (en papier ou tissu) chez le primeur et évitez tous les légumes et fruits qui ont été préemballés. Privilégiez si vous le pouvez l’achat aux petits producteurs locaux et faites le marché quand vous en avez l’occasion. Enfin, si vous avez une ferme près de chez vous qui propose la cueillette, c’est une façon idéale de faire découvrir les fruits et légumes aux enfants tout en respectant les saisons!
 

Photo David Leo Veksler @Flickr

Les pâtes à tarte, brick, etc

C’est pour moi l’un des produits  les plus difficiles à convertir en version zéro déchet. Le zéro déchet serait de faire tout cela vous-mêmes, mais j’avoue que c’est parfois un peu long et la tentation est grande de faire appel à faire des pâtes toutes prêtes, surtout en semaine! 
 

Photo Marco Verch @Flickr

Les plats cuisinés

Si vous le pouvez, ne leur accordez plus de place chez vous. Conditionnez vos restes dans des tupperwares individuels au congélateur, et quand vous avez besoin d’un plat tout fait pour emmener au travail par exemple, sortez simplement une portion.
 

Photo Eliazar Parra Cardenas @Flickr

Les jus de fruits et sodas

Les jus peuvent être faits à l’extracteur et au blender. Si vous consommez de sodas, une machine Sodastream vous permettra de les gazéifier vous-mêmes.
Certaines enseignes proposent désormais des jus de fruits et boissons avec des bouteilles en verre consignées, je pense que cela va avoir tendance à se développer dans les mois à venir car le retour à la consigne est un vrai phénomène. Même Coca-Cola commence à réétudier cette possibilité!
 

Photo Marco Verch @Flickr

L’eau

Utilisez de l’eau du robinet que vous pouvez filtrer à l’aide d’une carafe filtrante ou d’un dispositif au charbon. Le jour où vous devez changer de frigo, envisagez d’en acheter un avec un raccordement à l’eau et un filtre intégré, cela change la vie! Pour l’eau gazeuse, une soda stream vous permet de la faire si nécessaire.
 

Photo Marco Verch @Flickr
 

Les viandes, charcuterie, poissons…

Le choix le plus écologique c’est de les diminuer, voire de les supprimer de l’alimentation. Mais la plupart des bouchers, poissonniers et charcutiers de quartier acceptent de vous mettre vos achats dans vos propres contenants si vous leur demandez gentiment, c’est toujours ça de pris!
 

Photo Ruocaled @Flickr

Le fromage, la crème, le beurre

Évitez le fromage industriel en emballage plastique ou individuel. Prenez votre fromage à la coupe et ramenez vos emballages au fromager. Râpez votre fromage moi-même, ça évite l’emballage plastique et il se garde plus longtemps. Certains fromagers proposent également le beurre, la crème, la ricotta, la faisselle ou le fromage blanc en vrac.
 

Photo Rebecca Siegel @Flickr
 

Les ingrédients pour la pâtisserie (farine, sucre, pépites de chocolat…)

Tout se trouve en épicerie vrac, et ces produits sont souvent disponibles au rayon vrac des supermarchés. Il se conservent très bien en bocaux, c’est hyper pratique.
 

Photo Marco Verch @Flickr
 

Les céréales pour le petit déjeuner

Là c’est un choix très large qui s’offre à vous en vrac. Muesli, flocons d’avoine, céréales pour enfants, il y a plein d’options, aussi bien en boutique vrac que dans la majorité des supermarchés.
 

Photo Marco Verch @Flickr
 

Les tartinables ( confiture, pâte à tartiner…)

On les trouve en boutique vrac mais l’idéal sera de les faire maison.  Les confitures sont une super solution pour écouler des fruits qui vous restent et risquent de s’abîmer! Si vous avez fini des confitures en pot en verre, vous pouvez laver le bocal et le ramener à votre épicerie vrac.
 

Photo @joefoodie @Flickr

Les contenants

Pour mettre en place tout cela, commencez par refuser tous les sacs non réutilisables que vous proposent les magasins. Faites-vous un petit stock de tote bags ou sacs lavables, et lavez quelques bocaux de formats variés que vous conserverez pour vos courses. Les boites en métal sont également très pratiques car plus légères et moins fragiles, donc id »ales à transporter. 
 

Photo Richard Elzey @Flickr

Les serviettes en papier, sopalin…

Ces accessoires coûtent cher, autant à vous qu’à la planète. Remplacez-les progressivement par des torchons, essuie-tout, et serviettes de table lavables. Avec un lave linge, cela ne représente pas une charge de travail supplémentaire mais vous fera faire de belles économies!
 

Photo Joe @Flickr
 

Voilà tout! Ce guide est établi selon mes observations, ce qui ne signifie pas pour autant que j’arrive à le respecter à 100%, mais j’essaye de m’en approcher! Et vous, appliquez-vous certains de ces conseils? Avez-vous d’autres idées pour réduire notre impact sur l’environnement dans le domaine alimentaire?

