Archives par mot-clé : Chine

Découvrez une recette de chaque pays d’Asie

J’ai une véritable passion pour la cuisine du monde, et si je rêve de découvrir en vrai chaque pays du globe, en attendant je me contente de les découvre en cuisine! près plusieurs années à expérimenter sur ce blog, j’ai réalisé que j’ai enfin testé une recette de chaque pays d’Asie! Je me suis basée sur la liste des pays du continent asiatique de Wikipédia pour constituer cette liste. Ce continent est le plus vaste et dispose d’une très grande variété culturelle, ce qui qui se ressent aussi en cuisine! Je vous fais donc découvrir ici ce voyage à travers 47 pays!

 

Afghanistan : dal afghan
Arabie saoudite : œufs durs aux épices
Arménie : gâteau aux pommes
Azerbaïdjan : à venir
Bahreïn : à venir
Bangladesh : poulet korma
Bhoutan : à venir
Birmanie : Sanwin makin
Brunei : à venir
Cambodge : boeuf loc lac
Chine : concombre écrasé
Corée du Nord : lentilles coréennes
Corée du Sud : boulettes goji wanja jorim
Émirats arabes unis : à venir
Géorgie : à venir
Inde : paneer lababdar
Indonésie : sambal kemiri
Irak : à venir
Iran : naan berenji
Israël : ozne aman
Japon : curry japonais au boeuf
Jordanie : ful madammas
Kazakhstan : à venir
Kirghizistan : à venir
Koweït : à venir
Laos : dip laosien
Liban : mujjadara
Malaisie : seri muka
Maldives : à venir
Mongolie : faux bœuf mongol
Népal : dal bhat
Oman : à venir
Ouzbékistan : à venir
Pakistan : moong dahl
Palestine : à venir
Philippines : abodong gulay
Qatar : à venir
Russie : belyachi
Singapour : curry puffs
Sri Lanka : pudding of dulya
Syrie : keshke
Tadjikistan : à venir
Thaïlande : crème de pandan
Timor oriental : à venir
Turkménistan : à venir
Turquie : aubergines à la turque
Viêt Nam : pho au poulet
Yémen : à venir

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pain de mie brioché

Vous aimez les croque-monsieur? Est-ce vraiment une question que l’on peut poser? Je n’ai jamais rencontré personne qui n’aime pas ça en fait…
 
 
A la maison, on adore les croque-monsieur et autre grilled-cheese, c’est un menu que je propose régulièrement à ma fille car je sais qu’elle ne refuse jamais! Je n’y mets pas de jambon car nous n’en mangeons pas, mais des tranches de légumes, des tomates confites, des herbes… Et bien sûr du fromage! Au morbier et champignons, au fromage à raclette, ou encore à la truffe, découvrez mes recettes favorites!
 
 
Quand je suis à l’arrache, je fais mes croque-monsieur avec un pain de mie du commerce, mais si vous voulez passer au niveau supérieur, le secret c’est d’utiliser un pain de mie maison! Je vous propose aujourd’hui une recette pour un pain de mie maison. Je l’ai trouvée sur le fameux blog Papilles et pupilles que je ne pense pas avoir besoin de vous présenter tant c’est une référence! 
 
 
 
 
Source d’inspiration :
https://www.papillesetpupilles.fr/2007/09/pain-de-mie-tout-moelleux.html/
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Mes idées pour des week-end fun et pas chers

Il n’y a pas que le shopping dans la vie! Je ne sais pas vous, mais moi j’aime faire des choses qui changent le week-end, pour vraiment me vider la tête et déconnecter du travail. Pour autant, je ne peux pas sauter dans l’avion à chaque fois que j’en ai envie! Alors, j’essaye d’avoir des idées de petites choses à faire qui permettent de se changer les idées, de voir du monde, de profiter d’une ambiance sympa, et ce, pour pas cher et sans s’éloigner beaucoup de chez soi. Je pense que beaucoup de ces idées peuvent s’appliquer à n’importe quel endroit en France, c’est pourquoi je les partage avec vous aujourd’hui! Allez, on part en week-end?

Les brocantes et vide-greniers

 
Dès qu’il fait beau, j’adore me promener dans les brocantes ou autres vide-greniers des villages alentours. On y fait des trouvailles, mais j’aime aussi profiter de l’ambiance, prendre le temps de découvrir le village où cela se produit, prendre l’air… L’hiver, on trouve des bourses aux jouets ou des brocantes organisées en salle, c’est moins sympa mais ça permet de continuer à se promener sans avoir trop froid!
 
