Archives par mot-clé : champignons

Coquillettesoto au poulet, champignons et jambon cru

Ma résolution du jour est de manger complet. Vous savez, les pâtes, riz et semoules complètes qu’on trouve (plus cher) au supermarché et dans les boutiques bio… Ces produits ont l’avantage d’être réalisés a base de blé qui a conservé son enveloppe et donc contiennent plus de fibres… ça en fait un produit bon pour la santé qui n’en a pas l’air, puisque cela ne change pratiquement rien au goût, au mode de préparation ou à la texture… J’ai choisi d’utiliser des coquillettes complètes pour réaliser cette recette. L’avantage des pâtes complètes est qu’elles ont une meilleure tenue que les pâtes classiques : elles restent al dente au lieu de finir molles, comme c’est le cas notamment des petites pâtes comme les coquillettes.

Le risotto est un plat dont je suis tout simplement ultra fan. C’est bien simple, je pourrais en manger à tous les repas et à tous les parfums. C’est pourquoi j’ai été immédiatement tentée de tester quand j’ai entendu parler de son petit frère le pastasotto… Grand bien m’en a pris car au même titre que pour le riz, la cuisson au bouillon donne un goût totalement nouveau, riche et savoureux aux pâtes… C’est un véritable régal à tester d’urgence!

J’ai réalisé cette recette avec des coquillettes au blé complet, qui ont un peu plus de tenue que des coquillettes blanches. Elles boivent le liquide et s’imprègnent du goût mais sans se désintégrer ou devenir collantes.

P.S. : Si vous préférez un risotto plus classique, essayez ce risotto aux petits pois, une vraie tuerie!

coquilettesoto-3

Coquillettesoto au poulet, champignons et jambon cru

Pour 2 personnes

  • 200 g de coquillettes complètes
  • 1 blanc de poulet
  • 75 g de champignons
  • 1 oignon
  • 1 belle tige de persil
  • 1 gousse d’ail
  • 33 cl de bouillon de volaille
  • 2 c. à s. de crème fraîche épaisse
  • 1  cl d’huile d’olive
  • 1  cl d’huile d’olive aromatisée ( pour moi au fenouil)
  • 50 g de jambon cru
  • 20 g de parmiggiano Reggiano râpé
  • 4 cl de vin blanc sec
  • Sel, poivre

coquilettesoto-2

Taillez la volaille en cubes de 3 cm de côté.
Épluchez l’oignon puis ciselez-le finement. Lavez et émincez les champignons de Paris.

Lavez, effeuillez et ciselez le persil plat. Épluchez, dégermez puis hachez l’ail.

Dans une poêle avec un trait d’huile d’olive, saisissez les cubes de poulet, assaisonnez. Deux minutes avant la fin, ajoutez le jambon cru coupé en fines lanières. Des que le poulet est doré, mettez de côté.

Mettez votre bouillon à réchauffer et gardez-le au chaud.

Mettez ensuite à revenir l’oignon ciselé, puis les champignons et laissez cuire 3 minutes jusqu’à complète évaporation du jus de cuisson. Ajouter ensuite les coquillettes et faites-les nacrer 1 à 2 minutes. Versez le vin blanc et laissez cuire jusqu’à évaporation de celui-ci.
Mouillez progressivement avec le bouillon de volaille. Laissez cuire jusqu’à cuisson complète des pâtes, soit environ 11 minutes. Il ne doit plus rester de liquide lorsque les coquillettes sont cuites.
En fin de cuisson, ajoutez la volaille, l’ail et le persil ciselé, la crème et le parmesan puis coupez le feu instantanément. Mélangez et servez en ajoutant sur chaque assiette un filet d’huile aromatisée.

 

coquilettesoto

Spécialité parisienne : Tourte parisienne

Ah, Paris! Son métro malodorant pratique, ses habitants malpolis  cosmopolites, ses expositions au prix exorbitants  passionnantes…

Malgré le nom de mon blog, j’ai une affection toute particulière pour cette ville. D’abord, j’y suis née. Ça rend le nom de ce blog tout à fait mensonger j’en conviens!