(Visited 204 times, 1 visits today)

12 réflexions au sujet de « Comment tout remplacer en cuisine par sa version zéro déchet (ou presque)? »

  1. Coucou Marie,
    Une démarche à vivre au quotidien, tu as bien raison.
    J’ai de la chance, mes parents nous ont appris plein de bonnes choses à la maison et même si certains gestes du quotidien peuvent en étonner plus qu’un, ce sont des habitudes qui font complètement partie de la vie. Il y a juste le dernier point pour moi, je dois remplacer le sopalin pour le chéri … des essuie-tout au crochet bien sûr, je cherche un coton spécifique 😉
    Sinon, même en intérieur dans sa cuisine, on peut planter ses herbes aromatiques: menthe, oregan, albahaca, ciboulette… qui repoussent d’une année sur l’autre et sentent si bon 😀
    Un très joli dimanche, bises

    1. C’est bien d’avoir acquis les bons réflexes grâce a ton éducation ! Je suis d’accord avec toi pour les aromatiques, j’en ai quelques unes et je compte rallonger la liste cette année c’est tellement facile et délicieux ! Bisous !

  2. Coucou Marie,
    Merci pour ce post.
    C’est effectivement important de réduire ses déchets. Tu as bien raison de choisir des produits en vrac, des produits frais et de saison des petits producteurs locaux (viande, fromages, légumes, fruits).
    Mais on peut aussi faire ses propres produits ménagers (je n’en suis pas là). Certaines enseignes proposent désormais des emballages papiers ou encore j’ai vu récemment que la vaisselle plastique va bientôt disparaître pour celle en bois.
    Je fais mes pâtes (brisée, sablée, feuilletée) moi-même (au Companion) c’est tellement meilleur et ça prend seulement 5 min!!! Je fais aussi mes confitures et je n’achète jamais de plats cuisinés. Je prépare tout, tout en étant une femme active avec des horaires de travail pas toujours simples, épouse et maman de 2 enfants.
    J’ai encore beaucoup de progrès à faire notamment pour tout ce qui est sopalin et jus de fruits…et féculents en vrac.
    Bon dimanche et à bientôt
    Patricia chapuis Articles récents…Tarte aux pommes gourmandeMy Profile

    1. Coucou, en effet j’ai les mêmes gestes que toi au quotidien et j’y arrive tout en ayant une vie bien remplie, ce n’est pas infaisable ! Je fais aussi une grande partie de mes produits ménagers et de beauté maison mais je comprends que tout le monde ne le fasse pas et même dans ce domaine on trouve du vrac ou des contenants plus responsables, bref de plus en plus de solutions existent et c’est tant mieux 😉 bisous !

  3. En arrêtant de gaspiller,nous faisons des économie.
    Je voudrais me rapprocher des « zéros déchets »,je pense que je suis à 80%,c’est déjà pas mal,mes poules et mes lapins m’aident beaucoup,avec eux pas de pertes d’épluchures de légumes,de pain dur……
    j’ai un grand jardin et je fais toutes mes conserves (bocaux et congélation) c’est du travail mais c’est bio et c’est bon.
    Je te souhaite une bonne fin de journée bizzzzzzz

    1. Coucou, je rêve d’avoir poules et lapins comme toi mais ça sera pour le jour où j’aurai un plus grand jardin ! J’ai fait quelques conserves et je compte en faire plus cette année a la belle saison, c’est tellement meilleur ! Bisous !

  4. Connais tu les perles de céramiques pour filtre l’eau ?
    Certes un peu cher à l’achat mais durée de vie quasi illimitée et ca marche , plus de gout désagréable, il faut juste investir dans plusieurs carafes pour avoir de l’eau dispo à volonté

    1. Non je ne connaissais pas mais j’avoue que j’ai la chance d’avoir un filtre intégré a une fontaine à eau dans mon frigo donc pour moi cela se fait tout seul ou presque 🙂 bonne journée !

  5. De très bons conseils, merci pour cet article. Je n’ai pas vu de farine ou sucre en vrac dans mon supermarché, je ne savais pas que ça pouvait exister… Bonne idée ! Bisous

    1. C’est rare d’en trouver en supermarchés je pense, mais j’ai la chance d’avoir une boutique spécialisée en vrac dans ma ville, il y a plus de choix 🙂 bisous !

  6. Je suis contente de lire que de plus en plus de gens se mettent à se rapprocher d’une meilleure consommation pour limiter les déchets.
    Comme tu sais, j’avais fait un article avec un printable dedans pour donner moi aussi quelques idées : https://pausecafeavecaudrey.fr/quelques-idees-pour-se-rapprocher-du-zero-dechet/ et du coup je trouve ça super cool de voir d’autres copinautes dans ce mouvement !
    Bisous Marie !
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr
    Audrey Articles récents…PhonePlay – Morgane BicailMy Profile

    1. Oui j’avais lu attentivement ton article hyper complet et je me suis noté quelques idées pour m’améliorer ! C’est clair c’est chouette qu’on soit plusieurs a s’y mettre on pourra échanger nos conseils 😉 bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.