Photo Mike Mozart @Flickr

Les bouquinistes

 
Dans le même esprit, j’aime aussi beaucoup chiner des livres d’occasion, prendre le temps de les feuilleter, de les choisir, de fouiller, ça amuse aussi beaucoup les enfants. Pour ça, il y a les bourses aux livres, mais aussi les boutiques d’occasion. A Lille, nous avons aussi une bourse aux livres permanente dans une très jolie cour carrée ancienne, c’est un must à visiter quand on visite la ville et on y trouve en permanence de super livres, anciens ou plus récents. Il existe aussi en Belgique dans les Ardennes, un « village du livre », Redu, qui compte un nombre invraisemblable de bouquinistes dont certains sont situés dans de très jolies boutiques, je compte aller le découvrir au printemps prochain.
 
Photo Iván Santiesteban @Flickr

Les cueillettes de légumes et fruits

 
J’adorerais avoir un superbe jardin fruitier mais il faut se rendre à l’évidence, quand on vit dans une ville de + de 100.000 habitants, les grands jardins se font rares! La solution, c’est d’aller faire sa cueillette à la ferme, c’est vraiment amusant et pédagogique pour les enfants. On passe un bon moment, on profite du plein air, on apprend plein de choses sur les fruits et légumes, et ce pour pas un rond, à part le prix des produits que l’on choisit de ramener chez soi.
Dans la même idée et totalement gratuit, vous pouvez aussi aller en forêt, chercher des myrtilles, des noisettes, des champignons… Pour ces derniers, demandez de l’aide en pharmacie pour être sûrs que vous ne vous êtes pas trompé(e) avant de les manger.
 
Photo Ray Beaulieu @Flickr

Découvrir une ville pas loin

 
Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour en prendre plein la vue! Il y a forcément des dizaines de petits villages que vous ne connaissez pas près de chez vous et ils ont tous des petits recoins mignons à découvrir. Façades anciennes, églises classées, canaux ou encore monuments historiques ou vestiges de guerre, en fouillant sur internet ou dans des guides sur votre région, vous ferez de super découvertes.
 
Photo Dmitry Eliuseev @Flickr

Visiter un musée ou lieu de votre ville

 
On réalise souvent que l’on connait moins bien sa propre ville que celles que l’on visite en vacances, car durant l’année, pris dans la routine, on oublie de prendre le temps d’aller visiter les lieux historiques, les musées… Rien qu’à Lille, je sais que je n’ai jamais visité la maison natale de Charles de Gaulle, ni la célèbre villa Cavrois par exemple.
 

Les événements gastronomiques ou artisanaux

 
Fête de la pomme, de la cucurbitacée, du houblon… Chaque village y va de sa petite fête et si vous avez des enfants, c’est une super occasion de leur faire découvrir des bons produits, de leur faire profiter de petits concerts ou activités gratuites, et  vous, vous pourrez toujours voire un verre, faire des dégustations… Il y a aussi des salons de la gastronomie, du chocolat, du vin… Où l’on découvre plein  de choses, et on en ressort également le ventre plein.
 
Photo Marco Verch @Flickr

Aller à la mer ou près d’un lac

 
Même quand on n’a pas la chance de vivre près de la mer, il y a bien un lac, un canal, ou un point d’eau quelconque auprès duquel on peut aller se relaxer. La présence de l’eau fait toujours un bien fou! En ce qui me concerne, je peux être en moins d’une heure à la mer (un train nous relie en 30 minutes à Dunkerque, ce qui est plus rapide que d’aller à l’autre bout de la métropole en tramway!) , mais j’ai aussi découvert qu’il y avait de nombreux lacs dans ma région, je pense aller les visiter petit à petit.
 
Photo Rebecca Siegel @Flickr
 
Et vous, avez vous d’autres idées pour vous dépayser et vous changer les idées pour pas trop cher?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pains à hot-dogs à la machine à pain

Je vous ai alléchés il y a quelques jours avec ma recette de hot-dogs, voici maintenant la recette des pains briochés qui les accompagne. Vous pouvez bien sûr utiliser ces pains avec une autre recette de hot-dogs, ou inversement, mais je peux vous dire que l’ensemble est très bon!
 