Ensuite j’y ai une partie de ma famille et amis très chers, ce qui m’amène à y aller régulièrement et avec grand plaisir. Vraiment, au final, à part les parisiens, j’aime tout dans cette ville 😉

Il va sans dire que ce que j’aime le plus est la gastronomie… Même si beaucoup de plats qu’on pense parisiens sont plutôt français en général, ou typiques de la cuisine de brasserie…
Et pourtant je cuisine rarement des spécialités françaises ou parisiennes sur mon blog, ce qui est donc ma résolution d’aujourd’hui !

tourte-parisienne-2

Je n’avais jamais entendu parler de la tourte parisienne jusqu’à récemment…
Que ce soit en version salée avec ma tourte à la saucisse de Morteau ou en version sucrée avec ma tourte aux fraises et à la menthe, je pense que je n’ai plus besoin de vous parler de mon amour pour les tourtes.

J’y ai mis un fromage français pour être dans le thème, et c’était un pur régal!

tourte-parisienne-4

P.S. : Si comme moi vous aimez les tourtes, découvrez plein de recettes là dedans :

Tourte parisienne

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 4 tranches de jambon blanc
  • 120 g de comté en tranches
  • 250 g de champignons de Paris coupés en lamelles
  • 1 échalote hachée
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 20 g de beurre
  • 1 jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau
  • 1 c. à s. de moutarde

tourte-parisienne

Faites revenir l’échalote 3 minutes dans le beurre.
Ajoutez les champignons et l’ail, et faites cuire environ 8 minutes jusqu’à ce que les champignons aient rendu leur eau.
Salez, poivrez et laisser refroidir.
Etalez une pâte feuilletée dans un moule à bords hauts.
Étalez une cuiller de moutarde dans le fond.
Disposez la moitié des tranches de jambon coupées en lanières, la moitié des tranches de comté, puis couvrez avec les champignons, et enfin mettez la fin des  tranches de comté et de jambon.

Recouvrez de la seconde pâte feuilletée et scellez les deux pâtes entre elles en mettant un peu d’eau et en appuyant bien sur les bords. Percez quelques trous dedans ou un motif comme moi.

Badigeonnez le dessus de la tourte de jaune d’œuf.

Enfournez pour 30 minutes à 180°C.

tourte-parisienne-3

Janvier : mes résolutions culinaires

Ah le mois de janvier! On a la tronche enfarinée, on ne rentre plus dans ses slim qu’avec de la vaseline et on court se faire  vomir à la moindre évocation du mot foie gras… Mais c’est aussi le moment où pleins de naïveté frôlant le déni d’espoir on se promet à soi-même que tout va changer… On mangera sans viande, sans additifs ou sans gluten, on ralentira l’alcool au profit de l’eau, et on ira voir ses grands parents plus souvent… Vraiment, si le monde était fait de résolutions tenues, les clubs de sport et les associations caritatives n’auraient pas à s’en faire!

 Personnellement, je n’échappe pas a la règle et je me fais un devoir de ne pas tenir mes résolutions, comme je l’ai démontré ici il n’y a pas très longtemps.

Alors cette année, pour changer j’ai décidé de me lancer un défi, sous forme de 31 objectifs que je tiendrai chaque jour de janvier. Comme ça, ça sera fait, et je pourrai retourner à ma léthargie la conscience tranquille dès le mois de février.

Voici mes résolutions, et vous, quelles sont les vôtres?

1 / Faire moi-même ma galette des rois et ne pas tricher pour avoir la fève.

L’an dernier, j’avais expérimenté une galette classique à la frangipane, cette année un parfum plus original sera de rigueur!

Ma recette : Galette noix de pécan caramel

 4359966113_dff212e626_zSource syvwlch @ Flickr

2/ Manger plus de fruits.

Parce que c’est bon et plein de vitamines !

 Ma recette : Muffins ananas coco

3/Revisiter le poulet du dimanche

Parce que je ne peux pas m’en passer et qu’il mérite d’être remis au goût du jour!

Ma recette : Tajine de poulet et potiron aux lentilles corail

4/ Découvrir les légumes exotiques.

Chayotte, patates douces, okras… J’ai tellement de possibilités!
Ma recette : Chayotte farcie au poivron et curry

5/ Cuisiner une spécialité française.

Je suis fascinée par la cuisine du monde, mais cela ne doit pas m’empêcher de tester des spécialités plus proches par moments!

Ma recette : Tourte parisienne

6/ Moins gaspiller la nourriture.

Parce qu’en plus d’être économique et écologique, cuisiner les restes permet parfois de trouver de super bonnes idées.

Ma recette : Bundt pudding aux Werther’s

7/ Manger complet.

Pâtes, riz ou semoule se déclinent en version complète avec plus de fibres.

Ma recette : Coquillettesoto au poulet, champignons et jambon cru

8/ Manger de saison

Parce que c’est meilleur pour l’environnement, l’emploi, la santé et et le goût!

 Ma recette : Mangue pochée au thé

9/ Arrêter le Nutella.

Huile de palme, calories, tout ça…

10/ Manger plus de légumes.

Moins gras, moins sucré, plus de fruits… Il faut forcément aussi que je mange plus de légumes !
Ma recette : Curry de potiron et lentilles

11/ Manger local.

Légumes, viandes ou bières du coin, j’ai l’embarras du choix!
Ma recette : Burger au Vieux Lille

 6933441530_84815e7ec9_zSource Guy Renard @Flickr

12/ Inventer des goûters sains.

Pour ne pas se priver de ce petit plaisir régressif qu’est la pause goûter!
Ma recette : Barre figues sésame

13/ Découvrir un gâteau américain.

OK, je tire sur mes penchants personnels puisque j’adore la pâtisserie américaine, mais il m’en reste tellement à tester!
Ma recette : Blondie au Galak et spéculoos

 ChesecakeSource Zdenko Zivkovic @Flickr

14/ Tester le rooïbos.

Je suis fan de thé, tisanes et infusions en tous genres et je n’ai pas encore goûté de rooibos… Il est temps d’y remédier!
Ma recette : Gelée de rooibos

15/ Renouer avec la cuisine asiatique.

Je suis une fana d’Asie, aussi bien pour sa culture que pour sa gastronomie, et pourtant je poste peu de recettes asiatiques sur mon blog… Souvent par flemme d’aller acheter des aliments spécifiques!
Ma recette : Boeuf loc lac

16/ Perdre du poids après les fêtes.

Avec quelques recettes simples et légeres, ça devrait le faire.
Ma recette : Clafouthon

 41415099_e3de17b2ac_zSource Gideon @Flickr

17/ Raviver les souvenirs de voyage.

A chaque fois que je visite un pays, je me promets de refaire à la maison les bons plats testés sur place… Mais souvent, j’y pense et puis j’oublie, comme cette année lors de mes vacances à Porto puis à Budapest et à Nancy!

Ma recette : La francesinha

18/ Manger moins gras.

Cela se passe de commentaires !

4906633109_17fb8d459f_z

Source F_A @Flickr

Ma recette : Fondant  au chocolat ans beurre

19/ Arrêter les chips et préparer moi-même des apéros simples et conviviaux.

Parce que c’est plus sympa, moins cher et que ça permet de finir des fonds de placard parfois, comme les restes de pâte a pizza, de pain, de coulis de tomate…

Ma recette : Tartines au sésame, feta et figue

20/ Tenter la raw food.

Un mouvement culinaire qui me tente depuis un moment sans que je l’ai encore testé.

Ma recette : petits cheesecakes aux noix

21/ Manger plus de poisson.

J’adore le poisson mais mon homme moins, donc c’est vrai qu’au quotidien la facilité c’est plutôt le steak et le jambon!

Ma recette : risotto aux crevettes et rosé

22/ Essayer de manger végétarien.

Au moins le temps d’un repas, renoncer à la viande et la remplacer par des protéines végétales!

Ma recette : Chili tofu

23/ Arrêter les sandwichs tout faits.