 
Pour réaliser cette recette, j’utilise ma machine à pain, mais ce n’est pas obligatoire. C’est juste un gain de temps et un peu moins d’effort, mais rien que de bons bras ne puissent remplacer! Ma machine est une machine spéciale qui permet de cuire des mini baguettes : c’est top mais vous pouvez adapter et finir la cuisson au four sans problème. Le mode que j’ai choisi sur ma machine à pain dure 2h02 à 2h20 selon si l’on veut une cuisson dorée ou pas, mais si votre machine ne cuit pas les baguettes, alors le temps sera beaucoup plus court (uniquement le pétrissage) et il vous faudra compléter avec le four.
 
 
J’utilise de la levure boulangère sèche car c’est pratique d’en avoir d’avance dans les placards. De la levure fraîche peut convenir aussi si vous préférez, il parait même qu’on peut la congeler en petites portions quand on en a trop. Si vous utilisez de la levure fraîche, multipliez par trois le poids indiqué pour la levure sèche.
 
Vous l’aurez compris je pense, le fait-maison, j’adore, et c’est pourquoi j’ai posté il y a quelques jours un article sur le fait-maison, qui récapitule mes recettes et que je mettrai à jour régulièrement.  Et vous, vous aimez préparer vous mêmes votre pain?
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pain au muesli

Vous cherchez une idée pour votre petit-déjeuner de ce week-end? Je pense que j’ai trouvé ce qu’il vous faut! Ce pain au muesli est copieux, délicieux et sain à la fois! C’est aussi une excellente façon d’utiliser une partie de ce paquet de muesli que l’on retrouve oublié au fond du placard… Allez, je suis sûre que ça vous arrive à vous aussi!

J’ai trouvé cette recette sur le blog Quelques grammes de gourmandise. J’adore son blog où les recettes sont plus appétissantes les unes que les autres! Elle a réalisé ce pain avec un muesli aux abricots et graines et il se trouve que j’avais exactement le même dans ms placards, cela m’a donc semblé l’occasion rêvée pour l’utiliser! J’ai par contre voulu modifier le mélange de farine par rapport à sa recette, car j’ai envie de diminuer la farine classique dans mon alimentation, et j’avais d’autres variétés amusantes dans mes placards. J’ai raté ma première fournée car le pain était trop compact. Après relecture, j’ai vu qu’en changeant de farine, il fallait en diminuer la quantité de 50 g. C’est ce que j’ai fait et la deuxième fournée était au top!

C’est un pain un peu friable et avec une croûte bien croustillante, je pense que c’est l’apport de la farine de riz.

Quand je pense au pain fait maison, je pense aux dimanches matins paresseux du passés avec les cheveux en désordre et sans intention de prendre une douche. Quand le pain sort du four, je tranche un bon gros morceau que je tartine de beurre. Accompagné d’un œuf et d’une bonne tasse de thé, cela me fait un parfait brunch improvisé!

Je l’ai donc apprécié pour le petit-déjeuner mais aussi le soir, avec du fromage. Sa saveur n’est pas trop sucrée malgré les fruits secs et le sirop d’agave. Il reste donc assez neutre pour s’associer avec du sucré et du salé. Parce qu’il est plein d’avoine, de fruits et de graines, il est très copieux, ce qui en fait une collation bien nourrissante.  

Ce pain au muesli est très simple à faire, surtout quand comme moi on dispose d’une machine à pain. SI vous n’avez pas de machine à pain, regardez du côté de chez Quelques grammes de gourmandise, sa version se fait au robot avec une cuisson au four.

J’ai utilisé un muesli aux graines et à l’abricot, mais n’importe quel muesli peut convenir, c’est à dire un mélange de fruits, noix, graines, et flocons d’avoine, vous pouvez même faire le mélange vous-même.

Source d’inspiration :
https://www.quelquesgrammesdegourmandise.com/pain-au-muesli/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

20 utilisations vraiment pratiques pour le bicarbonate de soude

Au risque de passer pour une petite grand-mère avec ses astuces rétro, je vous avoue que suis une inconditionnelle du bicarbonate de soude. Ces dernières années, je suis revenue à une façon bien plus naturelle de nettoyer ma maison, et ce dernier s’est vite imposé comme un incontournable. Je suis aussi une passionnée de home made et je réalise donc mes produits de beauté moi-même, et une fois encore le bicarbonate fait des siennes!
 