Parce que  les faire maison, c’est super simple et tellement meilleur!

Ma recette : Grilled cheese ricotta mangue

24/ Twister le petit déjeuner en sortant du classique œuf bacon haricots.

Je sais, ça n’est déjà pas si classique pour tout le monde, mais chez nous c’est l’institution dominicale.

Ma recette : Huevos rancheros

4705278835_bd8e8887e2_z

Source CeresB @Flickr

25/ Tenter un classique de la pâtisserie.

Opéra, religieuse, linzertorte… Par quoi vais-je me laisser tenter?

Ma recette : Sachertorte

26/ Réussir une bonne vinaigrette rapide.

Je sais quasiment tout cuisiner, mais la vinaigrette me dépasse et ne me passionne pas, et je finis toujours par en acheter de la toute prête. Il est temps que ça change, non?

Ma recette : Salade de patates douces et boulgour

27/ Arrêter les plats cuisinés ou de préparations toutes prêtes.

Vous ne me verrez jamais avec une barquette Marie pour mon repas, mais j’avoue acheter des préparations toutes prêtes à tartiner, comme le houmous, le tarama, la tapenade… Que je pourrais facilement faire moi même!

28/ Découvrir les traditions culinaires de Suède.

Mon rêve est de cuisiner une spécialité de chaque pays, et la Suède est encore sur ma to-do list !

Ma recette : Kottbullar

 14039146164_96d2719887_zSource Tobias Lindman @Flickr

27/ Tester mon siphon.

Je l’ai depuis un an et je n’ai encore rien préparé avec, honte sur moi!

28/ Faire mes propres glaces.

J’en rêvais depuis l’été dernier, et le site recettes.de l’a fait en me faisant gagner une sorbetière au concours mi-figue mi raisin. Y’a plus qu’à !

 Ma recette : Glace aux s’mores

30/ Cuisiner Jamie Oliver

Jamie Oliver est mon idole en matière de cuisine, parce que ses plats me semblent toujours être des recettes de grand-mère rock’n roll.

Après tout ça,  je retournerai bien sagement à mes burgers et plats bien riches comme je les aime et je pourrai pour la première fois dire que j’ai tenu mes résolutions!

Spécialité du Canada : Tourtière

Je ne sais pas si c’est l’hiver qui s’installe qui me fait ça, mais moi en ce moment j’ai des envies de cuisine canadienne… En attendant de visiter ce pays en vrai un jour!
 
Même si les canadiens ne vivent pas dans des igloos et ne se déplacent pas exclusivement avec des chiens de traîneau, c’est vrai qu’ils ont des hivers terriblement rudes, avec des températures qui peuvent descendre à – 40°C.
Heureusement pour eux, on dit que les canadiens ne ressentent pas le froid… C’est peut être grâce au plat que je vais vous présenter car il tient bien au corps et vous donne une bonne dose de carburant à brûler !
 
tourtiere-canada
 

Cette tourtière est traditionnellement consommée au Canada le soir de Noël, au retour de la messe de minuit. Pour un repas typique, accompagnez-la de dinde et de canneberges, ou cranberries fraîches.

J’ai adoré cette tourte, c’est exactement le genre de plats que j’ai envie de manger en hiver après une froide journée ! Autant vous dire qu’elle n’a pas fait long feu je me suis jetée dessus!
 

anigif_enhanced-13844-1392352868-11// Warner Bros

Avec cette recette je participe au défi Noel autour du monde du site Recettes.de
 

P.S. : Une autre recette de tourte, à la saucisse de Morteau vous attend ici!

tourtiere-canada-3

Tourtière de Noël canadienne

  • 2 oignons rouges hachés
  • 100 g de champignons
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 350 g de porc haché
  • 350 g de veau haché
  • 1 pomme de terre cuite, pelée et coupée en dés
  • 7,5 cl d’eau
  • 1 bouillon cube de poulet
  • 4 c. à s. de chapelure
  • 1/2 c. à c. de muscade
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 1/2 c. à c. de thym
  • 1/2 c. à c. de sauge
  • 1 clou de girofle râpé
  • 1 pâte brisée
  • 1 pâte feuilletée
  • 1 œuf
  • Sel, poivre
 
Dans une grande casserole, attendrissez les oignons et l’ail dans l’huile. Ajoutez la viande et les champignons et poursuivez la cuisson environ 10 minutes en remuant pour émietter la viande. Salez et poivrez. Ajoutez le reste des ingrédients et poursuivez la cuisson en remuant fréquemment environ 20 minutes jusqu’à ce que le liquide ait complètement épaissi. Laissez tiédir. Rectifiez l’assaisonnement.
Préchauffez le four à 190 °C.
 

Étalez une pâte dans un plat a bords hauts. Étalez le mélange de viande. Couvrez avec la deuxième pâte. Découpez quelques trous dans celle ci.

Délayez un jaune œuf dans une cuiller à soupe d’eau et badigeonnez la tourte de ce mélange. Enfournez pour 50 minutes environ.
 
 
tourtiere-canada-2
 
Source d’inspiration :

Burger d’automne aux champignons, noix, et marrons

Chose promise, chose due, après les pains à burger aux graines de courge, voici les burgers qui vont avec! Eh oui l’automne est bel et bien là, avec ses produits de saison qu’on adore et notamment : marrons, champignons, courges et noix… Que j’ai tous réunis dans ce burger!

Les pains à burger postés récemment sont aux graines de courge pour respecter mon thème d’automne, mais si vous n’avez pas le courage de les faire, des buns classiques feront l’affaire, idéalement choisissez-en des briochés!

La sauce est inspirée de celle qu’on trouve dans les burgers aux États-Unis, et elle se marie très bien avec le mélange de légumes et la viande.

Au final, vous devriez tout simplement adorer ce burger : ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas fans de marrons, la quantité n’est pas trop forte et met juste en valeur la viande et les champignons!

burger-automne-champignon-marrons-noix

Burger d’automne aux champignons, noix, et marrons

Pour 2 burgers

  • 1/2 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 2 cerneaux de noix
  • 3 marrons cuits en conserve
  • 40 g de comté
  • 2 steaks hachés de bœuf
  • 30 g de champignons de Paris
  • 2 pains aux graines de courge

Pour la sauce

  • 120 ml de mayonnaise
  • 1 c. à s. de ketchup
  • 1 c. à s. de moutarde jaune
  • ¼ c. à c. de poudre d’ail
  • Sel, poivre
  • Une pincée de piment de Cayenne

burger-automne-champignon-marrons-noix-2

Émincez l’ail, l’échalote, les marrons et coupez les champignons en petites tranches. Coupez les cerneaux de noix pour obtenir de petites brisures.

Mettez à revenir l’ail, l’échalote et les champignons dans un peu d’huile. Quand tout est bien doré, ajoutez les noix et les marrons et continuez à faire revenir une à deux minutes en remuant puis réservez.

Réalisez la sauce en mélangeant tous les ingrédients dans un petit bol. Tranchez le comté en tranches fines et tranchez les pains à burger. Tartinez la sauce sur chaque face du pain.

Faites cuire les steaks à la pôle. Quand la cuisson est presque finie, posez le comté sur les steaks et prolongez une ou deux minutes pour que le fromage fonde. Ajoutez ensuite la poêlée sur le fromage et prolongez 30 secondes pour réchauffer un peu la poêlée.

 Posez les steaks sur les pains, refermez les buns et mangez aussitôt !
burger-automne-champignon-marrons-noix-3

Tartelettes aux champignons, noix et marrons

C’est l’automne, on enfile ses bottes de pluie et on file dans les champs et les forêts à la recherche de champignons, noix, marrons… Ou on est une feignasse, on a peur de tomber sur un champignon hallucinogène et on achète bêtement tout ce qu’il faut au supermarché, comme moi quoi!