J’ai récemment eu la chance de pouvoir tester le bicarbonate La Baleine, la fameuse marque de sel… Et je me suis dit que ça serait l’occasion de vous faire connaitre un maximum de façons de mettre du bicarbonate à toutes le sauces dans votre quotidien. Voici donc mon top des façons de l’utiliser! Et vous, utilisez-vous le bicarbonate de soude? Vous avez d’autres façons de l’utiliser? N’hésitez pas à me les partager pour que je mette à jour cette page!
 

1. Polissez vos dents

De nombreuses personnes utilisent e bicarbonate de soude comme dentifrice naturel. Il peut être trop abrasif pour un usage quotidien, mais l’utiliser de temps en temps pour polir et blanchir les dents est simple et efficace. Vous pouvez aussi saupoudrer un peu de bicarbonate de soude sur votre dentifrice maison normal, ou en mettre un peu dans la composition d’un dentifrice home made.

2. Fabriquez votre propre déodorant

Certaines personnes saupoudrent simplement du bicarbonate directement sur leurs aisselles comme déodorant naturel. Il est aussi possible d’utiliser le bicarbonate comme composant d’une recette de déodorant solide. Je vous partagerai ma recette fétiche très prochainement!

3. Exfoliez votre peau

Le bicarbonate permet de vous débarrasser en douceur des peaux mortes. Pour cela, mélangez 3 cuillers à soupe de bicarbonate de soude avec 1 cuiller à soupe d’eau. Frottez doucement ce mélange sur votre visage en effectuant un mouvement circulaire puis rincez.

4. Passez en mode « No Poo »

Si vous faites partie de ceux qui veulent abandonner les shampoings conventionnels, beaucoup ne jurent que par le bicarbonate de soude en tant que shampooing, suivi par un rinçage au vinaigre de cidre. Je n’ai pas fait l’expérience, mais c’est à tester!

5. Soulagez les piqûres d’insectes


Comme pour exfolier votre peau, faites une simple pâte composée d’eau et de bicarbonate de soude. Appliquez-la sur la zone attaquée, sans faire de mouvements circulaires cette fois, et laissez poser le temps d’être apaisé.

6. Nettoyez vos brosses et vos peignes


Le bicarbonate est idéal pour éliminer naturellement les résidus sur vos peignes et brosses. Il suffit de laisser tremper dans une solution d’eau et de bicarbonate de soude (environ 1 c. À thé de bicarbonate de soude dans une tasse d’eau) vos brosses et peignes quelques minutes. Rincez et séchez soigneusement.

7. Nettoyez votre four, vos éviers et baignoire


Saupoudrez du bicarbonate de soude sur votre baignoire, votre évier ou votre carrelage, puis essuyez avec un chiffon propre et humide. Rincez et séchez. Pour votre four, saupoudrer de bicarbonate toute la surface inférieure de votre four. Pulvérisez avec une bouteille d’eau pour humidifier. Laissez ce mélange reposer pendant la nuit, puis frottez le matin. Rincez abondamment.
 

8. Débarrassez-vous des fourmis

Mélangez du bicarbonate de soude et du sel et saupoudrez ce mélange partout où vous verrez les fourmis vous envahir. Je n’ai pas encore testé et je suis actuellement adepte du citron pour ce cas, avec plus ou moins de succès. Je tenterai le bicarbonate la prochaine fois!

 
Photo Sancho McCann @Flickr

9. Nettoyez votre sol


Versez 1/2 tasse de bicarbonate de soude dans un seau d’eau tiède pour nettoyer les carrelages.

10. Nettoyez les tâches grasses


Quand vous avez un plat vraiment bien gras, le bicarbonate est votre allié! Ajoutez une bonne quantité de bicarbonate de soude à votre liquide vaisselle normal et laissez-le tremper pendant un moment.

11. Nettoyez votre micro-ondes

Saupoudrez du bicarbonate de soude sur un chiffon humide et essuyez délicatement les parois de votre micro-ondes.
 

Photo Marco Verch @ Flickr
 

12. Nettoyez votre litière à chat

Mélangez du bicarbonate de soude avec de l’eau pour nettoyer la caisse de votre chat. Cela aidera à absorber les mauvaises odeurs. Vous pouvez aussi saupoudrer un peu de bicarbonate directement dans les grains de litière propre juste quand vous venez de la changer.