 Ces petites tartelettes seront parfaites pour vos apéros d’automne, mais vous pouvez aussi faire une variante façon pizza pour un repas complet! Je fais toujours ma pâte à pizza moi-même, pour utiliser de la farine semi-complète, bien meilleure nutritionnellement que la farine blanche (oui oui, je me la pète un peu là!), mais une pâte à pizza toute faite ira très bien aussi si vous n’avez pas le temps!

tartelettes-noix-champignons

Avec cette recette, je participe au concours que propose le site recettes.de sur le thème « Défi à la noix ».

http://recettes.de/defi-a-la-noix

 L’objectif est de proposer une recette qui contient des noix, ou d’autres fruits à coque comme les noisettes, les amandes, les pistaches…
  tartelettes-noix-champignons-3

Tartelettes aux champignons, noix et marrons

  • Une pâte a pizza
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • 2 c. à s. de parmesan
  • 75 g de champignons
  • 25 g d’échalote
  • 30 g de marrons
  • 15 g de noix
  • Un peu de beurre
  • Sel poivre
Émincez finement les échalotes, les champignons, les marrons et les noix et faites tout suer 5 minutes dans une poêle avec une noix de beurre. Salez et poivrez.
Coupez la pâte à pizza en mini cercles. Étalez la crème sur les cercles de pâte.

Préchauffez le four à 200°C.
Déposez une petite cuiller de mélange aux champignons sur chaque mini pizza puis saupoudrez d’une pincée de parmesan.

Enfournez pour 8 à 10 minutes et servez chaud.
tartelettes-noix-champignons-2

Champignons farcis aux sardines

champignons-farcis-sardines2
Il y a des ingrédients dont je suis inconditionnellement dingue. Vous pouvez en mettre dans n’importe quoi, vous serez sûrs que j’aurai envie de me jeter dessus. Parmi eux, il y a la sardine et le champignon de Paris. Ce sont deux ingrédients ultra basiques, accessibles à tous au niveau du prix, ce qui n’enlève rien à leurs qualités, au contraire! La champignon est un produit qu’on trouve toute l’année, mais personnellement je l’aime encore plus en automne. Pour quitter l’été en douceur, je vous propose donc cette petite douceur pour l’apéro, issue du très joli coffret de minis livres « La petite épicerie »
   champignons-farcis-sardines

Champignons farcis aux sardines

  • 1 boite de sardines
  • 1 barquette de champignons de Paris
  • 1 pot de ricotta
  • 4  c à s de parmesan
  • 1/2 botte de persil
  • 1/2 botte de ciboulette
  • sel, poivre
champignons-farcis-sardines4
Préchauffez le four à 180°C.
Rincez une grosse barquette de champignons de paris, séchez les et équeutez-les.
Disposez les champignons retournés sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Émincez très finement les queues de champignons.
Dans un grand bol, mélangez un pot de ricotta, 4 c a s de parmesan , une boite de sardines à l’huile égouttées, 1/2 botte de ciboulette et 1/2 botte de persil ciselés, et les queues de champignons émincées. salez, poivrez.
garnissez les champignons de ce mélange avec une cuiller.
Enfournez 25 minutes environ, servez chaud.
Il ne vous reste plus qu’à essayer de ne pas tout engloutir en moins d’une minute 🙂
champignons-farcis-sardines3

Sélection de livres de cuisine italienne

Capri, c’est fini, et dire que c’était la ville de mon premier amour…

Faire une virée à deux… Tous les deux sur les chemins… Sur ton automobile, tous les deux on sera bien…

Lasciatemi cantare… con la chitarra in mano… lasciatemi cantare una canzone piano piano…
 
 4011800317_a80664d7d6_b
 

Inutile d’en rajouter, je pense que vous avez tous compris qu’aujourd’hui je vous propose une sélection de livres de cuisine italienne !

La cuisine italienne est une de mes préférées pour sa simplicité, sa beauté colorée et la qualité de ses produits, autant vous dire que je me suis fait plaisir à repérer ces jolis livres! Laissez-vous tenter, pour vos cadeaux aux autres ou à vous-mêmes!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Sira Hanchana @Flickr

Italie ! de Valery Drouet

 

On commence avec un livre qui condense 60 recettes d’inspiration italienne, avec bien sûr les classiques les plus connus mais aussi d’autres plats très variés! De très belles photos qui vont instantanément vous faire saliver et vous pousser aux fourneaux!