13. Rafraîchir vos éponges

Trempez vos éponges dont l’odeur commence à être douteuse dans une solution de bicarbonate de soude et d’eau (4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude  dans 1 litre d’eau tiède) pour leur redonner un coup de frais.
 

14. Améliorez votre lessive

L’ajout de bicarbonate de soude à votre lessive aide à rendre les vêtements plus propres, plus frais et plus doux! Ajoutez 1/2 tasse de bicarbonate de soude à votre linge directement dans la machine.
 

Photo Mark Gunn @Flickr

15. Désodorisez votre réfrigérateur

Placez une coupelle remplie de bicarbonate au fond de votre réfrigérateur pour neutraliser les odeurs. Assurez-vous de remplacer le bicarbonate tous les deux mois.

16. Débouchez vos tuyaux

Utilisez un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre pour déboucher vos tuyaux à la place des produits chimiques habituels.

17. Désodorisez vos poubelles

Saupoudrez simplement du bicarbonate de soude au fond de vos poubelles pour éloigner les mauvaises odeurs.

18. Désodorisez vos tapis

Saupoudrez du bicarbonate de soude sur votre tapis et laissez reposer toute la nuit. Tapez ensuite votre tapis à l’extérieur pour enlever le plus gros, puis aspirez les résidus.

19. Faites lever vos pâtisseries

Le bicarbonate peut faire lever vos pâtisseries comme le ferait une levure chimique. Pour cela, associez-le à une cuiller d’un acide (vinaigre, jus de citron) dans la pâte de votre gâteau. Il donne aussi de la légèreté aux pancakes et pâtes à beignets.
 

20. Réduisez l’acidité de vos plats

 
Le bicarbonate régule le PH des aliments. Quand un plat est trop acide, comme une sauce réalisée avec des tomates pas assez mûres, ajoutez 1/2 cuiller à café de bicarbonate et le tour est joué!
 
Et vous, vous avez d’autres utilisations pour le bicarbonate?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pains pita

Le 16 mai c’est la Saint Honoré, et Saint Honoré étant le patron des boulangers, c’est également la fête des boulangers. A cette occasion, je vous propose une recette de boulangerie. C’est assez rare que je vous propose de la boulangerie faite maison sur ce blog, pourtant il n’y a rien de meilleur qu’un bon pain qui sort du four…
 
 
C’est aujourd’hui du pain pita que je vous propose, celui que l’on utilise notamment pour réaliser les fameux kebab. On a tendance à penser qu’un kebab est forcément un plat ultra lourd de junk food, mais réalisé avec un pain maison et plein de crudités, c’est presque sain, non?
 
 
La recette que je vous propose contient du yaourt grec et de l’huile d’olive, qui lui donnent une texture bien moelleuse et parfumée. Les pains ne sont pas très gros, cela vous en donnera 4 mais si voulez des pains géants, gardez la même recette et ne faites que 2 pains avec.
 
Les pains à pita doivent rester bien moelleux, n’essayez pas de trop les cuire, tant pis s’ils n’ont pas une jolie couleur dorée… D’ailleurs ceux du commerce sont souvent très blancs!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment tout remplacer en cuisine par sa version zéro déchet (ou presque)?

Depuis plusieurs mois, j’ai commencé à suivre certains principes du zéro-déchet.  Vous en avez sans doute entendu parler, il s’agit d’une démarche visant à réduire ses déchets, voire à les faire disparaître… J’en suis loin, je vous l’avoue! Néanmoins nos progrès sont notables et nos poubelles ont bien réduit leur volume! Aujourd’hui, je vous propose un petit récapitulatif sur la façon de substituer des produits par une version « zéro » ou « moins » de déchets dans la cuisine! J’ai établi cette liste sur la base de mes recherches, des conseils qu’on m’a donnés… Si vous trouvez d’autres idées ou des produits que j’ai oubliés, n’hésitez pas à m’en faire part pour que je complète cette liste!    
 

Les féculents et légumes secs

On commence par le plus facile, les féculents (pâtes, riz, semoule…) et légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots..) sont tous ou presque disponibles en version « vrac », que ce soit en boutique vrac ou en supermarché. Ils ne sont pas plus chers et souvent bio, donc c’est vraiment l’un des aliments les plus simples à substituer pour commencer.
 

Photo Marco Verch @Flickr

Les œufs

Vous pouvez les acheter à l’unité dans de nombreux commerces, comme par exemple chez Bio Coop, Bio C Bon, ou même des chaînes de supermarchés, et ramener votre propre boîte à œufs.
 

Photo United Soybean Board @Flickr

Le lait

Là ça se complique! Le lait peut-être acheté en vrac si vous avez une ferme à proximité, mais il est assez dur à trouver autrement, car il pose des problèmes de conservation et d’hygiène. Du lait végétal fait maison vous permettra de produire moins de déchets si la première option n’est pas possible pour vous.
 

Photo Rebecca Siegel @Flickr

Les yaourts

Vous pouvez les remplacer par des yaourts faits maison, ou quand vous manquez de temps, du yaourt en gros pot sans suremballage. De manière générale, fuyez les produits suremballés, dans ce rayon et les autres. Pour les produits où il est inévitable d’avoir des emballages comme ceux-ci, jetez aussi un œil du côté du bac zéro gâchis et privilégiez si vous le pouvez ceux avec une date courte.
 

Photo star athena @Flickr

Les conserves

 Vous pouvez simplement arrêter d’acheter une grande partie des légumes que l’on trouve en conserves en achetant la version fraîche ( ou sèche pour légumineuses) des mêmes produits. Vous pouvez ensuite les consommer au fur et à mesure, ou si vous voulez en avoir d’avance, congeler votre stock ou le mettre en conserves vous-mêmes. C’est notamment le cas des haricots verts, tomates pelées, sauce tomate, lentilles…
Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez acheter des bocaux à la place des conserves en métal, la plupart des produits existent dans ces deux choix. Les bocaux  en verre peuvent ensuite  être ramenés propres en magasin vrac où ils seront réutilisés.
 

Photo Un Bolshakov @Flickr

Le café, thé…

Tout ceci se trouve en vrac en boutiques vrac, supermarché, ou dans les boutiques spécialisées dans le thé ou le café. Le palais des thés par exemple propose tous ses thés en vrac et vous pouvez amener vos propres bocaux pour les remplir là-bas.
Dans les boutiques vrac, le café est moulu à la demande, et il est bien meilleur pour un prix équivalent à celui que l’on achète en supermarché. Vous pouvez aussi investir dans un moulin, mais ce n’est pas indispensable si vous avez un magasin qui propose ce service. Certains extracteurs de jus permettent eux aussi de moudre le café.
Remplacez les filtres à café par un filtre universel qui vous fera faire des économies au passage.
Si vous le pouvez, remplacez votre machine à dosettes par un percolateur comme dans les bars (mais en plus petit hein!). Ici aussi vous ferez de grosses économies en utilisant du café normal plutôt que des dosettes.
 

Photo olle svensson @Flickr

Les fruits et légumes

Respectez au maximum la saison naturelle des fruits et légumes. Venez avec vos propres sacs (en papier ou tissu) chez le primeur et évitez tous les légumes et fruits qui ont été préemballés. Privilégiez si vous le pouvez l’achat aux petits producteurs locaux et faites le marché quand vous en avez l’occasion. Enfin, si vous avez une ferme près de chez vous qui propose la cueillette, c’est une façon idéale de faire découvrir les fruits et légumes aux enfants tout en respectant les saisons!
 

Photo David Leo Veksler @Flickr

Les pâtes à tarte, brick, etc

C’est pour moi l’un des produits  les plus difficiles à convertir en version zéro déchet. Le zéro déchet serait de faire tout cela vous-mêmes, mais j’avoue que c’est parfois un peu long et la tentation est grande de faire appel à faire des pâtes toutes prêtes, surtout en semaine! 
 

Photo Marco Verch @Flickr

Les plats cuisinés

Si vous le pouvez, ne leur accordez plus de place chez vous. Conditionnez vos restes dans des contenants en plastique individuels au congélateur, et quand vous avez besoin d’un plat tout fait pour emmener au travail par exemple, sortez simplement une portion.
 

Photo Eliazar Parra Cardenas @Flickr

Les jus de fruits et sodas

Les jus peuvent être faits à l’extracteur et au blender. Si vous consommez de sodas, une machine Sodastream vous permettra de les gazéifier vous-mêmes.
Certaines enseignes proposent désormais des jus de fruits et boissons avec des bouteilles en verre consignées, je pense que cela va avoir tendance à se développer dans les mois à venir car le retour à la consigne est un vrai phénomène. Même Coca-Cola commence à réétudier cette possibilité!
 