Italie ! [Mamma mia, ché buonissimo !]

Big mamma de Giovanni Guida

 

Un très joli livre qui regroupe plus de 140 recettes mais aussi des conseils pour trouver et choisir les meilleurs produits. Ce livre ne se limite pas aux pizzas, mais comprend plein de recettes italiennes, authentiques et festives, des pâtes aux légumes en passant par les desserts!

Italie, 100 recettes authentiques

 

Plus de 100 recettes de cuisine italienne, dans un recueil à un prix mini pour se faire plaisir!

La cuisine italienne de Giuseppe Messina

 

Toutes les spécialités de ce beau pays sont là : des bruschetta, des antipasti, des bruschetta et bien sûr des desserts, aussi bien classiques que d’autres qui sortent des sentiers battus!

 

Venise de Laura Zavan

 

Mon coup de cœur pour son côté graphique! Ce livre est une vraie bible de recettes vénitiennes originales bien expliquées, mais il comporte aussi une petite mine d’adresses gastronomiques à découvrir à Venise… Lors d’un prochain voyage!

Venise les recettes culte

Ma little Italy de Laura Zavan

 

Décidemment j’apprécie les livres de Laura Zavan… Celui-ci est très riche, bien expliqué et illustré, avec une prédilection pour els recetets de pâtes mêmes si les autres spécialités sont présentes également! Petit plus, de nombreux conseils pour choisir les produits italiens!

Ma Little Italy

Pasta : lasagnes, ravioli, cannelloni de Valéry Drouet

 

Ce livre compile plus de 50 recettes de pâtes sèches ou fraîches, des lasagnes aux gnocchi en passant par les gratins et ravioli! Si vous êtes novices sans la préparation des pâtes maison, vous trouverez également les étapes pas à pas pour réaliser vous-même vos pâtes fraîches. 

Pasta ! : Lasagne, ravioli et cannelloni

La vraie cuisine italienne de Ann et Jos Expeels

 

La vraie cuisine italienne, ce sont des plats qui proviennent des mamas italiennes comme les crostini champignons mozzarella ou le minestrone à la mode paysanne, mais aussi des beignets au sucre ou des petits roulés au citron… De quoi rêver et se régaler!

 339100247_73fee9377b_z
 

Et vous, avez-vous flashé sur un bon livre de cuisine italienne dans cette sélection, ou que j’aurais oublié? Quel est votre chouchou?

Comment réaliser un menu russe!

9255303518_bcd98d925f_c
Photo par Nataraj Metz @Flickr

La cuisine russe est assez peu connue chez nous, mais elle regorge de petits plats simples, savoureux et originaux à base d’ingrédients facilement trouvables par chez nous. Je vous rassure rien à voir avec le Kloug du père Noël est une ordure!

Pour épater vos invités avec une soirée à thèmes, ou simplement pour le plaisir de la découverte, je vous propose ce menu à thème russe…

 comment-reussir-menu-russe

Pour l’apéritif

Commencez le repas par une dégustation de vodkas pas trop connues en France, en toute petite quantité sinon la soirée risque de s’arrêter là 🙂

Sinon, réalisez un Russe blanc :
– remplissez un verre bas (type verre à eau ou à whisky) avec de la glace

– versez 3 cl de de vodka
– ajoutez 1,5cl de Kahlua
– ajoutez 3 cl de crème liquide
– mélangez et décorez avec des copeaux de chocolat

Accompagnez tout cela de belyachi, des petits pains fourrés à viande :

belyachi-2

En entrée

Si vous souhaitez réaliser un grand classique, vous pouvez vous essayer aux pierogi russes. Ce sont de petits raviolis qu’on picore sans fin à l’apéritif, et on peut les décliner en plein de parfums différents.