Photo Marco Verch @Flickr

L’eau

Utilisez de l’eau du robinet que vous pouvez filtrer à l’aide d’une carafe filtrante ou d’un dispositif au charbon. Le jour où vous devez changer de frigo, envisagez d’en acheter un avec un raccordement à l’eau et un filtre intégré, cela change la vie! Pour l’eau gazeuse, une soda stream vous permet de la faire si nécessaire.
 

Photo Marco Verch @Flickr
 

Les viandes, charcuterie, poissons…

Le choix le plus écologique c’est de les diminuer, voire de les supprimer de l’alimentation. Mais la plupart des bouchers, poissonniers et charcutiers de quartier acceptent de vous mettre vos achats dans vos propres contenants si vous leur demandez gentiment, c’est toujours ça de pris!
 

Photo Ruocaled @Flickr

Le fromage, la crème, le beurre

Évitez le fromage industriel en emballage plastique ou individuel. Prenez votre fromage à la coupe et ramenez vos emballages au fromager. Râpez votre fromage moi-même, ça évite l’emballage plastique et il se garde plus longtemps. Certains fromagers proposent également le beurre, la crème, la ricotta, la faisselle ou le fromage blanc en vrac.
 

Photo Rebecca Siegel @Flickr
 

Les ingrédients pour la pâtisserie (farine, sucre, pépites de chocolat…)

Tout se trouve en épicerie vrac, et ces produits sont souvent disponibles au rayon vrac des supermarchés. Il se conservent très bien en bocaux, c’est hyper pratique.
 

Photo Marco Verch @Flickr
 

Les céréales pour le petit déjeuner

Là c’est un choix très large qui s’offre à vous en vrac. Muesli, flocons d’avoine, céréales pour enfants, il y a plein d’options, aussi bien en boutique vrac que dans la majorité des supermarchés.
 

Photo Marco Verch @Flickr
 

Les tartinables ( confiture, pâte à tartiner…)

On les trouve en boutique vrac mais l’idéal sera de les faire maison.  Les confitures sont une super solution pour écouler des fruits qui vous restent et risquent de s’abîmer! Si vous avez fini des confitures en pot en verre, vous pouvez laver le bocal et le ramener à votre épicerie vrac.
 

Photo @joefoodie @Flickr

Les contenants

Pour mettre en place tout cela, commencez par refuser tous les sacs non réutilisables que vous proposent les magasins. Faites-vous un petit stock de tote bags ou sacs lavables, et lavez quelques bocaux de formats variés que vous conserverez pour vos courses. Les boites en métal sont également très pratiques car plus légères et moins fragiles, donc id »ales à transporter. 
 

Photo Richard Elzey @Flickr

Les serviettes en papier, sopalin…

Ces accessoires coûtent cher, autant à vous qu’à la planète. Remplacez-les progressivement par des torchons, essuie-tout, et serviettes de table lavables. Avec un lave linge, cela ne représente pas une charge de travail supplémentaire mais vous fera faire de belles économies!
 

Photo Joe @Flickr
 

Voilà tout! Ce guide est établi selon mes observations, ce qui ne signifie pas pour autant que j’arrive à le respecter à 100%, mais j’essaye de m’en approcher! Et vous, appliquez-vous certains de ces conseils? Avez-vous d’autres idées pour réduire notre impact sur l’environnement dans le domaine alimentaire?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pain à la bière et mimolette

Aujourdhui, c’est la Saint Patrick! C’est une de mes fêtes favorites chaque année, d’abord parce que j’aime la bière, on ne va pas se le cacher, mais aussi parce que j’aime la culture irlandaise! Je me demande parfois si je n’ai pas des origines cachées tant ce pays me plaît, qui sait après tout?
 
 
Le beer bread, ou pain à la bière est un pain qui surprend toujours, d’abord parce qu’on ne sent pas spécialement le goût de la bière, et aussi pour son moelleux et son goût tout à fait délicieux! La recette que je vous propose aujourd’hui est très gourmande car j’y ai mis un peu de mimolette râpée. Bien sûr pour un thème tout à fait anglo-saxon, vous pouvez-y subsister du cheddar sans aucun problème.
 
C’est un pain très facile à faire et qui ne nécessite pas de machine à pain, il vous suffit d’avoir un moule à cake et un four pour le réussir. 
 
 
Ce pain est délicieux tel quel, avec du fromage, une terrine, du beurre, du creamcheese, enfin bref, il vous plaira en toutes circonstances!
 
P.S. : Si vous voulez organiser un menu à thèmes pour la Saint Patrick, regardez aussi mes boulettes irlandaises et ma tarte à la bière et aux spéculoos!
 
 
 
 
Source d’inspiration :
http://chocolatecoveredkatie.com/2014/09/01/beer-bread-recipe

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Dans mon placard : produits japonais

Photo Shunichi kouroki @Flickr
 
Il y a quelques temps, je vous ai partagé la liste des spécialités favorites en provenance de Chine que j’ai régulièrement dans mon placard. En rédigeant l’article, j’ai réalisé que certaines de ces spécialités étaient plutôt japonaises, et j’ai donc voulu vous proposer un nouvel article sur les spécialités japonaises que j’adore! Le Japon est le pays qui me fascine le plus, mais je n’ai encore jamais eu la chance d’y aller. J’avoue que quand je vois une spécialité de chez eux, j’ai tendance à me jeter dessus pour la tenter, même si parfois je ne sais pas du tout ce que je vais pouvoir faire avec! Dans le tas, j’ai fait de super découvertes dont je vous parle aujourd’hui.
          
 

Le jus de yuzu

Je l’achète en petites bouteilles comme du jus de citron, il donne un arôme vraiment particulier aux boissons, gâteaux, etc! Son seul défaut est son prix, assez prohibitif.
 
Photo Nikita @Flickr

Les algues 

J’adore les algues nori qui servent à faire les sushi, mais aussi une version apéritive, où elles sont couvertes de sésame et dorées. Elles deviennent ultra craquantes et on les mange telles qu’elles, j’y suis totalement accro!
 
Photo Stiefen Schlingen @Flickr

Les épices

Il y a quelques mélanges d’épices typiquement japonais. Parmi eux, j’aime beaucoup le furikake, un mélange de sésame, de varech coupé en morceaux, de sucre, de sel, et de glutamate de sodium, que l’on utilise souvent sur le riz,  et le sichimi togarashi, un mélange de sept épices (piment rouge, zestes de mandarine, sésame, pavot, chanvre, nori, poivre sansho). Ces mélanges tout faits peuvent notamment être utilisés pour réaliser les crackers apéritifs nommés senbei, mais ils fonctionnent aussi dans plein d’autres plats! Enfin, il existe un curry japonais, je ne l’ai pas trouvé tout fait donc je l’ai fait moi-même en mélangeant des épices, je vous en partagerai la recette un jour! 
 

Photo CATXALOT @Flickr

Les pois wasabi

J’adore les pois secs enrobés d’un mélange de wasabi à l’apéritif. Ce sont un peu mes cacahuètes à moi, étant donné que je n’aime pas ces dernières.
 

Photo John Patrick Robichaud @Flickr

Le mirin

C’est une sorte de saké doux et sucré et très polyvalent dans la cuisine japonaise. Il se conserve très bien et j’en ai toujours une bouteille dans mon placard.
 
Photo Dylan Howell @Flickr

Les mochi

Je suis accro aux mochi, ces petits gâteaux gélatineux et tout doux! Je n’ai pas encore essayé d’en réaliser moi-même mais je ne résiste jamais à en acheter quand j’en croise!
 
Photo Arnold Gatilao @Flickr

Le miso

Ce condiment est génial et permet d’assaisonner de nombreux plats, et pas seulement en cuisine asiatique!
 
Photo Crystal @Flickr

La glace au sésame noir

Cette glace est juste divine, je ne peux rien en dire d’autre!
 
Photo @Satsuki.fr

Les nouilles udon

Je vous en parlais dans mon post sur la cuisine chinoise, je suis fan de ces énormes nouilles! Elles vont très vite à cuisiner et sont délicieuses. Je vous propose d’ailleurs une recette par ici et par ici!
 
 
Voilà, ce sont les spécialités japonaises que je rachète inlassablement dès que je n’en ai plus dans mes placards. Et vous, vous connaissez d’autres produits? n’hésitez pas à me les faire découvrir!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0