Pierogi
Photo par futureshape @Flickr

En plat

Essayez des boulettes russes au riz : elles devraient remplir les estomacs affamés. Pour les encore plus affamés à tendance « trou sans fond », le kournik sera parfait : un cake énorme, rempli de champignons, œufs et poulet. Enfin, le poulet à la kiev est une alternative plus légère, que vous pourrez servir avec des champignons. De mon côté, j’ai testé le boeuf stroganov, un plat de pâtes au bœuf simple à réaliser et franchement délicieux!

boeuf-stroganov

En dessert

Je vous recommande un joli gâteau aux cranberries ou encore un medovik, bombe calorique aux noix, miel et confiture de lait qui est un véritable régal…

Si vous préférez sortir

A ma connaissance il n’y a qu’une adresse russe a Lille, mais la bonne nouvelle c’est qu’elle est bonne et pas très chère… Que demander de plus?

Baba Yaga // 261 rue Solférino à Lille

Cette petite adresse qui ne paye pas de mine propose une cuisine traditionnelle russe et ukrainienne, simple et savoureuse!

Comment organiser une chandeleur (vraiment) originale?

Décidément, le début d’année est rempli d’occasions de se faire péter la panse et de ne pas perdre les kilos facilement accumulés pendant les fêtes de fin d’année.
Alors vous allez me dire, la Chandeleur, « ce n’est que du lait, des œufs et de la farine, rien de bien méchant! »
Mais pour ceux qui comme moi mangent leur crêpe avec plus de Nutella que de crêpe, et qui s’enfilent 3 ou 4 crêpes salées avant d’en manger le double en dessert, bah franchement ce n’est pas une sinécure!
Soyons honnêtes, il est loin le temps où on regardait émerveillés notre maman faire sauter les crêpes dans la cuisine. Maintenant on a un crêpe party, les crêpes ne sautent plus et on les fait à table devant soi. La confiture et le sucre se sont faits accompagner au fil des années de toutes innovations que nos chers industriels ont bien voulu inventer pour nous : la pâte de spéculoos, la pâte de pain d’épices, la pâte au chocolat Crunchy, le beurre de cacahuètes, le sucre pétillant, le caramel au beurre salé à tartiner, et dernier né du début d’année, le fruit à tartiner (qui attention n’a rien mais alors rien à voir avec de la confiture. Bin non, parce que ce n’est pas de la confiture, mais du fruit avec du sucre. Bin oui.)
comment-reussir-chandeleur
Et au final, je n’ai aucune foutue idée de ce qu’on fête à la chandeleur, à part l’enfilage massif de calories (les crêpes) accompagnées d’autres calories (les trucs qu’on met dessus) et arrosé de calories (un petit cidre?)
Mais il faut bien le dire, ce qui compte, c’est que c’est trop bon et en plus super convivial!
Pour ceux qui voudraient déculpabiliser ou juste changer du trio classique sucre – confiture – Nutella, voici mes petites idées pour des crêpes ultra fun et trop bonnes!

La pâte à crêpes facile et rapide :

8192106303_7841870d7c_b
Photo par fred_v @Flickr

 Les idées à tartiner :

pate-tartiner-caramel

Pour varier la mise en forme :

 gateau-crepe-4-fromages-3

Si vous avez des restes du Nouvel an Chinois à finir

Si vous espérez encore garder la ligne

Pour varier en salé

crepe-petit-dejeuner-3

Breakfast crêpe
Crêpes à la fondue de champignons et st jacques
Crêpes Madame
Crêpes panées à la viande hachée
Crêpes salées façon hot dog

Pour varier en sucré

 gateau-crepes-citron-framboise
Enfin, pour ceux qui ne veulent rien avoir à faire,

une sélection de crêperies lilloises :

La petite flambée, rue du curé St Étienne
La meilleure crêperie de Lille selon beaucoup, pensez à réserver!

La régalade, 38 rue de Paris
Ouvert même l’après-midi pour le goûter!

Le Triskell, 7 rue des primeurs
Le plus breton des lillois

Et ne vous gavez pas trop, bande de petits fous!